AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 3 sur 6
Le Comptoir
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Tasmin Meyn
Serpentard
Serpentard

Re: Le Comptoir

Message par : Tasmin Meyn, Mer 20 Déc 2017 - 20:13


LA de Matt


Je plongea la main dans mon sac afin sortir mon argent sorcier, en espérant ne pas me tromper avec l'autre. J'attends ma boisson adossée au comptoir, le regard dans le vide, et dire que cette journée se termine bientôt et que je vais devoir rentrée "chez moi', bon la rentrée arrive bientôt, ça aura moins le privilège de m'occuper l'esprit. L'arrivée soudaine du serveur m’arracha à ma rêverie, et sa proposition qui en suivit me déconcerta quelques instants. Je n'avais pas pour ainsi dire, l'habitude qu'on vienne vers moi. Mais au fond de moi j'en suis assez touchée, un peu de compagnie est toujours très plaisante.

- Mais avec plaisir. Répondis-je avec un sourire au coin des lèvres.

J'observe alors mon interlocuteur de mes yeux violets, il avait un un physique avantageux, celui-ci devait se faire se plaisir avec les dames, il avait l'air aussi assez jeune cela-dit. Un élève de Poudlard ? Très certainement, peut-être faisait t-il un job de vacances. En tout cas je ne l'avais jamais croisé auparavant, mais je lis dans son regard qu'il doit avoir beaucoup de choses intéressantes à raconter, ou peut-être est-ce seulement une intuition. Je m'avance vers la table que j'avais repéré suivit de ce jeune homme.

- C'est une coutume de tenir compagnie aux clients seuls chez les sorciers ?

Peut-être après tout, les deux mondes étaient si opposés. Je bus une gorgée de ma boisson, c'était délicieux, je sens immédiatement sa chaleur requinquer mon corps.

- Vous êtes élève à Poudlard, pas vrai ?

Je ne pus m’empêcher à ces mots de passer la main sur le petit blason de Serpentard que j'avais cousu sur le coin de mon sac blanc. Un simple petit réflexe inconscient, j'imagine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Le Comptoir

Message par : Invité, Mer 20 Déc 2017 - 20:36





Le Chaudon Baveur
Pour • Tasmin Meyn


LA offert pour l'ensemble du rp pour les besoins d'ajustement.
C'est avec un agréable sourire que la demoiselle accepta ma proposition, délicieuse enfant. « Mais avec plaisir. » C'était l'extase en trois mots, une simple attention suffisait à faire plaisir, j'en pris note, cela pourrait fortement m'aider dans la suite des mes activités. J'avais avant même savoir la réponse préparé un café pour moi-même, et c'est avec un demi-sourire, les deux boissons chaudes sur un plateau que je m'élançais vers la table désignée, déposant les consommables en suivant, avant d'un coup de baguette et d'un coup d'oeil assuré, renvoyé le plateau sur le comptoir resplendissant.

« C'est une coutume de tenir compagnie aux clients seuls chez les sorciers ? » Bien entendu que non, les sorciers n'étaient pas tous assez raffiné pour agir ainsi. Avant d'y répondre, je plongeais mes yeux dans les siens, ils étaient si beaux et clairs que s'en étaient captivants. Clignant alors des paupières, je portais la tasse à mes lèvres avant d'y apporter une réponse. « Non, et d'ailleurs suivant les personnes ça pourrait presque être louche je pense. Mais j'ai du temps libre du coup pourquoi ne pas en profiter pour faire une nouvelle rencontre ? » Heureusement pour moi, je n'ai pas l'air d'un homme vicieux, pervers ou autres.

Je m'étais même habillé d'un costume noir décoré d'un blason de la maison Serpentard sur la poche du devant. Ce n'était pas une tenue vestimentaire classée dans le basique, mais souhaitant paraître propre et classe pour de futurs services, il fallait pouvoir vendre du rêve en tant que vitrine. « Vous êtes élève à Poudlard, pas vrai ? » Bingo, un point pour la demoiselle aux cheveux blancs, d'argent. Semblable à un réflexe, elle amena ses mains vers son sac, dévoilant alors le blason. « En effet, maison Serpentard. Comme toi à ce que je vois ! Je ne t'ai jamais croisé je crois, tu es en quelle année ? D'ailleurs, tu peux me tutoyer, je ne suis pas si vieux que cela ! » Je rigolais alors, pensant à mon patron.


