AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Bibliothèque
Page 1 sur 1
Les archives
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Les archives

Message par : Maître de jeu, Lun 10 Avr 2017, 22:03


Tout comme la section proposée pour l'Europe entière, celle-ci renferme différents documents propres à l'Angleterre. Pratiquement un étage lui est consacré (la cave), donnant une très bonne idée sur la quantité d'informations qu'elle recèle. On y trouve entre autres toute l'histoire de la magie depuis la nuit des temps et son évolution au cours des siècles, tandis que les mœurs changeaient alors. Une petite partie est également consacrée aux Moldus, qui connaissaient auparavant l'existence de la magie. Bien entendu, ces documents sont rares pour la plupart, aussi sont-ils précieusement gardés dans cette section, protégée par un sortilège. Si vous souhaitez consulter les archives, vous pouvez demander auprès d'Andrew Cheaumont, le Directeur de la Bibliothèque de Londres, ou auprès d'un des assistants bien plus disponibles. Les documents sont à manipuler avec précaution !
Revenir en haut Aller en bas
Harradas Spinner
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les archives

Message par : Harradas Spinner, Mer 21 Juin 2017, 07:13


La nuit fut fort courte. La jour pointait le bout de son nez. Déjà ? Mais je n'avais pas eu le temps de finir ma composition d'histoire sur la législation magique au Royaume-Uni ! Trop tard. Toujours vêtu de ses vêtements de la veille, il enfila sa cape rafraîchissante et sortit à 5 heures tapantes de son appartement Traversien. Il lui fallait retrouver son tuteur, seul lui saurait le guider. Il n'avançait pas assez vite dans ses devoirs, il devait bien y avoir une autre façon de faire ! Harradas avait pris l'habitude de reformuler chaque phrase de chaque chapitre de chaque ouvrage qu'il entamait afin de pouvoir le maîtriser sur le bout des doigts, mais avec le droit... C'était différent !

Il trotta sur Oxford Street et pénétra dans un grand immeuble par une petite porte miteuse. Son précepteur l'y attendait. Enfin non son précepteur l'attendait plutôt pour 7 heures, pas 5. Il était en train de prendre son petit déjeuner dans son petit appartement meublé de petits meubles. Harradas s'assit en face de lui, sans gêne. Le professeur grommela et lui donna rendez-vous dans la soirée pour qu'ils puissent discuter de l'éventualité d'une thèse. Mais pas pour tout de suite apparemment. Apparemment il n'était pas prêt. Spinner préféra penser que c'était l'instructeur qui n'était pas prêt pour recevoir un devoir d'une aussi grande qualité que le sien. Comment est-ce que cela aurait pu en être autrement ? Spinner était toujours prêt. Comment oses-t-il sous-entendre qu'il n'était pas prêt ?

La bibliothèque ? De Londres ? Pourquoi pas. Quittant les lieux sans fermer la porte, entendant son instructeur crier au loin. Il lui fallait courir. Non il lui fallait attendre. La bibliothèque ouvrait à 8 heures. Comment les gens font-ils pour être aussi faignants ? Et question d'autant plus importante, comment font-ils pour être payés à être aussi faignants ? Il leva les yeux au ciel en s'asseyant contre la porte de la bibliothèque. Qui sait peut-être rencontrerait-il même Andrew Cheaumont en ce beau lundi matin. Il tapa du pied deux fois. Une fois. Trois fois. Il était 8 heures. S'était-il assoupi ? Quoi qu'il en soit la porte venait de s'ouvrir. Il pénétra discrètement comme s'il le faisait pas effraction et fila jusqu'à la réserve qu'il connaissait si bien. Ah mince quelqu'un l'attendait devant la porte de la section. Il n'avait même pas réussit à atteindre les escaliers pour rejoindre la cave. La discrétion n'était pas son fort.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les archives

Message par : Peter McKinnon, Mar 29 Aoû 2017, 21:39


Sujet libre, je prends
RP privé avec PNJ


Peter n'en pouvait plus. Il lui semblait que cela faisait des heures qu'il se perdait dans les allées sinueuses de archives de Grande-Bretagne à la grande bibliothèque de Londres. Il était venu là pour faire des recherches sur les bijoux précieux et rares. Mais manifestement, il n'avait rien trouvé. Quelle idée il avait eu de se lancer dans ce type de recherche sans préparation et sans aide ? Aux doigts de ses deux mains, les bagues qu'il portait s'entrechoquaient tandis qu'il attrapait les volumes sur les étagères et ouvrait des parchemins glanés à droite à gauche.

