AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 2 sur 5
Une ville écossaise
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Jace Becker
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard

Re: Une ville écossaise

Message par : Jace Becker, Dim 30 Juil 2017 - 19:18


Ma cousine posa des yeux sur moi, les mêmes que moi.
Colère, dégoût, surprise....
Je pensais que mémé n'allait rien dire du tout, nous laissant Elhi et moi digérer ce que nous venons de découvrir.
Mais non...

Je lève les yeux vers la grand-mère, un regard outré.
"Nos deux familles se connaissent depuis fort longtemps".
Comment ça ? est-ce que ? Non... Non ce n'est pas possible...
Je ne préfère pas imaginer.

Au moment où je tournai mes yeux décomposés en direction de ma cousine, elle posa également ses yeux sur moi.
Lorsque je la vis porter une main à sa bouche. Je ne put m'empêcher de me lever en toute hâte, et m'approcher d'elle voir si elle aller bien.
Comment se sentir bien lorsqu'on découvre que les Ellis et les Becker se connaissent depuis plusieurs générations.

Puis elle parla. Demandant si s'était dans l'intérêt commun de nous cacher à l'autre. Ainsi que les mise au silence des gênes et de nous parler de cela que maintenant.
En même temps qu'elle parlait je regarder notre grand-mère, colère.

Je plaçai une main sur l'épaule d'Elhina, me pencha pour fermer le livre.
Baisse la tête et lui murmure

-Viens... On s'en va...

Je pris le grimoire avec moi. Le lire ? peut-être.
Une fois rentré chez moi ou l'école ? J'en doute.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une ville écossaise

Message par : Elhiya Ellis, Lun 31 Juil 2017 - 7:20


Ses doigts s'étaient instinctivement resserrés sur sa baguette dans la poche de sa capeline, elle pouvait sentir leur jonction blanchir tellement la pression qu'elel exercait dessus augmentait à chaque seconde qui pssait. mais la voix de Jace, posée, réfléchie, salutaire lui conseilla de partir.... Oui il n'y avait que ça à faire, quitter ce lieu, ne revenir que le jour de nouvelles funéraille et rien d'autre.. Partir sans se retourner, partir sans rien demander, juste partir loin et supposément à l'abris.....

Sans un mot, la blonde tourna sur ses talons, posa un regard vide sur la porte et s'y dirigea, sur les talons de son cousin. Il n'y avait rien d'autre à faire, rien d'autre à trouver, rien d'autre à espérer.... Elle passa la porte, l'air glacial lui fouetta le visage, la pluie diluvienne qui faisait rage s’était abattue directement sur elle, n'arrivant même pas à balayer les dernières informations ingurgitées. leurs parents n'avaient pas bougés, toujours à discuter, à pleurer, à maugréer sur un homme qu'ils avaient sans doute tous aimé.. Elhiya passa devant eux, muette et discrète, rejoignant le par terre de pâquerettes dans lequel elle s'était étalée quelques heures avant, et chercha des yeux le Portoloin qui la ramènerait chez elle. Enfin.. à supposer qu’elle arriverait à considérer la maison de ses parents comme chez elle désormais....

Du coin de l’œil elle chercha où était Jace, elle le repéra rapidement, il avait fait une halte au niveau des adulte, le lourds et épais grimoire de cuir vert élimé sous le bras. Il avait du prévenir qu'ils désiraient rentrer. Elle, elle n'en avait pas trouvé la force, et après lui avoir adresser un signe de tête empli de reconnaissance pour sa simple présence dans la maison de leur grand-mère, la blonde, trempée empoigna le vieux sceau rouillé, fermant les yeux, retenant sa respiration, essayant de ne pas se laisser gagner par la nausée du trajet. Et quand elle arriva sur Londres, quasi aplatie sur le mur de brique rouge, elle regretta presque que ce nouveau cousin ne fut pas son voisin de pallier. Devoir faire face à ses parents lui semblait insurmontable à l'heure actuelle.

Un lourd soupire lui échappa, Jace était rentré de son coté, manquait plus que les parents...



[Fin du Rp pour Jace et moi-
Merciiiii Jace pour ce scénar correspondant à 200% à ce que j'attendais ♥♥♥♥]
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une ville écossaise

Message par : Jace Becker, Jeu 10 Aoû 2017 - 15:18


Oublions que le retour est inévitable ? PV avec Elhiya Ellis.
LA mutuelle.

Nous étions samedi, grand jour pour moi et Elhiya de retourner en Écosse pour en savoir un peu plus sur notre famille.
J'avais passé une grosse de l'après-midi en compagnie de mon père pour installer le portoloin qui nous emmènera là-bas.
Une fois revenu a la maison, Elhiya venait à peine d'arriver. Elle fit la bise a ma mère, mon père, puis à moi.

-Première fois qu'on se dit bonjour dans les règles de l'art.

Elle me sourit et passa sa main dans mes cheveux pour me les ébouriffer

-Trop gentille... Bon bah je reviens je vais chercher mon argent moldus.

Je pars quelques secondes dans ma chambre pour récupérer de l'argent, ainsi qu'une montre, et je redescends quatre à quatre.

-Bon on peut y allez je crois.

J'ouvre la porte pour laisser sortir Elhiya, mais avant que je puisse sortir à mon tour, ma mère m'attrape le bras, me fait un câlin et m'embrasse la joue... comme à chaque fois que je vais quelque part.

-Faudrait que tu arrêtes maman, ça deviens gênant à force...
-Mais non, dit pas de bêtise. Soyez prudent surtout.

