AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -54%
-54% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
21.79 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 1 sur 1
[Habitation] L'espoir inconscient
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
[Habitation] L'espoir inconscient
Peter McKinnon, le  Dim 11 Juin - 15:37

----------------------------------------------------------------

Voici l'habitation (Triplex) de Lizzie Cojocaru et Jean Parker.

Ils peuvent poster dès à présent.


   ----------------------------------------------------------------
Jean Parker
Jean Parker
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Jean Parker, le  Mar 25 Juil - 15:22




Chaumière oubliée


Après la disparition de Jean, l’appartement a vite perdu en rangement. Je veux dire, cela avait toujours été un appartement à part, très à part ; en marge de la vie. Jamais mes enfants n’y avaient mis les pieds, ou ne connaissaient cet homme. Son départ ne les avait donc pas affecté, alors que moi, j’en étais à errer et gratter à la porte des Aurors. On aura tout vu.

Enfin. Au fil des mois, la poussière s’est accumulée, les bibelots ont semblé changer de couleur. Ce qui avait autrefois l’allure d’un Triplex chaleureux, respirant plus la bohème que le fric usuel, avait été teint du sépia des absents et des photos oubliées. Le bois des rocking chairs était toujours aussi accueillant, mais empreints d’une solitude immense. Les coussins moelleux et les étagères couvertes de bouquins semblaient dégager une mélancolie intolérable.

Aujourd’hui, je n’y mettais plus trop les pieds. La dernière fois, j’avais cru voir un fantôme. Un délire de mon esprit, sans doute ; ou alors un squatteur. Qui sait. Toujours est-il que j’étais bien déterminée à remettre un peu d’ordre et de vie là-dedans. J’avais mis de nouvelles plantes, par exemple. Pour la suite… On verrait. A condition, bien sûr, de trouver preneur, et non, je ne parlais pas des oiseaux qui trouvaient refuge dans cette habitation inhabitée. Les sortilèges de protection se maintenaient, et le reste suivrait, si on m’en donnait l’occasion.


Protections

x Antitransplanage
x Anticatimini
x Cridurut
x Incartable


Jean Parker
Jean Parker
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Jean Parker, le  Mar 15 Aoû - 2:06

Privé w. Miss Bennet LA accordés


Rien ne va plus.

Un réveil les yeux collés, rien d'inhabituel après une consommation excessive de toutes les substances possibles et imaginables. Toujours deux de tension comme sous mescaline, mais passons. Il y avait plus que ca. Il y avait quelqu'un, à ses côtés dans ce grand lit, à savoir Lizzie. Avec cette fille tout semblait déformé, plus rien ne semblait pareil. Elle était une oreille attentive, même quand les choses allaient très mal, toujours là. Qu'avaient ils bien pu faire la nuit dernière ? Bonne question. Sans doute avaient-ils folâtré jusqu'à pas d'heure, comme à chaque fois qu'ils pouvaient se voir en somme. Dans cet appartement qui se fondait dans le décor moldu de Londres qu'ils avaient acheté presque sur un coup de tête, dans un jeu d'êtres richissimes. Sans doute histoire de partager quelque chose en ce bas monde. Le sorcier se questionnait souvent sur leur relation, plus que spéciale. Pouvait on vraiment parler de relation ? À chaque fois c'était la même chose, à savoir quelques banalités échangées autours d'un verre, avant que les choses prennent une toute autre tournure dans tel ou tel lieu.

Le sorcier regarda son amie dormir, appréciant la quiétude dégagée par son visage à cet instant précis. Jean pensa qu'il était temps aujourd'hui de poser un semblant de paroles sur leur relation, histoire de pouvoir peut-être espérer avancer. Il était temps apres tout. Ne pas voir où on met les pieds dans une relation à qu'une seule finalité, celle de souffrir. Le sorcier l'avait apprit plusieurs fois à ses dépends, et cela ne recommencerait pas. Les barrières étaient dressées, assez solides pour repousser quiconque éternellement, en se contentant d'une tristesse perpétuelle. Mais ce n'es pas le but d'une vie. Le but est de créer quelque chose avec telle ou telle personne, et Lizzie était cette personne, du moins c'est ce qu'il espérait.

