AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 3 sur 4
[Habitation] Domaine Gris
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Artemis Lhow
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor

Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Artemis Lhow, Dim 2 Juil 2017 - 2:01


Lorsqu'elle fut sorti de la chambre, le jeune homme en profita pour se rendre un instant dans son bureau. Il déverrouilla la porte d'un coup de baguette magique et entra dans la pièce. Elle était simple et sans artifices. Un bureau, une chaise, des étagères et beaucoup de documents plus ou moins confidentiels.

Il s'approcha du bureau, plongea la main dans la poche de son peignoir et en ressorti sa plaque à l'effigie du ministère de la magie. Il la déposa précautionneusement sur le bureau et retourna dans sa chambre, verrouillant son espace de travail en sortant. L'endroit était protégé par un sortilège conditionnel, quiconque en dehors tenterait d'ouvrir cette porte se retrouverai piégé au milieu de trois sortilèges simples mais efficaces. Limite d'age, maléfice anti-transplanage et charme d'annulation magique.

Un voleur seul n'aurai aucune chance de s'en sortir sans aide. Ajoutez à cela les protections déjà en place tout autour de la maison ... autant dire que sans être paranoïaque, Artemis n'aimerait pas qu'on vienne à mettre le nez dans sa paperasse.

Il s'installa dans le petit fauteuil qui faisait face au balcon et reprit la lecture de son livre en attendant que la jolie Jo ne sorte de la salle de bain.

Quelques minutes plus tard, le jeune homme souriait face à sa belle, tournoyant dans une chemise qui, c'est vrai, lui allait bien mieux qu'à lui ! Il replaça le marque page dans le livre, qu'il posa négligemment sur la petite table près du fauteuil, avant de se relever et de poser à nouveau ses mains sur les hanches de la demoiselle.

« Les forces du mal surpassées ... un livre très intéressant, mais plutôt déconseillé aux Aurors qui souhaiteraient se changer les idées ... il déposa un tendre baiser sur les lèvres de la jeune femme ... j'ai pas mal de livres ici, si certains t’intéressent, tu auras tout le loisir de venir les lire plus tard. Ma porte t'es toujours grande ouverte. Mais pour ce soir, je préférerai que nous discutions ... »

Il adressa un sourire à la demoiselle, détacha ses mains de ses hanches et alla s'allonger sur le lit, les bras derrière la tête. Il fit signe à sa compagne qu'elle pouvait le rejoindre si elle le souhaitait avant de continuer.

« Sauf si tu préfère dormir bien entendu. »

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Josephine Campbell, Dim 2 Juil 2017 - 16:14


Dormir ? Elle n’avait aucunement l’intention de dormir. Enfin pas pur l’instant en tout cas. Elle était bien trop excitée d’être ici avec lui. Elle avait une foule que questions qui se bousculaient dans sa tête. Elle avait envie de connaitre ses gouts, d’en savoir plus sur son passé, de savoir ce qui le faisait rêver, ce qui le rebutait… bref, dormir n’était pas dans ses plans ! Elle avait attendu et espéré cela pendant des semaines. Elle manquait de sommeil (à cause de lui…) mais elle lutterait contre son corps fatigué pour pouvoir profiter de lui à chaque secondes qui lui étaient données. Elle aurait le temps de récupérer les heures de sommeil manquantes plus tard, quand elle devrait retourner chez elle.

Son ventre se contracta à cette idée. Il fallait qu’elle se reprenne, elle venait d’arriver, elle n’allait pas penser déjà à leur séparation. Et puis il venait de lui dire, sa porte lui était grande ouverte. Elle comptait bien en profiter.

- Je n’ai pas du tout envie de dormir.

Il était là allongé sur le lit et elle n’avait qu’une seule envie, l’y rejoindre, mais avant ça, elle avait une idée en tête.

- Je viens tout de suite mais avant, je vais faire… quelque chose. Tu dois rester ici et m’attendre. Tu ne bouges pas.

Elle le regardait d’un air malicieux et atteignit la porte de la chambre à reculons sans le quitter des yeux. Lorsqu’elle passa la porte de la chambre elle prit la direction des escaliers puis revint finalement sur ses pas. Elle passa la tête dans l’entrebâillement de la porte et ajouta :

- Sérieusement, tu restes là hein ? Tu ne fais pas ton truc d’Auror super silencieux pour venir voir ce que je fais ? D’accord ?!

Puis sans attendre de réponse, elle reprit la route des escaliers. Une fois en bas de ceux-ci, elle se dirigea vers la cuisine.

*En espérant qu’il ait ce qu’il faut, sinon, ça tombe à l’eau ton truc.*

Cinq minutes plus tard, elle poussait la porte de la chambre avec son dos et tenait dans chaque main une tasse.

- J’étais gelée alors je me suis dit que ça serait sympa de boire un chocolat chaud. Et puis je ne sais pas pour toi, mais moi ça me rappelle une belle rencontre.  

Elle posa une des tasses sur la table de chevet près d’Artemis et fit le tour du lit, grimpa dessus et s’installa face à lui, les jambes en tailleur. En temps normal, elle ne se serait pas mise à l’aise aussi facilement, mais là avec LUI, tout était différent, tout lui semblait naturel et simple. Elle prenait gout à cette complicité et à cette proximité qui était de plus en plus évidente.

Elle souffla sur sa tasse avant de lever les yeux vers lui et boire une gorgée.

- Dis moi, la pièce où la porte est verrouillée, c’est pas là où tu caches les corps de tes anciennes conquêtes, rassure moi.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Artemis Lhow, Mar 4 Juil 2017 - 14:42


Lorsque Josephine repassa la tête par l’encadrement de la porte, le jeune homme ne put réprimer un éclat de rire. Décidément, c'était un bien drôle de personnage... Il attendit patiemment, étendu de tout son long sur le lit, les yeux fermés que la jeune femme ne revienne dans la chambre. Habituellement, il n'aimait pas que l'on fouille et vagabonde dans sa demeure, mais ce soir, il ferait un exception.

Lorsqu'elle repassa l'embrasure de la porte, Artemis s'installa en tailleur sur le lit. Elle déposa sur la table de chevet un chocolat encore fumant avant de s'installer à ses côtés. Souvenir plaisant qui lui remontaient en mémoire du temps ou il était encore l'inconnu du comptoir. Il sourit lorsqu'elle à cette idée, mais son sourire fut bien vite éteint. Petite curieuse...

