AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 22 sur 27
La Patinoire
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 27  Suivant
Irissia Selvos
Serdaigle
Serdaigle

Re: La Patinoire

Message par : Irissia Selvos, Lun 16 Fév 2015, 01:08


"- Bonjour. J'espère que je ne vous dérange pas, mademoiselle.. Mademoiselle ?"

Alors que la jeune fille rêvassait paisiblement, et toujours le regard sur le lac, elle ne sursauta que très légèrement quand une voix viens cassé le silence matinal. Surprise, elle se retourna et tomba sur un jeune homme de son âge, on remarquait rapidement son blason sur sa cape et cela la fit sourire. Elle ne voulait pas non-plus tomber sur un griffon ou un blaireau. Le jeune homme la regardait poliment mais droit comme un i, ce qui faisait étrange avec le paysage autour se dit-elle. Elle resserrât un peu son écharpe, se rendant compte qu'en effet, il faisait froid.

Bonjour, Je me nomme Irissia, heureuse de voir un Serpentard. Vous profitez aussi du calme avant la tempête ?

Elle dit cela tout en jetant un regard sur le château, les enfantillages dans la neige pouvait être un peu amusant, mais cela ne l'intéressait guerre.  Elle continua son observation sur le jeune homme en face d'elle, le détaillant légèrement. Elle regarda sa lourde cape, puis trouvait que la sienne faisait bien pittoresque en comparaison. Pour ensuite ne pas paraitre trop curieuse, celle-ci se mit à regarder la neige et pris une meilleurs position pour ses patins, faut dire que tenir debout avec des patins, c'est pas facile. Pendant qu'elle regardait la neige, elle repensa à sa répartition, elle savait qu'elle irait sois à Serdaigle, soit à Serpentard, mais apparement son sans mêlé et son envie d'apprendre avait prédominé sa fierté personnelle. Bien que les aigles sois intéressant, elle se sentira toujours plus proche d'un serpent.

En une fraction de seconde, elle releva le regard sur l'homme en face d'elle et lui adressa elle aussi un sourire polie, ce qui n'était pas toujours habituelle chez la bleu et or. Puis regarda ses patins et enfin les chausses du Serpentard.

-J'allais me faire une ou deux glissades, mais au fur et à mesure, l'envie m'est passé et la beauté de se lac à gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Releth Syras
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Patinoire

Message par : Releth Syras, Lun 16 Fév 2015, 06:11


Il remarqua le coup d'oeil de la jeune fille sur sa cape, à l'endroit où se trouve le blason de maison. Il fut aise de remarquer un sourire à sa vue, et la phrase qui en suivit ne fit que confirmer.

"-Bonjour, je me nomme Irissia, heureuse de voir un Serpentard. Vous profitez aussi du calme avant la tempête ?"

Bien ! Que voilà une petite Serdaigle fort aimable et fort intelligente. Elle appréciait la compagnie des Serpents, et c'est tout à son honneur. Il avait peur d'avoir une mauvaise surprise en se rendant compte que c'était une amie des Lions ou pire, des Blaireaux. La seule question en suspend était son sang, mais cela pouvait attendre. Il était infiniment déplacé et malpoli de questionner un inconnu sur son sang directement, et si elle était de Sang-pur, il ne voulait certainement pas la froisser.

"-Ah, oui. Le froid matinal en dissuade beaucoup. Et puis, paraît-il, c'est très bon pour la santé. Je suis Releth."

Il lui sourit en inclinant légèrement la tête et il s'autorisa à avancer de quelques pas, gardant cependant une distance raisonnable pour deux personnes qui viennent de se rencontrer. Il ramena ses mains devant lui pour croises ses bras sur son buste, regardant un instant le lac par-dessus l'épaule de Irissia, pendant que celle-ci avait, semble-t-il, décider de fixer la neige. C'est finalement elle qui repris la parole.

"-J'allais me faire une ou deux glissades, mais au fur et à mesure, l'envie m'est passé et la beauté de se lac à gagné."

Il fronça un peu du nez. Il n'avait jamais fait de.. Glissade, comme elle dit. Et il n'en n'avait aucune envie par ailleurs. C'était un coup à se vautrer lamentablement contre la glace, ou pire, passer au travers. D'ailleurs, aussi fort sympathique qu'elle avait l'air d'être, si ça devait arriver, qu'elle ne compte certainement pas sur lui pour la tirer de l'eau, ils couleraient tous les deux, et ce serait vraiment fâcheux. Pour eux deux, évidemment.

"-Je n'ai aucune envie de gâcher vos.. Glissades. Faites. Mais.. Faites attention à vous. Un accident est si vite arrivé. En quelle année êtes-vous, si je puis me permettre ?"

Autant en profiter pour amasser quelques informations, sinon son sang. Il savait du moins qu'elle n'était pas en première année comme lui, autrement il se souviendrait d'elle de ses classes partagées avec les Serdaigles. Et puis, cela lui préparait le terrain pour sa prochaine question. Les relations sociales sont, comme tout dans la vie, affaire de stratégie. Il faut savoir prendre son temps, ne rien brusquer, et saisir les occasions quand elles se présentent.
Revenir en haut Aller en bas
Irissia Selvos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Patinoire

Message par : Irissia Selvos, Lun 16 Fév 2015, 10:09


"-Ah, oui. Le froid matinal en dissuade beaucoup. Et puis, paraît-il, c'est très bon pour la santé. Je suis Releth."

Le jeune homme avait l'air sympathique.
Il aimait lui aussi la fraîcheur du matin et le calme ambiant qui régnaient en maître à cette période. Il croisa son regard lorsqu'elle aperçut son blason et fut visiblement rassuré lorsqu'elle sourit, cela ne se voyait que très peu car ses traits étaient déjà souriants.

Enchanté Releth.
Oui, et ça permet d'être en forme pour le reste de la journée.