Commande:
 

~ ♠ ~

Revenir en haut Aller en bas
Tasmin Meyn
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Comptoir

Message par : Tasmin Meyn, Mer 20 Déc 2017 - 22:12


Il est d'une locution agréable ce jeune homme, je ne m'étais pas trompée. Je continuais de déguster mon chocolat en écoutant ses réponses. Bon apparemment ce n'étais pas une coutume chez les sorciers, cette pratique pourrait avoir un certain succès, enfin tout dépend sur qui on tombait, comme il le soulignait. Enfin dans tous les cas je préférais m'en assurer, j'aime en connaitre un maximum sur tous les sujets.

- Je suis en cinquième année. Je vois que c'est l'année des examens pour nous deux, plutôt confiant ?


Sa propre question lui amena à se souvenir qu'elle même n'avait rien commencé en matière de révision, mais bon il me reste toute l'année pour cela, pas de quoi s'alarmer. Puis après tout, je suis plutôt douée en magie. Mes yeux se posèrent sur son costume noir orné d'un blason de Serpentard, ainsi donc il était comme moi, enfin façon de parler. J'avais certainement du le croiser sans m'en rendre compte, je ne fais pas trop attention aux personnes autour de moi en général.

- Va pour le tutoiement alors ! Conclus-je avec un sourire.

Pourquoi rigole-il ? Visiblement sa phrase venait de lui rappeler quelque chose de risible, je l’interroge instinctivement du regard, je suis assez curieuse il faut dire. J'avais tendance à vouvoyer par réflexe auprès d'un inconnu, peut-être comme une sorte de barrière ou de protection.

- Tu travailles ici depuis longtemps ? C'est la première fois que je visite Londres personnellement.

Et pas que Londres cela dit...Outre Poudlard et l'Ecosse, je n'avais jamais été nul part jusqu’à aujourd'hui, bien que dans ma longue liste de projets, il y avait celui de visiter un bon nombre de pays.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Le Comptoir

Message par : Invité, Ven 22 Déc 2017 - 15:57





Le Chaudon Baveur
Pour • Tasmin Meyn


LA offert pour l'ensemble du rp pour les besoins d'ajustement.
Sirotant chacun notre boisson chaude, les questions partirent d'un côté et de l'autre, répondant par moments avant de demander d'autres informations, captivante ou non permettant de lancer une discussion sérieuse plutôt que frivole et turbulente. Parfois, juste avoir son fessier posé sur une chaise, non loin d'une cheminée à parler naturellement était intéressant, cela changeait des chambres et des massages, prestations proposées depuis mon arrivée. Le propriétaire avait eu l'idée de me laisser m'occuper des clients souhaitant coucher à l'auberge, à croire qu'il connaissait mes habitudes.

« Je suis en cinquième année. Je vois que c'est l'année des examens pour nous deux, plutôt confiant ? » Ma réponse s'accompagna d'un hochement de tête et d'un sourire. « Ça va, je pense m'en sortir assez bien. Et de ton côté ? » Le tutoiement avait été validé, une autre question s'amena dans la discussion, est-ce que j'étais là depuis longtemps, malheureusement non, mais d'ici quelque temps quand d'autres personnes viendront reposer la question j'allais pouvoir répondre avec affirmation. « J'ai commencé ici il n'y a pas longtemps, un cadeau en avance par le petit papa Kholov. D'où est-ce que tu viens ? »


~ ♠ ~

Revenir en haut Aller en bas
Kohane W. Underlinden
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Le Comptoir

