AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 2 sur 2
[Habitation] Clairière aux écailles
Aller à la page : Précédent  1, 2
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Lizzie Bennet, Dim 25 Mar - 21:36


Mon cousin était ferme sur la question : il n’hésita pas un instant quant à sa volonté de conserver intact le souvenir de cet amant. Je veux dire, sans parler d’un oubli total, j’aurais pu modeler l’affaire, la rendre moins glauque. Il aurait pu le tromper, être contraint à déménager en Alaska pour des recherches sur des parents magiques des pingouins communs, bosser dans les services secrets d’un gouvernement moldu… Le lien aurait pu être moins fort, je sais pas. Juste quelque chose qui le ferait moins souffrir.

Il préférait le garder dans son intégrité et son intégralité. Que pouvais-je dire ? J’avais fait de même avec le souvenir de mes soeurs. Parfois, il n’est pas raisonnable de retirer les douleurs et les horreurs de notre passé. Car elles font partie de ce qu’on est ; elles nous modèlent afin que la carapace soit assez épaisse pour survivre à la suite. Et puis, au delà de la force qu’on en tire, elles nous rappellent surtout à l’humilité de la condition humaine, à la fébrilité de la vie. C’est ce qui la rend si précieuse. Et puis, et puis je crois tout bêtement que si on me retirait mes souffrances, mon amertume et ma colère, je ne saurais plus très bien qui je suis.

A quoi bon vivre si c’est pour se policer l’esprit, se scalper les souvenirs, dès que la vie nous met à mal ? Il me remercia cependant, et laissa choir sur le canapé un manuscrit que j’aurais reconnu entre mille, pour avoir tenté de l’utiliser quand j’étais encore à Poudlard, et être aujourd’hui à la tête de sa commercialisation en Grande Bretagne. Bon, en terme de pratique, je m’y connaissais pas tant que ça ; revoir une fois le souvenir de Jane avait suffi à m’ébranler pour une demi-vie. Mais je pouvais l’aider, quoi.

— Je vois. C’est important de pouvoir lui dire au revoir, d’autant plus vu la sauvagerie avec laquelle ton bonheur t’a été arraché. Si tu es sûr d’être prêt, aujourd’hui, alors je te guiderais, Finrod.
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Finrod Elensar, Jeu 5 Avr - 13:51


Yeux rivés sur le grimoire. Le jeune homme ne peut s'en défaire. Imagination ou magie, une voix. Sa voix... L'appelle. Lointaine et heureuse. Rien à voir avec cette nuit tragique où le crie de Finrod avait fendu son âme. Où l'homme qu'il aimait tant avait rendu la sienne, ne laissant qu'une coquille vide sur cette terre...

Lizzie exprime quelques mots qui mettent du temps à percuter dans l'esprit de l'ancien Serpentard. Trop perdu dans ce passé qui l'avait tant meurtri. Il releva la tête vers sa cousine et lui sourit. Pas un de ces sourires qui dévoilent toutes les dents, ni ce sourire forcé. Un sourire léger mais sincère. Qui montre une gratitude profonde. Une sorte de soulagement.

- Je... Je crois ne pas vouloir le faire ici. Dans cette demeure, celle qui aurait pu être la nôtre. J'aimerai le faire dans celle du passé où je n'ai pas remis les pieds depuis... Que j'ai commencé à aller mieux. Mais son fantôme maladif et squelettique le hantait presque autant que celui de Silvano.

Prenant le grimoire sur les genoux, caressant la couverture comme s'il s'agissait d'un précieux trésor.

