AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 29 sur 30
Dans la rue
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30  Suivant
Nicholas Boardman
Gryffondor
Gryffondor

Une promenade dans la rue

Message par : Nicholas Boardman, Jeu 20 Avr 2017 - 2:16


Rp Unique
Analepse (Flashback) de mon arrivé dans la boutique "Chez Ollivanders"


Il était 9h00, je m'étais levé de bon matin pour faire un petit tour au chemin de traverse, seul, car mon Oncle et ma tante étaient beaucoup trop occupés en ce moment, c'était le lieu de rendez-vous de tout bon sorcier. Pour un matin il n'y avait pas grand monde donc c'était l'occasion parfaite de faire les courses et visiter les lieux pour m’imprégner de cette ambiance si particulière que l'on retrouve aucunement chez les moldus, il fallait aussi que je m'adapte avec ce mot moldu car j'avais l'habitude avec mon père de dire No-Maj, un terme utilisé depuis le XXe siècle aux États-Unis.

Les ruelles étaient magnifiques, avec des vieilles devantures de magasins et des noms tout aussi loufoques que marquants, au moins je savais à quelles types de boutiques j'avais affaire si je rentrais dans l'une d'entre elles, quant aux vitrines elles étaient très bien présentées surtout celle avec les balais, sans doute pour un sport en particulier? Dans tous les cas je n'étais pas au courant de la pratique d'un sport avec un balai en plus de cela!
Je m'y connais très peu, car avec mon père on avait survolé les points importants de l'histoire de la magie comme cette histoire de trois grands sorciers de la fin XXe et du début XXIe siècle ils ont vécu tellement de chose et quand je pensais qu'eux aussi avaient marché sur ces pavés, ça me rendait à la fois heureux et un peu fou de le savoir, c'est comme si je marchai sur leur trace et leur histoire. Bref je m'était un peu perdu dans mes longues pensées, mon objectif de la journée était de visiter les rues du Chemin de traverse et de m'acheter le matériel nécessaire pour cette longue année.
*Tousse*
"Cette poussière est insupportable!"

Heureusement que j'avais pensé à prendre mon sac, avec mon livre favori Les Contes de Beedle le barde, mon conte favori était Le sorcier et la marmite sauteuse, cette histoire me rappelait tant de chose surtout quand mon père me racontait cette magnifique histoire.
Le livre:
 
Il était maintenant 11h00, l'heure à laquelle je devais accomplir un second objectif et me rendre dans la boutique "Chez Ollivanders"

RP TERMINER
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la rue

Message par : Aria Morrison, Ven 21 Avr 2017 - 12:30


RP avec Rachel Ester Pasca


Aujourd’hui était un grand jour pour Aria : elle allait acheter ses toutes premières fournitures scolaires. Depuis qu’elle avait reçu cette lettre lui annonçant son entrée à Poudlard, elle attendait ce moment avec impatience pour pouvoir rencontrer d’autres sorciers et découvrir cet univers magique qui allait bientôt envahir sa vie.
Ses parents savaient que c’était un jour spécial pour elle. Ils avaient fermé exceptionnellement leur magasin pour pouvoir partager ce moment avec elle.

Ils se trouvaient donc là, tous les trois, à Londres, dans une petite ruelle, perplexes. Parcourant de nouveau la lettre d’admission et la liste des fournitures scolaires, qu’elle avait d’ailleurs failli oublier dans la précipitation, il n’y faisait aucune mention de comment rejoindre le chemin de traverse. Ils avaient demandé à quelques passants, mais personne ne semblait connaitre ce chemin. Ils avaient marché et cherché dans les rues voisines mais rien. Il n'y avait rien qui indiquait où se trouvait ce fameux chemin.

