AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 5 sur 5
Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle

Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Jade Wilder, Sam 08 Juil 2017, 23:26


Cet examen s'avérait plutôt épuisant. Au final, l'épouvantard n'avait été qu'une mise en bouche par rapport au deuxième exercice qui demandait bien plus d'attention et de réactivité. Le plus drôle étant que pourtant, Jade adorait cette sensation. Sans doute de l'adrénaline ou quelque chose du même genre. Contrairement à d'autres exercices dans à peu près tous les cours où le défi n'était pas toujours présent, le fait d'avoir une note en jeu ne faisait pas tout. Même en se fichant totalement de ce qu'on fait, il était impossible aux yeux de la blondinette qu'on ne puisse pas s'imprégner de cette sensation qui nous donne envie de réussir. Peut-être qu'elle se trompait, peut-être pas, mais à l'heure actuelle la jeune fille avait enfin le sentiment d'avoir progressé. Après des mois d'entrainement, elle ne se sentait plus minuscule face aux défis qu'engendraient cette matière.

Du moins, pour l'instant. Les épreuves semblaient aller crescendo niveau difficulté alors qu'est-ce qui l'attendait pour la suite ? Le stress montait, n'était jamais visible sur son visage, mais bien présent. Il se manifestait par d'énormes coups dans sa cage thoracique, comme si son coeur avait décidé de s'échapper d'un corps inadapté à une telle sensibilité. Il faut le dire, la demoiselle avait une légère tendance à stresser pour un rien. Légère.

Quelles que soient ses craintes, interdiction de reculer. Après tout, elle avait déjà fait le plus gros. Deux épreuves sur trois, c'est deux tiers donc oui, elle avait fait le plus gros. Qu'il était aisé de se rassurer ainsi. Du moins, en attendant la suite des choses puisqu'elle n'allait pas tarder à savoir ce qui l'attendait et surtout, si elle allait galérer ou pas. Et justement, le professeur de Défense Contre les Forces du Mal releva les yeux de ses notes avant de s'exprimer à nouveau.

- Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein. Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais  t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.

Jade. La prochaine fois, ne fait pas de suppositions sur la suite des exercices bon sang ! C'est vrai quoi, il fallait vraiment qu'elle se batte contre lui ? Mais ne rêvez pas chers spectateurs, la blonde là, elle n'a aucune chance. Pas qu'elle manque de connaissance ou quoi, mais franchement les duels n'étaient pas sa tasse de thé. Elle qui voulait de l'action ne pouvait pas s'en plaindre au final, mais quand même... elle allait prendre cher, en fait.

Déglutissant difficilement, la blondinette tenta de garder son calme. Il fallait au moins qu'elle essaye hein et puis c'était de la défense uniquement, pas de l'attaque. Dieu merci. Elle pouvait s'en sortir, au moins un peu, il fallait s'encrer cette idée dans la tête. Le voir, puis le faire. Le voir, puis le faire. Sa mère le lui disait souvent, visualiser les choses pouvait aider. Mais la situation était bien différente, son exemple parlait d'un sport, pas d'un combat à baguette armée ! Shhhht. Respire, relax, on va y arriver. Il fallait qu'elle tienne au moins un peu, que tout ce qu'elle avait apprit dans l'année ne soit pas vain. Elle qui était si fière d'avoir réussit quelques minutes auparavant seulement déchantait un peu. Pourtant, elle était déterminée. Alors, tentant de se rappeler d'un maximum de choses, l'Italienne se força à concentrer toute son attention là-dessus tant que rien n'était commencé. Après, elle aurait plus de mal à allier combat et mémoire.

Une fois encore, Jade fut heureuse de ses longues heures à parcourir tous les bouquins sur lesquels elle pouvait mettre la main. Passionnée de lecture et de ce monde magique encore si peu connu, allier les deux s'était avéré plutôt simple au final et ses soirées ne se déroulaient jamais sans qu'elle ne lise quelques pages d'un livre quelconque. Cela faisait un moment que l'adolescente voulait progresser en Défense Contre les Forces du Mal. Alors, elle avait épluché bon nombre d'ouvrages sur le sujet et à en juger par les sorts qui lui venaient en tête, cela allait pouvoir payer. Espérons le.

- Stupéfix !

