AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 1 sur 4
[Habitation] Manoir McKinnon
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Peter McKinnon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Peter McKinnon, Dim 23 Juil 2017, 08:44


_________________________________


Voici l'habitation (Très Grand Manoir) de Peter McKinnon.

Il peut poster dès à présent.


_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Peter McKinnon, Ven 28 Juil 2017, 09:46







Manoir McKinnon






Le Hall & le Grand Escalier


Une fois la double-porte d'entrée passée, l'on pénètre dans un hall de taille correcte surplombé d'un escalier permettant d'arriver aux principales pièces de vie de la demeure. L'ensemble est constitué de boiseries et de portraits aux allures authentiques, en réalité trouvés dans des brocantes. L'ambiance y est toutefois chaleureuse et Ralf, l'elfe de maison est toujours là prêt à accueillir les visiteurs et à les débarrasser de leurs éventuels manteaux.
   
La Serre


Immense verrière recouvrant l'arrière de la maison, la serre aurait été conçue à l'origine pour un passionné de botanique. Le maitre des lieux n'ayant ni le temps ni l'envie de s'adonner à l'herbologie, il laisse volontier son elfe garnir l'endroit de plantes (magiques ou non) en tous genres. Il s'agit bien plus, pour notre hôte, d'un salon d'été ou de l'endroit parfait pour observer les étoiles.


Le bureau de Peter


On y accède soit par un couloir dérivé du Grand Hall, soit par la bibliothèque dont il forme le niveau -1. Véritable antre de Peter, c'est là qu'il passe le plus clair de son temps, à écrire des courriers et des documents divers. Sur son bureau, on retrouve une plume de phénix, un encrier en cristal (encre bleue), un encrier en argent (encre noire) et un autre encrier en cristal (encre rose parfumée). Derrière le bureau, dans une vitrine se trouve son ancien insigne de préfet, des bibelots ramenés d'un peu partout, une boule de cristal, trois sauve-qui-roule ainsi qu'une oreille à rallonge.
   
La Bibliothèque


Située juste au-dessus du bureau de Peter, avec lequel elle communique par un escalier en fer forgé, la bibliothèque est un vaste espace non pas dédié à la lecture mais à l'entrepôt d'ouvrages sorciers traitant de tous les sujets et que le maitre des lieux ne rechigne jamais à laisser à la disposition de ses invités. On y retrouve notamment :
- "Cristal brisé : les mauvais coups du sort"
- "Prédire l'imprévisible : protégez-vous contre les chocs"
- "Présage de mort : que faire lorsque l'on sent le pire venir"
- "Mes yeux et comment voir au-delà d'eux" par Sybille Trelawney
- "L'Oracle des rêves" par Inigo Imago
- "Lever le voile du futur" par Cassandra Vablatsky
- "Magie Noire : Comment lutter contre la corruption ?" par Peter McKinnon
- "Flâneries avec le Spectre de la mort" par Gilderoy Lockhart
- "Moi, le magicien" par Gilderoy Lockhart
- "Promenades avec les loups-garous" par Gilderoy Lockhart
- "Qui suis-je ? " par Gilderoy Lockhart
- "Randonnées avec les trolls" par Gilderoy Lockhart
- "Une année avec le Yéti" par Gilderoy Lockhart
- "Vacances avec les harpies" par Gilderoy Lockhart
- "Vadrouilles avec les goules" par Gilderoy Lockhart
- "Voyages avec les vampires" par Gilderoy Lockhart
- "En Maraude avec les Monstres" par Gilderoy Lockhart
- "Le Guide des créatures domestiques nuisibles" par Gilderoy Lockhart
- "Les sortilèges impardonnables, leurs conséquences sur les victimes et les traitements possibles" par July Swann (dédicacé)
- "Chroniques de Delphes : la visionomie" par Peter McKinnon


La Salle à Manger


Située au rez-de-chaussée, la salle à manger est une grande pièce chaleureuse dans laquelle un feu brûle pratiquement en permanence. Elle peut accueillir jusqu'à douze convive et c'est là que Peter met un point d'honneur à prendre l'entièreté de ses repas au Manoir, bien qu'il soit souvent seul à table. L'ensemble des repas son préparés et servis par l'elfe de la maison dans les cuisines de celle-ci, que vous ne verrez pas la faute à un défaut d'intérêt pour la cuisine partagé entre le maitre des lieux et l'auteur de ces lignes. La vaisselle est en porcelaine, les verres en cristal et les couverts en argent.
   
Le Grand Salon


Situé au premier étage, entre le grand escalier et la bibliothèque, se trouve le salon principal de la demeure. Là encore, on pourrait croire à l'authenticité de l'ensemble des objets présents mais ils n'ont en fait pas bien de rapport avec la famille McKinnon. La présence des fauteuils, des meubles et tableaux est le fruit de recherches âpres à travers brocantes et greniers réalisées par Ralf durant le séjour de Peter en Grèce. Tout cela ne change rien au fait que cette pièce chaleureuse est l'endroit où Peter reçoit la majorité de ses visiteurs.


La Chambre de Peter


Au premier étage, non-loin de la bibliothèque, se trouve la chambre de Peter. Aménagée dans des tons pastels, elle est le garant d'une certaine tranquillité lorsqu'il revient à Godric's Hollow pour se reposer. Juste à coté, dans les tons de sa Maison de Poudlard, se trouve une salle de bain privée, agrémentée de couleur et de plantes exotiques pour des bains dépaysants à coup sur !
   
Les Chambres


Les autres personnes qui pourraient séjourner au Manoir, à commencer par la soeur de Peter qui y vit de façon permanente, auront la chance de coucher dans l'une de ces superbes chambres au mobilier finement ouvragé. Le luxe dégagé par ce type de chambrée ayant été choisi pour impressionné le visiteur, douze pièces de ce type (déclinées en plusieurs couleurs) parsèment les premier et deuxième étages de la maison et disposent chacune de leur salle de bain privative.


Le Jardin


Le maitre des lieux n'ayant aucun intérêt pour les grands espaces verts, il a fait aménager le jardin. L'étendue qui se trouve à l'arrière de la maison se trouve donc agrémentée de tout un tas de meubles d'extérieur, de fontaines et autres bassins. Le tout permet des marches agréables par tout temps même en été où la chaleur peut se faire redoutable.
   
