AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 15 sur 18
La Salle Principale
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
Violet O'Toole
Serdaigle
Serdaigle

Re: La Salle Principale

Message par : Violet O'Toole, Jeu 28 Sep 2017 - 20:40


Ouf, elle me répond. Elle a encore toute ses facultés... j'éclate de rire, je me sens bien avec elle, encore plus aidée par les vapeurs vineuses. Une ombre sur la table me fait tourner la tête. Un beau sourire accueille mes yeux. Aaaah, il est revenu, trop mignon.
«Souhaitez-vous prendre une nouvelle boisson, changer de rafraîchissant? Une nouvelle tournée peut être? Ici on règle les soucis à celui qu'en boit le plus...»

Je réponds à son sourire, les yeux pétillants de... ben d'alcool, en fait. Bon aussi parce-qu'il est bien mignon. Déjà dit ? Naaaaah... Je plisse les yeux ;
«Hmm... C'était quoi ta proposition tout à l'heure...? Le Venin ? C'est quoi ? Tu nous en sers deux si c'est possible ?», oui, bon, je lui demande de nous servir avant de savoir ce qui nous attend. Je suis pas certaine que Mered tienne le coup, au pire, je boirais sa part...

HRP : Pas de soucis, uhuh ! La note est pour Violet ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Mered Adand, Ven 29 Sep 2017 - 0:28


L'autre elle se paye ma tête quoi ! Je lui sors un flow de l'espace et elle a pour seule réplique un éclat de rire. Merci les amies... Je te croyais plus joueuse que ça Violet ! T'abandonnais déjà face à la rapeuse Mered, maitresse incontestable de la scène. Déçue quoi, je réviserai mes fréquentations futures moi, méfiance envers les rousses surtout les campagnardes...

Ah ouais non ok, je compris le pourquoi. Le serveur était revenu vers nous et en voir les yeux de ma jumelle, elle n'était pas indifférente à son charme. Ah ben attends poulette ! J'suis pas ta pote pour rien, j'vais t'arranger le truc moi. Fais pas ta timide hein, je te connaissais bien !

« Oui deux Venins on a soif nous ! Et ma copine a faim aussi je crois. Si tu veux être à son menu après ton service, t'es le bienvenu. », lui lâchais-je avec un clin d’œil.

J'observais la tête de la rouquine et j'étais pliée en quatre. Pas certaine qu'elle apprécie cette affiche en public. Fallait assumer Violet, j'avais vu clair dans ton jeu !






Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Anna Schomann, Ven 29 Sep 2017 - 1:38


Réponse à Cici amour

Non je ne trouvais pas, je ne trouvais pas la porte de sortie de mon incroyable agonie. Je cherchais dans les autres, je cherchais dans les bruits et dans les rumeurs, mais je ne voyais pas en moi. En étais-je consciente, je ne crois pas. Je remettais mes cheveux derrière mon oreille, geste simple, geste inconscient, mais qui peut-être me permettrais de mieux comprendre, de mieux voir.

La compagnie de la brune me plaisait, je devais bien l'avouer. Elle se comportait peut-être comme une amie, comment le saurais-je ? Les amis je n'en avais pas eu depuis des années, se confier mettait les autres et soi-même en danger. Une chose restait tout de même en questionnement dans ma tête. Les minutes passaient et je me dévoilais sans trop comprendre, mais la femme en face pouvait être une membre du ministère que je ne le saurais pas. Me mettais-je en danger ? Les amis mettent en danger, alors les inconnues... Elle posait des questions depuis tout à l'heure, toute cette discussion et ce moyen d'avoir ma sympathie était-ce un interrogatoire masqué ? Était-elle pire que les Aurors ? Une Phénix venue me piéger ? Une Mage noire venue me tester ? Je devais rester sur mes gardes. L'air apaisé que je manifestais s'était durci en quelques secondes, le temps la douce ironise sur mon nom à vrai dire.

« On m'appelle Ciarán. »

"On". Dit comme cela on aurait dit un pseudonyme mais ce n'était pas très important. Comment prouver un nom après tout. La laissant continuer sans la quitter des yeux, j'essayais de me faire un avis sur ses propos. Étaient-ils réellement sincères en fin de compte, je n'avais pas de grande expérience en caractère humain et dénoué le vrai du faux était une tache bien difficile.

« Oui ça me parle. Le secret magique est une aberration. Mais dis moi Anna, qu'est ce que tu cherches à faire entendre au juste? Et pourquoi t'obéis? Peut-être qu'on devrait arrêter d'obéir à des gens avec qui on n'est plus d'accord, non? »

Plus les mots sortaient, plus j'avais envie de la croire, de me dire qu'elle pensait comme moi, qu'elle était de ceux qui voulaient que ça change. Sur sa dernière phrase, je noyais mon regard dans sa détermination, celle que j'avais perdue et qui me disait de me bouger. Je me laissais prendre par ce message en sous-texte qui me faisait presque penser qu'elle avait déjà bougé. Je ne craignais rien si j'exposais simplement mon point de vue sur une situation politique après tout. Dans sa question sur l'obéissance, je m'étais rendu compte que j'avais parlé de ceux dont je devais taire l'existence et sur ça, je devais vraiment rester muette.

« Nombre de créatures et d'humain piégés et rendus seuls, séparés, traités comme des objets, des déchets, ce n'est pas qu'une aberration pour moi, c'est une abomination. Enfin... J'obéis pour ne pas être vue, pour ne pas être ciblée, mais tu as raison Ciarán, peut-être devons-nous ne plus obéir. Seulement, finir à Azkaban est juste la seule issue si l'on est seul. Tu obéis toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Jade Wilder, Ven 29 Sep 2017 - 3:21


Réponse à Bubus


Passant ses mains sur son visage, Jade s'efforçait de reprendre un peu une attitude normale. C'était peut-être bête, mais elle avait tendance à s'énerver pour un rien ces derniers temps. Se prendre une averse pareille n'avait pas franchement tendance à la mettre de bonne humeur, on se demande bien pourquoi... En revanche, s'énerver dans un lieu public n'était pas vraiment dans ses projets, elle avait autre chose à faire que s'afficher inutilement. Inspirant, puis expirant doucement, la blondinette passa la main dans ses cheveux trempés. Encore un peu et elle aurait pu les essorer tel un drap après une panne de machine à laver. (ça sent l'vécu)

Jade avait beau ne pas être une adepte des bars et autres auberges, pour le coup elle se disait que ça n'était pas une mauvaise idée. Après tout elle aurait été pire que trempée le temps de rentrer, peut-être qu'après une petite collation, le soleil aurait décidé de refaire son apparition ? Et dans tous les cas, elle avait besoin de se réchauffer alors... pourquoi pas ?

