AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 4 sur 5
Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Ian Benbow
Serpentard
Serpentard

Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Ian Benbow, Mar 27 Juin 2017 - 17:32


L'élève avait terminé la deuxième épreuve, tâche qui selon moi, se révélait être la plus compliquée, pour eux bien entendu. Peut-être aurait-il plus d'aisance avec ce qui suivrait. Ou peut-être pas. Ce n'est pas comme si l'examen était terminé, bien au contraire. Il restait un tiers de l’évaluation, et ce n'était pas des moindres. Sans nécessairement commenter les prouesses, ou pas, de l'élève, je notais quelques griffures bâclées sur un morceau de parchemin, tout cela pour attribuer une note sur dix. Le voilà maintenant noté sur vingt, il ne lui restait que dix points à essayer d'obtenir.
Après un court silence parsemé de respirations plus ou moins bruyantes, synonyme d'une sorte de stress, il fallait ensuite que j'explique la troisième épreuve à mon élève qui attendait surement que tout cela se termine.

- Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein. Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais  t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.

Je laissais un court instant un silence s'installer, le temps à l'élève d'assimiler mes propos. D'un coup de baguette, j'effaçais les quelques lettres présentes au tableau pour les remplacer par les nouvelles instructions, celles de la fin de cet examen.
Après cette troisième épreuve, l'élève sera libre, content ou non de sa performance. Et puis ce sera à moi de terminer le boulot, comme d'habitude, repasser après eux. Noter leurs présentations médiocres et mélanger quelques lettres pour décider de leur sort, du reste de leur scolarité.

Une fois quelques secondes passées, j'estimais que le temps de réflexion avait été suffisant pour que l'élève assimile correctement les différentes informations. Donc, pour que tout cela se termine, sans demander à l'élève son approbation je lançais cette fin d'année.

- Stupéfix !

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Madilyn Nebulo
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Madilyn Nebulo, Ven 30 Juin 2017 - 12:14


Allez. C'était fini. Enfin, fini pour les cibles. Je reprenais mon souffle, respirais un coup et... Quand y en a plus, y en a encore.

- Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein. Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais  t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.

OK... Je me mis en position, prête à parer tous ses sorts? Prête. Je fis semblant de ne pas sentir la vague d'angoisse qui était en train de me submerger. Allez, go.

- Stupéfix !

Sans lui laisser le temps de m'atteindre, je contrais.

- Circumglacie !


Des pics de glace s'élevèrent autour de moi, me protégeant ainsi de son sort.

- Stupéfix !


Encore ?! Surprise, je faillis être touchée.

- Euh... Lumus Solem !

Bon, c'était la défense la plus intéressante ni la plus spectaculaire qui soit, mais bon... Au moins il avait été ébloui par la lumière qui émanait de ma baguette...

- Stupéfix !


Mais c'est pas possible ! Cette fois, un peu plus préparée, je lançais plus vite :

- Promptus Nebulae !


Bon, c'était pas très chic non plus, mais bon... La fois suivante où le professeur lança son sort, je fus démunie, ne sachant plus quoi dire et restant silencieuse. Game Over.


Dernière édition par Madilyn Nebulo le Dim 2 Juil 2017 - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eurydice Wildsmith
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Eurydice Wildsmith, Sam 1 Juil 2017 - 20:33


Un temps d'attente infini entre chaque épreuve. Voilà la torture qu’exerçait le cher professeur des Défenses Contre Les Forces du mal sur ses élèves. Eurydice essayait de garder son sang froid tout en mâchonnant distraitement sa sucrerie, en pensant à tout ce qu'elle pourrait faire une fois l'examen terminé. La transpiration embaumait la pièce. Elle aurait besoin d'une bouffée d'air fraîche et pas de cet air saturé par les autres.

-Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein. Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.

*Effectivement je vous ai trop vu aujourd'hui, il faut espacer les rencontres sinon il n'y aura plus d'attraits pour moi. N'est-ce-pas ?*
Elle garda cette réflexion pour elle-même. Monsieur Beaux yeux déblatérait sur l'épreuve mais maintenant qu'elle était requinquée rien ne l'arrêterait, pas même ses attaques incessantes. Il fallait être méthodique, ingénieux. C'était comme exécuter des pas de danses. L'Anglaise fit alors le vide, laissant le silence s'insinuait dans son esprit.
Musique.

«# Stupéfix ! »
Le premier sort arriva à grande vitesse et sa vision était si claire qu'elle riposta à coups de « #Enervatum! »
De belles étincelles s'élevaient. L'instinct avait parlé. C'était de loin le moment le plus excitant, le point culminant de tant d'efforts. Elle n'était plus la même petite fille qui pleurait le soir, toute seule, au fond de son lit.

Il recommença alors. Il n'y aurait pas de répit lui souffla sa conscience. Elle dressa une première paroi invisible. La belle raffolait de ce sort :  « #Vitro Convexo ! »
*Petit problème en vue Capitaine* La magie de Mr.Benbow était plus forte et la vitre fictive faillit se briser de toute part. De grosses fissures impalpables la longeaint. Elle inspira avant de se préparer à un nouvel assaut qui serait fatal si elle ne trouvait pas autre chose de plus convaincant. * allez, tu veux te faire botter les fesses ?*
« #Ragnarok ! » Comme on lance des galets à la surface de l'eau, le sort ricocha aisément sans pouvoir la toucher.

Toute cette agitation lui avait demandé beaucoup d'énergie et il fallait changer de tactique et anticipa la suite des festivités. Maintenant. Sinon elle finirait par couler. Et ce n'était bien évidemment pas l'objectif. Elle allait montrer une réussite parmi tant d'échecs successifs.
« #Artes Constringitur ! » Et si la nature pouvait s'inviter? Une colonne brillante se dressa, très fine car le temps la pressait mais suffisamment grande pour qu'elle puisse se glisser derrière, juste avant qu'elle ne vole en éclats en milles morceaux de glace à cause de l'instit'. Encore. * Mon chef d'oeuvre...*

«#Montem Tractus!» Un joli fracas et le sol se souleva et elle s'accroupit derrière l'abri de fortune. L'épuisement la gagnait de plus en plus.
Un vertige l'assaillit tandis qu'elle voyait que l'homme en face d'elle levait sa baguette. Tout s'estompait peu à peu. Elle essaya de prononcer des syllabes « #Deflect... » et quelque chose se scella en elle. Le trou noir avait fait un bond à quelques pas de la fin. La sorcière vit des vagues à travers ses mirettes puis s'écroula sur le sol. Ce n'était plus qu'un pantin sans vie. *Tu aurais du dormir hier soir l'Insomniaque *
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Max Valdrak, Sam 1 Juil 2017 - 22:14


J'eus à peine le temps de reprendre mon souffle que l'heure de la dernière épreuve sonna. Se défendre contre des attaques? Un dernière acte digne cliché des cours de défense contre les forces du mal. Je ne sais pas pourquoi je m'en doutais un peu. Et je comptais bien montrer à mon professeur ce que je savais faire. Lui montrer que la coupe de duel m'avait apprit à être imaginative. Et j'avais donc plusieurs sorts qui se bousculaient déjà dans ma tête éclipsant rapidement les plus évidents.

Cependant je me savais fatiguée. Je savais donc que je ne pourrais pas lancer autant de sortilèges que je le voudrais. Je devais donc me concentrer dans un premier temps sur ceux que je maîtrisais bien comme

#Stupefix

#Montem Tractus

Le sol se souleva juste à temps pour arrêter le rayon de lumière. Je n'avais pas réfléchis. D'ailleurs je ne reflechissais plus les formules me venant à l'esprit d'elles mêmes. Je sortis de ma cachette. Mais j'eus juste le temps de poser un pied en exterieur que déjà...