Message par : Kohane W. Underlinden, Ven 29 Déc 2017 - 17:33




Matt

Le regard planté quelques secondes encore sur l'épaisse chemise en carton. Au moins, maintenant, j'ai de quoi faire pour accompagner l'insomnie. Au lieu de courir les rues sans cesse, pendant un temps, je pourrai me poser sans avoir l'impression de ne rien faire. Un petit soupir à cette pensée. Pourquoi je n'arrive toujours pas à dormir ? Pourquoi ces peurs d'avant m'étreignent-elles toujours autant alors qu'elles n'ont plus lieu d'être ? Je n'arrive pas à chasser cette habitude de ne pas fermer l'oeil, rester sur mes gardes, ne pas sombrer dans le sommeil au risque de me faire dévorer par mes propres démons. Lesquels ne se réveillent d'ailleurs plus vraiment.
Nouveau soupir.
Puis je me rappelle la tasse de chocolat chaud qui a été apportée un peu plus tôt. Avec bonheur, je l'approche de moi, l'entourant de mes deux mains. Sa douce chaleur envahit mes membres, mon corps entier. Je me sens bien. A attendre que le temps passe. Doucement. Dans une bulle de chaleur rassurante. Loin du monde, sourde aux autres, sourde à l'univers, pour une fois.
Et je me perds. M'enfonce par petites touches éparses dans des pensées qui filent, que j'attrape au vol comme des papillons avant de les laisser s'envoler à nouveau. Parce qu'il ne faut pas les retenir prisonnières, ces petites créatures-là. Elles sont si fragiles. Parfois, je me demande si, lorsqu'elles prennent leur envol pour la première fois, elles savent qu'elle n'en ont pour pas longtemps. Un jour. Mourir avec le soleil. S'éteindre lentement dans le crépuscule. Se fondre ensuite dans les ombres. Ne faire plus qu'un avec la nuit froide. C'est assez triste. Mais peut-être aussi que cette si courte durée est ce qui permet de vivre intensément chaque seconde. J'ai si souvent l'impression de laisser filer sans rien faire, ne savoir profiter d'aucun moment croyant toujours avoir le temps. Et après, je me plains, me sens perdue face aux mois qui succèdent aux mois en une cadence que je me sens incapable de suivre.

Une voix me tire de mes pensées.
Je relève la tête et constate que c'est le barman qui s'est adressé à moi. Je crois bien que c'est lui qui m'a servie, tout à l'heure. En même temps, là, je ne vois personne d'autre que lui susceptible de faire l'affaire dans ce rôle.
Je le détaille quelques secondes ; il est assez jeune -sans doute un stagiaire. Je ne le connais pas. Il doit être toujours à Poudlard. C'est si loin, pour moi, ça !
Mes doigts s'enroulent un peu plus autour de la tasse chaude.

-Re-bonjour, je réponds simplement.

Il semble vouloir faire la conversation. Après tout, pourquoi pas ? Ca fait partie intégrante du boulot de barman et barmaid. Surtout dans les moments où on n'a pas grand-chose à faire, pas beaucoup de clients à servir. Lorsqu'on peut se ménager une petite pause, souffler un peu, échanger quelques mots et phrases dans l'atmosphère rassurante d'un bar chauffé.

-La vie dans son ensemble est tracassante, je continue, un sourire à la fois lasse et aimable sur les lèvres.

Boire une gorgée.
Chaud.
Apprecier.
Soupir.
Regarder. A nouveau. Le jeune homme. Le détailler encore un peu -peut être trop insistante ?

-Vous êtes nouveau ici ? Je ne vous ai jamais vu...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Le Comptoir

Message par : Invité, Jeu 4 Jan 2018 - 8:23


« Pas de Trigger Warning • »






Le Chaudon Baveur
Pour • Kohane Werner

Fiouf, je n'avais pas vu la notif !!

Elle semblait m'observer sur le moment après mon interpellation, possible qu'elle cherchait à savoir si elle me connaissait déjà ou non, savoir si j'étais jeune ou vieux, enfin des détails du genre permettant généralement de jauger, faire des suppositions sur une conversation avant qu'elle ne commence, son intérêt. À moins que ça soit juste ma façon de faire et qu'elle me regardait juste comme ça.

