AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 6 sur 8
[Habitation] Domaine Gris
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Artemis Lhow
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
En ligne

[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Artemis Lhow, le  Dim 29 Avr 2018, 14:23


Contenu explicite : sexualité


Ma langue glisse et effleure chaque parcelle de ta peau avant de s'attarder sur une zone bien connue qui a le don de faire cambrer. Ton bassin bouge au rythme de ma langue et tes doigts dans mes cheveux parlent pour toi. Mes mains caressent ton corps et dégrafent le dernier tissu cachant ta peau avant de l'envoyer rejoindre le reste de nos vêtements. Je n'ai pour ma part plus que le jean et les boutons de ma chemise gisent un peu partout sur les draps. Tes cuisses enserrent mon visage guidant ma langue sur tes points érogènes. Mes doigts maltraitent ton corps et mes dents croquent doucement le fruit de ton intimité avant de revenir à des sommets plus hauts que je n'ai pas le temps de goûter.


Tu profites du mouvement pour basculer la position et passer sur mon corps. Tes lèvres viennent chercher les miennes tandis que tes mains s'occupent d'ôter les derniers vêtements qui me restaient. Nous voilà l'un comme l'autre nu.e comme des vers dans ce grand lit que nous avons déjà si souvent exploité. Les lèvres passent sur mon cou avant de glisser sur mon torse tandis que tes mains se font entreprenantes. Ta langue se joint au jeu et je ferme les yeux. Chacun de tes mouvement est amplifié, sensations enivrante de te laisser le contrôle quelques instants. Mais pas pour très longtemps... une mains sur ton visage, l'autre dans ton cou. Je te fais lâcher prise et remonter tes lèvres avant de perdre totalement prise.


A nouveau l'on bascule, nos positions s'inversent et je plaque tes mains sur le lit tandis que mes lèvres se jouent de ton cou. Nos deux corps se cherchent, se frottent l'un contre l'autre. Mes dent croquent ton cou et mes yeux cherchent les tiens. Je t'aime glissé à ton oreille tandis que nos corps ne font plus qu'un. D'un doux mouvement d'abord je prends possession de toi, laissant le temps à nos corps d'exprimer leurs émois. Puis je relève la tête, plantant mon regard dans le tiens, et accélère sobrement le mouvement de mes reins.

Elina Peterson
Elina Peterson
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Elina Peterson, le  Dim 29 Avr 2018, 15:48

contenu explicite (sexualité)

Alors que mes lèvres goûtent à ton corps et que ma langue se joue de ton intimité pour te faire perdre le contrôle de toi-même, je sens ta main sur ma joue et l'autre dans mes cheveux. Je sens ton corps se tendre sous mes caresses et je savoure l'effet que j'ai sur toi. Ce qu'il se passe entre nous... Est nouveau pour moi. Jamais je n'ai eu autant d'effet sur quelqu'un, je ne me suis jamais sentie aussi libérée de tout tabou. La peur du jugement n'as pas sa place entre nous et nos ébats n'en sont que plus pimentés.

Avant que tu ne perdes totalement le contrôle, tu m'obliges à remonter et dans ce mouvement chaque centimètre de mon corps effleure le tien. Ce contact peau contre peau électrise mon épiderme. Lorsque finalement mes lèvres se posent sur les tiennes tu reprends le dessus et bloques mes mains au-dessus de ma tête alors que ta bouche se pose sur mon cou. Mes jambes s'enroulent autour de ton bassin pour que mon corps titille le tien. Tes dents mordent la chair de mon cou. Nos regards ne s'accrochent pas plus de quelques secondes et tu me glisses un Je t'aime au moment où ton corps prend possession du mien avec douceur.


...

Ma tête repose dans le creux de ton bras, ma jambe passée sur la tienne, je suis encore haletante, peinant à retrouver mon souffle. Mes doigts tracent des motifs imaginaires sur ton torse. Je sens les tiens faire de même sur mon épaule et j'entends les battements irréguliers de ton coeur. Un sourire étire mes lèvres. Je n'imaginais pas meilleure réaction de ta part. Tu ne m'en veux pas trop? Cette question taraude mon esprit depuis que tu m'as fait ce "reproche" concernant le risque d'un duel alors que je porte notre enfant et je ne sais pas ce que tu penses de mes arguments puisque tu as dévié sur une toute autre activité.

Artemis Lhow
Artemis Lhow
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Artemis Lhow, le  Dim 29 Avr 2018, 16:44


Nos corps qui ondulent, nos souffles qui déraillent, mes mains agrippant tes poignets, tes jambes enfermant mon bassin... nos corps à l'unisson qui expriment toute leur joie d'être l'un contre l'autre et plus encore.


******

Essoufflés, éreintés, apaisés, détendus, nous gisons l'un contre l'autre sur ce grand lit défait. Ta jambe passe sur les miennes et tes mains jouent sur mon torse. Mon souffle caresse ta peau tandis que mes mains jouent sur ton épaule. Un simple drap blanc cache nos deux corps encore nus quand tu poses les yeux dans les miens pour me demander si je ne t'en voulais pas trop. Heu ... bah si tu commençais par me dire de quoi tu me parle déjà ? Non parce que là clairement, en dehors d'une sieste contre ton corps, je n'ai envie de rien et encore moins de t'en vouloir pour quoi que ce soit .


Puis bon, je viens d'apprendre que je vais être papa alors pourquoi je t'en voudrais ... je dépose un baiser sur tes lèvres et laisse ma tête se reposer contre ta poitrine.

