AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Les Docks
Page 3 sur 3
Rencontre sur les Docks
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle

Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Emily Lynch, Ven 28 Sep 2018 - 23:31


Cette rencontre, c’était un peu comme voir un film de notre vie, voir ce qu’on avait accompli ou plutôt ce que l’on avait échoué dans mon cas. Peut-être étais-je bien trop critique envers moi, je n’arrivais pas à voir le positif, enfin si, mais malheureusement son impacte était bien moindre que les échecs. On apprend toujours de ses erreurs il parait, moi je ne faisais que ressasser tout cela encore et encore, toujours sans cesse à la recherche de ce que j’aurais pu faire pour changer le court des événements. Mais tout cela c’était le passé, non pas que je n’étais plus si critique que ça envers moi, mais j’arrêtais de vouloir changer le passer, je voulais à présent me tourner vers l’avenir, j’avais aujourd’hui tout un tas de raison de progresser et non de me morfondre sur mes échecs. Cependant, cette rencontre faisait remonter de vieux souvenirs, aussi bien des bons que des mauvais, je préférais me concentrer sur les bons, bien qu’un négatifs restait, je ne pouvais pas le soustraire à mes pensées, il tournait encore et encore dans ma tête, je devais sans doute le dire pour qu’il sorte, mais je n’étais pas convaincue de l’utilité de la chose, alors je me contentais de profiter du moment, des retrouvailles pour savoir comment cette vieille connaissance allait. Avait-elle subi autant de changements que moi dans sa vie ? Je me livrais donc à un exercice inhabituel à une certaine époque, je disais simplement, sans détour ce qu’il m’était arrivé, sans entrer dans les détails non plus sinon j’en aurais eu pour des heures, voir des jours.

- Je les fabrique, mais je ne les vend plus. Je me suis arrangée avec Anthony - je sais pas si tu vois qui c'est, Anthony Adams, c'est le proprio d'Ollivander's. Enfin bref, maintenant je travaille au Ministère.

Evolution, changement de plan de carrière, Izsa semblait tout de même attachée au monde de l’artisanat, de création des baguettes, etc. Fini la vente au comptoir pour elle et ça n’était peut-être pas plus mal ainsi, au moins elle ne voyait plus les jeunes têtes blondes qui venaient acheter leur première baguette, je pouvais comprendre cela.

- Pas Auror. Département des Mystères.

- Département des Mystères… dois-je m’attendre à un nouveau mystère de ta part ? Je suppose que tu n’en parleras pas, même sous la torture ?

Je me mis soudainement à rigoler, oui je trouvais ça drôle et ce à plusieurs niveaux, après tout ça n’était pas son seul secret et on savait très bien toutes les deux de quoi il s’agissait. Enfin bref il valait peut-être mieux que je n’insiste pas trop, après tout je n’avais pas à tout savoir, surtout si cela concernait le Ministère de la Magie, inutile de s’attirer bêtement des ennuis. Je me contentais donc de cette petite blague pour finalement laisser place à un silence. Peut-être histoire de profiter du moment ou simplement reprendre sa respiration. Et tandis que le silence s’installait pour de bon, une certaine nostalgie était en train de prendre place, comme-ci tout cela était inévitable, mon cœur se resserrait sous le poids des regrets liés à cette époque passée et comme si on s’était passé le mot, le sujet qui devait arriver à un moment ou un autre arriva.

- L'Ordre est toujours là.

- Oui, je sais dis-je bêtement, comme si tout était évident alors que je n’en savais rien. Je n’aurais jamais dû partir, je craignais trop de… Enfin ça n’a plus d’importance maintenant, je suis désolée de vous avoir quitté… Quelques regrets, j’aurais voulu pouvoir les effacer. Enfin, si vous avez besoin de quelqu’un, je suis prête… Sinon vous vous en sortez comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Izsa Hilswood
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Izsa Hilswood, Sam 13 Oct 2018 - 23:05


- Oui, je sais. Je n’aurais jamais dû partir, je craignais trop de… Enfin ça n’a plus d’importance maintenant, je suis désolée de vous avoir quitté… Enfin, si vous avez besoin de quelqu’un, je suis prête… Sinon vous vous en sortez comment ?

Une pause. Izsa réfléchit à ce qu'elle allait répondre. Elle voulait répondre sincèrement, mais elle ne pouvait pas trop donner de détail. Emily ne faisait plus partie de l'Ordre, alors elle ne pouvait pas lui confier d'informations vraiment sensibles. Elle tenta donc d'expliquer :

- Les Mangemorts sont plutôt discrets en ce moment... Mais je ne pense pas que cela soit une bonne nouvelle. Ils doivent être en train de préparer quelque chose. Leurs méthodes ont changées.

Moins de massacre de moldus et plus d'impostures. Deux fois, au moins, ils avaient salis le nom des Phénix en perpétrant des attaques en se faisant passer pour eux. Izsa préférait cela, en un sens, si cela évitait qu'il y ai des dizaines de victimes à chacune de leur attaque. Cependant, cela signifiait que l'Ordre étaient de plus en plus en danger. C'était comme si ils avaient une cible dans leur dos. D'ailleurs, elle savait que c'était pour cela que Morgan était parti.