Elle me salua de nouveau, surement dans le cas où un autre moi serait là et l'aurait servis - ou par politesse, comme quoi certains le sont encore - avant de me répondre. « La vie dans son ensemble est tracassante. » Ce n'était pas faux, la vie était quand même désespérante sur beaucoup de points. Obligation de faire si et cela pour vivre ou survivre. Mourir parfois, ne jamais revenir. Elle buvait son chocolat. « Vous êtes nouveau ici ? Je ne vous ai jamais vu... »

« Oui en effet, c'est mon premier jour ici. J'ai été embauché suite à une photo des plus amusantes sur le stand de la taverne lors du marché de Noël, apparemment ma... Performance a suffi pour convaincre. » Puis je racontais ma vie, là comme ça. Mouais pourquoi pas. Cela pourrait peut-être amener à la discussion. « Et je suis d'accord avec vous, la vie est tracassante mais, rebondissante aussi, pas toujours dans le blanc ni dans le noir. De temps en temps un juste milieu. » C'est moi qui disais ça, alors que je n'étais pas du bon côté du miroir, ma petite, début de vie n'était qu'un ensemble de mauvais choix et décision.



~ ♠ ~

Revenir en haut Aller en bas
Ambroisie Palel
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Comptoir

Message par : Ambroisie Palel, Sam 6 Jan 2018 - 14:13


Le passé aux trousses
avec Elly Wildsmith

Contenu sensible - consommation d'alcool


--------Consommer pour exister, c'était un peu l'impression que ce début de soirée te donnait. Tu t'ennuyais beaucoup après cette journée bien mouvementée, tu avais passé la journée en face de ton chaudron. Ce n'était pas de tout repos de s'improviser compétente dans la conception de philtres et poisons en tout genre, mais tu progressais.
Tu souhaitais maintenant oublier ce que tu avais fais de ta journée, quoi de mieux que de boire un verre ?
Tu ne pouvais pas compter sur tes amis, enfin le peu de personnes que tu pensais être tes amis, ils étaient trop occupés ou perdus dans l'immensité du monde face à quelques considérations plus intéressantes qu'une discussion autour d'un verre avec toi.

--------L'attente était le mettre mot, tu t'étais installée au comptoir, difficile de trouver une place ailleurs au Chaudron Baveur, c'était rempli de sorciers et sorcières en tout genre venant passer un peu de bon temps, seuls ou à plusieurs, tout dépendait. C'était d'ailleurs très intéressant d'observer les gens et leurs comportements dans un bar, mais pas ce soir, tu avais besoin de souffler.
Tu attendais donc patiemment qu'on vienne prendre ta commande, tu en profitais pour ôter ton long et imposant manteau noir, marque de fabrique dirons-nous, de ton look vestimentaire. Même si aujourd'hui ton look était plus que passable, tu faisais alors une moue.
Une robe noire cintrée en dentelle laissant transparaître tes épaules, pas de bijoux à part ta bague familiale, à peine maquillée. Tu aurais pu faire un petit effort mais tu n'en avais pas envie.
--------Ta seule envie était un des cocktails alcoolisés du Chaudron Baveur : l'Arnaqueur.
Simple, efficace, pas trop onéreux.

Tu observais le monde de tes grands yeux bleus, peut-être croiserais-tu une connaissance avec qui lever ton verre ? Faudrait-il encore avoir des connaissances, mais qu'importe, la détente allait être là.
Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Comptoir

Message par : Anna Schomann, Lun 8 Jan 2018 - 0:49




Le Chaudon Baveur
Pour • Ambroisie


Silencieuse à mon comptoir, j'essuyais machinalement une paire de verres pour parfaire l'alignement de leurs frères sur l'étagère. J'aimais quand tout était aligné, quand rien ne dépassait, ces petits détails bien énervants que l'on voit immédiatement et qui nous prennent l'esprit jusqu'à ce que tout soit réglé. Une fois cela terminé, je posais mes coudes sur le bois du comptoir, j'observais les gens en salle, peu agités aujourd'hui et ce n'était pas plus mal. L'envie de se poser était particulièrement forte en ce moment, tant dans mes cours, dans mes actions diverses que dans ma vie sentimentale. Il était aisé de batifoler, mais j'avais envie d'aimer, de faire confiance à autre chose qu'un masque.

Sortie de ma bulle de pensée pas très positive par l'arrivée douce d'une nouvelle cliente, j'avais secoué discrètement la tête pour me remettre dans le sérieux de ma position de serveuse. Elle avait pris place au comptoir car bien que la salle n'était pas très bruyante, les places venaient à manquer. Je n'avais jamais croisé la jeune femme, pas que je me souvienne en tout cas. Était-ce la première fois qu'elle venait ici après la démolition ? Je regardais la brune quelques instants avant de m'avancer vers elle avec un sourire doux et dynamique.

