AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 22 sur 27
La Salle Principale
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 27  Suivant
Ethan Turner
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle

Re: La Salle Principale

Message par : Ethan Turner, Mer 28 Mar - 6:16


Pv Elhiya & Aidan
L.A. mutuel avec Elhi

♫♫

Non seulement elle n'avait pas saisi que tu ne souhaitais pas vraiment aborder ce sujet, mais de plus elle n'avait pas compris le sens de tes mots, ou bien jouait-elle aux innocentes? Non, elle ne semblait tellement pas se soucier de la demoiselle qui avait conquis ton coeur que ça te perturbait. Chaque fois qu'Alicia t'avait parlé de cette fille, une certaine animosité semblait exister entre eux, alors que maintenant que la principale concernée parlait d'Alicia, elle ne semblait pas s'en soucier le moins du monde, est-ce qu'elle était inconsciente de l'effet qu'elle avait sur les gens autour d'elle? Ou elle ne s'en souciaitsimplement pas?

Elle te disait que tu avais droit d'avoir eu une vie avant d'être en couple, une référence à votre escapade nocturne, bien entendu, en laissant une petite blague de mauvais goût sur la blondinette de poufsouffle qui te fit rire nerveusement, réaction stupide à une situation qui te dépassait. Tu te faisaisréconforter par une verte, alors que ta précieuse semblait avoir disparu de ta vie, voir de Poudlard au grand complet.

-c'est...c'est pas le fait que j'aille eu une vie... avant. C'est qu'elle ne cache pas qu'elle ne t'aime pas... et... ahh je sais plus, c'est tellement compliqué.

Et tu prenais ta tête dans tes mains, dans un geste pour masser tes tempes, comme s'il suffisait d'un contact physique avec ta tête pour qu'il en sorte de nouvelles idées, des idées qui pourraient t'éviter de faire face à cette situation peut-être? Parce que c'est ce que tu redoutais le plus à présent. Si tu avouais de vive voix que tu n'avais plus aucune nouvelle d'Alicia, tu avouerait par le fait même que votre couple n'existait probablement plus. Enfin, c'était ta première relation, qui semblait se terminer après que vous ayez passé si peu de temps ensemble; tu ne savais pas comment réagir, combien de temps l'attendre, tu repoussais l'inévitable, tu repoussais le moment où ton coeur allait voler en éclat pour de bon.

La blondinette continuait tranquillement son repas au rythme de la conversation, alors qu'elle tentait d'incriminer Alicia de son comportement, te rappelant le moment où elle s'était laissé courtiser par un certain blond de gryffondor: Ulysse... il savait peut-être quelque chose sur le départ soudain d'Alicia de l'école? Cette idée remplaça, un bref instant, une partie de ta tristesse par de la colère. Si lui était au fait de quelque chose, mais qu'Alicia refusait de répondre à tes lettres à toi, est-ce que tu désirais vraiment la ravoir dans ta vie? Ne serait-ce pas là la preuve que tu n'étais pas aussi important pour elle qu'elle le laissait entendre? Non, tout cela n'était de pure spéculation, pourquoi, si même les amis d'Alicia ne savaient pas ce qui advenait d'elle, un simple courtisant le saurait? D'autant plus que celui-ci était toujours bien présent à l'école, et de ce que tu savais, ils ne s'étaient jamais vraiment vu en dehors des cours.

Elhiya était là, à te remémorer tout ce que tu essayais d'oublier, d'enfouir au fond de toi, et elle frappa le coup de circuit lorsqu'elle mentionna la St-Valentin. Elle avait parlé de cupcake, mais pour toi le sujet restait le même, et la plaie que cette journée avait laissé sur ton coeur était encore bien récente, vous n'aviez rien fait pour la St-Valentin... Tu avais prié chaque nuit pour que celle qui t'avait charmé te redonne de ses nouvelles en cette fameuse fête des amoureux, mais tu n'avais eu qu'un cupcake de la part de celle qui t'avait un soir débauché. De se dire qu'Elhiya pensait davantage à toi que ta propre copine en cette journée si spéciale avait quelque chose de profondément perturbant, tu en avais mal au coeur, alors que la tristesse et l'incompréhension revenaient à une vitesse alarmante dans ton esprit.

Il n'y avait plus que toi, tu étais seul, dans le noir, avec tant de questions et si peu de réponses, on t'avait abandonné, on ne t'aimais pas. Karver t'écrivait de moins en moins depuis qu'il s'était lui-même fait une copine en France, tes parents te soutenaient mais ça ne comptait pas: tout comme tes grands-parents, ils étaient de ta famille, et n'avaient pas vraiment le choix au final; tu étais et bien seul, toi et tes livres, ton savoir, et personne pour donner un sens à ta vie.

Tes paupières combattaient avec force les larmes qui voulaient s'immiscer dans tes yeux, ta respiration se faisait un peu plus rapide, tu regardais alternativement de gauche à droite, ne voyant que des ténèbres partout autour de toi, jusqu'à ce que le bruit d'une porte au fond de la pièce te ramène sur terre, le coeur battant à tout rompre. Tu tentais de garder ton calme alors que le mur que tu maintenais en place dans ton esprit depuis plus d'un mois maintenant venait de céder, celui-là même qui te gardait dans l'illusion que tout rentrerait bientôt dans l'ordre, que ce n'était que passager, c'était l'espoir qui venait de quitter ton coeur dans un grand fracas émotif.

-est-ce que... Un reniflement. est-ce qu'on peut... Une larme, unique aventurière à avoir terrassé tes paupières. Arrêter de parler d'alicia? J'n'ai pas eu de cupcakes non, j'n'ai pas eu... Un souffle, une aide précieuse pour supporter le travail du barrage qui retient tes larmes. De nouvelles d'elle, depuis un moment...