Aria désespéra. Ils auraient dû mieux se renseigner. Se tournant vers sa mère, elle lui demanda :

- Qu’est-ce qu’on va faire maman si on n’arrive pas à aller à ce chemin de traverse ?
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans la rue

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 22 Avr 2017 - 23:05


Il n'y avait pas à dire, le transplanage simplifiait tout de même grandement la vie d'un sorcier. Prenez Ester par exemple, avec ces trois emplois et ses études. Il n'avait pas toujours été facile de tout concilier et de venir à Londres, heureusement elle avait eu la bonne idée de réussir son permis juste avant de voir la liste de ses responsabilités augmenter. Elle ? Rédactrice en chef du Chicaneur ? Vu son expérience dans le domaine c'était insensé, elle qui avait encore tout à apprendre. Heureusement elle avait toujours eu une certaine facilité dans l'art de l'improvisation.

La verte marchait donc, heureuse de ses achats dans une boutique moldu. Ce n'était rien d'extraordinaire pourtant, juste une machine à faire des bulles et une boîtes de farces et attrapes. Après plusieurs semaines de réflexion, elle s'était enfin décidé à les acheter pour Waddiwasi. Et si la nouvelle propriétaire/gérante n'aimait pas cela, eh bien tant pis, cela l'aiderait à passer les heures durant ses insomnies. Pour l'heure elle était relativement heureuse et puisque c'était quelque chose d'assez rare, Ester était bien déterminée à en profiter. Peut-être ferait-elle un ou deux achats en plus avant de retourner à Poudlard.

- Qu’est-ce qu’on va faire maman si on n’arrive pas à aller à ce chemin de traverse ?

La verte, qui venait de dépasser la fillette et ses deux parents s'arrêter brusquement et se retourna pour les regarder. Voilà sept ans et pourtant ce souvenir lui faisait encore autant de mal que de bien. Cette journée, où elle-même avait dû chercher un passage vers le Chemin de Traverse, aura été l'n des derniers moments de "complicité" avec ses parents. Du coup, Ester eu presque envie de répondre à la question par un "rien, c'est même mieux, tu t'éviteras beaucoup de souffrance petite". La dernière année n'en fit néanmoins rien. Ce n'était pas parce qu'elle avait souffert, ce n'était pas parce qu'elle avait tout perdu à cause de la magie que cette enfant vivrait la même chose. Qui sait ? Maintenant que le vieux barbu semblait avoir déserté, peut-être que l'école redeviendrait un endroit sûr ? Peut-être aurait-elle la chance de ne croiser que de bonne personne et de ne voir que les bons côtés de la magie ?

- Hm, excusez-moi. Vous cherchez le Chemin de Traverse c'est bien cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la rue

Message par : Aria Morrison, Lun 24 Avr 2017 - 10:21


Même si Aria espérait que sa mère la réconforte en lui disant qu’ils allaient trouver une solution, elle savait pertinemment que ce ne serait pas le cas et qu’ils allaient devoir repartir et rentrer chez eux. Rien que d’y penser, elle sentit ses larmes monter. Elle ne voulait pas qu’ils abandonnent, ils ne pouvaient pas non ! Ils devaient continuer à chercher.

Elle regarda son père, puis sa mère qui avaient tous deux un air désolé. Au moment où cette dernière allait lui répondre, elle baissa la tête.

- Hm, excusez-moi. Vous cherchez le Chemin de Traverse c'est bien cela ?

Ce n’était pas la voix de sa mère, non. Surprise, elle releva la tête. Une jeune femme brune était là, devant elle et la regardait.
Elle avait dit « Chemin de Traverse »… Etait-elle une sorcière ? Surement oui, sinon pourquoi serait-elle intervenue ?
Aussitôt les yeux d’Aria s’illuminèrent et une lueur d’espoir venait d’apparaitre. Sans laisser le temps à ses parents de dire quoique ce soit, elle lui répondit avec enthousiaste :

-Euh.. oui oui ! Vous savez comment on y va ?
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans la rue

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 24 Avr 2017 - 19:15


Ester posa son regard sur chacun des membres de cette famille, cherchant à déceler un air qu'elle connaissait bien. De la peur, de la honte, du dégoût. Rien pourtant ne semblait vouloir ternir ce regard qu'ils avaient tout deux sur leur fille et s'en était presque troublant. Voilà qu'elle était jalouse, la Ester. Serpentard lunatique, elle aurait presque eu envie de lui répondre que non, finalement elle ne connaissait pas ce chemin dont il était question. Outre la jalousie, c'était pour son bien, à la gamine. Les monstres étaient plus réel chez les sorciers, plus présents.