Okay, elle ne l'avait pas vu venir celui-là. En pleine réflexion, Jade pensait qu'il y aurait un top ou un machin du genre. Mais non, Benbow avait décidé de la jouer direct. Comme à chaque fois qu'elle était surprise, la préfète utilisa le sort le plus basique qui soit pour parer l'attaque.

- Protego !

Ouf. De peu. Ce sortilège était loin d'être original, mais elle n'en avait carrément rien à faire. Se retrouver Game Over à la première tentative du professeur n'était sérieusement pas envisageable et elle avait bien des surprises dans sa manche pour la suite. A présent, il ne l'aurait plus aussi facilement. Ses prunelles aux reflets dorés fixées sur son professeur, la blondinette mordit sa lèvre, mix de nervosité et de concentration. Un autre sort jaillit vers elle, la faisant réagir en un quart de tour.

- Deflectere !

Un sort qu'elle connaissait bien là aussi, pour l'avoir déjà pratiqué en cours et... dans d'autres conditions qu'on n'évoquera pas ici. Ce n'était peut-être pas très original non plus, mais au moins il avait fonctionné à la perfection et fait ricocher le sortilège, finissant dans un mur. Pas le temps de réfléchir, déjà l'enseignant lui envoyait un nouveau Stupéfix à parer. Le succès de sa défense ne dépendait plus que d'elle.

- Umbrelum !

I'm singing in the rain, just singing in the rain ! Pardon, mais se retrouver avec un parapluie dans les mains lui faisait toujours penser à cette chanson. D'ailleurs, il parait qu'ouvrir un parapluie en intérieur portait malheur. Pour une fille un chouilla superstitieuse comme elle, c'était moyen, il ne restait plus qu'à espérer voir la malchance l'éviter. Un peu comme le Stupéfix qui fut amorti par la présence de l'objet. Qui aurait cru qu'un parapluie lui sauverait la mise ?

Pour le moment, elle s'en sortait plutôt bien la blonde. Espérons que cela dure de cette façon ! Dure...

- Stupéfix !
- Duro !

Cette fois, elle avait lancé son sortilège sur la première chose qui lui était tombée sous la main: un livre, sans doute tombé des étagères à force des évènements ayant eu lieu dans cette salle de cours. Soulevant le livre devenu bien plus lourd, Jade se protégea avec et eut la chance de voir cette tentative réussir. Elle avait plutôt bien calculé l'arrivée du sortilège mais on peut quand même dire que c'était un miracle ! Plus question de prendre des risques, elle devait la jouer plus fine. Quelques centimètres et la partie était terminée pour elle avec cette histoire de bouquin. Le regret ne se manifesta pas, non seulement parce-qu'elle avait quand même réussit à parer le sort, mais surtout parce-qu'elle n'eut pas le temps d'y réfléchir. Déjà, Benbow lançait un nouveau Stupéfix dans sa direction.

- Ragnarok !

Elle aimait ce sort. Il avait sauvé la vie d'un bon nombre d'élèves, une fois. Impossible à oublier comme sortilège, un peu comme l'Electrocorpus ou bien le Terorim. En revanche, les deux sorts précédemment cités n'étaient que mauvais souvenirs. A vite oublier, tandis qu'elle se retrouvait protégée par un mur nouvellement créé. Néanmoins, Jade pouvait déjà voir qu'elle faiblissait rien qu'à l'apparence de son mur. Il n'était pas solide et céda peu après. La protection avait fonctionné, mais il allait falloir se méfier pour la suite des évènements. Se décalant légèrement, la blondinette n'attendit pas l'attaque suivante pour passer à l'action. Elle avait une idée. Osée, peut-être risquée, mais une idée quand même.

- Orchideus.

Regardez moi ce petit bouquet tout meugnon, si c'est pas chou ça ! Malheureusement, il n'allait pas rester longtemps comme ça... Au moment même où l'attaque fut lancée par son partenaire de "duel" si on peut l'appeler ainsi, la jeune fille jeta dans les airs le bouquet de fleurs avant de le viser.

- Herbivicus !