Puis tu enfoncais un morceau de viande dans ta bouche, histoire d'avoir quelque chose à faire de ton corps, de t'occuper l'esprit. Mâcher, c'était un début, mais il te fallait davantage, alors tu enchaînais beaucoup trop rapidement avec une gorgée de ton thé, manquant t'étouffer au passage. Ta gorge souffrait, c'était très bien, vraiment excellent, tu avais quelque chose pour t'occuper l'esprit maintenant, quelque chose pour te faire tenir jusqu'à ce que tu sois loin de tous, loin des regards indiscrets, loin des esprits qui jugeraient ta faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: La Salle Principale

Message par : Elhiya Ellis, Mer 28 Mar - 11:16


@Nanou

Elle t’aimait pas l’autre blonde ? Ah ? T’en savais rien, et tu t’en fichais pas mal tant qu’elle ne venait pas polluer ton espace vital avec sa fausse bienveillance et ses manières hypocrite. Son existence t’indifférait pour être sincère, et te contrefichais pas mal de savoir ce qu’elle faisait dans ou hors de Poudlard. Pas trop de réponse à donner à cette information. Un haussement d’épaule détaché accompagné d’un « Ah ? » qui se perdait rapidement dans une gorgée de chocolat chaud. Délice lacté qui courrait savoureusement sur tes papilles, les picotant de sa chaleur avant de laisser un arome agréable sur tes papilles. Nul doute ta boisson préférée malgré la moustache de chantilly que la gourmandise t’offrait.

Partir à la recherche d’une serviette en papier pour ne pas faire le chaton aux babine trempe de lait, tes prunelles avaient capturé les quelques perles brillantes habitants les iris du garçon. Surprise t’avais arqué un sourcil, te demandant ce qui pouvait bien le trouble à ce point, parler de sa blondasse, de ton cupcake, ou encore les épices trop fortes de son plat. Aucun des 3 ne méritaient de chialer, en public qui plus est, à moins de s’appeler Alexeï et d’avoir une fierté cachée dans les chaussettes. « Bah ? » L’incompréhension la plus totale pouvait se lire sur ta moue enfantine, et ce, malgré les explications potentiellement douloureuses qui t’avais été données.

Dans une tentative de compréhension, tu reformulais mentalement ce qu’Ethan t’avais dit. L’autre Blaireaute avait même pas eu la présence d’esprit de lui envoyer un truc pour marquer le coup et avait, en prime disparu de la circulation. Une proche de Dey très certainement. A moins que le pouvoir de s’éclipser fût le pouvoir de toute personne à qui on confiait son cœur. Possibilité non négligeable si tu chercher actuellement où était cet autre Lui actuellement aux abonnés absents. Sauf que toi, au final, t’attendais pas grand-chose des autrui qui se voulaient précieux à ton cœur. « Pleure pas ça sert à rien, à part à saler un peu plus ta viande, elle est pimentée non ? » La serviette -que t’avais enfin attrapé offerte- en lot de consolation à l’aiglon, t’espérais juste qu’il se transformerait pas en rivière de larmes en plein pub, car tu te voyais mal le consoler, ce n’était pas dans tes spécialités. « Il est bon ce plat au moins> ? ». Changement de sujet, le genre de requête à laquelle tu pouvais accéder.

Un sourire en coin en guise d’acceptation à oublier l’existence d’Alicia. Il ne te fallait fournir que très peu d’effort pour y arriver de ton coté. Détail que tu préférais taire dans une nouvelle bouchée de gaufre appétissante. Si la mesquinerie avait réussi à pourfendre la barrière de ta bouche, t’aurai pu lui dire que tu l’avais plus ou moins prévenue le jour où tu les avais croisé tous les deux à la bibliothèque, que la blonde dégoulinait, rien qu’au regard, d’inutilité et de bêtises. Mais non, la friandise remplissait son rôle, déviant tes pensées sur les bienfaits du sucre, chassant directement l’image de l’autre tête à claque. « Du coup, ça te dis de ressortir un soir pour te changer les idées ? » invitation balancée après avoir avalé une rasade de ta boisson. Non pas que la présence du brun soit indispensable à tes soirées, mais pour avoir passé autant de temps enfermé à cause d’une fille qui ne lui en avait même pas été reconnaissante, il pouvait bien se permettre de s’ébrouer les plumes en toute liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Elina Peterson, Mer 28 Mar - 15:08


@ Chaton ♥ & @ Azé ♥

Il m'explique ce que signifie pour lui être territorial t sa métaphore du chien qui urine sur un lampadaire est assez... Comment dire, Imagée. Il semble se rendre soudain compte de ce qu'il vient de dire et éclate de rire. M'arrachant un sourire au passage avant que je ne reprenne la parole.

Son regard ce perds dans le miens lorsque je lui parle de Daegan, Je devrais lui dire ce qu'il y a eu entre nous cette fameuse après midi mais... ce n'est ni le lieu ne le moment d'aborder ce genre de sujet... sensible. J'espère seulement qu'Artemis ne posera pas plus de questions ce soir concernant Dae.

Il attire soudain mon attention vers un homme Il me dit quelque chose ce type, pas toi ? Je tourne la tête vers le gars en question mais non il ne me dit rien. Je repose immédiatement mon regard sur mon compagnon. C'est une blague? Un piège? Un test peut être? Un frisson parcours mon échine à cette pensée. Essayerait-il de voir ma réaction à la vue d'autres hommes? J'ai à peine le temps de lui répondre par la négativité qu'une voix familière détourne mon attention.

- Coucou vous deux! Oh Elina ce que je suis contente de te voir! Tu devrais passer plus souvent ici, qu'on papote, maintenant que t'es plus à Poudlard c'est quand même plus pratique. Je crois que tu as tant à me dire...

En voyant mon amie approcher  je lui offre l'un de mes plus beaux sourires. Quelques semaines se sont écoulées depuis ce fameux soir chez moi... Et pourtant tellement de choses ce sont passées entre temps... mon regard se pose sur ma main dans celle d'Artemis et je souris à mon amie. Je suis d'abord surprise qu'ils se connaissent mais j'ai tendance à oublier qu'on est tous des Gryffondor... Et qu'il est Auror. Artemis se concentre sur la carte pour nous laisser le temps de papoter quelques minutes. la main douce et fraiche d'Azenor ce pose sur ma joue et je pose la mienne sur la sienne et appuyant doucement ce contacte avec un sourire avant qu'elle ne la retire.