« Bonjour, je ne vous ai encore jamais vu ici, est-ce votre première fois depuis la reconstruction ? »

Je marquais un léger temps de pause pour enfin reprendre avec la même voix chantante.

« Qu'est-ce qu'il vous ferez plaisir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Le Comptoir

Message par : Elly Wildsmith, Mar 9 Jan 2018 - 23:02


RP Ambroisie

Il était nombreux les soirs où tu t’échappais, quelques instants, de l’appartement qui t’étouffait, du Ministère dont les affaires n’avaient de cesse de s’empiler, et où, pourtant, tu ne trouvais plus ton compte. C’est en haussant les épaules face à ces questions sans réponses que tu entrais dans le Chaudron Baveur. A croire que l’établissement allait devenir ton repère.

Tu t’installes à une table, et tu restes là, à observer. Les gens, leurs comportements. Leurs défauts, leurs faiblesses. Comme s’il te renvoyait aux tiennes. Un soupir qui s’extirpe de ta gorge, doucement. Comme pour expier l’inconfort de ta situation. Et puis tes yeux se posèrent sur une silhouette un peu plus loin, visiblement occupée avec l’une des serveuses du Chaudron Baveur.

De là où tu étais, tu n’arrivais pas à voir le visage de la cliente mais quelque chose dans sa tenue, dans sa manière d’être, te rappelait vaguement quelqu’un. Mais tu n’arrivais pas à remettre le visage sur la silhouette alors tu restais là, attendant que quelqu’un vienne prendre ta commande.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kohane W. Underlinden
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Le Comptoir

Message par : Kohane W. Underlinden, Ven 12 Jan 2018 - 0:16




Matt

Je crois qu'il a senti, que je le regardais. En même temps. Je le regardais vraiment. Mais. J'aime bien. Juste. Voir les gens. Les oublier après. Parce que je ne retiens pas toujours les visages. Pas assez pour pouvoir les peindre, en tout cas. Puis. Je ne peins pas. Pas avec un pinceau, en tout cas, sur une toile blanche. Je laisse ça aux autres. Moi. J’essaie, un peu, de repeindre sur le monde avec mes yeux. Ou avec une tulipe et de la peinture orange, comme avec Esteban.
Et là, peut-être, que j’essaie de peindre en direct le visage du jeune serveur. Le peindre sur la toile du monde, avec quelques couleurs criardes. Non que je le trouve naturellement terne. Je ne le connais pas encore assez pour en juger. Il me faut encore échanger quelques mots, par-ci par-là pour savoir quelles couleurs il me faudrait lui mettre sur mon tableau de vie.
Il est peut-être déjà tout plein de couleur.
Qui sait.
Il est peut-être déjà éclatant.
Le chocolat chaud est passé dans la gorge. Et je sirote une nouvelle gorgée alors qu’il me répond.

Drôle d’histoire.
Une photo puis paf, embauché ?
J’ai envie de demander quel genre de photo c’est. Mais. C’est peut-être pas un truc à demander. Remarque. S’il a été embauché grâce à elle, c’est qu’elle doit en valoir le coup. Ou qu’Asclépius a juste des goûts bizarres pour embaucher quelqu’un comme ça. Ce qui, soit dit en passant, ne m’étonnerait pas non plus. Finalement, tout est possible.
Je vous sens déjà vous insurger sur ces modes de recrutement.
Aux Trois Balais, on n’est pas mieux. Mon frère a été embauché après avoir volé le portefeuille de notre serveur, j’ai nommé Archibald porté disparu après ça. Ou viré. Je ne sais plus trop. Il se passe toujours des choses bizarres, dans les bar. Faut pas trop demander. Au risque de le regretter.
Le jeune serveur continue.
Ses paroles m’arrachent un petit sourire.
Oui.
Parfois.
C’est rebondissant.
Mais le juste milieu.
Le fil tendu.
Si fragile.
C’est précaire. Ephémère. J’ai si souvent eu l’impression de tomber.

-C’est difficile. De demeurer dans le juste milieu. Mais rien n’est jamais tout noir ni tout blanc. C’est juste que...