Voilà, le moral revenait peu à peu. Elle n'était pas bien difficile à calmer généralement, d'autant plus pour une raison aussi futile qu'un peu de pluie. Le soleil Italien lui manquait et lui manquerait éternellement, mais la vie était ainsi faite, pour le moment il fallait s'accommoder aux caprices du temps. A vrai dire, la préfète n'avait pas réellement profité de la dernière période estivale, celle-ci était passée à la vitesse de l'éclair et malheureusement, le temps n'était pas toujours au rendez-vous. Comment voulez-vous si l'été dure deux semaines avant de laisser sa place à l'automne ? Bon, elle exagérait peut-être un peu, mais pas tant que ça au final, je vous jure !

- Bonjour blondinette au jaune seyant, que vais-je servir une pouffy trempée par une averse? Tu veux quelque chose d'alcoolisé ou non? Un jus? Une bièraubeurre ?

Léger sursaut. Perdue dans ses pensées, Jade n'avait pas fait attention au monde environnant, comme souvent d'ailleurs. C'était un peu bête par contre, ayant pris place à une table, il fallait s'attendre à ce que quelqu'un vienne prendre sa commande. Néanmoins les mots entendus lui arrachèrent un sourire en coin, ça changeait du classique "Vous prendrez quoi ?". Bon en même temps, elle n'avait pas beaucoup d'éléments de comparaison... Bref, elle était repérée. Pouffy, trempée, on ajoute quoi à la liste ? Encore, cet homme ne semblait pas être anti-Poufsouffle et Merlin sait qu'elle en avait déjà croisé. Mais euh minute, elle le connaissait celui-là !

Réalisant qu'elle scrutait son interlocuteur, Jade secoua la tête avant de réagir enfin.

- Euh bonjour ! Hm... étant donné le temps à l'extérieur, je pensais plutôt à une boisson chaude... Vous avez du chocolat chaud ?

Question idiote, tout le monde sert du chocolat chaud, sinon l'établissement en question perd quelque chose. Y'a rien de meilleur au monde qu'un bon chocolat chaud, surtout quand le temps n'est pas au rendez-vous. Mais cruche, tu as la carte là, devant toi ! Un petit coup d'oeil furtif et un grand sourire ensuite. Allez, pour une fois elle avait envie de se montrer déraisonnable.

- Ah et avec, je vais prendre un goûter. Enfin un dessert. La gaufre avec de la chantilly, si ça ne vous dérange pas !

Banane, il est là pour ça s'pèce de cruche. C'était fou ce qu'elle pouvait être maladroite quand il s'agissait de parler à des gens, qu'elle les connaisse ou non c'était la même galère généralement: incapable de se montrer naturelle tout d'abord. Soit trop timide, soit trop maladroite, dans tous les cas elle se trouvait pathétique. En plus avec son accent marqué, il n'était pas rare d'entendre quelques moqueries ou de voir quelques rictus en coin, dans le meilleur des cas. Espérons que le jeune homme se montrerait indulgent. Aucune raison, puisque si sa théorie et sa mémoire étaient bonnes, Jade était persuadée qu'il était également Poufsouffle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ciarán A. Merrow
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: La Salle Principale

Message par : Ciarán A. Merrow, Ven 29 Sep 2017 - 19:55


Réponse à Annachat


L'expression du visage d'Anna changeait régulièrement, témoignant du nombre arrassant de pensées qui devaient traverser son esprit. L'alcool aidant, il semblait difficile pour elle de cacher ses sentiments. Mais Ciarán n'arrivait pas encore à lire dans l'esprit des gens, alors, elle ne pouvait que supposer. À dire vrai, elle aurait pu supposer, si seulement elle en avait eu envie. Hors, ce n'était pas le cas.  Elle, tout ce qu'elle voulait, c'était la rallier à sa cause.  

D'un geste doux en apparence, et alors que la jeune adolescente tentait de mettre des mots sur ce qui se passait dans sa tête, la vélane lui servit un nouveau verre d'eau du bout de sa baguette. L'alcool devait laisser tranquille son interlocutrice. Que cette discussion prenne un ton sérieux, car leur parlote initiale prenait un tournant de plus en plus intéressant, à mesure que les secondes s'écoulaient. Et, à dire vrai, Ciaràn se surprenait à boire les paroles de celle qui lui faisait face.

— Moi aussi je me sens coincée souvent, comme une bête en cage qui tourne en rond, frôlant incessement les murs faits de grillage.

Quelques secondes, un silence.

— Mais tu sais, Azkaban, on en ressort vivant.

La Merrow laissa cette phrase en suspens sans vraiment le vouloir. Perdue dans ses pensées, elle regardait Anna, qui semblait laisser partir pour la première fois tout ces mots pesant son coeur. Ciarán la sentait soulagée de dire tout haut ce qu'elle se forçait depuis si longtemps à taire. Pour cette raison, elle devait en profiter. Demain, tout serait peut-être terminé.

— Tout ça pour dire que tu n'es pas toute seule. Je ne suis pas toute seule. On est plusieurs.

Elle pensait à ce mouvement qui s'était spontanément créé au Ministère, la dernière fois. À ces personnes qui avaient exprimé plus ou moins habilement leur mécontentement du pouvoir en place.

Ciarán plongea ses yeux dans ceux d'Anna, cette fois-ci.
Elle semblait avoir de la rancoeur, elle aussi.

— Arrête d'obéir avec nous, posa-t-elle dans un mélange d'assurance et de douceur.

