AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -25%
Nouveau Fire TV Stick avec Alexa (2020) à ...
Voir le deal
29.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 2 sur 3
Parcours du Chateau
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste

Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Elhiya Ellis, le  Ven 29 Sep - 15:56

Balancer des miettes pour détourner l’attention de l’elfe ! Parfait comme idée, brillant même, il fallait quand même avoir sur soit quelque chose à mettre en miette par contre, ce qui n’était pas compatible avait le fait d’être en pyjamas la nuit, mais à garder dans un coin de sa mémoire quand même. Elle n’était pas bête cette jaune, puis elle était marrante.
Bon, cette clochette, d’où elle venait ? De toute évidence, pas d’autres élèves dans le coin, pas de boule de poil non plus… C’était la suite de la poisse, forcément, dès lors qu’elle avait mis un pied dehors avec sa chemise en coton ornée de nounours, elle aurait dû s’en douter…

Et le pire, c’était qu’à deux, elles étaient là, comme des cruches, à chercher d’un bout à l’autre du couloir, sans rien trouver. Juste le néant complet et un bruit de clochette provenant... du sol… Ah, Castielle avait vu quelque chose, . Elhiya s’approcha de la Jaune en l’entendant râler doucement, et scrutait dubitativement ce qu’elle lui montrait.

*C’est quoi c’truc*

Alors là, c’était le comble, un oiseau mécanique abandonné dans le couloir. A quoi ca servait ce truc en plus ? Juste à être irritant. La blonde ne voyait pas d’autre utilité possible. Enfin si, la faire tourner en bourrique et émettre un son désagréable. D’un soupire désabusée, Elhiya haussa les yeux au ciel.


« Tu vas voir que c’est à l’elfe de maison en bas, il se l’est mis là pour savoir où il en est de son ménage ou un truc du genre…. Ca commence à devenir agaçant. C’est quoi la prochaine étape ? Quelqu’un va sortir d’une porte cachée derrière un tableau et nous assommer avec ? Ca m’étonnerait même plus à force ! »

A défaut d’une porte, c’était une petite chouette chevêche qui leur passa devant le nez, manquant de les cogner, visiblement pressée de fuir la tour des Gryffondors un peu plus haut. La raison ne tarda à pas à les frapper de plein fouet, un animal, avait dévalé les escaliers et leur était tombé dessus dans un miaulement mécontent. Un chat ! Non ! Un fléreur vu la taille des oreilles, et un fléreur ressemblant passablement au sien

« Muffin ! #accio »

Pas le temps de réfléchir, sortilège jeté vers les deux animaux, et un mélange de plumes et de poils se retrouva dans ses mains, se débattant, piaillant, feulant, griffant et picorant. Elhiya avait du mal à les tenir, dans la précipitation elle demanda de l’aide à la jaune et noire

« Essaye de stupéfier un des deux, mais évite de me toucher moi s’il te plait »
Castielle Colt
Castielle Colt
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Castielle Colt, le  Mer 4 Oct - 12:13

C'est vrai que la situation était grotesque. Mais bon, c'était une école de sorcellerie, les couloirs étaient truffés de trucs complètement grotesques. Entre les coucous mécaniques, les lettres chelou laissées en dessous des bancs, les escaliers qui bougent tout seuls, ... on était pas à une absurdité près.

Si on avait été dans un mauvais film, à ce moment-là une petite musique techno se serrait mise à jouer pour nous prévenir qu'une bagarre était sur le point d'éclater. À la place il y eut seulement des feulements enragés et des cris stridents. Les deux sorcières sortirent leur baguette mais la verte fut la plus rapide à jeter le premier sort. Du coup ses mains firent office de ring de boxe pour les deux boules de poils et plumes.

Stupéfixé un des deux ? Vu comment la situation se présentait, ça ne lui disait rien de bon. Et puis comme Elhiya le fait remarquer elle-même, elle prenait le risque de la toucher elle. Castielle préféra utiliser une alternative. Elle l'avait déjà testé, c'était moins brutal et tout aussi efficace, il fallait juste avoir un ou une coéquipière compréhensive. Et réagir vite. Immobiliser un allié de la sorte c'était risqué quand on est en terrain ennemi. Sauf qu'ici on n'était pas en terrain ennemi, juste perdues dans les couloirs essayant de séparer deux bestioles cherchant à s'arracher mutuellement les yeux.

Castielle réagit le plus rapidement qu'elle put et lança un #Immobilus. Résultat immédiat : le silence le plus total. La scène ressemblait maintenant à un tableau flottant. Des plumes volantes, les griffes et les serres sorties des deux combattants, les dents sorties et Elhiya qui les tenait tant bien que mal sans se prendre un coup de patte dans le visage. La Poufsouffle saisit la chouette chevêche figée en détachant ses pattes du ventre du Fléreur où elle s’apprêtait à les planter. Elle la tient fermement dans mes bras tandis qu'elle lançait le contre-sort : #Finite incantatem !
Le tout se passa en moins de 20 secondes.

Marrant comment d'un coup la gravité reprit ses droits et la chouette tomba de tout son poids contre son bras. Déstabilisée elle remua encore vivement, comme si elle se battait encore. Castielle eut bien de la peine à la maintenir en place mais elle finit par se calmer tout en continuant à cracher en direction du fléreur en face d'elle. Petits cris perçants menaçants lancés à quelques centimètres de distance puis elle essaya de s'échapper des bras de la sorcière.

Castielle jura entre ses dents en gesticulant pour garder le volatile en place. C'est que ça peut se montrer violent ces trucs-là ! La chouette lui griffait les bras mais elle avait connu pire et n'y prêta pas attention.
"Tiens-toi tranquille, ****** !"
Elle leva enfin la tête vers Elhiya pour voir comment la Serpentard gérait son félin fugueur.


Dernière édition par Castielle Colt le Mer 4 Oct - 18:41, édité 2 fois
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Elhiya Ellis, le  Mer 4 Oct - 18:26

N’importe quelle solution était valable tant que les deux fauves cessaient leur combat ridicule. Un fléreur voulant bouffer une chouette, c’était risible, surtout quand le dit fléreur passait son temps à grignoter tout ce qu’il voulait. Car oui, c’était bien son propre félin qu’Elhiya tentait, avec difficulté de maintenir au calme. Chose inconcevable en temps normal : Muffin était relativement pacifique lors qu’il s’agissait de nourriture. Le problème devait donc venir de là. Ce stupide volatil avait du voler la nourriture de la gueule de la chatoune mécontente.