Elle comptait prendre quelques minutes afin de pouvoir enlever ses patins à glace et remarqua que cela le surpris et surtout qu'il n'avait l'air de ne pas trop aimer cela. Elle aimait bien, bien entendu. Cela permettait de faire un peu d'exercice, de se dégourdir les jambes et de profiter d'autre vue agréable, la vue du milieu du lac n'est pas exactement la même. Bien sûre, La Serdaigle avait aperçut déjà plusieurs groupe faire du patin et on lui avait dit qu'elle ne pourrait pas se briser... D'ailleurs si on regarde bien la glace, on remarque que certains sont déjà passé par là la veille. Sa phrase ne faisait que confirmer ce qu'elle pensait.

"-Je n'ai aucune envie de gâcher vos.. Glissades. Faites. Mais.. Faites attention à vous. Un accident est si vite arrivé. En quelle année êtes-vous, si je puis me permettre ?"

Elle sourit légèrement, c'est vrai qu'elle pouvait toujours tomber lamentablement, et se briser quelque chose. Bon elle en avait déjà fait, pas beaucoup de fois, mais assez pour garder un temps sois peu l'équilibre. Il lui demandait son année, c'est vrai qu'Irissia était aussi curieuse de connaitre la sienne. Ensuite, passée les civilité, on pourrais avoir une vrai discutions se dit elle. Ça ne lui ferait pas de mal, elle n'est pas souvent en compagnie de personne de qualité, et lui à l'air d'en être.

- Comme je vous le disait, je n'ai plus la motivation pour faire du patin. donc vous ne gâchez rien, au contraire.

Elle fit une petite pause.

Je suis en troisième année, mais je suis arrivé il y a peu. J'aime beaucoup cette école et sa façon de fonctionner, ça change. Et vous ?

Irissia ne l'avait pas encore croisé, ni en cour, ni ailleurs d'ailleurs. Bon l'école était si grande, et il y avait tant d'élève que c'est dure d'y voir tous le monde... Elle se posait deux trois questions sur lui, qu'elle matière préférais t'il ? Ses passe-temps ? Cet homme commençait vraiment à piquer la curiosité de la Serdaigle, elle s'excusa légèrement et changea sa paire de patin fort inconfortable pour remettre une paire de chaussure bien plus chaude et douillette. Voilà, un petit instant plus tard, tout était en ordre. On pouvait remarquer que ses vêtements ne prenaient pas l'eau, elle avait lancé un sort pour se protéger de la neige fondue qui pourrait passer au travers et la frigorifier sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Releth Syras
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Patinoire

Message par : Releth Syras, Lun 16 Fév 2015, 18:45


Elle semblait s'éloigner du lac. Tant-mieux. C'aurait été embarrassant de discuter avec elle pendant ses pirouettes. Il la laissa se dégourdir les jambes, lui même restant immobile, ses deux pieds enfoncés dans la neige, derrière lui une longue traînée de traces de pas. Il en profita pour réajuster sa cape et son écharpe, se blottissant discrètement à l'intérieur de tous ses vêtements chauds. Il se permet enfin de la détailler, physiquement, pour la première fois. C'était une jeune fille, pas trop grande, tout en très légères rondeurs. Elle semble aussi porter une attention particulière à son apparence physique. En témoigne ses cheveux impeccables. C'est bon signe. Quelqu'un qui néglige son propre corps ne doit pas avoir une vie très saine.

Elle finit par répondre à sa question.


"- Comme je vous le disait, je n'ai plus la motivation pour faire du patin. donc vous ne gâchez rien, au contraire. "

Elle fit une petite pause.

"-Je suis en troisième année, mais je suis arrivé il y a peu. J'aime beaucoup cette école et sa façon de fonctionner, ça change. Et vous ?"

Ah. Troisième année. Ce qui veut dire qu'elle doit avoir treize ans. Parfois, Releth maudissait vraiment son jeune âge. Cela lui rappelait trop.. Qu'il est ce qu'il est, un enfant de onze ans. Et c'est véritablement frustrant de remarquer à quel point les élèves de toutes les années supérieurs peuvent prendre un ton condescendant avec un première année. Encore que son Sang-Pur pouvait lui garantir un certain quota de respect minimum au sein de sa propre maison, cela ne suffisait que rarement.
Ah, vivement la quatrième année, voire la cinquième, qu'il puisse regarder de haut cette marée de gamins à son tour.


"Ah.. Eh bien, je suppose que je ne suis qu'un première année. Mais je préfère dire que je serai bientôt un deuxième année. Cela passe mieux."

Il lui offrit un sourire aimable, accentuant son vague trait d'humour. Cela dit, il avait vraiment hâte de débuter sa deuxième année. Tout plutôt que rester un petit nouveau que personne n'écoute et encore moins n'estime.

"-Vous n'étiez pas à Poudlard avant ça ? Où étudiez-vous ?"

Revenir en haut Aller en bas
Irissia Selvos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Patinoire

Message par : Irissia Selvos, Mar 17 Fév 2015, 00:13


"Ah.. Eh bien, je suppose que je ne suis qu'un première année. Mais je préfère dire que je serai bientôt un deuxième année. Cela passe mieux."

Iri nota bien l'intonation et surtout le "qu'un premier année", elle sourit gentiment au trait d'humour comprenant un peu le garçon. Pas totalement car elle n'avait pas vraiment vécu la même chose, mais elle en connaissait pour qui ce fut difficile.

-Première année ? Je ne l'aurais pas cru vous faites plus. Sinon je dirais que le tout est d'arriver à faire ses preuves, c'est vrai que la première année est difficile... La deuxième est déjà meilleur et ça va en montant.

Elle réfléchit à ses paroles, étaient-elles délicate ? ou au contraire cela pourrait-il le vexer ? En tout cas pour un premier année, il l'avait rendu curieuse, ce qui était rare. Et surtout, elle ne regardait pas l'année, mais ce qu'il y avait dans la tête, l'intelligence quoi.
Elle regarda par-dessus son épaule et vit l'école doucement se réveiller, les lumières s'allumaient dans les dortoirs petit à petit, la vie reprenait sont bout de chemin.

Son regard se dirigea de nouveau le Serpentard lorsqu'il reprit la parole, l'écoutant attentivement.

