AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 7 sur 12
Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant
Liskuvo Kalsi
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Liskuvo Kalsi, Lun 05 Juin 2017, 19:33


J'vous ai coloré qu'une fois pour que vous sachiez que je vous cite, j'ai la flemme de tout faire. Ange

Rapidement, enfin tout est relatif mais quand même, tout le monde fini par arriver et rendre sa petite dissert toute jolie toute belle à notre professeure. J'acquiert un voisin qui ne m'est pas inconnu, c'est Riri, j'ai déjà travaillé avec lui une fois il me semble. Si il travaille ça me va, il est toujours préfet à ce que je vois. J'avais oublié ce détail. Derrière nous s'installent Anna et une inconnue, j'ai aucune idée de qui est cette fille qui s'est assise à côté d'Anna, elle dit s'appeler Yue, bon bah super hein. J'espère qu'elle travaille elle, ce serait bête qu'elle fasse perdre du temps à tout le monde.

Amy passe juste après et me salue, c'est bien la seule des quatre qui le fait. J'adresse un "Salut !" général à toute l'assemblée regroupé par ici, les autres j'en ai pas grand chose à faire, ils dorment sûrement. Un petit manège s'installe entre Riri et Anna et ils commencent à chuchoter, c'est bien drôle à un moment mais je comprend rien à ce qu'ils disent et c'est vachement lassant, je me reconcentre sur le fait de bien mettre ma tête sur mes bras et non sur mes bras en essayant d'imaginer leur conversation, c'est assez drôle. S'en suit une récitation en bonne et due forme par le crétin (Aznavet) qui s'est trouvé une copine (Nyx) pour faire ses bêtises habituelles, si ils s'y mettent à quatre pour me saouler ça va pas le faire le cours franchement, autant ne pas venir à ce niveau là.

Le couple de chanson se fait punir par la prof, comme d'hab quoi, j'imagine qu'ils vont rien faire et que ça va encore continuer au prochain cours, c'est prévisible un Serpy à priori, pas la peine de se fatiguer à les punir, autant les virer direct ça fera du bien à tout le monde.

On a une question à laquelle il faut répondre, sur les ingrédients des potions. Le génie incompris de la dernière fois parle d'eau. Bon je pense que je vais revoir mon jugement à son sujet, il est pas si génie que ça finalement, il est juste incompris mais sans le pris, rien de plus. La mienne est dans le lot, comme celle de tout le monde. Heureusement que j'ai fait une dissertation dessus alors, je vais pouvoir dire des trucs dessus. La potion de beauté c'est pas vraiment compliqué. Les ingrédients c'est l'aile de fée, la rosée, la licorne, le gingembre, tout ça. Ils ont des trucs en commun, ça se voyait sur notre table hier. Dans la logique de faire une potion de beauté nos ingrédients étaient...beaux, tout simplement.

- Pour pouvoir faire une potion de beauté on utilise des ingrédients magnifiques.

C'est tout ce que j'ai à dire, je suis pas un professionnel de la potion de beauté alors je dis ce que j'ai vu la dernière fois, c'est déjà ça de fait.
Revenir en haut Aller en bas
Yue Tsukaï
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Yue Tsukaï, Mar 06 Juin 2017, 14:40


Finalement, Yue s'était endormie sans s'en rendre compte, bercer par les idioties de ses voisins de classe. Son esprit naviguait au rythme des eaux sur lesquelles elle se trouvait.
Dressée sur la poue de son trois mats elle se palabrait devant l'équipage représenté par les différents membres de la classe. Tous à vos canons !! beugla t-elle, la mort est une journée qui mérite d'être vécu ! Elle sabrait l'air tout en s'agitant. L'heure était venue, son visage se peignit d'un sourire provocateur. A l'abordaaaaaage !!!!

BOOM

Le réveil fut brutal. Yue avait glissé de sa chaise et se retrouvait les fesses par terre. Complètement ahurie, elle mit un certain temps à analyser la situation en essayant de se remémorer où elle était. Est-ce que je rêve encore ? se demanda t-elle en regardant autour d'elle, Non ça n'en à pas l'air, si j’rêvais y’aurait du rhum ! réalisa t-elle soudainement. Ignorant royalement le reste du monde, elle se releva un peu vaseuse et se rassit sur sa chaise tant bien que mal.

- Excusez-moi j'avais la tête ailleurs, se défendit-elle d'une voix robotique comme si c'était là sa routine.

Tout en dépoussiérant rapidement son uniforme elle essaya de remettre ses idées en place ; elle était toujours en cours ce qui était une bonne et une mauvaise chose car elle venait quand même de s'étaler par terre. Yue grimaça, hé zut ! Bon au pire elle venait juste de se taper la honte devant une quinzaine de personnes et si on restait pragmatique peut-être que seulement quelques uns avaient remarqué sa bévue. Yue essuya le filet de bave qui trônait au coin de sa bouche et fit semblant de s'intéresser au cours.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Merry K. Harper, Mar 06 Juin 2017, 15:23


Les élèves arrivèrent les uns après les autres, comblant les vides. Les discussions allaient bon train, mais Merry ne fit rien pour y prendre part. Elle attendait le début du cours, patiemment. Une brune demanda à s'assoir près d'elle, et la Gryffondor acquiesça distraitement. Quelques instants plus tard, Miss Peverell fit son entrée, claquement de porte à l'appui. La tablée du fond ne manqua pas se faire rabrouer par Evans une poignée de secondes plus tard, et la Gryffondor secoua la tête. Ils en loupaient pas une. Merry fut toutefois soulagée de ne pas entendre son nom retentir à son tour pour ce devoir bâclé.

