AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 4 sur 4
Silence oppressant
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Invité
Invité

Silence oppressant - Page 4 Empty
Re: Silence oppressant
Invité, le  Mer 13 Mar 2019 - 10:38

La jeune fille ne tarde pas à te répondre, même si elle accuse une légère latence. La peur, l’appréhension, l’angoisse peut-être ? Que de te faire face, que de savoir que l’on fait face à la Mort incarnée, personnifiée par l’image d’un masque de fer balafré. Elle te renvoie la question. Il y a un cruel problème d’insolence dans la jeune génération Poudlarienne. Il était temps, peut-être, de remettre les horloges à l’heure. Que Poudlard ne soit plus un lieu de débauche et d’insolence mais bien d’ordre régnant parfaitement.  

- Il y a une nette différence entre un adulte et une élève dans la forêt interdite.


Ta voix est blanche, ne trahissant aucun sentiment, d’aucune façon. Difficile d’avoir le fond de ta pensée sur cette phrase qui résonne dans le silence de la forêt. Mais tu ne comptes pas t’arrêter là. Tu ne comptes pas la laisser sans tirer aussi facilement. Pour chaque acte, chaque action, il y a toujours des conséquences et il fallait que la jeune fille en prenne conscience.

- Vous savez, la forêt est interdite surtout aux élèves. Non aux adultes qui savent exactement quoi y trouver.


Tu te rapproches, laissant la lueur de ta baguette éclairait son visage. Naoui. Surprenant. Mais tu te garderais bien de tout commentaire, tu continues cependant ta leçon de morale. Après, tu essayerais d’en savoir plus sur les raisons de sa présence en ses lieux. La plupart des étudiants sont trop froussards pour s’aventurer aussi loin, surtout à la nuit tombée.

- Qu’êtes-vous venue chercher en ces lieux silencieux ?

Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Silence oppressant - Page 4 Empty
Re: Silence oppressant
Elida Cestero, le  Mer 13 Mar 2019 - 18:55

Je ne crois pas que c'était la meilleure des choses à dire. Il va vraiment falloir que j'apprenne à parler, sinon je vais avoir des problèmes un jour. Ou peut-être ce jour est-il arrivé? J'aurai dû m'y mettre avant. Mais ce qui est fait est fait, et la première chose à faire et d'essayer de survivre à cette soirée.

La voix du Mangemort m'inquiète un peu, il n'est pas super expressif. En même temps, ça doit être normal. Des réponses neutre mais qui servent de leçon de moral, voilà ce que j'ai l'impression de tirer de ses phrases. Le pire, c'est qu'il a raison. La Forêt Interdite... est interdite. Aux élèves particulièrement, certes, mais la curiosité est un vilain défaut, tout le monde le sait. Et moi, je suis curieuse. C'est une tentation, il faut bien l'avouer.

Je ne réponds rien, me contentant de l'observer avec attention. Il s'approche. Je ne vais pas reculer, non, on ne montre pas la peur Alkanor. Même si j'imagine qu'il la ressent. La lumière de sa baguette m'éclaire tandis qu'il me pose une question. Je l'écoute. Curieuse. Inquiète. Ce que je suis venue chercher? Tout ce que je ne trouve pas à l'école. Je l'observe en réfléchissant. Cette réponse, pourtant évidente pour moi, que je comprends totalement, ne sera certainement pas suffisante. Alors je vais m'expliquer. C'est peut-être trop, mais c'est mieux que pas assez.

"Je suis curieuse. Alors j'ai voulu venir voir à quoi ressemblait réellement la forêt. Les récits ne sont pas suffisants. Car chaque point de vue et chaque jour sont différents. J'ai voulu voir par moi-même. Et chercher le calme et le silence aussi. On ne le trouve pas à l'école. Pas assez à mon goût."