- Je pense que je ne vais pas tarder à le terminer, surtout si je sais que tu es prête à m'accompagner. Mais es-tu certaine de vouloir te rendre en Italie ? Car je sens que c'est le seul moyen pour lui dire au revoir de manière sereine est de me rendre sur place... Finrod se répète un petit, comme une envie de se rassurer. De s'assurer de pouvoir avancer et vivre avec ce passé qui refait surface chaque jour un petit peu plus. Il ne souhaite pas perdre le contrôle et sombrer à nouveau dans ces problèmes alimentaires qui tuent à petit feu.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Lizzie Bennet, Mar 10 Avr - 17:57


Il m’expliqua qu’il ne se sentait pas prêt à user du Manuscrit d’Albert l’Ancien ici ; cette maison était plus que ce que j’avais pensé, à ces yeux. Vu la taille, j’imaginais qu’il s’agissait d’une ancienne demeure familiale, pas d’une habitation acquise quand il était jeune adulte. Quand il voulait se poser dans une relation amoureuse de très très long-terme.

Dire qu’à côté, dire je t’aime m’arrachait la gorge, prenant tantôt l’excuse du refus de vulnérabilité, tantôt la peur que l’autre ne soit pas aussi investi-e… Non, lui s’était jeté les yeux fermés et les bras tendus vers son amant. Sans hésitation, sans gilet de sauvetage, sans harnais ou protection. Juste une confiance aveugle en l’autre. C’était aussi beau que terrifiant.

J’hésitais à faire une remarque à ce sujet, mais il poursuivit, et je fis donc le choix de me taire pour l’instant. Il comptait faire une sorte de pèlerinage émotionnelle, d’homage relationnel en se rendant directement sur le terrain de leurs amoures.

Oh, que ce soit en Italie, au Brésil, au Timor Oriental… Qu’importe, je ne le laisserai y aller seul. C’était trop important.
— Va pour l'Italie. J’irai où tu iras. (tututu. mon pays sera toi.)

Je pris une inspiration avant d’ajouter.
— Par contre… Si cette habitation était destinée à vous accueillir tous les deux, qu’est-ce que tu penserais… pas forcément de la vendre, hein… mais de la louer, en vivant ailleurs ? De laisser le temps faire son travail ? Cela te confronterait un peu moins à ce vide de lui non ? Les mots sont maladroits et le ton incertain. J'suis pas douée pour ce genre de conversations.
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Finrod Elensar, Jeu 26 Avr - 10:24


Exprimer tout ceci à voix haute était étrange. Bien trop longtemps tout avait été ressasser dans un tourbillon chaotique et douloureux de souvenirs tâchés de sang. Solitude et perte d'envie de vivre, perte de poids. Un squelette géant, presque transparent qui avait su se reprendre en main.

Plus ou moins.


Pourtant il sent que la fin approche. Un au revoir voulu et non imposé par la haine d'autrui. Un au revoir qui sera triste et qui ravivera beaucoup de choses. Mais qu'importe. Cette idée fait sourire Finrod. Un léger, un petit, ne dévoilant aucune dent, un sourire sincère et chaleureux mais qui retombe rapidement lorsque Lizzie suggère de louer cette demeure.

- Non. Autoritaire et sec. Hors de question de se séparer de cette demeure qui aurait accueilli la joie de vivre de Silvano, son rire aurait prit possession de chaque parcelle. Un jour cet endroit deviendrait un lieu de vie et de joie mais pas maintenant. Était-ce une punition que s'infligeait Finrod que de vivre seul dans un si grand manoir ? Peut-être. Pourtant, il l'avait acquise pour pouvoir être loin du joug ministériel.

- Je tiens à la garder. Certaines de mes créatures ont besoin d'espace et qu'importe que ce soit ce anoir-ci ou un autre, Silvano ne sera pas là. Mais j'apprécie que tu te fasses du souci pour moi. Le sourire revint, les yeux émeraudes fixant Lizzie. "Finissons ce thé. Lorsque j'aurai terminé le grimoire, je t'enverrai une lettre afin de partir pour l'Italie.

Assis face à sa cousine, le presque géant prit sa tasse et sirota la boisson qui avait déjà un peu refroidi. Depuis combien de temps discutaient-ils ? La nuit était sûrement bien avancée et la tourmente possédant Finrod semblait s'être apaisé. Partant un petit peu plus à chaque mot prononcé par le sorcier. Un exutoire qu'il n'avait pas vu venir mais qui faisait du bien, il fallait le reconnaître.

