AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 28 sur 30
La Salle Principale
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30  Suivant
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor

Re: La Salle Principale

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 6 Déc 2018 - 22:31


ANGE OU DÉMON (IMPRESSIONS II)
Impressions I — pv. Cole.

C'est vrai qu'elle était mal depuis son réveil, rien de plus normal quand on sort d'une telle expérience encore en vie. Pour lui c'avait été un choc mais bizarrement, il s'y était fait plus rapidement qu'Elhëna, qui avait du mal à vivre comme les autres. C'était comme si la Mort n'avait finalement pas voulue d'elle. Qu'elle avait été punie là-haut, et qu'elle la renvoyait chez elle ici - pire des sanctions pour les non-vivants. Il se demandait ce qu'il pouvait y avoir, après la mort. Il avait toujours voulu le savoir, comprendre l'inexplicable. Saisir l'impensable.

Mais rejeter la faute sur l'inconnu, c'est se renier soi-même. Et le petit, il avait l'air d'incroyablement se satisfaire dans son incompétence et son échec. « T'as l'air bien sûr de toi, pour quelqu'un qui a peur de son propre nom. » Il se sert de Benbow pour se substituer de ses propres peines, c'est un vice.

- Tu fais pitié, en fait... un air pensif
et singulièrement honnête.

Double face.

Attendre sa réaction.
Les actes trahissent bien trop souvent la pensée
et ça il l'a appris au fil de ses années.

Revenir en haut Aller en bas
Cole P. Benbow
Cole P. Benbow
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Cole P. Benbow, Jeu 6 Déc 2018 - 23:16



Une douce fumée légère et parfumée s'échappe encore de son breuvage, qu'il zieute avec envie. Et puis mince, ce n'est pas comme ci ce grand dadais était son invité. Alors au diable les pseudos principes, Cole attrape sa tasse et engloutit deux gorgées d'affilées. Il sent le liquide traverser son oesophage, il sent la chaleur et la douceur. Ça lui fait du bien. Bien plus de bien que l'autre déluré en face de lui, qui lui compte son mépris avec un regard que Cole n'avait encore rarement vu, sur quiconque. Mais pourquoi se prend-il, c'est vrai ça! Pour qui tu te prends? Oser, regarder dans le blanc des yeux. Le petit Benbow commence à s'énerver. Il n'est pas venu ici pour se crisper, bien au contraire. Il pousse un long soupir, et réfléchir une seconde à ce que cet idiot vient de lui sortir. A-t-il peur de son nom, tout compte fait. La tête blondasse n'aurait-elle pas un poil raison? Il arbore de grands yeux. Il hésite entre être fier de porter le nom de son paternel, ou à vouloir tout faire pour décoller cette étiquette que l'on lui met tout de suite sur le front.
Le petit décide d'engloutir une forgée supplémentaire. Je fais pitié? Tu sais je n'ai pas besoin de ton avis. Mais toi, par contre, tu as l'air d'avoir besoin de quelque chose. Pourquoi est-ce que tu m'as suivi?

Cole est encore petit. Mais quelque part, sans doute bien trop caché au fond de lui pour qu'il y fasse confiance, il se dit que celui qui est vraiment déboussolé, celui qui a peur de la vie, c'est peut-être le grand frère. Celui qui ne supporte pas que quelqu'un s'approche de sa soue, alors que peut-être que c'est tout ce dont elle a besoin. Un soupire. Et peut-être même qu'il le sait, l'aîné. Qu'un peu de compagnie la rendrait plus humaine. Mais sans doute qu'il n'ose pas la laisser filer. Sans doute qu'au fond, il reste un peu égoïste, peur de la perdre, une deuxième fois.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 6 Déc 2018 - 23:49


ANGE OU DÉMON (IMPRESSIONS II)
Impressions I — pv. Cole.

/!\ CONTENU SENSIBLE /!\

Il n'a pas l'air de bien comprendre, l'imbécile. Ce sont d'ailleurs, le plus souvent, les Serdaigle qui mettent le plus de temps à comprendre une phrase. Une pu*ain d'ironie, quand on connaît leurs caractéristiques. Rowena doit se ronger les ongles aux vers solitaires, dans sa tombe. Dieu, venez-lui en aide - à ce petit cerveau impropre. Parfois, il faut se servir des gestes - qui interrogent, qui marquent et choquent davantage les gens. Du gène obscène à la tendresse féminine.