Immédiatement, le végétal se développa magistralement. Elle aurait pu faire fleuriste en fait, c'était très joli à voir ! Mais le plus important était que cet amas de plante et de fleurs prit le Stupéfix à sa place. C'était osé, mais elle avait néanmoins réussit. Heureusement, car une goutte de sueur perla et descendit le long de sa tempe. Bon sang, elle n'imaginait pas que cela soit aussi fatiguant. Pour cause, jamais elle n'avait eu à se défendre ainsi. Ou plutôt, jamais elle n'avait osé le faire alors qu'elle aurait peut-être dû. Quoi qu'il en soit et têtue comme elle l'était, Jade refusait d'abandonner. Elle préférait encore se prendre un Stupéfix plutôt que de renoncer, ce n'était pas son genre. Alors, lorsque le sortilège suivant fut prononcé par son professeur, Jade visa le sol devant elle.

- Montem Tractus !

C'était une bonne idée. Il s'était toujours avéré efficace lorsqu'elle l'utilisait, ce sort. Mais cette fois, sa puissance semblait épuisée et le bouclier qui était sensé la protéger ne s'éleva pas suffisamment haut, suffisamment vite et bim, un Stupéfix en pleine poitrine. Elle n'avait pas eu le réflexe de se baisser malheureusement. Et Jade ne put le regretter que quelques minutes plus tard, une fois réanimée par Benbow.

L'épreuve finale était terminée. Et elle, elle était épuisée. A bien y réfléchir, c'était la première fois qu'elle se retrouvait ainsi stupéfixée et non, ça n'était pas agréable, pas du tout. M'enfin, à priori elle s'était bien battue, du moins elle l'espérait et n'en aurait le coeur net qu'une fois les notes rendues. Plus qu'à attendre. Ce fut sa seule pensée en quittant la pièce après un "Au revoir et bon courage" au professeur de Défense Contre les Forces du Mal. S'il devait faire cela avec tous les élèves, lui aussi serait vidé à la fin de la journée après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Aoi Baskerville
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Aoi Baskerville, Sam 08 Juil 2017, 23:45


Le professeur eut la bonté de lui laisser quelques instants pour reprendre ses esprits, durant lesquels il lui expliqua la suite et fin des événements. La japonaise ne réagit pas aux tentatives d’humour, et resta bloquée, un gémissement menaçant de s’échapper de sa gorge. Elle était à bout de souffle, comment allait-elle faire pour se défendre ? Mettant à profit les quelques secondes qui lui restait, la brunette tenta de rassembler quelques sorts qui pourraient lui être utile. Même si elle ne savait pas combien de temps elle tiendrait, une chose était sûre : elle n’abandonnerait pas.

Mr Benbow, considérant sans doute qu’elle avait disposé d’assez de temps, passa à l’attaque. Sans réfléchir, Aoi puisa dans ses maigres réserves pour lancer un #Ragnarok. C’était un choix risqué, ce sort puisait beaucoup de magie par rapport à ce qu’il restait à la bleue, mais au moins il lui accordait cinq minutes de pause. Minutes que la nippone mit à profit pour respirer profondément, faire quelques étirements, et dresser une liste de sortilèges. Protégée par son mur magique, elle reprenait confiance et quelques forces, bien qu’elle soit toujours grandement fatiguée.

Les quelques minutes de l’enchantement parurent durer quelques secondes pour l’aiglonne, car déjà le mur disparaissait, laissant place à un sortilège rouge. #Accio bureau, et une table poussée sur les côtés de la salle vint s’interposer entre les deux duellistes. La Baskerville misait sur des sortilèges simples, efficaces, ne demandant pas un effort magique trop important. Après tout, pour une élève comme elle qui avait de très bonnes connaissances, le tout se jouait dans l’endurance. Le plus judicieux était donc de ne pas se fatiguer trop vite.

Pas le temps de tergiverser, une autre attaque magique se dirigea vers l’azur. Instinctivement, Aoi lança un #Amplificatum sur le bureau devant elle, de manière à ce qu’il la protège une fois encore. Mais la japonaise savait bien qu’elle ne pourrait pas utiliser ce meuble durant tout l’exercice. Dans un élan, elle se leva tout en jetant un #Protego bienvenu, sur lequel vint s’écraser le #Stupéfix du professeur. La jeune fille commençait à se fatiguer à nouveau, ses muscles s’engourdissaient et elle était en nage. Malgré tout, elle ne renonça pas. Aujourd’hui, elle jouait ses résultats de fin d’année, son bulletin scolaire, son avenir. Elle n’avait pas le droit d’abandonner, une telle faiblesse ne lui ressemblait pas. Le sort suivant fut intercepté par le sol, qui s’était soulevé devant la brune à l’appel du #Montem Tractus.

