AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 30 sur 30
La Salle Principale
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30
Ellana Lyan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie

Re: La Salle Principale

Message par : Ellana Lyan, Mer 30 Jan 2019 - 16:21




Il y a des gens aux côtés desquels c'est juste simple, juste agréable de respirer. La petite bleue en fait clairement partie. Je suis contente de plus allaiter, je m'en serais voulue de ne pas pouvoir gouter le cocktail inventé par Harmony. C'est chouette que l'établissement leur laisse créer et inventer à leur nom, il faut dire qu'à mon avis, ils y gagnent vu le talent de la jeune aigle dont les grands yeux semblent inspirer une confiance totale. Je lui souris une nouvelle fois alors qu'elle me répond qu'il peut prendre sa pause déjeuner. Je tombe à pic !

J'attends un petit moment qu'elle revienne mais elle ne se fait pas longue et revient rapidement avec ma commande et ce que je suppose donc être la sienne. J'imagine que je paierais à la fin du repas. La boisson qu'elle place devant moi est toute bleue et je me demande si elle colore la langue comme certains bonbons moldus. Là, tout de suite, je serais plutôt amusée si un tel phénomène devait se produire. Merci beaucoup ! C'est toujours un peu gênant de se faire servir par quelqu'un qu'on connait dans un bar et même simplement de manger avec quelqu'un d'autre comme si à table les convenances se retrouvaient soudainement amplifiées au possible jusqu'à nous mettre mal à l'aise. C'est amusant de me dire que je prends bien garde de ne pas mettre mes coudes sur la table devant une personne qui connaît tout de mes plus grands cauchemars.

J'avale une gorgée de mon breuvage bleuté avant de la complimenter. C'est vraiment bon ! Comment l'idée t'es venue ? Un hommage à Serdaigle ? Je lui fais un petit clin d'œil avant de remarquer les deux couleurs choisies pour son dessert. Toute émue par cette petite attention, je souris un peu niaisement sans oser le moindre commentaire. Tu sais, c'est un peu glauque d'en parler comme ça mais mes parents adoptifs sont tous les deux morts à présent, en quelque sorte l'un de mes rêves s'est réalisé ! En même temps si ils devaient continuer à me hanter même maintenant que je suis majeure et puis ou moins indépendante, ça aurait été plutôt compliqué mais je me souviens plus que trop bien de cette période d'horreur durant laquelle j'étais si mal à cause d'eux et de la pression effroyable qu'ils avaient sur moi.

Et toi ? Où en es tu ? Tu as un peu avancé dans tes recherches ? Ca va à l'école ? Questions presque bateaux mais qu'il me tien à cœur de lui poser, à près tout notre relation est pour le moins particulière et ça fait souvent du bien de parler de choses quelque peu léger. J'ai l'impression que tant de choses ont changées depuis la dernière fois que je t'ai vue ! J'entame tranquillement mon plat.

Revenir en haut Aller en bas
Teddy Pond
Teddy Pond
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Teddy Pond, Ven 1 Fév 2019 - 9:14


réponse à haiko.

Si elle avait été une moldue, Teddy aurait peut-être envisagé des études de sociologie. Toujours en quête de découvertes, curiosité jamais satisfaite, observation au scalpel du monde : c'était sa posture au quotidien, qu'elle n'abandonnait que lorsque la nécessité en était absolue et qu'on réclamait d'elle, haut et fort, qu'elle agisse davantage comme une adolescente de quinze ans. Ce qu'elle était. Ce qu'elle restait malgré tout. Elle n'avait pas vraiment sa place dans le décor sombre et vaguement miteux de La Tête de Sanglier, et ça se voyait au regard du serveur chaque fois qu'il passait près d'elle pour servir un autre client, et chaque fois qu'une nouvelle arrivée déclenchait le processus d'identification des menaces déjà présentes. Généralement, les yeux coulaient dans sa direction et une expression de surprise teintait discrètement les traits de l'inconnu de circonstance, avant qu'il ne l'oublie aussitôt qu'il avait détourné le regard.

Assise seule à une petite table ronde conçue pour deux ou trois buveurs de Whisky pur feu - comme en témoignaient les légères marques qu'avaient laissé au fil du temps les verres sèchement claqués sur le bois dans le délire post-rasade sévèrement ambrée - dos au mur et les yeux grands ouverts sur la salle, Teddy ne faisait pas grand cas de cet étonnement et de ces surprises. Elle avait un gargantuesque verre de jus de citrouille devant elle, un petit carnet ouvert à côté, et les deux mains à plat sur la surface rugueuse. Ainsi postée, elle restait à l'affût. De temps en temps sa main droite attrapait un crayon pour gribouiller une observation sur les pages grisâtres de son carnet dans un art qu'elle maîtrisait aléatoirement, raturant régulièrement ses écritures gauches ; d'autres fois sa main gauche se saisissait du verre pour le porter à ses lèvres et elle avalait une gorgée insouciante.