#Stupefix

#Umbrelum

Un parapluie magique au bout de ma baguette. Se brisant en amortissant par la même occasion le sortilège lancé par le professeur. Je le regardais dans les yeux. Mon regard avait changé. Malgré la fatigue qui se faisait petit à petit sentir de plus en plus, je restais aux aguets. Attention...

#Stupefix

#Accio

La chaise sur ma droite se rapprocha de moi. Je la pris en main et m'en sortis pour arrêter le sort. Je l'utilisais comme un bouclier. Mais oui! Il y a une formule pour cela non? Vite je devais la trouv...

#Stupefix

#Chaise Turn Bouclier

Juste à temps. L’accessoire de défense maintenant sur mon bras. Je stoppais le faisceau lumineux qui filait vers moi. J'étais essoufflée. Peut-être aurait-il fallut que je dorme plus la nuit précédente pour être en forme pour cet examen? Mais quand le marchant de sable nous oublie cela est un peu plus compliqué...

#Stupefix

#Artes Constringitur

Je visualisais un mur de glace assez épais. Cependant une fine vitre apparue et se brisa sous l'impact. J'eus le réflexe de me protéger avec mon petit bouclier. Évitant ainsi de recevoir des morceaux de glaces mais aussi le sort qui avait traversé cette trop faible protection. L’énergie me manquait. Pour moi l'épreuve était terminée. Je fis un signe au professeur pour lui signifier mon état de fatigue. Je me sentais partir. Un sort de plus et je vacillerais à coup sûr.


Formules:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mary Drake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Mary Drake, Lun 3 Juil 2017 - 10:08


Avoir la tête contre ses genoux, c'est assez confortable comme position. J'ai la vue cachée, tout est sombre. Hormis la ressemblance assez frappante avec la position latérale de sécurité, c'est vraiment bien. Je resterai bien comme ça pendant un moment, je me sens apaisée. J'essaie de recharger mes batteries, ça fait beaucoup de sortilèges et de pression psychologique en très peu de temps, mais rien ne finit avant le chapitre 3. Un par épreuve. Il est assez sadique ce prof quand même. J'irais même jusqu'à dire que c'est un enfo*ré, mais je n'oserais pas. En tous cas, pas à voix haute, ni devant Stella qui l'admire assez bizarrement. Elle n'est pas bien dans sa tête. Elle est perchée sur mon épaule, et tapote ma tête. Depuis quand est-elle là ? Ce n'était pas son emplacement tout à l'heure. Je relève la tête vu qu'elle s'acharne à pousser mon menton vers le haut. Ses mains pointes le tableau. Des mots différents. Je dois me lever j'imagine. Je lis vite fait les consignes, ça sent pas bon tout ça. Je vais pas y arriver, tout foirer.

Le premier sortilège lancé est stupéfix. M*rde. Pas le temps de réfléchir, j'utilise la chose la plus basique qui soit : #protego. Je dois être plus originale, utiliser ça tout le temps n'apportera pas de points. Faut que je me secoue, voilà ce que je dois faire. Sourire au bord des lèvres, parce que ma petite poupée murmure, toujours penchée sur mon épaule que nous sommes sous l'océan. Et si je suis une sirène, comme le voulait la Tamise, je suis à mon avantage. Merci d'être là jolie de chiffons. Comme un oiseau sur moi elle a posé sa main. Oui fin n'exagérons pas. En plus cette phrase ne veut rien dire. Lève les yeux aux ciel, quelque chose d'autre est jeté sur moi. Même sort. Il se fiche de moi ? Qu'est-ce que... Non, non non, pas de temps à perdre. Respire Mary, respire. #Inanimatus Apparitus plaque Je ne cherche pas à avoir des détails, c'est blanc, sans aucunes originalité, solide néanmoins. Placée devant moi, elle m'empêche de recevoir le sort en pleine face.

J'irai au bout du rêve
Ou pas
Tu vas peut-être tomber
Comme d'habitude
Nous ne serons pas étonnés
Pauvre chou
C'est pas comme si c'est ce que tu faisais
Depuis le début de cet examen

Et ça recommence. Ne serait-il pas sans pitié ? Je me suis détournée de la plaque, elle est tombée dans un son lourd sur le sol, sans pourtant être détruite. Je ne me trouve pas loin, mais pas assez proche pour la réutiliser tout de suite. J'échappe au stupéfix grâce à un simple #Ragnarok. Profitant du peu de temps que j'ai avant le prochain, je prépare une prochaine esquive en lançant #Aguamenti sur le sol à une certaine distance, suivi de très peu par #Glacio droit vers le liquide. Il ne me reste plus qu'à atteindre cette position pour avoir une nouvelle défense. Mais comment ? J'ai peut-être été un peu trop loin et mon mur protecteur ne tiendra pas très longtemps. Je suis malin, méchant vilain, la guerre est mon quotidien, j'ai la main froide, j'ai rendu tant de gens tristes... Aucun rapport, pourquoi j'ai ça en tête ? Avoir un rêve c'est très idéaliste, au final ça ne sert pas vraiment. Avoir un cœur de rêveur ça n'aide personne. Faut ouvrir les yeux. Les songes, c'est bon pour tout quitter, esquiver. Dans les faits, si je veux m'attaquer à la Bête, ils ne servent à rien.

Nouvelle attaque, il se répète. J'imagine que je vais avoir droit à la même chose tout le temps. Me dirigeant vers la glace, lentement, les yeux tombent doucement, j'ai assez de force pour lâcher #Montem Tractus sur mon chemin, histoire d'arriver là-bas sans encombres, le contraire peut être fâcheux, avoir fait tout ça pour rien. Non merci. Une fois arrivée à destination, j'attends qu'il s'acharne - je suis sûre qu'il prend un malin plaisir à voir ses élèves s'acharner - à nouveau pour tenter d'user du #Circumglacie pour me protéger. Je suis entourée, ça se brise vite. Tu es difforme et tu es très laid. Mouais ça manque de rapport. Je n'ai plus d'idée. C'est la fin. Est-ce que j'ai bien tenu au fond ? Je sais pas. La dernière chose qui me vient à l'esprit, c'est d'échapper au suivant en faisant venir la plaque vers moi. #Locomotor plaque. Voilà. Puis évidemment, une fois après, elle se casse. Bon là c'est fini, je n'ai plus de batteries. Je cherche même pas à éviter le prochain, je le laisse arriver sur moi. En pleine face Mary...
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Loredana Sparks, Lun 3 Juil 2017 - 10:25


J'étais fatiguée, presque à bout. Cette épreuve de Défense Contre les Forces du Mal était plus physique que ce à quoi je m'attendais. C'était peut-être mieux finalement. Si Benbow remarquait que l'on donnait le meilleur de nous-même, peut-être que la notre s'en ressentirait à la fin ? En tous les cas, malgré tout, j'avais réussi les deux premières épreuve et c'était déjà bien pour une personne qui s'était complètement laissée aller durant toute cette année scolaire. Je m'étais reprise quelques semaines avant les examens et n'avais plus lâcher mes livres pour ne pas me planter la semaine des examens.
A peine avais-je eu le temps de reprendre mon souffle, que le professeur m'annonça le troisième et dernier exercice. Après cela, ce serait terminé. J'avais tellement hâte de rentrer, de m'allonger et de boire quelque chose de frais ! Rien que cette pensée me donnait de l'énergie. L'idée que cette épreuve interminable était sur le point de se terminer. C'est partie ! Loredana, on écoute !

- Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein. Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais  t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.