Un poing qui tombe comme une falaise sur la table. Quelques gouttes qui entachent maladroitement le bois. Un doigt qui pointe le petit thorax de l'enfant engourdi dans sa propre connerie. « Et toi ! Toi ! Pour qui tu te prends vraiment ? Si t'étais suffisamment intelligent et que tu avais autant de tact qu'un troll, tu saurais que je suis ici pour le bien-être de ma sœur et que, discussion ou pas, il s'est passé quelque chose la dernière fois dans la Grande Salle. Alors ravale tes putains de mensonge ou j'vais t'exploser. » Les mots qu'il crachent sont probablement, pour la première fois de la soirée, justes. Crus, mais justes.

Il y a dans la brutalité - pulsion colérique d'un prince capricieux -
quelque chose d'unique, de singulièrement unique même
quelque chose d'honnête, au moins.

L'impression que ce petit ange
est tombé dès la naissance
dans une marmite d'hypocrisie, une pincée de mythomanie
des bulles de mensonge humide :

bref. Un aspect miteux et dégueulasse
qui fait un Homme d'aujourd'hui.


Revenir en haut Aller en bas
Cole P. Benbow
Cole P. Benbow
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Cole P. Benbow, Ven 7 Déc 2018 - 17:38



Les sourcils froncés, Cole attend une réponse particulière de son interlocuteur borné. Très vite, le Gryffondor s'énerve, sous les gros yeux du petit Serdaigle. Il sursaute légèrement lorsque le coup de poing sur la table est lancé. Il regarde le grand d'un air ahuri, ne comprend pas vraiment pourquoi il se sent obligé de l'insulter avec ses grands airs de pacotille.
Tout de suite, il panique, il aimerait que le grand lui dise, ce qu'il a envie, ou pas d'ailleurs... En fait, ce n'est pas vraiment ça qui le dérange, même pas du tout. C'est plutôt le bruit qu'il fait. C'est ses grands gestes, ses grands mots, le ton qu'il emploie. Il a peur de se faire remarquer par sa mère. Que la grande protectrice se ramène pour régler l'histoire. Cole ne veut pas ça. Il rougit quelques peu, alors qu'il zieute sa maman qui revient de la cuisine...
Il regarde derrière, ne prête que trop mince attention au frère d'Elhëna, à ce qu'il dit. Il écoute sans le vouloir, et finalement croise son regard. Celui de madame Benbow. Immédiatement il fait non de la tête, comme pour lui supplier de ne pas s'en mêler. Elle, bien-sur qu'elle a remarqué. Il faut dire que le blondinet, on a du l'entendre jusqu'aux Trois Balais! Le petit garçon soupire, il fronce les sourcils, et retient sa mère de débarquer du regard. Il espère qu'elle comprend. Heureusement, elle comprend toujours, elle sait tout sur tout. Alors il souffle de répit, et rapporte son attention sur celui qui l'engueule, affrontement vulgaire, injustifié, simplement injuste. Le petit garçon garde un ton calme, posé, neutre; l'opposé de l'affronteur qui d'après sa dernière réplique, préférerait le réduire en bouillie humaine. J'ai rien fais à ta soeur, un point c'est tout.

Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Lïnwe Felagünd, Sam 8 Déc 2018 - 11:51


ANGE OU DÉMON (IMPRESSIONS II)
Impressions I — pv. Cole.

/!\ CONTENU SENSIBLE /!\

Lïnwe a cette fâcheuse tendance de passer par des dizaines d'émotions différentes en un temps record. Déjà, parce qu'il est atteint mentalement. Et ensuite parce qu'il a su tourner ça à son avantage, sans vraiment s'en rendre compte. La surprise des oppositions, de l'ambivalence extrême : tout ça participe à la déstabilisation d'autrui. Le petit Cole passe aussi par plusieurs sentiments. Semble à la fois étonné, presque terrifié - puis fier, malheureux et honteux - pour finir insensible.

