AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 3 sur 10
Cours N°8 - Métamorphose le monde
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Artemis O'Toole
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle

Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Artemis O'Toole, Mer 16 Aoû 2017 - 13:27


C’est fou ça, pourquoi personne ne le prenait au sérieux. C’est vrai que ce n’était pas souvent, mais il pouvait avoir des élans de calme vous savez. Du coup, là il ne comprenait pas pourquoi Lina souriait, elle semblait rire et penser à une blague. Effectivement, elle n’avait pas tort, du tout même, mais c’était vexant, un petit peu. Comme s’il ne pouvait pas avoir d’amoureux. Il avait tellement une bouille de fripon que personne ne lui faisait confiance, c’est dur la vie quand même. Mais bientôt il la voit se décomposer devant son allusion aux parties génitales du renard. Elle ne s’attendait pas à ça, il réprima un fou rire. Évidemment, il avait lancé ça comme ça, il savait bien qu’elle n’avait pas été observé le renard d’aussi près. Il faisait beaucoup trop peur. Elle lui explique alors. Arty laisse échapper un Aaaah en balançant sa tête en arrière, effectivement, si le professeur avait dit « elle ». Il hocha ensuite la tête.
Elle fit alors une remarque sur la trouille qui l’avait emparé devant le renard. Non mais, c’est vrai que ça pouvait paraître inquiétant de ramener un animal sauvage dans une salle de classe. Pas très prudent même. Par conséquent il ne comprenait pas trop pourquoi il était le seul à être inquiet. Instinct de survie développé chez Arty, sûrement. D’un autre côté, ils étaient peut-être en sécurité. Eh oui, il se pouvait que ce renard eût peur du vide, voilà la raison pour laquelle il restait sur le bureau. Cet espace était un piège pour la bête.

Arty allait répondre alors à sa camarade jaune lorsqu’il vit une autre camarade s’asseoir de l’autre côté de Lina, Amy. Il la salua en retour d’un grand sourire et acquiesça. Oui il allait très bien, aujourd’hui était une très belle journée. Il fut alors question de l’énigme et non plus du renard, ni de l’amourette d’Arty. Tout de même, comment les gens pouvaient réfléchir à cette maudite devinette ? Le jeune Blaireau soupira. Il aurait voulu dire à Lina qu’il s’en fichait, que ça ne l’intéressait pas du tout. Mais il n’était pas là pour la rembarrer, bien au contraire. Il prit alors une grande inspiration en jetant un œil à la vitre devant lui. Devant lui justement.

- Tu sais, le fait que le renard ait mordu le prof ne prouve rien d’étrange, si ce n’est que c’est un renard cannibale. C’est tout. Et c’est davantage inquiétant.

Il réfléchit. Un peu tout de même, il essaya du moins. Il ne voyait aucun lien tangible entre le renard et l’énigme, et encore moins avec la vitre. Alors bon, essayons de faire une petite histoire. Un renard enfermé dans une vitre ? La peur la plus profonde du renard : une vitre ? Nen. Rien ne lui venait. Mais le prof n’avait pas choisi tous ces éléments par hasard, c’est qu’il y avait quelque chose en dessous de tout ça, anguille sous roche on pourrait même dire. Ça commençait à lui brûler le cerveau, parce que là, comme ça, spontanément il aurait répondu comme réponse à l’énigme : notre reflet. Mais dans un cours de métamorphose c’était bizarre, on n’allait pas apprendre à se maquiller. Donc, un grand doute envahit Arty puis finalement il lâcha tout. Non, c’était trop compliqué pour lui, il y avait des choses mille fois intéressantes à faire. Regarder derrière par exemple, regarder qui venait d’arriver, attendre Zaza. Guetter son pote du coin de l’œil, sait-on jamais.
Finalement, il se retourna vers Lina.

- Au fait, c’était pas une blague inh. Zaza est vraiment chanceux de m’avoir comme amoureux ! Tu peux même demander à Elhiya devant toi ! Elle sait, elle que c’est mon amoureux ! Il marqua une pause, essayer de se montrer comme un petit élève modèle, tout ce qu’il n’était pas en réalité, quand bien même il tentait tant bien que mal d’avoir des résultats corrects. Comme ça, la réponse, j’aurais dit, j’sais pas notre reflet, notre double, notre moi intérieur, non mieux ! La projection astrale ! Tu sais comme la sorcière dans Charmed, celle qui peut se dédoubler, j’sais plus laquelle.

Bon alors, évidemment, là il partait trop loin, parler de cette vieille série moldue avec trois sorcières, Lina n’allait pas comprendre. Mais lui oui, alors bon, le reste ne comptait pas. Puis bon, sa réputation n’était plus à ça près, il pouvait très bien assumer d’avoir adoré regarder cette série qui présente une perfection audiovisuelle parfaite. Voilà, c’est dit. En plus ça le faisait rire, cette référence obscure. Il revint sur cette énigme. Sauf que techniquement on est pas censé voir vraiment la projection astrale de quelqu’un d’autre, si ce n’est la nôtre. Alors ça ne marchait pas, ou pas vraiment. Mais c’était ce qu’il avait de mieux à proposer. Finalement il tenta de croiser ses bras sur sa table et attendre. Il se demandait si en métamorphose on pouvait apprendre à créer sa propre projection astrale. Arty trouvait cette idée excellente, à quoi pouvait bien ressembler son soi astral ? C’était une vraie question intéressante, le genre de question qui lui faisait lever les yeux comme s’il essayait de regarder à travers les neurones qui s’allumaient dans son cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Evan, Mer 16 Aoû 2017 - 16:19







HRP : Jade, tu es officiellement devant toute à droite. Ca fera 50G pour l'info merci Smile

~

Mon regard alternait entre tous mes élèves. Je voyais Lina en pleine discussion avec Artemis, tandis que Jace avait l'air de draguer tout ce qui bougeait de son côté, enchaînant les blondinettes à tel point que je me demandais avec laquelle il fricotait réellement.

Amy arriva ensuite, et je saluais la demoiselle chaleureusement, avant de voir son regard totalement subjugué en direction de mon bureau, et du renard qui se trouvait dessus. Elle resta là un instant avant de s'apercevoir qu'elle était tel un épouvantail au milieu d'un champ, et décida alors à aller prendre place en s'adressant à deux de ses camarades, qui transforma alors leur discussion en conversation à trois personnes.

Riri fut le suivant à arriver, le visage égratigné qui ne manqua pas de m'alerter. Allez savoir ce qu'il avait bien pu faire. Je réponds à son signe de tête par un du même style. Il partit prendre place en fond de classe, et rien que pour sa présence, je savais que j'avais fait le bon choix en espaçant les tables pour la suite. Il avait pas l'air dans son assiette. Tant qu'il restait sage pour la suite, ça m'allait.

Je voyais certains de mes élèves qui prenaient des notes, ou, du moins, qui essayaient de trouver la réponse à mon énigme. J'imaginais déjà leur tête quand ils entendraient ma la réponse qui risquait d'en décevoir beaucoup. Mais ça m'était égal, ils avaient qu'à réfléchir aussi, ça changerait ! (all ♥)

Anna arriva ensuite, allant s'installer elle aussi au dernier rang. Quand elle me salua d'un signe de tête, j'en faisais un aussi en sa direction. Je n'avais pas vraiment eu l'occasion de converser avec elle depuis que je lui avais lancé plusieurs Doloris dans la forêt interdite et qu'elle avait fini dans un sale état. Elle vînt finalement jusqu'au bureau, visiblement intriguée elle aussi par le renard et m'appela par mon nom, ce que peu de personnes faisaient.