Au bout d'un moment, exténué, il s'essuya le front dans une manche à volant de sa chemise en soie blanche et il poussa un long soupir. Le projet qu'il avait de dénicher la perle rare des anneaux magiques sans mot dire à personne commençait tout doucement à s'éloigner. Il allait bien falloir qu'il accoste l'un des membres du personnel de la bibliothèque pour trouver ne fut-ce qu'un traité sur les bijoux célèbres. Ou alors, toujours lui renseignerait-on un antiquaire ou une bibliothèque étrangère ... Las, le gérant de l'Occamy Doré se dirigea vers l'entrée de l'établissement, histoire d'y trouver un sorcier qui pourrait l'aider.

Il finit par dégoter un employer. Légèrement bedonnant, barbe blanche, plutôt âgé, le genre de sorcier à qui l'on fait confiance et qui avait l'air d'avoir un poil d'expérience. Aussi, il s'approcha légèrement du vieux sorcier et l'accosta poliment :

- Euh ... Excusez-moi, Monsieur. Je suis là depuis plusieurs heures et je ne trouve rien concernant les bijoux magiques ou rares ou les deux. Pourriez-vous m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Les archives

Message par : Personnage, Dim 10 Sep 2017, 23:23


Assis derrière mon bureau je pense et je respire. Je regarde les gens défiler devant moi, certains me saluent tandis que d’autres m’ignorent. Le temps passe et, dès que sonne l’heure, je m’évade pour circuler entre les rayons de cette bibliothèque que j’arpente depuis que j’ai un peu plus d’une vingtaine d’année.

Le temps passe à une vitesse incroyable. Si à l’époque on m’avait dit que ma vie se ferait entre ses murs couverts de livres et de poussière, j’aurais juste rigolé au nez de la personne. Je voulais devenir un grand homme, travailler dans la politique ou devenir acteur mais me voila ici, dans cette bibliothèque que je chéris comme ma propre vie.

Les années continues de passer et je me tasse avec lenteur. Ma vue baisse, mes cheveux deviennent blancs et il y a bien longtemps que j’ai abandonné l’idée d’avoir un corps aussi bien sculpté qu’un de ces dieux grecs.

Je suis ici comme chez moi. Je suis ici chez moi et cela me plait. Je n’ai pas pris le temps de trouver une femme pour égayer ma vie, laissant les livres et la philosophie emplir mon cœur de bonheur et d’aigreur.

Le nez dans mon bouquin, je lis un livre que j’ai dû lire dans trois si ce n’est quatre langues différentes. Le Petit Prince. Un livre merveilleux qui me fait rêver et qui ne cesse de ma rappeler mon enfance et mes moments d’insouciance. Je lève un œil de temps à autre pour observer ce qu’il se passe dans la bibliothèque mais c’est comme d’habitude. Le calme plat.

Ils n'ont pas besoin de moi. Je suis là mais je suis juste une sorte de gardien pour éviter que ces gens ne fassent la fête en ces lieux si précieux à mes yeux. Ici tout ce mélange. Les hommes, les femmes, les jeunes et les moins jeunes. C’est assez impressionnant de voir tout cela. Un coup de baguette attirant un livre et puis c’est comme si tout le savoir du monde se développait sous leurs yeux tandis qu'ils faisaient tourner les pages des livres plus ou moins anciens.

Cette vision de la bibliothèque me donna un sourire. Ici il n’y a pas trop de tensions entre les gens et je trouve cela formidable. C’est magnifique de voir qu’ici tout fonctionne en cœur.

« Euh ... Excusez-moi, Monsieur. Je suis là depuis plusieurs heures et je ne trouve rien concernant les bijoux magiques ou rares ou les deux. Pourriez-vous m'aider ? »

Un sursaut. Je tourne le regard vers le jeune homme qui me parle et des étoiles apparaissent dans mon regard. Je trouve ça génial. C’est rare et ça fait du bien de voir que quelqu’un est là et surtout que cette personne semble avoir trouvé que je suis plus qu’un simple homme ici pour regarder ce qu’il se passe ici.