Ce n'était pas une question, ni même un ordre. Juste l'offrande d'une possibilité de changer sa vie.
Plus ils seraient nombreux à le vouloir, plus ils pourraient rire.
Revenir en haut Aller en bas
Mary Drake
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Mary Drake, Ven 29 Sep 2017 - 21:13


Chaton and MwAtié


Elle boit depuis longtemps ma MwAtiée. Un peu beaucoup. J'dis rien, je la laisse faire, et même que, quand il faut, j'apporte des verres. Je l'aime bien ma MwAtié. Avec elle c'est je suis elle et elle est moi. C'est bien comme ça. Mais je laisse faire, je n'aide pas, peut-être que je dois, je ne bouge pas. Je retourne en cuisine, je sers d'autres clients. Je n'y fais plus attention, même si parfois des regards sont jetés ici et là. Faut dire que j'y tiens, et qu'en quelque sorte, plus elle boit, plus je suis bizarre moi aussi. C'est ça, être une MwAtié après tout. Pourtant je dandine pas trop, alors c'est positif au final. Assise par terre, cachée par le comptoir, je me mets à dessiner des papillons dans le vide. C'est plutôt chouette. J'm'oublie un instant, j'oublie l'extérieur, je vis ma vie de papillon solitaire. Il voltige autour des tables, des bouteilles, des verres. Des verres... Pourquoi y'en a un qui vole tout seul ? Debout, d'un saut, qui a fait ça ?! Oh oh oh oh oh.... Le coeur qui tambourine, les mains tremblent. Un sourire s'élargit. Mais je ne fais rien pour le moment. Hop, vite la cuisine.

Je cherche des trucs pour remercier mais je trouve pas assez. Alors une tarte, c'est simple c'est doux et c'est fruité. Courir partout, choisir. Je fais une tarte avec plein de part d'autres, comme ça, j'ai un résultat trop bien qui consiste à avoir douze goûts différents. Puis je vais à leur table, regard aux yeux brillants. Déposer, sourire. Bonjour, bienvenue à la tête de Sanglier. J'espère que ça va mieux MwAtié et vous.... Les yeux fixent Chloé, celle qui m'a aidé, celle qui a réussi à faire fuir la bête. Un peu. Contente de vous revoir. Je peux vous servir autre chose que de l'eau ? Coup d'oeil vers une fenêtre. Heureusement qu'elle est intacte.

Ok c'paouf et si faut changer quelque chose pas de problèmes ♥
Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Anna Schomann, Sam 30 Sep 2017 - 16:37


Réponse à MwA et Charán

Oui, tenter seule de venir au milieu des moldus, agitant sa baguette en lançant des Lévicorpus pour démontrer l'existence de notre monde, de celui caché, était une chose bien facile et à la portée de n'importe lequel d'entre nous. Seulement, quelques minutes suffiraient à effacer la mémoire des concernés juste après avoir recueilli toutes les informations sur le sorcier dans l'illégalité et lancer un avis de recherche. Quand l'on est seul, on devient chaque minute moins libre.
Cette liberté ôtée, elle disait la ressentir, la comprendre. Elle me faisait part de son ressenti, prouvant à l'ado sceptique que j'étais qu'elle avait déjà songé à la question. Sa seconde intervention me laissa dans un sentiment bien étrange, un lourd poids s’abattait sur moi, le temps s'était arrêté quelques secondes. Je laissais alors la brune dans ses pensées. Elle me regardait, mais semblait être emmenée dans un autre temps, un souvenir. J’hésitais entre deux théories, soit elle connaissait quelqu'un qui y avait mis les pieds, soit elle-même y était passé.

« Tu y es allée... »

Murmurant cette phrase comme une pensée, je ne savais dire si ma sorcière avait entendu ma vérité.  La brune repris alors son laïus pour faire passer la discussion dans une tournure très particulière. Elle me parlait d'un mouvement, où ils étaient plusieurs, qu'ils avaient cessé d'obéir et de se soumettre aux ordres. De qui parlait-elle ? Était-ce ces même personnes que j'avais en tête ? Avais-je face à moi un nouveau masque... Ne prenant pas de risque, je voulais lui poser la question directement, sans dévoiler ma position par rapport à l'Ordre Noir, mais simplement comprendre.

« Tu es une Man... »

« Bonjour, bienvenue à la tête de Sanglier. J'espère que ça va mieux MwAtié et vous...  Contente de vous revoir. Je peux vous servir autre chose que de l'eau ? »

Sursaut, je m'étais fait peur... pourquoi débarquais-je comme cela, sans prévenir... En même temps j'aurais dû être au courant de ma propre intervention. Il s'en était fallu de peu pour que ma MwAtié n'entende des propos qui nous séparaient. Regardant alors le verre d'eau que m'avait rempli Ciarán, je tournais les yeux vers celle qui m'avait vu tomber dans cet état durant la soirée. *Mary, ma douce, ma folle, est-ce ma fin que tu cherches ?* pensais-je amusée.

« Pour moi, ce verre me suffira. Dis-je en montrant l'eau. Merci MwA. »

Accompagnant mes mots d'un regard tendre envers mon reflet, je passais mes yeux vers Ciarán, peut-être voulait-elle quelque chose de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Azaël Peverell, Sam 30 Sep 2017 - 16:42


Arty

Un mois qu'Arty sort avec une carotte. Tu devrais peut être le prévenir que sa copine cherche à s'enterrer sur son temps libre. Le problème étant que t'as fait exactement la même chose, donc t'es pas hyper bien placé pour considérer ça comme un comportement déviant. A ta décharge, t'étais quand même dans un sacré état ce soir là, et tu ne te souviens plus de grand chose à part de la carotte, de ta soeur étoilée radis et du magnifique ciel étoilé au dessus de votre tête. Ouais, c'était une soirée étrange. Tu t'es même déplanté à un moment donné, mais t'as un peu de mal à remettre ce qu'il s'est passé. Bref, autant dire que tout ça, c'est du passé. Après tout, si la copine d'Arty est serveuse ici, c'est qu'elle ne se prend pas pour une carotte à absolument chaque moment de sa vie. Sans doute une bonne chose.