En tout cas, à force de « maiiiiis », « gniiii » inutiles, Castielle avait soudainement prit les choses en mains avant que la blonde ne finisse lacérée de tous les côtés. En quelques secondes, le calme était revenu dans le couloir, le ridicule oiseau mécanique continuant son chant stupide pour seul bruit. Elhiya se fichait de savoir ce que la Jaune avait fait, dans tous les cas, elle s’était retrouver à devoir calmer uniquement Muffin et ça lui convenait. L’animal se calmait doucement sous les caresses, alors que sa maitresse lui donnait les quelques miettes de gâteaux restants dans ses poches.


« Ah bah voilà !”

Un soupir de soulagement lui avait échappé alors qu’elle pouvait Presque entendre la musique  de victoire des jeux-vidéos à la mort d’un boss épique, voir légendaire. Allons, pas de modestie : mythique la quête qui forçait à aller terrasser ce boss. Enfin là au lieu d’un Naga à la taille démesuré armé d’élémentaires d’eau agressif et pollué, ca n’avait été qu’un piaf et un matou.. Enfin, pas bien grave, une victoire restait une victoire n’est-ce pas ? par contre pour le loot brillant et surpuissant on oubli direct car les filles n’avait même plus de quoi grignotter pour se remettre de leurs émotions.

Adressant un sourire amusée à la poufsouffle, Elhiya reposa les yeux sur la chouette, puis sur Muffin


« Bon, bah voilà l’échappée des cachots qui sera bonne pour rester punie dans les dortoirs des Verts pendant plusieurs jour, histoire qu’elle réfléchisse à son mauvais comportement »

Oui, oui, Elhiya punissait ses animaux comme s’ils étaient des gosses, elle trouvait ca moins cruel que juste dire que l’animal serait interdit de sortie plusieurs jours pour éviter qu’elle ne fugue à nouveau. Quoi qu’il en était, mission accomplie, désormais, ne restait plus qu’à rentrer et enfin dormir.

« Merci du coup de main, c’était moins ennuyant que toute seule ! Dommage que tu ne portais pas ton pyjamas toi aussi, ca aurait pu créer des rumeurs étranges. Imagine : « deux pyjamas courants dans les couloirs du château. Où allaient-ils ? Que cherchaient-ils ? Nous l’ignorons encore. Tout ce que nous pouvions voir deux était des nounours déformé par la vitesse à laquelle ils se déplaçaient », non ? »

Elhiya pouffa de rire, elle était fatiguée du coup elle se marra de plus belle, les larmes aux yeux sous sa propre bêtise alors qu’elle enserrait Muffin pour qu’elle ne puisse s’échapper
Castielle Colt
Castielle Colt
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Castielle Colt, le  Mer 4 Oct - 19:08

LA d'Elhiya


Alors que le félin se calmait à grands coups de caresses et de miettes de chocolat, la chouette elle avait décidé de feinter pour s'échapper des bras de Castielle. Faisant mine de se détendre elle profita d'un léger relâchement de la part de la Poufsouffle pour s'envoler à grands coups d'ailes. Sur le moment la sorcière laissa échapper un nouveau juron, oubliant complètement d'atténuer son accent, ce qui le rendit complètement inaudible et quand on y pense bah c'est tant mieux parce que c'était pas un bien joli mot.

L'oiseau reparti par là où il était venu, son ou sa propriétaire allait avoir une sacrée surprise en la voyant arriver dans un tel état. Elle, Castielle, si elle avait été cette chouette elle se serait pris des vacances en se barrant une semaine ou deux dans un pays chaud mais bon, chacun son truc j'imagine.

Pendant que l'une réprimandait son animal de compagnie, l'autre remettait tant bien que mal son uniforme en place. Tout était de travers et quelques petits morceaux de duvet de plumes s'étaient accrochés çà et là. Après avoir remis sa cape et sa cravate en place Castielle s'arrêta là et se dit que c'était bon, ça suffisait amplement pour ne pas avoir l'air de quelqu'un qui venait de s'échapper d'un combat illégal de chouettes.

Castielle souri quand Elhiya la remercia et ne put s'empêcher de rire avec elle à sa remarque sur les pyjamas.
"Aha j'imagine déjà le Chicaneur en faire un gros titre ! Du style : "Un fantôme sûrement mort dans une pyjama party hante encore les couloirs du collège ! Dossier exclusif et interviews page 14 !" "
Ceci dit ses pyjamas à elle étaient plus souvent ornés de lapins et de renards que de nounours. Ou des chats. En parlant (pensant) de chat elle s'approcha de Muffin et le caressa d'un doigt sa petite tête. Le félin ne réagit pas trop à ce contact physique, trop occupé qu'il était à se lécher les babines.

Quand leurs rires se calmèrent un peu, les deux sorcières retournèrent vers les escaliers. Ça faisait de sacrées paires de marches à redescendre mais comme elles continuaient de plaisanter entre elles le temps passa plus vite qu'à l'aller. Cette fois-ci les escaliers se montrèrent un peu plus coopératifs et aucun elfe de maison ne leur flanqua la frousse. Arrivées au sous-sol elles se séparèrent et se dirent bonne nuit avec toujours quelques larmes de rire aux coins des yeux.

*Sacrée soirée...*

Cette nuit-là Castielle n'eut aucun mal à s'endormir. Elle piqua du nez à l'instant où elle s'allongea sur son matelas, sans même s'être changée avant.


Fin du RP pour nous deux
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Artemis Wildsmith, le  Ven 13 Oct - 16:24

Azarty Kart
Avec Zaza


Carrément magique ce truc. Il avait pris le sac à dos le plus moche du monde, qui devait dater d’il y a quatorze siècles et le portait sur son dos, le plus naturellement possible. Même pas gêné le petit, tout allait bien, tout était tranquille. Et pourtant, si ceux qu’il croisait savaient. Ça n’avait pas été facile, essayer de dénicher la perle rare, les débats, le choix des couleurs, le style, tout ça. Mais finalement, ils y étaient arrivés. Ils avaient élu une mini-voiture et une mini-moto. Les meilleurs moyens de locomotion qu’on pouvait trouver à Poudlard en ce moment, excepté qu’ils étaient bien cachés, là, dans le vieux sac. Ça les avait fait rire, un peu, d’imaginer la fameuse course dans les couloirs de Poudlard avec ces extraordinaires objets, et ils s’étaient laissés tenter. D’où l’intérêt du sac marron et moche, qui trimballait à l’intérieur de lui, de façon parfaitement surnaturelle, les deux pièces à roues moldues.

