AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 5 sur 10
Cours N°8 - Métamorphose le monde
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Yue Tsukaï
Gryffondor
Gryffondor

Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Yue Tsukaï, Ven 25 Aoû 2017 - 20:31


Comme attendu, Riri lui lança un regard méprisant et plein de suffisance. Apparemment le préfet de Serdaigle ne portait pas Yue dans son cœur mais celle-ci ne s'en formalisait pas, cela lui demandait un trop gros effort de s’adapter aux autres. La gryffondor attendit donc patiemment que môssieur daigne lui adresser la parole ce qu'il jugea finalement utile après quelques secondes.

« Tu es une sorcière non ? Tu connais l’Aguamenti ? » lui répondit-il d'une voix peu amène en se détournant rapidement d'elle.

Comment dire.... ah oui, gros con, résonna Yue en lui tirant la langue discrètement. Comment lui expliquer qu'elle était une sorcière malgré elle et qu'elle aurait préférée rester dans l'ignorance ? Que la magie avait ruiné sa vie déjà pitoyable, qu'elle ne savait pas se contrôler et que chaque sort qu'elle lançait était susceptible de nuire à autrui. Evidemment, c'était déjà difficile à admettre, alors essayer d'exposer ces faits à quelqu'un d'aussi buté, même pas la peine. La métisse soupira bruyamment, se rendant compte soudainement que l'attitude odieuse de l'autre imbécile avait réussit à lui faire passer son hoquet. C'est toujours ça de prit, marmonna t-elle.

Yue porta alors son attention sur le drama qui était entrain de se jouer entre le professeur et le rang précédent le sien. Au moins il y avait assez d'actions pour la divertir et la rouge et or se mit en tête de cerner les personnages de cette nouvelle pièce. Il y avait donc le fameux Azaël qui attirait toute la couverture à lui en se mettant en avant après avoir péter un câble pour un rien. Et puis son concurrent direct, Evan aka Mister Freeze qui essayait de calmer le jeu avec son éternel balais dans le cul et son air figé. Enfin, Artemis, jeune préfet de Poufsouffle et apparemment le larbin, plus qu'ami, du serpentard. Celui-ci était extrêmement mignon avec sa bouille de poupon et ses cheveux bouclés qui lui tombaient sur les yeux. La gryfondor l'avait entraperçut plus tôt alors qu'elle flânait dans les couloirs. Comme ça il paraissait fragile et un peu soumis au joug d'Azaël mais la métisse reconnaissait qu'Artemis avait du mérite à s'accrocher de la sorte.

Yue s'amusait beaucoup à les regarder se jauger mutuellement, espérant chacun à leur tour que l'autre céderait le premier. Au final Evan posa un ultimatum à Azaël, le menaçant d'une perte de points et d'une potentielle punition. La gryffondor roula des yeux, dommage ça devenait intéressant. Ayant subitement un peu pitié d'Artemis, elle leva son postérieur de sa chaise en s'appuyant d'une main sur la table et de l'autre tirant légèrement sur l'uniforme du préfet de Poufsouffle.

- Assis toi, je sais que tu veux bien faire mais tu vas envenimer la situation, laisse-le évacuer il en a besoin, lui souffla t-elle aussi discrètement que possible avant de vite se rassoir. Elle ne voulait pas faire de vagues.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Anna Schomann, Sam 26 Aoû 2017 - 19:45


Evan m'avait répondu simplement, appelant la créature "Belle". Il était vrai que l'animal était mignon et j'avais juste envie de glisser mes mains dans ce pelage roux et semblant si doux. Effectivement, Belle était un nom qu'on aurait dit inventé pour... elle. Remerciant cette réponse d'un simple hochement de tête et d'un léger sourire, j'étais retournée simplement à ma table pour attendre le début du cours.

Azaël en retard, comme d'habitude, le Serpentard n'avait pas manqué une occasion pour faire parler de lui. Un maximum de noirceur pour un résultat optimum, cette technique était vraiment efficace. Levant les yeux au ciel, je me retournais vers le tableau et notre prof pour avoir vraiment quelque chose d'important à voir. La réponse avait été donnée et comme d'habitude, comme je l'avais prévu, ce n'était pas ça, ce n’était jamais ça. Enfin, je me demandais ce qui se passerait le jour où quelqu'un trouvera la bonne réponse. Il explosera ? Quelle pensée primaire....

Les mots, le sort, l'animagus révélé. Finalement "Belle" n'était pas son nom. Nous avions déjà vu l'animagie en cours la dernière fois, quel intérêt à le revoir ? Le sort était l'élément principal du cours donc. La membre du ministère attirait mon attention plus pour sa fonction que sa capacité. Une question me trottait dans la tête, une question délicate, une interrogation cruciale, mais la poser maintenant attirerait bien plus d'ennui que ne soulagerait ma curiosité alors fallait-il mieux me taire pour le moment.

Les questions se posaient, les réponses s’enchaînaient et tout en notant les moins évidentes, contrairement à celles qu'on pouvait trouver dans un livre, je portais mon attention sur Yue et
Riri qui semblaient se chamailler à propos d'eau... Et n'entendant pas vraiment la réponse du bleu, je voyais de l'autre côté de mon champ de vision la personnalité de la classe se diriger vers la sortie.
Le deuxième acte avait commencé, le spectacle n'était visiblement pas terminé à mon grand regret, pourquoi ressentait-il toujours le besoin d'être au milieu de l'attention. S'il n'était pas bien, s'il ne voulait voir personne, la solution était toute tracée. Rester dans sa chambre. Cela paraissait fou dit comme cela, mais bel et bien efficace. Le préfet jaune essayait de le faire revenir, mais j'avouais que mon avis divergeait.

Evan adoptant une voix assez autoritaire, tentait à son tour de faire se rasseoir le rebelle tout comme ma brune préférée qui avait essayé de se charger du jaune. Ma tête se plaqua sur mon front devant tant de bêtise autour d'un même élève. Le même, toujours dans la provocation, il devait avoir de sacrées excuses pour ne pas avoir été sorti du cours encore...voir de l'école. Voyant Yue se rasseoir, je pris un petit bout de parchemin et profitais du mouvement présent pour lober Riri et lancer la boulette sur le pupitre de la rouge.


