AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 5 sur 9
Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Asteria Rosier
Serpentard
Serpentard

Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Asteria Rosier, Mer 22 Mar 2017 - 19:50


La Serdaigle en face se présenta : Harmony. Asteria trouva que c’était un très joli prénom.

Puis tout se passa très vite, le questionnaire auquel elle ne connaissait presque aucune réponse, le bazar dans le fond de la salle qu’elle ne comprit pas et Miss Peverell qui ramassa les copies. La petite était un peu perdue parmi tous ces grands chamailleurs. Après avoir remit de l’ordre, Miss Evans leur posa une question

- Que pouvez-vous me dire sur Sacharissa Tugwood ? Sur Linfred de Stinchcombe ? Sur Damoclès ? Sur Fleamont Potter ? Et sur Zygmunt Budge ?
Monsieur McGrath, Monsieur Liderick, voulez-vous partager avec nous vos connaissances ?


Sous ces deux noms d’élèves perturbateurs, Asteria reconnu John, le gryffondor qui les avait légèrement embêtées, Eli et elle, à la bibliothèque. Ça ne l’étonnait pas qu’il soit la source de tout cela. La question était par contre compliquée. Ce que la petite rousse détestait le plus au monde, c’était parler à l’oral. Lever la main était une véritable épreuve, entre son visage qui rougissait comme une tomate, ses oreilles décollées qui chauffaient et son bégaiement.  Mais le nom Damoclès attira son attention. Elle avait déjà entendu parler de cet homme. Oui, elle venait de lire son nom dans son livre. Mais qu’avait-il fait ? Elle réfléchit un instant, laissant les autres donner des réponses. Puis ça lui revint ! Bien sûr, elle venait de lire son nom parce qu’il avait un rapport avec les ingrédients présents sur sa table, du moins il lui semblait. C’était l’inventeur de la potion Tue-Loup. Elle n’osa pas feuilleter son livre pour vérifier et leva la main. C’est au moment où son doigt fut pointé bien haut au dessus d’elle qu’elle réalisa quel geste elle venait de faire. Elle venait de signer son arrêt de mort, d’une crise cardiaque sûrement. Sa respiration se fit plus rapide et elle senti une goutte de sueur perler sur son front. Elle savait que ses joues rosissaient, ses oreilles la brûlaient. Et elle parla. Doucement, de sa petite voix d’enfant timide et bégayante.

_ J-je crois que… que Da-Damoclès a inventé u-une-une p-potion. Tue-Loup ?

Les larmes aux yeux tant son effort était éprouvant, elle soupira. Elle était heureuse d’avoir réussi à prendre la parole. Elle regarda Miss Evans, attendant inconsciemment un signe lui montrant que sa réponse était bonne. Ses mains tremblaient encore et elle les cacha sous la table pour que ça ne se remarque pas.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Cordell
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Olivia Cordell, Ven 24 Mar 2017 - 23:31


Accord pour LA d'Azaël Liderick

Une fois un nouvel exemplaire de questionnaire délivré entre les doigts, Olivia regagna son siège et se dépêcha de retranscrire ses précédentes réponses souillées par l’encre. Il ne lui restait, tout au plus, que dix petites minutes pour compléter sa feuille. Courbée sur son pupitre, elle grattait le parchemin depuis sa plume à un rythme effréné. Sa concentration fut perturbée par la pétrification des deux éléments perturbateurs. Leurs yeux ronds comme des c*l de bouteilles, ils avaient l’air de deux andouilles qui se seraient solidifiés dans de l’azote. Olivia fit mine de toussoter dans sa manche pour masquer son gloussement narquois. Bien fait pour leur pomme. Mais même en tendant l’oreille, la Serdaigle ne réussit à grappiller que quelques fragments déformés de phrases, difficilement compréhensibles. Oh et puis, c’était pas ses affaires. Au moins, maintenant, peut-être le cours allait-il se dérouler calmement ? Elle se focalisa sur son formulaire presque achevé. Il ne lui manquait que quelques descriptions par-ci, par-là. Elle fit le choix d’un nouveau tour de table, pour observer les ingrédients voisins. De retour sur son propre espace de travail, sa fiche gagna de nouveaux renseignements. Qui ne venaient pas directement d’elle-même puisqu’elle ne s’était pas seulement contentée de regarder le centre des tables. Mais aussi les écrits des autres apprentis-sorciers. Mais non, ce n’était pas tricher, c’était simplement de l’entraide involontaire en reconnaissance de ses aptitudes supérieures. Olivia ponctua son questionnaire d’un point encré, satisfaite de son devoir.

Prise au dépourvu, Olivia loucha sur la baguette de la Serpentard
(Nawuele Skadi) lorsque celle-ci, par gentillesse, fit disparaître l’ultime bavure de son chemisier d’un #recurvite. Pendant un instant, Olivia avait cru qu’elle voulait l’agresser, comme ça, sans pression, d’un sortilège. Tapotant son col immaculée, la brunette la remercia de son généreux geste. Mais bientôt, le professeur Evans somma aux élèves de délaisser leurs plumes car arrivait le moment de ramasser les copies. Ce fut sa collègue, au faciès sévère, fermé hermétiquement et aussi froid que le marbre, qui fut chargée de cette responsabilité. Professeur Peverell je suppose ? Olivia n’osa même pas soutenir son regard lorsqu’elle passa à sa portée pour lui arracher sa feuille. Devant son ascendance, la Serdaigle glissa l’une de ses mèches de cheveux à l’arrière de l’oreille, la tête basse. Elle ne releva les yeux que lorsqu’elle se fut éloignée. Malicia, quant à elle, énonça des questions auxquelles les écoliers devaient répondre. « Que pouvez-vous me dire sur Sacharissa Tugwood ?  Sur Linfred de Stinchcombe ? Sur Damoclès ? Sur Fleamont Potter ? Et sur Zygmunt Budge ? » Dit-elle sur un ton sobre et taciturne. C’était pas la joie.

Les premiers élèves apportèrent des détails sur ces pionniers historiques, principalement Damocles. Ces interventions furent brièvement interrompues par l’irruption d’une Griffondor perdue
(Kohane Werner). Effectivement, d’après le tableau des inscrits, elle n’avait rien à y faire dans cette salle, et c’était plutôt une chance. Olivia aurait bien échanger, l’atmosphère devenait un peu trop oppressante à son goût. Son menton calé dans sa paume droite, elle écouta à demi les sarcasmes de Malicia envers les deux pitres de la classe. « Monsieur McGrath, Monsieur Liderick, voulez-vous partager avec nous vos connaissances ? »

Oh, délicieuse revanche. L’opportunité de répliquer face aux bouffonneries du Serpentard lui tendait les bras. Gracieusement, Olivia tendit la main, un sourire indéfinissable aux lèvres. « Permettez-moi, professeur. » Elle n’allait donc pas laisser ce pauvre jeune homme dans une aussi mauvaise posture ! Il devait surement mourir d’envie de répondre juste. La Serdaigle se leva de sa chaise et se dirigea vers ce prénommé Liderick pour ainsi se planter dans son dos. Penchée, elle lui étira délicatement les coins de bouche de ses deux index, et s’ingénia à lui articuler les lèvres, comme s’il se mettait à parler.

