AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 21 sur 27
La Salle Principale
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 27  Suivant
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard

Re: La Salle Principale

Message par : Elhiya Ellis, Mar 20 Mar 2018, 09:55


@ Ethan & Aidan
LA mutuel

Sourire aux lèvres t’avais acquiescé d’un signe de tête à la première remarque. Le cupcake avait dû prendre un coup dans le transport, normal vu que Crumble avait fait le trajet et que cette dinde avait très certainement du se poser sur la petite boite en carton peu solide. Tu notais donc qu’il te fallait des boites plus costaudes si te reprenait l’envoie de faire des envois de pâtisserie. Levant le nez, t’esquissait une légère moue circonspecte quant au parfum que le Bleu s’était attendu à gouter en croquant dans la crème couleur du ciel étoilé. Il soulevait un point important qui t’avais fait hésiter également. T’avais griffonné « bleuet » sur le coté, pour faire un test plus tard dans les cuisines d’Aidan et tapotais ton dessin du bout de ton stylo en regardant les étoiles. Il y’en n’avait apparemment pas assez pour le brun. Mais avec plus, ca aurait fait un surplus de sucre qui rendait très certainement le tout écœurant. Dodelinement de tête avant de reporter les yeux sur ton testeur.

-Hum, les étoiles sont en pate à sucre, il faudrait qu’elles soient plus petite pour pas donner la gerbe en deux bouchées… Mais ok je vois…. Maintenant…

Pas le temps de poser la suite de ton interrogatoire, que t’entends ton prénom prononcé par une voix masculine très reconnaissable. La surprise passée, tu baissais le sourcil que t’avais haussé et pouffais en regardant ton cousin avec son bloc et son stylo.

-Hey Aidan salut ! Tu bosses là aussi ? c’est pour enivrer des pauvres clients que tu nous à lâché à Waddi ?

Nouveau petit rire amusé. Depuis votre entretien avec Rachel tu n’avais pas eu le temps de ton cousin ainé et ne lui avait pas demandé pour qui il avait décidé de vous faire des infidélités. Vous la troupe de filles souriante de la boutique de farce et attrape. C’était assez amusant de le voir ici, même si tu notais que tu ne risquais pas de venir te prendre une cuite dans cet établissement sauf pour mettre à vif les nerfs du paternaliste cousin. D’ailleurs, en plus d’avoir des attitudes quelque peu affectueuses depuis que tu le connaissais voilà qu’il se faisait un peu curieux et estimait qu’Ethan était l’élu de ton cœur. Pour ça, il aurait fallu que t’ai eu un palpitant en état de marche correct. Et encore… Même pas dit que l’aiglon puisse t’intéresser pour ce genre de relation. Il était trop sérieux, trop calme, trop… Serdaigle quand il était sobre. T’avais du coup adressé un large sourire à Aidan avant de reprendre.

-J’te prendrais un chocolat chaud s’il te plait, y’a moyen d’avoir de la chantilly en supplément ? par contre, j’suis désolée de te décevoir, j’te présente Ethan, mon cher et tendre d’un nuit, rien de plus. Testeur de cupcake de saint valentin à ses heures perdues.

T’avais montré à ton cousin le croquis qu’il connaissait du fameux gâteau que vous aviez fait pour la fête des amoureux. Pour le coup, c’était quand même un peu tendancieux de dire que le porteur de sous vêtement vif d’or ne représentait rien pour toi alors que tu lui avait fait parvenir un cadeau de saint valentin. Tu le réalisais que maintenant. Du coup, tu décidais d’en jouer juste pour embêter l’étudiant.

-Tu prends quoi chéri, nouveau kidnapping oblige ça sera encore pour moi t’en fais pas

Clin d’œil malicieux et sourire espiègle, référence que trop visible de la dernière tournée que tu lui avais offerte
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Ethan Turner, Mer 21 Mar 2018, 05:34


La verte semblait boire te commentaires avec avidité, comme si elle comptait devenir pâtissière dans un futur proche, c'était peut-être le cas au final? Mais t'avais de la difficulté à imaginer quelqu'un d'aussi douer en médicomagie perdre tout son potentiel à faire de vulgaires gâteaux, à moins qu'elle ne cherchait à s'améliorer avant d'envoyer un vrai chef-d'oeuvre à quelqu'un de particulier pour elle? M'enfin, ça ne te concernait pas tout ça, t'étais surtout là pour qu'elle te pardonne ton absence de feedback sur son présent de la St-Valentin.

Un adulte se dirige enfin vers vous, Elhiya semble le connaître, et vice-versa. Il vous accueille dans l'établissement - un serveur donc, tes prières ont étéentendues – juste avant de... te prendre pour son petit ami? NON....!...NOOOON! Pitié pas ça, vous étiez simplement deux étudiants qui venait pour manger un morceau! Tu commences à paniquer, désirant expliquer la situation à votre serveur, mais la blondinette s'en charge à ta place, en ajoutant que tu n'étais qu'un...coup...d'un...soir...

!!...AAAAAAAA[...]AAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHH!!

Mais qu'est-ce qui lui avait pris de dire ça bêtement comme ça? Elle n'avait aucune retenue? Aucune vie privée? Tes yeux ronds, tes lèvres entrouvertes, tu aurais voulu dire quelque chose, faire mine que ce que la jeune femme venait de dire était une simple blague, qu'elle inventait pour te rendre mal à l'aise, mais aucun son n'arrivait à sortir de ta bouche, t'arrivais même plus à bouger. L'ensemble de tes muscles était figé dans une position molle, t'avais à peu près la même tête d'incompréhension que si quelqu'un venait de t'annoncer que tu serais renvoyé de l'école, les larmes en moins.

Comment rattraper ça? Ta réaction venait de prouver la véracité de ce que la demoiselle venait d'avancer, il te restait donc quoi comme option, autre que nier bêtement le tout? Mettre un contexte, oui! Mettre un contexte, pour que l'homme n'aille pas raconter à tout le monde que toi et la blonde étiez une sorte d'amants.

-Euh, ce, c'était... tout ça c'était il y a un moment hein, oui...un bon moment déjà. Enfin, euh...

Tu te retournes vers celle que tu juges maintenant d'inconsciente, ou de joueuse... elle s'était remise à jouer là? T'avais pas forcément l'habitude... Ah oui, elle te troumente à nouveau en te surnommant affectueusement "chéri", te demandant ce que tu vas prendre, avant de te glisser le fameux clin d'oeil révélateur, elle est bien en train de jouer avec toi, hey meeerde. Un soupir de ta part, alors que ton visage est fin prêt à figurer dans le dictionnaire, juste sous l'inscription "Désespoir".