Ok. J'ai compris le but de l'exercice. Devoir me défendre contre un professeur n'était pas une chose qui me plaisait, mais avec un sortilège, je pouvais très bien m'en sortir. Après tout, c'était l'une des matières où je réussissais le mieux finalement. Je restai concentrée, prête à réagir une fois que le sort sera lancé. J'avais des connaissances en matière de sorts, seul le stresse pouvait m'empêcher de réagir, mais il n'était que peu présent. Stresser ne servait à rien, alors je me contentais de fixer Benbow, qui lança donc son premier sort.

#Stupefix !

#Vitro Convexo !

Une vitre invisible apparut entre Mr. Benbow et moi, une vitre protectrice qui me permit d'éviter le sort de peu. Mais il ne fallait surtout pas oublier que Benbow était professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Son sort fissura la vitre. Allez Lore, ne te laisse pas faire ! Il était temps de me préparer au prochain sort qui ne tarda pas à arriver d'ailleurs.

#Stupefix !

#Montem Tractus

Un bon moyen de se défendre sans essayer de toucher mon adversaire. Le sol se souleva, ce qui me permit de me protéger de se seconde sort qui ne me toucha pas. Je me demandai combien de temps j'allais pouvoir tenir avant de me faire toucher. Je ne voulais pas me laisser abattre. Le sol revint à la normal. Sans m'en rendre compte, j'avais reculé et un table m'arrêta dans ma trajectoire. Ce me donna l'idée de mon prochain sortilège. Rapidement, je me plaça derrière elle. Hop ! De nouveau un sortilège retentit.

#Stupefix !

#Duro

La table se changea en pierre. Je me cachai derrière évitant une nouvelle fois d'être touchée par le sort que l'on me lançait. Je ne savais pas du tout si ce que je faisais était satisfaisant. Dans tous les cas, je n'étais toujours pas touchée, ce qui était peut-être uniquement de la chance. Toujours avec une idée en tête, je montai sur la table que Benbow avait remis dans son état normal.

#Stupefix !

#Gonflus

La table se gonfla tellement qu'elle s'envola me portant avec elle. De ce fait, le sort passa en dessous et Benbow me fit redescendre. Il ne montrait rien sur son visage. Aucun signe ne montrant si j'agissais rien ou mal. Alors je ne m'arrêtai pas, il fallait continuer tant que je n'étais pas couchée. La fatigue commençait à se faire ressentir, mais il était hors de question que je la laisse m'envahir.

#Stupefix !

#Umbrelum

Un parapluie transparent se forma au bout de ma baguette. D'habitude on s'en sert lorsqu'il pleut mais aujourd'hui, c'était pour éviter le énième stupéfix de Mr. Benbow. Ce qui fonctionna plutôt bien. La fatigue était davantage présente, je savais qu'il ne lâcherait rien et que tout ça pouvait durer une éternité s'il ne me touchait pas ou si je n'abandonnais pas.

#Stupefix !

#Ragnarok

A bout de souffle, je lançai ce sort. Un mur invisible empêchait le sort de me toucher, mais Benbow ne l'était pas pour autant. IL avait plus de ressources que ça ! Je profitai de ce court instant pour reprendre mon souffle. Malheureusement, le sort suivant est arrivé bien trop rapidement.

#Stupefix !

#Protego

Un simple sort oui. Rien d'autre ne me vint en tête j'étais épuisée. Le sort ne me toucha pas mais j'avais l'impression que l'examen était terminé pour moi. Je fis signe de la main à mon professeur pour arrêter. Je m'étais bien défendue, mais il était bien plus fort et je n'en avais jamais douté.
C'était enfin terminé, je pouvais enfin rentrer chez moi. Après avoir remercié mon professeur je me dirigeai vers la sortie, laissant la place au suivant.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Trystan J. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Trystan J. Harper, Jeu 6 Juil 2017 - 18:00



Time to prove our value
— EXAMEN de Défense Contre les Forces du Mal



Les paumes de mes mains posées sur mes genoux dans une position de récupération, j’attendis – patiemment cette fois-ci, car je commençais à être trop épuisé pour rechigner sur quelques délais que ce fut – la suite de l’examen. Benbow, dans un silence des plus angoissant, avait griffonné quelques mots sur un parchemin. Notant fort probablement ma performance précédente. Alors qu’il s’afférait, j’avais tenter de scruter ses traits, mais ceux-ci restait de marbre en ne laissant filtrer aucun indice sur la réussite ou non de mes deux premières épreuves. Le professeur me laissais dans le flou total à savoir si je m’en sortait bien ou pas du tout et je me demandais même s’il ne prenait pas un malin plaisir à accentuer ainsi notre stress déjà bien palpable. Il ne me restait donc plus qu’une seule épreuve. Je devais admettre être de plus en plus impatient d’en finir enfin avec cet examen. Après un court silence, l’enseignant se lança finalement dans les explications pour la troisième tâche :

«– Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein. J’avais laissé échappé un rire nerveux. Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, plus facile à dire qu’à faire, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.»

Un autre silence s’installa, me laissant plus ou moins le temps d’assimiler les propos. Pendant que j’inspirais profondément pour me redonner du courage et me délier les épaules par de grands moulinets des bras, Benbow effaça les inscriptions du tableau d’un coup de baguette pour les remplacer par celles de ce dernier exercice. Lorsque les quelques secondes se furent écoulées, l’homme estima que mon temps de réflexion fut assez long et se mit en action sans aucun avertissent :

«– Stupéfix !
Protego !»

Je me surpris moi-même par ma vitesse de réaction – utilisant le premier sortilège de défense qui me passa par la tête, à savoir le charme du bouclier. C’était la première incantation défensive que l’on nous apprenait dès notre arrivée à Poudlard, pas étonnant que j’en avais développé un réflex lors de mes duels. Aussitôt dit, aussitôt fait, un bouclier invisible se forma devant moi et bloqua le sortilège de Stupéfixion que m’avait jeté mon adversaire. Je n’eu toutefois pas le temps de me détendre un tant soit peu qu’une nouvelle attaque arriva.

«– Stupéfix !
Accio chaise !»

Mon sortilège d’attraction lancé et la chaise le plus près de moi s’envola dans ma direction. Je l’attrapai au vol, tout juste à temps pour parer l’offensive de Benbow qui se fracassa sur le dossier du siège. Ne prenant pas le temps de déposer mon bouclier improvisé, je le laissai simplement tombé au sol alors que je me remettais précipitamment en position de défense : les jambes arquées, mais flageolantes et la baguette magique pointé vers le sorcier qui me faisait face. La prochaine attaque fusa aussi rapidement que les précédentes, de la baguette du professeur – toujours ce même #Stupéfix. J’utilisai, cette fois, le charme d’agrandissement pour le parer. Lançant un #Amplificatum dans la direction de la chaise qui reposait à mes pieds, celle-ci vit sa taille tripler et devenir tout juste assez grande pour me permettre de me réfugier derrière. Benbow du attendre que je me remette à découvert avant d’attaquer de nouveau.

«– Stupéfix !
Avis !»

