AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 5 sur 5
En salle principale
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Max Valdrak
Serdaigle
Serdaigle

Re: En salle principale

Message par : Max Valdrak, Sam 17 Juin 2017, 01:24


Avec Harmo' et Peter

Alors que le jeune serpent allait me répondre, Harmony adopta une attitude des plus inattendues. Elle lança ses cheveux sur le côté. Je devais bien avouer que sur le coup. J'en perdis aussi mes mots. Il fallait dire que la jeune fille était plutôt mignonne. Et ses yeux assez...hypnotisants. Ce bleu. J'eus un peu de mal à détacher mon regard.

Mais heureusement Peter était là. Sa voix me tira de ma rêverie. Ou plutôt de ma contemplation. Est ce le cocktail choisit qui me faisait cet effet? Je n'en étais pas sûre. Je ne me rappelais même plus de mon choix que j'avais fait quelques minutes plus tôt. Surement la fatigue. Je repris tout de même une gorgée tout en écoutant le jeune homme parlé.

Sa réponse me laissa un peu sur ma fin. Je restais encore dans l'attente. Ma curiosité n'était pas pleinement satisfaite. Mais je ne dis rien. Je n'avais pas grand chose à dire. Peter avait l'air sous le charme de la jeune aux yeux couleur océan. Et je pouvais bien le comprendre.

Il la regardait. Elle le regardait. Allais je tenir la chandelle? Devais je les laisser flirter ensemble? Je ne savais pas. Je me contentais de rester là. A finir mon verre. Quand soudain, une question sortit malgré moi.

-Sinon Harmony et si tu nous parlais un peu de toi?
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En salle principale

Message par : Ian Benbow, Sam 17 Juin 2017, 14:52


- Je viens chercher ma bouteille offerte. Ouvert à tous -

Fin de soirée, je déambule dans les rues de Pré-au-lard, cherchant un bar qui accepterait encore de m'accueillir a une heure si tardive. Malheureusement, le petit village sorcier n'est pas réputé pour le nombre de bar qu'elle abrite. Dommage, j'en aurai bien eu besoin tout au long de cette année. Toujours devoir me taper Londres pour boire mon whisky commençait tout doucement à me saoûler. Les bars sont aux nombres de deux ici, la tête de sanglier et les trois balais. Le premier bar est plutôt reconnu pour la tranquillité, imposée par la présence de personne peu recommandable dans le bar. Le deuxième est un peu plus convivial. Même si, aussi tard, le bar risque d'être assez vide.

Une envie soudaine m'a poussée à sortir du château, alors que je sirotais, ou plutôt buvait à grosse gorgée, une bouteille de whisky de ma collection personnel. L'envie de prendre l'air, mais aussi de prendre un verre accompagnée de charmantes demoiselles. Des envies assez.. animales, en somme. C'est pour cette raison, d'ailleurs, que je me dirige vers les trois balais. Alors que, d'habitude, ma préférence allait à la tête de sanglier. Pour sa tranquillité, comme précisé plus tôt. Mais ce soir, ce n'est pas de tranquillité dont j'ai besoin, c'est de jolies dames prête à passer une nuit dont elles se souviendront longtemps apres mon passage. Mon côté généreux, faut dire.

D'un pas qui se veut assuré, j'entre dans le bar. Un rapide coup d'œil circulaire, et je remarque que très peu de personnes se bousculent à l'intérieur. La fermeture doit approcher à grand pas, les derniers clients étant probablement les habituels ivrognes locales. D'un air hautain, je passe à côté de ce tas de crétins pour finalement poser mes fesses sur une des chaises haute longeant le comptoir. Dur de trouver une dame digne de mon intérêt dans ce lot. Décevant. Attendant le préposé au bar, je tapotais de la main droite le comptoir, laissant mes yeux verts se balader ci et là.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: En salle principale

Message par : Malicia Evans, Sam 17 Juin 2017, 19:09


Réponse à Daegan

Nos deux verres qui se remplissent à nouveau, je me contente de le regarder. L’alcool commence à monter sévèrement, je dois même avoir les joues un peu rougies. Un blanc qui s’installe, on ne se regarde pas vraiment, nos regards sont plus fixés sur nos verres comme si on attendait un signal nous autorisant à boire. Je décide alors, sur un coup de tête de lui parler de mes parents biologiques.
Cet à ce moment-là que Daegan décide de s’étouffer avec son verre, provoquant un léger sursaut de ma part. Je restais silencieuse et impassible. En temps normal, je serais sûrement pliée de rire et je n’aurais pas pu m’empêcher de faire une remarque bien cynique mais là, rien. D’où le sérieux de mes propos.

