AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 1 sur 6
[Habitation] My Home Is Yours
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] My Home Is Yours

Message par : Ashton Parker, Mer 29 Mar - 13:51


_________________________________


Voici l'habitation (manoir) des Mangemorts.

Ils peuvent poster dès à présent.


_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Mangemort 67, Ven 23 Juin - 4:40





Domicile Mangemoresque

Grande salle d'entrainement

C'est ce pourquoi cette demeure a été achetée. La formation des partisans de l'Ordre Noir. Spacieuse avec des colonnes qui permettent de souffler lors d'un duel où vous ne menez pas ou pour trouver une tactique qui vous permettra de gagner. C'est ici qu'auront lieu les cours de groupe. Vous apprendrez à connaître vos faiblesses, soyez certain que nous ferons le nécessaire pour que vous vous en rendiez compte, mais surtout vos forces.

Vos limites seront repoussées une fois, deux fois jusqu'à ce que votre sang tâche ces murs en pierre, jusqu'à ce que chaque petite goutte de sueur qui perlait sur votre front dès le début n'apparaisse qu'avec la fatigue et non la peur. La crainte d'échanger des sortilèges ne sera qu'un lointain souvenir.



Autres salles d'entrainement

Adjacentes à la grande salle d'entraînement, ici vous aurez le droit à des cours privés. Pour vous améliorer dans un domaine spécifique si vous le souhaitez ou vous mesurez à un autre partisan. Plus petite, évidemment, vous avez le champ libre, quatre murs, une porte et sortez vos baguettes !

Tâchez de ne pas vous entre-tuer.



Dortoirs communs pour faire ami-ami

Épuisé-e par un long entraînement ? Vous avez fui le domaine familial ou votre demeure est surveillée par le Ministère ? Ici vous trouverez refuge. En revanche, pas de chambre individuelle. Ici tout le monde dort avec tout le monde, pas de différence. Vous devez apprendre à vous faire confiance on a dit, quoi de mieux que de dormir dans la même pièce pour s'assurer que ce soit le cas et que vous ne soyez pas tués durant votre sommeil ? Une quinzaine de lits superposés sont alignés dans cette pièce.

Seuls les Mangemorts ont leur propre chambre. Loin d'être spacieuses, elles ont au moins une porte pouvant être fermée à clé.



Un peu de fraîcheur dans ce monde de brutes

Inutile de rêver, cette salle de bain appartient au Seigneur des Ténèbres en personne. Il la partage avec les autres masqués mais elle est interdite d'accès aux partisans. Douche à l'italienne, grande baignoire, il faut reconnaître que cette pièce est assez classe.

Les partisans ont leur salle de bain, commune. Cabines de douche, cinq à disposition, des éviers au nombre de dix ainsi que cinq cabines de toilettes. Partagez votre intimité.





Qui a faim ?

Qui dit entraînement, dit corps à nourrir. C'est une grande pièce qui accueille une belle longue et grande table rectangulaire en bois massif ornant son milieu. Il y a bien assez de chaises pour tout le monde. Un grand chandelier est suspendu au-dessus, illuminant le tout grâce à son grand nombre de bougies.

Des rideaux pourpres attendent qu'on les tire, pour empêcher tout œil indiscret, ayant percé les défenses de la demeure, de regarder au travers des grandes fenêtres. Il y a un piano et une cheminée pour quelques moments calmes avec deux canapés et deux sofas.



Derrière les coulisses, le drame s’habille

Vous avez un petit creux en dehors des repas ? Ce n'est pas bien, rien de pire que les grignotages pour prendre du poids. Mais si vous n'arrivez pas à résister, vous pourrez découvrir que des elfes de maison s'acharnent pour vous faire de bons repas chauds, petits apprentis que vous êtes. Il faudra les traiter avec respect, sans quoi, vous serez expulsés de la demeure sans discussion.

Il y a des produits frais, du pain, des fruits et légumes, des sucreries. Un vrai garde-manger mais qui est aussi bien gardé ! Les elfes de maison s'assureront que vous n'exagérez quant à la quantité de nourriture prise.



S’instruire pour grandir, déconstruire pour renaître

Cela peut vous étonner, mais les Mages Noirs accordent de l'importance à votre éducation et ont tâché de mettre à votre disposition plusieurs ouvrages. Vous en trouverez des utiles comme des inutiles. Ce savoir s'étend sur plusieurs étagères. Cependant, la pièce est d'être la plus grande du Manoir. Il y a une table en son centre qui vous permet de vous plonger dans des lectures intéressantes ainsi qu'un canapé et deux sofas.



