AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 3 sur 18
La Salle Principale
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant
Luna Black
Serpentard
Serpentard

re: La Salle Principale

Message par : Luna Black, Ven 24 Fév 2017 - 14:47


Syneia avait l'air intéresser par le hobbit de sa jeune camarade. Elle lui posa beaucoup de questions sur le sujet.

- Vous faites quel genre de farces ? Pour votre projet, je vous dirais de foncer, si ça vous éclate c'est ce qui compte. Les filles qui se pomponnent pour draguer s'amusent aussi et nous n'avons pas à les juger pour ça, alors pourquoi votre projet ne pourrait pas fonctionner ? C'est un amusement comme un autre et on a qu'une vie.

- On ne fais pas de méchantes farces si c'est ta question. Par exemple la dernière en date, on a juste lancé un petit sortilège d'#Herbivicus dans la Grande salle.

Tout en mangeant, les jeunes filles continuaient leurs conversation pendant que leurs consommations diminuaient petit à petit.

- A vrai dire faire des blagues, je ne sais pas si c'est mon truc, mais je m'imagine mal en faire, je ne m'amuse que très rarement en fait, je n'ai pas été habituée à me lâcher. Un jour peut être que ça viendra, c'est ce que je me dis enfin. Pour passer le temps j'aime bien réfléchir sur le monde qui m'entoure, sur moi-même et je peux te dire que le temps passe très vite.

- C'est vrai que tu as l'air d'être quelqu'un de très intellectuelle. Je trouve vraiment génial que tu t'ouvres au monde, sorcier ou moldu, étant donné tes origines sociales. La plupart des gens ce contente de vivre comme on leur a appris alors que toi tu regardes ce que les autres fonds, tu t'y intéresses, ça prouve que tu es très tolérante donc sans doute très intelligente.

Puis reprirent alors le sujet des farces de Luna et de son amie. Et en particulier des frères Weasley, un des sujet préféré de la jeune irlandaise.

- Oui j'ai lu quelques sujets qui leurs étaient dédiés. Je ne pense pas me tromper en te disant qu'ils sont peut être des modèles pour toi ? Dans tes souvenirs c'est quoi la meilleure farce que tu ais fais avec ton amie de Serdaigle ? Vous n'avez jamais eu peur que ça aille trop loin ? Ou que vous soyez punis plus sévèrement ? En tout cas ton amie à l'air sympa, si tu l'apprécie c'est qu'elle doit l'être.

Luna attendit que sa camarade a fini de lui poser ses questions avant de répondre, les yeux pleins d'étoiles.

- Tu as raison, se sont de grands modèles pour moi, ils ont montés leur entreprise à à peine dix-sept ans, c'est très impressionnant. Et puis eux-mêmes étaient admiratifs devant les agissement de Sirius Black et James Potter. D'une certaine façon je boucle la boucle. La meilleure blague ? Je dirais en troisième année. On voulait échanger les bonbons d'Halloween avec ceux d'une boîte à flemme. Mais le problème c'est que quand on est entrées dans la cuisine, il y avait un boîte en métal sur une table. Le truc c'est qu'Ellie est toujours surexcitée juste avant une nouvelle farce et elle a ouvert la dite boîte. Il y avait un gobelin sauvage dedans et il s'est un peu... échappé. On a mis plus de trois heures avant de le récupérer. Le point positif c'est qu'on a réussi pour les bonbons et pour le gobelin. Pour avoir peur que ça aille trop loin, non. On fait toujours attention, on ne veut blesser personne. Après, on est souvent punies mais comme on est de bonnes élèves, ils ne nous en veulent pas trop. On est quand même sérieuses. J'adore cette fille, elle est géniale, un peu à l'ouest mais ça fait parti de sa personnalité.

Après quelques secondes de silence, Luna changea légèrement de sujet. Elle voulu parler de l'époque d'Harry Potter.

- J'aime beaucoup la famille Weasley. Après tout, Sirius était un de leur ami. J'aurais aimé le connaitre il avait l'air, je ne sais pas, d'être quelqu'un de bien. Qu'est-ce que tu en penses ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: La Salle Principale

Message par : Jean Parker, Lun 27 Fév 2017 - 17:21


Rep à Lilou


Super... C'était le moment ou il devait accepter d'être plus ou moins ridicule. Il se demandait quel était ce foutu délire qu'avaient toutes filles avec la danse... Lilou saisit la main de Jean, et l'emmena au milieu de la salle pour danser. Il fallait réussir à ne pas être maladroit, à ne pas lui écraser les pieds, à rester dans le truc. Le sorcier dut mettre sa fierté et son amour propre de côté. Lilou dansait bien, elle semblait clairement savoir ce qu'elle faisait.

La température semblait monter entre eux au fur et à mesure de l'avancée de la musique. La jeune femme femme s'approcha de l'oreille de Jean pour ne pas casser cet instant, tout en continuant sur la lancée du jeu. Surprends-moi.
Ce serait avec joie. Le temps de réfléchir une seconde, temps trop long à priori, c'est elle qui prit la décision de la suite. Être porté de la sorte avait du bon, il n’y avait pas à réfléchir ou à faire d'effort quand au bon déroulement de la soirée, et pour une fois le fait que les rôles soient inversés était quelque chose de plutôt agréable. Lilou prit les mains de Jean, pour aller les déposer au niveau de ses hanches, de son dos. ON pouvait sentir que la température étaient encore en train de grimper.