T'engloutis tes dernières frites et ton dernier bout de viande. Et tu passes directement à la gaufre. C'est vachement bon. T'es persuadé que si c'était Lestrange qui t'avait servi, tout le repas aurait été totalement immangeable. Au moins, là, tu te régales. D'ailleurs, Arty semble avoir goûté tout ce dont il avait envie. A présent, tout ce qui reste sur la table va servir à refaire la déco de l'endroit. Ou les fringues des clients. Bah oui, c'est vachement plus drôle si les gens se retrouvent couverts de nourriture, ça paraît relativement évident. Alors que tu mâches ta dernière bouchée, Arty semble s'impatienter. Comme s'il attendait ce moment depuis votre arrivée. Ou au moins depuis que l'idée lui a traversé l'esprit. T'esquisses un sourire et finis ton cocktail cul sec.

- Ouais, j'suis prêt, donne tout c'que t'as, y'a du boulot ici !

Il a dit qu'il te couvrait. Tu sais pas bien ce que ça signifie. Parce que jusqu'à présent, t'as surtout eu l'impression que c'était toi qui assurait ses arrières. Mais bon, peu importe. Tu te doutes bien qu'Arty ne te lâchera pas sur un coup de tête, il aime beaucoup trop faire des conneries pour ça. Et si il y a bien une chose avec laquelle t'es d'accord avec lui, c'est que, faire les cons, c'est vachement mieux à deux. Et puis, il y a plus d'idées dans deux têtes que dans une seule. Sans compter qu'à ce rythme là, vous allez vraiment devenir connus pour vos méfaits. Et ça, c'est hyper stylé. Enfin, tant que les conséquences ne se font pas trop trop ressentir quoi. Ce qui est le cas jusqu'à présent.

Tu regardes la sauce au fond de ton assiette et ne perd pas une seconde de plus. D'un geste précis, l'assiette vole pour aller s'éclater contre un mur dans un fracas de bris de verre. Une magnifique tâche de sauce sur le mur se met à dégouliner légèrement et ton sourire s'agrandit. Que la fête continue ! Tu chopes un croissant et l'émiettes au sol. La base, c'est pour faire un cadeau à ton pote.

- T'as vu, ça fait des confettis comestibles !
Revenir en haut Aller en bas
Albus Lupin
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Albus Lupin, Sam 30 Sep 2017 - 21:39


Réponse à Jadou♥


La Poufsouffle sursaute et me dévisage, un instant, puis longuement... Trop longuement... Hey mais stop là! Elle s'arrête dans un nouveau sursaut... Euuuh... Tu peux m'entendre? Ca se trouve c'est la déesse des pouffys? Ou simplement elle est légilimens... A cet âge? Wow, elle est forte, incroyable! Ou sinon elle s'est juste rendue compte qu'elle était en phase complet et qu'elle devenait trop bizarre pour un inconnu! Enfin un semi-inconnu... Elle me dit quelque chose... Peut être juste de visage mais j'ai d'étranges flash backs... Des plumes qui volent au vent et des cris, de joie ou d'amusement... C'est quoi ça? Où l'ai-je déjà vu alors?...

Elle me demande une boisson chaude et une jolie gaufre aussi jaune qu'elle avec une point de chantilly! Mais bizarrement la demoiselle semble perturber fronçant limite les sourcils. Comment ça si ça me dérange? C'est mon job voyons et je prends d'autant plus de plaisir à servir les jaunes! Peut être cette légère maladresse mélangée à un magnfiique soupçon de timidité l'a perturbe, c'est dommage mais c'est hilarant d'un point de vue extérieur! Je fais un petit rictus bienveillant et je m'exclaffe:

"Oh bien sûr que ça m'embête! Je ne veux surtout pas te servir! Une fille de ma maison, beurk! Un gérant jaune servant une jeune jaune! Pfiou, ouste, plus de jaunes ici! Je suis allergique et je ne te serre pas! Jamais!!"

Après cette comédie extrêmement bien jouée par le plus merveilleux des acteurs avec un corps d'Apollon, je me décide à lui pousser légèrement l'épaule:

"Je rigole pouffy, je vais te chercher ça de ce pas mais avant ça..."

Je sors ma baguette et la vise au niveau du buste puis je prononce ces mots distinctement avec un coup de poignet ample et élégant:

#Consectetuer Dryer

"Voilà, te voilà toute sèche! Hors de question que tu sois malade: Imagine tu pourrais plus bosser après!"


Je rigole doucement et m'en vais lui préparer sa boisson chocolatée accompagnée de la gaufre divine supplément chantilly et bonne humeur!


Réponse aux myrtilles

Je souris et attende leurs réponses. Comme d'habitude, c'est la même qui prend la parole, elle me demande ce qu'est le Venin? Mouhahahah money money money, must be funny, in the rich man's world!! C'est le jackpot!! Deux cadavres, deux!

Je prends un malin plaisir à préparer le  cocktail dans ma tête puis je leurs explique:

"Alors déjà tu aimes le chocolat? Bien sûr, tout le monde aime le chocolat! A part mon pote Paul mais no problem il compte pour du beurre! Alors du coup t'as du cacao, de l’absinthe hein par ce qu'il faut pas que vous teniez debout à la fin... Du xerès aussi, au cas où si vous êtes résistantes à l'alcool... Puis on met tout ça dans un long verre, limite une flute de champagne accompagnée d'un zeste de Jalapeno et du chili! Bien sûr c'est un peu plus cher mais celle qui survit à cette boisson est la grande gagnante toute catégorie! Donc parfait je vous en serre deux!"

Oooh merveilleux, elles le prennent... Eeeeexcellent! Mais l'autre muette parle enfin en ma présence pour dire... Que quoi? Hein?? Elle a faim? Comment ça après mon service? Attendez deux minutes je suis plus sur le marché des transferts moi! C'est fini le mercato de mon côté, je suis pris chez une autre équipe, à vie j'espère... ( Ange :3 )

Je rigole gêné et reprend la parole:
"C'est bien gentil mes demoiselles mais je ne suis pas libre désolé, il y a quelqu'un dans ma vie mais vous n'aurez pas de mal à trouver quelqu'un, surtout si vous tenez pas debout haha"

Je fais un léger clin d'oeil:

"Ceux sont des petits vicelards à Poudlard alors si vous avez vraiment faim, vous n'aurez qu'à vous balader dans les couloirs!"