Sortant du lit avec assez de délicatesse pour ne pas réveiller la jeune femme, le medicomage se dirigea vers la cuisine, afin de préparer de quoi amorcer le réveil en douceur. Jean avait installé sa pensine dans cet appartement, ne sachant qu'en faire chez lui. Peut être était-ce l'occasion de s'en servir avec elle.. Histoire de jouer carte sur table, de lui montrer un passé mélangeant des actes douloureux et les moments de triomphe absolu. Serait elle d'accord de tester cela ? On verrait bien. Elle méritait que les barrières sentimentales s'abaissent. Le départ soudain de Célya dans la vie du jeune homme avait laissé un immense vide, que le sorcier avait tenté de combler tant bien que mal avec de l'alcool et autres démons, sans vraiment de réussite.

Ouvrant une fenêtre, le sorcier se laissa tomber dans un fauteuil, fumant la cigarette du matin tout en contemplant  Londres, les gens s'agitant en son sein, profitant de chaque seconde de leur vie. Rien n'était prevu au programme du sorcier aujourd'hui, bien déterminé à passer chaque seconde de celle-ci avec cette femme, qui l'intriguait tant.

Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Lizzie Cojocaru, le  Mer 20 Sep - 15:13

mood : (we are the new americana
high on legal marijuana)

Un lit vert-de-gris.
Une silhouette blafarde.
Sainte Mangouste, la nuit.

Les contractions sont le seul mouvement de la pièce. Autour de la mère, personne. Depuis toujours, mais à présent, plus pour toujours.
Elle est excitée.

Elle a ce plan en tête depuis des mois. Une idée venue d’un verre. Pas celui de trop. Celui de moins. Celui sans lequel il n'y avait rien. Le shot qui redonne espoir, qui fait repartir la soirée, et la vie avec. Le shot exception. Ou pas.

Les contractions se poursuivent.

C’est une fille, c’est une fille et elle l’appellera Marie-Jeanne. Pas Jeanne-Marie, non, surtout pas ! Marie-Jeanne. Pour son amie, la seule, la vraie.
Elle n’a pas peur. Elle est juste excitée. Cela arrive. Cette fois, c’est vrai.

Et puis, le doute.

Quand on réalise que le médicomage pourrait se tromper. Ce pourrait être un garçon. Ou deux. Et alors, alors le prénom se perd. Pourrait être interprété autrement. Marie-Jean, Jean et Marie, Marie et Jeanne, Marie… oh, c’est quoi le masculin de Marie ? Panique.

Un mouvement, brusque.

La porte s’ouvre. Le médecin pénètre la salle. Dans un grand courant d’air. Il fait plus froid, d’un coup. Même pour toi.

Toi qui entrouvres les yeux, sourire aux lèvres. Il n’y a qu’en rêve qu’on peut avoir des contractions sans douleur. La lumière du jour est trop violente pour s’y exposer directement. Entre l’ombre de tes cils, tu distingues l’ombre de Jean. Jean. Ton médecin à toi, en somme.

Tu deviens mièvre ma pauvre. De pire en pire.
Tu l’observes faire ses ronds de fumée, le regard perdu quelque part entre les nuages et les grises lignes qu’on appelle buildings. Des grizzlys de verre.

Tu refermes les yeux, cherchant dans la tiédeur de la couette la direction du sommeil. Morphée te manque, ces dernières semaines. Les jumeaux sont encore jeunes, quand tu restes chez toi, tu ne dors pas longtemps. Ce non-rythme devient presque malsain.

Tu t’y complais, pourtant. De mieux en mieux depuis que tu n’es plus seule. La nounou aide beaucoup, je veux dire, pas Parker, c’est pas comme si tu étais amoureuse ou quoi. N’est-ce pas. Ce n’est pas à leurs côtés que tu es pourtant, aujourd’hui. Tu niches ta tête dans l’oreiller pour éviter de retourner le regarder. Meh.

