AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 5 sur 7
Un coin à l'abri des regards
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Alicia Steinfeld
Poufsouffle
Poufsouffle

Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Alicia Steinfeld, le  Sam 16 Déc 2017 - 16:38

RP privé avec Mungo Gunn

Aujourd’hui la jeune femme avait décidé de passer du temps seule avec elle-même. Marchant tranquillement dans les rues de pré-au-lard elle s’était retrouvé ici par pur hasard. Incertaine, elle s’avançant tranquillement. Le soleil était encore dans le ciel, visible, même si ce dernier s’apprêtait à se coucher bientôt. Éventuellement, elle devrait penser à amener Ethan ici… Souriante à présent, Alicia se dirigea vers le petit banc au bout du chemin et s’y assit. La vue était tout de même agréable et c’était parfait pour rester tranquille un moment. Elle leva la tête légèrement, regardant au loin, tandis qu’elle ouvrit finalement sa bouche pour chanter tranquillement la chanson qu’elle avait chanter devant Ethan. Alicia qui aimait particulièrement cette chanson, l’aimait encore plus à présent. Ici, dehors et seule, elle pouvait se laisser aller. Aucune crainte de déranger qui que ce soit. Sans peur de déranger ou de se faire entendre, Licia ne s’empêcha pas de chanter haut et fort. Steinfield avait fait plusieurs concours de chant jusqu’à présent et préférait souvent séparer sa vie de sorcière et celle chez les moldues.

Tandis qu’elle chantait, un petit chaton s’était approché d’elle doucement, pour finir par s’asseoir sur elle à son plus grand plaisir. Ce dernier était tout petit, sans doute encore un bébé. Avec le temps qui devenait plus froid, Ali ne put s’empêcher de penser sincèrement à le ramener avec elle lorsqu’elle rentrerait…

Elle resta donc là caressant le chat d'une main et chantant pour elle et ce dernier.

Alicia's song
Mungo Gunn
Mungo Gunn
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Mungo Gunn, le  Mer 20 Déc 2017 - 0:13

Il avait déposé un sac à dos chez des potes, pas très loin, maintenant il marchait les pieds dans la neige. Il avait pas d'bottes, juste des vieilles baskets délavées, un peu les pieds mouillés et froid, mais il allait pas s'attraper d'rhume, il avait l'habitude d'marcher et d'dormir dehors quand les potes décidaient qu'il avait assez squatté. Il avait la peau dure en écailles de reptile et en chaire de poule vaccinée. Il s'mangeait le bout des doigts gelés, les rangeait dans ses poches, alternait. Y'avait pas beaucoup d'monde, juste un chien qu'il observait du coin de l'œil avant d's'apercevoir qu'il s'observait lui-même. C'était bizarre de marcher sur les traces de pattes des chats quand on était un chien. Mungo, il avait perdu sa médaille, il rampait dehors, en manque de croquette, bouffait les rats morts.

Au travers les fenêtres, Mungo voit la lumière des lampes de chevet. C'est des drôles de bougies, des trucs qui bougent pas au vent, on peut pas les éteindre en soufflant. Il se gratte le menton, ça pique un peu, c'est pas très bien rasé, pis il pioche dans sa poche une cigarette et son briquet. Ça fait clic et brou, le feu décolle et l'truc qu'il attrape avec ses lèvres s'enflamme. Il prend des bouffées, les avale, souffle, il a un peu l'air d'un dragon. T'es pas un dragon. T'es un chien.

Avec un mouvement d'pied, il tourne dans une rue, un cul-de-sac, c'est pas marqué, c'est peut-être marqué sur un panneau, il en sait rien, il a décidé d'oublier comment lire. Il sait plus. Sul' banc, i' voit une blonde chanter une chanson avec un chaton. Il se dit que ça a l'air d'être cliché, que c'est pas vrai, parce que ça peut pas arriver pour vrai. En vrai, y'a rien de si calme, y'a toujours du tonnerre qui gronde quelque part. Alors il va la rejoindre, elle est petite. Lui aussi, mais il est plus vieux. Il a au moins mille ans.
— C'est cool ta chanson.
Il prend une bouffée d'sa cigarette et observe les maisons autour d'eux. Elles sont grises, un peu comme le ciel, d'une autre teinte. Mungo tourne la tête vers la blonde, fourre sa cigarette entre ses dents et lui tend sa main :
— Mungo, salut.
Alicia Steinfeld
Alicia Steinfeld
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Alicia Steinfeld, le  Mer 20 Déc 2017 - 2:15