- Bonjour Anna. En effet, c'est "elle", c'est une renarde. Je te déconseille d'essayer de la caresser, elle peut se montrer mordante. Et elle s'appelle "Belle", terminais-je en affichant un sourire amusé qu'elle ne pourrait pas comprendre. Même si tout autre synonyme de Beauté aurait pu la désigner, c'était une référence au petit nom que je lui donnais qu'elle seule serait en mesure de comprendre, comme pour me faire pardonner aussi de ma pique plus tôt.

Jade fut la dernière arrivante (si on excepte Zaza) et alla s'installer à la dernière place libre au premier rang, tout à droite donc. Je lui envoyais un "Bonjour Jade" souriant, quand elle eut pris place, en guise de réponse au sien plus tôt. La Poufsouffle avait eut le loisir de rencontrer mes loups un jour en dehors des cours, aussi, quand son regard se posa sur le renard, j'imaginais bien les pensées qui pouvaient la traverser. Pour autant, elle n'aurait pas le droit de développer une proximité avec l'animal. C'était propriété privée, personne ne touche, ou tu perds au mieux la main, voir la vie suivant mon humeur. Elle finit par poser son regard sur mon énigme.

Il ne restait plus qu'Azaël le retardataire légendaire. J'espérais qu'il s'était pas foutu un mine la veille au soir dans un couloir et avait passé sa soirée à changer la place des tableaux pour les emmerd*r... Bientôt, je leur donnerais la réponse à mon énigme. Bientôt, le cours commencerait réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Amy Jackson, Mer 16 Aoû 2017 - 21:09


Alors qu'Amy admirait le renard, Lina lui rendit sa salutation et son sourire, vite suivi par Artémis. Tiens elle avait l'air étonné de la voir ici ! Il faut dire que la dernière fois qu'elles s'étaient croisées le cadre et la situation étaient tout à fait différents mais après tout Amy allait en cours comme tous les autres élèves. Lina avait d'ailleurs une hypothèse différente quant à la réponse de l'énigme. Le temps ? Moui pourquoi pas la jeune fille n'était convaincue par aucune de leur réponse et sa camarade se tourna vers Artémis pour avoir on avis.

Du coin de l’œil elle vit Jade arriver dans la classe et s'asseoir tout devant et lui adressa un signe de la main. Artémis et Lina avaient de leur côté reprit une conversation, surement commencée avant son arrivée et Amy écoutait distraitement toujours concentrée sur le renard qui d'après ce qu'elle avait entendu était une femelle du nom de Belle. Une phrase prononcée par son préfet attira son attention et la fit se détourner de l'animal pour se concentrer sur ses camarades.

Comme ça, la réponse, j’aurais dit, j’sais pas notre reflet, notre double, notre moi intérieur, non mieux ! La projection astrale ! Tu sais comme la sorcière dans Charmed, celle qui peut se dédoubler, j’sais plus laquelle.

Ouh là cette référence était super vieille (c'est la mode en ce moment apparemment) et pourtant elle fit écho dans le cerveau de la jeune fille. Charmed, elle connaissait cette série télé ! Elle avait trouvé l'intégrale dans le grenier de sa maison et l'avait regardé avec délectation, cachée dans sa chambre. Bon la qualité de l'image et du son laissait clairement à désirer mais elle avait adoré cette série et voyait tout à fait de quelle sorcière voulait parler Arty.

-Tu as peut-être raison Lina, je t'avoue que je suis un peu nulle en énigme j'ai dit ça au hasard. Et je crois me souvenir que c'est Prue qui a un pouvoir de projection astrale non ? Bon par contre je ne pense pas que ça fonctionne pour l'énigme mais on ne sait jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Azaël Peverell, Ven 18 Aoû 2017 - 12:38


Autorisation du pire prof du monde pour arriver en retard Ange
L'excuse est pourrie, mais j'm'en fous Razz


Etre en retard, ça ne te dérange pas forcément. Faut dire que la plupart du temps, tu n'arrives pas en retard, tu te contentes de ne pas arriver du tout. Mais voilà, paraît que t'as pris de bonnes résolutions, et que t'as envie de réussir tes examens pour te barrer de cette école de malheur. Mais voilà, t'as aussi eu la bonne idée de ramener une partie de ta ménagerie dans ton dortoir, histoire de les changer un peu de la Crèche Fleurie des Mômes dus-Per. Mais ton demiguise a encore pris peur. Et il a disparu. Sauf que vu à quel point il flippe dès qu'il rencontre d'autres gens que toi, bah tu l'as cherché dans tout le château. Et en voyant l'heure tourner, t'as commencé à comprendre que tu serais sans doute en retard pour le cours de Lival. Et t'as pas trop envie de t'attirer ses foudres pour si peu alors même que ça commence à mieux se passer entre vous.

Heureusement (ou pas), t'as croisé Arty dans les couloirs. Et en tant que bon copain, il a accepté de prévenir le prof que tu serais un peu en retard. Alors t'as pu continuer tes recherches. Et une fois Uriel trouvé et ramené au dortoir, t'as directement pris ton sac pour aller dans la salle de méta. Evidemment, tout le monde est déjà là. Y'a même un renard sur le bureau. Faut pas chercher à comprendre. Tu lâches en regardant plus ou moins Lival dans les yeux :

- Bonjour M'sieur, désolé pour l'retard. J'ai eu... euh... Un imprévu.

T'as un peu la flemme d'expliquer devant tout le monde que ton demiguise est le pire peureux de tous les temps et que tu passes ton temps à lui courir après depuis que tu l'as amené au château. A ce rythme là, tu vas finir par le renvoyer à la Crèche vite fait, au moins, il est habitué à la présence de Leo et du perché. Tes yeux se posent sur la seule place libre restante. A côté d'Arty en fait, même si les tables sont séparées. Et y'a même une superbe pancarte, qui t'es sans aucun doute destinée. Tu lèves les yeux au ciel, totalement dépité par la façon qu'a ton camarade de te réserver une place. Il pourrait faire comme tout le monde et dire aux autres de poser leurs fesses ailleurs plutôt que de te déclarer son amour avec des arc en ciel... Tu te diriges tout de même vers ta place en lançant un regard noir à Arty au passage. Tu lui lâches dans un souffle :

- Rappelle moi de ne plus jamais te demander quoi que ce soit...

Tu t'assois en lâchant ton sac à tes pieds, et balance l'affiche sur ton blaireau de pote. Et tu vois enfin l'énigme au tableau. Faut vraiment qu'il arrête avec ça, Lival. Parce que les énigmes, ça prend la tête. Surtout quand on trouve jamais les réponses. Plusieurs possibilités te viennent à l'esprit, du genre la vie, ou son reflet. Mais tu te fais pas trop d'illusion. Il va encore sortir un truc bidon, et le pire, c'est qu'il sera fier de lui. Nouveau soupir. Tu sors tes affaires avant de poser ta tête sur ta main. T'as même pas envie de parler à Arty, il détruit absolument toute ton image de mec trop dark avec ses conneries, ça en devient gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Evan, Mar 22 Aoû 2017 - 13:41







Spoiler:
 

LA d'Anna

Azaël se faisant attendre comme des crêpes en train de chauffer, à l'exception près que les crêpes au moins étaient savoureuses, j'attendais patiemment qu'il n'arrive. Après avoir satisfait Anna de ma réponse, je vis l'élève qui retourna sagement à sa place, tout au fond près de Riri.