« Mais.. Comment ? Quand ? Racontes ! »

Je soupirais doucement avant de relever les yeux pour planter mon regard dans celui du brun. Par où commencer ? J’avais passé plusieurs années à les rechercher. Toute mon enfance, je me suis demandé d’où je venais, pourquoi j’ai atterris dans une famille aussi horrible.

« Ca doit faire 1 an et demi. Après être devenue professeur, j’ai reçu une lettre d’une femme qui se dit être ma mère. Elle m’a expliqué plusieurs choses, le début de mon enfance et mon abandon entre autre. Elle m’a dit qu’elle voulait me connaître mais j’ai pris peur. J’ai fais comme si la lettre n’était jamais arrivée. »

Le verre que je tenais entre les mains termina contre mes lèvres. Je le buvais d’une traite avant de le reposer sur la table. Je passais mes doigts près de mon visage essayant vainement de le rafraîchir.

« Sujet bien trop compliqué pour une soirée comme celle-ci. Faut faire les c*ns. A ton avis, encore combien de verres avant de se mettre à danser sur la table ? »

On dévie le sujet que l’on vient de mettre sur le tapis. Réaction typique.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Temperence Black
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En salle principale

Message par : Temperence Black, Dim 18 Juin 2017, 11:05


With Ailyne et Ian
LA de Ian Valide
Plic....
    Ploc....
           Plic....
                 Ploc....

L’eau tombait toujours sur la charpente du bâtiment et frappait les fenêtre avec violence. Les gouttes se cognaient avec violence contre les murs pour terminer leur course effrénée en flaque d’eau claire dans les caniveaux où flottaient feuilles et pétales que la violence du flux d’eau chutant du ciel d’amusait à arracher sans vergogne. L’eau coulait entre les pavés du chemin, entraînant avec elle chaque déchet que la société sorcière s’était amusée à balancer au sol. Mégots de cigarettes moldu, emballages de gourmandise, tracts publicitaires... Il y en avait pour tous les goûts, pour toutes les origines. Les fleurs étaient fermées et le ciel qui avait été si clair était maintenant empreint de noirceur et de ténèbres.    

Assise sur un tabouret au niveau du bar, la brunette n’eut pas le temps de contempler l’endroit qu’une fille se jeta sur elle avec couverture et chocolat chaud. Il faisait certes chaud mais Temperence avait presque froid. Elle était trempée dans un lieu où la température était bien plus basse qu’à l’extérieur. La chair de poule parsemait ses bras nus et son t-shirt lui collait à la peau. Elle avait l’impression de sortir d’un lac. L’eau perlait le long de ses cheveux châtains et terminait sa course sur le planché sec, formant des flaques humides autours de la brunette.

La couverture sur les épaules et le chocolats entre les mains, elle souffla sur la boisson pour la refroidir et porta le liquide sucré à ses lèvres. Le lait chaud coula sur sa lèvre inférieure pour aller s’engouffrer dans sa gorge. Le liquide chaud la réchauffa immédiatement et le sucre pétillait sur ses papilles. Un nuage de buée s’évada de sa bouche et elle reposa la tasse sur le comptoir pour enfin river son regard à sa sauveuse d’un soir. Sauveuse d’un soir de pluie.

Une chevelure blonde. Deux grands yeux bleus captivant. Des cils aguicheurs. un visage fin et attirant. Temperence venait de tomber sur une véritable beauté. La brunette n’avait rien à envier avec son teint pâle, ses joues creuses, ses yeux couleurs abysse et ses longs cheveux châtains mais il était d’ordinaire que l’on enviait toujours ce qui se trouvait devant nous. Temperence lui offrit un sourire. Un petit sourire. Le genre de sourire qui faisait naître deux pommettes minuscules et presque imperceptibles sur les joues de la brunette.