« Sacharissa Tugwood a étudié les propriétés du pus de Bubobulb sur son efficacité contre l’acné. C’était une potionniste de renom, qui a vécu de 1874 à 1966, c’est à dire quatre-vingt douze ans. » Débita Olivia d’une voix volontairement rauque et masculine, voir indolente. Qu’il était doux et divertissant d’humilier gentiment les têtes brulées qui perturbent la scolarité des bons élèves.

Lui relâchant les commissures, elle s’éclipsa de sa victime non sans discrètement ajouter à son encontre ;
« Et estime-toi heureux que je ne t’ai pas fait dire d’âneries. ». Ah on faisait moins le fier, une fois destitué de ses pouvoirs d’agitateur. Difficile d’exercer son petit sabotage de cours dans ces conditions. Olivia retrouva sa place, et entrecroisa ses doigts, un rictus moqueur peint sur ses lèvres. Et l’autre là, ce susnommé McGrath, ce petit mouton influençable. Voila ce qu’il en coutait de mal choisir ses amis. Quand l’un plonge, l’autre suit. Et puis, si les enseignantes avaient quelque chose à redire sur son attitude, dans le pire des cas, elle risquait quoi ? Copier des lignes, astiquer des coupes dans la salle des Trophées, rentrer du bois pour le garde-chasse, rédiger une synthèse sur le récit des attrapeurs à travers les âges en Quidditch ? Rien d’insurmontable.


Résumé du RP : Olivia remercie Nawuele pour son sortilège de #recurvite. Comme Azaël est immobilisé, Olivia en profite pour l'humilier (pour se venger d'avoir été tâchée d'encre à cause du jet de gingembre) et répondre à l'une des questions de Malicia Evans en articulant la bouche de celui-ci depuis ses doigts. Puis elle reprend sa place sans douter une seule seconde d'avoir mal agi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Invité, Ven 24 Mar 2017 - 23:51



Quand il avait donné sa réponse à l’assemblée, le serpentin n’avait pas vraiment prêté d’attention à son environnement. Faut dire, déjà que, de base, il avait tendance à ne pas prêter attention à ce qu’il y avait autour de lui, là, c’était pas mieux. Surtout que, bon, il avait mobilisé toute sa concentration pour fournir la meilleure des réponses possibles, afin que Marraine soit contente. Ou pas. Ou si. Après tout, pour une fois qu’elle faisait preuve de bon goût dans ses choix amoureux, autant l’encourager à poursuivre dans le bon chemin, non ?
Non. Définitivement, ce n’était pas ses affaires. Et il n’avait pas spécialement envie de s’y retrouver mêlé.

Sauf, que, voilà. Il pouvait difficilement rester de marbre quand l’un de ses amis (probablement le seul), était impliqué. En l’état actuel des choses, Azaël. C’était son ami, celui avec qui il expérimentait des choses dans les boutiques, à qui il tenait la main pour se rassurer, et qui- Oh, Kohane. Une arrivée façon hippopotame dans la soupière. Sourcil arqué, profondément. Mais… C’était pas ses couleurs, ça ? Si ? Depuis quand ? Fallait qu’on lui explique, là.
Il ouvrit la bouche façon Véracrasse hors de l’eau, mais ne trouva rien à redire. Contrairement à une Serdaigle, qui ne trouva rien de mieux à faire que de venir faire son intéressante à leur table. Un regard à Riri, presque de reproche, comme s’il comptait sur lui pour tenir l’ensemble de la population aiglonnée, un regard à Lïnwe et à son boursouflet charmant, un autre à Liderick. Liderick. #Finite Incantatem, qui passe crème (ou, tout du moins, il l’espérait, ou, tout du moins, il s’en fichait bien, que ça passe crème), pour le libérer d’au moins un des deux sorts.

Puis, sourcils froncés, le voici qui se redresse, direction la brunette, le visage probablement moins souriant que d’ordinaire.

« - Bien, l’humiliation gratuite envers ceux qui ne peuvent pas se défendre ? Bravo. »

Ah bon ? Ils étaient en cours ?
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Goodlynch
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Elizabeth Goodlynch, Sam 25 Mar 2017 - 0:19


Au début, les élèves semblaient concentrés sur l'exercice. La pouffy répondit que ce n'était pas de son niveau non plus, qu'elle ne connaissait que très peu de choses sur le monde magique en général, ce qui rassura Elizabeth. Elle ajouta ensuite à voix basse, pour ne pas déranger les autres élèves, qu'elle allait bien et attendit patiemment la suite des instructions. Les élèves semblaient chuchoter entre les tables et Elizabeth sentit une légère tension qui se propageait dans la salle. Elle n'y fit pas vraiment gaffe, ne se sentant pas concernée, jusqu'à ce qu'elle vît des racines voler dans toute la classe. Une jeune fille se retrouva recouverte d'encre, et une autre racine atterrit sur l'observateur du jour. Elizabeth regardait la scène se passer, la tête un peu vide. Elle pensa seulement qu'elle était probablement 100 fois plus mature que ce garçon, qui allait sans aucun doute se faire réprimander. Elizabeth secoua la tête l'air de se dire que ce cours avait bien mal commencé.
Bien évidemment, ça ne tarda pas à tourner au vinaigre pour les perturbateurs. Elizabeth regarda avec un sourire narquois la professeur jeter un silencio suivis d'un immobulus sur deux garçons. Elle se dit que chez les moldus, certains professeurs auraient bien besoin de ça pour arriver à avoir une classe calme. Elle se souvint alors d'un de ses professeurs, qui n'arrivait jamais à faire un cours entier sans devoir faire sortir 2 voient 3 élèves. Elle sourit en se demandant comment elle réagirait si elle voyait ça. Elizabeth continua de regarder son professeur, qui chuchota quelque chose aux 2 élèves qu'elle n'arriva pas à entendre avant de continuer les cours.
La blondinette se redressa rapidement sur sa chaise afin de se concentrer.

-Que pouvez-vous me dire sur Sacharissa Tugwood ?  Sur Linfred de Stinchcombe ? Sur Damoclès ? Sur Fleamont Potter ? Et sur Zygmunt Budge ?

Elizabeth se renfonça contre son dossier. Elle ne savait pas. Elle n'avait jamais entendu ses noms là.
Alors rapidement et discrètement, elle ouvrit son livre espérant trouver quelque chose. Comme à son habitude, elle écouta par la même occasion les réponses des autres personnes.
Le jeune aiglon regarda un peu autour d'elle. Elle avait conscience d'être un peu absente depuis le début du cours. Beaucoup de choses se passèrent, mais elle ne réagit pas. Elle souffla et posa son coude sur le table, supportant ainsi sa tête lasse et elle tourna tout aussi lentement les pages. Elle tomba sur une potion qu'elle ne connaissait pas. À côté du nom de cette potion, le nom de son inventeur; Linfred de Stinchcombe. Elle lut rapidement la page et leva aussitôt la main;

-Linfred de Stinchcombe est l'inventeur de la potion "Pimentine", qui est une potion qui soigne le rhume. Elle s'arrête et relut un passage. Quoiqu'il y ait une controverse à ce sujet. Elle s'arrêta, rouge comme un piment. elle avait l'impression d'avoir encore une fois dit des bêtises et s'enfonça des plus belles sur sa chaise. Encore un peu, et elle aurait pu disparaitre sous la table!
Elle laissa la parole aux autres, histoire d'arrêter de dire n'importe quoi.