Je regarde Elhiya qui attend à la porte, avec un sourire moqueur.

-Je suis avec Elhiya ça devrait bien ce passé. Bon j'y vais, bisous

Nous marchions donc dans waldegrave park, jusqu'au lieu où mon père à installer le portoloin, un vieux magazine moldus.

-Faudrait qu'ils pensent à trouver d'autre objet franchement...

Je regarde l'heure sur ma montre, nous sommes dans les temps.
Elhi et moi, attrapons donc le magazine, et quelques secondes après. Le portoloin nous emmène en Écosse.
S'en suivie l'atterrissage un peu musclé, mais par chance nous n'avons pas atterri dans la boue.
Je tourne la tête pour voir où on se trouve à peu près.
Nous sommes à quelques mètres du village qui n'était pas très loin de la maison de notre grand-mère.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une ville écossaise

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 10 Aoû 2017 - 15:55


D’un hibou envoyé vite fait envoyé à Dey et la blonde était retournée chez ses parents sans lui laisser le temps de rétorquer qu’elle devait pas fouiner dans les histoires de famille seule avec Jace. Elle avait beau l’aimer énormément, elle n’arrivait toujours pas à se faire à l’idée qu’il veuille la couver pour un rien. Du coup, samedi arrivant, Elhiya avait pris la poudre de cheminette pour se rendre chez son cousin, arrivant dans leur salon à l’heure prévue. Toussottant, elle s’extirpa de l’âtre pour saluer sa tant, son oncle et Jace d’une bise et d’un large sourire, accueillant la remarque de son cousin avec amusement. Effectivement, à chaque fois qu’ils se voyaient elle avait tendu à lui attraper le bras pour qu’il accélère le pas et ne lui disait jamais bonjour. En lui ébouriffant les cheveux elle opina d’un signe de tête.

Plantée dans le salon en attendant que le brun revienne, elle intima un début de conversation avec son oncle et sa tante. Mais comme c’était la première fois qu’elle les voyait réellement, elle ne savait pas trop quoi dire. Parler des études semblait ce qu’ils attendaient, du coup, elle s’était exécuté sans trop de détail, sautant sur le retour de Jace pour leur dire rapidement au revoir. Petite pause, le brun était bloqué dans les bras de sa mère, arrachant un rictus moqueur à la blonde qui attendait sur le pas de porte.

Une fois débarrassé d’un câlin étouffant, le brun la traina jusqu’à un vieux journal abimé. Classique comme portoloin, il fallait l’avouer. Elle aquiessa également d’un signe de tête. Ce mode de trajet lui en était en horreur car ca lui donnait toujours envie de vomir à atterrissage, mais comme ils n’avaient pas vraiment le choix, elle attrapa le journal en même temps que Jace pour se sentir aspiré désagréablement et projeter sur un sol dur. D’une légère maugréation Elhiya se releva avec difficulté en se frottant la tête. L’entrée du village, au moins ils n’étaient pas dans un champ et il ne pleuvait pas, il fallait voir les bons côtés.

D’un soupire la blondinette posa les yeux sur la maison de leur grand-mère, il fallait commencer par là même si ca ne lui disait rien du tout.


« Bon, on y va, plus vite c’est fini, plus vite on rentre ! Ton bouton tu l’as recousu au fait ? »

Oui, voilà, parler du bouton de la cape de sorcier qu’elle avait trituré un peu plutôt dans la semaine l’inspirait beaucoup plus que s’étaler sur les qu’elle avait à poser à la vielle pomme fripée qu’elle devait appeler Grand-mère. Cependant, attendant que Jace arrive à son niveau elle avait commencé à se diriger vers la vielle bâtisse branlante, essayant d’ignorer le nœud à l’estomac qui se propageait de plus en plus. Elle ne voulait pas voir cette femme, pas lui parler, ne pas entendre sa voix, mais les deux grimoires comportaient des zones de flou et la photo aussi. Du coup, peu d’alternative s’offrait aux deux adolescents. Se piquant devant le lourd vantail de la porte d’entrée, Elhiya frappa à la porte et attendit patiemment. Rien. Elle frappa à nouveau. Patienta. Toujours rien.

D’un soupire mélé de soulagement et frustration, elle posa les yeux sur son coussin d’un air interrogateur


« On fait le tour des autres maisons ? ca semble un peu mort à par là bas. Regarde

D’un signe de tête, la blonde montrait la seule bâtisse qui semblait être éclairée un peu plus haut dans le village.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une ville écossaise

Message par : Jace Becker, Jeu 10 Aoû 2017 - 20:10


Une fois atterris, je vois qu'elle a une mine blanchâtre malgré le soleil couchant, et qu'elle se frotte la tête.

-Est-ce que ça va ?

Elle soupira avec un petit oui de la tête, et regarde la maison de notre grand-mère, en disant plus vite fait plus vite parti et me demande si j'ai recousu le bouton qu'elle m'a retiré quelques jours plus tôt.

-Oui, oui. Je ne suis pas super doué dans la couture... Mais ça tient.

Je réfléchissais à ce qu'on pouvait parler sur le chemin de la bâtisse... Rien ne me viens en tête, mais à part les mauvais souvenirs de notre rencontre avec mère-grand.
Je me retrouve donc à son niveau.

-Et pour répondre à ta lettre, quand je ne suis pas avec Aria. Je me promène, je vais à la bibliothèque ou je promène dans le château.