Il prit sans dire un mot la tasse de chocolat qu'elle lui avait préparée et en but calmement une gorgée. Il posa sur elle son regard, éteint de toute expression. C'était difficile...

« Non rassure toi, je ne cache dans cette pièce que les corps des meilleures de mes conquêtes. »

... il but une nouvelle gorgée de chocolat, se retenant d'éclater de rire. Mais ne tint pas. Avalant avec hâte le liquide chaud, il se brula la gorge et éclata de rire devant le visage médusée de la jeune femme. Il reposa sa tasse sur la table de chevet et mit ses mains sur ses genoux.

« Je suis désolé, c'était tellement tentant ... ce n'est que mon bureau, certains documents étant confidentiels, je m'assure que personne ne puisse venir y mettre le nez voilà tout. Il lui laissa le temps de réagir avant d'ajouter en haussant un sourcil ... Tu me pense être du genre à cacher un cadavre chez moi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Josephine Campbell, Mar 4 Juil 2017 - 22:14


Elle avait dit cette phrase sous le ton de la boutade. Elle se doutait bien qu’il n’avait pas de cadavre dans cette pièce. Mais il ne semblait pas vouloir le lui confirmer. Au contraire, lorsqu’il prit sa tasse il prit un drôle d’air et lui répondit le plus sérieusement possible que seuls les corps de quelques privilégiées de trouvaient dans a pièce mystérieuse.

Elle ne s’en était pas rendu compte, mais elle devait faire une drôle de tête au vue du fou rire dans lequel Artemis se lança. Il se moquait d’elle ?

*Ce n’est pas sympa de rire de ta naïveté… Pardon ? Quoi moi aussi je rigole ?*

Il réussit tout de même à retrouver son sérieux et fini par lui confirmer qu’il s’agissait bien de son bureau et qu’il le gardait fermé pour des raisons de confidentialité lié à son travail. Elle rit ensuite à la question qu’il lui posa. Pour toute réponse et pendant qu’elle posait sa tasse sur la table de chevet de son coté, il eut droit à un haussement d’épaules.. Dans son geste, elle profita de saisir un oreiller et de le balancer dans la figure du jeune homme.

POUFF

Elle reprit sa tasse, évitant ainsi toute tentative de représailles, enfin normalement… Elle le toisa fière d’elle et bu une gorgée de la boisson chaude. Elle sentait enfin ses pieds se réchauffer.

- Non, je ne pense pas que tu sois de ce genre là. Enfin j’espère.

Elle lui fit un clin d’œil avant de rire, puis elle reprit son sérieux et ajouta.

- Je suis habituée. Mon père fait comme toi. Il a un bureau chez nous dans lequel ma mère et moi ne mettons jamais les pieds. Il y reste enfermé des heures après son travail… Il ne coupe jamais vraiment avec le Ministère. Il ne nous raconte jamais sa journée mais je vois bien qu’il est de plus en plus préoccupé.

Son père ne donnait pas de détail sur ce qu’il faisait réellement. Tout ce qu’elle savait c’était qu’il était diplomate, voyageait beaucoup et rédigeait des traité de Coopération avec d’autre pays.

- Il travaille à la Confédération Internationale des Sorciers. Confidentialité mise à part, je pense qu’il ne veut pas qu’on s’inquiète de ce qui se passe réellement… Peut être que d’une certaine façon, il pense nous protéger de toutes les horreurs qui se passent dans ce monde en ne nous disant rien … Et moi… je fais comme si de rien était, parce que je sais qu’il ne me dira rien de plus si je le questionne, j’ai déjà essayé… plusieurs fois… et parce que je sais que notre petit trait train quotidien et banal est sa seule échappatoire… et je ne veux pas la lui gâcher. Je sais que ce qu’il fait est important alors je fais tout ce que je peux pour l’aider du mieux que je peux.

Elle venait sans s’en rendre compte de se confier sur ce qui la préoccupait depuis quelque temps.

- Enfin… ne parlons pas de ça… Je suis désolée…

Elle but une gorgée de chocolat chaud et fuit le regard du jeune homme. Il fallait qu’elle pense à autre chose. Elle repensa au bruit qu’avait fait l’oreiller avant de s’écraser sure beau visage d’Artemis et ne put s’empêcher de sourire.

- Ton ego d’Auror , n’a pas été blessé par ce vilain oreiller j’espère ?!

Se moquer de lui ? Non elle n’oserait pas…
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Artemis Lhow, Mer 5 Juil 2017 - 19:09


Évidement, elle avait saisie la blague. Alors qu'il éclatait de rire, Artemis reçu en pleine poire un coussin molletonné, envoyé par la jeune femme. Feignant de n'avoir rien fait, elle reprit une gorgé de chocolat, tandis que le jeune homme souriait maintenant à pleines dents. C'était mérité.

Les minutes qui suivirent virent l'ambiance changer radicalement. La jeune fille se confiait sur sa famille ... elle ne lui avait jamais parlé de ses parents. Le jeune homme écoutait et enregistrait chaque information d'une oreille attentive. Alors qu'il s'apprêtait à prendre la parole, la jeune femme se ravisa et s'excusa. Ses confidences semblaient livrées d'elles même, hors de tout contrôle.

Immédiatement, il lui adressa un sourire, et plongea ses yeux dans les siens et a rassura doucement...

« Ne t'inquiète pas, tu peux parler librement ... mais si tu veux changer de sujet, alors changeons !! Mon égo va très bien je te remercie ! »

Ne sachant ce qu'elle souhaitait faire, il bu doucement son chocolat, les yeux toujours rivés sur la jeune femme. Un picotement se fit sentir dans le creux de sa main. Il gratta négligemment sa paume, ne faisant fit du souvenir qui tentait doucement de prendre place en son esprit... sans même le remarquer...

Alors qu'elle prenait une nouvelle gorgé de chocolat, le jeune s'allongea à nouveau, la tête à présent sur les genoux de la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Josephine Campbell, Mer 5 Juil 2017 - 21:17


Artemis la rassura, elle pouvait tout lui dire. Elle réfléchit un moment tout en buvant son chocolat. Pas qu’elle ne lui faisait pas confiance ou qu’elle ne voulait pas aborder ce sujet avec lui, mais elle ne voulait surtout pas plomber l’ambiance… encore plus… Mais d’un autre coté, si elle n’en  parlait pas à lui avec qui elle le ferait ?

