AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 16 sur 22
Au Bar
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 22  Suivant
Lïnwe Felagünd
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005

Re: Au Bar

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 11 Jan 2018 - 22:51


Commandes : Elhiya - Ethan
- Staff 3B -

Elhiya, Ethan. Si t'avais bien saisi l'truc, c'était leur prénom respectif à la fille et au garçon. Ça sonnait bien, ça sonnait presque pareil, le premier était néanmoins plus coulant et plus doux que le second plutôt percussif. L'importance des prénoms. De leur consonance, délicate symphonie aux oreilles. Et potentiellement, de leur signification. Ton deuxième prénom à toi par exemple, ça voulait dire Paradis dans certaines langues. T'aimais bien garder cette idée dans l'esprit. Horrible frénésie maladive.

- On m'a donné Lïnwe pour prénom, à la naissance.

Tu riais. Tu riais. Tu souriais aux éclats ! A voir leur tête
à tester les shots et à trouver des goûts bizarres.

C'est vrai que la Grand-Mère était pas terrible, mais l'anis avait le mérite de faire passer l'ail. Le sang de lutin était tellement fort que ça prenait le dessus sur l'alcool. — Domination des liquides. C'est vrai que le Schtroumph : il piquait sa mère. La première (et dernière) fois que tu l'avais testé, tu t'en étais remis après vingt deux brossages de dents. Ce soir, tu leur proposais le Malagore :

- Vous voulez un malagore ? Chewing-gum à la mandragore, ça vous rafraîchira un peu l'haleine. — Non non. Ce n'était pas une atteinte à la vie privée des autres mais tu plaignais secrètement leur brosse à dent ou les collègues qui leur parleront, bouche à bouche, ou encore leurs chéri.es après une bonne embrassade d'alcool, de vomis, de sang, d'ail et de fusion vermeille. Tu les plaignais, ceux-là. Même le miroir qui se brisera demain matin, sous le coup de l'odeur buccale. Alors tu anticipais, car tu aimais bien anticiper toujours tout. Toujours tout contrôler. Tout vouloir maîtriser. C'était cool.

Elle n'arrêtait pas de t'appeler petit blond, Elhiya. C'est pas que t'appréciais pas sa démarche, mais t'étais pas blond. Enfin si, mais à quelques nuances près. Juste un peu. C'est comme un Hakuna Banana. Tu vas pas dire que c'est du jus de banane. Là, c'était pareil ! M'enfin, tu continues de sourire gentiment, le shot d'eau t'avais fait un peu de bien. C'est sûr que ça peut pas faire de mal. Toi tu mélanges rien et tu finis bien. A les regarder eux deux, ce seront deux pavés en sortant d'ici, ils iront décorer le trottoir. Sans méchanceté. C'est juste un peu réaliste, pour une fois.

Le brun était juste un brin déchiré — le jeu de mots.
Tu te payes ta tête toi-même.


Tu secoues la tête, comme si tu te répondais à toi-même. Et puis tu dis « Je vous fais ça. » avant de tourner le dos au public. T'étais comme un petit alchimiste devant sa table de potions pétillantes. Au programme : vodka, ananas — tu restais dans les îles, après tout l'exotisme avait du bon — tu rajoutais du sucre de cannes avec un bâton de cannelle. Tu savais pas vraiment ce que tu faisais, mais ça donnait deux nouveaux cocktails pour tes clients et tu les remerciais d'en reprendre à chaque fois.

A eux seuls, ils étaient en train
de leur donner six mois de salaires.

C'était cool !

Tu te retournes, et tu leur présentes ton truc plus ou moins goûteux.
- Voici... Le Bâton-Mêlé ! t'improvises sur le coup, en versant de la glace pilée au dernier moment.

Parce que la vodka, enfin la vraie bonne vodka,
ça se boit toujours frais.

Tu venais d'accompagner leurs verres avec le tiens au contenu translucide.
Et ce n'était pas de l'eau cette fois-ci.


Notes HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Yoomi Arcaniss
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au Bar

Message par : Yoomi Arcaniss, Sam 13 Jan 2018 - 0:08


w/ Une bande de pingouins

Une énième gorgée du Lizounours portée à la bouche de la Jaune, cette dernière essayait de suivre tant bien que mal la conversation de la tablé. De temps en temps, elle parlait pour éviter de devenir trop discrète bien qu'elle l'était déjà d'habitude. Entre diverses phrases, le Vert de la petite troupe répondit à sa question portée sur la diversité des Maisons ... si on pouvait appelé ça ainsi. Jace avait précisé que sa famille avait toujours été chez les Serpentards, de quoi soulever quelques questions dans la tête de Yoomi, non pas au sujet du Vert mais plutôt sur la famille de l'Asiatique. Elle ne connaissait pas la répartition de sa mère. Et sa famille proche ne semblait pas toujours venir de la même maison, rien qu'entre Aewera et elle, elles n'étaient pas ensemble. Evitant de trop divaguer, la Jaune répondit rapidement. Ravis de l'apprendre dans ce cas-là ! Réponse débile. Complètement. Réfléchis avant de parler Yoomi, ça serait bien. Cherchant alors à camoufler cette réponse insignifiante, elle ne tarda pas à changer de discussion rapidement puisque le jeu de devinesdansquellemaisonjesuis vers un autre de la bande.

Ce dernier semblait appartenir aux Rouges d'après l'Anglaise. Pourtant, elle faisait complètement fausse route. L'intervention de Lorelaï montrait en tout point que Yoomi n'était pas du tout douée pour devenir le futur Choixpeau magique. Je suis définitivement nulle pour trouver les maisons dit-elle avant d'afficher un sourire amusé. Ainsi, si on résumait les personnes présentes, il y avait deux Poufsouffles si la brune se comptait, un Serpentard et deux Serdaigles. Petit seigneur, quand à lui, semblait appartenir aux Aiglons lui aussi, de par sa façon de s'exprimer et l'intelligence dont il faisait preuve. Trois Serdaigles donc. Quoique, la Jaune n'était pas douée avec les maisons, donc ... En tout cas, il semblerait qu'il n'y ait aucun rouge à la table. Etrange peut-être ?