On reste collés ensemble ou tu préfères qu'on boive ?

C'est vrai que la un petit verre ne serait pas de refus, car bon danser c'est bien, c'est sensuel, c'est tout ce qu'on veut, mais à petite dose c'est encore mieux. Je t'avoue que je ne suis pas contre le fait d'aller boire un petit verre, qu'en penses tu ? Tu veut changer d'endroit peut être ? Cela faisait un peu direct, sans doute trop en temps normal, mais Lilou ne lui en tiendrait sûrement pas vraiment rigueur.
Revenir en haut Aller en bas
Syneia Hawthorn
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Syneia Hawthorn, Jeu 2 Mar 2017 - 3:33


Avec Luna (désolée du retard)

J'ecoutais avec attention les blagues qu'avait pu faire Luna et son amie la serdaigle, Ellie de son prénom. J'imaginais bien les scènes et ne put m'empêcher d'esquisser un sourire. Leur blagues étaient mignonnes, jamais dans la méchanceté, le genre de farces dans lesquelles si on en est le dindon, on fini par rire tous ensemble. De la bonne humeur en somme.  Une nouvelle interrogation me turlupina l'esprit.

- Quel est le moment que tu préfère quand tu fais tes blagues ? Quand il s'agit de faire les préparatifs ou le final ?


Luna trouvais que j'étais une sorcière tolérante, peu de personne m'avait fait ce compliment, et je dois avouer que je trouvais cela étrange.  

- Tu es une des rares personnes qui me trouve tolérante.


La conversation dériva alors à nouveau sur les jumeaux Weasley, ma camarade me confirma son admiration pour les deux farceurs qui avaient réussi à fonder leur entreprise. Puis de fil en aiguille, le sujet continua sur l'époque d'Harry Potter et arriva jusqu'a parler de Sirius Black. Je savais qu'il était un ancêtre de ma camarade. Elle me demanda alors mon avis.

Tandis que ma bière avait presque rendue l'âme en se jetant dans mon gosier, je lui répondit, un peu hésitante, le but n'étant pas de la blesser, juste de lui donner mon opinion sur la question.

- Bha dans les livres que j'ai pu lire, ils parlent beaucoup de ses exploits, de l'injustice qu'il a veau. En quelques sorte il est un devenu un peu comme un 'martyr". Comme on dit ceux sont les gagnants qui vont réécrire l'histoire à leur manière. Il était sans doute un homme exemplaire mais je pense que comme tout à chacun il devait avoir ses défauts aussi. Je ne pourrais donc pas répondre à ta question à savoir si il était un homme bien. Mais après tout, si tu le vois ainsi, garde cette image en toi.


J'espérais ne pas avoir froissé Luna. Ma bièreaubeurre était presque vide.

- Je paye nos prochains verres !
Revenir en haut Aller en bas
Luna Black
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: La Salle Principale

Message par : Luna Black, Jeu 2 Mar 2017 - 20:35


Cette fois ci Luna se sentait terriblement bien. Elle était au chaud, elle mangeait de bonnes pâtisseries au chocolat, en buvant une bièraubeurre (dont le niveau baissait dangereusement) et elle avait une conversation très stimulante et intéressante avec Syneia. Tout allait à merveille pour la jeune sorcière.

Son ainée demanda des précisions sur le moment préféré de Luna lors d'une de ses plaisanterie: - Quel est le moment que tu préfère quand tu fais tes blagues ? Quand il s'agit de faire les préparatifs ou le final ?

La jeune irlandaise réfléchit quelques secondes à la question puis répondit: - Ce sont deux sensations très différentes. La première c'est l'excitation, tu prépares, tu mets au point, tu veux que ça marche. Je crois que je suis accros à l'adrénaline, c'est sans doute ce qui me pousse à faire ça. Pour le final, tu as d'abord la joie quand tu es parvenu à tes fins. Mais aussi l'amusement et le soulagement car une fois que c'est fait tu sais si ça a fonctionner ou non. Je ne sais pas lequel de ces deux moments je préfère. Je penses que c'est un tout. Que toutes les sensations que j'éprouve dans ces moments là me motive et m'aide à vivre vraiment.

Puis quand Luna précisa qu'elle trouvait Syneia tolérante, celle-ci lui appris qu'elle était une des seule personne à avoir cet opinion d'elle.

- Ah ? Je ne sais pas quoi te dire. Pour moi ça coule de source. Vu ton back-ground familiale et tout. Mais je sais que j'ai une façon assez... spéciale de voir le monde qui m'entoure. Alors...

Ce coup-ci les bièraubeurres des jeunes sorcières étaient en train de rendre l'âme. De plus leurs friandises se changeaient en tas de miettes sur de simples plateaux. Puis le sujet se retourna sur l'époque d'Harry Potter et plus spécialement sur Sirius Black. Syneia donna son avis sur la question mais parut un peu hésitante, elle ne voulait sans doute pas blesser Luna.

