AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 1 sur 1
[Habitation] A Squirrel's Home
Luke Belt
avatar
Fondateur AdjointHarryPotter2005
Fondateur Adjoint
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


[Habitation] A Squirrel's Home

Message par : Luke Belt, Dim 02 Juil 2017, 12:33


_________________________________


Voici l'habitation (Chalet) de Max Valdrak.

Elle peut poster dès à présent.


_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: [Habitation] A Squirrel's Home

Message par : Max Valdrak, Sam 08 Juil 2017, 15:31




Squirrel's House

Si un jour vous vous perdez au fin fond d’une forêt canadienne vous aurez peut-être la chance de tomber sur ce petit chalet à l’apparence assez modeste. Au plus proche de la nature, entouré d’arbres, le calme règne en maitre. Les pieds dans l’eau, depuis la terrasse vous avez une magnifique vue sur une étendue d’eau dans lequel vous pouvez plonger pour vous détendre, vous rafraichir. Le coucher de soleil, un sublime tableau que vous aurez l’occasion de voir se refléter sur le lac s’il vous prend l’envie de vous arrêter boire un coup les pieds dans l’eau. La maison de l’écureuil, cachée des moldus dans cet endroit reculé de la civilisation. Seul des aventuriers téméraires pourront la trouver mais l’écureuil vous laissera-t-il entrer ?


Si la porte vous est ouverte, et que vous entrez dans l’antre de l’écureuil vous découvrirez une grande pièce à vivre. Un endroit assez cosy. Des fauteuils. Un canapé. Des coussins de partout. Une table basse où traine la plupart du temps une tasse de thé. Un joli combo avec le plaid étalé sur la rolling chair. Des pierres sur la droite, entourant une cheminée bien utile durant l’hiver. En remontant le regard, les yeux au plafond, des poutres apparentes. Griffées pour certaines. De nouveau des coussins plus petits, comme pour accueillir des êtres voulant somnoler à l’abri des regards indiscrets. Sur votre gauche, une nouvelle porte. Celle-ci vous mènera vers une cuisine des plus simples. Ressemblant beaucoup à celle des moldus. Avec une grande table, permettant de partager des repas avec les personnes invitées. En regardant bien vous remarquez une porte cachée d’un drap bordeaux. En la poussant vous arriverez dans une salle de bain, petite, pratique. Juste ce qu’il fallait. Mais votre regard s’attardera surement sur le magnifique escalier de pierres au fond de la pièce centrale. Sous lui une porte verrouillée menant à une pièce inconnue et bien protégée.


Vous vous décidez alors à monter les marches et à vous aventurer à l’étage où un long couloir vous attend. Sur votre droite deux portes, la première vous guidera vers une chambre d’ami peu décorée, qui visiblement n’a que peu servie. Le seconde, elle, à l’identique que la précédente vous laissera donc le choix de votre chambre si vous pouvez passer la nuit en ce lieu. Sur votre gauche, une simple porte, s’ouvrant sur une chambre à la décoration assez sobre. La fenêtre vous ouvrant une belle vue sur le lac et son coucher de soleil. Vous n’aurez malheureusement point la chance de le voir d’ici. Sauf si vous avez la chance de partager votre nuit avec l’écureuil de cette maison. Accolée à cette pièce une nouvelle dont la porte bien cachée, se fondant dans le mur, vous mènera vers une salle bain lumineuse. En vous aventurant au bout du couloir. Un simple rideau. Le bout de tissu de côté. Une immense bibliothèque couvrant le mur sous vos yeux. Du sol au plafond, des livres par dizaines. De quoi vous occuper un sacré moment. Sur le sol un grand tapis central. Des coussins de nouveaux. Des fauteuils. Une ambiance rappelant celle du salon. Deux immenses fenêtres de part et d’autres. Un simple bureau dans un coin. Bref, un lieu pour se détendre, pour travailler…



Merci Anna  amour


Dernière édition par Max Valdrak le Dim 13 Aoû 2017, 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: [Habitation] A Squirrel's Home