- Que pouvez-vous me dire des ingrédients qui composent le Doxycide, la potion Lissenplis, la potion de Beauté, le Poussos et la potion Tue-Loup ?

Pour le coup, la soirée qu'avait passé la Gryffondor la veille lui permit de lever la main bien vite. Les réponses fusent sur la potion Tue-Loup tandis qu'Azaël souligne avec tout son génie décérébré le point commun à toutes ses potions, alias l'eau. Champion. La parole vient enfin à la rouge et or, et elle déclame rapidement ce qui lui est resté de la soirée.

- Il y a aussi du venin de Musard dans le Doxycide.

Les jolies coquilles toxiques de gastéropodes. Elle ne se souvient pas très bien du reste des ingrédients, aussi préfère t-elle s'arrêter là. Elle pourrait elle aussi commencer à sortir n'importe quoi comme le fait qu'il faille des ingrédients magnifiques pour faire une potion de beauté, mais elle n'en est pas là. Pas encore.

Revenir en haut Aller en bas
Aoi Baskerville
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Aoi Baskerville, Mar 06 Juin 2017, 16:19


Son binôme se présenta bientôt sous les traits d’une lionne rousse. Froncement de nez de la japonaise. Sa précédente rencontre avec une rouge ne s’était pour ainsi dire pas très bien passée. La jeune fille s’assit sans même lui adresser un regard ou une salutation, et extirpa ses affaires de son sac, qui déversa sur la paillasse des débris non-identifiés. Ça commençait bien, la bleue ne supportait pas le désordre et la saleté, ni l’impolitesse. Mais lorsque que l’autre planta ses yeux ambre dans son regard gris et lui demanda si la place était libre, Aoi ne put se résigner à la renvoyer. Tout d’abord parce qu’il n’y avait plus tant de place libres que cela, mais aussi parce qu’elle avait la dérangeante impression que cette fille et elles étaient faites pour s’entendre. Drôle d’impression qui la touchait rarement, alors autant ne pas la laisser bêtement filer.

D’un ton doux, elle lui répondit qu’elle pouvait rester. Dans tous les cas, elle doutait que la rouquine se soit levée si elle avait eu une réponse négative. Et puis ce n’était qu’une place dans une salle de classe. Terminant sa tresse qu’elle avait laissée en suspend, elle passa au chapitre de son manuel dédié à la potion Poussos. Mais après avoir relu quatre fois la première ligne, elle dut se rendre à l’évidence : elle n’arrivait plus à se concentrer, sa voisine l’intriguait trop. Jetant un coup d’œil furtif dans sa direction, dissimulée par le chaudron qui les séparait, elle la détailla un peu plus. Une peau claire parsemée de tâches de rousseurs et des longs cheveux roux, elle était flamboyante, tel un coquelicot sous le soleil. Elle détonnait vraiment dans le cachot sombre qui faisait office de salle de Potions.

Mais trêve de rêveries, Miss Peverell venait de faire une entrée fracassante des la pièce au plafond bas. Tous les bavardages cessèrent et Aoi suivit de son regard d’acier les pas de la professeure tandis qu’elle inspectait le dernier rang. Elle ramassa un papier sur une table, un air désapprobateur sur le visage. Remontrances, démonstration d’autorité, Miss Evans montra aux plaisantins du fond que le cours venait de commencer.

Un instant, Aoi resta hypnotisée par la professeure de Potions. Elle lançait des sorts sans baguette, et avec une aisance extraordinaire. L’azur connaissait la manumagie, évidemment, mais voir un Manumage en action l’impressionnait toujours. C’était là une compétence qu’elle aimerait acquérir, et qu’elle acquerrait, à force de patience et de persévérance.

- Que pouvez-vous me dire des ingrédients qui composent le Doxycide, la potion Lissenplis, la potion de Beauté, le Poussos et la potion Tue-loup ?

Se concentrant sur le cours, l’aiglonne leva la main machinalement. Elle écouta les réponses de ses camarades, qui prenaient la parole de manière anarchique, la plupart pour donner des réponses rivalisant de stupidité tant elles étaient évidentes. Soupirant, la bleu et bronze se résigna à prendre la parole sans qu’on ne la lui donne. Ils n’étaient plus en première année, ce cours méritait que quelqu’un relève le niveau. Comme elle venait de lire la liste des ingrédients de la potion Tue-loup, il fut facile pour elle de la restituer.

- En plus des ingrédients préalablement cités, la préparation de la potion Tue-loup nécessite aussi soixante et une gouttes de sang de paresseux.