Allez savoir d’où je tira l’inspiration pour lancer cette incantation, mais celle-ci fit jaillir une envolée d’oiseaux gazouillants du bout de ma baguette magique, envoyant l’un d’eux se prendre le sortilège de stupéfixion à ma place. Frappé de plein fouet par l’offensive, le petit oiseau tomba endormis au sol, les ailes en croix. Je l’observai un court instant avec pitié – ou envie ? –, alors que ses congénères continuaient de voler dans tous les sens au dessus de nos têtes en poussant des gazouillis affolés. Plus l’épreuve avançait et plus il devenait difficile de trouver de nouvelles façons de se défendre. Pire encore, plus il devenait difficile de trouver littéralement force de se défendre. Je n’aurais jamais cru devoir faire preuve d’autant d’imagination et d’endurance pour parer un simple stupéfix. J’ignorais d’ailleurs combien de temps j’arriverais encore à tenir…

«– Stupéfix !» *Reste concentré !*

La baguette brandie plus ou moins droit devant moi, j’avais prononcé un #Umbrelum qui eut pour effet de déployer un parapluie magique transparent au bout de mon arme. Si j’utilisais habituellement ce sortilège pour me protéger de la pluie, il pouvait tout aussi bien en faire de même contre l’attaque de Benbow, pas vrai ?! Voyant le stupéfix arriver à toute vitesse en direction de mon visage, j’eu le réflexe de resserrer ma prise sur ma baguette en fermant les yeux et de ne les rouvrit qu’une fois certain que mon stratagème eut fonctionné. Toujours indemne après cinq attaques, je sentais une fois de plus mes forces diminuer à vue d’œil. Mes jambes menaçaient de céder sous mon poids tellement elles tremblaient et j’avais l’impression que ma baguette pesait soudainement beaucoup plus lourd que la normal…

«– Stupéfix ! *Bordel ! Lui ne se fatiguait donc jamais ?!*
Wingardium Leviosa !»

Le pauvre petit oiseau, toujours inconscient au sol, commença à léviter sous l’emprise de mon sortilège et se prit, pour la deuxième fois consécutive, le stupéfix de Benbow. Le voyant perdre une bonne partie de son plumage marbré alors qu’il retombait tout mollement sur le planché de la classe, j’eu une mine crispé dans un *Oupsi !* silencieux. Allais-je perdre des points si je tuais malencontreusement un oiseau au passage de cette épreuve ?! Se prendre deux stupéfix dans un laps de temps aussi court et avec un si petit gabarit… Je doutais qu’il en ressortirait totalement indemne. Je n’eu toutefois pas le temps de m’apitoyer plus longtemps sur son sort que déjà l’enseignant revenait à la charge.

«– Stupéfix !
Reversus x-i-f-é-p…»

Je ne sais pas ce qui m’avait traversé l’esprit en lançant ce sortilège du boomrang alors que je ne l’avais vu qu’une seule fois dans un livre… D’autant plus qu’énoncer un mot à l’envers lorsque l’on n’y est pas habitué, demandait beaucoup trop de temps et de concentration pour la tâche qu’il m’était demandé. J’étais toujours affairé à chercher la prochaine lettre de «xiféputs» lorsque je me sentis défaillir. La force du sortilège qui me happa de plein fouet, me projeta dans les airs, mais j’avais déjà sombré avant même de retoucher le sol – ne sentant rien de mon atterrissage. Les effets du sortilège avait été les mêmes que si je m’étais tout bonnement endormi sur place et si ce n’avait été de mon vol plané, j’aurais effectivement pu croire que j’étais tombé de fatigue tellement j’étais à bout de force.

Lorsque je repris conscience, j’étais étendu sur le sol de la classe, aux pieds de Benbow qui me surplombait de toute sa hauteur. Penché sur ma personne qui reprenait tranquillement ses esprits, le professeur rengainait sa baguette magique après m’avoir décoché un #Enervatum qui annula les effets de son sortilège de stupéfixion.

«– Vous auriez aussi bien pu me laisser dormir là, professeur. Lui lançais-je sur le ton de la rigolade alors que je peinais à relever mon corps ankylosé. Ne le prenez pas personnel, mais je suis plutôt heureux que l’examen soit enfin terminé !

Rassemblant mes effets, j’avais salué une dernière fois l’enseignant avant de quitter sa classe pour de bon. Je ne tenais pas le moins du monde à m’éterniser plus longtemps que nécessaire dans ce lieu qui venait d’être un véritable supplice. Franchissant la porte, j’avais passé le flambeau à ma jumelle qui entrait à son tour pour l’examen. Bien que je lui souhaita bonne chance, vu l’état dans lequel elle se trouvait – translucide et à deux doigts de la crise d’angoisse – je ne fut pas du tout convaincu qu’elle m’entendit.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Aria Morrison, Ven 7 Juil 2017 - 18:42


HRPG:
 

La fatigue commençait à se faire sentir. Il faut dire que l’épreuve d’avant m’avait fait utiliser beaucoup d’énergie. Je ne m’en étais pas rendue compte sur le moment mais là, je le ressens. Mes mains tremblent encore un peu. Pendant que j’essaie de reprendre mon souffle, le professeur m’explique le prochain exercice :

- Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein. Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais  t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.

Bon… En gros, il va m’attaquer, ni plus, ni moins. Ce n’est pas très rassurant et j’avoue que ça me fait peur. Mon rôle à moi est de me défendre en utilisant différents sortilèges pour réussir à me protéger. Ok… Ma respiration était redevenue normale mais je suis encore plus stressée maintenant que je sais ce qui m’attendait pour l’épreuve finale. Et lui qui nous conseille de gérer notre stress… facile à dire… Après m’avoir laissé quelques secondes de répit me permettant d’essayer de rassembler mes connaissances, il brandit sa baguette dans ma direction et dit :

#Stupéfix

#Protego

Le rayon de lumière rouge qui était sorti de sa baguette est venu se frapper sur le bouclier que je venais de faire apparaitre. D’instinct, c’était le premier sortilège qui m’était venu en tête. Pour l’originalité, on repassera. Mais au moins, il a l’avantage d’être efficace. Il fallait que je fasse mieux. Ne me laissant pas une seconde de plus, mon professeur brandit de nouveau sa baguette et lance :

#Stupéfix

#Umbrelum

Un parapluie transparent apparut aussitôt au bout de ma baguette agissant ainsi comme un bouclier. Il a la particularité de me protéger du sortilège. J’avais réussi ma deuxième protection. C’était bien mais là, je n’ai plus d’autres sorts qui me viennent en tête. Monsieur Benbow lève de nouveau sa baguette. Il fallait que je trouve quelque chose, et vite. Il lance :

#Stupéfix

#Locomotor cible

Je venais de soulever la cible en argile de l’épreuve précédente, celle dont j’avais loupé mon aguamenti. Elle se positionne in-extremis devant moi, prenant le stupefix à ma place. Au moment de l’impact, elle se met à exploser de tous les côtés. Ouf… c’était moins une là… Je suis essoufflé maintenant, je ne sais pas si j’aurais la force de continuer. Mais mon professeur, lui, ne se soucie pas de savoir si j’ai la force ou non de poursuivre. Il veut que je donne le meilleur de moi-même. Et oui, je dois me donner à fond, encore une fois Aria !

#Stupéfix

#accio tableau

A bout de souffle, le tableau vint se mettre juste devant moi prenant en pleine face le stupéfix qui m’était destiné. Il se fracasse alors à l’endroit de la fissure. Soulagée d’avoir réussi de nouveau, je grimace tout de même pour avoir cassé le tableau de mon enseignant. Bon… Logiquement, un coup de reparo et il sera comme neuf… Mais l’heure n’était pas à la réparation mais plutôt à la protection. Parce que mon professeur ne se fatiguait pas lui, à l’inverse de moi qui suis complètement extenuée et essoufflé.

#Stupéfix

Le rayon rouge qui sort de la baguette de Monsieur Benbow se dirige vers moi. Je lance un #Wingardium Leviosa sur des restes de cibles se trouvant par terre… Mais malheureusement, je n’ai pas le temps d’aller jusqu’au bout de mon sort. Le sortilège de mon enseignant me touche avant et je tombe.