« Bonjour, pour les bijoux magiques ou rares je vous conseille d’aller jeter un œil dans les rayons dédiés à la mythologie ou encore aux rayons qui parlent des secrets de notre monde. Pourquoi ne pas aller fouiner dans les livres d’histoires aussi ? On peut y trouver énormément de ressources… »

Je lui offre un sourire et je passe ma main dans ma barbe blanche. Ma barbe n'est pas imposante mais elle est tout même présente. Mes doigts frôlent ma peau au travers de cette épaisse barbe tandis que mon regard se perd. Je cherche, je songe. Je creuse dans mon esprit et je recherche où le jeune homme serait en mesure de trouver des informations sur ce qu'il recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les archives

Message par : Peter McKinnon, Mar 19 Sep 2017, 20:14


Le vieux gardiens des lieux était occupés à décortiquer la moindre syllabe du "Petit Prince", assis à son bureau, lorsque Peter prit sur lui de le déranger. C'était étrange, que quelqu'un s'adonne ainsi à la lecture d'un roman moldu en ces lieux, d'un roman moldu vieux de plusieurs siècles qui plus est. Enfin, cela ne perturba pas le sorcier de vingt-et-un ans plus que cela, après tout il y avait des originaux partout. Et puis ce gars-là devait avoir épluchés les grands canons de la lecture magique plus souvent qu'à son tour, aussi peut-être souhaitait-il désormais se reposer en se plongeant dans la bien pauvre littérature moldue.

Après un sursaut, l'homme à la barbe charnue répondit le plus volontier du monde au gérant. Apparemment, il avait une assez bonne capacité à gérer les informations qui lui parvenaient et une grande mémoire, deux qualités essentielles pour se repérer au milieu de ce labyrinthe de papier que représentait la Grande Bibliothèque. Deux qualités dont semblait alors totalement dépourvu le jeune adulte qui était à présent à court de ressources pour se lancer dans de plus amples recherches.

- Bonjour, pour les bijoux magiques ou rares je vous conseille d’aller jeter un œil dans les rayons dédiés à la mythologie ou encore aux rayons qui parlent des secrets de notre monde. Pourquoi ne pas aller fouiner dans les livres d’histoires aussi ? On peut y trouver énormément de ressources…

Malheureusement, le brave homme ne semblait pas enclin à accompagner l'ancien élève de Serpentard dans ses recherches ou plutôt à effectuer les recherches nécessaires devant lui, comme Peter l'aurait souhaité. Aussi, celui-ci se mit-il à arborer un air dépité. Il ne comptait plus les heures qu'il avait passées ici à se démener avec des manuscrits tous aussi anciens que savant dans le seul but de trouver un bijou unique, précieux et caché à dénicher pour aller au-delà du monde du luxe, pénétrer dans le monde du privilège.

- Ecoutez, je ... Vous ne semblez pas comprendre. Je cherche un document qui parlerait de bijoux comme d'une bague. Quelque chose de magique. Et cela fait des heures que je cherche. Vous ne pouvez pas plus m'aider ? M'accompagner ... ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Les archives

Message par : Personnage, Ven 06 Oct 2017, 20:06


En voilà un bonhomme bien intéressant. Il semble savoir ce qu’il cherche sans pour autant vouloir me le dire franchement, comme si l’objet qu’il souhaite avoir devait rester un secret. Intéressé, je décide de me lever et de l’accompagner comme il me l’a si bien suggéré.

Je me redresse, mon dos grince et mes jambes sont lourdes. Cela fait bien longtemps que je n’ai pas arpenté les rayons avec quelqu’un pour m’accompagner. Il faut dire que je trouve cela fort agréable et cela ramène un petit peu de vie dans mon cœur de pierre et de glace.

Il veut donc une bague… une bague légendaire et rare. En voilà une demande bien amusante venant d’un jeune homme. Qu’une jeune femme me demande des informations sur un bijou quelconque n’était pas une chose surprenante mais un jeune homme…. Il allait vite me falloir plus de détails s’il souhaitait que je l’aide à trouver ce dont il se languissait.

Je m’avance et me place à ses côtés en attendant qu’il accepte de me suivre vers les étagères contenant tout ce qu’il y avait sur les objets recelant de pouvoirs magiques. Après cela, il me faudrait un certain temps pour trouver car malgré ma connaissance des lieux, je reste bien incapable de réciter ce qui se cache sous chacune de ces couvertures plus ou moins abîmée.