Heureusement pour la jeunette, Ester n'était pas seule dans ce corps. Rachel aussi se montrait de temps en temps. En fait, la deuxième avait toujours eu un faible très prononcé pour les petits bous. Rien que le sourire de l'enfant suffisait à la convaincre, suffisait à lui rappeler qu'il n'y avait pas toujours eu que du malheur. La magie en elle-même, voilà quelque chose qui en valait la peine.

- Oui je sais.


La dernière année se souvenait très bien de cette journée. De ce moment où sa famille et elle était enfin parvenu à trouver le chemin après plusieurs heures de recherche. Il serait peut-être utile d'ajouter avec la liste des affaires scolaires, un plan ou une missive expliquant la marche à suivre aux moldus. Quoi que. Pour quoi faire ? Personne n'avait jamais raté son train pour cette raison. Personne n'avait jamais manqué ne serait-ce qu'un seul jour d'école pour cela.

Sans un mot de plus, la verte se retourna pour reprendre la marche. Ce n'était pas très loin. Ester ne chercha d'ailleurs même pas à vérifier qu'on la suivait bien. Si c'était le cas, tant pis pour la petite. Si ce n'était pas le cas, tant mieux pour la petite. Ou était-ce l'inverse ?
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la rue

Message par : Aria Morrison, Mar 25 Avr 2017 - 9:54


Tous les trois attendirent la réponse de la jeune inconnue. Cette dernière les regarda à tour de rôle en les dévisageant. Puis, pour seule réponse, elle leur lâcha un : «  Oui, je sais », se retourna et s’en alla.

La petite famille resta plantée là, abasourdie, sans voix. Partait-elle ou leur indiquait-elle le chemin ? Mais pourquoi agissait-elle de la sorte ? Si elle ne voulait pas les aider, alors pourquoi intervenir lorsqu’elle a entendu Aria prononcer les mots  « Chemin de Traverse » ? Etait-elle en train de se moquer d’eux ? La fillette ne comprenait pas. Il avait toujours été facile pour elle d’aller vers les autres et avait du mal à comprendre que ce ne soit pas le cas pour tout le monde.

Aria regarda ses parents, perplexe. En chuchotant, elle leur demanda : « On la suit ? ». Sa mère hocha les épaules, l’air perdu et son père acquiesça d’un signe de la tête.

La jeune femme étant déjà bien devant, ils se mirent à marcher rapidement derrière elle pour la rattraper. N’arrivant pas à arriver à son niveau, Aria lui courut derrière en criant : « hey, mais attendez-nous… » Puis, d’un air insistant, elle ajouta : « s’il vous plait… » et répéta encore une fois : « S’il vous plait… » mais cette fois-ci, désespéré.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans la rue

Message par : Rachel Ester Pasca, Jeu 27 Avr 2017 - 10:32


Attendre, toujours attendre. De l'aide, une vie meilleure, des réponses à ses questions, un but, une éclaircie. Pourtant qui se donnait vraiment la peine de bouger ? Faire changer les choses soi-même, prendre ce bonheur qui nous était dû et se donner toujours la chance d'avoir mieux. Qui faisait ça ? Pas elle en tout cas. Il était tellement plus simple de fermer les yeux et de se convaincre qu'on ne pouvait rien, que la vie était ainsi.

Ester entendait la petite courir derrière elle et ne pouvait s'empêcher de se dire qu'elle aurait mieux fait de ne pas la suivre. Après tout elle n'avait encore jamais connu la magie, donc cela ne pouvait pas réellement lui manquer. Si ? La dernière année continua donc d'avancer sans ralentir. Il ne fallait pas exagérer non plus, elle n'allait pas lui tenir la main.