Message par : Megan K. Hayajân, Sam 22 Juil 2017, 15:47


____________________


C'était une belle journée de pluie. Pas de chaleur, pas de lumière agressive, juste un orage sourd qui rafraîchissait l'air. En déposant Aeden chez mon frère, ce matin, j'avais éludé ses questions sur mes activités de la journée. J'allais me "promener", le reste ne le regardait pas. En y repensant, chez moi, en préparant mes affaires, je souriais bêtement. Il n'y avait aucune raison de lui cacher ce à quoi j'allais occuper mon temps, mais c'était pour le plaisir de la torture infligée. Je pouvais être sure qu'il allait passer tout son temps à se demander ce que je pouvais bien fabriquer. La vérité était toute simple : j'allais tatouer une étrangère. Je ne sais pas vraiment comment la rumeur était montée à ses oreilles, mais une certaine Max avait découvert que je savais tatouer à l'amérindienne.

En effet,  il y a quelques mois, quand j'étais allée me réfugier chez les Skokomish, j'avais retrouvé la femme incroyable qui avait gravé dans mon dos l'envol du corbeau. Elle m'avait transmit son art. En effet, chez les autochtones, par d'aiguilles et d'encre, mais une méthode ancestrale datant de la nuit des temps. C'est donc avec un sourire non dissimilé que je rangeais osselets piquants et poudre de charbon de bois, ainsi que toutes mes plantes riches en colorants naturels soigneusement pliées dans des torchons. L'art exigeait la douleur - et visiblement la jeune femme voulait de vrais rites, et pas l'habituelle vibration des tatoueurs moldus, aussi talentueux soient-ils. Fermant mon sac plein de mes affaires, j'appellais Schiavo.

- Où Schiavo doit-il emmener la maîtresse ?
- Dans l'habitation Squirrel's Home, au coeur d'une forêt canadienne.

Le crochet perce et trouble les esprits jusqu'à ce que nous apparaissions en douceur face à un chalet de bois à l'allure modeste. L'habitation était lovée dans un écrin de nature ; tout à fait en accord avec la demande de Max. Etait-elle en quête d'un accord avec sa terre Mère ou simplement un peu encline à respecter notre univers à tous ? Dans un cas comme dans l'autre, j'approuvais la démarche. Schiavo renfonça son bonnet de laine sur se oreilles de chauve-souries. Il faisait en effet un peu froid, en t-shirt.

Sans douter des intentions de mon hôte, je toquais à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: [Habitation] A Squirrel's Home

Message par : Max Valdrak, Sam 22 Juil 2017, 22:08


Trousse à pharmacie étalée sur la table basse du salon. Quelques traces de sang sur le tapis que je n'avais pas encore nettoyées. Moi qui était partie pour une petite ballade tranquille, je m'étais retrouvée à devoir échapper à un loup. Le canidé avait presque faillis réussir son coup. Un coup de griffe et je m'étais retrouvé sur le sol. Une retransformation. Un combat terminé au couteau. L'animal toujours vivant. Mais maintenant bien au courant qu'il ne fallait point me chercher.

De mon côté, mon flan droit avait bien été marqué. Je devais faire plus attention en forêt. L'écureuil était une proie facile malgré son agilité. Écourtant ma promenade j'étais rentrée. Une chance, j'avais laissé sur la table du salon, le nécessaire pour me soigner. Une trousse achetée au village moldu en allant me ravitailler la dernière fois.

Je n'avais jamais été très douée pour les sortilèges de soins et d'ailleurs je n'aimais point non plus les recevoir surtout de la part de médicomage. Depuis petite j'avais les medecins en horreur et avec le temps cela ne s'était point arrangé. Je m'étais donc moi même soignée. Desinfectant. Une compresse. Un peu de scotch. Le tour était joué.

Juste à temps, l'on toquait à la porte. Un petit sort pour nettaoyer les dégats et remettre la pièce à vivre au propre avant de cacher ma baguette ma poche. Attrapant une chemise au passage sur le dossier du fauteuil, j'avançais en la boutonnant vers l'entrée. Un dernier coup d'oeil. Verifiant l'efficacité du sort de rangement.

