AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -85%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
23.05 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Les Docks
Page 3 sur 3
Sur l’embarcadère
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Rikka M. Bennett
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Sur l’embarcadère - Page 3 Empty
Re: Sur l’embarcadère
Rikka M. Bennett, le  Lun 5 Nov 2018 - 12:55

Une demi-heure à tuer
~ #8 bis MM 84 ~


suite de ici


Après avoir réglé son repas au Chaudron Baveur et salué Ashton, la jeune sorcière quitta l'établissement et s'engagea dans les rues de la capitale du côté moldu. A cette heure-ci, il n'y avait rien sur le Chemin de Traverse qui l'intéressait. Aussi décida-t-elle d'aller se promener, le temps d'une demi-heure. En effet, après avoir mangé, Rikka avait eu l'envie d'aller se dégourdir les jambes et avait proposé au jeune Métamorphomage de l'accompagner. Celui-ci n'était pas contre mais il n'avait pas encore fini son service. Alors, pour prolonger un peu sa soirée avant de rentrer chez elle, à Dawlish, la jeune femme s'était dit qu'attendre un peu ne l'embêterait pas tant que ça. Et pour ne pas gêner son ancien camarade de Gryffondor, elle était sortie mais avait promis d'être devant la porte à la fermeture.

Il faisait encore bon, pour la soirée. L'été était toujours présent, même si l'on sentait que la fraîcheur voulait se frayer un chemin pour annoncer l'automne pourtant encore loin. Avec ses jambes nues sous sa robe bleue à petites fleurs, Rikka frissonnait légèrement. Heureusement qu'elle avait un gilet. Mais ce petit détail ne la gênait pas plus que ça puisque tandis qu'elle marchait un peu au hasard, elle se réchauffait. Perdue dans ses pensées, elle tenait dans sa main un morceau de papier récupéré avant sa sortie au Chaudron Baveur. Il s'agissait d'une petite annonce provenant d'une étudiante en dernière année à Poudlard, qui demandait une sorte de professeur pour l'aider en Médicomagie. Ce qui tombait bien puisque la blonde était en pleine écriture d'un livre... Pourquoi ne pas contacter la demoiselle et l'aider ?

Décidée à lui envoyer un hibou dès le lendemain, l'ancienne rouge et or plia le papier et le rangea dans la poche de sa robe. Un peu de changement dans ses habitudes lui faisait du bien. Etudier avec une jeune de Poudlard ne paraissait pas un grand changement mais elle sortait un peu de sa route. Un peu comme en ce moment, où Rikka s'éloignait de plus en plus du Chaudron Baveur. Il n'y avait pas grand monde dans les rues par ici et pour cause : elle approchait des docks. Elle avait entendu dire que ce n'était pas forcément un endroit très fréquentable la nuit, surtout pour une jeune femme et qui plus était, vêtue d'une robe. Sentant sa baguette magique dans son étui d'avant-bras, ladite jeune femme était rassurée. Elle n'était jamais allée sur les docks et cet endroit la fascinait un peu.

Elle décida de pousser un peu jusqu'à l'embarcadère. Elle avait encore quelques minutes devant elle avant de rebrousser chemin pour retrouver Ashton devant le Chaudron Baveur. Rikka s'avança près de l'eau et tenta de sonder les profondeurs noires du fleuve...
Invité
Anonymous
Invité

Sur l’embarcadère - Page 3 Empty
Re: Sur l’embarcadère
Invité, le  Ven 9 Nov 2018 - 9:59

Les docks. Perspective intéressante où ton âme pouvait en rencontrer d’autres. Qu’importe qu’elles soient à convaincre ou à corrompre, tu ne reculais devant aucun défi. Parfois, certaines âmes étaient tellement entachées par l’idiotie, que seule la Mort pouvait offrir une délivrance que tu te chargeais bien de transmettre. Même si gâcher le sang sorcier te répugnait, il fallait bien l’admettre, certains n’avaient pas la carrure pour supporter l’aube de ce nouveau jour qui naissait pour l’ensemble de la communauté sorcière. Les tiens et toi vous feriez un plaisir de remettre dans les esprits étriqués les bases d’une société nouvelle, portée sur des valeurs oubliées, mais surtout, sur la fin de tout un joug de secret qui n’avait plus lieu d’être. Il était temps de libérer la communauté sorcière de ce poids.