"-Vous n'étiez pas à Poudlard avant ça ? Où étudiez-vous ?"

Elle prit une petite inspiration, réfléchissant à ce qu'elle devait dire et ne pas dire sur cette école, choisis les bons mots et déclara :

-J'étais dans une école de magie en Italie, extrêmement bien caché, seulement je ne peux vraiment en dire plus sur celle-ci, elle désire rester secrète. C'était pas super, mais les cours étaient bien. Ce que j'aime à Poudlard, c'est les 4 maisons, c'est une bonne idée. Comment est Serpentard, d'ailleurs ?

Elle le regarda attentivement, non, visiblement il ne faisait pas du tout son âge, bien plus mûre et plus grand que les autres de son âge. ça fait plaisir à voir se dit-elle. Elle se resserra également dans son petit manteau tout en continuant à discuter avec Releth.
Revenir en haut Aller en bas
Releth Syras
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Patinoire

Message par : Releth Syras, Jeu 19 Fév 2015, 12:07


"-Première année ? Je ne l'aurais pas cru vous faites plus. Sinon je dirais que le tout est d'arriver à faire ses preuves, c'est vrai que la première année est difficile... La deuxième est déjà meilleur et ça va en montant."

Oui, c'est vrai, il ne ressemble pas à première vue à un enfant de onze ans. Et il en remerciait la nature pour ça. Ca lui permettait, parfois, de tenir des conversations d'égal à égal avec  des troisième voire quatrième années, qui le prenaient pour quelqu'un d'a peu près leur âge. L'âge n'avait peut-être pas grande importance dans les autres maisons, et encore, mais chez les Serpentards, les "grands" peuvent vraiment traiter leurs cadets comme des attardés, Sang Pur ou pas.

"-Ce n'est rien. Les années passeront bien assez vite..", Releth marmonna presque, comme s'il disait ça plus pour lui que pour sa camarade Serdaigle.

Il finit par s'approcher d'elle pour se placer à ses côtés. Quand elle regarda en direction du Château, il suivit la direction de ses yeux. La première fois qu'il avait aperçu les tours et la façade du Château, au début de l'année, fut sans doutes un jour qu'il peut très facilement classés dans les plus beaux de sa vie. On ne pouvait que se sentir privilégié d'être reçu dans cette école, elle qui a formé tant de grands noms du monde de la sorcellerie, même si certains sont plus controversés que d'autres.
Il finit donc par poser sa question sur son école, et elle y répondit.


-J'étais dans une école de magie en Italie, extrêmement bien caché, seulement je ne peux vraiment en dire plus sur celle-ci, elle désire rester secrète. C'était pas super, mais les cours étaient bien. Ce que j'aime à Poudlard, c'est les 4 maisons, c'est une bonne idée. Comment est Serpentard, d'ailleurs ?

Ah, alors cette école en Italie doit avoir la même politique de secret que Durmstrang. Ses deux parents y étaient élèves, et même à leur propre fils, ils n'auraient rien révélés, ni son emplacement, ni rien d'autre.
Il sourit à la question de la Serdaigle. Lui aussi trouvait que le principe des quatre maisons est une bonne chose. Cela encourage la.. Saine compétition. Même si, selon lui, ce n'était pas très juste, une maison en particulier battait clairement toutes les autres.


"-Mhm.. J'espère que vous ne m'en voudrez pas de penser que ma Maison est la meilleure qui soit.", répondit-il en souriant un peu, après quelques secondes d'hésitation. "Notre Maison vise l'excellence en toutes choses. De ce point de vue, elle est semblable à votre Maison. Mais nous accordons autant d'importance aux capacités qu'au.. Sang. Il y a très peu de chances que vous croisiez un sang-de-bourbe porter notre écusson. Et c'est tant-mieux, vous ne trouvez pas ?"

Releth savait qu'il prenait des risques avec ses dernières remarques, mais il voulait savoir avant de poursuivre leur conversation. Très franchement, il doutait qu'elle soit l'engeance de deux moldus. Mais si elle l'était, eh bien, soit leur rencontre se terminera prématurément, soit elle prendra une tournure un peu plus vive.
Mais ce serait dommage, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Irissia Selvos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Patinoire

Message par : Irissia Selvos, Jeu 19 Fév 2015, 17:55


"-Ce n'est rien. Les années passeront bien assez vite.."

La jeune fille ne répondit rien à Releth, elle le laissa un instant dans ses pensées, contemplant avec lui le château de Poudlard. Elle aussi repensait à cette première fois, il y a peu, ou les yeux écarquillés elle avait vu le bâtiment d'une splendeur sans égale. Elle se souvient avoir traversé avec un Sombraal, bien qu'elle ne l'ai pas vu.  


"-Mhm.. J'espère que vous ne m'en voudrez pas de penser que ma Maison est la meilleure qui soit. Notre Maison vise l'excellence en toutes choses. De ce point de vue, elle est semblable à votre Maison. Mais nous accordons autant d'importance aux capacités qu'au.. Sang. Il y a très peu de chances que vous croisiez un sang-de-bourbe porter notre écusson. Et c'est tant-mieux, vous ne trouvez pas ?"

Elle réfléchit longuement à ses paroles, elle était sang-mêlé mais ne l'avait pas demandé. Si elle avait eu le choix elle aurait préféré être de sang pure. C'est sans doute pour ça que le choipeau l'a mise à Serdaigle se dit-elle. Les moldus, elle était loin de les porter dans son coeur, à cause d'eux, elle avait déménagé mille fois et avait perdu tant de personne avec qui elle aurait aimé tisser des liens... Sans parler aussi qu'elle n'est pas très proche de ses parents à cause de ceux-ci... Elle fronça les sourcil, elle concevait les sang-mêlé, mais comment un sorcier pouvait avoir deux parents moldu... Elle ne les aimait pas trop non plus, mais ne les portait pas en horreur. Non, elle n'était pas aussi catégorique que son interlocuteur, mais elle le comprenait. Après avoir remis un peu d'ordre dans sa tête, elle se décida à parler.