Le sixième année ne supporte pas les gens qui portent un masque, un faux maquillage de pantin narcissique ; alors qu'il en est lui-même un des géniteurs. C'est tout de suite plus supportable quand on l'est soi-même que sur les autres. L'irlandais n'est pas stupide, il remarque bien le passage de la Directrice dans la salle, un jeu de regards léger mais poignant, qui favorise le contact mère-fils. Un haut-le-cœur. Il peut compter sur le Serdaigle pour ne pas être interrompu. L'une de ses plus grandes faiblesses, au jeune garçon, c'est sa volonté de tout faire tout seul. Ne pas compter sur son nom. Sur sa mère.

Et le père ? Le père, où est-il dans tout ça ? Benbow, c'était le fameux prof de Défense. Encore un pauvre mec qui martyrisait les élèves par pur plaisir et non par volonté d'apprentissage strict. Il a dû le voir une paire de fois, sans plus. C'était l'époque où il n'allait plus beaucoup en cours. — Un point à creuser, dans le cœur historique et la banque mémorielle de l'enfant.

Car il compte bien l'anéantir psychiquement.
S'attaquer physiquement à un plus petit que soi est bien trop souvent mal vu :

alors il faut trouver une alternative
invisible, mais tout aussi efficace, puissante
douloureusement mortelle.


S'approcher lentement de son oreille, insatisfait par les mots du garçon renié par ses propres convictions. Susurrer sensuellement « Tu es un menteur... Et tu le payeras un jour... Je te lâcherai pas. Jamais. » Il deviendra bientôt, d'un blond tendre, son cauchemar rêvé.

— Partir d'ici
où l'atmosphère est irrespirable.

Trop d'hypocrisie dans l'air.


DÉPART DE LINVETTE.
Merci. ♥


Revenir en haut Aller en bas
Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Re: La Salle Principale

Message par : Azénor P. Benbow, Lun 10 Déc 2018 - 17:38


rp ft. Lïnwe ou Elhëna
hihi


Peu de monde ce soir à la Tête de Sanglier, peu de monde. Azénor s'est permise une soirée en dehors du château, puisque maintenant, elle peut compter sur sa collègue et amie De Lanxorre pour l'épauler comme il se doit. Assise au comptoir, elle zieute la salle principale, et on n'entend à peine quelques bavardages. Etrange, pour un jour de week end. Très étrange. La tempête de neige au dehors doit bien en être la raison, du moins c'est ce qu'elle se dit, la Directrice. Philaester a une petite mine ce soir. Comme si malgré tout, le sourire bien que quelques fois visible, ne durerait jamais plus que deux ou trois fractions de secondes. Plus maintenant; plus jamais...

La belle se fait une tisane, un peu de chaleur n'est jamais de refus. L'eau parfumée est bouillante, tout juste comme elle aime. Alors elle s'installe confortablement, ne pense à rien. Elle se penche quelques fois au dessus du comptoir pour voir si les quelques clients ont besoin de quelque chose; mais elle n'est pas vraiment dérangée. Elle reste là, à attendre que le temps passe, elle n'a plus qu'une chose à faire, c'est de souffler. Evacuer le poids qu'elle a sur les épaules. Juste pour la soirée.

Revenir en haut Aller en bas
Elhëna Felagünd
Elhëna Felagünd
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Elhëna Felagünd, Mar 11 Déc 2018 - 23:38


SUIVI DÉLICAT
— pv. Azénor.

Mon frère m'avait promis que je m'y ferais rapidement. Que je réintégrerais très vite la vie active. La normalité. Mais Poudlard est loin d'être normale. Que j'entrerais naturellement dans le quotidien des jours d'hiver. Il m'a trouvé une tutrice pédagogique que je n'ai pas encore vue. Il essaie vraiment de m'aider, de tout faire pour que je m'en sorte bien et pourtant, je ne vois aucune différence. C'est comme si j'étais clouée au lit, des chaînes contre les barreaux, une écharpe autour de mes yeux, un oreiller sur mes oreilles et une boule de chiffon dans la bouche. Je me sens bâillonnée, ancrée dans une réalité qui n'est plus la mienne. Sans aucun sens pour m'égayer dans cet univers immonde.