Tu te retournes vers le serveur, plus tôt vous aller avoir passé votre commande et plus tôt il va pouvoir partir, et moins il y aura de pots cassés, quoique rendu là...il restait quoi comme pot à casser en fait?

-je...vais payer pour mon repas... et je vais prendre un, euh, un... croc sanglier, presque saignant, et épicé s'il vous plaît, avec un thé oolong.

Puisse cela être suffisant pour changer le sujet de la discussion, parce que t'a plus du tout envie de te trouver là en ce moment..
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: La Salle Principale

Message par : Elhiya Ellis, Mer 21 Mar 2018, 16:03


@ Ethan et Aidan

Un bug. T’avais cru voir un instant de bug dans le regard du petit aiglon, un peu comme toi quand on t’avais planté la première fois devant un magnétoscope et que t’avais du bredouiller que tu savais pas faire marcher ce genre de chose. Là, c’était pareil. Mais en bien plus marrant pour tes mirettes pétillantes qui se délectaient de la moindre réaction de ton compagnon du moment. L’effort demandé pour ne pas éclater de rire sous ses justifications temporelles valait tout de même le coup. Tu le regardais tenter de sortir d’un bourbier qu’il était le seul à voir. Ne rien dire aurait été une solution toute trouvée si t’avais été à sa place. Mais au moins ce genre de réactions avaient le mérite de continuer à susciter ton intérêt pour le garçon. Il était marrant.

T’avais quand même pouffé, incapable de te restreindre plus devant sa mine désespérée. Le poussin manquait cruellement d’humour, et le peu de fierté dont il voulait faire preuve avait un peu de mal à s’exprimer. Tu rigolais de nouveau.

-Bien, bien, paye ta part. Tu me rajouteras juste un « Gourmand chantilly » avec mon verre Aidan s’il te plait ?

L’envie de viande en pleine après-midi ne t’avait jamais saisi de façon foudroyante, et tes prédispositions pour tout ce qui était sucré piquaient ton intérêt pour une douceur des plus classiques.  Sourire aux lèvres, t’avais jeté un coup d’œil à ton ainé pour voir s’il s’en sortait. Non pas que votre commande était des plus complexe, mais juste car t’avais encore jamais vu ton cousin au travail. De mémoire, il avait un poste de gratte-papier au ministère, ça devait lui faire bizarre de plus être derrière un bureau. Quoi que remplir des papiers ou remplir des assiettes, il n’y avait que le contenu qui changeait…

Ton regard glissait d’un brun à l’autre avant de réaliser qu’Ethan devait être dans un état de gêne sans fin en pensant que tu déballais tout et n’importe quoi devant un simple inconnu. L’idée t’amusais grandement, et si t’avais voulu perturbé le porteur de vif d’or en coton un peu plus, tu aurais pu continuer  ce petit jeu un peu plus longtemps. Mais avoir réussi à le faire rentrer dans la Tête de Sanglier relevait déjà un peu du miracle, aussi, t’optais pour un semblant de réconfort en lui adressant un sourire en coin.

-Dé-stresse Ethan, c’est Aidan est mon cousin, il s’en fiche de savoir pourquoi on est là hein. Par contre, je suis sure que lui aussi veut savoir comment t’as trouvé le cupcake niveau saveur ! Lui aussi en avait fait. Les même d’ailleurs ! Du coup… on t’écoute !

A bah voila. S’il était flippé car t’avais balancé à un membre de ta famille que vous aviez fini dans une chambre avec un chat de gouttière agressif maintenant il avait droit à un coup de pression supplémentaire. Obligation de donner son avis de gouteur culinaire improvisé. Il y’avait quand même mieux pour détendre quelqu’un mais tant pis, toi a rehaussait tes lèvres de façon espiègle et ça te convenait parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Hartman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Jackson Hartman, Jeu 22 Mar 2018, 16:18


Elhiya me salue en me charriant sur le fait que j'ai quitter WadiWassi pour atterrir ici, je lâche un sourire en prenant une tête d’exaspération, je note sur mon calepin la commande de ma Cousine et écoute qui est Ethan, le jeune Homme qui occupe la place d'en face. Je ne laisse rien paraître mais je suis choqué par ce que vient de dire Elhiya, à 17 ans elle couche déjà comme ça avec des garçons ?!? N'étant pas son père je ne fait aucun commentaire et écoute la commande du jeune Homme, je l'écris sur le calepin puis la deuxième commande de la Serpentard, je range le cahier dans ma poche et met le stylo derrière mon oreille.

Je reviens avec vos commandes !

Je pars vers la Cuisine où je vais préparer le plat le plus facile selon moi, je me remémore le plat que j'ai déjà préparer plusieurs fois en Cuisine, j'y rajoute la sauce requise et pose l'assiette sur un plateau en bois et vas vers les machines pour faire les deux boissons demander par ma Cousine, je prépare ensuite le thé de son amis, pose les tasses et retourne vers le "couple" d'un jour, posant les commandes devant les jeunes élèves.

Cela te fera 4 Mornilles Elhiya s'il te plaît. Pour vous jeune Homme, cela fera 5 Mornilles je vous prie.

Je préfère rester neutre avec le dénommé Ethan, je ne le connais pas et vice-versa, de plus il a l'air être gêné par ma présence, je préfère m'éclipser rapidement, je reviendrais quand ils auront finis pour qu'ils puissent payer les additions.

Commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: La Salle Principale

Message par : Artemis Lhow, Jeu 22 Mar 2018, 22:04



Lors de ce RP Artemis à 23 ans et Elina 19 ans


Un diner presque parfait !


avec mon chaton


Jukebox


Nous traversons les rues de Pré-au-Lard l'un à côté de l'autre, nos épaules se heurtant parfois l'une contre l'autre doucement, nos regards qui se croisent avec un sourire aux coins des lèvres, un petit jeu entre amoureux qui nous va à ravir ! Elle a cédé beaucoup plus facilement que je ne l'avais prévu, je n'ai presque pas eu à insister pour qu'elle m'accompagne jusqu'à la tête de sanglier. Enfin, le choix de l'endroit est stratégique, Azenor travaille ici et elles sont plutôt complices l'une et l'autre alors forcement, c'est une motivation supplémentaire pour elle.