Tour de poignet. Une jeune femme face à moi. Un peu perdue sur le coup. Je n'attendais point de visite. Pas que je sache du moins. Rapidement, je fis le tour des personnes au courant de cette habitation cherchant l'intru. Le cousin était déjà passé. La nymphe devrait me rendre visite à l'occasion. Il me restait donc qu'une personne...

-Vous devez être Mademoiselle Boccini. Enchantée Max Valdrak. Entrez donc faites comme chez vous.

Je marquais une pause. Lui laissant le temps de rentrer. Je remarquais à ce moment la, derriere elle un elfe de maison, bonnet rivé sur la tête. Il était vrai qu'il ne faisait pas bien chaud par ici. Je lui adressais un sourire chaleureux avant de me diriger une fois la porte fermée vers la cheminée.

Je mis une nouvelle buche dedans avant de relancer le feu. J'invitais par la suite le petit être à se rapprocher avant de me tourner vers celle à qui j'avais envoyé une lettre quelques jours plus tôt.

-Merci d'être venue, j'espère que vous avez fait bon voyage. Voulez vous boire quelque chose avant de commencer ?
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: [Habitation] A Squirrel's Home

Message par : Megan K. Hayajân, Dim 06 Aoû 2017, 22:47


____________________

L'hospitalité. La chaleur du logis. Le craquement du feu. Quelque chose qui me rappelle mon chez moi, mon tout premier chez moi, quand je n'étais qu'une enfant. J'aimais ces soirées, douces, où Georgio jouait du piano pendant que je perdais mon regard dans les flammes. A l'époque, elles n'étaient pas aussi menaçante. Ma phobie a été très progressive, croissante avec mon impression d'enfermement et la peur de l'espace confiné qu'est la Terre. Un soir terrible, une mauvaise cicatrice. Le lendemain matin, sans réels souvenirs, j'avais peur de la fumée. Des flammes qu'elle trahissait. Dans cette cheminée, le feu n'avait rien d'effrayant. Ce n'était que chaleur et confort. Je m'en détournais cependant.

La jeune femme avait le petit quelque chose de sauvage que seuls ceux habitant en retrait possède. Une lueur dans le regard, une manière bestiale de se déplacer. Le monde leur appartient. Cette maison est un temple - exutoire d'un être. On ne peut choisir de vivre en exil que pour deux raisons. L'on a quelque chose à cacher - comme moi - ou bien l'on aime sa tranquillité et les libertés que cela offre. Dans tous les cas, je ne peux qu'approuver. Max me propose un verre.

- Pour moi, non, merci. Par contre, si vous avez quelque chose pour Schiavo... Il n'est pas habitué au froid. N'importe quoi de chaud fera l'affaire.
- Schiavo est très reconnaissant, Maîtresse... Schiavo remercie également l'Hôte, madame...

L'elfe est libre; portant vêtements et chaussures que je lui ai acheté. Libre mais son choix a été de rester auprès de moi, de ne pas me quitter et de me servir toujours. Il tient sa part du contrat des elfes de maison, et en échange, je me montre bien plus cordiale qu'auparavant. Schiavo est mon compagnon de vie, je l'ai depuis 11 ans. Il est plus fidèle que n'importe lequel de mes amis. Je lui confierais ma propre vie.

- Je me dois de vous prévenir une fois de plus, Miss Valdrak, que la méthode de tatouage amérindienne est bien plus douloureuse que ce que nous propose les moldus... ou bien même mes confrères sorciers.

Des osselets, des pigments et un maillet, voilà pourquoi cela est plus douloureux. Mais l'on survit, bien sur, comme le prouve l'oeuvre que j'arbore fièrement dans le dos. Tout est, comme toujours, une question de volonté.

Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: [Habitation] A Squirrel's Home

Message par : Max Valdrak, Dim 13 Aoû 2017, 13:57


Dans la cuisine, je m'étais éclipsée. Je mis à chauffer l'eau que je rapportais sur la table du salon. Je déposais la théière avant de faire un nouvel aller retour. Une boite en bois dans les mains que j'ouvris près du récipient après avoir déposé les trois tasses. Peut-être que la jeune femme aurait soif un peu plus tard.