Quand je reviens à moi, je le vois devant moi, me souriant. L’examen était fini et je pouvais enfin décompresser. Je me relève et constate que la salle est rangée et que le tableau est même réparé. Monsieur Benbow m’informe que je peux m’en aller. Avant de le laisser, je lui dis : « J’espère que je ne m’en suis pas trop mal sortie. J’ai hâte d’avoir les résultats en tout cas. Au revoir. » Pendant que je me dirige vers la porte et que je sors de la salle, je repense aux trois épreuves que je venais de passer, me disant que globalement, je les avais réussi. J’avais hâte de connaître ma note.
Revenir en haut Aller en bas
Lina Park
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Lina Park, Ven 7 Juil 2017 - 22:24


Je suis fatigué, j'ai juste envie de partir et de reposer en dormant dans ma chambre, mais malheureusement je ne peux pas. J'ai toujours trouvé que les examens étaient beaucoup trop long. Et là c'est le cas. Je sens la fatigue montée petit a petit en moi.  Il ne faut pas que je m'endorme... Je pense que le pire est passée, cette épreuve avec les cibles n'était pas de tout repos. Le professeur n'as pas l'air d’être décidé a me laisser tranquille et m'explique la prochaine épreuve.

- Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein. Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais  t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.


Un professeur qui attaque un élève ? Ce n'est pas un peu trop dur ? Après tout il fait parti du personnel de Poudlard, c'est évident que son niveau est supérieur au mien. Enfin, j'ai de la chance, il y a pleins de manière différentes de contrer un stupefix. Cette ultime épreuve va se baser sur mon imagination. Commençons. Il lève sa baguette en ma direction signe que la troisième partie de l'examen va débuter. Il prononce le sort fatal.

-#Stupefix

-#Umbrelum

Un parapluie apparaît devant moi afin de me protéger de sortilège. Mon idée a l'air de marcher puisque je ne sens aucune douleur. C'est un succès, mais je suis persuadée que je peux faire beaucoup mieux. C'était une défense de base, étant en 5 eme année il y a bien d'autre combinaison possible qui peuvent sortir de ma baguette. J'ai un choix multiple, et j'ai déjà une idée de ma prochaine contre attaque.

-#Stupéfix

-#Wingardium Leviosa

Ma baguette est dirigée vers le bas afin qu'un des morceaux de cible que j'ai brisée il y a quelques minutes s'approche de moi pour me protéger. Comme prévu, le débris s'approche de moi pile au moment où le sort se dirige en ma direction. Je l'ai échapper de peu celui ci ! Il faudrait que je sois plus rapide pour la prochaine fois.

-#Stupefix

-#Acio tablo

Une des tables qui se situait non loin de moi arrive a une vitesse époustouflante afin de me servir de bouclier. Une fois de plus je l'ai échappé de justesse... On dirais bien que le professeur n'est pas décidé a me laisser une seule seconde de répit ! Je n'ai plus vraiment d'idée... Mon imagination débordante n'est jamais très inspirée quand il s'agit d'un cours ou bien tout ce qui est scolaire. Je suis beaucoup plus imaginative quand il s'agit de regarder ces êtres de lumière qui prennent places dans le ciel dans le but de les illuminée a la nuit tombée. Pour la quatrième  fois, il pointe sa baguette en ma direction, il est beaucoup trop rapide ! Un sort vite, vite. Mais c'est trop tard. L'homme prononce le mot que je connais trop bien maintenant.

-#Stupefix

-#Protego

Simple, mais efficace puisque une fois de plus je suis épargnée du terrible sortilège lancer par mon professeur en vue de cette examen. Je suis fatigué, mes forces me quitte peu a peu, je suis presque a bout... On dirait bien qu'il a décider d'état de nuire par cette ultime attaque, ça va être compliquer de l'éviter, mais j'ai encore une dernière combinaison que je n'ai pas encore essayer contre lui.

-#Stupefix

-#Aguamenti

Je relance aussi tôt un :

-#Glacio

De l'eau jaillit de ma baguette et atterrit sur le sol, mon deuxième sortilège a été lancer en direction de l'eau afin de la gelée pour construire une barrière de glace, mais monsieur Benbow a été plus rapide que moi puisque le sort me touche de plein fouet. Je me sens tombée par terre, puis trou noir. J'ouvre les yeux et reviens peu a peu mon esprit. Pour ma plus grande joie je peux apercevoir que sa baguette n'est plus diriger en ma direction. Je me relève doucement et fais attention a ne pas faire de mouvements trop brusque. Mon corps est encore trop fragile. Une fois debout je fais mes adieux a mon professeur.

- Je présume que l'examen est enfin terminé, je vais donc m'en aller maintenant. Bonne chance pour la correction !

Toute souriante, je m'en vais de cette pièce. En franchissant la porte, je découvre le prochain participant qui devra passer son examen. J’espère pur lui qu'il est bien réveiller, pas comme moi. D’ailleurs, je vais faire une petite sieste.Direction mon lit dans le dortoir des filles de Poufsouffle pour s'en aller au pays des rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Liskuvo Kalsi, Sam 8 Juil 2017 - 0:19


Y'avait combien d'épreuves déjà ? Quatre ? Me semble bien que c'était ça, ouai voilà ça me revient maintenant, il a dit qu'il y avait trois épreuves à partir de la première, un truc dans le genre. Tout ça pour dire que j'ai fait la moitié il me semble et que je ne suis pas du tout prêt à me prendre une nouvelle salve de cibles. N'empêche qu'en entraînement ça doit être super de faire ça, niveau endurance et puissance on y gagne facilement, c'est à méditer ça.

Bon à vous de parler monsieur, j'ai fini de souffler, c'est un peu plus régulier, j'attends encore de commencer la prochaine en espérant que ce soit un peu plus simple à manier parce que c'est jamais bien simple d'enchaîner. Il explique. Oh c'est la dernière en fait. C'est chouette ça !! Bientôt la fin de tout ça et le repos bien mérité des guerriers, bon courage à celui qui passe après moi, tout ceux qui passent en fait, on va tous en ch*er sur cet examen.

Faut renvoyer ses attaques, j'ai un très mauvais souvenir de la dernière fois où j'ai reçu un sort de ce prof, il est puissant ça c'est sûr. Faut changer de sortilèges aussi, heureusement que j'ai gardé des forces parce que les sortilèges de défense que je connais coûtent cher en énergie. On va commencer par eux, comme ça au fur et à mesure on épuise moins et on termine quand on en peut plus par un Protego.

Je me met en place, met mon cerveau sur off, mes réflexes sur on eux par contre sinon on va pas pouvoir y arriver. Puis le premier Stupéfix par comme une bombe. Le sort que je connais le mieux pour me défendre par logiquement en premier, c'est d'un Deflectere que le sort est dévié à la gauche du professeur. De toute façon je ne vise rien là avec le sort, je me défend simplement pour pouvoir m'en sortir. Le mieux c'est de faire comme ça.

Le soucis c'est que lui il attend pas de voir où mon sort part, il cherche pas du tout à faire quelque chose, un pas vers l'élève, être cool quoi, le prochain Stupéfix part à la volée. Oh super, va pas être simple tout ça. Pas vraiment le temps de lâcher un juron ni rien, je prononce un Montem Tractus, béni ce sort et le dernier cours de Défense où on a appris à faire tout ça, regarde le bouclier naturel se former et suis content d'avoir économisé des forces à l'exercice précédant.

Je fais un petit pas de décalage pour sortir de la protection naturelle et comme ça il peut tout de suite lancer son sort dès que je fais passer ma petite tête en dehors de la zone. Bon là faut pas chercher bien loin, d'un souffle je Protego, le sort est facile à utiliser, ce qui peut nous sauver bien rapidement.

J'essaye de rester concentré pour pouvoir sortir avec fluidité les sorts, autant dire qu'à ce rythme je vais pas vraiment tenir longtemps, le prochain Stupéfix part et je me retrouve dans l'obligation d'utiliser des sorts que j'ai déjà vu dans des combats, le souvenir prend le dessus. Arresto Momentum un peu devant moi pour pouvoir avoir le temps de me décaler, un nouveau pas de côté, je m'excentre, je suis presque à l'angle du mur, c'est fâcheux.

