AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 5 sur 5
[Habitation secrète] Aurora Borealis
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Arty Wildsmith
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle

Re: [Habitation secrète] Aurora Borealis

Message par : Arty Wildsmith, Lun 07 Mai 2018, 23:22


Il essayait d’avoir de la ressource, le borgne, ce n’était pas plus mal, ne pas s’appitoyer sur son sort, pourquoi pas, effectivement. Arty hoche la tête. Tirer profit. Ouais. Et tandis qu’ils marchent tout doucement, le jeune Auror réfléchit, si lui il lui manquait un tel élément important, comment ferait-il. Tu peux t’faire passer pour une victime. Oui voilà, attirer la pitié des autres, faire semblant qu’t’es nul. C’est bien ça. Il savait faire lui, se faire passer pour un parfait idiot, abaisser la garde et les défenses de son adversaire qui croit combattre un enfant pas doué. Toujours rien aux alentours, c’était plutôt tranquille, c’est que les méchants Masqués sortaient plutôt la nuit, là, au pire, ils tomberaient sur des trafiquants de rapeltouts, pas très intéressant.
C’est là que la question de l’écolier l’interpelle. Les duels. Sa moue d’adolescent réfléchit, tente de se rappeler pour finalement hocher la tête de façon négative. J’ai jamais fait de duels. Enfin. Sa langue s’enroule, marque une pause. J’ai déjà été face à des Mangemorts, mais j’ai perdu, une fois j’ai même pas eu le temps de sortir ma baguette magique. C’est vrai qu’il avait la classe comme Auror, faut le dire. A se demander comment il faisait exactement pour rester en vie.

Son charme. Évidemment. Même les Ténébreux devaient être pris d’affection pour lui. A cette idée, il sourit avant de se tourner légèrement vers son protégé de la journée. Et toi ? T’as déjà vu un vrai méchant ? Comment t’as perdu ton œil ? Il aimait bien les histoires des gens quand elles étaient intéressantes, et quelqu’un qui perdait son œil, c’était forcément une aventure extraordinaire, enfin, il espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Time Alyster
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Aurora Borealis

Message par : Time Alyster, Jeu 07 Juin 2018, 09:52


Désolé du retard <3


Trigger Warning: Bagarrrr


l'Auror lui proposait de jouer les victimes ? C'était hors de question, Time en était une depuis suffisamment longtemps pour jouer à ça, maintenant, il avait laissé ses problèmes derrière lui, et il n'allait pas en créer....
L'Auror n'était pas stressé par ailleurs, ni par une quelconque possible attaque, ni par la possibilité de blesser le jeune.... Time préféra ne pas se confronter et laisser couler, après tout, c n'était que des remarques non réfléchis....

Alors ils sont réellement aussi fort que cela ? Time avait du mal y croire, mais il laissa Arty continuer plutôt que de l'interrompre ...
Était t'il obligé de tout raconter ? Dire qu'il s'est fait trahir et bizuter pendant 6 mois par son meilleur amis ?
Time arrangea plus ou moins l'histoire:

-Ce n'est la plus joyeuse des histoires à vrai dire..... En fait, j'étais dans une école moldu, en CM2...Je m'y étais étais fait un amis; du type amis qu'on se fait rarement, mais, on s'est disputé pour une bête histoire de crayon de couleurs.... Il m'accusait de l'avoir volé, bref.
Ensuite, c'est monté crescendo, deux clan dans la classe se sont créé, puis on a fini par se battre, il m'a prit un œil, je lui ais ouvert le front....


Bon, les clans et crayons de couleurs de couleurs, c’était du pipeau, mais c'était toujours mieux que "Il m'a harcelé du jour au lendemain pour aucunes raisons"  
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation secrète] Aurora Borealis

Message par : Shela Diggle, Mer 10 Oct 2018, 13:32



Evénement Auror aux préfets : initiation à la Médicomagie


L'utilité d'un logement secret ? En dévoiler l'adresse, bien évidemment. L'on a visité l'endroit pour la première fois en y venant ce matin là, et s'être fait la honteuse réflexion que l'on pourrait demander à Artemis d'y vivre, au moins quelques temps, quelques jours, de quoi pouvoir trouver un chez-soi personnel - le ton, même en ligne de pensée, est pitoyable. On en est là : à devoir mendier un lieu pour sommeiller, celui que l'on n'a désormais plus - on ne doit abuser de l'hospitalité de personne, et surtout pas de celle d'une quelqu'un que l'on affectionne plus que l'on n'oserait le dire. C'est pourquoi l'on est parti, un peu en coup de vent, par une politesse qui devenait excessivement faussée par le temps qui s'allongeait.