Le temps s'écoulait doucement sans qu'elle y prenne garde, ayant réglé un petit réveil magique pour qu'il lui signale l'horaire de la fin de l'escalade pré-au-lardienne autorisée par Poudlard pour ses élèves. Teddy n'avait prévu aucun changement, aucune altération. Surtout, aucune interaction, en dehors de l'occasionnelle commande de jus de citrouille qu'elle effectuait en un minimum de mots auprès d'un serveur qui s'accomodait facilement des excentricités de ses clients. Alors quand une silhouette se planta dans son champ de vision, allant jusqu'à agripper la chaise qui lui faisait face, marquant encore plus l'intrusion dont elle était coupable, Teddy ne put que rester immobile, stupéfiée par la surprise.

"Euuuh," finit-elle par balbutier.

La catharsis tant attendue d'une journée de solitude au milieu du peuplement du bar ne serait finalement pas atteint. Quoi qu'il arrive désormais, c'était fichu : même si elle se débarrassant de l'inconnu, son coeur ne cesserait plus de battre la chamade au creux de son estomac, la bile acidulée de son trop plein de jus de citrouille lui envahirait le palais, ses notes se perdraient en divagations anxieuses et anxiogènes... et de toute facon, elle n'avait aucune raison d'être désagréable avec lui pour le faire fuir. Elle inspira un grand coup. Il lui fallait se faire une raison : elle ne pourrait pas découvrir le monde en se cloitrant sans un mutisme obstiné. Il lui fallait confronter le monstre anxiété qui régnait maître de son système nerveux, qui grondait déjà contre ses tripes, faisant vibrer l'air et monter les larmes aux yeux de la jeune fille.

Elle parvint à lever le regard sur l'origine de la voix, et reconnut vaguement l'un de ses camarades de classe poudlardien. Il lui semblait même pouvoir affirmer qu'il était un camarade Serdaigle, pourtant elle ne parvenait pas à l'identifier clairement. Un brin de curiosité réveillée l'aida : sourcils froncés, elle questionna : "Je te connais ?" Doigts crispés sur son crayon, pieds tremblant trop rapidement, tout son corps exprimait son malaise, et rien ne laissait filtrer l'information jusqu'à son cerveau : c'était pas franchement aimable comme entrée en matière.
Revenir en haut Aller en bas
Haiko Kanakis
Haiko Kanakis
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Haiko Kanakis, Ven 1 Fév 2019 - 12:06


pv. Teddy

Il y a vraiment des jours où je ne me comprends pas moi même. C'est vraiment juste pas de chance de tomber sur une fille qui a l'air aussi asociale que moi. Même si c'est pas gentil de penser ça, on est vraiment dans la panade. Aussi mal à l'aise l'un que l'autre, elle complétement perturbée par mon comportement et moi encore plus étonné de mes propres agissements. Il va falloir que j'en touche deux mots à la femme qui me sert de psy parce que ses idées foireuses commencent sérieusement à me courir sur le système - et c'est pour rester poli !

Voilà, je suis officiellement piégé dans le cercle vicieux de la convention sociale, à présent je vais être obligé de lui parler alors que tout mon corps me crie de décamper le plus rapidement possible. Et quand on y pense, ce n'est pas une si mauvaise idée. Il suffit de lui dire que malheureusement on la prise pour une autre personne, s'excuser et puis foutre le camps. Mais bon, le concept c'est que je suis trop lâche pour assumer ma lâcheté du coup, j'aurais peut-être du finir chez les Serpentards, non ?

Le pire est peut-être que je connais la demoiselle en question. Oh, pas très bien, juste de vue, je me souviens même pas de son prénom mais je suis presque sûr qu'elle est à Poudlard. Une Serdaigle ? On ne peut plus probable. Le côté relativement positif c'est qu'elle semble en effet n'attendre personne. Ou en tout cas, elle a l'air de bien gérer l'attente en dessinant tranquillement je ne sais quoi. Directement, je suis intéressé et vu comme j'aime moi même dessiner en général, c'est loin d'être étonnant mais pour le coup, je crois pas qu'elle ait très envie que je lui demande pour jeter un coup d'œil - déjà qu'elle doit me prendre pour un psychopathe - et comme je n'ai pas mes propres croquis avec moi… Me voilà bien piégé.

Non ! Enfin… heu… Peut-être ? J'ai l'impression de t'avoir déjà vue. T'es à Poudlard ? Je n'ose toujours pas m'assoir, posant mentalement le pour et le contre afin de savoir ce qui est le plus gênant dans cette situation. Les deux cas ne me semblent pas envisageable et je commence à crisper les mains sur le dossier de la chaise que je tiens pour éviter de me mettre à me balancer d'un pied sur l'autre comme la nervosité sait me faire faire. Ne pas la mettre mal à l'aise, c'est raté alors autant éviter d'aggraver mon cas. Je lui tends la main. Je m'appelle Haiko, je suis chez les aigles. On respire.