C'est alors qu'un échange se faisait entre Alicia et Jace. Curieuse, la Jaune les avait écouté, sentant peut-être une légère tension montée. Au centre de la discussion, une certaine Elhiya. Qui était-elle ? En tout cas, cette dernière ne semblait pas apprécier la blonde, de quoi semer des inquiétudes, des doutes chez elle au sujet du Vert. Rapidement, la réponse survint. La dite-Elhiya n'était autre que la cousine de Jace. Ne sachant pas quoi faire de plus, Yoomi avait baissé son regard sur son verre, regardant la boisson qu'il contenait.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au Bar

Message par : Ethan Turner, Sam 13 Jan 2018 - 10:30


Pv Elhiya
L.A. mutuel

♫♫

En attendant son nom sortir de la bouche de la demoiselle, t'avais pas pu t'empêcher d'ajouter, juste après, « Pour vous servir », en exécutant un semblant de courbette. Puis vous aviez bu, t'avais fait ta bonne blague bien pourrie, et le barman, Liiiiinway qu'il s'appelle, Liiiiiinwey, vous offre un malagore. Tu lâches « Et un autre sauvetage réussi par le Barman Magique mesdames et messieurs ! », avant de prendre un malagore gentillement tendu par le jeune homme et de le mettre dans ta bouche, oh c'était frais comme sensation! Ça te revigore d'un coup, puis tu te retournes vers la demoiselle, qui, malagore à la bouche, t'incite à vraiment choisir ce que tu veux, même s'il ça figure pas sur le menu. Tu sens la chaleur monter un peu plus sur tes joues. Ouep, t'avais trop pas prévu que la blague passe et puis qu'on accepte pareil acte de tricherie, les juges dormaient, ma parole! Direct, t'a des pensées impures qui apparaissent dans ton esprit, mais t'ose pas trop le faire savoir, c'est que l'Euphoriasis fait de moins en moins effet, et pourtant t'a les hormones qui commencent à s'enflammer grave là.

-J'vais prendre deux minutes pour y penser, un petit verre m'éclairera sûrement l'esprit.
Fais-tu avec un sourire espiègle qui dissimule bien maladroitement les images qui flottent dans ta tête.

Vite, quelque chose pour noyer cette gêne et ces idées! Un verre de félicité s'il vous plaît. Et voilà Elhiya qui commande de nouveaux breuvages ! Ahh mais qu'est-ce qu'elle est brillante celle-là, elle avait peut-être lu dans ton esprit? Naaan, elle agirait pas comme ça si c'était le cas... Elle t'aurait giflé ou sauté dessus, un des deux, mais de découvrir lequel, c'était comme d'aller à la chasse à l'ours. Sois tu finissais en lambeaux, sois tu te retrouvais avec une belle peau d'ours... Et voilà qu'une scène commençait à se dessiner dans ton esprit, une scène avec toi, la sexy lady juste là, et une peau d'ours sous vos pieds. Enfin, pas vos pieds mais vos fe-

Ahh! vla le barman magique qui rapplique avec les boissons! Tu te fais pas prier hein, tu prends le verre le plus proche de toi et tu t'envoies direct une bonne gorgée en faisant bien attention de ne pas renverser le petit bâtonnet de Cannelle, tout mignon ce truc! Puis tu laisse échapper un léger soupir de satisfaction, c'était frais et sucré à souhait, un vrai vent de fraîcheur! Un vent qui chassait bien ta gêne, mais pas vraiment tes envies, peut-être qu'une deuxième gorgée fera l'affaire... nop, toujours pas, dur à noyer, ce truc!

Oh!! La musique! La musique!! Le jeune homme se retourna d'un coup vers Elhiya, ils avaient tous deux la même flamme dans le regard : la flamme de la danse! C'est que la chanson qui venait de commencer était tout particulièrement entraînante. Et puis, la fin de leur Bâton-jsaisplusquoi pourrait bien attendre, ils allaient foutre le feu à la piste de danse, et pas dans deux heures hein! Les premiers pas du bleu avaient été un peu plus pénibles qu'à leur habitude, le sol s'amusait à lui jouer des tours en faisant des vagues, mais il était bon surfeur, ça allait encore. Dans le pire des cas, il était certain que la blonde ferait une excellente sauveteuse de plage; ah meerde, il avait de nouvelles images qui naissaient déjà dans son esprit, hmm ... non! là, tout de suite, il allait danser, la piste l'appelait! Et la ravissante demoiselle aussi, et on ne dit pas non aussi facilement à une si jolie jeune femme.

[...]

Ils étaient chauds à danser ainsi sur une musique un peu plus sexy que précédemment. Le brun ne put s'empêcher de commencer à chanter le refrain de la chanson lorsque celui-ci joua pour la deuxième fois, en y apportant une subtile modification afin de la mettre au goût du jour :

- A little bit of Monica in my life, A little bit of Elhiya by my side, A little bit of Rita is all I need [...]

Il était fier de son idée, et il regardait la blonde dans les yeux, la dévorant du regard, la musique n'aidait vraiment pas son cas en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Steinfeld
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au Bar

Message par : Alicia Steinfeld, Sam 13 Jan 2018 - 17:28


Contenu potentiellement sensible: Excès de colère et d'insultes possible.

Alicia avait mis un certain temps à réfléchir, regardant Jace en silence. Son regard était passé d’une jeune fille mal à l’aise, voir effrayé à celui d’une jeune fille légèrement plus sérieuse, voir froide. Ali était reconnu pour être souriante et très positive presque en tout temps. Elle voyait chez les gens, le meilleur d’eux même, en temps normal… Mais il y a certaine personne, qui peut-être n’avait-il pas de meilleur en eux… Ils étaient tout simplement mauvais jusque dans l’âme? Peut-être bien… Peut -être qu’ils ne voulaient tout simplement rien laisser voir de leur bon côté, préférant la haine et les malentendus… Peut-être également. Chose certaine, Alicia n’aimait pas ne rien voir chez une personne. S’était déstabilisant et désagréable…

« Je comprends ce que tu me dis. J’ai une famille aussi… Une petite sœur. Ma sœur, ma famille. C’est ce qui compte le plus pour moi. Je serai prête à défendre ma sœur contre n’importe qui… N’importe quand. Je suis celle qui a mis sa vie sur pause durant une année et demi complète pour elle… J’ai tout sacrifier, même des gens qui me sont chers… Juste pour elle. Par-contre, autant que je l’aime et que je suis prête à tout pour elle, je sais reconnaître qu’elle est mauvaise… Stupide, entêter, bête comme ses deux pieds… Manipulatrice, sans cœur et que parfois…. Parfois oui, c’est une emmerdeuse… Probablement même une vraie Sal**e…. Mais tu vois, j’arrive quand même à l’aimer, parce que c’est ma sœur. Je ne suis pas aveugle pour autant… » Alicia avait parler de sa sœur avec émotions. De la tristesse, oh oui certainement! De la colère? Encore plus… C’était quelque chose qui ressemblait presque à de la haine. Elle semblait lui en vouloir à sa petite sœur. Profondément et pourtant… Elle l’aimait plus que tout au monde.