Elle allait reprendre son exposé, mais déjà quelqu’un reprenait la parole. Refrognée, la jeune sorcière se rendossa et continua à prêter une oreille distraite aux réponses suivantes.
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Nyx Spero, Mer 07 Juin 2017, 09:36


L’attente était vraiment longue. Vraiment trop longue. Nyx se décida tout de même à prendre sa baguette pour lever enfin le sort en l’in-formulant. Ce n’était pas pour autant qu’elle allait parler à son voisin. Elle laissa tomber sa tête en arrière, un claquement de porte assez violent la réveilla.

C’était Peverell. La sœur de l’autre guignol, si elle avait bien compris. Elle ne l’aurait jamais deviné vu comme ça, mais bon… La voilà qu’elle s’approche, ramassant un bout de papier. Elle laissa tomber sa tête en arrière. Dans tous les cas ça allait sûrement retomber sur eux. Cependant Peverell ne voulait pas s'occuper de cette affaire, et remettre ça sur Evans. Nyx espérait tout de même qu’elle avait apprécié le poème remplit… d’émotions.  Mais ce n’était pas le cas. Une punition de plus. Une punition qu’elle n’allait sûrement pas faire. Un poème sur un potionniste ? Fallait pas rêver non plus.

Une question. Une question qui s’était déjà évaporée dans sa mémoire. Les ingrédients qui composent certaines potions ? Bah… elle n’en savait rien elle. Elle n’était pas douée en potion et ça n’allait sûrement pas changer maintenant. Ah tiens, voilà des élèves qui répondaient. Elle leva la tête en entendant la première personne répondre. C’était l’Ange. Elle ne savait que celle-ci se débrouillait bien en cours, mais c’était sûrement dû aux... marques sur son corps. Ensuite, ce fut au tour de Temperence, cette fille qui l’intriguait. Enfin bon, sa réponse devait déjà être plus satisfaisante que celle qui allait suivre. En attendant la réponse de son voisin, Nyx eut un petit sourire aux lèvres. Il n’avait pas tort non plus. Après quoi, un garçon qu’elle ne connaissait sembla donner une réponse sérieuse, contrairement à celle qui suivit de la part du Préfet des Pouffy. Nyx aurait voulu applaudir mais ce n’était ni l’endroit ni le moment. Alors elle se contenta de rester là. Bras croisés.

Elle ne fit pas attention à ce qui suivit, elle préféra ne rien répondre à la question d’Evans. Dans tous les cas, elle ne connaissait pas les ingrédients de ces potions, alors ça servirait à quoi qu’elle parle, à part aggraver son cas ? Ce cours allait vraiment être long et ennuyeux. Elle regarda son voisin, ennuyée. En plus l’alcool faisait des siennes, c’était génial.

- Tu vas l’faire son poème toi ? Perso j’pense qu’elle peut se l’fourer où j’pense.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Harmony Lin, Jeu 08 Juin 2017, 22:21


Suite à la mise en mots de mes inquiétudes pour Miss Evans, le Gryffon à mes côtés observe, souris puis acquiesce. Je co,ntinue à la regarder Miss Evans pendant quelques secondes avant de reporter mon attention sur mon meilleur ami et de lui poser une question sur le devoir que nous avions à faire. Il semble perplexe un instant puis hausse les épaules et répond.

- Et bien... euh... C'est sur le Doxycide.

Il ne peut ajouter une seule parole de plus que la deuxième professeure fait son entrée, plutôt bruyante d'ailleurs. Celle que j'aime moins. Mais je ne lui dirais jamais. Ça ne se fait pas. Lïnwe me fait remarquer à voix très basse que déjà qu'il ne faisait pas chaud dans la salle, le tempérament des deux professeures amène la température à - 50°C, ce à quoi je lui répond sous le même ton que s'il veut mon avis, le tempérament de Miss Peverell suffit pour atteindre cette température.

Miss Peverell s'adresse ensuite à Malicia, lui tendant un papier en lui disant qu'elle a des... fans ? Cette dernière ricane légèrement, faisant apparaître une moue soucieuse sur mon visage et se lève.

- Monsieur Liderick, Miss Spero, je vois que vos compétences en poésie sont aussi élevées qu’en potions… Vous ferez, donc seul, avant la fin du cours un poème sur le potionniste de votre choix. Vous ne partirez pas de la classe sans l’avoir terminé.

Le poème vole jusqu'à derrière moi et je me fais violence pour ne pas me retourner pour voir ce qui se passe. Rien d'intéressant je suppose, ce qui m'aide à rester bien droite face à mes professeures. Et c'est tant mieux puisque peut de temps après, Miss Evans pose une question à laquelle il faut répondre.

- Que pouvez-vous me dire des ingrédients qui composent le Doxycide, la potion Lissenplis, la potion de Beauté, le Poussos et la potion Tue-Loup ?

Je souris. Plusieurs élèves répondent. Aucun ne parle de la potion qui est en fait l'une de mes spécialités, étant dans le domaine médicomagique : le Poussos. Il sera assez aisé pour moi d'en parler. Plus que d'habitude, en tout cas. Je pourrais aussi citer bêtement des ingrédients que j'ai cité dans le devoir rendu mais ça me parle moins. Alors tant pis. Après tout, j'ai étudié la potion poussos en cours à plusieurs reprises, ai essayé de la préparer... Je maitrise le sujet. Alors doucement, attendant mon tour, je lève la main.