Le trio de Poufsouffle continuait leur conversation de leur côté, quand arriva enfin mon chez ami Serpentard. Il s'excuse de son retard, c'était la moindre des choses. Je lâche un "Bonjour à toi Azaël" pendant que je l'observe prendre place, admirant avec passion le merveilleux dessin qui avait gardé fièrement sa place.

Il était maintenant temps de passer à la suite du cours, Elly devant probablement elle aussi s'impatienter de recouvrir sa forme humaine. Prenant ma baguette en main je m'avançais devant mon bureau pour me mettre face aux deux rangées du milieu, deux Serdaigle devant moi.

- Bien, maintenant que tout le monde est enfin arrivé, il est temps de débuter ce cours de Métamorphose. Aussi, merci d'être un minimum attentif et d'éviter l'excès de bavardage si vous ne voulez pas faire perdre quelques points à votre maison ! L'énigme d'abord, repris-je après quelques secondes. Même si la réponse n'est pas évidente avec tous les points cités, elle faisait directement référence à que vous allez voir bientôt. La réponse étant "La Métamorphose".

Je me taisais un instant, histoire d'observer les mines de mes élèves qui sauraient apprécier cette réflexion pas forcément évidente de bon matin.

- La Métamorphose est en chacun de nous. Elle est aussi une partie de notre passé comme de notre avenir. On l'observe partout, et précisément devant vous, comme le suggérait la fin de l'énigme. En effet, ce cours traitera de deux sujets différents. Une partie pratique où vous allez vous amuser à divers sortilèges, d'où la vitre devant vous. Une autre plus théorique, parlant de sorts un peu plus complexes, tournant autour de la métamorphose animale !

Je retournais près de mon bureau, et murmurais quelques mots à l'oreille d'Elly que mes élèves ne pouvaient pas entendre. "Ne bouge surtout pas, il faut que tu sois immobile.". Puis je m'écartais, légèrement, pendant qu'elle, prenait place au centre du bureau et ne bougeait ensuite plus. Je repris pour mes élèves.

- L'animagie est un don particulier qui permet à celui l'ayant de se transformer en son animal totem, son "moi intérieur" si je puis dire ainsi. Il n'est pas aisé de déterminer d'un simple coup d'œil si l'animal qui se trouve devant vous en est un vrai, où s'il s'agit là d'un animagus. Cependant, il existe un sortilège pour forcer un animagus à reprendre sa forme normale ! Vous n'aurez pas l'occasion de l'exercer vous-même, mais je vais vous donner sa formule en vous le montrant. Pour cela, il est indispensable que l'animagus en question soit immobile, si bien qu'à moins qu'il le fasse de lui-même comme ça sera le cas ici, il vous faudra l'immobiliser au préalable pour pouvoir utiliser le sort.

Je faisais une nouvelle pause, faisant s'effacer d'un coup de baguette les lettres au tableau, avant de faire apparaître la formule "Humanum Iterum". Puis je pointais ma baguette sur la renarde, et lançais la formule de vive voix.

- Humanum Iterum !

Le sortilège toucha de plein fouet ma belle, qui, rapidement, se transforma de la renarde qu'elle était sous sa forme animale, en l'employée du Ministère de par sa fonction avec ses vêtements tout de noir colorés. Elle se retrouva debout sur mon bureau face aux élèves qui devaient certainement être pour la plupart étonnés.

- Et voilà ! Ma renarde était en fait une animagus, en la personne d'Elly, qui travaille au quartier des Aurors et qui a très gentiment accepté de se joindre à moi pour cette petite démonstration de ce sortilège ! Maintenant, si vous avez des questions, sur l'animagie, ou sur le sortilège, c'est le moment de les poser, après quoi nous passerons à quelques exercices pour vous, histoire de voir ce que vous valez vous aussi !

J'envoyais un bref regard en direction de la splendeur qui faisait de ma vie un soleil chaque jour qui passait, cherchant à croiser son regard comme pour m'assurer que mon sort n'avait pas été douloureux pour elle. Car sa sécurité et son bien être était ma priorité. Avant de reporter mon regard sur mes élèves et leurs éventuelles questions avant de poursuivre.

HRP : Hop, vous avez 5 jours, soit jusqu'à dimanche prochain, pour poser vos éventuelles questions sur l'animagie ou le sortilège, pour réagir via ma superbe énigme Ange ou autre ! Smile


Dernière édition par Evan le Mer 23 Aoû 2017 - 1:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Modération GPoufsouffle
Modération G
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Elly Wildsmith, Mar 22 Aoû 2017 - 13:41


Les élèves se suivent, entrent et s’installent dans la salle de classe. C’est un ballet qui dura quelque instants, certains élèves ne voyant pas l’animagus, d’autre y apportant une attention particulière, avant d’aller s’assoir à leurs places. Les réactions et comportements étaient variés mais aucun ne semblaient hostiles à la présence de l’animagus et cela en quelque sorte plaisir à l’auror. Ils étaient sans doute intrigués par cette présence peu commune – quoique le professeur possédait deux loups et qu’il les amenait régulièrement à Poudlard.

Arriva le dernier de la classe, Azaël, retardataire au possible. Sa présence amena l’auror à se poser des questions. Leur dernière rencontre avait été particulièrement étrange, surtout pour elle, sans doute. Lui étant probablement un habitué de ce genre, elle non, en tout cas. La torture n’était pas encore dans ses cordes. Pas encore.

Quoiqu’il en soit, la sorcière fut sortie de sa rêverie et de ses contemplations lorsqu’Evan se mit à parler. Visiblement l’ensemble des élèves était arrivée et le cours allait commencer. Un laïus sur la métamorphose plus tard, le prof s’était approché de la renarde pour lui murmurer quelques indications. Ne pas bouger. Voilà qui n’était pas bien difficile.

Après un rapide tour sur elle-même, la renarde se remis en posture assise, attendant sagement que le couperet tombe. Couperet qu’elle savait inéluctable puisqu’elle n’était pas là pour jouer à la statue animalière – quoique ce rôle n’était pas déplaisant non plus. D’un rapide coup de baguette magique, le professeur effaça l’énigme du tableau avant de faire apparaître une formule, formule que ne pouvait pas voir le renard qui fixait les élèves de son regard perçant.

Elle ne tarda pas, néanmoins, à entendre le sortilège prononçait par son compagnon, sortilège qui aurait pour effet de lui faire reprendre sa forme humaine – contre sa volonté. Lorsque l’animagus est conscient et volontaire, le sortilège s’effectue de manière plus rapide et forcément moins douloureuse que lorsqu’il est imposé. Même s’il n’en demeure pas moins qu’il fallait plier sa volonté à celle de l’autre – quand bien même ce dernier était son propre compagnon.

Le sortilège la secoua de part en part, l’animal changeant peu à peu pour reprendre forme d’une bipède aux cheveux d’or. Ses muscles s’étirèrent  et ses os craquèrent sous l’effet du changement, pour laisser place à l’auror, cheveux retombant sur ses épaules, insigne impeccablement bien porté – comme toujours.