Fin du RP - merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Lizzie Bennet, Sam 5 Mai - 20:04


Le sourire qui avait maigrement éclairé son visage s’éteignit aussi vite qu’il compris le sens de ma proposition. C’était une idée comme ça. J’sais pas. Les douleurs, les souvenirs, tous ces trucs, j’ai du mal à les gérer moi. C’est bien pour ça que je me suis effacée des mémoires de certains, puis tant entichée de ma pensine.

Je ne voulais plus être seulement guidée par mes ténèbres, je voulais être capable de penser à autrui sans m’effondrer dans un ballet de rage et de haine et de peine. Et ça requérait de faire le tri. J’savais pas comment il faisait, lui, son tri. Sans les substances, sans les artifices. Son masque de chair me paraissait finalement plus impénétrable que jamais.

— Je comprends. Tu prends grand soin de tes créatures…
fis-je en m’adoucissant, un peu comme une machine à laver en fin de tournée.

Il suggéra de jouer un sort au thé, qui se faisait déjà plus tiède, et je le suivis à demi-convaincue. J’espérais seulement qu’il savait ce qu’il faisait. Et qu’il ne resterait plus seul. La solitude était la pire de les alliées dans ces situations ; elle suggérait toutes les idées les plus sombres.

Aujourd’hui, on s’était peut-être plus rapprochés que jamais, mais suivrait-il vraiment sa promesse ? L’instant venu, aurait-il le courage de faire appel à un peu d’aide ? C’est souvent le plus délicat, quand on souffre.

— D’accord. Si tu as du mal avec le Grimoire, ou que tu as besoin de quoique ce soit, tu sais où me trouver.


La conversation se fit plus légère sur la fin, et comprenant qu’il avait sûrement besoin de repos, je pris congé. J’espérais qu’il savait. Qu’il n’était pas aussi perdu, pas aussi isolé, qu’il pouvait le sentir.

the end
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Finrod Elensar, Mar 19 Juin - 10:45


Ça en fait des pattes et des yeux


PV Créature Autorisation pour les dés.



Dpuis ce Noël particulier, il se passait pas un jour sans que Finrod n'aille voir les deux cadeaux qu'il avait reçu : deux magnifiques œufs d'acromentules. Ce serait mentir que de dire qu'il n'était pas inquiet lorsque ces bébés montreraient leurs crochets, inquiétude qui se mélangeait à l'excitation. Son envie de voir ces petits arachnides éclore l'avait rendu impatient. Chaque matin, avant même d'avoir avalé quelque chose, il se rendait dans la serre qu'il avait magiquement renforcés pour l'occasion. Les trois semaines de gestations indiquées dans son ancien grimoire de Soins aux Créatures Magiques lui paraissaient une éternité.

Alors que le terme arrivait, Finrod arrivait avec une assiette de viande crue afin de satisfaire l'appétit de ces petits monstres velus qu'il avait hâte de rencontrer. C'était évident qu'il ne se rendait pas sans baguette magique dans la serre, il serait bête de se faire tuer par des créatures que l'on détenait illégalement. Les oeufs étaient posés dans un creux plutôt sombre à même le sol creusé par le sorcier. La végétation forestière, mise en place en quelques coups de baguette, permettrait ainsi aux araignées géantes de prendre leurs aises une fois venues au monde.