« Dites m’en donc plus à ce sujet… Vous cherchez un bijou magique si je comprends bien mais quelle sorte de bijou ? La magie qu’il renferme, elle est puissante ? Pure ? Obscure ? Vous pouvez parler en toute sécurité, selon ce que vous désirez nous n’irons pas au même endroit donc parlez jeune homme et tout ce qui se dira entre nous restera ici, n’ayez aucune crainte… »

Il va devoir me faire confiance. Il va devoir s’ouvrir à ma vieille personne pour que je le guide dans ce labyrinthe où se mêle magie, physique, religion et bien d’autres genres encore….
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les archives

Message par : Peter McKinnon, Lun 06 Nov 2017, 10:45


Finalement, le vénérable sorcier avait fini par céder aux supplications de Peter et s'était levé pour le rejoindre. Ce fut seulement à ce moment là que Peter ressentit un léger sentiment de culpabilité à l'idée de solliciter d'une personne de cet âge et de cette stature une course à travers les rangées d'ouvrages que contenait la bibliothèque. D'autant que la découverte d'un anneaux aux capacités magiques relevait plus, pour lui, du caprice de celui qui cherchait à mettre un peu de piment dans sa vie, que de la nécessité. Mais, ce sentiment se dissipa au fur-et-à-mesure des questions du bibliothécaire, lequel semblait particulièrement loquace.

- Dites m’en donc plus à ce sujet… Vous cherchez un bijou magique si je comprends bien mais quelle sorte de bijou ? La magie qu’il renferme, elle est puissante ? Pure ? Obscure ? Vous pouvez parler en toute sécurité, selon ce que vous désirez nous n’irons pas au même endroit donc parlez jeune homme et tout ce qui se dira entre nous restera ici, n’ayez aucune crainte…

Peter s'éclaircit alors la voix, tout en entremêlant se doigts bagués dans un léger cliquetis. Il était grand temps qu'il finisse par mettre des mots sur ce qu'il recherchait.

- En réalité, voyez-vous, j'ai un attrait tout particulier pour les anneaux. Ceux que je possède sont très beaux, certes, mais j'en recherche un qui aurait une histoire et des capacités que l'on ne retrouve pas chez les autres anneaux communs. Pas quelque chose de spécialement flamboyant, à tout le moins quelque chose ... d'exotique !

Il était vrai que les nouvelles explications ne venaient pas spécialement renforcer les anciennes. Mais le jeune sorcier espérait qu'à présent que son ainé s'était levé, ils allaient se diriger bien vite vers un rayonnage où il pourrait enfin trouver les références à l'objet antique qu'il recherchait. Peu lui importait que les explications soient particulièrement datées ou difficiles à déchiffrer, il connaissait quelqu'un qui pourrait s'en occuper pour lui ...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Les archives

Message par : Personnage, Mer 15 Nov 2017, 17:31


« En réalité, voyez-vous, j'ai un attrait tout particulier pour les anneaux. Ceux que je possède sont très beaux, certes, mais j'en recherche un qui aurait une histoire et des capacités que l'on ne retrouve pas chez les autres anneaux communs. Pas quelque chose de spécialement flamboyant, à tout le moins quelque chose ... d'exotique ! »

Intéressant que tout cela. Je cherche et je réfléchie. Il faut que je trouve l’objet parfait pour ce jeune homme qui semble savoir ce qu’il veut sans réellement le savoir. Il veut un bijou qui se révèle être un anneau mais il veut un anneau hors du commun, un anneau particulier.

Je cherche. Je fouille dans mémoire pour trouver où chercher car des livres dans ces archives, il y en a des milliers et je ne pense pas que le jeune homme va avoir la patience de tous les passer un à un alors il faut que je fasse tourner mes méninges et que mon cerveau fonctionne si je veux être capable de lui montrer ce qu’il veut avant que la nuit ne tombe sur la ville et que je ne déclare qu’il est l’heure de plier bagage car la bibliothèque va fermer ses portes au public pour me laisser l’arpenter et ranger les livres qui ont été abandonnés là par des sorciers peu soucieux de l’ordre.

Je réfléchie alors en toute logique. Il veut un bijou magique alors je me dirige vers les rayons concernant les objets magiques. J’avance toujours et lui il doit me suivre sans trop de difficulté. Je n’avance pas très vite pour éviter de faire claquer les semelles de mes chaussures sur le parquet. Ici, le silence est d’or et celui qui ose le briser en faisant trop de bruit aurait affaire avec moi et merlin sait combien je sais me servir d’une baguette magique pour jeter à l’extérieur une personne s’amusant à déranger le calme régnant dans ce lieu presque religieux.