Je rigole à ma propre bêtise et retourne à mon comptoir, préparation de venins en cours, veuillez patienter...
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Jade Wilder, Dim 1 Oct 2017 - 1:11


Réponse à Bubus
LA accordé



- Oh bien sûr que ça m'embête! Je ne veux surtout pas te servir! Une fille de ma maison, beurk! Un gérant jaune servant une jeune jaune! Pfiou, ouste, plus de jaunes ici! Je suis allergique et je ne te serre pas! Jamais!!

Sourire en coin. D'accord, celui-là elle l'avait mérité. Même en se rendant compte de ses bêtises, Jade ne pouvait les empêcher et ça menait régulièrement à des situations comme celle-là. Fort heureusement, son interlocuteur semblait bien prendre son attitude un peu bête, ce n'était pas toujours le cas. Les moqueries étaient les plus régulières, rapidement suivies par le mépris. Oui, la blondinette en avait vu un peu de toutes les couleurs au fil de sa courte vie, plus encore lorsqu'elle était incapable de faire une phrase correcte en anglais. Elle se souviendrait sans doute éternellement de cette enflure de professeur qui s'était moqué d'elle et l'avait ridiculisée. Honnêtement, elle ne savait pas où il se trouvait à ce jour et... rien à faire, en fait. Tant que c'était loin d'elle et de ceux qu'il avait mis en dangers, ça lui convenait !

Bref, là n'était pas le sujet puisque celui-ci prenait bien son attitude. En plus, elle avait apprit quelque chose: il était effectivement Poufsouffle ! Héhé, pas si nulle que ça la mémoire des visages hein ! Enfin bon, restait encore à savoir où elle l'avait vu. Pas à l'école, ils n'avaient pas pu s'y croiser étant donné les années qui semblaient les séparer. Alors où ?

- Je rigole pouffy, je vais te chercher ça de ce pas mais avant ça...

Coupée en pleine réflexion, Jade n'eut pas le temps de réagir, sinon nul doute qu'elle se serait levée d'un bond et aurait dégainé sa baguette à ces simples mots. Oui, elle était flippée dans le genre, avec tout ce qu'il avait pu se passer ces derniers mois, on peut l'excuser. Mais non, elle ne réagit pas et étant donné ce qui suivit, heureusement.

- #Consectetuer Dryer

La seconde suivant le sort prononcé, Jade se sentit moins lourde et plus à l'aise, aussi. Ses vêtements étaient secs soudain, comme si elle n'avait jamais été frappée par l'averse battant son plein au dehors. Qu'est-ce que... ah oui, la magie. Mais pourquoi avait-il fait ça ? Oui oui, la demoiselle avait bien du mal à se dire que quelqu'un pouvait aider... pour aider. Les lèvres en mode poisson rouge muet - parce-que les poissons rouges parlent, c'est connu - Jade regarda l'inconnu sans réagir plus que cela.

- Voilà, te voilà toute sèche! Hors de question que tu sois malade: Imagine tu pourrais plus bosser après!

Sourcil haussé, tête de nouveau secouée alors que la blondinette voyait l'autre partir lui préparer sa commande. Mais qu'est-ce que...? Ok, ce serait une bonne chose qu'elle arrête de buguer là, ça ne l'aidait pas dans la situation présente. Passant sa main sur ses vêtements, Jade constata ce qu'elle avait déjà deviné. Tout était parfaitement sec ! Elle connaissait ce sort d'ailleurs, mais n'avait jamais eu à l'appliquer. Ou n'y avait jamais pensé, au choix. Quelle idiote, elle aurait dû y penser, heureusement que cet homme l'avait fait pour elle, ainsi passerait-elle peut-être moins pour une idiote. Elle avait beau être une sorcière, les réflexes n'étaient pas du tout présents. Après quelques secondes de réflexion, Jade réalisa qu'elle ne l'avait pas remercié. Quelle idiote ! Il allait falloir réparer ça, de toute façon il allait repasser par là. En attendant, elle chercha encore et toujours d'où venait ce déjà vu. Il n'y avait pas trente mille solutions, si ce n'était pas Poudlard, c'était en dehors de Poudlard. Croiser un pouffy en dehors du château pouvait arriver, mais pas tous les trente-six du mois. La PP ! Ouiiii, Jade venait d'avoir une illumination ! La Pouffy Pyjama Party avait réunit bon nombre de Poufsouffles, y compris des adultes. Pas la peine de chercher plus loin. Quelques bribes lui revenaient, cette soirée étrange dont elle ne se rappelait même pas la fin. Grand sourire tout de même, alors que le jaune revenait avec sa commande.

- Je vous ai déjà vu ! A la pyjama party des Poufsouffles, nous vous avions invité !

Très formel tout ça, c'était Jade en même temps, elle ne tutoyait autrui qu'en ayant eu son autorisation préalable. Réalisant son impolitesse, la préfète se mordit la lèvre.

- Oh et euh... merci pour les vêtements... Je n'y avais pas pensé.

C'est ça, passe bien pour une idiote de la pire espèce, continue c'est pas grave.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis O'Toole
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Artemis O'Toole, Dim 1 Oct 2017 - 11:52


Zaza

En regardant autour de lui, effectivement, il ne pouvait pas avoir plus raison que ça. La Tête de Sanglier, c’était malheureux, mais plus pour très longtemps. Surtout qu’Aza venait de lui laisser carrément carte blanche en lui disant de donner tout ce qu’il avait. Et ce n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Il ne fallait pas lui répéter deux fois qu’il pouvait faire ce qu'il voulait. Et puis d’un coup, l’assiette du Serpentard vole s’écrabouiller contre le mur, laissant une époustouflante trace de sauce. Arty applaudit, game on. Il réfléchit, pense à toutes les possibilités, pour l’instant il n’utilisera pas sa baguette, ça monterait sûrement crescendo, puis il ne fallait pas non plus trop effrayer les clients. Déjà il avait entendu des petits cris de désapprobation, mais ça le fait sourire, toujours provocateur.  Alors il est là, à plisser les yeux et à regarder autour de lui pendant deux ou trois secondes, quand son regard commence à pétiller devant les confettis d’Azaël. Glorieux et « Magnifique ! » lui qui aimait tant les confettis, symbole peut-être même, de la relation qui unissait les deux garçons. Des miettes qui se répandent sur le sol, c’est le coup d’élan d’Arty. D’un bond, il se retrouve debout sur sa chaise et lève les bras, histoire d’essayer de calmer la salle de l’auberge, un peu.

