AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré
Page 3 sur 3
Le Deuxième Étage
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Ellana Lyan
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard

Re: Le Deuxième Étage

Message par : Ellana Lyan, Dim 15 Oct - 12:10


Cœur tremblant, cœur d'enfant
je touche les limites de l'infini mais dans ses yeux le monde se prolonge encore bien plus loin
si elle me tient la main peut-être que je retrouverais mon chemin, peut-être que...
les illusions se tissent en fil de soie devant mes yeux alors que je n'ai pas la force de les arracher pour retomber à la réalité
ses doigts qui s'activent sur la petite poupée qui commence à prendre forme
le fil cousu entre les mailles de la grosse toile que l'on ne voit pas à l’œil nu, comme peut-être l'aiguille a pu rentrer dans ta peau puis dans la mienne pour nous lier d'un lien sororal

mes mains reviennent et les jambes repliées contre la poitrine j'oublie peu à peu
ses baisers, ses promesses que je savais fausses avant qu'il n'ouvre les lèvres
mais comment ne pas se prendre au jeu ? dans le désespoir d'une nuit seule, d'une nuit noire
je cherche à allumer une lanterne dans cette obscurité, une lumière qu'elle seule peut activer
étrange qu'elle ne se soit pas encore échappée devant mes trais dans la douleur figés
ce passé qui entraine comme un boulet au pied vers le fond alors que j'oublie de respirer

douceur
mon visage entre ses mains
et un baiser contre mon front
je ferme les yeux.

J'attrape sa main, le temps se fige posant mes yeux dans les siens
t'embrasser, te gifler te haïr et puis t'aimer
je ne sais plus que faire, que penser, mais là contre mon cœur il y a une place pour toi
sous ma peau, je sens ton sourire et tes mots qui mettent doucement de la crèmes sur ma confiance et mes sentiments endoloris
j'ai de la chance, tant de chance de t'avoir à es côté si tu savais ce que mes lèvres voudraient te dire, les mots qui ne sortent pas alors laisse moi je t'en prie, parler avec les yeux, écoute les phrases restées bloquées
et du miroir de mon âme tu comprendra peut-être un quart de l'importance que tu as à mon regard

faible sourire pour accompagner sa déclaration
je voudrais tant que tes mots collent de vérités
si tu savais...
n'oublie pas de me reconnaître
quand sur mon visage les marques du temps seront gravées

deuxième tirade et mes yeux se retrouvent à nouveau baissés
pourquoi donc ais-je fait fuir mon prince charmant si tôt ?
non voix étranglée c'est merveilleux
et une larme coule doucement le long de ma joue
brûlant le sillon qu'elle trace sur ma peau enfantine
je l'attrape, la cache et souri un peu, être s'il vous plait
laissez-moi être

et doucement le délicat coton disparait dans la petite poupée
remplie peu à peu, le temps venu d'y mettre le cheveux
je recueille le pantin entre mes doigts et attrape doucement le cheveux
logé dans la marionnette d'un doigt espère qui pourtant ne s'y connait pas
je remets délicatement l'objet dans les mains de ma petite sœur
c'est parfait comme ça les yeux éclairés

puis doucement je me couche sur son lit la tête vers les plafond, les pieds au sol
et quand mes yeux se ferment j’aperçois au dessus de moi des millions d'étoiles
un instant, je me redresse merci comme une évidence
un brin d'insouciance...
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Deuxième Étage

Message par : Josephine Campbell, Lun 16 Oct - 17:32


Ellana se saisit de la poupée et glissa le cheveu à l'intérieur. Jo tenait à ce que ce soit elle qui le fasse parce que c'était à elle que Peter avait fait le plus de mal. En ce qui concernait Jo, finalement ce n'était qu'un désaccord perpétuel et une incompatibilité caractériel. Il n'y avait pas eu de blessure sentimentale, ni de trahison... Mais bon! L'idée de la poupée vaudou venait d'elle et elle comptait bien s'en servir. Peut être qu'elle s'en servirait encore même plus que son amie qui s'était maintenant allongée sur le lit.

Le poste de radio diffusait maintenant une chanson plus calme, comme s'il avait détecté qu'il était maintenant l'heure de calmer les pleurs et les cœurs. Jo regarda quelque secondes Ellana qui avait maintenant les yeux clos. Elle n'allait peut être pas tarder à s'endormir, la Gryffondor se dépêcha donc de coudre les quelques centimètres restant, puis elle se leva délicatement du lit, ne voulant pas réveiller la jeune fille à coté d'elle si toute fois elle s'était laissé emporter par Morphée.

Jo s'approcha de son chevalet en dessous duquel se trouvait un petit coffre. Jo l'ouvrit et se saisit de sa palette et d'un tube de peinture noire. A l'aide d'un pinceau fin, elle dessina sur le visage de la petite poupée des yeux et une bouche. C'était assez grossier, mais c'était l'effet recherché. De toute façon, ce truc ne remporterait pas le concours de la plus belle poupée vaudou qui n'avait aucune chance de fonctionner.

- Ellana...

Jo s'était assise sur son lit. Elle chuchotait et lui secouait légèrement l'épaule. Elle avait la poupée sur ses genoux ainsi qu'une petite boite contenant un multitude d'épingles. Si elle n'ouvrait pas les yeux, Jo n’insisterait pas. Elle la laisserait dormir.