Elina Peterson
Elina Peterson
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Elina Peterson, le  Dim 29 Avr 2018, 17:08

Alors que j'attends la réponse à ma question qui semble évidente tu me demandes de quoi je parle... Ok notre câlin à ramollie ton cerveau, tu déposes un baiser sur mes lèvres m'obligeant par la même occasion à changer de position. Tu déposes ta tête sur ma poitrine alors que ma main vient caresser ton dos. Ma tête repose à présent sur les oreillers moelleux. Je sens ton souffle chatouiller ma peau à intervalle régulier, ta respiration s'apaise, je ne t'ai pas vu si détendu depuis un moment... Mais on ne peut pas dire que nous arrivions à trouver suffisamment de temps pour ce genre de moment entre ton travail et le mien c'est assez compliqué.

Je parle du duel que nous avons fait... et du fait que je ne te l'ai pas dit plus tôt...

J'ai des milliers de questions concernant le futur, des peurs aussi... avoir un enfant, c'est donner une arme supplémentaire à nos ennemis de t'atteindre... Comment ferons nous pour protéger notre bébé et notre famille des dangers qui nous guettent ? Je refuse que tu arrêtes d'être Auror et on ne peut pas se cacher indéfiniment alors il va nous falloir trouver d'autres solutions...

Artemis Lhow
Artemis Lhow
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Artemis Lhow, le  Lun 30 Avr 2018, 11:19


Les mouvements de tes doigts dans mes cheveux se font nerveux. Tu sembles appréhender la réponse que je vais t'apporter, il n'y a pourtant pas de raison. Ce n'était pas très prudent en effet, mais tant que tout va bien je ne vois pas de soucis. Puis ton argument est valable, enceinte ou pas il faut que tu saches te défendre... Que tu saches te défendre oui, que tu ais besoin de le faire, c'est hors de question. Je ne compte pas t'en parler car cela te hérisserait le poil, mais à partir de maintenant je demanderai à Haïko d'assurer une surveillance constante sur toi et de me prévenir au moindre problème.


Il devrait savoir se faire discret, après tout c'est un elfe, et je sais qu'il n'hésitera pas à te protéger si le besoin se fait imminent. C'est un elfe loyal et profondément bon, il remplira ce rôle à la perfection. Peut-être devrais aussi renforcer les protections magiques autour du domaine gris et de la tête de sanglier, on est jamais trop prudent. Puis bon, quelques sortilèges sur tes vêtements pour t'assurer une protection primaire serait de bon augure également, enfin je m'emballe... on verra bien au fur et à mesure.

Elina Peterson
Elina Peterson
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Elina Peterson, le  Lun 30 Avr 2018, 15:20

Mes mains jouent dans ton dos et remontent jusqu'à tes cheveux que je patouille. Tu ne lèves pas un regard dans ma direction et me répond avec douceur quoi que, je te sens te tendre un petit peu. Je commence à te connaitre Lhow... Tu es autant inquiet que moi à l'idée que nous puissions, le bébé et moi, devenir une cible pour tes ennemis. D'ailleurs tu reconnais que j'ai eu raison de faire ce duel, mais je suis surprise, tu ne réponds pas à ma deuxième question... Soit tu l'évites, soit tu attends plus de précisions. Je continue donc de caresser tes cheveux alors que je reprends la parole avec douceur.

Tu ne réponds pas à ma deuxième question chéri... Tu ne m'en veux pas de ne pas te l'avoir dit plus tôt ? Je vois venir ta question du "tu le sais depuis combien de temps" alors j'anticipe et reprends. Pour être totalement honnête avec toi... Je le sais depuis presque un mois... Quand la mauvaise période ne s'est pas présenté et qu'elle tardait de plus en plus... Finalement, au bout de deux semaines de retard je me suis alarmé... J'ai fait un test de grossesse et comme il s'est avéré positif j'ai pris rendez-vous chez le médecin. Tu es tellement occupé avec le travail qu'il a été facile pour moi de ne rien te dire. Et puis huit semaines c'est la date noire pour moi... Alors, je voulais attendre qu'elle soit passé pour te le dire... Et comme aujourd'hui c'est le premier jour où l'on arrive à se retrouver vraiment...

Je termine mon explication et je me rends compte que finalement c'était moi qui avais du mal à accepter cette grossesse. Je m'étais bien trop attaché la première alors je crois que j'ai, jusqu'à maintenant, fait comme si ce bébé n'était pas là... Je crois même que je l'ai un peu oublié durant ses premières semaines. Ne pas te le dire s'était, avoir la possibilité de faire comme s'il n'était pas là. Du moins jusqu'à la fameuse date... Une fois celle-ci passé par contre mon cerveau a semblé accepter l'idée et j'ai commencé à faire beaucoup plus attention... Il faut dire que les nausées matinales et les changements hormonaux ne m'ont pas vraiment aidé à faire abstraction... Mais maintenant que le passé n'influe plus sur le présent je suis prête à profiter de cette grossesse à cent pour cent. Même si je sais qu'il va falloir que je te freine concernant ma sécurité... Ne comptez pas me mettre en cage Mr Lhow sinon je serais capable de devenir un vrai dragon.

Artemis Lhow
Artemis Lhow
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Artemis Lhow, le  Dim 06 Mai 2018, 12:44


Sa deuxième question ? Il aurait fallu qu'elle soit un peu plus clair alors, parce que je ne vois pas bien de quoi tu me parle. Puis vient ton long monologue ou tu expliques les choses, tu donnes tes ressentis, tes émotions, tu développes le fil de ta pensée alors je t’écoute sans un mot. Mes doigts jouent tranquillement sur ton corps, glissant ça et là. Non, je ne t'en veux pas. Tu avais tes raisons et le plus important c'est que vous alliiez bien tous les deux. Et croyez moi Mlle.Peterson je compte bien m'assurer que cela reste ainsi.