- Bha dans les livres que j'ai pu lire, ils parlent beaucoup de ses exploits, de l'injustice qu'il a veau. En quelques sorte il est un devenu un peu comme un 'martyr". Comme on dit ceux sont les gagnants qui vont réécrire l'histoire à leur manière. Il était sans doute un homme exemplaire mais je pense que comme tout à chacun il devait avoir ses défauts aussi. Je ne pourrais donc pas répondre à ta question à savoir si il était un homme bien. Mais après tout, si tu le vois ainsi, garde cette image en toi.

Luna éclata de rire, ce n'était pas un rire moqueur, mais un rire de compassion.

- Évidement qu'il n'était pas irréprochable. Il est juste devenu un animagus pendant sa scolarité dans la plus parfaite des illégalité. Mais par rapport à ce qu'il a vécu et ce qu'il aurait pu devenir, je trouve super qu'il se soit battu pour des causes justes. De plus tu as raison, ce sont les gagnants qui écrivent l'histoire, mais ça a tendance à s'impartialiser en quelques sortes. On entends de plus en plus les versions des vaincus. Mais, l'image que j'ai de lui, tu peux être sûr que je vais la garder telle qu'elle est. Je fais parti des personnes qui, dans les moments de doute on besoin d'un modèle, et celui que j'ai me semble idéale pour qui je suis.

Après ces explications, Syniea proposa de lui offrir les prochaines bièraubeurres. Elles allaient camper là mais peu importait, cela faisait longtemps que Luna ne s'était pas sentie aussi bien.

- Merci, c'est gentil, la prochaine fois c'est mois qui invite. En parlant d'animagus, j'envisage sérieusement d'en devenir un. Qu'est-ce que tu en penses ? Si tu devais en devenir un, quel animal tu choisirais pour tes transformations ?
Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: La Salle Principale

Message par : Asclépius Underlinden, Lun 6 Mar 2017 - 22:23



RP avec Max Valdrak

C’était un après-midi plutôt frileux, d’une journée de week-end. Le temps était morne, et les esprits avaient préférés se réfugier au chaud et à la paresse, plutôt qu’une quelconque activité. Lui, du coup, avait préféré faire des recherches généalogiques. Parce qu’il y a quelques temps, il avait ouvert un de ces vieux grimoires poussiéreux, et déplié une vieille tapisserie sortie d’il ne savait trop quel grenier, en quête d’exotisme, pourquoi pas ? Ou par lassitude d’après-midi dans le château familial, qui n’en finissaient pas. Du coup, il avait voulu voir ce qu’avaient fait les ancêtres, et se raconter des histoires à lui-même, quand ce n’était pas indiqué pour les personnes en questions.
Certains avaient eu des vies amusantes, et des morts encore plus. Comme celui-là, qu’avait péri suite à une morsure de Doxy, et qui s’était avéré être, mortellement allergique. Découverte post-mortem, bien entendue. Sinon, ce n’était pas drôle.

Oui, le serpentin avait des façons bien à lui, d’occuper son après-midi. Au moins, ça lui permettait de se cultiver et de se distraire tout à la fois, tout en prétendant être un enfant sage aux yeux des grandes personnes. Que demander de plus ?
Et puis…
Et puis, c’est ainsi qu’il avait pu faire quelques découvertes, assez… Intéressantes.

Généralement, dans les familles consanguines comme les siennes, y avait toujours un peu les mêmes noms qui revenaient. Comme pour Lestrange. Fallait pas trop rêver pour se mélanger, non plus.
Et c’était bien pour cela qu’il avait été surpris de lire des noms qui sortaient un peu de nulle part. Bon, il y en avait, mais ceux-là semblaient vaguement connus à ses oreilles. Comme Valdrak. Ça, il l’avait peut-être entendu récemment, ou alors seulement les sonorités, parce que ça lui disait quelque chose. Un sentiment qu’il rattachait, sans trop savoir pourquoi, à Poudlard. Parce qu’on trouvait de tout, à Poudlard, suffisait de savoir où chercher.

Il s’était donc débrouillé, pour écrire un mot : plume sur parchemin, le confier à Poivre, sa chouette, en direction d’un Valdrak, potentiellement à Poudlard. Ou… Il ne savait pas trop, en fait, s’il y avait ou non un Valdrak à Poudlard. Mais, ça valait le coup d’essayer.
Dans ce petit mot, il invitait la personne portant ce nom de famille à venir le rejoindre à la Tête de Sanglier, bar de Pré-au-Lard, où il se trouvait actuellement, le fessier agréablement posé dans l’un des box qu’avait à sa disposition la salle principale. C’était simple, concis, peut-être pas nécessairement très engageant à la première lecture, ou à la deuxième… Peut-être à la troisième, puisqu’il avait invité à discuter contes germaniques, elfes des bois et généalogie brumeuse.
Un tel programme ne pouvait qu’inciter les curieux, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Lilou Fantozzi
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Lilou Fantozzi, Mar 7 Mar 2017 - 22:30


Jean semblait sous le charme. Bon, il semblait aussi fortement bourré.
Cependant, il n'avait peut-être pas envie de continuer ce petit manège dans le bar bondé. Il lui adressa simplement une proposition, qui ne résonna dans les oreilles de Lilou comme une invitation : "Je t'avoue que je ne suis pas contre le fait d'aller boire un petit verre, qu'en penses tu ?"