Les hôtes permanents

Résident au Manoir de façon permanente :
- Ralf, l'elfe de maison
- Camilia, la soeur cracmolle de Peter
- Nestor, le hibou grand-duc

LA de l'habitation

LA permanent accordé à :
- Kohane W. Underlinden
- Asclépius Underlinden

Les sortilèges permanents

Le domaine est en outre protégé par :
- Maléfice Antitransplanage
- Sortilège de Sensorisation Furtive



By Temp'




Dernière édition par Peter McKinnon le Sam 02 Juin 2018, 17:27, édité 5 fois (Raison : Mise à jour de la bibliothèque)
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Josephine Campbell, Dim 06 Aoû 2017, 20:56


A l'autorisation du Préfet Parfait© qui n'est plus préfet pour poster en ces lieux  Ange




Elle était plantée devant la porte d‘entrée depuis un petit moment déjà, la tête levée, le bouche légèrement ouverte, contemplant la bâtisse face à elle. Elle se doutait que le Maitre de Ralf avait de l’argent, vu ce que l’elfe avait dépensé pour se procurer des tableaux, mais elle n’avait pas pensé que c’était à ce point.

Elle avait rencontré le petit être quelques semaines plus tôt alors qu’elle flânait chez un antiquaire sur le chemin de Traverse. Elle aimait regarder ce qu’il s’y vendait en toile. Alors oui, il y avait des horreurs… mais il y avait également des tableaux qui méritaient qu’on leur donne un peu de notre temps pour les contempler.

Il y avait un monde fou dans la boutique et le vendeur servait ses clients aussi vite qu’il le pouvait. Jo avait repéré un vase qu’elle offrirait à sa mère pour son anniversaire. Lorsqu’on mettait des fleurs dans ce vase, elles prenaient une couleur différente chaque jour. Elle trouvait l’idée plutôt sympa. Lorsqu’elle se décida enfin à passer à la caisse elle fut étonnée de voir un elfe de maison qui essayait de se faire remarquer par le vendeur en levant ses mains jusqu’au comptoir… Mais ce dernier faisait mine de ne pas le voir et passait à chaque fois au tour du client juste derrière. Personne ne disait rien… cela semblait normal aux yeux de tous… Lorsque ce fut son tour, Jo ne put s’empêcher de faire la remarque à l’employé qu’il y avait quelqu’un avant elle, mais ce dernier balaya la main devant son visage avec un sourire narquois tout en disant « Oh les elfes de maison peuvent attendre ! ». Elle posa le vase sur le comptoir et tourna les talons en entrainant la créature (qui n’avait rien demandée à personne) avec elle hors de la boutique.

Cette dernière avait l’air toute paniquée, elle n’arrêtait pas de dire qu’elle devait retourner à l’intérieur, qu’elle avait vu de beaux tableaux pour le Maitre. Jo lui avait dit alors que cet antiquaire là, ne méritait pas qu’on dépense ne serait ce qu’une noise dans sa boutique, que le comportement qu’il avait eu était inacceptable. Mais le petit elfe avait l’air tout abattu. Il ne cessait de répéter que le Maitre allait bientôt rentrer et que tout devait être prêt. Elle lui avait dit alors qu'elle l'aiderait dans ses rechercher et qu'elle connaissant des endroits et de revendeurs bien plus intéressants que celui ci. Le petit être sembla hésiter un instant puis fini par accepter. C'est qu'elle ne devait pas avoir une tête de malfrat au final...

Ce jour là, ils avaient fait plusieurs brocanteurs que Jo connaissait. Elle était assez étonnée du dévouement de Ralf pour son Maitre. Selon lui c'était quelqu'un de très gentil, mais il s'était absenté quelque temps à l'étranger et avait laissé pour mission à son elfe de réaménager une maison qu'il avait acheté, et ce dernier prenait très à cœur sa mission.
Au début, Jo ne savait pas trop comment s'y prendre avec Ralf, elle n'avait jamais côtoyé d'elfe de maison, sa mère, moldu, s'étant toujours opposé à en avoir un. Il n'osait jamais dire ce qu'il pensait et était sans cesse dans cette attitude de soumission. C'était assez déstabilisant. Puis au fil de leurs après midi à faire le tour des marchants d'art, elle sut l'amadouer un peu et lui s'affirmait un peu plus. Au début très réservé sur le choix des toiles, il avait fini dans leurs dernières séances de shopping par oser donner son avis. Il s'était même livré au détour d'une conversation sur  les tableaux représentant des corbeilles de fruits, en lui avouant qu'il avait un faible pour les fruits rouges.

Ralf était très attachant, il était d'une gentillesse sans pareil. Après leurs emplettes, ils avaient prit l'habitude de prendre une glace ensemble et pouvaient parler (surtout Jo) pendant des heures. La dernière fois qu'ils s'étaient vu, Ralf, tout en se triturant les doigts, la remercia de l'avoir aidé dans sa tache et s'excusa de lui avoir prit autant de temps. Elle s'agenouilla près de lui, l'embrassa sur la joue et lui dit qu'elle avait beaucoup apprécié les moments passés ensemble et qu'ils se reverraient très bientôt.

Le bientôt était aujourd'hui. Il était convenu avec le petit elfe qu'elle livre les derniers tableaux achetés, mais elle avait eu un ou deux empêchements  et du coup avait pris du retard dans sa livraison.

Il ne faisait pas très beau, le temps était couvert et elle commençait à sentir quelques gouttes de pluie lui tomber sur le visage. Elle sortit de sa torpeur et se décida enfin à frapper à la porte... Avec une porte pareille et une maison de cette taille, pas sure qu'on entende quoi que ce soit de l'intérieur... Elle se retourna et regarda les tableaux soigneusement emballés dans du papier léviter derrière elle. Il y en avait une demi douzaine et le papier commençait ici et là à prendre l'eau. Il fallait agir... et personne ne semblait vouloir lui ouvrir...

Elle saisit alors la poignée de la porte et l'ouvrit, fit léviter les tableaux à l'intérieur, les posa délicatement les uns à coté des autres contre un mur, puis la referma. L'extérieur, ce n'était rien à coté de ce qu'elle avait sous les yeux. Si le propriétaire voulait en mettre plein la vue à ses invités dès l'entrée ça marchait! C'était... imposant... La préoccupation des hommes sur le sujet de la taille ne cesserait jamais de l'étonner.