Ali regardait toujours Jace. Son regard n’avait pas bougé depuis qu’elle avait reprit la parole. Malgré le silence qui planait légèrement à présent, la tension était plus que palpable. Alicia bouillait littéralement. Son corps était légèrement tremblant et sa respiration plus profonde, mais pour le moment tout allait bien.

« Je n’ai pas l’intention de dire quoi que ce sois sur qui que ce soit. Que ce sois ta cousine, le ministre de la magie, le prof de méta’ ou même sur le serveur là. » dit-elle en pointant du doigt le dit serveur. « Je suis loin d’être celle qui va s’amuser à perdre son temps à insulter les gens ou à parler en mal de quelqu’un. Je dis souvent ce que je pense, sans hésitation, mais je me garde une petite gêne. J’aurais aimé pouvoir la connaître un peu plus. Je n’aime pas juger quelqu’un sur une première impression… Ni sur la deuxième d’ailleurs. J’aurais vraiment aimé pouvoir lui donner une chance. Pas être amies, elle ne voudrait pas, je suis sans doute trop souriante, de bonne humeur, gentille et serviable pour elle… Mais au moins s’entendre sur un ton neutre. » expliqua rapidement la blondinette avant de soupirer longuement puis finalement détourner le regard de Jace.

Alicia n’était pas habituée qu’on ne l’aime pas… Réellement. Elle était habituée aux petites bousculades, aux insultes lancés sur sa maison… Ou même les insultes sur sa petite sœur… Mais qu’on s’en prenne à elle autant, l’ignorer, qu’on soit répugné par elle, ça non… C’était quelque chose qu’elle détestait et qu’elle ne comprenait pas. Qu’est-ce qu’elle avait fait au juste? Elle avait eu la chance de naître dans une famille bonne, unie, gentille et sans chaos? C’est vrai, elle avait cette chance… Elle était née dans une famille ou l’amour, le respect et l’intégrité était au centre de leur valeur. Est-ce que s’était une si mauvaise chose? Non, sans doute pas. Ce n’était tout de même pas sa faute à elle, si certains aboutissait dans une famille mauvaise, méchante ou dégrader les autres et les insultes étaient le centre de l’univers…

Perdue dans ses pensés de colère, Alicia cherchait à comprendre… Elle aurait voulu comprendre et pouvoir changer les choses! Elle ne demandait pas à ce qu’Elle et Elhiya soient meilleures amies du monde… Elle n’avait jamais eu de meilleure amie et sans doute elle n’en aurait jamais, donc à ce niveau…. Mais elle voulait juste que les choses changent. Tout simplement. Bon sang qu’elle détestait se sentir ainsi… Perdue, confuse, en colère et tout simplement trop pleine d’émotion. Elle avait besoin de réagir, faire quelque chose… Et vite.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Au Bar

Message par : Elhiya Ellis, Mer 17 Jan 2018 - 15:22


@Ethan & Lïnwe

Désolée pour le retard:/

Lien musical quand je suis sur un pc mais Ethan voit ce que c’est

Lïnwe, il s’appelait Lïnwe. T’aimais bien, même si tu ne savais pas pourquoi, ça avait des consonances étrangères ou médiévales, t’étais pas très sure (et puis à ta narratrice ça rappelait Skyrim en fait, donc ça pouvait pas beaucoup t’aider). Tu répétais le prénom dans ta tête, agitant de gauche à droite tes mèches blondes, faisant un effort de mémorisation. C’était bien comme prénom bien que vachement formel, et tu te voyais mal ajuster derrière ce prénom l’appellation que Ethan lui avait trouvée. Lïnwe le serveur-super-hero-magique qui porte pas des collants (enfin t’en savais rien) et qui venait à la rescousse de ses clients à l’haleine fétide avec un chewing-gum providentiel. Limite tu lui aurais claqué sur la joue un énorme bisou tellement il te sauvait, là, avec son Malagore. « Mooooh Merci, trop gentil Lili ! »Nan ça c’était le surnom que Marjorie t’avais donné. Et puis c’était celui que t’avais filé à Ulysse au tout début aussi d’ailleurs. Lïny ? Nan c’était moche. Lïnou ? Bah en soit hors rpg c’était ça, mais toi t’en savais rien et tu cogitais à autre chose. Nounou ? Nan ça faisait peluche, et t’étais pas en manque de câlins. Ninou ? À la limite pourquoi pas.

Mâchouillant ce que le blond même pas vraiment blond t’avais donné, tu validais dans ta tête le surnom de Ninou que t’oubliait sitôt à cause du petit sourire en coin espiègle de l’aiglon. T’aurais jamais cru qu’il était capable de cette expression en fait. T’avais pouffé de rire et te retenais de lui pincer une joue. « Moooh mais c’est quoi ce petit sourire coquinou, ça te va bien en plus » Pas le temps d’épiloguer qu’un breuvage avec un bâton de cannelle avait glissé vers vous. Les opales lumineuses fixées dessus, t’avais eu un doute sur l’utilisation possible de l’épice de noël, mais vu le parfum vodka-ananas t’étais juste fan « Mooooh trop bien, merci Lïnweeeee ! » Pouf surnom ridicule déjà complétement zappé, valait peut être mieux au final, pas dit que votre hôte s’avérait super content d’être appelé avec un diminutif un poil trop affectueux alors que tu ne l’avais jamais vu avant ce soir. Tu lui avais adressé un sourire radieux par contre,car t’avais vu qu’il allait vous accompagner. Il t’en fallait pas plus pour être encore plus contente.

Même pas le temps de trinquer que ça venait de s’enfiler deux bonnes rasades à coté de toi. L’oisillon devait se dessécher réellement  pour descendre les verres encore plus vite que toi. Tu le regardais faire, amusée, reposant les yeux sur l’employé qui s’occupait de vous, pour lever ton verre à son attention, un « à la tienne » à peine prononcé avant de boire une gorgée. T’avais oublié de retirer le chewing-gum de ta bouche. Petite erreur, t’avais manqué de l’avaler. Toussotant, tu récupérais la matière caoutchouteuse entre tes doigts un instant pour pouvoir enfin prendre une lampée du cocktail. Ça allait, visiblement, personne n’avait vu. Sourire de satisfaction, c’était sucré à souhait et la cannelle ne choquait pas, juste parfait. T’aurais bien gratifié le créateur du Beau-Baton d’un nouveau sourire, ou d’un bisou, ou d’un pourboire, ou d’un surnom encore plus ridicule, mais quelques notes de musiques s’élevaient, captivant directement ton attention.