-Je n'y connais vraiment rien! ça va être très compliqué d'apprendre tant de chose! chuchota-t-elle encore une fois à sa table.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lydie Nouël
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Lydie Nouël, Mer 29 Mar 2017 - 22:00


Elle était dans les vapes. Comme souvent d'ailleurs. Elle se demandait ce qu'elle foutait ici, scrutant par la fenêtre quelques oiseaux qui se promenaient dans le Ciel. Elle était revenue à sa place, et la prof de Potions avait prit la parole. La rousse ne se souvenait que de quelques bribes. Des retenues pour des élèves. Dont John. Ce pitre. Lydie se posa même la question s'il ne méritait pas une punition de sa part aussi. Toujours à faire le pitre en cours. M'enfin, elle préférait regarder les nuages.
Miss Evans demanda a Miss Peverell de ramasser les formulaires, et celui de Lydie fut prit, parmi les autres. La jolie préfète avait répondu du mieux qu'elle pouvait, et c'était suffisant, selon elle. Elle ne portait pas vraiment les Potions et l'Histoire de la Magie dans son cœur.

Malicia Evans continuait sa tirade et à la fin posa une question. Des élèves commençaient déjà à répondre. Mais Lydie, elle, n'écoutait qu'à moitié. D'une oreille elle attendait le silence apaisant, qui ne venait pas. De l'autre elle se demandait qu'avaient-il pu oublier, ceux qui suivaient le cours, attentifs à toute question. Sacharissa Tugwood,Linfred de Stinchcombe, Damoclès, Fleamont Potter, Zygmunt Budge... Ces noms trottaient vaguement dans la tête de la rouquine. En bonne née moldue qui se respecte, le nom Damoclès lui disait quelque chose. Un truc avec une épée, une expression moldue. Mais elle n'était pas en cours d'Etude des Moldus alors elle préféra ne pas s'attarder sur le sujet. Ensuite il y avait ce nom, Potter, connu de tous. Que vous soyez né moldu ou issu d'une famille aussi pure qu'une âme de licorne, le nom Potter vous dit quelque chose, c'est sur. Un ancêtre du célèbre Harry, sans doute. Mais la belle était dans un cours de Potions, mêlé à un cours d'Histoire de la Magie. Alors la réponse la plus semblable à ses yeux, restait que tous ces noms avaient dans l'Histoire, fait connaître leur nom grâce à une création de Potion, d'Antidote, quelque chose comme cela. Le problème était que cette réponse avait déjà été donnée.

Le coude sur la table, la tête dans la paume de la main, un regard attentif au dehors, et quelques coups d’œil vers la classe. Lydie se décida finalement à prendre la parole, même si la réponse avait déjà été donnée, c'était ce qu'elle pensait. Elle ne savait absolument pas que dire d'autre. D'une voix maussade et peu enthousiaste, elle engagea ces quelques mots:
- Je dirais comme mon camarade. Que chacun de ces personnalités est rendue célèbre grâce à l'invention d'une Potion ou d'un Antidote.

Histoire de participer, un peu. Puis elle laissa son regard s'attarder sur le devant de la classe. Quelques secondes. Pour repartir ensuite dans sa bulle.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Alhena Peverell, Mer 29 Mar 2017 - 22:09


LA d'Azaël/Malicia

Cela t'énerves, tu lui en collerais bien deux à cet idiot. Gardant ton calme, tu te contentes de grincer des dents et les questionnaires sont posés sur les tables. En revenant, une vague question s'échappe des lèvres de la blonde et tu réponds par un signe de tête, vous en parlerez plus tard. Tu tentes de changer de conversation mais le Directeur Adjoint s'immisce dans votre conversation. Vous remerciant une nouvelle fois pour l'accueillir dans votre cours.

Ce n’est rien et puis c’est toujours un plaisir d’accueillir un professeur étranger à Poudlard. C’est toujours plus intéressant ici qu’au ministère. Je trouve étonnant que Mr Kholov vous ait laissé le droit de rester au château.

Oui, notre directeur est très... spécial en son genre. On se demande bien comment vous avez réussi ce miracle.

Un léger sourire s'étire sur ton visage. Tu as eu un peu de mal pour décrire Kholov, sa droiture et sa façon de faire ne te laisse pas indifférente. Cela te rappel pas mal de mauvais souvenir mais tu laisses faire, ce n'est pas ton école et tu préfères te tenir à l'écart de cela. Ce n'est pas tes affaires et tu n'as pas envie que ça le devienne.
Autours de vous, les élèves s'efforcent de répondre au questionnaire. Tu te détournes de tes interlocuteurs et ton attention est vite attirée par des objets volants. Azaël : encore et toujours. Le gamin creuse encore dans la bêtise alors qu'il a déjà touché le fond. Tu soupires vaguement et lance un regard à la blonde. Tu espères secrètement qu'elle va s'en occuper aujourd'hui parce que sinon, ce serait vraiment pas beau à voir.

Alexander fait alors son apparition, tu soupires de plus belle. Evans s'occupant des deux idiots, tu vas à la rencontre du retardataire. Questionnaire en main, tu lui tends : sois à l'heure la prochaine fois, sinon je ne t'accepterai pas. Tu peux aller t'assoir. Tu te tournes vers les deux autres éléments perturbateurs. Ils ont l'air comme tétanisés et tu lances un sourire à ton amie. Toi non plus tu n'avais pas la force de t'énerver, surtout pour une simple bataille d'encre grotesque. Tu avais d'autres choses à faire. Retournant au bureau, tu feuillettes tes fiches pour la suite. Un peu après, la professeure de potion met fin au temps imparti.
Tu t'empresses de ramasser les feuilles une à une. Tu lis un peu les quelques réponses, une fois à la table du filleul et du frère, un énième soupire se fait entendre : VACUITAS FIFI
même pas fichu d'écrire leur nom, et pour Azaël de copier correctement. Les heures de colle allaient tomber à nouveau.

D'une oreille tu entends les réponses, certaines te font sourire. Il semblerait que Damoclès soit un personnage à controverse. Tu laisses donc faire, finissant de récupérer l'exercice. Une fois arrivée au bureau, une entrée fracassante. Une Werner déboule, pour repartir. Tu n'as pas le temps de lui dire quoi que ce soit, tu souffles un Okay d'incompréhension plus, pour toi-même qu'autre chose.
Secouant la tête, une réponse attire ton attention. Visiblement, une serpentarde sait quelque chose. Tu écoutes attentivement la suite, qui ne te plait guère. Une serdaigle s'amuse à humilier Liderick. Chose qui passe en travers de la gorge. Une réponse qui fuse et un Riri qui met son grain de sel dans l'histoire. Tu décides de prendre la parole :
Il y a beaucoup de bonnes réponses pour l'instant, mais il semblerait qu'il y ait une grande confusion au niveau de Damoclès. Nous ne parlons pas d'un personnage de la mythologie grecque, bien que cela soit fort intéressant, mais bien de l'inventeur de la potion Tue-Loup. Merci mademoiselle Rosier pour votre intervention d'ailleurs. Mais poursuivons, avez d'autres choses à dire sur les autres personnes ?