- Hummm, comment dire, il est vrai que c'est un bon avantage de n'avoir que de sang de bourbe... Je ne porte pas beaucoup les moldu dans mon coeur, mais malheureusement on ne choisis pas avec quel sang on née... J'aurais donné beaucoup pour être de sang pure, mais j'ai du me loupé à la naissance et je suis de sang mêlé...
Elle rit légèrement C'est sans doute pour ça que je ne suis pas à Serpentard... J'évite les sang-de-bourbe, mais ne leurs jettes pas la pierre. Par contre j'avoue que je ne comprend pas comment ils peuvent devenir sorcier.
Je vous envie quand même un peu, Releth, Serpentard est une belle maison, j'ai quand même eu la chance d'hériter de la seconde...


Elle invita le jeune homme à marcher un peu pour se dégourdir les jambes, à moins que celui-ci la rejette car elle est de sang-mêlé.  Elle l'appréciait toujours en tous cas, il se distinguait. La fraicheur commençait à rentrer dans ses vêtements et elle remit bien son écharpe et resserra sa veste. Il leurs restait encore un bon moment avant que les cours ne commencent, elle comptait en profiter le plus possible.  Le ciel était dégagé et des petits rayons de soleil commençaient à chatouiller leurs peaux. La neige resplendissait et Irissia se retourna pour voir l'effet que le soleil avait sur le lac, elle en fut surprise. Le lac étincelait de milles feux, on aurait dit que le lac était recouvert de diamant. Elle ne put se retenir d'une petite exclamation et resta bouche bée. Chaque jours où elle venait le matin, le lac continuait à la surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Tia Callaghan
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Patinoire

Message par : Tia Callaghan, Jeu 20 Aoû 2015, 17:18


PV Aredhel Culnamo

Elle ne savait plus depuis combien de temps elle venait de sortir de la Salle Commune.
Elle ne savait plus depuis combien de temps elle était là, devant l’immense Lac gelé par une épaisse croute de givre et de glace, à rester étendue dans la neige.

C’était rare, surtout à cette période de l’année, qu’elle pouvait prendre le temps de se retrouver elle-même, seule, sans camarade à qui parler, sans disputes à gérer, sans affaires à ranger. Ses devoirs n’avaient pas été longs à composer, ni ses sorts.
Les couloirs étaient quelque peu déserts, car tout le monde étaient partis à Pré-au-Lard ou avaient encore cours.

Elle avait décidé de redécouvrir un peu les alentours du Parc, sans vraiment réfléchir et sans savoir où ses pas allaient aboutir. Mais en faisant attention. Les règles de l’actuel directeur avaient resserré la liberté de mouvement des élèves dans l’établissement… Et bien elle y était finalement, à son endroit calme et reposant.

La rougeoyante n’avait rien amené de particulier pour s’occuper, à part sa baguette et des vêtements bien chauds. On lui avait dit un jour qu’à cet endroit du Lac, on pouvait faire de la glisse comme sur une patinoire. Mais elle n’avait jamais vraiment eu l’occasion de tester cette rumeur.

A ce souvenir, Tia se releva avec un peu de difficulté –la neige était d’une épaisseur record cette année- et s’avança vers le bord de la glace. Elle retint sans s’en rendre compte sa respiration et posa une première botte sur la matière transparente. Puis la deuxième. Elle avait une impression d’infini et du temps qui passait à toute vitesse. Prudemment, elle marcha encore de quelques pas, puis ferma les yeux afin de goûter à la sensation unique d’apesanteur. La Gryffon n’était en effet ni sur terre, ni dans le ciel.

Mais cet instant fut brisé par un craquement net, juste derrière elle. Brusquement, par instinct, la jeune femme s’accroupit, baguette sortie et regard alerte. Son regard, pourtant, ne rencontrait rien ni personne et elle avait plutôt l’air hagard que prête à se défendre. Elle respira profondément, se faisant aussi immobile que possible.
Celui ou celle qui venait d’arriver près d’elle ne devait pas être loin…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La Patinoire

Message par : Invité, Jeu 20 Aoû 2015, 21:30


PV Tia Callaghan

Aredhel etait arrivée avec tous les petits nouveaux, comme elle avait changé d'ecole en cours d'année. Quand elle avait vu l'un des professeur, elle s'etait immediatement dit qu'elle devrait laisser celui ci avec les premieres années. Elle n'aimait pas repondre a tes questions, meme si elle en avait l'habitude. Elle esperait juste, qu'ici, personne ne la traiterais de sang de bourbe, ce qu'elle etait mais, peut etre, que les mentalités etaient plus matures ici ?

La jeune sorciere marcha longuement avec sa valise et sa baguette en main, regardant le paysage, sans se rendre compre du temp qui passait et ni d'ou elle allait. Elle marcha sur quelque chose et ça produit un son de craquement. Elle sursauta elle meme de sa betise. Elle soupira, quand elle se rendit compte qu'elle n'etait pas seule. Elle fut prise de panique et s'immobilisa quand elle vit une silhouette sur la glace devant elle. Elle fut prise entre l'envie de courir et l'envie de dire a cette personne que si la glace se brisse elle est fichue.

Elle recula de quelques pas. Elle ne pourrais pas de defendre, elle n'avait pas appris beaucoup de sorts de defence dans ses anciennes ecoles. Elle regarda la personne et se rendit compte que c'etait une fille. Elle pronnonca des paroles d'une voix tremblante ;

-P...Pourriez vous...M'aider....S'il...S'il vous'plait ? Je suis....Nouvelle...Ici...
Revenir en haut Aller en bas
Tia Callaghan
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Patinoire

Message par : Tia Callaghan, Ven 21 Aoû 2015, 22:45


Après quelques instants de silence intense, une silhouette apparut devant la Gryffon, et Tia fut étonnée de trouver quelqu’un d’autre dans les parages. Elle n’était pas loin de la Forêt Interdite, si elle marchait encore un peu elle pourrait apercevoir les arbres racornis par le Mal qui y vivait.