Insigne d'Auror qui n'est pas de mise afin de ne pas trop attirer l'attention en dehors des concernés : les quelques élèves conviés ayant reçu une adresse claire, point besoin de présenter à outrance l'appartenance de cette maison. Debout devant le perron, l'on quête du regard quelques visages peut être familiers, et soudain une image s'impose : Jade n'étais-elle pas préfète ? Jade Wilder, à qui l'on a juré monts et merveilles, tout du moins retrouvailles, à qui l'on n'a daigné envoyer jusqu'à la plus maigre nouvelle pendant deux longues années, Jade Wilder qui d'ailleurs n'a pas répondu à ma lettre tentative. Jade Wilder qui a bien raison de ne pas y avoir réagi. Soudain un peu plus vivement nerveuse, les sourcils s'agitent, l'attente qui fût neutre devint un brin pesante. Mais enfin cela ne saurait se dévoiler, pas vrai, il suffira de respecter sa volonté, n'allonger aucun mot de trop, être professionnelle.

Artemis et Arty sont déjà à l'intérieur, prêts à recevoir. Les pensées n'ont été qu'un peu agitées, aussi elles retournent à l'idée du lit libre qui pourrait servir d'appoint, dans ce lieu plus qu'agréable qu'est la grange retapée.
Revenir en haut Aller en bas
Arty Wildsmith
avatar
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation secrète] Aurora Borealis

Message par : Arty Wildsmith, Mer 10 Oct 2018, 18:15


LA Artemis

Évidemment qu’il avait fait un effort incroyable pour que le comptoir reflète la joyeuseté de la nourriture et des friandises. Comme lors du premier événement de ce genre, le gamin avait élu siège à lui et pour toujours un des tabourets qui accompagnait calmement le comptoir de la cuisine. Il observe si tout est bien en place car le reste de l’organisation de l’activité ne le concernait pas tellement. La médicomagie, il n’y connaissait rien, si ce n’était que les souvenirs terrifiants qui lui revenaient sous une nuque coupable de ce soir où Mary s’était fait poignarder. La plupart du temps il se contentait d’envoyer ses adversaires - pour ne pas dire victimes - à Ste Mangouste, comme pouvait en témoigner Loredana. Mais il n’est pas idiot, il admet aisément l’importance du savoir de sauver un copain dont la survie est en danger car un mauvais sort l’a touché. Ne plus avoir à penser à son incompétence et à sa peur de mal faire face aux minutes angoissantes qui inspirent la vie d’un collègue blessé. Oui, cette formation lui servirait, nul doute.

Alors ses pattes frappent les pieds du tabouret d’impatience, font remuer doucement le brillant insigne accroché sur la blouse blanche qu’il portait. Et oui, s’il avait demandé aux jeunes padawans d’en ramener une, il n’allait pas lui, laisser passer une occasion de se déguiser, vous pensez bien. Enfin, en réalité cette blouse avait dû être blanche, avant ce matin, cette nuit. Temps qu’il a passé à s’appliquer pour y dessiner toutes sortes de jolies choses enfantines qui donnaient cette allure adorable d’un pédiatre. Ici & là vous distinguez une maison, des jolies fleurs, un soleil, des nuages, un arbre, un écureuil, un lapin, un dinosaure, une fontaine, un coeur, un avion, par exemple. Et il resplendissait, of course, éclairé par les larges fenêtres de la demeure secrète. Ses doigts tapotent le comptoir chargé de mets colorés, sans surprise, il s’impatiente déjà. A la manière d’Odette qui chauffe derrière son oreille, avide d’apprendre de nouvelles formules pour fièrement se pavaner - quelle arrogante. Un geste de la main dans les boucles coiffées-décoiffées pour les réveiller, qu’elles soient prêtes à accueillir les jeunes étudiants qui ne devraient pas tarder à débarquer. Puis soudainement, le museau intéressé tourné vers le chef : tu penses que j’ferais un bon médecin ?
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation secrète] Aurora Borealis

Message par : Ulysse Daiklan, Sam 13 Oct 2018, 10:59


Plusieurs émotions m’avaient traversées à la suite les unes des autres lorsque j’avais reçu cette lettre. Surprise, pourquoi le Ministère m’envoyait une lettre ? Colère, ils n’avaient rien de mieux à foutre ? Peur, et s’ils savaient, après tous ces mois passés ? Incrédulité, Arty, Auror. Vraiment ? C’était aussi probable que de voir Kathee avoir soudain une reprise de conscience et une éthique correcte.

Autant dire, très peu probable.