Un sourire sur son visage à destination des élèves, puis un regard pour le professeur. Elle salua rapidement la salle d’un « Bonjour à tous ». Tout en joignant la gestuelle à ses mots, avant de reprendre une posture plus « naturelle » pour la bipède qu’elle était. Attendant les éventuelles questions des élèves d’Evan.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Aria Morrison, Mar 22 Aoû 2017 - 15:18


Pendant que je réfléchissais à l’énigme, des élèves commençaient à rentrer et à s’installer. Je tournais la tête vers ma gauche pour constater que ma voisine n’était autre qu’Elhiya. Elle m’adressa un énorme sourire que je lui rendis et me fit un coucou de la main.  Dommage que les tables n’étaient pas côte à côte, ça m’aurait fait plaisir de l’avoir comme voisine. Une voix qui m’était familière me fit me retourner. Il s’agissait de celui qui faisait chavirer mon cœur. Il m’adressa un clin d’œil juste avant de s’installer à gauche de sa cousine. En le voyant, mon cœur s’était mis à battre fort et rapidement. Pour le coup, j’aurais préféré qu’il échange sa place avec Elhiya pour se mettre plus près de moi, mais bon… je n’allais pas demander à la Serpentard de bouger. A la rigueur, je pourrais changer de place et me mettre à gauche de Jace, au moins, je serais plus près de lui. Mais malheureusement, une rouge et or venait d’arriver et avait eu la même idée que moi. Dépitée, je posais de nouveau mes coudes sur la table et ma tête sur mes mains en soupirant. Tant pis. J’entendis de nouveau la voix de Jace qui s’adressait d’abord à Elhiya et ensuite à la Gryffondor de sa gauche en l’appelant « blondinette ». Ne comprenant vraiment pas pourquoi il l’appelait comme ça, ni pourquoi il parlait à cette dernière sans m’avoir adressée le moindre mot, je tournais la tête en sa direction croisant le regard de sa cousine, qui avait l’air tout aussi étonnée que moi. A priori, elle aussi ne comprenait pas puisqu’elle lui remarqua ce que je venais moi-même de constater. Intérieurement, je remerciais Elhiya.


Les élèves étant tous arrivés, notre professeur décide de commencer son cours. Je me redresse aussitôt et l’écoute lorsqu’il donne la réponse à son énigme. Quand il annonce qu’il s’agit de « la Métamorphose », j’ouvre grand mes yeux et tourne la tête vers le tableau pour lire l’énigme. Monsieur Lival reprend alors en donnant ses explications. Evidemment, comme à chaque fois, une fois qu’on a la réponse, ça parait logique. Il retourne ensuite vers son bureau et je le vois parler à l’oreille du renard. Ce dernier se positionne au milieu du bureau et le professeur s’écarte en continuant son cours. En entendant le mot « animagie », je percute immédiatement. J’avais lu dans plusieurs romans, des personnes qui avait la capacité de se transformer en animal, quand ils le voulaient. Mais tout cela restait fictif, je l’imaginais dans mes lectures. Evidemment, je savais que ça existait mais je n’ai encore jamais eu l’occasion de le voir en vrai. Est-ce que j’ai vu juste ? Le renard est-il vraiment un animagus ?

Monsieur Lival fait apparaître sur le tableau une formule « Humanum Iterum » que je reconnais immédiatement. Je souris, enthousiaste de savoir ce que je m’apprête de voir.  Une fois la formule prononcée par mon enseignant, une belle femme aux cheveux couleur or apparait quelques secondes plus tard à la place du renard. Je suis tout simplement émerveillée d’avoir pu assister à cette métamorphose. C’est encore mieux que ce que j’avais imaginé.

Notre professeur nous présente l’Animagus en nous annonçant qu’elle s’appelle Elly et qu’elle travaille dans le quartier des Aurors. Après nous avoir invités à poser toutes les questions, la femme nous salue et tous les deux attendent que quelqu’un se manifeste. Evidemment, des questions, j’en avais des tonnes, comme la plupart de mes camarades je pense. Y a-t-il un âge minimum ? Combien d’étapes faut-il pour en devenir un Animagus ? Est-ce douloureux ? Combien de temps est nécessaire ? … Il fallait que je me concentre… Une seule question Aria… Je respire un coup, lève la main et me lance :  

- J’ai lu que le processus pour être un Animagus était assez long et complexe. Il faut environ combien de temps pour réussir à en devenir un ?
Revenir en haut Aller en bas
Yue Tsukaï
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Yue Tsukaï, Mar 22 Aoû 2017 - 16:43


Les yeux clos, l'esprit en paix, la tête perdue dans la chaleur de ses bras, Yue appréciait ces quelques minutes de répit. Les nombreux déplacements des élèves autour d'elle finirent par la faire sortir de son état léthargique. Elle claqua sa langue pour marquer son mécontentement. Un peu moins d'agitation, c'était tout ce qu'elle demandait. Résignée, elle cligna plusieurs fois des yeux, éblouie par la lumière. S'habituant peu à peu à l'atmosphère de la classe, son regard se porta à sa droite. La gryffondor pu à peine reconnaître le fameux "Riri" qui avait été dans sa classe de cours d'Histoire de la Magie. Celui-ci semblait au bord de la syncope tant son corps était mal en point. Yue pensa à un mauvais remake de The Walking Dead, ce qui la fit légèrement sourire.

Des bruits de conversation venant du bureau du professeur attirèrent son attention. La rouge et or fit basculer sa tête et posa son menton sur ses avants bras, se détournant du jeune Serdaigle. Non loin du tableau, elle aperçut Anna qui était en grande conversation avec le récemment surnommé, Mister Freeze (Evan). Yue se promit mentalement de faire bonne impression sur celle qu'elle appelait secrètement "son crush". Elle ne l'avait que trop ignorée, il était temps de renverser la vapeur si elle ne voulait pas la perdre. La métisse était contente de voir quelques têtes connues parmi les élèves, malgré les apparences elle n'aimait pas être coupé du monde.

Yue ne savait pas quoi faire du laps de temps restant avant le début du cours. Elle pensa à essayer de déchiffrer l'énigme au tableau mais sa flemme légendaire la rattrapa bien trop vite. Le professeur n'allait, de toute façon, surement pas tarder à leur donner la réponse, le savoir est préférable à l'ignorance. Finalement, ses prunelles se posèrent presque naturellement sur le canidé précédemment entrevu. Son pelage roux aux reflets dorés laissait distinguer une silhouette souple et gracieuse. Un très beau spécimen en soi. Elle avait toujours préférée la compagnie des animaux à celle des hommes, ceux-ci paraissaient beaucoup plus pur. Leur âme n'était pas entachée de noirceurs propre à l'hypocrisie humaine. Yue croisa un instant les pupilles du dit renard et les trouva belles.

- Humanum Iterum !

Sous ses yeux attentifs le canidé laissa alors place à une sublime femme. Une renarde donc, se corrigea t-elle. Et à en croire les dires de son professeur une animagus. Yue resta perplexe, elle n'avait jamais vu de telle transformation s'opérer. L'animagie était un domaine qu'elle connaissait peu, d'après ce qu'elle avait entendu il fallait des années avant de pouvoir prétendre à atteindre une telle forme. Admirative, la métisse laissa échapper un sifflement de contentement. Décidément elle avait bien fait de s’inscrire à ce cours malgré ses quelques réticences. Pour la première fois depuis longtemps, elle décida de prendre la parole. La gryffondor se redressa et se racla la gorge.