Azarty n’était pas allé en cours aujourd’hui, trop de choses à faire, la préparation de la course avait demandé un peu de temps. Déjà, le repérage du parcours. Il fallait déterminer par où passer, c’était une question à la fois d’égalité, combattre sur le même terrain mais aussi une question tout à fait stratégique. Ne pas être amené à se perdre. Surtout pas, sinon, c’était catastrophe obligée. Ils devaient s’efforcer de rester ensemble, surtout en cas de problème, notamment intervention extérieure non autorisée.
A vrai dire, le choix du moment de la journée était aussi réellement important. Là, en pleine après-midi, les professeurs étaient tous occupés à donner cours, par conséquent, rare seraient ceux qui choisiraient d’occuper les couloirs à cette heure, alors que finalement, la nuit, ils ont tout le temps du monde.

Départ de la piste, en plein milieu d’un couloir, pour le moment désert. Peut-être quelques silhouettes, par-ci par-là en train de se rendre à leur cours, en retard. Arty dépose le sac à dos par terre, absolument ravi. Ils allaient encore passer un bon moment. Est-ce qu’il se rendait vraiment compte de ce qu’il faisait ? De ce qu’il allait être amené à peut-être subir ? Les conséquences de ses actes ? Absolument pas. Jamais, il était dans le présent et dans l’action, c’est tout. Et si par miracle le présent et l’action parvenaient à se marier avec une merveilleuse distraction, c’était le pompon. C’est donc avec un grand sourire et un sortilège d’Odette qu’il sortit leurs jouets non motorisés.
Ils étaient parfaits. Azaël avait choisi une mini-voiture, dans un style un peu rétro, gris métallisé qui illuminait les rétines, petit siège, volant surélevé, enfin comme ça quoi. Rapide, mais certainement peu malléable, je présume. Quant à Arty, il restait fidèle à lui-même, il avait préféré l’esthétique de sa mini-moto à ses capacités pratiques. Elle était rose, absolument sublime, un rose bonbon qui explosait de paillettes et de liesse.

Ils se mirent en position, la voiture et la moto l’une à côté de l’autre, ronronnant d’enthousiasme, un peu comme leurs conducteurs.
Le Poufsouffle s’installa le plus confortablement qu’il pût. Ce n’était pas chose facile compte tenu de la taille de sa bécane, mais il allait faire avec. Son pote fit de même. « On aurait p’tet du prendre des casques non ? » Pas bête, parce qu’il n’envisageait pas cette course comme étant une partie de campagne, loin de là. Son regard s’illumina alors avant qu’il ne remette son sac à dos. Ils avaient les accessoires qu’il fallait, et qui leur promettait aussi un bel anonymat. Avec un magnifique « Tada ! » le Blaireautin sortit du sac, qu’on va appeler Bélésaire – parce qu’il est un élément essentiel de la team, puisqu’il regorge de leurs accessoires complices utilisables pour leurs opérations de bandits, c’est décidé -  deux chapeaux sans tête. Il balance donc l’un des deux couvre-chefs à Azaël et se coiffe du sien en riant. Comme quoi, il lui arrivait d’avoir des idées fameuses. Puis, il accroche correctement Bélésaire dans son dos, pas question de le perdre.
Odette dans une main, dents éclatantes tendues à son pote :

- Bon ! Tous les coups sont permis sauf les sorts d’attaque sur l’adversaire. Le premier arrivé, peu importe son état physique et celui de son véhicule, a gagné. T’es prêt ?

Il ne participait pas à cette course pour gagner, il n’était pas comme ça, à vrai dire, il s’en fichait complètement. Non, Arty était là pour la beauté de l’art, pour l’amusement et les éclats de rire durant le parcours. Le reste n’était que bagatelle.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Azaël Peverell, le  Mar 17 Oct - 20:15

Vous vouliez la faire depuis longtemps cette course. Elle a toujours été retardée pour cause de moyens techniques difficiles à obtenir. Mais vous avez trouvé exactement ce qu'il vous faut. Et maintenant, c'est l'heure de vous amuser. Tu laisses Arty sortir les deux engins du sac à dos. Autant, ta mini-voiture pète la classe, autant, la mini-moto d'Arty donne juste envie de rire. Mais c'est ce qu'il voulait, tu ne vas pas juger. En plus, si ça se trouve, elle est hyper rapide. M'enfin bon, elle reste rose, donc elle est moche. Ce couloir du sixième étage est légèrement en pente. Pour vous aider à prendre de la vitesse dès le départ. Vous avez absolument tout prévu. Il va vous falloir traverser quasiment toute l'école pour arriver dans le grand hall. Et c'est celui qui passera les portes en premier qui sera déclaré vainqueur.

Autant dire que tout ça risque d'être légèrement dangereux. Ne serait-ce que prendre les escaliers avec vos véhicules, c'es sans doute le meilleur moyen pour vous casser quelque chose. Mais ce n'est pas très important. La beauté de la course passe avant tout. Et vous allez vous donner à fond, pour assurer un spectacle digne de ce nom. Tu regardes ta mini-voiture avec une pointe de fierté. Nul doute qu'elle est à la pointe de l'aérodynamisme. Comme quoi, les moldus savent faire des trucs plutôt cool lorsqu'ils le veulent. Et avec ta baguette en plus, tu as absolument tout ce qu'il faut pour rendre tout cet épisode mémorable. Première course du genre dans Poudlard, t'en es persuadé. C'est limite encore plus stylé que les balais.