- Réchauffe-toi. Alors comme ça, t'es devenue actrice du spectacle de l'univers ?

Temperence ne comprit pas. elle ne savait de quoi le jolie blonde parlait mais peut-être était-elle un peu larguée. Peut-être ne comprenait-elle pas ces paroles car elle venait de se prendre les larmes du ciel sur la tête.

« Euh je.... Merci... Je suis juste devenue bouc émissaire des larmes du ciel... »


Que pouvait-elle dire d’autre ?
Ses pieds valsaient dans le vide tandis que ses mains attrapèrent les pans de la couverture qui s’imbibait lentement de l’eau suintant des vêtements de la brunette. Elle était belle la française à cette instant de la vie. Elle avait plus l’air d’une miséreuse dépressive que d’une enfant gâtée à la joie palpable et à la mélancolie marquée.

Elle observait de son regard bleuté la pluie couler contre les carreaux et écoutait la violence des coups sur les vitres. La pluie avait un son reposant et stressant, comme celui des métronomes battant une mesure trop douce, trop fort, injouable. Puis il arriva. Il rompit la mélodie monotone de la pluie en entrant dans le bar, lui aussi trempé. La brunette le reconnu immédiatement. C’était lui qui l’avait engueulé pour la première fois durant un cours, lui qui l’avait viré sans vergogne pour un combat avec des sortilèges un peu plus poussés.

Etrangement, la brunette ne lui en voulait pas. Elle savait qu’elle l’avait mérité et qu’elle avait foiré sur ce coup là mais il fallait bien avouer que ce combat avec Azaël avait été bien plus distrayant que s’ils avaient utilisé des sortilèges de premier niveau. En plus, elle l’avait suffisamment embêté par écrit pour l’embêter encore de vive voix alors elle le salua d’un simple « Bonjour Professeur Benbow. » avec un petit voix fluette avant de faire monter à ses lèvres pâles, le liquide sucré que lui avait donné l’agréable blonde.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Daegan Harltøfsen
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En salle principale

Message par : Daegan Harltøfsen, Lun 19 Juin 2017, 21:35


L'air concentré que prenait Daegan n'était pas une façon de faire croire qu'il s'intéressait aux dires de son amie, il s'y intéressait réellement. Le sujet était important pour la jeune femme, elle ne l'avait pas souvent abordé mais lorsqu'elle le faisait c'était toujours avec un regard différent. En général elle n'avait pas un regard très expressif, rien ne brillait dedans. Alors imaginez lorsqu'elle parlait de sa famille.. « Ça doit faire 1 an et demi. - Paaaaardon ? - Après être devenue professeur, j’ai reçu une lettre d’une femme qui se dit être ma mère. - Et tu m'as rien dis ..! - Elle m’a expliqué plusieurs choses, le début de mon enfance et mon abandon entre autre. Elle m’a dit qu’elle voulait me connaître mais j’ai pris peur. - Tu m'étonnes.. - J’ai fais comme si la lettre n’était jamais arrivée. » Les lèvres pincées, le norvégien était à la fois vexouillé de ne pas avoir été mis au courant et compréhensif de la réaction de la jeune femme. C'est flippant comme situation. Daegan avait grandit dans une famille aimante et nombreuse, il ne pouvait pas se mettre à la place de son amie.

Comme si le sujet était propice à la boisson, il fit exactement pareil que Malicia : Il ingurgita son shooter sans réfléchir. C'était pas gai comme sujet, mais de temps en temps il fallait aborder ce genre de conversation délicate. Ça faisait du bien à la jeune femme et, lui, avait besoin d'être l'épaule sur laquelle on se repose. C'était comme ça, il avait un besoin d'être là pour les autres. Il le vivrait très mal si tout son entourage se portait à merveille. « Sujet bien trop compliqué pour une soirée comme celle-ci. Faut faire les c*ns. A ton avis, encore combien de verres avant de se mettre à danser sur la table ? » Malgré lui, le norvégien se mit à sourire gentiment. Elle était mignonne quand elle fuyait ses démons. Ce n'était pas le rôle de Daegan de la mettre face à ses peurs, il était là pour la faire sourire. « Je pense qu'on peut reprendre une bouteille. Tu veux rester là ou on bouge prendre l'air ? » Le jeune homme n'aimait pas être enfermé, surtout lorsqu'il prenait des cuites. Il avait besoin d'espace, d'air et de pouvoir faire le con sans que tout un bar ne le fixe.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: En salle principale