Azé! j'espérais bien tomber sur toi ce soir! Tu as totalement raison, les semaines passent bien trop vite... Et tu n'as pas idée... C'est... Notre premier rendez vous... Il a réussi à me sortir de ma tanière...

Un sourire amusée en direction de mon amie en désignant l'Auror en face de moi. Puis elle nous demande ce que nous souhaitons prendre. Artemis commande donc pendant que je jette un rapide coup d'oeil à la carte. Du coup je vais prendre une Cracbadabum s'il te plait. Je sens le regard d'Artemis insistant. Il ne veut tout de meme pas que je prenne entrée/plat/dessert si?.... Si, vu son regard c'est exactement ce qu'il veut... Tu fais ch*er Lhow... Un caput draconis et en dessert et une coupe de glace deux boules, café et noisette, avec chantilly et amandes s'il te plait Je pose la carte sur la table. Une fois Azé partie je regarde Artemis, contrariée qu'il m'oblige ainsi à prendre autant de plat. J'espère réussir à tout manger et surtout à tout garder...

Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Ethan Turner, Jeu 29 Mar - 10:23


Pv Elhiya & Aidan

Saler ta viande de tes larmes? Tu avais fait un petit rire nerveux en entendant sa réplique; tu ne savais pas s'il s'agissait là d'une honnête réflexion ou d'une blague, mais tu trouvais sa réaction tout de même ridicule face à ton émotion du moment, et ça te détendait d'une étrange façon, comme si elle dédramatisait la situation de ces simples et bêtes mots.Elle avait...accepté... ta demande pour changer de sujet? Non pas verbalement, mais voilà, elle s'était mise à parler de la nourriture, ton échappatoire.

Tu n'arrivais vraiment pas à saisir cette fille, et ça t'aurait agacé dans une autre situation, mais en ce moment, elle venait de lever un immense poids sur tes épaules en ne profitant pas de ta faiblesse pour t'harceler de questions ou plus simplement pour se moquer de toi; tu te sentaisun peu plus en sécurité, un peu moins vulnérable, tu n'avais plus le goût de te retrouver seul dans les douches des dortoirs, tu n'avais plus le goût de courir. 

La blondinette t'avait tendu une serviette pour que tu sèches ton visage, serviette que tu avais saisie sans l'utiliser, de peur que le mouvement attire l'attention des autres, et que les gens se trouvant dans l'établissement réalisent eux aussi ce qui se passait. Tu l'avais par contre gracié d'un "merci beaucoup... ça va aller... et oui c'est pimenté. Si tu veux goûter, te gêne pas, j'ai plus très faim de toute façon...mais oui c'est bon".


Tu lui offrais une partie de ton repas que tu avais découpé exprès pour elle, au cas où celle-ci soit dédaigneuse, réflexion complètement stupide vue tout ce que vous aviez partagé quelques mois plus tôt. Tu continuais ensuite, de façon un peu forcée, ton repas, observant la demoiselle se régaler du sien. Tu l'enviais en cet instant, elle avait l'air si forte, elle semblait ne se soucier de rien ni de personne, de faire sa vie en évitant tous les jugements qu'on pouvait lui porter... non, pensées positives, pensées positives, c'était un bon repas, un bel endroit, et la température se faisait de plus en plus clémente à l'extérieur. 

Par contre, de son côté, la blondinette semblait bel et bien avoir déjà tourné la page, autant sur les cupcakes que sur ta relation désastreuse avec Alicia, puisqu'elle en était déjà à te demander si tu voulais ressortir un soir pour te changer les idées. Ressortir? Comme aux trois balais? Maintenant que tu étais... ... ... libre? Non, c'était trop tôt, tu avais besoin de temps, tu voulais réfléchir, faire le point, savoir où tu en étais rendu, et ne pas t'abandonner dans cette déchéance. Pourtant, une partie de toi désirait cela plus que tout en cet instant, n'avais-tu pas dit que tu l'admirais? Et si, toi aussi, tu ne te souciais pas de ce que les autres penseraient de toi pour une fois? Non non... tu avais besoin de temps, tu avais besoin de faire ton....deuil.

-Je...je sais pas, peut-être? Laisse moi du temps pour y penser, je ne sais pas où j'en suis en ce moment...

La nuit ne porte-t-elle pas conseille? Dans tout les cas, tu en avais gravement besoin en ce moment, de conseils, de réflexions. Tu te sentais plus brisé que jamais, et tu n'avais que le goût de t'éloigner de ta vie, de devenir quelqu'un d'autre, de devenir quelqu'un qui serait fort, quelqu'un qui n'aurait rien à faire de l'opinion des autres... mais ce n'était pas toi, tu devais rester fidèle à ta personne, tu devais rester et affronter la réalité, RHAAA! La nourriture, oui, focusser sur la nourriture, la jeune femme, et l'endroit où vous trouviez.

-Et...eh, elle est bonne ta gauffre? T'étais déjà venue manger ici?

Oui bon, il y a une chose qui ne changeait pas, tu restaismeilleur pour écouter que pour causer, surtout en public.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: La Salle Principale

Message par : Artemis Lhow, Jeu 29 Mar - 11:52



Les deux amies se retrouvent et ni l'une ni l'autre ne semblent se trouver mal à l'aise de partager leur espace vital. Alors quoi ? C'était quoi se regard inquiet en entrant dans la salle, cette façon de regarder chacun comme s'il pouvait avoir des choses à cacher et cette fébrilité que j'ai senti en elle ? Serait-ce lié à sa crainte de me voir jalouser le regard d'autres sur elle ? Possible, étrange, mais possible. Je laisse les deux femmes discuter tranquillement, laissant mon regard vagabonder dans la salle librement. Je me recentre sur ma compagne lorsqu'elle passe commande et ... c'est incomplet la chérie. Voilààà là c'est un repas ! Tu as vraiment cru que je te laisserai t'en sortir comme ça ?


Elle pose sur moi un regard contrarié, mais pas de négociations. Un marché est un marché, inutile de tenter de discuter, c'est peine perdu ! Je reviens mine de rien sur son comportement à l'entrée de la salle et lui demande « Pourquoi être aussi fébrile ? En entrant ici tu paraissais si stressé de croiser quelqu'un que j'ai pensé que tu étais en froid avec Azénor. La pauvre à dû se demander pourquoi je lui faisais des signes de tête de la sorte. » Comment passer pour un crétin, chapitre douze. J'attends un instant sa réponse et hésite à lui parler de ses souvenirs mais ... est-ce vraiment l'endroit ?