La silhouette se précisa lorsqu’elle avança en plein dans le champ de vision de Tia. Elle se figea lorsqu’elle remarqua l’autre présence qui lui faisait face, et Tia put observer à loisir le profil de la jeune femme. Car c’était une jeune femme, très belle, aux longs cheveux bruns acajou, assez grande –elle faisait bien quelques centimètres de plus que la rougeoyante- et au regard qui rivalisait avec elle.

Malgré ce physique plutôt assumé, la septième année crut discerner dans le regard lunaire de son interlocutrice une peur sans nom. Il était vrai que la rougeoyante tenait toujours l’autre en joue, sa baguette pointée directement sur le thorax mais la main ajustée de manière flexible, afin de modifier rapidement la trajectoire de son sort, comme elle avait appris en cours. C’était devenu un réflexe. Et elle ne se rendait parfois pas compte que c’était pour certain encore impressionnant.

Elle baissa donc sa baguette, tout en la gardant dans sa main, et se redressa. En quelques pas, elle était sur la terre ferme blanchit par la poudreuse.
C’est à ce moment-là que la rouge et or remarqua un détail qui clochait. Une valise. Une valise dans la main de la fille. Euh. Elle avait raté un épisode là. La réflexion immédiate de Tia s’enclencha, et elle put bientôt aboutir à une certaine conclusion.
Mais l’autre jeune femme réussit soudain à articuler quelques mots.

-P...Pourriez-vous...M'aider....S'il...S'il vous’ plait ? Je suis....Nouvelle...Ici...

Elle avait une toute petite voix. Tremblante. Complètement déboussolée la nouvelle… Se retrouver à l’autre bout du château, encore avec ses affaires et rencontrer une autre élève plus expérimentée qui la menace d’un coup, ça faisait un petit choc, la bienvenue dans le monde des sorciers…
C’était décidément très étonnant. Elle n’aurait jamais dû se trouver là. D’habitude, les nouveaux passaient systématiquement par les barques ou les calèches fantômes afin de pouvoir être accueillis traditionnellement dans l’école magique la plus connue d’Angleterre…

La posture défensive de Tia se détendit petit à petit. Elle qui s’était attendu à un « rendez-vous » beaucoup plus dangereux, voilà qu’elle allait devoir guider cette jeune !
Bon. Il fallait tout d’abord quelques peu la rassurer. A première vue, elle semblait âgée pour seulement arriver à Poudlard. C’était certain qu’elle avait dû déménager dans le pays et changer d’école.
La brune cligna des yeux, adoucissant son regard.

-Salut. Excuses-moi, je ne voulais pas te faire peur… Dit-elle finalement en rangeant définitivement son objet dans la poche de son manteau crème. D’où viens-tu comme ça, tu t’es perdue ? Avança Tia d’un air avenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La Patinoire

Message par : Invité, Sam 22 Aoû 2015, 03:21


Aredhel regarda la jeune femme devant elle. Brune, grande, belle. Elle lacha un leger soupir de soulagement quand la jeune femme baissa sa baguette et la rangea dans son sac. Elle avait l'air etonnée de voir la nouvelle. C'est vrais que ce n'est pas tous les jours qu'il y a des nouveaux aussi agés. Le plaisir du changement de pay...
La sorciere au manteah creme dit, calemement ;

-Salut. Excuses-moi, je ne voulais pas te faire peur...D'ou viens-tu comme ça, tu t'es perdue ?

La nouvelle hocha la tete lentement et pris une grande inspiration.

Oui...Je me suis perdue...Je suis arrivée avec les autres petits nouveaux. J'avais fais tomber quelque chose en marchant alors je suis partie    le chercher, et quand j'ai voulu retrouver le groupe, eh bien, ils n'etaient plus la... Aredhel poussa un nouveau soupir, de frustration cette fois. Mais c'est bien ainsi, je pense. Ils etaient tous des petits, qui jouaient et courraient et celle qui nous guidait ne m'inspirait pas grande confiance.

Elle fit un leger sourire. Sa voix etait plus calme et elle arrivais deja a formuler des phrases correctes. C'est pas mal ! Elle regarda un peu aux alentours, sentant comme une gene, une aura noire. Elle vit des arbres enormes et grands se dresser vers le ciel. Cet endroit n'avait pas l'air d'etre un endroit touristique. Elle repensa alors a ce qu'elle avait entendu. Etait ce ici, la foret interdite ? La ou le Grand Sauveur des mondes a vut pour la premiere fois son ennemi juré ? Elle reporta ensuite son attention sur la jeune femme.

Au fait, je m'appelle Aredhel, et vous ? Elle tendit legerement la main droite, ou son tatouage etait largement a decouvert. La fleur en noir sur son poignet avait perdu de sa couleur, elle allait devoir retourner la faire faire. Elle chassa ces idées de sa tete, esperant connaitre le nom de la brunette.
Revenir en haut Aller en bas
Tia Callaghan
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Patinoire

Message par : Tia Callaghan, Dim 23 Aoû 2015, 22:16


La belle brune en face d’elle hésita à répondre, mais finit par inspirer profondément. Sa main crispée sur la valise trahissait encore son émoi.

Oui...Je me suis perdue...Je suis arrivée avec les autres petits nouveaux. J'avais fait tomber quelque chose en marchant alors je suis partie le chercher, et quand j'ai voulu retrouver le groupe, eh bien, ils n'étaient plus la...

Et ben… C’est ce qu’on pouvait appeler se paumer de la façon la plus bête possible… Mais bien sûr ce n’était aucunement la faute de cette jeune femme. Les professeurs qui étaient nommés en charge de guider les premières années n’avaient jamais perdu de temps, et ils s’efforçaient de faire un tableau d’ensemble de Poudlard. Ici, tout devait être efficace, et l’on ne plaisantait pas avec le règlement, c’est la première chose qu’on apprenait pour pouvoir continuer à vivre dans cet établissement.
La brune en face de Tia sembla soudainement assez frustrée. En témoigna son grand soupir, mêlé à une certaine fatigue.

Mais c'est bien ainsi, je pense. Ils étaient tous des petits, qui jouaient et courraient et celle qui nous guidait ne m'inspirait pas grande confiance.