J'essayais de détendre l'atmosphère comme je le pouvais, mais ce n'était pas suffisant, ni pour elle ni pour moi de toute évidence.
Nous étions arrivé... Elhi se plaça donc devant la porte et je m'appuyai contre le mur en attendant une réponse.
Rien.
Elle décida de toquer à nouveau, mais toujours aucune réponse... Nous nous regardons avec un regard interrogateur. Je hausse les épaules, et elle rajoute ensuite, qu'il y a une peu plus d'ambiance un peu plus haut dans le village.

Je regarde dans la direction que pointe sa tête, en effet... Beaucoup plus de lumière.

-Ça me va. N'empêche que c'est plus joyeux dans un cimetière qu'ici...

Et nous partons tous les deux en direction du lieu où se trouve l'ambiance.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une ville écossaise

Message par : Elhiya Ellis, Ven 11 Aoû 2017 - 8:52


Si son cousin lui avait demandé comment elle allait à l’attérissage, c’était qu’elle devait vraiment avoir une salle tête.

*saleté de portoloin, j’m’y ferai jamais*

Mais comme trainer au milieu de la route ne l’inspirait pas plus que ça, la blonde avait préféré reprendre rapidement contenance même si, désormais piqués tous les deux devant la vielle bâtisse de leur grand-mère son estomac lui rappelait méchamment que ne pas avoir manger avant de venir ne pouvait que lui donner un arrière-gout de bile dans la bouche. Elle grimaca. Rester statique n’était vraiment pas une bonne idée, et avec la chance qu’ils avaient, ils allaient se prendre une averse sur la tête. D’un coup d’œil à son cousin, Elhiya soupira doucement. Elle n’avait pas plus envie d’être ici que lui, mais au moins, lui , il arrivait à essayer de discuter normalement.  Autant essayer de faire de même.

Sur le trajet vers l’espece de grande maison ancienne éclairée, Elhiya croisa les bras, un frisson désagréable avait traversé l’échine de son dos sans prérogative alors qu’elle essayait de voir par les fenêtre des maisons. Tout semblait mort, un village appartenant à une époque oubliée, c’était la seule chose que ca lui inspirait...


« Pour avoir glandé dans un cimetière avec ma meilleure amie, je confirme, c’était nettement plus amusant qu’ici… C’est en train de me faire flipper, même les moutons sont silencieux, c’est normal ça ? »

Un herbivore en soit, ca ne faisait pas beaucoup de bruit, mais ca bêlait quand même de temps à autre pour dire que c’était en vie. Mais là non. A croire que tout le monde avait subi un sortilège de silence, cette idée lui donnait la chair de poule. Il fallait à tout prix qu’elle se concentre sur autre chose que cette mauvaise impression. Aussi, la blonde rebondit sur les dires de son cousin lorsqu’ils rejoignaient la maison de la vielle sorcière. Elle avait trouvé ses propos assez étonnant mais n’avait pas prit le temps de lui demander plus de précision.

« Comment ça tu te balade dans le château ? Seul ? C’est juste impossible d’être seul dans Poudlard tellement y’a de monde. Même dans les toilettes de Mimi Geinarde j’ai réussi à tomber sur quelqu’un ! La volière n’en parle pas, un vrai repère de phobique de hiboux ! Les balcons la nuit… tu penses que tu serais enfin tranquille, bah non, dans l’ombre t’as toujours un élève qui a eu la même idée que toi ! Bibliothèque, salle de classe vide, couloirs… Peu importe l’heure du jour ou de la nuit on se croit à Pré-au-lard pendant les soldes ! Insupportable ! Et toi, tu te promènes en tête à tête avec tes mitaines ? Faudra que tu me donnes ton secret »

C’était vrai, comment il faisait ? A part avec une cape d’invisibilité, la blonde ne voyait pas comment réussir à esquiver correctement tous les élèves qui trainaient tout le temps partout dans le château. Ça fourmillait de partout, même dans les cuisines ! D’un léger sourire amusé à son cousin, Elhiya se demandait surtout avec qui il arpentait les couloirs du château comme ça en douce, même si ça ne la regardait pas vraiment. La question viendrait plus tard, vu qu’ils venaient d’arriver devant la douce lumière que diffusaient les carreaux de verres crasseux de l’établissement qui semblait être un pub. Un petit écriteau rouillait pendouillait au-dessus de la porte, il avait dû avoir un nom, un jour, mais impossible de déchiffrer ce que ça pouvait dire.

D’un haussement d’épaule la blonde adressa un regard mitigé à Jace. Ils n’étaient pas venus dans l’optique de se poser au bar, d’autant plus que le petit brun n’était même pas majeur, mais il était coutume de voir les langues se délier dans ce genre d’endroit. Et deux gamins callés dans un coin discrètement pouvaient librement laisser trainer leurs oreilles à l’affut de quelques informations éventuellement utiles.


« Bon, au moins, on se prendra pas l’orage sur la tête c’est déjà ça. Jus de citrouille je suppose pour toi ? »

D’un sourire malicieux, la blonde poussa le ventail et se faufila dans la grande pièce du pub qui abritait en son sein quelques villageois, et pas des reliques d’un ancien temps comme leur vielle grand-mère non, des adultes de l’age de leur parents, et des plus jeunes, à croire que ce village était vivant en fait ! C’était bon signe, mais pas sûr qu’ils obtiennent quoi que ce soit auprès de ce genre de personne.