- Ce qui m'inquiète le plus, c'est que leurs idées se répandent de plus en plus dans la communauté magique. Comment sommes nous sensés protéger tout le monde quand la moitié des civils pensent qu'il serait juste qu'on écrase les moldus et les soumettent à notre volonté ?

Puis, elle se rappela qu'Emily n'avait pas fait que poser une question. Elle avait aussi fait une proposition.

- On a besoin de toute l'aide qu'on peut avoir, dit-elle, en essayant d'être enjouée mais elle avait surtout l'air dépitée. Avoir quelqu'un tel que toi à nos côtés, ça serait une excellente chose.

La jeune femme n'était pas comme les autres personnes qu'Izsa avait introduites à l'Ordre du Phénix, jusqu'alors. Déjà, elle avait été formée à se battre, et elle voulait bien parier que son temps hors de l'Angleterre ne l'avait pas fait rouiller. Cependant, ce qui faisait qu'elle sortait le plus du lot -du moins aux yeux de la vétéran qu'était la Hilswood- c'était qu'elle savait exactement dans quoi elle mettait les pieds. Elle connaissait le danger, la pression, le sentiment d'être toujours sur ses gardes. Elle savait qu'ils ne menaient pas la vie de justiciers blancs sauvant la veuve et l'orphelin sous les applaudissements de la population. Ils avaient une mission ingrate, travaillant dans l'ombre sans demander de lauriers. Mais ils ne combattaient pas pour les lauriers.
Ils étaient ceux qui faisaient ce qui devait être fait.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Emily Lynch, Lun 15 Oct 2018 - 15:19


J’apprenais que les Mangemorts se faisaient à présent plutôt discrets, chose qui n’était pas vraiment dans leurs habitudes, sauf lorsque ces derniers ne sont pas en position de force, c’était assez surprenant d’apprendre qu’à présent ils avaient changé de méthode, abandonner le spectaculaire pour le complot ou peut-être que non. Après tout ils avaient toujours joué que les deux tableaux, non ce qui était surprenant était qu’ils ne semblaient à présent jouer que sur un seul et unique tableau. C’était assez difficile à imaginer, mais parfaitement limpide lorsqu’Izsa me raconta la suite. Comment faire en sorte que les gens soient d’accords avec vous si vous ne commettez que des attentats ? Les Mangemorts devaient changer de rôles s’ils voulaient être pris au sérieux et engranger un maximum de partisans à leur cause, ils devaient faire tout ce qui était en leur moyen pour inverser les rôles. De leur point de vue, ils avaient tout intérêt à manipuler, faire des actions criminelles pour ensuite les attribuer à leur seul ennemi. Les règles du jeu avaient à présent changé et ça n’était pas pour me déplaire, c’était une perspective assez intéressante, l’échiquier n’était plus recouvert du sang des victimes, mais de l’ancre de la manipulation, de celui qui fera le plus beau discours pour en convaincre le plus. Je n’avais jamais été une grande oratrice, mais j’avais appris au travers de mes voyages qu’un bon discours et de bons arguments pouvaient parfois être mille fois plus efficaces qu’une attaque spectaculaire avec des dizaines, voire des centaines de victimes.  

- Ce qui m'inquiète le plus, c'est que leurs idées se répandent de plus en plus dans la communauté magique. Comment sommes nous sensés protéger tout le monde quand la moitié des civils pensent qu'il serait juste qu'on écrase les moldus et les soumettent à notre volonté ?

- Parfois il ne suffit pas d’être beaucoup, il suffit juste de savoir comment s’y prendre et puis il reste l’autre moitié, c’est ceux-là qu’il faut soutenir, c’est à eux qu’il faut donner le pouvoir de changer les choses. L’Ordre n’est qu’une sorte d’arme au service des gens qui en ont besoin, faire en sorte que ceux qui soient exposés ne prennent pas de risque. Ce n’est pas à l’Ordre de prendre le pouvoir, mais de le donner aux bonnes personnes.

C’était un peu ce qui opposait les deux groupes, un voulait prendre le pouvoir pour faire changer le monde à sa volonté, à ses idées tandis que l’autre voulait simplement faire en sorte que tout le monde puisse être et vivre en paix sans prendre le pouvoir, juste être là pour empêcher certains de faire le mal. Ca faisait un peu cliché dit comme ça, mais après tout, le monde est un gros cliché.

- On a besoin de toute l'aide qu'on peut avoir. Avoir quelqu'un tel que toi à nos côtés, ça serait une excellente chose.

- Pas besoin de me flatter tu sais. Petit sourire en coin je repris directement la parole. Je suis prête à reprendre du service, je connais les risques et je pense pouvoir apporter quelque chose à tout ça… Je ne veux plus jouer un rôle de second plan et me contenter d’attendre, je ne suis pas revenue pour regarder le monde s’effondrer alors que je peux agir…

Peut-être aurais-je du me taire et attendre de voir ce qu’elle allait me proposer, mais je ne pouvais plus me contenter d’attendre qu’on me propose quelque chose, j’avais vécu assez de choses pour savoir ce que je voulais et ce que je pouvais faire.
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Izsa Hilswood
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Izsa Hilswood, Dim 28 Oct 2018 - 18:07


Emily semblait essayer de faire positiver notre Phénix en chef. De son côté, Izsa vivait dans un entre deux étrange, qui pouvait être décrit comme un nihilisme inflexible. Elle n'avait pas besoin qu'on lui dise de garder espoir, on qu'on l'encourage. Elle ne se battait pas pour allumer une flamme dans le cœur des gens, et elle était probablement la plus lâche de tous les Phénix ayant un jour mis les pieds dans l'Ordre.