Tu détournes le regard, laissant de nouveau la classe au main de Malicia afin de faire régner l'ordre. Tu arrives au niveau de la jungle et chope Liderick par le bras, juste à temps afin qu'il fasse une bêtise. Tu lui prends sa baguette et lui murmure que tu t'en occupes et qu'il devrait se calmer sinon vous alliez devoir le foutre dehors. Au passage, tu lances un sourire à ton filleul et se penche vers son oreille : Il semblerait que votre questionnaire soit au nom d'un certain Fifi, je n'aime pas beaucoup quand on se fiche de moi. Je vous tiendrai donc au courant de l'heure à laquelle vous rejoindrez vos camarades pour votre colle, Monsieur Underlinden.
Tu t'échappes sans possibilité de réponse, d'accord ou non, le gosse viendra. Direction la prochaine victime, arrivée à hauteur de Cordell. Tu lances un regard à Vacuitas, qu'il la fasse nettoyer la salle, ça ne t'empêcheras pas de la foute en heure de colle elle aussi. Tu poses une main sur son épaule, parle plus bas pour que les alentours évitent de faire attention à vous.
Ton excessivement mielleux
Langue qui claque l'amertume même
Miss Cordell... Visiblement, vous vous êtes prise subitement d'affection pour Monsieur Liderick. Lui apporter votre aide est adorable je trouve. J'en conclut évidemment que vous espériez passer plus de temps en sa compagnie. C'est pourquoi je vous convie aussi à son heure de colle, vous pourrez trouver matière à l'aider dans un autre domaine que parler. Je suis certaine que cela vous plaira, je compte sur vous pour être présente. Nous vous tiendrons informer du déroulement des événements. Ah... Et j'espère que vous garderez votre très beau sourire lors de notre réunion avec vos camarades. Il est... Magnifique !
Le tient était mauvais
Le coin des lèvres effacé quand tu t'avances vers McGrath, le libère d'un coup de baguette. Cette fois, l'atmosphère glaciale est revenue au galop. Pas besoin de se moquer, il avait certainement retenu la leçon
Recommencez et c'est l'exclusion immédiate, compris ?
Regard noir, souffle rauque, tu regagnes ta place près du bureau.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Azaël Peverell, Jeu 30 Mar 2017 - 4:44


Tu te sens vraiment crétin à devoir rester assis à ta table sans bouger, sans parler. Privé d'absolument toutes tes libertés. T'aimes pas ça, tu détestes Evans et ses méthodes pourries. En plus elle a rien trouvé de mieux que de te faire désaouler, et maintenant tu t'ennuies encore plus. Sauf quand une Serdaigle se dirige vers toi, et s'amuse à te tripoter les joues et la mâchoire pour te faire parler comme un pantin. Ton regard se fait sombre. Tu détestes qu'on te touche. Tu détestes qu'on te rabaisse, qu'on t'humilie. Cette fille va payer. Elle peut bien sourire tant qu'elle veut, tu va lui faire ravaler toute trace de bonheur.

Tu attends. T'as pas d'autre choix de toute façon. Mais elle ne perd rien pour attendre. La rage gronde en toi. La haine aussi. Parce que là, elle a dépassé toutes les limites possibles. Son préfet la reprend Comme si nettoyer la salle commune changera quoi que ce soit, il peut pas la fermer celui-là avec ses idées de punition à la con ? Tu la regardes regagner sa place. D'un coup, tu sens ta mobilité de revenir. Pile lorsque ton ami le perché lui fait comprendre ce qu'il pense de son comportement. Tu lui adresses un léger sourire de remerciements. Parce que c'est ton ami, et que ça te touche qu'il prenne ta défense. Mais c'est pas suffisant. Tu vas la faire souffrir. Tu dois la faire souffrir.

Tu sors ta baguette, te lèves, prêt à lui lancer directement un sort offensif. T'as aucun remords à le faire. Tu veux qu'elle souffre même. Ton regard est froid, malsain. Mais une main se pose sur ton bras. Tu fais volte face dans un mouvement vif, t'es prêt à attaquer n'importe qui pour faire payer à l'autre pimbêche son affront. Mais tu te retrouves face à ta soeur, qui te prend directement ta baguette. Ta mâchoire se crispe. Elle dit qu'elle s'en occupe. C'est quoi ce délire à tous à vouloir s'en occuper à ta place ? C'est à toi de lui montrer qu'elle a plutôt pas intérêt à recommencer. En lui coupant les mains ou la langue par exemple, t'es quasiment sûr que ça la refroidirait.

Mais pour une fois, t'obéis. Tu te rassois sans un mot, te contentant de bouillonner de rage. Tu tiens difficilement en place, ta jambe bouge sans cesse, ton poing se serre et se desserre régulièrement tandis que tu gardes les yeux rivés sur la Serdaigle qui s'est bien trop fichue de toi pour sa propre sécurité. Tu pourrais simplement lui sauter dessus, lui faire sa fête à mains nues, au moins ce serait fait. Mais ta soeur et Evans risquent d'intervenir avant que tu ne puisses finir. Non, tu vas attendre. Le bon moment. La vengeance est un plat qui se mange froid, et c'est elle qui va déguster.

Tu écris quelques mots sur un bout de parchemin. Tu peux difficilement faire plus clair. Tu roules le parchemin en boule et profites d'un moment d'inattention des enseignantes pour le balancer sur Olivia. A défaut de pouvoir le faire léviter étant donné que tu n'as plus ta baguette, ça devrait faire l'affaire. T'espères qu'elle le lira. Et tu finis par lever la main, pour donner ta propre réponse, d'une voix glacial, toujours en fixant l'aiglonne du regard, histoire qu'elle prenne bien les mots que tu lâches pour elle également.

- Ils sont tous morts.

Ouais, vu comment les potions décrites ont l'air vieilles, ça te paraît logique. Et bientôt, quelqu'un d'autre les rejoindra dans l'au-delà.

Parchemin pour Olivia:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
John McGrath
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : John McGrath, Jeu 30 Mar 2017 - 18:43


Les muscles se relâchent enfin. John sursautant quelque peu en fixant Alhena et essuyant le filet de bave du revers du poing, fit un petit salut militaire à cette dernière avec deux doigts.

Recommencez et c'est l'exclusion immédiate, compris ?

- C'est bien entendu, Miss !

Une vague grimace dans le dos de la brune, prouvant une maturité toute relative chez l'individu. John claqua des doigts, tout en désignant Riri, lançant un clin d'oeil à ce dernier. Visiblement, avoir été une statue ridicule au milieu de la classe ne l'avait pas dérangé plus que ça. Il s'éloignait, retournant à sa place, se massant la mâchoire. Avisant ses voisins de table, il ne put qu'écarter les bras, baissant un peu le ton de sa voix.

- Décidément, sont vachement nerveux en ce moment, les Profs, aye ! Le pauvre Jiménez, il doit bien se demander où il a atterri !

Tâchant de retenir son rire pour ne pas attirer l'attention des deux professeurs qui planaient autour de leur bureau tels deux condors affamés, les heures de colle était distribuées à tour de bras aujourd'hui. Au moins, il seraient nombreux, ça pouvait être marrant. Il ne connaissait pas Olivia, qui avait elle aussi cet air de Serdaigle suffisante. Bah ! On verrait la chose très vite. Asclépius en revanche. Il l'avait déjà remarqué plusieurs fois. Il fallait dire que rien que le physique du garçon était assez... Particulier. Mais à l'avoir observé par moments, il trouvait que le jeune Serpentard avait un esprit... Flotteur, appelons la chose de la sorte. Il semblait toujours assez loin, planant quelque part, dans des eaux inconnues. Il intriguait bien plus l'Irlandais dans tous les cas. Peut-être que sa voisine de table aurait une réponse, puisqu'elle était de la même Maison qu'Asclé. Se tournant vers Aileen, donc, John poursuivit à voix basse.