« Ne te fatigue pas ma belle, nul besoin de satisfaire la demande d'attention de ce vert. »

Écriture fine mais pas appliquée, non pas que mon interlocutrice n'avait d’intérêt à mes yeux, mais simplement qu'il fallait faire vite et être discrète.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Elly Wildsmith, Dim 27 Aoû 2017 - 14:10


LA d'Azaël

Les questions s’enchainent sans laisser véritablement de temps au professeur ou à l’auror de se reprendre. Mais il était plaisant de voir que le sujet intéressait certains élèves, à défaut d’avoir capté leurs attentions à tous. Une Serdaigle (Harmony) posa à nouveau quelques questions, auxquelles Evan répondit avant de laisser la main à sa compagne. Dans un hochement de tête, la jeune femme répondit à la jeune fille intéressée :

- Dans mon cas, il y a deux signes distinctifs. L’un plus voyant que l’autre. Mais en effet, les poils dorés sur la fourrure sont dû à la couleur de mes cheveux.  Pour l’autre, il faut m’avoir vu de près.


Dans un sourire taquin et sans chercher à entrer plus dans le détail l’auror laissa la main à Evan qui se chargea de répondre aux autres questions d’élèves, reprenant au passage une jeune Gryffondor (Aria) qui semblait ne pas avoir écouté ce qui s’était dit plutôt. L’épisode Azaël semblait clos … jusqu’à ce que ce dernier se lève et fasse mine de quitter  la salle de cours.  Un regard au professeur indiqua clairement la suite des évènements pour la jeune femme, qui se mit aussitôt en retrait, laissant le soin à Evan de faire revenir son élève (Azaël) dans le droit chemin.

Néanmoins, le ton qu’il employa et les sous-entendus à peine voilés qu’il expose la firent tiquer. Il s’était passé quelque chose entre ces deux-là, elle en était désormais certaine, même si Azaël n’avait pas admis cette éventualité. Quoiqu’il en soit, l’animagus lança un regard intrigué à son compagnon, histoire qu’il soit bien certain qu’elle n’hésiterait pas à lui poser des questions par la suite.

L’attention de la quasi-totalité des élèves étaient désormais tournées vers Azaël et vers son petit numéro. L’auror soupira, jetant un regard sur Evan qui allait probablement faire un massacre de l’élève sous peu. Elle se rapprocha de lui et tout en posant la main sur son épaule, murmura à son attention « Je te laisse continuer le cours, je vais m’occuper de lui ». Un sourire rassurant pour lui avant de partir en direction d’Azaël.

Face au jeune homme, elle indiqua d’une voix claire « Allons discuter dehors », le ton n’était pas nécessairement autoritaire mais annonçait subtilement que le Serpentard n’avait pas le choix que de la suivre. Et ce dernier semblait en effet le comprendre puisqu’il suivit l’auror à l’extérieur de la salle de cours. Une fois à l’abri des oreilles indiscrètes de ses camarades, Elly lâcha dans un soupir

- A quoi tu joues Azaël ?! Cesse donc de tout prendre pour toi, retourne en cours et fait le job qu’on te demande. Rien de plus. Regarde les autres élèves, tous se moquent de toi, est-ce vraiment ce que tu veux ? C’est ce que tu souhaites pour toi Azaël ? Vraiment ?


La blonde attendait une réponse mais trépignait déjà de retourner dans la salle de cours et d’oublier cet épisode … tout du moins, pour l’instant. Car il était certain qu'Evan et Azaël aurait à répondre à quelques unes de ses questions.


Dernière édition par Elly Wildsmith le Dim 27 Aoû 2017 - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Azaël Peverell, Dim 27 Aoû 2017 - 14:41


T'as pas le temps d'arriver devant la porte qu'Arty te barre la route. C'est qu'il réagit super vite quand il veut. Sauf qu'il n'a pas vraiment choisi le bon moment. Tu t'apprêtes à lui répliquer qu'il ferait mieux de te laisser passer, histoire d'aller évacuer ta colère ailleurs qu'en pleine salle de cours, mais tu n'en as pas le temps. Ton prénom résonne dans la salle, et pas besoin de réfléchir pendant trois plombes pour comprendre que c'est Lival qui vient de le crier de la sorte. Tu te figes aussitôt. T'avais pas vraiment prévu ça. T'étais juste sensé te barrer, sans faire davantage de vague, et essayer de te calmer ailleurs. Mais tout ça semble compromis. Si la menace de la perte de points te laisse de marbre, celle de la punition te fait bien comprendre que tu n'as pas d'autre choix que d'obéir. Mâchoires crispées, tu ne peux t'empêcher de te remémorer un instant la séance de torture qu'il t'a infligée quelques mois auparavant.

T'as sûrement un peu pâli. T'es toujours aussi énervé, mais la peur des représailles prend le dessus. Tu te rends à peine compte qu'une rouge s'adresse à ton pote blaireau. Et voilà que l'Aurore décide d'avoir une petite discussion avec toi en dehors de la salle de classe. Tu lances un simple regard à Lival, histoire de t'assurer que tu peux la suivre sans t'attirer davantage ses foudres. Bah oui, il vient de te dire de ne pas quitter la salle, et c'est exactement ce que tu vas faire, bien que ce soit sans doute pour revenir ensuite. Sans un mot, tu la suis dans le couloir, en prenant soin de refermer la porte derrière toi, non sans avoir jeter un léger regard désolé à Arty avant de sortir. T'as pas envie qu'il ait des problèmes par ta faute. Tu plantes ton regard dans celui d'Elly en écoutant ce qu'elle a à te dire.

- Je joue pas. J'm'en tape de ce que peuvent penser les autres tocards, ils sont totalement insignifiants. Mais c'est bon, j'ai bien compris, vous aurez rien à redire jusqu'à la fin du cours.

Et tu n'attends pas davantage de réponse pour entrer à nouveau dans la salle de classe. Tu marmonnes un vague "Désolé, m'sieur, ça se reproduira plus." à l'intention d'Evan, en évitant soigneusement son regard, avant de retourner à ta place, en te laissant tomber lourdement sur ta chaise avant de ressortir tes affaires, comme si de rien n'était. Pourtant, à l'intérieur, t'es toujours en train de bouillir de colère. Tu ne peux t'empêcher d'agiter ta jambe, tandis que tu te perds totalement dans tes pensées. Ou dans tes souvenirs, pour être plus exact. Des souvenirs montagneux, et douloureux. Lival t'a dit de passer à autre chose. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire, d'autant plus après une menace de la sorte. Tu sens que ta respiration se saccade un peu. Mais tu prends ta tête dans tes mains, et tu essaies de respirer tranquillement, histoire de ne pas taper une crise d'angoisse en plein cours. Et tu parviens peu à peu à te calmer, à reprendre le contrôle. Tu enfouis tout à nouveau. Pour pouvoir participer à la suite du cours. Ordre de Lival.
Revenir en haut Aller en bas
Aoi Baskerville
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Aoi Baskerville, Dim 27 Aoû 2017 - 16:27


La bleu et bronze écouta attentivement les réponses de l’animagus, retranscrivant ses paroles de son écriture appliquée sur son parchemin. Finalement, c’était bien la dernière étape qui était la plus difficile, celle qui mettait la conviction des aspirants à rude épreuve. Finalement, c’était un processus qui demandait de l’application et du courage jusqu’à la dernière minute, on ne pouvait pas être sûr de vaincre avant que cela n’arrive pour de bon. Elle était satisfaite des précisions apportées par la jeune femme et la salua d’un hochement de tête.

