AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 2 sur 2
[Habitation] A l'ombre des tilleuls
Aller à la page : Précédent  1, 2
Kohane Werner
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor

Re: [Habitation] A l'ombre des tilleuls

Message par : Kohane Werner, Lun 4 Déc 2017 - 22:51




C'est ce qu'on appelle une arrivée inoubliable. Entre un bonjour et une quinte de toux. Puis surtout. L'aspect ramoneur avec lequel se ramène mon frère étoilé. Visage et vêtements couverts de suie. Et l'air à la fois là et pas là, un peu ici beaucoup à l'ouest. Quelque chose me dit qu'il n'est pas un navet bio, aujourd'hui. Ca vire beaucoup à l'OGM, ça. Mais en soi, on s'en fout un peu. On compte pas le manger alors c'est pas grave s'il est pas bio. Il est étoilé, ça suffit à ses nobles qualités. Et malgré son aspect pas très propre de celui qui est resté trop longtemps dans une cheminée, il brille quand même. En même temps, ça ne m'étonne pas. Ca ne pouvait pas en être autrement.
Il arrive, il détonne, ça fait comme un grand boum -explosion- au milieu de cette pièce de théâtre trop bien lissée et huilée. C'est celui qu'on remarque, qu'on réprimande du regard, qu'on désapprouve parce que totalement en dehors de tous ces cadres étouffants.
Et moi, paradoxalement, son arrivée me fait du bien.
Parce qu'il détonne, justement.
Et que je n'en peux plus de ces coincés au milieu des apparences.
Le voir surgir, étoilé venue du fond de la cheminée, un peu perdu et pourtant là, me fait sourire. Doucement. Discrètement. Répondre à son salut par un hochement de tête.
Il s'approche et, du coin de l'oeil, je remarque ma grand-mère qui suit son avancée en fronçant les sourcils. Peut-être qu'elle se demande qui est ce type. D'où il sort. Si c'est vraiment lui, que j'ai choisi pour témoin. Elle doit se dire que y'a erreur sur la personne, usurpation d'identité. Ou alors elle se fait la remarque que je n'ai aucune notion des bonnes manières et des bonnes fréquentations. Peut-être tout à la fois.
Mon regard glisse jusqu'à mes parents, qui se tiennent un peu plus loin, en retrait. Je leur ai vaguement dit que mon témoin serait quelqu'un qui m'est très cher pour plusieurs raisons que je n'ai pas voulu détailler. Mon père observe, impassible, sembler juger en silence. Alors qu'au fond de l'oeil de ma mère brille une sorte d'éclat que je ne lui avais pas vu depuis le début d'après-midi. Presque un amusement muet.

Au vu des questions que me posent mon frère astral, il n'a pas tout suivi de la situation. Sans doute ne se rend-il même pas compte du lieu où il est.
Je l'observe un court temps, la tête légèrement penchée sur le côté.
Puis j'essaie d'essuyer un peu sa joue. Mais compte tenue de son état, c'est tout son visage et ses vêtements qu'il faudrait laver. Pas vraiment le moment pour ça.
Puis avant même que je puisse répondre, nouvelle arrivée par la cheminée. Mais en meilleur état que mon frère. Pas de mots, juste un signe de tête pour salut ; je reconnais étrangement le pirate en quête de trésors. Celui qui était blanc comme un linge à chaque transplanage. Il a pas de chance, franchement. C'est tellement pratique le transplanage ! Il m'avait dit qu'il s'appelait comment déjà... ? Ah. Oui. Ben. Même que je m'étais dit que ça pouvait être tout un tas de choses, ça. Ben.
Bon apparemment, ça va être lui, le deuxième témoin.
Je lui adresse un sourire poli sans parole.
Avant de prendre la plume tendue et de me tourner de nouveau vers mon frère étoilé.

-Tu as eu des accidents en chemin, ou quoi ? je demande d'un ton pas trop fort.

Se pencher au-dessus du papier et griffonner. Vaguement. Un truc ressemblant à un KW bien barbouillé. On va dire que c'est une signature, ça.
Puis tendre la plume à mon frère étoilé.

-Oui, tu dois signer.

L'idée soudaine que signer, c'est connaître son nom.
Je ne suis pas certaine d'en avoir envie. Je l'aime dans cet anonymat complet. Il n'a pas besoin de nom, toutes façons : il est une étoile, ça suffit.
Mais il faut bien. Pour les formalités.
Je saurai oublier. J'en suis sûre.
J'ai une mémoire sélective, moi.
Puis. Même. Ca ne changera rien à ce qu'il est. A son éclat.

-Et pour tes autres questions, le marié est là -geste vague en direction d'Asclépius- et quant à savoir si je suis contente ou pas, tout le monde s'en fout, ici -regard hostile en direction des autres plongés dans leur attente d'avoir enfin ce que nous pouvons leur amener par ces signatures- alors -haussement d'épaules. Pour le thé, je suis pas chez moi ici, je te dirais bien oui mais... -nouveau regard aux alentours, atmosphère pesant, je crois que l'arrivée de mon frère astral n'a pas été bien perçue- va falloir en débattre avec eux.