Je ne compte pas lui dire ou lui montrer un quelconque signe de changement, elle s'en offusquerait et cela se terminerai en un débat sans fin. Non, je vais agir dans l'ombre et cela sera très bien comme ça ! Je me demande même si je ne devrais pas demander un second elfe de maison histoire d'être qu'elle ne puisse se douter de rien... c'est à réfléchir tiens. Je me relève doucement et dépose un baiser sur ses lèvres avant de poser la tête sur mon coussin et de ramener la sienne sur mon torse.


Ainsi enlacer dans les bras l'un de l'autre, je lui glisse un Je t'aime avant de sombrer dans un soupir. Je vais être papa...


Fin du RP, merci amour

Shela Diggle
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Shela Diggle, le  Ven 27 Juil 2018, 17:18

L'inconfortable position de Monsieur Lhow
with Arty, Matt et Artemis



La perspective dîner, si elle n'enchante toujours pas autant que cela éveille d'attrait chez bien des autrui, paraît plus sympathique sous l'angle de cette soirée en particulier. Après tout, il y aura au moins deux spécimens affectionnés dans le lot, et la note sécurisante d'avoir été chargée des bouteilles. Dans un sachet en papier façon mineur qui ne souhaite laisser deviner de quel genre est sa marchandise, quatre huit ans d'âge s'emmêlant dans le petit espace. Étrange façon de convier du monde que de le faire par l'intermédiaire d'un autre, mais soit, l'acte se vaut tout autant. Avoir haussé les épaules devant la lettre et puis et puis
il y a eu un intérêt vers ailleurs, l'incident fut clos, si toutefois c'en fut un. L'on ne savait pas que le chef avait un gosse.

L'on s'est glissée dans l'immobilité tranquille du soir estival, vêtue du premier vêtement que l'on s'est acheté soi-même depuis trois années. En effet, les robes et autres vêtements habillés de mon hôte ne permette pas de sortir sans se faire remarquer; d'excentriques lins et flanelles elle ne manque pas, mais rien qui puisse à la fois m'aller et me garder dans ce lieu apaisant qu'est la neutralité. Ne pas ressembler à quoi que ce soit qui puisse sortir du lot être, le fantôme que sont tous les gens d'aujourd'hui par rapport à un avant. Désormais il n'y a plus que les gens d'un nouveau présent, presque, et quelques pâles copies de ce que l'on pouvait nommer les familières choses. Tailleur gris foncé, sans la couleur exacte parce que n'avoir les yeux pour cela : pour soi il y a les teintes principales et les ombres dessus. Il est environ dix-neuf heures moins le quart, ou le tiers, et l'on fait d'une attente déguisée un flot de lignes dans la tête être, dans la bonne rue, ne reste qu'à suivre les numéros.
Et contre le crâne il y a encore parfois ce monstre à pinces qui se meut qui se meut et qui n'en fini pas de, manger le noir qu'il y trouve - ne pas penser qu'il s'agit de noir, il n'y a en réalité que des neutralités, pas vrai, des choses que l'on pense un peu, parfois plus. Le monstre ne les prend que parce que d'autres les qualifieraient de noires idées, mais ce n'en sont pas.
Il a tord, cette fois.

Voilà la porte qui se dresse et sur la montre, des aiguilles qui n'ont tout à fait atteint le point de rendez-vous. Arty et Austin ne doivent donc pas encore être entrés, décider des les attendre sur le perron, entrer tous ensemble. Conviviale assemblée, ce genre de trucs. Dos à la porte, compter ses doigts
des fois qu'ils auraient disparus
Arty Wildsmith
Arty Wildsmith
ModérationPoufsouffle
Modération
Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Arty Wildsmith, le  Ven 27 Juil 2018, 22:54

La perspective des festivités faisait chantonner gaiement le gamin qui se préparait. Pas une seule once d’inquiétude dans son cœur frétillant, c’est qu’il aurait pu se demander comment allait réagir le chef en les voyant débarquer, mais il ne doutait absolument pas que le sourire serait de mise. On est toujours heureux de recevoir chez soi, n’est-ce pas ? Quant à cette histoire d’avoir été prévenu avant, ma foi, un simple détail qu’il s’agit de chasser rapidement. Il chargea le sac qu’il prendrait sous son bras, rempli de merveilles dont le seul but était d’illuminer cette soirée, il fourre ainsi la dernière boîte de cotillons qu’il trouve, demandant aux confettis, chapeaux et bracelets fluos de faire de la place. Avait-il vu trop grand pour ce dîner ? Non, il fallait se mettre dans l’ambiance, et les accessoires de fête était un vecteur non négligeable. Il avait hâte de voir le chef Lhow avec un petit chapeau pointu doré sur la tête, prêt to party.  Il jette un œil au sourire qu’il venait d’accrocher à ses lèvres impatientes, lumineux comme il faut, tout à fait en accord avec la couleur de son costume. Et bien évidemment, avant de quitter la cabane, c’est dans un geste royalement ample qu’il s’empare du chapeau, accroché au porte-manteaux, qui coifferait sa tête pour la soirée. Lui n’aurait pas de carton pailleté sur sa chevelure bouclée, non, elle était l’heureuse hôte d’un chapeau de bouffon vert, parfait pour l’occasion. Un secouage de grelots plus tard, et c’est dans un CRAC mélodieux à la manière de trois petites clochettes qu’il disparaît.