M’enfin ! J’avais fini par faire ce que je fais toujours de toute façon : demander son avis à ma sous-Directrice et ancienne collègue. Et elle avait jugé que ce serait intéressant que j’y aille alors que voulez-vous ? Eh bien je m’y rends par un souci de facilité scénaristique dont je suis l’unique victime.  Ce qui est marrant c’est que même dans une lettre on voit qu’Arty reste le même. Je veux dire… Quel sorcier demanderais une blouse pour ne pas se salir ? Le sort de Récurvite n’a pas été inventé pour rien quand même. Je suppose que nos médecins les portent dans un hôpital uniquement par soucis de reconnaissance. Mais en soit là, y’a pas trop besoin. J’étais simplement venu en pantalon noire, tee-shirt noir, chemise en jean ouverte. Au moins si je me tache ça ne se verra pas.

Tiens d’ailleurs, je ne savais pas que des Aurors habitaient par ici. C’est étrange après tout mais bon. Pas le temps d’y penser, je sens mes muscles se contracter d’eux-même au fur et à mesure que je m’approche de l’endroit.

- Et pour couronner le tout il fait froid. P*tin..


Je levais les yeux au ciel. Si même Zeus m’abandonne j’suis fichu. Je soupire une fois arrivé devant. Bon faut se détendre. Mais impossible pour moi d’être le seul à arriver devant eux comme ça, je préfère attendre un peu dehors. Une clope, allumée rapidement, en attendant que d’autres arrivent. Est-ce impolis d’arriver sans se manifester ? Peut-être. D’un côté, s’ils ne m’ont pas vu, ils ne saurons pas que je suis impolis.

Fin du questionnement, inspirer la fumée au fond de ses poumons, souffler. Du calme, ça va bien se passer.


Vous avez mon L.A pour qu’Ulysse vous salue, et qu’il rentre si vous lui demandez.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marjorie Lunas
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Aurora Borealis

Message par : Marjorie Lunas, Hier à 00:04


Bon. Bah quand faut y aller… Je sais pas transplaner, faudra tout faire à pied. Quitter l'enceinte du château d'abord pour ensuite atteindre le village de Pré-au-Lard. C'est pas les Trois Balais qui m'attendent aujourd'hui, j'avais prévenu ma patronne que pour aujourd'hui je pourrais pas assurer le service. C'est vers une autre demeure que je me dirige, demeure que je ne connais absolument pas. Enfin si peut-être, pour y être passer devant des centaines de fois sans savoir ce qui se cachait derrière ces murs. Mais j'allais bientôt le savoir.

J'avais reçu un hibou de la part du Ministère. Je reconnaissais tout de suite le papier, auquel j'étais maintenant habituée depuis quelques années. Parchemin gratifié du logo si sérieux, signé d'un nom qui l'était beaucoup moins. Arty. Je l'aimais bien à l'époque. C'était le rigolo de la classe, toujours une connerie pour faire marrer. Et puis y avait eu le tournoi du Heurtoir, et une insulte que j'avais du mal à digérer. D'ailleurs je m'étais pas gênée pour lui faire remarquer dans ma réponse à son courrier. Parce que ouais, j'avais même pris le temps de lui répondre que je serais bien présente. Mais sans la blouse. Parce que c'est bon, je m'étais déjà assez ridiculisé avec mon oreiller.

J'arrive enfin devant le bâtiment. Maison de monsieur et madame tout le monde. Décidément, non, jamais je n'aurais porté mon attention dessus. Et puis je m'attends à y retrouver toute la brochette de préfet. Mais non. Il n'y a qu'Ulysse, fumant une cigarette à l'entrée. Peut-être que les autres sont déjà rentré ? Haussement d'épaule. Je verrais bien. J'inspire. C'est parti. Je m'approche de quelques pas, fait face au rouge que j'avais si peu croisé ces derniers temps.

- Salut !


Hochement de tête du jeune homme, tirant toujours quelques tafs sur sa clope. Et j'attend avec lui, parce que je sais pas ce que je dois faire. C'est une maison d'Auror après tout, y a peut-être des pièges partout.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Deliers
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Aurora Borealis

Message par : Matt Deliers, Hier à 17:33


Ses yeux relurent une énième fois le document officiel. Quoi qu'on en dise, l'automne déjà bien installé ne durera pas. L'hiver arrive, et avec lui les prémices de jours de plus en plus froids. Matt, d'une moue dépitée avait changé ce matin son dress-code habituel; son quotidien short noir remplacé par un pantalon cargo de la même couleur. Une chemise blanche à peine visible sous la fameuse blouse blanche, le tout surplombé de sa cravate et de son bonnet Gryffondor. Le badge préfectorale épinglé sur la tenue d'infirmier. L'écharpe des Rouge et Or enroulé autour du cou.