Elle se battait parce qu'elle n'aurait rien pu faire d'autre. Elle ne pouvait pas abandonner, parce qu'elle ne savait pas ce que cela voulait dire. L'Ordre du Phénix, c'était sa vie. Il ne s'agissait pas juste d'une métaphore pour dire que c'était la chose la plus importante à ses yeux, où qu'il n'y avait rien d'autre pour elle que le combat contre les Mangemorts. L'Ordre du Phénix, c'était sa vie parce que c'était la seule façon pour elle d'exister. Elle ne pouvait pas sacrifier sa vie pour l'Ordre ; elle mentirait, fuirait et trahirait pour avoir un battement de cœur supplémentaire. Parce que l'Ordre était une raison de vivre, et pas de mourir.

- Pas besoin de me flatter tu sais. Izsa haussa les épaules, elle ne cherchait pas spécialement à flatter son ancienne compagne d'arme. Elle ne faisait que dire ce qu'elle pensait. Je suis prête à reprendre du service, je connais les risques et je pense pouvoir apporter quelque chose à tout ça… Je ne veux plus jouer un rôle de second plan et me contenter d’attendre, je ne suis pas revenue pour regarder le monde s’effondrer alors que je peux agir…

Oui, c'était cela. On ne pouvait pas regarder le monde s'effondrer alors qu'on pouvait agir. Le nihilisme inflexible. Izsa se demanda si cette mentalité était propre à tous les Phénix, ou bien si seuls ceux qui avaient eu l'expérience de défaites et d'attaques s'apparentant à des massacres avaient cet état d'esprit. On ne pouvait pas subir de tels coups durs sans perdre un peu de son optimisme. Le monde pouvait s'effondrer, il allait très probablement s'effondrer. Et alors ? Ce n'était pas une raison pour arrêter la lutte.

- Je vais en parler avec les Phénix. Il y a beaucoup de gens que tu ne connais pas parmi nous, mais je compte bien les convaincre qu'il faut que tu fasses partie des nôtres.

Elle n'était pas juste la cheffe de l'Ordre, après tout : elle était son membre le plus ancien. D'ailleurs, c'était de ce dernier point qu'elle tirait le plus de son aplomb, pour promettre à demi-mot qu'Emily pourrait redevenir Phénix. Elle comptait sur le fait que sa voix soit entendue et, surtout, écoutée.

- Tu as toujours ton gallion ?

Normalement, il s'agissait d'une question rhétorique. Tous les anciens Phénix gardait leur gallion d'urgence. C'était essentiel pour rester en contact. On ne savait jamais, cependant : la vie n'était pas un long fleuve tranquille. Une perte ou une destruction pouvait toujours arriver.

- Tu sais déjà où tu vas te poser, maintenant que tu es de retour à Londres ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Emily Lynch, Dim 4 Nov 2018 - 15:09


Quel rôle allais-je pouvoir jouer sur cet échiquier qu’est notre monde ? J’avoue que je n’en avais pas la moindre idée, tout ce dont j’étais certaine, c’est que si je devais prendre part à tout cela, je refusais catégoriquement de n’être qu’un simple pion sacrifié pour des projets plus importants… Il était sans doute temps de prendre les choses en main, même si tout cela était voué à l’échec, rien n’était déterminé de toute manière et quand bien même ça valait le coup d’essayer. Ainsi quoi qu’il advienne je n’aurais rien à regretter, tout tenter, tout donner pour le meilleur, pour le pire. Enfin ça c’était en théorie, ce que j’aurais aimé, mais rien n’était fait, rien n’était garanti… Je ne savais pas si j’avais encore réellement ma place dans cette lutte, peut-être qu’en fin de compte je devais me contenter d’observer, de rester à l’écart et me battre pour ma propre survie et non celle des autres ?

- Tu as toujours ton gallion ?

Je posais la main sur ma poche, comme si le fait d’en parler l’avait fait réagir. C’était toujours amusant de se rendre compte qu’un si petit bout de ferraille pouvait nous rendre limite parano… Je me souvenais alors des temps passés durant lesquels j’angoissais à l’idée qu’il se mette à me cramer la poche tout comme l’idée qu’il ne fonctionne jamais, mais avec le temps il finissait plus souvent sur la table du salon à attendre qu’il se passe quelque chose. J’avoue que même si je m’étais éloignée du tout cela durant un moment, il m’était impossible de m’en séparer, comme si je savais qu’un jour j’en aurais encore besoin.

- Oui je l’ai toujours, il ne m’a jamais quitté.

Pendant un instant, j’aurais été curieuse de dire le contraire, afin de faire une blague à Izsa, voir sa réaction, puis je me rendis compte que ça n’aurait fait rire que moi, du coup à quoi bon s’embêter avec ce genre de choses si ce n’est pour créer un malaise pas spécialement le bienvenu.

- Tu sais déjà où tu vas te poser, maintenant que tu es de retour à Londres ?