Elle se l’était imaginé vieux, tout rabougri et avec une jambe de bois… Pourquoi ? Aucune idée !

- Ralf?!!

Ce n’était pas le tout mais il fallait bien qu'elle se manifeste un peu.

-Ralf t'es là?!!

Il y avait une rangée de tableau au pied de l'escalier. Seulement leur positionnement n'allait pas. Il fallait en inverser deux à cause de la lumière. Ils n'étaient pas assez mis en valeur de cette manière. Elle sortit sa baguette de sa poche s'attela à corriger cela grâce au sort de lévitation.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Peter McKinnon, Mar 08 Aoû 2017, 11:29


Cela ne faisait que quelques jours que Peter avait pris possession de sa maison à Godric's Hollow. Entièrement rénovée après sa sortie de Poudlard, pendant son voyage en Grèce, l'immense demeure avait été un véritable trou financier que l'ancien préfet avait réussi à combler grâce à des rencontres durant son voyage initiatique. Mais, cette fois, il était définitivement rentré et avait installé le peu d'affaires qu'il avait laissées chez des proches avant de partir dans ce village célèbre de la communauté des sorciers. C'était d'ailleurs parce que ce village avait la réputation d'être le plus magique de Grande-Bretagne que Peter n'avait pas hésité à quitter son Ecosse natale pour s'y installer. Et pourtant, il n'avait jamais aimé l'Angleterre ... Mais son destin, qu'il croyait fabuleux, devait prendre racine là où ceux de sorciers célèbres et puissants avaient eux aussi démarrés !

Le plus dur, cela avait été pour Camilia. Indéniablement, la soeur du sorcier de vingt ans n'aimait pas leur nouvelle vie. Il fallait dire que, suite à la mort de leurs parents, elle avait déjà dû vivre chez leurs grands-parents paternels pendant l'absence de Peter et il fallait dire que c'était un sort assez peu enviable. Mais, cela ne faisait que deux jours qu'ils étaient installés dans la nouvelle maison de l'ancien élève de Serpentard et elle lui avait assez nettement fait comprendre que, même si c'était une libération de ne plus vivre chez leurs grands-parents, elle n'appréciait pas du tout l'endroit. Elle reprochait essentiellement au Manoir McKinnon d'être trop grand pour eux deux et Ralf, ainsi que d'être situé en Ecosse. Et elle ne s'habituait pas au fait de vivre dans une maison aménagée dans un style sorcier traditionnel après avoir passé sa vie dans une maison de type moldue ...

Mais, même si elle s'était mise en tête de ne plus toucher à son assiette malgré sa pâleur rachitique, Peter n'avait pas pris le temps de répondre à ses plaintes. Il fallait dire qu'il avait autre chose en tête. Ils étaient seuls à présent, et il devait tout faire pour assurer leur protection. En s'alliant avec l'Ordre du Phénix, l'ancien préfet devait avoir mis sa tête à prix quelque part au dehors, en tous cas c'était ce qu'il croyait. Il avait bien pensé à couper les ponts avec eux, à son retour de Grèce, souhaitant prendre une retraite spirituelle et laisser les forces de lumière et d'ombre se livrer bataille sans lui. Mais ce n'était pas possible. La SISM avait fermé et le Ministère n'était pas plus digne de confiance qu'à son départ. Il avait donc décidé de rester proche de ses anciens "partenaires" afin de les protéger lui et sa soeur.

En réalité, au Manoir, le jeune sorcier passait le plus clair de son temps enfermé dans son bureau à écrire des brouillons de lettres destinées à tout un tas de sorciers importants mais qu'il n'envoyait jamais, à se pencher sur la rédaction d'un nouvel ouvrage destiné à la divination ou encore à relater par écrit les évènements marquants de son périple grecque. Obnubilé par sa double-vue (aux capacités variables) et par sa peur que l'on puisse s'en prendre à eux, il travaillait sans relâche dans cet endroit qu'il avait entouré de quelques sortilèges de protection. Ce fut l'un d'eux qui s'actionna alors qu'il écrivait un brouillon de lettre pour le Ministre de la Magie, dans lequel il indiqua au chef des sorciers britanniques qu'il y aurait du brouillard le lendemain au matin (chose pourtant fort courante pour le pays et la saison ...). Peter arrêta pourtant sa plume de phénix en pleine écriture car, devant lui, sa baguette venait de s'allumer. Quelqu'un était entré chez lui et le sortilège de sensation furtive entrait en action.

Dans un élan rageur, il posa sa plume dans son encrier en cristal et laissa là son parchemin. Il se leva, Phaesporia au poing et décida d'aller cueillir son invité surprise. Il monta quatre à quatre les marches de l'escalier en fer qui séparait son bureau de sa bibliothèque, située au premier étage, afin d'arriver sur le malheureux par au-dessus, si celui-ci était bien resté au niveau du Grand Hall. L'intuition de Peter était la bonne concernant l'emplacement du nouveau venu, néanmoins il fut assez désarçonné lorsqu'il se rendit compte de son identité ...

- Josephine ? Qu'est-ce que tu fais chez moi ?

Il la dévisageait depuis le haut du Grand Escalier. Il rangea sa baguette, comprenant bien qu'elle ne lui serait d'aucun intérêt. Cela faisait des lustres qu'il n'avait plus ne fut-ce que pensé à elle ... Et elle était venue avec des cadres, pour changer ! Il descendit les marches d'un pas rapide, il allait tout de même l'accueillir dans des conditions raisonnables, même si elle n'avait pas eu grand respect pour le caractère privé de sa propriété. Arrivé en bas, il appela son elfe pour qu'il débarrasse la jeune sorcière de toutes ses affaires afin qu'il puisse la faire entrer dans le salon.

- Ralf ?

L'elfe se matérialisa alors sous leurs yeux, comme tous les être de sa condition avaient l'habitude de le faire à l'appel de leurs maitres.

- Ah, Ralf ! Débarrasse un peu notre amie de son manteau et de ses affaires, veux-tu ?

L'elfe s'exécuta alors dans un silence pesant, tout le monde était sur le point d'apprendre l'étrange raison qui avait poussé la jeune élève de Gryffondor à pousser la porte de l'ancien élève de Serpentard en ce jour d'été.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Josephine Campbell, Jeu 10 Aoû 2017, 15:21


- Josephine ? Qu'est-ce que tu fais chez moi ?

