AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 2 sur 2
En pleine mer
Aller à la page : Précédent  1, 2
Shela Diggle
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard

Re: En pleine mer

Message par : Shela Diggle, Sam 18 Nov 2017 - 23:56


Chacun accepte et c'est roulette russe, chacun connaît l'existence d'une balle en cuivre ou en plomb, jouer sa présence sur le bateau, et, par extension peut être, sa vie. Mais ce n'est pas à valeur inutile, il s'agit de sauver les autres, lever les vents, faire tempête pour quitter ce faux calme cette intensité immobile, quitter le silence trop bruyant, partout. Cinq fils, tendre la main, chacun pioche, chacun sait, le goût du risque ou le non-goût de continuer ? ou simplement suivre les règles, ne pas tricher, un peu de hasard au sein d'un jeu, les dés parlent pour nous, et y obéir, autrement l'on ne pourra recommencer. Il y a d'abord Lydie au visage féroce, et elle est sauve, son fil est court. Suivent les autres, ordre sous-jacent, il n'y a pas préméditation ni actuel accord, mais faire comme si, parce qu'il faut continuer le jeu, faire avancer les pions, alors disons, chacun attrape sa chance de rester, et on s'entre-observe de biais, qui est-ce, celui que l'on va devoir jeter, qui est celui qui tombe sur la balle en cuivre ou en plomb ?
Les femmes du bateau y resteront, le perdant est le jeune mâle, qui, tremblant - l'on va dire, afin de rendre ce funeste tableau plus accablant -, se penche sans vraiment décider, hésite beaucoup trop, n'ose franchir le cap
pourtant la mer n'attend pas  
Et d'un geste efficace, concis
Pousser le gamin par-dessus bord.

Blanc
Il y a un. Blanc
Il doit s'agiter frénétiquement, tenter de remonter sur l'embarcation, peut être, faire des suppositions. Car n'être concentrée que sur le ciel, et l'horizon, aucun ne s'assombrit mais l'eau, comme réveillée par la collision, le jeune mâle contre sa (sur)face lisse, s'encombre, se braque, s'ébroue; bientôt quelques vagues atteignent la coque de notre radeau. Avoir vu juste, les éléments attendaient un sacrifice, un échange de bons procédés, une personne à rayer contre un mouvement dans le silence. Se rasseoir sans chercher à éviter, les regards, après tout tous s'y sont prêtés, tous savaient, et tous ont pareillement risqué. Vies égales, et il n'en faut plus pour ne pas regretter. Il s'agit d'un fait, un neutre fait, une passerelle pour quitter l'immobilité, désormais la mer s'agite, l'on avance, la carte à jouer afin de s'en sortir - qui, lors d'un jeu, se préoccupe d'une victoire étrangère à la sienne ?
Oublier, donc, le garçon, oublier le craquement de l'eau qui se fend afin de laisser un corps y entrer. Il n'y a besoin de s'occuper des joueurs tombés du plateau. La barque se dirige vers un côté, et tous se ressemblent, gris sur gris, nuances indéterminables, l'on avance et c'est tout ce qui compte pour le moment.
L'on va s'ennuyer. Organisons un événement.
Revenir en haut Aller en bas
Aysha Brayd
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: En pleine mer

Message par : Aysha Brayd, Dim 7 Jan 2018 - 20:12


L'air est toujours pesant et immobile. Le temps est toujours arrêté, l'œil géant du monde est clos. L'on est enfermé. Je ne puis plus bouger.

Et la suggestion. Éliminer quelqu’un pour avancer. Idée brillante, oui. Mais comment déterminer ? On tirera au sort. Je risquerai ma vie moi aussi, alors. C'est un risque à prendre. Oui. Notre sort est contenu dans ces pailles de bois, trouvées sur le sol anormalement stable de l'embarcation. Une main tendue, d’où s’échappent des bouts de blé apparemment égaux, mais c’est un mensonge. Ces pailles comme un bouquet scellent notre destinée. Et si l’on penche la tête un peu, si l'on entrouvre un poing, si l'on écarte les doigts, alors on peut voir l'envers, la différence de taille et le sort du malheureux qui piochera la plus longue, et qui sera sacrifié.