"Je suis toujours partante !" S'enthousiasma la lionne.

Ils n'avaient pas assez bu, peut-être ? Lilou rit. Les intentions du jeune homme furent plus claires lorsqu'il lui demanda :"Tu veux changer d'endroit peut être ?" Lilou réfléchit. Un peu. Rapidement.

Jean avait terriblement envie de soûler ailleurs. Elle l'interpréta ainsi.

Plusieurs options s'ouvraient à eux : finir la soirée dans l'une des chambres...ou...finir la soirée ailleurs. Loin d'ici, au chaud, dans un endroit à l'abri des regards. Pour pouvoir se soûler.

"Et si on allait chez moi...t'es jamais venu, pas vrai ?"

FIN DU RP.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 11 Mar 2017 - 16:11


RP avec Jean Parker

Encore un bar. Toujours un bar. A croire qu’ils n’étaient capables que de se voir dans ce genre d’endroit. A croire que tout le reste leur était interdit. Pourtant cette fois pas question de boire, en tout cas pas pour la brune. La vie la rendait peu à peu plus prudente, ou plus paranoïaque selon le point de vu, et elle voulait rester sur ses gardes.

Oh bien sûr ce n’était pas de Jean dont elle avait peur, mais bel et bien du reste du monde. Quant à lui, elle était assez curieuse de voir ce qu’il était devenu. Cela faisait longtemps qu’ils ne s’étaient pas vus et même si Rachel l’avait toujours bien apprécié, elle n’avait jamais rien vu d’autre en lui qu’un être un peu trop paumé. Boire, fumer, ne pas suivre en cours, faire des bêtises… c’était un mode de vie que la verte n’avait jamais cautionné et c’était peut-être pour ça qu’ils n’étaient pas plus proche aujourd’hui. Pourtant… ils en avaient vécu des choses ensemble. Vivre ensemble. Survivre ensemble… Ce n’était pas négligeable et Rachel avait été heureuse lorsqu’elle avait reçu sa lettre surprise. Avait-il changé ? Avait-il été capable de chasser ses démons ? Sombrait-il lui aussi ou était-elle la seule à ne pas avoir put refaire surface depuis les attaques ?

Rachel arriva un peu en avance sur le lieu du rendez-vous et fut soulagée d’apercevoir le jeune homme non loin, déjà assis à une table. Etre seule lui faisait peur. Surtout dans les bars.

Et Jean était là. Différent de lorsqu’elle l’avait connu, du moins en apparence. Il faisait plus homme. Plus mature. Plus sûr de lui. Bien loin du jeune garçon timide à qui elle s’était à l’époque senti obligée de donner un cours sur la manière d’embrasser. Une bonne chose donc, puisqu’on sait tous qu’un homme et une femme qui se donnent rendez-vous dans un bar ce n’est jamais totalement anodin.

- Salut Jean. J’suis contente que t’es pu venir, déclara-t-elle avec moins d’entrain qu’elle ne l’aurait fait quelques moins plus tôt. Elle aussi avait changé. Ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: La Salle Principale

Message par : Max Valdrak, Dim 19 Mar 2017 - 12:07


Rp avec Asclépius Underlinden


Une lettre. Une lettre et je me retrouvais à pousser la porte de la tête de sanglier. Je n'étais pas vraiment sûre de ce que je faisais. Mais j'étais curieuse. Curieuse de savoir qui avait bien pu m'écrire, qui cherchait à rencontrer un Valdrak pour parler de contes germaniques, elfes des bois et généalogie brumeuse pour reprendre les mots de l'expéditeur. J'avais été très surprise lorsque d'une chouette était venu m'apporter ce parchemin moi qui d'habitude n'en recevait jamais ou alors une simple carte de mon paternel à de rares occasions.

Généalogie brumeuse. Je m'étais beaucoup interrogée sur ces termes à ma lecture. Peut-être que cette personne me connaissait ou plutôt connaissait ma famille. Il se pourrait qu'elle connaisse ma mère. Cette pensée avait fait apparaître un sourire sur mes lèvres. Allais je enfin savoir qui était ma génitrice dont mon père taisait le nom? Ou est ce que je m'emballais trop vite? Cette personne s'était peut-être trompée. Je ne le savais pas. Je ne pouvais le savoir à moins d'aller à sa rencontre, ce que j'avais décidé de faire.

En entrant dans le bar, mon regard fit le tour des différentes tables à la recherche de l'auteur de cette lettre. Soudain mon regard se porta sur une personne assise à un box, seule. En me rapprochant, je pouvais remarquer que cette personne était un jeune homme blond portant les couleurs vert et argent des serpentards. Je sortis la lettre de ma poche et lui tendis.