Heureusement qu’elle venait de raccrocher les tableaux. Si ça n’avait pas été le cas elle les aurait fait tomber. Ce n’était pas Ralf qui venait de débarquer dans le hall, ni un vieux sorcier tout rabougrit avec une jambe de bois d’ailleurs… Elle ne l’avait pas vu arriver mais elle le reconnu tout de suite au son de sa voix. Elle se demanda même avant de tourner la tête vers lui si son esprit ne lui jouait pas des tours parce que la coïncidence aurait été assez forte.

Il était en haut des marches d’escalier. Il attendait peut être une réponse à sa question mais là tout de suite, elle était bien trop surprise pour pouvoir dire quoi que ce soit. Elle ne pensait pas le revoir un jour, après tout ce temps sans donner signe de vie, (et puis ce n’était pas comme si ils avaient été les meilleurs amis non plus…) et encore moins aujourd’hui, là, tout de suite, devant elle. C’était vraiment improbable comme situation… Peut-être qu’elle avait été droguée et qu’elle était en train d’imaginer tout ça en fin de compte…

Il dévala les marches rapidement et une fois arrivé en bas des escaliers appela Ralf. Maintenant qu’il était plus près d’elle, elle ne profita pour le dévisager. Il n’avait pas changé.

*Toujours trop grand.*

Un sourire se dessina sur ses lèvres et c’est à ce moment que le petit elfe apparu devant eux.

- Ah, Ralf ! Débarrasse un peu notre amie de son manteau et de ses affaires, veux-tu ?

Elle venait seulement de faire le rapprochement mais du coup « le maitre très gentil » de Ralf… c’était Peter. Et cette maison, ou ce château plutôt… c’était le sien… Elle se massa nerveusement la nuque, tout en encaissant le choc…

Elle fut tirée de ses pensées lorsqu’elle sentit qu’on lui tirait légèrement sur le bas du manteau.

- Oh pardon Ralf !

Elle retira son manteau et le lui confia. Elle s’accroupit devant lui, histoire d’être à la même hauteur que lui et l’embrassa sur la joue.

- Et bonjour ! J’ai quelque chose pour toi.

Elle fouilla dans son sac posé par terre près d’elle et en retira trois pots de confiture.

- Elles sont aux fruits rouges, tu m’as dit que c’était celles que tu préférais. C’est moi qui les ai faites alors, j’espère qu’elles seront bonnes…

*Tu pourrais préciser aussi que c’était ta première expérience en la matière, juste pour prévenir…*

Puis elle se leva et s’adressa à Peter.

- On s’est rencontré il y a quelque semaine tous les deux. Je l’ai aidé à trouver des toiles, il m’avait dit que c’était pour décorer la maison de son maitre, j’ignorais que c’était toi… Je viens livrer les derniers… Enfin sauf s'il y en a besoin d'autres encore... Ta maison est immense.

Elle ne pouvait pas dire que cela lui faisait ni chaud ni froid de le revoir. Elle lui avait envoyé un hibou une fois pour l’inviter la fête qu’organisait son père chaque année dans la maison au bord du lac. Il y avait assisté une fois… en rêve… mais cette fois ci, c’était une invitation officielle. Le volatil était revenu quelques semaines plus tard avec sa lettre toujours accrochée à la patte. Soit il n’avait pas trouvé le destinataire ou bien ce dernier n’avait pas voulu de sa lettre…

- Je suis contente de te revoir. Ça faisait longtemps.


*Oui surtout que la dernière fois que vous vous êtes vu ça ne s’est pas très bien terminé… comme à peu près toutes les autres fois en fait….*
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Peter McKinnon, Mer 16 Aoû 2017, 08:31


Le maitre des lieux n'avait pas encore bien saisi ce que la demoiselle, qu'il connaissait par ailleurs, faisait chez lui. Mais cela n'était pas une raison pour être particulièrement désagréable ou impoli. Aussi avait investi Ralf de la mission de s'occuper du manteau de la sorcière. Celle-ci semblait ailleurs, un peu perturbée, et il lui fallu plusieurs seconde pour comprendre que l'elfe souhaitait lui prendre son manteau. Elle ne devait pas avoir l'habitude mais les elfes, de part leur histoire et leur condition, avaient développé un besoin viscéral de réaliser tout ce que l'on leur demandait le plus vite possible. Il leur fallait leur dose, alors les regarder tous deux, l'un en train de tirer un pan de manteau et l'autre les yeux dans le vide, c'était cocasse ...

Mais finalement l'élève de Gryffondor voulu bien se défaire de son vêtement mais elle ne s'arrêta pas en chemin. Elle s'abaissa au niveau de l'elfe sans prévenir. Pas que cela dérangeait particulièrement Peter, mais la moindre des politesses aurait été qu'elle lui explique ce qu'elle fichait là d'abord. Après avoir calé une bise sur la joue de la petite créature, qui portait désormais un manteau un peu trop grand pour ses petits bras, Josephine sortit un pot de confiture de son sac. L'ancien élève de Serpentard, lui, venait par la même de se faire reléguer au rang de spectateur dans sa propre maison. Aussi, croisa-t-il les bras en signe d'attente, mais dans le fond il n'avait aucun problème avec le fait que l'elfe à son service reçoive des cadeaux. Il était assez coulant avec Ralf, qui était capable d'abattre une quantité de travail en un temps record et qui, surtout, l'avait choisi comme maitre !

- On s’est rencontré il y a quelque semaine tous les deux. Je l’ai aidé à trouver des toiles, il m’avait dit que c’était pour décorer la maison de son maitre, j’ignorais que c’était toi… Je viens livrer les derniers… Enfin sauf s'il y en a besoin d'autres encore... Ta maison est immense.

*Elle nous en dira tant ...*

Alors voilà enfin que la raison de la présence de la jeune fille en ces lieux pointait le bout de son nez ! Bien évidemment, il était totalement superflu de dire qu'elle connaissait l'elfe, puisqu'il n'était pas dans ses habitude de deviner le nom des gens et de leur offrir de la confiture, quoiqu'elle avait peut-être changé ... Ainsi donc, ils s'étaient rencontrés lorsque Peter avait mandé son petit acolyte, resté en Angleterre, pour faire les foires, les brocantes et les maisons de vente à la recherche de mobiliers et de décorations anciens. Et elle finissait par débarquer avec le reste des tableaux pour décorer ... pour décorer il ne savait quelle partie de la maison, lui-même se perdait encore dans cette immense baraque. Enfin, il connaissait parfaitement le chemin jusqu'au salon et c'est là qu'il comptait bien recevoir sa vieille amie (oui on pouvait dire ça) à présent.