Elhiya, avec Jace sur ses pas chercha rapidement une table de libre non loin du comptoir, histoire de voir les aller et venu de chacun et de pouvoir écouter discrètement les conversations...
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une ville écossaise

Message par : Jace Becker, Lun 14 Aoû 2017 - 19:04


Je la regarde croiser les bras avant que nous arrivions, et me dit qu'après avoir glandé dans un cimetière c'est clair qu'il y avait plus d'ambiance là-bas. Et ensuite de mes promenades dans le château seul.

-C'est quoi le plus bizarre . Que j'arrive à me promener dans le château seul, ou toi qui traînes dans un cimetière avec ta meilleure amie? Je suis une ombre quand je me déplace, je ne me fais jamais voir.

Accompagné d'un clin d’œil moqueur.

-Oh, et c'est normal que les moutons ne fassent pas de bruit, il fait presque nuit, ils doivent dormirent.

Nous étions donc arrivaient en face du pub, même la tête de sanglier et plus chaleureux... De toute évidence Elhi veut y allez... Pourquoi pas, et comme elle dit «on se prendra par l'orage sur la tête» et une petite pique concernant le fait que je ne sois pas majeur.

-Jus de citrouille... S'ils ont quelques choses sans alcool autre que du jus de citrouille je veux bien. Au pire je buverai dans ton verre.

Elle poussa le vantail et nous entrâmes tous les deux dans la grande pièce du pub, je ne manquai pas de tourner la tête dans toutes les directions pour voir les personnes présentes, de toute évidence et au vu de ma taille... Je suis en train de me demander s'ils ne vont pas penser que je suis plus vieux que ma cousine ici présente.
Des personnes tous âgés entre vingt et quarante-cinq ans.
Je lance un petit regard à ma cousine qui, elle aussi était en train de regarder toutes ces personnes.
Après avoir trouvé une place pas trop loin du comptoir, j'entrepris de me pencher sur la table pour dire quelques mots à Elhi.

-Tu crois sincèrement qu'on va obtenir des infos ? M'étonnerait qui commence à papoter des Becker...

Je pose mes mains sur notre table et je continue à regarder discrètement les gens dans le bar.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une ville écossaise

Message par : Elhiya Ellis, Mar 15 Aoû 2017 - 10:03


Ah ouai, le soir arrivait, et les moutons c'était un peu comme les poules, ca dormait tot, enfin suivant les dire de Jace. Elhiya n'en savait rien, la campagne c'était pas son truc, trop vert, trop calme, trop de nature, trop de moutons ou de vache, trop de fermiers, pas assez de pollution, d'effervescence, de vie. bref.. trop de campagne! Elle avait juste adressé un sourire en coin à son cousin, tout comment quand il lui avait dit être une ombre dans le château. Après tout s'il ne voulait pas raconter ce qu'il faisait à lambiner dans les couloirs elle ne risquait pas de le forcer à parler plus, elle aussi trainait le soir en quête de calme et tranquillité, sauf que la plus part du temps elle tombait toujours sur une autre élève qui l’agaçait forcément. C'était un peu comme la campagne en fait, peut importait qui était l'élève en question qui croisait son chemin, vu qu'elle voulait être tranquille sa présence l'irritait forcément. Même principe avec ce village complètement paumé, même pas fichu d'éclairer la rue correctement.

Enfin au moins le pub ressemblait à tous les pubs du monde à l'intérieur, même effluves de bière et de tabac, même pilier de comptoir accoudé avec leur pinte, et même bol de cacahouètes sur les tables. Avec un peu de chance, ils n'auraient pas besoin de trainer trop longtemps au milieu des villageois, surtout que visiblement Jace voulait lui emprunter ses verres car le jus de citrouille ne lui inspirait pas. La remarque avait arraché un sourire amusé à la blonde alors qu'elle opinait doucement de la tête.

Assise sur la table qu'elle avait choisi, elle scrutait chaque visage, ne sachant pas trop par où commencer. Demander ce qu'était devenue la vielle était peut être un bon départ. Après tout, leur grand-mère n'avait pas répondu et elle était peut-être morte dans indifférence de tous. Rapide coup d'oeil à son cousin qui ne semblait pas convaincue par la manœuvre à effectuer. C'était compréhensible, se jeter à l'aveuglette dans ce bar pouvait paraitre stupide, d'autant plus que le village semblait mixte, moldu et sorciers se mêlaient au bar.  Pas sur que dire qu'ils étaient les petits enfants d'une vielle bonne femme dont on venait d’enterrer le mari étrange était judicieux. D'un sourire qui se voulait apaisant à son jeune cousin, Elhiya sorti sa baguette avec discrétion sous la table tout en appelant le serveur.


-Je vous sers quoi les jeunes?

- "On vous prendra un irish coffee classique pour moi et .. euh, une demi pinte à la pomme s'il vous plait pour le jeune homme. Mais dites moi, la vielle maison délabrée à l'entrée du village est encore habitée?  "


Sortilège de confusion jeté pour éviter que le serveur en pose trop de question concernant l'age des deux adolescents, et commande au hasard pour Jace qui pouvait la modifier tant que le sortilège faisait effet. Après une courte hésitation entre la crémé de café et l'irish coffee de la taille d'une pinte, Elhiya avait jugé que ce serait mieux vu de boire quelque chose de classique dans un pub. Par ailleurs, la question semblait avoir soulever plus d'interrogation au prés de l'employer que ce qu’elle avait demandé à boire. D'autres clients s'étaient retourné en entendant la question. Elhiya fit semblant de ne rien voir et adressait un sourire très conventionnel à l'homme qui notait sur son bloc la commande. Après une seconde de silence, ou de réflexion, il haussa une épaule en soupirant.