Je caresse de mon pouce la main de ma douce et plonge mon regard en ses prunelles. Pas d'inquisition, je contient la chose qui parfois m'échappe pour ne pas une fois encore lire sans le vouloir ses pensées et souvenirs. C'est une chose précieuse que l'intimité de l'esprit et loin de moi l'envie de lui imposer une fouille ou lui laisser penser que je pourrais en profiter. Alors je lui souris, attendant qu'elle m'explique son comportement, ses craintes et ses démons avant qu'on ne puisse passer à autre chose. « Que souhaites-tu faire demain ? Ce sera ma dernière journée libre alors profitons en... tu as une idée ou une envie particulière ? »


C'est le moment ou jamais car ensuite les congés, je t'assure, c'est pas gagné. Nous ne nous verrons plus que par intermittence, nous croisant quelques fois dans les couloirs le matin et le soir, mais jamais plus de quelques heures avant de nous retrouver sur l'oreiller. L'oreiller ... c'marrant mais on a pas encore parlé de ça. Remarque c'est peut-être encore tôt, pourtant j'ai l'impression que ça fait si longtemps que s'en est ... troublant. Je reste silencieux et garde mes réflexion pour moi, attendant qu'elle ne prenne la parole.

Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Elina Peterson, Jeu 29 Mar - 16:30


@ chaton ♥ & @ Azé ♥

Son pouce caresse ma main alors qu'il me demande la raison de mon trouble, il pensait que j'étais en froid avec Azé ? Je souris à cette idée, non impossible que nous nous disputions toutes les deux... Et si par malheur cela avait été le cas... J'aurais refusée de venir ici...

Moi en froid avec Azé ? Non jamais, j'ai... J'ai simplement eu peur que... Tu sois jaloux... J'ai du mal à dire ces mots... Je pensais qu'il avait compris quand je lui ai parlé que je ne voulais pas qu'il soit jaloux ou qu'il pense que je cherchais à la lui faire ressentir... Mais, je sais qu'il n'a pas vraiment connaissance de tout ce que j'ai vécu... Il ne peut donc pas comprendre toutes mes réactions... Tu sais que j'ai vécu des choses difficiles... La jalousie maladive en fait partie... Mais je n'ai pas envie d'en parler pour le moment d'accord... ?

Je serre sa main quelques secondes et il ne cherche pas plus loin. Changeant de sujet, il me demande ce que je souhaite faire demain... et je n'en ai pas la moindre idée. Passer du temps avec lui ça c'est une évidence, le reste ? Peut importe... Je veux simplement qu'on soit ensemble. J'hausse les épaules. Je ne sais pas... Commençons déjà par profiter du moment présent avant de penser à demain. On a déjà toute la soirée devant nous. Pour le reste on avisera... Qu'est-ce que tu en penses ? Etrangement, en sa présence, je sens la présence de mes démons se tenir à distance, un peu comme un patronus tient éloigné les Détraqueurs. Ils sont présents, je les vois, je les sens là, tapis au fond de mon coeur mais, ils ne font pas surface. C'est très étrange. Mais je suis soulagé d'avoir un moment de répit, un moment pour profiter de passer du temps avec Artemis... Il faut simplement que j'apprenne à contrôler mes anciens réflexes.

J'attends sa réponse, plongeant mon regard dans le sien, cherchant à savoir ce qu'il peut bien ressentir à ce moment-là... Je l'ai senti troubler tout à l'heure mais, je n'en comprends toujours pas la raison... Est-ce que je lui demande où est-ce que j'attends qu'il m'en parle de lui-même ? Le fera-t-il seulement ?

Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: La Salle Principale

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 29 Mar - 21:24


@Nanou

L'offrande de viande ne t'interessait absolument pas. A moins d'avoir des litres d'alcool courant dans le sang, tu imaginais mal le mélange barbaque/chocolat convenir à ton estomac. T avais refusé d'un signe de tête, mordant a pleine dents sur ta gsufre pour arrêter de suite les politesse.

T'avais réitéré l'opération, agrémentant d'un haussement d'epaule au refu du brun. Toi, tu n'y voyais auxun inconvénient à ce qu'il deprime dans son coin, si c était ce qui lui plaisait que grand bien lui fasse. De toute facon, t'étais mal placée pour lui dire qu'il fallait pas rester seul à s'auto flageller dans ces cas. Et puis tu voulais pas qu'il en vienne à faire les curieux en te demandant si tu avais deja vecu cette situation ridicule et sans interet. Ca t aurai obligée a parler et donc à laisser refroidir ta boisson pour rien. Autant embrayer sur sa question tout aussi depourvue d'intérêt sur la blonde de Poufsoiffle.

-Moui elle est bonne t'inquiete. J'te proposerai bien un bout mais faut finir ton assiette

T'avais légèrement pouffé. Plus jeune, quand tes parents te faisaient ce chantage, ca ne fincrionnait pas. Du coup tu t'attendais pasa grand chose de la part d'Ethan.

-Déjà venue oui, mais pas pour manger. Pourquoi? Tu vas pas me faire croire que connaître les adresses où les tables sont bonnes va te changer les idees. Tu devrais plutot repenser à ma proposition à la place

D'un clin d'oeil espiègle tu reportais ton verre aux lèvres pour le terminer. C était toujours servit dans des contenants trop petit ce genre de chose, y'avait pas à dire..  un peu comme les cupcake tu savais jamais quelle était la bonne taille valider. D'ailleurs... opales relevée sur le serdaigle tu relancais le sujet initial de conversation.

-Tiens, avant de partir, dis-moi si hormis le manque d'étoiles il n'etait pas trop petitce gateau?