Frôlant musicalement le trottoir en face de la demeure de l’Auror, les jambes flemmardes du Louveteau culpabilisent. C’est qu’Arty vivait à proximité de son chef, et qu’il avait choisi le transplanage, mauvais pour sa santé. D’un autre côté, il se dit qu’une fois par mois, ses pattes poilues galopaient dans la forêt, s’exerçant pour toutes les autres fois où il préférait la magie comme moyen de déplacement. Il cligne des yeux avant de s’apercevoir que Shela se tenait devant la porte, il ne l’avait pas remarquée tout de suite, c’est que son tailleur se confondait avec celle du trottoir. Quelle idée aussi. Joyeusement, il traverse la rue, grelots enjaillés de voir que sa collègue avait accepté l’invitation.
C’est vrai qu’il avait eu des doutes, la réserve de la jeune fille, mais aussi le sérieux d’Austin, il avait douté que sa farce fonctionnerait correctement. Mais visiblement, il savait convaincre innocemment par écrit. Il savait qu’il n’aurait pas pu lancer une telle idée en face de ses collègues, son sourire malicieusement fripon l’aurait immédiatement vendu. Non, vraiment, l’idée de la lettre avait été magistrale. Puis c’était pour une bonne cause, s’amuser certes, faire davantage connaissance, devenir copains. C’est important pour l’esprit d’équipe, et ça, Lhow ne pourrait pas le contredire quand il serait aveuglé par la rage de voir la bêtise qu’Arty venait d’accomplir.

Bonsoooooir chère Collègue-copine ! T’oses pas entrer toute seule ? J’comprends. On attend Matt ? Il avait un plan derrière l’oreille. Ne surtout pas révéler la bouffonnade avant qu’Artemis ait ouvert la porte, sinon, à coups sûrs les collègues allaient prendre leurs jambes à leur cou. Peut-être, en tout cas. Anyway, c’était un risque qu’il ne voulait pas prendre. Un regard vers le sac. Oh parfait ! T’as ramené les boissons ! Tu gères ! En plus elle avait suivi les consignes à la lettre, il savait bien qu’il pouvait lui faire confiance, à la Diggle. Elle lui inspirait que des ondes positives au gamin, si on mettait de côté qu’elle avait voulu lui arracher les yeux de leurs orbites. Un coup d’œil vers la porte juste devant eux, puis vers la rue. Bon, j’espère qu’il va pas tarder là. Sans dire pourquoi. C’est qu’ils ne pouvaient pas se permettre d’attirer l’attention de Lhow en faisant trop de bruit. Il grimace en pensant ça, parce qu’évidemment, c’était ce soir qu’il avait choisi pour inaugurer son bonnet bouffonnesque bruyamment orné de grelots.
Matt Austin
Matt Austin
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Matt Austin, le  Sam 28 Juil 2018, 00:59

Qu’elle étrange lettre avait-il reçu quelques jours plus tôt. Une lettre écrite par l’un de ses collègues, l’invitant à une soirée chez un autre. Etrange procédé. Enfin, Matt ne connaissait pas encore assez bien ses collègues pour les juger. Après tout, peut être que c’étaient leur façon de faire. Ainsi, habillé de ses plus beaux vêtements, à savoir, une chemise blanche, cravate bleutée et un pantalon noir, le sorcier déambulait dans les rues du fameux village de sorcier Pré-au-Lard. Pour dire vrai, Matt n’avait pas vraiment d’habits pour sortir. Non. Sa garde-robe commençait sérieusement à dater. Mais il s’en fichait. C’était même loin d’être le premier de ses soucis. De toute manière, il n’avait personne à impressionner ou à plaire.

L’Auror regarda les cartons qu’il tenait en équilibre dans la paume de sa main, empilé l’un sur l’autre. C’était lui qui avait eu la corvée, la tache pénible, de ramener le dessert. Un vrai casse-tête. Le sorcier ne connaissait absolument pas les gouts et les envies de ses collèges. Faire un choix s’était donc révélé des plus compliqué. Puis il avait finalement opté pour une imposante tarte au mélange savoureux des fruits de saisons ainsi qu’un énorme framboisier. Des classiques en pâtisserie. Aussi savoureux qu’esthétique. Des petites sucreries qui lui avait couté un bras. Le brun était-il radin ? Pas vraiment. C’était surtout que son compte en banque était vide après trois années sans revenu.

Enfin, l’Auror se trouvait maintenant dans la rue principale du village de sorcier. Seul lui et les lumières de quelques chaumières semblaient éveillés. Ce village était plutôt triste une fois la nuit tombée. Ce n’était pas le meilleur moment pour se retrouver ici. Non. L’après-midi, les rues devenaient bien plus bruyantes et animés. Des souvenirs de sa scolarité remontèrent dans son esprit. Le brun ne pouvait dire combien de fois il avait marché dans cette rue principale, s’arrêtant dans tous les magasins qui la bordaient pour faire des achats bien souvent inutiles. Son regard s’arrêta sur l’un des bars de sorciers les plus réputés. L’un des établissements pour lequel le sorcier avait travaillé dans le passé. Une bonne bière au beurre ne serait pas de refus, mais il n’avait malheureusement pas le temps pour ça. Il était déjà suffisamment en retard pour son repas.