- S’il vous plait…

Ester jeta un petit regard en arrière. Merlin tout puissant ! Elle était tenace la petiote, graine de lionne très certainement. Cela rassura la verte quant à son avenir, si elle m'était autant d’aplombs dans sa vie qu'elle en avait mit pour la suivre, alors elle finirait sans doute beaucoup mieux que la verte.

- S’il vous plait…

La sorcière s'adossa contre un mur en attendant que la petite n'arrive près d'elle. Ester leva les yeux au ciel en l'entendant supplier, tandis que Rachel -qui n'était pas partie très loin- lui adressa un sourire bienveillant.

- Fait pas cette tête petite, ton passage est là, dit-elle en désignant un mur à sa droite.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la rue

Message par : Aria Morrison, Jeu 27 Avr 2017 - 21:33


Au bout de la deuxième fois, la jeune femme s’arrêta et s’appuya contre un mur. Aria la regarda en fronçant les sourcils et en faisant une petite moue. C’était toujours cette tête-là qu’elle faisait quand quelque chose n’allait pas comme elle voulait. Elle avait toujours été une fille agréable, souriante et facile à vivre mais lorsqu’elle voulait quelque chose, elle ne baissait pas les bras tant qu’elle n'avait pas réussi à l’avoir.

L’inconnue la regarda et lui adressa un sourire qui masqua aussitôt sa froideur :

- Fait pas cette tête petite, ton passage est là.

Aria regarda le mur à sa droite et resta perplexe. Elle continua à froncer les sourcils. Etait-elle en train de se moquer d’elle ? Comment le chemin de traverse pouvait-il se trouver ici ? Elle tourna la tête vers sa gauche, ses parents étaient en train d’arriver à son niveau, puis examina rapidement les alentours. Elle ne voyait aucune boutique où elle pourrait acheter ses fournitures scolaires.  Il n’y avait rien, cette ruelle était plutôt tranquille et isolée.

Elle n’aimait pas être bernée. Elle pivota alors vers la brunette et lui dit :

- Le passage est ici ? Devant ce mur ? Est-ce que vous êtes en train de vous moquer de nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans la rue

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 29 Avr 2017 - 19:08


On ne change pas
On met juste les costumes d'autres sur soi
On ne change pas
Une veste ne cache qu'un peu de ce qu'on voit
On ne grandit pas
On pousse un peu, tout juste
Le temps d'un rêve, d'un songe
Et les toucher du doigt


Rachel lutait pour rester à flot face à Ester. Elle resta donc silencieuse tandis qu'elle observait cette petite famille prendre connaissance des lieux. Glauque et misérable, personne à part les sorciers, n'auraient eu l'idée de mettre une porte magique ici. Ce fut pour cela que la réaction de la petite ne l'a surpris pas.

Mais on n'oublie pas
L'enfant qui reste, presque nu
Les instants d'innocence
Quand on ne savait pas


La verte ne souriait plus, l'exercice était devenue trop dure à maintenir sur la durée pour elle. Pourtant elle gardait ce même regard bienveillant, cette même envie d'aider, cette même admiration. La sorcière se souvenait bien de la petite fille qu'elle avait été à ses onze ans, elle se souvenait bien que jamais elle n'avait eu une telle fougue, une telle envie d'avancer. Lorsqu'il avait fallu trouver ce même chemin, elle était restée derrière son père, elle avait attendu qu'il fasse tout. Fallait aussi avouer qu'elle n'en voulait pas à l'époque, de la magie.