- Oy Love, tu sais ce que c'est son problème ? Il a l'air...

Tournant l'index à côté de sa tempe, John semblait curieux d'en apprendre plus sur ce jeune pousse à l'autre bout de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Cordell
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Olivia Cordell, Jeu 30 Mar 2017 - 23:58


La petite esbroufe d’Olivia n’était pas passée inaperçue aux yeux de quelques élèves fouineurs. Beaucoup s’en offusquaient et la brunette ne s’attendit donc pas à un florilège de compliments à son attention. Un adolescent (Asclépius Underlinden) plutôt téméraire, terriblement fuselé, anguleux, au physique aride en somme, fut le premier à prendre la parole et la dévisagea, les sourcils arqués de mépris. « Bien, l’humiliation gratuite envers ceux qui ne peuvent pas se défendre ? Bravo. » Olivia écarquilla les paupières, déconcertée. Non mais, est-ce qu’il venait de protéger un trublion ? On parlait bien de ce garnement qui se gaussait de semer la zizanie en classe, et soûl de surcroît ! Que c’était mesquin de sa part, de défendre l’indéfendable puis de reporter le tort sur elle. Elle ne l’avait pas martyrisé son pote à ce qu’elle sache, de vrais pralines ces messieurs. Pour toute réponse, elle leva ses iris « vert-d’eau » au ciel d’un air suffisant en élevant la main, comme si elle éventait l’air par des moulinets du poignet. Non mais, c’est vrai quoi, c’est bien joli de préserver ses amis, mais pas au détriment du bon déroulement d’une leçon.

Puis ce fut au tour de
Riri, le préfet des Serdaigle, de singer la même offensive à son égard, les gros yeux, un intense désamour décelable au fond de ses iris, gonflement de poitrine pour valoriser son insigne lui léguant l’autorité qu’il lui convient. Il arrange sa voix de façon à la rendre plus solennelle et intransigeante, et en une phrase, décide du sort de Cordell ; « Olivia, tu nettoiera la salle commune. » L’intéressée hausse un sourcil. Elle trouvait cela pas cher payé pour son méfait. Quelques sortilèges bien sentis, deux-trois #recurvite bien formulés et le tour était joué. Hormis dans un cas où il lui interdirait d’user de la magie, et ce serait alors une autre paire de manches. Beaucoup moins fun. Le connaissant maintenant plutôt bien, elle se doutait qu’il s’agirait de la seconde option, en étant à coup sûr dans son dos durant toute la punition. Beaucoup, beaucoup moins fun. Contrariée, Olivia croisa férocement les bras et s’adossa brutalement contre son siège. Pas un pour aller dans son sens, donc ? Avait-elle fauté sur toute la ligne ? Mais non, pas du tout ! Elle s’était rebiffée, et gentiment en plus ! Il fallait bien que quelqu’un rabroue les agitateurs avant de se faire vampiriser par ces mêmes individus, qui monopolisent l’attention, et foutent le souk où qu’ils soient. Au fur et à mesure qu’elle intériorisait, Olivia s’enfonçait dans sa chaise, on aurait dit qu’il lui manquait le cou. Ses doigts pianotaient de désappointement sur le tissu de son avant-bras.

Mais alors qu’elle croyait ses tourments terminés, le désigné
Liderick dégaina sa baguette l'espace d'un instant et la pointa de loin en faveur d’Olivia, ce qui la fit hoqueter de stupeur. Venait-il de reprendre contenance malgré son enchantement ? Comment ? Et allait-il vraiment l’attaquer en plein cours ? Elle hocha la tête de gauche à droite pour savoir si d’autres apprentis-sorciers avaient dénoté cette soudaine intimidation. Elle fut déçue lorsqu’elle constata qu’en moins de temps qu’il n’en faut, le professeur était intervenue pour confisquer l'objet de prédilection de tout bon sorcier. Et adouci par on-ne-sait-quel-miracle, il rejoignit son banc. La Serdaigle expira un soupir entrecoupé, non sans le quitter des yeux. Peu de temps après, son échine se hérissa lorsqu’une main glacée vint lui harponner l’épaule.

C’était la sinistre professeur Peverell. Si elle n’avait pas eu forme humaine, Olivia aurait juré avoir été touchée par un détraqueur. S’agenouillant de manière à être au même niveau, l’enseignante susurra un monologue qui sonnait comme une menace. C’était troublant, Peverell n’était pas si proche d’elle mais Olivia pouvait distinguer son souffle tiède retentir contre ses propres lèvres. Plusieurs fois Olivia chercha à échapper à son regard pénétrant mais c’était comme être pris au piège. Elle n’aimait pas ça.
« Miss Cordell… (bon déjà, quand ça commence comme ça, c’est jamais bon signe) Visiblement, vous vous êtes prise subitement d'affection pour Monsieur Liderick. Lui apporter votre aide est adorable je trouve. J'en conclut évidemment que vous espériez passer plus de temps en sa compagnie. C'est pourquoi je vous convie aussi à son heure de colle, vous pourrez trouver matière à l'aider dans un autre domaine que parler. Je suis certaine que cela vous plaira, je compte sur vous pour être présente. Nous vous tiendrons informer du déroulement des événements. Ah... Et j'espère que vous garderez votre très beau sourire lors de notre réunion avec vos camarades. Il est... Magnifique ! » Lorsqu’ Alhena sous-entendit que l’olivette aspirait à plus de temps en compagnie de Liderick, elle entrouvrit la bouche d’un air profondément outrée. Alors comme ça, on collait les étudiants un peu justiciers à tire-larigot ? Mince alors, si elle avait su qu’il y aurait eu un tel effet boule-de-neige. C’était foncièrement abusif, elle ne méritait pas ça. Les commissures tordues par le ressentiment et l’injustice, ses yeux s’embuaient et la démangeaient. Hors de question pour elle de dévoiler la moindre parcelle d’affection.

Liderick, de son côté, ne lui laissait aucun répit. Une page chiffonnée vint ricocher contre son pupitre, envoyée de la part de son ennemi. Pendant quelques secondes, Olivia lorgna sans grande conviction sur ce bout de parchemin qui n’annonçait rien de bon. Liderick accentua un peu plus son régime de peur en insinuant le pire dans sa réponse envers les questions énoncées par Malicia précédemment. C’est bien, tu t’amuses ? Tu souhaites avoir le dernier mot ? La jeune fille tendit ses doigts vers le message tout juste lancé et le déplia.
« J'espère que tu cours vite, car tu vas très vite regretter ce que tu as fait. » Elle réussit à contenir de justesse un frisson. Elle avait beau faire la fière, il lui était difficile de dissimuler son visage plus blême que d’ordinaire et ses sueurs froides. Fronçant des sourcils, elle prit sa plume et griffonna au dos du papyrus. Puis, elle en fit un origami d’oiseau. À l’aide d’un sort informulé, le volatile papillonna en direction de son destinataire et se posa tranquillement devant lui. Les mains en creux d’où avait fui l’origami, Olivia mit quelques instant à se réinstaller et laissa retomber ses bras le long du corps.