- Eh bien ça fait plaisir d'avoir de la visite ! Ralf va s'occuper de ton manteau ensuite il nous rejoindra dans le grand salon avec de quoi boire un coup.

Instantanément, l'elfe hocha la tête puis disparu avec le manteau de leur amie, direction le haut de l'escalier où le vêtement serait parfaitement à sa place. Puis il ferait un petit détour par les cuisines d'où il allait probablement se diriger vers le grand salon. Grand salon où Peter emmenait d'ailleurs leur invité. Il fallait passer par le couloir de gauche, dans lequel se suivaient des meubles anciens, des chandeliers en argent et, effectivement, plusieurs peintures. Une fois qu'il fut arrivé à la porte de la pièce, Peter s'arrêta et d'un geste poli de la main, il invita la sorcière à rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Josephine Campbell, Mer 16 Aoû 2017, 16:56


Jo suivait Peter dans le plus grand calme. Elle était bien trop occupée à regarder tout autour d’elle. Elle avait l’habitude des grandes maisons, des meubles de collection, des objets de valeurs… bref du luxe. Ses parents fréquentaient du beau monde, principalement pour le travail de son père, et elle était déjà été traînée (oui traînée…  le terme est exacte et très bien choisi) dans des réceptions ou des diners chez des personnes possédant ce type de demeure. Et on ne pouvait pas dire non plus qu’elle venait d’un milieu modeste, mais ses parents avaient gardés des goûts et un train de vie assez simples… enfin plus ou moins. Avoir une résidence d’été n’est pas à la portée de tout le monde quand même…

Mais jamais encore, elle n’avait vu une personne aussi jeune avoir des biens pareils. Peter ne venait il pas d’un milieu modeste ? Pourtant c’est ce qu’elle avait cru comprendre…

Il s’était arrêté devant une porte et lui fit signe d’entrer d’un geste de la main.

*Depuis quand il fait autant de manières avec toi ?*

Elle entra dans la pièce et ne put s’empêcher de sourire avant de se tourner vers lui.

- Ouaa plutôt sympa la déco ! Tu me donneras le nom de ton décorateur. Je trouve qu’il a un gout sure pour la peinture vraiment !


Puis elle lui tourna le dos et se dirigea vers le divan le plus proche tout en contemplant le lustre au dessus d’elle. L’endroit était vraiment très beau mais bien trop Tape-à-l’œil à son gout.

Jo s’assit tout en regardant son ami. Peut être croyait elle qu’elle aurait des réponses à l’observer ainsi. Peter n’était pas fan de ses questions par le passé, ça n’avait peut être pas trop changé…Il n’était pas devenu le gigolo d’une vieille femme pour récupérer tout son argent après sa mort tout de même ?!

- Tu vis tout seul ici ? Enfin je veux dire, mis à part Ralf…


D’ailleurs, pauvre petit Ralf… c’était lui qu’elle était venu voir au départ… Il allait falloir qu’elle trouve un moment et un moyen, maintenant que le « gentil maître » était rentré, pour qu’ils puissent se revoir rien que tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Peter McKinnon, Jeu 17 Aoû 2017, 09:42


Josephine avait pénétré dans le grand salon et n'avait pu se retenir de laisser figurer un rien d'admiration. C'était précisément l'objectif de l'aménagement de ce genre de pièce. Et encore, il fallait voir les chambres, elles étaient toutes richement aménagées, exception faite de celle de Peter laquelle, bien que luxueuse tout de même, avait été aménagée en se focalisant sur le confort. Enfin, de toutes façons, ce n'était pas ce jour-là que la jeune sorcière allait passer une nuit au Manoir. Bien évidemment, la rouge ne put s'empêcher de lui faire une réflexion sur les tableaux. Mais Peter s'en moqua royalement, il balaya la pièce du regard en allant s'installer dans un des canapés proche de la cheminée. Tous ces tableaux, portraits de moldus, de sorciers, paysages vivants ou non, vues de l'Ecosse ou représentation de la Passion d'un Christ quelconque, tout cela s'était beau et c'était à lui et peu lui importait le nom de celui ou celle qui avait bien pu les choisir pour lui.

- Tu vis tout seul ici ? Enfin je veux dire, mis à part Ralf…

La jeune fille s'était assise elle aussi et elle délaissa vite d'éventuelles autres remarques sur la pièce pour se concentrer sur son propriétaire, lequel n'avait pourtant pas ressenti un manque de questions. Malheureusement pour la demoiselle, elle n'eut pas droit à sa réponse tout de suite, pas que Peter tenait absolument à lui cacher les noms des habitants du Manoir le plus longtemps possible (encore que), mais Ralf venait de revenir dans le salon avec un plateau en argent surmonté d'un service à thé en porcelaine et d'une petite bouteille de xérès. L'elfe avait l'avantage immense de pouvoir se matérialiser à n'importe quel endroit de la maison aussi avait-il choisi d'arriver dos à la cheminée juste devant la table basse. Il déposa le plateau sur ladite table et claqua dans les doigts. Aussitôt le service se mit à se faire de lui-même.

Peter attrapa la petite bouteille de xérès et en versa une bonne lampée dans sa tasse en porcelaine, qui venait d'être remplie d'un thé au jasmin brûlant. Il avait pris l'habitude de boire cet alcool à toute heure du jour et de la nuit, cela lui rappelait Delphes. Et puis, il était convaincu des vertus de cet alcool sur son troisième oeil, aussi ne lésinait-il pas sur sa consommation. L'elfe, lui, avait été porté sa tasse directement à leur invité. Peter le remercia bien gentiment :

- Merci beaucoup, Ralf, c'est très gentil ! C'est parfait.

L'elfe de maison disparu alors dans un claquement de doigt et le sorcier reporta son attention sur la rouge. Il leva sa tasse dans un mouvement convivial et puis en bu une petite gorgée. Il la replaça alors sur une soucoupe en porcelaine sur la table et s'enfonça confortablement dans le canapé. Enfin, il reprit la parole à l'attention de Josephine :

- En fait, oui, avec mon hibou, Nestor, Ralf et moi sommes les deux seuls habitants de cette maison.