Marchant de son allure nonchalante, il le savait. Sa tenue attisait la curiosité de certains badauds croisés dans l'artère principale du village. «Quoi, t'as jamais vu un docteur ? Espèce de chiure de manticore...» L'insulte changeait intérieurement à chaque nouveau regard croisé, toujours avec cette même envie de fracasser ces jolis petits minois interrogateurs à coup de batte de Baseball. Fournir des blessés fragiles, pour cette journée initiation à la Médicomagie, afin de mieux leur porter assistance ensuite paraissait être pour le Deliers un deal... acceptable.

La dénommée maison Aurora Borealis, appartenant à la brigade des Aurors devait se trouver non loin de sa position. Après tout Pré-au-Lard n'était point si grand, il aurait vite fait de trouver un rassemblement de docteurs. Le papier du si réputé Arty Wildsmith roulé soigneusement dans une poche interne il reconnut au loin deux têtes Poudlardiennes dans une tenue... classique. «Shit. Dites pas que j'vais être le seul tocärd à être venu en blouse ?» A mesure qu'il avançait, le préfet en devenir reconnut son aîné Ulysse. Dans sa main, sa bouche et ses poumons, une clope. «Eurk.» A ses côtés, Marjorie Lunas. «Oh noo, double shit.» La Poufsouffle avait eu à faire au quatrième étage avec lui il y a quelques années. Commanditaire d'un foutoir sans nom, nul doute qu'elle devait s'en souvenir. Sans vraiment avoir eu l'occasion de se recroiser, dans d'autres circonstances, depuis ce jour-là.

Bah si. Pour l'heure le Deliers était le seul tocärd à être venu en blouse blanche. S'arrêtant au niveau de ses deux collègues, il leur adressa un signe de tête amical. Bonjour vous deux. Les mains dans les poches, il attendit avec eux devant l'entrée du reste de leur journée.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: [Habitation secrète] Aurora Borealis

Message par : Artemis Lhow, Hier à 19:59



Percevoir quelques nuances de gris dans le ciel régulièrement pluvieux de Shela.. ne pas faire de réflexion et l'observer quitter rapidement les lieux pour aller accueillir les jeunes préfets qui devraient être en route à présent. Étrangement, le jeune Wildsmith est bien silencieux pour une fois, pas de fanfaronnade ni de danse endiablée en attendant les élèves de l'école. Puis vient la question que l'on attendait pas, l'évocation d'une carrière de médecin.

Un sourcil se lève, suivit d'un autre lorsque je remarque le sérieux sur le visage de l'apprenti. Un bon médecin je ne sais pas, mais je ne doute pas que tu feras un excellent Auror. Placer les mains dans les poches du pantalon et se diriger doucement vers la fenêtre. Trois préfets se trouvent là à attendre devant Shela. Des mots s'échangent, ils devraient arriver dans la salle d'une seconde à l'autre. J'espère que notre médecin formateur n'aura pas de retard...

Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Aurora Borealis

Message par : Jade Wilder, Hier à 23:45


Évoluer, étrangement, au milieu des passants. Il n'y avait pas grand monde, peu étaient motivés à glisser leurs frimousses à l'extérieur pour être mordus par le froid d'un automne si peu chaleureux. Ou peut-être était-ce Jade elle-même qui avait perdu toute sa lumière, qui sait. La question pouvait se poser sans aucun doute. Dans ces conditions, imaginez bien que sortir n'était pas dans ses projets. Nul endroit ne semblait plus attirant qu'une pièce fermée, seule avec un livre pour se changer les idées et ne pas laisser le sommeil prendre le pas, avant de s'incliner devant les cauchemars. Difficile de dire pourquoi elle était venue, finalement. Rien ne réunissait quelconque critère qui irait dans ce sens. Une lettre des aurors, qu'elle n'appréciait ni ne détestait particulièrement. D'Arty, qu'elle aurait pu étrangler sans regret il y a encore si peu de temps. Et puis surtout, surtout, la simple idée de se mêler aux autres, d'y faire quelconque discussion ou rencontre. Parler, quelle idée. Pour dire quoi ?

Et redouter par dessus tout la fameuse question "Ça va ?" quand on n'a rien de positif à répondre.