Je suis désolé, je ne sais même pas pourquoi je suis venu te parler… Enfin, c'est pas que t'es pas intéressante ou quoi, enfin je dis pas que je m'intéresse à toi, mais, heu… J'ai envie de disparaître. Heu, écoute, désolé, je veux pas te déranger, je suis complètement nul pour parler aux gens, c'est bizarre ce genre d'endroit et heu... C'est dur d'avoir tellement honte de soi. Tu dessines ? Je finis par m'asseoir sur la chaise alors que les muscles de mes jambes m'abandonnent. On avait pas dit qu'il ne fallait pas parler du carnet tout de suite ? Et flûte...
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Harmony Lin
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Harmony Lin, Mar 5 Fév 2019 - 23:32


Pour Ellana Lyan

Un sourire, un remerciement et me voilà assise en face d'Ellana, celle qui avec qui j'ai partagé mes plus grandes peurs mais aussi mes plus grands rêves il y a ce qui me parait être une éternité. J'ai aussi vu les siens et ce moment était vraiment unique en son genre que je n'oublierai jamais. Le genre d’événement qui forge une amitié à partir de rien et pour toujours. Elle boit une gorgée de mon cocktail et je la regarde, attendant son avis avec une certaine impatience.

- C'est vraiment bon ! Comment l'idée t'es venue ? Un hommage à Serdaigle ?

Je souris de toutes mes dents, fière qu'elle l'aime et hoche la tête en réfléchissant à quoi lui répondre.

- A la fois un hommage à Serdaigle et à la Médicomagie. Il y a du Dictame dedans ! C'est un peu un cocktail qui me représente, je dirais.

Tandis que je bois une gorgée, je la vois regarder autour d'elle puis sourire légèrement. Mais avant que j'ai pu remarquer ce qui cause son sourire, elle reprend la parole et alors tous mes sens sont dirigés vers elle, comme si mon être entier était en manque de ce moment que nous avons passé, comme si mon être cherchait à renouer avec cette ancre qui m'a aidée à surmonter mes pires cauchemars.

- Tu sais, c'est un peu glauque d'en parler comme ça mais mes parents adoptifs sont tous les deux morts à présent, en quelque sorte l'un de mes rêves s'est réalisé !

Je souris, à la fois heureuse pour elle et triste qu'elle en vienne à de telles extrémités. Mais si elle n'était pas heureuse et vu ce qu'ils lui faisaient, ce n'est pas plus mal. Elle n'a jamais mérité qu'on lui fasse vivre toutes ces horreurs.

- Je suis contente pour toi !

Je bois une nouvelle gorgée de mon cocktail puis mange une bouchée de mon sandwich, bien consciente que même si je pourrais sans doute passer des heures avec Ellana, le devoir va sans doute vite me rappeler à lui. Et il vaudrait mieux, si je veux tenir l'après-midi, que j'ai autre chose qu'un cocktail dans le sang.

- Et toi ? Où en es tu ? Tu as un peu avancé dans tes recherches ? Ca va à l'école ?
J'ai l'impression que tant de choses ont changées depuis la dernière fois que je t'ai vue !


Elle ne crois pas si bien dire... Tant de choses sont différentes. Si l'expérience était refaite aujourd'hui, mes cauchemars ne seraient pas les mêmes du tout. Mes rêves, peut être que si mais Léo serait sans doute remplacé par... moi-même. Ou plutôt : La Bête. Mon sourire se fane un peu tandis que mon esprit fait un rapide tour parmi mes peurs actuelles et passées. Mais rapidement, je me reprends et affiche un nouveau sourire, un peu moins authentique que les autres, sur mon visage.

- J'ai retrouvé l'Homme masqué, donc on peut dire que j'ai vaincu l'un de mes cauchemars ! Malheureusement, j'en ai un qui est tout aussi terrifiant qui l'a remplacé. Et pour mes recherches, ce fameux remplacement a quelque peu empêché mon avancement dernièrement, bien que je continue à m'instruire. L'école, je suis sur le point de la finir : bientôt le monde des adultes !

Je mange une nouvelle bouchée de mon Croc-Sanglier, réfléchissant sans doute un peu trop. Je veux profiter de sa présence mais là, la Bête me gâche encore la vie. Je soupire doucement, lasse de me battre contre elle. Mais après une nouvelle gorgée de mon cocktail, je me sens me détendre. Comme si mes problèmes disparaissaient, comme si je pouvais être heureuse. C'est vrai que c'était son effet, calqué à ma personnalité de l'époque. Ce n'est pas plus mal, je ne veux pas être l'Harmony actuelle avec Ellana, elle est trop sombre. Je veux profiter.