T’es bien, pourtant, ici. Dans cet appartement, avec lui.
Ici, veilles rêves et réveils se succèdent en suivant des séquences aléatoires.

Tu repenses à hier. A vos caresses, à sa tendresse. A vos discussions qui sous l'alcool vont trop loin dans la c*nnerie, mais où finalement rien n'est sérieux. Aux plans sur la comète qui, de grains de sable en grains de sables, finissent par ressembler à un jardin zen.
Au flou qui vous protège de tout. Ton rythme cardiaque s'accélère.

Morphée est parti. T'as raté le train. Tant pis.
T'as sorti la tête de l'oreiller, prétendant de bailler. Et lentement, t'as sorti ton petit c*l du lit.
— Y a quoi à manger ?
Jean Parker
Jean Parker
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Jean Parker, le  Lun 23 Oct - 0:41

Étrange ce moment.

Les yeux plissés s'efforçant de s'adapter à la lumière du jour, le sorcier se réveilla peu à peu. C'était le meilleur instant de la journée, ou l’on est encore dans les vapes à cause de l'alcool bu la veille. Dans ces moments la on ne se souvient pas encore qui l'on n’es, ce que l'on fait, ses insuffisances, ses échecs, rien ne reviens à la surface pour l'instant.

Pas de travail aujourd'hui. Quel jour était-on ? Aucune idée mais cela ne changerait rien. Le poste du sorcier au Heurtoir et le fait que son supérieur soit son meilleur ami aidaient bien la situation. Jean avait envie de passer la journée avec la beauté encore dans les bras de Morphée. A force de se fréquenter et en tant qu'excentriques sorciers, ils avaient décidés d'acheter cet appart dans Londres. C'était un peu surfait mais bon. L'avantage d'être fortuné était de pouvoir se faire ce genre de petit plaisir sans que cela soit un problème financier. Allait il vraiment vivre ici souvent ? A voir. D'habitude le sorcier avait le besoin de s'isoler, de se trouver hors loin de tout homme pendant de long moments, mais avec elle les choses semblaient être différentes.

Le sorcier avait toujours ce doute ce cette anxiété à cause des blessures émotionnelles provoquées pas Célya il y a déjà quelques temps de cela. Ce n'était pas la même chose cependant. Son ancienne relation avait été plus que classique, avec une fin tragique comme toujours. Mais là, c'était plus improvisé, plus passionné. Lizzie semblait comprendre Jean comme personne ne l'avait fait avant. Avec elle il était libre d'être lui même, libre de baisser sa garde, libre de pleurer toutes les larmes de son corps si il en a besoin.

Se tournant vers la femme habitant ses pensées, quelques mouvements sous les draps firent comprendre au médicomage que la sorcière était en train de se réveiller peu à peu. Ils avaient bu et beaucoup folâtré une bonne partie de la nuit, le réveil était sans doute difficile. Le sorcier jeta et regarda le mégot de cigarette tomber de haut pour aller s'écraser sur le trottoir de londres, quand la belle sembla réveillée.

— Y a quoi à manger ?

Le jeune homme sourit lorsqu'il entendit ces mots, Lizzie : naturelle dès le réveil.
Dévisageant sa chérie, le sorcier se leva de la chaise et répondit d'un ton amusé

Ton visage au réveil est déjà un festin pour ma part.

Le réveil ne flétrissait en rien la beauté de la jeune femme, resplendissante au naturel. Réfléchissant quand même à une réponse, le sorcier en vint à la conclusion qu'il n'y avait rien de comestible sans devoir avoir recours à la cuisine. Bon ben la solution est toute trouvée.