Perdue dans son propre monde, là où la lumière restait toujours bien étincelante. C’était plus que ça en fait, c’était toujours remplies, un peu comme si des milliers de lucioles dansait autour d’elle. C’était sa vision du monde, agréable, douce et lumineuse, malgré la noirceur tout autour. Non, elle n’était pas innocente au point de ne pas voir la noirceur, mais Alicia gardait espoir et elle le gardait profondément dans son cœur. C’était la solution à beaucoup, l’espoir était ce qui allait faire renaître la lumière dans ce monde si noir, pas la noirceur et la douleur… Cependant, cette noirceur parfois finissait tout de même par atteindre Alicia. Ces derniers temps, c’était les gens qui l’atteignait particulièrement, la blessant et lui imposant confusion et désespoir. Ali sortie de ses pensés alors qu’elle entendit une vois près d’elle. Sursautant légèrement, elle se retourna pour voir qui lui adressait la parole. Si sur le moment, elle eut un visage incertain, montrant un peu de nervosité, elle se calma rapidement et son doux sourire reprit cours sur son mignon visage. Bien qu’elle ne reconnu pas cet inconnu, l’instinct de la blondinette ne criait pas à la panique, loin de là même. Il avait un style différent du sien certes, mais il semblait gentil tout de même.

« Merci! Eh… C’est moi qui l’ai composé… » avoua la jeune femme avant de rougir faiblement puis de poser ses yeux bleus sur le petit chaton qui s’était endormi. Oui, elle allait le garder avec elle. Il était si mignon!
Depuis qu’elle avait chanté pour Ethan, c’était la deuxième fois qu’elle chantait devant un sorcier et qu’on la complimentait. C’était agréable tout de même.

« Enchantée Mungo, moi c’est Alicia. » À nouveau, Ali lui fit un grand sourire charmeur, le regardant de ses grands yeux bleus rêveurs.  « Tu viens souvent ici ? C’est ma première fois. J’avais entendu parler des chats ici il y a longtemps… » avoua le blaireau.
Jade Wilder
Jade Wilder
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Jade Wilder, le  Mer 27 Déc 2017 - 14:58

HRPG: Autorisation des deux concernés pour m'incruster ♥


Pré-au-lard... Endroit connu, endroit classique, parfois agité, parfois calme. A cet endroit étaient préférables les moments de paix, dans les rues un peu reculées, les coins où personne ne va parce-qu'il fait trop sombre. Mais dans toute obscurité, la lumière peut se faire une petite place. Jade se souvenait d'une fois, un passage dans le coin, où une simple discussion avait changé sa façon de voir les choses. Tout cela semblait bien lointain à présent, comme un conte raconté aux enfants. Néanmoins, il restait gravé dans sa mémoire comme quelque chose d'important, à garder dans son coeur avant tout. Les leçons apprises ne viennent pas toujours de longs discours, de simples échanges peuvent se montrer plus bénéfiques encore.

C'est tout bête, de prendre en compte les petites choses simples d'une vie. Peu de gens le font, par manque de temps ou d'attention, pourtant c'est réellement important. Une vision peut changer du tout au tout, quelques paroles transformant une journée maussade en un petit éclat d'espoir, brillant comme un diamant.

Les pas de l'adolescente la menaient sur un chemin qu'elle connaissait peu. Une rue tranquille, loin de la foule. Personne pour l'interpeller, pas d'élèves à croiser. Peu de gens s'aventuraient dans ces coins un peu isolés, sans doute par peur d'une mauvaise rencontre, mais ces endroits ne faisaient pas si peur en plein jour. Bon, il faisait plus gris que jour, mais on ne peut pas tout avoir, surtout en hiver. D'ailleurs, les mains de la jeune fille étaient enfouies dans ses poches de manteau, à la recherche d'un peu de chaleur réconfortante. L'hiver était vraiment la pire saison qui soit, surtout pour le froid qui régnait partout aux alentours. Si elle avait pu simplement s'enfermer dans sa chambre et ne plus en sortir avant le printemps, elle l'aurait fait.

Soupir. Malheureusement, c'était impossible pour l'heure. Il fallait donc avancer et continuer à vivre en attendant les beaux jours. Mais alors qu'elle se pensait seule, Jade entendit une voix. Une voix chanter, doucereuse, aux teintes mélodieuses qui rendaient la chanson plus belle encore; Chanson qu'elle ne connaissait d'ailleurs pas, mais qui sonnait bien à ses oreilles. Mais d'où provenait la voix ? Curieuse, la jeune fille suivit les sons accordés, avant de ne plus les entendre. Ils furent bientôt remplacés par des voix, deux plus exactement. Hm, elle ne tenait pas à déranger qui que ce soit. S'il s'agissait d'un couple, il valait peut-être mieux faire demi-tour. Mais elle était arrivée à destination, s'autorisant un simple coup d'oeil par delà le mur. Une élève qu'elle connaissait pour être également Poufsouffle - décidément le Monde est petit - était assise sur un banc, accompagnée par un grand dadet inconnu au bataillon. Elle ne pouvait pas connaitre tout le monde après tout. Quoi qu'il en soit, elle ne semblait pas surprendre un moment trop particulier entre les deux individus, néanmoins elle n'y avait pas été invitée. Coup d'oeil au chaton, sur les genoux de la blairelle, puis à la cigarette de l'inconnu, produisant des volutes de fumée ne tardant pas à lui parvenir. Et sans plus tarder, une petite toux s'éleva dans la tranquillité de la rue. Décidément, elle avait bien du mal à supporter la fumée de cigarette. Virant au rouge pivoine par peur d'être disputée, l'adolescente tourna les talons, prête à s'en aller.
Alicia Steinfeld
Alicia Steinfeld
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Alicia Steinfeld, le  Jeu 28 Déc 2017 - 15:38