Je servis le petit être et l'invitais à choisir le sachet de thé qui lui conviendrait le plus. Et, pendant ce temps, la demoiselle Boccini me mit de nouveau en garde sur la douleur engendrée par ce type de tatouage. Je lui souris après avoir donné son thé à l'elfe de maison.

-Je suis bien au courant ne vous en fait point pour cela. Je vous ai contactée en connaissance de cause et je ne compte pas revenir en arrière.

Je versais de l'eau dans ma tasse et y glissais un petit sachet. Des infusions ramenées de différents voyages. Moldues et sorcières, elles étaient diverses. Et, à chaque fois, je me plaisais à en prendre une au hasard, testant de nouvelles saveurs. Aujourd'hui, j'étais tombée sur fruits des bois. Coup de chance.

-Et surtout si vous avez besoins de quelque chose n'hésitez pas à vous servir ou à demander.

Instant thé passé. Il ne fallait point oublier la raison principale de sa présence. Un tatouage. J'avais déjà une petite idée mais je préférais la laisser choisir comme je lui avais stipulé dans la lettre. Je lui avais seulement imposé l'emplacement et une condition sur le dessin. Un animal dans le dos, et si possible en accord avec ceux qui ornaient déjà mon corps.

-Voulez vous commencer maintenant? Où préférerez vous que l'on s'installe?
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: [Habitation] A Squirrel's Home

Message par : Megan K. Hayajân, Jeu 24 Aoû 2017, 12:25


____________________


C'était une belle journée pour tatouer. Il faisait un temps à être à l'intérieur, calfeutré, à profiter d'un thé et à faire une activité sympa. Lire... ou piquer quelqu'un avec des épines d'os et des pigments. Je me rappelle bien de mon premier tatouage amérindien. J'avais à peine vingt ans. La tatoueuse était une femme de la tribu skokomish et elle m'avait trainée jusqu'à la prairie, non loin du camps, tout près de la rivière qu'ils adoraient tant. Les pieds dans l'eau, le dos courbé, je lui avais dit de faire ce qu'elle pensait me représenter le plus. Elle avait marqué point par point, tâche par tâche, griffure par griffure, l'envol d'un corbeau sur ma colonne.

C'était une véritable oeuvre d'art. A mon retour dans la tribu, presque dix ans plus tard; j'avais supplié cette femme de m'apprendre. Sa réponse avait été simple : tu sais déjà faire. Elle m'avait tendu ses outils, prêté son bras encore vierge; et m'avait laissé faire. Le haut du tatouage, mes débuts, n'était pas glorieux. Mais la fin avait un sens, et les traits étaient fins. Deux mois plus tard, les amérindiens venaient me voir pour tâter de mes aiguilles. C'était la première fois que je retatouais, de retour an Angleterre.

- Merci beaucoup. J'aurais simplement besoin que vous soyez assise, miss. Sur une chaise, dans le sens inverse, par exemple. Et nous pourrons commencer.

Pendant ce temps, je sortais de mes affaires mes précieuses boites de pigments, les osselets et épines de pins soigneusement choisies et le maillet utilisé pour les ombres. Tout était prêt, ne restait plus qu'un sortilège de stérilisation à jeter sur mes mains, mes outils et le dos de la jeune femme et tout serait prêt pour commencer à travailler. Je lui fis savoir d'un sourire que tout était prêt et en bon elfe, Schiavo apporta une serviette pour que je puisse poser mon matériel sans rien salir.

- Alors, vous avez une idée plus précise de ce que vous voulez, miss ?

L'art avait enfin sa place, les aiguilles deviennent des pinceaux, son corps blanc une toile. L'avenir seul dirait ce que l'oeuvre vaudrait...
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: [Habitation] A Squirrel's Home

Message par : Max Valdrak, Dim 24 Sep 2017, 00:54


A peine avait-elle fini de parler, mes pieds se déplaçait d'eux même. Tel un petit robot je me suis dirigée vers la cuisine. Chaise dans les mains j'étais revenue. J'avais écarté la table basse pour laisser plus de place à la tatoueuse. Petit travail terminé, j'observais la scène. Valentina terminant d'installer ses affaires.