Je le regarde en répondant, le plus neutre possible. Restons vigilant. Et écoutons.
Invité
Anonymous
Invité

Silence oppressant - Page 4 Empty
Re: Silence oppressant
Invité, le  Jeu 14 Mar 2019 - 15:13

Pas de réponse, seulement une observation religieuse, silencieuse. A faire pâlir de peur ceux qui n’apprécient pas le silence, s’entendant trop penser sans doute. Elle finit toutefois par t’adresser sa réponse, teintée d’une maturité surprenante pour une élève de son âge. Tu souris sous ton masque, hoche la tête sur sa réflexion, avant de lui laisser un :

- Voilà de bien sage parole Miss.

Son nom ne sort pas de ton masque, quand bien même tu le connais. Il ne faudrait pas se vendre trop vite, trop rapidement. Il faut savoir laisser le mystère entier. Tu te demandes si elle a trouvé ce qu’elle était venu chercher, alors tu lui demandes, simplement :

- Avez-vous trouvé ce que vous étiez venu chercher ou … pas du tout ?

Sourire carnassier sous le masque. Un enfant qui cherche à avoir des réponses qu’on ne trouve pas à l’école de sorcellerie : voilà qui était intéressant. Surtout pour une ombre comme toi. Les âmes à se damner n’étaient pas assez nombreuses. Et la jeunesse avait ce quelque chose de rafraîchissant. Ils étaient l’avenir, tu ne le savais que trop bien et tu comptais bien t’appuyer sur ces nouvelles têtes pour faire prospérer l’Ordre Noir et ses idées.
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Silence oppressant - Page 4 Empty
Re: Silence oppressant
Elida Cestero, le  Jeu 14 Mar 2019 - 21:20

Mes paroles ont l'air de le satisfaire. Ou du moins, j'en ai l'impression car il hoche la tête. Caché derrière son masque. Pas d'expressions, juste une voix, qui n'exprime rien non plus. Il dit ne phrase qui m'étonne un peu, ce que j'ai dit, des parole sages? Je réfléchit en cherchant ce que j'ai pu dire de si sage, mais je ne vois pas vraiment. Il m'a posé une question, alors j'ai répondu. La vérité. Il est curieux lui aussi le Mangemort, car il me pose une nouvelle question. Qui me fait à nouveau réfléchir. Ai-je trouvé ce que cherchais? Je marque une petite hésitation avant de commencer :

"Cette soirée n'était peut-être pas la meilleure pour voir la forêt, il fait trop sombre pour y vois correctement, même si ce manque de luminosité permet d'imaginer. Sauf que l'imagination, c'est bien, mais voir la vérité, c'est mieux."

Je m'arrête quelques instants pour organiser mes pensées. C'est trop le bazar, et dire tout ce qui se trouve dans ma tête n'est peut-être pas une bonne idée. Peu de personnes ont la patience de m'écouter parler, car quand je m'y mets il est difficile de m'arrêter, surtout si le sujet me plaît. Et faire perdre sa patience à une ombre n'est pas forcément la meilleure des choses à faire lorsqu'on veut garder la vie.

"Mais le silence et le calme, je l'ai pour l'instant trouvé. C'est une soirée bien calme, peut-être même un peu trop, comparé à ce que je m'imaginais. Les bruit d'une forêt ne sont pas ici apparemment..."

Je me tais, mon regard balayant les alentours sombres, avant de revenir sur le Mangemort devant moi. Ne pas trop parler, pour pas ennuyer les autre. Mais parler assez, pour répondre aux questions. Ai-je réellement trouvé ce que je voulais? Je ne sais pas. Trop de choses sont dans ma tête pour que je puisse les discerner correctement.

"Il me faut avouer que si j'espérais voir des animaux de la forêt ce soir, je ne pensais pas croiser le chemin d'un Mangemort en ces lieux."