Protections principales...
x Antitransplanage
x Anticatimini
x Cridurut
x Incartable
@Lizzie


Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 87
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Mangemort 87, Sam 15 Juil - 14:52


(post unique, partie V)

j’ai attendu quelques heures

ce n’était peut-être rien

juste un truc qui piquait un peu

ça allait revenir

fallait juste que je me nettoie les yeux

je trouvais plus ma baguette mais j’avais encore mes mains

alors patiente je m’en suis remise à la magie

pour que son eau me libère l’oeil droit


une heure a passé depuis ma dernière tentative Robinet

toujours rien

c’est l’extinction des feux et des voix et de l’oeil

je ne sais si cela durera un jour, une semaine, une vie

mais je dois prévenir mon maître

maintenant

je ne peux lui mentir pas cette fois

il doit savoir ce qu’il s’est passé


j’aurais sans doute juste dû attendre son retour

mais je n’en avais pas la patience

ou plutôt je n’en avais pas l’audace

j’avais peur qu’à son arrivée sa déception

me coûte la vie

à quoi pouvait bien lui servir une ombre aveugle ?

déjà que la borgne était pas terrible

en combat, jamais je ne pourrais le protéger

je ne verrais plus le danger se profiler


tenant à peine debout je lui ai envoyé un patronus

que dire ? « Seigneur, j’ai besoin de toi »

non

lui n’avait jamais eu besoin de moi

« 67, quelque chose est arrivé »

comment s’assurer qu’il arrive en voyant rouge


je ne savais pas plus que dire que que faire

qui suis-je si je pars ? qui suis-je si je reste ?

je crois que j’étais à ces moments tournants où tout

bascule

aujourd’hui le demain qui s’écrivait m’effrayait

principalement car je ne pouvais le voir

n’avais pas la moindre idée de l’heure

mais aussi parce que tout un pan de ma vie s’écroulait

tout était dérobé

tout s’arrêtait

j’ai voulu me persuader que chaque fin est un nouveau départ

mais au fond je savais que je ne pourrais reprendre ma vie

pas vraiment

que je ne pourrais veiller sur mes enfants seule

que je ne verrais la lune se dresser

que j’oublierais vite les traits de ceux que je m’étais interdit d’aimer


c’est fini pour moi, tout simplement

« 67, je ne vois plus. c’est la fin, je crois. »

Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Jean Parker, Dim 23 Juil - 18:37


Rp avec 67

LA elfe de maison des mangemort sur accordé

Tic tac.

À entendre le son son récurrent de la trotteuse qui parcourt sa route, cela peut rendre fou. Chaque moindre tic fait rapeller à celui ou celle qui l'entends son impuissance constante malgré tout ce qu'il ou elle a ou acquérir, elle ne fait qu'attendre le moment où elle ne l'entendra plus.

Le regard plongé dans le plus grand des vides, Jean attendait. C'était ce soir qu'il allait se rendre grâce à un elfe de maison dans la tanière du loup. C'était une entrée dans un territoire qui lui était inconnu, cela pouvait s'avérait dangereux au possible, mais la curiosité et le besoin de compétences que 67 pourrait bien lui apporter surpassaient la peur.

Il devait donc se tenir pret pour etre à l'heure au lieu de rendez vous. Qu'allait il bien se passer ? Il allait définitivement choisir son camp sans doute. En entraînant des partisans à se préparer à rejoindre les rangs de l'armée menée par les mangemort, le medocopage avait un léger espoir que les problemes seraient réglés d'une manière peut être plus pacifiste ou alors insidieuse, car bon le régime de la peur, cela ne fonctionnerait pas toujours.

Ne connaissant point le niveau des gens à qui il allait devoir faire face, le sorcier c'etait entraîné de manière assez régulière ces derniers temps, afin d'être le plus efficace possible lors des cours et entraînements qu'il allait devoir mener. Cela n'allait sans doute pas etre de tout repos, mais cela lui permettrait sans doute de se lâcher un peu. Apres tout, pour préparer des gens à une guerre, il ne faut pas y aller de main morte. Il allait devoir se donner à fond, et espérer que cela suffise, pour une fois.

Voyant la grande aiguille de l'horloge du salon se rapprocher inexorablement de l'heure du rendez vous, le sorcier écrasa le mégot dans le cendrier, finit son verre et alla se vêtir histoire de faire une impression correcte la ou il allait se rendre. Apres tout il n'avait aucune idée des choses qu'il allait découvrir, donc autant etre le plus parfait possible.

On aurait presque cru à une tenue habituellement portée lors de divers bals, avec simplement la cravate remplacée par un noeud papillon, cerise sur le gâteau d'une tenue soignée, montrant bien la condition sociale du jeune homme sans trop en dire non plus. C'était peut être une erreur d'ailleurs, de laisser presque a découvert cette richesse affolante, mais ce ne sont pas des habits de luxe qui allaient le trahir ce soir.

L'avantage de travailler au heurtoir, c'était le fait que le gérant était tot à fair apte à se battre dans une telle tenue, pas besoin de survêtements ridicules en plublic. Ayant quitté sa demeure, le sorcier pressa le pas pour traverser le domaine, avant de transplanner au lieu de rendez vous. Alors il fallait trouver un elfe de maison qui attendais. Ah oui c'est vrai il fallait être discret.. Etre habille de la sorte ne l'était pas vraiment au milieu du quartier sorcier, mais peu de gens se douteraient que une personne parées de la sorte allaient se rendre dans un endroit tenu secret pour entraîner une armée destinée à renverser le gouvernement actuel.

Arrivant au lieu de rendez vous, le sorcier dévisagea l'endroit, a la recherche de l'elfe de maison dont le seigneur des ténèbres avait parlé dans sa lettre. Au bout de quelques instants, un elfe de maison apparut a quelques mètres de Jean, et dévisagea celui-ci. C'était sans doute lui. Comment s'appelait il deja ? Bonne question. Comme l'avait habilement fait remarquer 67 dans sa lettre, aucun autre elfe de maison n'était présent au lieu de rendez vous, laissant ainsi peu de place au doute. Hé puis quand bien même, si il y avait méprise, elle serait vite réglée d'un coup de baguette perdue.