La rougeoyante se demandait bien quel professeur inspirait si peu confiance… Certainement un des professeurs que Kholov avait choisi de recruter pour ses propres dessins… Si déjà il commençait à traumatiser et endoctriner les nouveaux… Ce directeur méritait vraiment de ne pas continuer à exercer. Il ne reflétait vraiment pas l’esprit de l’école, pourtant millénaire.

Tia était pensive. Elle vit la nouvelle jeter un coup d’œil vers la Forêt Interdite. Sûrement avait-elle dû apprendre ce qui s’y était passé, dans les années 1990… Les évènements étaient restés à jamais présents, vifs et sanglants, dans la mémoire de chaque sorcier qui avait légué ce qu’ils avaient vécu à leur descendance. Pour que jamais cette guerre noire ne se reproduise. Mais le contexte de ces derniers mois présageait malheureusement que le pire était à nouveau à venir… Après un siècle de paix. La corruption des hommes ne s’arrêtait pas.

La Gryffon redescendit sur la terre ferme. Et se concentra enfin sur la conversation. C’était étrange. Il y avait un bon moment qu’elle ne s’était plus perdue dans le méandre de ses pensées inconscientes…

Au fait, je m'appelle Aredhel, et vous ? Questionna la jeune femme, en tendant doucement sa main libre vers elle. Un élégant tatouage d’une fleur inconnue à Tia se révéla, mystérieux. Elle se promit de demander à son interlocutrice ce qu’il signifiait, un peu plus tard…
Elle fit un sourire, et se présenta, enfin.

-Enchantée de te rencontrer, mon nom est Tia. Je suis en dernière année à Poudlard, dans la Maison des Gryffondors. Choisit-elle de préciser afin de mesurer si la nouvelle savait comment ce système fonctionnait. Egalement pour lui donner des informations à quelle genre de personne elle avait affaire, donc pour la rassurer. On retrouvera le château bien assez vite, mais c’est vrai que tu t’es pas mal éloignée de l’établissement… Et le règlement n’est plus aussi commode qu’avant. Déplora, malgré elle, la rouge et or.  
Elle regarda l’heure. Bon, il faut qu’on avance maintenant, sinon tu vas être en retard pour ta répartition, et cela serait mieux que tu déposes tes bagages au dortoir d’abord. Viens, suis-moi, je te montre le chemin… On peut papoter pendant le trajet, si le cœur t’en dit. Termina Tia, en espérant n’être pas trop sèche. Elle n’était pas habituée à guider les nouveaux venus. Oh au fait, l'endroit où tu m'as découvert est surnommé "La Patinoire". Le Lac est immense, mais il y a juste cette partie où l'on peut s'essayer au patinage sur glace.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La Patinoire

Message par : Invité, Lun 24 Aoû 2015, 06:12


Aredhel sourit. Elle commença a se détendre un peu et suivit la jeune femme. A ce qu'elle avait entendu, avant Poudlard était une école avec des fêtes et des chants, c’était une école magique. Mais du peu qu'elle avait vu, ce n’était plus le cas. Déjà qu'a son ancienne école c’était pas la joie alors maintenant....Elle écouta les paroles de la..Griffennor ?

-Enchantée de te rencontrer, mon nom est Tia. Je suis en dernière année à Poudlard, dans la Maison des Gryffondors. On retrouvera le château bien assez vite, mais c’est vrai que tu t’es pas mal éloignée de l’établissement… Et le règlement n’est plus aussi commode qu’avant. Bon, il faut qu’on avance maintenant, sinon tu vas être en retard pour ta répartition, et cela serait mieux que tu déposes tes bagages au dortoir d’abord. Viens, suis-moi, je te montre le chemin… On peut papoter pendant le trajet, si le cœur t’en dit. Oh au fait, l'endroit où tu m'as découvert est surnommé "La Patinoire". Le Lac est immense, mais il y a juste cette partie où l'on peut s'essayer au patinage sur glace.

Ah non, Gryffondor. Qu'elles étaient les autres maisons ? Pouffsoufre ? Serpentis ? Servaig ? Non ça ne peutpas etre ça...

-Mmm...Qu'elles sont les autres maisons ? La répartition ? Je vais devoir passer un test ?

La jeune tatouée etait anxieuse. Si elle devait passer un test de magie ? Elle le raterais a coup sur ! Elle n'avait pas appris grand chose dans son ancienne école. Ils se concentraient plus sur l'histoire de la magie et sur le héros...Des affiches, des photos, son, soit disant, balais et autres...Ah oui et pour les attrapeurs au quiditch, avaler le vif d'or était une coutume...Aredhel avait été attrapeuse et a du le faire...C’était dégoûtant...

Elle jouait avec sa baguette, la faisant tourner et retourner dans ses mains. Elle jeta ensuite un coup d’œil a '' La Patinoire '', ça avait l'ai amusant de patiner. Elle n'en avait jamais eu l'occasion avant.
Revenir en haut Aller en bas
Tia Callaghan
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Patinoire

Message par : Tia Callaghan, Mer 26 Aoû 2015, 19:11


Aredhel buvait les paroles de la rouge et or. Elle semblait un peu paniquée parce ce que venait de lui dire Tia, aussi celle-ci attendit que la nouvelle s’exprime.

-Mmm...Qu'elles sont les autres maisons ? La répartition ? Je vais devoir passer un test ?