Une question. Je me retrouvais à cogiter. J'hésitais un instant avant de répondre. Dessin indélébile au bout du chemin. Ma décision était prise depuis longtemps. Je n'allais pas revenir en arrière maintenant. Les yeux dans les yeux. La réponse sortant d'elle même.

- Comme je vous l'avez dit dans ma lettre, je vous laisse libre de vos choix quant au motif. Faites du haut de mon dos votre toile. Comme seule requête, je vous demanderais simplement qu'un animal soit représenté et qu'il soit accordé avec les autres qui noircissent ma peau

Chemise sur le dossier. Haut à nu. Assise sur la chaise. Les bras sur le dossier. La tête sur les bras. On pouvait voir les oiseaux de papier s'envoler sur les côtes. Premier tatouage. Premières sensations. L'envie de recommencer à encrer sur mon corps des symboles. De ces animaux me représentant malgré moi pour certains.

Sur le membre supérieur gauche, de nouveau trait. Deux animaux principaux. Une tête de tigre. Une loutre. A l’intérieur de ces dessins géométriques de papier, de nouveaux être se dessinaient. Des félins. Des canidés. Des volatiles. Animaux de tout les horizons, souvenirs des pays visités.

Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: [Habitation] A Squirrel's Home

Message par : Megan K. Hayajân, Sam 30 Sep 2017, 13:30


____________________

Jouer les artistes, aiguille d'os dans les doigts face au dos nu, et l'impression d'avoir le monde entier à repeindre. On m'a dit de souffler, de préparer les pigments, de tremper et de n'avoir peur de rien. Je jette un sort de stérilisation, parce que quand même, puis me lance dans le noir, les yeux mi-clos, essayant d'aller à l'essence des choses, de trouver le pourquoi du comment dans un silence parfait. Les piqures se succèdent, en dots, en pointillés, tâtonnant et trouvant les premières formes sur la porcelaine de la peau de l'ermite. Je revois le bord de la rivière, quand, penchée en avant, je laissais mon amie amérindienne faire s'envoler un corbeau sur mon épine dorsale. Ici, c'était mon tour de donner la vie à un dessin, et il commençait à se deviner.

Comme je n'entendais pas de hurlements déchirants, je continuais mon oeuvre, laissant s'égréner les heures, car le tatouage dots appliqué à l'amérindienne est un poil plus long que le travail moldu. La tête de loup était achevée.

- L'avantage magique est que je pourrais toujours recommencer s'il ne vous plait pas. Sinon, je vais pouvoir vous laisser vivre avec votre nouvel attrait.

Parce qu'un tatouage, c'est un morceau d'histoire au creux de la peau, un mémo, un souvenir. Des phrases et des images qui font tellement parti de nous que nous les avons absorbées, bues et laissées transparaître à même notre corps. C'est le plus beau des messages.
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: [Habitation] A Squirrel's Home

Message par : Max Valdrak, Sam 04 Nov 2017, 17:39


Les dents serrés. Les yeux fermés. L'esprit vagabondant. Cherchant à passer outre la douleur, tout en profitant du moment. Drôle de vision. Pourquoi profiter de cette douleur? De cette sensation qui me prenait à chaque fois que les outils touchaient ma peau. Elle me permettait d'oublier. De m'oublier. De me laisser aller. De faire le vide. Comme si elle subtilisait à chaque impact un bout de ce surplus d'émotion constant. Comme si elle m'aidait autant qu'elle m'enfonçait.

Plus je me concentrais sur celle de l'instant, plus j'oubliais celle du moment. Celle qui prenait sans me quitter. Celle que je voulais abandonner en me reculant dans cette forêt. Chacun avait ses problèmes. Les miens étaient cachés. Chacun avait sa méthode pour les supporter. La mienne était de les ignorer. Je savais qu'un jour il faudrait que je me place face à ce placard. Que je regarde sortir cette ombre noire. Epouvantard nouveau. Ancien au cachot. Déjà réalisé. Un nouveau pointait déjà le bout de son nez.