Pourtant, l'Italienne avait finit par s'animer et prendre la direction de Pré-au-lard. Pour rien. Aucune raison. Sûre ? Non. Il y avait deux personnes qui valaient vraiment le coup. Et pourtant, avec les deux, Jade était paumée. Confusion des sentiments, colère, déception et affection se mêlent et s'entremêlent pour ne laisser qu'un mix douteux, dont il n'était pas facile de trouver quelconque sens. Là encore, sa "raison" était instable, ce qu'elle détestait profondément. Ne pas être sûre, ne pas savoir ce que l'inconnu lui réservait, ça la hantait. Et si ça se passait mal ? Si elle avait plutôt intérêt à faire demi-tour et retourner au chaud ? La fuite lui semblait tant amie, accueillante, elle. Seul son corps semblait vouloir faire autrement, poussant ses pieds, l'un après l'autre, à travers les allées. Sa tête, elle, était déjà partie bien loin de ces contrées qui promettaient un moment peu agréable. Supporter ses états d'âme et O'Toole en plus, c'était un défi de taille. Pire encore si elle devait utiliser la magie. Se ridiculiser en beauté devant ses collègues et les Aurors ? Mais oui, allons-y les amis !

Découragée par ses propres pensées, la blondinette laissa un soupir s'échapper de ses lèvres et former un petit nuage bien vite évaporé dans les airs. Fuir avait beau être tentant, ce n'était pas une solution qui lui plaisait. Ça ne faisait que repousser l'échéance. Et puis, si elle était la seule préfète à ne pas pointer son nez dans cette fameuse maison soi-disant cachée, elle n'aurait plus qu'à rendre son badge, au moins personne ne serait surprit.

Soudain, s'arrêter. Ses pieds avaient à nouveau agit seuls, comme par automatisme, tout près des lieux. Et pour cause, il y avait du monde par là-bas. Pas n'importe qui. Ulysse, Marjorie, Matt. Et puis Shela, semblant tout droit venue de la maison, ou plutôt d'un songe ancien. Elle avait changé. Beaucoup, ou pas tant que ça. Il y avait toujours ce "truc" impossible à expliquer, comme une aura qui venait l'entourer. Elle n'en avait jamais eu conscience. Les autres non plus. Tous aveugles. Parfois, la jeune préfète aurait aimé l'être également. Mais passer à côté de cette chance, c'était trop cruel, aussi. Rha, émotions opposées. A nouveau, l'envie de fuir les lieux reprit le dessus, sans qu'elle ne parvienne à bouger ne serait-ce qu'un doigt de pied. Désormais, impossible de reculer, on la verrait peut-être. A ce point, c'était vraiment trop impoli pour elle. Et au dessus de ses forces.

Il lui en fallut beaucoup pour faire un pas en avant, puis deux, puis trois. Rejoindre le petit groupe qui s'était formé, tout en gardant les mains dans les poches. Ah oui, l'autre idiot avait demandé une blouse blanche. Sauf qu'elle n'en avait pas et qu'elle ne comptait pas faire le moindre effort pour ce guignol. Elle n'avait pas besoin d'une tenue de médecin pour tout rater, rien besoin de changer, c'est ça qu'est bien.

- Salut...

Des mots qui n'étaient présents que pour l'usage, pour les apparences, parce-que ça fait bien de dire bonjour. Envie ? Oui, peut-être. Elle ne savait pas, en fait. Certaines réponses sont trop difficiles à formuler aussi. Coup d'oeil à Marjorie, pour laquelle son avis général n'était toujours pas forgé. A Matt, qu'elle connaissait le moins des trois. Et puis à Ulysse bien sûr, un fruit défendu aux lèvres, plus encore que n'importe quel baiser. Pour ne pas l'embêter, retenir que ce truc, c'était de la m*rde. Pas sa mère, après tout. Et puis enfin, vraiment regarder Shela. Sans savoir quoi dire, parce-que ça fait trop longtemps, parce-que ça fait trop silence, et parce-que les mots lui manquaient. Péniblement, un sourire. Elle ne pouvait lui en vouloir. Tristement. Tout de suite, l'envie de se tortiller sur place sous l'effet de la gêne se faisait sentir. Sauf qu'elle n'avait pas envie de faire ça. Non. Avancer vers la porte, visiblement première à tenter l'aventure. Murmure.

- J'ai froid.

A peine audible, juste assez. Sans vraiment hésiter cette fois, elle poussa la porte de la fameuse maison... et regretta aussitôt. Bien sûr que l'autre idiot serait là, elle le savait. Mais l'avoir sous les yeux rendait la chose plus... énervante. Et puis rapidement, elle se rappela de son plan d'attaque à savoir l'ignorer, tout simplement. Pivotant les talons, la blondinette préféra s'adresser au seul véritable Auror dans la pièce. Nah. Qui a dit qu'elle avait un caractère facile ?

- Bonjour...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation secrète] Aurora Borealis

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 5

 [Habitation secrète] Aurora Borealis

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.