- Pour le moment j’occupe les hôtels moldus, je n’ai pas encore eu l’occasion de retrouver réellement notre monde. Je préfère encore garder un peu de distance, le temps de finir quelques bricoles familiales. Mais après je devrais surement me trouver un autre logement, je ne pense pas pouvoir retourner là où je vivais avant…
Revenir en haut Aller en bas
Izsa Hilswood
Izsa Hilswood
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Izsa Hilswood, Dim 25 Nov 2018 - 0:37


Izsa sourit en voyant qu'à la mention du gallion d'urgence, Emily posa sa main contre l'endroit où il devait se trouver. Comme elle s'en doutait, on ne pouvait pas décrocher de ce genre de choses. De son côté, elle ne s'imaginait pas un monde dans lequel elle serait séparée de l'objet en or. Pas un univers parallèle, pas une timeline différente, dans laquelle elle ne posséderait pas ce moyen de communiquer avec ce qui lui tenait le plus à cœur.

La seule possibilité aurait été qu'elle soit morte ou bien à Azkaban. Good luck with that.

En tout cas, Emily avait beau toujours posséder son lien avec les Phénix, elle n'était pas encore totalement de retour chez les sorciers. Cela devait faire bizarre, d'être de retour après aussi longtemps. Par quel bout attrapait-on sa vie ? Est-ce qu'on mettait de l'ordre, ou est-ce qu'on filait droit... Izsa espérait que son alliée n'allait pas tarder à revenir en plein milieu de la société sorcière britannique. Parce que c'était mieux pour elle ne de pas être en marge...Et parce que l'Ordre avait besoin d'un réseau.

En écoutant la jeune femme parler, elle comprit également qu'Emily devait avoir pas mal de soucis, dans sa vie. Elle ne vivait pas chez elle mais dans des hôtels. Elle avait "des bricoles familiales". N'oublions pas son gosse, puisqu'elle en avait un maintenant. La vie ne devait pas être facile tous les jours. Izsa lui aurait bien proposé son aide, mais elle n'avait pas l'impression que c'était son rôle. La distance les avait éloignées, et ce n'était pas comme si elles avaient été spécialement proches même avant cela. Relations cordiales, sans doute amicales, pas... "fusionnelles" ? Elle manquait du vocabulaire adapté. Elles n'avaient jamais été des confidentes, en tout cas.

- N'hésite pas à passer me voir, si tu as besoin de quoi que ce soit. Quand je ne travaille pas, je suis généralement dans le Chemin de Traverse.

Il n'y avait pas grand chose de plus qu'elle pouvait faire. Un silence flotta, alors qu'elle se demandait quelle suite donner à leur conversation. Probablement aucune, sauf que c'était encore plus compliqué de trouver une façon de prendre gentiment congé.

- J'y vais... On se revoit bientôt, du coup !

Ça oui. Elle pouvait le garantir. Leurs aventures étaient loin d'être terminées.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emily Lynch
Emily Lynch
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Emily Lynch, Jeu 29 Nov 2018 - 20:50


J’espérais que l’avenir s’annonce plus agréable que mon passé, avoir un peu plus de bonnes choses que d’échecs consécutifs, que d’ennuis aux conséquences désastreuses. Ma situation actuelle n’était probablement pas la plus facile à vivre, mais après tout j’avais connu bien pire que tout cela, ça n’était pas le fait de passer quelques jours, quelques semaines un peu cachée du monde qui allait m’abattre, j’étais prête à remonter sur le ring et à montrer les dents face aux embuches de la vie. Faire face aux emmerdes, aux critiques et aux attaques. Mon château fort n’était peut-être pas encore construit mais j’étais prête. De plus reprendre contact avec quelques anciennes connaissances comme Izsa était fort bénéfique, je ne pouvais qu’apprécier sa proposition d’aide en cas de besoin. Ne pas se sentir rejetée dès mon retour, j’avais de quoi tenir.

- Merci à toi, j’espère que je n’aurais pas besoin d’abuser de ton aide… mais ça sera un plaisir de te revoir à l’occasion, histoire de parler du bon vieux temps.

Je la regardais s’éloigner tandis que je restais là à profiter de la vue sur le fleuve, rien de bien exceptionnel, mais j’avais comme le sentiment d’avoir accompli quelque chose, une étape franchie pour mon retour à la civilisation.

- Fin du RP ° Merci à toi Zaza -
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Day
Charlotte Day
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Charlotte Day, Lun 7 Jan 2019 - 14:22


rp avec mangemort 84

I need to escape

J’ai mis du temps à me rendre compte de la cruauté de la punition de ma mère. Me mettre dans un pensionnat ressemblait à une délivrance. Loin de ses griffes, je suis heureuse. Du moins plus qu’en sa proximité. Puis mes dix-sept ans ont sonné. Je suis devenue adulte. Plutôt majeure. Libre d’utiliser la magie comme bon me semble. Libre de rêver de plus. Délivrée de mes chaînes. A un détail prés. Je suis enfermée chez les moldus. Piégée par ce foutu secret magique. Incapable de pouvoir exprimer mon véritable art. Prisonnière de ce monde. Agonisante.