En milieu d'après-midi, alors que l'ancien Serpentard traversait son jardin alors que la neige tombait à gros flocons, le sorcier espérait qu'enfin, les acromentules étaient sorties de leurs œufs, selon ces pronostics cela ne devait plus tarder. Il passa la porte verrouillée par un sortilège et se rendit, assiette de viande crue dans les mains, là où se trouvait le nid de fortune qu'il leur avait fabriqué. C'est alors qu'il découvrit une coquille vide... Une des acromentules était donc sortie de son oeuf, profitant de découvrir son environnement. Un craquement attira l'attention du presque géant, la deuxième araignée commençait percer de ses pattes, la coquille qui lui servait d'habitation. Finrod saisit sa baguette fermement et tâcha de ne pas se focaliser uniquement sur celle qui naissait. L'autre pouvait tenter une attaque à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Créature Magique
avatar
PNJ
Créature Magique

Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Créature Magique, Sam 7 Juil - 14:17


Tout avait commencé au milieu d'une forme d'obscurité indistincte, dans un mélange de chaos et de désordre à la fois propret et indéfinissable. La naissance, l'éclosion d'une espèce, le tumulte du cheminement de la vie à ses balbutiements. Quand l'espèce en est réduite à rien, que tout reste à faire, que les mouvements, les sensations, les remuements des oeufs entre les doigts et dans les poches d'inconnus sont presque indicibles et auront pourtant des répercussions sur l'échelle entière de la vie.

Puis il y avait eu la stabilité, la cessation des fluctuations au profit d'une constante linéarité. Toujours dans le noir absolu, s'était développée l'espèce. Elles étaient deux, se savaient ainsi, proche d'une consœur, d'une soeur même, bien qu'elles ne pouvaient alors se voir l'une et l'autre. Elles grandissaient, blotties dans un nid douillet créé par une personne immatérielle. Dans les oeufs, la place diminuait à mesure que les semaines s'écoulaient, et bientôt l'accroissement des pattes se retrouva bloqué par une contrainte physique : l'oeuf devenait trop petit pour continuer à se développer.

Cric. Criiiiic, Crac !

Propulsée avec une rage infantile, les deux centimètres en forme d'hexagone de coquilles brunie s'envolèrent dans le nid, laissant apparaître aux yeux du monde une patte velue, d'un noir froid, pas plus épaisse qu'un demi centimètre, d'apparence fragile. Alors que l'animal qui avait atteint le stade d'éclosion se laissait enfin voir, la créature découvrait elle pour la première fois la lumière, et les couleurs, de nouvelles odeurs, des sensations, des motifs par millions pour ses yeux aussi mobiles que nombreux. L'acromentule dut redoubler d'efforts pour réussir à passer plus que deux pattes à travers l'ouverture de la coquille, et elle n'y parvint qu'après avoir réussi à faire basculer l'oeuf sur le côté, qui roula dans une cavalcade mouvementée. Furtivement, l'animal s'extirpa de sa demeure et fila droit devant, jouissant de sa mobilité toute nouvelle. Que le monde avait l'air magnifique pour elle !

Mais bientôt, le monde sembla moins tranquille. Quelqu'un venait, était arrivé plus précisément, et avait passé sa tête bien au dessus de l'acromentule. Il semblait à la bête, sans savoir par quelle forme d'intuition, qu'elle avait un lien avec cette personne là, chauve et grande, bien qu'elle, créature, ne faisait et ferait de sa vie aucune distinction physique. Elle le devinait fort, potentiellement une menace pour elle mais elle se savait..... très dangereuse elle aussi. Pas sur la défensive, l'animal s'immobilisa tout de même. Ses pattes se raidirent, et elle attendit patiemment....
.... L'autre oeuf bougeait. Des petits Cric attirèrent l'attention de l'acromentule née un peu plus tôt et de l'homme suspendu au dessus d'elle. Et Clac ! La carapace se brisa elle aussi, et après un combat acharné de deux pattes qui ne demandaient qu'à goûter la liberté, la coquille éclata en plusieurs morceaux, libérant la deuxième araignée qui resta posée sagement sur ses pattes dans l'expectative. Les deux velues se faisaient maintenant face, elles s'observaient, se ressemblaient, se sentaient observées ; elles découvraient.
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Finrod Elensar, Mer 11 Juil - 11:14


Silencieux, sans vraiment quoi faire, le presque géant observe. Attend. Souhaite montrer qu'il ne veut pas faire de mal mais comment l'expliquer à deux jeunes créatures aussi intéressantes que mortelles ? Pourtant, il tente quelque chose, il sait que sa taille impressionne et s'accroupi lentement, très lentement, pour ne pas effrayer celle qui vient de sortir de son œuf. Il en oublie presque la deuxième qu'il n'a toujours pas aperçue.