Elle sortit de ses pensées lorsqu’Artemis posa sa tête sur ses genoux. Elle retrouva alors immédiatement le sourire d’autant plus que les cheveux du jeune homme lui chatouillaient les jambes. Elle n’avait jamais été aussi proche de quelqu’un et n’avait pas l’habitude de ce genre de contact. Elle se mit à rire avant de passa une main dans ses cheveux. Puisque ses doigts avaient apprécié la chose, elle réitéra le geste, caressant toujours le même endroit.

Elle devait se rendre à l’évidence, elle venait certainement de trouver son échappatoire à elle. Elle aimerait maintenant, être la sienne…

- Donc maintenant c’est moi l’oreiller…

Elle lui fit un sourire tendre avant de reprendre

- C’est sans aucun doute mon plus bel anniversaire.

Elle pouvait le regarder à sa guise. Elle aurait aimé pouvoir enregistrer chaque détail pour pouvoir le croquer plus tard quand elle devrait retourner chez elle, mais elle n’en était pas capable encore. Sa main glissa doucement le long de sa joue et se perdit un moment dans sa barbe. Son index continua seul la course pour finir sur ses levers. Elles étaient tellement douces.

- Tu veux bien me parler de tes parents ?

Lors de leur première rencontre, il lui avait fait comprendre qu’ils étaient décédés. Elle se demandait maintenant  ce qui avait bien pu se passer et quand cela était il arrivé mais elle ne voulait pas que cela passe pour de la curiosité déplacée.

- Si tu ne veux pas, c’est pas grave…
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Artemis Lhow, Sam 8 Juil 2017 - 12:08


Une main passa doucement dans les cheveux du jeune homme. Il ferma un instant les yeux, se laissant porter par les mouvements de la main qui lui parcourait le cuir chevelu. Josephine arborait un sourire d'ange. Sans même les voir, il devinait ses lèvres étirée en un sourire simplement au ton de sa voix. Il ne put s'empêcher de sourire à son tour.

Ses doigts se perdirent sur les lèvres du jeune homme. Celui-ci se mordit l'intérieur de la joue lorsqu'elle lui demanda ce qui était arrivé à ses parents. Il aurait préféré ne pas aborder la question ... pas ce soir, pas ici et pas maintenant en tous cas. Il inspira longuement, cherchant ses mots et lâcha presque à contre cœur une bride d'information.

« Il sont décédés alors que je j'étais en deuxième année à Poudlard ... nous revenions de vacances quand sont sommes tombé sur le champ de bataille. L'ordre du phénix et l'ordre noir s'étaient engagé dans un duel à mort ... un sortilège perdu, je fut stupéfixé. A mon réveil, mes parents étaient morts à mes côtés. D'après les témoins et le bureau des Aurors, ils se sont interposés aux côtés de l'ordre du phénix et ont étés vaincus par l'ordre noir. »

Une boule se forma dans la gorge du garçon. Comme à chaque fois qu'il abordait cet épisode de sa vie, une larme coula doucement le long de sa joue pour aller se perdre dans sa barbe. Un silence doux s'installa entre les deux êtres. Troublé par le seul mouvement lent de leurs respirations respectives. Il glissa après quelques instants ...

« Je préférerais ne plus en parler pour le moment si tu veux bien ... »

Laissant sa tête sur les genoux de la demoiselle, il se retourna sur le côté, de manière à avoir ses mains sur le genou et la cuisse de la demoiselle. Les yeux toujours fermés, il inspira un grand coup et attendit qu'elle prenne la parole.

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Josephine Campbell, Dim 9 Juil 2017 - 18:13


Jo écouta les paroles d‘Artemis sans dire un mot. Lorsqu’il commença à ouvrir la bouche, elle regretta aussitôt d’avoir abordé le sujet. Elle n’avait pas voulu spécialement abordé le sujet de leur mort mais plutôt de leur vie : ce qu’ils faisaient comme métier, quel était leur caractère, leurs habitudes…

Lorsqu’elle vit couler une larme le long de la joue du jeune homme, elle sentit une boule dans son ventre se tordre et  lui faire mal. Elle mordit sa lèvre inférieure, s’obligeant ainsi à ne plus ouvrir la bouche pour dire une boulette. Elle le fit si fort qu’elle commença à sentir le gout du sang.

Qu’est ce qu’elle pouvait être nouille… Personne ne pouvait l’égaler dans ce domaine sur cette terre, c’était impossible. Championne du monde !

*Comment je te gâche un moment hyper sympa et romantique en deux secondes…*

Jo releva la tête et regarda par la porte fenêtre. Il pleuvait encore. Elle vit un éclair au loin, mais il n’y eu pas le grondement du tonnerre, il devait être encore trop loin. Que pouvait-elle dire après qu’il ait dit tout ça…

Il avait perdu ses parents si jeune… et dans des circonstances vraiment affreuses et il avait réussi à se construire malgré cela. Le choix de sa profession venait surement de toute cette histoire. Elle baissa la tête et le regarda de nouveau. Il avait une force de caractère qu’elle n’aurait jamais.  

Il ajouta après quelques instants qu’il ne voulait plus parler de cela pour l’instant. Elle ne contait pas enfoncer le clou, ça tombait plutôt bien. Artemis changea de position et se mit sur le coté. Il garda les yeux clos et elle l’entendit inspirer profondément. Elle tendit le bras et posa sa tasse sur la table de chevet. Elle n’en avait plus envie. Elle s’était coupé l’appétit toute seule… Elle passa une main dans les cheveux du jeune homme et posa une autre sur son bras.

- Je suis désolée… Tu as à coté de toi la reine des idiotes…
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Artemis Lhow, Lun 10 Juil 2017 - 15:49


La jeune femme semblait troublée par les propos do jeune homme et il avait bien conscience que l'ambiance venait de se ternir. Cependant, une main passée dans ses cheveux lui fit oublier le reste. Elle lui murmura quelques mots, excuses déguisées, dont elle n'avait pas besoin. Il ne lui en voulait pas. il était légitime de se poser des questions sur l'autre...

« Ne dit pas de bêtises, la curiosité n'est pas synonyme de bêtise, mais d’intérêt ... »

Il n'ajouta rien, son souffle glissa doucement sur la peau de la jeune femme. Leurs respirations à l'unisson, il vit passer devant ses yeux clos volutes de couleurs et de parfums qui enivraient son âme jusqu'à un autre royaume. Doucement, sans même s'en rendre compte, son esprit se mit à voyager, loin de toute être autre que celle qui allait partager ce soir l'espace intime de son lit. Sombrant dans les abysses, il s'endormit sur les genoux de Josephine, tout en douceur...