« Je pense savoir ce qui pourrait vous intéresser. Un anneau magique fabriqué pour une femme d’un haut rang. Cet anneau, je ne me souviens plus de son nom ni même de ce qu’il fait mais si une chose est sûre, c’est qu’il est magique et que l’anneau est noir. Suivez-moi, je pense que l’ouvrage que nous cherchons est par ici… »

Je tourne à droite puis à gauche, je dépasse trois étagères et j’arrive dans un coin discret. Il n’y a que peu de livres sur ces étagères mais je pense que c’est ici qu’il est rangé après tout c’est ici que son rangé les livres en langues anciennes. J’attrape un livre à la couverture sombre et aux signes hébreux sur la tranche. C’est celui-ci, je le sens bien.

Je tiens le livre et le dépose sur une table avant de sortir deux autres livres relativement semblables. D’un coup de baguette, j’augmente la luminosité de l’endroit pour que mes yeux puissent lire sans trop de problème et je fais glisser mes lunettes sur mon nez.

« Je pense que ce que vous cherchez se trouve dans un de ces livres jeune homme. Après, si vous cherchez un anneau pour les gouverner tous, je pense que vous confondez avec l’anneau d’une histoire relativement connue appelée Le Seigneur des Anneaux mais seulement cet anneau-là n’existe pas pour notre bien à tous. »

Je venais de lisser une petite note de culture moldu. S’il connaissait, peut-être qu’il répliquerait sinon cela n’était pas une chose bien grave après tout, il était bien difficile pour un sorcier de connaître tous les classiques moldus.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les archives

Message par : Peter McKinnon, Sam 18 Nov 2017, 11:19


L'ancien préfet avait enfin livré le fond de sa pensée au bibliothécaire, ce n'était pas trop tôt. L'hésitation du jeune adulte à dévoiler ses volontés au vieux sorciers résidait entièrement dans la méfiance générale dirigée à l'encontre des gens qui recherchent des objets relativement précieux pour s'en emparer. Et c'était précisément l'objectif du sorcier ! Il n'avait pas spécialement envie de fouiller dans tous ces bouquins pour apprendre des choses sur des bijoux enfermés dans des vitrines ou des vieux coffres, s'il souhaitait trouver un anneau, c'était pour le porter au doigt. Aussi, quelque soit le livre que le préposé de la bibliothèque finirait bien par lui trouver, Peter l'observerait comme un catalogue plus que comme un manuscrit.

- Je pense savoir ce qui pourrait vous intéresser. Un anneau magique fabriqué pour une femme d’un haut rang. Cet anneau, je ne me souviens plus de son nom ni même de ce qu’il fait mais si une chose est sûre, c’est qu’il est magique et que l’anneau est noir. Suivez-moi, je pense que l’ouvrage que nous cherchons est par ici…

*Ah ben enfin !*

Peter suivit l'homme qui, en raison de son grand âge ou de sa volonté de ne pas semer l'ancien élève de Serpentard, marchait d'un pas relativement lent. Finalement, leur balade déboucha sur le rayon des objets magiques, il fallait y penser ! Quelques pas plus loin, Peter était face à une étagère contenant peu de livres, tous anciens. Le bibliothécaire commença une sorte de tri, qui aboutit à la sélection d'un unique ouvrage. Les yeux de Peter commencèrent à pétiller.

- Je pense que ce que vous cherchez se trouve dans un de ces livres jeune homme. Après, si vous cherchez un anneau pour les gouverner tous, je pense que vous confondez avec l’anneau d’une histoire relativement connue appelée Le Seigneur des Anneaux mais seulement cet anneau-là n’existe pas pour notre bien à tous.

Tout en tendant le bras pour recevoir le manuscrit en mains propres, Peter ne put s'empêcher d'afficher une expression froide de dégoût face à la remarque du sorcier, véritable allusion à la culture moldue que Peter connaissait autant qu'il l'exécrait, et d'ajouter sur un ton tout aussi froid un :

- Je vous remercie.

Réprimant une légère et artificielle quinte de toux, le jeune sorcier reprit au bout de quelques secondes :

- Est-il possible de vous emprunter ceci ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Les archives

Message par : Personnage, Mer 29 Nov 2017, 14:48


Froid. Le vent de fraîcheur que me lâche l’homme d’un regard me transperce le corps et l’âme comme si je n’étais fait que de beurre et que la lame avait été chauffé à blanc avant d’entrer en contact avec mon être.