Léger haussement d’épaules.

-La vie, elle est parfois terne. Trop. J’aimerais bien de la couleur. Beaucoup.

Un regard dans le vide.
Réflexion.
Les doigts se resserrent un peu autour de la tasse.
Avant que les pupilles ne s’agitent de nouveau. Et l’oeil se pose encore une fois avec intérêt sur le jeune serveuse.

-C’était quoi, cette photo ?

Trop de curiosité en moi, je sais !

-Et d’ailleurs, vous vous appelez comment ?

Revenir en haut Aller en bas
Yoomi Arcaniss
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Comptoir

Message par : Yoomi Arcaniss, Mar 16 Jan 2018 - 22:30


Regards sur l’avenir w/ Elisabeth Rivers

Week-end spécial. Week-end important. Cinq ans depuis cet événement. Cinq longues années sans sa présence.

A l’occasion, Yoomi était retournée à Londres, dans le monde moldu, aux côtés de son père afin de le soutenir. C’était rare qu’elle rentre pour deux jours. Elle a pour habitude de ne faire le trajet que pendant les vacances pour profiter pleinement de son paternel et passer du temps avec lui réellement. Deux jours n’étaient pas suffisant. Toutefois, ce samedi là, elle devait retourner dans sa ville natale.

La Jaune s’était rendue au cimetière, apportant par la meme occasion des fleurs. Passant sa journée là-bas, elle laissa son père rentrer en premier tandis que la nuit tombait. Elle avait insisté pour se ballader un peu. Besoin d’un bol d’air frais, de se libérer sûrement.

Pourtant, après de longues minutes de marche, se remémorant son passé, les pas de la Poufsouffle la conduisirent vers un pub mais pas n’importe lequel. Le Chaudron Baveur. Elle avait sûrement besoin de se changer les esprits.

Poussant la porte, elle entra dans l’auberge avant de se diriger vers le bar pour prendre place sur un des tabourets après avoir jeter un bref coup d’oeil dqns la salle. « Bonsoir, un Poudlarien s’il-vous-plaît. » En attendant sa commande, Yoomi poussa un léger soupire. Qu’allait-elle faire ce soir ? Se morfondre ? Surtout pas. Il ne fallait pas. Toutefois, elle était toujours dans une phase de déni. Elle n’arrivait toujours pas à comprendre l’accident.

Bref, il fallait que la brune pense à autre chose. Tournant sa tête vers la droite, elle aperçue une femme. Elle semblait avoir plus ou moins son âge. Devrait-elle lui parler ? Sans plus réfléchir, Yoomi prit la parole. Cette impulsivité la perdra un jour. « Bonjour » dit-elle tout d’abord pour attirer son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Rivers
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Comptoir

Message par : Elisabeth Rivers, Mer 17 Jan 2018 - 16:00


RP avec Yoomi Arcaniss


        Il était tard. Elisabeth errait dans Londres comme-ci elle cherchait quelque chose. Mais quoi ? Ça s’est bien la question. Depuis qu’elle est seule, elle ne cesse de chercher sa propre voie. Arrivera-t-elle à être comme sa mère, son modèle, fière mais pas trop, belle et intellectuelle ou deviendra-t-elle comme son père, fou et complétement instable ?

L’air humide et le froid repris possession de l’esprit d’Elisabeth. Elle se décida de trouver un endroit où se poser. Après quelques minutes de marche, la voilà devant Le Chaudron Baveur. Ce sera toujours mieux que dehors se dit-elle en poussant la porte.
Ambiance tamisée, mobilier en bois ancien. Elisabeth se dirigea vers le comptoir pour y prendre place. Après un rapide coup d’œil, le pub n’était pas rempli mais quelques personnes étaient là tranquillement entrain de se détendre. Elle s’asseyait sur l’un des tabourets en faisant bien attention que celui-ci soit libre.