Fin du RP pour moi, merci ma Jo' ! :kiss:

Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Josephine Campbell, Mer 12 Juil 2017 - 21:10


Jo continua à lui passer la main dans les cheveux pendant un moment. Son corps lui sembla plus lourd et sa respiration était régulière, il s’était endormi. Elle espérait qu’il allait faire de jolis rêves cette nuit, malgré les souvenirs douloureux qu’elle venait de raviver. Ses traits étaient totalement détendus, il avait l’air serein. Si seulement elle avait eu avec elle une feuille et son fusain, elle l’aurait croqué pour pouvoir le contempler à loisir lorsqu’ils seraient séparés. La prochaine fois elle prévoirait… En très peu de temps, elle était devenue dépendante à cet homme. Elle n’avait pas d’explication à cela. Son monde s’était renversé, plus rien n’était à sa place et bizarrement  cela ne l’effrayait pas.

Lorsque le bruit de la pluie cessa, Jo rouvrit les yeux. Elle ne s’était pas rendu compte qu’elle s’était assoupie. Elle avait mal à la nuque et jeta un coup d’œil autour d’elle. Elle fit venir à elle par lévitation un oreiller qu’elle glissa sous la tête d’Artemis non sans mal et surtout sans le réveiller. Une fois qu’elle fut libérée de son étreinte, Jo se glissa derrière le jeune homme. Elle colla son nez dans son cou pour pouvoir respirer à volonté son odeur. Elle passa son bras sur celui d’Artemis et s’assura en passant la main dessus que son bracelet était toujours bien autour de son poignet. Bercée par ce doux parfum et le rythme régulier de sa respiration, elle se laissa peu  de temps après emportée au pays des songes.



Merci à toi Arty'Choubidou©  
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Artemis Lhow, Mer 26 Juil 2017 - 23:20


Nouveaux amis

avec Hermès, Hyrule et Haïko

RP Unique

« CRAC ! »

« Le maître ne veux t-il pas que je porte ses bagages ? Le pauvre Haïko aimerait tant aider le maître ... »

Sans le vouloir, je ne peux m'empêcher de lever les yeux au ciel. Les elfes de maison... voilà bien dix minutes que celui-ci me tiens le crachoir à me supplier de le laisser porter cages et sac de nourriture plus lourds que lui. Il serait prêt à se casser le dos pour m'éviter d'avoir à porter mes achats moi même. C'est pas comme si j'étais totalement impotent non plus.

« Nous y sommes Haïko, je devrais pouvoir amener le tout à bon port je te remercie. »

J'adresse un sourire à la pauvre créature qui se tord les mains de ne pouvoir m'assister. Poussant un grommellement, je lui tends de dépit la cage de luxe qui est aussi grande que lui. Hermès pousse un hululement qui me vrille les tympans. Il n'a plus quitté mon épaule depuis que nous sommes sortis de la Boutique d'Animaux Magiques. Hyrule feule dans mes bras. Cette petite boule de poil ne semble pas apprécier les cris strident de ma Harfang. Les tricolores ont du caractère, j'étais prévenu...

« Doucement vous deux, on ne se bat pas à l’extérieur. Tiens, si tu veux m'aider Haïko prends cela jusqu'au domaine, mais ne te casse pas le dos ! »

« Oh oui maître, bien maître ! »

Un sourire radieux habille maintenant le visage de l'elfe. Il va falloir que je lui explique ma vision des choses ... c'est d'un assistant dont j'ai besoin, d'un majordome, pas d'un larbin. Déjà l'elfe file à toute allure avec la cage dans les bras en direction de la porte d'entrée. Voit-il seulement où il met les pieds ? J'avance à sa suite, atteignant sans peine le vestibule du domaine ou je pose enfin le chaton qui doucement explore ce nouvel environnement.

Hermès file déjà à tire d'aile à travers le domaine tandis que Haïko lui installe sa cage dans un coin du salon.

Fermant la porte afin que le chaton ne soit prit d'une soudaine envie d'exploration de l’extérieur, je fais maladroitement tomber le porte manteau au sol. Je n'ai pas le temps de d'esquisser un geste pour le ramasser que déjà l'elfe de maison accoure en ma direction. Un sourire au lèvres, je l'intercepte d'un mouvement de la main sur sa poitrine et je le vois me regarder d'un œil inquisiteur. Lui désignant l'une des chaises de la cuisine, je l'invite à s'asseoir à mes côtés.

« Haïko, installe toi je t'en prie, j'aimerai que nous discutions tous les deux ... »

Ses yeux globule semblent sur le point de sortir de leurs orbites tandis qu'il bredouille.

« Le ... le ... le maître ... le maître me demande de m'asseoir ? »

Un sourire toujours aux lèvres, je prends conscience du chemin que nous aurons à parcourir. Si le simple fait de s'asseoir lui semble démesuré, le pauvre n'a encore rien vu. J'ai pourtant bien précisé que je ne voulais pas d'un elfe trop protocolaire à la vendeuse... mais d'un sens, juger du caractère d'un être vivant est bien plus compliqué de lorsqu'il s'agit d'un objet.

« Absolument Haïko, j'aimerai que tu t'installes et que nous discutions. J'aimerai également que tu cesses de m'appeler maître, mon prénom est Artemis. L'elfe manqua de suffoquer. Tu es ici chez moi et si je t'ai prit à mon service, c'est que j'avais besoin d'aide, besoin d'un majordome, pas d'un esclave. »

Lui laissant le temps d'assimiler mes propos, je fais venir à moi d'un rapide coup de baguette magique une petite tunique noire, sobre avec une cordelette de cuir tréssée en guise de ceinture, conçue spécialement pour un elfe de maison. Ses yeux globuleux se mirent en stroboscope tant il cligna des yeux rapidement. L'incrédulité se lisait dans ses yeux.

« Mais ... maître je ne ... »

« Artemis. »

« Maître Artemis ... je ne peux pas ... »

« Ne dit pas de bêtises. Non seulement tu peux, mais en plus tu le doit. Il est hors de questions que tu te balade ici simplement vêtu d'un chiffon. Tu portera cette tunique et m'appellera par mon prénom parce que je te le demande. Je te l'ai dit, je ne veux pas d'un esclave, mais d'un majordome. »

Malgré la formulation sans appel de mes phrases, mon ton est toujours aussi doux et l'elfe semble gêné. Il baisse les yeux, se tordant toujours les mains avant de prendre place sur la chaise que je lui avais désigné plus tôt. Il semblait incapable de désobéir à un ordre direct, mais je ne voulais pas obtenir ce résultat par une succession d'ordre, je veux qu'il soit capable de lui même de prendre des initiatives en ce sens... pour le moment nous fonctionnerons comme ça... j'aviserai ensuite...