La soirée est calme dans le village et seuls quelques âmes se promène à droite à gauche, presque sans bruit, seul le vent secouant le feuillage des grands arbres vient troubler le silence et la quiétude de l'endroit. En d'autres circonstances, ce silence aurait pu être oppressant, inquiétant même ! Mais pas aujourd'hui, pas ce soir alors qu'elle est à mes côtés et que la journée s'est si merveilleusement bien passée. Pourtant, nous n'avons rien fait d'extraordinaire. Aujourd'hui comme hier, nous avons discuté de choses et d'autres avec plus ou moins d’intérêt. Nous avons pris le temps ... de nous retrouver.


Je pousse du plat de la main la porte de l'établissement et laisse entrer ma douce qui s'installe sur la première table libre qu'elle croise sur son chemin. M'asseyant face à elle, je pose ma main sur la sienne et à nouveau mes yeux se noient dans ses pupilles. « T'ai je dis à quel point je te trouve belle ? » Une bonne dizaine de fois sans doute, mais une de plus ne peut pas faire de mal. Elle s'est apprêté pour sortir et j'ai sorti pour ma part ma plus jolie chemise blanche et une cravate bleue nuit. Un blazer noir de jais et un jean de même couleur. Je lui offre un sourire, c'est vrai qu'elle est belle, mais est-ce vraiment la source de cette contraction dans mon ventre ?

Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Ethan Turner, Ven 23 Mar 2018, 05:04


La jeune femme semblait trouver ton malaise particulièrement hilarant, étant incapable de retenir un pouffement de rire alors que tu tentais de te sortir de ce bourbier, ce qui s'avérait être une tâche trop titanesque pour une seule personne. Elle avait rigolé, oui, mais n'en avait pas ajouté davantage, ce qui t'avait donné une chance pour arriver à t'auto-convaincre que de prendre la fuite en ce moment aurait probablement été une encore plus grande source de gêne pour toi, dans un futur pas si lointain. Tu restais donc bien assis, souriant stupidement, mais surtout de façon très forcée, à l'endroit de votre pauvre serveur alors que la demoiselle rajoutait des gaufres à la chantilly à sa commande.

Si tu n'aurais pas été occupé à chasser les images de chat au nom douteux de ton esprit, ainsi que plusieurs autres dont tu n'étais pas particulièrement fier en ce moment, tu aurait probablement trouvé que ta camarade abusait légèrement sur le sucré, comme aux trois balais d'ailleurs...

La blondinette laissa le dénommé Aidan prendre vos commandes, avant de continuer en t'expliquant qu'il s'agissait en fait de son cousin? Tu tentas de cacher ce nouveau sentiment d'interrogation qui naissait sur ton visage; tentative particulièrement vaine d'ailleurs, alors que tu te demandais quel genre de première impression tout ça pouvait bien donner à son cousin. Il ne connaissait rien de toi autre que ton nom que déjà il savait que tu avais couché avec sa cousine, ce devait être la rencontre la plus bizarroïde et gênante que t'avais fait de toute ta vie. Et puis, comment osait-elle te demander de te relaxer, alors qu'elle faisait tout en son pouvoir pour que tu veuille prendre tes jambes à ton cou!? Tout? Vraiment? Non... peut-être pas; elle n'avait pas encore retourné le fer dans la plaie, et revenait enfin sur le sujet du jour : les cupcakes, MERLIN SOIT LOUÉ !

Il y avait un truc qui clochait par contre. Alors qu'Elhi avait clairement intégré son cousin dans la discussion, celui-ci n'avait pas demandé son reste et était reparti bien plus rapidement encore qu'il n'était venu vous voir. Tu réalisais, en repassant la scène dans ton esprit, que le pauvre homme n'avait aucunement bronché lorsque la blondinette avait mentionné votre petite aventure, il n'avait même pas esquissé l'ombre d'un sourire d'amusement; au début t'avais cru qu'il devait être habitué à un comportement semblable d'un membre de sa famille, mais la façon dont il s'était exclu de votre entretien te laissait maintenant croire qu'elle avait réussi à foutre mal à l'aise son propre cousin! Bizarrement, la réaction du prénommé Aidan te rassura légèrement; puisque tu ne te sentais désormais plus seul dans cette situation; ce n'était pas toi qui clochais, c'était elle! Par contre, tu te gardais bien de le mentionner, ça aurait été stupide de ramener sur le tapis un sujet que tu voulais enfouir au plus profond de ton esprit. Tu te contentes donc de sauter pieds joints sur l'occasion que la verte te donne, avant qu'elle n'ait la brillante idée de tenter à nouveau de jouer avec tes émotions.

-Hm... bah, euh, comme je disais... il était bon quand même, enfin, il semblait frais fait, et puis... c'était... bien moelleux quoi... T'y a pas goûté?

Oui après tout, elle ne pouvait pas juger d'elle-même? À moins qu'elle n'en ait pas fait suffisamment? T'étais en train de te demander si tout cet entretien n'était pas une mascarade pour rigoler un peu à tes dépens, mais tu n'avais que très peu de marge de manoeuvre, comme elle était bien en mesure de détruire ta relation avec Alicia, si l'envie lui prenait. Mais, alors qu'un sentiment de vulnérabilité commençait à s'emparer de toi, Aidan vint à ton secours, apportant les plats que vous aviez commandés, ainsi que les breuvages qui les accompagnaient. Si ce n'était pas un sauvetage en règle, tu ne savais pas de quoi il s'agissait! L'odeur te remontait déjà le moral, et tu n'attendais que la réponse de la demoiselle pour commencer ton repas.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: La Salle Principale

Message par : Elhiya Ellis, Ven 23 Mar 2018, 17:03


Aidan qui disait rien.
Aidan qui semblait perturbé par ce que j'avais dit.
Aidan qui disparaissait.
Aidan quoi.
Si tu te prenais pas une remontrance plus tard pour ton comportement frivole t'aurais du bol. C'était marrant de voir que ton simple cousin ainé était limite plus concerné par ce que tu faisais de tes nuits que mes propres parents. Tu lui aurais bien dit que ça te paraissais trop mignon, mais comme le brun face à toi avait repris la parole, ton crayon notais rapidement son avis.