Message par : Malicia Evans, Ven 23 Juin 2017, 02:59


J’évitais soigneusement de croiser le regard de Daegan, je ne savais pas vraiment comment réagir. Nous avions été proches, nous discutions de beaucoup de choses et nous partagions énormément mais le fait de s’être perdu de vue, avait fait que nous ne savions quasiment plus rien l’un de l’autre. Je savais pertinemment, que ça l’attristait autant qu’à moi. Je n’ai pas envie de croiser son regard, plein de déception ou de colère ou quelconque émotions qu’il pouvait éprouver.

Shooter ingurgité, je tente de changer de sujet. On repart sur l’alcoolémie. Il souriait, je le savais. J’acquiesçais vivement lorsqu’il proposa de reprendre une bouteille, j’avais envie de m’amuser ce soir, de boire un peu trop, faire la c*n et profiter avec Daegan. Comme avant ! A la fin de notre scolarité, nous faisions toujours la fête ensemble, c'était comme ça. Il savait s'amuser, de la même façon que moi. Et c'est ce qui était agréable.

« On bouge. J’ai envie d’aller dans un endroit où la musique est forte, pas toi ? »

Je n’avais pas forcément envie de danser mais j’ai besoin de rencontrer d’autres personnes, de me bouger un peu ; de boire, beaucoup. Il connaissait ce milieu, il avait étudié à la fac moldue, les soirées étudiantes, il connaît forcément. Le milieu festif, c’est notre truc. L’alcool, les pastilles, on le faisait ensemble. J’ai envie de recommencer, ce soir. D'un coup d'oeil, je faisais rapidement le tour de la salle principale, il n'y avait pas grand monde ce soir, du moins pas de monde intéressant. Rien qui pourrait égayer notre soirée. Faut aller trouver une occupation, ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ailyne Lawson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: En salle principale

Message par : Ailyne Lawson, Hier à 13:18


Ian Benbow et Temp' Black
Désolée de ce retard et puis de la réponse pas géniale, overboookée cette semaine.
Btw, Lyne c'est cheveux de flamme, elle est rousse. Wink
_______________________________

En plus de la belle, t'aperçois le beau. T'es étonnée parce que d'habitude. D'habitude il n'y a plus grand monde, en cette période. D'habitude, à cette heure, en ces jours, le bar est vide. Parce qu'il est tard, et que l'orage gronde. D'habitude, c'est tes heures de repos. Tes heures où tu refais le monde, avec les habitués.

Mais dans ton bar, rien ne t'étonne vraiment. Parce que t'as secoué tout ce que c'était auparavant. T'en as pas fait le repère des boutonneux, mais le repère de ce qui cherche. De ce qui cherche un verre, de ceux qui cherchent de la compagnie, de ceux qui cherchent la solitude et ceux qui cherchent l'effervescence. T'en as fait le repère des âmes perdus, et de celles qui rassemblent. Y'en a pour tous les goûts ici. Le repère de la vie. T'as des émotions qui turbinent dans tous les coins. Et ça n'a rien à voir avec quand tu as repris le bar. QUand tu as repris le bar et que c'était triste et morne, un bar parmi tant d'autres. A la sueur de ton front, et aussi à cause de ta personnalité qui en fait moucher plus d'un, t'as réussi à inventer un nouvel univers.

Et t'en es fière.

Tu connais les gens. A force d'observer et d'analyser, t'as fini par comprendre comment ça marchait. Tu sais ce qu'ils veulent quand même eux n'en ont aucune idée. T'ouvres une bouteille, et tu souris de toutes tes dents. Tu la poses devant le monsieur. Pas n'importe quoi, du whisky pur feu. T'as entendu la jolie brune prononcer son nom. Et ça te fait bien marrer parce que t'as bien l'impression que tous les profs sont addicts à la boisson. C'est pas pour te déplaire. T'aimes la sensation de grisement. La tête qui tourne et le coeur qui s'envole.