Le timing était juste parfait, t’avais croisé le regard d’Ethan, qui semblait tout aussi inspiré que toi par l’envie de se tortiller au milieu des gens. Rien à faire que vous soyez les seuls en fait, rien à faire de la fin de votre délicieux cocktail. T’avais à peine balancé un « On r’vient » à Lïnwé que t’avais quitté ton siège de bar, reprenant ton chewing gum, et entamais quelques pas en rythme avec la musique. T’aurais pas cru non plus que le Bleu suivent tes ondulations avec autant de facilité, pour le coup votre duo devenu d’un coup un peu trop proche semblait parfaitement en harmonie avec le tempo de la musique enivrante. Tu lui donnais le change que ce soit en quelques pas rapprochés ou sur les paroles qu’il modifiait. Les opales plantées dans les siennes, tu ne pouvais t’empêcher de te marrer avant de reprendre en gigotant la tête, balançant quelques mèches dorées de droite à gauche, faisant un pas à gauche puis à droite, entrainant le brun avec toi «  Jump up and down and move it all around, Shake your head to the sound, Put your hands on the ground, Take one step left and one step right, One to the front and one to the side » Effet entêtant de l’alcool et la boisson des débuts courant dans le sang.

La lueur au fond de son regard t’avais pas échappé, c’était mignon en soit, que monsieur bien trop alcoolisé se face rattraper par ses hormones. Tellement facile après devenir pointer du doigt un excès de boisson et dire qu’on n’assumait pas quelques pulsions. Du coup, profitant d’un nouveau rapprochement, tu avais glissé lentement dans son cou, murmurant quelques mots « T’as droit à un dernier verre je pense, profites-en, après je t’amènes prendre un peu d’air frais, ça te fera du bien ». T’avais posé un bisou sur sa joue, le mordant les lèvres inférieures quand même. C’était du gâchis de ne pas en profiter,  mais tu n’empiétais pas sur le territoire des autres malgré ce que certains voulait bien croire. Alors t’avais repris le rythme te dandinant sur le nouvel air de musique latinos qui désormais emplissait la salle.  

Plus serré, forcément, c’était comme ça que ça se dansait. T’avais dit que tu serais sage, pas que tu te refreiner au point d’oublier comment te mouvoir sur ce genre d’air chaleureux. Pour une fois que les cours de danse imposé par tes parents en vacances d’été l’an dernier pouvait servir… Tant pis s’il rougissait le petit.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au Bar

Message par : Lorelaï Peony, Ven 19 Jan 2018 - 18:43


Haaaaaan !

Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous à s'agiter comme ça, sérieux ?!

Jace s'emballait un peu, le rendant moins confortable. Il défendait sa cousine avec un peu de mauvaise foi.
Lorelaï grimaçait, cachée dans ses cheveux.

Puis, la petite Pouffy prit la parole, la tension montait entre eux. Impossible de se reposer.
Les effets du Lizounours commençaient à se disperser et Lorelaï se releva du torse de moins en moins confortable pour regarder autour d'elle.

Les gens semblaient mal à l'aise, le petit bleu parlait de nettoyer autour du lac, ça devait être une tentative pour changer de conversation, la petite Yummie Yummie regardait au fond de son verre, visiblement mal à l'aise, Nonoc ponçait des mots encore plus compliqués qu'à l'accoutumée.
Il était temps d'en finir.

Lorelaï se leva d'un bond - d'où lui venait cette énergie ? - et tapa de ses poings mous sur la table.
- Alors tournée générale de Lizounours ! Ou je m'en vais, parce que là c'est pas cool. Si vous voulez vous prendre le bec, allez régler vos différents, légitimes j'en suis sûre, à une autre table et revenez plus tard. Moi j'ai pas la tête à ça, et quand je vois les autres, je crois qu'eux non plus. Et, dit-elle en direction d'Alicia, choupette, si tu penses être victime de harcèlement moral, tu devrais aller voir un professeur. Ça sert à rien d'en parler à Jace, il défendrait sa cousine bec et ongle même si elle venait de dépecer un bébé pingouin à mains nues devant nous.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au Bar

Message par : Lïnwe Felagünd, Ven 19 Jan 2018 - 21:24


Commandes : Elhiya - Ethan
- Staff 3B -

L'était vraiment défoncé, lui. Il commençait à crier plutôt que parler. Gueuler plutôt que chuchoter. Chanter plutôt que critiquer. Danser plutôt que bouger. Rire plutôt que sourire. Ton nom. Ton nom qui était aboyé comme un air d'opéra. Un air de Vivaldi ou d'opérette, vaudeville Beaumarchais. Bientôt, il ne se sentirait plus pisser. Mais toi, toi t'étais sûr d'un truc c'est qu'ils reprendraient tous les deux encore un verre. Au moins un dernier verre.

Ils étaient partis danser encore un moment, comme si
ils alternaient entre whisky et pizza.

La lucidité commençait à te rendre
indifférent, tu ne souriais plus
comme avant
ce n'était plus pareil
et tu le regrettais
déjà
d'être
comme
ça.

Tu les avais entendu, un peu plus loin — parce que la discrétion n'était pas leur point fort —
- J'peux vous servir quelque chose, une dernière ?
En vous proposant une boisson détox spéciale fin de soirée, après ça ?
ça aide à digérer la danse.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au Bar

Message par : Jace Becker, Ven 19 Jan 2018 - 21:30


LA de Lorelaï.
Alice et Lïnwe nous allons avoir besoin de vous :D
Avec la bande de canard boiteux.

Le Petit Seigneur commença son récit sur l'histoire de sa famille, chevalier de la Table Ronde... Hoooo Merlin et le Roi Arthur évidemment ! J'aimerai biens discuter de ça avec lui un jour où l'autre ça peut être très intéressant. Ensuite ce même Petit Seigneur s'adresse à moi directement disant qu'il ne veut pas de ma pitié et qu'il veut absolument une punition je me penche alors vers Guéthenoc tout en caressant les cheveux de la magnifique Lorelaï.