Ces yeux sombres et globuleux, différent du reptile dont il est habitué depuis tant d'années. Des créatures fascinantes mais si opposées. Probablement des ennemies dans une autre vie mais le trentenaire avait d'autres projets pour tout ce monde. Mais première étape, il fallait que ces arachnides puissent lui faire confiance et ce n'était pas gagné. Mais il était obnubilé par ce qu'il voyait. Ces yeux multiples, ces pattes encore à l'apparence frêle mais qui prendraient de l'ampleur au fur et à mesure. Puis, le sorcier remarqua que la créature semblait s'intéresser à quelque chose en particulier. C'est alors que les yeux émeraudes de Finrod se posèrent sur l'autre forme velue qui était statique. Il ne l'avait pas vue ! Elle aurait pu s'en prendre à lui sans qu'il ne puisse faire quoique ce soit.

- Bonjour vous deux, je suis Finrod. Premier contact. Pourtant, il ne savait pas si elles pouvaient le comprendre. Certains livres disaient que cela pouvait être le cas mais uniquement après qu'elles soient habituées à l'entendre. Créatures douées d'une certaine intelligence. Le jeune homme devait prendre garde à ce qu'il ferait dans les prochaines minutes à venir. Vous avez faim ? Tenta-t-il en tendant l'assiette avec quelques morceaux de viande. La nourriture était toujours un bon moyen pour apaiser les craintes lorsque le langage faisait défaut.


Citation :
1. Réussite critique : les deux acromentules se sont habituées à Finrod et il peut espérer les apprivoiser.
2. Réussite : Les deux commencent à s'habituer mais il y a encore du travail.
3. Échec : Une s'échappe laissant le trio devenir un duo.
4. Échec critique : les deux s'échappent mais en plus l'une d'entre-elles blesse Finrod en partant, un joli souvenir de l'audace du trentenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Maître de jeu, Mer 11 Juil - 11:14


Le membre 'Finrod Elensar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Créature Magique
avatar
PNJ
Créature Magique

Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Créature Magique, Dim 22 Juil - 10:01


Coquilles disloquées. Les deux êtres d'yeux et pattes multiples sont nés, créatures du monde, futures terreurs. Si elles étaient encore de taille minimaliste en comparaison de ce qu'elles seraient à l'âge adulte, et qu'elles pouvaient alors être tuées assez aisément, les deux acromentules avaient pleinement conscience de ce qu'elles étaient, de leur pouvoir, de la peur que leur espèce instille et de toute la menace qu'elles étaient capables de faire planer.

L'inconnu est là, au-dessus d'eux. Elles l'ont entendu sans difficulté bien que les premiers sons de leurs premières minutes étaient si forts et cacophoniques que son apparition s'était mélangée à tout le reste. Elles devraient faire plus attention à l'avenir - ne pas se laisser surprendre - anticiper l'arrivée de l'inconnu - de tout inconnu que ce soit. Instinct de survie. Les pattes avant bougeaient fébrilement, comme des marques d'hésitation, alors que la silhouette massive les contemplait d'un regard bienveillant, presque admiratif.
La dernière née posait ses yeux de ténèbres sur sa congénère avec des questions : que va-t-il se passer ? Est-ce un danger ? peux-tu m'aider ?

Mais contre toute attente, l'homme qui les jaugeait, celui qui ne semblait avoir peur d'elles, leur parla :
- Bonjour vous deux, je suis Finrod.