Je meurs à petit feu dans mon lit. Le sommeil veut pas de moi. Même ma camarade de chambrée s’y met. Elle chantonne sa symphonie ronflante numéro quatre. La plus bruyante de toute. J’en ai marre de ma vie. J’ai cru que la fin de l’adolescence la changerait. En soi, elle l’a fait. Elle l’a empiré. Je me lève. J’approche de la fenêtre. J’aperçois les docks pas très loin. Une idée me traverse l’esprit. Une folie. Partir en douce et la rejoindre. Aller retrouver ma sœur. L’éblouir d’éclairs et autres sortilèges. La faire miroiter ce qu’elle fera un jour. Ce que je lui ai promis.

Le germe grandit vite. Si vite qu’il me fait m’habiller. D’une tenue banale d’une jeune fille ordinaire. Seule ma cape noire trahit ma véritable nature de sorcière. Il me pousse à faire mes bagages. J’emmène que mon kit de survie. Mon sac rempli de mon matériel de peinture. J’ouvre le carreau. La nuit dort profondément. Un silence de cathédrale règne dehors. Je regarde en bas. Y a bien trois mètres qui me séparent du sol. Insuffisant pour briser ma volonté. Je dégaine ma baguette et saute. Je lance un Molliare en l’air. Un matelas d’herbe amortit ma chute. Je me suis évadée.

Je me planque dans ma cape. Je me camoufle dans la nuit. Je prends la direction des docks. L’heure tardive rend désert les lieux. Mon voyage doit patienter l’arrivée de l’aube. Je compte fuir pour Glasgow. Là où habite Audrey. Je sors une toile vierge et tout mon matériel de mon cabas. Eclairée par la lune, je débute une œuvre. Il faut bien m’occuper pendant cette nuit blanche. Ça sera son cadeau. Un de mes rêves. En attendant qu’elle écrive les siens. Quand je lui aurai offert la magie.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mangemort 84
Mangemort 84
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Transplanage
Legilimens


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Mangemort 84, Mar 8 Jan 2019 - 14:14


Les docks, lieu privilégié de tes exactions nocturnes, de tes réflexions.  Quand le monde éveillé n’est plus capable de répondre à tes interrogations, tu viens te noyer dans les eaux troubles de la Tamise, dans ce silence qui règne au creux de la nuit. Et parfois, tu trouves des âmes à corrompre, des yeux à ouvrir. Parce qu’il n’est pas rare que les paupières des sorciers soient closes. La faute à trop d’années d’ignorance, à trop d’errance Ministérielle. A trop de mensonge à la communauté sorcière. Toi et les autres masqués, vous passiez pour ce que vous n’étiez pas. Parce qu’il fallait bien faire croire que vous étiez des monstres haineux pour mieux couler la Cause qui vous est chère. Mais peu à peu, la vérité se rétablissait. Les massacres trouvaient un sens. Les meurtres exprimaient une envie d’autre chose. Parce qu’ils ne vous écoutaient pas si vous preniez la solution la plus facile.

Dans la pénombre de la nuit, tes yeux scrutent au travers du masque balafré. Ils cherchent une cible, une âme potentielle qui se serait perdue, qui aurait besoin d’être aiguillée dans les pas des ténèbres. Ou juste une âme qui aurait besoin d’autre chose. Après tout, les terreurs étaient nombreuses dans la nuit. Dans le silence parfait de la nuit, tu surplombes les docks, perchée sur un tas de containers vides.

Et puis une présence se fait remarquée. Délicate, douce. Presque tendre. A frôler les murs constitués de containers. Comme si la silhouette ne voulait pas se faire remarquer. Trop tard. Sourire carnassier sur le visage alors que tu transplanes à quelques mètres de la silhouette. L’obligeant sans doute à s’arrêter. Peu t’importe, à dire vrai.

- Malsoir Miss. Il est un peu tard pour profiter des docks

Simple mise en bouche, la hâte de savoir comment elle réagirait au ventre. La baguette était là, prête à réagir si cela s’avérait nécessaire. Après tout, il fallait toujours être sur ses gardes, surtout lorsqu’un masque recouvrait ton visage. Après tout, les rencontres nocturnes réservaient toujours de drôles de surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Day
Charlotte Day
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Charlotte Day, Mar 8 Jan 2019 - 17:16


La Tamise me chante une berceuse. Une tendre mélodie calme. On dirait qu’elle veut me faire dormir. J’admire sa détermination. La mienne est plus forte. J’ai pas besoin de sommeil pour rêver. Juste d’une toile et d’un pinceau. Je vais lui prouver. Mon outil commence sa promenade. Il suit aucune route. Il fait ce qu’il lui plait. Mon bras est que son guide. Nullement un directeur. La luminosité m’aide guère à comprendre le voyage. La demi-lune est insuffisante. J’aurai la surprise à la lever du soleil. Si j’arrive à le terminer. Un craquement m’indique une présence. Je suis plus seule.