-Si tu veux absolument une punition, j'ai besoin d'une plante très rare qui a ma connaissance se trouve dans la forêt interdite. Cependant les effets magiques de la fleur n'apparaissent qu'un soir de plein Lune... Toujours envie de la punition il te faudrait peut-être de l'aconite si tu y vas.

Petit sourire joueur sur mon visage alors que Osvald vient à la rescousse du petit seigneur lui proposant de l'aider à nettoyer les déchets autour du lac, je souris très amusé pour dire finalement.

-Voilà ta quête Mon Petit Seigneur Ursion, tu seras dès à présent le factotum du présent Osvald aussi longtemps qu'il le désire. Donc s'il a besoin de toi pour... Nettoyer autour du lac tu le feras sans contester.

Je me tourne alors vers Yoomi qui semblait totalement perdu dans toutes les discussions présent à la même table, je ausse alors les sourcils et je lui demande.

-Tu semble totalement paniqué Yoomi ça va ? Tu veux autre chose peut-être ?

Puis Alicia reprend la parole à mon égard, je l'écoute donc parler de sa sœur... Je ne comprends pas pourquoi ça sœur vient faire dans l'histoire mais cependant j'attends qu'elle reprenne son souffle pour dire à Alicia accompagnée d'un petit signe de tête vers Guéthenoc.

-Allons il y'a des enfants quand même surveille un peu ton language.

Puis je regarde une nouvelle Alicia dans le blanc des yeux visiblement elle me fixe aussi j'aime ça... Elle continue de parler et après un long soupir elle détourne le regard c'est déjà fini ? Lorelaï s'énerve un coup demandant une tournée générale en effet c'est une excellente idée, en plus cette dernière dit une phrase que je ne comprends pas bien "bec et ongles" je n'ai pas de bec pourtant... Mais oui il est clair que je suis prêt à tout pour défendre ma cousine. Puis une fois que la douce Lorelaï est assise de nouveau je reprends mes caresses dans ses cheveux.

-Tu te sens mieux Alicia ? Bien, désolé tout le monde je devais savoir pourquoi la petite blondinette évitée mon regard maintenant je sais et pour le coup...

Je fais signe à notre charmante serveuse de venir à notre table.

-La tournée générale de Lizounours est pour moi c'est la moindre des choses.

Commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au Bar

Message par : Alice Grant, Sam 20 Jan 2018 - 0:59



Commande
Pour la team Lisounours



Ton regard tangue entre la joyeuse bande et Lïnwe, qui fait déjà parti du décors. Pendant un instant tu restes devant la caisse à rêvasser, les imaginant avec quelques années de plus. Si tu pouvais, tu te fondrais dans les murs pour rester ici aussi longtemps qu'ils tiendront. Mais cette auberge n'est pas indestructible, aussi chaleureuse soit-elle. Tu sais de quoi ils sont capables, combien vaut leur force destructrice. Tu t'es engagée dans un camp afin de leur faire face et protéger ces gens, ces lieux que tu aimes. Mais pour l'instant... tu n'as rien fait de concret.

Quelqu'un tape du poing sur une table. C'est un son que tu as appris à reconnaître, à force... instinctivement, tu lèves la tête et sort de tes pensées. C'est la fille qui transporte des ailes dans un paquet -sûrement volées à une fée maintenant que t'y réfléchis-, qui parle de tournée de Lizounours de façon extrêmement déterminée. Ça te fait sourire parce qu'ils n'ont pas pris une seule boisson alcoolisée mais qu'ils sont quand même mignons, tous. L'air de rien, tu t'approches de leur table. Le jeune homme te fait signe:

- La tournée générale de Lizounours est pour moi c'est la moindre des choses. Sourire.

- J’amène ça!

Quelques minutes plus tard, tu poses les verres devant eux, non sans leur jeter des regards suspicieux. DEpuis tout à l'hure, une idée te trotte dans la tête, impossible de l'ignorer. Et si...
Hésitante, tu tends la main au type aux yeux bleus.

- 60 mornilles pour la tournée. Tes yeux fixent les autres en coins. En fait, vous êtes... Oh non, ta paranoïa va encore te souffler quelque chose d'étrange... Un gang de bisounours?



©Etc



Consommations:
Jace Becker: 6 Lisounours, 60 mornilles
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au Bar

Message par : Ethan Turner, Sam 20 Jan 2018 - 9:54


La danse! Il n'y avait que ça, la danse, les jolies filles et l'alcool! Non mais quel genre d'épave le bleu et bronze était en train de devenir? Son cerveau devait s'être enfui depuis un moment déjà; parti en vacances, bien loin. Faire une pause, qu'elle avait dit? Bah c'était la matière grise du jeune homme qui ne s'était pas gêné, elle devait bien prendre une margarita sur les plages du brésil en cet instant, encore dix fois plus sobre que le brun. Mais c'est qu'elle était chaude la jolie demoiselle là! Elle soufflait même quelque chose à l'oreille du bleu, quelque chose à propos d'un dernier vert, mais pourquoi elle parlait de Vert? Ce n'était pas très joyeux comme couleur, hormis à Noël, là c'était la joie, du vert partout! Et puis, l'air frais, l'air chaud, l'air tiède, c'était pareil au final! Tout le monde a besoin d'air alors pourquoi pas! Ohh nouveau contact de ses lèvres sur la peau d'Ethan, fallait qu'elle vise un peu plus à gauche en fait, oui! c'est ça, juste là; gentille tigresse. Maintenant, c'était décidé, elle voulait aller à l'extérieur!? Ils iraient à l'extérieur! Mais la musique continuait pour l'instant, et malgré la force du désir que provoquait la blonde chez le brun, ils étaient là pour danser! Les minouches pourraient bien reprendre après; fallait espérer qu'elles reprennent après...

Oh! Mais c'est que ça devenait serré comme danse là, dans le genre que l'adolescent ne se souvenait clairement pas avoir été aussi collé avec une demoiselle de toute sa vie. Et il en profitait pour la peine, il glissait ses mains sur ses hanches d'Elhiya alors qu'ils se dandinaient si près l'un de l'autre. Mais le garçon suivait le rythme! C'est que la musique l'avait dans la peau! ou c'était l'inverse en fait, il n'y avait plus grand-chose de clair dans l'esprit du bleu et bronze en cet instant, à l'exception qu'il n'avait jamais autant apprécié la musique latino qu'en ce moment. De son côté, le barman magique semblait tellement pressé de retrouver la compagnie des deux danseurs qu'il leur demanda s'ils désiraient une dernière boisson avant de subir une cure de désintox, alors que leur danse n'était même terminée. Bon, Ethan n'avait pas trop saisi la fin de ce qu'il avait dit, trop hypnotisé par l'étudiante devant lui, et aussi, un peu trop bourré pour vouloir réfléchir à la signification des mots complexes. Il attendrait, oh oui qu'il attendrait le gentil blondinet; rien n'arrêtait la passionnante fureur de danser que procurait Mambo#5!