- A la votre, professeur Benbow.

Une bouteille pour toi, une bouteille pour lui. Tu trinques à la santé de l'alcool, et à la débauche de la vie. Après avoir bu une longue lampée, tu rejettes tes cheveux en arrière, et tu poses la bouteille sur le comptoir d'un geste assuré.

- Alors qu'est-ce qui vous amène ici ?

La question est posée pour les deux et tes regards se tournent tour à tour vers l'un comme vers l'autre. Tu les regardes et tu pourrais les bouffer. Un seul de tes regards et ils sont pris dans tes filets. Ton regard qui tue. Ton regard qui enchante. Ton regard auquel on ne peut échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En salle principale

Message par : Ian Benbow, Aujourd'hui à 13:18


Mes yeux rivés sur mes longs doigts tapotant le bar, un spectacle qui, par je ne sais quel hazard, arrive à me passionner. C'est dire si ce qu'il se passe autour de moi est intéressant. Du coin de l'œil, je remarque une personne qui se déplace à ma droite. Je me détourne de l'orchestre composé de mes doigts pour poser un regard surpris sur cette personne. Un visage familier, car il appartient à l'une de mes élèves. Une Serpentard d'autant plus. Temperence Black. Une bonne élève, bien qu'un peu trop dissipée en cours. En même temps, lorsqu'on traîne avec Liderick, c'est qu'on est sur le chemin qui descend. Je la regarde s'approcher tout en me demandant ce qu'elle peut bien faire ici à une heure si tardive. J'ai un doute concernant une quelconque autorisation. M'enfin, c'est une de mes élèves et je ne suis pas sadique au point de retirés des points à ma propre maison.

- Bonjour Professeur Benbow.

L'élève boit un coup d'une boisson que je ne peux reconnaître, certainement de là''alcool, servie à des mineurs, pas cool. Derrière le bar, une dame aux cheveux de flammes et dont le corps, bien que caché par le comptoir, attise ma curiosité. Elle nous rejoins elle-aussi, sûrement était-elle en pleine conversation avec Black lorsque l'élève m'a foncée dessus. Ce qui me faisait deux pour le prix d'une. La soirée commence à s'animer. La jolie rousse ouvre une bouteille de whisky pur-feu et me la pose devant les mains. On ne se connaît pas, mais elle sait ce que j'aime. Je l'apprécie déjà.

- A la votre, professeur Benbow.

Elle se sert également. Le pied de travailler dans un bar, soit tu bois gratos parce que l'employeur est sympa, soit tu bois gratos parce que t'es assez jolie, et les alcoolos assez saoul pour croire qu'ils ont le niveau, et t'offre des verres et des verres. Franchement, le rêve quoi. D'ailleurs, je lui offrirai bien quelques verres. Et à Miss Black aussi d'ailleurs. Alors que la rouquine boit au goulot, je l'imite, prenant une gorgée aussi longue que la sienne.

- Alors qu'est-ce qui vous amène ici ?

J'esquisse un sourire, je ne sais même pas ce qui m'emmène ici. En vrai, pourquoi est-ce que, presque tout les soirs, je me surprends à vouloir foncer dans un bar ?

- L'envie de se détendre. Tu sais.. ils sont plutôt dur à supporter.. D'un geste de la tête, je désigne Miss Black, j'enchaîne avec un sourire puis m'octroi une nouvelle tournée de liquide. Après deux années passées à Poudlard, je n'ai rien trouvé de mieux que ceci.. Je soulève la bouteille de whisky avec ma main droite et la secoue doucement. Pour me détendre.

Un nouveau sourire, puis une nouvelle gorgée. Après tant d'années, le whisky ne me brûle même plus la gorge. Le nombre de bouteilles ingurgitées depuis ma sortie des rues de Londres, il y a presque 3 ans, devait être de plusieurs centaines.

- Si tu as une autre idée, je suis preneur..

Un nouveau sourire suivi d'un regard soutenu.

- Et toi, Black, qu'est-ce qui t'amène ici ? T'as réussi à passer outre la vigilance de M'sieur Dey ?