Tes pas te portaient donc sur les docks, l’embarcadère trouvant écho à cette envie pas forcément nouvelle de corrompre le monde avec toi. De faire comprendre ce pourquoi tu te battais chaque jour durant. Tes pensées s’éparpillèrent pourtant bien vite à la vue d’une silhouette faisant face à l’embarcadère, les yeux semblant plongés dans l’eau à peine remuée. Calme plat avant la tempête, peut-être ? Dans le silence de la nuit, seul le bruit de ta cape frottant contre le sol vient perturber la quiétude relative du lieu. A quelques mètres de la silhouette, plutôt frêle, tu t’arrêtes, et demande d’une voix sans détour « Quelle âme torturée peut donc venir ici se perdre dans les reflets d’une eau  trouble ? »

De la curiosité au travers des mots, mais surtout l’envie de savoir le pourquoi l’ombre face à toi était là. Pourrais-tu tirer quelque chose d’elle ? Serait-elle une Ombre parmi d’autres ? Condamner à errer dans des apparences fantomatiques ? Ou au contraire était-elle une âme à corrompre ? A attirer dans les filets de l’Ordre Noir ?
Rikka M. Bennett
Rikka M. Bennett
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Sur l’embarcadère - Page 3 Empty
Re: Sur l’embarcadère
Rikka M. Bennett, le  Mar 27 Nov 2018 - 13:08

Une demi-heure à tuer
~ #8 bis MM 84 ~


La surface de l'eau était calme, ce soir. Il n'y avait pas beaucoup de vent, pour ne pas dire qu'il était inexistant. Debout sur l'embarcadère dans sa petite robe d'été, Rikka se tenait face à l'étendue noire du fleuve. Les lumières de la ville tout autour ressemblaient à des étoiles sur un ciel d'encre. Elles ne disposaient pas énormément de lumières par ici mais la luminosité était suffisante pour mettre un pied devant l'autre. La jeune femme s'avança sur les planches du pont, sondant la surface des flots. Qu'espérait-elle y voir ? Elle ne savait pas trop. Mais son regard était comme attiré par le fonds. Son reflet se présenta à elle et elle put s'y voir dans une semi-pénombre. Un côté de son visage était plongé dans l'ombre, tandis que l'autre était baigné d'une faible mais douce lueur dorée, résultat d'un lampadaire plus loin sur les quais qui éclairait les docks. Rikka sourit en voyant cette image, parfaite représentation de l'âme humaine.

Tout un chacun possédait deux visages : l'un lumineux, l'autre plus ténébreux. Parfois, l'un ou l'autre prenait le dessus. Mais jamais ils ne s'effaçaient car comme la vie était indissociable de la mort, la lumière ne pouvait exister sans les ténèbres. Le ying et le yang.

Rikka poussa un petit soupir. La jeune femme n'était pas venue ici pour se poser des questions existentielles. Simplement pour passer son temps avant de retrouver Ashton au Chaudron Baveur à sa fermeture, promesse d'une soirée sympathique à passer avec un ancien camarade de classe. Cependant, depuis quelques temps, les pensées se bousculaient dans la tête de la blonde et elle était à peu près sûre qu'un jour, tout allait exploser. Ce n'était qu'une question de temps. Sa carapace était fêlée depuis son voyage à Cannes pour l'anniversaire de mariage de ses grands-parents, lorsqu'un soir elle avait sauvé la vie d'un adolescent qui projetait de mettre fin à ses jours. Cet événement avait fait resurgir des souvenirs qu'elle aurait préféré garder enfouis. Hélas, ils tentaient de remonter à la surface et de la submerger. Elle devait faire montre d'une certaine concentration pour ne pas se laisser déborder.

La sorcière ferma les yeux et chassa les images de sa tête. Il ne fallait pas que tout ça vînt perturber cette si douce soirée. Rouvrant les yeux, Rikka se revit sur la surface du fleuve. Son regard était triste et perdu. Non... Pas ce soir. Elle fronça les sourcils. Ce n'était pas une bonne idée de rester ici. Cette pénombre ne faisait pas du bien à son moral ; elle voulait retourner à la lumière. Néanmoins, alors qu'elle s'apprêtait à faire demi-tour, une voix s'éleva derrière elle, plus loin.