Tu finis par prendre place sur ton véhicule. C'est pas ce qu'il y a de plus confortable. Tu vas être obligé de poser tes pieds sur le devant de la voiture, jambes pliées, et à moitié écartées pour avoir accès au volant. Ouais, t'es sans doute un peu grand pour ça au final. Mais ça donne encore plus de charme à l'action. Tu hausses un sourcils lorsqu'Arty parle de casques. Comme si vous étiez des pros de la sécurité, non mais franchement. Tu attrapes ton chapeau Sans Tête qu'il te lance et l'enfile aussitôt. Hop, personne ne saura jamais que c'est vous. A part peut être ceux qui se doutent qu'un Serpentard et un Poufsouffle qui font ce genre de trucs, y'en a pas dix mille. Tu hoches la tête lorsqu'Arty énonce les règles. Elles sont convenues depuis longtemps. Baguette dans une main, volant dans l'autre, il n'y a plus qu'à donner le départ.

- Trois... Deux... Un... C'est parti !

Et vous voilà comme deux crétins à donner des impulsions à vos véhicules avec vos pieds au sol. Pas plus de cinq, comme il était convenu. Et hop, deux #Accelerate sur la mini-moto d'Arty. Il fait de même sur ta voiture. T'as remis tes pieds devant le volant. Et vous voilà qui prenez de la vitesse tous les deux, au fur et à mesure. Bientôt le premier obstacle apparaîtra : les escaliers. Et si ces derniers décident comme souvent de n'en faire qu'à leur tête, ils peuvent vous mener la vie très dure. Ce serait dommage d'avoir à changer de trajet en cours de route. Tu commences à sentir réellement l'accélération. Ce qui signifie que la course s'annonce des plus brillantes !

Voilà les escaliers. Vous êtes au coude à coude. Il est temps pour toi de montrer que tu peux faire la différence. Main dans la poche, c'est une boîte de Poudre d'Obscurité du Pérou que tu sors avec un sourire - invisible, comme le reste de ta tête - et que tu lances vers Arty pour l'aveugler, tandis que tu pars à l'assaut des marches dans un éclat de rire.

- Essaie de pas tomber, Arty !
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Artemis Wildsmith, le  Sam 21 Oct - 18:18

Sixième étage – Les escaliers


Ils ne pouvaient pas avoir plus la classe que maintenant. C’était impossible. Deux élèves magnifiques sur des petits véhicules et surtout, sans tête. La course avait commencé, il avait lancé le sortilège adéquat vers la voiture de Zaza afin qu’ils prennent tous les deux une vitesse extraordinaire. Le gamin avait lancé un éclat de joie, il donne tout de même quelques petites impulsions avec ses pieds histoire de  de prendre plus d'élan. Mais il ne peut pas profiter longtemps. La guerre venait d’être déclarée. Il n’avait pas vu son pote sortir son arme, et c’était trop tard pour lui. A peine le temps de murmurer un « Oh non ! » qu’il se voit plongé dans l’obscurité. Le bougre quand même, il avait préparé son coup, et c’était du joli. Arty fit aller ses bras pour tenter de disperser le brouillard noir, il cligne des yeux, est totalement aveugle, puis pendant ce temps-là, sa moto continuait d'avancer dangereusement. Puis forcément, il avait lâché le volant, parce qu’il n’est pas très malin.

Par conséquent il ne prend pas les escaliers comme son pote. Il rebondit sur la rambarde, à deux doigts de tomber, il reprend l’équilibre. Coup de panique. Il avait raté la descente d’escaliers à deux doigts. C’est dommage, il perd du temps, là comme ça. Alors il rage, il grogne, il n’est pas content. Mais en même temps, c’est de la mauvaise foi absolue, il l’avait dit lui-même, tous les coups sont permis. Alors il reprend sa moto en main et continue de donner des coups rapides pour tenter de rattraper Zaza.
Même pas il s’inquiète de descendre les escaliers sur un tel véhicule bien au contraire, il renoue avec son caractère de casse-cou. Les marches font vrombir les pneus de sa moto rosée, mais ça ne l’arrête pas. Il n’y avait plus qu’à prier que les marches ne se mettent pas à se déplacer pour leur compliquer la tâche.

Mais non, toujours derrière, Arty avait quelque peu rattrapé son retard. Il fallait qu’il trouve un truc qui fasse ralentir son pote, pas question de le laisser le devancer de cette manière. Alors tandis qu’il ponctue sa descende de « Ah. Oh. Ah. Oh. Ah. Oh. » au rythme des marches qu'il percute, il se penche en avant, espérant gagner un peu de vitesse. « Mouhahaha ! Je te rattrape ! » Son pote était arrivé au virage du fameux premier escalier, le Blaireautin sur ses talons. Excellent dérapage de la part d’Azaël qui épouse la courbe, tandis qu’Arty s’inquiète de se prendre une nouvelle rambarde dans la gueule. Il faut qu’il anticipe, absolument. Excepté qu’il n’y arrive pas, et avec la vitesse, il ne trouve rien à faire que de fermer les yeux et de bondir.
Et parce que c’est Poudlard, et que désormais c’est une moto ensorcelée, il passe au-dessus. Carrément. Joli et merveilleux vol plané, tricherie, hasard, ou triste coïncidence, choisissez. Toujours est-il qu’après avoir lancé un cri effroyable de « Je vais mouriiiiir ! », par chance il atterrit violemment sur l’escalier du dessous, menant au couloir du cinquième étage. Il n’est pas improbable que sa moto se soit pris quelques chocs. Mais bon.

Pas le temps de réfléchir, il redonne des coups sur sa magnifique moto, maintenant qu’il avait un peu d’avance. Zaza en train de descendre juste derrière lui. Le Poufsouffle se retourne vers son pote, et se rappelle. C’est Mary qui lui a appris ça, comment se défendre en cas de poursuite, un peu. Alors sans hésiter il balance un #Montem Tractus vers les dernières marches d’escaliers que le Serpentard s’apprête à descendre. Comme prévu elles s’élèvent pour former une bosse. Brillant sorcier ce gamin, vraiment. Mais il se concentre déjà sur la suite de la course et le couloir du cinquième étage. Il fallait qu’il en profite pour prendre l’avance, c’était maintenant ou jamais. Et tandis qu’il franchit l’entrée de ce couloir il se dit que quand même, il aurait bien voulu voir une foule en délire, qui les encourage, qui lève des drapeaux à leur effigie et qui crie leurs noms. Parce que franchement, ils le méritaient.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Azaël Peverell, le  Jeu 16 Nov - 13:37

Ton plan avait brillamment fonctionné. Du moins au début. Arty était dans le noir complet pendant que toi tu continuais la course tranquillou. Mais faut croire que le Pouffy a plus de ressources que ce que tu ne pensais au premier abord. Parce qu'il a beau hurler dans tous les sens à qui veut l'entendre qu'i va mourir, tu le vois bientôt passer au dessus de toi. Ouais. Il vole. Sur sa moto rose. Tu le regardes passer, les yeux écarquillés, sans même comprendre comment il a fait pour en arriver là. Toi, tu descends les marches ausi rapidement que possible, tu subis tous les cahots de ces escaliers qui n'ont même pas le bon goût d'être lisses, et lui, il passe la difficulté comme ça. Il devrait avoir honte !