Il prit alors une petite seconde pour inspirer puis continua :

- De toutes façons, je suis rarement ici. Je passe le plus clair de mes journées et même de mes nuits sur le Chemin de Traverse, j'ai repris la gérance de l'Occamy Doré. J'ai un espace à moi là-bas. Je viens ici bien plus pour me reposer de la vie à Londres qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Josephine Campbell, Jeu 17 Aoû 2017, 14:51


Peter n’eut pas le temps de lui répondre que Ralf venait d’apparaitre près de la table basse. Il posa délicatement le plateau dessus et claqua des doigts. Jo regarda le service se faire tout seul et jeta un coup d’œil rapide au petit elfe. Se souvenait il qu’elle avait horreur du thé ? Que contrairement à la majorité de ses compatriotes elle trouvait que cela avait un gout de pelouse infusé ? L’ancien Préfet, lui l’ignorait, elle en était pratiquement sure, elle ne se souvenait pas lui avoir fait cette confidence, ni aucune autre d’ailleurs.

Elle prit la tasse que Ralf lui apporta, résignée à devoir se plier à la politesse que ses parents lui avaient inculquée et de part ce fait boire l’intégralité de ce qu’on lui avait si gentiment servi. Elle entreprit de mélanger avec sa cuillère le poison qu’elle allait devoir ingérer sans grimacer pensant peut être que cela allait changer le gout… lorsqu’elle s’aperçu qu’il ne s’agissait pas de thé, mais d’un chocolat chaud qu’elle avait entre les mains. Elle leva aussitôt la tête vers Ralf se demandant comment il avait pu faire ce tour de passe-passe. Pour seule réponse elle n’eut droit qu’à un clin d’œil.

- Merci beaucoup Ralf, c’est très gentil ! C’est parfait.

Puis l’elfe disparu. Jo n’avait pas l’habitude de le voir ainsi dans son rôle d’elfe de maison. C’était assez frustrant de le savoir là sans pouvoir lui parler. Il avait l’air de prendre sa mission très à cœur, et même si elle ne doutait pas des bons traitements dont il faisait l’objet, elle ne voulait pas le déranger dans sa tâche.

La Gryffondor leva alors les yeux de sa tête et reporta toute son attention vers son hôte. Lui aussi c’était étrange de le voir dans ce rôle là. Ce rôle de maitre de maison posé et sure de lui avec toute cette prestance. Peut être qu’il dégageait déjà cela lorsqu’il était préfet mais elle ne l’avait jamais remarqué jusque là. Surement parce qu’elle n’avait jamais respecté l’insigne qu’il portait. Ou tout simplement parce qu’elle avait du mal à respecter toute forme d’autorité… Mais là c’était différent, elle le regardait là assit dans son canapé à siroter son thé arrangé. Ce n’était peut être qu’une impression, mais il faisait plus adulte.

- En fait, oui, avec mon hibou, Nestor, Ralf et moi sommes les deux seuls habitants de cette maison.


*Pas de vieille dame dans les parages alors ? Et ben, ça en fait de la place pour si peu de monde*


- De toutes façons, je suis rarement ici. Je passe le plus clair de mes journées et même de mes nuits sur le Chemin de Traverse, j'ai repris la gérance de l'Occamy Doré. J'ai un espace à moi là-bas. Je viens ici bien plus pour me reposer de la vie à Londres qu'autre chose.

Jo leva arqua un sourcil, incapable de cacher son étonnement. Oui il faisait plus adulte, il n’y avait plus de doute. En plus d’un manoir maintenant, il avait un travail. Et pas n’importe lequel. Il ne se contentait pas de gérer le troquet de quartier… On parlait là de l’Occamy Doré !

Jo but une gorgée de son chocolat chaud et reposa ensuite la tasse et sa soucoupe sur la table basse.

- Et bien, toi qui n’avait pas confiance en ton avenir la dernière fois qu’on s’est vu, je vois que tu n’as plus de soucis à te faire maintenant.

*Contrairement à toi maintenant ! C’est drôle les rôles inversés !*

Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Peter McKinnon, Ven 18 Aoû 2017, 09:04


Bien sur elle était étonnée par la nouvelle. Enfin, cela faisait tellement longtemps qu'ils ne s'étaient plus vu ... Et puis ce n'était pas comme si Peter lui-même y avait cru quand on lui avait proposé le poste. Mais bon, il fallait mettre du beurre dans les épinards et il avait dit oui. De ce fait, il était bien souvent à Londres, un très heureux hasard, d'ailleurs, qu'il se soit retrouvé là pile le jour où la petite apportait les tableaux. Mais l'ancien préfet ne croyait plus au hasard depuis longtemps à vrai dire. En fait, sa vie avait tellement changé après sa sortie de Poudlard que, s'il n'avait pas eu conscience qu'une autre dimension existait et guidait leurs moindres faits et gestes, il en aurait été réellement désarçonné.

Sa vie avait tellement changé qu'il ne releva même pas la remarque de la jeune fille. Il avait passé un trait magistral sur son passé. Il avait passé son enfance à vivre dans le ressentiment des décisions de son imbécile de père qui n'avait rien fait pour rendre à son nom la grandeur qu'il avait eu plusieurs siècles plus tôt et de le faire vivre comme un moldu moyen dans une atmosphère sans ambition. Mais maintenant il était là, sous le lustre et les voûtes du grand salon de son Manoir, entièrement habillé de soie, conscient qu'il possédait un don hors du commun, et avec une position sociale déjà plus grande que celle de son stupide géniteur, alors tout cela glissait sur lui comme l'eau sur le dos d'un canard.

Le gérant regarda Josephine dans les yeux quelques instants. Il ne croyait pas au hasard, sauf au Hasard avec un "h" majuscule, celui qui guidait les vies de chacun. Alors, il fallait bien avouer que sa visite tombait à point nommé puisqu'il était en période de recrutement pour des employés dans son cabaret. Il commença alors à envisager la possibilité que la jeune fille, qui devait être en âge de travailler, pouvait venir gagner des gallions chez lui en faisant le service ... Après tout, elle n'était pas plus bête qu'une autre et, malgré sa maladresse, elle ne risquait pas de lui attirer des ennuis en s'acoquinant avec des personnes peu recommandables. Et puis, elle avait l'habitude de fréquenter des sorciers haut placés !