- Dans le Poussos, il y a un Chou mordeur de Chine !

A vrai dire, j'aurais pu citer tous les ingrédients. Mais je suis sûre que Miss Evans m'aurait fait les gros yeux si j'avais fais ça. Et ça n'est pas mon but. Alors je ne dis que ça. Ça suffit pour l'instant.

Et je me retourne vers mon voisin. J'ai envie de lui parler mais je ne sais pas quoi dire. J'ai envie de lui parler mais le cours a commencé. Et je ne veux pas m'attirer les foudres des professeures. J'ai envie de lui parler mais rien ne sort de ma bouche. Alors je me contente de le regarder en coin. De me demander où est passée notre complicité d’antan. Et je soupire. J'espère que nous pourrons la retrouver.

Je ne veux plus voir de méfiance dans son regard ou dans ses actions.
Je veux le retrouver.
Je veux nous retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Madilyn Nebulo
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Madilyn Nebulo, Sam 10 Juin 2017, 16:14


- Que pouvez-vous me dire des ingrédients qui composent le Doxycide, la potion Lissenplis, la potion de Beauté, le Poussos et la potion Tue-Loup ?

Ces paroles me tirèrent soudain d'un espèce de coma léthargique dans lequel je m'étais plongée malgré moi. Mal réveillée, les yeux plissés et le nez froncé, je réfléchis lentement. Très lentement. Ben quoi ? C'est pas de ma faute si mon cerveau fonctionne mal au décollage !
Alors... De quelle potion elle parlait, ma dissert', déjà ? De la Tue-loup, je crois... C'était quoi, les ingrédients ? Euh... Ben, du Tue-Loup... Déjà dit. De l'eau... Déjà dit. Une pierre de soleil... Déjà dit ! Euh... Du sang de paresseux... Oui. Oui, c'est bien ça, du sang de paresseux !
Je levais mon bras gauche, membre encore engourdi afin de donner ma réponse :

- Y a du sang de paresseux dans la potion Tue-Loup.


Puis je laissais ma main tomber lourdement sur la table. Sommeil...
Revenir en haut Aller en bas
Asteria Rosier
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Asteria Rosier, Lun 12 Juin 2017, 19:43


HRPG: Asteria a 11 ans

Fermer les yeux l’avait fait s’assoupir légèrement. Sa tête tomba avec douceur au creux de ses bras, son pouce trouva naturellement le chemin de sa bouche et elle se laissa bercer par les murmures de ses camarades. Loin de l’élève de Poudlard, elle avait tout du petit enfant fatigué. Elle rêvait d’être blottie ainsi dans les bras de sa mère, enivrée par le parfum maternelle qui lui manquait tant. Et sa voix si douce… sa voix si…

… la voix de Miss Evans. Elle se redressa d’un coup, se frotta les yeux et se senti envahie par un sentiment de honte. Elle s’était laissée emporter comme un bébé, au milieux de la salle de classe.  Asteria baissa la tête et regarda ses mains, pour ne pas se faire remarquer. La professeure d’histoire de la magie était arrivée, et Miss Evans posa une question.

- Que pouvez-vous me dire des ingrédients qui composent le Doxycide, la potion Lissenplis, la potion de Beauté, le Poussos et la potion Tue-Loup ?

La petite soupira intérieurement. Il allait encore falloir qu’elle participe, mais elle ne supportait pas ça. Elle laissa les autres répondre, ne faisait pas mine de lever la main. De toute façon, elle ne connaissait pas les réponses, enfin pas de mémoire. Elle feuilleta discrètement son livre de cours, dans l’espoir de trouver, mais sans vraiment chercher. Elle ne voulait pas participer, elle ne pouvait pas. Parler devant la classe était synonyme d’angoisse, de stress et de bégaiement. Elle perdait ses moyens, tremblait et suffoquait.

Elle arriva à la page de la potion Poussos et lut le mot scarabées. Elle hésita entre le courage et la peur. Il lui suffisait juste de lever bien haut la main et de prononcer ces trois syllabes distinctement : sca-ra-bées, en faisant une phrase si possible. Sa main gauche commença à se lever mais elle l’abaissa tout de suite. Elle ne pouvait pas, elle n’y arriverait pas. Elle se répéta dans sa tête  *Pour la potion Poussos il faut des scarabées. Pour la potion Poussos il faut des scarabées…* Ce n’était pas si compliqué ! Si elle n’avait pas été notée sur la participation, la question ne se serait pas posée, elle n’aurait pas cherché à parler. Mais elle ne voulait pas que sa timidité soit un handicap, d’autant plus qu’elle n’était pas douée dans la pratique.