S'approchant de l'elfe, celui-ci dévisagea Jean et tendit sa main vers lui. Le jeune homme la saisit et tous deux se dematerialisèrent au véritable lieu de rendez vous.

Le décor avait radicalement changé autours de lui, les rues laissant place à de vastes étendues de verdures, avec une importante bâtisse au milieu. Il fallait l'avouer, elle n'était pas dans charme. Un peu usée et poussiéreuse d'ascpect exterizur, mais cela devait sans doute etre voulu. Il serait d'ailleurs temps d'investir dans une nouvelle demeure avec Charli, histoire de pouvoir mener tranquillement l'exécution de leur plans. Marchant en direction du manoir, le sorcier sentit le stress monter en lui, avant d'atteindre son paroxysme lorsqu'il se retrouva devant la porte. L'elfe de maison fit comprendre au sorcier d'attendre ici, et celui-ci entra dans la bâtisse, refermant la porte derriere lui.

Face au silence et à cet endroit, Jean attendit que la porte s'ouvre afin de découvrir le but de sa venue ce soir la. Allait il devoir se battre ? Espérons que non.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Mangemort 67, Sam 29 Juil - 3:46


Depuis la fin de journée, le silence de la demeure m'avait tenu compagnie. Profitant allègrement de cette nouvelle demeure. Si tout allait bien, elle n'allait pas rester calme bien longtemps. Après ce soir, les partisans les plus importants ne tarderaient pas à être accueillis en son sein pour être formé par un sorcier expérimenté choisi. D'ailleurs, ce dernier avait réussi à attirer mon attention uniquement après quelques retours de mes chers masqués, pourtant je ne me souvenais pas qu'il ait accompli beaucoup de choses pour l'Ordre. Mais il comptait se rattraper, il valait mieux pour lui.

Prenant les escaliers pour arriver tranquillement vers le Hall d'entrée, je pouvais voir, sur l'horloge murale, que l'invité du soir n'allait plus tarder. J'avais eu le temps de prendre une douche, de manger et même de faire une micro-sieste afin d'être en forme. Brutus avait cuisiné pour moi. Le reste du temps avait été utilisé pour lire ou réfléchir aux différents projets pour enfin faire tomber ce foutu Secret en place depuis bien trop longtemps. Mister Parker était une pièce pouvant y aider. Il fallait croire que j'étais un peu en avance et je me rendis donc dans la salle à manger, pouvant accueillir beaucoup de monde. Comment réagiraient nos partisans en se rendant compte que nous montions une armée ? Que la Guerre approchait et qu'ils allaient y participer.

Le bruit de porte m'indiquait que l'elfe était revenu. Avec ou sans ce Jean, je n'en savais rien mais il était revenu. Ce serviteur qui nous avait trahi, tentait de se racheter dès qu'il le pouvait, dans une mission, dans ses services. Il cherchait à faire oublier ce qu'il avait fait. Ainsi il m'indiquait que l'homme attendu était là, probablement prêt à remplir la mission que je lui donnerai. Je lui intimais de le faire entrer. D'un pas lent, je suivis l'animal qui ouvrit la porte.

- Bonsoir. D'un geste sec de la main je l'invitais à entrer. "Il n'a pas été difficile de trouver votre chemin ?" S'en suivit un léger sourire sous mon masque, comme si sa réponse m'intéressait. "Voici l'endroit où vous entraînerez nos partisans. Mais avant d'aller plus loin... Vous devez me promettre de ne jamais révéler cet endroit. Il nous faut un témoin pour sceller ce serment inviolable... Et je sortis ma baguette pour appuyer sur la marque encrée dans ma chaire. J'appelais un autre Mage noir pour qu'il remplisse la qualité de témoin nécessaire pour ce qui allait se préparer.

Les autres Mangemorts et moi-même étions les Gardiens du Secret de ce lieu, mais quiconque se rendrait ici ne portant pas la marque devra jurer serment ou être oublietté. Qu'allait faire Mr Parker ? Rejoindre définitivement les Ténèbres ou retourner à Pré-au-Lard sans se rappeler pourquoi il était dehors ? Un CRAC se fit entendre... Qui avait répondu à mon appel ?

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 40
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Mangemort 40, Sam 29 Juil - 8:55



Couleur d’un Soleil en déclin qui se déchire vers le crépuscule. Abandon d’une chaleur au profit d’un froid lunaire. Temps poétique, temps pluvieux d’une Bretagne agrandit.
Position : Hollow Bastion. Forteresse, refuge. Où se démasquer n’est pas synonyme de danger. Seuls des frères et sœurs en compagnie. Ou la poussière qui grossit.
Tracé : du doigt dans la poussière, couvrir cet index d’un blanc contrastant avec la couleur dont il est vêtu. Effriter la substance contre le pouce. Langue qui claque.

Dérélictions : certains endroits, certains cœurs. Des sœurs, des frères…
Relève : d’autres cœurs, d’autres sœurs, d’autres frères. D’autres envies. D’autres possibilités.

Un projet, pour tisser tous ces cœurs entre eux : faire du tricot avec leurs canaux sanguins. Boucher les trompes avec d’autres. Souffler. Souffler. Souffler si fort que leur seule maison restante, sera le Masque, et les bras ouverts des capes de moire.