Oui question existentielle. Si ca se trouvait, t'avais frustré tous les destinataire de tes encois. Autant Alexei tu te fichais qu'il soit resté sur sa faim, autant Lully tu savais qu'elle te dirait rien, autant l'inconnu... ca te genait d'imaginer que la pâtisserie ait pu le décevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: La Salle Principale

Message par : Artemis Lhow, Ven 30 Mar - 11:53



@Chaton & Azénor


« Mon amour, si ta tenue m'avait paru vulgaire elle aurait sans doute fini par erreur dans la cheminée. Si je ne te dit rien sur ta tenue c'est qu'elle ne me pose pas de soucis et, au delà de ça, tu es libre de t'habiller comme tu le veux, je n'ai pas à te dicter ta conduite ... quand bien même je suis jaloux. » Désolé, mais il fallait que ça sorte. Je ne pousserais pas plus loin ce sujet douleur pour elle, mais laisser les choses ainsi et la laisser penser que je pourrais lui faire une scène en public pour une raison x ou y : non merci.


« On a déjà toute la soirée devant nous. Pour le reste on avisera... Qu'est-ce que tu en penses ? » Oui, c'est une alternative qui me plait. Vivre le moment présent et laisser le temps nous mener tranquillement. Elle plonge son regard dans le miens et je lui adresse un sourire. Il faut que je lui dise, qu'elle le sache pour qu'elle ne soit pas surprise ... je me racle la gorge doucement avant de lui annoncer. « Mon amour, il s'en est passé des choses pendant ses deux années et j'ai pu développer dans l'intervalle le don de Legilimancie. Autrement dit, lorsque tu plonges tes yeux dans les miens comme tu le fais maintenant, je lui en toi comme dans un livre ouvert... »


Alors non, ce n'est pas par voyeurisme ou quoi que ce soit, c'est juste devenu une espèce de réflexe. Une déformation professionnelle qui est utile autant qu'elle est dangereuse, car à me laisser aller ainsi à explorer les esprits sans défenses, je laisse le miens grand ouvert aux intrusions extérieures. Développer l'Occlumancie devient urgent, mais pour le moment ma belle se pose des questions et j'en ai une sur le bout de la langue. Autant jouer franc jeu : « Daegan, ce n'était pas qu'un simple ami .. n'est-ce pas ? » Je le sais, je l'ai vu, mais j'aimerai comprendre, lui laisse une chance de me dire ce qu'il en est. Tout cela appartient au passé, alors nulle rancœur, nulle jalousie, juste de la curiosité.

Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Elina Peterson, Ven 30 Mar - 16:37


@ chaton ♥ & @ Azé ♥

J'attends sa réponse, voir ce qu'il va me dire. Je n'ai pas envie de précipiter les choses. J'ai vraiment envie que notre histoire fonctionne. Il semble contrarié où mal à l'aise tout d'un coup. Je cherche son regard et il se racle la gorge. Je n'aime pas ça... J'ai peur de ce qu'il va me dire.

« Mon amour, il s'en est passé des choses pendant ses deux années et j'ai pu développer dans l'intervalle le don de Legilimancie. Autrement dit, lorsque tu plonges tes yeux dans les miens comme tu le fais maintenant, je lis en toi comme dans un livre ouvert... »

Je... Attends quoi ?!... De la légilimancie ? C'est une blague ? Depuis combien de temps il lit dans mes pensées sans que je ne le sache ? C'est donc pour ça qu'il sait si bien comment je vais réagir... Je suis choquée et blessée, il a attendu ce soir pour me le dire alors qu'on a passé plusieurs heures, voir jours, ensemble. Des milliers de questions me traversent l'esprit mais, aucune ne franchit mes lèvres... Par contre, lui semble en avoir une à poser, car il prend de nouveau la parole. Daegan, ce n'était pas qu'un simple ami .. n'est-ce pas ? La surprise doit se lire sur mon visage. Celle-ci je ne l'ai pas vu venir...

Je retire ma main de la sienne, troublé par cette question assez personnelle. Je suis complètement sous le choc de son aveux, il me l'a caché... Il a vu des choses surement intimes et privé... Mais d'un autre côté... Si je veux que cette histoire fonctionne... Je me dois de lui répondre et d'être totalement honnête. Je sais qu'il ne parle pas de Daegan de façon anodine, il a forcement vue mes souvenirs aux moments où j'ai parlé de lui. Ce qui expliquerai son trouble à ce moment-là... Je vais vraiment devoir apprendre à fermer mon esprit.

Je n'aime pas vraiment l'idée que tu fouilles mon esprit comme bon te semble... Loin de moi l'idée de te cacher des choses mais, ce n'est pas le genre de choses que j'ai envie que tu apprennes de cette manière. Effectivement Daegan n'était pas qu'un simple ami. Il a été mon mentor, me protégeant et me soutenant durant ma scolarité à Poudlard. Il a été là, veillant sur moi lorsque j'ai été gravement blessée lors de l'attaque du château. Il m'a vue dépérir après... et un après-midi on c'est retrouvé, j'allais mal... J'avais besoin de passer du temps avec mon mentor on c'est donc retrouvé à Pré-au-lard. On c'est retrouvé et puis on c'est disputé et...  Et de Mentor, il est devenu mon amant, une fois, une seule et unique fois. La première pour moi. Et c'était avant de faire ta connaissance... je fais une pause. Et en parlant de ça... Et avant que tu ne le lises dans ma tête... c'est arrivé aussi avec le directeur des serpentard peu de temps avant que je quitte Poudlard et l'Angleterre.

La seule chose que je ne comprends pas c'est, pourquoi ai-je si honte de le lui avouer... Peut-être tout simplement parce que j'ai peur que mon passé ne vienne perturber notre futur. Peut-être que je n'assume pas certains de mes actes. J'espère seulement qu'il ne m'en tiendra pas rigueur... J'étais jeune, j'étais totalement perdu et je faisais les mauvais choix... Je regrette seulement de ne pas avoir trouvé la bonne personne du premier coup et de ne pas avoir su voir l'amour au moment où il s'était présenté à moi. Je baisse la tête, incapable de soutenir son regard une minute de plus.