Mais c’était une erreur. Ce sortilège venait à lui seul de saper les forces de la Serdaigle. Un instant sa vue se brouilla, et sa baguette se mit à trembler. Lorsque le sol retourna à sa forme initiale, la bleue voulut contrer la décharge de magie rouge qui lui arrivait dessus à l’aide d’un #Salveo maleficia mais les forces lui manquèrent. Elle prit le sort de plein fouet.

Le professeur avait dû lui lancer le contre sort, car Aoi reprit connaissance, le cerveau un peu embué. Une vague de déception la submergea lorsqu’elle se souvint que l’épreuve était désormais terminée, et une larme perla sur sa joue. Elle se releva difficilement, épousseta son uniforme bleu et bronze et, saluant le professeur, attrapa ses affaires et sortit de la salle. Mi-soulagée mi-déçue, l’azur se dirigea vers la tour des Serdaigle pour aller se faire couler un bon bain.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Asteria Rosier
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Asteria Rosier, Dim 09 Juil 2017, 19:49


HRPG: Désolée du retard!

Asteria n’en pouvait plus, bien qu’elle n’eût pas fait la première épreuve. Elle aurait préféré passer la dernière le lendemain, avoir une bonne nuit de sommeil, mais ça ne se passait pas comme ça. Elle espérait avoir plus de temps pour reprendre son souffle mais le professeur donna la prochaine consigne.

- Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein. Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais  t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.

Ça n’allait pas être du gâteau. Asteria ne connaissait de mémoire que peu de sorts, alors sous l’effet du stress ! Mais bon, elle avait assez d’imagination, peut-être qu’elle pourrait s’en sortir au minimum.

- Stupéfix !

Elle répliqua sans attendre, avec le sort le plus basique pour se protéger.

#Protego

Il allait falloir faire preuve d’un peu plus d’originalité maintenant.

- Stupéfix !

#Umbrelum

Un charmant petit parapluie transparent apparut et se prit le sort. Quand il explosa sous l’impact, Asteria fut projetée en arrière. Elle arriva à maintenir son équilibre, tomber aurait été monter sa faiblesse.

- Stupéfix !

#Avis

Une nuée de petits oiseaux s’envola. Un malchanceux se prit le sort, et ma rouquine souffla, rassurée. Mais que faire ensuite ? Elle n’arrivait pas à se concentrer dessus, bien trop stressée.

- Stupéfix !

#Serpensortia

Dans la même idée que la précédente, un serpent fut éjecté de sa baguette. Il se contracta instantanément sous l’effet du sort et tomba à terre. Asteria le fixa un moment, ne sachant que faire. Puis son regard se posa sur la cible de bois qui ne s’était pas consumée en entier lors de l’épreuve précédente.

- Stupéfix !

#Accio cible !

Elle ne pensait pas que ça marcherait et pourtant, la cible arriva à toute vitesse vers elle. Asteria prit soudain peur. Une cible de bois sur le visage pouvait faire des dégâts. Mais heureusement, elle se stoppa net à quelques centimètres d’elle, touchée par le professeur. « Ouf »

- Stupéfix !

#Aguamenti

Pourquoi ? Parce qu’elle n’avait plus d’idée. Un petit jet d’eau sorti de sa baguette. Ridicule. Voyant que le sort aller quand même la toucher, elle lança un #Protego désespéré. Voila, c’était terminé.

Ses épaules se relaxèrent d’un coup. Le stress était en parti tombé, et elle pouvait enfin respiré. Elle s’approcha de Mr Benbow.

_ Encore désolée pour mon retard Monsieur.

Puis Asteria alla récupérer ses affaires et s’avance vers la porte.

_ Au revoir Monsieur.

Quand elle arriva dans le couloir, elle prit une grande respiration. La rouquine était persuadée d’avoir raté ses BUSES.
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Elina Peterson, Mer 12 Juil 2017, 10:04


HRP:
 

Le second exercice vient de se finir... Enfin... Je commence à fatigué... Beaucoup, ma perte de contrôle lors de la première épreuve l'a coûté cher et devoir enchainer dix sortilèges à la suite en l'espace de quelques secondes tout en étant concentrée n'a pas arrangé les choses... Je sens mon corps plus faible... Ma respiration un peu plus rapide et légèrement laborieuse, un peu comme après un exercice physique, une course à pied où un truc du genre.... Monsieur Benbow efface le tableau et y inscrit de nouvelles consignes... Le tableau...

- Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein. Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais  t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.

J'acquiesce, je fais la liste mentalement de tout les sortilèges que je connais qui pourraient me servir à contrer les attaques de mon professeur. Quelques uns me semblent tout à fait correcte et je me mets en position... Prête à me défendre. J'essaye de contenir mon esprit fatigué qui à tendance à vouloir qu'un certain moment dans les cachots se rappel à mon bon souvenir... Une salle de classe... comme ici... Un tableau... Présent également... "Elina concentre-toi!" Ma conscience me rappelle à l'ordre juste au moment où il me lance le premier sortilège

- Stupefix!

- Protego!

Je lance le sort in extremis... Merci ma conscience et son instinct sinon j'aurais déjà fini par terre... Je me reconcentre sur mon épreuve... J'aurais tout le loisir de me souvenir de ce fameux moment une fois tout cela terminer...

-Stupefix!

- Deflectere!

- Stupefix!

- Ragnarok!

- Stupefix

-Repulso!

Mon dernier sort percute celui de mon professeur et le dévie, je commence à vraiment fatiguer. mes yeux s'attachent au regard de mon professeur et un flash de notre étreinte me saisie. Sa force... tout me revient avec netteté à cause de la fatigue. Je ne suis soudain plus dans la salle de classe de défense mais dans celle des cachots je ne vois que son regard qui semble m'hypnotiser... Lorsque mon esprit revient à la réalité un jet de lumière me percute en pleine poitrine et je tombe raide sur le sol.

Lorsque je reviens à moi il est à mes cotés. Mon corps s'électrise immédiatement et je me maudit d'être aussi réactive à sa présence. Je me mords nerveusement la lèvre inférieur et me relève en époussetant ma tenue. un rapide coup d'oeil à Monsieur Benbow qui me dit que l'épreuve est terminée. Un regard en biais en sa direction en espérant qu'il ne déchiffre pas mes pensées et je me dirige vers la porte lui glissant dans un sourire avant de sortir.

- Bonne journée professeur et bon courage pour la suite...


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Phoenix
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Gabrielle Phoenix, Ven 14 Juil 2017, 23:12


Une tonicité toujours élevée. Un cœur palpitant. Une main nerveuse. Des lèvres celées. Celles de l'étudiante puisque l'autre parlait.

- Bon. On y est presque. Encore un peu d'effort et nous serons débarrassés l'un de l'autre, si c'est pas beau ça hein.

La jeune fille s’amusa intérieurement de ces paroles pseudo motivantes. Bien des adolescentes auraient sans doute voulu poursuivre ce tête à tête, ce moment d’une rare intimité entre élève et professeur. Entre otages et geôliers presque. Et quelques adolescents aussi peut-être… Le bourreau, autant des cœurs que du travail, poursuivit ses déblatérations.

- Le dernier exercice est assez simple, dans l'idée en tout cas. Je vais  t'attaquer avec des sortilèges basiques, tu devras te défendre à l'aide d'un autre sort. L'exercice durera tant que tu resteras indemne, ou que tu ne tomberas pas à court de sortilège de défense. Car le but de l'exercice réside dans la connaissance, tu dois te défendre en changeant de sortilège à chaque tour. Si tu utilises deux fois le même, on arrête, exercice terminé. Gère ton stress, concentre-toi pour bien retrouver tes connaissances, et tout devrait bien se passer.

Il était bien optimiste, se voulant rassurant. Peut-être se ramollissait-il aussi au cours de la passation ? L’adolescente prit brusquement conscience que contrairement à elle, l’examen ne serait pas bientôt fini pour lui. Il enchaînait sans relâche chaque épreuve, renouvelait les trois avec chaque étudiant qui se présentait. Mon Dieu… Comment tenait-il encore debout ? Quelle quantité de magie pouvait-il extorquer durant une telle durée ? Il était de loin l’évaluateur le plus éprouvé par les passations de fin d’année. Mue par un respect décuplé envers son ainé, la serdaigle récapitula les informations qu’il venait de lui donner. Un seul sortilège. Provenant d’une seule source. Inutile de pivoter cette fois, elle pouvait se poser. A l’inverse de la position qu’elle avait précédemment adoptée, elle écarta légèrement ses deux pieds, recula le gauche, la plante bien à plat, les appuis équitablement répartis entre ses deux membres, même si son poids reposait majoritairement sur ses pointes de pieds. Son regard quitta le visage de l’homme pour se poser sur l’origine de la nouvelle menace.