Souffler, souffler, souffler : perdre pied.
Là : position caractéristique. Démangeaisons habituelles face au motif, fourmillement plus singulier. Plus incisif. Arbitraire. Ordre en Appel.

Quitter le Bastion : CRAC, vers la destination imposée.
Rejoindre : le Maître. Manoir des Partisans. Des futurs cœurs de la guerre. Tous ces Palpitants à venir. Ces Palpitants immatures, encore. Non définis. Petits tas d’argile, aux couleurs difforme. Un manoir pour les entraîner tous. L’Ombre en couteau de formation.

Avancer à grands pas. Destination : le Maître.
Pousser les portes, aviser les rideaux, main sur le cœur : « - Maître. » Aviser le piano, se détourner : « - Mr. Parker. » Douceurs.

Nom inconnu. Ou presque. Connaître sa position dans l’Ordre, le rôle qu’il pourrait jouer. La vocation, qu’il pourrait embrasser. Si ses pas sont solides. Si son esprit est de fer… Faire de son cœur un matériau.

Le Masque brise le sourire, la baguette sort. Se placer près du Maître, attendre.

Témoin : d’un pacte confidentiel. Lier deux promesses. Avaler ce secret en gros œuf et le conserver sous l’estomac.
Témoin : d’une trahison effrayée. Se faire le garant de l’Oubli.

Déréliction ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Jean Parker, Sam 5 Aoû - 10:52


Attendant que la porte s'ouvre, le sorcier balaya son regard sur la bâtisse. En entrant, il découvrirait sans doute  des informations fort intéressantes. Il stressait. Quoi de plus normal à vrai dire, c'était un peu comme se rendre directement dans la tanière des loups. La porte s'ouvrit d'un coup, laissant découvrir le petit elfe de maison qui l'avait amené ici suivi du seigneur des ténèbres en personne.

Bonsoir.

Bonsoir.

Réponse brève, pas de familiarité avec eux, c'était un jeu trop risqué, même si du coup une certaine tension reste présente. Le mangemort venait inviter Jean à entrer, ce que le sorcier fit sur le champ. Il n'a pas été difficile de trouver votre chemin ?

Non ça va, j'ai juste eu à trouver cet elfe qui m'a amené ici. répondit-il en dévisageant la créature.

C'était une petite satisfaction personnelle d'ailleurs. Car bon niveau orientation, le sorcier n'était pas le meilleur des meilleurs. Le nombre de fois ou cela c'est fini en transplanage chez soi de par frustration de s'être perdu dans les rues de Londres. Cette ville était bien trop grande et complexe, et le système de métros.. n'en parlons même pas.

Voici l'endroit où vous entraînerez nos partisans. Mais avant d'aller plus loin... Vous devez me promettre de ne jamais révéler cet endroit. Il nous faut un témoin pour sceller ce serment inviolable...

Ah ouais.. Jusqu'au bout dans le secret. C'était la première fois que le sorcier avait affaire à un serment inviolable. C'était un mélange de stress et de peur, car n'importe quoi peut arriver. Après bien évidemment que le sorcier ne dirait rien, rien que le principe de balancer quelque chose l'énervait au plus haut point. Et de par son passé tumultueux lié aux cambriolages réussis de Gringotts, tenir un secret et cacher des choses, il était presque passé maitre dans ce domaine. Enfin maître c'était vite dit après.

Soit. Je n'y voit pas d'inconvénients. ajouta le sorcier en relevant calmement la manche de sa chemise, se préparent  mentalement à ce qui aller se passer.

L'homme mit sa baguette sur sa marque afin de faire rappliquer un de ses sembables, afin de sceller ce pacte interdit. Au bout de quelques instants, celui-ci arriva. Inconnu au bataillon, le sorcier ne l'avait jamais vu. Combien pouvaient ils être ? Bonne question. Maître.

Mr. Parker.

Bonsoir.

Tendant son avant bras vers le seigneur des ténèbres, Jean était prêt à sceller ce pacte témoignant de sa motivation à aider le monde magique. Il n'y aurait plus de retour arrière après cet instant, cela pouvait faire peur. Croyant en leurs idéaux, le médicomage pensa que c'était sans doute la meilleure chose à faire pour avoir un but réel dans ce monde en déclin.

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Mangemort 67, Jeu 10 Aoû - 11:40


LA de 40 et Jean


Ainsi ce fut la dernière recrue qui me répondit. Quoi de mieux pour se faire une place que de répondre rapidement à mes ordres ? Il arrivait parfois qu'un concours de loyauté se forme entre mes masqués mais après tout, je leur faisais tous confiance. Je ne les acceptais pas dans l'Ordre sans être certain de leur fidélité et de leur motivation à me servir.

La réponse de Monsieur Parker était la bonne. Certes pour mes projets, mais aussi pour lui, pour son intégrité physique. L'oublietter n'aurait pas été la sanction pour m'avoir dit non. Ce soir, je n'étais pas d'humeur à qu'on ralentisse mes projets. Il était grand temps que les Ténèbres s'élèvent, qu'une masse d'Ombre se forme pour renverser cette société enlisée depuis bien trop longtemps.

- Mister Parker a accepté de se soumettre au serment inviolable. Il le lira à moi... Et moi à lui. Sur ces mots, j'avançais mon avant-bras pour saisir, fermement, celui de l'invité de ce soir. Le masqué sortit sa baguette, il était temps d'assurer que cette demeure reste secrète au péril de sa vie.