Réponse d'Olivia Cordell sur le papier:
 

Résumé du RP : Olivia fait mine d’ignorer les propos d’Asclépius et mime le fait de brasser du vent. Elle accepte sans trop rechigner la punition de Riri. Elle sursaute lorsque Azaël fait une tentative pour l’attaquer d’un sort à l’insu de tous, mais le professeur Peverell l’en empêche discrètement en lui confisquant sa baguette. Ce même professeur vient ensuite effrayer Cordell et lui donne une retenue. Azaël envoie à Olivia une fois le dos d'Alhena tourné, une antisèche renfermant une menace, et la concernée y répond depuis un origami d'oiseau qui s'envole à tire-d'aile.
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Liskuvo Kalsi, Sam 1 Avr 2017 - 9:44


J'essaye de suivre ce qu'il se passe, vraiment. Une question est posée par les profs, il faut dire qui sont des gens que j'ai l'impression de connaître de loin. Y'en a un j'en ai forcément entendu parler mais pour le reste c'est plutôt flou, ils me disent pas grand chose. Les réponses fusent rapidement, faut croire que les gens ont de la cervelle dans ce cours, ça me fait froncer le nez. Je savais pas. Puis très vite le cours part en cacahuètes. Une retenue, une autre, puis une autre et enfin une autre. Je crois que tout le monde a énervé les profs et que du coup elles sont pas contentes. J'adresse un regard déprimé aux élèves qui se sont pris une retenue. Sert à rien de venir en cours pour faire ça, autant sécher et aller faire une partie de cache cache quelque part.

Je reste planté sur ma chaise en guette d'une nouvelle retenue qui tombe. Un peu mal à l'aise sur ce qu'il se passe, faut croire que tout le monde s'est donné le mot pour faire le bordel dans un cours qui avait été préparé par les profs. C'est pas très respectueux. J'essaye de chercher le regard des profs pour voir si elles le prenne bien ou non. Après tout je m'en fiche un peu que les élèves soient punis, moi ce qui m'intéresse c'est que le cours se termine bien et pas sur une note aigrie de la part de nos professeures.

J'essaye de réfléchir à ce que je pourrais répondre. Pour l'instant y'a eu un grand débat sur qui était "Damoclès", je sais pas non plus, pour moi c'était un animal avec un bouclier sur la tête alors...on est pas vraiment rendu avec tout ça. Je préfère me concentrer sur le nom qui me vient instantanément à l'esprit, avec lui y'a forcément quelque chose à faire. Si elles ont demandé c'est qu'elle attendent peut-être une réponse précise par contre, à part des potions il a peut-être fait autre chose le type. J'ouvre machinalement le livre pendant mes recherches, révélant des pages et des pages de gribouillis que je regarde à peine. Y'a jamais eu grand chose là-dedans, tout est une question de savoir personnel la plupart du temps, j'ai jamais vraiment compté là-dessus. Ma tête fait un meilleur livre que tout ça. Un livre...Un livre...Oh !

- Zygmunt Budge est l'auteur d'un livre de potions très complet qui a révolutionné la façon de les faire...non ?

Je suis pas sûr de la fin en vrai, je sais qu'il a écrit un livre mais c'est tout. Rien d'autre à dire finalement. Je me remets en position d'attente. Des réponses, des retenus. On n'a pas fini de les voir arriver par balles celles-là, c'est plutôt sympathique à regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Hurtson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Alexander Hurtson, Sam 1 Avr 2017 - 12:06


Le cours continue son cours et le narrateur fait des jeux de mots pourris. Voilà que Peverell ramasse les copies tandis que Evans vous pose des questions sur des gens dont le nom t'évoque vaguement quelque chose. Tu commences à réfléchir quand il se passe enfin quelque chose d'intéressant. Tu te rends compte que Liderick et McGrath sont dans le pétrin et que visiblement les profs ont décidé de leur faire payer leur insolence. Bien fait pour eux. Tu souris discrètement parce que tu n'as pas envie qu'elles te voient te réjouir du malheur des autres. Elles ont l'air assez remontées comme cela et tu ne voudrais pas être collé à ton tour.

Tu regardes donc toutes les personnes se faire coller et te dis qu'elles abusent un peu. Si elles avaient plus d'autorité, peut-être que ces problèmes n'arriveraient pas. Et qu'allait bien pouvoir penser le brésilien de tout ça? Tu fais donc abstraction de tout cela pour ne pas t'énerver et leur dire de la fermer et de laisser le cours continuer. Tu écoutes les quelques réponses données par les élèves, les précisions apportées par la prof et lèves la main après Liskuvo. Tu ne connais pas tous ces noms mais deux d'entre eux t'évoquent quelque chose.

"J'ai déjà entendu parler de Fleamont Potter. Il s'agit du père de James et donc du grand-père de Harry Potter. Néanmoins, il n'a inventé aucune potion à mon souvenir donc je ne vois pas vraiment ce qu'il vient faire dans cette liste."

En attendant que l'on te confirmes tes dires, tu t'adosses à ta chaise et regardes le reste de la classe. Quasiment un quart de celle-ci est collée. Un bon record pour tes professeurs.

Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Jade Wilder, Dim 2 Avr 2017 - 19:08


A un moment incertain - vue que la version est différente pour tout le monde - Alexander finit par arriver en cours. Il était en retard le bougre, décidément.. Jade laissa échapper un léger soupir, tout de même rassurée qu'il soit arrivé. Bah ouais, pire que les retards, y'avait les absences. Et oui, en bonne élève modèle, la Poufsouffle ne pourrait en aucun cas louper un cours, c'était contre ses principes. Bref, il était là.

Malheureusement, comme c'était incroyablement prévisible, la situation se dégrada à la table un peu plus loin et devinez qui étaient encore les responsables ? Pas dur à deviner, les habituels perturbateurs pour à peu près chaque cours ces derniers temps. Ok, cette fois Jade refusait de s'en mêler, c'était leurs affaires et pas les siennes. Et puis avec les trois professeurs dans la salle, aucun doute que les élèves en question n'allaient pas tarder à se faire réprimander ! De son côté, la préfète replongea dans son monde, notant sur un papier les informations à retenir jusqu'alors et surtout, ce qu'elle pouvait en déduire. C'était une habitude qu'elle avait parfois, d'essayer de tout prévoir pour n'avoir aucune surprise. A savoir: les surprises, ça n'était vraiment vraiment pas son truc. Dans la vie de tous les jours, la blondinette préférait que tout soit bien carré, bien prévu, les imprévus étant source d'ennuis à.. 90% selon une source non-officielle. D'accord c'était uniquement un avis personnel, mais ses propres expériences avaient prouvé qu'elle avait raison. Elle savait improviser, mais n'aimait pas le faire pour autant.

Bref, toujours est-il qu'après quelques minutes, elle avait déjà noté pas mal de choses. Beaucoup seraient sans doute inutile pour la suite du cours, mais au moins elle ne serait pas surprise. Ou si, en fait elle n'en savait rien. Disons plutôt que les chances d'imprévus étaient réduites. Ignorant totalement ce qu'il se passait autour, la préfète ne releva la tête que quelques minutes plus tard. Visiblement, les garçons avaient reçu au moins un bon sermon, au bas mot. Impossible de savoir si ils allaient être raisonnables par la suite. En tout cas, Malicia s'exprima à son tour, alors qu'elle était restée relativement silencieuse depuis le début de ce cours. Si cela virait dans la partie Potions, Jade allait devoir utiliser toute sa concentration.