Ça n'avait pas été long, une quinzaine de secondes, c'est tout ce qu'il restait avant la fin de la chanson. Ethan avait eu un peu de difficulté à s'éloigner de la verte, c'était à moitié la faute des hormones, et l'autre moitié venait de l'effet des vagues du vilain plancher, qui semblait s'être calmé pendant la chanson, ça ou les vagues avaient suivi le rythme de Mambo #5, des vagues qui ont un bon goût musical donc. Le brun se rapprocha du comptoir du bar, prenant soin de poser son postérieur sur un banc, parce que là c'était pas d'une planche de surf dont avait besoin, mais d'une solide embarcation. Il pagayait dans son bateau, bravant la houle de plus en plus intense, en attendant que la demoiselle ne vienne le rejoindre à la nage. Le jeune homme essuya son front en sueur avec son avant-bras avant d'ouvrir la bouche pour partager ses connaissances pointues en météorologie avec la demoiselle :

-'Fait chaud!

Deux mots, c'était surprenant comme ça lui avait demandé un effort de réflexion intense afin de placer deux petits mots ensemble et que ça ne sonne pas trop con.

-J'prendrais bien... un verre d'air fraîche moi aussi. Un vert puis l'air fraîche... Un...

Ah et puis qu'ils se débrouillent hein, ça ne lui tentait pas trop de parler le cantonais là, c'était pas sa langue natale après tout. Et puis, en cet instant, il aurait bien occupé sa bouche d'autre façon, encore fallait-il que la blonde vienne le rejoindre dans son bateau.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Au Bar

Message par : Elly Wildsmith, Dim 21 Jan 2018 - 17:20


Azaël

La jeune fille est une gryffondor, mais la jeune fille, visiblement, est retenue par d’autres obligations puisqu’elle disparait en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Tu soupires, celle-ci, tu ne l’avais pas vu venir. Et puis le serveur – oh et quel serveur – qui se repointe avec la commande, le sourire aux lèvres. Des fois, t’aurais envie de lui coller des tartes, comme ça, juste par plaisir. Puis tu ne le fais pas. Pourquoi ? Parce qu’il a quelque chose qu’il le rend touchant, fragile. Tu sors la monnaie – sans pourboire – que tu poses à côté de sa main tendue, sourire aux lèvres.

Toi aussi, tu sais provoquer. Et là que tu es honteusement abandonnée avec le gamin, t’as bien l’intention d’en profiter pour mettre au clair cette histoire avec Evan. Tu avais tout vu, n’en avait soufflé que quelque mots à Evan, et depuis, tout était retourné au néant. Mais dans ton esprit, cela dormait comme un songe paisible qui savait se réveiller au bon moment. Et tu estimais que c’était le bon moment. Que là, il fallait se saisir de l’opportunité.

Tu portes la chope de bièrraubeurre à tes lèvres, te délectant un peu du liquide qui s’écoule lentement dans ta gorge. Yeux rivés sur le garçon alors que tu reposes la bièrraubeurre et tu demandes, innocemment « C’était bien la Bulgarie ? ». C’était une drôle d’entrée en matière, mais nul doute qu’il comprendrait où tu voulais en venir.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Au Bar

Message par : Azaël Peverell, Dim 21 Jan 2018 - 21:52


Elly

Tu ne sais pas trop où est partie la jeune fille qui était au bar avec l'Aurore. Mais tu t'en fous un peu à vrai dire. Tant que tu reçois l'argent qu'il faut pour payer la commande, les clients peuvent bien disparaître comme ils le veulent. Et tandis que tu tends la main pour qu'Elly te file la monnaie ainsi qu'un magnifique pourboire digne d'un roi parce que tu le mérites amplement, elle se contente de déposer le compte exact sur le comptoir. Avec un sourire en plus. Tu lèves les yeux au ciel, l'air complètement blasé, tandis que tu récupères les quelques Mornilles, non sans lâcher un petit "Radine" au passage. Parce que c'est vrai, alors il faut le dire.

Tu ranges les pièces directement, t'as pas envie de les perdre dans ta poche au milieu de tes recettes de la soirée qui concernent les gens qui eux, ont assez de considération pour toi et ton travail et t'ont laissé un petit supplément parce qu'ils sont gentils et agréables. Non, c'est pas du tout un règlement de compte, tranquille. Bref, tu relèves la tête vers la cheffe des Aurores, prêt à lui lâcher une vanne quant au fait qu'elle se retrouve à boire son verre seule parce que même une adolescente n'a pas jugé utile de s'embarrasser de sa compagnie quand sa phrase tombe, telle un couperet. Aussitôt, tu te figes. Ton regard se plante dans le sien, tandis qu'un frisson d'effroi te parcourt l'échine.

Tu ne comprends pas. Parce qu'elle ne peut faire allusion qu'à une seule chose. La seule fois où t'es allée en Bulgarie dans ta vie, tu ne risques pas de l'oublier. Jamais. Elle est gravée dans ta tête et dans ta peau. Les cicatrices ne s'effaceront pas. La peur et la douleur non plus. Mais t'as jamais rien dit à ce sujet. Surtout pas à elle. Surtout pas sachant à quel point elle est proche de Lival. Il t'a prévenu. Tu ne dois en parler à personne, sous aucun prétexte. Alors comment peut elle être au courant ? Est-ce qu'il lui a dit quelque chose ? Qu'il a fini par lui raconter ? Après tout, elle se doutait de quelque chose. Elle t'a déjà posé des questions. Mais t'as toujours nié. Et t'as bien l'intention de continuer. Visage fermé, t'es tendu comme c'est pas permis. Tu plonges ton regard dans le sien, pour qu'elle comprenne qu'elle ne doit pas insister, qu'elle n'a pas à savoir, qu'elle ferait mieux de te foutre la paix.

- J'vois pas d'quoi vous parlez.