Les pattes de la dernière née s'agitèrent et elle pivota face à celui qui était un géant pour elle. Probablement que lui ne pouvait lire tout ce qu'il y avait dans le regard de cette petite prédatrice qui découvrait tout. Ces mots, là, que venait de prononcer l'inconnu d'une voix que l'acromentule avait perçue comme bienveillante - si tant est qu'elle pouvait faire la distinction - avaient-ils quelque chose d'amical, de liant, comme un contact entre deux créatures amenées à coexister ? C'est ce que la petite pensait. L'autre demeurait en retrait, mais rappliqua finalement, dans une furie bestiale, portée à toute allure par ses pattes multiples.
les yeux du géant s'écarquillèrent, mais bien qu'elles pouvaient deviner en lui de l'appréhension, c'était d'une forme de plaisir que ses prunelles s'étaient ouvertes.

- Vous avez faim ?

Les pattes des deux créatures s'agitèrent, les yeux se rivèrent, fixèrent, jaugèrent ; mais quand l'assiette arriva au milieu des deux prédatrices, l'appréhension qui était leur se dissipa, et elles se ruèrent à l'assaut de la nourriture offerte. D'abord, il y eut l'observation, le test, le petit bout en bouche pour savoir ce que c'était, si cela était bon et non piégé, puis elles avalèrent leur repas, avec un appétit à faire frémir.


Dernière édition par Créature Magique le Lun 20 Aoû - 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Finrod Elensar, Ven 3 Aoû - 20:09


Difficile de croire que ces créatures aussi petites deviendraient des créatures aussi redoutées dans quelques temps. Finrod en oubliait même le danger qu'elles représentaient. Sa fascination avait pris le dessus. Si seulement... Si seulement il savait comment s'y prendre avec ces acromentules pour être certain qu'elles ne s'enfuiraient pas, resteraient avec lui et ainsi développer un lien avec elles. Pas aussi puissant que celui qu'il avait avec Saïca, évidemment que non. Son don de fourchelang avait permis ceci mais ne le permettrait pas avec ces arachnides.

À la vue de l'appétit vorace des nouvelles-nées, l'ancien Serpentard tenta de ne pas reculer d'un pas, ne souhaitant pas montrer la crainte qui avait fait un petit nid dans son estomac. Peut-être qu'elles la sentiraient et tenteraient de prendre l'avantage mais la baguette du trentenaire n'était pas loin, à portée de main. Il n'était pas fou à ce point. Quoi qu'en voyant ce qu'il tentait de faire, on pouvait se permettre de douter de son équilibre mental. Car il tendait sa main, délicatement et très lentement, vers le duo qui arrivait à la fin de ce qui se trouvait dans l'assiette.

- N'ayez crainte, je ne vous veux aucun mal.

Il voulait s'assurer que les demoiselles velues aient vu sa main, pas qu'elles l'attaquent par crainte. Il attendait quelques secondes, la main tendue, l'autre proche de sa baguette si cela s'avérait être nécessaire. Espérant ne pas en avoir besoin.


Citation :
1. Réussite critique : les deux acromentules se sont habituées à Finrod et il peut espérer les apprivoiser.
4. Réussite : Les deux commencent à s'habituer mais il y a encore du travail.
3. Échec : Une s'échappe laissant le trio devenir un duo.
2. Échec critique : les deux s'échappent mais en plus l'une d'entre-elles blesse Finrod en partant, un joli souvenir de l'audace du trentenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Maître de jeu, Ven 3 Aoû - 20:09


Le membre 'Finrod Elensar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Créature Magique
avatar
PNJ
Créature Magique

Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Créature Magique, Lun 20 Aoû - 17:50


Scrounch, scrounch, scrounch, scrouuuuuunnnnnch, scrounch !