« La salle de bain se trouve à l'étage Haïko, va te changer et jette moi cette taie veux-tu ? Une fois que tu seras prêt redescend et nous discuterons ensemble de tâches que je te demanderais d'accomplir ici ... »

Sans dire un mot, le voilà qui quitte sa chaise, saisie sa tenue et s'incline bien bas avant de prendre la direction des escaliers. Une première bataille de gagnée. Hyrule frotte doucement son dos contre mon mollet. Un sourire en coin, je la prend à bout de bras et la pose sur mes genoux. La voilà maintenant ronronnant à souhait en frottant son petit museau dans le creux de ma main.

Cet endroit commence enfin à avoir quelque chose de chaleureux ... ce petit truc qui fait que je me sens vraiment chez moi.


Preuve d'achat par ici

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Artemis Lhow, Lun 4 Sep 2017 - 19:50


Visite inattendue

avec Elina Peterson

LA mutuel accordé ad vitam aeternam

Ce pauvre Haïko ne s'y fera jamais ... j'ai beau lui dire et lui répéter, il s'entête à vouloir toujours tout faire à ma place ! Certes j'avais besoin d'aide, mais pas au point de l'envoyer chercher du lait alors que je suis disponible pour le faire, j'ai besoin d'un assistant pas d'un esclave. Mais les elfes de maison et leurs règles de fonctionnement ancestrales ... c'est une histoire pour le moins compliquée.

Ce qui est drôle, c'est qu'il a beau vouloir absolument tout faire à ma place, dès lors que je lui refuse le droit de m'assister, il se met à bouder comme un enfant à qui on aurait retiré la sucette ! C'est presque drôle de le voir bougonner de la sorte ... je vois d'ici ses deux grands yeux pleins de reproches lorsque je passerai l'embrasure de la porte. * Le maître se fatigue pour rien * ou * Le maître devrait apprendre à laisser à Haïko les tâches aussi ingrates *

Ces elfes ... pour autant, je n'échangerai ce petit gars contre personne d'autre ! C'est donc un sourire aux coins des lèvres que je rentre tranquillement au Domaine Gris avec qu'une seule hâte en tête, voir celle de mon elfe lorsque je poserai mes bouteilles de lait sur la table. Billes en tête, j'avance le long du chemin qui mène jusqu'à ma demeure sans réellement faire attention à mon environnement.

A quelques mètres du portail ouvrant sur le jardin, je remarque une silhouette qui s'approche elle aussi. Elle semble perdue dans ses pensées, tête baissée vers le sol elle s'approche sans même sembler remarquer ma présence. Mes jambes se mettent à trembler et je suis soudain pris d'incontrôlables palpitations. Pourquoi ? Je l'ignore moi même, mais cette silhouette ... elle ne m'est pas inconnue.

Une robe noire et légère virevolte au gré du vent autour de sa personne, mettant en valeur les différents aspects de son corps. Mais ce qui par dessus tout retiens mon attention, c'est cette chevelure ... des cheveux aussi fins et légers que des fétus de paille, d'un noir de jais et qui retombent en cascade sur ses épaules. Ses épaules, courbées comme sous le poids de l'âge alors qu'elle est encore dans la fleur de celle-ci ...

Svelte et légère, douce et charnelle, sombre et fragile, elle approche sans même me voir alors que je ne semble voir plus qu'elle. Impossible, pourtant j'en mettrai mes deux mains au feu ! Je reconnais cette démarche et cette chevelure, je ne peux pas me tromper ! La voix tremblotante, comme un gamin qui a peur de dire une bêtise, je prononce un nom qui je l'espère sera le sien ...

« Elina ..? »

La silhouette frissonne et sursaute en entendant ma voix. Elle cherche du regard l'élément perturbateur qui dans sa douce balade est venu s’immiscer ... puis ses yeux se posent dans mes yeux. Une larme roule sur ma joue alors même que je la reconnais. Elle est en vie. Une envie soudaine s'empare de moi, l'envie de courir à sa rencontre, l'envie de la serrer dans mes bras, l'envie de faire virevolter sa robe dans les airs, mais je ne bouge pas, cloué au sol par le souvenir de nos derniers adieux ... inexistants. Je me contente de rester planté là, à attendre qu'elle fasse vers moi un signe quelconque ...



Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Elina Peterson, Jeu 7 Sep 2017 - 2:13


Au détour d'une ballade

avec Artemis Lhow ♥

Le soleil se lève, une nouvelle journée commence... La chaleur des rayons vient réchauffer ma peau. Je sens Moïca rouler en boule contre mon ventre... Ce ventre qui ne grossira pas pour te laisser la place de t'épanouir... Ce ventre contre lequel je ne râlerais pas d'ici quelques mois parce qu'il est trop encombrant... Combien de temps c'est écoulée depuis ce fameux jour? Je n'en ai pas la moindre idée... Ils se ressemblent tous... Je caresse doucement le pelage gris et de ma boule de poil qui se met immédiatement à ronronner pour réclamer plus de caresses.... Heureusement qu'elle est près de moi... Douce présence réconfortante qui comble un peu le vide que je ressens à l'intérieur... Je m'étire et sors du lit... Aujourd'hui je vais sortir... J'ai besoin de prendre l'air...

Evidement pour ne pas pensée je me suis plonger dans l'un de mes romans... Pas d'amour... Pas de bébé... Du sanglant, du fantastique... Tout sauf ce qui peut me ramener de près où de loin à mon présent... Nïnqué S'agite sur son perchoir et je comprends qu'elle souhaite que je la laisse voler. Je lui ouvre donc la fenêtre pour qu'elle puisse aller se dégourdir les ailes. Je sors quelques minutes sur le balcon pour observer ma gracieuse amie et je me rends compte qu'il fait plutôt bon malgré le froid qui m'habite continuellement... "Tu devrais vraiment sortir Lina... Ca te ferait du bien..." Ma conscience se manifeste une nouvelle fois... Elle s'inquiète alors que mon petit diable lui se fait plutôt discret ses derniers temps... Je soupire et me résigne... Une ballade dans pré-au-lard ne peux pas me faire de mal... Peut-être croiserais-je Daegan.... Où peut-être pas... Et si je le croisais... Lui... Non impossible il doit être au ministère... Il travaille toujours... Je soupire... Il faut vraiment que je me sorte cet homme de la tête... Il hante mes pensées depuis que tout ça est arrivée... C'est étrange comme une personne peut prendre une place aussi importante dans votre vie sans que vous ne vous en rendiez compte... Un premier contact... Un deuxième... Et puis une amitié... Quand? pourquoi? où? et comment? Je n'en ai pas la moindre idée mais il est entrée dans ma vie et n'en est plus jamais ressortie malgré tout mes efforts pour m'éloigner de lui...