On ne change pas
On attrape des airs et des poses de combat
On ne change pas
On se donne le change, on croit
Que l'on fait des choix
Mais si tu grattes là
Tout près de l'apparence tremble
Un petit qui nous ressemble
On sait bien qu'il est là
On l'entend parfois
Sa rengaine insolente
Qui s’entête et qui répète
Oh ne me quitte pas


Et voilà qu'Ester reprenait déjà la main, forte et combative, elle était restée sage jusqu'à ce que vienne son heure. Aujourd'hui alors, elle n'était pas prête à disparaître aussi facilement. Et cette question que la petite lui avait posé, lui donna une idée. Il fallait qu'elle apprenne. Il fallait qu'elle adopte au plus vite un résonnement de sorcière. Ainsi elle pourrait s'en sortir plus facilement.

- Tu as ma parole, le passage est bien ici, mais c'est à toi de trouver comment traverser. Il faut que tu apprennes à penser comme une sorcière, parce qu'avoir une baguette ne suffit pas.

Ester fit une pause, vérifia qu'il n'y avait qu'eux dans la ruelle, puis s'interrogea vaguement sur ce que disait les lois sur l'utilisation de la magie face à des parents moldus d'une petite fille sorcière. La verte sortie tout de même sa baguette pour informuler Plasticinum sur le bout de mur qui lui avait servi d’accoudoir. Aussitôt, la brique changea pour prendre la forme que la sorcière avait dans la tête. Elle se posa ensuite sur son siège sommaire.

- Voit ça comme un jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la rue

Message par : Aria Morrison, Dim 30 Avr 2017 - 22:04


Ses parents étaient derrière elle et restèrent silencieux. Tout cela était nouveau pour eux et même s’ils soutenaient leur fille, ils préféraient rester en retrait, la laissant gérer. L’inconnue cessa de sourire et d’une voix sérieuse, elle lui déclara :

- Tu as ma parole, le passage est bien ici, mais c'est à toi de trouver comment traverser. Il faut que tu apprennes à penser comme une sorcière, parce qu'avoir une baguette ne suffit pas.

Aria l’écouta et comprit que la jeune femme cherchait à l’aider. Il aurait été facile et plus simple de lui dire comment faire mais comme elle venait de lui dire, il fallait qu’elle trouve la solution d'elle-même, qu’elle cherche par ses propres moyens. Elle la vit alors sortir une baguette magique et la pointer vers le mur. Une brique se modifia pour se transformer en un siège sur lequel elle s’assit. C’était assez impressionnant d’assister à de la magie. Elle n’en avait pas l’habitude.

"Voit ça comme un jeu" - l'encouragea-t-elle.

Sans se faire prier, elle s’exécuta. Elle fit quelques pas pour se retrouver à moins d’un mètre du mur et tout en posant sa main dessus, elle l’examina. Certaines briques ressortaient. "Pense comme une sorcière" se disait-elle.

Elle se mit à réfléchir à voix haute : "si le passage est bien ici, il doit être protégé, sinon… n’importe qui pourrait y aller" – Elle passa sa main le long du mur, de haut vers le bas, de gauche vers la droite et poursuivit sa réflexion -  "Oui... il est protégé, c’est sûr."

Elle continua à déplacer sa main le long du mur en appuyant sur certaines briques et continua son raisonnement : "mais s’il est protégé, ça veut dire qu’il y a un comme un genre de code alors"

Elle sentait qu’elle approchait de la solution. Elle se tourna vers l’inconnue et lui demanda : "C’est ça, il y a un code comme par exemple appuyer sur certaines briques ?"
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans la rue

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 1 Mai 2017 - 17:14


Ester se leva mollement, un peu déçu qu'elle n'ait pas prit plus de temps. D'un coup de baguette, le mur repris sa forme initiale et la sorcière s'approcha du passage et de la fillette. Ça avait été amusant de la voir s'agiter de la sorte. Tout autant que de l'entendre réfléchir à voix hautes. Mais ça aurait été encore plus drôle de la voir essayer de traverser tout simplement. Tous les passages ne nécessitaient pourtant pas un code, mais la verte se garda bien de révéler cette information à la jeunette. Elle préférait lui laisser la surprise. Néanmoins une question subsistait : un moldu avait-il déjà traversé le mur de la voie neuf 3/4 ? Voilà une affaire qu'elle se ferait un plaisir de creuser, ne serait-ce que pour en faire un article.