Point de docker gênant. Une Ombre est là. A côté de moi. Munie de son masque. Comme la plupart des adultes d’ailleurs. Elle, au moins, assume son port. Je mets sur pause mon songe. Je baisse mon arme picturale. Je vois pas une ennemie en sa personne. Un « Y a pas d’heure pour profiter de la liberté… » sort naturellement. Aucunement violent. Pas plus que d’habitude en tous cas. Même ton employé que pour le personnel de Poudlard. Idem pour les tortionnaires du pensionnat. L'absence de formule de politesse est classique. L’Ombre mérite-t-elle meilleure considération ? Tout dépend si elle veut me remettre en cage. Ou m’aider à m’envoler. Je sais pas encore quoi penser. Je penche ma tête. Je cherche son regard camouflé. Trop bien planqué malheureusement. Ma réponse attendra ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mangemort 84
Mangemort 84
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Transplanage
Legilimens


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Mangemort 84, Jeu 10 Jan 2019 - 19:11


Un sourire carnassier se place sous le masque balafré. Parce que la réponse que t’offre la jeune fille est emprise d’un certain besoin de liberté. Les âmes comme cela, que l’on enferme ni en cage ni sous couvert d’idéaux nauséabonds, sont parfaits pour vous. Pour porter la Cause qui est tienne. S’affranchir des chaînes, c’était ton quotidien, libérer la communauté sorcière du joug du secret magique, c’était ce qui te portait.

- Voilà qui est une sage parole Miss

Et qui annonçait sans doute une rencontre au gout plus agréable qu’escompté. Il fallait admettre que la jeunesse sorcière semblait ouvrir davantage les paupières que leurs aînés, trop occupé à rogner leurs chaînes sans voir que l’ensemble de la communauté était prisonnière de lois incongrues. L’enfant était-elle différente ? Portait-elle sur le monde un regard empreint d’insouciance, ou au contraire était-elle particulièrement pertinente quant à l’état du monde magique ?

- Et que pensez-vous des chaînes qui tiennent votre magie ?

Parce qu’être éprise de liberté mais refusait de se liberer des chaînes des sorciers, voilà qui était un peu ironique. Peut-être que l’adolescente serait surprenante ? Tu n’en attendais pas moins. Il faudrait alors voir ce qu’elle pouvait faire pour se rendre utile. Sinon, tu lui rappellerais bien ses propres propos concernant les horaires de la liberté. Aucun bâillon ne couvrait ta bouche, aucun boulet ne traînait à tes chevilles, tu étais donc très bien placée pour ce genre de discussion.

Et au-dessus, la lune qui veille, délicate, en demi-phase, demi-teinte. Comme si elle voulait louer les louages de ton propos. Les étoiles n’étaient pas très visibles, la faute certainement à la pollution visuelle de Londres à proximité. Problème urbain dont les sorciers se fichent – pour le plus grand nombre en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Day
Charlotte Day
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Charlotte Day, Jeu 10 Jan 2019 - 22:14


C’est la première fois qu’on me qualifie de sage. Je suis plutôt habituée à d’autres mots. Moins flatteurs. Je sais pas si je mérite cet adjectif. Ça serait prétentieux de ma part. J’suis pas une Serdaigle. Quoique cette maison a pas le monopole de la sagesse. Enième cliché. Nouvelle case. Et moi l’inclassable. Je suis bleu. Rouge. Tantôt doré. D’autres fois argentée. Je suis ce que m’offre ma palette. Je suis multicolore. Je suis une artiste. Vivant dans un monde de rêves. Où tout est possible. Je suis libre dans ma bulle. Loin des chaines de la vie. Loin de cette triste réalité. Qui me retient prisonnière.

Ça rend souvent jaloux les adultes. Ils me répriment. Ils tentent de me recadrer. De me ramener sur le droit chemin. Leur chemin. L’Ombre se démarque. Elle me réprime pas. Elle fait ce que personne a fait. Elle ouvre le dialogue. « Qu’elles sont trop nombreuses… injustes… » Ma langue se délie sans difficulté. La fatigue l’aide sans doute. L’envie de déverser mes maux aussi. Trop de choses me rongent de l’intérieur. Il lui suffirait d’observer mes toiles. Mes douleurs y sont. Invisibles pour la plupart des gens. Et pourtant j’hurle si fort. Que la moitié de Londres pourrait se réveiller. Sourde oreille des législateurs. Qui en rajoutent sans arrêt.

Mon pinceau se dresse. J’affiche fièrement mon outil. Mon arme. « Je lutte à ma façon pour m’en détacher… » L’art est mon exutoire. Ma façon pacifiste de briser mes liens. Je veux simplement m’évader. J’y arrive régulièrement. Je me perds dans mes propres pensées. Je donne un coup sur ma toile. Je redonne mon attention à l’Ombre. Petit moment d’égarement. Un saut de concentration. Une de mes caractéristiques. « Vous connaissez d’autres techniques ? » Je lance sans transition. Simple curiosité. Un profond désir. De trouver les clefs des cadenas. Je me souviens des on-dit sur son groupuscule. Celui dont je crois qu’elle appartient. Un besoin de démêler. Le vrai du faux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mangemort 84
Mangemort 84
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Transplanage
Legilimens


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Mangemort 84, Jeu 10 Jan 2019 - 23:00


Elle abondait en ton sens. Les chaînes sont trop injustes, elles empêchent les ailes de se déployer, pour permettre aux sorciers de s’exprimer par la si belle magie qui les caractérise. S’ils étaient nés avec ces pouvoirs, c’était bien pour s’en servir, sinon quel intérêt ? Le hochement de tête se fait voir, marquant un accord avec la jeune sorcière. Accord silencieux, presque tacite. Après tout, il n’y avait pas toujours besoin de mots, der paroles, de propos, pour se faire comprendre.