Non. Il était trop tôt. Je ne pouvais point. Je n'étais pas encore assez forte. J'y avais déjà laissé des plumes. Ne plus y penser n'était ce pas une bonne idée? Attention focalisée de nouveau sur le présent. Le monde réel. Celui des sens. Un frisson. Un coup de chaud. Un picotement. Une peau attaquée. Ne réagissant pas. Fatiguée. Je sentais que la surface touchée était beaucoup plus grande que quelques minutes plus tôt. Je m'étais assoupie. Tellement perdue dans ma tête. A faire le point sans le faire sur moi-même. Sensation de bien-être.

Soudain, tout s’arrêta. Déjà? Combien de temps nous étions comme cela? Depuis combien de temps elle se servait de mon dos comme une toile tel un peintre laissant sa marque indélébile. Incapable d'estimer la durée. J'avais perdu la notion. Aucune horloge ne me la rappelant.

A ses mots, je me levais doucement. Curiosité. Je marchais à petit pas vers un miroir qui se tenait là. Je me tournais. Observais. Détaillais. Admirais. Les yeux grands ouverts. La douleur, vague souvenir. Puis regard vers l'artiste, je pris juste le temps d'enfiler en grimaçant une chemise. Main dans la main. Yeux reconnaissants.

- Je vous remercie énormément. C'est parfait. Je ne sais pas comment vous avez fait pour viser si juste. Que vous dois-je en retour?

- Vous ne me devez rien. Prenez en simplement soin. Bonne continuation, miss Valdrak

Une réponse rapide. Un sourire. Je voulus insister mais son regard m'en dissuada. Je la remercie énormément. La raccompagnant. Apres avoir enfilé une chemise rapidement. Cachant le nouvel animal. Le nouveau dessin. Début d'une nouvelle page. D'un nouveau chapitre.

Fin de RP
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: [Habitation] A Squirrel's Home

Message par : Max Valdrak, Jeu 19 Juil 2018, 21:36


Que la partie commence...
avec Arnaud Meula, Loredana Sparks et Tasha Logan

J'avais déposé des petites annonces. Trois retours. J'avais mis en contact les personnes entre elles en espérant qu'elles viennent ensemble se perdre dans le jeu. Inconnus ou pas inconnus. Je ne connaissais pas leurs liens. Mais je savais que cela serait une vrai expérience. J'allais de nouveau jouer les maitres de jeu. Dans ma propre maison que j'avais modifié pour l'occasion.

Une porte d'entrée. Que je fermerais une fois tout le monde présent. Un salon. Quelque peu classique. Un canapé, un tapis avec une simple table desus avec ses attributs. Une cheminé que je ne voulais pas cacher. Une bibliothèque et un grand escalier. La porte de la cuisine était fermée. Rien ne s'y trouverait. Inutile de les laisser y entrer.

A l'étage seul une porte serait accessible pour les joueurs. Et le couloir pour y accéder. Sur les murs des tableaux. Peut-être des indices à y voir de plus près qui sait. Ils étaient dissimulés partout et ailleurs. Sous les yeux et en hauteur. Sur les murs ou sur le sol. Qui savait où regarder trouverait la clef...

Un simple mot que je finissais d'écrire. Une lettre qui serait déposée dans les mains du dernier entré. Dream était prêt à s’envoler. Avec lui de simples mots. L'explication du scénario improvisé. Histoire de mettre les joueurs dans le bain dès le début en espérant qu'ils suivent les instructions notées.


Bienvenue,

Vous venez de vous introduire dans le chalet d'un mangemort présumé et accusé pour meurtre.
Vous savez que cette personne est innocente mais les aurors ne sont pas de cet avis.
Vous avez donc décidé de vous introduire chez lui après avoir étudié les tours de garde des aurors et vous savez que celui ci fait une sieste d'exactement une heure en extérieur pendant son tour.
Une heure c'est le temps que vous avez pour trouver des preuves pour innocenter votre ami et mettre en lumière le vrai coupable.
Peut-être vous découvrirez des choses sur cet ami

Quelques règles à respecter:
- Merci de ne pas utiliser vos baguettes pour forcer les serrures ou les cadenas
- Merci de ne pas abimer le lieu
- Merci de respecter les instructions sur portes (toutes ne font pas partie du décors du jeu)

Amusez vous bien.
Je vous retrouve dans une heure.

Max
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] A Squirrel's Home

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 [Habitation] A Squirrel's Home


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.