-Bonjour, excusez moi de vous déranger mais seriez vous l'auteur de ce parchemin par hasard.


Dernière édition par Max Valdrak le Ven 24 Mar 2017 - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: La Salle Principale

Message par : Ebenezer Lestrange, Dim 19 Mar 2017 - 16:15


Max & Asclépius

Dans un coin du bar, il y avait le cousin-oncle par alliance-grande sœur au troisième degré assis et, parce qu'Ebenezer ne connaissait absolument pas son arbre généalogique et qu'à ses yeux, tous les visages étaient interchangeables tant que la personne en dessous ne se révélait pas intéressante. Pas que le blond soit plus oubliable qu'un cloporte, juste qu'il n'avait pas fait grand chose à part perdre des boursouflets et Ebenezer avait autre chose à faire pour l'heure que s'occuper des têtes en l'air, il était bien trop occupé à rêver.

Coude sur le comptoir, tête posée dessus, il avait la posture statuesque du penseur lambda. Champion du bayage aux corneilles, il pouvait garder la position des heures et des heures et l'aurait fait si son salaire était acquis pour les vingt siècles à venir. Hélas, point de revenu universel en ce monde, juste l'obligation au labeur. Une fille rentra, tête d'élève, cheveux courts et bruns, pas l'air de vouloir braquer la caisse. Un ecliente tout droit sortie de Poudlard. Elle se dirigea vers l'autre consanguin. Celui qu'Ebenezer n'avait pas encore remarqué. Il se déstatufia, s'étira, bailla. Il était un peu engourdi, fallait dire que rien ne s'offrait autre que l'état semi-comateux. Il se dirigea vers le box, mains dans les poches, regard lointain.

- Salut. Vous voulez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: La Salle Principale

Message par : Asclépius Underlinden, Jeu 23 Mar 2017 - 0:09



@Max & Eb'

Assis au box, façon poney qu’on met dans un coin en attendant le jockey ( : petit homme plus proche du gobelin de compète, que du réel être humain), le minot piaffait, zieutant par moments décousus son petit frère consanguin, oncle du cousin germain par alliance directe au 4° degré de la sœur du gendre de la tante décédée. Toute une histoire, mais ça restait en famille. D’où la raison de sa présence ici, et le pourquoi du comment il tordait et distordait les araignées qui lui servaient de doigts. Non, pas pour admirer en première loge (ou box, dans le cas présent), l’Ebenezer dans son habitat naturel (il le voyait déjà suffisamment aux répétitions du groupe), mais pour combler les trous du grand tilleul brumeux ; à savoir, sa généalogie. Parce que c’était bien beau d’avoir le sang tellement pur, que coulait dans les veines davantage de l’alcool à 90°, que du sang, mais encore fallait-il assumer les filiations diverses et variés. Et dur de les assumer, quand on n’avait pas conscience de ces dernières.
Donc, voilà, fin de l’exposition, et de l’explication. En espérant que l’éventuel ne se soit pas perdu en route… De même que le destinataire de sa lettre. Faut dire, il n’avait pas été très précis dans les orientations, ou autre. Et ni lui, ni le Valdrak à venir, ne savait à quoi ressemblait l’autre. Mystère et bulles baveuses, en somme. Il aurait dû prendre Poivre avec lui, tiens : elle aurait sûrement reconnue le destinataire de son hasardeux message… Si un tel message trouvait un destinataire. Meh. Trop d’incertitudes dans cette équation familiale : déjà qu’avec des gens « connus », c’était pas simple, alors là, avec des « x » et des « y » disséminés un peu partout…
Il devrait vraiment se mettre plus sérieusement à l’arithmancie, s’il voulait avoir ses ASPIC un jour. Quelle idée de suivre une telle matière, aussi optionnelle soit-elle, dans son cursus ? Ça devait être « l’effet élite ». Il se voulait être le meilleur partout. Par. Tout. Donc, arithmancie, en faisait partie. Même si c’était probablement la matière qu’il aimait le moins. Mais, bon, y avait plus qu’à faire avec…

Un léger soupire, qui marque la fin de sa réflexion en patchwork, et le début d’une nouvelle dérive, quand un événement extérieur vint perturber ses plans… Ou, plutôt, les réaliser, les consacrer, ou ce que vous voulez. Une personne, au petit aspect androgyne (oui, c’était sa carcasse décharnée qui parlait), lui adressa la parole, façon point d’interrogation. Et là, il sentit ses sourcils s’hausser, et ses yeux pétiller : « - Valdrak ! Tu en es un, c’est ça ? » Sous le coup du soulagement, il s’était relevé, bien content de savoir que sa lettre avait trouvé un lecteur. Maintenant, ils allaient pouvoir peut-être discuter un peu, sur cette généalogie brumeuse ?
Pas le temps de se remettre de cette venue, qu’un nouveau personnage vint faire son apparition dans leur petite saynète. Enfin, « nouveau personnage »… En tant que consanguin, l’Ebenezer avait, lui aussi, quelque chose qui tenait du recyclé. Il ne savait trop quoi exactement, mais ça faisait toujours plaisir de le voir débarquer : « - Check. Technique Lïnwe, toi-même tu sais, sans le signe de main. Pour moi, un Museau et une part de tarte à la mélasse, s’il te plaît. » Oui, il était un enfant poli. D’ailleurs, une fois la commande passée, il s’assit, et observa le nouvel arrivant avec ses yeux clairs grands ouverts, se demandant par quoi il allait commencer pour aborder ce sujet… Brumeux.
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: La Salle Principale