Je n'ajoute rien d'autre. Pour ne pas dire de bêtises. Ça serait dommage. Je l'observe. Curieuse. Inquiète. Toujours les mêmes sentiments depuis que je l'ai vu. Peut-être que rester tendue n'est pas une bonne idée, si je lui montre que j'ai peur... Je garde un visage le plus neutre possible et attends de voir sa réaction. Vérifier que je n'ai pas dit d'idioties.
Invité
Anonymous
Invité

Silence oppressant - Page 4 Empty
Re: Silence oppressant
Invité, le  Ven 29 Mar 2019 - 22:39

Elle se confie, te confie les raisons de sa présence entre les troncs d’arbres sombres de cette forêt réputée interdite, sombre, renfermant bien trop de créatures. L’esprit même n’était pas capable d’imaginer ce qui pouvait peupler les bosquets ténébreux de la forêt. Un sourire vient fleurir tes lèvres, comme la Mort viendrait cueillir la fleur la plus fraîche, celle dans la force de l’âge. Elle te donne des réponses à tes questions que tu balaies rapidement : tu n’as guère le temps pour discuter des bruits ou de la luminosité de la forêt.

Et puis, elle te dit une phrase, une simple phrase, elle t’indique qu’elle espérait voir des animaux ce soir, qu’elle espérait, peut-être, se rapprochait d’eux. Le sourire carnassier qui prend place sur tes lèvres n’indique rien de bon : tu te rapproches d’elle comme un prédateur sur sa proie. Doux murmures qui parviennent à ses oreilles :

- Mais nous sommes deux animaux Miss … ne le voyez-vous pas ?


La baguette se tend, s’arque sous le poids de tes doigts. Prête à agir et à faire déverser la magie et le sang, l’un lié à l’autre comme dans une ritournelle fraternelle incessante, macabre … mais aussi profondément réconfortante. Tu attends sa réponse, tu l’espères intelligente au fond.  Que la soirée deviennent agréable, forcément.  Enfin pour toi … pour elle, ça reste à voir.
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Silence oppressant - Page 4 Empty
Re: Silence oppressant
Elida Cestero, le  Sam 30 Mar 2019 - 19:17

Silence. Calme. Observation. Réflexion. Il s'avance encore. Un frisson le long du dos. Ne pas montrer ma peur. Ce serait la pire chose à faire. Il n'a pas l'air d'avoir envie de discuter de jeux de lumière ni de bruit. Pourtant c'est un sujet qui apporte beaucoup de questions et d'informations. Sur la vie autour de nous. Sur nous-même. Mais il préfère parler généalogie. Pourquoi pas. C'est un sujet intéressant aussi. Qui permet d'apprendre des choses sur nous-même, sur comment nous en sommes arrivés là. Comment nous sommes arrivés jusqu'à nous entretuer en tuant la Terre. Comment nous sommes devenus ce que nous sommes aujourd'hui.

En effet nous sommes des animaux. C'est logique, puisque scientifiquement nous sommes des Homo Sapiens. Des évolutions. Mais nous restons animaux tout de même. Nous avons tous normalement un instinct dit animal. L'instinct de fuir devant le danger, même si certaines personnes restent pétrifiées ou le bravent. L'instinct de manger, de boire et de de dormir pour vivre. L'instinct de chasser. C'est grâce à ça que nous sommes vivants aujourd'hui et ça nous vient de nos ancêtres. Des animaux. Nous sommes donc des animaux.

J'ai bien envie de lui dire ça, au Mangemort. Lui montrer que je ne suis pas une gamine qui ne sait rien. Mais je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée. Il a beau avoir posé la question, lui répondre ce que je pense n'est pas forcément une bonne idée. Je sais pas pourquoi mais je le pense fortement. Parce que cette histoire de chasse m'inquiète. L'ennemi et la proie. Et il n'est pas bon d'être la proie si on veut survivre. Sauf que face à un Mangemort, on est forcément la proie.