Le silence est pesant. Chacun mesure ce qu'il se passe. Chacun peut-être s'imagine plonger dans l'eau glacée et quitter la vie. Mais chacun sait que c’est nécessaire, un sacrifice, quatre sauvés. C’est le prix à payer, n'est-ce pas ? C'est ce que le vent nous dira. Il nous récompensera. Et je serai sauvée si je ne suis pas morte. Toute logique s'est échappée. Si l'on ne tue personne alors… nous sommes tous tués. Il faut choisir, mais nous ne voulons pas choisir, alors c'est cette main piquée de tiges de bois qui décidera.

Et nous piochons, tour à tour. Je tire une paille et la sens longue, trop longue, le temps se déroule lentement et je prie pour voir enfin le bout, pour qu'elle soit vite libérée de ce poing. Nous avons bientôt tous pioché. Certains sont sauvés au plus vite, leur paille est courte. Finalement c'est le garçon. Le plus jeune. Il est poussé par-dessus bord sans une hésitation, autre que la sienne. Fracas. Vague violente. Le bateau est déchargé d’un poids, et moi aussi. Enfin, une brise. Quelques vagues, et un mouvement, et la barque avance. Oui, elle avance !

Victoire.

Et satisfaction. Once de culpabilité envolée, remplacée par la joie d'avoir pris la bonne décision. Un léger sourire passe sur mes lèvres, imperceptible. Comme si la pesanteur du monde l’empêchait. On s’asseoit. L'œil du monde s'est entrouvert. Il est temps de passer le temps, attendre que le vent nous guide jusqu’à la libération. Laissé derrière le corps du garçon. Oubliée son âme. Engloutie par les eaux imprévisibles. Silhouettes égarées.

Organiser un évènement. Un jeu ? Un partage. Quelque chose.

« Je suis d'accord. Il faut faire quelque chose. Passer le temps. Sceller cette aventure d'une manière ou d'une autre. La graver dans le bois, dans la peau. Ne pas oublier. »

Ne pas oublier ce que nous apprenons. Oublier nos considérations.
Revenir en haut Aller en bas
Jacob G. Kenway
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: En pleine mer

Message par : Jacob G. Kenway, Dim 9 Sep 2018 - 23:42






Si soucis, n'hésitez pas à MP.


L’ESPRIT DIT VAGUE
ft. Loreleï Peony




Vague, porte-moi.
Qu’elle est belle la vague de l’(in)attention.
Celle que l’on invite ; qui nous prend,
nous porte et berce.

Voici quelques mots sur un papier,
quelques pensées dans une note.
Sur une note positive je me vois plier mes mots en paquebot.
C’est un bateau qui vogue sur les flots de mes émotions.  

Je me laisse envahir,
je te sens autour de moi, vague d’amour et de joie ;
tu me portes et me confortes.
Alors je vide ma tête dans ton courant
et inspire l’écume de tes jours.

Donne moi forme, façonne moi. Accorde une image à ma personne.

Je t’entends, mais je ne te vois pas.
Pas encore.
Tu es un écho des profondeurs.
Un élan de vibration qui jaillit du silence.
Tu es le bruit blanc de fatigue.
Tu es l’effort irréfléchi.

Tu n’es pas.

Pardonne moi, je ne saurais te matérialiser,
mais s’il te plaît,
savoure ton existence.

Si je ne te trouve
ni apparence,
ni forme,
ni touché,
sache que je t’ai trouvé raison et pulsion.
Je n’ai besoin de rien de plus pour t’aimer et t’alimenter.

Tu es confusion.
Tu es ce que dit mon esprit.
Mon esprit dit Vague.


Dernière édition par Jacob G. Kenway le Lun 10 Sep 2018 - 7:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En pleine mer

Message par : Lorelaï Peony, Lun 10 Sep 2018 - 1:51


Mon esprit dit vague



Je t'attendais.
Tu es venu.
Tu m'envahis.
Serait-ce l'oubli ?