Message par : Max Valdrak, Ven 24 Mar 2017 - 15:17


Avec Aclépius et Ebenezer

J'allais répondre à mon interlocuteur lorsque qu'un nouveau jeune homme arriva nous demandant ce que nous souhaitions prendre. Je me retrouvais un peu prise au dépourvu. Tout se passa assez rapiedement. Je regardais de loin la carte. Puis en entendant la réponse du jeune homme qui venait de se rassoir, je me tournais vers le serveur.

-Bonjour, la même chose s'il vous plait, dis je.

Je ne savais pas exactement ce que j'avais commandé mais j'aimais bien les suprises. On verra bien quand cela arrivera. Un dernier sourire au jeune serdaigle au regard gris avant de me tourner vers le blond. Je m'installais en face de lui puis lui tendis la main pour lui serrer avant de m'assoir. La politesse avant tout.

-Oui je me nomme bien Valdrak, Max Valdrak si vous cherchiez le prénom. Enchantée et vous devez être Asclépius Underlinden, je présume?

J'espérais ne pas avoir écorché le nom du jeune homme que je m'étais appliquée à retenir. Puis une question me traversa l'esprit. Une question, que je me posais depuis que j'avais reçu cette lettre. J'hésitais à la poser me demandant si cela était le bon moment. Mais il était trop tard. Les mots étaient déjà sortis de ma bouche malgré moi.

-Pourquoi donc vouliez vous parler de généalogie brumeuse, pour reprendre vos propos, avec un Valdrak?
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Charli Proulx, Dim 26 Mar 2017 - 16:03


Kyara écoutait celui qui était son ami raconter son histoire. Plus il avançait, plus elle semblait étonné même si il n'y fit pas vraiment attention. D'un côté, c'était parfaitement normal. Apprendre que quelqu'un avait passé un certain temps dans le coma était plutôt surprenant, surtout quand personne n'avait daigner donner des nouvelles.

- Je ne vais pas pouvoir t'aider pour Axelle, elle n'est pas du genre à rendre des comptes aux autres, même pas à sa famille.

Super. Avec ça, Charli n'était pas très avancé. Il aurait espéré qu'elle puisse l'aider à lui faire remonter quelques souvenirs, sans même avoir à se déplacer mais ça semblait compliqué. Mais finalement, la sorcière se décida à lui donner son adresse. Rien n'était perdu. Avec ça, il pourrait être en mesure de la retrouver et peut-être commencer à reprendre son ancienne vie. Il fallait juste espérer qu'elle soit chez elle.

Charli adressa un sourire franc à celle qui avait interrompu son moment solitaire. Il la regardait s'empifrer de son plat pendant qu'il sirotait sa choppe qui était maintenant presque vide. Il ne la remercia pas pour autant même si il le pensait très fort. Il n'en éprouvait pas le besoin, se disant qu'elle avait parfaitement compris ce qu'il pensait à cet instant.

- Tu comptes faire quoi du coup ? Partir à la recherche de ta mémoire ou trouver du travail ?

Trouver du travail. La blague. N'empêche que ce n'était pas une idée totalement saugrenue. Il n'avait pas la moindre idée de combien il possédait de gallions sur son compte et vu l'endroit ou il vivait il se disait qu'il n'était pas spécialement crésus bien qu'une pile de piécètes étaient bien dissimulé dans une pièce de son sous-sol. Il n'était toujours pas tombé dessus.

- Pour l'instant j'm'occupe d'essayer de retrouver des souvenirs. Le travail, c'est optionnel. J'trouverai toujours quelque chose pour arrondir les fins d'mois, j'me fais pas de soucis. Après, j'serais même pas ou chercher, genre j'sais même dans quoi j'suis doué ? J'faisais quoi avant ?

Charli ferma ses yeux quelques petites secondes, en espérant faire remonter quelques infos de son inconscient mais rien ne se passa. Les ouvrants à nouveau, il poussa un long soupir et espéra que Kyara soit en mesure de lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Parker
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: La Salle Principale

Message par : Jean Parker, Dim 26 Mar 2017 - 19:02


Rep à Rachel

Les aiguilles tournent, et les roues aussi. Comme d'habitude Jean avait un rendez vous dans un abr, histoire de changer, et comme d'habitude il était incapable d'être à l'heure quelque part. En plus c'était le jour ou il avait décidé de faire une petite virée en voiture, histoire d'aller tester ce dont une voiture dépassant les quatre cent chevaux serait capable, et il avait fallu tracer pour aller se garer sur le premier parking pour ensuite transplaner au Pré au Lard.

