AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 5 sur 5
Une ville écossaise
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Heather Wells
Serpentard
Serpentard

Re: Une ville écossaise

Message par : Heather Wells, Mar 27 Mar 2018 - 0:22


On pouvait trouver tout plein d'avantage à la neige. Elle sublimait les paysages, apportait de la joie dans le cœur de son fils et de ses animaux qui passaient alors le plus clair de leur temps à se rouler dedans... Mais il y avait aussi de nombreux inconvénients, notamment celui de camoufler les sons, comme les bruits de pas par exemple. Prête à sacrifier le moldu pour son propre confort, la rousse n'avait pas le moins du monde entendu quelqu'un arriver par derrière.

Surprise par la voix qui s'éleva dans son dos, elle ne put retenir un mouvement de surprise. Le sortilège vert vint s'écraser à mis-chemin entre les deux inconnus, dans un tas de neige. La situation commençait à échapper quelque peu à la sorcière qui se demandait bien depuis quand cette forêt était devenu aussi fréquentée et si d'autres personnes allait se joindre à la fête. Cela faisait désormais deux moldus témoins de sa magie. Du moins, le dernier était-il réellement un moldu ? La question pouvait se poser en analysant le comportement de la créature magique qui se trouvait à ses pieds. En effet, si Shae n'avait plus l'air sur le point d'attaquer l'homme qui se remettait péniblement debout, elle ne le quittait pas du regard. Quant au nouveau venu, elle ne lui adressa pas la moindre attention.

Heather observa se dernier, tentant de résoudre la situation. Il avait l'air jeune, ce qui signifiait nécessairement peu expérimenté. Si c'était un sorcier, comme elle semblait le penser, il ne lui poserait normalement pas de problème. Néanmoins, il fallait qu'elle soit certaine de cela.

- Qu'est-ce que tu veux ? cracha-t-elle sans la moindre once de gentillesse, T'es qui d'abord ?

L'Irlandaise ne plaisantait pas. Sa baguette était pointée droit sur le cœur du jeune homme, le geste précis, le regard froid. On pouvait presque sentir que ce genre de situation n'était pas une première pour elle. La réaction de l'inconnu lui informerait bien plus sur son identité que ses paroles. Il lui suffisait simplement de savoir s'il allait reconnaître la baguette magique comme l'arme qu'elle était.

Heather sentit un mouvement près de ses jambes, suivi d'un jappement plaintif. Un regard en arrière et elle découvrit que le moldu était en train de se tirer. Autant commencer par le plus urgent, le buter, et voir avec l'autre ensuite...
Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une ville écossaise

Message par : Fañch Guivarch, Mer 25 Avr 2018 - 13:48


Fañch Guivarch rp numéro 113 :

La curiosité est un vilain défaut surtout quand celle-ci pousse à aller voir des choses qui ne nous regardent pas. Ce défaut, Fañch en était affublé, du moins une partie de lui qui l'a poussé à mettre le nez là où il n'aurait peut-être pas dû.

Les choses se passèrent vite, de la baguette de la sorcière sortie une lumière verte qui s'échoua prés d'un autre homme. Une lumière verte, ce n'est jamais bon signe.

"Le négatif" : J'ai pété un plomb ou elle vient de lancer le sortilège de mort?

"Le juge" : sa m'en a tout l'air.

"Le positif" : mais pourquoi elle veut tuer ce pauvre homme?

La serpentard changea brusquement de cible et mit en joug le sorcier fou en le questionnant sur son identité, d'un ton sec qui ne laissait pas la place à la plaisanterie.

La surprise frappa le celte qui mit instinctivement ses mains en évidence, la personne en face de lui venait de lancer un sort impardonnable ce n'était pas le moment faire un faux mouvement.

"Fañch" : WOW WOW WOW, du calme, je m'appelle Fañch je suis élève à poudlard et je suis en vacances avec ma famille pas loin.

L'injonction de se calmer du vert et argent était plus adressée à lui-même qu'a son interlocutrice qui n'avait pas l'air de paniquer du tout.

"Le négatif" : J’espère que tu es fière de ta c*nnerie ?

"Envie" : Mmmmmh ... Ouais.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Shae L. Keats
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Une ville écossaise

Message par : Shae L. Keats, Mar 3 Juil 2018 - 18:03


RP avec Finrod, Eb, Thia et Aldís.
MP si volonté de rejoindre
Flash-Back de 20 ans/Shae a 7 ans
LA de Aldis accordé

L'été débute bien maman a dit. Elle a dit qu'on était dans une ville mais j'ai oublié le nom. Mais c'est pas très important. Y a toujours que des bâtiments. Et des musées, beaucoup de musées. Je comprends pas pas pourquoi les grandes personnes aiment les musées. Il fait chaud, ça sent le propre et j'aime pas ça. Je comprends pas l’intérêt de regarder des dessins sur un mur pendant des heures. Surtout que Papa est pas content quand c'est moi qui dessine sur les murs de la maison. Je lui dirai la prochaine fois. Que c'est pour lui offrir un musée gratuit.