Nouveau sort, c'est dur là. On part dans l'original, ce que mon cerveau est capable de créer, un truc bien débile on l'admettra, mais bon. C'est un Orchideus qui se prononce tout de suite et qui est suivi dans le même temps par un Duro in extremis. Le sort vient détruire le bouquet de pierre. Un nouveau sort repart tout de suite. Pas d'idée, réflexe.

Protego ! Ah non ! Déjà utilisé. Flutouille comme on dit, c'est vraiment fâcheux ce genre de choses. Je regarde le professeur, un peu penaud. Totalement vidé de toute force. C'est perdu là. Je m'assois un instant, tentant de reprendre mes esprits, de chasser les étoiles qui dansent autour de mes yeux, faut que je reprenne mes esprits. Après je sors, après jamais je reviens par ici.

Quelques secondes passent, oui bon d'accord je dégage pardon. Excusez moi d'utiliser des sorts fatigants alors que vous n'utilisez que des Leviosa et des Stupefix, moi aussi je peux le faire. Tseuh.

Je me traîne de manière lamentable vers la sortie, un signe de main vers le prof pour la politesse. Un véritable duel c'est plus facile que ça quand même, je comprends que dalle.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Nyx Spero, Sam 8 Juil 2017 - 19:20


Deuxième épreuve finie. Place pour la troisième.

Benbow expliqua les règles. Un exercice de défense face à ses Stupéfix. D'accord. Pigé. Elle prit sa baguette en la serrant entre ses mains, en attendant sagement le premier sortilège. Un #Protego tout simple pour bloquer celui-ci. Deuxième stupéfix lancé, elle lança le même sortilège pour le parer. Faire dans l'original ? Elle connaissait pas vraiment. Troisième Stupéfix, elle se contenta de lancer un #Expelliarmus. Combien de temps devaient-ils continuer ainsi ? Elle pouvait tenir toute l'après-midi si elle voulait, mais elle ne comptait vraiment pas rester des heures dans cette salle. Un quatrième stupéfix fut lancé, qu'elle prononça un #Montem Tractus lui permettant de se protéger une nouvelle fois. Cinquième stupéfix qu'elle contra avec un #Ragnarok. Elle avait vraiment pris cher à cause de ce sortilège dans la forêt avec Peterson, face à l'Auror. Un sortilège qui était assez efficace. On apprenait toujours de nos erreurs. Le cinquième sortilège parti, elle informula un #Accio chaise qui eut pour effet de la protéger du sortilège lancé. Sixième sortilège en sa direction, elle prononça un #Reversus Stupefix. Nouveau sortilège partant de la baguette de son professeur qu'elle évita de justesse, mais non grâce à un sortilège.

L'exercice était enfin fini. Elle pouvait enfin partir. Elle salua son professeur avant de quitter la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arty Wildsmith
avatar
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Arty Wildsmith, Sam 8 Juil 2017 - 20:52


Et c’était pas fini. Cette épreuve était décidément sans fin, et comme Arty s’y attendait, ça n’allait pas être de tout repos. Le Poufsouffle savait que dans cette matière, la connaissance se situait dans la pratique. Mais trois épreuves, c’était peut-être beaucoup, largement trop. Le jeune sorcier se releva, pour faire face au professeur. Celui-ci, resté de marbre, lui expliqua calmement le prochain exercice. Les yeux du Poufsouffle s’agrandirent. What ? Stupéfix, sur un élève de première année. Mais oui bien sûr ! Est-ce que c’était légal ? Il n’en savait rien, de toute manière ce n’était pas à lui de remettre à sa place le professeur. Tout de même, ça semblait vachement compliqué. Là, tout de suite, il ne savait pas quoi faire. Il hésitait à déclarer forfait, salut, et à bientôt. Tant pis pour cette dernière épreuve, il n’était vraiment pas en mesure d’affronter un sorcier plus vieux, et largement plus performant. L’irlandais soupira. Sympa l’examen.

Artemis fit alors un signe de tête au professeur et se plaça devant lui. Il ne savait pas s’il pouvait se défendre sans baguette magique ou pas, lui lancer des trucs par exemple, courir dans tous les sens en faisant des petites feintes. Il était petit, il y avait peut-être moyen que ça marche. Le Poufsouffle serra Odette pour se donner du courage, ça allait être épique, il savait qu’il n’allait pas durer longtemps, pourtant, il voulait faire ses preuves. Montrer qu’il n’était pas du genre à se décourager si facilement, qu’il pouvait être très hargneux s’il le voulait, quand bien même il allait forcément s’effondrer à la fin de cette dernière épreuve. Il avait décidé qu'il voulait absolument faire ses preuves. Eh oui, le blaireau n’était pas du genre à laisser tomber en fait, à s’en aller sans même avoir essayé. Non, non.

Le premier #Stupéfix le réveilla subitement, il avait déjà son sortilège en tête, il était pratique, simple, et efficace. Arty lança directement un #Protego. Il aurait pu garder ce sortilège, plutôt facile, pour la fin, quand il aurait épuisé toutes ses ressources et idées. Mais tant pis. La peur, l’angoisse n’avait pas fait rater le sortilège, bien au contraire. Comme si la situation présente avait développé les dons magiques du Poufsouffle. C’est fou ça, le pouvoir de l’adrénaline. Ça n’avait rien à voir avec la sorcellerie en fait.
Le petit se mit à sautiller. Le deuxième #Stupéfix ne se fit pas attendre, avant cela, Arty avait jeté un bref regard autour de lui, si lui ne pouvait pas transformer la pièce en parcours de combat pour éviter le sort, il pouvait amener à lui quelque chose. C'est ce qu'il fit donc, et ce sans traîner un quart de seconde, il cria le sortilège. #Accio Cible.

Voix claire, ferme. Une des cibles ratées se dirigea directement vers le jeune sorcier. Elle fut percutée par le sort du professeur. Pauvre cible tout de même, ça devait faire mal. Cette idée fit froid dans le dos au jaune & noir, ce qui lui fit comprendre qu’il ne voulait absolument pas être touché par ce fameux sortilège. Il regarda l’enseignant, ce qu’il lui faisait faire franchement. Arty ne voulait pas être foudroyé, vraiment pas. Vite quelque chose d’autre. Vite, vite.
De nouveau un petit #Stupéfix. En pensant à cette pauvre cible, le Poufsouffle venait d’avoir une idée, à la vitesse de l’éclair, il regarda un bout qui restait et lança tout de suite un #Amplificatum. Majestueux. Le morceau de la cible cassée grandit rapidement et fut percuté par le sort de l’enseignement. Décidément, même détruite cette cible continuait de souffrir. Mais elle venait de protéger brillamment Artemis. C’était peut-être ça la solution, il connaissait peut-être quelques sorts qui auraient pu le protéger davantage, mais il ne savait pas les lancer. Il fallait donc qu’il appelle à lui des trucs qui pourraient souffrir à sa place.
La fatigue était présente pourtant, il avait eu un petit regain d’énergie. Le prochain #Stupéfix, le jaune & noir l’avait anticipé en pointant sa main avec Odette. Il lança rapidement un #Serpensortia et balança le rampant devant lui en fermant les yeux, le plus fort possible. Le serpent, en l’air, se prit le sortilège, c’est ce que découvrit le petit en ouvrant de nouveau les yeux. De toute façon, c’était méchant les serpents, pas de pitié à avoir pour cet être vivant qui venait de trépasser.