Frais et Moelleux.
Moelleux c'était normal vu la base du gâteau que t'avais utilisé, frais... ton sortilège avait du tenir suffisamment longtemps pour que la crème ne fonde pas, c'était parfait. avec un peu de chance, Alexeï te ferait le même retour. De quoi te rassurer un peu sur les cours de cuisines que t'avais donné à Aidan. T'allais demander au Serdaigle si le cœur fondant à l’intérieur ne choquait pas, mais il te questionnait en premier. Sourcil rehaussé, t'avais froncé les sourcil un instant avant d'hausser une épaule, désabusée.

-Bah à chaque étape de la confection oui, mais pas une fois fini, sinon j'aurai pas pu vous les envoyer...

Logique quand même. Qui mange directement ce qu'il cuisine pour autrui? sa question avait pas de sens à tes yeux. Tu le scrutais les mirettes grandes ouvertes, te demandant s'il avait déjà fait à manger lui même où s'il se faisait couver par maman à chaque vacances. Vu la couleur de ses caleçons t'optais pour la seconde option. Mais pas le temps de faire la curieuse que vos commandes arrivaient déjà. Rapide le cousin en fait.

Un sourire pour l'accueillir, tu récupérais ton verre de chocolat chaud et ta gaufre chantilly dans laquelle tu plantais ton index pour mettre une bonne dose de crème en bouche. A peine le temps de dire merci que l'ancien aiglon disparaissait déjà. Tant pis tu le payerais avant de partir.

- Humph, presque aussi bon que les bonbons mélés au jus de citrouille.

Large sourire après un discret pouffement. Référence aux gourmandises que vous aviez avalés sans concession avec le jacuzzi de jus de citrouille. Après tout, toi t'avais pas fait semblant que vous ne vous étiez pas croisé ce jour-ci, et n'avais aucun souci pour aborder le sujet. par contre tu trouvais que l'étudiant mettait bien du temps à passer à autre chose, limite il focalisait dessus, comme s'il attendait une répercussion quelconque un jour ou l'autre. Toujours à vivre avec une muselière et une bride, il allait finir par passer à coté de sa vie ce pauvre garçon.

Recommençant à picorer le délice voluptueux de ton index, tu le portais aux lèvres avant de retirer ton doigt en un plop légèrement bruyant.

-Au fait, tu m'esquives encore pourquoi? Depuis le temps, si j'avais voulu en parler à ta blonde j'l'aurai fait hein. Ca va comment avec d'ailleurs? Toujours brimé et tenu en laisse? Elle a rien dit pour le cupcake du coup?

Le truc, c'était que tu y avais même pas pensé à l'autre poufsouffle quand t'avais envoyé ton hibou. Dans un premier temps car t'étais toujours pas capable de retenir son prenom, et en suite, car plus le temps passait plus elle te semblait encore plus invisible. Un vrai fantôme. Un peu comme l'avait été Daemon avec toi. A chaque fois que tu apercevais l'aiglon, la blaireautine n'était pas à coté. Triste quand même quand tu avais cru comprendre qu'Ethan était complétement soumis aux caprices de sa copine. Elle aurait nettement de quoi être ravie l'autre idiote, mais non, de toute évidence, elle préférait rester dormir sur ses acquis. Ridicule... Enfin ... ca la caractérisait bien au final....
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: La Salle Principale

Message par : Kyara Blanchet, Ven 23 Mar 2018, 17:33


- Ne vous inquiétez pas, ça n'est pas le cas. Mes études vont plutôt bien je crois. C'est cette année ! Mais je fais tout pour être prête !

Satisfaite de cette réponse, Kyara hocha la tête. Elle ne se faisait pas trop de soucis concernant la scolarité de la jeune fille. De ce qu'elle en savait, c'était une bonne élève, discrète et travailleuse. Bref, une de ceux qui n'était que trop rare. Après, cela serait un peu ennuyant de n'avoir que des élèves sages en classe, mais, un peu plus ne ferait pas de mal. La professeure de Soins Aux Créatures Magiques avait tout de même de la chance. Contrairement aux cours de certains de ses collègues, cela ne dégénérait que très rarement avec elle. De toute manière, elle ne laissait rien passer.

Si un élève se montrait insolent, elle le reprenait une fois. S'il ne se calmait pas dare-dare, c'était la porte. C'était rapide, simple et efficace. Son cours étant une option, elle ne forçait personne à s'y inscrire. Elle partait donc du principe que ceux qui étaient devant elle, voulaient vraiment assister au cours. Donc, cela sous-entendait un comportement irréprochable de leur part. Il n'y avait rien de pire qu'un perturbateur gâchant le cours à tout le monde.

Reprenant sa fouchette, Kyara termina son plat en prenant soin de le savourer. La cuisine de Poudlard avait beau être délicieuse, cela faisait du bien de sortir de temps en temps. Même si elle se sentait à part, être spectatrice de la vie ne l'embêtait pas plus que cela. Il fallait reprendre pas petit à petit. Levant le regard vers Harmony, la Fourchelang constata qu'elle était en train de la regarder d'une manière étrange. Fronçant légèrement les sourcils, la brune regarde autour d'elle avant de reporter son attention sur la Serdaigle.

- Y a t-il un problème miss Lin ?
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Elina Peterson, Dim 25 Mar 2018, 16:45


Premier rendez-vous ♥

avec Chaton ♥

Il était têtu, vraiment têtu. Il m’a fallu usée de beaucoup d’arguments pour réussir à négocier le repas du soir au lieu de celui de midi. Mais il a fini par capituler. De toute évidence je devais être assez douée pour réussir ce genre de négociation… Artemis n’est pas du genre à accepter ce genre de compromis. Il peut même ce montrer assez autoritaire dans ce genre de situation.

Nous voila partie en direction de la tête de sanglier, endroit que j’affectionne tout particulièrement car ma merveilleuse amie et ex-directrice de maison en est la propriétaire. Nous aurions pu facilement utiliser la magie et transplaner directement devant les portes du restaurant mais… C’est tellement plus agréable de prolonger ce petit moment en tête à tête sans agitation ni spectateurs que nous avons préférer nous y rendre à pied, tranquillement. Nous laissant par la même occasion le temps de nous retrouver.

Tout est naturel entre nous, que ce soit nos regards, la façon de nous sourire, nos échanges. Je ne pensais pas que ce fameux soir dans la cabane hurlante je rencontrerai l’homme dont je tomberais amoureuse. Je l’observe du coin de l’oeil, il est beau, et cette tenue… Chemise cravate. Si j’ai envie de glisser ma main dans la sienne je n’y arrive pour le moment pas. Marché dans la rue main dans la main est compliquée, on ne m’a jamais vraiment considérée comme une égale, alors j’essaye tant bien que mal de lutter contre mes démons.