Un lourd silence s'était installé dans le hall de cette demeure fraîchement acquise. Tous passeraient par cette étape. Il était hors de question qu'un membre de l'Ordre du Phénix ou un Auror pose un pied ici sans qu'il y ait été invité. Mes yeux se plongèrent dans ceux du sorcier face à moi.

- Acceptes-tu de garder l'emplacement de cette demeure secret ?

- Oui.

Une petite étincelle rouge sortit de la baguette. Des liens magiques commencèrent à être visibles, me rattachant à Jean. Telles des chaînes s'enroulant autour de prisonniers.

- De ne révéler à personne, sauf si le Seigneur des Ténèbres t'y autorise, comment atteindre cet endroit, au péril de ta vie ?

- Oui.

Une autre étincelle apparut. Cette fois-ci, il n'était plus possible de retourner en arrière pour qui que ce soit. Jean Parker devrait se taire à jamais ou mourrait. C'était aussi simple que cela. Les liens étaient indestructibles à présent.

Après quelques courtes secondes, tout disparu. Comme si rien ne s'était passé alors que le sorcier venait de faire un pas supplémentaire vers nous.

- Bien. Merci quarante, tu peux partir. Dis-je calmement, tout en relâchant le bras mais ne détachant pas mon regard de son visage.

- Que diriez-vous d'une petite visite pour commencer ? Demandai-je d'un ton neutre.


Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 40
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Mangemort 40, Lun 14 Aoû - 13:51



Réponse satisfaisante.
Pas bonne. Attendue. Mieux, mais contre le Bien.
Réponse obligatoire. Réponse de vie ou de mort : impression.
Le Maître n’était pas Mangemort à être contrarié.
Et le Mangemort n’est pas sorcier qui plie face aux entraves sur son chemin. Il les brûle et imprime sa marque dans les cendres nouvelles.

Hochement de tête : marque d’une compréhension. Temps de passer à la suite.

Mains serrés, avant-bras tenus. Baguette sortie et le rituel du secret commence : litanie des paroles.
D’un côté : ordination.
De l’autre : subordination.

Obstination à complaire… Ou désir profond du cœur. Pour le savoir, il faudrait lui ouvrir la poitrine. Mais ce n’est pas à l’ordre du jour… Tandis que son cœur ouvert accepte le serment. De deux « oui », les deux parties s’unissent dans un secret, devant les quarante piliers de l’autel.
Les chaînes se resserrent : union entre chaque maillon…

Jusqu’à l’accomplissement final.

Baisser la baguette.
Satisfaction.

Un regard, une inclinaison : respect du Maître, quitter l’hôte et l’invité, désormais digne d’une confiance partielle.
Et en une quarantaine de pas :
Disparition.

CRAC


Départ de 40
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Mangemort 67, Sam 21 Oct - 8:08


LA de Jean


Le mage noir accomplit son oeuvre. Les questions ont fusé, les réponses aussi. Ce monsieur Parker est prêt à s'impliquer mais aussi à subir les éventuelles conséquences d'une trahison la mort l'attendra au bout de chemin si cela n'avait pas elle, c'eût été moi, ce qui reviendrait au même après tout.

40 nous quitte, nous laissant de cette demeure qui abritera bientôt nos partisans prêts à se former pour détruire nos ennemis. J'allais me diriger vers une des pièces de la demeure, pour commencer la visite, qu'une idée germa, et si... ?

- Que diriez-vous d'un duel sous les branches touffues de la Forêt Interdite ? Il serait dommage de détruire cet endroit si nous nous emportons trop. Et sans attendre de réponse, dans un mouvement rapide, je me précipite sur lui. Je m'assure qu'il ne va pas perdre de membre en chemin, ce serait dommage et CRAC.

Encore et toujours le Forêt Interdite mais elle permettait un terrain de jeu intéressant. Il y avait de quoi utiliser l'environnement nous entourant pour que le combat tourne en notre faveur... Ou nous menant vers notre défaite. Et serai-je un bon Maître si je ne mettais pas à l'épreuve ce nouvel entraîneur ? Le tester avant de le laisser former nos jeunes têtes blondes ?

Fin du RP

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 40
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Mangemort 40, Sam 18 Nov - 7:11


[PV] w/Les Mangemorts et les partisans invités


Tendre soirée au-dessus des bâtisses pittoresque de Pré-au-Lard. La ville sent bon la pluie de fin d’Automne, et le froid mordant du début de l’Hiver commence à venir lécher les chaussettes de laine. Un peu plus loin, dans une habitation connue uniquement des Mangemorts et de son Gardien du Secret, se trouve un manoir, immense, impressionnant. Un manoir ressemblant presque à une pension, de quoi faire jalouser Poudlard, et feu Sergeï Kholov. Et en ce début de soirée automnale, il était temps de mettre à profit l’espace à disposition… En un mot, d’inviter en avant-première quelques futurs occupants. Pas tous ceux que l’Ordre noir avait repéré au fur et à mesure de son embrigadement auprès de la jeunesse, mais quelques-uns, tirés sur le volet. Quelqu’un qui avaient démontrés leur appartenance et leur fidélité à leur Cause depuis déjà biens longtemps. Quelques-uns à qui eux, Mangemorts, feront l’insigne honneur de les inviter en premier, avant les autres. Il fallait savoir récompenser les troupes… Avant de constater pleinement ce qu’elles valent.