Et là, Arty se retrouva bête. Il baissa Odette, il n’avait plus d’idée en fait, qu’est-ce qu’il pouvait invoquer ? Rien. Sa tête se mit à chauffer brusquement, il leva alors ses mains pour se protéger du prochain sortilège, inévitable cette fois. Il ferma les yeux encore. Comme si cela pouvait empêcher l’éclair de le toucher. Eh non. Le dernier #Stupéfix mit fin au jeune sorcier qui fut percuté de plein fouet. Il tomba en arrière, complètement sonné. Les yeux vers le plafond. Il sentit tous ses membres le faire souffrir, il venait de décider qu’il dormirait le reste de la journée. Il n’était pas en état de faire quoi que ce soit.
Le Poufsouffle se releva alors difficilement, un sourire gêné sur les lèvres. Il n’avait pas duré longtemps, mais il n’aurait pas pu faire mieux. Il fit un signe de tête à son professeur pour le remercier, et murmura un Au revoir, avant de quitter la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 8 Juil 2017 - 21:46


Ester était d'humeur maussade au suite des deux premières épreuves. Elle ne pensait pas avoir été particulièrement mauvaise, mais les deux exercices n'avaient fait que mettre en lumière son manque de talent. Elle se laissait surprendre. Elle n'était pas capable de gérer plusieurs informations en même temps, n'était pas capable non plus de voir les choses sur le long terme. Là où la plupart des personnes visualisait dans leur tête une suite de cinq à dix sortilèges, la verte peinait à en prévoir plus de deux.

- Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein. Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais  t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.

La verte resta silencieuse tandis qu'elle resserrait la main autour de sa baguette. Elle commençait sérieusement à s'auto-énerver avec son manque de sang froid. Le professeur semblait d'ailleurs bien conscient de ce fait ce qui ne laissait présager rien de bon quant à sa note finale. Pire encore, il s'était senti obligé de la rassurer avant de commencer. Ester souffla alors d'agacement. Ce n'était pas en étant aussi médiocre face à des exercices aussi basique qu'elle atteindrait son objectif...

Ester n'eu néanmoins pas le temps de s'auto-fouetter d'avantage puisque le professeur lança son premier sort. D'ailleurs, quand on vous dit qu'elle n'était pas capable de prévoir plus de deux sorts dans l'urgence... La sorcière n'avait rien prévu durant son petit temps de préparation, si ce n'était un simple #Protego. Elle vous dira alors que ce manque de prévoyance était ici lié au fait qu'elle ne connaissait pas le sortilège que comptait utiliser Benbow, mais en tant que narratrice je puis vous assurer ce c'était faux. Néanmoins, avec ou sans plan de protection, elle devait continuer. L'erreur n'était pas permis pour cette exercice. Quand on lui lança donc un nouveau sortilège, la brune le para à l'aide d'un #Accio mannequin. Elle avait bien entendu visé un mannequin qui n'avait pas été trop détruit durant l’exercice. Un avec une flèche qui vînt par la suite s'écraser entre elle et le professeur. Le stupefix suivant, Ester le para avec son contraire, #Enervatum.

Et voilà qu'elle était à court d'idée. Ou plutôt non, elle était à court de temps. Benbow ne perdait pas de temps entre ses sorts, or, toutes les idées qu'elle avait à présent nécessitait au moins deux sortilèges. Ester utilisa alors #Ragnarok, parce qu'en plus de bloquer le sortilège elle aurait cinq minutes de tranquillité pour se préparer. Le professeur abaissa d'ailleurs sa baguette, jetant un œil à l'heure. Pour lui aussi, cela ferait un peu de répit. Cependant l'étudiante ne se préoccupa pas réellement de lui, préférant utiliser ce temps pour quelque chose d'utile. Elle lança alors plusieurs sortilèges à la suite : #Herbivicus, #Avis, #Illusionis. Ainsi Ester aurait à sa disposition un double d'elle, quelques oiseaux et une plante géante. Deux sortilège plus tard et la verte eu également de la glace à disposition. Elle utilisa ensuite la plante pour se cacher derrière et faire ainsi en sorte que Benbow ne puisse plus savoir laquelle des deux sorcières était la vrai. Quant au temps qu'il lui resta, la sorcière l'utilisa principalement pour reprendre des forces parce qu'elle savait que les sortilèges à venir l'épuiserait d'avantage que les précédents.

Bientôt, le mûr protecteur se dissipa et le professeur, jetant un dernier coup d’œil à l'heure repris l'exercice. Même sortilège que les dernières fois. Cette fois, la dernière année décida d'utiliser #Anima Onnat sur le mannequin resté entre les deux pour qu'il s'anime et forme un barrage. A la prochaine attaque du professeur, Ester utilisa ses oiseaux en lançant #Oppuggno, puis #Mobiliarbus et #Artes Constringitur.

Lorsque la glace fut brisé par le professeur, Ester annonça "Il ne me reste qu'un seul sortilège". Les battements de son cœur avaient largement accélérés et l'on pouvait d'ailleurs percevoir sa fatigue de par sa respiration saccadé. Pour le reste cela ne se voyait peut-être pas, mais la verte avait également très chaud et elle mourrait d'envie de prendre l'air. Peut-être ferait-elle un tour au lac par la suite ? Ce n'était en tout cas pas exclus, mais pour le moment, Ester dut réunir les forces qu'il lui restait encore pour lancer son dernier sortilège de protection. #Montem Tractus.

Enfin. Fini. L'étudiante ne perdit pas de temps en rangea sa baguette et s'en alla tout de suite après s'être assurée qu'elle pouvait y aller. Sans oublier de saluer son professeur. Evidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Jade Wilder, Sam 8 Juil 2017 - 23:26


Cet examen s'avérait plutôt épuisant. Au final, l'épouvantard n'avait été qu'une mise en bouche par rapport au deuxième exercice qui demandait bien plus d'attention et de réactivité. Le plus drôle étant que pourtant, Jade adorait cette sensation. Sans doute de l'adrénaline ou quelque chose du même genre. Contrairement à d'autres exercices dans à peu près tous les cours où le défi n'était pas toujours présent, le fait d'avoir une note en jeu ne faisait pas tout. Même en se fichant totalement de ce qu'on fait, il était impossible aux yeux de la blondinette qu'on ne puisse pas s'imprégner de cette sensation qui nous donne envie de réussir. Peut-être qu'elle se trompait, peut-être pas, mais à l'heure actuelle la jeune fille avait enfin le sentiment d'avoir progressé. Après des mois d'entrainement, elle ne se sentait plus minuscule face aux défis qu'engendraient cette matière.

Du moins, pour l'instant. Les épreuves semblaient aller crescendo niveau difficulté alors qu'est-ce qui l'attendait pour la suite ? Le stress montait, n'était jamais visible sur son visage, mais bien présent. Il se manifestait par d'énormes coups dans sa cage thoracique, comme si son coeur avait décidé de s'échapper d'un corps inadapté à une telle sensibilité. Il faut le dire, la demoiselle avait une légère tendance à stresser pour un rien. Légère.

Quelles que soient ses craintes, interdiction de reculer. Après tout, elle avait déjà fait le plus gros. Deux épreuves sur trois, c'est deux tiers donc oui, elle avait fait le plus gros. Qu'il était aisé de se rassurer ainsi. Du moins, en attendant la suite des choses puisqu'elle n'allait pas tarder à savoir ce qui l'attendait et surtout, si elle allait galérer ou pas. Et justement, le professeur de Défense Contre les Forces du Mal releva les yeux de ses notes avant de s'exprimer à nouveau.

- Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein. Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais  t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.

Jade. La prochaine fois, ne fait pas de suppositions sur la suite des exercices bon sang ! C'est vrai quoi, il fallait vraiment qu'elle se batte contre lui ? Mais ne rêvez pas chers spectateurs, la blonde là, elle n'a aucune chance. Pas qu'elle manque de connaissance ou quoi, mais franchement les duels n'étaient pas sa tasse de thé. Elle qui voulait de l'action ne pouvait pas s'en plaindre au final, mais quand même... elle allait prendre cher, en fait.