Je marche... Sur le sentier... Dans pré-au-lard... Je pense... Je songe à ce futur qui n'est plus... à ses projets qui ne se réaliseront jamais... Je sursaute à chaque bruit étrange pourtant je suis totalement perdu dans mes pensées... C'est très impressionnant de voir la facilitée du cerveau à partir loin tout en restant conscient de ce qui nous entoure... Je marche... Je ne regarde pas une seule fois où mes pas me mène... Peut importe d'ailleurs... J'avance et je prends l'air c'est déjà beaucoup...

"Elina"

Cette voix... Je frissonne... Mes yeux se lève et je le cherche... Je sais que c'est lui... Lorsque mes yeux tombent sur Artemis mon coeur s'arrête... Je serre immédiatement mes bras autour de moi... Vaine tentative pour me protéger ... Je ne suis pas prête à le voir... Tout est beaucoup trop frais... Pourtant des images de notre dernière rencontre s'impose à moi... Son regard... Ses sourires... Ma raison m'ordonne de fuir cet homme... Pourtant mon coeur décide et mon corps obéi... Je m'approche doucement... J'espère qu'il ne me prendra pas dans ses bras ou qu'il ne tentera rien... Je ne le supporterais pas... Je me stop à quelques centimètre de lui... Assez près pour pouvoir lui parler mais pas suffisamment pour qu'il puisse me toucher... Je frissonne à l'idée qu'il me touche... Je regarde autour de moi pour voir où je suis et je me rends compte que mes pas m'ont menés tout droit au Domaine Gris... Sa maison... Je soupire et ressert l'étreinte autour de mes bras... Je ne me sens vraiment pas à l'aise en présence d'un homme... Même si je sais qu'il ne me fera jamais de mal volontairement. Je lui souris faiblement.

"Bonjour Artemis...

Il tente un pas et je recule d'autant... Je refuse le contacte... C'est impossible pour moi qu'un homme me touche... Mon passé est encore trop frais... Je préfère éviter... J'ai besoin de temps... je vois l'interrogation dans son regard et je ne peux pas m'empêcher de me justifier...

Beaucoup de temps à passée depuis la dernière fois... beaucoup de chose ce sont passées.... Je préfère éviter les contactes physiques... S'il te plait..."

J'espère qu'il ne me questionnera pas... Je tente un sourire rassurant... Alors que je suis morte de trouille à l'idée qu'il puisse faire un simple mouvement brusque... Mon coeur se serre rien qu'à imaginer sa réaction pourtant je ne contrôle pas ce genre de chose et clairement me retrouver recroquevillée sur moi-même juste devant chez lui non merci... Je ressens à nouveau se besoin de m'éloigner de lui... De le fuir... Il lit bien trop facilement en moi pour que je puisse lui cacher ce qui c'est passée depuis notre dernière rencontre...

Je suis désolé je dois y aller... Ca m'a fait plaisir de te voir...

Je tourne les talons prête à partir encore une fois loin de lui...

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Artemis Lhow, Jeu 7 Sep 2017 - 8:28


Musique

Doucement, elle s'approche de moi, frissonnante malgré la tiédeur agréable de l'air, comme une feuille aurait peur de se faire emporter par un vent trop fort ... ses bras autour de la poitrine, comme pour se protéger, un doux sourire habille son visage qui reprends quelques faibles couleurs. Elle me salue, prononce mon nom et tandis que j'esquisse un mouvement vers elle je perçoit ses mouvements qui l'éloignent de moi. Elle semble fuir mon contact, mais pourquoi ? Elle tente une explication qui ne fait qu’attiser ma curiosité, mes sourcils se froncent et mon regard cherche le sien, en vain.

« Je suis désolé je dois y aller... Ça m'a fait plaisir de te voir... »

Attends, quoi ?! C'est une blague j'espère ?! La voilà qui tourne les talons sans plus d'explications, prête à s'enfuir une nouvelle fois, à me laisser derrière elle comme si de rien était, hors de question. Désolé pour le contact, mais je n'ai pas six cent façons de la retenir à moi ... je pose ma main doucement sur son avant bras et je la sent frisonner. Je maintiens néanmoins ce contact ferme, mais d'une infinie douceur. Je me place face à elle et relâche enfin son bras.

Je plonge mon regard dans le sien et pour la première fois, je n'aime pas ce que j'y vois. Un mélange de douleur, de tristesse et de peur. Je fais abstraction de cela, elle m'en parlera lorsqu'elle y sera prête voilà tout... pour le moment je veux juste retrouver l'amie qui m'a laissé derrière elle, l'amie qui a su sans s'en rendre compte percer mes défenses, l'amie qui au fil du temps est devenue bien plus que ça, l'amie qui aujourd'hui encore me désarme de toute pudeur. J'inspire un grand coup pour canaliser mes émotions, mon cœur tente vainement de se calmer...

« Un instant s'il te plait ... ça fait tellement longtemps, pourquoi vouloir partir aussi vite ? Ma présence t'est-elle devenue à ce point désagréable que tu veuilles  à nouveau me fuir ? »

D'un calme absolu, ces mots m'échappèrent et une pointe de tristesse vient me couvrir me fond de l’œil à l'idée que mes propos puissent être justes. L'aurais-je perdu ? Un vieux réflexe se présente et je me retiens de passer la main sur sa joue. Mes yeux se posent sur ses mains, ses poignets puis sur ses avants bras comme marqués. Je retrouve ce froncement de sourcil qui me forme une ride au milieu du front. Ce ne sont pas les marques d'un sortilèges ça...

« Tu sembles avoir un peu froid, on devrait aller à l'intérieur, Haïko sert des chocolats chauds digne de la meilleure taverne ! »

Habillant mon visage d'un sourire d'apparat, je fais bonne figure comme pour tuer ce malaise naissant. Un impression étrange que de trop nombreuses choses ne se sont pas déroulées comme elles auraient dues. Des choses qui lui ont brisé l'âme et visiblement marqué le corps. Elle va avoir de nombreuses choses à me raconter... j'avance de quelques pas en direction de la barrière et me retourne vers elle, qui n'a pas bougé.