Ces sensations.
Qui va, qui vont.
Et ce goût âpres d'après la mer.

D'autres diraient, emporte moi.
Mais je ne saurais.
Je ne peux suivre.

Le temps est d'avancer.
Ne plus se laisser porter.

Au creux de ta vague, une bouée ancrée au sable noyé,
Je suis ton mouvement mais reste accrochée.
Ancrée.
Profondément.
En moi-même.
Enfin.

Tu peux t'en aller.
Tu peux vivre, aimer.
Toucher, caresser.
Je ne me noierai pas.
Je ne me noierai plus.
J'ai appris à nager.
A construire mon radeau.

J'en ai les outils, le bois et la force.
Et si jamais, à nouveau, ce torrent me prenait,
Je sais que je peux tenir en apnée.
Un peu.
Pas longtemps.
Juste assez pour gagner la surface.

Mais je me souviens d'être sous l'eau.
De la lumière, six pieds sous mer,
Qui miroitait,
Surface éloignée.
Et je souris.
Merci la vie.
Merci de ce cadeau, cette énergie.
De voir le beau même engloutie.
Revenir en haut Aller en bas
Jacob G. Kenway
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: En pleine mer

Message par : Jacob G. Kenway, Mar 11 Sep 2018 - 23:49





L’ESPRIT DIT VAGUE
ft. Loreleï Peony



Te voilà.
Je t’ai attendu.
Je plonge.

Observons-nous,
témoignons de notre présence.
Je te sens dans mes doigts,
le long de mon bras dont tu redresses les poils.
Une sainte onction de création que
j’attendais avec une amoureuse impatience.

Mon coeur a perdu l’habitude.
Les temps passent et
il se contentait d’être emportés
par le courant de la confusion,
lassé
d’être noyé
dans les houles du vide.

Il a longtemps nagé,
avant que je ne comprenne
qu’il était gros ;
qu’il flottait.

Je sais,
je vois
et témoigne.

Je ne veux pas
te faire nager dans le f’eau.

Je te laisse
suivre le courant des possibilités,
pateauger au deçà des abysses humaines.

Car tu me reviendras.
Et alors tu me diras :

« Quel doux plaisir,
se baigner dans les eaux de l’inspiration.
 »

Te voilà.
Je t’ai attendu.
Je plonge.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En pleine mer

Message par : Lorelaï Peony, Mer 12 Sep 2018 - 0:04


Comme je t'accueille et t'observe.
Te sens.
Te plaît.

Ce goût de te voir entre les vagues,
Ce chant qui résonne entre les ombres.

Serait-ce ce plaisir,
Celui que je ne connais plus assez
De laisser partir sans tomber.
De laisser sortir, de s’envoûter.
Mais de garder, d'observer.
Contrôler.
Un peu. Juste assez.

C'est celui-là même.
Qui cadre et enrobe.
Mais laisse s'exprimer ce qui dans mon cœur ne peut plus être contenu.

Danse avec moi
Pour danser, il faut maîtriser.
C'est alors que les pas viennent exprimer et relâcher le cœur.

Tu me dis qu'il est doux de se baigner dans les eaux de l'inspiration.
Et je m'abreuve de tes mots comme ils tapent tapent tapent juste.
Et je m'abreuve de ton regard qui entre les mots  - et les eaux - comprend ce que d'autres ne comprennent.
Ressent ce que d'autres ne sentent.
Plus.
Fort.
Trop fort.

Et je pose ma main là où se joignent ton âme et la mienne.
Flottant dans l'univers.
Marin,
Dans le bleu profond.
De l'eau,
Dans l'abysse clair.

Qu'il est bon d'explorer l'inconnu quand on sait que jamais elle ne perdra son mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Jacob G. Kenway
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: En pleine mer

Message par : Jacob G. Kenway, Jeu 20 Sep 2018 - 0:18





L’ESPRIT DIT VAGUE
ft. Loreleï Peony


Je plonge
et sombre.

Tes doigts dans mes paumes, je m’accroche
et de panique je coule.
J’ai des bulles plein le coeur,
l’eau trouble ma vue . Ma vie,
s’asphyxie.