Un coup par là, ici et de ce côté. Un autre coup par ici, là et de nouveau de ce côté. Encore une fois, la brique se mis à bouger, trembler, roulant sur elle même pour former un passage. Droit sur un autre monde avec d'autres règles, d'autres libertés. Bienvenue sur le Chemin de Traverse petite. Ici tu trouveras tout ce dont tu as besoin, évite juste des ruelles sombres, on ne sait jamais. Imprègnes-toi des sons et des couleurs parce que jamais plus tu ne ressentiras ce que tu ressens aujourd'hui. On n'est jamais autant émerveillée ou effrayé que lorsqu'on découvre quelque chose pour la première fois. Après tout se ternie peu à peu.

- A partir d'ici je pense que tu seras capable de t'en sortir. La banque pour faire changer votre argent est de ce côté.
Ester fit un effort pour sourire, ça allait être un beau jour pour elle d'après ce qu'elle en avait vu. Quant à la dernière année, tout ce qu'elle espérait c'était que cette journée resterait aussi ennuyante qu'elle l'avait été jusqu'à maintenant. D'ailleurs elle irait faire un tour à la bibliothèque pour s'en assurer, d'autant qu'elle ne s'était toujours pas penché sérieusement sur son ressent problème. Allez, on dit au revoir. Et un dernier conseil pour la route ?

- Juste... révise bien avant la rentrée parce que le teste de début d'année n'est jamais simple. Mais ne t'inquiète pas, personne n'est mort depuis des lustres. Bonne journée !


Bien quoi ? Cette blague, c'était une tradition !
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans la rue

Message par : Aria Morrison, Lun 1 Mai 2017 - 21:31


Pour seule réponse, la jeune sorcière se leva et fit un mouvement avec sa baguette magique sur le siège sur lequel elle était assise. Ce dernier reprit aussitôt sa forme d’origine. Puis, toujours sans un mot, elle s’avança vers le mur et tapota sur différentes briques avec sa baguette comme si elle composait un code. Dès lors, les yeux d’Aria s’illuminèrent et elle resta sans voix. La brique commença à s’agiter et à bouger pour au final s’ouvrir, laissant apparaître un passage et plus précisément LE passage qu’ils cherchaient ! La jeune femme lui confirma cela :

- A partir d'ici je pense que tu seras capable de t'en sortir. La banque pour faire changer votre argent est de ce côté.

C’était donc là où se trouvait le chemin de traverse. Pas étonnant qu’ils n’avaient pas réussi à le trouver par leur propre moyen. Jamais il ne leur serait venu à l’esprit de tapoter des briques dans un mur. D’ailleurs, c’était vraiment une chance pour elle que cette jeune femme passait par là et surtout qu’elle soit intervenue pour les aider. Cette dernière lui donna un dernier conseil :

- Juste... révise bien avant la rentrée parce que le test de début d'année n'est jamais simple. Mais ne t'inquiète pas, personne n'est mort depuis des lustres. Bonne journée !

Etait-elle sérieuse ? Personne n’est mort depuis des lustres ? Elle devait surement plaisanter, enfin… elle l’espérait. En tout cas, il faudra qu’elle commence à lire tous les livres pour être prête pour le test de la rentrée.

- Euh… ok, merci beaucoup pour votre aide et pour vos conseils ! Heureusement que vous étiez là sinon, nous serions encore en train de chercher le chemin de traverse. Bonne journée à vous aussi !

Elle lui adressa un énorme sourire rempli de reconnaissance. Les parents d’Aria la remercièrent également, puis tous les trois se dirigèrent vers le passage. Ils suivirent le conseil de la jeune femme et se dirigèrent vers la banque.