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: La Salle Principale

Message par : Artemis Lhow, Dim 1 Avr - 19:14



Pas besoin d'être Legilimens pour deviner qu'elle n'aime pas du tout l'idée que je puisse avoir accès à son esprit, et je le comprend tout à fait. Toutefois comme je le lui ai dit en préambule, c'est relativement récent pour moi et après avoir passé plusieurs semaines à s'entrainer à s'accéder à l'esprit des gens, je ne pouvais du jour au lendemain perdre cet habitude et plonger innocemment le regard dans les yeux d'autrui. Alors oui, il m'arrive encore régulièrement de laisser vagabonder mon esprit dans celui des autres, malgré les risques que ça comporte.


Parce que oui, c'est à double tranchant. Lorsque je laisse vagabonder mon esprit vers celui d'un.e autre, je laisse sans défense mon propre esprit. Ne maitrisant pas l'Occlumancie, ça m'avait déjà joué des tours lors de l'examen au ministère où l'examinateur s'était amusé à fouiller mon esprit alors que je fouillait le sien. Une expérience particulièrement marquante qui n'avait pas manqué de me motiver à développer, aussi, le don d'Occlumancie. Mais revenons à mon chaton. C'est un peu malgré elle qu'elle me livre ses secrets et les histoires de son passé.


J'avais donc vu juste, le fameux Daegan en question n'était pas qu'un simple ami et mentor.   « [...] c'est arrivé aussi avec le directeur des serpentards [...] » Je manque de m'étouffer. Les yeux ronds comme des billes, la bouche légèrement entrouverte, je cherche à savoir si elle plaisante, mais elle semble tout à fait sérieuse. Le directeur des Serpentards ?! Vraiment ?! Il a de drôle de méthodes pédagogiques celui-là et je n'hésiterais pas à lui en toucher deux mots à l'occasion. « Comment est-ce que ... enfin je veux dire, c'est un professeur de l'académie, tu étais élève ! » et surtout, malgré le temps écoulé depuis, j'suis jaloux.


Son regard transpire d’inquiétude et elle n'a pas vraiment l'air à l'aise. Pour tout dire, je peux le comprendre ... je ne pousserai donc pas plus loin ma série de question et nous attendrons patiemment le repas pour partir sur des sujets plus légers.

Revenir en haut Aller en bas
Azénor P. Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: La Salle Principale

Message par : Azénor P. Benbow, Lun 2 Avr - 13:32


Elina ft. Artemis


Alors que les tourtereaux s'apprêtent à passer commande, je regarde la belle Elina, me disant intérieurement qu'elle devrait sortir plus souvent, montrer sa beauté au monde, regarder comment les choses grandissent. Mais je sais que ce n'est pas facile pour elle, surtout après ce qu'elle a vécu.
Artemis débute, je note sur un calepin version moldue ce qu'il commande, puis je lui lance un clin d’œil; j'ai ma petite idée pour ce qui est de l'accompagnement. Je note ensuite la commande de Elina, et lui lance un beau sourire.
-Et bien merci Artemis d'avoir fait sortit cette beauté! Je reviens vite avec vos plats! J'ai ma petite idée pour accompagner tout ça, à tout de suite.

Je m'en vais en cuisine préparer leurs entrées puis leur plat que j'apporterai plus tard. Ce n'est pas souvent que les clients commandent des trucs à manger. C'est clair qu'ici c'est plutôt des boissons que l'on sert.
M'enfin, quelques minutes plus tard, les entrées sont prêtes et j'apporte à leur table deux Cracbadabumk que je pose face à chacun d'eux, ainsi que deux Dr. Russell's Secret Recipe, boisson choisie par mes soins; j'espère qu'ils apprécieront!
Il se trouve que j'arrive pile au moment où Artemis répond "enfin je veux dire, c'est un professeur de l'académie, tu étais élève !" à sa belle. Un peu gênée, je lance tout de même un regard à mon amie, me disant qu'elle a quelques trucs à me dire -ah oui par contre c'est sans me douter qu'elle s'est tapée mon mec hein, voilà, vivement le rp-
- Et voilà les beaux gosses, bon appétit!

Puis je m'en vais discrètement, prête à revenir aussitôt qu'ils finissent leur entrée.


hrp pour Elinartemis: yo les gars vous avez mon LA pour dire que je reviens vous donner vos plats!! Puis je reviendrai pour les desserts :roll:
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Elina Peterson, Lun 2 Avr - 22:11


@ chaton ♥ & @ Azé ♥

J’ai lâché ma bombe concernant Ian en même temps que le sujet de Daegan... quitte à aller sur ce sujet autant ne pas faire les choses à moitié. Ta réaction aurait pu être très drôle si je n’avais pas la frousse que tu ne t’emportes après moi en découvrant mes écarts de conduite à Poudlard. Tu manques de t’étouffer et à l’expression de ton visage je comprends que tu es complètement surpris, où choqué, de ma révélation. D’ailleurs ta question suivante confirme bien mon impression.

Comment est-ce que... enfin je veux dire, c’est un professeur de l’académie, tu étais élève! comment est-ce que quoi ? Bah je dirais comme tout le monde... Je suis sur le point de te répondre quand Azenor nous interrompt en nous amenant nos entrées ainsi qu'une boisson chacun. Je sens qu'elle est gênée je suis sûre qu'elle a entendu ta phrase. Je m'attends donc à un interrogatoire de sa part d'ici peut. Je suis un peu mal à l'aise de lui dire ce genre de choses.

Elle était ma directrice, à ce moment-là et le prof en question, l'un de ses collègues, qu'elle ne semblait pas apprécier plus que ça, d'après ce que j'avais pu voir de leurs échanges lorsque tu nous avais confisqué nos baguettes, après notre dernier duel dans la forêt interdite. Moment que je préfère éviter de me souvenir. J'avais fini dans un très mauvais état seulement parce que je refusais de t'attaquer

je souris à mon amie en la remerciant avant qu’elle ne retourne à ses occupations en attendant que nous finissions l’entrée, assiette déjà bien garnie. Je prends une gorgée de boisson et je sens tout de suite qu’elle est alcoolisée. Divinement bonne mais, alcoolisée. Je vais finir la soirée totalement ivre avec ça. Je ne sais pas si je dois répondre à ta question où bien utiliser l’intervention de notre amie pour éviter la suite de cet interrogatoire. J’opte pour la deuxième option. Si on passait à ton cas Mr Lhow ?