Elle lève ce qui ressemble à une baguette, mais est en fait un pinceau. Dessinant un nouveau sourire sous ton masque. Sa langue se délie, offrant une vision de son esprit. Vision sommaire, rapide. Elle indique qu’elle lutte à sa façon pour s’en détacher. A chacun sa méthode, même si la sienne, un brin utopiste, te semblait trop légère. Une pause se fait, un silence s’installe alors que l’adolescente retourne à son œuvre. Un besoin d’exultation qui se fait peut-être sentir dans les veines de la sorcière. Une brèche à combler, une faille dans laquelle s’engager, alors qu’elle demande :

- Vous connaissez d’autres techniques ?

Un petit ricanement se fait entendre. Bien entendu que tu avais d’autres techniques, c’est comme si tu avais une immense bibliothèque qui t’indiquais quoi faire et à quel moment. Peut-être trouviez-vous cela à Hollow Bastion ? Peut-être pas. En tout cas, pour la libération de la magie, des sorciers, tu avais des idées. Nombreuses. Dont certaines n’étaient réalisables que par le biais d’alliés, d’atouts. De cartes cachées dans les manches de ta cape. Pour être surprenante, toujours plus. Ne jamais être là où les ennemis attendent, tapis dans l’Ombre, sous couvert d’une justice qu’ils étaient incapables de comprendre.

- Un tas, Miss, un tas de technique susceptible d’apporter la libération des sorciers de notre monde. De libérer la magie qui est nôtre. De pouvoir librement s’en servir. Partout. Sans aucune limite. N’aimeriez-vous pas ce monde Miss ? Cette possibilité d’être réellement qui vous êtes ?

Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Day
Charlotte Day
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Charlotte Day, Ven 11 Jan 2019 - 12:07


Un rire pour réponse. Mon visage se ferme. Je me suis calfeutrée. Derrière mes barreaux à poils. Je vois pas ce qu’il y de drôle. Ma question était sincère. Je voulais pas réentendre le son de maman. Surtout pas maintenant. Pas avant mon départ. Pas quand j'me sens libérée. Son ricanement ressemble au sien. Le même bruit moqueur qu’elle m’a offert. Le jour où j’lui ai anoncé vouloir être une artiste. Indigne de la famille qu’elle disait. Elle avait déjà tout planifié. Mon bureau attendait que moi. Elle avait aménagé ma cellule au Ministère. Emprisonnement programmé. Ma mère se cache-t-elle derrière ce masque ? L’Ombre est-elle le fantôme de mon passé ?

Je sors ma véritable arme de sorcière. Je formule un Lumos. L’éclairage du ciel est bien faible. Pour apercevoir les traits de l’Ombre. J’approche l’extrémité au niveau de ses yeux. Je dois savoir. Si maman est venue me faire la morale. Je suis prête pour l'affrontement. Je sens mon cœur battre. Mélange de peur et d'excitation. Un duel chez les moldus. Elle se retrouverait piégée. Dans ses propres convictions. Je stoppe mon mouvement. Des mots sortent de sa bouche. Des paroles me prouvant sa différence. Amy est incapable de prononcer de telles choses. Même dans mes rêves les plus fous. Elle est trop attachée. A ce foutu secret magique. Je lance le contre-sort. Je rends le crépuscule à l’Ombre. Son élément naturel.

La baguette file se ranger sous ma cape. Mon sourire est revenu me rendre visite.. « Sages paroles que vous avez là… » Je lui retourne son compliment. « J’en rêve chaque jour qui passe... » Je lâche un profond soupir. « Mais le Ministère partage pas nos avis… » Il préfère le contrôle de ses moutons. Il me rend chèvre avec toutes ses lois. Du moins il essaye. Difficile d’attraper une artiste. Une personne toujours en train de planer. « Je le comprends pas… Pourquoi doit-on cacher nos capacités ? Faut-il renier ce qu’on est pour vivre dans ce monde ? Faut-il se fondre dans un moule ? C’est si compliqué de me laisser m’exprimer ? J’en demande trop ? Comment vous faites vous ? » Je crois que c’est la première fois. Première fois où je mets dans mots sur ce mal-être. D’ordinaire je peins pour m’échapper. Ce soir j’innove. Je vide mon sac. J'ai envie de laisser tout ça sur les docks. Pour pouvoir profiter pleinement. Des retrouvailles avec ma sœur.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mangemort 84
Mangemort 84
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Transplanage
Legilimens


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Mangemort 84, Mer 16 Jan 2019 - 10:39


Une baguette qui s’extirpe mais tu ne recule pas. Ni peurni angoisse alors qu’elle approche sa baguette illuminée d’un Lumos. Aucune appréhension en toi. Il suffisait d’un simple sortilège pour que sa vie s’abrège, pour que tu reprennes le dessus, qu’importe les détails qu’elle scrutait dans les traits de ton masque balafré. Mais il semblait que les mots que tu lui disais lui apportaient une certaine sérénité. Là où certains se seraient affolés et seraient partis en courant dans l’autre sens, elle, elle ne bougea pas. Rangeant simplement sa baguette dans sa cape. Un nouveau sourire qui par ses lèvres. Elle laisse quelques propos s’enfuir de ses lèvres ainsi étirées, des questions, nombreuses. Tant sur la possibilité de libération que sur le Ministère et ses chaînes qu’il imposait aux sorciers. Et c’est un sourire carnassier qui nait sous ton masque. Les questions qu’elle se pose, ce sont les premières qui amènent à une libération intérieure. Chaque chose en son temps pour une idéologie façonnée, fascinante et fascinée.