Elle écouta ensuite les deux adultes remettre à sa place un serpent particulièrement désobligeant, qui, piqué au vif, décida de faire son petit caprice. L’azur ne lui accorda aucune attention, et elle espérait que les autres en feraient autant. Après tout, il ne méritait pas autant de considération, s’il ne voulait pas suivre le cours, qui étaient-ils pour le retenir ? Il fallait bien des imbéciles pour que les génies brillent plus fort. Questions posées, réponses apportées, et ledit Azaël était de nouveau le centre de l’attention de tous, élèves comme adultes. Soupirant, l’aiglonne ne prit même pas la peine de se retourner, et posa même une question pour que tout le monde se souvienne où ils étaient, et surtout pourquoi ils étaient là, c’est-à-dire pour apprendre.

- Professeur, dit-elle d’une voix forte pour que le fond de la classe puisse l’entendre, nous sommes d’accord que l’animagie n’est pas héréditaire. Mais si une femme enceinte se transforme, comment cela se passe ? A moins qu’elle en soit incapable pendant la durée de la grossesse ? Et est-ce qu’avoir un parent animagus peut aider à le devenir soi-même ?

Voilà, des questions pointues qui devraient intéresser tout le monde, et surtout qui devraient demander aux deux adultes quelques minutes de réflexion. Le vert ne mit pas longtemps à reprendre sa place, courageux mais pas téméraire le ver de terre. Dans les iris gris de la métisse, on pouvait déceler une pointe de sévérité. Finalement, il avait suffit de quelques phrases à l’autre pour se calmer, alors pourquoi avait-elle l’impression que ce cours partait complètement en sucette ? M. Lival était pourtant capable de tenir ses élèves d’ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis O'Toole
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Artemis O'Toole, Dim 27 Aoû 2017 - 16:29


Heureusement qu’il avait crié, ça avait figé Zaza sur place, Arty n’aurait donc pas à s’accrocher à lui, à se mettre à pleurer et à crier Non ! Ne me marche pas dessus ! Evan lui avait demandé de se rasseoir, comme ça, il lui jeta un bref regard, il hésitait. Mais il avait dit merci, avait employé dans une formule de politesse alors bon, pourquoi pas obéir. L’autorité souvent ce n’était pas son truc, mais après tout, il pouvait faire une exception. Les paroles qui s'ensuivirent, les menaces et tout le reste, il n'y prêta pas plus d'importance que ça, parce que ça ne le concernait pas directement. Puis finalement, le jeune Poufsouffle vit arriver l’Auror, et c’est à ce moment-là qu’il entrouvrit la bouche et baissa les yeux. Se cacher, vite. Évidemment qu’il la connaissait, ses cheveux blonds là, comme ça, c’était elle qu’il avait croisée sur l’Allée des Embrumes. Mazette comment se fait-il qu’il ne l’eût pas reconnue plus tôt ? Elle avait donc la mission d’aller calmer Azaël, admettons, soit. Arty ne se fit pas prier, il se dirigea doucement vers sa place. Tout s'était mélangé dans sa tête, les paroles d’Evan, celles de l’Auror et il avait même cru entendre une élève lui parler.

C’est pourquoi de la porte d’où venait de s’éclipser Azaël et l’Auror, Arty ne retourna pas tout de suite à sa place, il fit un petit léger détour, le plus discrètement possible. Peut-être que les autres seront obnubilés par la sortie des deux dans le couloir, à vouloir savoir ce qu’ils allaient se dire. C’est pour ça, il profitait de la situation tendue pour aller brièvement jusqu’à la place de Yue. Il savait que c’était elle qui lui avait dit, doucement de ne pas envenimer la situation. En soi, Arty ne comprenait pas trop comment lui, étant complètement adorable, pouvait envenimer une situation, quelle qu’elle soit. Mais admettons. Elle avait voulu le protéger pour une raison qu’il ignorait totalement, et il voulait tout simplement la remercier de son implication. C’est pourquoi il fit un geste totalement idiot mais qui lui plaisait beaucoup, il ébouriffa les cheveux de Yue avec le plus d'affection possible et lui glissa à l’oreille avec un sourire charmant :

- Moooh oui, tu avais tout à fait raison mon petit.

C’est vrai qu’elle n’avait pas tort du tout, cette Gryffondor qu’il ne connaissait absolument pas, Azaël avait besoin d’extraire sa colère, sa frustration, à la manière d’un bébé capricieux, il comprenait tout à fait. C’est pourquoi il alla alors se rasseoir tranquillement et gentiment à sa place. Peu de temps après, il voit aussi Zaza se rasseoir calmement. L’incident était clos, on pouvait retourner à une vie tout à fait normale, paisible, dans un cours de métamorphose banal. Arty se cala confortablement sur sa chaise et reprit en main sa plume. Évidemment, c’était à cet instant que plus personne n’avait de questions, ça engendrait alors un petit moment bizarre. Le jeune Poufsouffle jeta un coup d’œil à son pote à côté, juste savoir si les paroles qu’ils avait échangées avec l’Auror avaient été bénéfiques. Visiblement oui.

On en était où du coup ? Le registre des animagus ? Hyper intéressant, allez, on va noter ça sur le petit parchemin tout propre, et reprendre le semblant d’attention du début. C'est alors qu'une nouvelle question de la part d'Aoi pointa le bout de son nez. Arty soupira de soulagement, il était temps, ça permettait de remettre le train en marche tout doucement, et d'oublier tout à fait ce qu'il venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Ulysse Daiklan, Dim 27 Aoû 2017 - 17:37



Ok j'airien compris à ce qu'il viens de se passer.