Cet univers immonde. Il fait froid dehors. Entre pluie et neige, le vent fragilise davantage ma peau. Une poupée de cire. Elle s'écaille comme du lait chauffé par un mauvais soleil. Mon fauteuil roulant craque sous les feuillages morts de la saison glaciale. Il y a une affreuse odeur d'égouts qui s'échappe des ruelles. Les nuages blancs m'éblouissent encore la vue fragile, jusqu'à ce que je peine à rentrer dans l'un des pubs du petit village. Madame La Directrice m'a donné rendez-vous à la Tête de Sanglier parce qu'elle doit penser qu'un bar est plus chaleureux qu'un bureau professoral.

Je dois probablement avoir du retard : l'inconvénient de mon moyen de transport, c'est qu'il va moins vite que de bonnes jambes sportives. J'aimerais tellement pouvoir courir le long des berges. Fuir un feu d'artifices. Ou tenter une escapade entre filous !... Mais je ne peux que rester debout quelques minutes avant de m'essouffler, trembler et tomber comme ces feuilles mornes de l'hiver borgne.

Revenir en haut Aller en bas
Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Re: La Salle Principale

Message par : Azénor P. Benbow, Mar 11 Déc 2018 - 23:51


pv. ft Elhëna


Un vif coup d'oeil vers sa montre. Azénor se rappelle de ce qu'elle attend, la venue d'une jeune fille comme elle en a rarement vu. La jeune Gryffondor, frère du fondateur de LEGIT, perdue, déboussolée, un peu vidée sans doute aussi. La Directrice a voulu s'entretenir avec son élève pour voir un peu où est-ce-qu'elle en est, si la vie se passe, si les cours sont compris, si la réalité ne blesse pas trop, si les relations ne sont pas trop compliquées. Surtout qu'il y a peu, Azénor a vu son propre fils, souvent seul il faut l'admettre, avec la jeune fille. Vrai que les deux enfants pourraient, malgré la différence d'âge, être ami, finalement. Le passé, les histoires, ce qui forge chaque être humain, c'est peut-être ce qui rapproche en fin de compte. Azénor soupire. Elle aimera que son, aîné trouve quelqu'un, à qui parler, avec qui rire, avec qui oublier que papa ne reviendra pas, que papa ne réveillera sans doute plus jamais. Qui de mieux que quelqu'un qui comprend la douleur.

Alors qu'elle se réchauffe les mains avec sa tisane, Philaester entend la petite cloche de la Tête de sanglier retentir. Elle zieute rapidement pour vérifier de qui il s'agit; la jeune arrive à temps. Tout de suite, et grâce à son instinct maternel, Azénor offre un charmant sourire à son élève. Bonsoir Elhëna. La mettre en confiance, instaurer une relation intime, l'appeler par son prénom. Cette petite a tant enduré, elle a les traces sur son visage, de la vie qu'elle doit mener. Je vous en prie mette vous où vous voulez, il n'y a pas grand monde ce soir. Azénor montre de la main une table au hasard dans la Salle Principale. Pour sa part, elle file derrière le comptoir, et compte sur le fait que la petite Felagünd aimera le chocolat chaud. Tout le monde aime le chocolat chaud, pas vrai? Elle prépare rapidement cette douceur et remplit un bol destiné à l'invitée. La Directrice, tasse et bol à la main, s'approche alors d'Elhëna doucement; commence la discussion. J'espère que vous aimez le chocolat chaud? Elle le pose sur la table. Je vous ai conviée ce soir pour que l'on parle un peu toutes les deux de comment vous vous sentez, compte tenu des circonstances. Arrivez-vous à tenir le coup? Aussi bien au niveau des cours, qu'au niveau personnel? Je suis là pour vous aider, vous savez. Et puis elle perce son regard, lui crie silencieusement qu'elle ferait tout pour elle, parce que c'est ce qu'elle a toujours fait pour ses élèves; ce qu'elle fera toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Elhëna Felagünd
Elhëna Felagünd
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Elhëna Felagünd, Mer 12 Déc 2018 - 20:45


SUIVI DÉLICAT
— pv. Azénor.