-La baraque de la vielle avec ses plantes vous voulez dire? J'crois qu'elle est partie en début de semaine, on l'a pas revue. Vous vouliez récupérer de ses herbes médicinales? Ça marche ce truc? J'ai toujours pensé que c'était de la poudre aux yeux. On lui dira que vous êtes venus, vous êtes qui?

-De simples clients, on a un chien avec des rhumatismes, on nous a dit qu'elle avait ce qu'il fallait mais tant pis..


Donner son nom et celui de Jace ne lui avait soudainement pas inspiré, aucun des deux ne savaient comment leur vielle grand-mère était perçue dans le village. Mais le serveur semblait convaincue par la réponse, et fila chercher ses deux commandes. Les paires d'yeux qui les avaient scrutaient papotaient entre eux, restait plus qu'à tendre l'oreille dès qu'ils avaient leurs verres. D'un nouveau sourire à son cousin, Elhiya posa le coude sur la table, et cala sa tête dans sa main relevée en scrutant le bar

"Au moins, ça n'a pas l'air trop préjudiciable d'être des clients de la vielle, c'est déjà ca. A moins qu'elle ait oublietté tout le monde. Ca me choquerait même plus"
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une ville écossaise

Message par : Jace Becker, Ven 18 Aoû 2017 - 22:42


Elhiya voulait m'apaiser, j'étais beaucoup trop nerveux et ça ne me ressemble pas. En me souriant je la regarde sortir discrètement sa baguette en appelant le serveur.
Elle prend un irish coffee et un demi pinte à la pomme pour moi, je la regarde surpris, et tourne la tête vers le serveur.

-Si vous avez un soda je préfère... S'il vous plaît.

Je venais de rectifier ma commande lorsqu'elle commença à poser ses questions sur notre grand-mère. La réaction du serveur et des clients n'est pas faite attendre très longtemps, à peine la question posé qu'ils tournaient la tête dans notre direction. Petit regard discret vers Elhi qui avait également remarqué les regards vers nous mais elle préféra sourire faisant mine de rien.
Et la réponse du serveur a la question, nous indiquant qu'il pense qu'elle est partie en début de semaine...
Après que nous ayons remercié le serveur, je tourne la tête vers Elhi et lui chuchote.

-Qu'est-ce qu'une mamy de je ne sais pas quel âge, peut faire seule depuis cinq ou six jours ?

Le serveur revient avec notre commande, je prends le soda qu'il pose devant moi en marmonnant un « merci » presque inaudible, et je remarque la pinte d'Elhiya.

-C'est quoi ça ? Ça sent vachement bon.

Je prends la pinte d'Elhi et je commence à le sentir.

-Alcoolisé en tout cas...

Et je le repose devant elle, avec un grand sourire pour me faire pardonner d'avoir pris son verre avant qu'elle n'ait eu le temps d'y goûter.

-Faite pas cette tête cousine, je l'ai pas bu ton irish coffee je tiens à la vie tout de même.

Accompagné d'un clin d’œil, pendant que je prends une gorgée de mon soda en essayant d'écouter un maximum des discussions presque intéressantes des clients proches de nous.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une ville écossaise

Message par : Elhiya Ellis, Ven 18 Aoû 2017 - 23:17


Non content de lui avoir piqué son verre pour le renifler, son petit cousin avait décidé de modifier sa commande pour un soda. Le regardant lui rendre l'irish coffee accompagné d'un clin d'oeil , Elhiya lui sourit doucement en poussant la boisson alcoolisé du bout des doigts.

"Prends en pour goûter si tu veux, au moins t'attireras moins l'attention qu'avec ton soda. T'es le seul gamin là, on va finir par nlus poser des questions. Par contre je vois pas où peu être la vieille.."

Sans se de faire de son sourire un poil forcé, du bout des doigts, elle glissa le verre dans les mains de Jace. Quelques regards se faisaient encore insistant, mais les clients semblaient encore papoter entre eux. Seul soucis, dans tout le brouhaha, impossible d'entendre correctement. Récupérant une poignée de cacahuètes un peu trop sèche, Elhiya adressa un signe de tête à son cousin. Derrière lui, le serveur semblait parler de leur visite pour la vielle dame. Quelques brides de sa conversation leur parvenait

-sais pas. La vieille a plus de clients depuis des années..  mari décédé y a peu.... a voir mais c est que des gosses...

Haussant un sourcil, Elhiya adressa un coup d'oeil inquiet a Jace. Il était plus près qu'elle et pouvait entendre mieux ce que racontait l'employé. Par contre une chose était sur, ils ne passaient pas inaperçu. Deglutissant avec difficulté, commençant a sentir son estomac xD noier, Elhiya recupera son verre a la va vite pour avaler deux large lampes.

"Tu permets? Je dois faire taire une petite voix qui me dit de me barrer vite fait."

Pas sur que le courage venait en buvant, mais pour le coup, elle avait que ca sous la main et vu le regard de Jace, elle pariait qu'elle était en train de l'inquieter. Elle lui glissa à niveau le verre, lui suggérant silencieusement de faire de même quand un des types du bar xD retourna vers eux pour les scruter, un rictus bizarre sur le visage. Elhiya soutient son regard, après tout baisser les yeux aurait été suspect. Sauf que ce dernier du interpréter ca comme une invitation à la discussion vu qu'il s'était flanqué devant leur table, sa bière a la main

-Dites les marmots, vous seriez pas les gamins qui étaient venus à l'enterrement? La vieille avait dis qu'elle avait la visite de la famille ce jour la. J'crois vous avoir vu sortir de sa maison en ruine ce jour là.