Enfin nous y voila, il pousse la porte de la tête de sanglier et me laisse entrer la première. Je me stop quelques secondes lorsque je sens le regard de certains clients ce poser sur nous. Je repère la première table disponible et je m’y installe en baissant la tête. Surtout ne regarder personne… J’aurais pas dut mettre cette robe, certes elle est assez longues, sobre et noir mais je trouve qu’elle mets encore bien trop mes formes en valeurs, pour ce qu’il en reste du moins, et je ne voudrais pas qu’il soit jaloux… Je ne veux pas lui donner une seule raison de l’être.

Ses yeux plongent dans mon regard, sa mains se pose délicatement sur la mienne et je frissonne. Un compliment, sincère. Je sais qu’il n’est pas l’autre, mais… Je n’ai connue que cela, alors comment savoir ce qui est normal de ce qui ne l’est pas? je prends une inspiration. Bien trop de fois oui. Mais tu es sure que… Ca ne te dérange pas? Ma tenue je veux dire… Si jamais c’est trop tu dois me le dire. Je ne veux pas te donner de raison d’être jaloux… ni de croire que je cherche à ce que tu le sois Je termine cette phrase dans un souffle et je parcours la salle d’un regard inquiet. Je constate avec soulagement que tout le monde est retourné à ses occupations... Tant mieux

Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Ethan Turner, Lun 26 Mar 2018, 09:45


La demoiselle devant toi t'affirme que, non, elle n'a pas vraiment goûté à sa création, pas dans sa finalité en tout cas. Elle mentionne une raison, ou une excuse? Que tu ne comprends aucunement; mais qu'est-ce qui l'empêchaitde se faire un cupcake à elle-même en bout de ligne? Enfin, t'y connaissait trop rien en cuisine, alors tu préfèresseulement acquiescer de la tête, comme si tu trouvais logique ce qu'elle disait; t'avais aucune raison de revenir sur le sujet, si elle n'avait vraiment pas goûté à ses propres créations, c'était tant pis pour elle, parce que toi t'avais adoré. En admettant que son affirmation était vrai, cet entretient faisait beaucoup plus de sens maintenant, pas que tu trouvais ça normal qu'on accorde autant d'importance aux fruits de ce qui devait avoir été quelques heures de préparations, il y avait plus d'un mois de ça, à moins que la blonde ne compte passer un cours de cuisine, ou bien participer à un quelconque concours avec la recette de cette gâterie...

Ta réflexion avait été coupé par les cris de famine que ton ventre poussait depuis que tes narines se régalaient de l'odeur qui émanait des repas que votre serveur vous avait apporté. Ce dernier était d'ailleurs reparti sans vous dire autre chose que le prix de vos plats, sans même attendre de recevoir le paiement en question? Mais...? Il était tellement mal à l'aise qu'il oubliait de prendre votre argent, ou bien il vous avait donné le prix parce qu'il était un peu perdu? C'était un service assez bizarre, qui accompagnait une discussion un peu bizarre qui débordait parfois sur un sujet que tu voulais bizarrement taire à jamais, comme en ce moment même en fait, alors que ton intervieweuse avait fait un commentaire sur le goût de la crème chantilly, qu'elle mangeait directement d'un index, mouvement que tu aurais jugé séducteur s'il aurait été effectué par une personne dont tu comprenais le comportement, ce qui n'était vraiment pas le cas, alors t'osait pas trop de faire d'idées sur le message qu'elle tentait de t'envoyer ou non. Par contre, l'allusion à votre soirée, et au goût des vos bonbons, celle-là elle était aussi claire que de l'eau de roche, et tu t'en serais bien passé.

Ton repas semblait désormais très intéressant; la cuisson de ta viande était parfaite, oui, tout simplement parfaite... faudrait que tu penses à remercier le chef, oui, remercier le chef... La teinte de ton visage n'avait que d'égal celle des tomates qui manquaient par contre cruellement à ton repas du moment. La blondinette jouait encore avec toi, et tu n'arrivais toujours pas à t'y faire, puisque tu ne t'y attendais jamais, et pourtant, tu aurais vraiment dû la voir venir cette fois. À défaut de savoir comment réagir, tu commençais à manger ton repas, la mine bien basse, histoire d'éviter de croiser le regard d'Elhi. Parler en détailde cupcakes préparés plusieurs semaines dans le passé pouvait avoir l'air un peu étrange, mais en ce moment ce sujet de conversation te manquait atrocement.

Visiblement fière de son coup, la verte avait continué de manger, un large sourire de dessiner sur ses lèvres, puis s'était finalement arrêté, non pas pour te reparler des petits gâteaux, mais pour finalement poser la question qui tuait : pourquoi est-ce que tu l'évitais. Par contre, elle ne te laissait pas le temps de répondre qu'elle passait à un autre sujet, t'en aurais été reconnaissant si celui-ci n'aurait pas concerné Alicia et son mutisme....

Ton coeur avait eu mal l'espace d'un instant, tu n'étais pas prêt à ça, pas prêt à devoir faire face à l'évidence, pas aujourd'hui, pas ici, pas avec elle. Tu ne voyais plus Alicia nul part depuis quelques semaines, elle ne répondait pas à tes lettres, tu ne comprenais pas ce qui se passait, puisque votre relation allait merveilleusement bien selon toi, avant cette disparition. Ta gêne avait maintenant laissé place à une moue plutôt atterrée.

-Je...non pas de nouv...pas de commentaires de sa part... et je ne t'évi... Mensonge inachevé, car beaucoup trop évident, tu rebroussait parfois carrément chemin pour t'assurer de ne pas la croiser. J'voulais pas repenser à cette nuit là... puisque toi et alicia... enfin, tu comprends?

Ta faim avait complètement disparu, et tu regardais ta nourriture avec un air triste, ce serait du vrai gaspillè que de ne pas la manger maintenant, mais tu sentais un noeud au fond de ta gorge, un pincement à ton coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: La Salle Principale

Message par : Elhiya Ellis, Lun 26 Mar 2018, 15:12


La viande était décidément quelque chose de passionnant pour les male du genre humain. T’avais jamais trop compris, préférant encore les sucreries et la verdure comestible, mais après tout pourquoi pas. Toi on te fourrait un muffin entre les mains, le monde n’existait plus, tu pouvais bien faire l’effort de comprendre qu’un morceau de bidoche crevée pouvait avoir le même effet sur autrui. Enfin… t’essayais. Un peu comme pour comprendre ce que racontais le brun, t’essayais, mais là, tu y arrivais pas. Ce n’était même pas question de papilles gustatives. Juste que t’avais toujours détesté qu’on laisse les phrases en suspens. Ca donnait toujours un arrière-gout d’inachevé, et surtout forçait à la libre interprétation.