- Et toi alors ? Que se passe-t-il de nouveau dans ta vie ?


J'espère qu'elle ne posera pas de question sur ce nouveau cauchemar et en même temps, je me dis que j'ai envie de lui confier, après tout ce qu'elle a vu de moi et tout ce que j'ai vu d'elle. Mais en même temps, je viens de changer de sujet, donc qui me dit qu'elle posera la question ?

-------------------------------------------------------------------------------

RP de Service pour Haiko et Teddy

La tête dans mes plans, je ne suis plus aussi efficace qu'avant au travail ces temps-ci. Je vais bientôt partir, je le sais. De plus en plus, je me sens attirée par des contrées plus lointaines que l'Angleterre. Je sens que je dois me réconcilier avec la Bête plus loin, l'apprivoiser et apprendre à vivre avec si je veux pouvoir avoir un jour une vie privée, des amis et pouvoir profiter de Lara sans avoir en permanence peur de perdre le contrôle et faire quelque chose que je ne me pardonnerai pas. Je dois vaincre la culpabilité d'avoir transformé Lizzie, vaincre cette peur qui me ronge de perdre tous ceux qui comptent pour moi et pour cela, je dois prendre le Loup par les crocs. Et donc, partir.

Après quelques minutes, peut être plus que ça, dans mes pensées, je relève la tête pour voir si des clients sont arrivés. Et il se trouve que oui ! Des élèves de Poudlard semblent d'être assis à l'une de nos tables. Je m'avance alors vers eux, affichant un sourire tel que j'en affiche à chaque fois que je vais voir des clients, puis leur pose l'habituelle question accompagnée de la phrase de bienvenue.

- Bonjour et bienvenue à la Tête de Sanglier. Je peux vous servir quelque chose ?

Tu te répètes, me direz-vous. Mais que puis-je dire d'autre, faire d'autre en voyant mes clients ? C'est mon quotidien et il n'y a pas d'autre moyen de les accueillir. Donc ceci devra aller et en supposant que cela ne leur aille pas, je serai bientôt partie, loin d'ici dans des contrées plus froides.

Le Loup me tiendra chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Espinosa
Ethan Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle Principale

Message par : Ethan Espinosa, Mer 6 Fév 2019 - 9:20


Jackson Hartman & Harmony Lin

J'ai hâte de voir la proposition que mon copain va me faire. Je suis sûr que ça peut être intéressant. Je repense quand même à Enzo et j'espère qu'il ne va pas faire n'importe quoi avec nous deux pour les tatouages. Je dois dire que je suis légèrement effrayé, mais j'ai envie de le faire pour mon homme et pour moi-même aussi. C'est important. Je suis plongé dans mes pensées et m'imagine déjà tatoué. Cela me procure une sensation d'euphorie assez intense. Une voix me parle... Nous parle... A moi et Jackson. C'est Harmony, la serveuse. Elle nous demande ce que nous souhaitons commander :

- Bonjour et bienvenue à la Tête de Sanglier. Puis-je vous servir quelque chose ?

Il m'a dit qu'il prendrait la même chose que moi, donc :

Bonjour, nous souhaiterions deux chocolats chaud si possible, dis-je en affichant un grand sourire à cette jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
Harmony Lin
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: La Salle Principale

Message par : Harmony Lin, Sam 16 Fév 2019 - 14:02


RP de service pour Ethan et Jackson

Heureusement, je ne semble briser que leurs pensées en arrivant pour prendre leurs commandes. Je m'en serais voulu d'interrompre une conversation profonde dans laquelle je n'aurais pas du intervenir. Rapidement, j'affiche un sourire et note leur commande : deux chocolats chauds. Je disparais ensuite après un acquiescement afin qu'ils soient servis rapidement.

Je m'affaire derrière le comptoir, ne faisant aucun geste inutile pour la préparation des boissons tant je suis habituée à ce travail, après près de 3 ans ici. Ça va faire bizarre de partir, de rendre mon tablier. Je me perds dans mes pensées quelques secondes mais reviens vite sur Terre pour finir les chocolats qui sentent déjà bons. Je les met tous les deux sur un plateau et les apporte à la table.

- Et voilà pour vous ! Bonne dégustation !


J'encaisse l'argent s'ils me donnent ce qu'il faut, sinon je note simplement ce qu'ils ont prit pour qu'ils puissent payer plus tard. Le client est Roi donc ça sera comme ils préféreront. Puis quelques instants plus tard, je disparais de nouveau après un dernier sourire, repartant derrière mon comptoir et réfléchissant de nouveaux à mon voyage qui arrive.

Commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Salle Principale

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 30 sur 30

 La Salle Principale

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.