Je vais aller nous faire du café cependant, pour ce qui est de la bouffe bah... on ira manger en ville je crois.
Se rapprochant du lit, le sorcier vint s'asseoir sur celui-ci afin de prendre Lizzie dans ses bras. Elle était la seule personne avec qui le sorcier avait besoin d'un contact physique autre que le sexe. Il avait besoin de la savoir la dans ses bras. Bien présente, bien réelle et non pas le fruit d'une imagination mise à mal avec bien trop de choses.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Lizzie Cojocaru, le  Ven 24 Nov - 22:05

C’est dans son sourire que j’entends poindre.

Dans la chaleur douce de la couette.

Dans la désinvolture de nos pulsions.
Dans l’odeur de terre mouillée.
Que je retrouve, à mon tour, l’envie d’y croire.

L’envie de se dire : ça ne dure pas toute la vie.


Pour l’instant, le moment est beau. Notre amour est là.
Faut s’accrocher à ça, comme une dernière chance —
Un dernier jour, une dernière danse. 

Tout peut basculer à chaque instant.
Nous sommes des funambules à la maladresse légendaire
A l’esprit embrumé par les langueurs de l’alcool
Mais nous nous avons l’un l’autre
Alors, pour un instant, on y croit.


Ses mots pourtant — le trop plein de flatteries
Comme un renard en quête de fromage —
Parfois me font reculer

Douter
Parfois l’âme rétrécit
Se recroqueville
Distance impalpable de l’être fragilisée
Trop habituée à être utilisée

Et puis
Il y a ce je ne sais quoi
Dans sa façon de me prendre dans ses bras
Sans me désirer vraiment
Sans attendre quelque chose de mon corps
Juste — une présence
Une présence qui fait disparaître mes masques et mes craintes
Mes fuites et mes absences
Je reviens en moi
Je reviens à moi
Je reconnecte avec des émotions trop longtemps refoulées
Alors je lui confie
Ce que je n'osais trop m'avouer
Ce que je n'aurais jamais cru dire
A voix haute
Ma voix sonne étrangère mais
Juste, presque cruelle tant elle est véridique

— Non
Un mot dur et plus lourd de sens
Qu'il ne le paraît au premier regard
Oh il a la mollesse et la souplesse des farces
Sous le masque de la bouderie
Lèvre inférieure sortie, regard plaintif
Le caprice de l'enfant et non l'aveu total
Il faut sourire pour le garder captif ici
Il faut prétendre que c'est un jeu
— J'veux pas sortir Jean
J'ai pas envie de quitter tes bras
Niah.


Le tremblement dans ma poitrine dit pourtant
Que si je joue je joue mal
Je ne triche pas
Ou bien j'ai perdu face à lui depuis des mois déjà
Je veux connaitre par coeur la lassitude de nos corps
Des étreintes relâchées, des tendresses diffuses
Il faut le reconnaitre : je ne m'y attendais pas
Pas de lui pas de moi
Merlin j'sais pas ce que j'ai bu cette nuit
Un cocktail de morphée encore
Celui là un jour je le pendrai
Et sur sa langue j'écrirai un mot :
Parker.
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Peter McKinnon, le  Ven 29 Juin - 10:17

Autorisation de Lizzie
LA de Lizzie sur la connaissance de l'endroit par Peter
Suite d'ici


C'était un triste début du jour. Alors que les premiers rayons du soleil pointaient mollement à l'horizon d'un Londres encore engourdi par la nuit, un sorcier titubait dans les rues de la capitale. Peter avait réussi à fuir, il ne savait d'ailleurs comment il y était parvenu mais c'était le cas. Ses mains tremblantes tenaient sa baguette magique, qu'il n'osait regarder, elle lui avait trop coûté durant la nuit qui s'achevait. De loin, on aurait put dire que le sorcier était saoul. Ses membres tremblaient et il avait le regard perdu. Il s'était livré à l'expérience ultime et cela ne lui avait pas réussi. Il n'avait plus seulement peur de son tortionnaire masqué, à présent il avait également peur de lui-même. Se sentant sombrer vers les basses et les horreurs de la magie noire, le sorcier avait décidé d'aller se réfugier au seul endroit où l'on pourrait l'accepter sans le juger, un endroit tellement étranger à son caractère qu'il aurait d'ailleurs été incongru de l'y trouver.