C’est parti en live à une vitesse. Wow. Normalement c’est, l’élève agresse, il se fait remballer et c’est plié. D’ailleurs le cours commençait à repartir quand le Vert, n’ayant pas supporté d’être remis en place, se lève et part. Encore là rien de houleux, laissez-le aller se calmer le pauvre ! Ça se trouve il serait revenu de lui-même en plus.

Mais non, tout le monde s’agite. Le préfet Jaune se lève, quelqu’un le retient, une autre lance une boulette, le prof le rappelle et finalement il part avec l’Aurore.

Vous voyez, la situation était distrayante, vraiment ça occupait le temps. Mais peu de temps après, Azaël -Dur d’ignorer son prénom vu le cri qu’avait lancé le prof- revint s’assoir à sa place en s’excusant. Evidemment c’est une Serdaigle qui renchaine sur le cours, comme si la courte distraction l’avait plus ennuyée qu’autre chose. Ca l’avait probablement ennuyé d’ailleurs. Elle semblait aussi amusée qu’un Né-moldu au milieu d’un stand-up de Mangemort. Pas vraiment donc.

Pendant qu’elle parle je déchire un morceau de parchemin et écris

« Je crois qu’il a besoin d’être attaché, une mission pour toi. »

Référence à notre dernière rencontre évidemment. Je roule en boule le papier et le lance à la Verte (Elhiya). Evidemment j’ai la force d’atteindre ce point. Mais je n’ai jamais vraiment fait de Quidditch donc ce qui devais arriver arrivât. Je regardais avec une mine déconfite mon morceau de papier atterrie sur la tête d’une collègue de maison à l’autre bout de la classe (Aria) plutôt que sur celui de la verte.

Mon dieu l’affiche. Je me tourne face au tableau et prends ma tête dans mes mains au vu du message que je viens d’envoyer. Si ça c’est pas l’affiche je sais pas ce que c’est. Bon il faut que j’essaie de rattraper ma bêtise. Je fais des signes pour lui faire comprendre que ce mot ne lui était pas destiné, qu’elle ne le lise pas. En vain. Je me concentre à nouveau sur ce qu’il se passe devant moi pour pas me faire engueuler, mais surveille discrètement ce qu’il se passe de l’autre coté de la classe.

J’suis vraiment un boulet.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Aria Morrison, Dim 27 Aoû 2017 - 17:52


Bah mince alors… comment j’ai fait pour ne pas faire attention que Monsieur Lival avait déjà répondu à cette question, qui plus est, à l’instant à Harmony ? J’ai surement dû m’évader au moment où je m’interrogeais sur le Ministère de la Magie (ou peut-être tout simplement, ma narratrice n’avait pas eu le courage de lire jusqu’au bout la réponse d’Evan, mais on va dire que c’est de ma faute à moi, à Aria, et non à elle, la narratrice Ange).

Immédiatement après l’intervention de mon professeur, j’entends de l’agitation derrière moi. Je me retourne et vois un Serpentard et un Poufsouffle s’apprêtant à sortir de la salle de classe. Je soupire devant le comportement de ces deux élèves. Mon enseignant me fait sursauter lorsqu’il hausse le ton de sa voix à l’intention de ces deux garçons. Je me tourne vers lui et l’écoute expliquer à Azaël qu’il ferait mieux de ne pas quitter cette pièce, faute de quoi il risquerait de faire perdre des points à sa maison ainsi que d’être puni. Tout de suite après, l’Auror sort de la salle avec le Serpentard. Je ne sais pas ce qu’elle avait pu lui dire, mais ça s’était avéré être efficace puisque le vert revient dans la classe et se rassoit à sa place.

Une Serdaigle pose ensuite une nouvelle question, je la regarde et note sa question sur mon parchemin qui me parait plutôt intéressante. C’est vrai ça, comment ça se passe quand une femme est enceinte ? Pendant que je réfléchis aux différentes hypothèses, d’autres questions me viennent en tête. J’hésite à les poser maintenant. Imaginons que l’information ait déjà été donnée par Monsieur Lival ou Miss Elly… Je risquerais de me faire passer pour une fille qui n’est pas du tout attentive en cours et je ne veux pas donner cette impression-là de moi. Surtout que je préfère éviter d’énerver notre professeur avec ce qui vient de se passer avec le Serpentard. Je décide donc de noter mes interrogations sur ma feuille. Au pire, j’irais faire un tour à la bibliothèque pour chercher la réponse.

Je sens quelque chose toucher ma tête. Un bout de papier roulé en boule venait d’atterrir sur ma table. Perplexe, je tourne la tête vers ma gauche me demandant de qui vient ce papier. Personne ne me regarde à ce moment, je décide donc de l’ouvrir et découvre le message suivant : « Je crois qu’il a besoin d’être attaché, une mission pour toi. » Quoi ? Mais qu’est-ce que ça veut dire ? Je place le mot en dessous de mon parchemin et examine discrètement les alentours en fronçant les sourcils. Un garçon blond de ma maison (Ulysse) a l’air de regarder discrètement de mon côté. Je le fixe, l’interrogeant ainsi du regard. Il va falloir qu’il m’explique son message.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Jade Wilder, Dim 27 Aoû 2017 - 20:13


HRPG: Grazie ! J'ai pas les sous, navrée, mais ma reconnaissance éternelle suffira j'en suis sûre :3


Bon, elle n'était pas vraiment à l'heure la blonde. Pas en retard non plus, mais pas loin du tout. Heureusement, Azaël fut le dernier arrivé, elle avait eu chaud aux fesses. Ouais, arriver en dernière était une plutôt mauvaise chose à ses yeux, c'était quelque chose qu'elle haïssait profondément, néanmoins nous ne sommes pas là pour parler de ses tocs d'adolescente névrosée. Sortant ses affaires, distraite, la préfète n'avait qu'à peine jeté un oeil à ses voisins. Néanmoins, un salut lui fit relever les yeux vers la personne la plus proche, Harmony. Ouh la. Cela faisait un moment qu'elles ne s'étaient pas parlé toutes les deux. M'enfin en même temps, Jade s'était isolée de tous pendant un certain temps, si bien que des visages connus lui paraissaient presque étrangers à présent. Ce n'était pas le cas d'Harmony. Cette fille avait quelque chose de spécial et jamais l'Italienne ne pourrait l'oublier, quoi qu'il arrive.

Esquissant un sourire timide, Jade répondit au salut avec une simple phrase.

- Bonjour Harmony.