- Ceci n’est pas un braquage ! Restez sage et tout se passera bien !

Oui, il aimait beaucoup ce rôle de brigand qu’il se donnait, pour avoir la classe. Puis si quelqu’un voulait par bonheur, se joindre à eux dans cette entreprise fabuleuse, grand bien lui fasse, ils n’étaient pas fermés, bien au contraire. Puis bon, il avait un petit peu enjolivé les choses, tout n’allait pas réellement bien se passer, c’est juste que la situation allait devenir extrêmement drôle. Néanmoins, quelque chose changeait avec ce coup-ci, ils avaient un véritable public, des gens pour les regarder, il fallait donc que les deux garçons donnent le meilleur d’eux même, création d’une véritable œuvre d’art. Il regarde alors sa table, il y a tellement de choix, il ne sait pas trop par où commencer, trop de pression là, soudainement.
Mais il fallait suivre son instinct. Alors il s’empare soudainement de l’œil des grées, avec la main, pas de chichis. De la taille d’une balle de baseball, il envoie la pâtisserie valdinguer sur une fenêtre, un peu plus loin. Il devenait particulièrement doué en tir, il fallait au moins lui reconnaître ça. Le mieux, c’était aussi le côté coulant du colis de framboise sur cette fenêtre dorénavant toute mignonne.

Mais il ne pouvait pas s’arrêter là, sinon on allait le considérer comme un petit joueur, alors il s’empare du bout de la main de sa coupe de glace, terminée certes, mais il restait toujours un beau fond de glace fondue. Le Poufsouffle fait alors des moulinettes avec son bras afin d’envoyer du jus de glace un peu partout autour de lui, en riant. Il allait certainement tacher ses propres vêtements, mais qu’en avait-il à faire exactement ? Il espérait juste de pas avoir touché son pote au passage, sinon, la colère serait terrible.
Pourtant, pas vraiment le temps de penser à ça, s’il y avait une chose qu’il avait apprise, c’était que les coups ne pouvaient durer. Trop de chances de se faire attraper, trop de chances de se faire obliger à nettoyer. Ça devait être ça le but de cette opération : ne pas nettoyer. Et parce que la communication c’est important dans le travail d’équipe :

- Ah, Aza, je te préviens, je ne nettoie pas cette fois, no way, si on me le demande, je le jure, je boude et je me mets en colère.


Étonnant cette mauvaise foi. Mais au moins l’autre était prévenu, qu’Arty refuserait absolument. Puis c’est-à-dire qu’on pourrait croire que s’il ne voulait pas faire le ménage, il ferait un effort pour ne pas salir, saccager et bordeliser la Tête de Sanglier, mais ça, ça demandait un peu de réflexion, et Arty ne réfléchissait que pour la partie bêtise, les conséquences, ça ne l’intéressait pas. Tant qu’il n’en faisait pas les frais en fait.
Bon, puis il ne fallait oublier aucun côté de la salle principale de l’auberge, fenêtre, check, mur, check. Le Jaune & Noir leva les yeux vers le plafond, parfait. Il choppe sa merveilleuse crêpe et la balance en l’air avant de sauter de sa chaise et de retomber allègrement sur le sol. Pas question de se prendre sa propre crêpe sur le crâne, quoi que, ça aurait pu faire un brillant couvre-chef. Mais ce qui était absolument génial, c’est qu’avec la garniture, la crêpe resta collée au plafond. Décidément, l’hygiène de cet antre laissait à désirer.

Il tourne alors sur lui-même, inspecte. Ils étaient restés très sages pour le moment, il fallait que ça change. Sans hésitation, il reprend Odette de la poche de sa veste et la pointe sur les alentours, il allait devoir faire un choix. Et la magie, c’était ce qu’il y avait de plus explosif.

- Il faut que ce soit notre chef-d’œuvre dude !
Revenir en haut Aller en bas
Ciarán A. Merrow
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: La Salle Principale

Message par : Ciarán A. Merrow, Dim 1 Oct 2017 - 16:50


Réponse à Anna
LA de Mary


Les mots allaient, partaient, mais ne revenaient jamais. Chaque parole semblait glisser dans les oreilles d'Anna pour ensuite se perdre dans le tourbillon d'une machine infernale qui analysait toutes les lettres, une par une, pour donner un sens à ses phrases. Ciarán attendait un déclic. Quelque chose qui la laisserait penser qu'enfin, l'adolescente devant elle se laissait prendre au jeu et la suivrait partout où elle irait. Au lieu de ça, la jeune sorcière commença deux phrases qu'elle ne finit pas. La vélane, elle, avait adopté un air sur son visage se voulant encourageant, presque souriant. Mais rien n'y faisait. La deuxième fois qu'elle tenta d'exprimer ses pensées, elle fut interrompue par Mary. Heureusement, le mot Mangemort n'avait pas été totalement prononcé.

Oui, cette même Mary qu'elle avait trouvé, un soir, une nuit, dans l'Allée des Embrumes. Cette même adolescente qu'elle avait voulu sauver. Mary. Celle qui lui rappelait tant cette petite soeur qu'elle avait perdue. Troublée pendant un instant, la Merrow tenta tant bien que mal de se reconcentrer sur l'instant présent.

— Mary... Contente de voir que tu vas bien.

Mais elle était si malhabile avec les gens qu'elle ne trouva pas quoi rajouter d'autre. Il y avait pourtant tant de choses qu'elle aurait aimé lui dire.

— Je prendrais bien un Brandy Alexander, s'il te plait.  

Elle sentait le regard d'Anna peser sur elle. Il était lourd de question. Si lourd que Ciarán avait du mal à le supporter. Alors, sitôt que Mary s'éloigna pour retourner derrière son bar, la brune reprit précisément là où sa jeune interlocutrice s'était arrêtée. Elle ne pouvait plus faire demi-tour. Et puis, la confiance engendre la confiance. On l'obtient quand on l'accorde. Pas vrai?