Un sentiment de tristesse et de pitié traverse mon esprit. Ainsi, lui aussi il déteste les moldus. Je trouve ça triste. Je trouve maussade l’idée de détester un peuple car il ne possède pas l’énergie de magie que nous habite. M’enfin bref, ce ne sont ici que mes pensés et je sais combien ce sujet est délicats car chacun à son point de vu et chaque point de vu est juste vu que personne ne nourrit les mêmes intentions dans son quotidien.

Je lui souris tout de même. Je ne suis pas du genre à me faire un ennemi pour une divergence d’esprit et quelque chose me souffle que ce garçon est beaucoup mieux dans la case des amis que dans celle des ennemis mais c’est comme cela pour beaucoup trop de personne…

« Je m’excuse si mes dires d’avant vous ont vexé, ce n’était pas le but de cette boutade. Pour répondre à votre interrogation, je suis navré mais il m’est impossible de vous laisser partir avec ce manuscrit. Il est en exemplaire unique donc il ne peut quitter les archives. Je peux tout de même vous le garder, de cette manière il ne sera accessible qu’à vous le temps de votre travail sur cet ouvrage. »

Lentement je me tourne et je retourne à mon bureau. Je dois regagner ma place, on ne sait jamais, peut-être qu’un autre va avoir besoin de mon aide. J’avance dans ce labyrinthe de livre, je connais presque tout ces ouvrages et cela me fait toujours frissonner lorsque quelqu’un s’intéresse un minimum à ces livres que le temps a fait tomber dans l’oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Les archives

Message par : Peter McKinnon, Mar 05 Déc 2017, 10:59


La visite de la bibliothèque avait basculé. A la fois par les dires du responsable et parce que Peter avait trouvé ce qu'il était venu y chercher. Heureusement, ce libraire disposait de ce trait de caractère qu'ont les commerçants qui leur permet d'être imperméables tout ce que les clients peuvent bien leur raconter. Aussi le bibliothécaire conserva le même air affable qui l'avait accompagné jusqu'alors et s'excusa. De son coté, Peter, qui n'en demandait pas tant, se radoucit soudainement et inclina la tête poliment. La suite fut bien plus problématique pour l'ancien élève de Serpentard.

- ... il m’est impossible de vous laisser partir avec ce manuscrit.

Bien que le sorcier d'un âge vénérable proposait si gentiment de conserver le document à l'usage exclusif de Peter, celui-ci n'était pas emballé par l'idée. Son attrait pour ce genre d'objet unique ne devait pas attiré l'attention par des passes-droit de ce genre. Aussi, alors que le sorcier barbu faisait déjà demi-tour laissant son cadet seul avec le vieux livre en main, Peter lui indiqua à haute et intelligible voix que cela ne serait pas nécessaire :

- Merci mais ça ira, je vais faire tout mon possible pour mémoriser tout ça !

*Tu parles si tu vas mémoriser ça ...*

Une fois que les pas du sorcier-bibliothécaire se furent éloignés et que Peter ne les entendit plus, celui-ci feuilleta sur une étagère le manuscrit à l'aide de ce qu'il cherchait. Se repérant à un croquis, il fit une moue circonspecte et décida que c'était bien ça qu'il recherchait. Jetant un coup d'oeil à travers son épaule, il arracha les trois pages consacrées à la Chokhmah et rangea le livre ainsi amputé dans l'étagère. Dans quelques jours, il reviendrait les ramener.

Faisant le tour d'un pâté d'étagères, s'installa dans un rayon consacré aux plantes aquatiques, totalement désert, ferma les yeux et transplana.