Elisabeth commanda avec un sourire une hydromel à la serveuse présente ce jour-là.
Perdue dans ses pensées, elle ne remarqua pas le temps qui passe quand soudain une voix la sortie complétement de son questionnement interne. "Bonjour"

Elle tourna la tête en direction de la voix et remarqua une jeune brunette qui devait avoir son âge qui la regardait.
« Salut » répondit Elisabeth, un léger sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Comptoir

Message par : Mered Adand, Mer 17 Jan 2018 - 19:15


LA de Pius

Le Chaudon Baveur
Pour Yoomi & Elisabeth


Mes week-ends avaient changé. Plus de révisions et de devoir à mon programme, j’avais troqué mes manuels contre un comptoir et des verres. Non, pas de beuveries hein, ce n’était pas du tout mon genre. J’étais ici pour travailler, le Chaudron Baveur m’avait employé comme stagiaire. Une bonne occasion de se faire des sous avant la fin de sa scolarité.

Peu de monde en ce samedi. Parfait pour mes débuts, je pouvais mémoriser les cocktails et prendre mes marques. Qui se plaindrait d’être payé à rien faire ? Évidemment, ça n’allait pas durer éternellement. Une jolie rouquine vint commander de l’hydromel poliment sauf que la carte en était dépourvue ! Le client était roi, aïe comment gérer la situation ? Déjà rendre son sourire à la demoiselle et s’éclipser à la recherche du boss.

Il n’était pas loin, je pus lui exposer mon problème. Il me sortit une bouteille du breuvage d’un placard bien trop haut pour ma personne qu’il déposa sur une table. Faisant six avec ses doigts, je compris qu’il m’indiquait le tarif. Cette cliente serait gâtée, j’en remplis un verre en prenant soin de ne pas en mettre une goutte à côté. Je pourrai pas vous dire s’il était bon mais la boisson sentait fort. Masquant mon dégoût de l’alcool, je remerciai mon patron et je revins vers la jeune femme armée d’un sourire de commerçante.

« Et voilà votre hydromel Madame, il vous en coûtera six mornilles s’il-vous plait. »

A peine le temps de me poser qu’une brune arriva à son tour, elle désirait un Poudlarien. Celui-là je connaissais, je m’en étais confectionné un pour m’entrainer. Je l’avais goûté et c’était dé-li-ci-eux.

« Bonsoir, je vous prépare ça de suite ! », lui lançais-je enthousiaste.

Ne pas céder à la pression, rester concentrée et faire abstraction du regard potentiel de la consommatrice. A en voir les quatre étages superbement égaux, on aurait pu croire que j’avais ça toute ma vie ! Et non, ce n’était que mon deuxième. J’attrapai une paille que je plongeai dans son verre et le posai sur le bar.

« Et un Poudlarien, vous allez vous régaler. »

Je l’espérais du moins, j’y avais mis tout mon cœur. Je l’encaisserai plus tard, elle semblait s’être lancée dans une discussion avec l’amatrice d’hydromel. J’avais un moment avant son départ, en attendant, mes oreilles se baladèrent pour entendre ce qu’elles allaient se raconter. Bonsoir curiosité.


commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Comptoir

Message par : Anna Schomann, Ven 19 Jan 2018 - 19:06




Le Chaudon Baveur
Pour • Ambroisie et Elly


Une salle pleine encore, quelques tables se sont vidées, mais il était délicat de se frayer un passage. J'avais vu une chevelure blonde se glisser à mon comptoir. Discrète, mais en six mois j'avais appris à ne plus être surprise par un nouvel arrivage. Je finissais de parler alors à ma cliente, puis en attendant sa réponse j'avais naturellement glissé le long du bois pour venir saluer la nouvelle arrivante.
Miss Wildsmith. Mes sourcils légèrement soulevés par la présence de l'Auror à nouveau dans l'établissement je restais naturelle et polie comme dans la Cupcake Room. La jeune femme était sûrement habituée des lieux maintenant.

« Ravie de vous revoir ici Miss Wildsmith. J'espère être à la hauteur de vos précédentes visites » – Dis-je sur un ton léger. « Puis connaître votre choix en ce jour ? »

Un sourire sur les lèvres, mon regard voyageait entre ses yeux et ceux de la brune. Après tout, miss Auror était arrivée après, je privilégiais donc le moindre signe de ma première arrivée si elle venait à se manifester. Je n'étais pas du genre à accorder un traitement de faveur, même si la blonde les cumulait en ce lieu. Auror et Vip, peu pouvaient s'en vanter.
Revenir en haut Aller en bas
Yoomi Arcaniss
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Comptoir

Message par : Yoomi Arcaniss, Sam 20 Jan 2018 - 14:45


Regards sur l’avenir
w/ Elisabeth Rivers & Mered Adand.