Et alors que t'allais finir ta descente en beauté, sur un nouveau dérapage contrôlé, tu vois les dernières marches s'élever dangereusement. Et tu ne peux pas freiner, ce serait une perte de temps. Alors tu t'en sers comme d'un tremplin. A ton tour de hurler. Parce que tu vois le sol se rapprocher dangereusement. Et que sans savoir comment, tu t'es retrouvé à faire une vrille dans les airs sur ton super kart. Baguette en main, tu hurles un #Molliare en visant le sol. Juste à temps. Parce que te voilà maintenant dessus. Voiture au dessus de toi, roues qui tournent toujours dans les airs. Heureusement, la surface molle a totalement absorbé le choc. Mais Arty prend de l'avance. Bien trop.

Tu te relèves d'un bond, remet ta mini-voiture au sol. A la guerre comme à la guerre, faut reprendre de la vitesse. Alors tu la pousses en courant le plus vite possible à ses côtés avant de sauter dessus pour te remettre en selle, tel un champion international de bobsleigh. Mais avec moins de classe. Et un grognement étouffé en sentant le choc plutôt violent entre tes jambes. Mais au moins, t'es de nouveau dans la course. Arty a trop d'avance par contre. Il va bientôt tourner au bout du couloir. Alors tu ne réfléchis pas davantage. Baguette pointée sur le sol, pile à l'endroit où il devrait prendre son virage, tu lances un #Aguamenti suivi d'un #Glacio. Le jet d'eau est parti, puissant, laissant une magnifique flaque au sol qui se glace ensuite.

Sourire victorieux. Avec une telle plaque de verglas, le Blaireau devrait avoir du mal à négocier son virage avec son deux roues. Toi, tu seras plus stables. Tu devrais pouvoir éviter de te manger un mur à cause de ça. Et au pire, tu pourras toujours faire en sorte de réchauffer la glace avant d'y arriver à ton tour. Pas de cadeau. Il a voulu que tous les coups soient permis. Il doit maintenant se rappeler que c'est à ses risques et périls. Tu te penches en avant pour être un peu moins une prise dans l'air. Et c'est maintenant toi qui fait aller tes jambes au sol pour accélérer toujours davantage. Cette course entrera dans les livres d'histoire. Et tu seras le meilleur des deux conducteurs !
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Artemis Wildsmith, le  Sam 18 Nov - 12:39

Cinquième étage - Couloir


C’était un bon coup, franchement, il pouvait être fier de lui. Aza venait de hurler derrière lui, ce qui lui arracha un gloussement de rires. Ça va, il n’allait pas en mourir non plus. Un bref regard en arrière il voit qu’il est tombé à la renverse, culbuté par sa voiture. Il rit davantage avant d’en profiter un maximum. Il fallait confirmer l’avance, marquer vraiment la différence, maintenant ou jamais. Alors sans pitié, Arty continue son avancée, que dis-je sa percée sulfurante. Ses pieds n’ont jamais été aussi rapides, c’est qu’il n’était pas de nature sportive, casse-cou à la limite. Mais là il donnait tout ce qu’il avait, pas question de perdre cette course.

Mais il n’avait pas prévu ni anticipé. Le tout se passe une nouvelle fois au ralenti, incapable de faire quoi que ce soit, il subit complètement la suite des événements. Pourtant il avait vu, la flaque d’eau transformée en glace. C’était bien pensé, il fallait saluer l’ingéniosité d’Aza. Sauf que cette plaque de verglas est particulièrement dangereuse et malvenue dans le virage. La moto du Blaireautin n’a plus aucune adhérence et se renverse brutalement, joyeuse glissade. Avec la vitesse, le conducteur et le véhicule percutent violemment le mur. Gros boum, est-ce qu’il y avait une marque ? Les tableaux protestent, certains avaient du quitter leur cadre pour aller prévenir les autorités compétentes, enfin, si tant est qu’il y en ait dans cette école. Peu importe. Brusquement, le Poufsouffle se relève, en colère. Son pote se rapproche, prêt à lui passer devant. Il perdait des secondes précieuses là. Mais il sent le caprice pointer le bout de son nez, il tape du pied par terre tout en se frottant la tête, il aurait une bosse. C’était pas du jeu, coup en traître, il aurait pu vraiment se faire mal. Alors il crie à l’encontre du Serpentard, l’air boudeur : « Non je joue plus ! T’es pas gentil là ! » Heureusement que tous les coups étaient censés être permis. C’est qu’il est mauvais joueur.

Mais le Serpentard lui passe devant, il n’écoute pas le caprice peut-être, trop concentré dans sa course et son opportunité merveilleuse de lui passer devant. Bon, il aura au moins essayé, tenter le tout pour le tout. Il remet sa moto bien comme il faut avant de remonter dessus. « Hééé attends moi ! » Il recommence à pousser précipitamment sur ses pieds. Mince ! C’est pas vrai ! Le chapeau ! Il fait demi-tour pour le récupérer le plus rapidement possible, hop, le revoici sur sa tête. L'anonymat avant tout, mais il a encore perdu des poussières de secondes. Aza est bien trop loin désormais. Il se remet en route, surtout ne pas abandonner. Penser à quelque chose, une idée pétillante qui lui permettrait de rattraper son retard, mais qui ne fasse pas trop mal. Juste remettre les compteurs à zéro, se remettre côte à côte, question d’équité.