Tandis que la jeune blonde était bien assise tranquille, caressant le petit chaton endormi sur elle, elle observait les environs, se demandant combien de gens passait leur temps ici en temps normal. La Poufsouffle allait poser une question à Mungo lorsqu’elle se tourna un peu plus vers lui et remarqua rapidement du coin de l’œil une silhouette. Il lui fallu quelques secondes pour reconnaître cette personne en question, ce qui mit un sourire aux lèvres de cette dernière. C’était la préfète de sa maison, la seule qu’elle voyait et qui ne faisait pas que des boulettes d’ailleurs… Pendant un instant, elle se demanda pourquoi cette dernière semblait avoir un visage rougit et pourquoi elle semblait essayer de quitter subtilement.

Alicia n’avait pas eu beaucoup l’occasion de parler avec cette dernière malheureusement, surtout depuis qu’elle était de retour à Poudlard après les problèmes familiaux qu’elle avait eu. Le court moment où elle pensa à sa famille fit soupirer faiblement la blondinette. Bon sang qu’elle était contre sa sœur. Elle avait beau essayer de pardonner, de se dire qu’elle avait ses raisons, rien n’y faisait, elle trouvait sa sœur complètement stupide, irrationnelle et méchante… Tout simplement. Sortant de ses pensés rapidement, elle leva la main, tandis qu’elle interpela la jeune femme un peu plus loin. « Hey Jade! Salut! Qu’est-ce que tu fais là? Pourquoi tu t’en vas comme ça? Sa fais vraiment longtemps qu’on ne s’est pas vu. » lui fit remarquer la jeune femme aux yeux bleus.

La dernière fois qu’elles s’étaient vue et parler, réellement, c’était à ce fameux pyjama party aux Halles magiques. C’était avant, avant qu’elle quitte sans prévenir personne, avant qu’elle soit soudainement lancé dans la vie d’adulte sans prévenir. Avant la naissance de son petit neveu qu’elle allait prendre soin à la place de sa sœur. Avant la Mer** qui a frapper le monde sorcier… Bref, avant… Et pourtant…. Pourtant… Alicia était là, toujours aussi souriante, douce et remplie de délicatesse et de bonté. Elle ne changeait pas et dans un monde comme celui d’aujourd’hui, elle sortait souvent du lot grâce à son espoir et son sourire.
Jade Wilder
Jade Wilder
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Jade Wilder, le  Jeu 28 Déc 2017 - 18:02

Mission discrétion: fail. Elle n'était pas très douée en règle générale mais là c'était quand même le pompon... Le seul avantage était qu'elle avait les moyens de fuir assez vite et discrètement de l...

- Hey Jade !

Hé meeeer-credi... On l'avait repérée finalement, en même temps ce n'était pas bien difficile. Elle n'était pas vraiment cachée, juste un peu dans l'ombre, mais ça pouvait quand même paraitre vachement suspect et un peu idiot aussi... Les joues à présent rouges tomate, Jade dû cependant se forcer à se retourner vers son interlocutrice. Il s'agissait bel et bien d'Alicia, qu'elle connaissait plus ou moins, de vue toujours, quelques paroles échangées également, de temps en temps. Mais ces derniers mois, la préfète n'avait pas vu Alicia se balader dans les couloirs ou rejoindre les bancs des cours. Y avait-il eu un soucis ? Elle n'oserait pas poser la question directement tout de même...

- Salut! Qu’est-ce que tu fais là? Pourquoi tu t’en vas comme ça? Sa fais vraiment longtemps qu’on ne s’est pas vu.

Euh. Gênance. Comment dire qu'elle les espionnait subtilement ? Un tout petit peu ? Bon, c'était pas vraiment espionner, elle avait juste tendu l'oreille pour entendre sa chanson et était finalement tombée en pleine discussion. C'était un hasard plus que de l'espionnage n'est-ce pas ? Déglutissant légèrement, Jade finit par se retourner totalement. De toute façon, elle était démasquée, fuir en courant ne servirait à rien à part rendre la situation plus ridicule encore. Mains liées, doigts triturés, timidité qui refait surface à la moindre occasion.