Je grince jusqu'à la femme qui m'attend. Heureusement, il n'y a pas grand monde ici et personne ne semble s'occuper de moi comme si j'étais une poupée. Il n'y a pas de regards tournés vers moi, ni de paroles échangées ici-bas. La Directrice m'accueille chaleureusement et me présente une table du bout de ses doigts. « Bonsoir Madame Benbow. » Ce n'est pas parce que c'est la Directrice de Poudlard, mais elle possède un truc en plus que chez les autres, comme une aura invisible tout autour de son cœur. Elle possède un certain charisme, je crois.

Je m'installe tranquillement sur un côté de la table. Elle est bancale, étrangement, un peu comme moi. Je suis une fille bancale et je le sais. Je n'arrive plus à être comme avant. Ça... ça m'a changé, entièrement... ça a changé ma façon d'être, ma vision des choses, je ne suis plus celle que je croyais et je ne serai jamais celle que je voulais devenir. Je ne sais plus qui je suis. Je ne sais plus ce que je suis. Ni ce que je crois être. Plus rien n'existe, dans ma tête folle.

Un regard tendu vers les rides du bois. [...] J'acquiesce timidement quand elle me propose un chocolat chaud. Cela fait bien longtemps que je n'en ai pas goûté un et c'est un des souvenirs d'enfant qui me manquent le plus. « Merci de me recevoir... ici. Mon frère Lïnwe vient de me trouver une tutrice scolaire, c'est le professeur de Sortilèges et Enchantements, Madame Wildsmith. Mais je n'ai pas encore eu l'occasion de la voir, elle manquait de temps cette semaine. » Je m'arrête ici car ma voix commence à trembler légèrement. Une fatigue constante. Pour ce qui est du reste, c'est une autre affaire. Ce qui compte, par dessus tout, et ce que je redoute le plus aussi, c'est de retrouver un niveau magique acceptable.

Je ne suis plus rien
plus rien.

Revenir en haut Aller en bas
~¤ Santa Claus ¤~
~¤ Santa Claus ¤~
PNJ
Joyeuse fête !
Spécialité(s) : - Dresser mes Rennes ! Céleste Otaway notamment !
- Prendre soins de mes petits lutins
- Distribuer des Gallions, des manoirs, des rangs ...


Re: La Salle Principale

Message par : ~¤ Santa Claus ¤~, Jeu 13 Déc 2018 - 0:05


L'air de l'Angleterre était relativement frais et voler bien au dessus des habitations, pour ne pas être vu avant le soir de Noël par des moldus ou des sorciers, était quelque peu éprouvant. Mais heureusement, Santa avait tout ce qu'il fallait pour se réchauffer : Hydromel bien costaud et poudre de cheminette qui lui permettait de se détendre les idées ! Après quelques temps passés sur le Chemin de Traverse, il volait maintenant avec ses rennes en direction de Pré-au-Lard. Cela faisait un bout de temps qu'il n'y avait pas mis les rennes et il se demandait s'il serait chaleureusement accueilli par les jeunes sorciers ou non.

À l'approche du bourg, le traineau commença à ralentir maladroitement et amorça une descente en oscillant légèrement... Sans doute que le mélange hydromel/paillettes ne faisait pas bon ménage mais Santa réussit tout de même à poser ses rennes sans trop d'encombre en plein milieu de l'artère principale. Descendant lentement du traîneau, il emporta avec lui ses paillettes après avoir veillé à laisser une écuelle d'hydromel bien chaud à ses rennes.

Il franchit la porte de la Tête de Sanglier en chantonnant son célèbre " Pom Polopom Pom Pom Pom Pommmmmm... "
Revenir en haut Aller en bas
~¤ Santa Claus ¤~
~¤ Santa Claus ¤~
PNJ
Joyeuse fête !
Spécialité(s) : - Dresser mes Rennes ! Céleste Otaway notamment !
- Prendre soins de mes petits lutins
- Distribuer des Gallions, des manoirs, des rangs ...