« Elina, viens s'il te plait ... tu me dois au moins quelques explications ... si tu ne souhaite pas rester après je ne t'y forcerai pas. »

Sans attendre de réponse, sans voir si elle me suivait, j'ouvre le portail du domaine et m'avance à grand pas vers la porte d'entrée qui s'ouvre avant même que je n'atteigne la poignée. Un elfe de maison vêtu d'un sobre costume noir s'incline devant moi avant de m'arracher le sac contenant la bouteille de lait des mains. Je ne peux m'empêcher de sourire.

« Le maître aime à se fatiguer pour rien ... »

Son regard se perd l'espace d'un instant à quelques mètres derrière moi. Ses yeux ronds s’agrandissent et un petit sourire en coin lui habille les lèvres. C'est nouveau ça ?! Il serait pas entrain de se moquer là ?! Je hausse un sourcil d'un air circonspect en attendant qu'il reprenne la parole.

« Une invitée ? »

Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Elina Peterson, Sam 9 Sep 2017 - 1:15


Je tourne les talons... Je ne peux pas rester c'est trop dure à gérer pour le moment... Pourtant mon inconscient m'a mené ici... Devant les grilles de sa maison...Sa main se pose sur mon avant bras et je retiens un mouvement de recule... Je me tends immédiatement et un frisson me parcours le corps. Il se place devant moi et me lâche enfin le bras. Ses yeux plongent dans les miens et je n'ai pas le temps d'esquiver son regard... Je sais qu'il lit en moi à ce moment même car la petite ride entre ses sourcils réapparait... Je détourne immédiatement les yeux... Incapable de soutenir se regard qui passe mes défenses aussi facilement que s'il n'y en avait aucune. Il laisse échapper un long soupire. Il cherche la maitrise de lui même... J'arrête de respirer et attends de recevoir ses foudres. C'est toujours comme ça... Ai-je encore fait quelque chose de mal?

« Un instant s'il te plait ... ça fait tellement longtemps, pourquoi vouloir partir aussi vite ? Ma présence t'est-elle devenue à ce point désagréable que tu veuilles  à nouveau me fuir ? »

Sa voix est calme et posée, ses paroles me percutent pourtant de plein fouet... Je lève les yeux sur lui, la tristesse se lit dans son regard et je ne sais comment réagir... Bien sure que non... J'ai envie de lui dire que c'est pas lui... Que j'ai cherché à le voir plusieurs fois ses derniers jours mais que j'avais bien trop honte et bien trop peur pour me lancer... Mais J'arrive pas à lui répondre quoi que ce soit... Les mots ne franchissent pas mes lèvres. J'ai une boule monstrueuse dans la gorge qui menace de me faire fondre en larmes si j'ouvre la bouche. Je vois son regard se poser sur mes bras et je ne peux m'empêcher d'essayer de les cacher comme je peux en tirant sur les manches trois quart de ma robe... Mes mains tremblent... Je sais qu'on abordera le sujet... Et j'ai peur de sa réaction... Je suis tombé sur plus fort que moi et j'en porte les marques... C'est difficile d'admettre ses erreurs surtout quand la personne en face nous à souvent mise en garde... Je m'attends à un interrogatoire... A ce qu'il me prenne le bras et me demande des explications au lieux de ça il prend la parole et sa voix est toujours calme... il me propose d'entrer boire un chocolat... Qui est Haïko? La personne qui partage sa vie peut être? Je ne le saurais que si j'accepte l'invitation... Mon coeur se serre à l'idée qu'il puisse avoir quelqu'un... Et je ne comprends pas la raison de ce sentiment... Du moins je sais mais je refuse de l'admettre...

Il sourit l'air de rien mais ce n'est qu'une apparence... La lumière qui habille son regard habituellement n'est pas la... Je ne sais pas s'il cherche à cacher son inquiétude où si c'est la colère qui est sur le point de prendre le dessus... Un frisson de peur me parcours... souvenirs de scènes similaires. Il prend la direction des grilles... Je reste figée incapable de bouger... Si je rentre que ce passera t'il? Il se retourne vers moi... J'ai presque un mouvement de recule que je retiens de justesse... C'est Artemis... Je n'ai pas à avoir peur de lui... Il ne m'a jamais fait de mal... Il n'y a pas de raison qu'il m'en face maintenant...

« Elina, viens s'il te plait ... tu me dois au moins quelques explications ... si tu ne souhaite pas rester après je ne t'y forcerai pas. »

On y est il veut des explications... Je ne sais pas quoi faire... Je ne sais pas quoi dire... Il prends la direction de sa demeure sans se retourner... La porte s'ouvre avant même qu'il ne franchisse les marches et un elfe de maison apparait... ok... Depuis quand Mr Lhow à un elfe de maison? Serais-ce le fameux Haïko? Mon coeur semble moins comprimer maintenant... Etrange... Je me rends compte que nous n'avons pas vraiment discuté la dernière fois que nous nous sommes vue... Lui aussi a surement beaucoup de choses à me raconter... Mais suis-je prête à ça? Suis-je prête à parler avec lui? Chose normal pour deux amis qui se retrouvent après de longs mois de séparations, qu'est ce qu'on a fait durant tout ce temps... Que dire... Je n'ai pas la moindre idée de ce que j vais bien pouvoir lui raconter... Alors je suis tenté de fuir une nouvelle fois... Mais voir la tristesse dans son regard m'oblige à prendre sur moi... Je m'approche doucement de la maison et mon coeur tambourine dans ma poitrine... Tout va bien se passer...

Je passe devant l'elfe de maison qui s'incline devant moi et je le salue d'un Bonjour respectueux. Je ne comprendrais jamais les sorciers qui les considèrent comme des moins que rien... Je retrouve facilement mes souvenirs ici... Alors qu'il me conduit vers le canapé mes yeux se posent sur la table et les chaises, la où je l'avais soigné... Artemis me coupe dans ma réflexion en m'indiquant de m'assoir. Il demande un chocolat chaud et je lui indique que je prenais la même chose... Silence gêné... Du moins jusqu'à ce que l'elfe dépose devant nous deux chocolats chaud fumants. Je le remercie avec un sourire et tente de réchauffer mes mains tremblantes autour de la tasse mais rien n'y fait... Le frisson est toujours la...

Il fini par rompre le silence... Sa voix est douce lorsqu'il me demande ce qu'il c'est passée ce fameux soir... Je resserre l'étreinte sur mon mug et prends une grande inspiration avant de réussir à dire un mot... Cette explication là est simple... Heureusement pour moi d'ailleurs.