Un petit rictus s'échappe, puis je me tais, laissant la parole aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Temperence Black
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En salle principale

Message par : Temperence Black, Aujourd'hui à 15:34


With Ailyne et Ian

Gêne.

Inconfort.

La situation était particulière et Temperence ne savait pas réellement où se cacher. Traîner dans un bar un soir en semaine n’avait rien de glorieux. Assise sur sa chaise, les bars sur le bar, les mains sur la tasse fumante et la couverture posé avec négligence sur ses épaules couvertes par le fin t-shirt toujours trempé. Le regard fixait la tasse avec intensité, elle allait devoir se justifier, justifier cette sortie sachant que son service chez Ollivander’s s’était terminé vers 17h et qu’il était maintenant plus de 22h.

Un bruit. Un « ploc » sonore emplit l’habitacle déserté par beaucoup d’âme. Premier bruit suivit d’un deuxième. L’odeur âcre de l’alcool emplit l’espace réduit entre le trio des plus étrange. Le barman, le professeur et l’élève. Le bon, la brute et le truand. Un jolie groupe réunit dans un bar un soir de pluie et de morosité.

« A la votre, professeur Benbow. »

Deux bouteilles. Une chacun. L’alcool allait couler à flot chez les deux grands et Temperence allait les regarder picoler. Elle rentrerait peut-être à Poudlard avec son professeur, s’il était trop saoul, il pourrait lui servir de laisser-passé sans risque de retenu. Elle espérait que Dey la laisse rentrer sans poser trop de question même si les chances pour que le plan fonctionne étaient assez mince. Rentrer tard en compagnie d’un professeur ivre sans justification ne serait peut-être pas une bonne idée. Elle improviserait sur le coup, inventant une histoire à dormir debout pour ne pas avoir trop de problèmes.

« Alors qu'est-ce qui vous amène ici ? »

« L'envie de se détendre. Tu sais.. ils sont plutôt dur à supporter.. » Il eut un mouvement vers la brunette qui eut une soudaine envie de lui envoyer une belle injure à la trogne. Tous les élèves n’étaient pas durs à supporter. Il y en avait qui étaient insupportables, certes, mais pas tous alors il ne pouvait pas les mettre dans le même sac. « Après deux années passées à Poudlard, je n'ai rien trouvé de mieux que ceci... » La picole. toujours la picole. Il n’y avait que ça. Si lui aussi se mettait à boire plus que de raison pour terminer comme Evans en cours de potion, le corps professoral allait faire joli à voir durant une rencontre avec les parents. Il y en avait pour tous les goûts. Des alcooliques, des drogués, des légèrement nymphomanes... « Pour me détendre. »

Un sourire puis une gorgée. Le liquide de la bouteille se vidait rapidement et une bouteille ne suffirait sûrement pas pour éteindre la soif des deux adultes. Les parents hurlaient lorsque les enfants buvaient un verre mais là, s’ils avaient été mineur avec des parents du genre Papa et Maman poules à cheval sur les règles, ils auraient sûrement eu une caresse douloureuse sur les oreilles.

« Si tu as une autre idée, je suis preneur.. »

Temperence leva les yeux au ciel, terminant sa tasse en avalant le liquide d’un seul coup. Des idées pour se détendre... Il y avait plusieurs choses à faire comme aller faire du sport, prendre des vacances ou encore prendre un bain d’une heure, le corps enveloppé dans une eau chaude et parfumée.

« Et toi, Black, qu'est-ce qui t'amène ici ? T'as réussi à passer outre la vigilance de M'sieur Dey ? »

Un sourire s’esquissa sur le visage de porcelaine de la brunette. Passer outre la vigilance de Dey n’était pas infaisable lorsqu’on avait une raison valable.

« Je me ballade. En théorie je suis chez Ollivander’s, en train de travailler mais en pratique, j’ai débauché à 17h et je me balade dans les rues... J’observe et je tue le temps sachant que même couchée à 23h je ne m’endormirai pas avant 2h du matin... »

La voix était douce et légèrement amusé. Finalement, elle s’en moquait bien de se faire fâcher. Ce qui promettait de se dérouler durant cette soirée pluvieuse serait sûrement bien plus intéressant que la contemplation du plafond de la salle commune des serpents.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: En salle principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 5

 En salle principale

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.