- Salut Alicia... Oh euh... bah je me promenais par là et j'ai entendu chanter. Je voulais savoir d'où ça venait mais je ne pensais pas arriver au beau milieu d'une discussion, excuse moi.

Espérons qu'elle ne le prendrait pas mal. Alicia n'avait pas l'air d'avoir un caractère désagréable, loin de là, mais Jade ne connaissait pas la personne qui se trouvait avec elle, du coup faire des estimations semblait plutôt risqué là. Changer de sujet, et vite.

- C'est vrai que ça fait un moment... Tu as dû quitter l'école ?

Plaf, les pieds dans le plat. Jade s'était pourtant jurée de ne pas poser cette question, mais ses lèvres semblaient avoir parlé pour elle, ignorant ses propres recommandations. Elle ne savait pas trop si cette question était gênante, dans le pire des cas la Poufsouffle pourrait lui répondre tout simplement "Oui", l'Italienne n'était pas idiote et comprendrait facilement qu'il ne fallait pas poser plus de questions. La curiosité a ses limites, limites qu'il fallait respecter avec attention au risque de se retrouver dans une situation très gênante. D'ailleurs, celle-ci l'était puisque le jeune homme inconnu était toujours là, pas loin.

- Bonjour...

Timide salut, pour bien faire et ne pas se montrer totalement associable. Puis, changer de sujet à nouveau.

- C'est toi qui chantais alors tout à l'heure ?
Alicia Steinfeld
Alicia Steinfeld
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Alicia Steinfeld, le  Jeu 28 Déc 2017 - 19:21

Steinfield fu légèrement amusée de voir la réaction de Jade. En ce moment, Jade rappelait un enfant qui se fait prendre les mains dans le sac de biscuits… Ou quelque chose de similaire, car elle essayait réellement de se cacher… ou de se sauver. Pourquoi, c’était un mystère, mais c’était bien amusant. Finalement Jade décida de s’intégrer un peu à eux et s’approcha tranquillement, répondant du coup à sa question. Alicia lui fit un grand sourire comme à ses habitudes et rit faiblement.

« Oh, d’accord! Je comprends mieux et ne t’inquiète pas pour ça Jade, tu n’as rien interrompue de bien sensible. On faisait connaissance tous les deux tout simplement. » expliqua la blondinette avant de regarder mungo. « Jade ne te dérange pas hm? » demanda la jeune femme avant de lui sourire également. De toute façon, si elle le voulait, elle aurait bien des occasions de discuter avec un ou l’autre de toute façon.

À la question de Jade, Alicia fit un petit signe affirmatif de la tête. « Hm, oui. Ma petite sœur a eu des ennuis… Elle a mis au monde un enfant qu’elle a décidé de laisser à lui-même par lâcheté… Il lui aura fallu près d’un an avant de revenir. Du coup, je m’occupais de ce petit pendant que mes parents travaillaient et elle reprenait un peu ses sens… » expliqua rapidement la blonde qui passa une main derrière sa nuque. Elle était un peu plus mal à l’aise, mais son malaise partie rapidement dans les vapes alors qu’elle regarda le petit chaton pour de nouveau regarder Jade. Après tout, ce moment avec son petit neveu, avait tout de même été pas mal les meilleurs mois dans les dernières années…

Puis Jade demanda finalement qui avait chanter, ce qui fit sourire Alicia. Elle était tout de même heureuse lorsqu’on l’écoutait ou la surprenait entrain de chanter. C’était sa passion après tout. « J’adore chanter, alors je chante souvent un peu partout quand je peux. Je chante depuis que je suis petite et j’ai participer à beaucoup de concours dans le monde un peu partout. J’ai quelques moldus dans ma famille. » expliqua rapidement la jeune sorcière avant de sourire. « Tu aimais? » demanda plus timidement la Poufsouffle qui reprit une petite teinte rosé à ses joues.
Jade Wilder
Jade Wilder
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Jade Wilder, le  Ven 29 Déc 2017 - 2:01

Selon Alicia, elle n'avait pas interrompu grand chose. Dieu merci, la situation aurait été vraiment gênante. Elle n'était déjà pas des plus à l'aise alors ça aurait fini de l'achever. Elle n'était vraiment pas douée pour les interactions avec les gens, c'était souvent plus simple de fuir histoire d'éviter toute possible gêne... ce qu'elle aurait fait si elle avait été plus discrète. Suivant le sens du vent, la blondinette évitait habilement et le plus discrètement du monde la fumée de cigarette, histoire de ne pas se remettre à tousser comme une malade avec un pied dans la tombe.