- #Stupéfix !

Première étincelle. Pas de main, ni de voix qui chancèle.

- #Protego !

Riposte non préméditée. Réflexe viscérale que celui de se protéger. L’élève commençait très simplement, profitant de ces quelques secondes supplémentaires afin de fouiller son palais mental à la recherche de sortilèges préalablement encodés. Espérant que toutes ses heures de lecture et de répétition, de nuits écourtés et de durs labeurs n’aient pas été vaines, c’était le moment de se le prouver.

- #Stupéfix !

Nouvel éclair. Nouveau paratonnerre. Un #Vitro Convexo empêcha la foudre d’atteindre son objectif. Cet écran de toute part créé n’était bon qu’à encaisser un seul sortilège, il manquait cruellement de solidité. Mais pour l’occasion, il faisait très bien l’affaire. La brunette se sentait étriquée, à la merci de celui qui lui faisait face. La pièce qui semblait si vaste, si vide à son arrivée, l’enserrait désormais comme les anneaux redoutables d’un boa. Comme si les murs n’avaient cessé de se rapprocher, de réduire l’espace qui les séparaient. L’air se raréfiait. La lumière aussi. La serdaigle ne lâchait pas du regard la pointe de la baguette du serpentard dont l’éclat allait d’un instant à l’autre lui titiller les rétines. A ce moment jaillit l’idée.

- #Stupéfix !

- #Serpensortia !

Une grande masse reptilienne jaillit du morceau de chêne, bouclier vivant qui absorba le sortilège, le précipitant sur le parquet avec un grand bruit. Le silence qui emplissait l’espace sembla d’autant plus pesant. La Canadienne se sentait coupée de tout, des piaillements d’élèves dans les couloirs et des chuchotements d’oiseaux dans le parc. Son disque rayé d’enseignant martelait à intervalle régulier un semblant de sentence aussi irrévocable qu’injustifié. Elle réalisa qu’elle était tant à l’affut, tellement tendue, qu’elle s’empêchait pratiquement de respirer. Ses épaules étaient dressées, ses poumons gonflés, son diaphragme contracté. Elle se força à relâcher ce dernier afin de ventiler ses poumons pour faire circuler le dioxygène dans son encéphale, indispensable pour la suite de l’épreuve, des plus intellectuelles.

- #Stupéfix !

- #Aresto Momentum !

Improvisation canalisée sur la baguette de l'instructeur. Le sort voyagea jusqu’à la jeune fille plus lentement que prévu, ce qui lui donna le répit nécessaire pour se baisser. Il poursuivit alors son chemin drastique dans le dos de la sportive à la recherche d’une nouvelle cible à stupéfixer. Elle s’intima dès lors de reculer, bien que son professeur n’avançait pas, il était parfaitement immuable devant les réactions qui animait son élève. Cette dernière cherchait sciemment ou non à agrandir l’espace qui les distanciait. Ces quelques centimètres de plus entre eux augmentait le temps de parcours du sortilège, il mettrait quelques microsecondes supplémentaires à atteindre sa nouvelle position. C’était toujours ça de gagner. Bien des vies s’étaient joué à quelques microsecondes, n’importe qui pourrait en témoigner.

- #Stupéfix !

-#Deflectere !


