AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 1 sur 1
[Habitation] L'espoir inconscient
Peter McKinnon
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] L'espoir inconscient

Message par : Peter McKinnon, Dim 11 Juin - 15:37


----------------------------------------------------------------

Voici l'habitation (Triplex) de Lizzie Bennet et Jean Parker.

Ils peuvent poster dès à présent.


   ----------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] L'espoir inconscient

Message par : Jean Parker, Mar 25 Juil - 15:22


~codage en cours de réalisation ~
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] L'espoir inconscient

Message par : Jean Parker, Mar 15 Aoû - 2:06


Privé w. Miss Bennet LA accordés


Rien ne va plus.

Un réveil les yeux collés, rien d'inhabituel après une consommation excessive de toutes les substances possibles et imaginables. Toujours deux de tension comme sous mescaline, mais passons. Il y avait plus que ca. Il y avait quelqu'un, à ses côtés dans ce grand lit, à savoir Lizzie. Avec cette fille tout semblait déformé, plus rien ne semblait pareil. Elle était une oreille attentive, même quand les choses allaient très mal, toujours là. Qu'avaient ils bien pu faire la nuit dernière ? Bonne question. Sans doute avaient-ils folâtré jusqu'à pas d'heure, comme à chaque fois qu'ils pouvaient se voir en somme. Dans cet appartement qui se fondait dans le décor moldu de Londres qu'ils avaient acheté presque sur un coup de tête, dans un jeu d'êtres richissimes. Sans doute histoire de partager quelque chose en ce bas monde. Le sorcier se questionnait souvent sur leur relation, plus que spéciale. Pouvait on vraiment parler de relation ? À chaque fois c'était la même chose, à savoir quelques banalités échangées autours d'un verre, avant que les choses prennent une toute autre tournure dans tel ou tel lieu.

Le sorcier regarda son amie dormir, appréciant la quiétude dégagée par son visage à cet instant précis. Jean pensa qu'il était temps aujourd'hui de poser un semblant de paroles sur leur relation, histoire de pouvoir peut-être espérer avancer. Il était temps apres tout. Ne pas voir où on met les pieds dans une relation à qu'une seule finalité, celle de souffrir. Le sorcier l'avait apprit plusieurs fois à ses dépends, et cela ne recommencerait pas. Les barrières étaient dressées, assez solides pour repousser quiconque éternellement, en se contentant d'une tristesse perpétuelle. Mais ce n'es pas le but d'une vie. Le but est de créer quelque chose avec telle ou telle personne, et Lizzie était cette personne, du moins c'est ce qu'il espérait.

Sortant du lit avec assez de délicatesse pour ne pas réveiller la jeune femme, le medicomage se dirigea vers la cuisine, afin de préparer de quoi amorcer le réveil en douceur. Jean avait installé sa pensine dans cet appartement, ne sachant qu'en faire chez lui. Peut être était-ce l'occasion de s'en servir avec elle.. Histoire de jouer carte sur table, de lui montrer un passé mélangeant des actes douloureux et les moments de triomphe absolu. Serait elle d'accord de tester cela ? On verrait bien. Elle méritait que les barrières sentimentales s'abaissent. Le départ soudain de Célya dans la vie du jeune homme avait laissé un immense vide, que le sorcier avait tenté de combler tant bien que mal avec de l'alcool et autres démons, sans vraiment de réussite.

Ouvrant une fenêtre, le sorcier se laissa tomber dans un fauteuil, fumant la cigarette du matin tout en contemplant  Londres, les gens s'agitant en son sein, profitant de chaque seconde de leur vie. Rien n'était prevu au programme du sorcier aujourd'hui, bien déterminé à passer chaque seconde de celle-ci avec cette femme, qui l'intriguait tant.

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation] L'espoir inconscient

Message par : Lizzie Bennet, Mer 20 Sep - 15:13


mood : (we are the new americana
high on legal marijuana)

Un lit vert-de-gris.
Une silhouette blafarde.
Sainte Mangouste, la nuit.

Les contractions sont le seul mouvement de la pièce. Autour de la mère, personne. Depuis toujours, mais à présent, plus pour toujours.
Elle est excitée.

Elle a ce plan en tête depuis des mois. Une idée venue d’un verre. Pas celui de trop. Celui de moins. Celui sans lequel il n'y avait rien. Le shot qui redonne espoir, qui fait repartir la soirée, et la vie avec. Le shot exception. Ou pas.

Les contractions se poursuivent.

C’est une fille, c’est une fille et elle l’appellera Marie-Jeanne. Pas Jeanne-Marie, non, surtout pas ! Marie-Jeanne. Pour son amie, la seule, la vraie.
Elle n’a pas peur. Elle est juste excitée. Cela arrive. Cette fois, c’est vrai.

Et puis, le doute.

Quand on réalise que le médicomage pourrait se tromper. Ce pourrait être un garçon. Ou deux. Et alors, alors le prénom se perd. Pourrait être interprété autrement. Marie-Jean, Jean et Marie, Marie et Jeanne, Marie… oh, c’est quoi le masculin de Marie ? Panique.

Un mouvement, brusque.

La porte s’ouvre. Le médecin pénètre la salle. Dans un grand courant d’air. Il fait plus froid, d’un coup. Même pour toi.

Toi qui entrouvres les yeux, sourire aux lèvres. Il n’y a qu’en rêve qu’on peut avoir des contractions sans douleur. La lumière du jour est trop violente pour s’y exposer directement. Entre l’ombre de tes cils, tu distingues l’ombre de Jean. Jean. Ton médecin à toi, en somme.

Tu deviens mièvre ma pauvre. De pire en pire.
Tu l’observes faire ses ronds de fumée, le regard perdu quelque part entre les nuages et les grises lignes qu’on appelle buildings. Des grizzlys de verre.

Tu refermes les yeux, cherchant dans la tiédeur de la couette la direction du sommeil. Morphée te manque, ces dernières semaines. Les jumeaux sont encore jeunes, quand tu restes chez toi, tu ne dors pas longtemps. Ce non-rythme devient presque malsain.

Tu t’y complais, pourtant. De mieux en mieux depuis que tu n’es plus seule. La nounou aide beaucoup, je veux dire, pas Parker, c’est pas comme si tu étais amoureuse ou quoi. N’est-ce pas. Ce n’est pas à leurs côtés que tu es pourtant, aujourd’hui. Tu niches ta tête dans l’oreiller pour éviter de retourner le regarder. Meh.

T’es bien, pourtant, ici. Dans cet appartement, avec lui.
Ici, veilles rêves et réveils se succèdent en suivant des séquences aléatoires.

Tu repenses à hier. A vos caresses, à sa tendresse. A vos discussions qui sous l'alcool vont trop loin dans la c*nnerie, mais où finalement rien n'est sérieux. Aux plans sur la comète qui, de grains de sable en grains de sables, finissent par ressembler à un jardin zen.
Au flou qui vous protège de tout. Ton rythme cardiaque s'accélère.

Morphée est parti. T'as raté le train. Tant pis.
T'as sorti la tête de l'oreiller, prétendant de bailler. Et lentement, t'as sorti ton petit c*l du lit.
— Y a quoi à manger ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] L'espoir inconscient

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 [Habitation] L'espoir inconscient


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.