Rien de très original, ni quoi que ce soit pour enchainer et tenter un début de conversation. Jade n'était plus très douée pour ça. En même temps, l'avait-elle au moins été un jour ? Sans doute pas, mais parfois ça fait du bien de se leurrer un peu. Dans la limite du raisonnable bien entendu. De toute façon, même si elle avait souhaité engager une conversation avec la jeune Serdaigle, cela aurait été difficile puisque le cours ne tarda pas à débuter avec quelques mots d'Evan.

- Bien, maintenant que tout le monde est enfin arrivé, il est temps de débuter ce cours de Métamorphose. Aussi, merci d'être un minimum attentif et d'éviter l'excès de bavardage si vous ne voulez pas faire perdre quelques points à votre maison ! L'énigme d'abord. Même si la réponse n'est pas évidente avec tous les points cités, elle faisait directement référence à que vous allez voir bientôt. La réponse étant "La Métamorphose".

Jade haussa lentement un sourcil. Encore une fois, la simplicité de la réponse l'étonnait et l'énervait à la fois. Néanmoins, il fallait le reconnaitre, elle n'avait pas du tout pensé à cette réponse là. Encore une fois, elle restait bien trop terre à terre et ne tentait pas de nouvelles entreprises. Peut-être était-ce une des raisons pour lesquelles la jeune fille admirait le professeur de Métamorphose: il parvenait à se détacher, trouver un sens à chaque chose, chaque mot, chose dont elle était clairement incapable. Il y avait d'autres raisons, mais celle-ci se prêtait bien aux circonstances à vrai dire. Pinçant ses lèvres doucement, l'Italienne écoutait l'explication du professeur, perplexe. C'était une façon de voir. Elle, en avait une autre à priori. La métamorphose, faire partie de chacun de nous ? Mouais, quand on voit à quel point elle n'était pas douée avec une baguette entre les mains, on peut se demander si la métamorphose ne s'est pas faite la malle depuis un moment en ce qui la concernait en tout cas. M'enfin, quoi qu'il en soit, la réponse lui avait échappé encore une fois... Arriverait-elle à donner une réponse aux énigmes d'Evan un jour ? Seul le temps lui apporterait une réponse suffisante.

- L'animagie est un don particulier qui permet à celui l'ayant de se transformer en son animal totem, son "moi intérieur" si je puis dire ainsi. Il n'est pas aisé de déterminer d'un simple coup d'œil si l'animal qui se trouve devant vous en est un vrai, où s'il s'agit là d'un animagus. Cependant, il existe un sortilège pour forcer un animagus à reprendre sa forme normale ! Vous n'aurez pas l'occasion de l'exercer vous-même, mais je vais vous donner sa formule en vous le montrant. Pour cela, il est indispensable que l'animagus en question soit immobile, si bien qu'à moins qu'il le fasse de lui-même comme ça sera le cas ici, il vous faudra l'immobiliser au préalable pour pouvoir utiliser le sort.

Ah, l'attention de la préfète venait de faire un bond en avant. L'animagie... Elle avait lu énormément de choses à ce sujet, c'était passionnant à vrai dire. Surtout qu'elle avait toujours été proche de la nature et de certains animaux plus que d'autres, forcément ça la poussait au rêve. De là à dire qu'elle serait capable de telles transformations, c'était s'avancer un chouilla trop quand même...

Mais alors qu'Evan prononçait ses derniers mots, Jade eu une sorte d'éclair de génie. Animagie... Sortilège pour forcer l'un d'eux à reprendre sa forme. Cela voulait dire que ce renard...

- Humanum Iterum !

Sous ses yeux pétillants, le renard présent sur le bureau ne tarda pas à prendre forme humaine suite au sortilège lancé par le professeur de Métamorphose. Ce n'était pas un simple animal, bien au contraire ! Fascinant. Sans vraiment qu'elle s'en rende compte, un sourire lumineux s'était dessiné sur les lèvres de la jeune fille, voilà pourquoi elle aimait tant le monde magique. Il réservait tant de surprises auxquelles on ne s'attendait absolument pas, c'était incroyable ! Écoutant d'une oreille distraite les mots d'Evan, Jade n'en retint que l'essentiel. Elly, Auror. Pour une fois, la préfète ne connaissait pas la personne intervenant pour ce cours, voilà une exception qui confirme la règle. Le reste, elle ne l'avait qu'à peine écouté. Comme toujours les questions, elle préférait écouter celles des autres et éviter de s'exprimer en public. La timidité... Elle s'était un peu estompée au fil du temps, avant de revenir en flèche ces derniers mois. Si elle pouvait éviter de parler, ça l'arrangerait beaucoup.

Néanmoins, ce manque de volonté n'était valable que pour la prise de parole. Chaque question pouvant lui apporter des réponses était soigneusement notée sur son parchemin, ajoutant ensuite les éléments de réponses apportés par les deux adultes présents dans la salle. Fascinant.

Le cours aurait pu être des plus classiques, si Azaël n'avait pas décidé de donner son avis à son tour. Jade se mordilla la lèvre, réfléchissant. Il n'avait peut-être pas tord sur certains points, certains avantages de l'animagie pouvaient être reproduits grâce à des sortilèges à priori. Ce qui étonna la blondinette, ce fut les réponses d'Evan et de la dénommée Elly. Ils se connaissaient tous les trois ? Le dialogue lui sembla presque tendu... En tout cas, la réaction du Serpentard ne tarda pas et quelque part, cela toucha la blondinette. Elle n'aurait su l'expliquer, mettre des mots sur ce sentiment étrange, mais c'était là. Les murmures autour n'arrangeaient rien, certains dans cette classe manquaient cruellement d'humanité. Jade avait beau ne pas apprécier Azaël plus que cela, se réjouir de ses déboires avec les deux adultes n'était pas son genre. Du coin de l'oeil, la préfète suivit le dialogue sans y ajouter son grain de sel. Elle savait que le vert ne l'appréciait pas des masses, et s'investir dans ces conditions n'était pas dans ses habitudes. Artemis, lui, sembla plus confiant puisqu'il retint l'élève, suivi Evan ensuite. Et peu après, revoilà le serpent installé à sa place. Plus de peur que de mal, la jeune fille dévia son regard pour le ramener vers l'avant de la pièce, néanmoins elle restait pensive. Pourquoi ? Elle garderait tout cela pour elle.