Arrivé dans le village sorcier, le gérant s'empressa d'aller directement à la Tête de Sanglier, lieu de rendez vous avec Rachel. Cela faisait pas mal de temps que Jean n'avait pas vu son amie, depuis qu'il avait quitté le manoir de Raphaëlle en fait. Ils ne s'étaient pas toujours entendus sur tout mais bon ils n'en restaient pas moins amis. on aurait pu croire que ce rendez vous était presque galant, mais bon normalement non.

Le sorcier ne se souvenait même plus de l'heure du rendez vous, mais il était en retard, il le sentait. Entrant dans le bar, le sorcier soda le repère à ivrognes du regard, soulagé d'un coup de voir que Rachel n'était pas encore arrivée. S'asseyant à une table vide, le sorcier commença à réfléchir à ce qu'il allait bien prendre, avant que la jeune femme n'arrive à son tour.

Le temps de sombrer dans ses pensées, le sorcier fut rapidement happé de celles-ci lorsqu'il entendit Salut Jean. J’suis contente que t’es pu venir,

Rachel était venue, elle avait changé depuis la dernière fois. Bon il faut dire que c'était il y a quelques temps déjà.

Salut Rachel, ça me fait plaisir de te voir.

ça va ?

A part les problèmes de la vie courante, ça va très bien et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: La Salle Principale

Message par : Asclépius Underlinden, Dim 26 Mar 2017 - 21:39



@Max & Eb'

Une fois la commande passée, et le ballottement de bouclettes évité, le serpentin prit place. Face à Valdrak ; prénom inconnu, mais ça ne saurait tarder. Avant, un sourire au jeune frérot consanguin, parce qu’on est une grande sœur sympa, avant de reporter son attention sur la personne d’en face (politesse et intérêt obligent). Au vu de son apparence, il ne saurait spéculer sur le type de pronom à employer, ou sur son prénom. Meh. Pas bien important, de son humble point de vue.
Il lui rendit sa poignée de main avec diligence, et entama un sourire sur son visage rongé par l’anxiété. C’était le moment de la discussion, et l’autre venait de se présenter : Max, Max Valdrak. Un petit « - Enchanté ! » jovial fut sa répondre et son acquiescement. Oui, il était bien Asclépius Underlinden, et Max était assez… Eponyme comme prénom. Meh, x2. Pas bien grave. De nouveau ce n’était pas le sujet, puisqu’il y avait plus important à mettre sur la table : comme, un arbre généalogique reproduit par magie, par exemple ? (et, non, ce n’était pas une métaphore)

L’arbre était plutôt grand, plutôt complexe. Heureusement que ce n’était qu’un dessin sur papier, et une reproduction de l’original, qui plus est, sur un parchemin d’école. Néanmoins, le tout restait propre et lisible : l’on pouvait même voir les blasons des différentes familles se baladant ici ou là. Vraiment, tout ceci faisait assez médiéval.
Le serpentin étala une partie du parchemin sur la table, laissant de côté ce qui ne l’intéressait pas, prenant la parole en même temps qu’il cherchait de l’œil un nom en particulier : « - Oui, désolé. Toujours s’excuser, quoique l’on fasse. J’ai peut-être été un peu impulsif sur le coup, mais ça m’a intrigué : j’ai vu le nom de Valdrak se balader quelque part dans cette arbre et… Du coup… J’avais envie de vérifier un peu tout cela. » Bon, où avait-il vu ce nom, déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Loredana Sparks, Lun 27 Mar 2017 - 18:13


PV avec Ariana Hastings

La semaine avait été longue, il était temps que les vacances arrivent, elle saturait. Elle ne voulait pas retourner à Cambridge pour autant, du moins pas chez ses parents, sa mère ne lui manquait pas et elle savait que c'était réciproque. Elle savait que son père voudrait la voir, mais elle ignorait si elle avait le courage de revenir, elle irait le voir sur son lieu de travail, voila tout.
Il n'y avait pas de véritable raison qui avait amener Loredana a se rendre à Pré-au-Lard ce week-end-là. Elle saturait des cours, des professeurs, des élèves, de la routine qui s'installait et qui ne voulait plus l'arrêter. Elle ne savait plus vraiment comment casser tout ça, comment sortir de ce cercle infernal où les actions se répéter chaque jour, chaque semaine. Et là voici, en cette fin d'après-midi, à Pré-au-Lard, le village peuplé de sorciers qui sentait la bonne humeur lorsqu'il n'était pas attaqué par des Mangemorts ou d'autres choses, qu'est-ce qu'elle en savait.

Bref, elle était là, seule, ne souhaitant pas être accompagnée lorsqu'elle était dans cet état de mélancolie. Elle avait laissé ses amis à Poudlard qui avait décidé de réviser. Ce qui n'était pas au goût de la jeune femme, loin de là. La situation était quelque peu ironique. Quelques semaines auparavant, c'était elle qui avait accosté un étudiant très peu bavard qui n'avait pas tout de suite compris ses intentions. Aujourd'hui, c'était elle qui voulait de la solitude, qui voulait observer les belles choses de la vie, sans penser aux mauvaises choses, sans penser à sa mère ni à tout ce qui l'agaçait.