Le ton était sec. La prononciation moins précise qu’auparavant. La brunette cherchait l’efficacité, son cerveau tournait si vite sous sa chevelure foncée, que les syllabes avaient tendance à s’échapper de son gosier. Le sort de riposte fit dévier le premier sur le côté, dans un coin qui ne troublerait personne. Pas le temps de se demander s’il aurait une quelconque incidence sur une entité spectrale, s’il avait troublé une balade. La Canadienne écarquilla brutalement les yeux, voyant les lèvres de Benbow articuler le susurrement qui la condamnait. Elle se retrouvait à court d’idée. Tant pis. Elle préférait clairement radoter plutôt que de se prendre le sortilège. Il ne faisait pas vraiment du bien. Certains auraient-ils choisi une fin alternative ? Se laisser infliger un tel traitement… Une douleur supplémentaire qu'elle choisit d'éviter. Ses traits s’affaissèrent alors, signe qu’elle relâchait tension et concentration. Un simple #Protego fusa et le bras retomba. Hors d’haleine, la tête bourdonnante, elle dressa ensuite sa baguette devant son visage, comme précédemment face à l’armoire, signe de respect, de salut, pour clore le duel qu’elle venait de mener envers son évaluateur, mais aussi envers elle-même, envers ses peurs et ses limites depuis qu’elle avait franchit la porte. La bleu et bronze était en nage. Sa chemise blanche tendait à devenir transparente, car elle adhérait à sa peau, enduite par la sueur qui enveloppait désormais le corps entier de la jeune fille. L’on était bien loin de paumes rendues moites à la vue du placard dès son entrée. Tous ses membres étaient cotonneux. Elle se sentait déshydratée et nauséeuse. Vraiment très indigeste ce menu qui lui avait été proposé, elle n’était pas pressée de goûter un nouveau menu spécialement concocté par le chef Benbow. Elle relâcha enfin l’arme de ce dernier du regard, laissant ses muscles oculaires retrouver une motricité plus naturelle. Elle leva ses yeux brillants de fatigue, et quelque part de fierté ?, sur le professeur, le temps de le saluer.

- Merci pour le temps que vous m’avez accordé, au revoir Monsieur.


Depuis combien de temps était-elle ici d’ailleurs? Combien de minutes ou d’heures ? Cela lui semblait des journées, des semaines même. Il était temps de prendre congé. Repartant avec seulement ce qu’elle avait amené. Un corps palpitant, angoissé, et sa plus fidèle alliée en main, elle revint au pont de départ, désormais d’arrivée. Son périple était terminé. Elle sortit, jetant un dernier regard sur les ruines qu’elle laissait, vestiges de la bataille ardemment menée, afin de fixer dans sa mémoire le lieu où une partie de sa vie venait de se jouer. La porte se ferma sur sa silhouette, masquant le huit clos qui l’avait retenue en cette fin d’année. Immobile, la jeune sorcière rêva un instant que sa vision transperçait le bois afin de voir comment le professeur allait réaménager l’endroit. Ne disposant pas d’un tel pouvoir, elle se détourna de la salle qui renfermait désormais des souvenirs assez douloureux, dont les murs centenaires, et l’homme qui les lui avait arrachés, garderaient le secret. Du moins, c'est ce qu'elle espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Legilimens


Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Ian Benbow, Dim 16 Juil 2017, 10:50


La dernière élève de la journée quitte enfin la salle. Je suis exténué, tout ces efforts m'ont coûté énormément d'énergie. J'ai enchaîné les sortilèges simples aujourdhui, mais j'en ai envoyé tellement que j'ai l'impression de sortir du combat le plus difficile de ma vie. À bout de souffle, je pose les fesses sur mon bureau et ouvre la bouteille d'eau posée dessus. J'en prends une gorgée, puis une autre, puis une dernière. J'ai sifflé la moitié de la bouteille. Ça part plus vite que de l'alcool ce truc. Je souffle un bon coup et cherche du regard ma pile de note.

Une bonne dizaine de feuilles s'entassent sur le bureau. Il y en a beaucoup trop. Tellement de choses à revoir, la correction de ces examens vont me prendre une plombe. Si seulement les elfes de maisons savaient lire, j'aurais pu confier cette tâche à Lawson. Malheureusement, c'est impossible. Pas question de refourguer la tâche à un autre, ça va être à moi d'éplucher cette amas de feuille pour attribuer une note à chacun d'entre-eux. Un des aspects les plus embêtant du métier de Professeur.

Malgré tout, je décide de ne pas m'attarder là-dessus pour le moment. J'ai vraiment la flemme. Là, j'ai juste envie de foncer droit dans ma chambre pour y piquer un somme, après quoi je commencerai, peut-être, la correction de ces examens. La fin d'année approche, et avec ça, les deux plus beau mois de l'année.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 5

 Cours N°4 : Évaluation de fin d'année.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.