- Je te laisse la baptiser. Elle sera toujours dans ma chambre... comme ça, à chaque fois que tu en auras envie tu pourras venir ici et l'utiliser comme bon te semble.


* Et j'en ferrai de même...*
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Deuxième Étage

Message par : Ellana Lyan, Lun 23 Oct - 6:51


Une douce mélodie, dans la tête, dans le cœur
qui résonne doucement contre les tympans fatigués
les yeux clos, ouverts sur un autre monde
où les fous ont une couronne de papier des cheveux

je soupire, un rêve, j'ai peur, je me perds
la musique m'enveloppe, me berce et me protège
je ne sait plus s'il fait jour ou nuit, je sais que je vis
parce qu'elle est là, dans sa présence je me voit
et je veux espérer...

que demain sera aussi bien qu'elle est une chance que je ne la briserais pas comme l'on ma brisée
parce qu'enfant au mains tremblantes un peu trop maladroite parfois je n'y arrive pas
et mon cœur à la dérive, je me noie dans cet océan de larmes
condamnée pour l'éternité à me faire mal, plus mal alors qu'ils ne sont plus là pour m'infliger quoique ce soit

nous sommes petites sœurs et je voudrais être sûre de moi mais me retrouve perdue
coincées entre quelques démons d'un autre monde jusqu'à ce qu'une nouvelle fois elle m'en sorte délicatement
j'ouvre les yeux quand sa voix me sort de ma torpeur et attrape sans réfléchir une aiguille dans sa petite boite
mon regard se tourne vers la petite poupée tant dis que je plonge l'épine là où il m'a fait tant de mal
droit dans son cœur avec toute la volonté engendrée par la haine dont je suis capable
si seulement je pouvais le tuer, là maintenant

une fois ma hein exterminée, je pose sur mes lèvre un sourire et tourne le visage vers la petite
mes lèvres articulent silencieusement un merci alors que d'un baiser sur son front je lui dit bonne nuit
retournant sous ma couverture, je laisse mon sourire flotter sur mon visage
merci d'exister petite sœur comme une douce promesse
moi aussi je tâcherais de veiller sur toi et puis doucement les rêves m'emprisonnent.

[Fin du RP pour moi ! Merci, c'était beaucoup trop bien, hâte de faire le prochain ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Deuxième Étage

Message par : Josephine Campbell, Mar 31 Oct - 13:00


Ellana ouvrit les yeux et se saisit d'une aiguille. Le choix de l'endroit où elle la planta n'étonna pas Jo. En plein coeur, oui c'était une bonne idée et c'était de bonne guerre. Il avait joué avec elle une paire de fois déjà et son coeur à elle avait fini en miette à chaque fin de partie. Il était normal qu'elle veuille le faire souffrir autant qu'il l'avait fait souffrir. Jo se demandait s'il était conscient de faire autant de mal et si ses jeux n'allaient pas finir par se retourner contre lui un jour. En attendant, elle avait en face d'elle une de ses victimes qui était incapable de suivre les règles de " on couche ensemble mais on ne s'attache pas".

Ellana se recoucha et se laissa emporter au pays des rêves. Jo sourit aux mots qu'elle lui adressa et la regarda dormir. Elle la remerciait d'exister... Mais pourtant, elle n'avait pas l'impression de servir à quelque chose ou de l'aider en quoique ce soit.

Elle avait l'air sereine. Ce qui n'était pas habituel.

La Gryffondor se leva et éteignit le poste de radio. Elle posa la poupée vaudou sur le bureau à coté de la boite d'aiguilles. Ses yeux lui faisaient mal, surement à cause de la fatigue. Elle passa sa main dessus et se massa les tempes pour tenter de soulager son mal, mais ça n'eu aucun effet. La seule chose qui ferait passer tout cela, c'était dormir, elle le savait, mais la contrariété qui l'habitait  là tout de suite l'en empêcherait.

Contrariée de rien pouvoir faire pour Ellana, contrariée de ne pas comprendre ce qu'elle pouvait ressentir et contrariée à cause de...

Rapide coup d’œil sur le bureau, puis sur Ellana. Rageusement Jo se saisit d'une paire d'aiguilles qu'elle planta dans les mains de la petite poupée.

- Ne la touche plus.

Elle avait sifflé ces mots entre ses lèvres puis se dirigea vers le lit. Au moment ou elle allait s'allonger, elle fit demi tour et planta une dernière aiguille, pile dans l'entre jambe.

-Espèce de crétin!


Elle souleva la couverture patchwork que sa mère lui avait fait et se glissa dessous, juste à coté de sa petite sœur. Le lit n'était pas bien grand, surtout pour deux mais Jo n'avait pas du tout envie de dormir sur le matelas par terre "loin" d'Ellana. D'un coup de baguette, elle éteignit les lumières sauf la guirlande qu'elle avait accroché plus tôt au mur et qu'elle laissait toutes les nuits allumée, afin d'éloigner les monstres vivants dans l'obscurité. Le souffle régulier de sa sœur eu raison d'elle et elle fini par fermer les yeux à son tour.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le Deuxième Étage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3

 Le Deuxième Étage

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.