A grandes enjambées, le franco-américain se dirigea droit vers l’endroit, l’habitation où avait lieu ce petit repas entre collègue. S’il avait bien compris, c’était le Chef du bureau des Aurors, Monsieur Lhow qui offrait gracieusement son manoir pour l’occasion. Et pas chance, il avait pris la peine d’indiquer sa position. Sinon, le franco-américain aurait surement déambulé durant quelques heures avant de trouver son lieu de vie. Un domaine qui semblait immense, plus le brin s’avançait vers l’entrée de ce dernier. Y’avait-il des protections magiques que le sorcier ne pourrait passer ? Le brun décida d’en avoir le cœur net et ne s’arrêta pas en dépassant l’entrée de la propriété. Par chance, rien ne se produisit, lui permettant de poursuivre sa route.

Très vite, les yeux de l’Auror repèrent la petite silhouette de sa collègue, Miss Diggle, un sac dans les main. Et se tenant à ses côtés, son habituel aura enfantin se dégageant de tout son corps, le canarie Wildsmith était aussi présent. Belle tenue, très voyante, ne put s’empêcher de penser Matt en voyant l’accoutrement excentrique de son collègue. Quand il fut suffisamment proche d’eux, le franco-américain les gratifia tous deux d’un hochement de tête en guise de salutation. Hochement qu’il accompagna d’une politesse verbale.

« Ravie de vous voir chers collègues. »

Si cela ne tenait qu’à lui, le brun n’aurait salué que sa collègue. Pour certaines raisons, le feeling entre Arty et lui ne passait absolument pas. Cette joie de vivre, cette façon de faire de la plaisanterie son quotidien, l’exaspérait au plus haut point. Au moins, Miss Diggle avait ce côté sérieux, ce côté réservé, que le franco-américain appréciait au travail. Un réel Auror, ne se sentant nul besoin d’amuser la galerie pour faire son devoir.

Matt n’eu pas le temps de rouspéter intérieurement plus longtemps contre le canarie, car la seule femme de leur groupe s’approcha alors de l’imposante porte du Manoir appartenant à Mister Lhow. Rapidement, Matt utilisa ses deux mains pour soutenir les deux épais cartons dans lesquels se trouvaient les desserts de la soirée. Il voulait éviter de les faire tomber et de passer pour un incapable. Puis, doucement mais en mettant suffisamment de force dans son geste, Miss Diggle frappa trois coups à la porte du Manoir pour prévenir leur hôte de leur arrivée. Levé de rideau.
Artemis Lhow
Artemis Lhow
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Artemis Lhow, le  Sam 28 Juil 2018, 17:53


Invités surprise


avec Arty, Matt, Shela, Elina et Enzo


Tu glisses ta main sur sa hanche et pose tes lèvres dans son cou ... tu adores ça et sais pertinemment le frisson que ça lui procure. Elina est installée dans le canapé, Enzo à ses côtés, tous les deux absorbés par les contes de Beedle le Barde : un classique. Haïko prépare le repas de la soirée et Moïka joue avec Hyrule à travers le salon. Rien ne saurait entacher ta soirée, pour une fois que tu parviens à te libérer de tes obligations avant que le repas ne soit pris, tu comptes bien profiter d'une soirée en famille.

Enfin, rien ne saurait, rien ne saurait ... tout est relatif. Ta baguette émets une première vibration dans la poche intérieure de ta veste. Tu glisses ta main jusqu'à elle et t'en empare tandis qu'une pointe d'adrénaline fait battre ton cœur plus vite. Face à la porte Elina. le silence ce fait dans la demeure et tu es seul face à la porte, baguette à la main tandis que ta femme emmène Enzo à l'étage, baguette à la main, elle aussi. Cette éventualité a été émise à de nombreuses reprises, mais tu ne pensais pas qu'ils auraient l'audace de venir ainsi un jour, en début de soirée. Pas chance, pour une fois, tu es là. Une troisième vibration secoue ta baguette ... combien sont-ils encore ?!

Tandis que l'idée d'activer le module d'urgence t’effleure l'esprit, il se passe une chose à laquelle tu ne t'attendais pas. Toc toc toc Un sourcil se hausse mécaniquement tandis que l'hésitation te saisit. Un piège ? Tu fais un pas, puis deux vers la fenêtre donnant sur le perron te montre un petit groupe attendant sagement à la porte. Ils ne semblent pas armés de mauvaises intention, mais si c'est encore pour te vendre des fenêtres ... l'adrénaline redescend d'un cran tandis que tu ouvres la porte, à moitié sereinement. Que ... Tu restes légèrement bouche bée devant le petit groupe se présentant à tes yeux.

Il s'est sans doute passé quelque chose de grave pour que l'ensemble de ton équipe fasse le déplacement jusqu'à ton domicile. Du moins c'est la première idée que te traverse l'esprit, puis tu remarques les tenues ... les sac ... le chapeau à grelots ... c'est quoi ce cirque ?! Il s'est passé quelque chose ? Une attaque ? Tu te tourne vers le gamin en jaune fluo qui grelote au sens premier du termes à chaque mouvement qu'il fait. Tu envois un patronus sans message à ta conjointe pour lui annoncer que tout va bien. Enfin, tu espères, mais ça ne te dit pas vraiment ce qui te vaut l'honneur d'être récupéré à domicile...