Asteria respira un grand coup et leva la main. Ce geste était si difficile que ses yeux s’embuèrent instantanément. Son bras tremblait, bientôt rejoint par tous ses membres. Elle se racla la gorge et

_ P-p-pour la-la euh… P-poussos il f-faut d-des sca des sc-scra…rabées…


Des gouttes de sueurs perlaient sur son front. Elle s’était ridiculisée, à parler comme une gosse de 3 ans. Elle avait chaud soudainement, ses joues devaient être rouges et ses oreilles décollées encore plus. La petite respira calmement, pour reprendre ses esprits. Elle n’avait prononcé que six mots, mais ça lui avait semblé être une éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Alice Grant, Lun 12 Juin 2017, 21:27


La rêverie excessive est un concept psychologique pour décrire une vaste activité fantastique.
Tu rêves. D'un monde où tout est plus clair, plus fou, plus amusant. Là où se trouvent toutes les réponses, toutes les possibilités. Perdue dans l'infini de ton imagination. Tu rêves. Les personnages te guident dans les lieux symboliques que tu façonnes à ta guise. Ils ont tous leur personnalité propre, tu te contentes d'inventer ce qu'ils feraient. De les écouter te décrire le gris argenté, parce que le blanc et le noir n'existent pas. Tu rêves. D'un pays où tu ne te retiens pas pour envoyer valser les tables, pour hurler, pour pleurer, pour dormir. Là où tu oses être toi-même, agir, rire excessivement, chanter, danser, boire un peu trop de thé. Il paraît que c'est un trouble. Tu t'en moques. Parce que là-bas la peur tu l'as tuée. Littéralement.

- Que pouvez-vous me dire des ingrédients qui composent le Doxycide, la potion Lissenplis, la potion de Beauté, le Poussos et la potion Tue-Loup ?

Souvent, les rêves inadaptés sont provoqués par des "déclencheurs" (stimuli qui produisent une réponse émotionnelle) qui peuvent inclure des sujets conversationnels, des stimuli sensoriels ou des expériences physiques.
Tu tu rouvres les yeux, et comme d'habitude tu te prends le panneau de la frontière en pleine figure. Tu te frottes le visage, avant de lever la tête vers l'inscription. "Réalité". Hébétée, tu te retournes et vois ton rêve se ranger dans un coin de ton esprit. La table où tu prends le thé avec tes personnages maintenant figés se plie en accordéon. Les tasses, soucoupes et assiettes s'empilent, le temps dans ce monde artificiel s'arrête. Le tic-tac infernal de la montre du Lapin Blanc retentira la prochaine fois que tu fermeras les paupières. Sans même t'en rendre compte tu passes le sasse, remonte le terrier comme on rembobine un film et te voilà dehors, bien réveillée. Au beau milieu de cette classe et ces élèves, ces deux profs dont l'une d'elle vient d'apparaître. A côté d'Ellana qui a aussi sauté de son étoile.

- L'Aconit Miss, l'Aconit est un des ingrédient de la potion Tue-Loup...

Les rêveurs maladaptifs peuvent également rencontrer des problèmes pour accomplir des tâches de routine ou aller dormir, en raison de leur désir de continuer à rêver. Souvent, même si les rêveries inadaptés sont en train de rêver, ils chuchotent, parlent, font des expressions faciales ou font des mouvements répétitifs, comme la stimulation.
Des réponses fusent pendant que t'émerge encore. Oui, c'est pas pressé, de loin on a presque l'impression que t'es concentrée. T'essayes. Un bruit se fait entendre. Tu te retournes et voit une Gryffondor (Yue) à côté de sa chaise, par terre. Tu savais pas que les lions pouvaient tomber d'un nid. Elle se relève.

- Excusez-moi j'avais la tête ailleurs

Les rêveurs maladaptifs peuvent passer des heures tout simplement à rêver. Ils peuvent avoir des fantasmes élaborés dans leur esprit, souvent comparables à un roman ou un film complet. Beaucoup ont plus d'une fantaisie en tête, chacun avec ses propres personnages, son cadre, ses tracés, etc. Les rêveurs maladaptatifs peuvent être attachés de façon émotionnelle à leurs personnages, bien qu'ils sachent que les personnages ne sont pas réels.
Tu peux pas t'empêcher de lui sourire. Pas pour te moquer, non, c'est un sourire que tu réserves aux rêveurs et aux fous. T'es toujours contente de savoir que t'es pas seule à te demander ce que vous foutez là. Sans paniquer. Alors que. Bordel c'est comme si personne ne s'en rendait compte. La Terre tourne, bande d'idiots. Elle tourne. Pourquoi on court pas? Donc vous volez. Sans ailes, sans magie, sans poussière de fée. Les réponses continuent. Tu lèves le bras, espérant ne pas répéter une information, rassemblant des souvenirs de lectures et cours.

- La potion Lissenplis est une potion capillaire... c'est pour rendre les cheveux doux et lisses je crois. Et j'ai aucune idée pour la composition...


Dernière édition par Alice Grant le Jeu 15 Juin 2017, 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Riri Vacuitas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Riri Vacuitas, Jeu 15 Juin 2017, 22:17


Le cours suivais son cours. Il y a des jours ou le temps semble être à la bourre. Le temps court toujours, mais il s'arrêtera un jour. Tout ça pour dire, qu'on allait continuer à subir l'interminable cours de potion. Chose qui ne faisait pas partis de mon ambition. Cependant, mon audition me permit d'écouter avec attention la prochaine question. Comme à chaque fois dans le cours de potion. Je ne savais pas quoi répondre. J'étais vraiment peu doué dans ce domaine. Je devais donner des information sur les ingrédients de ces potions. Seulement, ce n'étais pas mon domaine. Peut-être que lire ça vous fera de la peine mes cher prof. Mais sachez que ce n'est pas une catastrophe.