L'appétit des deux petites araignées, qui découvraient ce qu'était la faim et la nourriture violemment, se manifestait par un bruit d'aspiration féroce, comme si les deux bêtes étaient affamées et qu'elles aspiraient tout sur leur passage. La voix bienveillante du grand homme qui leur avait déposé ce délicieux premier repas résonnait, mais les deux acromentules ne détournèrent pas les yeux de leur plat avant que celui-ci soit terminé. Quand ce fut fait, elles contemplèrent l'homme avec un mélange de curiosité et de gratitude, une forme de respect provisoire. Elles découvraient, ne savaient pas, devraient savoir à l'avenir. Il avait gagné ce premier entretien avec elles, et en quelques échanges arachnesques, les deux créatures convinrent de se méfier de l'homme, sans toutefois le voir comme un danger.

Ainsi le premier jour s'acheva.

Et les suivants y ressemblèrent fortement. Sauf que les petites araignées devenaient moins petites, leur regard s'affutait, leurs pattes gagnaient en agilité, à tel point que l'on pouvait deviner, de par leur aisance et leurs facultés bondissantes, qu'elles pourraient être incontrôlables à l'âge adulte.
Le demi géant revenait, adressait des mots, jamais alourdis par la menace, offrait à manger, regardait, puis repartait. Il prenait l'envie aux deux soeurs de toile de parler avec lui, de tenter un contact, bien qu'elles ignoraient comment faire. Les sons qui sortaient de la bouche de l'homme leur paraissaient si difficiles à reproduire !

Alors elles jouaient de petites parades, des sortes de ballets, des entrechoquements de pattes, des mouvements de corps, lorsqu'il était là. Mais probablement que l'individu n'y comprenait rien à ces remerciements grossièrement tissés. Toujours est-il qu'elles s'habituaient à lui et ressentaient un plaisir de le voir jour après jour, même si ce plaisir était grandement lié à la nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Finrod Elensar, Jeu 23 Aoû - 13:54


Le premier jour s'était étonnamment très bien déroulé, surpris par la beauté des créatures à huit pattes, Finrod avait eu de la peine à les laisser lorsque le soir était venu. Il voulait qu'elles s'habituent à lui pour éventuellement devenir de puissantes alliées. Mais il savait comme ceci était dangereux, il savait que ces créatures n'étaient que difficilement apprivoisables. C'est pour cela que le Magizoologiste s'assurait à chaque fois qu'il quittait la serre que les protections magiques étaient toujours en place. Cela servait non seulement à protéger les jeunes arachnides mais lui également. Ne souhaitant pas être dévoré dans son sommeil, c'était des précautions indispensables.


Deux semaines s'étaient écoulées depuis la naissance des acromentules. Elles avaient grandi à vue d’œil et avaient déjà atteint la taille d'un poney. À chaque visite, l'ancien Serpentard était quelque peu anxieux, il ne pouvait pas le nier mais l'excitation était également présente. En ce jour, il avait décidé de stimuler les créatures à huit pattes. Peut-être le regretterait-il mais il voulait s'assurer qu'elle soit vive et malgré une croissante loin de leurs congénères, elles resteraient de redoutables prédateurs.

Finrod avait donc été chassé une biche dans un forêt non loin du Manoir. L'attraper avait requis quelques coups de baguette et l'histoire était réglée. Amenant le futur repas vivant aux deux demoiselles poilues grâce à la Magie, le sorcier pénétra dans l'enceinte qui était la leur. Quelques toiles avaient pris place ainsi que de nombreuses branches cassées, les plus frêles ne pouvant supporter la pression de telles créatures.

- Bonjour, je vous ai amené à manger. Toujours il s'annonçait, c'était mieux ainsi. Éviter de se faire attaquer, une attaque de telles créatures pouvaient mettre fin à sa vie, elles le dévoreraient et on entendrait plus jamais parler de lui. Les soeurs de toile ne mirent pas longtemps à se montrer et Finrod relâcha l'emprise magique sur la pauvre biche qui ne ferait pas long feu dans cette antre mortelle.