Soupir prononcé. Jade ne s'ennuyait pas, bien au contraire, mais ses pensées dérivaient un peu trop à son goût. Pourquoi devait-elle avoir ce genre d'empathie ? La vie lui semblait bien plus simple sans avoir à s'inquiéter de personne. Mais c'est ainsi, elle avait encore bien des choses à comprendre sur elle-même. Toujours est-il qu'elle n'avait pas du tout participé à l'échange avec tout ça... et avec le peu de volonté qui la caractérisait. M'enfin non, ce n'était pas un manque de volonté, juste une sale habitude que de garder le silence en un maximum d'occasions. Beaucoup de questions avaient été posées, mais quelque chose l'intriguait encore à cet instant, le sortilège utilisé par le professeur de Métamorphose. Alors, Ô miracle, elle finit par lever la main, hésitante.

- Vous avez précisé que la cible du sortilège devait être immobile... Pourquoi ? Cela... mènerait à un échec du sort, ou il pourrait y avoir d'autres conséquences ?

Il est vrai qu'elle ne l'avait pas croisé ce sortilège là. Pas dans les bouquins qu'elle avait lu en tout cas, ce qui était assez surprenant puisqu'elle en avait lu des dizaines. Peut-être n'était-ce qu'un soucis de réussite, en tous les cas, elle voulait savoir, tournant légèrement sa plume entre ses doigts fins.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Amy Jackson, Dim 27 Aoû 2017 - 20:47


La conversation amicale entre les trois jaunes et noires avait vite laissée place aux instructions du professeur. Et oui il faut croire qu'on vient en cours pour travailler et non pas pour discuter ce qui est bien dommage. Mais la fascination d'Amy pour ce qui se passait devant elle lui fit bien vite oublier la discution qui l'absorbait quelques secondes auparavant. La réponse à l'énigme fut rapidement donnée et était bien loin de tout ce qu'Amy pouvait imaginer.

Jusqu'à aujourd'hui elle ignorait qu'on pouvait forcer un Animagus à redevenir humain et la transformation avait l'air plutôt brutale. La magnifique renarde qui se trouvait devant elle fit bientôt place à une jeune femme blonde ( tu as vu Elly j'ai pas retenu xD ) habillée tout en noir. La jeune Poufsouffle ne put s'empêcher de la regarder avec admiration, tant elle dégageait une impression de force et de confiance.

Mais bien vite elle dut se creuser la tête à la recherche d'une question potable à lui poser. Elle n'arrivait pas à en trouver une suffisamment intéressante ou pertinente et elle ne prêta qu'une oreille distraite à ses camarades qui posaient leurs questions. Tout à coup l'agitation saisit la salle et elle remarqua qu'Azaël qui était au bout de sa rangée s'était levé entraînant à sa suite Artémis. N'ayant rien suivit elle n'avait aucune idée de ce qui pouvait bien se passer mais après un échange houleux le Serpentard retourna à sa place.

Se concentrant de nouveau sur le cours la jeune fille se résolut à poser la première question qui lui passerait par la tête puisqu'elle ne parvenait pas à en trouver une correcte.

- Qu'es-ce qui est le plus dur ? Devenir l'animal ou redevenir humaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Lina Park
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Lina Park, Dim 27 Aoû 2017 - 22:22


Je détourne légèrement mon attention de mes deux camarades de classes afin d'écouter le prof qui s'apprête à parler. Entre temps, un retardataire que je présume être '' zaza'' puisqu'il s'est assis à la place que arty lui a réserve, est arrivé. De ce que je vois ça à l'air d’être le serpentard pas sociable, tout l'inverse d'arty, leurs amitié dois être assez marrante à voir. Je les embêterais un peu plus tard. La métamorphose ? C'était vraiment ça la réponse de l'énigme ? Je suis déçue, j’espérais que la réponse sois original comme d'habitude mais bon, cette fois ci notre professeur ne c'est pas surpasser. Dommage.

Après le blabla habituelle,  un '' Humanum Iterum !'' est lance en direction de la renarde qui se transforme en une jolie blonde. Ce sortilège je ne le connais pas, je ne savais même pas que c'était possible de faire revenir un animagus sous sa forme humaine à l'aide de la magie. Au moins, mes pressentiments était correcte, ce n'étais pas un simple animal. Quelque cause clochait, ça je l'avais remarqué tout de suite mais je m'attendais à tout sauf à un animagus. L'idée ne m'avais même pas traversé l'esprit.

Mon regard se place sur ses habits qui sont assez particulier. J'en déduis donc que c'est une Auror, faire venir une telle personne en classe n'est pas commun. Mais qu'est ce que ça veut dire ? Ça venue serait dans le but de nous inciter à rejoindre son parti dans cette bataille ? Ou bien es ce juste un pur hasard ? Aucune idée, de toute façon ni les mangemorts ni l'ordre du phénix et encore moins les aurors ne m'intéresse vraiment. Enfin je me demande quand même comment le professeur peut la connaître, pour la faire venir ici ils doivent forcement être proche. Étrange... Je met à écouter les questions des autres élève ainsi que les réponses de la femme au cheveux d'or. Je vois que mes camarades de classe ont une sacrée imagination pour poser de tels questions. Je me décide finalement à me prêter au jeu.

- En plus d’être une Auror vous êtes une animagus, es ce un avantage ou un désavantage dans votre métier  ?
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Elhiya Ellis, Lun 28 Aoû 2017 - 8:12


HJ:
 

Un tas de questions, avec un flot de reposes, pour le coup, ce cours était intéressant, et que le binôme d'arty fasse des sienne n'avait en fait rien de bien exceptionnel. sans un regard pour le cinéma d'Azael, la blonde écoutait les reponse de leur professeur et d'Elly qui avait même prit le temps de s'occuper du Vert et argent pour le faire revenir.

*perte de temps ce type*

Enfin, niveau personne chronophage, il y'avait le blondinet du premier rang qui s'amusait à jeter des boulettes de papiers sur la tête des gens. Sur Aria précisément. Il lui voulait quoi celui là encore? Rapide coup d'oeil à la brunette à sa droite, si ca se trouvait, les deux rouge se connaissaient, et elle serait bonne pour une légère remontrance pour l'avoir ligoté dans la volière. Mais bon, ce n'était pas un détail qui perturbait réellement la Serpentarde, elle se permit juste de glisser sur Lyly un regard d’incompréhension avant de lever la main pour poser sa question.