Mais le truc bien c'est que comme j'ai été sage et "patient" comme a dit maman, j'ai le droit d'aller au parc cet après-midi. J'aime plus trop les parcs, c'est un truc de bébé, mais pouvoir jouer c'est toujours mieux que s'ennuyer.En plus des fois il y a des gens gentils. Une fois on a creusé un trou dans un bac à sable pour trouver un trésor. Mais j'ai jamais retrouvé mon équipage de pirate. Puis j'ai grandi, et je fais plus des trucs de mioches maintenant.

Du coup on arrive au parc et y a maman qui serre mon épaule en regardant un monsieur assis sur un banc. Je comprendrai plus tard que c'est une des seules après-midi où elle lui a permis de m'observer de loin. Mais pour le moment je la vois juste se tourner vers mon père et lui dire qu'elle s'en charge. Qu'il a qu'à me surveiller de loin. Je ne comprends pas vraiment pourquoi papa a l'air contrarié, maman a le droit d'avoir des amis. Mais en fait je m'en fiche, parce que je cours vers les jeux. Y a vraiment un tobboggan qui a l'air trop cool. Du coup je monte dedans en poussant les petits. Et je me lance dedans. C'est vraiment cool, sauf que y a un caca boudin qui le remonte à l'enrvers. Et du coup badaboum.

   
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aldís Björnsdottír
avatar
Poufsouffle (DC)
Poufsouffle (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Une ville écossaise

Message par : Aldís Björnsdottír, Mar 3 Juil 2018 - 18:40


Aldís a 3 ans. A ce moment là, on n'a pas encore diagnostiqué sa maladie, on dit simplement qu'elle a une "imagination débordante" et un "caractère difficile". C'est une enfant perturbée, qu'ils disent ses parents.
Puis pour des raisons de compréhension, j'ai écrit les dialogues correctement, mais on est bien d'accord qu'a trois ans, ce qu'elle raconte n'est pas trop compréhensible.

J'ai un peu mal à la tête avec tous ces enfants qui crient. A chaque fois qu'on va voir mon grand frère c'est pareil. Y a plein de bruit partout, et plein de gens, et des bonhommes et tout ça. A la maison c'est pas pareil, et en plus ici y a même pas la mer. Moi je trouve ça nul les endroits ou y a pas la mer. J'aime bien les vagues et les coquillages. Un jour j'ai vu un truc tout orange qui bougeait sur un gros caillou. Maman m'a dit que c'était un crabe. Enfin je crois que c'est ça le nom, mais je me souviens plus trop. Il était bizarre, ce crabe. Après j'ai essayé de lui faire un bisou mais il est parti très très vite. Je m'en souviens, il était pas très gentil. Quand on vient voir grand frère, la mer et la maison me manquent. Je suis dans une grande ville toute pleine de gens et j'aime pas ça. Souvent, ils me poussent, et ils sont pas gentils avec moi. En plus, je peux même pas me baigner. Moi j'aime bien les vagues, c'est rigolo. Dans la maison de mon frère y a même pas de vagues, mais y a du sable. Souvent, Papa il m'emmène au parc, et y a tout plein de sable partout. Je peux même pas me baigner, mais c'est rigolo quand même. Il me surveille beaucoup Papa, quand on est au parc. J'aime pas quand il me surveille, il m'empêche de jouer, c'est pas rigolo.

Aujourd'hui on est encore au parc et je suis assise dans le sable. J'aime bien faire des trous, et lancer le sable sur les gens aussi. Ca fait comme des confettis, et on dirait qu'il pleut. Mais bon, les autres enfants ils ont pas l'air d'aimer ça, même que parfois ils pleurent. Et Papa il vient me gronder et il me tire par le bras pour m'emmener plus loin. Mais moi je m'en fiche, j'aime bien la pluie. Puis d'un coup je sens un truc qui me pince le doigt, et je vois le crabe dans le sable. Je le regarde en penchant la tête sur le côté.

- Coucou le crabe. T'es venu voir grand frère toi aussi ?