Alors l’idée lui vient, il suffisait de bloquer son pote quelques instants le temps de revenir à son niveau. C’est là que le #Incarcerem jaillit d’Odette en direction du véhicule d’Aza qui s’éloigne de plus en plus, prêt à prendre de nouveaux escaliers. D’accord, attaquer de dos, en traitre comme ça, c’était vicieux, mais l’autre ne lui avait pas laissé le choix, tout simplement. Il fallait employer les grands moyens. Alors évidemment, c’était la première fois qu’il lançait ce fameux sortilège, et il priait tous les dieux et autres caribous pour qu’il se passe tout de même quelque chose pour retarder et ralentir l’avancée d’Azaël. Ce qui était particulièrement intéressant lors de cette course de kart c’est qu’elle permettait au Jaune & Noir de s’entraîner à lancer des sortilèges jamais utilisés auparavant, comme une sorte de duel amusant. Mêler l'utile à l'agréable.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Azaël Peverell, le  Jeu 30 Nov - 23:44

Le coup de la plaque de verglas a fonctionné encore mieux que prévu. L'accident provoqué est tout simplement magnifique. La moto glisse pour aller percuter le mur, et voici Arty qui commence à piquer une crise ! C'est le moment ou jamais de rattraper ton retard, et tu ne te fais pas prier. Pas moyen pour toi de gérer le caprice de ton pote. Les règles ont été dites et répétées : tous les coups sont permis. Alors s'il veut continuer à perdre du temps, c'est son problème. T'as réchauffé le verglas d'un simple #Calda, ce qui fait que lorsque tu passes à ton tour, il n'y a qu'une flaque d'eau, certes légèrement glissante, mais totalement négociable. Tu prends donc ton virage un peu large, mais correctement, repassant ainsi devant Arty avec un immense sourire.

- Bah joue plus, je vais gagner dans tous les cas !


C'est que tu te prends vraiment au jeu. Cette course fait ressortir ton esprit compétitif. Et ta volonté de prouver que tu es le meilleur. Ce qui revient sans doute au même. Dans tous les cas, une nouvelle exclamation de ton pote te fait savoir qu'il n'a finalement pas abandonné. Tant mieux, ta victoire prochaine n'en sera que plus glorieuse ! C'est que gagner par abandon, c'est un peu triste et ça ne vaut pas grand chose à tes yeux. Sauf si l'autre abandonne parce que t'es trop impressionnant. Mais c'est une autre histoire. Bref, tu continue de faire aller tes pieds au sol, essayant toujours de gagner davantage de terrain. T'es bientôt arrivé aux prochains escaliers, et t'as une belle avance qu'il te faut absolument conserver.

Mais voilà que tes roues se bloquent d'un coup. Tu continues de glisser vers l'avant, mais aucun moyen de contrôler ton véhicule. Tu aperçois alors les cordes autour de tes roues. Arty a osé t'attaquer en traître ! Tu ne perds pas de temps. Un #Lashlabask s'échappe de tes lèvres, et les étincelles rougeoyantes s'occupent de la corde qui lâche aussitôt, débloquant tes roues. Tu repars en avant d'un coup, vers les escaliers, et tu commences à dégringoler les marches de la façon la plus inconfortable qui soit. Faudrait que tu songes à les survoler la prochaine fois, c'est un risque à se péter le coccyx cette histoire. Mais avancer ne suffit pas. Il faut te venger, et ralentir Arty qui a rattrapé son retard grâce à son stratagème des plus fourbes.

Il n'est plus très loin. Mais cela causera sa perte. Juste derrière toi, tu pointes ta baguette sur l'endroit où il passera bientôt et laisse partir un #Gelata. Les escaliers prennent aussitôt la texture voulue tandis que tu arrives à l'étage du dessous. Arty devrait rester collé ou embourbé là dedans un petit moment. Avec un peu de chance, il ne trouvera même pas un moyen pour s'en sortir, et tu auras la voie libre jusqu'à l'arrivée ! Mais il ne faut pas crier victoire trop vite. Alors tu continues d'avancer aussi vite que possible sur ton super kart sans moteur.
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Artemis Wildsmith, le  Mer 17 Jan - 0:22

Il bondit, très fier de lui quand bien même il venait de faire un coup de traître. Mais après tout, c’était dans les règles, ils pouvaient ce qu’ils voulaient. L’autre avait mis son intégrité physique en danger, il pouvait bien lancer un sortilège dans son dos, logique. Dans sa tête guidé par une mauvaise foi turbulante, pourquoi pas. Alors il s’élance de nouveau à la suite d’Azaël, qui, malgré tout était un brillant sorcier, et donc forcément, il ne mit pas beaucoup de temps avant de se libérer. Râle rageur de la part du Poufsouffle, il s’attendait à le voir coincé beaucoup plus longtemps. A peine l’avait-il rattrapé, puis il était toujours devant, le bougre. Arty a beau secouer ses jambes de toutes ses forces, il dépense beaucoup trop d’énergie à s'égosiller contre son pote. L’autre s’est déjà élancé brinquebalant dans les escaliers. Il allait gagner, à tous les coups. Ou alors le Blaireautin devait se concentrer pour faire un dérapage mortel dans le prochain virage et couper la course du Serpentard. Mais il n’en a pas l’opportunité. Focalisé sur les devants, il ne remarque que quelques secondes plus tard qu’il n’avance plus d’un pouce.

Yeux rivés vers le sol qui s’était transformé en gelée. « Noooooon ! » Bras au ciel, il était empêtré dans une substance collante, visqueuse et épaisse, le truc dégueu quoi. Mais ça l’horripile plus de ne plus bouger et de voir l’autre s’éloigner à une vitesse vertigineuse. Le gamin tente de sortir sa moto rosée de la gelée en sautant sur place. Pas moyen, c’est que c’était vraiment gluant. Les larmes de rage commencent doucement à monter, perler aux coins de ses yeux clairs, pas le temps de les essuyer, les mains scotchées au guidon qu’il essaie d’extirper. « Maaaaais ! Aza j’suis coincé ! » Il crie, les tableaux se bouchent les oreilles, décidément ces deux garnements n’avaient aucun respect pour leur tranquille sieste. Il ne comprend que trop tard qu’il lui suffit de souffler un bon coup et de faire confiance en sa magie, et en Odette, of course. Quelques minutes d’acharnement le purgent de toute véhémence, il commence à se calmer. Le bâton magique pointé sur la gelée, un bref #Finite Incantatem plus tard et le voici libéré. Tout ça pour ça. Il fallait toujours qu’il réagisse d’abord avec impulsion avant de raisonner sereinement.