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 FV89HDTIQ6VGMSN.LARGE
Shela Diggle
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Shela Diggle, le  Sam 28 Juil 2018, 22:36

- Hé, salut en réponse à l'Arty canari qui vient de se déposer sur le trottoir. Un contentement qui naît sur les lèvres, être rassurée que ce soit lui et non le nouveau collègue qui soit arrivé d'abord. Les situations sociales n'étant pas un point sur lequel l'on compte moult qualités, mieux vaut avoir comme compagnie en seul à seule un monsieur que l'on sait un peu assembler. Oui, les joues d'enfant et le sourire tout terrain, les mains rafales rafales tant elles dansent vite, un air goguenard dans les cheveux, une antipathie certaine envers l'inertie et une relation affectueuse entre lui et le chef, voilà le tableau que l'on sait dresser pour le petit monsieur. Et c'est ainsi bien moins délicat d'engager paroles avec ce genre d'interlocuteur : quelqu'un que l'on n'a plus à cerner pour se permettre d'être bien soi. Esquisser un mouvement afin de faire teinter le verre dans le sachet, affirmative je préférais vous attendre, ainsi il s'occupera de faire ma conversation. Parler parler quelle drôle d'idée mieux valent les gestes, les assurances, les mains elles ne savent mentir - pas même à soi - alors préférer la spontanéité des mouvements au labeur de chercher ses mots ses lettres, s'empêtrer dans quelque chose qui souvent, finit par déplaire. La conversation, voilà un autre point au tableau d'Arty canari. Une langue tout à fait déliée qui ne se farde pas d'un mauvais genre; lui sait tenir tête aux bavardages. Et il sera le bouclier parfait au trop-plein de paroles.

Lui s'impatiente tandis que l'on guette la nuit, et soi et soi a-t-on hâte ? il faudra tâcher de faire d'un dîner parlé quelque chose d'agréable. Manger est une autre façon de mâcher cracher des mots, il semble, mais ! il y aura là une compagnie agréable. Pas un trop monde. D'accord. Ce sera une belle soirée. Bientôt une grande silhouette s'approche, et l'on devine la figure peu familière de l'homme que l'on a rencontré pour la première fois sous un masque. Il porte une cravate bleue, et puisqu'elle plaît bien, décréter qu'il s'agit de bon goût de sa part. Les grelots tirent une nouvelle fois un sourire, et c'est plus à leur égard qu'au nouveau venu que l'on étire les lèvres. Bonsoir cordial parce qu'il s'agit d'un étranger il a, les lignes invisibles et l'on ne saurait trop quoi lancer d'autre - apprécier tout de même le fait qu'il ne se lance pas dans une ronde de bises sur les joues; si l'on est d'un tactile impétueux, pas envers quiconque a un nom vierge d'idées.
L'on s'avance alors vers cette situation que l'on pense tout à fait logique et orchestrée, sans encore avoir sous les yeux l'envers - admirablement tiré par les ficelles d'Arty - du décor. Si l'on s'apprête à tomber des nues, ce ne sera probablement rien face à la réaction de Lhow.

Cependant il s'agit de pérégrinations omnisciente auxquelles l'on n'a accès : ici il n'y a que le mouvement naturel vers la porte de l'hôte qui a convié ses collègues, et les quelques coups que l'on y frappe afin de pouvoir entrer et commencer ce que le chef a prévu pour nous. C'est pourquoi l'étonnement feint sur le visage d'un Artemis soudainement arrivé fait naître un rire. Très drôle. On est à l'heure à votre et se souvenir qu'il souhaitait un tutoiement ton invitation. Mais pas mal, le jeu d'acteur il devait nous faire une petite farce, comme si l'on s'était trompés de jour. De quoi mettre une ambiance décontractée et c'est plutôt réussi, car l'on est désormais plus détendue que dans l'attente de tout à l'heure. On peut visiter ?
Arty Wildsmith
Arty Wildsmith
ModérationPoufsouffle
Modération
Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Arty Wildsmith, le  Lun 30 Juil 2018, 11:13

Et elle avait bien fait de l’attendre, que se serait-il passé si Lhow avait ouvert immédiatement ? Révélant malgré lui que tout cela était qu’une farce d’Arty. Non, vraiment, Shela impressionnait le gamin, elle faisait une merveilleuse complice. Il aurait peut-être dû d’ailleurs, en passant, la complimenter sur sa tenue, sa tête de la soirée, ou il ne savait pas quoi d’autre, c’est ce que font les jeunes gens normaux qui ne s’intéressaient pas qu’à eux. Mais en réalité, il était beaucoup trop entièrement focalisé sur les minutes qui allaient se dérouler, avant de pincer les lèvres. Il avait oublié l’appareil photo. Fichtre, qu’il murmure alors qu’Austin débarque, ce qui n’était pas du tout voulu et la coïncidence est bien hasardeuse. Il salue poliment de la tête son collègue sérieusement ennuyeux. Le gamin aurait adoré immortaliser la tête d’Artemis les voyant tous les trois sur le pas de sa porte, invités surprise pour un dîner entre collègues. Comme quoi, il n’était qu’un pauvre organisateur. La prochaine farce, il faudrait ce maudit appareil photo, c’est promis.
Toujours est-il qu’il est content que Matt ait fait le déplacement. Il savait bien que quelque chose clochait entre lui et l’adulte, sans savoir exactement pourquoi, lui qui était toujours extrêmement gentil, il sentait chez l’autre comme une réticence à l’apprécier. Anyway. Il était venu, avait fait confiance en sa lettre, et vu ce qu’il portait, n’avait pas oublié le dessert. Good point. Le Louveteau se retourne alors vers la porte d’entrée pour voir sa collègue y frapper trois coups.