Le Pédagogue s’affairait : un grand soir pour eux tous ! Un banquet avait été dressé pour leurs cinq invités, préparé spécialement par les elfes de maison. Il y avait de la viande, des légumes, des fruits et dessert et des boissons sans alcool. Un repas nourrissant, réconfortant et pleins de vitamines : ils allaient en avoir besoin.
Brutus, l’elfe des Mangemorts, avait eu pour consigne de faire transplaner la jeunesse dans le hall de la demeure et de les conduire au banquet. Après quoi, les dortoirs seraient mis à leur disposition, en cas de sommeil.

L’heure tourne, et la montée inexorable de l’astre lunaire ne se faisait plus attendre.
Après avoir vérifié une dernière fois que tout était en place, le Pédagogue se retira… Mais comme tous ses camarades, jamais bien loin.
Revenir en haut Aller en bas
Kohane Werner
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Kohane Werner, Sam 18 Nov - 13:33


Crac
et mal de mer.
Ca arrive encore, parfois. Je pensais que ça disparaîtrait définitivement avec le temps. A croire que non. Y'a des jours, comme ça, où ça revient et on demande pourquoi ça donne autant la nausée de transplaner. Remarquez, moi, j'ai de la chance. Ca ne m'arrive pas souvent, ce contre-coup. Certains ont moins de chance. Le pirate avec qui j'ai cherché un trésor sur toutes les plages de Grande-Bretagne tirait une mine tellement blanche à chaque transplanage que je suppose qu'il faisait partie de cette deuxième -et malheureuse- catégorie de personnes.
Comme prévu, y'avait un elfe de maison près de la cabane hurlante. J'aime pas les elfes de maison. En fait, c'est plutôt le concept que j'aime pas, plus que ces pauvres créatures elles-mêmes. N'est-ce pas une des meilleures preuves de nos capacité à réduire l'autre et le différent en esclavage ? On aura beau dire oui mais non tu vois en fait
bah non, je vois pas justement.
Bref, toutes façons, on s'en fout de ça ce soir.
Ce qui importe c'est que, premièrement, je me retrouve dans un hall bien évidemment inconnu, deuxièmement que j'ai l'air d'être seule hormis la présence de l'elfe. Je m'interroge un cours temps à savoir si c'est vraiment un elfe, tandis qu'il me guide quelque part d'autre. Dans la littérature Moldue, d'après ce que m'a dit James, les elfes sont plutôt réputés pour être des créatures grandes, majestueuses, vivant en totale harmonie avec la nature. Chez nous, c'est pas vraiment ça, hein.

Je me retrouve dans une salle -et personne
où il y a une table -on peut toujours se cacher dessous
et c'est à peu près tout -à part la nourriture.
Super...
L'avantage ici, c'est qu'il fait pas trop froid quand même. Parce que ça caille en cette saison dehors. On le ressent d'autant plus quand on a l'habitude d'y passer des soirées entières. Non, c'est pas du tout folie de ma part. Je pense que... je m'y suis juste habituée.
Bon. Je suis abandonnée là. Tss... J'aime pas ce genre de situation. D'arriver quelque part sans trop savoir où, se retrouver face à des choses sans trop savoir que faire comment agir et surtout, être seule face à tout ça.
Je ne sais pas ce que c'est censé être. Ni ce que la nuit réserve.
Et puis
je m'en fiche, là, à l'instant présent, de penser au futur.
J'veux juste... qu'il y ait quelqu'un, quoi, je me sentirais moins perdue, au moins ! Pour la première fois depuis un moment, je regrette presque la foule compacte qu'il peut y avoir aux 3B, les rires et les ragots, les bruits de couverts sur l'assiette et même les grincheux qui mènent la vie dure des serveurs. Je regrette la vie qui s'y déroule en temps réel dans la chaleur et la sueur.
Regretter la foule. Pour ne pas vouloir être seule. Plantée sans bouger. A attendre. Juste ça.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Azaël Peverell, Sam 18 Nov - 13:59


LA Koko


Le couvre-feu est encore une fois violé. Faut croire qu'il est là pour ça. Tu ferais mieux de mettre une croix dans le calendrier les jours où tu le respectent, parce que ça relève limite du miracle maintenant. Tu passes plus régulièrement dans ton dortoir pour y prendre des affaires que pour y dormir. D'ailleurs, ça se voit. T'as un peu une tronche de déterré. Les insomnies sont revenues. Tu ne l'avoueras jamais, mais après le sevrage, ça allait un peu mieux de ce côté-là. Maintenant que tu recommences à tenir en prenant tout et n'importe quoi pourvu que ce ne soit pas de l'alcool, c'est exactement comme avant. Mais tu préfères ça aux cauchemars et aux terreurs nocturnes. Et puis, des pilules, ça permet de passer outre la solitude.

T'en as pris que deux ce soir. Juste pour être sûr de rester éveillé. Pas pour être complètement raide. Tu dois faire bonne impression. Tu ne te poses même pas de question quant à l'endroit où tu vas atterrir, ni quant à ce qu'il va se passer. Tu verras bien. T'as arrêté de te demander, c'est trop fatiguant. Tu pars du principe que tu n'as rien à perdre et tout à gagner. Les choses sont plus faciles après. Quand on se dit qu'on n'est plus à ça près. C'est un détachement qui fait du bien. Qui permet de se voir d'un point de vue extérieur. Comme lorsqu'on incarne le héro d'un jeu vidéo moldu.