"Dites, être animagus ok c'est sympa, ca fait classe. Mais c'est quoi l’intérêt réel. Autant pour un animal passe partout je suppose que ça peut aider pour s'infiltrer discrètement, obtenir des informations et autres indices nécessaire pour un boulot d'Auror. Mais un renard, à part en pleine foret c'est pas super discret quand même. Du coup, ca vous sert à quoi Melle Wildsmith?"

Un chat, un chien, un pigeon, une fourmis à la limite, mais se trimballer sous la forme d'une renarde en plein Londres ou pré-au-lard,  il y'avait quand même mieux niveau discrétion. Surtout que pour peu que quelqu'un ait la brillante idée de venir en appeler la fourrière pour avoir vu un animal sauvage errer en ville, c'était reelement pas judicieux. Quoi qu'a bien y repenser, la première fois que la gamine avait croisé Elly, elle était "humaine" donc, si ca se trouvait, elle n’utilisait quasi jamais cette forme animale.


Dernière édition par Elhiya Ellis le Mar 29 Aoû 2017 - 7:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yue Tsukaï
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Yue Tsukaï, Lun 28 Aoû 2017 - 18:36


A peine se fut-elle rassise que Yue entraperçut un projectile éjecté depuis une chaise voisine et dont la courbe gracieuse finissait droit dans sa direction. Constatant premièrement de la "non dangerosité du produit", elle le laissa doucement atterrir sur son pupitre à quelques centimètres seulement de ses mains. Bien lancé, constata-elle. Jetant un rapide coup d’œil à sa droite en évitant soigneusement de croiser les yeux de Riri, la gryffondor capta enfin le visage fin d'Anna et lui lança un regard interrogateur tout en fronçant les sourcils. Mais celle-ci ne semblait pas l'avoir vu et restait concentrée sur le cours qui avait finalement reprit son court (gros jeu de mots). Dépitée de ne pas avoir su attirer l'attention de "son crush", Yue haussa les épaules et commença à déplier avec soin le bout de parchemin échoué sur son bureau.

C'est alors qu'elle fut surprise par un contact sur le haut de son crâne. Yue se crispa, qui osait fourrager ainsi dans ses cheveux ? Personne n'avait le droit de porter la main sur elle et encore moins de se permettre ce genre de geste familier. Mais plutôt que de retirer violemment sa tête et de riposter envers quiconque s'était permit cette écart, la gryffondor releva lentement sa tête. Elle ne savait pas vraiment pourquoi mais la métisse avait compris au fond d'elle que le geste était amical et un peu gauche. Effectivement le sourire éclatant que lui servit Artemis fit s'envoler en poussière toute sa colère précédemment ressentie.

- Moooh oui, tu avais tout à fait raison mon petit.

Mon petit ?.... MON PETIT ? Yue essaya tant bien que mal de garder son calme en serrant de toutes ses forces son pupitre, faisant ressortir les jointures de ses doigts. Heureusement qu'Artemis était beaucoup trop chou et généreux parce que si ça avait été quelqu'un d'autre elle lui aurait probablement déjà mit son poing dans la gueule. Non mais qui se permettait de telles spontanéités avec des gens qu'il ne connaissait pas ? La rouge et or en resta bouche bée devant l'attitude si franche et intime du poufsouffle. Celui-ci esquissa un dernier sourire et fit demi tour, apparemment décidé à rejoindre sa place en silence.

- Fais attention, l'enfer est pavé de bonnes intentions, lui souffla t-elle en retour. Yue ne savait pas vraiment pourquoi elle lui avait dit ça, peut-être parce que ce préfet semblait bien trop jeune et trop naïf, au moins elle l'avait prévenu.

La Gryffondor revint peu à peu à la réalité de la salle de la classe et son regard se porta à nouveau sur le bout de papier qu'elle avait inconsciemment caché sans le creux de sa paume. Il était temps de découvrir son contenu, elle finit de le dérouler et lu pour elle même :

« Ne te fatigue pas ma belle, nul besoin de satisfaire la demande d'attention de ce vert. »

Yue ne mit évidemment pas longtemps à reconnaître l'élégante écriture d'Anna dont elle avait reçu de nombreuses lettres. Malgré une forme banale et des lettres peu lisibles, la rouge et or avait compris que la jeune serdaigle avait fait au plus vite pour lui faire part de son avis sur l'épisode précédent "Scandale en salle de Métamorphose, Azaël se rebelle, explications". Suite à l’énoncé de ce titre vaseux issu de son imagination délirante, Yue laissa échapper un petit rire et s'employa plus sérieusement à répondre au message de la concernée. Elle prit sa plume en main et écrit juste en dessous de la ligne précédemment rédiger par sa camarade de classe.

« Saches que je ne me fatigue jamais inutilement, je n'ai aucune sympathie ni intérêt pour Azaël mais je ne pouvais pas me décider à laisser Artemis se faire réprimander. Peut être ais-je un cœur après tout ? »

Son écriture était maladroite et bancale mais restait déchiffrable, l'autre devrait comprendre. Satisfaite, elle replia le bout de papier et visa adroitement la table d'Anna en fermant un œil ce qui témoignait de sa concentration. Finalement elle jeta la boulette et attendit que celle-ci se pose à l'endroit souhaité.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Olivia Delaine
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Olivia Delaine, Mar 29 Aoû 2017 - 17:17


La scène s’était déroulée très rapidement, la tempête semblait à présent passée, mais les battements de cœur d’Olivia n’avaient pas eu le temps de ralentir. Après sa tentative de départ, Azaël avait été prié de se rassoir par la voix autoritaire du professeur, mais l’Auror avait décidé de l’accompagner dehors, certainement pour mettre les choses aux clairs. Quoi qu’il en soit, le Serpentard était re-rentré, paraissant pas vraiment plus calme, mais au moins avait-il décidé de suivre le cours de nouveau. L’intervention de la blonde du Ministère semblait avoir porté ses fruits. Il s’excusa même à l’attention de l’enseignant avant de se laisser tomber sur sa chaise.

Le reste de la classe n’avait pas l’air plus perturbé que ça par la scène, puisque les questions reprenaient comme si de rien n’était. Olivia se demanda même si elles avaient cessé à un moment. C’est un peu comme s’il y avait eu deux histoires parallèles, et que le reste des personnes présentes c’était concentré sur l’autre histoire, celle où les élèves étaient sages et ne parlaient que pour demander plus d’informations. Ou alors ils connaissaient déjà tous le brun, et il était habituel pour eux de le voir agir ainsi.