- A ce sujet, je suis actuellement à la recherche de stagiaire pour travailler chez nous. Cela me ferait plaisir que tu nous rejoigne.
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Josephine Campbell, Mar 22 Aoû 2017, 14:33


Il la fixa un moment. Comme s’il cherchait une réponse à une question qu’il venait de se poser. A moins qu’elle se soit mit du chocolat partout sans s’en être rendue compte. Elle jeta un rapide coup d’œil à ses vêtements, non pas de tache… et passa sa main sur le haut de sa bouche, non pas de moustache de lait non plus. C’est qu’elle n’avait pas l’habitude de cette attitude. Avant il la regardait toujours un peu de haut avec un air moqueur ou alors il se contentait simplement de l’ignorer.

Elle avait la folle envie de lui balancer un « quoi ?! », mais se contenta bizarrement de baisser les yeux et de reprendra sa tasse entre les mains afin d’occuper ses doigts qui avaient une folle envie de pianoter sur ses cuisses.

- A ce sujet, je suis actuellement à la recherche de stagiaire pour travailler chez nous. Cela me ferait plaisir que tu nous rejoignes.


Jo sentit le lait passer dans le mauvais trou. Heureusement que le corps humain était bien fait. La quinte de toux qui la prit ensuite lui sauva la vie. Un peu plus est elle mourrait de noyade lactée. C’était donc à cela qu’il pensait en la regardant ? Elle n’arrivait pas à définir ce qui l’avait étonné le plus.

Le fait qu’il lui propose un travail ? Qu’est ce qui le laissait pensé qu’elle était à la recherche d’un job ? N’avait il pas sous entendu la dernière fois qu’elle était une enfant pourrie gâtée ? Et depuis quand les enfants pourries gâtées se donnaient la peine de travailler… A moins que les mots « N’a plus un gallion pour se payer un cours de dessin » ne soit inscrit sur son front ? Oui parce que c’était bien le cas… Elle n’avait plus de quoi se payer un seul cours, et si elle en loupait un, elle prendrait certainement beaucoup de retard. Son père avait, on ne sait comment eu vent de cela, et lui avait proposé de régler mais elle avait refusé. Ils s’étaient même un peu fâchés à ce sujet ce qui n’était pas dans leurs habitudes. Et depuis, elle était donc à la recherche d’un travail pour pouvoir gagner sa vie.

Ou ce qui l’avait fait avaler de travers, c’était peut être le fait que cela fasse plaisir à Peter qu’elle intègre son équipe. PLAISIR !

*Qui êtes-vous ? Et qu’avez-vous fait de Préfet Parfait ?!*

Avait il subit un lavage de cerveau ? Ou est ce que sa mémoire lui jouait des tours ?

- Pourquoi moi ? Enfin je veux dire, tous les deux on est jamais d’accord sur rien. Et on se dispute même en dormant…

Petite référence à leur séance de rêves en commun. Ça aussi, ça s’était mal terminé.

- Qu’est ce qui te fait croire qu’on n’aura pas envie de s’étriper dès la première journée ?

Ce n'était quand même pas à négliger. Elle pouvait faire des efforts et saurait se montrer sérieuse dans son travail mais lui avait toujours eu le don de la faire sortir de ses gons...

Puis elle continua en murmurant cette fois :

- Et en plus si tu te comportes comme un crétin, je n’aurais rien le droit de te dire…
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Peter McKinnon, Ven 25 Aoû 2017, 17:46


Apparemment, la jeune sorcière, élève de Gryffondor, ne s'était pas du tout attendue à ce genre de proposition de la part de Peter. Aussi se lança-t-elle dans une quinte de toux, provoquée par la surprise de la demande de l'ancien préfet alors qu'elle était en pleine ingestion de son thé (ou de son chocolat chaud selon les versions). La tête appuyée sur le plat de sa main droite, le maitre des lieux observait la scène d'un regard perplexe alors qu'à quelques centimètre de son oeil droit se trouvait son annulaire serti d'une énorme émeraude taillée en losange. Que pouvait-il bien y avoir de si bizarre à vouloir la recruter comme employer ? Après tout, les stagiaires étaient soumis à un barème salarial moins élevé que celui des serveurs adultes et puis ils n'auraient pas à faire connaissance comme cela. L'idée lui semblait tout sauf absurde à lui ...

- Pourquoi moi ? Enfin je veux dire, tous les deux on est jamais d’accord sur rien. Et on se dispute même en dormant… Qu’est ce qui te fait croire qu’on n’aura pas envie de s’étriper dès la première journée ?

Le gérant n'entendit pas la dernière phrase de la jeune fille, marmonnée entre ses dents, car il était bien trop occupé à lui lancer un sourire à la fois charmeur et mauvais. Il y avait bien une raison qui le confortait dans l'idée que tout allait bien se passer, et la demoiselle ne l'entrevoyait pas alors il allait bien falloir être plus explicite :

- Ce qui me fait croire que tout se passera tranquillement, c'est que, dans le cas contraire, on te remerciera gentiment de tes services.

Aussitôt, dans un haussement de sourcils taquin, il attrapa sa tasse de thé au xérès en porcelaine et en but une bonne gorgée. Il fallait bien qu'il laisse à cette petite ingénue le temps de comprendre sa remarque. Ensuite, redéposa sa tasse sur sa soucoupe et la regarda comme pour lui demander si elle avait des questions.

- Hum ?
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Josephine Campbell, Sam 26 Aoû 2017, 16:03


Ca faisait longtemps… Et cela ne lui avait pas manqué. Il venait de coller sur son visage le rictus Made In McKinnon. Le rictus qui ne présageait rien de bon et qui était le prologue de ce à quoi il l’avait habitué jusque là : son venin. Ça n’allait pas tarder à tomber et elle savait déjà d’avance que ça n’allait pas lui plaire.

- Ce qui me fait croire que tout se passera tranquillement, c'est que, dans le cas contraire, on te remerciera gentiment de tes services.


Et juste derrière ça, un petit regard qui style de rien qui veut dire quelque chose qui ressemble à :  «  T’as compris ce que je viens de te dire triple andouille ou t’as besoin que je t’envoi un hibou ? ».

Peut être que si autant de temps de s’était pas écoulé depuis leur dernière rencontre et si elle n’était pas en manque d’argent, elle lui aurait surement bondit dessus et lui aurait fait avaler sa bague outrageusement grosse, sans thé ni quoique ce soit d’autre pour la faire passer. Mais là elle n’avait pas envie de lui laissé le plaisir de lui montrer qu’il réussissait déjà à l’énerver. Parce que c’était ça qui l’amusait en fait, lui mettre les nerfs en boule.

