AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien vivre le confinement
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 3 sur 3
[Habitation] 6 Wellington Square
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
En ligne

[Habitation] 6 Wellington Square - Page 3 Empty
Re: [Habitation] 6 Wellington Square
Cara De Lanxorre, le  Jeu 5 Déc 2019 - 20:29

Ben écoute, la patate

    This one is hard to write. She’s never like that; she’s never vulnerable and this is painful to paint her sad and broken. She and I have to go through it, though. I’ll try to repair her with my words, and Azénor will try with hers. But for now, the questions are knifes; they hit her, savaging her body. She feels it exactly as she was indeed attacked; and she presses her hands onto her belly, bending the head with a moan. She cannot even think properly, there is only the same scene repeatedly playing again and again. “I did not want, I didn’t… I didn’t want anything” anything of what happened, she means. Not only the vow, anything. But she can’t explain much more, because it’s too risky, and because the words remain in the throat. It seems like they could suffocate her, as if they weren’t made of nothing, but broken glass. It wasn’t even the first time she had to go through this – then, why do this time hurt much more?

    And then, the child wakes up. As if the things could only go worse, the girl starts to cry looking at her. And this really is a nightmare Cara never even imagined. She used to be so pretty that she could not conceive such a scenario. How could people be afraid of her, who used to attract them without even doing anything? And if she lost this, what could she do with her life? Her whole existence has always been based on appearance, on superficiality. She never was more than this. And now, the tiny mirage has vanished. The emptiness was all that remained.

    She suddenly cannot take it anymore. She needs to move, to shout, to lash out at the kid, to truly frighten her. Her fingers catch the wrists of the girl; “Look at me” she demands, forces her to stand up; “I scare you, don’t I?” – She screams, and her face is deformed by anger. Suddenly, she lets the kid go and, afraid not by her violence but by the sad conclusion it implies, turns to her friend; “I cannot go back to Hogwarts”.


*

    Celui-ci est dur à écrire. Elle n’est jamais comme ça, vulnérable. C’est douloureux de la peindre ainsi, dévastée et brisée. Elle et moi devons surmonter cela, pourtant. J’essayerai de la réparer avec mes mots, et Azénor tentera avec les siens. Mais pour l’instant, les questions de la Directrice sont comme des lames, elles pénètrent sa chair, saccagent son corps. C’est comme si elle était véritablement agressée – physiquement. Alors, elle sert ses mains sur son ventre, penche la tête dans un gémissement. Elle ne peut même pas penser correctement, tant la même scène se répète encore et encore devant ses yeux. « Je ne voulais pas, je ne... Rien de tout ça » - rien de tout ce qui est arrivé, elle sous-entend. Pas seulement le serment, tout. Mais elle ne peut pas expliquer davantage, parce que c’est trop risqué, et parce que les mots restent coincés dans sa gorge. Il semble qu’ils pourraient l’étouffer, comme s’ils étaient du verre pillé. Ce n’était pas la première fois qu’elle devait se relever d’une telle chose, pourtant – alors, pourquoi cette fois faisait plus mal que toutes les autres ?

    Et soudainement, l’enfant se réveille. Comme si les choses ne pouvaient pas être pires, la fille d’Azénor commence à pleurer en la regardant. Et c’est véritablement le cauchemar que Cara n’avait jamais osé imaginer. Elle était si belle, comment pouvait concevoir un tel scénario ? Comment les gens auraient-ils pu être effrayés par elle, elle qui les attirait sans même devoir essayer ? Et si ça aussi, elle l’avait perdu, que restait-il de sa vie ? Son existence entière était basée sur l’apparence et la superficialité, elle n’avait jamais été davantage que cela. Et maintenant, le fragile mirage s’était évaporé. Le vide était tout ce qu’il restait.

    Elle ne peut plus supporter d’être là. Elle a besoin de bouger, de hurler, s’en prendre à l’enfant, véritablement l’effrayer. Ses doigts se resserrent sur les poignets de la petite, « Regarde moi» qu’elle intime, l’oblige à se redresse ; « Je te fais peur hein ? » - elle crie, son visage déformé par la colère de l’injustice. Avant de soudainement relâcher l’enfant, et, effrayée non pas par sa violence mais par le triste constat qu’elle implique, se tourne vers son amie ; « Je ne peux pas retourner à Poudlard ».


T H E.......E N D
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] 6 Wellington Square - Page 3 Empty
Re: [Habitation] 6 Wellington Square
Invité, le  Mar 24 Mar 2020 - 13:00

Saison 30 - Printemps.

Immobile dans son lit aménagé, l'aspect cadavérique, Ian Benbow n'était plus que l'ombre de l'homme qu'il avait été. Des années plus tôt, son corps l'avait lâché, lui qui en était si fière. Depuis, il n'avait plus quitté ce lit. Il n'avait plus ouvert les yeux. Il était mort, mais vivant.

Il avait tenu plusieurs années, dans cet état. Peut-être une dizaine, il n'avait conscience de rien. Si ce n'était cette petite lumière qu'il entrevoyait. Il n'avait aucune notion du temps. Ni même conscience de l'état dans lequel il se trouvait. Ce corps si faible lui semblait toujours aussi fort. Pour lui, il s'était endormit il y 'a une dizaine de minutes. Et il se réveillerait d'une longue sieste, pour retrouver ses enfants et sa femme.

Une sieste sans rêve, une seule image constante. Un couloir tellement sombre qu'il était impossible d'en discerner les murs. Au fond de ce couloir, un rayon de lumière. Une lumière vive. Enfin, elle l'était de moins en moins. Son éclat, auparavant aveuglant, n'avait plus rien d'étincelant.

Ce qui était intriguant pour Ian, c'était que l'intensité de la lumière diminuait au même rythme que lui fatiguait. Il marchait dans ce couloir depuis plusieurs minutes - années-, au début avec énormément d'espoir, d'énergie. Récemment, il avait perdu cette énergie. L'espoir aussi. Ses pas se faisaient plus lent. Et cette lumière, qu'il tentait de rejoindre, semblait s'éloigner de deux pas chaque fois qu'il en faisait un.

Depuis quelques secondes, Ian commençait à paniquer. Il haletait, incapable de reprendre son souffle. Des gouttes de sueurs perlaient sur le haut de son front. Il avançait en titubant, incapable d'enchaîner plus de deux ou trois pas sans faire de pause. Son regard ne quittait plus la lumière, elle était bien trop loin, son corps ne lui répondait plus. Il n'y arriverait pas.

Aussitôt, la lumière disparaissait. Ian trébuchait, se retrouvant genoux au sol. Ses dernières forces le quittaient. Il se laissait aller, pour terminer couché sur le sol, les yeux rivés sur un plafond qu'il lui était impossible de voir. Ses yeux se fermaient. Il essayait de lutter, il ne voulait pas s'endormir, quand bien même il en avait besoin.

Au bout de quelques secondes de lutte, il devait se rendre à l'évidence. Il avait besoin de sommeil, après tout. Juste quelques minutes. De quoi se reposer un peu. Ses yeux se fermaient. Une image lui vint en tête. Sa famille. Ses enfants. Azénor. Ho, Azénor.

Un sourire vint étirer ses lèvres. Une dernière expiration suivit. Le silence était total, contrairement à ce qu'il se passait au dehors avec toutes ces machines criant à tout rompre.

Décès de Ian Benbow.





Always
Page 3 sur 3

 [Habitation] 6 Wellington Square

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.