- Hm, oui. Ma petite sœur a eu des ennuis… Elle a mis au monde un enfant qu’elle a décidé de laisser à lui-même par lâcheté… Il lui aura fallu près d’un an avant de revenir. Du coup, je m’occupais de ce petit pendant que mes parents travaillaient et elle reprenait un peu ses sens…

Ah... Ouais, parler de maladie juste avant ce discours n'était peut-être pas la meilleure des idées, mais elle ne contrôlait pas tout à fait ses pensées - et surtout pas celles de sa narratrice fatiguée. En tout cas, Jade était vraiment triste d'entendre ça. Elle ne connaissait pas la soeur de la Poufsouffle, mais elle ne pouvait comprendre les gens qui en venaient à faire ça. La vie d'un enfant lui semblait tellement précieuse, tellement exceptionnelle... Néanmoins, elle ne se permettrait pas d'émettre un jugement. Sans savoir ce qu'il s'était passé, les antécédents de la jeune mère, ni les conditions de cette naissance, il était impossible de se faire une idée correcte. Et puis dans tous les cas, elle n'était pas de ce genre là, ce qui réglait la question. Voyant la gêne d'Alicia, Jade s'en retrouva elle-même assez mal à l'aise, se sentant un peu idiote d'avoir posé cette question somme toute un peu trop directe. Elle ne pouvait pas savoir, certes mais... parfois retenir sa curiosité serait une bonne idée.

- Oh... Désolée...

Excuses sincères, elle espérait ne pas avoir blessé la blairelle. Heureusement le sujet "chant" lui paraissait bien plus attractif et elle sauta sur l'occasion de changer de sujet en écoutant la réponse d'Alicia.

- J’adore chanter, alors je chante souvent un peu partout quand je peux. Je chante depuis que je suis petite et j’ai participer à beaucoup de concours dans le monde un peu partout. J’ai quelques moldus dans ma famille. Tu aimais?

Hm quelle chance elle avait. Jade avait beau se savoir dotée d'une voix plutôt acceptable, elle n'oserait jamais chanter en public, c'était trop effrayant. Elle n'avait rien de plus qu'une jolie voix, aucun charisme et surtout, aucune facilité à garder la tête haute face à un public. Rien que cette idée lui donnait mal au coeur. Ceux qui parvenaient à être à l'aise devant les gens l'impressionnaient. Comment faisaient-ils ? Comment arrivaient-ils à ne pas avoir peur du jugement si facile de la part d'autrui ? Cela restait un mystère total à ses yeux. Il y avait peut-être une petite part de jalousie, dans l'espoir qu'un jour peut-être, elle soit moins timide. Mais au moins, Alicia avait de quoi se produire devant les gens. Elle était talentueuse. Et ça, envieuse ou pas, Jade ne pouvait le lui enlever.

- Bien sûr que j'ai aimé, c'était très joli. Tu as raison de vivre ta passion, tu as beaucoup de chance alors fonce...

Petit sourire, mélange de mélancolie et d'encouragement. Ah si seulement les choses étaient différentes. Mais on ne choisit pas sa vie, son caractère un peu plus, celui-ci se modifiant au fil d'une vie. Mais de là à dire qu'un jour, elle oserait se lancer sur bien des points... c'était une autre affaire.
Alicia Steinfeld
Alicia Steinfeld
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Alicia Steinfeld, le  Ven 29 Déc 2017 - 15:39

Alicia avait vite repris son calme et le petit malaise qu’elle avait ressentie avait rapidement été remplacer. Elle était tout simplement redevenue la petite blondinette toujours trop de bonne humeur. Après tout, se morfondre sur ce qui s’était passé avec sa sœur ne mènerait à rien de toute évidence.

« Ne sois pas désolé, sa va. C’est plus que son petit me manque terriblement qui est difficile en tant que tel. » avait rajouter rapidement Alicia avant de sourire à nouveau. Ce petit avait crée quelque chose chez Alicia. Quelque chose de très important et puissant. Il lui avait fait découvrir une fibre maternelle très intense et puissante qu’elle ne connaissait pas. Malgré qu’elle fût jeune, elle savait qu’un jour, elle aurait des enfants à son tour et ce peut importe, elle ne pourrait pas vivre avec l’idée de ne pas en avoir…
Ali sortie rapidement de ses pensées un peu mêlées avant de sourire à Jade et de faire un petit hochement de la tête.

« Merci beaucoup. C’est gentil. Je travail très fort depuis que je suis toute jeune. » avoua la Poufsouffle. « J’ai passé énormément d’heure à me pratiquer et j’ai pris des cours durant plusieurs années. Je joue de la guitare également. Au début, s’était vraiment difficile à gérer, le stress et la foule, mais on s’habitue et au final, c’est ce qui me fait le plus plaisir. C’est quelque chose de très motivant. Bien sûr, parfois il y a des gens qui ne vont pas apprécier, mais en général, les personnes sont assez polies dans leur façon de le dire… Disons que j’ai plus souvent des gens dans le monde magique qui sont un peu méchants et me le font savoir que dans le monde moldu et la musique. »

Alicia après tout avait grandi dans une famille assez diversifiée. Sa petite sœur était cracmol, le grands-parents maternel était moldus…. Alors Alicia avait grandi dans un monde mixé entre les deux communautés et elle s’était forgé sa propre façon de voir les choses, d’agir et d’avancer. Elle trouvait les deux tout aussi fascinant et utilisait les deux tout autant. Elle avait eu l’occasion de pratiquer les fêtes moldus comme celles du monde magique également. Bref, Alicia était un mélange assez agréable, du moins à son sens.

