AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 11 sur 11
[Habitation] My Home Is Yours
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
Mangemort 67
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts

[Habitation] My Home Is Yours - Page 11 Empty
Re: [Habitation] My Home Is Yours
Mangemort 67, le  Ven 19 Oct 2018 - 10:43

Les témoignages étaient toujours délicats. Entre ce qu'il s'était réellement passé, ce que les personnes croyaient se souvenir, ce qu'elles oubliaient par inadvertance et ce qu'elles ne disaient pas par volonté. Il fallait toujours prendre les informations données avec des crochets d'acromentules.

- As-tu la première lettre ? Celle que Rachel t'a envoyée. Il fallait que je la vois. Comment étaient-elles, les deux personnes qui t'ont enlevée ? Et as-tu confronté Pasca à cette lettre signée de son nom ?

Les premières interrogations fusent. Savoir, connaître, apprendre. Voilà ce que je devais faire. M'assurer que ce qui m'était donné sur un plateau carmin était réel.

Il fallait aussi que je protège Kohane. Réfléchir à un moyen d'avoir obtenu ces informations de quelqu'un d'autre, quelqu'un qui n'avait rien à voir avec l'Ordre Noir.

- À qui as-tu parlé de ce qui t'était arrivé ? Les informés, ceux qui pourraient avoir la langue trop pendue. Utiliser ce défaut pour le retourner contre et attirer l'attention de l'Ordre du Phénix sur eux le temps que nous nous préparions à une contre-attaque.

Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] My Home Is Yours - Page 11 Empty
Re: [Habitation] My Home Is Yours
Kohane W. Underlinden, le  Jeu 29 Nov 2018 - 19:58


       Ceci est une hallucination : je ne suis pas en retard

LA accordé (ou un peu piqué mais tu m'avais dit oui)


Et l'interrogatoire 2.0 commence. Enfin, la situation n'est quand même pas pareille. Disons que je ne me suis ni faite enlever, ni assommer, ni séquestrer. Pas cette fois. Donc bon.
Moui, j'ai toujours la première lettre. Du coup, je hoche un peu la tête, doucement. Mais, avant même que je ne puisse ajouter quoi que ce soit, le Masque continue, demandant des descriptions des deux personnes et cherchant à savoir l'après.

-Je n'ai pas la lettre sur moi mais je peux aller la chercher. Les deux filles étaient... l'une -celle que je soupçonne fortement être Rachel- était masquée et l'autre maquillée à un point qu'elle ne ressemblait plus à rien. Puis elle avait peur. La forêt, les bêbêtes, tout ça. Elle s'est presque acharnée sur un écureuil.

Cette info n'est pas cruciale. Loin de là. Mais ça révèle quand même que c'est un peu une équipe de bras cassé, en face. Pas loin de la team hétéroclite et miraculeusement toujours vivante qu'on a composé, y'a longtemps, Peter, Rachel, Asclépius et moi. Une histoire d'anneau dans un tombeau au fond du désert où on a failli se faire arracher la tête par un Grapcorn.

-Et non, je n'ai pas revu Rachel depuis, je n'ai pas envie de la revoir.

Au moins, la réponse est simple. Courte.
Je ne me sens pas la force -du moins, pas encore- de confronter l'ex amie à tout ça. A sa lettre. A ses actes. Je suis épuisée, physiquement, psychologiquement. J'ai l'impression qu'à chaque jour qui passe, je me prends dix ans dans la figure.
Le Masque continue sur la lancée des questions, demandant qui est courant.
J'ouvre la bouche, vais pour répondre que personne, à part lui, ne sait l'histoire vraie -par exemple ma cousine, je lui ai juste dit que j'étais tombée d'une fenêtre lorsqu'elle a soigné mes plaies ; mais je ne lui ai pas dit la vérité autour de ça.
Je m'interrompt.
Il y a une personne qui sait.
Une personne qui est au courant.

-Asclépius, je prononce dans un murmure.
(HRP : dans ma chrono, notre RP se passe avant qu'Asclépius ne disparaisse)

Mes yeux se perdent dans le vague.
Asclépius.
Est le seul.
A être au courant.
Parce que le seul.
A qui je pouvais parler.
Ou plutôt.
Le seul. A pouvoir me faire parler. Le seul. A avoir su voir un changement, un gouffre -celui dans lequel je suis tombée. Le seul. A avoir su venir me dire de déterrer mon cœur. Et de cesser de me cacher derrières mes barrières impénétrables.

-Mais je lui fais confiance.