- Peut-on savoir à l'avance quel sera notre animal totem ? demanda t-elle d'une voix enrouée par des heures de sommeil et un manque d'hydratation évident.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Elhiya Ellis, Mar 22 Aoû 2017 - 16:50


La salle était complète, Azael avait enfin posé son postérieur à coté d'Artémis, a croire qu'ils étaient devenu pire que des siamois ces deux là. Et même si elle avait entendu un peu plus tot son nom prononcé dans son dos, la blonde n'avait pas cherché à savoir de quoi il en retournait. Flemme, pas le temps, ou les deux. En fait, ca la soulait juste de devoir se retourner pour essayer de communiquer avec le troupeau de Jaunes & noir qui était dans son dos. Et puis leur professeur prenait finalement la parole pour leur dévoiler la réponse de l'énigme. Haussement de sourcil dubitatif. C'était franchement tordu quand même, de décrire la métamorphose de cette facon. Mais après tout pourquoi pas.


Le coude sur la table, la tête dans la main,  elle l'écoutait développer le sujet du cours à venir, justifiant la présence de leur vitre de protection, et en vint enfin à l'animal qui trônait majestueusement sur son bureau. S'il voulait qu'ils transforment leur livre de cours en bestiole, Elhiya était franchement mal barrée. Mais non, la suite de son explication concernant l'animagie dissipa soudainement tout doute quand à l'origine du renard à ses cotés. Effectivement, un animagus dans la pièce, ca paraissait totalement logique vu le cours.

Levant le nez pour scruter les résultats du "Humanum Iterum", les lèvres de la blonde dessinèrent rapidement un sourire en coin amusée en voyant la jeune femme qui avait reprit forme humaine. Blonde, gracieuse, elle reconnu rapidement la jeune femme qui lui avait tenue compagnie au café de la gare le jour de la rentrée. Elle avait un peu discuté de tout et de rien, et ne s'attendait pas vraiment à la recroiser un jour en cours. Son regard glissa alternativement puis sur son professeur, se remémorant quelques paroles de la jeune femme au sujet de l'enseignant, encore plus amusée. Adressant un signe de tête à l'employée du ministère en guise de salutation, Elhiya se tourna vers Aria, ecoutant sa question judicieuse.

L'animagie avait toujours intéressée Elhiya, cependant, tout ce qu'elle avait lu parlait d'une grande introspection et aussi d'une logue série d'épreuve à passer, pas vraiment accessible à tous. Celel qui l'avait le plus marqué était l'histoire de la feuille à conserver precieusement. Elle leva la main.


"C'est peut etre qu'un détail, mais cette histoire de feuille de mandragore à garder en bouche un mois c'est vrai? Ca doit pas être pratique pour manger ou même parler"
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Ulysse Daiklan, Mar 22 Aoû 2017 - 16:55


D’autres personnes étaient arrivées avant le début du cours, le dernier étant évidemment le retardataire. Quand le prof nous a donné sa réponse, mon cerveau s’est mis sur off. Sérieusement, une réponse aussi simple qui m'était passée sous le nez? Triste. C’est pour ça que j’ai mis du temps à réagir quand il nous a parlé d’animagi et qu’il a fait apparaître une femme devant nous. En fait c’est seulement quand j’ai vu la femme que je me suis réveillé. Probablement parce qu’elle est très jolie pour son âge. Bonjours. Bonjours ? La femme elle se transforme juste devant nous et tout ce qu’elle nous dit c’est bonjour ?

Une élève pose une question et le temps qu’on lui réponde j’ai encore du mal à réaliser ce qu’il vient de se passer. Attendez, ça veut dire que c’est elle qui l’a mordu ?! En plus lui il a eu l’air de trouver ça normal. Quoi que peut-être que c’est l’un des effets de la transformation. Une autre élève me dépasse et prend la parole avant même que je n’esquisse un mouvement. Bon je vais écrire mes notes en attendant, c’est toujours ça de gagné.

Quoi qu’il en soit je me suis bien planté pour l’énigme. Je ressors mon bout de papier et raye l’inscription d’un trait franche et un peu brouillon. Quand j’y repense, la scène de la transformation était assez jolie, si l’on oublie l’horrible bruit de craquement qui a retentis dans toute la classe. Pour mes notes, je dessine un renard avec une flèche et un humain, pour montrer la transformation.

Je regarde à nouveau l’inscription au tableau pour la noter à coté de mon dessin. Le professeur a dit qu’il servait à transformer à nouveau un animagi en humain. Mais si ce n’est pas un animagi ? La vision horrible d’un monstre humanoïde s’imposât à mon esprit, il faut que j’en aie le cœur net. Question de ne pas faire de terreurs nocturne après ce cours. J'ai voulut poser ma question mais le temps de reposer mon style, la Serpy m'es passée devant. Même si me faire passer devant ne me fais pas spécialement plaisir, je prend quand même en note les réponses qu'elles obtiennent.
Une fois le silence retombé je lève la main en attendant qu’on me donne la parole.

- Mr. Là le sort fonctionne parce que Mme Elly était vraiment un animagus, mais si ça avait été un animal tout simple, qu’est-ce qu’il se serait passé ? Oh et puis quitte à avoir la parole autant en profiter. Je tourne la tête en direction de la dame. D’ailleurs, est ce qu’une fois transformée, vous êtes totalement humaine ? Ou vous avez des instincts plus primitifs qui ressortent ?

Je repose mon bras en écoutant les réponses. Mieux vaut que je comprenne et que je note après parce que sinon, jamais je vais le retenir. N’empêche du coup, je me demande à quel animal je ressemblerais transformé. Faudrait peut-être que je tente une fois ou deux, ça peut-être marrant.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Delaine
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Olivia Delaine, Mar 22 Aoû 2017 - 17:15


C’est après avoir commencé à parler avec Jace qu’Olivia remarqua qu’elle avait un peu trop attiré l’attention des deux sorcières à sa droite. Elle vit la Serpentard se pencher vers le brun, lui faire la morale et finir sa tirade sur une remarque à son intention. Elle resta à fixer la verte trois secondes, passa à la Gryffondor à sa droite, puis décida de ne pas se mêler plus que ça de cette histoire. Elle garda un air calme et retourna son attention vers l’avant de la salle. Elle n’avait fait que répondre à la salutation, et n’avait pas vraiment envie de s’attirer la foudre des deux filles. Elle imagina sans peine qui elles devaient être : Il lui avait parlé, la veille au soir, de cette Gryffondor à qui il tenait, et de sa cousine, avec qui il semblait très proche. Pas besoin d’être un géni pour faire le lien avec la verte plutôt protectrice et la Gryffondor qui affichait un air étonné.

Elle soupira en se disant qu’elle n’avait peut-être pas choisi la meilleure place.

Le dernier élève -Azaël d’après le professeur-, finit par se montrer, et après s’être excusé auprès du professeur, s’assit à la dernière place libre : Derrière Olivia. Elle lui jeta un rapide coup d’œil. Il avait l’air nonchalant, pas vraiment dérangé d’être arrivé à la bourre, alors qu’elle avait paniqué quelque temps plus tôt en pensant l’être. Elle était toujours impressionnée par ce genre de personne, qui semblait si sûr d’eux.

Le professeur commença à parler, et elle se concentra sur ce qu’il disait. Il donna enfin la réponse à l’enigme : La métamorphose. C’était à la fois évident -on était en cours de métamorphose- et un peu décevant. Il y avait beaucoup d’autres réponses qui auraient convenu, et Olivia s’était attendue à une réponse plus … spirituelle peut-être.