L’ambiance devenant moins lourde, Olivia se reconcentra sur les questions. Une Serdaigle devant elle leva la main, posant une question très intéressante sur l’animagie en cas de grossesse. Elle se saisit de sa plume pour noter la réponse, mais son attention fu vit détournée par un petit papier que le Gryffondor devant elle envoya à l’autre bout des tables. Elle se pencha en arrière sur sa chaise et regarda la destinataire, qui n’était autre que la petite amie de Jace. Pas vraiment intéressée par l’histoire, et ne souhaitant pas encore s’attirer des ennuis à cause de ce petit groupe, elle reprit sa position initiale mais fut néanmoins surprise lorsque le garçon fit tout un tas de gestes incompréhensibles à la Gryffondor. Son regard passa entre les deux, et voyant le visage perdu de la brune, elle comprit que le rouge et or ne savait apparemment pas viser du tout. Elle ne put s’empêcher de pouffer de rire devant la tête déconfite du garçon qui tentait tant bien que mal de faire comme si il ne s’était rien passé, pour ne pas attirer l’attention sur lui. Elle lâcha un « bien joué » ironique à son attention. La scène était vraiment comique.

De nouvelles questions posées lui permirent de se reconcentrer sur le cours, quoique gardant un sourire aux coins des lèvres. Sourire qui disparut bien vite devant l’intervention de la cousine de son voisin. C’était intéressant, mais il y avait une manière de dire les choses, et cette Serpentard n’avait visiblement pas l’intention de s’encombrer des convenances.
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Ulysse Daiklan, Mer 30 Aoû 2017 - 18:11


Rester. Fixé. Sur. Le. Tableau. Allez, de la concentration de la concentration de la concentra…. Et mince elle a lu le message et me regarde bizarrement. Je lui fais un geste avec les mains pour qu’elle comprenne que ce n’était pas pour elle mais je préfère ne pas lui préciser que c’est pour sa voisine. A part m’afficher encore plus ça ne servirais à rien.

En plus cette dernière décide de poser une question. Wow toujours aussi agréable décidément. Finalement ce n’est pas que pour moi ce ton fortement désagréable.

D’ailleurs je me retourne vers la fille qui a rigolé à mon lancé, faussant un air vexé sur le visage. Bon ça va c’est une collègue de maison. Son ton ironique est peut-être ma seule porte de sortie de ce pétrin. Je la regarde, fait un pouce en l’air et un grand sourire avant de lui répondre en chuchotant.

- T’a vu ? J’suis trop fort !

Evidemment je rigole, mais ce serais drôle qu’elle me pense sérieux. Je crois que je l’ai jamais rencontrée elle est plus jeune que moi. Première fois que l’on partage un cours. De toute façon je risque pas grand-chose, je pense pas qu’une fille plus jeune ait un intérêt à raconter mes exploits à ses copines mais bref.

Heureusement qu’elle ne sait pas ce qu’il y avait sur le papier, elle se serait encore plus fichu de moi et là elle aurait pas hésité à détruire ma réputation. Comment ça je n’ai pas de réputation ? ne jouez pas sur les mots. Je me retourne vers le tableau et lève la main.

- Est-ce que le comportement des autres animaux change sous forme d’animagi ? Par exemple, un sorcier sous forme de loup peut-il intégrer une meute ? Ou les autres loups savent qu’il n’est pas vraiment un animal ?


Je fais distraction comme je peux d’accord ? Bon ceux qui ont déjà étudié le truc doivent connaitre la réponse mais reste que j’aimerais bien connaitre la réponse. J’imagine bien un sorcier qui en aurait marre et qui se barre pour vivre comme un animal. En fait je me demande même si sous forme d’animagi on peut communiquer avec les autres. Mon dieu j’aurai du commencer par-là, que je suis bête. Tant pis le mal est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Elly Wildsmith, Dim 10 Sep 2017 - 1:35


Le cours de métamorphose reprenait ses droits, les élèves semblaient enfin se rappeler pourquoi ils étaient présents – apprendre et non perturber. L’espace d’un instant, Elly se demandait comment son compagnon pouvait être patient avec les adolescents. Il était si … si … compliqué, à comprendre parfois. Torturé. L’auror secoua la tête pour chasser ses idées, écoutant attentivement les questions qui lui étaient destinées, espérant qu’elle ait les réponses adaptées. Elle était contente de ne pas se charger de la question d’une petite Serdaigle (Aoi) tant ce sujet pouvait lui tenir à cœur. L’auror, un instant, déglutit rapidement, tant la possibilité qu’incluait cette interrogation pouvait lui tordre les entrailles.

Finalement, une jeune Poufsouffle (Amy), lui demanda ce qui était le plus difficile. La jeune femme laissa un sourire naître sur ses lèvres avant de répondre, tout à fait naturellement « Le plus difficile, c’est la transformation en animal. Parce que l’esprit connait parfaitement bien l’enveloppe humaine, vous vivez avec depuis toujours. Alors que vous devez apprendre à apprivoiser votre animal totem ».

Une autre Poufsouffle (Lina) se joignit au rituel des questions, et lança la sienne, faisant un rapprochement pas anodin entre le métier de la jeune femme et sa condition d’animagus. Elly, tout en la regardant, répondit sincèrement «Et bien, je dirais que c’est un avantage, à condition d’être sûre de sa transformation. Cela permet de se fondre dans la nature, de ne pas être visible, ce genre de chose ».

Finalement, ce fut Elhiya qui s’adressa à l’auror, avec une question teintée d’ironie qui fit sourire Elly. La blonde avait déjà eu des questions du même genre lorsqu’elles s’étaient rencontrées au King Cross coffee. Elle répondit, dans un demi-sourire « Elhiya, ta question est très pertinente. Néanmoins le propre d’un animagus est d’être discret et, arrête-moi si je me trompe, il me semble que mon animagus ressemble plus ou moins à un chien. Néanmoins, tu as tout à fait raison. Etre animagus ne me permet pas d’aller et venir dans Londres, en pleine journée, à ma guise. Au-delà de l’animal, c’est surtout l’apparence et les mimiques de ce dernier qui peuvent trahir le sorcier. Par exemple, toute à l’heure, je pense que ma posture et mes regards faisaient dire à certains que je n’étais pas qu’un renard quelconque ».

HRPG : Evan va répondre aux questions manquantes, merci de ne pas répondre avant sa réponse (puisqu’il va vous donner des exercices #TropCool en plus Ange)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°8 - Métamorphose le monde

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 10

 Cours N°8 - Métamorphose le monde

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.