Fin du RP pour moi - Un grand merci à toi pour ce RP ! c'était niquel ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans la rue

Message par : Nyx Spero, Lun 8 Mai 2017 - 12:12


RP avec Elly Wildsmith


Le Chemin de Traverse. La rue commerçante des sorciers. Toujours autant bondée de monde. Beaucoup trop de monde pour Nyx. D’habitude, quand elle se trouvait sur le chemin de traverse, c’était pour se rendre à l’Allée des Embrumes, mais aujourd’hui était différent. Nyx, cigarette au bec, comme toujours, marchait au milieu de cette longue rue, bondée de sorcières et sorciers. Elle observait. Des visages qu’elle ne connaissait pas, et chacun d’eux avait sa propre histoire. Des histoires qu’elle ne connaissait pas. Nyx soupira. Elle réfléchissait trop. Elle aurait aimé fumer quelque chose de plus fort pour se détendre, mais, actuellement c’était impossible.

Elle continua donc de marcher, en passant devant de nombreuses boutiques, où des enfants courraient et criait sur chaque côté de la rue. Nyx ne supportait pas les enfants, ils lui donnaient mal à la tête. Si elle pouvait les tuer sur place, elle le ferait juste pour avoir le calme. Elle soupira de nouveau en continuant son chemin. Elle s’arrêta devant une boutique, les Halles Magiques. Elle regarda la vitrine. Nyx remarqua des plumes de l’extérieur. Un souire au coin passa sur ses lèvres, et elle décida d’y entrer…

Quelques minutes plus tard, Nyx en ressortit, en faisant attention ne pas se faire remarquer. Personne ne l’avait vu, normalement. Elle reprit à marcher dans la rue, mais une plume était cachée dans sa cape. Une Plume autocorrectrice. Nyx ne voulait pas dépensait de Gallions pour ce genre de choses. Elle appeler ça « dépenser son argent pour rien ». Elle était consciente que c’était du vol, mais c’était pour de bonnes raisons, en ce qui la concernait. Nyx prit le paquet de cigarette dans l’une des poches de sa cape, pour en ressortir une cigarette. Dans son paquet, elle avait aussi quelque chose de plus fort, et l’envie ne lui manquait pas la prendre à la place d’une simple cigarette. Cependant, le chemin de traverse n’était vraiment pas l’endroit idéal pour fumer ce genre de chose.

Nyx, alluma sa cigarette grâce à sa baguette, et en rangea son paquet dans la poche d’où elle venait de le sortir. Nyx observait les passant. Des hommes qui courraient, qui avaient l’air pressé, sûrement en retard. Elle ne comprendra jamais ces personnes. Nyx était toujours en retard, mais, elle ne s’était jamais mise à courir. Pourquoi courir alors que nous sommes déjà en retard ? Ça n’avait aucun sens. Quelqu’un lui rentra dedans, faisant tomber la plume qu’elle venait de voler. Nyx se dépêcha pour la ramasser, et la remis dans un coin de sa cape. « Quel idiot ! » pensa-t-elle. La personne avait continué son chemin, et ne s’était même pas arrêtée. Nyx soupira encore une fois, et décida de s’adosser contre un mur de la rue, pour finir de fumer tranquillement sa cigarette, sans que personne ne vienne la déranger.

Elément Volé :
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
avatar
Modération GPoufsouffle
Modération G
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Dans la rue

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 1 Juin 2017 - 11:26


Une balade sur le Chemin de Traverse semblable à toutes les autres, arpentant les magasins, regardant les vitrines, s’imaginant avec tel ou tel objet. Une sortie lèche-vitrine, en quelque sorte. L’Auror aimait beaucoup se mélanger parmi ses compères sorciers, n’être qu’une sorcière parmi les autres, oublié son métier.

Et puis, au détour d’une énième vitrine, un coup d’œil dans le magasin, et Elly voit une jeune femme fourré un objet dans un coin de sa cape (oui, les capes ont des coins). Son sang ne fait qu’un tour. La femme est jeune encore, sans doute à Poudlard, n’a-t-elle rien de mieux à faire que ça ? Elly soupire, saisit sa baguette dans sa manche, et poursuit discrètement la jeune femme.