« J’ai toujours cru que tout le monde possédait un petit quelque chose de spécial à eux. Parfois, ils ne l’ont pas trouvé, mais je suis persuadée que chaque personne a son petit talent. Tu crois que ce serait quoi toi ? » demanda Alicia intriguée. Pas seulement à savoir quel serait son petit talent, mais de savoir si Jade en avait une idée… « Et toi ? » ajouta la blondinette à Mungo, cet inconnu bien silencieux.
Hugo Mourlevat
Hugo Mourlevat
Poufsouffle
Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Hugo Mourlevat, le  Mer 21 Fév 2018 - 0:45

RP privé avec Mangemort 91

Morgan se baladait dans Pré-Au-Lard. Il sortait tout juste du Refuge où il était venu tenir compagnie à Thomas. C'était devenu un ami et son histoire lui faisait de la peine... Alors quand Shae faisait les afters, Momo en profitait pour aller pas loin et faire un tour, ou rendre visite à des gens, en attendant que Shae ferme et qu'ils puissent rentrer ensemble, ou non d'ailleurs. Il arrivait souvent au Blaireau de dormir seul, mais la compagnie de l'ancien.ne rouge et or lui faisait toujours du bien. Mais ce soir il préférait se promener seul, sous la demie-lune qui luisait comme un vers luisant dans un verre vide. C'est beau la poésie. Les rues vident, le sorcier était dans un coin perdu du village. Sortant sa baguette, il s'amusait à faire léviter de petits objets, à les faire danser dans le vide dans un balai de détritus. Et c'est là qu'un bruit de pas le sortit de sa rêverie, et quand se tournant, une silhouette lui faisait face.
Mangemort 91
Mangemort 91
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Mangemort 91, le  Mer 21 Fév 2018 - 0:58

Nous courons, nuit et jours, doucement ou non, nous nous perdons dans les ruelles les soirs de lunes,
les soirs de vent pour ne pas être vu, nous avions besoin de penser, de fuir la moiteur et la culpabilité qui nous rongeait depuis des mois,
depuis l'islande, l'acide et la torture de l'autre être. Celui qui nous cueillait la nuit, nous réchauffait, nous sauvait, nous faisait respirer.
Nous regrettions parfois, avoir trahi notre ordre en ne révélant rien, et Morgan en le laissant là dedans.

Alors nous voulions ses nouvelles, les véritables, poser les vraies questions, celles que l'autre nous se devait de passer sous silence, nous voulions savoir, réellement, trahir un peu notre maître pour se montrer, parce que l'amant nous intriguait, parce qu'il y avait une part de nous qui était désolée.
Alors nous savions qu'il traînait dans ce coin là, et enfilant notre masque avant de le rejoindre dans notre propre vie. Nous le rejoignons dans cette cape, et sortions de l'ombre devant lui et nous raclons la gorge. nous ne devrions pas être ici, mais traitement exceptionnel implique nouvelles à prendre. Comment te portes-tu ?
Hugo Mourlevat
Hugo Mourlevat
Poufsouffle
Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Hugo Mourlevat, le  Mer 21 Fév 2018 - 1:15

Le Blaireau était circonspect. Mais qu'est-ce qu'il lui chantait l'autre ? Puis pourquoi il disait "nous" ? Vu l'heure qu'il était, il devait sûrement être bourré. Pas de doute. Du coup Morgan gardait sa baguette bien en main. Bah ouais, si l'autre essayait d'lui mettre un poing dans le nez ou quoi. Au pire, valait mieux rester poli et répondre à sa question, peut-être qu'il partirait tout seul.

-Euh. Bah je vais bien, et toi-vous ? Enfin je sais pas combien vous êtes là dessous.

La stratégie du pingouin. Voilà, c'était ça ! En fait il devait être plusieurs sous la cape pour se réchauffer. C'est vrai qu'il faisait froid. Mais il existait des sorts pour se réchauffer. Après certain aimait bien le contact humain, mais c'était pas le cas de Blaireau.

-Vous avez besoin de quelque chose ?
Mangemort 91
Mangemort 91
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Mangemort 91, le  Mer 21 Fév 2018 - 1:26

La question en suspend, nous prenions de ses nouvelles, nous ne disions rien. Nous voulions savoir. comment il vivait le traumatisme, alors nous écoutions sa réponse, malgré l'air sur la défensive. Nous voulions savoir. Juste comprendre.

Euh. Bah je vais bien, et toi-vous ? Enfin je sais pas combien vous êtes là dessous.