L'Elfe de maison attend, bien sagement. Tu te demandes vaguement s'il a déjà fait plusieurs trajets ou si tu es le premier. Dans tous les cas, tu n'as vu personne sur la route. Et tu n'as pas eu l'impression d'être suivi jusqu'ici. Capuche rabattue pour cacher ton visage dans l'ombre, dans tous les cas, t'es sûr qu'avec les ténèbres enveloppantes de cette nuit personne n'a pu te reconnaître. C'est sûrement le principal. L'Elfe transplane dans le hall d'une bâtisse qui paraît immense. Suffit de voir l'entrée. Personne dans les environs. Tu emboîtes le pas au serviteur des Masqués pour arriver dans une nouvelle pièce. Banquet installé. Mais surtout, seule, debout, ta soeur étoilée.

Ton regard jusqu'à présent vide s'éclaire d'un coup. Semble briller. Une bouffée de bonheur pure monte en toi, te prend à la gorge. Tu ne pensais pas la voir ici. Mais pourtant, elle est là. Elle illumine la pièce par sa seule présence. Elle est l'étoile la plus lumineuse qui soit. Elle est ta soeur. Tu ne te préoccupes plus de l'Elfe. il peut tout aussi bien déjà être reparti, il n'est pas important. Tu avances vers elle, à grands pas. Pour refermer tes bras autour de son corps. La serrer contre toi. L'étreinte est partagée. Tu puises sa force. Sa lumière. Tu ne l'as pas vue depuis trop longtemps. Mais cette nuit le puzzle sera complet. Peu importe ce qu'il pourra se passer. Tu es avec elle. Rien ne peut vous arriver. A part peut être la réalisation d'un nouveau rêve.

Tu finis par t'écarter. Pour la regarder en souriant, sans doute un peu béatement. C'est que maintenant, t'es bien sûr que c'est elle, qu'elle n'est pas un mirage créé par les pilules. Même si c'était impossible de recréer sa perfection ainsi pour ton esprit. C'est toujours mieux de s'assurer qu'elle est là en la serrant dans tes bras. Tu te tournes vers le buffet. Tu ne penses plus vraiment à l'endroit où tu es. Tu vois les boissons, alors tu prends un verre avec un sourire. Genre t'es encore en train de bosser aux Trois Balais.

- J'te sers un verre ?
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Liskuvo Kalsi, Sam 18 Nov - 14:06


Il est arrivée une lettre, pour moi, c'est trop chouette les lettres. Enfin c'est ce que je pensais au début, puis après quand j'ai commencé à lire j'ai un peu perdu pied. J'avais oublié qu'il fallait s'acquitter de certaines choses dans la vie. Vie qui se résumait en ce moment à prendre soin d'une fleur et d'un chapeau en aluminium, ponctuée par des présences de personnes agréables. Faut dire qu'il faut parfois un peu calmer les velléités de bonne humeur des bons gens. Le Pédagogue, chouette nom qu'il a lui. On dirait pas la personne que j'avais l'habitude de connaître. Fait longtemps que j'ai pas vu l'homme à la main divine, il me manque un peu.

C'est salement fourbe comme demande de se rendre à la cabane, faut absolument se faire discret, si jamais quelqu'un me voit on va tout me remettre sur le dos alors que je suis gentil. Comme j'étais pas sûr de ce qui allait s'y passer j'ai préféré pas prendre Flori, je veux pas qu'elle soit attaquée, et puis si après elle va parler à Ellana de cette soirée et je suis pas sûr que ça lui fasse réellement plaisir, alors je la laisse tranquille, pareil pour le chapeau, le monsieur m'avait dit d'en prendre soin, si je me mets à l'apporter je vais avoir l'air bête avec les gens sérieux qui sont là-bas, j'imagine mal monsieur "Le Pédagogue" se ramener avec un chapeau en aluminium et commencer à parler d'être digne de son ordre.

Une fois rentré dans la cabane, après le moment nausée je me retrouve dans un endroit que je ne connais pas. Normal qu'on pourrait dire, si je connaissais cet endroit ce serait bizarre, il ne m'est aucunement familier de toutes pièces, j'imagine que c'est un lieu caché, ou alors un restaurant spécial Mangemorts ou une maison tout simplement, on va peut-être prendre le thé, manger des biscuits et puis repartir après avoir écouté un ou deux morceaux de musique classique tout à fait sympathique, une soirée bien gentille au coin du feu avec le Pédagogue.

J'aperçois une fille que je connais, c'est madame Canapé ! Oh c'est cool ça ! Tout de suite je me sens un peu moins nerveux, si ça va pas elle sera là pour m'aider. Je viens vers elle tout content de la voir. Avec un petit signe de la main.

- Hé ! C'est moi ! Toi aussi t'es là ? C'est surprenant ça.

J'aimais bien la soirée baby sitting, quand elle m'avait raconté une histoire qui fait peur et joué avec moi pendant que maman était pas là. C'est une chouette fille, ça s'annonce bien cool ça par contre. Oh plein de nourritures en plus, je me demande bien si tout le monde sera là vite et si on va pouvoir manger comme on veut, ça fera deux fois que je mange un soir avec madame canapé, c'est rigolo ça, j'ai hâte de commencer maintenant, mais faut pas oublier qu'on attend un individu un peu moins canapé que madame canapé, monsieur pédagogue est sûrement pas là pour rigoler en fin de compte, même si le repas indique qu'on va pouvoir un peu profiter, j'sais pas trop, ça me plaît en tout cas.