Je sens encore sa main enserrant la mienne. Comme pour me tenir sur le chemin de la parole. Sa présence en pilier pour garder la tête haute, hors de l'eau.
De penser à cet instant, entendre encore ses mots
quand as-tu enterré ton cœur et quand l'as-tu oublié là?
J'ai le sentiment d'étouffer soudain, comme si toutes les émotions qui m'assaillaient ce jour-là revenaient. Entre la haine de l'amitié perdue, la tristesse, l'incrédulité, la colère, le sentiment de trahison, l'épuisement du combat quotidien pour s'emmurer chaque fois un peu plus dans le silence.
Besoin
De prendre l'air

-Je vais chercher la lettre

C'est la seule chose que je dis
Alors que je prends le même chemin emprunté à l'aller dans la maison, jusqu'à la porte ; je ne serai pas longue ; je sais que le Masque m'attendra ; parce qu'il veut voir la lettre.
Dès que je le peux, je transplane. Je connais le chemin par cœur. J'arrive à bon port du premier coup. Le chalet alpin vite traversé ; il est vide, seul Klaus le Moke fait de l'exercice sur la table basse du salon. Je retrouve la lettre là où je l'avais laissée : dans le tiroir de mon bureau.
Je ne m'arrête pas sur Klaus, referme la porte derrière moi. Et, en un nouveau CRAC sonore, le décor alpin disparaît. Pré-au-lard revient. Transplaner à nouveau, pour se rapprocher de la demeure. Revenir. La magie du transplanage. Rapidité des voyages.

Comme prévu, le Masque n'a pas déserté.
Et moi, j'ai pu prendre un grand bol d'air frais.
Peut-être a-t-il réfléchi, entre temps, à Asclépius, le seul à être au courant, rien à craindre, puis en plus, perché comme il est, il est capable d'avoir déjà tout oublié mais ça, je ne l'ai pas précisé.
Et la lettre est présentée. Simple. Juste quelques mots griffonnés. Banals en apparence.



Rachel Ester Pasca a écrit:


Description du support :
[...] Beuglante [X] Lettre [...] Patronus
La lettre est écrite sur une feuille un peu vieillie par le temps et des tâches sont parsemées un peu partout sur la feuille. L'écriture n'est vraiment pas vraiment soignée, il faut dire qu'elle a été rédigé assez tardivement dans la nuit. L'auteur n'a même pas pris le temps de se relire.
C'est une chouette blanche, capricieuse et un brin diva qui s'est chargée de l’emmener à bon port.




Kohane,





J'ai besoin de te parler de quelque chose.
Pourrais-tu me rejoindre dans la forêt interdite demain après ton travail ?
Je t'expliquerais tout à ce moment.





Affectueusement,


Rachel

(HRP : accord de Rachel pour la lettre ; c'est elle-même qui l'a écrite)
Mangemort 67
Mangemort 67
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


[Habitation] My Home Is Yours - Page 11 Empty
Re: [Habitation] My Home Is Yours
Mangemort 67, le  Jeu 27 Déc 2018 - 23:19

Sans un mot, j'écoute ce qu'elle me dit.

Je ne crois pas qu'elle pourrait nous trahir. Asclépius me l'aurait déjà dit. Surtout qu'elle évoque son nom. Confiance en cet être perché. Un point commun.

Alors je la laisse disparaître. Filer, bien qu'elle aurait pu penser à prendre la lettre avec elle.

J'attends, toujours en silence. Dans cette demeure qui est celle de nos partisans d'élites. J'avais espoir qu'ils l'exploitent plus que ce qu'ils avaient fait jusqu'à présent.

Voilà que la jeune fille dans les étoiles se montrent à nouveau et me tend cette lettre... Qui, au final, ne m'apprend pas grand chose. Je la lui rend rapidement.

- Comment étaient-elles précisément ? Des détails, des couleurs, les vêtements, les cheveux, ... Il est important pour nous savoir à quoi elle ressemble lorsqu'elles agissent contre nous.

À présent, il était temps de savoir ce que nous allions faire de ces informations.

- Rachel a tenté de reprendre contact ou te contentes-tu uniquement de l'éviter ?

Si l'on devait s'en prendre à elle, il faudrait s'assurer que la sorcière ne remonte pas jusqu'à Kohane au cas où elle se libérerait. Les membres de l'Ordre du Phénix et leurs alliés avaient un don inégalé pour la fuite semblait-il. Peu osait rester sur le champ de bataille ou faisait face lorsqu'un duel se dessinait à l'horizon.

Tout en attendant les réponses de la sorcière je réfléchissais aux différentes possibilités qui s'offraient à moi. Voilà une occasion de faire sortir nos ennemis de leur antre où ils semblent se terrer.


Contenu sponsorisé

[Habitation] My Home Is Yours - Page 11 Empty
Re: [Habitation] My Home Is Yours
Contenu sponsorisé, le  

Page 11 sur 11

 [Habitation] My Home Is Yours

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.