Re: La Salle Principale

Message par : ~¤ Santa Claus ¤~, Sam 15 Déc 2018 - 11:00


Autorisation des Administrateurs pour DP

L'ambiance de Pré-au-Lard était toujours agréable. Si le petit village ne payait pas toujours de mine, surtout lorsque la foule était aux abonnés absents, il s'en dégageait toujours un charme inexplicable. Peut-être que cette impression était due à la proximité de village avec la célèbre école de sorcellerie, toujours était que même pour un personnage comme Santa Claus, le voyage valait le détour. L'escapade à La Tête de Sanglier s'achevait dans un triomphe de rencontres et de célébrations. Santa n'était pas près d'oublier tous ces moments de partage avec la foule et les sourires sur les visages des sorciers les plus jeunes.

Il avait pu, lors des heures creuses de sa visite, compter sur sa poudre de paillettes pour laisser ses idées virevolter en paix, vers d'autres horizons moins mornes. Quand le soleil sembla rendre les armes à l'extérieur, le personnage bedonnant sauta sur ses pieds, retrouvant le sourire propre aux grandes aventures dont il était coutumier et déposa une boite marron sur une des tables. Une inhalation de poudre de paillettes plus tard et il présenta ses adieux à l'équipe de la Tête de Sanglier.

HPRG : Les personnes souhaitant envoyer une lettre et peut-être avoir un cadeau provenant de la Tête de Sanglier, peuvent dès à présent RP dans le sujet pour déposer leur lettre et l'envoyer ici.
Revenir en haut Aller en bas
Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Re: La Salle Principale

Message par : Azénor P. Benbow, Dim 16 Déc 2018 - 16:42


Elhëna


Dans son élan de sincérité et douceur, Azénor prend place en face de la jeune Gryffondor et ne quitte pas son regard des yeux. Elle évite celui de sa directrice au possible, et répond d'une voix timide, quelque chose à propos d'Elly comme étant sa tutrice. Azénor hoche de la tête, voilà une bonne idée. Elle espère simplement que Miss Wildsmith fera l'affaire; sans aucun doute, sans aucun doute. La voix de la fillette tremble légèrement, son ton se fait plus difficile à cerner. L'adulte ressent chez l'être à fleur de peau, toute la souffrance de son existence, toute la dureté de son réveil. Dans un léger soupir, Miss Benbow croise ses mains et les pose sur la table. C'est une des rares fois où curieusement, elle ne sait pas vraiment comment s'y prendre, comment lui donner confiance, lui donner le goût de sourire, d'avancer, de vivre pour de vrai. Elle sent évidemment que la jeune fille est malheureuse, triste, déboussolée. Que faire, que faire. Je ne doute pas que Miss Wildsmith sera d'une très bonne aide pour vous.
Mettre des mots sur le réel, concrétiser la boule, concrétiser le feu qui fait mal, qui empoisonne, qui restera coincé malgré tout. Azénor s'arrête un cours instant, et d'une voix délicate; demande à son élève: Elhëna, dîtes moi comment vous vous sentez, vraiment. Mais Azénor le sait déjà, parce qu'Azénor sait tout. Parce que c'est écrit sur son visage, à la blondinette. Mais partager la peine c'est le début du processus de guérison.


Sorry Santa


Ah, les vacances. Quoi de mieux de s'échapper du Château abandonné pour ces quelques semaines, pour filer à la Tête de Sanglier. Azénor s'est levé tôt ce matin. Et c'est Noël. Un Cole par la main, une Skyline sous le bras, elle file accompagnée de ses enfants vers son bar favori, pour qu'ils goutent leur chocolats chauds préférés. Elle en revanche, ne serait pas contre un lait de poule, il faut l'avouer.
C'est avec une ou deux gouttes de nostalgie qu'elle passe la porte de son Auberge. Elle aurait voulu fêter ça en famille, elle aurait voulu l'humour de Ian, son sourire, sa chaleur humaine. Elle est persuadée qu'il aurait ramassé toute la neige de Pré-au-Lard et que les garçons auraient été trop occupés à faire une bataille de boules de neige pour prendre le petit déjeuné avec les filles. Dieu ce qu'elle aimerait qu'il soit encore là, qu'il la prenne dans ses bras, qu'il embrasse son cou, lui tienne la main. Azénor déglutie difficilement, et installe finalement ses enfants à la première table de l'échoppe. La dame se dirige vers le comptoir mais quelque chose attire son attention, une boîte marron déposée sur une table aléatoire. Tout de suite, elle sort sa baguette de sa poche, et s'approche de la petite malle. En l'ouvrant avec précaution, elle se rend compte de l'affaire... Le père Noël est passé ici pendant la nuit!