Un homme pressait lui rentre dedans, et la jeune femme ramasse précipitamment un objet tout droit descendu de sa cape. Les soupçons de l’Auror se confirment et cette dernière ne tarde pas à rattraper la sorcière.

- Mademoiselle ?


Le ton est poli, mais la voix est froide, autoritaire, implacable. Elly n’aime pas ce genre de besogne, faire la « police » dans les rues du Chemin de Traverse n’est pas sa mission prioritaire : les sorciers ne se rendaient-ils pas compte que les aurors avaient autre chose à faire ? Des âmes à sauver ? Des mangemorts à persécuter ? Des phenix à chasser ?
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans la rue

Message par : Nyx Spero, Jeu 1 Juin 2017 - 17:30


Les gens ne s’arrêtaient jamais dans cette rue. C’était impressionnant. Elle avait mal à la tête juste à les voir passer et repasser. Pourquoi était-elle venue ici d’ailleurs ? Ah oui, elle devait aller faire un tour à l’Allée des Embrumes. Elle devait acheter de petits outils. Des outils pour lesquels ils valaient le coup de dépenser. Nyx prit une nouvelle bouffée de sa cigarette avant de reprendre son chemin. Enfin, plutôt essayer en fait.

- Mademoiselle ?

Aller. Il y avait une centaine de personnes autour d’elle, et ça devait tomber sur elle. Elle n’avait jamais vu cette femme avant. Elle ne la connaissait ni d’Adam ni de Eve. Le ton employé avait été poli, mais un tantinet trop froid pour elle. Elle se demandait bien ce qu’elle pouvait lui vouloir.

- En quoi puis-je vous aider ?

Yeux émeraudes la regardant. Nyx avait utilisé un ton détaché. Elle voulait juste partir de cette rue. Ce n’était pas pour elle ce genre de lieu. Beaucoup trop peuplé. Les personnes dégageaient trop de stresse. Pas que Nyx était une stressée de la vie. Non, loin de là. Elle était même un peu trop détendue. A force de fumer aussi… Cependant, elle resta plantée devant la personne, adossée contre le mur, attendant une réponse, pour pouvoir enfin partir. L’Allée des Embrumes l’attendait. Et cette femme la bloquait. Pas de chance. Mais, elle allait vite y remédier. Elle n’allait pas rester trois plombs à papoter avec une inconnue. Sûrement pas, non. Elle n’était pas du genre sociable. Enfin, pas avec les personnes qui la dérangeait sans raison. Elle espéra juste, pouvoir s’en débarrasser le plus vite possible…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
avatar
Modération GPoufsouffle
Modération G
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Dans la rue

Message par : Elly Wildsmith, Sam 3 Juin 2017 - 13:34


[Sorry, c'est un bébé post, je fais mieux au prochain tour c'est promis Wink]

La jeune femme adossée au mur la regarde d’un drôle d’air. Elly soupire. Elle avait la terrible impression que les choses n’allaient pas se passer comme il faudrait qu’elles se passent. Son regard se durcit. Comme si voler n’était pas déjà suffisant il fallait en plus de ça l’inconnu rajoute un comportement clairement provocateur. Pas le temps de discuter plus en détails, Elly choisi d’aller droit au but

- Mademoiselle, le vol n’est ni accepté, ni toléré dans le monde magique.

Aussitôt après cette injective, Elly sortis sa « carte » aurorale (oui, la narratrice invente des mots), histoire que la jeune voleuse sache qu’il était inutile de discuter, inutile de se défendre. Si Elly l’accusait ainsi c’est parce qu’elle avait vu de ses propres yeux ce que la jeune femme avait volé aux Halles Magiques. Etait-ce son premier vol ? Au vu de la réponse et de l’aplomb de la sorcière, Elly en doutais. Quoiqu’il en soit, elle était prête à intervenir et à faire passer l’envie de recommencer à la jeune fille.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans la rue

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 29 sur 30

 Dans la rue

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.