Personne ne comprenait le Nous, et pourtant nous étions plusieurs, l'autre nous et 91, qui ne pouvait être qu'un, parce qu'ils ne pouvaient s'unir, cautionner le comportement de l'autre. Surtout vis à vis de lui. Alors nous répondions à ton interrogation.

nous cherchons des réponses. nous étions là quand la bête s'est réveillée, impuissants. tiens le coup.

Nos mots ne voulaient rien dire, ils n'avaient aucun sens mais c'était ici un besoin de notre conscience qui s'écriait. Un besoin d'exprimer.
Alors ceci dit, nous tranplanions au loin laissant l'autre nous reparaître.  


Fin du RP pour moi
Hugo Mourlevat
Hugo Mourlevat
Poufsouffle
Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Hugo Mourlevat, le  Mer 21 Fév 2018 - 1:38

Ouais donc l'autre était vraiment bizarre. Attendez, quand la bête s'est réveillé ? Les yeux du Blaireau s'ouvrirent ronds. Il n'eut pas le temps de réaliser que l'autre avait déjà disparu. La panique le prit. Son identité était donc découverte par un Mangemort... Peut-être même tous. Il avait été là quand Morgan s'était fait torturer. Mais pourquoi il était revenu ? Et surtout, pourquoi il lui a demandé s'il allait bien ? Est-ce qu'il essayait de le prévenir de quelque chose ? Tout tournait dans la tête de l'ancien Jaune et Noir. Il devait en parler. Il devait dire aux autres ce qui venait de se passer. Au moins il savait à quoi ressemblait le masque de ce Mangemort là. Reprenant son calme, il se dit que s'il lui avait voulu du mal, il l'aurait sûrement attaquer. Alors, fixant son esprit sur le seul endroit où il était sûr de trouver du réconfort : il transplana jusqu'au QG de l'Ordre pour leur expliquer ce qu'il venait de se passer.

Fin du RP
Murphy Flowers
Murphy Flowers
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Murphy Flowers, le  Mer 21 Mar 2018 - 21:09

PV : Kohane - Mon jardin secret.

Je traînais souvent à Pré-au-Lard ces temps-ci. Peut-être que je trouvais le village rassurant, qu'il me permettait d'être à la fois libre en toute sécurité. Je me disais qu'ici je risquais peut-être moins qu'à Londres. Mais dans tous les cas je demeurais tout seul, et c'est ce qui me rendait le plus triste. Le fait de ne pas avoir beaucoup d'ami et d'être constamment considéré dans un côté sombre. Parce que mon nom n'était pas vraiment inconnu, et les Hawks c'était un peu des extrémistes. Le sang pur et l'anti-moldu, ce genre de chose dans lesquels j'avais été bercé mais dont je voulais m'émanciper petit à petit.

Alors je marchais d'un pas lent sous le ciel nuageux du village sorcier. Il ne faisait pas vraiment chaud, on flirtait au zéro degré, et le soleil avait du mal à pointer le bout de son nez. L'hiver c'était bien, mais quand le printemps avait sonné son grand retour on attendait qu'une chose : voir les fleurs germer et le soleil nous réchauffer la peau. Et c'était pourtant loin d'être gagné.

Alors je sortais de mon manteau une petite cigarette et un briquet. J'allumais tout ça d'un coup de main. Inspirais la substance. Expirais le poison. Je savais que ce n'était pas bon pour moi, mais ça me réchauffait. A ma manière quoi. Et tandis que je m'amusais à donner vie à la fumée, je sortais de la poche arrière un petit papier. Il y avait là-dessus, des idées de potion assez sombres et des objets interdits par la lois que j'aurais aimé me procurer.

C'était une sorte de to do liste.
J'étais une sorte d'outlaw.

Et je rangeais la papier dans ma poche arrière parce que mes mains commençaient à se congeler. Les traces du froid, la peau sèche et les cellules qui craquaient. Mais au moment où je pensais que tout était bon, le papier tomba au sol. Pas loin d'une petite flaque d'eau. S'en fallait de peu. Mais moi, moi je continuais de marcher, sans même avoir remarqué de ma liste de souhait venait de disparaître.
Kohane W. Underlinden
Kohane W. Underlinden
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Kohane W. Underlinden, le  Ven 6 Avr 2018 - 18:56