Puis c’est autre chose qui violemment, refait surgir la colère. Le retard qui séparait les deux garçons était bien trop impressionnant. Irrécupérable. Il ne pourrait pas remporter la victoire, ça ne servait à rien de franchir honteusement la ligne d’arrivée. Personne ne l’applaudirait. Il serre les dents avant de descendre de son kart, les poings battant l’air vide. Se retournant, il donne un violent coup de pied dans son véhicule miniature. Caprice en or. « Azaël Peverell j’suis pas content ! J’vais. J’vais. J’vais tout casser ! » La fameuse menace. Ses yeux enflammés regardent les alentours. Il ne pouvait pas être abandonné, laissé à sa défaite tout seul. Alors il se dit, tout de même, qu’il pouvait arriver flamboyant, étincelant.
C’est ce qu’il ferait.
Il remonte sur sa bécane fabuleuse, Odette à la main, dressée sur le décor, geste funeste du Poufsouffle. Poudlard allait en voir de toutes les couleurs. Il savait qu’il ne pouvait pas mettre le feu aux couloirs, mais il y avait d’autres choses rigolotes à tenter. Il s’élance de nouveau, beaucoup plus serein maintenant qu’il sait qu’il pourrait exorciser sa rage.

Ainsi, il est tel une reine sur son carrosse, quant à Odette, elle volète dans les airs, balançant allègrement quelques #Bombarda intéressants sur les murs et des #Finestra sur les fenêtres. Il terminerait donc la course en beauté, avec explosions et bruits, tout ce qu’il aimait, tout ce qui faisait de lui un participant hors-pair. Saluant une foule qui n’était pas là, il approche tout doucement de la ligne d’arrivée. Accueilli par un Azaël simulant parfaitement l’énervement devant la parade Artyesque. Le Serpentard le somme d’arrêter, ce que fait immédiatement le Blaireautin, surpris de ne pas le voir derrière la ligne de la victoire. Il l’avait attendu, inquiet peut-être, ou cédant à son caprice de l’enfant. Arty, les sourcils levés, le regard admiratif qui fête la magnanimité de l’ami. Ils franchiraient ensemble le ruban, si ce n’était pas de l’amitié ça, je vous le demande.


Fin du RP pour nous deux. Merci, blahblah love love xoxo amour
Oscar Salsanvivre
Oscar Salsanvivre
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Oscar Salsanvivre, le  Jeu 18 Jan - 17:35

L'ennui

De retour à l'école après un samedi détente à Pré-au-Lard, j'ai la flemme de tout. La flemme de bosser, la flemme d'aller en cours demain, la flemme de devoir parler aux gens que je ne connais pas. Bon, peut-être que je suis bien le flemmard que l'on s'imagine, finalement. Je viens de sortir de la bibliothèque où je devais réviser une ou deux heures mais où j'ai préféré dormir trois ou quatre heures. Là, je vais au dortoir pour dormir encore un peu, mais dans un lit douillet cette fois.

Je dois tenir bon. Tenir debout. L'avantage, quand je suis super fatigué comme aujourd'hui, c'est que je ne suis pas aussi émotif que d'habitude, je ne fais que dormir les yeux ouverts. Et puis, je suis déjà passé par un sacré panel d'émotions hier, alors celles du dimanche devraient pouvoir être plus relax.

Dans ma tête, j'essaie de prévoir ce que je compte faire le week-end prochain. Je n'ai pas vraiment envie de rester à Poudlard, mais je crois que je n'aurai pas le choix, je ne peux pas me permettre de sortir tous les week-ends. Et puis, Pré-au-Lard, j'aime beaucoup mais ça va bien cinq minutes, je vais finir par me lasser de la campagne.

Je marche lentement, les yeux à moitié ouverts, je suis limite sur le point de ronfler. J'espère qu'il n'y a pas de la bave qui sort de ma bouche sans que je m'en rende compte. J'essuie vite fait avec ma main au cas où, on sait jamais.

Je serai bien allé voir mes amis, mais ils sont tous sortis en ville ou rentrés chez eux et ne reviennent que ce soir – du coup en attendant, je suis tout seul.

Bon, allez, Oscar, t'abuses. Bouge-toi un peu les fesses, t'es à Poudlard, il y a mille et une choses à faire pour passer le temps, tu ne vas pas te contenter de dormir pendant toute la journée. Oui, mais je fais quoi ? J'ai envie de fumer mais personne ne fume ici, j'ai envie de voir mes potes mais ils ne sont pas là, j'ai envie de regarder la télé mais je ne suis pas chez ma tante Helga, j'ai envie de lire mais je sais que je vais m'endormir avant d'avoir tourné la première page.

Du coup, je marche.

Ben tiens, c'est pas mal de marcher. Roh, mais je me suis déjà baladé pendant super longtemps à Pré-au-Lard hier, je ne suis pas encore assez vieux pour me contenter de marcher comme ça dans le vide pendant des heures sans me lasser…

Peut-être que je suis déjà un petit vieux qui s'ennuie ? Non, Oscar, tais-toi, tu as de la personnalité, tu es jeune et vivant, tu as de l'énergie. Simplement, tu es fatigué et tu ne sais pas quoi faire.

Je descends d'un étage. Comme ça, pour le plaisir. On va faire le tour du château, pour s'amuser. C'est bien, ça, si on fait passer de l'ennui pour de l'amusement, ça fait genre que je suis énergique, non ?

Et puis m*rde, je m'assieds sur une marche des escaliers. Sérieux, Oscar, ça se résume à ça, ta vie ? Tu veux devenir journaliste, tu veux faire le tour du monde, tu veux construire un meilleur avenir pour les sorciers et les moldus. Tu es gentil, intelligent, rêveur, original – enfin je crois –, et pourtant tu es incapable de faire trois pas sans t'effondrer d'ennui et de fatigue !

Tu es un naze, voilà tout. Un gros gros naze.

Je commence à pleurer. Je sais pas pourquoi, comme ça. C'est la fatigue, peut-être. Mais je n'arrive pas à retenir. Les larmes se multiplient, je plonge ma tête dans le creux de mes bras. Ça arrive, ça va passer.

J'attends que ça se termine, puis je me lève et je me dirige vers les dortoirs. C'est comme ça, la vie à Poudlard. C'est l'ennui. Toujours,
l'ennui.