Bon et si on parlait de toi un peu ? Je suis sûre que monsieur l'Auror à déjà fait chavirer des coeurs ? Je lâche cette question sans même y avoir réfléchie. Je ne sais pas trop si j'ai envie de savoir finalement. J'ai clairement le souvenir que tu m'as dit le premier soir où l'on s'est rencontré, que tu étais en couple avec une Auror. Mais je me rends compte que je n'ai jamais eu l'explication de votre rupture. Ni si tu as eu des aventures par la suite. J'avoue ressentir une pointe d'angoisse à l'idée qu'effectivement tu es pu connaître un peu trop de femmes. J'essaye de dissimuler mes émotions en me concentrant sur mon assiette sans un regard pour toi afin que tu ne puisses pas lire en moi.

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: La Salle Principale

Message par : Artemis Lhow, Mer 4 Avr - 13:52



Elle semble perplexe devant ma question et je ne peux que la comprendre, la question m'a échappé avant que je n'ai pu la retaper. C'est un peu brut de décoffrage là comme ça, mais bon au moins c'est franc, non ? Un léger sourire adressé à la patronne lorsqu'elle dépose devant nous nos commandes accompagnées d'un « Et voilà les beaux gosses, bon appétit ! » Avant que je n'ai pu poser la main sur mon verre, tu as déjà porté le tiens à tes lèvres.  Ma question te trouble tant que ça, chérie ? Un sourire plus large encore aux coins des lèvres, je porte à mon tour mon verre à la bouche. Et manque de lui recracher l'ensemble au visage.


C'est pas tellement l'alcool que j'ai senti dans mon verra qui me fait cet effet, mais plutôt la question que je lui ai posé et qu'elle m'a, sans vergogne, retourner au visage sans crier garde. Je déglutit difficilement l'ensemble pendant que la boisson me brule la trachée. Décidément, en dehors du Pûr-Feu (et en petite quantité s'il vous plait ... coucou Evan), rien ne me va en terme d'alcool. Reposant mon verre sur la table, je fais comme si de rien était et me racle doucement la gorge avant de lui répondre. Tu parles d'une question... entrouvrant la bouche pour entamer la chose, je hausse un sourcils devant sa posture. Tête baissée, regard en biais, c'est une blague ? Portant doucement ma main sous son menton, je lui relève la tête afin qu'elle ait les yeux plongés dans les miens.


« Tu sais, ce n'est pas poli de ne pas regarder l'autre après lui avoir posé ce genre de question. Si tu veux une réponse, il faudra soutenir mon regard chaton et, ne t'inquiète pas, je ferai attention à ne pas laisser mon esprit vadrouiller dans ton crâne. » Namého ! J'vais pas te manger tout de même ! Enfin pas de suite et pas ici en plein milieu du restaurant de ton amie. Avoue que ça ferai tâche. « Bref, pour te répondre, non. Je n'ai ni les moyens, ni le temps, ni même l'envie de faire tourner quelques têtes que ce soient. Désolé de te décevoir chérie, mais tu es bien la première ... » M'emparant de ma fourchette, je pique dans ma tartine et porte à la bouche le pain garni de chèvre : délicieux.

Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Harmony Lin, Mer 4 Avr - 20:12


Réponse à Kyara Blanchet

Blanc dans la conversation. Chacune savoure la fin de son plat et mes pensées me rattrapent. Mes inquiétudes plutôt. Miss Blanchet à l'air d'être... ailleurs. De ne pas être bien. Bon, elle m'a dit qu'elle avait connue mieux quand je lui ai demandé si ça allait mais de la à sembler triste et de se forcer d'être ici ?! Je me demande si je pourrais l'aider. Si ça lui ferait du bien de parler. Elle est mon professeur, je le sais. Mais je sais aussi qu'exprimer ce qu'on a sur le cœur fait parfois beaucoup de bien. Et pourtant, je n'ose pas dire quoi que ce soit.

- Y a t-il un problème miss Lin ?

Je rougis brusquement. Oups, j'ai été prise la main dans le sac. Il fallait s'y attendre avec mon visage qui reflète tout ce que je pense. Mais bon, maintenant qu'elle m'a posé la question, autant se jeter à l'eau ? Je ne sais pas par ou commencer. Comment rendre ça moins... bizarre ? Mais en même temps, difficile de faire plus bizarre qu'une élève et son professeur qui discutent dans un bar. Ah si en fait. Un élève et son professeur qui discutent de la vie privée dudit professeur, ça doit être pire comme situation. Mais au pire, qu'est ce que je risque ? Qu'elle me dise que tout va bien ?

- Je... Euhh... Je trouve que vous avez l'air triste. L'air ailleurs... Est-ce que... Est-ce que vous voudriez en parler ?

Malaiiiiiise. J'aurais jamais du dire ça. Pourquoi j'ai dis ça déjà ? Ah oui, je m'inquiète. Mais ça n'est pas une raison. C'est mon professeur ! Professeur qui m'a déjà bien aidé, oui, mais professeur quand même. Elle va me rire au nez... Et je suis très embarrassée. Pour la seconde fois de la soirée, je n'ai qu'une envie : faire un avec le sol. Ça commence à faire un peu trop, même pour moi. Alors je gratte ma nuque dans un geste de gêne extrême et un nouveau murmure sort de ma bouche.

- Je me disais... Vous m'avez beaucoup aidé à un moment, peut être que je peux faire de même ?

Ça aidera peut être plus la question à passer ? Je ne sais pas, je propose juste. Mais je me rend bien compte maintenant que je franchis un peu les limites de la relation élève - professeur que nous avons. Enfin de toute façon, la question est posée, je ne peux plus la retirer. Plus qu'à attendre sa réaction et espérer qu'elle ne s'énerve pas...
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Ethan Turner, Jeu 5 Avr - 6:15


Pv Elhiya & Aidan
L.A. Mutuel avec elhi

Une proposition de goûter à sa gaufre? Mais avec une condition? Elle jouait à ta mère quelques instants après t'avoir invité à sortir quelque part un soir prochain? Tu ne saisissais vraiment pas l'état d'esprit de cette fille, qui semblait sortir de tous les moules habituels de la société, mais tu te contentas de lui lancer un regard à demi amusé, à demi confus, qui sembla passé allègrement inaperçu puisqu'elle était elle-même occupée à se trouver amusante. Enfin, vu la soirée que vous aviez eue dans le passé, elle ne pouvait que se moquer de toi en ce moment, mais ça t'allait, tant qu'elle n'abordait pas le sujet qui te ferait fondre en larmes, tout le reste était bon pour ton divertissement.