-Ça ferait quoi si c'etait le cas?


Elhiya ignorait comment son insolence naturelle avait réussi à s'exprimer dans qu'elle ne balbutie. Soutenant le regard de l'inconnu, elle ne pu s'empêcher de voir son sourire étrange s'élargir d'autant plus à l'idée qu'ils puissent être tous deux les descendants de la vieille. Machinalement ses doigts s'étaient resserré sur sa baguette dans sa poche, prête à la sortir au moins mouvement suspect de ce type. Mais alors que l'homme passait son regard de Jace a elle, il finit pas leur adresser un rire glutural en levant sa pinte.

- A ce compte là, je vous dois un verre les gosses! La vieille m'a bien rendu service en fait! Et plus d'une fois! Vous prenez quoi? Une spécialité ca vous dit?

Adressant un regard d'incompréhension à son cousin, Elhiya acquiessa d'un mouvement de tête sans vraiment trop comprendre ce revirement de situation
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une ville écossaise

Message par : Jace Becker, Sam 19 Aoû 2017 - 2:26


Elle me dit clairement que je devrais « goûter » pour ne pas attirer l'attention.

-Sérieusement ? Aussi bien chez les sorciers que chez les moldus je suis mineur...

Et elle me place clairement le verre dans mes mains. J'hésite énormément avant de faire quoi que ce soit, et c'est au même moment que je vois Elhi me faire des signes de tête. Je comprends très vite que c'est pour écouter la conversation qui a lieu derrière moi, je me penche en arrière en profitant de prendre une gorgée de la boisson de ma cousine.
Je repense le verre sur la table, en toussotant légèrement et en faisans une légère grimace.

-Rien ne coûte de leurs poser la question.

Ce sont les quelques mots que j'ai réussi à entendre pendant que j'étais en train de reprendre mon souffle. Et Elhi reprit son verre en disant qu'elle devait faire taire sa petite voix intérieure.
Et elle me redonne le verre et je la vois soutenir visiblement le regard de quelqu'un...
« Hé c'est parti... » me dis-je en buvant une nouvelle gorgée qui me donna légèrement chaud aux joues.
Au même instant je remarque un homme se planter à notre table.

-Dites les marmots, vous ne seriez pas les gamins qui étaient venus à l'enterrement ? La vieille avait dit qu'elle avait la visite de la famille ce jour-là. Je rois vous avoir vu sortir de sa maison en ruine ce jour-là.

En prenant une gorgée de mon soda je regarde dans les yeux l'homme qui vient de ce placer à côté de moi.
Et avant que je ne puis répondre. Elhiya dit exactement la chose que j'étais en train de penser.
Grosse surprise, l'homme nous propose un verre.
Mon regardé croise celui d'Elhi incompréhension total.

-D'accord....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une ville écossaise

Message par : Elhiya Ellis, Sam 19 Aoû 2017 - 8:31


Incomprehension totale pour les deux gamins face à l'espece de géant qui leur ramène deux cette d'une taille minuscule contenant un liquide couleur miel, effluves du même ton. Vu le peu de contenu et la tête ravi du type bourru, Elhiya supposait que ce n'etait pas du jus de pommes.. coup d'oeil à Jace, il avait déjà grimacé pour une simple girgee de son café, lui rappellant qu'il était mineur, il allait faire quoi désormais? Tomber dans les pommes? Avec son rouge aux joues qui commençait à se pointer, la blonde ne voulait pas parier.

"Comme tu dis si bien t es mineur, je peux pas balancer un sortilège de confusion à tout le monde, ils sont trop nombreux. Donc file moi ton verre, si je te ramène pas entier, je te parie que les parents vont me tuer"

Même si ce n avait été qu'un chuchotement, Elhi savait parfaitement que son cousin l'avait entendu. restait plus qu'a esperer qu'il la laisse faire. Dans le pire des cas elle serai malade le lendemain, c'etait moins pire que suppporter les remontrances de ses parents car elle n'aurait pas ramené le brun frais et dispo. Ils en faisait un peu trop depuis cet enterrement... Des yeux fixait les deux verres de liqueur quand l'homme proposa un toasts en commençant a s expliquer vite fait

- ..Dans le pétrin j'vous raconte pas, et la vieille, elle s'est pointé d'un coup et elle tout réglé. Y'a eu bruit et d'la lumière. J'sais po qu'est-ce qu'elle a fait mais d'un coup au village on a pu eu d'problème. Alors a la votre aussi

Nouveau regard et sourire en coin a l'attention de son cousin. S'il avait compris quelque chose il était vachement fort. Une seule chose était sure: le village semblait apprécier la vielle même si elle avait usé de magie devant eux ou ... sur eux. C était un bon point personne ne risquerai de leur tomber dessus dans ces conditions

-Aller les gosses a votre vielle grand mère!

À si, par contre refuser l'offrande alcoolisée d'une montagne leur attirera sûrement quelques soucis. Elhiya posa les yeux sur le verre que le type tenait entre des deux gros doigts boudiné. Hesitante elle demanda :

"Et c est quoi?"

- Irish mist! Ca vous requinque un homme! Allez faites pas vos bourgeois! Avec moi.


La blonde grimaca. Ça remettait peut être debout un homme mais elle n'en était pas un, Jace non plus. D'un regard elle lui intima de ne pas toucher à son verre. Autant dire que c'etait certainement les dernières pensées lucides qu'elle aurait ce soir.