C'était la propriétaire de l'endroit qui l'avait renseigné sur l'existence de ce misérable endroit, protégé par tout un tas de sortilèges. Situé dans un quartier de Londres, la bicoque demandait donc au sorcier qu'il se rende dans cet endroit cerné de moldus pour trouver son refuge. Mais, à cet heure là, il n'y avait guère de monde dans les rues. Le devin espérait d'ailleurs que son hôte serait là et réveillée pour lui ouvrir la porte, sans quoi il était bon pour se recroqueviller sur le pallier de la porte en attendant le passage des éboueurs.

Peter finit par aviser ce qu'il considéra comme devant être L'espoir inconscient, la résidence de Lizzie. Les yeux rouges, il alla frapper plusieurs coups sur la porte d'entrée avant d'attendre son grand jugement. La baraque n'avait pas l'air en grande forme. Pourtant ce n'était pas si compliqué de se trouver un elfe pour faire le ménage ... Il n'y avait plus qu'à espérer que l'intérieur serait plus réconfortant. Quoique le Professeur n'avait pas mérité de vivre ailleurs que dans les poubelles dans lesquelles sa bassesse morale l'avait entrainé.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Lizzie Cojocaru, le  Ven 27 Juil - 19:21

Un soupçon de vie me parcourt de part en part. Je le sens qui glapit, las d’attendre une raison pour sortir. Non, il n’y a pas besoin d’avoir une raison pour vivre, ou pour être heureux — ce sont déjà des finalités en soit. Embrassons-les, m*rde.

Je ne sais pas ce qui m’aide à me sentir ainsi. Les jumeaux qui atteignent bientôt l’âge de découvrir leurs pouvoirs, le rapprochement avec Finrod, le retour de Ashton, Poudlard et ses promesses juvéniles, la présence stimulante de Kohane, la candeur confiante d’Artemis, la lettre de ma soeur, le — attendez.

En parlant de ma soeur. Je sais ce que vous allez dire — cette lettre n’avait rien de joyeuse. Rien. Mais en étant pétrie de ses reproches, elle trahissait surtout les restes de l’amour qu’elle me portait. Elle attendait encore quelque chose de moi. Elle espérait encore un changement de voix. Et toute à mes espoirs inconscients, je comptais bien satisfaire son envie de plus.

Je voulais être plus, en tant que soeur, en tant que sorcière, en tant qu’être humain. Une meilleure version de moi-même. Mieux m’inscrire dans le grand Tout. Alors je n’avais pas hésité à proposer ma baraque à Peter — moyennant finances, parce que monsieur vient de la haute et que j’ai des bouches à nourrir quand même. Il s’agit pas de virer Newt du 22e non plus.

Bref. Il est là, devant l’entrée, et je l’observe à la fenêtre. Son air mal en point me donne presque envie de le prendre dans les bras, le petit chat. Bon. Allons voir ce qu’on peut faire. Je dégringole les marches, passe le couloir et déboule d’un pas dansant sur le perron. Ignorer sa douleur ; remplir son coeur vide d’énergie positive.
— Te voilà. Entre, fais comme chez toi.
Le choper par la main, invitante. Je te sers quelque chose ?
Ashton Parker
Ashton Parker
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Ashton Parker, le  Mer 7 Nov - 16:49

PV Lizzie - Autorisation pour poster

Il y a quelques années cela aurait relevé de l'impossible mais Ashton était bien obligé de constater qu'il était devenu un adulte (presque) responsable au cours des dernières années. Devoir s'occuper de ses enfants l'avait bien aidé à mûrir, étant donné que même lui était capable de se rendre compte que mettre sa main dans la bouche d'une plante carnivore n'était pas une bonne idée. Ce n'était pas le cas des jumeaux, qui étaient les premiers à tester ce qu'il ne fallait pas lorsqu'ils jouaient à Barjow & Beurk. Par conséquent les points de repères du sang-mêlé avaient bougé et il était devenu la voix de la raison par rapport à quelqu'un d'autre ce qui était tout nouveau pour lui.