Ourf. Voilà que Tia devait se mettre à la place des professeurs qui faisaient une visite guidée aux arrivants. Il s’agissait d’être clair et rapide afin que chacun assimile rapidement les règles de base. Pour le nouveau règlement, elle lui expliquerait en dernier car c’était sûrement le texte actuel le plus dur à digérer. La mention de la Plume Sanglante allait en effrayer plus d’un… S’attrista intérieurement Tia. Elle regarda bien en face la nouvelle. Celle-ci, comme bon nombre de jeunes gens, devait certainement s’imaginer qu’il fallait passer un test écrit ou pratique de magie, mais il n’en était rien. Encore heureux, sinon l’école n’aurait pas eu beaucoup d’élèves inscrits…

-Alors, il y en tout quatre Maisons qui correspondent au caractère de chaque élève. Par exemple, les Gryffondors sont plutôt des personnes battantes, qui font preuve d’un grand courage dans de nombreuses circonstances. Les Poufsouffles sont des personnes loyales, sincères et bienveillantes. Les Serdaigles ont une grande intelligence et une facilité avec l’apprentissage. Enfin les Serpentards, je dirais qu’ils sont à part des autres groupes. Ils sont sournois, n’ont pas d’empathie avec ceux qui sont plus faibles qu’eux et ont toujours eu des liens obscurs avec… Les Mangemorts. Murmura Tia. Elle n’avait pas peur. Simplement, elle n’aimait pas parler de ça. Elle s’empressa donc de continuer sa tirade, pour essayer d’oublier ce mot macabre.

-Ensuite, la répartition est l’étape obligatoire pour tout nouvel élève entrant à Poudlard. Le jour de l’arrivée de nouveaux ou un autre jour donné, toutes les Maisons au complet sont réunies pour assister à cet évènement. Un des professeurs ou le directeur lui-même fait l’appel des nouveaux, et ceux-ci viennent s’asseoir sur une estrade. Ils sont répartis par le Choixpeau. C’est un chapeau magique qui va déterminer tes principaux traits de caractère et choisir dans quelle Maison tu vas passer sept années de ta vie -en temps normal- dans le château. Tu ne seras même pas obligée de dire quoi que ce soit durant tout le rituel, le Choixpeau se fait toujours un plaisir de prendre la parole. Ajouta la brune, en lisant les réactions successives sur le beau visage d’Aredhel. Les mains de la jeune femme ne pouvaient s’empêcher de triturer sa baguette, signe de nervosité.

Elle remarqua par la suite que son interlocutrice était assez curieuse de l’endroit où elle était tombée. Hmm… Tia regarda à nouveau l’heure. On mettait généralement une demi-heure, maximum quarante-cinq minutes pour arriver au château à partir du Lac. En fait, cela dépendait à quel endroit du Lac on se trouvait. De ce côté-ci, elles étaient plutôt éloignées de l’école. Pourtant elles avaient encore deux heures avant la Répartition et ranger les affaires dans le dortoir provisoire ne prendrait pas plus d’un quart d’heure. Elles avaient donc le temps.

-Bon. Sur le coup je me suis un peu emballée, mais je suis devenue assez nerveuse depuis quelques temps. J’étais venue ici me reposer. On a encore le temps de se détendre un peu… ça te dirait de découvrir la Patinoire avec moi? Je pourrais encore t’expliquer de nombreuses choses sur Poudlard, ça t’éviterait d’être complètement surprise comme les petits de onze ans lors de la visite habituelle…

*Notamment, la découverte des escaliers mouvants.* pensa Tia.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Re: La Patinoire

Message par : Invité, Jeu 27 Aoû 2015, 10:33


Aredhel frissona quand la Gryffon pronnonca le mot '' Mangemort ''. C'etait un mot qui resonnait dans les tetes de tous ceux qui l'entendaient. Elle etait au courrant qu'une des maison de Poudlard abrittait les plus viscieux. Elle avait toujours été attirée par les serpents -l'animal- mais sans plus. Elle preferais largement les gros chats, comme les lions ou les tigres. Les felins, quoi. Elle fit tout son possible pour retenir les noms des maisons.

-Alors, il y en tout quatre Maisons qui correspondent au caractère de chaque élève. Par exemple, les Gryffondors sont plutôt des personnes battantes, qui font preuve d’un grand courage dans de nombreuses circonstances. Les Poufsouffles sont des personnes loyales, sincères et bienveillantes. Les Serdaigles ont une grande intelligence et une facilité avec l’apprentissage. Enfin les Serpentards, je dirais qu’ils sont à part des autres groupes. Ils sont sournois, n’ont pas d’empathie avec ceux qui sont plus faibles qu’eux et ont toujours eu des liens obscurs avec… Les Mangemorts

Gryffondor, Serpentard, Serdaigle et Poufsouffles.

Elle n'avait totalement aucune idée d'ou elle irait vu qu'elle avait un peu de chaques en elle. Courageuse. Intelligente. Loyale et Viscieuse, quelques fois.

-Ensuite, la répartition est l’étape obligatoire pour tout nouvel élève entrant à Poudlard. Le jour de l’arrivée de nouveaux ou un autre jour donné, toutes les Maisons au complet sont réunies pour assister à cet évènement. Un des professeurs ou le directeur lui-même fait l’appel des nouveaux, et ceux-ci viennent s’asseoir sur une estrade. Ils sont répartis par le Choixpeau. C’est un chapeau magique qui va déterminer tes principaux traits de caractère et choisir dans quelle Maison tu vas passer sept années de ta vie -en temps normal- dans le château. Tu ne seras même pas obligée de dire quoi que ce soit durant tout le rituel, le Choixpeau se fait toujours un plaisir de prendre la parole

Elle soupira de soulagement quand la Rouge lui dit qu'elle n'aurait meme pas a parler pour la repartition.

-Bon. Sur le coup je me suis un peu emballée, mais je suis devenue assez nerveuse depuis quelques temps. J’étais venue ici me reposer. On a encore le temps de se détendre un peu… ça te dirait de découvrir la Patinoire avec moi? Je pourrais encore t’expliquer de nombreuses choses sur Poudlard, ça t’éviterait d’être complètement surprise comme les petits de onze ans lors de la visite habituelle…


Elle fit un grand sourire et suivit la jeune femme jusqu'a la Patinoire ou elle lacha sa valise et son sac, posés sous un arbre depourvu de feuilles et elle posa un pied sur la surface lisse et blanche. Elle ferma sa veste et detacha ses cheveux pour etre plus a l'aise. Elle regarda Tia. La nouvelle etait exitée de decouvrir Poudkard, et elle avait entendu parler des tableaux qui bougent. Dans son ancienne ecole, les peintures simples sans vies etaient les plus acceuillies...