Revenir en haut Aller en bas
Elhëna Felagünd
Elhëna Felagünd
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Elhëna Felagünd, Mer 19 Déc 2018 - 13:52


SUIVI DÉLICAT
— pv. Azénor.

Mes yeux sont rivés sur la tasse de chocolat posée devant moi plutôt que levés vers le ciel, émerveillés par les artifices de la salle. Noël approche à grands-pas et je n'ai pas la moindre idée du bonheur que cela peut procurer. Comment font les pauvres et les orphelins ? J'aimerais tant rougir de tendresse quand on me tend un cadeau, une main, un regard. Mais rien. Rien de tout cela m'est naturel. Je pense davantage à ce qui a pu se passer ce jour-là, mais Lïnwe ne veut toujours pas me l'avouer. Il me protège. Il me protège plutôt bien, même. Trop. Beaucoup trop pour que je puisse respirer normalement.

Mes lèvres violettes et muettes brûlent au contact de la porcelaine. Un beau mug, ceci-dit - qui me donnerait presque envie de sourire. Il y a quelques espérances de la vie qui, parfois, refont surface lorsqu'on s'y attend le moins. La Directrice de Poudlard s'approche alors de moi, m'encourage et heureusement, je peux compter et j'ai déjà compté sur son soutien. Quand je suis arrivée pour la première fois à Poudlard, il y avait ce grand barbu hypocrite qui était assis dans la grande salle comme dans un trône. Et puis, il y a eu l'accident. Le réveil est bien souvent plus dur que ce que l'on a rêvé, mais, au moins, pas pour ça.

Elle joue les psychologues avec moi comme si j'étais un automate poussé vers l'avant. Comment je me sens ? Vraiment ? Rien que d'y penser me donne la nausée. Je repose doucement la tasse sur la table. J'en perds tous mes sens et je commence à trembler de nouveau et non pas de froid mais de terreur. Je suis absolument incapable de dire comment je vais. « Je... je ne sais pas. » Probablement mal, très mal, oui.

- Je.. j'ai... je ne sais pas ce que je suis devenu, je n'arrive pas à être moi-même. Je ne comprends rien. Plus rien. Et je suis perdu... je perds haleine dans un monde qui n'est plus le mien. Vous comprenez ?

Mais elle ne peut pas comprendre. C'est évident. Et elle ne comprendra probablement jamais.
Jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Re: La Salle Principale

Message par : Azénor P. Benbow, Mer 19 Déc 2018 - 16:29



Souffle petit ange. Respire. Tu as perdu de ta brillance. Arrête d'agoniser, c'est fatiguant n'est-ce-pas. Une évidence qui prend les tripes bien plus que la normale. Qu'y a-t-il de normal, dira-t-on. Souvenez-vous de ce rêve, où tout revient. La mère attraperait la main, le père encerclerait le cou, l'accident dévasterait encore tout le paysage et toute la vie sur son passage. Est-elle morte avec le choc, aurait-elle dû l'être. Le sait-elle elle-même. Auriez-vous besoin de souffrance pour vous savoir en vie. Trouver l'affreux milieu entre la sensation de vivre et l'envie de ne plus être.
Azénor elle, ne pense pas que les gens veulent une réponse quand on leur demande si ça va. Et si elle répond non, que fera-t-elle. La prendrait-elle dans les bras, lui disant que tout va s'arranger. Pire encore, lui diras-t-elle qu'elle comprend. Mais saura-t-elle lire la détresse dans un regard qui supplie, saura-t-elle écouter le mensonge, l'inavoué. Saura-t-elle le saisir, en prendre compte. Saura-t-elle la sauver.