Elle essaya d’être la plus attentive et la plus réceptive possible, mais malgré sa bonne volonté, elle ne partageait pas vraiment le point de vue du professeur. Elle comprenait bien l’idée que la métamorphose soit « en chacun de nous », mais qu’elle fasse partie de son passé, ça la laissait pantoise. Elle ne voyait pas vraiment comment la métamorphose avait pu être une partie intégrante de son passé. Pour le futur encore, vu qu’elle allait pratiquer, d’accord. Mais le passé … Elle arrêta sa réflexion lorsque le professeur parla de l’animagie. C’était un thème qui l’intéressait fortement. D’un coup de baguette, l’énigme au tableau laissa place à une incantation – Humanum Iterum, lissait-elle dans sa tête, qui devait faire reprendre forme humaine à un animagus transformé. Après avoir donné quelques informations supplémentaires, il se pencha vers le renard, lui murmura à l’oreille - on pouvait vraiment faire ça avec un renard ? Oh mais attendez … songea la blonde, qui sentait arriver la conclusion de l’histoire, quand le professeur pointa sa baguette vers le renard, et lança, dans une articulation claire et précise, un Humanum Iterum. Accompagné de bruits peu ragoutants, le mignon petit renard laissa place à une femme, blonde, très belle, avec une aura impressionnante. Il leur apprit qu’elle était Auror, et Olivia ne put s’empêcher de lâcher un « Ouah » impressionné. Cette femme représentait exactement ce qu’Olivia voulait devenir : une femme forte, travaillant pour défendre ses idéaux. Du moins, c’est l’image qu’elle avait d’elle, là, debout sur ce bureau.

L’animagus salua la salle, et attendit, avec le professeur, les questions des élèves.

La petite copine de Jace posa en première sa question, sur la durée et la difficulté à devenir animagi, suivit par une autre gryffondor qui demanda s’il était possible de connaitre à l’avance notre animal totem.

Suivirent d’autres questions, sur la feuille de mandragore à garder dans sa bouche, sur l’effet du sort sur un animal normal et sur instincts animal qui pouvait rester après retransformation. Intéressée par les réponses, Olivia posa à son tour une question :

- Quelles sensations ressentez-vous lorsque vous vous transformez, puis lorsque vous êtes sous votre forme animale ?

Impatiente d’avoir la réponse aux questions posées, elle sortit de quoi noter et patienta.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis O'Toole
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Artemis O'Toole, Mar 22 Aoû 2017 - 18:22


Oh, une fan de Charmed là, non lui de lui, à côté de Lina. C’était à la fois fou et très intéressant, parce que tout le monde n’est pas prêt à accepter la beauté de cette série télévisée moldue. Les yeux d’Arty s’illuminèrent donc, elle avait raison, c’était Prudence qui pouvait se dédoubler. Il hocha la tête, ce n’était sûrement pas la bonne réponse pour l’énigme, mais à ce point-là, le jeune Poufsouffle se disait qu’il n’y avait aucune bonne réponse possible. C’est-à-dire que si la réponse n’était pas dans Charmed, c’est qu’elle n’existait pas, ou qu’elle était nulle. Un point c’est tout. Arty aurait bien voulu continuer la conversation, prendre la place de Lina et discuter avec Amy. Lui parler de la mort de Prue justement, et si Paige était vraiment à la hauteur pour la remplacer tout ça tout ça. Mais il se dit que ce serait peut-être déplacé en début de cours de métamorphose, quoi que particulièrement palpitant. Et puis autre chose attira brusquement son regard.

L’arrivée d’Azaël. Il s’excusa brièvement et discrètement auprès du professeur pour son retard et vint rejoindre le magnifique bureau qui lui avait été réservé soigneusement, par Arty. Et c’est là que le Blaireau se rendit compte de son humeur maussade, non, exécrable. Il n’avait pas trop l’habitude de rire Zaza, c’est dommage. En fait, il était constamment grognon. C’était exactement ce que le Jaune & Noir se disait lorsqu’il reçut la merveilleuse pancarte qu’il avait préparé en pleine tête. Ah bah d’accord, c’est comme ça qu’on le remerciait, tous les efforts entrepris pour se les manger dans la gueule. Ingrat. Arty soupira, le Serpentard n’avait pas l’air du tout content. Il faudrait changer son surnom, ce ne devait plus être Zaza mais Grumpy Snake. Il faisait toudit la tronche. Puis Grumpy Snake ça lui allait vachement bien quand même. D’un geste, le Poufsouffle rangea sa pancarte, dommage, il aurait bien aimé l’afficher pour toujours sur le dos de son copain, mais bon, que voulez-vous, chacun ses goûts, paraît-il.
Et puis il se mit à bouder, l’autre. C’est à ce moment-là que le petit cœur d’Artychaud se mit à se serrer. Un peu comme Alex lorsqu’il l’avait surpris à l’Occamy Doré. C’est d’ailleurs en se faisant cette réflexion qu’il se dit qu’il ne pouvait décidément pas comparer les deux situations. La façon dont sa relation avait pris fin avec Alex et son pote Grumpy Snake qui boudait, ce n’était pas la même chose, on pouvait pas mettre les deux sur le même plan. Du tout. Pourtant, Arty se sentit soudainement très triste.

Il n’aimait pas qu’on le boudât. Il n’avait pas l’habitude. Bon alors évidemment il avait bien senti que la pancarte n’allait pas lui plaire mais bon, il aurait pu faire un petit effort. Mais c’était surtout qu’Arty aimait beaucoup Azaël, et il voulait que l’autre aussi l’aime. Beaucoup. Je rajoute le beaucoup pour qu’il n’y ait aucune confusion d’aucune sorte. C’était pour ça que le jeune Poufsouffle affichait maintenant une bouille d’enterrement, toute tristounette. Mais il n’osait pas déranger son pote, trop peur des conséquences, des représailles. Il s’était déjà montré violent une fois, autant éviter le plus possible que cela se reproduise. Il se contenta alors de regarder l’étrange vitre devant lui. Ne surtout pas déranger le Serpent qui dort à côté de lui. D’un autre côté, ce n’était pas son genre. Il fallait qu’il fasse tout ce qui était en son pouvoir pour que son ami cesse d’être fâché contre lui.

Mais c’était sans compter le commencement du cours. Petit discours du prof, sauf qu’une fois n’est pas coutume, il laissa les paroles d’Evan l’entourer sans vraiment le toucher. Réponse de l’énigme la métamorphose, le jeune Blaireau haussa les épaules, il ne trouvait pas que c’était vraiment correct, mais bon, admettons. Pourtant il parlait de choses très intéressantes, le fait de se transformer au cours de notre vie, normal, enfin, jusque là ce n’était pas trop difficile et puis le fait de se métamorphoser en animal. Son animal totem, le renard sur le bureau, tout ça lui passa au-dessus parce qu’il s’en voulait de faire bouder Azaël. Décidément, après l’avoir distrait en cours de botanique en lui faisant peur, il le distrayait maintenant du cours de métamorphose en lui faisant la tête. Génial.
Surprise le renard était une personne, une vraie, avec des cheveux, un nez, une bouche, deux jambes. Folie. Cette dame sur le bureau lui disait vaguement quelque chose mais il ne sut pas remettre d’où exactement il la connaissait. Les questions fusèrent alors, la bouille d’Arty exprima alors la surprise. Le reste des élèves avait l’air particulièrement sérieux et attentif. Lui, il aurait juste aimé savoir ce qu’était son animal totem, mais il ne pouvait pas poser cette question, parce que forcément, le prof n’aurait pas la réponse. Il écouta alors distraitement les questions, elles étaient intéressantes, à la limite il aurait pu y penser aussi. En soi, le thème était hyper cool, l’animagie. Mais au lieu de porter son attention sur tout ça, il se tourna vers Zaza et glissa alors dans un chuchotement, d’une voix suppliante.