Déglutissant difficilement, la blondinette tenta de garder son calme. Il fallait au moins qu'elle essaye hein et puis c'était de la défense uniquement, pas de l'attaque. Dieu merci. Elle pouvait s'en sortir, au moins un peu, il fallait s'encrer cette idée dans la tête. Le voir, puis le faire. Le voir, puis le faire. Sa mère le lui disait souvent, visualiser les choses pouvait aider. Mais la situation était bien différente, son exemple parlait d'un sport, pas d'un combat à baguette armée ! Shhhht. Respire, relax, on va y arriver. Il fallait qu'elle tienne au moins un peu, que tout ce qu'elle avait apprit dans l'année ne soit pas vain. Elle qui était si fière d'avoir réussit quelques minutes auparavant seulement déchantait un peu. Pourtant, elle était déterminée. Alors, tentant de se rappeler d'un maximum de choses, l'Italienne se força à concentrer toute son attention là-dessus tant que rien n'était commencé. Après, elle aurait plus de mal à allier combat et mémoire.

Une fois encore, Jade fut heureuse de ses longues heures à parcourir tous les bouquins sur lesquels elle pouvait mettre la main. Passionnée de lecture et de ce monde magique encore si peu connu, allier les deux s'était avéré plutôt simple au final et ses soirées ne se déroulaient jamais sans qu'elle ne lise quelques pages d'un livre quelconque. Cela faisait un moment que l'adolescente voulait progresser en Défense Contre les Forces du Mal. Alors, elle avait épluché bon nombre d'ouvrages sur le sujet et à en juger par les sorts qui lui venaient en tête, cela allait pouvoir payer. Espérons le.

- Stupéfix !

Okay, elle ne l'avait pas vu venir celui-là. En pleine réflexion, Jade pensait qu'il y aurait un top ou un machin du genre. Mais non, Benbow avait décidé de la jouer direct. Comme à chaque fois qu'elle était surprise, la préfète utilisa le sort le plus basique qui soit pour parer l'attaque.

- Protego !

Ouf. De peu. Ce sortilège était loin d'être original, mais elle n'en avait carrément rien à faire. Se retrouver Game Over à la première tentative du professeur n'était sérieusement pas envisageable et elle avait bien des surprises dans sa manche pour la suite. A présent, il ne l'aurait plus aussi facilement. Ses prunelles aux reflets dorés fixées sur son professeur, la blondinette mordit sa lèvre, mix de nervosité et de concentration. Un autre sort jaillit vers elle, la faisant réagir en un quart de tour.

- Deflectere !

Un sort qu'elle connaissait bien là aussi, pour l'avoir déjà pratiqué en cours et... dans d'autres conditions qu'on n'évoquera pas ici. Ce n'était peut-être pas très original non plus, mais au moins il avait fonctionné à la perfection et fait ricocher le sortilège, finissant dans un mur. Pas le temps de réfléchir, déjà l'enseignant lui envoyait un nouveau Stupéfix à parer. Le succès de sa défense ne dépendait plus que d'elle.

- Umbrelum !

I'm singing in the rain, just singing in the rain ! Pardon, mais se retrouver avec un parapluie dans les mains lui faisait toujours penser à cette chanson. D'ailleurs, il parait qu'ouvrir un parapluie en intérieur portait malheur. Pour une fille un chouilla superstitieuse comme elle, c'était moyen, il ne restait plus qu'à espérer voir la malchance l'éviter. Un peu comme le Stupéfix qui fut amorti par la présence de l'objet. Qui aurait cru qu'un parapluie lui sauverait la mise ?

Pour le moment, elle s'en sortait plutôt bien la blonde. Espérons que cela dure de cette façon ! Dure...

- Stupéfix !
- Duro !

Cette fois, elle avait lancé son sortilège sur la première chose qui lui était tombée sous la main: un livre, sans doute tombé des étagères à force des évènements ayant eu lieu dans cette salle de cours. Soulevant le livre devenu bien plus lourd, Jade se protégea avec et eut la chance de voir cette tentative réussir. Elle avait plutôt bien calculé l'arrivée du sortilège mais on peut quand même dire que c'était un miracle ! Plus question de prendre des risques, elle devait la jouer plus fine. Quelques centimètres et la partie était terminée pour elle avec cette histoire de bouquin. Le regret ne se manifesta pas, non seulement parce-qu'elle avait quand même réussit à parer le sort, mais surtout parce-qu'elle n'eut pas le temps d'y réfléchir. Déjà, Benbow lançait un nouveau Stupéfix dans sa direction.

- Ragnarok !

Elle aimait ce sort. Il avait sauvé la vie d'un bon nombre d'élèves, une fois. Impossible à oublier comme sortilège, un peu comme l'Electrocorpus ou bien le Terorim. En revanche, les deux sorts précédemment cités n'étaient que mauvais souvenirs. A vite oublier, tandis qu'elle se retrouvait protégée par un mur nouvellement créé. Néanmoins, Jade pouvait déjà voir qu'elle faiblissait rien qu'à l'apparence de son mur. Il n'était pas solide et céda peu après. La protection avait fonctionné, mais il allait falloir se méfier pour la suite des évènements. Se décalant légèrement, la blondinette n'attendit pas l'attaque suivante pour passer à l'action. Elle avait une idée. Osée, peut-être risquée, mais une idée quand même.

- Orchideus.

Regardez moi ce petit bouquet tout meugnon, si c'est pas chou ça ! Malheureusement, il n'allait pas rester longtemps comme ça... Au moment même où l'attaque fut lancée par son partenaire de "duel" si on peut l'appeler ainsi, la jeune fille jeta dans les airs le bouquet de fleurs avant de le viser.

- Herbivicus !

Immédiatement, le végétal se développa magistralement. Elle aurait pu faire fleuriste en fait, c'était très joli à voir ! Mais le plus important était que cet amas de plante et de fleurs prit le Stupéfix à sa place. C'était osé, mais elle avait néanmoins réussit. Heureusement, car une goutte de sueur perla et descendit le long de sa tempe. Bon sang, elle n'imaginait pas que cela soit aussi fatiguant. Pour cause, jamais elle n'avait eu à se défendre ainsi. Ou plutôt, jamais elle n'avait osé le faire alors qu'elle aurait peut-être dû. Quoi qu'il en soit et têtue comme elle l'était, Jade refusait d'abandonner. Elle préférait encore se prendre un Stupéfix plutôt que de renoncer, ce n'était pas son genre. Alors, lorsque le sortilège suivant fut prononcé par son professeur, Jade visa le sol devant elle.

- Montem Tractus !

C'était une bonne idée. Il s'était toujours avéré efficace lorsqu'elle l'utilisait, ce sort. Mais cette fois, sa puissance semblait épuisée et le bouclier qui était sensé la protéger ne s'éleva pas suffisamment haut, suffisamment vite et bim, un Stupéfix en pleine poitrine. Elle n'avait pas eu le réflexe de se baisser malheureusement. Et Jade ne put le regretter que quelques minutes plus tard, une fois réanimée par Benbow.

L'épreuve finale était terminée. Et elle, elle était épuisée. A bien y réfléchir, c'était la première fois qu'elle se retrouvait ainsi stupéfixée et non, ça n'était pas agréable, pas du tout. M'enfin, à priori elle s'était bien battue, du moins elle l'espérait et n'en aurait le coeur net qu'une fois les notes rendues. Plus qu'à attendre. Ce fut sa seule pensée en quittant la pièce après un "Au revoir et bon courage" au professeur de Défense Contre les Forces du Mal. S'il devait faire cela avec tous les élèves, lui aussi serait vidé à la fin de la journée après tout.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 5

 Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.