Je peux pas échapper au danger. Il est là et je ne peux rien faire pour m'enfuir, ça serait inutile. Alors autant parler. Autant qu'il sache ce que je pense. Mais sans tout dire. Ne pas trop développer. Je le regarde, et je parle, sans forcer ma voix. Doucement.

"Tout ce que nous sommes fait de nous un animal. Nous l'étions, nous le sommes et nous le serons toujours puisque nos ancêtres animaux nous ont laissés leur instinct. Ils nous ont créé et voilà ce que nous sommes. Des êtres vivants qui cherchent à se tuer sans se soucier de la vie des autres."

Les pensées sont une chose importante. Sans ça, nous ne serions rien. C'est notre capacité à réfléchir par soi-même qui nous sauve. Ou nous tue.
Invité
Anonymous
Invité

Silence oppressant - Page 4 Empty
Re: Silence oppressant
Invité, le  Ven 19 Avr 2019 - 13:59

La jeune fille semble avoir des choses à te dire. Des choses sur le cœur. Comme tous les sorciers, il y avait des non-dits dans sa conscience, peut-être veut-elle t’en faire part ? Elle évoque les meurtres, parle de tuer. Encore une qui discute de ce dont elle ignore. Tu aimerais lui ouvrir la voie, lui faire comprendre qu’à chaque meurtre il y avait une justification. Que parfois, la violence quand bien même elle ne résolvait rien, avait des penchants parmi lesquels il fallait trouver sa vertue.

Tu t’apprêtes à lui donner ton point de vue, à lui dire que la conscience vous protège d’être des animaux sans peur et avec violence. Mais ton avant-bras gauche te fait souffrir, brûlure extrême qui réclame ton attention. Il faut partir. Demande urgente. Pressante. Quelque chose à ne pas laisser passer. « Nous nous reverrons Miss Naoui ». Oui, tu laisses son nom s’enfuir de tes lèvres, pour qu’elle sache que vous aviez des yeux partout. Tout le temps. Et sans un mot de plus, tu transplane direction Hollow.

- Départ de 84 -
Elida Cestero
Elida Cestero
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Silence oppressant - Page 4 Empty
Re: Silence oppressant
Elida Cestero, le  Ven 19 Avr 2019 - 17:34

Pas de bruit. Seulement le silence inquiétant de la forêt. Réfléchit-il ? Il va falloir que je trouve un moyen de me sortir de là. Échapper à l'ombre. S'enfuir. Loin. Retourner au château et ne plus venir ici. Plus la nuit du moins. Ou peut-être que si. Selon mon humeur. Mon envie. Mes rêves. Ce n'est pas cette rencontre qui va m'en empêcher. Du moins, je ne l'espère pas. J'aime cet endroit. Naturel, sauvage. Dangereux également. Et je compte bien y revenir. Laisser le cerveau réfléchir d'abord. Sortir de là en premier lieu.

Il a l'air de vouloir parler. Mais ne le fait pas. D'un simple "Nous nous reverrons Miss Naoui", il s'en va. Transplanage ? C'est fort probable. Moi qui voulait sortir d'ici... Cela va finalement être plus simple que ce que je pensais. Je reste là un instant. À réfléchir. À analyser. Pourquoi est-il partit ainsi ? Notre conversation, quoique inquiétante, était intéressante. Voir le point commun de chaque personne est une chose importante pour moi. Mais ce qu'il a dit avant de partir me surprend également. Il y a un truc pas logique. Mon nom. Comment le sait-il ? J'en sais rien. Mais c'est sûrement pas une bonne chose. Encore un mystère. Un de plus à rajouter à ma liste. Un de plus qui occupera mes journées. Comment a-t-il fait ? C'est une chose curieuse. Demain, j'irai à la bibliothèque pour me renseigner. Mais aujourd'hui, il faut rentrer. Arriver avant le couvre-feu.

Départ d'Alkanor. Merci 84 !
Contenu sponsorisé

Silence oppressant - Page 4 Empty
Re: Silence oppressant
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 4

 Silence oppressant

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.