"Je me suis réveillée contre toi... Tu dormais encore à point fermé... J'ai préféré partir avant ton réveil pour éviter une séparation trop triste... Et surtout pour t'empêcher de tenter de me retenir.... Je sais comment tu étais... J'ai voulu nous épargner la douleurs d'un adieux... Tu m'en veux...?"

C'est compliqué de savoir ce que je ressens pour lui... Le revoir me fait quelque chose mais quoi et pourquoi... Ca c'est une bonne question...C'est plus compliqué de déchiffrer un coeur en deuil... Une âme détruite... J'appréhende sa réponse... Je ne veux pas qu'il s'énerve... Et je n'ose toujours pas lever les yeux vers lui... C'est compliqué pour moi de perdre mes réflexes... J'espère juste qu'il ne criera pas...

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Artemis Lhow, Sam 9 Sep 2017 - 13:03


Musique

« En effet Haïko, je te présente Elina Peterson ... »

Je passe la porte tandis que l'elfe salue mon amie d'un simple « Bienvenue mademoiselle Peterson ! » que j'imagine accompagné d'une courbette. Elina lui répond d'une voix douce, comme si elle s'adressait à un égal. Je réprime un sourire, comment ais-je pu douter de cela ... elle n'est pas du genre à asseoir son statut au dépend des autres. Je pose ma cape sur le porte manteau et me dirige vers le salon sans un regard en arrière. Je lui laisse reprendre ses marques et allume un feu dans la cheminée. Le crépitement du bois se fait bien vite entendre et une douce chaleur m'enveloppe.

Me redressant, je m'autorise enfin un regard vers mon invitée. Elle semble perdue dans ses pensées, le regard fixé sur la table de la cuisine. J'aperçois Haïko qui me regarde d'un air circonspect, comme pour savoir ce qu'il convenait de faire. Je lui adresse un non de la tête et il s'incline doucement avant de tourner les talons et de filer ranger la bouteille de lait. Je m'installe sans un bruit dans mon fauteuil et joins les mains sous mon menton en observant la demoiselle. Après quelques secondes, je me décide à me manifester d'un raclement de gorge.

« Tu ne veux pas prendre place ? Nous serons mieux confortablement installés pour parler ... »

Elle détache le regard des meubles et me rejoint doucement, d'un pas mal assuré. Elle prend place sur le fauteuil, attendant que je prenne la parole sans doute, mais je laisse le silence s'installer doucement entre nous. Son regard semble m'éviter, il est fixé sur les flammes qui tournoient dans la cheminée tandis que ses mains se trouvent sur ses coudes comme pour dresser un bouclier de chair entre nous. Elle est beaucoup plus fragile et méfiante que par le passé. Je ne m'attendais pas à la retrouver dans cet état là, mais au moins je l'ai retrouvé.

Haïko viens vers nous et se poste à mes côtés en attendant de savoir ce que nous désirions. Je lui demande un chocolat chaud, elle fait de même et à nouveau se mur dans son silence d'or. Quelques minutes plus tard, l'elfe revient vers nous avec deux gros mugs emplit d'une boisson cacaotée fumante. Il pose le premier mug devant Elina qui lui glisse un « Merci ... » avant de me déposer ma boisson à mon tour. Le remerciant d'un sourire et d'un hochement de tête, il s'incline avant de s'éclipser dans les étages.

« Alors raconte moi ... que c'est-il passé ce soir là ? »

Son mug à la main, elle semble déglutir avant de me répondre d'un voix blanche emprunte de peur.

« Je me suis réveillée contre toi... Tu dormais encore à point fermé... J'ai préféré partir avant ton réveil pour éviter une séparation trop triste... Et surtout pour t'empêcher de tenter de me retenir.... Je sais comment tu étais... J'ai voulu nous épargner la douleurs d'un adieux... Tu m'en veux...? »

Je prends une gorgée du chocolat sans dire un mot. Elle semble appréhender ma réaction, je ne vais pas faire durer le suspens des lustres. Mais je peux m'empêcher de ressentir une pointe à la poitrine, elle doute de moi et de ma parole. J'ai pourtant toujours tenu parole et ne lui ai jamais donné la moindre raison de se méfier de moi, alors pourquoi douter ? Je ne comprends pas son raisonnement, si j'avais voulu la retenir je n'aurai eu aucun mal à le faire lorsqu'elle c'était endormie non ? Même éveillée je n'aurai pas eu de difficulté à la ramener de force, alors pourquoi ?

« Ma parole a si peu de valeur à tes yeux Elina ? Si je me souviens bien, avant d'entrer dans ce fichu manoir, tu m'as promettre de te laisser partir sans histoire après nos recherches, pourquoi ne pas avoir accordé plus de crédit à cette promesse que je t'avais faite ? En dehors de cela ... je ne t'en veux pas, même si je ne peux pas nier t'avoir souvent maudit de ne pas me donner de nouvelles. »

Je reprends une gorgé du liquide chaud espérant qu'il fera passer, en vain, la douleur qui me tiraille le cœur. Je m'étire, pose ma boisson sur la table et mon regard sur elle. De nombreuses questions me passent par la tête et je ne parviens pas à déterminer l'ordre dans lequel les poser. Elle semble si fragile que j'ai peur de la briser à chaque mot que je pourrai prononcer. J'inspire une grande bouffée d'air et alors que j'ouvre la bouche, une petite boule de poils me saute sur les genoux avant de s'y blottir. Hyrule. Je passe ma main dans son pelage doucement tandis qu'il se met à ronronner.

« Je ne t'ai pas officiellement présenté mes colocataires ... tu connais déjà Hermes et Haïko mon majordome. Et voici Hyrule, la petite boule de poil au troisième sens aiguisé. J'espère que tu n'as rien contre les chats ? »

Hyrule s'étire doucement sur mes genoux avant de retourner au sol. Ses yeux jaunes se posent sur moi avant d'aller vers Elina. Je ne peux m'empêcher de hausser les sourcils d'un air surpris lorsque je le vois se frotter à ses jambes avant de se blottir sur ses genoux. On ne peut pas dire qu'il soit sauvage... je pose à nouveau mon regard sur la belle en lui adressant un sourire avant de reprendre la parole d'une voix douce.

« Raconte moi un peu ce qui c'est passé pour toi depuis ce fameux soir ... as-tu trouvé l'objet de tes recherches ? »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] Domaine Gris

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4

 [Habitation] Domaine Gris

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.