- C’est terminé, posez vos plumes. Peu importe si vous avez terminé ou pas. Que pouvez-vous me dire sur Sacharissa Tugwood ?  Sur Linfred de Stinchcombe ? Sur Damoclès ? Sur Fleamont Potter ? Et sur Zygmunt Budge ?

Baaaah. Elle avait noté plein de trucs, mais pas quoi que ce soit concernant les noms. Elle ne les retenait pas facilement les noms. Alors les informations allant avec.. Ouais, peut-être suite à quelques unes de ses lectures, et encore. Après tout elle avait passé pas mal de temps à lire pour essayer d'avoir un meilleur niveau en potions, ça lui serait peut-être utile ! Fouillant dans sa mémoire, Jade écouta attentivement les autres réponses pour ne pas dire les mêmes et surtout pour apporter des éléments à sa recherche mentale.

Évidemment, certaines réponses des élèves lui apportaient celles manquantes dans son questionnaire. Voilà qu'elle le connaissait maintenant, le nom qu'elle cherchait.. Rhaaa j'vous jure. Voilà une chose à laquelle Jade ne s'intéressait que très peu. Machin a inventé telle potion. Qui s'en fout ? Elle en tout cas, avait bien du mal à s'y intéresser, préférant étudier les effets de ces potions et comment les utiliser à bon escient. Quand on vous dit que les potions, c'est pas son truc.. Les réponses s'enchainent, apportant des informations dont elle n'avait quasiment aucune idée, à part deux ou trois peut-être. Son attention était sans cesse attirée par le reste de l'univers plutôt que par ses recherches mentales. Une intrusion étrange d'une élève semblant s'être perdue, une autre heure de colle distribuée - décidément combien il y en aurait dans ce cours ? Bref, elle n'était pas trop dedans. Finalement son voisin perturbateur se pencha vers le reste du groupe.

- Décidément, sont vachement nerveux en ce moment, les Profs, aye ! Le pauvre Jiménez, il doit bien se demander où il a atterri !

Jade l'aimait bien le rouge, mais il devrait peut-être se rendre compte qu'en cours, si tu fais une connerie, c'est généralement peu apprécié.. Néanmoins la Poufsouffle n'avait pas envie de se mettre qui que ce soit à dos, alors comment dire ça avec un tact qu'elle n'avait pas ?

- Ça t'étonne réellement ?

Un sourire en coin, presque malicieux, accompagnait ses paroles. Heureusement qu'elle l'aimait bien celui-là. D'ailleurs, il avait beaucoup de chance parce-que Alhena et Malicia étaient plutôt soft par rapport à d'autres professeurs bien plus.. radicaux. A l'époque de McKinley, John n'aurait pas fait long feu. Frisson de dégoût. Vite, penser à autre chose. Il serait peut-être temps de se lancer quand même, quelque chose lui était revenu et pour cause: elle s'était plus ou moins identifiée à l'un des personnages, sur un point en tout cas et avait donc facilement retenu quelques petites choses. Eh bah voilà.

- Zygmunt Budge était un potionniste très talentueux, excellent élève lorsqu'il était à notre place. Il me semble que c'est lui qui a inventé le Felix Felicis.

C'était pas la réponse du siècle, mais au moins elle avait retrouvé une information à peu près pertinente.. Espérons qu'elle en sache plus par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Amy Jackson, Lun 3 Avr 2017 - 15:35


Concentré sur le cours et sur ce qui s'y passait Alex ne répondit pas à Amy mais elle ne s'en formalisa pas préférant cela à une réaction impulsive et idiote comme celle qu'il avait pu avoir en métamorphose. Les perturbateurs furent vites réprimandés par les professeures et les heures de colles, ainsi que les punitions tombèrent rapidement.

C’est terminé, posez vos plumes. Peu importe si vous avez terminé ou pas.Que pouvez-vous me dire sur Sacharissa Tugwood ?  Sur Linfred de Stinchcombe ? Sur Damoclès ? Sur Fleamont Potter ? Et sur Zygmunt Budge ? Déclara ensuite Miss Evans.

Alors que Miss Peverell passait dans les rangs pour ramasser les questionnaires la jeune fille commença à réfléchir. Certains noms lui disaient quelque chose mais elle n'arrivait à mettre la main dessus, il n'y avait rien de plus frustrant que cette sensation d'avoir la réponse sur le bout de la langue et d'être dans l'incapacité de l'exprimer. Tout en continuant à se triturer le cerveau la Poufsouffle écouta les réponses de ses camarades d'une oreille distraite. La réponse sur Damoclès la fit sourire, elle connaissait cette histoire tirée de la mythologie grecque et elle devait avouer que comme sa camarade jaune et noir elle ne connaissait que ce Damoclès là. D'autres réponses furent données sur Stinchombe, Budge, ou Potter et finalement une petite voix s’éleva pour expliquer qui était Damoclès.

*J'aurais au moins appris quelque chose *
pensa Amy qui cherchait toujours désespérément une réponse.

-Il y a beaucoup de bonnes réponses pour l'instant, mais il semblerait qu'il y ait une grande confusion au niveau de Damoclès. Nous ne parlons pas d'un personnage de la mythologie grecque, bien que cela soit fort intéressant, mais bien de l'inventeur de la potion Tue-Loup. Merci mademoiselle Rosier pour votre intervention d'ailleurs. Mais poursuivons, avez d'autres choses à dire sur les autres personnes ? leur demanda la professeur d'histoire de la magie.

Nouvelle vague de réponse, certaines plus complètes que d'autres et finalement celle d'Alex à côté d'elle. En l'entendant parler de Fleamont Potter Amy eut un déclic ! Elle avait vu son nom dans son livre de potions, il avait inventé une potion pour les cheveux avec un nom un peu bizarre, la... potion Lissenplis voilà ! Heureuse d'avoir enfin trouvé, Amy attendit que Jade finisse de parler avant de prendre la parole.

- Je crois que Fleamont Potter a inventé la potion Lissenplis mais je ne suis pas sûre déclara-t-elle un peu hésitante.
Revenir en haut Aller en bas
Aileen O'Leary
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Aileen O'Leary, Lun 3 Avr 2017 - 20:53


Questionnaire écrit ramassé, c'était désormais le temps du questionnaire oral. Quelques questions sur des personnalités connues, et déjà les réponses fusaient. Aileen, pour sa part, était plus préoccupée par John qui avait été immobilisé dans un coin de la salle. La bave commençait à couler sur son visage. Azaël avait reçu le même sort et avait été moqué par une petite Serdaigle dont le nom lui échappait. C'est qu'ils n'avaient aucun respect ces aigles!

Au moins, Riri avait jugé bon d'intervenir, punissant la petite d'un nettoyage de salle commune. Comme quoi, il y avait parfois de la justice dans cette école.

Elle s'avançait donc vers le Gryffondor pour voir qu'Alhena l'avait déjà libéré d'un coup de baguette. Ok, il fallait qu'on lui dise ce que cette femme n'avait pas pour elle, belle, intelligente, juste, et magnanime? Quels squelettes devait-elle cacher dans son placard pour être aussi parfaite ?