T'es repassé au vouvoiement. T'essaies désespérément de relever la barrière qui vient de s'effondrer. Ta main passe dans tes cheveux, nerveusement. T'as peur. T'as l'angoisse au creux du ventre. Celle qui plombe. Qui empêche de bouger, de se détourner, même si t'en as envie. Ta mâchoire se crispe légèrement tandis que la boule remonte dans ta gorge et serre tout, t'empêchant même d'ajouter le moindre mot supplémentaire. T'essaies vainement de remettre les rouages de ton esprit en route pour trouver une sortie, pour parvenir à sortir ton corps de cette transe paralytique qui te garde sur place, à fixer ton interlocutrice en silence. Tu ne peux que lui adresser une prière silencieuse. Une prière du regard. Celle de ne pas poser davantage de question.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Au Bar

Message par : Elly Wildsmith, Lun 22 Jan 2018 - 15:51


Azaël

En fait, il comprend tout à fait où tu veux en venir. Si ses propos ne trahissent pas la peur qui vient de l’assaillir, ses gestes, son attitude, te prouve au contraire qu’il sait de quoi tu parles, qu’il en a même parfaitement conscience et cela le perturbe. Tu accueilles sa phrase avec un vague hochement d’épaule. T’as remarqué le changement dans ses propos, il ne te tutoie pas, mais te vouvoie et cela t’arrache un ricanement. Mais tu ne dis toujours rien, tes yeux figés à le regarder alors que tes lèvres plongent à nouveau dans la bièrraubeurre.

Lui, il n’a pas bougé. Tu reposes ta chope sans le quitter du regard. Il semble se liquéfier à mesure que tu le regarde, comme s’il te suppliait de t’arrêter. De ne pas aller plus loin. Mais c’était trop tard. Sous le comptoir, ta baguette effectue un mouvement rapide, imperceptible de là où il était, mais c’est fait. Et tu informules le sortilège te permettant de retrouver l’esprit d’Azaël Legilimens.

Une brume quasi transparente, translucide, comme s’il laissait à chacun le soin de pouvoir lire son esprit. Tu ne mets guère longtemps à dissiper le brouillard, à remonter les souvenirs du gamin, et à y trouvé les raisons de son appréhension face à Evan. Bulgarie. Evan. Torture. Les images se succédaient à tes yeux, plus nettement que la première fois, le diffindo créant des plaies, l’alcool créant la douleur. Un frisson d’effroi te saisit alors. Tu savais la nature de ton compagnon, mais certaines images étaient toujours plus difficiles que d’autres. Tu rompis finalement le contact, et dans un murmure, les yeux toujours dans les siens, tu lui demandes « Alors ? ». Désormais, il n’avait guère le choix.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Au Bar

Message par : Elhiya Ellis, Mar 23 Jan 2018 - 14:39


Ethan/Lïnwe
La Mutuel

T’avais du parler un peu trop fort, en même temps avec la musique bien obliger d’hausser la voix pour communiquer, ou alors le Ninou derrière son bar avait une super-ouïe. Ce qui collait parfaitement avait l’idée de super-héros barman au final. En tout cas, d’avait tourné la tête vers cette proposition de dernier verre, alors que de base c’était ton idée à toi, et acquiesçait d’un signe de tête avant de reporter toute ton attention sur ton partenaire de danse. C’était qu’il était pas mauvais en fait, et que c’était quasi un crime de mettre fin à votre dandinement rythmé. Tu serais bien resté un peu plus à te tortiller, mais voilà que l’oisillon partait d’un pas peu assuré vers le bar. Déception complète jusqu’à ce que tu te rappelais qu’au bout du trajet il y’avait un verre. Un verre de quoi ? Aucune importance, un verre ça ne se refusait pas surtout que comme le disait si bien monsieur météo : il faisait chaud. Enfin t’avais chaud surtout. A cause de la danse bien entendu. Bref, t’avais suivit, te faufilant sur le plancher qui gigotait tout seul et adressait un large sourire au brun en te plantant une seconde devant.

Les joues rougies par ces quelques pas sur la piste –qui en soit n’était peut-être que juste une zone délaissée par les clients du bar-, tu pouffais doucement et écrasais tes lèvres sur la joue du bleu qui commençait à perdre sa faculté de communication lucide.

-On va te prendre ton machin détox, et un verre d’eau en plus pour le Poussin, j’crois qu’il va finir par se sentir mal à force

Et toi ça te faisait rire alors que tu glissais les yeux sur votre serveur qui semblait désormais plus sombre et moins joyeux que vous. Si t’avais pas autant d’alcool dans le sang, tu lui aurais demandé ce qui allait pas, mais là, à part lui claquer un large sourire –très certainement niais- t’avais pas fait grand-chose. Ah si. Ton fessier était enfin parti se reposer sur son tabouret, et tu balançais la tête de gauche à droite, faisant valser quelques mèches de cheveux devant tes yeux. Danse hypnotisante, preuve que t’étais pas très fraiche petite, le retour allait être complexe, surtout que vous étiez à pied, mais pas grave, la bouille d’Ethan à coté t’intéressait bien plus que la façon dont vous alliez réussir à retrouver chacun vos dortoirs. Ah, ça y était, les principes –enfin le peu que t’avais encore conservé- répondaient aux abonnés absents. De quoi te faire rire et te pencher sur ton voisin pour lui pincer doucement la joue.

– Mooooh un verre d’air frais. Ça serait bien que ça existe, genre un mini tourbillon qu’on peut boire et pouf on a moins chaud !

Heureusement que toi t’arrivais à te comprendre, car il y’avait fort à parier que ton interlocuteur, tout comme votre hôte ne cessaient absolument pas à quoi tu faisais allusion. Enfin, ça ne t’empêchais pas de trouver ça super logique et de poursuivre dans ton raisonnement.

–D’ailleurs, on devrait pouvoir prendre ce dernier verre dehors ! Au frais, sous les étoiles Coup d’œil rapide au blond qui n’était toujours pas blond, attendant vaguement son approbation avant de reposer les pieds par terre et d’agripper les doigts d’Ethan. « Ça te gêne pas Lïnwe ? De nous les amener dehors ? » Tu lui avait pas vraiment laissé le choix à votre pauvre barman que t’avais embarqué le Bleu avec toi, glissant entre les passants, prenant soin de ne pas le perdre en court de route. Tu t’étais même pas demandé s’il avait le droit de sortir de son comptoir que tu poussais la porte de l’établissement pour t’appuyer juste à côté sur la devanture. Au pire avec un sortilège de lévitation vos verre pouvaient venir à vous. Et comme t’avais laissé ta veste et ton écharpe dedans, tu serais bien obligé de retourner dedans pour payer et récupérer au passage un dernier shooter.