Alors j'écoute les autres réponses, puis je fronce les sourcils et je me dis que je ne suis pas aussi débile que l'autre serpentard qui à visiblement le cerveau en retard. Je regarde dans la direction de la prof de potion avec grande attention. Malheureusement, je n'ai pas de réponse à lui apporter. Je suis ici pour apprendre, pas pour étaler un savoir que j'aurais du acquérir tout seul. Si non, pourquoi venir en cours ? Pourquoi nous venons tout les jours si ce n'est pour rien apprendre ? Rien comprendre et juste se méprendre. J'essaye de faire comprendre par mon regard, que je n'ai pas de réponse à leur apporter. J’espère ainsi, qu'elles nous en apprennent plus. Après tout, je suis ici pour ça, c'est comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Anna Schomann, Dim 18 Juin 2017, 00:29


Il y avait plus ou moins d'activité au sein de cette classe, mais l'humeur générale tendait plus vers le sommeil que l’éveil. Mon regard se perdit sur la rouge (Yue) de mes lettres quand elle fut décidée à aller embrasser le sol. Plus les minutes passaient, plus je me demandais si la belle était réellement l'auteur de ces mots si doux que j'avais reçus. Son attitude différait tant de ce qu'il s'était passé.

Chacun semblait peu attiré par ce domaine que je qualifiais pourtant de passionnant. J'aimais l'art de construire et d'assembler pour créer ce qui peut avoir plein d'effet. Dans cette matière où chaque mouvement est millimétré, je ne cessais de m’étonner des infinies possibilités que chaque erreur pouvait déclencher. On dit que le poison est une arme féminine, mais voir la beauté des potions n'est peut-être pas possible pour tout le monde. En réalité, j'avais toujours eu un faible pour les soins aux créatures magiques, mais les potions m'attiraient de plus en plus. Alors je quittais tristement les belles émeraudes de mon voisin de devant pour aller écouter notre professeur.

La belle nous interrogeait donc sur la composition de quelques mixtures et la plupart des réponses se tournaient vers la potion Tue-loup. Je notais le peu que j'ignorais pour enfin atteindre un petit silence permettant à mes connaissances de s'exprimer. La potion Lissenplis n'ayant pas été cité, je portais donc mes paroles dessus.

« Miss, la potion Lissenplis est composée de branchiflore séchées et de poils de ciseburine. De mémoire, elle est assez longue à préparer. »
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Malicia Evans, Dim 18 Juin 2017, 14:09


Lancer de dés autorisé.

Est-ce que je me suis mal exprimée ?
Je regardais les élèves, dépitées.
Je demandais à la base des informations sur les ingrédients. Je ne demandais pas de quoi sont composées les potions.  C’est quand même la base du devoir qu’ils devaient rendre. Certes la plupart des réponses étaient bonnes mais ce n’est pas ce que je voulais entendre. Pas du tout.
Je regardais dans un coup d’oeil Alhena qui semblait tout aussi dépitée que moi. Elle n’avait pas l’air enchantée d’être là.

On est coincée dans ce merdier toutes les deux, t’as pas intérêt à me lâcher. Si elle sait lire les pensées, c’est probablement ce qu’elle entendrait en boucle dans sa tête. Je la lâche du regard pour le poser sur l’intégralité de la classe. J’attends encore quelques temps de voir si d’autres élèves participent mais rien.

« Je ne vous demandais pas quels ingrédients composaient les potions mais plutôt les caractéristiques des ingrédients. Nous commencerons par les sécrétions de Bandimon qui compose le Doxycide. Les Bandimons sont de petits êtres nuisibles qui  manifestent leurs présences par une odeur de moisissures, ils laissent échapper une sécrétion qui pourrit les fondations des maisons. Ce sont ses sécrétions qui sont utilisées, principalement, dans la composition de certaines détergents. En ce qui concerne le foie de dragon, c’est un ingrédient très puissant, qui peut être utilisé dans plusieurs potions. Il y a aussi le venin de Musard permet, lui, de lutter contre les Horglup, un nuisible qui peuple les jardins semblable à un gros champignon. L’essence de ciguë aquatique est une plante vénéneuse qui est utilisé dans la réalisation du Doxycide mais aussi dans la solution de ratatinage. La grande ciguë, elle, est une plante hautement toxique. Elle provoque une paralysie du système nerveux et est donc indispensable pour la réalisation du Doxycide. La teinture de Tormentille est utilisée pour ses propriétés astringentes. »

Je leur laissais le temps de noter ce que je dis, ce  n’est pas forcément très pertinent pour la suite du cours mais étant donné que les examens de fin d’années arrivent, il est important d’étoffer leurs connaissances.