Fin de service. Ding terminé, les gens. Je rends le tablier pour aujourd'hui. Ne pas assurer le soir, pas mon tour. Avoir le reste de la journée libre. Déléguer le boulot aux petit.e.s serveurs et serveuses. Faut bien qu'iels servent à quelque chose !
Je m'éloigne donc, refermant la porte des 3B derrière moi.
Heure de creux.
Avant que l'usine ne se remette à tourner pour les gens du soir.
Sans me retourner, je vais. Sous le ciel gris. Le soleil a du mal à percer ces couverture cotonneuse. Cependant, je trouve ça joli. Ce gris aux mille teintes sous une lueur tamisée. Ces nuages qui ont l'air si doux, si moelleux.
Tandis que je marche, je pense à mon frère étoilé. La fois où, lui et moi avons observé, ensemble, ces lourds nuages. Et avons volé avec eux en sautant du haut du saule cogneur. Beaux et magnifiques souvenirs.
Un sourire rêveur sur les lèvres, je continue d'arpenter quelques rues de Pré-au-lard prises au hasard. Je n'ai rien de particulier à faire. Pas de rendez-vous, de gens à voir. Pas d'urgence à régler ni rien.
Je pourrais rentrer. Transplaner, retrouver les Alpes, décor devenu si familier dans un chalet devenu presque familial.
Mais j'ai encore envie d'avancer un peu dans l'atmosphère britannique, traverser tel l'oiseau dans le vent le tranquille bourg de Pré-au-lard.
Les rues que je finis par connaître par cœur. Dans ses moindres recoins. Près de dix ans que je traîne dans le coin. Que je travaille aux 3B. Que j'écume les rues pour occuper les insomnies. Je finis par connaître l'endroit.
Remarquez, en ce qui concerne les insomnies, c'est différent, maintenant.
J'ai arrêté le Pré-au-lard nocturne -c'était bien plus excitant lorsque j'étais élève, parce que c'était enfreindre le règlement de ce vieux Kholov aujourd'hui trépassé et pas une larme pour le pleurer.
Lorsque j'ai quitté Poudlard, j'étais davantage dans Londres. A courir les rues de nuit. A chercher les oiseaux perdus, les fantômes dans l'ombre.

Depuis peu, j'ai arrêté.
Ai accepté de me poser.
Même si ce n'était pas pour dormir, seulement rêvasser sous les étoiles. Passer les insomnies dans un lieu plus sécurisé, plus calme, plus confortable, aussi.
Accepter un point d'ancrage et d'attache.
Accepter d'être, vraiment, quelque part. Dans un chalet, à reprendre pied avec la nuit. Toujours les insomnies qui guettent et reprennent le contrôle sans prévenir. Mais parfois, il m'arrive de dormir un peu mieux. Et même de rêver. C'est assez incroyable, ça. Généralement, je ne me souviens pas de mes rêves. Je suppose que mes nuits sont trop courtes et agitées pour qu'ils puissent réellement me marquer.
Mais là, je remarque un changement.
Quand, en ouvrant les yeux sur l'aube, quelques bribes d'images oniriques me restent.
Avant, je ne rêvais que les yeux ouverts, déambulant dans le monde dans une sorte de cocon d'ailleurs, cocon de couleurs pastel pour repeindre un monde gris.
Désormais, il m'arrive, parfois, de rêver aussi les yeux fermés, créer cette bulle dans mon inconscient et y flotter alors que le corps récupère comme il peut d'autres nuits blanches.

L'air un peu ailleurs, comme souvent, je ne regarde pas forcément devant moi. Je regarde surtout en l'air, à dire vrai. Parce que les nuages sont toujours là, gris. Menaçants, presque. Et les nuages gris, c'est aussi toute une histoire avec Arty. Les espions violets à paillettes, tout ça. Trop long à raconter. Mais tout ça pour vous faire comprendre que les nuages et moi, c'est une longue et belle histoire d'amour. Un lien fort et indestructible.
Je souris un peu bêtement
Et je manque de marcher sur un papier qui traîne par terre. Non, en fait, je ne manque pas, je lui marche bel et bien dessus. P't'être même que le parchemin a crié ai_euh mais je l'ai pas entendu.
En revanche, j'ai bien senti que ce n'était plus tout à fait du macadam sous la chaussure et j'ai détaché mon attention de là-haut pour venir en bas.
Sourcils arqué, interrogation.
Je me penche pour ramasser la chose laissée tombée. De la chance : à quelques centimètres près, ça tombait dans la flaque et ririp l'encre.
Je soulève le parchemin en le tenant entre le pouce et l'index. Y'a des trucs écrits dessus et pas de nom. Mais au loin, une silhouette qui s'éloigne tout tranquillement. Un instinct -ça appartient peut être à la personne là-bas.
Flemme de lui courir après. Flemme de crier. Alors je dégaine ma baguette et lance dans sa direction un #eolo procella, histoire de le déstabiliser voire le faire tomber ou l'arrêter.
Toute tranquille, je trottine en sa direction.

-J'crois t'as oublié quelque chose, je dis, d'un ton calme en lui tendant son parchemin rapidement parcouru précédemment sans y avoir forcément cherché à comprendre quelque chose.

Contenu sponsorisé

Un coin à l'abri des regards - Page 5 Empty
Re: Un coin à l'abri des regards
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 7

 Un coin à l'abri des regards

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.