Après avoir commandé un Poudlarien auprès de la serveuse qui ne tarda pas à lui répondre de suite. «  Bonsoir, je vous prépare ça de suite ! » La Jaune la remercia accompagnée d’un sourire. En attendant la préparation, elle avait lancé un bonjour à sa voisine de place.

« Salut » avait-elle répondu. Ne sachant que dire de plus, la timidité de la Poufsouffle la rattrapa aussitôt. Bafouillant légèrement, elle lui demanda « Je-Vous-Vous allez bien ? » Clairement, il y avait de meilleur sujet de conversation.

Son regard se détourna alors un instant vers le comptoir, pendant que la femme réalisait sa boisson. Le Poudlarien, c’était une boisson qu’elle n’avait jamais bu. Mais de par son nom, il était tentant. Elle aperçut alors l’empilement de divers couches, c’était beaucoup trop beau.

Tournant à nouveau la tête vers son interlocutrice, la Jaune se sentait d’humeur curieuse. Approximativement, il semblerait que toutes deux avaient le même âge. Peut-être qu’elle était elle aussi à Poudlard ? « Hm .. Vous êtes à Poudlard ? » se permit-elle de demander. Remarquant qu’elle ne s’était toujours pas présentée, elle se rattrapa aussitôt. « Au passage, je m’appelle Yoomi. » dit-elle accompagnée d’un sourire timide.

L’asiatique fut alors servie. «  Et un Poudlarien, vous allez vous régaler. » Elle ne put qu’admirer la boisson. Limite, c’était trop beau pour être consommée. « Je n’en doute pas une seule seconde ! Combien je vous dois ? »
Revenir en haut Aller en bas
Kalén Bloom
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Comptoir

Message par : Kalén Bloom, Sam 20 Jan 2018 - 16:45


Avec Aya Lennox


Une, deux, trois, quatre, cinq marches.
Petites foulées dans le hall presque vide à cette heure-ci. Un Ministère sans employés, c'était comme une brioche sans raisins secs. Nettement plus agréable.
L'ascenseur, cage dorée esseulée dans la quiétude de l'endroit. Ascension vers la surface et...
Des rues, qui s'enchainent, chacune témoins de l'avancée technologique de leur époque. Des moldus, par centaines, se pressant devant les vitrines des magasins. Londres grouillait à cette heure-ci. Londres grouillait toujours.

Kalén avançait dans cette marée humaine. Fine silhouette engloutie par la foule, se dirigeant d'un pas tranquille dans un endroit singulier.
Sa vieille sacoche en cuir était particulièrement alourdie. Le poids inhabituel d'un vieux grimoire cisaillait son épaule, et son esprit chargé ne laissa pas la place à une pensée pour un sortilège d'allègement.

Peu importait, de toute façon. L'établissement n'était plus très loin. S'engageant dans une ruelle, elle avisa la porte de l'ancestral "Chaudron Baveur" et la poussa.

La salle était pleine à cette heure-ci. Les sorcières et sorciers sortant du travail devaient s'y retrouver pour décompresser de leur dure journée, et Kalén peina à trouver un siège de libre. Elle tira la chaise d'une petite table isolée, près d'une fenêtre, et s'y assise, déposant son sac à ses pieds. Elle était en avance, aussi était-il peu probable que la jeune femme soit déjà là.
Aya Lennox avait du voir sa photo sur la page du livre qu'elle lui avait envoyé, mais il était peu probable qu'elle puisse la reconnaitre facilement. Aussi ouvrit-elle grands ses yeux, guettant la porte d'entrée.

Jetant un œil à la carte en attendant, elle fit son choix et attendit qu'on vienne prendre sa commande.
Au bout d'un moment, elle sortit le grimoire et s'y replongea pour passer le temps. Elle avait bien cherché des informations dans d'autres livres, mais l'ouvrage qu'elle avait entre les mains était le seul à contenir celles qui l'intéressaient. Elle espérait seulement qu'il serait suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le Comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 6

 Le Comptoir

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.