Dernière édition par Oscar Salsanvivre le Mer 7 Mar - 0:17, édité 1 fois
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Lïnwe Felagünd, le  Mar 6 Mar - 19:39

Après 1 mois et demi ~ je pique le sujet ! :x PV si problème.
Précédemment

Un heureux hasard, les couloirs sont déserts ou presque. A l'approche d'un couple, il se laisse plus mou. Ses bras se décontractent - de vrais guimauves. Un air de tendresse sur son visage. Avant de reprendre sa dureté au prochain tournant — les jeux d'acteur sadique. Faut savoir s'faire passer pour quelqu'un qu'on est pas. Au début, c'est par curiosité puis par besoin. Une nécessité quand l'existence te crache dessus un bon gros mollard dégueulasse. Et puis, ça devient intéressant - on joue avec. On prend de plus en plus de temps à potasser le sujet. Recouvrir ses mains d'argile ou de poix. La création de masques dans l'atelier de l'artiste.

Beaucoup de questions
sur le trajet
mais pas un seul remord ;
à force de prend les virages au pied
une ouverture se fait - là
juste là, sous leurs yeux
des vitraux
une salle lumineuse
la pièce parfaite
pour y voir
toutes ces blessures.

Lâchant le môme dans l'une des cabines, il ferme la porte principale
- Collaporta.

Et c'est tout. Parce qu'il était pas bien sûr que le petit allait crier.
Mais... il serait intéressant de lui faire découvrir sa voix.

A quelle limite
ne peut-on pas crier
de douleur ?


Haiko Kanakis
Haiko Kanakis
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Haiko Kanakis, le  Dim 8 Avr - 7:51

Argh beaucoup trop désolée :/

Comprendre petit à petit
ce jeu des apparences
quand comédien il joue
avec moi tel
un marionnettiste

je ne sais plus comment réagir
comme un animal traqué
ce son les sens primaires
qui reviennent

mon cœur bat
un peu trop vite
un peu trop
affolé

mais que faire ?
qui appeler ?
quand l'univers se résume
à une porte scellée.

Je me fait trainer
à travers les couloirs
le temps d'une petite
éternité

et je tremble
comme une feuille
d'automne
les arbres ont encore
la saveur de l'été

je ne veux plus penser
à la petite sœur
qui j'ai laissée si loin
peut-être parce que la honte
tiraille
le cœur un peu trop fort
aujourd'hui

comment prétendre être le grand ?
lorsqu'on se retrouve malmené
de la sorte

comment pouvoir la protéger ?
si on est pas capable de soi même
se gérer.

Odeurs nauséabondes
des toilettes
la porte se referme
d'un bruit trop dur
pour mes tympans
d'un bruit qui scelle
l'instant

respiration accélérée
reculer jusqu'à ce que
ce ne soit plus possible
mur contre mon dos
dans la cabine
insalubre

faut supplier
mais il n'y a pas de voix
juste un regard
désespéré
en direction
du bourreaux.

Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane
- Permis de transplanage


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Lïnwe Felagünd, le  Mar 24 Avr - 22:13

Aaah. Petite extase soudaine.
Très légère, furtive comme on les aime. Ce sont les plus appréciées les plus appréciables aussi. C'est l'attente qui fait tout. Il n'y a que ce petit bonhomme, et lui. Le garçon turbulent dans son cœur et pourtant si calme à l'extérieur. Un manteau de peau, le masque enfantin. L'ange dans les yeux. Le mal dans ce sourire étrange, nucléaire. Il n'entend que les gouttes du lavabo rouillé, le bruit d'une chasse d'eau mal goupillée et le cœur de l'autre.

Il avait l'air si innocent, pur, si blanc au fond de lui.
Et c'est peut-être ça qui l'agaçait plus que tout,
par peur nostalgie ou par jalousie.

Jouer avec le cerveau
les émotions
c'est ce qui faisait le plus mal.

_ Un joli soupir avant de parler d'un air lassé.

T'peux sortir.
Le dos tourné à lui, c'était peut-être sa dernière chance
déjà bien esquissée.

Coup de pied dans le bide du Serdaigle.
Le pousser au fond de la cuvette
pour lui faire comprendre son Enfer.

Un enfer mouillé.




Dernière édition par Lïnwe Felagünd le Dim 24 Juin - 16:24, édité 1 fois
Haiko Kanakis
Haiko Kanakis
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Haiko Kanakis, le  Dim 24 Juin - 16:16


La peur au fond remue et se réveille comme un animal sortant de l'hibernation
c'est étrange d'avoir un instant pu oublier cette sensation
celle qui tord dans les draps quand il n'y a plus d'étoiles
quand toute les couleurs de la peinture ont disparues
il fallait s'y attendre, l'école est d'un autre niveau, je jouait dans une plus grande cour, dans un univers plus grand et plus apeurant
un regard ne suffit plus a se débarrasser des adversaires qui menacent
les monstres d'ici sont d'un autre niveau et il manque des maitresses dans les jupes desquelles se refugier pour pleurer entre leurs bras, un petit sourire satisfait sur le visage en voyant les autres se faire gronder

le pire dans tout cela
était quand même qu'à le voir
on aurait pu croire que le blond était innocent
que c'était moi le seul et l'unique coupable
mais criminel de quoi donc ?

Je ne sais plus que penser, qui croire, priant un où les 12 dieux à la fois pour demander de l'aide, un éclair de foudre pour me protéger et puis les sanglots étouffés quand je vois que - non - rien ne vient, il n'y a personne. Consolation en imaginant le garçon perdu dans les champs des châtiments avant de se filer une claque mentale, personne ne devrait mériter cela et je n'étais pas un mauvais petit, ça au moins je voulais le rester. Alors les images mentales se rassemblent dans un puzzle incohérent et troué. Je cherchai ma faute, là prisonnier dans une cabine de toilette sale à l'odeur immonde, un parfum que j'avais peur de sentir bientôt d'un peu trop près.

T'peux sortir.

L'espoir flou. Qu'avait-il dit ? Yeux relevés
avant d'avoir le souffle coupé
la douleur qui perfore la poitrine
on me volait tout

tout est trop rapide
je tombe sans possibilité de me rattraper
dans les toilettes insalubres
des larmes défilants sur mes joues
les hauts le cœur me soulevant la poitrine
je le détestais.



Contenu sponsorisé

Parcours du Chateau - Page 2 Empty
Re: Parcours du Chateau
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 3

 Parcours du Chateau

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.