"Bon... Si je parles de trop, je compte sur toi pour me faire taire... "

Un verre commencerait à lui tourner la tête, a la placer dans un nuage d euphorie mal placée, ca elle le savait. Mais deux cul sec.... aucune idée.. inspirant profondément adressant un léger sourire à Jace, Elhiya engluti son verre. Sentent une vague de chaleur désagréable traverser sa trachée pour finir au fond de son estomac.

- ah!Bah voilà la blondinette a plus de courage que le gamin qui l'eu crû?
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une ville écossaise

Message par : Jace Becker, Mar 22 Aoû 2017 - 21:25


À l'odeur et à la vue du minuscule verre que le « géant » nous apporte s'était indiscutablement de l'alcool, probablement plus fort que ce qu'il y a dans cet irish coffee.

-En effet y ont des chances. Heureusement pour nous, j'ai un peu d'argent moldus et sorcier sur moi.

Lui répondis-je à voix basse pour que seulement elle puisse entendre ce que je venais de lui dire.
L'homme nous raconte ce qu'a fait notre grand-mère pour le village, cela m'intrigue... Surtout concernant la lumière. Avant d'avoir eu le temps de poser ma question à cet homme, il décide de porter un toast à notre grand-mère. Oui pourquoi pas... Irish mist ? Avec les dires de l'homme ça me confirme ce qu'est cette boisson.
Après avoir vu la tête d'Elhi je doute fort que se soit agréable, elle rajoute ensuite qu'elle risque de trop parler.

-Tu peux compter sur moi, je sais pas encore comment, mais j'improviserai.

Accompagné d'un petit clin d'oeil, je tourne la tête vers l'homme.

-Dites-moi monsieur, ils se passaient quoi dans le village, pour que -je regarde Elhi- notre grand-mère doive intervenir ?

Je prends le verre qui se trouvait devant moi, je l'apporte près de mon visage et je commence à le sentir. L'odeur de l'alcool me fait faire un petit rictus. Et je le bois d'une traite, en me frappant le torse pour que le tout passe mieux, est-ce que cela fonctionne ? Non.
Mais c'est mal vu de refuser un toast.

-Je crois Elhi... Que j'ai bien fait de dire à mes parents de ne pas m'attendre pour dîner ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une ville écossaise

Message par : Elhiya Ellis, Mer 23 Aoû 2017 - 10:26


Improviser? nan l'improvisation c'était jamais une vrai bonne idée. Au départ ça à l'air puis on se rend compte très vite que non. Du coup, elle avait adressé une grimace réprobatrice à son cousin. Préférant tout de même qu'il la laisse faire. mais trop tard, il posait déjà des questions sur le pouquoi du comment il fallait en venir à verser un toast pour la vielle bique du bout de la rue. Certes ce détail la perturbait aussi, mais Elhiya voulait attendre un peu que le géant soit un peu plus imbibé pour le lui demander. Du coup, les des gosses durent à nouveau soutenir le regard du lot de clients qui était en train de les scruter avec un rictus étrange sur les lèvres.

Le type qui leur avait offert leur irish mist attendait que Jace boive cul sec son verre, rigola fortement en le voyant manquer de s'étrangler, scruta Elhiya qui regardait un peu inquiéte si son cousin survivait et repris sur le même ton bourru.


-Ho c'est simple, y'a pas si longtemps, vous deviez encore faire dans vos couches tous les deux. Y'a un type habillé en noir qui avait tambouriné à la porte des voisins. Ils avaient une braillarde de quelques mois les voisins. Du coup ses pleurs zont réveillé tous le village, donc on a été voir. Le type, il devait avoir un soucis avec la mère de la gamine car il a voulu s'en prendre à elle, puis au père et à la mioche. On a pas bien comprit, on a voulu s’interposer et puis on sait pas ce qu'il y'a eu, y'a plusieurs copains qui se sont trouvé raides par terre.

L'homme s'était arrêté, finissant sa chope, parcourant la salle d'un regard circulaire, cherchant l'approbation des autres qui opinaient silencieusement et reprit

-Puis la vielle s'est pointée, elle gueulé quelque chose et pof dans un éclair de lumière, le calme était revenu. Par contre, impossible de savoir ce qui s'est passé. Les voisins ont disparus, enfin déménagé par la suite. Le père et la merdeuse, ils ont laissé les meubles sans rien demander. La maison est toujours à vendre d'ailleurs.

Elhiya avait glissé les yeux sur son cousin, il avait les joues qui rougissaient à cause de l'alcool, mais il ne faisait aucun doute qu'il avait comprit tout comme elle. Un sorcier s'était pointé dans le village, avait voulu éliminé une famille et la vielle s'était interposée. Et visiblement son oubliette collective devait demander bien trop de puissance magique pour fonctionner sur les badauds qui avaient assistés à la scène. par contre pas un nom ne leur avait été divulgué. Jouant du bot des doigts avec son shooter, la blonde leva le nez sur le géant.

"Vous connaissiez le nom de vos voisins?"

L'homme leur avait adressé un regard circonspect derrière ses effluves d'alcool et secoua négativement la tête avant de leur filer deux nouveau shooter. Elhiya grimaca... Mauvaise idée ces tournées générales.. mais ca semblait leur donner quelques informations.. Aussi, elle recupéra le nouveau verre, adressant un faible sourire à Jace.

-Nan, j'sais plus, mais y'a peut être le nom sur la boite aux lettres. Tenez les mômes, vous pouvez pas partir d'ici sans avoir gouter ca
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une ville écossaise

Message par : Jace Becker, Jeu 24 Aoû 2017 - 1:08


L'homme nous explique ce qu'il c'était passé dans le village, en disant que nous devions probablement faire encore dans nos couches.