Heureusement, Lizzie était là et elle avait endossé ce rôle un peu avant lui. Autant dire qu'elle maîtrisait la situation un peu mieux que lui, si tant est qu'il était possible de maîtriser quoique ce soit quand on élevait deux petits sorciers qui leur donnait l'impression de grandir à vue d’œil. Depuis qu'il était passé propriétaire du Chaudron Baveur la vie de Parker avait été bien occupée mais à présent qu'il avait une gérante pour l'aider il avait de nouveau plus de temps libre. Ces derniers jours il avait même commencé à envisager de se trouver un autre job à côté, du jamais vu dans son histoire personnel.

Ce jour-là, le Métamorphomage devait se rendre chez Lizzie pour récupérer les gosses qu'il allait garder chez lui quelques jours, et en profiter pour passer quelques heures avec elle. Maintenant qu'il savait ce qu'on pouvait avoir ou non à portée de main dans son appartement lorsqu'on y élevait des enfants, il avait même fait du rangement. Les poupées vaudou et autres poignards magiques se trouvaient dans un placard fermé à clé histoire d'éviter un accident malencontreux.

Arrivé devant l'habitation dans laquelle il ne s'était rendu que quelques rares fois, le sorcier toqua à la porte et attendit que Bennet vienne lui ouvrir.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Lizzie Cojocaru, le  Sam 10 Nov - 0:03

Me promenant avec Braeden et Squirtle, je souris aux passants. Je suis bien, juste bien. Plus loin, j'aperçois une enfant. Mon attention décroche de la conversation en notant que ses bras ne sont que de petits moignons… Que lui est-il arrivé ? Comment fait-elle pour manger ? Peut-on faire de la manumagie sans mains ? Genre avec les pieds par exemple ? Comment son handicap a-t-il affecté sa vie, est-elle d'une fibre philosophique ?

Ou alors c'est un préjugé, de s'imaginer que les personnes en situation de handicap n'ont que ça a faire que d'errer dans leurs pensées… Mais après tout, on le fait tous un peu, alors j'aimerais savoir quels sont ses points de vue sur l'humanité ou l'univers. Je reporte mon attention sur l'arrivée, la fin de notre trajectoire, la maison, le repas à faire, mais le coeur n'y est plus.

Déjà je contemple mes propres idées, les abstractions dans lesquelles ma pensée s'évapore souvent. Et là c'est une explosion dans ma tête, ce sont des schémas de la renaissance qui me reviennent, et des bulles, des bulles de partout. Les âmes, les archives karstiques, tout se bouscule dans ma tête.

Ashton est en avance. Il est déjà sur le perron. Souriante, je glisse à son oreille, enjouée mais légèrement creepy sur les bords.
— Tu crois que c'est idéaliste, de penser que tout s'arrête après la mort ? Tu crois que c'est possible qu'une part de nous aille dans une grande bulle, avec plein d'autres âmes attendant d'être appelées pour être réimplantées dans un corps ?


Retenir son souffle, sans oser sortir le reste. Si, il faut que ça sorte. Il faut le dire, ça m'étouffe sinon.
— Et pourquoi elles choisissent de vivre merdre, pourquoi se condamner à des années de labeur et de déception ? Qu'est-ce qui te tient en vie, toi ? L'art, l'espoir, tes gosses ? C'est quoi ton ancrage, ce qui te permet d'espérer que le karma finisse par changer ?