Puis elle enchainait avec ta question sans odeur ni valeur. Contrairement à toi, la jeune femme te saisissait bien, et voyais dans ton jeu, ça tu le compris lorsqu'elle mentionna que ce n'était pas le genre de sujet qui allait te changer les idées, mais c'était tout ce que tu avais sous la main en ce moment, le reste était caché derrière un énorme brouillard portant le nom d'Alicia. Une relance de sa proposition, alors que tu venais de lui dire il n'y avait pas deux minutes que tu y réfléchirais... En fait, tu voulais enchaîner avec sa relation avec son cousin qui travaillaitici, pour la laisser parler et ne rien devoir dire pendant un bon moment, mais elle ne jouait pas dans ton jeu, alors que tu tombais allègrement dans le sien.

-Oui, je vais y penser sérieusement... juste, laisse moi un peu de temps...

Ta faim revenait au fur et à mesure que l'image d'Alicia était occulté de ton esprit, et tu arrivas à manger la totalité de ton assiette au final. La demoiselle revint ensuite sur la raison initiale de votre présence ici, il n'était pas trop tôt, tu avais l'impression que la conversation avait dérapé depuis un bon moment déjà, et pas dans une direction qui te plaisait. Elle te demanda si la taille était convenable? Euh, il n'y avait pas des moules pour ce genre de choses? Ce n'était pas d'une taille universelle, les cupcakes? Enfin, tu ne cuisinais jamais, surtout pas à Poudlard, mais t'étais plutôt certain de toi pour celle-là.

-Bah, c'était un cupcake normal... Si l'envie te prend de... faire un gâteau complet comme ça, te gêne pas, surtout. Mais, un cupcake plus gros aurait été moin... mignon quoi.

Tu aimais pas vraiment ça, lui dire ce qu'elle préparait était mignonne, parce que comme fille elle était bien des choses, mais mignonne en faisait pas vraiment partie, pas de ton point de vue en tout cas, mais sur le coup c'était le seul mot qui t'était venu à l'esprit. Votre repas touchait à sa fin, et tu commenças à sortir ton argent histoire de payer, c'était combien déjà que tu lui devais à cet Aidan? 6 ? 8 morilles? Cette idée aussi de donner le prix avant le repas.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: La Salle Principale

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 5 Avr - 15:33


@ Ethan & Aidan
LA mutuel

Un peu de temps. Bien. Tu connaissais les un peu de temps qui devenait beaucoup de temps, puis des éternités complètes, avant de finir dans l’oubli total, mais pour le moment d’un signe de tête, tu accédais à ta requête, tu reposerais la question plus tard. Insister plus finirait par le braquer au final. Reprise sur les cupcakes, enfin il répondait à la suite de tes questions, car soyons clairs, c’était pour cela que tu l’avais amené ici à la base. Enfin, c’était le prétexte originel, donc, tant qu’à faire autant avoir quelques conseils pour tes futurs gâteaux. On t’avait limite déjà repassé commande, et tu préférais ne pas réitérer les erreurs possibles effectuées sur les constellations sucrées.

Par contre, impossible de comprendre ce que le bleu racontait en parlant de « gateau complet » en soit, un cupcake était déjà un gâteau complet. Tu pouvais juste jouer sur la taille de la base et du toping, prendre un moule a charlotte pour en faire un cupcake géant ne te serais même pas venu à l’esprit. Dodelinant de la tête, une moue circonspecte avait pris place sur tes lèvres pendant que tu tachais de comprendre ce que le brun disait. De toute évidence, il n’avait pas passé beaucoup d’heure derrière son fourneau, et tu ne pouvais lui demander de détailler plus que ça.

-Hum d’acc

Pas grand-chose à dire en plus, en même temps. Il avait répondu à tes principales interrogations, t’avais pu savoir pourquoi il avait une tête de déterré, et t’avais même glissé une échappatoire à sa dépression post-poufsoufflette. Une fois ta gaufre te ta boisson finie, il ne te resterais plus qu’à rentrer pour essayer de faire des étoiles plus grosses sans dénaturer le gout.

D’ailleurs, en reposant les yeux sur l’assiette du brun, tu remarquais l’absence du morceau de viande dedans. Finalement, l’appétit était revenu quand le larmoiement avait pris fin. Bonne nouvelle. Enfin, normalement. D’un léger sourire satisfait, tu finissais ta gorgée de chocolat et ta bouchée de gaufre avant de ranger tes affaires dans ton sac. Porte-monnaie extirpé, tu posais avec la monnaie d’Ethan les 4 Mornilles que tu devais pour ton gouter. T’en profita pour laisser un petit mot à Adain que tu pliais soigneusement en 4.

« Tu veux rentrer ? Faire un tour ? » Terminer de te déshydrater en chialant pour quelqu’un qui n’en a jamais valu la peine ? « J’vais voir ce que je peux faire avec ce que tu m’as dit, j’essayerai de voir avec Alexei et Loreilaï aussi. En tout cas merci ! Ca me sera utile et toi… ‘parait que le soleil brille dehors… lève le nez »

Tu lui avais adressé un clin d’œil tout en te levant et calant ton sac sur ton épaule. Passer des jours et des nuits dans le brouillard, dans l’ombre totale d’une personne disparue, tu l’avais assez fait pour ne pas réussir à le supporter chez les autres. Et même si le conseil semblait désuet, le poser au coin de ses œillères ne lui ferait pas de mal. Un raclement de chaise et t’abandonnait ta place, le piaf et sous peu les lieux. Un dernier bisou sur sa joue pour le faire râler, un sourire rayonnant un peu trop amusé et tu filais.

-A plus tard !

[Départ d’Elhi, merci Ethan, Merci Aidan :kiss: ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Salle Principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 22 sur 27

 La Salle Principale

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 27  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.