-J'ai entendu parler des tableaux qui bougent...Est ce vrai ? Et j'ai lu dans pleins de livres que la dame du tableaux des Gryffondors qui avait connu Le Heros etait toujours la ? Est ce vrais ça aussi ?, ces mots sortirent tout seuls de la bouche de la jeune.

Elle se rendit compte que c'etait une question presque stupide et ferma sa bouche, se promettant de reflchir plus avant de parler et de poser des questions. Au fait, elle voulait savoir quels genres de cours etaient enseignés ici ?

-Mmm...Quels genres de cours sont enseignés ici ? La Magie ? Enfin, c'est certaint oui mais les Defenses Contre les Forces du Mal ? Et tout le tralala ? Et les Coupes des Quatres Maisons sont toujours accessibles ? J'ai toujours revé d'en faire'partir...Je n'ai entendu que du bien a propos de ça !

La nouvelle fit un enorme sourire et posa son autre pied sur la glace, partagée entre la peur que celle ci se brise et l'exitation de patiner pour la premiere fois. Elle essaya de garder son equilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Tia Callaghan
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Patinoire

Message par : Tia Callaghan, Mar 01 Sep 2015, 12:32


Sans se faire attendre, Aredhel suivit tout de suite Tia alors qu’elle rebroussait chemin.
Elle posa directement son sac et sa valise, prit soin de bien fermer son manteau et s’élança. Lentement. Comme Tia. La rougeoyante était, tout comme la nouvelle, une débutante en matière de glisse. Elle n’avait rien fait d’autre que de pratiquer la musique et le taekwondo pendant des années, et la banlieue où elle avait habité ne desservait aucune patinoire proche. Au moins, elle avait de bons réflexes.
Tia jeta un coup d’œil vers la nouvelle afin d’assurer une éventuelle chute. Et d’autres questions. Ce qui ne tarda pas à arriver.

-J'ai entendu parler des tableaux qui bougent...Est-ce vrai ? Et j'ai lu dans pleins de livres que la dame des tableaux des Gryffondors qui avait connu Le Héros était toujours là ? Est ce vrai ça aussi?

Tia fut amusée de quelle façon elle nommait l’Elu du XXème siècle. Celui qui avait combattu le Mal pendant sept longues années. Elle avança de quelques mètres sur la glace, en s’essayant à une glissade qui l’a fit perdre l’équilibre, sans qu’elle tombe néanmoins. Ce n’était en aucun cas une question stupide, au contraire cela prouvait qu’elle en connaissait déjà beaucoup sur l’histoire de l’école et ça allait faire bonne impression auprès des professeurs. Aredhel, rougissante, enchaina sur de nouvelles interrogations.

-Mmm...Quels genres de cours sont enseignés ici ? La Magie ? Enfin, c'est certain oui mais les Défenses Contre les Forces du Mal ? Et tout le tralala ? Et les Coupes des Quatre Maisons sont toujours accessibles ? J'ai toujours rêvé d'en faire partie. Je n'ai entendu que du bien à propos de ça !

Et bien et bien, ça en faisait des questions ! Tia se creusa un instant les méninges afin d’apporter une réponse correcte à Aredhel. La Gryffon en avait vu des nouveaux, mais celle-ci semblait avoir une étincelle de curiosité en plus. Certainement parce qu’elle avait vécu dans un pays loin de l’Angleterre… Non ?

-Oui, les tableaux qui bougent existent vraiment, ils sont à leur place depuis des siècles, c’est-à-dire le long des escaliers mouvants qui mènent au Réfectoire et la Grande Salle. Ils ont évolués avec leur temps, mais sont toujours aussi surprenants. Il y en avec qui tu peux discuter ou savoir une information importante qui va se passer les jours suivants. Il y en a d’autres qui écoutent simplement les élèves et essayent d’avoir leur attention.
La Dame des Gryffondors est en effet toujours là, mais elle a bien vieilli. On dit d’ailleurs qu’elle va bientôt être remplacée…

Tia fit une pause afin que l’autre brune enregistre bien ces informations. Elles s’étaient considérablement éloignées de la rive et la Gryffon jugea qu’il était plus prudent de ne pas dépasser le milieu du Lac. C’était généralement l’endroit où la glace était la plus fragile, et où les créatures de sous la surface pouvaient attraper les élèves sans surveillance… La rouge et or continua à expliquer.

-Les Cours de Défense contre les Forces du Mal sont enseignés ici, aussi raccourcie en DCFM. Ensuite il y a les cours d’Enchantements, de Métamorphose –personnellement un de mes préférés-, de Potions, Soins aux Créatures Magiques –il faut avoir le cœur bien accroché !-, Médicomagie, Histoire de la Magie –assez ennuyeux…-. Puis le nouveau directeur… Tia ne put s’empêcher de s’étrangler à moitié tellement ce mot l’horripilait lorsqu’elle pensait au Russe à l’âme de tyran… A créé un nouveau cours, l’Etude des Moldus. Je hais ce cours. Je suis une née moldue et je trouve que les sorciers, du moins certains sorciers, considèrent encore les gens sans pouvoirs comme des êtres inférieurs. C’est dégueulasse de se dire qu’en fait, dans ce cours, les Moldus sont traités simplement comme des personnes à étudier… Comme des animaux. Grimaça la jeune femme.

Elle venait de dire clairement son point de vue et son camp par rapport au chaos qui régnait entre les murs du château depuis la mort de Renata Harshing, l’ancienne directrice. Heureusement, elles étaient seules. Sinon Tia aurait pu jurer qu’elle aurait pu à nouveau goûter à la « plume de torture »…

-Enfin, la compétition pour la Coupe des Quatre Maisons est également, et plus que jamais, d’actualité. Pour l’instant, ce sont les Serpentards qui sont en tête… Rien d’étonnant, je te l’avoue.

A ses mots, Tia tenta d’observer Poudlard à travers la brume de neige qui commençait à se former autour de la plateforme solide. Sombre. La Rébellion allait être éprouvante.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Patinoire

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 22 sur 27

 La Patinoire

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 27  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.