— J'y suis allée. Je l'ai été.  

Ce n'était pas dans ses habitudes de parler de son passé aussi facilement. Mais ce soir, c'était pour la bonne cause. Et avec un peu de chance, Anna allait oublier.

— Je n'ai plus rien à voir avec eux , murmura la jolie brune. Et je ne veux plus rien avoir avec eux. Même si... ce n'est pas quelque chose qu'on peut vraiment effacer , pensa-t-elle en grattant son bras gauche par réflexe. J'ai envie de révolution, mais je ne veux plus me cacher. Et on est plusieurs à vouloir enfin revendiquer haut et fort ce qu'on pense. On est plusieurs à être comme toi. Alors t'attends quoi?  
Revenir en haut Aller en bas
Albus Lupin
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Albus Lupin, Lun 2 Oct 2017 - 19:07


Réponse à Jadou ♥


A peine le temps de revenir pour lui donner sa commande qu'elle m'intercepte, un peu de réactivité ça fait pas de mal. Hein, quoi? Awouiiii la soirée poufsouffle aux halles! Wow ça fait un baille, c'est pour ça que j'ai eu une vision avec des plumes qui volent... Bataille d'oreillers! Je pose le plateau sur la table et distribue la petite assiette accompagnée de son mug. Elle finit par me remercier un peu gêner, haha mais ce n'est rien! C'est mon devoir de gérant, faut bien que mes clients soient correctement traités sinon ils vont jamais revenir! Vous imaginez? Je gagnerais plus rien moi! Déjà que je gagne pas grand chose alors là! Haha la crise magique... Ouais elle existe! Pshut d'abord j'ai raison. Ah zut je phase un peu actuellement, peut être faudrait que je lui réponde, elle va finir par croire que je suis étrange... Pas si tôt s'il vous plaît...

"Oh oui je m'en souviens!! Tu es bien la préfète alors?! C'est bien ce qu'il me semblait, j'avais quelques flashbacks... Jade c'est ça? Tu dois plus trop te souvenir de moi, ça fait un bout de temps... Je suis Albus Lupin mais tu peux m'appeler Albus et même me tutoyer... Après je vais me sentir vieux haha!"

Je regarde autour de moi, tout le monde est servi ou ivre mort alors autant en profiter pour discuter avec miss pouffy. Je m'assieds en face d'elle et la regarde en souriant:

"Alors comment trouves-tu ton goûter? Pourquoi es-tu sortie aujourd'hui?"

Je joue en tapotant mes doigts sur la table un à un le plus rapidement possible. J'espère que c'est pas trop déplacé pour la jeune fille, ça et le fait que je vienne l'aborder comme ça. Mais vaut mieux être proche de ses clients, c'est la meilleure chose à faire, de plus ça peut vite devenir une amie! Bref je t'écoute pouffy!

Conso:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Jade Wilder, Lun 2 Oct 2017 - 20:08


Pendant que la jeune fille sirotait son chocolat chaud avec délice, une longue réflexion semblait avoir lieu du côté de son interlocuteur. On aurait presque dit elle-même, quelques minutes auparavant, décidément. Quasiment sûre de l'hypothèse qu'elle avait lancé, la blondinette espérait tout de même ne pas s'être trompée. Vous imaginez vous ? Dire à quelqu'un que vous l'avez vu quelque part et que sa réponse soit "Euh non, j'y suis jamais allé". Malaise. Heureusement, ses mots semblaient avoir l'effet inverse et le visage masculin s'éclaira bien vite.

- Oh oui je m'en souviens!! Tu es bien la préfète alors?! C'est bien ce qu'il me semblait, j'avais quelques flashbacks... Jade c'est ça? Tu dois plus trop te souvenir de moi, ça fait un bout de temps... Je suis Albus Lupin mais tu peux m'appeler Albus et même me tutoyer... Après je vais me sentir vieux haha!

Ouf, soulagement, elle ne s'était pas trompée ! Jade n'avait pas une excellente mémoire des visages, mais en ce qui concerne cette fête, les personnes présentes ne pouvaient être oubliées. Ça avait été un moment tellement joyeux et spontané, comment l'oublier ? En revanche, elle ne se souvenait pas du nom de son interlocuteur - bah oui on peut pas tout avoir - le fait qu'il se présente fut presque un soulagement. Albus Lupin... Oui, elle se souvenait de lui et de son déguisement aussi d'ailleurs. Depuis cette fête, la préfète associait parfois certains visages à certains costumes. Il faut dire que certains s'étaient vraiment lâchés. Souriant face à ce souvenir agréable, la blondinette hocha la tête.

- Oui c'est ça, je suis Jade Wilder, une des préfètes ! Je me souviens que tu étais à la pyjama party, c'est certain.

C'était déjà un début non ? Bon, c'était assez évident aussi puisqu'ils avaient invité un maximum de jaunes à cette fameuse fête pour que tous puissent profiter de leur beau doublé. Beaucoup de choses avaient changé depuis, elle-même était bien moins innocente, mais la vie est ainsi faite...

- Alors comment trouves-tu ton goûter? Pourquoi es-tu sortie aujourd'hui?

Écartant la tasse de ses lèvres, Jade fit en sorte de retirer la mousse de lait qui les ornaient, décidément, une vraie gamine. Un sourire éclatant s'ensuivit.

- On peut rarement se tromper avec un chocolat chaud ! C'est la base. Mais il est très bon merci, par contre je n'ai pas encore goûté la gaufre !

Ce choix pouvait paraitre tellement bête. Rien de plus moldu comme goûter, mais elle avait grandit avec ce genre de plaisir en fait. Alors pourquoi s'en priver aujourd'hui ? Un jour elle tenterait des choses plus extravagantes, plus "sorcières" également, mais pour l'heure la jeune fille avait uniquement besoin de réconfort après la rafale qu'elle s'était récolté. D'ailleurs, elle haussa les épaules doucement.

- Oh je me promenais un peu, j'avais envie de sortir. Poudlard n'est pas très apte à la concentration en ce moment.