« Pour la potion capillaire Lissenplis, le bruyère bleu est une plante qui possèdent des propriétés dépuratives. Pour les œufs de serpencendre, ils sont utiles pour soigner la fièvre, pour réaliser des philtres d’amour, pour le Felix Felicis et pour le Lissenplis. La branchiflore fraîche est une plante qui agit sur l’autonomie mais lorsqu’elle est séchée, elle perd ses capacités et agit sur le côté capillaire ; tout comme les poils ciseburines, qui sont des petits parasites microscopiques. »

Le cours théorique était long, je dois encore parler de trois potions. J’attrape des feuilles à mon bureau que je vais voler jusqu’au bureau de chaque élève. Sur chaque formulaire est inscrit les différentes potions (Doxycide – Potion de Beauté ). Je regardais l’heure d’un coup d’oeil et soupirais.

« Par manque de temps, nous ne continuons pas la description des ingrédients et nous passons directement à la pratique. Vous réaliserez seul, au choix le Doxycide ou la Potion de Beauté. » Je montrais d’un geste de la main l’armoire au fond de la classe. « Les ingrédients sont là. »


HRP : Partie pratique !

Vous avez jusqu’au 4 juillet 23h59 pour réaliser votre potion.
Essayez de faire quelques posts où vous décrivez votre avancement dans la potion.
DOXYCIDE - POTION DE BEAUTE
Pour le dernier post, vous utiliserez le lancé de dés 4 faces.
- 1 réussite
- 2 réussites partielles
- Echec

Je mettrais le récapitulatif des points à la toute fin des cours.
Si vous avez des questions, MP.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Azaël Peverell, Dim 18 Juin 2017, 19:27


Le cours continue, tu ne suis absolument rien. Juste ta voisine qui semble avoir levé le sort que tu lui as lancé. Tu t'en tapes royalement, temps qu'elle ne vient pas te les briser un peu plus. Tu te laisses porter par les effluves de l'alcool qui te permettent de t'évader un peu de ce cours. Tu préférerais mille fois être dehors, seul. Mais non, faut que tu te coltines un cours que tu détestes, avec une voisine pas intéressante en plus de ça. Super. Tu hausses légèrement les épaules à sa question, un peu fermé.

- J'ai pas l'intention d'le faire non plus, elle peut aller s'faire voir.

Et tu restes poli. Sérieux, dans le genre punition à la con, elle fait fort là. T'espères bien qu'Alhena va pas laisser Evans vous garder indéfiniment. T'es quand même bien placé pour savoir qu'elle est têtue. Et qu'elle n'est pas du genre à faire de cadeaux. Tu pousses un léger soupir, laissant le cours se poursuivre avec toujours autant d'intérêt dans tes yeux que si t'étais en train de regarder une grand mère tricoter. C'est à dire aucun, je précise, quand même, pour les plus lents d'entre vous.

Bref, apparemment, les réponses données ne sont pas satisfaisantes. Génial, voilà que l'autre reprend tout depuis le début. C'est à se demander pourquoi t'as pas encore pris toutes tes affaires pour te tirer de là vite fait bien fait, quitte à avoir une explications avec Alhena plus tard. Mais non, tu restes le cul vissé sur la chaise à attendre que ça se passe. Rien compris. Rien écouté. Un papier qui vient vers toi. Va sûrement falloir faire la potion. Nouveau soupir. Tu ne jettes même pas un regard au parchemin, tu te contentes de te lever pour aller prendre des ingrédients au hasard dans l'armoire pour tout lâcher sur ta table sans le moindre ménagement.

Et puis tu te rassois. Parce que pour l'instant t'as la flemme de bosser. Et prendre des ingrédients, c'est déjà une belle étape dans le faire semblant. Alors t'as bien mérité une pause. Pour tout le reste du cours de préférence.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 20 Juin 2017, 15:52


Les deux amis n'eurent pas vraiment le temps de bavarder, bien que le plus discrètement possible. En fait, la prof, même dans sa plus surprenante léthargie, était comme... pressée par le temps. Hâte de pouvoir finir ce cours, comme à peu près tous les élèves ici présents d'ailleurs. Enfin, peut-être pas pour les bosseurs, mais c'était la première volonté instantanée de Lïnwe. Sortir d'ici le plus vite possible. C'était vraiment pas un lieu agréable, les cachots.

Alors leur professeur commençait à résumer ce qu'il fallait réellement dire. Parce qu'apparemment, ils étaient tous partis sur du hors-sujet. Heureusement qu'ils n'étaient pas à un oral ou un examen. P'tain, les glands. « Par manque de temps, nous ne continuons pas la description des ingrédients et nous passons directement à la pratique. Vous réaliserez seul, au choix le Doxycide ou la Potion de Beauté. Les ingrédients sont là. » fit-elle enfin en montrant de la main où ils se trouvaient. Clamant enfin la dernière étape du cours d'aujourd'hui.

Doxycide ou Beauté ? Le choix ne fut pas plus difficile que s'il devait choisir entre Serpentard et Gryffondor. Même s'il avait d'abord travaillé sur le produit ménager de leurs vieux, il préférait nettement la potion de Beauté. Même si, au fond, il n'en avait pas besoin. On le savait tous qu'il était de toute beauté. Plus qu'une évidence à l'heure qu'il est. Il irait sûrement l'offrir à Azé. Ooh le beau l'est pas beau.

Petit caprice — avant de prendre des bouts de fée, des bons pétales frais, de la rosée, du crin de licorne (il était dans son élément), du gingembre (dommage qu'il n'était pas confit) et de l'alchémille. Ça, c'était inconnu au bataillon. Ah, Miss Evans en avait parlé ?