- Azaël, tu boudes ?

Il aurait voulu continuer sa phrase lui dire non s’il te plaît boude pas, je t’aime, tu veux un câlin, un gâteau, un bisou ? Mais il savait très bien que ça n’aurait pas joué en sa faveur. Du tout. Alors autant rester le plus sobre possible. Essayer de se faire discret, lui aussi.  Surtout qu’il avait peur qu’Azaël ne lui arrache les yeux, or il aimait bien ses yeux quand même, autant les garder. Puis bon, il avait un cours à écouter, un petit peu quoi, ou au moins faire semblant.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Jace Becker, Mar 22 Aoû 2017 - 22:03


On me prend la tête pour un « bonjour », je regarde donc ma cousine dans les yeux avant qu'elle ne se retourne et en lui disant : « si tu veux. » Je hausse les épaules, je ne vois pas ce que j'ai faits de mal à par être polis avec une connaissance.
Après que le dernier élève soit arrivait, M. Lival décide enfin de commencer son cours, avec en premier lieu.
La réponse a son énigme. La métamorphose... Cela me provoque un haussement de sourcils de sourcils très surpris, en me disant à moi-même.

-Sérieusement ?

Il nous donne ensuite l'explication qui fait d'un coup totalement sens avec l'énigme, et il nous explique le programme qui m'a l'air d'être fort intéressante.
Et le programme porte sur les animagi. Dire qu'il y a quelques semaines je lisais un livre à ce sujet.
Une chance pour moi.
Je commence donc à prendre note de ce que M. Lival nous dit, je note donc le sortilège qui force un anima gus à prendre forme humaine.
Ensuite le spectacle. La renarde prend forme humaine, accompagnée du craquement de ses os.
Une fois la métamorphose achevée je reconnais la jeune femme, Elly l'aurore.
Elle nous lance un « bonjour à tous » avec un sourire.
Après que ma bien-aimée lionne ait posée sa question suivie de ma cousine et d'autres élèves je décide d'en poser une à mon tour.

-Bonjour, est-ce vrai qu'il faut placer la pointe de sa baguette au niveau de son cœur au levé et coucher du soleil en prononçant : «  Amato Animo Animato Animagus » ?
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Azaël Peverell, Mer 23 Aoû 2017 - 1:34


T'es à peine assis que le cours commence. A croire qu'on t'a attendu exprès. Fallait pas. T'es juste crevé. Uriel t'a fait courir dans tous le château, et ça a puisé absolument toute ton énergie. En fait, si t'étais pas dans un cours de Lival, tu te serais sans doute affalé sur ta table pour dormir tranquillement et récupérer un peu. Mais voilà, non seulement, t'as pas envie de donner une trop mauvaise impression, mais en plus, faudrait pas oublier ta bonne résolution : faire des efforts en cours pour avoir des notes correctes et réussir tes ASPIC. C'est bien d'avoir de l'ambition dans la vie.

La réponse de l'énigme de Lival est toute aussi pourrie que toutes les réponses de toutes ses énigmes, alors tu ne t'attardes pas dessus. Un jour, faudra qu'on t'explique à quoi ça sert de faire en sorte que tous les élèves se prennent la tête sur un truc alors même que la réponse ne peut pas être trouvée tellement elle est capillotractée. Bref, passons. Le voilà qui parle animagie. Cela explique sans doute le renard sur le bureau. Tu te demandes vaguement qui peut bien se cacher derrière cette apparence des plus fourbes. Mais tu te doutes que la réponse ne devrait pas trop tarder à arriver.

Tu prends vite fait des notes sur tout le délire de moi intérieur et d'animal totem, mais sans grande conviction. Après tout, c'est plutôt logique tout ça, pas grand chose de nouveau sous le soleil. Par contre, tu notes soigneusement le sortilège qui permet de faire reprendre forme humaine à un Animagus en précisant qu'il doit être immobile. Disons que ça peut toujours servir. Tu vois pas bien dans quel contexte pour l'instant, mais on va dire que c'est utile. Au moins pour les examens. Passons donc à la partie intéressante. Le sort est lancé sur le renard qui prend aussitôt la forme de... Elly. Ok, là, t'es clairement surpris. Tu ne t'y attendais pas du tout. Tu ne savais pas qu'elle était Animagus, et encore moins qu'elle participait au cours.

T'as même pas le temps de te remettre du mini choc que ça t'as collé que plein de questions fusent de tous les côtés. C'est qu'ils sont tous hyper en forme ici. Toi, t'as pas grand chose de plus à demander. D'autant plus qu'il y a des questions intéressantes, mais d'autres carrément étranges. M'enfin soit, on se pose les questions qu'on peut dans la vie. D'ailleurs, Arty semble s'en poser une aussi, juste à côté de toi. Tu pousses un léger soupir. T'as passé l'âge de bouder depuis bien longtemps. Et le pire, c'est que malgré le fait qu'il te fasse perdre chaque fois un peu plus de crédibilité, tu ne lui en veux pas réellement. Mais t'as bien envie de le faire mariner un peu. Alors tu hausses les épaules en lâchant un vague :

- Non.

Et pas un mot de plus. Pas même un regard. Juste pour voir ensuite comment il va réagir. Tu finiras bien par lui dire que tu ne lui en veux pas au final. Mais faut bien qu'il retienne la leçon aussi. On ne fait pas d'affiche avec des coeurs et un surnom débile pour te garder une place, on se contente de dégager ceux qui voudraient s'y asseoir. La base quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Evan, Mer 23 Aoû 2017 - 22:02







J'avais observé la tête de mes élèves, aussi bien devant la réponse que j'avais donnée à mon énigme, que lorsque j'avais aidé ma compagne à retrouver sa forme humaine. C'était toujours amusant de voir des visages qui se décomposaient devant certaines actions auxquelles ils ne s'étaient pas attendus.

Ma belle avait salué les élèves d'un bonjour chaleureux, avant de redescendre du bureau pour s'asseoir contre ce dernier. Elle m'avait offert un regard qui avait réussi à dissiper mon inquiétude quant à une éventuelle douleur ressentie sous mon sortilège. Me demandant qui serait la première personne à oser lever la main, alors qu'habituellement les questions dans mes cours ne soulevaient pas les foules, je fus agréablement surpris de voir que là ça ne tarda pas pour qu'une main se lève.

D'un regard entendu, nous décidions de répondre aux questions qui nous semblaient les plus pertinentes, laissant les élèves les poser une à une. Aria fut la première à lever la main et à laisser une interrogation à laquelle je répondis.

- Devenir animagus dépend de beaucoup de paramètres, et demande beaucoup de patience et de concentration. Rien que cela fait que d'un individu à l'autre, le temps pour arriver à le devenir peut-être très long. Il n'y a pas une durée précise, le travail sur soi étant ce qui est primordial dans le processus ! Il existe en tout dix étapes à suivre scrupuleusement pour devenir animagus. Certaines de ces étapes prennent des semaines voir des mois ! Et elles peuvent être échouées ! Auquel cas il faut les recommencer à zéro, pouvant ralentir le processus ! D'où la difficulté de donner clairement un indice de temps. En plus que certaines étapes dépendent en partie de la météo. Par conséquent, il faut garder à l'esprit qu'il faut avoir une détermination sans faille pendant ces étapes, ainsi qu'une patience et une conviction à toute épreuve, afin d'y arriver sereinement. Puisque tout peut ne pas bien se passer suivant vos réactions au moment des différentes étapes...