Y'a aussi un gars qui est en cours souvent, c'est celui qui dit des trucs intelligents mais personne ne le prend au sérieux, si il est là c'est moins rigolo par contre, j'aimerai pas qu'il gâche tout avec son humeur massacrante et ses histoires à mourir de fatigue parce qu'il faut qu'il se fasse remarquer, j'espère que c'est son génie qui sera mis en exergue ce soir. En tout cas il a l'air de bien s'entendre avec Madame Canapé, c'est qu'il a quelque chose de bien au fond de lui alors, faut toujours avoir confiance en le canapé.
Revenir en haut Aller en bas
Kohane Werner
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Kohane Werner, Dim 19 Nov - 17:35


Des pas
Une présence
Un instant
Puis un sourire -rayon.
Voilà que ça brille, dans cette pièce. Alors que je découvre le visage qui apparaît. Le cœur fait un bond -bomboumboum
Et les lèvres s'étirent. Je ne me demande pas pourquoi, comment ; il est là, c'est tout. Mon frère étoilé. Nos pas à nouveau croisés. Il est là, il me voit, il me reconnaît -étreinte. Mes bras se referment eux aussi sur son corps. Je sens sa chaleur, son odeur, sa présence. Et perçoit aussi l'intense lumière qu'il transporte avec lui, l'étoile qui scintille en son âme -lui même, dans son entier, en est une, d'ailleurs.
Je m'agrippe et sers et respire.
Je suis heureuse qu'il soit là.
Heureuse que nos chemins se croisent encore.
Y'aura des étoiles ! Qu'importe que d'autres ne les voient pas. Nous, nous savons qu'elles sont là. Nous les sentons. Liens étroits familiaux plus forts que tout.
Et nous sentons qu'une fois encore, notre puzzle sera complet, ce puzzle astral et merveilleux que nous nous fabriquons hors de tout corsetage de la société -notre monde à nous où nous pouvons voler et voguer avec les sœurs étoiles, chanter et rire à leurs côtés.
Puzzle complet
envole à porté
-s'ouvrent toutes les possibilités.
Car nous savons aussi que, tant que nous sommes ensemble, rien n'est impossible. Et le plus fou des rêves devient réalité.

Le corps s'écarte, le sourire illumine plus que jamais. Je souris aussi, je crois -c'est sûr. Un éclat brillant au fond de la paupière, si heureuse de le voir.
Je ne suis plus seule. Et quelle compagnie on m'accorde ! La meilleure qui soit. Celle qui sauve tout. Celle qui enchante d'un regard seulement, d'une unique présence magique .
Apparemment plutôt à son aise, il se tourne vers le buffet -un temps- regarde ce qu'il s'y trouve -silence- et puis le professionnel paraît reprendre le dessus. Que voulez-vous ! Habitude, quand tu nous tiens !
Mon sourire s'élargit, un petit rire qui naît. Je ne peux que faire ça en présence de mon frère astral. En même temps, il ne suscite que le bonheur.

-Allez, fais-nous une démonstration de tes talents de serveur ! Choisis la boisson pour moi, je te fais confiance.

Et soudain, autre présence se ressent
fait entendre
-la voix connue.
Je me retourne. Le découvre. Lui. Monsieur vendeur de poudre de cheminette -il vend des articles qui craignent sa mère pas possible, hein ! Surtout Monsieur ado qui sait pas se garder tout seul. Mais c'était cool, la soirée baby sitting qu'on a passée ensemble, l'autre fois. On a joué. Mangé. Puis il a voulu que je raconte une histoire. D'ailleurs, il avait peur, au début. Un peu. Il a fallu le rassurer. Puis tout s'est bien passé. Je crois pas qu'il ait fait de cauchemars. En tout cas, je n'ai pas eu de plaintes de la part de la mère.
Compte tenue quand même qu'il a pu s'effrayer d'une simple histoire, je me demande ce qu'il fait là. Il me dit être surpris de m'y voir -je le suis encore plus. Bon après, je pense qu'un gentil patpat sur le haut du crâne pourra éviter qu'il nous fasse une crise d'angoisse, si jamais. Faut apprendre à les maîtriser, les grands n'enfants !
Je l'accueille avec un sourire amusé. Il ne semble pas avoir changé depuis la dernière fois. Ca ne m'étonnerait presque pas qu'il déclare avoir amené son jeu préféré avec lui. Mais pour l'heure, il n'ajoute rien d'autre et ses yeux vagabondent -le buffet, l'autre présence, les alentours...

-Contente de te voir, je réponds doucement. Ca va, tu t'es remis de mon horrible baby sitting de l'autre fois ?

Et surtout de l'histoire qui te faisait peur.

Je tourne de nouveau mon regard sur notre serveur professionnel alias mon frère étoilé adoré.
Il lui manque juste le plateau et le tablier. Puis il sera parfait dans le rôle.

-Lui aussi a peut-être soif...

Geste vague en direction de l'enfant trop grand.
Autant servir tout le monde. C'est plus convivial, je dirais, comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] My Home Is Yours

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 6

 [Habitation] My Home Is Yours

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.