- Le Ministère ne partage que très rarement l’avis de la communauté sorcière. Une phrase lâchée, comme un pavé dans la marre. Comme la création d’un futur tsunami qui renverserait tout sur son passage, déchaînant les eaux avec fougue. C’est la peur. Ils ont peur, au Ministère, que nous soyons capable d’une cohabitation avec les moldus, que son pouvoir en soit moindre Les mots sont choisis avec soin. Prévu pour percuter la jeune fille et lui provoquer un quelconque réveil.

- Comment je fais moi ? Je milite Miss … pour la libération des sorciers. Pour faire cesser ce secret magique qui nous brime. Nul ne devrait avoir à cacher ses talents … et encore moins contenir la magie qui coule dans nos veines

Tu savais que tu disais des mots qui lui parleraient. Un quelque chose de déjà-vu, peut-être ? Les jeunes sorciers avaient cette volonté de liberté que leurs aînés, depuis bien trop longtemps, avaient perdu. Ils semblaient plus enclins au changement, aux libertés, à cette possibilité de pouvoir exercer la magie partout où ils allaient. Là où la communauté sorcière s’était contentée, jusqu’à présent, de vivre cachée, camouflée.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Day
Charlotte Day
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Charlotte Day, Mer 16 Jan 2019 - 17:33


J’ai toujours su que j’étais pas seule. Je refusais de croire que j’étais unique. La seule personne désirant briser les chaines. Que ce Ministère érige. Il existe la résistance. Des rebelles ; des rêveurs ; des rêveuses ; des Ombres ; et un tas d’autres. Le gang des gens libres. Dissipé aux quatre coins du pays. Attendant de se fédérer. Pour faire exploser cette cocotte-minute. « Encore faudrait-il qu’il l’écoute pour ça... » La communication est la base de tout. Il veut rien savoir. Persuadé d’agir dans notre intérêt. Mon avis compte pas à ses yeux. Il se moque d’une jeune fille. Par contre si j’enfreins les règles, il sait me trouver. A l’école c’est la même chose. C’est comme si on me suivait à la Trace. Ils le pourront plus désormais. Dix-sept ans marquent sa fin. Un début de nouvelle vie. Ma renaissance.

Plus jamais ils auront le contrôle de ma personne. Plus jamais je croirais leurs mensonges. Plus jamais je tolérerai leur cage. Plus jamais je resterai terrer dans un silence. Je serai moi-même. A tout jamais. Libérée. Dans mon propre monde. Qui deviendra le leur. Ils ont voulu m’imposer la prison. Ces politiques vivront dans la mienne. Je suis pas un monstre. Pas aussi cruelle qu’eux. Ils pourront songer. A toutes leurs erreurs. Derrière leurs barreaux. Façonnées de leurs propres peurs. De la liberté. Ils devront rêver pour en sortir. Peu y arriveront. Les autres périront. En essayant de sauver leurs stupides lois. Ces armes destructrices.  « Ils ont peur de tout… Surtout de perdre le contrôle de la population… » Je me souviens des paroles de mon parrain. Le régime repose sur la peur… L’idiot m’a confié la faille du système. Il devait croire que je retiendrai pas. Il me prend pour une cruche avec mes allures sauvageonne. Si il savait.

L’Ombre a capté mon attention. L’Artiste sommeille aux pieds de ma toile. Et si ce soir, je passais de solitaire à deux ? « Son pouvoir s’effrite déjà de jour en jour… En partie grâce à vous… Sa peur l’aveugle... Ma mère a été une de ses victimes. J’peux plus la sauver de ses griffes mais j’aimerai aider mes camarades. J’veux pas qu’ils sombrent, qu’ils deviennent des robots incapables de rêver… Beaucoup sont déjà touchés par ce venin ministériel. Ce poison est puissant. Il nous faut un antidote. » J’ai pas de solution miracle. Peindre me fait m’évader. C’est pas transposable à tout le monde. Malheureusement. L’Art est sans limite dans mon esprit. Il a ses frontières dans la réalité. Ma tête se meut de haut en bas. J’approuve les propos de l’Ombre. Ces liens à mes poignets me rongent. Ils vont finir par me les couper. Je pourrai plus exercer ma passion. Le Ministère cherche à me tuer. En me gardant vivante. Intolérable.

Ma conclusion est sans appel. J’avais pas vu ceci sous cet angle. « Il devrait même les reconnaître ! » Tant de talents sont sous son nez. Autant qu’il bride par crainte de de les voir s’échapper. Il est grand temps de trouver un passe-partout. Et de tout déverrouiller. Notre survie est en jeu. « Comment militer dans cet environnement où rien est autorisé ? Mon simple Lumos pourrait m’attirer des ennuis… Il voit le mal partout… » Sauf devant sa porte. Le berceau même de cet enfer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Rencontre sur les Docks

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3

 Rencontre sur les Docks

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Les Docks-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.