Du coup, essuyant la commissure de tes lèvres avec ta serviette en papier, tu scrutais ton interlocuteur completement désabusée.

-Tu m’le fais en français et en clair s’te plait ? S’pas que j’aime pas les charades, les devinettes ou les rébus, mais je comprends vraiment aps de quoi tu parles. Moi et Alicia quoi ?

T’avais rien fait avec cette fille, hormis mettre une éternité à retenir son nom, manquer de vomir en la voyant car tu devais nourrir une allergie à son odeur ou parfum et… bah après tu lui avait même pas demandé comment elle avait trouvé non nom et pourquoi elle s’était errintée à vouloir t’envoyer des hiboux à la signification incertaine. Haussant les yeux au ciel, réfléchissant un instant, tu voyais qu’une chose qui pouvait coincer.

-En gros tu flippes qu’elle te balance un sort dans la tête car t’as eu une vie avant elle ? Nan, sérieusement ? Elle sait faire un aguamenti au moins ?

T’avais pouffé, non de ta remarque, mais de constater que l’aiglon trimballait sa laisse depuis qu’on la lui avait accrochée à son collier. Triste vie que de voir se restreindre de respirer pour quelqu’un qui en avait rien à faire de soi. T’avais déjà donné, une fois, et force était d’avouer que tu te sentais mieux sans cette espèce de pression psychologique ridicule que tu t’étais imposé juste pour faire plaisir à l’autre.

D’un nouveau plongeon de ton index dans la chantilly, tu te délectais du gout avant de dodeliner de la tête en apercevant la mine déconfite du garçon face à toi. De toute évidence, ça le travaillais d’avoir pu échangé peut-être plus de chose avec toi qu’avec l’autre blondasse. Haussement de sourcil et léger soupire avant de continuer sur ta foulée.

-Nan mais t’inquiète, même si elle savait, elle aurait rien à dire de toute façon. Mademoiselle ne va pas faire croire qu’elle se trimballe des remords du même genre quand même. Vu comment elle s’était laissée faire par Lysse…

Fallait pas qu’il rumine pour rien le piaf. De un il gaspillerait son repas, et de deux, cela servait strictement à rien. Sa blonde ne s’était pas faite priée quand sa main avait été capturée et qu’elle s’était retrouvée assise à côté du blond, te volant au passage la place que t’aurais préféré avoir pour le trajet afin de dormir au lieu de supporter Alexeï. En y repensant, en fait, il avait raison le Serdaigle, t’aimais pas sa copine.

-Elle t’avais fait un cupcake elle aussi j’espère, sinon elle est vraiment irrécupérable, j’vois même pas pourquoi tu perds du temps avec

Car soyons clair, pour toi, ce genre de relations étaient, encore et toujours, une activité des plus chronophage et ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: La Salle Principale

Message par : Artemis Lhow, Lun 26 Mar 2018, 20:17



@Chaton


Elle semble nerveuse, presque fébrile, comme si elle s'attendait à se faire sauter dessus par une horde de groupies ou que les clients allaient soudainement se retourner vers elle en hurlant « Surpriiiiise ! ». Mais non, rien de tout ça, juste elle et moi dans une salle moyennement occupée. Pas de quoi paniquer et pourtant je ne peux m'empêcher de l'observer observer les alentours comme je le ferai si j'étais actuellement de garde. C'fou ça, de quoi peut-elle bien avoir peur ? Si ça se trouve elles ne sont plus si bonnes copines avec Azénor et j'me suis encore planté ! Voilà bravo, maintenant c'est moi qui parcours les alentours du regard pour tenter de capter la patronne.


Lorsqu'elle prend la parole c'est dans un presque souffle, comme si elle craignait de se faire disputer. Quel enfer as-tu vécu pour craindre ainsi tout et son contraire ? « Ça ne te dérange pas? Ma tenue je veux dire… Si jamais c’est trop tu dois me le dire. Je ne veux pas te donner de raison d’être jaloux… ni de croire que je cherche à ce que tu le sois. » Décidément, je n'ai pas fini d'être pris par surprise. Elle sort de nul part cette remarque et pourtant elle me frappe en plein visage comme si de rien était. Malotru ! Je cligne bêtement des yeux, interloqué, le sourcil haussé et la bouche légèrement entrouverte. « Quoi ? »


D'où est-ce qu'elle me sort des trucs pareil sans déconner ? Si jamais c'est trop, mais si jamais c'est trop quoi ? Vulgaire ? Si c'était le cas j'aurais accidentellement faire bruler ta tenue dans l'âtre chérie. Alors si c'est trop quoi ? Et puis pour ce qui est de la jalousie, désolé, mais tu es tombé sur le mauvais bonhomme. « Désolé, mais tu es vraiment mal barré là ... non, parce que je ne suis pas jaloux, du tout. On est jaloux de ce que l'on possède pas et que l'on souhaiterais posséder et je n'aurais jamais la folie de te croire acquise. Par contre, je suis du genre territorial. Autrement dit tu peux tout à fait avoir des amis, tant qu'ils restent des amis. Et chérie ... cette robe te va à ravir. » Jaloux ... qu'elle idée !


Avec un petit sourire en coin, je pose ma main sur la sienne et prends comme si de rien était le menu de la taverne. Je balade mon regard sur la carte d'un œil distrait et attends la réaction de la demoiselle. La connaissant, elle n'en restera pas là et je peux tout à fait le comprendre : je suis pareil. Je n'aime pas laisser les choses en suspend comme si elles n'étaient pas terminées et qu'on allait y revenir plus tard. On sait tous que jamais nous ne reviendrons dessus et que les gens utilisant ce genre de manœuvre le font généralement sur des sujets qui les mettent mal à l'aise et qu'ils préféreraient oublier. C'bête d'ailleurs, c'est le passé qui nous forge et vouloir l'oublier c'est s'oublier soit même, non ? Mieux vaut vivre avec et apprendre de ses erreurs !

Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Elina Peterson, Mar 27 Mar 2018, 14:35


@ Chaton♥

Je ne sais pas à quelle réaction je m'étais attendu mais le voir avec cet air ébahit et le voir sans voix ne faisait pas partie des réactions que j'aurais pu envisager. En d'autres circonstances j'aurais surement éclater de rire mais là, j'avais surtout peur de la suite des évènements.

Désolé, mais tu es vraiment mal barré là ... non, parce que je ne suis pas jaloux, du tout. On est jaloux de ce que l'on possède pas et que l'on souhaiterais posséder et je n'aurais jamais la folie de te croire acquise. Par contre, je suis du genre territorial. Autrement dit tu peux tout à fait avoir des amis, tant qu'ils restent des amis. Et chérie ... cette robe te va à ravir.

Il pose à nouveau sa main sur la mienne et je le regarde, perplexe. Va vraiment falloir que je m'habitue à tout ça... Il prend la carte de la taverne et je tente de lire le menu mais ses paroles tournent en ronds dans ma tête et je ne réussi pas à me concentrer suffisamment pour ne plus y penser. Je fini par lâcher l'affaire. Retirer ma main de sa sienne et poser la carte devant moi dans un soupire.

OK... Qu'est ce que tu entends par "Je suis territorial..." Faut m'expliquer... Quand à mes amis... Faudrait déjà que j'en ai... En dehors d'Azé, il y avait Daegan, mais... On c'est disputé... Et... Je n'ai plus de nouvelles... Tout était devenue compliqué entre nous... Il était le gérant de Waddi mais il ne l'est plus et je ne sais pas où il est partie... Alors tu vois... Il n'y a pas grand monde à craindre...

Ce qui à surtout détruit notre amitié je pense c'est ce qu'il c'est passé cette fameuse après midi... Après c'était plus pareil... Il n'était plus vraiment le même lorsqu'on c'est revue après la mort de maman... Mais je n'étais pas vraiment moi même non plus donc... Je crois que cette dispute à été celle de trop... Malheureusement... Je plonge mon nez dans la carte pour cacher la tristesse qui me saisi à la pensée de mon ancien ami, mentor et amant... Il avait une place importante dans ma vie et dans mon coeur... Son absence à laisser un grand vide et j'en suis la seule responsable... si je n'avais pas chercher à fuir les personnes qui comptaient pour moi, nous n'en serions peut être pas là aujourd'hui...

La carte est sympa mais je n'ai pas très faim, les sorties de ce genre me mettent mal à l'aise, j'ai toujours peur de faire un faux pas. de le décevoir, j'ai envie d'avancer, pour lui, pour nous. Mais c'est difficile, certaines choses sont encorestrop récente et trop encré dans mon âme pour que tout redevienne facile... La sécurité de mon appartement me manque déjà. Ils ne font pas les commandes à emporter ici?

Revenir en haut Aller en bas
Azénor P. Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: La Salle Principale

Message par : Azénor P. Benbow, Mar 27 Mar 2018, 16:35


________________

Artémis ft. Elina
________________


Soirée tranquille, il n'y a pas trop de monde ce soir dans mon bar. Mais l'ambiance est toujours bonne, souvent des rires, souvent des discussions intéressantes, qui en ont l'air du moins, souvent un côté apaisant. Quelle surprise quand d'un coin de l’œil je vois se frayer un chemin deux amis proches. Elina bien-sûr, suivie de très près par Artemis. Ils ne m'ont pas encore vu, alors qu'ils s'installent sur une table libre, mais je soupçonne les deux compères d'être venus dans mon établissement avec une idée derrière la tête, me faire un petit coucou. A coup sur, Elina doit être derrière tout ça!
Je les laisse s'installer tranquillement puis je me dirige vers leur table, torchon sur l'épaule histoire de me la jouer un peu cool. Oui parce que directrice adjointe de Poudlard ça peut sonner bizarre dans un bar.
- Coucou vous deux! Oh Elina ce que je suis contente de te voir! Tu devrais passer plus souvent ici, qu'on papote, maintenant que t'es plus à Poudlard c'est quand même plus pratique. Je crois que tu as tant à me dire...
Je m'autorise à passer une de mes mains fraiches sur sa joue, un sourire rayonnant au bord des lèvres.

-Vous avez choisi ce que vous voulez?

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: La Salle Principale

Message par : Artemis Lhow, Mar 27 Mar 2018, 21:51



@Chaton & @Azénor


Comme je m'y attendais, son regard flotte quelques instants dans la vague le temps que mes propos fassent leur petit bout de chemin dans son esprit et que celui-ci ne remette le tout dans le bon sens. Elle retire doucement sa main de la mienne et s'empare à son tour d'un menu. Tu ne peux pas faire les deux peut-être ? Lire le menu et garder ta mains près de la mienne ? Un air de défi sur le visage, mais sans un mot, ma main s'en va reprendre la sienne alors qu'elle commence sa propre série de questions à mon égard. Prenons les choses dans l'ordre ...


« Territorial ? C'est exactement ce que je fais en ce moment même, j'affiche fièrement notre relation par des petites attentions en public. Un peu comme un chien qui urine sur SON lampadaire, j'accentue bien le mot et accompagne le tout d'un mouvement savant de l'index, sauf que moi j'épargne tes chaussures. » Ouais parce que si ça tiens chaud aux pieds, l'image n'est quand même pas des plus classes. ... je viens vraiment de dire ça ? J'éclate de rire, mais ne manque pas d'analyser son regard lorsqu'elle continue sa tirade. Un ami, hein ?


Je m'égare l'espace d'un instant dans ses yeux et ce que je vois à présent me provoque un douleur frisson le long de l'échine. Ce n'était clairement pas qu'un ami qu'elle a perdu, mais nous verrons ça un peu plus tard, il y'a urgence ! Azénor approche de la table ! Je tente de détourner l'attention de ma belle tout en faisant de petits signes de tête à la patronne. Envoi quelqu'un d'autre !! « Il me dit quelque chose ce type, pas toi ? » Un signe de tête en direction d'un inconnu sur une table opposée et c'est raté. Encore que ... z'ont pas l'air en froid là de suite !! Elle passe même sa main sur la joue de ma belle. Tout doux hein, l'est à moi, m'oblige pas à marquer ses chaussures !


Je souris à la propriétaire avant de lui annoncer ma commande. « Content de te voir également Azénor ! Pour moi ce sera un Cracbadabum en entrée, un Original sauce chasseur et une Sanglière en dessert. Pour accompagner le tout tu nous conseils quoi ? » j'attends sagement que les deux femmes aient finis de papoter pour écouter tranquillement la commande de ma douce. Te plante pas, c'est un menu complet sinon rien. Et comme il n'est pas envisageable que tu ne commande rien..

Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Ethan Turner, Mer 28 Mar 2018, 06:16


Pv Elhiya & Aidan
L.A. mutuel avec Elhi

♫♫

Non seulement elle n'avait pas saisi que tu ne souhaitais pas vraiment aborder ce sujet, mais de plus elle n'avait pas compris le sens de tes mots, ou bien jouait-elle aux innocentes? Non, elle ne semblait tellement pas se soucier de la demoiselle qui avait conquis ton coeur que ça te perturbait. Chaque fois qu'Alicia t'avait parlé de cette fille, une certaine animosité semblait exister entre eux, alors que maintenant que la principale concernée parlait d'Alicia, elle ne semblait pas s'en soucier le moins du monde, est-ce qu'elle était inconsciente de l'effet qu'elle avait sur les gens autour d'elle? Ou elle ne s'en souciaitsimplement pas?

Elle te disait que tu avais droit d'avoir eu une vie avant d'être en couple, une référence à votre escapade nocturne, bien entendu, en laissant une petite blague de mauvais goût sur la blondinette de poufsouffle qui te fit rire nerveusement, réaction stupide à une situation qui te dépassait. Tu te faisaisréconforter par une verte, alors que ta précieuse semblait avoir disparu de ta vie, voir de Poudlard au grand complet.

-c'est...c'est pas le fait que j'aille eu une vie... avant. C'est qu'elle ne cache pas qu'elle ne t'aime pas... et... ahh je sais plus, c'est tellement compliqué.

Et tu prenais ta tête dans tes mains, dans un geste pour masser tes tempes, comme s'il suffisait d'un contact physique avec ta tête pour qu'il en sorte de nouvelles idées, des idées qui pourraient t'éviter de faire face à cette situation peut-être? Parce que c'est ce que tu redoutais le plus à présent. Si tu avouais de vive voix que tu n'avais plus aucune nouvelle d'Alicia, tu avouerait par le fait même que votre couple n'existait probablement plus. Enfin, c'était ta première relation, qui semblait se terminer après que vous ayez passé si peu de temps ensemble; tu ne savais pas comment réagir, combien de temps l'attendre, tu repoussais l'inévitable, tu repoussais le moment où ton coeur allait voler en éclat pour de bon.

La blondinette continuait tranquillement son repas au rythme de la conversation, alors qu'elle tentait d'incriminer Alicia de son comportement, te rappelant le moment où elle s'était laissé courtiser par un certain blond de gryffondor: Ulysse... il savait peut-être quelque chose sur le départ soudain d'Alicia de l'école? Cette idée remplaça, un bref instant, une partie de ta tristesse par de la colère. Si lui était au fait de quelque chose, mais qu'Alicia refusait de répondre à tes lettres à toi, est-ce que tu désirais vraiment la ravoir dans ta vie? Ne serait-ce pas là la preuve que tu n'étais pas aussi important pour elle qu'elle le laissait entendre? Non, tout cela n'était de pure spéculation, pourquoi, si même les amis d'Alicia ne savaient pas ce qui advenait d'elle, un simple courtisant le saurait? D'autant plus que celui-ci était toujours bien présent à l'école, et de ce que tu savais, ils ne s'étaient jamais vraiment vu en dehors des cours.

Elhiya était là, à te remémorer tout ce que tu essayais d'oublier, d'enfouir au fond de toi, et elle frappa le coup de circuit lorsqu'elle mentionna la St-Valentin. Elle avait parlé de cupcake, mais pour toi le sujet restait le même, et la plaie que cette journée avait laissé sur ton coeur était encore bien récente, vous n'aviez rien fait pour la St-Valentin... Tu avais prié chaque nuit pour que celle qui t'avait charmé te redonne de ses nouvelles en cette fameuse fête des amoureux, mais tu n'avais eu qu'un cupcake de la part de celle qui t'avait un soir débauché. De se dire qu'Elhiya pensait davantage à toi que ta propre copine en cette journée si spéciale avait quelque chose de profondément perturbant, tu en avais mal au coeur, alors que la tristesse et l'incompréhension revenaient à une vitesse alarmante dans ton esprit.

Il n'y avait plus que toi, tu étais seul, dans le noir, avec tant de questions et si peu de réponses, on t'avait abandonné, on ne t'aimais pas. Karver t'écrivait de moins en moins depuis qu'il s'était lui-même fait une copine en France, tes parents te soutenaient mais ça ne comptait pas: tout comme tes grands-parents, ils étaient de ta famille, et n'avaient pas vraiment le choix au final; tu étais et bien seul, toi et tes livres, ton savoir, et personne pour donner un sens à ta vie.

Tes paupières combattaient avec force les larmes qui voulaient s'immiscer dans tes yeux, ta respiration se faisait un peu plus rapide, tu regardais alternativement de gauche à droite, ne voyant que des ténèbres partout autour de toi, jusqu'à ce que le bruit d'une porte au fond de la pièce te ramène sur terre, le coeur battant à tout rompre. Tu tentais de garder ton calme alors que le mur que tu maintenais en place dans ton esprit depuis plus d'un mois maintenant venait de céder, celui-là même qui te gardait dans l'illusion que tout rentrerait bientôt dans l'ordre, que ce n'était que passager, c'était l'espoir qui venait de quitter ton coeur dans un grand fracas émotif.

-est-ce que... Un reniflement. est-ce qu'on peut... Une larme, unique aventurière à avoir terrassé tes paupières. Arrêter de parler d'alicia? J'n'ai pas eu de cupcakes non, j'n'ai pas eu... Un souffle, une aide précieuse pour supporter le travail du barrage qui retient tes larmes. De nouvelles d'elle, depuis un moment...

Puis tu enfoncais un morceau de viande dans ta bouche, histoire d'avoir quelque chose à faire de ton corps, de t'occuper l'esprit. Mâcher, c'était un début, mais il te fallait davantage, alors tu enchaînais beaucoup trop rapidement avec une gorgée de ton thé, manquant t'étouffer au passage. Ta gorge souffrait, c'était très bien, vraiment excellent, tu avais quelque chose pour t'occuper l'esprit maintenant, quelque chose pour te faire tenir jusqu'à ce que tu sois loin de tous, loin des regards indiscrets, loin des esprits qui jugeraient ta faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Salle Principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 21 sur 27

 La Salle Principale

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 27  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.