*Mais pourquoi tu l’aimes bien? Parce que même moi je ne comprends pas !*

Bien trop occupée à cacher son agacement Jo ne prit pas le temps de réfléchir à ça. Elle lui retourna son sourire insupportable en plantant ses yeux dans les siens.

- Tu sais très bien que je ne te laisserai jamais ce plaisir.


*Donc ça, ça veut dire oui ? Et on reparle du fait qu’il sera ton supérieur, que t’auras envie de le tuer à peu près tous les jours et tout ça ?*

- J’accepte ta proposition.

*Ok, je démissionne.*

Jo se leva puis s’assit juste à coté de Peter et lui tendit la main droite pour sceller leur accord. Elle n’avait jamais été aussi déterminée, il venait de la surmotiver avec sa provocation. D’ailleurs à ce sujet... De sa main gauche elle lui donna un petit coup sur l’épaule, l’autre main toujours tendue.

- Et arrête de me prendre pour une imbécile ! Goujat!
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Peter McKinnon, Mer 30 Aoû 2017, 19:36


Quelle grande et belle victoire que celle de réussir à dompter un rien les élans débridés de la jeune Josephine ! Peter était presque surpris de la voir accepter sans rouscailler. Enfin, il y avait un début à tout et, comme patron, il n'allait pas se plaindre. Le début de leur cohabitation professionnelle ne partait pas si mal mais cela devait très probablement être lié au fait qu'elle avait très clairement compris qui était le patron. D'ailleurs, elle avait même fini par se lever pour sceller leur accord dans une poignée de main. C'était assez ridicule, mais Peter ne trouva rien à y redire sur le moment, continuant à s'amuser de la situation, il serra donc cette main tendue.

- Et arrête de me prendre pour une imbécile ! Goujat !

- Oh ça ça risque fort d'être plus compliqué ...

L'ancien préfet lâcha alors la main de la demoiselle et se renfonça un peu plus dans les coussins de son canapé. Il jeta alors à celle qui partageait alors son coté un air intrigué. Maintenant qu'il avait dégoté une nouvelle employer, il était temps qu'il s'intéresse plus avant à sa venue chez lui.

- Et, si tu me racontais un peu votre première rencontre avec Ralf ?

C'était vrai que cela l'intriguait un rien tout de même, cette passion qui l'avait prise pour son elfe. La voilà qui lui apportait de la confiture maintenant. C'était assez inhabituel comme attitude. Enfin, venant de la part de cette fille qui avait passer sa vie à faire fi des convenances, cela l'était moins. Et puis, elle avait une attitude tellement détestable avec les êtres humains qu'il était normale qu'elle se comporte adorablement avec autre chose que ses pinceaux. Peter aimait profondément son elfe et il lui était très reconnaissant d'avoir oeuvré pendant des mois pour faire de cette maison ce qu'elle était devenue, et pourtant jamais il ne lui serait passé par la tête de lui offrir de la confiture ...
Revenir en haut Aller en bas
Josephine Campbell
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Josephine Campbell, Sam 09 Sep 2017, 14:02


- Oh ça, ça risque fort d’être plus compliqué…

Evidemment, il ne pouvait pas se contenter d’un sourire poli et d’un acquiescement. Il aimait avoir le dernier mot malheureusement… tout comme elle. Mais là tout de suite, elle n’avait pas envie de gâcher le moment de leurs « retrouvailles » et avait décidé de prendre sur elle ou presque. Elle se contenta de lever les yeux aux ciels un sourire aux lèvres. C’est que son répondant lui avait manqué tout de même. Mais bon, s’il poussait le bouchon, elle lui rappellerait au cas où il l’aurait oublié, qu’elle aussi savait se montrer cynique et qu’elle savait sortir les crocs si besoin.

Lorsqu’il lui lâcha la main, Jo reprit sa tasse de chocolat chaud et en bu une gorgée. Elle allait devoir arrêter d’en boire. Ça avait un effet soporifique sur elle ce genre de chose, surtout par temps de pluie, comme aujourd’hui.

- Et, si tu me racontais un peu votre première rencontre avec Ralf ?

Jo releva la tête et ne pu s’empêcher de froncer les sourcils à ce souvenir.

- C’était chez un antiquaire. Cet abruti de vendeur faisait semblant de ne pas le voir et faisait passer tout le monde avant lui. Lorsque je le lui ai fait remarquer, il m’a dit que ce n’était pas grave, ce n’était qu’un elfe et qu’il pouvait attendre. J’ai pris Ralf avec moi et on est parti. Jamais de la vie je ne remettrai les pieds dans sa boutique à cet idiot !


Rien que d’en parler, Jo sentait la colère l’envahir. Elle n’aimait pas ce type de comportement. Elle détestait la maltraitance infligée aux elfes et ce sentiment de supériorité que pouvaient ressentir certains sorciers à leur égard.

- Et comme il se retrouvait sans rien et qu’il avait l’air tout affolé, je lui ai proposé de l’aider dans ses recherches de tableaux...


Jo venait de finir sa tasse, elle la fit tourner entre ses doigts quelques instant avant de reprendre.

- Il est vraiment adorable, on a pas mal discuté tous les deux pendant nos après midi de recherches. Il t'aime beaucoup et il voulait vraiment que tout soit parfait pour le retour de son maître.

Elle jeta un rapide coup d’œil autour d'eux avant de se pencher vers Peter et continuer à messe basse.

- Et si ça t’intéresse il a un faible pour les fruits rouges. A chaque fois qu'on prenait une glace il choisissait le parfum fruits des bois.

Ce n'était pas vraiment un secret, mais elle savait que Ralf était relativement discret et parlait très peu de lui. A moins qu'il ait une attitude différente avec son maître... Jo se recala dans les coussins du canapé sur lequel ils se trouvaient et en pris un dans ses bras comme s'il s'agissait d'une peluche. Ce n'était pas de sa faute si le tissus était si doux.

- Et toi? Qu'est ce que tu as fait pendant tout ce temps? Ralf m'a dit que tu étais parti en voyage. Tu avais un but précis?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] Manoir McKinnon

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 4

 [Habitation] Manoir McKinnon

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.