Des pieds battant pour me garder vers la surface.
Gardons la tête
hors de l’eau,
hors du temps. D’un temps
qui nous a échappé.

Mais il submerge. Il faut juste
battre des pieds.
Mes pieds s’agitent
mes paumes te gardent et je sens ce lien
dans nos sens.

Sans savoir sauver ce qui ne doit s’effacer.
Insidieuse nostalgie.

Les yeux ouverts
je souffle et je nage
vers la lumière des profondeurs.
Cette lumière qui  me ramènera à  l’instant au premier mot de mon esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En pleine mer

Message par : Lorelaï Peony, Lun 1 Oct 2018 - 0:17



Tu te débats.
Tu me tiens.
Du bout des doigts, je t'agrippe.
Je tiens ton poignet, ton bras.
Ne te dérobe pas.
Je te souris.

Regarde comme tu respires.
Là sous l'eau.
Dans l'abysse profond.
Dans le néant et l'inconnu.
Tu respires.
Encore.
Car ton âme sait.
Elle connait.

Confie-toi à elle.
Regarde sa lumière, observe-la, découvre-la.
Ressens-la qui réchauffe ton corps à chaque souffle.
Inspire.
Expire.

Bat pour ton corps.
Pour ton cœur.
Qui se débat.
Embrasse-le.
Chéris-le comme le trésor qui t'as été confié.

Et doucement, tu sentiras, tout comme moi, des ailes te pousser.
Au bout des chevilles, de petites palmes qui te pousseront vers la lumière.
Tandis que je te tiens, trouve ton équilibre.

Ressens l'immensité en toi.
Ressens comme elle t'unie au Tout.
Revenir en haut Aller en bas
Jacob G. Kenway
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: En pleine mer

Message par : Jacob G. Kenway, Lun 8 Oct 2018 - 2:39





L’ESPRIT DIT VAGUE
ft. Loreleï Peony



Au plus profond des abysses, je sens la pression me monter jusqu’aux oreilles.
Mes narines ne sont plus imperméables,
l’eau s’invite, l’eau s’infiltre.
Et je ne peux filtrer ce qu’elle a à m’offrir.

Lave-moi.
Purifie-moi.
Lave-moi s’il te plaît.
Chasse tout ça.

Tu me brûles
les poumons, je suffoque.
Tu m’inondes le coeur,
je soliloque.

Je cesse.
De me débattre.
Prends le contrôle, envahis moi.
Embulle mon esprit. Garde moi en apnée.

Qui a-t-il de vrai dans cette noyade ?
Suis-je réellement dans l’eau ?
L’eau est-il réellement dans mon corps ?
Est-ce que tout ça ça compte ? Qu’est-ce que c’est ce qui compte ?

Les yeux rivés dans le fond, je vois noir.
La tête levée vers la surface, la lumière me semble trop loin.

Alors,
je flotte.

Qu’on me donne à bouffer aux requins.

Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: En pleine mer

Message par : Lorelaï Peony, Mer 7 Nov 2018 - 20:53


En trois mots.
Je ne suis pas saoule.
Pourtant je me laisse porter.
Surprendre.
Et je décide.

Je te vois. Tu t'éloignes.
Je n'essaye pas. Je ne tente plus.
Est-ce la gravité qui détache tes doigts des miens ?
Est-ce la lourdeur de l'eau qui pousse sur ta poitrine et m'éloigne.

Deux corps.
Un départ.

Ta trace à jamais en moi.
Je m'en vais.

Sans un regard en arrière.
Ton odeur me suffit.
Elle me suit.
Je la chérirai. Je l'ai faite mienne.

Un sourire tandis que je te laisse.
Tu y arriveras.
Tu retrouveras la lumière.
Tu nageras.
Tu remonteras à la surface.
Tu n'as pas besoin de moi.
Tout comme je n'ai plus besoin de toi.

Regarde comme je nage.
Comme je m'envole.
Et je la vois la lumière au loin. Qui m'appelle.
Je la vois, du bout des doigts.
Je la sens.
Elle est à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: En pleine mer

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2

 En pleine mer

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.