Une grande inspiration prise, il s’était demandé déjà plusieurs fois comment il réagirait pour faire passer la bêtise. Feindre l’étonnement, faire semblant que le chef avait oublié sa propre invitation ; faire porter le chapeau à quelqu’un d’autre ; faire passer ça comme une surprise délicate qui lui ferait forcément plaisir – initiative de tous les trois. Il avait le choix. Il se frotte les mains, calant le sac sous son bras tandis que son cœur commence à battre rapidement. Il a hâte.
Aaaaah ! Ce qu’il aurait été fabuleux d’avoir l’appareil photo ! La tête du chef était mémorablement épique, ses yeux tout surpris de les voir tous les trois, et parce qu’il ne pouvait pas penser à autre chose qu’au travail, le fait qu’il pense immédiatement à une attaque. Arty explose de rire. Tu penses vraiment qu’on serait habillés comme ça s’il y avait une attaque ? En se désignant ainsi que ses collègues. Non mais vraiment, c’était pas une flèche ce Lhow. Shela aussi rigole, évidemment, elle est persuadée que c’est Artemis qui se fiche d’eux. Ah ! une situation dont il se délecte le jeune Auror ! La main devant la bouche empêche les autres chuckles de s’échapper, non sans difficulté. Le naturel de la jeune femme le surprend agréablement, il se félicite de ne rien avoir dit, d’avoir garder le secret pour lui, encore quelques instants. Et voici qu’elle demandait à visiter, comme une invitée normale. C’était à se ruer par terre, le gamin en avait les larmes aux yeux et voici qu’il se tenait les côtes secouées d’amusement.

Finalement, il s’éclaircit la gorge, tente de regagner le peu de sérieux qui le composait. Il devrait d’ailleurs penser à en piquer à son collègue boring juste à côté. Il penserait à prendre une seringue la prochaine fois. Bah oui Artemis ! Tu nous as invité ce soir pour manger chez toi ! Il sourit, tout guilleret, secoue ses grelots enthousiastes, jusqu’à ce que sa bouche articule le choix qu’il avait fait : c’est Matt qui nous l’a dit. Tu lui as fait passer le message tout ça ! Avant de regarder par dessus l’épaule de son chef. C’est vrai que ça a l’air chouette chez toi ! On peut ? Ses yeux malicieux s’étaient fait pétillants, ne craignant absolument pas les représailles, après tout, il faisait ce qu’il voulait. Puis ce n’était pas comme s’il avait organisé un événement criminel tel un brigand. Non, une petite soirée. Ça ne pouvait que faire plaisir et sourire.
Matt Austin
Matt Austin
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Matt Austin, le  Lun 30 Juil 2018, 13:45

Le canarie n’avait pas pu s’en empêcher. Il n’avait pas pu s’empêcher de rouspéter. De grommeler. Quand le sorcier nouvellement Auror était arrivé. Et ce mot. « Fichtre ». S’était porté jusqu’aux oreilles du sorcier franco-américain. Et le déplaisir de revoir le stagiaire ne fit que s’accroitre en Matt. Il ne pouvait pas se le voir. C’était comme ça. C’était ainsi. Point. Tous les deux étaient trop différents. Lui. Amuseur de la galerie. Bouffon de ce monde. L’autre sérieux. Respectueux. Serviable. Rigide. L’homme parfait face à un gamin immature.

Mais la seule femme du groupe ne laissa point le temps à un conflit de démarrer. L’avait-elle sentie ? Le brun ne pouvait le savoir. Mais Miss Diggle venait de s’approcher de la porte, pour assener trois coups sur le battant. Trois coups. Simple. Efficace. Puis quelques secondes s’écoulèrent. Quelques secondes qui permirent à l’Auror de vérifier une dernière fois si le nœud de sa cravate était correct. Assez serré. Un dernier ajustement. Puis la perfection. Et la tête du chef du bureau des Aurors apparu, son corps élancé apparu dans l’encadrement de l’entrée de son domicile. Une certaine surprise pouvait se lire sur son visage. Ainsi que de l’inquiétude. Inhabituelle manière de recevoir ses convives. Un visage heureux aurait surement eu une meilleure place sur le visage de Mister Lhow.

Ce fût le soudaine rire de Diggle qui brisa ce silence quelque peu gênant. Une blague. Leur Chef leur faisait une farce. Amusant. Hilarant oui. Un humour qui dépassait surement le sorcier brun. Car lui, même pas le moindre sourire se dessina sur ses lèvres. Qu’importe. Leur chef allait maintenant surement les faire rentrer. Pour commencer ce repas. Faire attendre ses convives n’étaient pas très respectueux Mister Lhow. Mais Matt ne se faisait aucun doute que leur réceptacle, si parfait Chef qu’il admirait pour tenir malgré les effectifs réduits, allait les inviter à se réchauffer à l’intérieur de son habitation.

Mais le sorcier franco-américain avait oublié un léger détail. Un détail assez conséquent tout de même. Car le bouffon jaune était là. Présent lui aussi. Alors l’Auror aurait dû se douter de la mascaraque. Et quand le stagiaire Auror annonça haut et fort que c’était lui, Matt, qui avait envoyé des lettres pour organiser tout cela, la tempête se réveilla en Matt. Plus forte. Plus puissante qu’à l’habitude. Avant, il aurait réussi à se contenir. Mais certains évènements, certaines fissures réouvertes et une image omniprésente dans son esprit, le poussèrent. La violence. Il la sentait en lui. Un autre de ses collègues lui aurait fait ces petites accusations, le sorcier aurait réussit à garder son contrôle. Mais pas Arty. Pas lui. Pas lui avec son stupide nom. Pas ce que tout cela lui faisait remonter dans l’esprit. Pas ces étranges sensations qui ne cessaient de se débattre depuis plusieurs jours déjà dans les tréfonds de son âme.