Citation :
1. Réussite critique : les deux acromentules se sont habituées à Finrod et il peut espérer les apprivoiser. (réussite définitive).
2. Réussite : Les deux commencent à s'habituer mais il y a encore du travail. (réussite définitive).
3. Échec : Une s'échappe laissant le trio devenir un duo.
4. Échec critique : les deux s'échappent mais en plus l'une d'entre-elles blesse Finrod en partant, un joli souvenir de l'audace du trentenaire.


Dernière édition par Finrod Elensar le Jeu 23 Aoû - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Maître de jeu, Jeu 23 Aoû - 13:54


Le membre 'Finrod Elensar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Créature Magique
avatar
PNJ
Créature Magique

Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Créature Magique, Dim 2 Sep - 11:52


Les jours passaient et elles grandissaient à vue d'oeil. L'inconnu devenait une connaissance et la voix du presque géant était devenue un plaisir pour les deux acromentules. Dès que son timbre résonnait, elles savaient que le signal du repas était proche, et sa parole était désormais associée au plaisir. Parfois, il venait juste pour leur parler, pour les voir. Elles ne comprenaient pas tout à ce qu'il disait, même si elles avaient retenu son prénom "Finrod", et elles pouvaient choisir de ne pas se montrer, dès lors que leurs yeux multiples avaient avisé qu'il n'avait apporté de quoi manger.

Les jours passaient.
Et les petites bêtes velues se métamorphosaient, devenaient plus volumineuses, dépassants les dix kilos chacune maintenant. Leurs pattes gagnaient en agilité et leur enclos se parait de décoration, alors qu'elles devenaient de véritables maîtresses à tisser. Elles pouvaient maintenant bondir, distinguer les odeurs plus clairement, voir au loin, sentir, prévenir, aviser... avec justesse et redoutabilité ! Elles pourraient tuer un enfant aisément, s'en prendre à un adulte en étant sûres de leurs moyens de fuite...
Elles n'étaient pas encore les prédateurs sanguinaires qu'elles deviendraient, mais le chemin progressait...

Et lui, il était toujours là. Finrod. Le grand monsieur, leur ami presque, venait les observer, leur parler, regarder les changements. Toujours avec une douceur qui instillait en elles de la confiance envers lui. Si elles n'éprouvaient réellement les sentiments, les deux acromentules savaient que Finrod était quelqu'un qui voulait leur bien. Qu'il puisse avoir des projets pour elles échappait totalement à leur jugement, il était bienveillant, et apportait la nourriture.

Elles n'oublieraient jamais ce jour là.
Celui où il était arrivé, guidant une pauvre bête égarée. Pas le genre de petits rongeurs auxquels elles avaient pu être habituées, mais une vraie créature de Dieu, frêle, élégante, gracieuse, vivante...
La biche n'avait pas eu le temps de pénétrer dans leur enclos qu'elles étaient déjà aux aguets, les pattes dressées prêtes à bondir, les paires d'yeux noirs fixés sur la créature. Et la biche ne bougea pas, comprit tout de suite où elle avait mis les pieds. Devant elle, derrière des branches, l'observaient deux prédatrices. Elle n'en avait jamais vu de telles, mais elle savait que ses chances étaient minces. Alors, dans un acte désespéré, elle se mit à bondir subitement, sautillant dans l'enclos en gémissant, dans une cavalcade de survie désespérée.

Et les deux acromentules se mirent en action, portées par leurs pattes par milliers, elles se ruèrent à l'assaut et bondirent simultanément au cou de la pauvre bête qui s'écroula sous leur poids. Les cris du petit animal résonnèrent un instant, mais quelques secondes plus tard, elle cessa tout bruit, tout mouvement... Et les deux arachnides profitèrent d'un repas copieux, succulent et sanglant... Et, les pattes et mandibules couverts de sang, regardèrent Finrod avec une gratitude sans limite.
Il était leur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] Clairière aux écailles

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2

 [Habitation] Clairière aux écailles

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.