― Quelle âme torturée peut donc venir ici se perdre dans les reflets d’une eau trouble ?

La blonde se retourna lentement. Elle vit alors la silhouette mais ne pouvait dire s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme. Seule ses habits pouvaient éventuellement trahir son ascendance sorcière ou moldue. Et à en juger par la cape que l'individu portait, Rikka penchait pour une personne douée de magie. La jeune femme déglutit, mal à l'aise.

― Je... réfléchissais à certaines choses... de mon passé, répondit-elle, pas trop sûre de ce qu'elle faisait. Nous avons tous des événements que l'on souhaiterait oublier, non ? J'espérais pouvoir les jeter à l'eau pour toujours...

L'ancienne Gryffondor croisa les mains devant elle. Ses doigts sentirent la présence réconfortante de sa baguette magique sous la manche de son gilet. Prête à en faire usage à la moindre occasion, elle releva la tête, espérant apercevoir le visage de son interlocuteur et y donner un genre, sinon une identité.
Invité
Anonymous
Invité

Sur l’embarcadère - Page 3 Empty
Re: Sur l’embarcadère
Invité, le  Sam 1 Déc 2018 - 21:23

Un mouvement lent, un retour vers toi, pour te faire face, pour te tenir tête, pour voir sans doute qui ose la troubler dans sa torpeur personnelle. Tu connaissais que trop bien cette sensation, cet arrachement des pensées qui faisaient face pour voir le Monde venir à soi. A elle, à toi. Elle se confie, trop facilement, tu pourrais presque écraser sa volonté entre deux de tes doigts. Mais tu as de la compassion pour elle, pour les mots qu’elle déverse. Comme s’il pouvait s’agir d’un miroir. Ta compassion te perdra Quatre-Vingt-Quatre.

Les mains de l’inconnue se nouent devant elle, cherchant, peut-être le réconfort du tissu ? Ou posture volontairement défensive, apeurée ? Tu te rapproches. Laisse quelques mots à sa destination « Il serait dommage d’oublier les événements qui vous composent. Vous ne seriez plus vous-même, je suppose ». Car tu ne la connais pas, pas encore. Tu ne sais pas ce qui se trame dans ses entrailles, ce qui l’habite au plus profond d’elle. Mais il y a une envie de savoir, de comprendre peut-être. Puis de réagir en conséquence.

« Quels sont donc les évènements dont vous voulez vous défaire ainsi ? Que vous voulez offrir ainsi aux eaux troubles et tourmentées ? ». La question est posée, à elle de voir si elle choisit d’y répondre sincèrement ou non. De prendre la fuite, ou non. Tu oscilles, souhaitant savoir quel choix elle fera, quelle surprise la suite de la discussion pouvait bien te réserver. Derrière elle, les eaux troubles ne sont plus surprenantes, elles rassemblent les idées les plus noires, sombres. Toi aussi, il t’arrivait de te perdre ainsi. Il était cependant rare que tu te fasses surprendre comme la femme face à toi.
Rikka M. Bennett
Rikka M. Bennett
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Sur l’embarcadère - Page 3 Empty
Re: Sur l’embarcadère
Rikka M. Bennett, le  Jeu 24 Jan 2019 - 21:08

Une demi-heure à tuer
~ #8 bis MM 84 ~


Se promener seule en début de nuit au beau milieu des docks de Londres n'était peut-être pas une bonne idée en fin de compte. Rikka comptait sur ses capacités de sorcière ou à ses capacités acquises lors de son entraînement à l'école des Aurors d'Australie pour se défendre au cas où elle aurait fait une mauvaise rencontre. Elle s'était rassurée et avait fini par se perdre dans ses pensées. Là était son erreur car elle n'avait pas fait assez attention à ce qui l'entourait. Il était trop tard pour partir. Et puis, la personne qui l'avait interpellée, si elle demeurait dans l'ombre, ne trahissait d'aucune intention malfaisante pour le moment. A force d'être trop sur ses gardes, on pouvait vite devenir paranoïaque.