On peut tenter de comprendre, se mettre à la place, essayer. Mais tout est toujours plus rose dans le jardin d'à côté. La petite fille doit se relever. Même si c'est dur. Mais jamais personne n'a promit du facile, jamais personne n'a garanti la réussite. Son frère la couve de trop, sur-protecteur. Bien-sûr il pense bien faire. Mais elle a besoin de grandir seule, de tester, échouer, tomber, se relever. Un monde qui n'est plus le votre... Je ne peux prétendre comprendre ce que vous vivez Elhëna. Mais je peux vous aider. Vous prouver que la vie vaut la peine d'être vécue, après tout. Rien n'est facile. On a tous dans notre histoire, quelque chose qui nous tire vers le bas. utilisez cela en force, redressez vos épaules, affrontez la vie, acceptez ce qu'elle a à vous offrir. Et faîtes la paix, avec vous même.
Revenir en haut Aller en bas
Ellana Lyan
Ellana Lyan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Ellana Lyan, Sam 22 Déc 2018 - 22:55




Jour de pluie, tant de midi. La faim s'immisce dans le ventre afin d'y creuser et pour une fois le bon sens demande qu'on l'écoute. Je soupire en regardant le ciel couvert, c'est moche la pluie, définitivement laid. Je sais qu'elle rend Mary heureuse mais bon sang, je ne parviens pas à voir ce qu'elle trouve dans cette humidité qui tend plus à faire friser mes cheveux qu'à me mettre de bonne humeur. L'eau sonne comme un fléau et je n'en peux plus de la voir, de la boire, de m'y croire. Je sais qu'il y a des êtres qui peuvent en parler avec les beaux mots, se croire sur un bateau et prendre le largue vers d'autres flots mais aujourd'hui, impossible. L'avenir est gris, sombre et poisseux. Mais moi, je suis pas une grenouille.

Je pousse la porte de l'établissement choisit. Le drôle d'oiseau ne travaille plus ici mais qu'importe, je me glisse, je m'infiltre, je clame : bonjour avec le ton sec et froid des femmes pressées avant de poser mes fesses sur une chaise et mon dos contre un dossier. J'ai l'impression de ne pas être - mais alors là pas du tout - à ma place. C'est un univers décalé qui transforme classe en crasse et pourtant ce que ça fait du bien de s'y retrouver. Il parait qu'Azénor s'occupe de l'établissement et c'est vraiment un super bon point pour le commerce, j'espère la croiser ici sans trop me faire d'illusions. Elle a pas que ça à faire depuis qu'elle est devenue directrice, je l'ai lu dans le journal, elle faisait du bon travail, c'était à prévoir. J'espère juste qu'elle ne s'est pas perdue. Ma reine étoilée.

Revenir en haut Aller en bas
Elhëna Felagünd
Elhëna Felagünd
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Elhëna Felagünd, Dim 23 Déc 2018 - 23:02


SUIVI DÉLICAT
— pv. Azénor.

/!\ CONTENU SENSIBLE (?)

J'écoute Madame la Directrice, comme si c'était ma mère. Je l'écoute comme si c'était un guide, un morceau de lumière dans les offices ténébreux de l'univers. Je finis par avaler une gorgée ou deux de mon chocolat chaud qui me brûle à moitié mon œsophage. C'est comme si j'avais mérité ce que j'avais vécu, sans savoir comment ni pourquoi. C'est comme si, au fond, on me l'avait murmuré pendant des jours des mois et de longues et longues années. Tu le mérites. Tu le mérites. Tu le mérites... Une douce mélopée qu'on berce au-dessus du lit. — Je le mérite.

J'égoutte et j'épluche ses mots un à un comme si c'était des légumes que j'analysais dans mon évier sale. Ses paroles me fascinent comme un dragon, me hantent et me rassurent à la fois. Elle a cette aura, ce charisme intelligent qui vous soutient jusqu'à la mort. Une odeur de vie, d'existence paisible au bout de ses lèvres pulpeuses et fruitées. Seulement « comment puis-je faire la paix avec moi-même ? » quand on ne sait même pas qui l'on est vraiment ?

À côté, il y a un homme étrange qu bave
un petit garçon
et un chien de compagnie

que j'aimerais
que j'aimerais tant être
une chienne.

Chienne de vie.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Salle Principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 28 sur 30

 La Salle Principale

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.