-Charmant...

Dis-je à voix basse en continuant d'écouter ce que l'homme nous disait.
Étrange, un sorcier venir s'en prendre à un bébé . Je ne trouve pas de cohérence dans toute cette histoire, probablement dû à l'alcool...
Je regarde Elhi qui me regardait également, oui, nous avions très bien compris ce qu'il en était de toute cette affaire, un règlement de comptes, mais qu'est-il advenu du père et de la petite ?

-Vous allez sans doute trouver ça stupide-rigolant légèrement- mais l'éclair de lumière était de quelle couleur ?

L'homme décide de nous redonner deux nouveau shooter. Je le prends en même temps que Elhi.
Je lui fais un sourire.
En faisant signe de trinquer avec ma cousine et l'homme qui était avec nous.

-À la vôtre !

Et je bois le verre d'une traite. L'homme me regarde.

-Tu d'viens un homme gamin. -En me faisant une tape sur l'épaule- Et pour te répondre, je crois que la lumière était verte, bizarre vous trouvez pas ?
-Si... En effet.

En reposant mon verre, je lance un petit regard discret à ma cousine, en attendant sa réaction à tout ça.
Je commence à penser de plus en plus qu'il faudrait aller à cette dite maison, mais je préfère attendre un petit peut, en espérant toujours avoir cette idée dans un recoin de ma tête malgré l'alcool pour prévenir Elhi mon envie d'y allez. J'espère même qu'elle aussi à la même idée
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Une ville écossaise

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 24 Aoû 2017 - 11:23


Demander la couleur de l'éclair lumineux ne lui était pas venu à l'esprit. Sûrement car la réponse était toute indiquée et qu'au final la seule chose qui etonna la blonde fut la rapidité avec laquelle Jace avait avalé son verre. Elle avait haussé un soircil en souriant. Il devenait un homme? Drôle de façon de voir les choses en tout cas. En tout cas, elle, elle avait pas besoin de devenir un homme, du coup, elle avait prit le temps de boire son verre, agrémentent chaque gorgée d'une grimace. C'etait vachement fort et pas super bon ce tord boyau et la tête commençait à se faire cotoneuse.

*merveilleux sinon soit boire un verre par information on va finir complément cuits..*

Ses joues devenaient chaudes et très certainement rouges, boire petit a petit était encore pire, Elhiya attrape son verre et le termina fin déc non sans un grimace de dégoût qui arracha un rire sonore au géant qui semblait voir quelque chose de marrant la dedans. Chacun des délire après tout...

Par contre, l'idéal aurait été d'aller voir le nom sur cette boîte aux lettres,  Jace lui avait adressé un regard qui semblait vouloir dire la même chose, a moins qu' en fait il n essayait de dire discrètement qu'il avait envie de vomir. Dur à dire quand les perceptions commençaient a se modifier lentement mais sûrement. Pourtant, inspirant profondément Elhiya tenta de garder le plus de contenance possible et demande doucement à son cousin s'il se sentait bien. Pas sur que lui aussi supporte plus d'alcool.

Du coup, Elhiya jugea qu'il était le bon moment pour poser le plus de question possible tant qu elle arrivait encore à être maître de son raisonnement


"Ah oui? Des éclairs verts? C'est bizarre comme truc. Et c'est la vieille qui a fait ca? Et c était qui ce type en noir, ca aussi c est bizarre quand meme. Dans un village aussi petit tout le monde doit se connaître non? Quelqu un a bien du savoir qui c'etait non? Et puis c'etait quoi ce verre que vous nous avez filé c'est franchement degeu..."

Ah.. ca y était.. l alcool venait à se mêler à la discussion, arrachant quelques éclats de rire aux villageois au tour d'eux. D'ailleurs dans savoir comment le verre des deux gamins était à nouveau rempli. S'en rendant compte, Elhiya s'exclama directement  

"Non mais vous êtes des sorciers!  Comment vous avez rempli ces verres aussi vite et sans bouger?"

La blonde avait rien en disant ca, mais soudaîment un silence oppresant s'installa dans le pub alors qu'elle avait vu ingurgité d un fil sec son verre. Levant le nez vers son cousin puis vers les clients du bar, elle remarque que tous les fixait, le malaise était soudainement palpable. Mais au lieu de paniquer, Elhiya pourra de rire de non xoeur

"Non mais vous avez vu vos tête! C'est à mourir de dire! Ca va ca existe pas les sorciers! Sinon comment expliqueriez vous qu' on doive réclamer de nouvelles cacahuète! Cacahouètes! '

Visiblement le spectacle plaisait vu que le géant se remis à rigoler en tapotant sur l epaule ses deux adolescents invitant à nouveau les autres à bavarder

"Ahah gamine tu me fais bien rire, tien pour la peine prens un autre!" D'un clin d'oeil à Jace, l'homme reprit avec amusement. "Bah alors tu laisses la petite demoiselle prendre les devant? Vous me semblez bien curieux tous les deux. Mais non le type en noir je ne sais pas qui c etait mais il était blond comme toi petite"

Elhiya haussa un soircil en prenant son verre entre les doigts, l'esprit noyé définitivement dans les voluptes doucereuses de l'alcool. Elle se marra avant de regarder le type qui leur parlait.

"Et alors?  C'quoi le soucis avec les blonds?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Une ville écossaise

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 5

 Une ville écossaise

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.