Petit haussement d'épaules : j'suis désolée, je peux rien faire pour toi.
Je lui désigne où il doit signer. Et, précautionneusement, me retourne. Comme pour ne pas regarder. En vérité, c'est un peu ça. Je ne veux pas voir ce qu'il signe. Pour ne pas avoir à oublier ensuite. Mieux vaut ne pas savoir. Et garder à jamais ce visage étoilé sans nom gravé au fond de ma mémoire.
A la place, je reporte mon attention sur Asclépius. Qui n'a franchement pas l'air à son aise ici. En même temps, qui le serait ?
Mais
C'est bientôt fini.
On a parcouru le plus long. Le plus dur. Des tic-tac d'éternité. Qui vont bientôt s'achever.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] A l'ombre des tilleuls

Message par : Azaël Peverell, Mar 5 Déc 2017 - 19:48


Le Perché a pas l'air au top de sa forme. D'habitude, quand il te voit, il te sourit quand même. Là, il a juste viré au tout blanc livide. Faudrait lui donner un truc à manger, il manque sûrement de sucre avec son régime bizarre. Tu époussettes ta chemise comme tu peux, en espérant la rendre un peu plus blanche que noire de suie. Sauf que tu réussis simplement à rajouter des traces noires là où passent tes mains. Cette poisse. En plus, voilà un autre type qui débarque par la cheminée, et tu le connais. Sauf que c'est pas ton meilleur pote. Logique, puisque ton meilleur pote c'est le Perché et qu'il est juste à côté. Bref, tu te tapes un regard méprisant que tu lui rends en levant le menton bien haut. Pour montrer que toi aussi tu sais le faire, et toc !

Tu regardes les gens qui signent, sans vraiment les voir. t'es incapable de déchiffrer leurs lettres et tu n'essaies même pas. T'as la vision troublée. T'as envie de t'asseoir. Et de boire. Et de serrer ta soeur étoilée contre toi pour t'assurer qu'elle est bien là. Mais une fois de plus, tu te retiens. Parce que t'es tout sale. Et parce que tu sens tous les regards sur toi. Et c'est pas des regards gentils et compatissants. T'as envie de te retourner pour leur hurler de regarder ailleurs, que t'es pas une bête de foire, et que si ils sont pas contents, ils ont qu'à déménager dans un endroit avec une adresse qui se prononce facilement. Enfin, c'est pas comme si tu viendrais à un mariage organisé par ces gens-là régulièrement non plus. Nouveau sourire pour ta soeur astrale. Elle est belle. Comme d'habitude. Parfaite.

Elle te demande si t'as eu des ennuis en chemin. Difficile à cacher étant donné ton état. Tu hoches légèrement la tête. Tu lui expliqueras plus tard. Quand il n'y aura pas tous ces gens. Parce que t'as l'impression que quelle que soit ton excuse, elle ne leur conviendra pas. Tu adresses tout de même un regard désolé à ta soeur étoilée. Pour qu'elle comprenne bien que tu ne fais pas exprès de la mettre dans un tel embarras devant tous ces gens-là. Parce que chez ces gens-là, on ne comprend pas Monsieur, on ne comprend pas. On juge.

Tu la laisses signer, et tu prends la plume qu'elle te tend pour ajouter ton nom d'une écriture un peu tremblante, mais étonnamment lisible vu ton état. Un joli "Azaël Peverell" rejoint le parchemin, et tu esquisses un sourire emprunt de fierté en voyant à quel point tu es parvenu à mener à bien ta mission malgré ton état de défonce très avancé. Tu recules de quelques pas, écoutes les réponses à toutes tes questions. Suis son doigt du regard lorsqu'elle désigne ton pote perché. Bug totalement. Regardes l'un, puis l'autre. C'est beaucoup trop bizarre toute cette histoire. Tu ne savais même pas qu'il devait se marier aussi. Ni même qu'ils se connaissaient en fait. Mais c'est cool finalement. T'espères qu'ils t'inviteront à dîner souvent, vous vous amuserez bien.

Par contre, t'aimes pas trop ses paroles. Comme si tout cela n'avait aucun sens pour elle. Comme si ce n'était pas ce qu'elle voulait. Regard vers le perché. Et lui, alors ? Il est content ? Est ce qu'ils sont heureux de se marier ? Ils s'aiment pour de vrai ? Petit tour sur toi-même, très lentement. Tu fixes chacune des personnes présentes une par une, sans baisser les yeux. Fini la gêne. Cette fois, c'est toi qui les juge. Ces gens vivent à une autre époque. Où la noblesse d'une famille est due à son sang, à son rang et à son argent. T'as envie de leur vomir à la figure. Et puis, tu te rappelles que tu viens de leur coller la honte alors même que tu t'appelles Peverell. Ils seront pas déçus en voyant ton nom sur le contrat de mariage. Un immense sourire moqueur se dessine sur ton visage tandis que tu reportes ton attention sur ta soeur d'alcool.

- Pas grave pour le thé. Moi, j'trouve ça important que tu sois heureuse. Le perché il est gentil, j'espère qu'il sera heureux aussi. Vous le méritez tous les deux. Si tu veux, après, on danse. Comme ça on évite un débat ennuyeux et on s'amuse un peu. Ils savent pas c'que c'est eux. J'crois que c'est les plus tristes.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Page 2 sur 2

 [Habitation] A l'ombre des tilleuls

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.