Oui non, elle ne digérait toujours pas le capharnaüm quotidien en cours. Bref.

- Je voulais profiter du beau temps mais... j'ai mal choisi mon moment je crois !

Petit rire alors qu'elle montrait ses vêtements désormais secs. Ce n'était pas le meilleur moment pour une sortie apparemment, mais comment aurait-elle pu le savoir ?

- Et v... tu travailles ici depuis longtemps ? Je ne viens pas souvent...

Évitons de dire "jamais", ça serait un peu vexant.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Albus Lupin
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Albus Lupin, Mar 3 Oct 2017 - 21:33


Jade prit une grande gorgée de sa boisson chocolatée, s'essuya les lèvres de la légère mousse qui lui faisait une magnifique moustache et prit la parole:

"On peut rarement se tromper avec un chocolat chaud ! C'est la base. Mais il est très bon merci, par contre je n'ai pas encore goûté la gaufre !"

Hahah ça fait plaisiiiir!! Bouuum le Choco de Bubus il est excellent! Alors? Tu vas faire quoi? Bah rien et tu bois! La jeune femme avait toujours un sourire aux lèvres depuis quelques instants qui illumina sa bouille d'ange. J'en souris et me redresse pour mieux l'écouter. La jeune femme haussa lentement les épaules.

"Oh je me promenais un peu, j'avais envie de sortir. Poudlard n'est pas très apte à la concentration en ce moment."

Haha je comprends bien! Sacré poudlard! Les années folles mais pourtant dans mes souvenirs elle était plus dans le délire étude la préfète. Je la regarde avec malice et me laisse enivrer par le parfum de la conversation. Entre poufsouffles on se comprend. Ah oui pas le bon temps pour sortir? Elle montre ses vêtements secs, haha je comprends mieux.

"Pas tellement tu sais, regardes maintenant on fait retrouvailles! Haha t'en es pas heureuse?"


Je lui tire la langue et rigole un bon coup, la laissant continuer sur sa lancer, tranquillement. Haha elle ne vient jamais donc? Moi non plus! Ca tombe bien! Non j'exagère un peu, c'est déjà ma deuxième soirée! Wow!

"Non non, je suis gérant de la Tête de Sanglier que depuis quelques semaines mais je suis pas au comptoir tout le temps, ouais on peut dire que t'es une chanceuse toi! Avant j'étais auror mais ça fait un petit bout de temps déjà, ça passe vite hein? Faut essayer de le rattraper ce maudit temps! Ou au moins profiter de ce que l'on aime!"


Un petit sourire en coin, une petite pensée en tête, une petite personne dans le coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Jade Wilder, Mer 4 Oct 2017 - 3:30


Réponse à Bubus


- Pas tellement tu sais, regardes maintenant on fait retrouvailles! Haha t'en es pas heureuse?

Et voilà que le dénommé Albus lui tirait la langue ! Bah voyons, pour qui se prenait-il celui-là ? Étonnamment, sa bonne humeur était contagieuse et Jade se prenait au jeu. En règle générale, la blondinette aurait pu plutôt mal le prendre, mais l'humour un peu maladroit du jaune avait un côté attendrissant. Alors, avec un sourire malicieux, la préfète haussa les épaules.

- Oh moi tant qu'il y a quelque chose à manger...

Pour le coup elle exagérait vraiment puisque, même en étant gourmande, elle n'était pas non plus obsédée par les bonnes choses. Quoi que, pour le coup il était assez difficile de résister au charme de cette gaufre dont elle picorait la chantilly depuis quelques minutes déjà. C'était une de ses manies, manger d'abord la chantilly avant de pouvoir croquer à pleines dents dans la gaufre elle-même. Ce qu'elle ne tarda pas à faire d'ailleurs, en écoutant le discours d'Albus.

- Non non, je suis gérant de la Tête de Sanglier que depuis quelques semaines mais je suis pas au comptoir tout le temps, ouais on peut dire que t'es une chanceuse toi! Avant j'étais auror mais ça fait un petit bout de temps déjà, ça passe vite hein? Faut essayer de le rattraper ce maudit temps! Ou au moins profiter de ce que l'on aime!

Tic. Auror ? Jade n'en avait pas rencontré beaucoup des Aurors, mais en avait entendu parler assez souvent. Notamment de leur incompétence, pour certains. L'Italienne n'était pas du genre à se fier aux ragots, sauf lorsque ceux-ci venaient d'une attaque qu'elle avait subit personnellement et dont une personne de confiance lui avait raconté les détails. L'attaque de Poudlard, encore récente dans tous les esprits, même si celle-ci commençait à dater un peu. Était-il encore Auror à ce moment là ? Était-ce lui donc l'abjecte attitude ne lui avait aucunement échappée ? Il vaudrait mieux que ça ne soit pas le cas.

- Tu étais là pendant la dernière attaque de Poudlard ?

Oui, elle était cash. Et oui, dernière puisque c'était loin d'être la seule. A croire que ce havre de paix qu'était censée être l'école de magie n'existait plus réellement. Elle-même ne s'y sentait pas réellement en sécurité après tout ça. En même temps, quand on a été attaquée en plein cours par un dégénéré, il est difficile de croire en une véritable protection, n'en déplaise à notre cheeer directeur. Même lui semblait avoir rendu les armes, déprimant certainement dans son bureau en pensant à cet échec cuisant en tant que directeur. M'enfin elle disait ça sans en savoir quoi que ce soit. Il était peut-être en voyage méga supra important, il n'empêche qu'il n'était pas là et que l'anarchie régnait dans les différents cours.

Nouvel haussement d'épaules, cette fois plus hésitant.

- On ne peut pas toujours profiter de ceux qu'on aime malheureusement.

Pourtant, elle essayait d'aller voir sa famille le plus souvent possible. De partager des moments avec eux malgré leurs malheurs et leurs difficultés. Mais bien vite, de nombreux éléments venaient perturber cette vie de famille un peu particulière et... les séparer doucement. C'était cruel, mais la vie était ainsi faite. Un peu amèrement, elle ajouta.

- Si tu as la possibilité de le faire, ne laisse rien d'autre passer en priorité.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: La Salle Principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 15 sur 18

 La Salle Principale

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.