La fin se fait tout bas, confidence entre adultes, et dégainant ma clef j'ouvre la porte, invitant le trio à me suivre.
Ashton Parker
Ashton Parker
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Ashton Parker, le  Jeu 29 Nov - 18:54

Juste après avoir toqué, Ashton se retourna pour voir arriver derrière lui "sa petite famille". Certes, il n'étaient pas une famille très conventionnelle puisque les parents n'avaient jamais été un couple quel qu'il soit et que les enfants en question étaient deux petits jumeaux sorciers turbulents, mais il devait bien admettre qu'en les voyant arriver son coeur s'attendrissait. Evidemment, il ne dirait jamais cela comme ça à voit haute puisqu'il devait conserver le peu qu'il lui restait de côté trop dark mais c'était la vérité.

Fait étonnant, il était en avance. Ou alors Lizzie était plus en retard que lui, ce qui serait éventuellement moins surprenant que la première hypothèse. La jeune femme semblait avoir passé un bon moment perdue dans ses pensées, soyons honnêtes parfois c'était une question de survie lorsqu'on passait plusieurs heures avec Braeden et Squirtle. Elle l'aborda de manière extrêmement abrupte, mais il était habitué, en lui posant plein de questions sur la mort et la réincarnation. Parker ne savait pas très bien s'il croyait en la réincarnation mais en soit le concept lui plaisait plutôt bien.

- Bah déjà je suis à peu près persuadé que moi je deviendrais un fantôme à ma mort du coup j'en sais pas grand chose, répondit-il de manière tout aussi directe. Mais pour l'ancrage à la vie je sais pas trop, j'ai l'impression qu'il y a trop de trucs à faire et découvrir pour suffire à ne serait-ce qu'une seule vie alors ça me donne bien envie de continuer pour en faire le maximum. Et puis y a les petits plaisirs de la vie aussi.

Il se tourna vers Braeden et s'accroupit pour se mettre à sa hauteur.

- N'est-ce pas ? lança-t-il sur un ton humoristique en lui attrapant gentiment les joues.

Celle-ci s'empressa de se débattre alors qu'il l'attrapait dans ses bras tout en faisant un commentaire sur le poids que cela faisait à soulever. Bien qu'elle apprécie toujours d'être portée, Braeden le força à la reposer en le menaçant de lâcher un filer de bave sur son avant-bras. Une fois posée à terre, elle se mit à courir pour être la première à passer le pas de la porte.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Lizzie Cojocaru, le  Ven 14 Déc - 23:06

J'aurais aussi pu dire bonjour. Les gens normaux, ils croisent quelqu'un, ils disent bonjour, c'est dans cet ordre que ça se fait. Ou alors ils commencent par complimenter le physique de la personne ce jour-là, s'excuser pour le retard, je sais pas, mais pas lancer la discussion métaphysique autour d'une crise existentielle de comptoir, bim bam boom, juste comme ça à peine quand t'arrives sur le perron. J'essaierai de m'en rappeler la prochaine fois, hein. Un petit peu.

Sa déclaration me fait carrément flipper en revanche. Il est sûr de revenir ? Il sait déjà qu'il aura des problèmes non résolus, quelque chose qui lui imposera de rester connecté au monde des vivants ? Moi qui me sens souvent si proche du monde des morts, je peine à comprendre comment il fait pour être ainsi mis en relation, en communication coeur-à-coeur avec les gens d'ici. C'est peut-être, aussi, le signe de mon besoin de penser que l'ailleurs est forcément meilleur que ce que je connais ici…

— Ça promet, gare à toi planète Terre !

Non mais sérieux, un Ashton immortel (enfin on peut pas mourir une deuxième fois après la mort, et comme les esprits sont presque vivants, je me permets de les considérer comme des immortels) ce serait un sacré vrac pour tout le monde. A côté, de vulgaires esprits frappeurs comme Peeves, c'était vraiment de la pacotille… Braeden fait bien des sourires charmeurs en entendant parler de plaisir — ah, elle maitrise bien le rôle de princesse à son papa quand elle le veut !

— Aïeeeeeuh ! C'est pas gentil, tu pourrais me faire un bisou,
boude-t-elle de la façon la plus adorable qui soit. Difficile de ne pas fondre, même pour un gars comme le Propriétaire du Chaudron Baveur. Et encore… Il a beau faire le gros dur sur le côté sentimental, il sait à peu près les gérer en mon absence. Bon, j'exagère. D'autres pourraient même observer qu'il n'y a pas à dire, avec les enfants il est top, depuis son retour.