Rikka joignit les mains devant elle et sentit la présence rassurante de sa baguette dans la manche de son gilet. Parano ou pas, sentir ce simple bout de bois faisait du bien au moral. Peut-être que cette conversation serait intéressante, enrichissante pour la jeune femme. Parler libérait l'âme mais pour ça, il fallait que les langues se délient. Rikka avait certes amorcé une discussion qui pouvait promettre de déverser ses sentiments. Cependant, le temps n'était pas encore venu pour elle de laisser libre court à tout ce qu'elle avait sur le cœur.

― Il serait dommage d’oublier les événements qui vous composent. Vous ne seriez plus vous-même, je suppose, rétorqua la personne inconnue. Quels sont donc les évènements dont vous voulez vous défaire ainsi ? Que vous voulez offrir ainsi aux eaux troubles et tourmentées ?

La question qu'il ne fallait pas poser. Mais la silhouette ne pouvait pas le savoir. Il était normal d'être curieux, surtout quand les paroles qui précédaient laissaient entrevoir la suite. Mettant une barrière mentale dans son esprit, la blondinette serra les lèvres presque malgré elle. Ne pas laisser ses émotions la submerger. Pas encore. Sinon, elle se noierait dans ce flot et n'en ressortirait pas indemne. Alors, Rikka se contenta de secouer doucement la tête.

― Vous avez raison, dit-elle. C'est tout ce qui arrive dans notre vie qui forge ce que l'on est... Si seulement certaines choses pouvaient ne s'être jamais produites... Mais je préfère ne pas évoquer les événements de mon passé à voix haute. Ce serait comme leur donner du pouvoir sur moi et je ne crois pas être capable de les affronter. La forteresse qu'elle s'était bâtie comportait une brèche dangereuse et elle était trop faible pour y faire face.Et vous, êtes-vous aussi venu.e ici pour vous libérer de quelconque passé ?

A voir si cette personne se dévoilerait, à l'inverse de la jeune femme qui avait préféré se taire.
Invité
Anonymous
Invité

Sur l’embarcadère - Page 3 Empty
Re: Sur l’embarcadère
Invité, le  Dim 10 Fév 2019 - 12:48

C’est amusant, comme les choses évoluent. Sa langue se délie, un peu. Légèrement, rien de transcendant cependant. Elle te confie tout au plus que tu as raison. Comme si tu l’ignorais. Tu n’as pas pour habitude de dire des choses que tu penses fausses. Non chaque mot que tu dis est pensé, pesé. Rien ne s’extirpe de tes lèvres sans que tu n’aies pensé à l’effet que le propos pourrait avoir, sur les doutes qu’il pourrait distiller. Mais la jeune femme préfère ne pas évoquer son passé, pensant lui donner ainsi un quelconque pouvoir. Elle te retourne ensuite la question, ce qui te fait sourire sous ton masque.

- Je suis du genre à penser que taire les événements de son passé leur donne justement un pouvoir trop important sur nous.


Le nous que tu utilises est volontaire. Parce que les événements du passé ne devraient avoir d’incidence sur aucun sorcier. Il faut s’en libérer. Tu étais pour ce genre de libération. Mais tu n’en oubliais pas la question que la blonde t’avait posée. Alors, d’une voix sincère, la baguette toujours dans tes doigts. Tu lui réponds doucement.

- J’ai enfilé le masque pour affronter mes démons, pour me libérer des chaines qui étaient miennes. Je n’ai donc rien à offrir à ces eaux troubles. Geste théâtral pour montrer l’étendue des eaux, le mystère de celles-ci. Il y avait tant de chose à dire. A faire. Et si peu de temps alloué à la tâche. Vous êtes capable d’affronter tous les événements qui se présentent à vous, ne vous rabaissez pas. Tentative de faire relever le menton de la femme. Qu’elle porte fièrement ses cicatrices comme tu arborais les tiennes.
Contenu sponsorisé

Sur l’embarcadère - Page 3 Empty
Re: Sur l’embarcadère
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 3

 Sur l’embarcadère

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Les Docks-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.