J'espérais que les largesses bien que réelles de mon explication sauraient satisfaire sa curiosité et celle des autres élèves. Allant dans le même registre, je répondais avec enthousiasme à Elhiya .

- Tout à fait ! En fait, cela est la première des dix étapes du processus ! Et en effet, comme vous le dites, cela entraine certaines complications, pour la nourriture notamment. Ou je vous laisse imaginer aussi si vous avez un amoureux et que vous passer votre temps à l'embrasser ! Sachant que la feuille ne doit en aucun cas être retirée de la bouche pendant ce mois complet ! D'où le fait qu'il faut bien garder à l'esprit qu'on ne devient pas animagus sans être armé d'une volonté sans failles, devant toutes ces dix étapes qui sont loin d'être une partie de plaisir ! A titre d'exemple, une fois ce mois écoulé, il est possible que votre feuille de mandragore n'obtienne pas l'effet escompté requis pour la seconde étape, auquel cas il vous faudrait tout recommencer depuis le début avec une nouvelle feuille à garde en bouche !

L'animagie était certainement la capacité magique la plus complexe et rigoureuse à développer. Il y a avait tellement à dire dessus que le faire en un seul cours paraissait compliqué. Surtout que là, ce n'était censée être qu'une partie théorique et nous allions bientôt passer à tout autre chose. Mais si nous avions la possibilité de leur donner quelques éléments de départ pour ceux souhaitant le devenir, cela serait toujours ça de pris pour eux. Je répondais ensuite à une interrogation laissée par Ulysse sur le sortilège.

- Si j'avais lancé le sortilège sur un animal tout simple, il ne ce serait absolument rien passé, tout simplement ! Il ne peut fonctionner que sur un animagus si ce dernier est immobile ou a été immobilisé. Il n'a aucun effet sur un animal quelconque, un objet ou même un humain non animagus ou non transformé en son animal !

Au moins on pouvait dire que le sujet les intéressait, et qu'ils auraient récupéré une grande mine d'informations sur le sujet, même si quelques élèves semblaient en avoir strictement rien à foutre dans le troisième rang... Jace lui aussi fit référence à une partie des étapes, et je choisissais de lui répondre également.

- C'est tout à fait vrai également ! Cette formule est primordiale pour accompagner tout sorcier qui désire se transformer en animagus. Elle entre dans le processus dès la troisième étape et doit être répétée matin et soir jusqu'à la toute première transformation ! Elle est donc très sérieuse et ne doit pas être prise à la légère. Concrètement, elle sert d'abord à entendre un battement de coeur de votre animal totem. Et, là encore, comme pour la feuille de mandragore, il suffit qu'un seul matin ou qu'un seul soir vous oubliez de faire ce geste précis avec la formule, et vous aurez absolument tout à recommencer depuis le début !

J'imaginais que tout ce qu'on venait de leur dire, même si bien d'autres informations étaient à prendre en compte, avait de quoi décontenancer même les plus courageux d'entre eux. Moi qui avait été animagus (D'ailleurs pourquoi je suis pas recensé dans le listing du fow les admins ? Han), après ma transformation en loup-garou, si j'exceptais le côté folie meurtrière, il m'avait été aisé de reconnaître qu'être animagus était infiniment plus complexe, demandant un réel travail sur soi dès le début, là où la lycanthropie était rarement envisagé comme choix personnel...

J'échangeais un bref sourire avec Elly, attendant d'autres éventuelles questions auxquelles nous pourrions apporter de la lumière...
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Modération GPoufsouffle
Modération G
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Elly Wildsmith, Mer 23 Aoû 2017 - 22:02


D’un regard entendu, les deux adultes du cours décidèrent de répondre, l’un après l’autre, aux questions des élèves. Ce serait forcément plus facile pour le deuxième qui répondrait, mais cela soulageait un peu l’auror, de savoir qu’elle ne serait pas la seule à répondre aux questions, nombreuses, des élèves.

La première question à laquelle se confronta l’auror fut celle d’une Gryffondor (Yue), qui souhaitait savoir s’il était possible de connaître son animal totem avant la transformation. En même temps qu’elle écoutait la question, l’auror souriait à la jeune fille. Elle répondit ensuite le plus simplement du monde

- Hélàs, il n’est pas possible de connaître votre animal totem avant votre transformation, c’est quelque chose que vous découvrez lorsque vous sondez votre vous-intérieur. Il faut absolument réussir à prendre du recul, sur vous-même, sur votre personnalité, pour partir à la découverte de votre animal intérieur.


L’auror écouta les questions auxquelles Evan avait décidé de répondre. Grand bien lui fasse par ailleurs, le souvenir de la feuille de mandragore n’était pas un des plus appréciables. C’était affreusement long, un mois. On ne se rend pas vraiment compte lorsqu’on lit ceci dans un bouquin de métamorphose. Plutôt que de partir dans ses pensées, l’auror retourna aux interrogations qui animait les élèves, et ce fut à nouveau un Gryffondor (Ulysse) qui obtenu les faveurs de l’auror, après avoir écouté la réponse apportée à sa première question.

- En tant qu’animagus, je conserve absolument tout ce qui fait de moi un être humain, hormis l’enveloppe physique. Bien entendu, les sens de l’animagus peuvent être améliorés ou diminués, en fonction de l’animal qui vous représente. Dans mon cas, le renard à une vue et une ouie perçante, ce qui est un avantage et qui peux également représenter un désavantage s’il y a trop de bruit, de la lumière trop forte … ce genre de chose. Il faut avoir en tête qu’être animagus ne vous empêche pas de penser, votre esprit est toujours là, dans une enveloppe physique différente.

Les réponses du couple étaient particulièrement longues, mais particulièrement précises. Après tout, c’était le but des cours, les élèves étaient censés être là pour apprendre. Quoique. Petit regard à Azaël, qui semblait s’endormir. L’auror retint un sourire, ce gamin est vraiment surprenant. A côté, un autre gamin qu’elle avait vu dans l’Allée des Embrumes, voilà qui allait être intéressant (Artemis). Attentive à l’environnement qui l’entoure, elle écoutait une nouvelle question à laquelle elle choisit de répondre. Visiblement les Gryffondor avaient mangés du lion ce matin, la jeune fille (Olivia), lui demandait quelles étaient les sensations qu’elle ressentait lorsqu’elle était en phase de transformation, et également lorsqu’elle était sous forme animale. Un sourire à la jeune fille avant de lui répondre.

- Et bien, la première sensation durant la transformation, c’est la douleur physique. Vos muscles s’étirent, s’étendent, se déchirent. Vos os se concassent – vous l’avez sans doute entendu toute à l’heure ? Mais la douleur s’apprivoise. Plus vous effectuez la transformation, plus vous apprenez à juguler la douleur, à l’annihiler totalement. En ce qui concerne l’après transformation, donc juste après la douleur, quand votre chair devient animale, je dirais que …  c’est le soulagement. Forcément. Et le rééquilibre de vos fonctions vitales. Mais c’est comme tout, vous vous habituez au changement, à ce corps animal, aux sens qui s’affutent.

Décidément, ils n’avaient pas la palme de la réponse courte et concise. Evan par ailleurs continua à répondre aux questions. Elly faisait alterner son regard entre le professeur et les élèves, écoutant les questions et les réponses, attendant également de nouvelles questions – au cas où elle puisse se montrer utile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 10

 Cours N°8 - Métamorphose le monde

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.