Le nez levé vers le manteau ébène parcouru de scintillement, t’avais gardé les doigts entremêlés à ceux du brun, réflexe, ou habitude, au choix, ça n’avait que peu d’importance sur l’instant. T’étais trop contente de ton idée pour te focaliser là-dessus.

–Et hop du frais au vert ! bah ouai ! lève le nez et tu verras plus les bâtiments mais quelques cime de sapin

Ce devait être quelque chose comme ça oui..

Commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Au Bar

Message par : Azaël Peverell, Mar 23 Jan 2018 - 17:47


Elly

D'un coup, tu sens une entrée dans ton esprit. Une effraction. Qui ne recule pas, parce que tu es bien incapable de la repousser. Des images se succèdent. Jusqu'à celles recherchées par Elly. Parce qu'il n'y a aucun doute quant au fait qu'elle est la responsable de tout ça. Et d'un coup, tu revois tout. La Bulgarie, l'attente dans le froid glacial, la douleur, la peur. La volonté d'y rester aussi. Le rire de Lival, aussi froid que l'air autour. T'es plus pâle que jamais tandis que tes deux mains s'appuient pour le comptoir afin d'aider tes jambes à soutenir ton poids. Tu finis par fermer les yeux, la suppliant intérieurement de tout cesser.

Le flot de souvenirs finit d'ailleurs par prendre fin. Tu te sens épuisé. Vidé. Tu n'avais aucune envie de revivre tout ça, une fois encore. La peur te tiraille le ventre. Parce que si elle est parvenue à voir tout ça, d'autres le pourraient également. Avoir accès à cette partie de ta vie, et à toutes les autres... C'est t'exposer, et exposer d'autres qui t'ont accordé leur confiance et que tu ne voudrais trahir sous aucun prétexte. Et il en est hors de question. Tu prends plusieurs inspiration, essayant de calmer les tremblements qui te parcourent. T'as besoin de retrouver un minimum de calme, histoire d'aligner deux mots de façon correcte.

Tu finis par relever la tête vers l'Auror. T'as peur. Et t'es énervé aussi. Parce qu'elle est rentrée dans ta tête, elle a volé ce qui ne devait appartenir qu'à toi. Et qui sait ce qu'elle a pu y voir d'autre ? T'as pas envie qu'elle sache tout. L'idée est tout simplement terrifiante. Sauf que tu gères vachement mieux la colère que l'angoisse. Alors les premiers mots qui s'échappent sont chargés de colère.

- Reste en dehors de ma tête !

Tu t'éloignes de quelques pas hésitants. Tu te sers un verre de whisky. T'es sensé avoir arrêté de boire, mais t'as arrêté toute cette mascarade. T'as craqué, alors t'as plus aucune raison de te priver. Et tu vides le verre cul sec. Espérant trouver dans la brûlure de l'alcool le courage et l'énergie nécessaire pour affronter ce qu'il vient de se passer. Tu retournes finalement vers Elly, dissimulant autant que faire se peut l'inquiétude dans ta voix.

- D'autres peuvent le faire ? Tu sais comment résister ? Tu dois m'apprendre !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au Bar

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 23 Jan 2018 - 21:47


Commandes : Elhiya - Ethan
- Staff 3B -

Ils étaient affamés de la vie, les deux, là. Devant le comptoir, à se faire miroiter les jambes, les aiguillettes dans ces chaussettes trop grandes. Talon aiguille et tête perçante, dans les reflets du soir. Bouteilles sur la mer de bois au vernis houleux. C'est la danse des étudiants trop malheureux qui se ressourcent une fois par semaine, ici — refuge des enfants. Tu prenais peu à peu conscience de tout ça, de toute cet esprit malheureux des adolescents qui tentent de sortir des limites qu'imposent l'école. Ça fait du bien, compter sur les Trois Balais pour se vider la tête, s'divertir, se repentir, ou juste un tête-à-tête romantique ou entre ami (qui deviendra romantique).

Comme eux, au final. Tu ne savais pas vraiment leur intention. Et pourtant, ça leur ferait un bon souvenir. Oh, un sourire béat. Ils commencent à fatiguer, manque pas grand chose pour qu'ils finissent dans le même à la fin de la soirée, un cupidon peut-être. Ou juste une flèche, une pointe, une idée. Un jeune homme-pantin qui leur offre une ouverture comme un p'tit pain. Elhiya qui commence aussi à dire des trucs bizarres. Et toi qui pensait que t'étais le seul perché de la région. Comme quoi, avec un petit remontant, on devient tous artistes. Artiste avec les mots et les -tions.

Claquement monotone
sur le comptoir
d'un verre vide
encore laisser choir
l'avide cocktail
pour un détox
un détail.

Tu laves d'un coup de main
les récipients avant de verser
délicatement
ce contenu mielleux
et tiède
qui les fera tomber
d'un coup
bienvenue
dans la sobriété
.

C'était comme caresser la jambe
d'un corps froid
que tu réchauffes
passionnément.

C'était comme tenir
entre tes doigts
la femme que tu aimes
que tu veux serrer
dans tes bras
avant de t'endormir.

Et puis, tu te diriges au seuil de la porte d'entrée, ça te fait tout drôle de servir à la frontière de l'établissement. Ce n'était pas comme en terrasse, là, c'était dans la rue. Y'avait une prime de risque avec ça ? — « Wesh ? » t'espérais ne pas les déranger, après tout, ils faisaient ce qu'ils voulaient les deux loupiots et tu voulais pas les déranger dans leurs affaires, si intimes soient-elles. « Detox et verre d'eau pour les tourtereaux. »

Ou comment mettre mal à l'aise, deux amis d'un soir.
Tu restais encore un peu
la tête entre la porte
pour être sûr que tout allait bien
avant de proposer tes services
après tout, t'étais à fond
dans ton rôle.

- Si vous avez b'soin de quoique se soit, hésitez pas. J'peux même vous réserver une chambre, vous s'rez plus à l'aise. Sans yeux qui maltraitent ni arrières-pensées. Sans clients et sans bruit. Avec un lit douillé et une baignoire. Tu vendais l'affaire du siècle là. Tu forces, et ça te fait marrer.


Notes HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Au Bar

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 16 sur 22

 Au Bar

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 22  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.