Grrr. J'insiste quand même sur le depuis son retour, je sais que je devrais pas, que c'est pas très juste, mais concrètement, j'aurais dû être beaucoup plus présente pour l'épauler dans ses difficultés, il aurait dû être plus présent dans leurs premiers pas, donc le brouhaha de ce côté me tracasse parfois, même si ce n'est qu'à demi conscient.
— T'as terriblement raison, oui.


(Ellipse)

On s'installe enfin dans l'habitation, et on va pas se mentir : un sacré ménage devient nécessaire ici. Eh, mettez-vous à ma place, avec un tel capital immobilier je peux pas être sur tous les fronts ! Je loue à droite à gauche, mais pour gérer les poussières, trouvez-vous quelqu'un d'autre. Je refuse de rabaisser les balais à une fonction aussi triviale, de toute façon.

Approchant de la dernière plante à avoir survécu à l'absence totale d'entretien de cette chaumière, j'use d'un peu de manumagie pour alimenter ses feuilles. Bon, je promets rien, mais c'est un début. Il faut bien commencer quelque part… De leur côté, c'est rapidement le cache-cache qui motive les enfants.
— Le dernier à se cacher doit compter !
tonne Braeden.
— Mais trop pas ! Sinon il lui suffit de regarder où on se cache !
rectifie son jumeau, très concerné par l'enjeu. Ah faut pas abuser, quand il s'agit d'un concours de disparition, il est toujours le meilleur. C'est son honneur qui est en jeu là.
Ashton Parker
Ashton Parker
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Ashton Parker, le  Ven 28 Déc - 15:17

Cela paraissait évident que pour beaucoup des situations de la vie Lizzie et Ashton n'abordaient pas forcément les choses sous le même angle. Cependant, ils étaient la preuve vivante que cela pouvait fonctionner entre deux personnes même dans ce cas-là. La sorcière parut être plutôt satisfaite de sa réponse même si c'était évident qu'elle n'avait pas la même à fournir. Les deux parents réussirent à faire entrer les jumeaux, qui se lancèrent dans un cache-cache au milieu du bazar ambiant.

Parce que oui, l'appartement n'était pas ce qu'on pouvait qualifier de particulièrement rangé. Il fallait dire que c'était une habitation assez grande et dans laquelle Bennet ne vivait pas la plupart du temps. Du coup, par endroit cela ressemblait plus à un endroit de stockage d'objets datant d'il y a plusieurs années qu'à un vrai endroit de vie. Cela dit les enfants avaient l'air d'apprécier ça beaucoup plus que s'ils étaient dans un appartement particulièrement rangé. Parker pouvait comprendre l'ex-Poufsouffle pour le désordre. Lui-même avait un mal fou à rester organisé chez lui. Depuis que Brownie l'elfe de maison travaillait au Chaudron Baveur, il avait de grosses réticences à faire le moindre ménage chez Ashton, ce qui ne manquait pas d'agacer le sorcier. Les elfes de maison qui râlaient c'était courant, mais lui était tombé sur l'un des seuls qui refusait carrément de faire ce qu'on lui demandait. Peut-être qu'il était un peu trop à l'image de son maître.

- Du coup tu voulais me parler de quelque chose ? demanda-t-il à la propriétaire du lieu.

Dans le même temps, le sorcier essayait de s'asseoir dans l'un des fauteuils sans mettre encore plus de bazar qu'il n'y en avait déjà. Il lui semblait bien que Lizzie souhaitait lui faire part de quelque chose avant qu'il ne reparte avec les gosses mais il ne savait pas de quoi il s'agissait.
Contenu sponsorisé

[Habitation] L'espoir inconscient Empty
Re: [Habitation] L'espoir inconscient
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 1

 [Habitation] L'espoir inconscient


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.