C'est à ce moment que John décida de lui parler, reprenant sa place proche d'elle, désignant Asclépius :

- Oy Love, tu sais ce que c'est son problème ? Il a l'air...

Aussitôt, le visage de la jeune rousse prit une teinte pivoine, le serpentard l'avait surpris en petite tenue il y avait de ça quelques temps, se cachant sous la forme d'une statue dans la salle sur demande. À part cela, il avait toujours semblé courtois, même si Aileen ne partageait pas toutes ses opinions.

-Il est un peu perché, mais il est gentil ne t'en fais pas. Il préfère simplement agir d'une autre façon que celle menant à des sanctions dans tout les cours.

Ton de voix davantage moqueur, comme pour titiller John et sa dernière punition. Puis, regardant Alhena du coin de l'oeil, elle se retourna vers son camarade, chuchotant :

-Dis ? Tu penses quoi d'Alhena Peverell?

Elle se ressaisit, n'ayant pas encore répondu à la question, elle s'adressa d'une voix plus forte aux enseignantes :

- Il me semble que les 4 ont une carte de chocogrenouille à leur effigie non?

Bon c'était ridicule un peu, mais elle les collectionnait ces cartes! Se retournant vers John elle lui demanda :

-Ça va sinon? Pas de douleurs musculaires pour être resté longtemps dans la même position?
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Malicia Evans, Jeu 13 Avr 2017 - 12:43


J’venais de poser les questions. Les réponses ne tardèrent pas à arriver.
Mais ce n’est pas ce à quoi je m’attendais.
Fascination pour l’autre moldu.
Trop de confusion.
Mais je les reprends pas.
Après tout, je n’allais pas tout faire.
Alhena, bouges toi.
Puis y a une réponse qui m’interpelle.
Mais je n’entends pas la fin de sa phrase.
J’ai pas le temps de réagir qu’une autre élève intervient.
Mais encore et toujours, Damoclès.
Je soupire. Et les autres, potionnistes rien ?
J’aimerais bien rebondir sur Fleamont Potter mais la réponse de la Poufsouffle est trop simple pour que je puisse dire grand-chose. Je préfère attendre un peu.
Puis Harmony lève la main.
Je l’interroge, souriante.

- Linfred de Stinch… Stinchcombe a crée la potion Poussos, une potion curative qui fait repousser les os.

Je la félicite.
Enfin une réponse pertinente.
Et complète.
Puis c’est Asteria qui suit.
Bonne réponse.
Je lui souris en hochant la tête doucement.
Faut qu’elle prenne confiance en elle.
C’est fou comme prendre la parole lui semble être un effort inconsidérable.
Mais mon sourire s’évanouit quand j’entends la réponse d’Azaël.
Ce n’est pas lui qui parle.
Mais une élève tout aussi idiote et inconsciente que le serpent.
Je regarde Alhena, lui demandant du regard de s’en occuper.
Si mon regard pouvait tuer, elle serait déjà pétrifiée sur place.
J’aime pas la méchanceté gratuite. Elle est élève, pas l’autorité. Tout ce qu’elle a faire, c’est la fermer et suivre le cours.
Une autre réponse vient capter mon attention.
Encore sur Stinchcombe.
Je souris. Contente de la réponse.
Mais l’intervention de Riri me tire un soupir.
On revient sur Damoclès.

Il y a beaucoup de bonnes réponses pour l'instant, mais il semblerait qu'il y ait une grande confusion au niveau de Damoclès. Nous ne parlons pas d'un personnage de la mythologie grecque, bien que cela soit fort intéressant, mais bien de l'inventeur de la potion Tue-Loup. Merci mademoiselle Rosier pour votre intervention d'ailleurs. Mais poursuivons, avez d'autres choses à dire sur les autres personnes ?

Merci de ton intervention Alhena.
J’ai failli croire que j’étais seule.
Je te vois partir t’occuper des perturbateurs.
Merci, encore une fois
La réponse de Lydie est facile.
Alors tu relèves pas.
Elle a juste parler, histoire d’avoir dit un truc.
Puis réponse de Liderick.
Impertinente.
Je lève les yeux au ciel.
Passons à quelqu’un d’autre.
Et je vois un origami en train de voler à travers la classe.
Qui vient se poser sur la table de mon élève préféré.
Azaël.
La réponse d’un élève me parvient avant que je n’entame un mouvement vers le serpentard.
J’acquiesce et interroge quelqu’un d’autre.

« J’ai déjà entendu parler de Fleamont Potter. Il s’agit du père de James et donc du grand-père d’Harry Potter. Néanmoins, il n’a inventé aucune potion à mon souvenir donc je ne vois pas ce qu’il vient faire dans cette liste. »

Un regard un peu hésitant.
Une partie de sa réponse est bonne.
L’autre non. Peut-être quelqu’un pour le rectifier.
La parole a Jade qui complète la réponse sur Zygmunt Budge.
Je confirme d’un hochement de tête.
Et passe la parole à quelqu’un d’autre.

« Oui, Fleamont Potter a bien inventé la potion Lissenplis. Il fait aussi parti de la famille Potter. C’est d’ailleurs grâce à son invention qu’il a pu faire fructifier la fortune familiale.»

Je me penche vers Alhena.
Pour lui murmurer.

«  Jcrois que Cordell et ton frère s’envoient des mots, vas voir s’il te plait. C’est ton frère, tu te dém*rdes. »

La réponse d’O’Leary me tire un sourire.
Je n’y connais pas grand-chose en confiserie.
Puis les cartes de collection, elle ne sont pas mentionnées dans les livres.
J’hausse les épaules. Et reprends.

« Tout ce que vous avez dit est en parti vrai. Linfred de Stinchcombe est un sorcier qui a vécu à la fin du 12ème siècle. Très souvent, ses voisins -moldus- faisaient appel à lui pour ses capacités à soigner. Il a fabriqué de nombreuses potions, notamment, la Poussos et la Pimentine. »

Je laisse un temps, pour les laisser prendre des notes. Et je reprends.

« Quant à Damoclès, vous a dit tout ce que vous deviez savoir. Il est l’inventeur de la potion Tue-Loup, est a d’ailleurs reçu l’ordre de Merlin pour son invention. Pouvez-vous me dire à quoi sert cette potion ? »

J’attends quelques réponses.
Puis, je reprends sur les autres potionnistes.

« Sacharissa Tugwood est une pionnière en ce qui concerne les potions de beauté. C’est grâce au pus de Bubobulb qu’elle a découvert les propriétés curatives contre l’acné. »

Un léger silence.

« Qu’est-ce que vous savez de la famille Potter ? »

Je laisse la parole à Alhena.
C’est son domaine.
L’histoire.
Pis, c’est un grand nom là.


HRP : Je suis vraiment désolée du retard.
Je n'ai pas vu le temps passer et avec l'absence, j'ai eu du mal à trouver le temps de poster.
Bref.

Vous avez jusqu'au 24 avril à 23h59 pour poster vos réponses.
Si vous avez des questions, MP ou Skype pour Alhena.
Faut lui donner un peu de travail. :kiss:

Bonne journée,
Malicia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 9

 Cours N°4/N°6 : Partie 1 - HDM/Potions

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.