« Et toi, tu vas faire quoi Harmo ? »

Suite après la pub.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Madilyn Nebulo
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Madilyn Nebulo, Mer 21 Juin 2017, 16:11


Ah. Il fallait faire la Potion de Beauté. Un très léger grommellement s'évada de ma gorge enrouée par la fatigue et le sommeil en retard qui me rattrapait. En plus, je suis nulle en potions... Le soupir arriva juste après le grognement bestial. Mon corps avait décidé de râler. Et il avait bien raison.
Enfin bon. Une Potion de Beauté ? Un sourire ironique flotta une seconde sur mon visage. Ça pourrait m'être utile... Bien sûr. S'il n'y avait que les apparences qui comptaient...
Tout de même, intéressée, je bifurquais mon regard vers l’armoire au fond de la classe. Enfin, du cachot. On va dire, de la pièce. Après une minute de repos bien méritée avec tous ces efforts physiques insurmontables, je me levais péniblement. Mon Dieu, que j'étais fatiguée... Le sommeil si tentateur me tendait les bras, juste là, devant moi et je ne demandais qu'à m'y écrouler.
Mais non. Pas maintenant.
Lentement, j'arrivais jusqu'au lieu aux trésors. La Beauté... Artifice charnel. Rien de plus... Et rien de moins, c'est sûr.
Mon cerveau se mit doucement en marche. Alors... Potion de Beauté.
Ailes de fée. Je les pris délicatement entre mes doigts. Si fragiles, mais si belles, elles semblaient... Puissantes. Oui, c'était le mot. Et sublimes, bien entendu.
Rosée du matin. Perles des larmes de l'aurore, nées inlassablement chaque jour.
Pétales de rose. La beauté par excellence. Si douces et velouteuses, belles, redoutablement belles. Rouges. Amour et sang.
Alchémille.Le mystère. La plante fertile, élégante et assez jolie, elle aussi.
Crin de licorne. Quelques échantillons de légende.
Oui, c'était ça, les ingrédients de la beauté. La force. La fragilité. Le mystère. La légende.
Tout simplement.
Tous les composants à la main, je me redirigeais vers ma place, m'affalant sur ma chaise avec un soupir. Un soupir d'aise, cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Liskuvo Kalsi, Mer 21 Juin 2017, 18:50


LA de Riri.

Bon la moitié des gens a pas répondu ce qui était attendu, je le sens bien ce cours, il va être extraordinaire je pense. Il ne reste plus grand chose maintenant, seulement écouter la correction qui ne tarde pas à arriver. La prof se met à déblatérer tout ce qu'on est censés savoir, ça en fait des infos à retenir quand même, je savais pas que y'avait autant à faire pour un cours de ce genre, c'est embêtant.

Ensuite on nous dit qu'il faut faire une potion, super ça. Heureusement que la potion que j'avais au dernier cours et dont j'ai fait la dissert est dedans, on part sur une potion de beauté, la prof nous envoie la liste des ingrédients, y'a plus qu'à s'y mettre maintenant. Faut aller prendre des ingrédients pour travailler sur une potion, je regarde un instant Riri.

- Tu veux que j'aille te chercher tes ingrédients ? Pour éviter de se fatiguer de trop...

Bon il veut bien. Il a fait oui avec sa petite tête, il m'a dit ce qu'il voulait, la potion, les ingrédients, tout ça. De toute façon c'est écrit sur la feuille alors je risque pas de me tromper. Il veut pas la même que la mienne c'est un peu triste, on se comprendra jamais. Bon j'ai jamais essayé de le comprendre, à vrai dire je m'en moque totalement, mais j'avais envie de me montrer..euh...cordial. Oui voilà, je voulais faire comme si j'étais sympa, ça fait du bien.

Je prends tout ce qu'il faut, parce que même si il en faut peu pour être heureux là y'a pas mal de choses à prendre. C'est lourd même, dingue comme c'est fatigant de porter des ingrédients, surtout que j'ai peur de tout casser. Faudrait pas casser, je m'en voudrais un tout petit peu, pas beaucoup non plus, mais un peu.

Je ramène tout sur la table et répartit de la bonne façon, ceux qui servent au Doxycide pour le bleu et les autres pour moi. Maintenant y'a plus qu'à commencer à préparer la potion. Ce n'est qu'une question de temps maintenant, et de talent aussi. Il faut effectivement s'armer de talent pour réussir ce genre de potions, la chance à un gros rôle, plus qu'on y pense parfois, réussir une potion ça peut ne tenir qu'à un lancer de dé au final, on y pense pas assez.

Pour commencer c'est simple, faut s'occuper des ailes de fées. Il en faut trois pour la première partie, alors je me mets à les mettre de côté, à les préparer comme il se doit, il faut que tout soit bien fait sinon ça va faire boum et on va dire que c'est ma faute alors que...non ! Ce n'est pas ma faute, c'est la faute à pas de chance, ce bon vieux pas de chance qui vient une nouvelle fois nous hanter.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 12

 Cours n°5/n°6 : Partie du 2 - Histoire de la Magie/Potion

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.