Après avoir tourné en rond pendant deux bonnes heures, elle se décida à entrer dans un bar, elle n'avait rien d'autre à faire après tout. Elle se rendit à la Tête de Sanglier, un bar sympa où elle se rendait très peu. Mais aujourd'hui, elle voulait se laisser guider par ses envies, non ses obligations. Elle transplanerait bien jusqu'à Cambridge, pour une petite soirée entre potes, les soirées qui lui permettaient d'oublier un instant le stress qui ne la quittait jamais. Peut-être qu'elle prendra le temps d'y retourner dans la nuit, sans que sa mère ne soit au courant. Après tout, elle avait dix-sept ans, ne portait plus la marque, personne ne pouvait savoir où elle se rendait désormais, à son grand soulagement.
Il y avait un peu de monde dans le bar, mais pas assez pour ne pas trouver sa place, ni pour se sentir trop confinée et dérangée par le brouhaha incessant que l'on pouvait entendre dans les autres bars. Elle s'installa à une table, près d'une fenêtre, souhaitant regarder les sorciers dans la rue. Quitte à vouloir décompresser, autant avoir une fenêtre à regarder pour rêvasser le temps de quelques heures, c'était tout ce qu'elle souhaitait, rien de plus. Elle aurait aimé avoir un ou une ami(e) à qui se confier, avec qui elle pourrait sortir, vivre des aventures. Malheureusement, il semblerait qu'elle n'ait pas vraiment eu de chance, mais elle ne s'en plaignait pas, ses amis étaient en or, elle ne le cachait pas. L'aventure lui manquait et elle aurait aimé que ses années à Poudlard soit plus mouvementée que cela, c'était tout ce qu'elle regrettait. La fin était proche, bientôt elle fera partie des grands.
Était-elle vraiment prête pour ça
?
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: La Salle Principale

Message par : Kyara Blanchet, Mar 28 Mar 2017 - 21:07


Miom miom miom. La professeure de Soins Aux Créatures Magiques se régalait avec son petit plat. De temps en temps, elle prenait une gorgée de sa boisson afin de faire passer le tout. Autour d'eux flottait une ambiance légère, typique de la part d'un tel établissement. Nostalgique, Kyara se rappela de sa jeunesse en tant que serveuse avant d'en être tiré par Charli. Amnésique peut-être, mais toujours aussi enquiquineur !

- Pour l'instant j'm'occupe d'essayer de retrouver des souvenirs. Le travail, c'est optionnel. J'trouverai toujours quelque chose pour arrondir les fins d'mois, j'me fais pas de soucis. Après, j'serais même pas ou chercher, genre j'sais même dans quoi j'suis doué ? J'faisais quoi avant ?

C'était du Charli tout craché ça. Le travail n'avait jamais vraiment été une priorité dans sa vie. Il avait eu quelques postes, mais il n'était pas réputé pour rester bien longtemps à un même endroit. Tandis que l'ancien Serpentard fermait les yeux, probablement pour entrer en méditation avec le seul neurone imbibé lui restant dans la cervelle, Kyara réfléchissait sur son parcours. Il y avait été gardien fut un temps bien qu'il était plus crédible en tant que fantôme. La Fourchelang ne se souvenait pas de l'avoir vu réagir un jour pour la protection du château, ou réprimander des élèves. Charli était plus du genre à intervenir dans une bagarre juste pour piquer l'objet de la convoitise et repartir comme si de rien était.

- Voyons voir ... tu as été gardien à Poudlard. T'étais un peu ... je sais pas trop en fait. Sur le papier tu devais assurer la surveillance du château et sa protection. Je ne suis pas sure de l'utilité d'un tel poste. Il n'y avait personne après toi jusqu'à peu.

Kyara ne savait pas ce qui ne tournait pas rond chez Kholov. Le sorcier n'était pas du genre à ajouter de bon cœur des membres à son personnel. Il devait avoir une bonne raison ou peut-être que Petrus avait fait forcing. Kyara ne savait pas comment ça se passait dans la stratosphère de l'administration, mais le Ministère de la Magie avait surement son mot à dire sur le château ou au moins une lettre. De ce fait, le directeur ne devait pas être totalement libre. Avalant une nouvelle gorgée de son verre qui était presque terminé, Kyara garda le silence pendant quelques secondes avant de reprendre.

- Je pense que tu aimes Poudlard parce que tu as aussi été professeur de Vol. Au niveau du Quidditch hein, mais tu as fait qu'un seul cours il me semble ... En même temps, t'es pas très pédagogue. Haussant les épaules, elle adressa un sourire au sorcier avant de reprendre. Ah et t'as aussi cultivé et vendu de la drogue.

Petit bombarba lâché comme ça. Bien que cela ne l'atteindrait probablement pas. Il restait le même, son amnésie étant surement passagère.

- Je ne sais pas si ça va plus t'aider que ça. Je te déconseille quand même de reprendre la drogue, vu ton état, ça ne risque pas de faire bon ménage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Salle Principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 18

 La Salle Principale

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.