Comme je sais pas bien parler je crois que le crabe il me comprend pas. Il fait bouger les petites antennes qu'il a sur la tête. Je lève la tête et j'appelle Papa pour lui montrer le crabe mais il vient pas, il reste assis et il me regarde. C'est dommage pour lui, il est rigolo ce crabe. Quand je regarde encore le sol il a disparu. Dommage. J'aurais bien aimé qu'il devienne mon copain. Il est pas très gentil, en fait. Puis tout à coup j'ai plus envie de jouer dans le sable. Y a des enfants qui font la queue pour grimper dans un truc qui glisse et dont je me rappelle plus le nom. Je crois bien que c'était un nom très compliqué. Je me lève pour aller jouer sur ce truc moi aussi, mais ça fait des bouchons. Je comprends pas pourquoi ils montent tous du même côté, je crois qu'ils sont bêtes. Alors moi, je choisis l'autre côté, celui qui est tout orange comme le crabe ! Je trouve qu'il ressemble à la langue de notre chien, Pompon. En vrai il s'appelle pas Pompon mais moi j'aime pas son autre nom. D'ailleurs, je crois bien que c'est lui que je vois en haut du truc orange ! Alors je commence à grimper, mais c'est pas facile parce que mes jambes elles sont trop petites, puis la langue de Pompon elle glisse aussi. En plus y a un garçon qui est assis tout en haut, et je crois qu'il va glisser. Puis après, je comprend pas trop, mais il me rentre dedans et je tombe parterre à la renverse. J'ai pas mal mais j'ai quand même envie de pleurer. C'est parce que Pompon il est tout seul en haut du truc et que j'arrive pas à aller le voir. Je pleure et j'entends un enfant qui me traite de bébé. Il est pas gentil, lui. Je suis pas un bébé d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Une ville écossaise

Message par : Ebenezer Lestrange, Mar 3 Juil 2018 - 21:39


Ebenezer, il avait des chocogrenouilles plein les poches et du chocolat plein la figure. Il avançait, de sa démarche de gosse de trois ans, vers le toboggan au rythme d'un pas toutes les deux minutes car il s'arrêtait pour regarder chaque cailloux. Il en ramassait environ un sur deux, ceux qui avaient une jolie couleur, et les rangeait avec ses chocogrenouilles. A la fin de la sortie, l'elfe de la maison viderait les poches de sa robe de petit sorcier ce qui ferait pleurer le mioche environ un bon quart d'heure. On le calmerait en lui donnant une chocogrenouille supplémentaire. Pour l'heure, il ne se doutait de rien et trouvait ça très amusant de ramasser les cailloux en mâchouillant une aile de son dragon en peluche multicolore.

On lui avait dit que s'il était sage, il pourrait retourner au parc pendant que son petit frère, Willy, ferait la sieste. Lui, il ne faisait plus la sieste, parce que c'était un grand garçon. Enfin, officiellement. Officieusement c'était parce qu'il ne dormait pas et se contentait de rester les yeux grands ouverts fixés au plafond et ça faisait un peu flipper sa mère. Alors elle demandait à un elfe de le sortir, qu'il joue avec des enfants de son âge pour qu'il se sociabilise un peu. Fallait dire qu'il faisait un poil sauvage à ne piper mot et à tout observer. Là, il faisait sauvage et abandonné, l'elfe chargeait de sa surveillance restait caché parce que c'était plus ou moins un terrain avec des moldus. Ebenezer n'avait pas trop compris ce que c'était les moldus mais papa les aimait pas trop trop alors il pensait que ce devait être des trucs un poil comme les ogres dans les histoires et que s'il s'en approchait trop, il allait se faire manger. Ce qui l'embêtait surtout avec la présence des moldus, c'était qu'on avait désensorcelé son dragon. Il volait normalement, il crachait même du feu qui ne brûlait pas quand on lui appuyait sur le ventre. Et là, rien.

Il glissa un nouveau caillou dans sa poche, il était quasi arrivé au toboggan. Il y avait plein d'enfants autour de lui d'un coup. Il y avait même une petite fille par terre qui était tombée. Il l'ignora pour plutôt se diriger vers l'échelle. Il escalada les barreaux un peu difficilement. Il avait les poches lourdes de trésors, il en perdit quelques uns pendant l'ascension d'ailleurs et son doudou, coincé sous son bras, l'encombrait un peu. Une fois en haut, il se faufila parmi les autres gamins pour faire la descente sans trop attendre. Zwip ! Quelques cailloux supplémentaires s'évadèrent de ses poches mais Ebenezer était trop passé à autre chose pour s'en soucier. Une fois de nouveau au sol, il fixa la fillette qui ne tenait pas sur le toboggan. Elle avait l'air d'avoir envie de pleurer. Il lui tendit une chocogrenouille pour qu'elle ne le fasse pas. Ça marchait bien avec Willy quand il s'apprêtait à hurler parce qu'Ebenezer lui avait piqué son jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Une ville écossaise

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 5

 Une ville écossaise

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.