« Ayezau moins la délicatesse et le respect d’assumer vos moqueries Wildsmith. Vous avez signé les lettres, lettres que vous, vous Wildsmith, avez envoyés via un hibou en piteux état. » Le ton était sec, glacial.

Ainsi ce n’était encore qu’une farce la part du bébé Auror. Une farce. Stupide. Il ne cessait de causer des désagréments. Et le nouveau Auror avait n’arrivait pas à ne pas s’énerver. Etait-ce réellement la seule raison ? Le brun s’en fichait. Sa rage était tournée vers Arty. Mais ce rappelant qu’ils n’étaient pas seul, heureusement, le sorcier inspira avant de reprendre de la consistance. Il essaye de donner un sourire amical au Chef du bureau des Aurors. Sourire sincère mais pas si bien réussi. Tout bonnement car ce genre de chose n’était plus habituelle pour lui. Mais aucun mot ne voulait sortir de sa gorge. Pour s’excuser auprès du robuste homme de la présence de ses collègues et lui à sa porte. Une présence surprise.

Artemis Lhow
Artemis Lhow
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Artemis Lhow, le  Mer 01 Aoû 2018, 00:18


Shela éclate de rire et te félicite pour ton humour. C'est gentil, mais quel humour ? Et puis aussi, quelle invitation ? C'est le plus visible des trois qui t'apporte la réponse en évoquant les courriers envoyés par Matt à l'ensemble du groupe. Ton regard interrogateur se pose sur le visage de ce dernier tandis que son expression en dit long sur l'envie naissante de meurtre qui le saisie. Tu réprimes un sourire en biais et observe ce dernier dévoiler le pot aux roses. Évidemment, comment aurait-il pu en être autrement ? Tu est presque curieux de voir comment Shela va réagir quand elle va se rendre compte que non, tu n'as invité personne ce soir.

Eh bien, puisque je vous ais invité, évidemment vous pouvez entrer oui... Tu ouvres la porte à tes convives imprévus et cherche du regard la présence de ta femme et de ton enfant, toujours à l'étage pour le moment. Tu laisses entrer ton équipe et en profite pour glisser à l'oreille du gamin J'espère que tu as prévu à boire et à manger ... parce que clairement tu n'avais pas prévu de recevoir. Haïko saura parfaitement s'adapter et cuisiner pour tous, ça ne fait aucun doute. Par contre les animaux risquent de se sentir un peu à l'étroit soudainement.

Deux hiboux, deux chats et un phénix regardent le petit groupe s'avancer dans la cuisine tandis que des bruits de pas se font enfin entendre dans les escaliers ...

Elina Peterson
Elina Peterson
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Elina Peterson, le  Jeu 02 Aoû 2018, 22:44

L.A de Enzo

Une soirée en famille, rien de tel pour combler mon coeur de bonheur. Il n’est même pas encore l’heure du repas et Artemis est déjà avec nous. Assise sur le canapé, nous lisons pour la énième fois les contes de Beedle le Barde. Enzo adore et je ne me lasse pas de satisfaire le désir de lecture de mon petit garçon. Assise en tailleur, notre fils sur les genoux sa tête repose contre moi alors que je lui conte l’histoire qu’il aime tant. La main de mon cher et tendre viens se glisser sur ma hanche et sa bouche se pose sur mon cou, son souffle chatouille ma peau et un long frisson me parcours l’échine et un sourire étire mes lèvres. Malgré toutes ses années je l’aime comme au premier jour.

Il s’éloigne et je continue ma lecture quand soudain sa voix résonne. Elina Je lève le nez immédiatement, je sens dans sa voix une tension que je n’avais pas entendu depuis bien longtemps. Son regard veut tout dire et je comprends, je comprends qu’il se passe quelque chose de grave et mon coeur s’accélère. Il est face à la porte et je parle doucement à  l’oreille de mon petit garçon. Mon bébé? Ça te dit qu’on aille préparer une surprise dans le bureau de papa? On va aller lui faire un joli dessin tu lui donneras au diner. Mais chut il ne faut pas lui dire. Il ferme doucement le livre et on se lève discrètement. Je sors ma baguette au cas où. Un regard inquiet à l’homme que j’aime j’escorte notre enfant en sécurité dans le bureau de son papa. Notre seule issue de secours si jamais il y avait vraiment un danger.

Le temps passe, Enzo dessine assis à la place de son papa. Il adore faire ça et je guette le moindre bruit. Mais rien et je suis inquiète. J’ai confiance en mon compagnon mais l’idée que nous ne soyons plus en sécurité dans cette maison que j’adore me terrifie. Et puis soudain son patronus apparait. La voie est libre. Je respire de nouveau. Je fais mine de regarder l’heure et indique à Enzo qu’il va être l’heure de manger et que l’on va redescendre dans le salon pour rejoindre papa. Il saute de la chaise et se précipite, dessin à la main, hors du bureau pour rejoindre son père. Lorsque j’arrive en bas j’ai la surprise de découvrir trois personnes dans l’entrée. Des invités…? Etrange, il me l’aurait dit. Je m’approche du petit groupe et glisse ma main dans celle de mon compagnon. Seule manière pour moi d’apaiser le reste d’angoisse qui subsiste après cette fausse alerte.

Bonsoir! Cheri tu ne m’avais pas dit que nous avions du monde ce soir… sourire de mise pour les invités et regard interrogateur à l’attention de mon homme. Je n’y comprends absolument plus rien.

Contenu sponsorisé

[Habitation] Domaine Gris - Page 6 Empty
Re: [Habitation] Domaine Gris
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 8

 [Habitation] Domaine Gris

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.