Fin du RP ! Merci pour tout cher MDJ !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azénor Philaester
avatar
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Les archives

Message par : Azénor Philaester, Mer 27 Déc 2017, 23:29


rp unique part 2


Qu'elle était belle dans son manteau bleu plutôt marine, fermé jusqu'au cou, une écharpe pour féminiser le tout. Ses pas claquaient. Ses lèvres rouges souriaient au premier venu. Elle demanda à la bibliothécaire le chemin qu'elle devait emprunter pour son type de recherches. Cela faisait quelques jours déjà qu'elle avait se nom en tête. Scott. Mark Scott. Une bien étrange découverte qu'elle avait faite un peu plus tôt. Son père aimait donc disparaître. Il avait changé de nom, n'était pas un Philaester mais un Scott. Une vie entière remise en question. Azénor elle, n'avait jamais comprit pourquoi elle n'avait jamais connu sa famille. Mais elle avait accepté l'idée comme une petite fille en manque de confiance. Classique me dira-t-on.
Un sourire de remerciement, et elle parcourait les lieux pour rapidement se retrouver dans les Archives. Elle essaya plusieurs ouvrages, en ouvrit quelques uns, en reposa certains, et s'installa finalement à une table non loin avec une haute pile de livres susceptibles de lui apporter des réponses. Lunettes sur le nez, manteau sur le dossier, elle commença sa lecture sans savoir alors la découverte qu'elle était sur le point de faire.

Deux heures, peut-être même trois après avoir commencé les premières recherches, elle tomba finalement sur une page qui attira particulièrement son attention. L'histoire de la famille Scott, assez peu détaillée et presque indéchiffrable était retranscrite dans une écriture peu lisible. Cependant, une arbre généalogique dessiné à la main décorait également la page du gros manuscrit. Elle pu déchiffrer les noms de Marc et Margaret Scott, parents biologiques de Cassy Scott et de Mark Scott.

elle laissa tomber sa main dans un vide qui signifierait tout

Sans se soucier du monde, de la politesse, de possibles regards attentifs, elle arracha cette page qui avait déjà changé sa vie. Elle avait une famille. Une famille normale. Des origines. Une tante, Cassy. Des grands-parents. Étaient-ils eux, toujours en vie. Il fallait désormais en savoir plus sur cette Cassy Scott qui devait avoir plus ou moins quelques années, l'âge de sa mère. Mark était le plus âgé, à en croire l'arbre généalogique. Son nom avait d'ailleurs été barré, gribouillé. Peut-être alors n'étaient-ils pas tous comme lui.

Bouleversée, elle reprit sa lecture en prenant soin de ne pas montrer son état d'esprit à quiconque venait par là. Cassy Scott. Il fallait prendre des ouvrages moins anciens. Après quelques temps de recherches vaines elle alla demander aide à l'aimable bibliothécaire, qui sait-on comment, trouva un bouquin recensant les maladies peu connues. Il était stipulé sur une des pages que Cassy Scott était l'une des personnes ayant succombé à cette maladie plutôt étrange. Un morceau de parchemin volant était coincé entre les deux pages du livre ouvert. Remerciant encore une fois la bibliothécaire, Azénor s'installa plus loin pour plus de tranquillité. Le bout de parchemin était un extrait d'article d'une ancienne Gazette, un truc du genre. L'article stipulait dans les faits divers, que Cassy Scott avait succombé à sa maladie, laissant derrière elle sa jeune fille, Harmony Lin.



une vague ou un tambour ou plutôt la chamade ou du violon



Elle était si belle, même bouche bée, même estomaquée. Elle venait de découvrir trop de choses à la fois. Son père avait changé de nom, cachant sa famille aux yeux de sa fille. Azénor avait donc une tante. Cassy Scott. Décédées aux suites d'une maladie étrange. Mais elle avait laissé derrière elle la belle, une jeune fille au teint de porcelaine. Un nom était apparu, comme une feuille d'automne qui tomberait sur un lac apaisé. Harmony Lin, jeune élève à Poudlard, stagiaire à la Tête de Sanglier, était la fille de sa tante, autrement dit sa cousine. Improbable, irréel. Le monde magique regorgeait de surprises.
Elle rangea l'extrait d'article datant de quelques temps déjà dans sa poche, et avec une classe dans pareille, s'échappa de la bibliothèque, comme si elle ne venait pas de faire la plus étrange, la plus étonnante découverte de sa vie.
Regrettait-elle. Allait-elle lui dire. Que devait-elle faire. Elle se retrouvait finalement avec tout autant de questions sans réponses. Mais une chose était sure. Harmony Lin était sa cousine. Elle détestait ce sentiment de se sentir un peu plus proche de son père qu'elle avait faillit commencé à oublier.
Les preuves elle les relisait, durant tout le chemin du retour jusque chez elle. Elle s'arrêta quelques instants sur un banc, repensant à tout cela.
Mon Dieu que devait-elle faire.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Les archives

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Les archives


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: La Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.