AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur
Page 4 sur 7
Le Foyer
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Ellana Lyan
Serpentard
Serpentard

Re: Le Foyer

Message par : Ellana Lyan, Sam 24 Mar - 21:52


Mered ~

Flèche d'envie, je filait à travers les désirs jusqu'à toucher l'extase. Chaque saveur, le moindre son me faisait deux fois plus vibrer en sa présence - je suis heureuse. Un courant électrique et chaud passe doucement dans mes doigts, je souris à m'en déchirer les commissures des lèvres. Qui aurait donc pu croire que cette simple élève auparavant juste bien ennuyeuse à mes yeux aurait ainsi pu devenir aussi importante pour moi. Parce que - non - rien ne présage jamais rien et aujourd'hui je suis de retour, en flamme, enfant vivante, je veux leur dire t'as vu, mi je respire, t'entends ? C'est mon cœur qui bat !

Pas de débat, pas de douleur, remords, regrets, rancœurs
re rejette, jette un tout à la poubelle
fait rentrer les mauvais tout au vestiaire
de plus en plus vite, je tourne dans l'optimise
et j'y arrive parce qu'elle est la brise, le vent de folie
qui parviens à m'indiquer le bon chemin
d'une----flèche qui----tourne

courir, désir ardent de vivre
j'suis plus une ombre, envoler le cadavre
même que tout s'effondre
il suffit - tu m'as montré
de trouver l'interrupteur et c'est gagné
éclairer la pièce comme on traverse le monde
en lueurs colorées__ Il fait jour !

Parler d'amour et d'eau fraiche
j'étais cascade de feu alors tout m'allait
Liskuvo il y avait aussi Kohane
mon aimée étoilée mais elle c'était mon secret
le jaune était bien plus accessible
à la compréhension des plébéiens, du moins.

Mais la langue fourche et ne peut que demander
et toi ?
question d'avenir à présent on continuait
dans la vie de tous les jours
je sais pas trop, j'veux du calme
j'vais sans doute servir encore un moment
à l'Occamy et puis... on verra bien !

encore fallait il réussir son année

doux sourire quand elle parle de mon poste déchu
c'est vrai, aux yeux de ceux qui compte vraiment
ça n'avait rien changé et j'en étais
vraiment heureuse.

Petit rire qui s'échappe devant la formulation
c'est promis je t'appelerais
menteuse mais enfin, je n'aurais ajmais voulu
l'exposer au moindre risque, du moins pour moi.

Les étoiles à présent, il n'y avait sans doute pas
de plus beau sujet - il fallait l'avouer
surtout avec elle qui avait sur me faire renouer
avec les jolies dorées et je ne pouvais que lui avouer
oui ! gentille fatalité mais tu manques
c'était certain tu étudies quoi ?
se rendre compte qu'en réalité je ne savais pas grand chose
Oh, oui ! Emmènes moi !
Je donnerais n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Foyer

Message par : Ellana Lyan, Sam 7 Avr - 13:16


Meeeered

Euphorie euphonique ça sonne si bien dans la tête que j'augmente le son. Ivre sans un seul verre entre les lèvres que celui d'une douceur chocolatée qui ne parvient à être nocive. J'ai la lune découpée en croissant aux lèvres et l'envol au bout des doigts comme si à tout moment je pouvais m'élever de quelques centimètre au dessus de ma chaise sans que personne ne trouve rien à redire et 'est grâce à elle, celle qui m'insuffle la vie, rend un espoir permis aux yeux d'étoiles remplis qu'on aurait pu craindre éteint. Mais la belle est enfermée dans une situation qui semble on ne peut plus compliquée. J'ouvre de grand yeux et hoche doucement la tête.

Lui donner le conseil que j'applique le mieux : faut te faire remarquer
oui ça c'était clairement une bonne idée
la solution, la clef de toute approche il ne fallait pas se plier
c'était plus amusant de se voir désirer
placer quelques sous entendu et puis voir où ça allait mener

mais quand l'amour fou prend à la gorge il n'y a parfois pas vraiment le choix
on se retrouve piégée à son propre jeu alors que le but ne se trouvais pas là
et j'avais envie de lui dire ne te laisse pas enchaîner par une fille qui ne te mérite pas.

Le nom de la petite sœur apparaît dans la conversation : Jo.
Oh, il ne fallait pas me lancer sur le sujet de la rouge et or ça aurait été se condamner à un bla-bla incessant pendant plusieur minute à toute vitesse avec une éloge de tout ce qu'était la jeune fille et se qu'elle pouvait représenter de merveilleux à mes yeux.
C'est en pleine connaisseuse de cause que je ne lâchai qu'un petit tu connais Jo ?

J'avais vraiment envie qu'elle vienne ! Passage ensuite vers le futur et ses études. Ca avait l'air passionnant, enfin, si pas pour tous le monde elle au moins devait se sentir comme un aigle dans les cieux. Ca te correspond bien ! Souvenir d'une première rencontre dans cette fameuse bibliothèque justement. Elle propose même de m'aider si un jour je ne trouve pas un livre désiré. Trop de chance que d'avoir des amis dans des milieux comme ceux là. Je souris comme pour remercier.

Elle propose comme on planifie un epteite sortie.
J'en sauterai de joie. Oh oui ! Trop bien il faut qu'on fasse ça !
En plus si son canapé est confortable moi,
je ne dis pas non !
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Le Foyer

Message par : Ebenezer Lestrange, Mer 11 Avr - 18:49


Avec Kathleen
L.A du Pius



Il était près du foyer et il n'y avait pas de foyer sans feu. Et ce soir, peut-être bien qu'il était le feu. Ou alors, il était en feu, ou bien il y avait mis sa main. Dans tous les cas, il se sentait brûler alors il se noya de nouveau dans son verre de gin.

Il avait débarqué au Chaudron Baveur pour s'entretenir avec son ami le fourchelang perché d'un projet qui lui tenait à coeur - enfin si cœur il avait - et Underlinden était prêt à marcher. Alors ils avaient trinqué. Une fois. Deux fois. Trois fois. Ebenezer était VIP, le verre pour la personne qui l'accompagnait était à moitié prix, alors il payait. Il avait juste oublier que la personne qui l'accompagnait était propriétaire donc qu'il se faisait sans doute avoir. Quatre fois. Cinq fois. Six fois. Cette soirée s'annonçait bien. Quoiqu'on était techniquement plus en soirée mais en nuit.

Ça tournait agréablement bien. Asclépius le délicat avait désormais un jumeau totalement raide biscotte et Ebenezer riait haut. Son verre lui avait échappé des mains et il en avait ramassé les bouts. Il y avait gagné une coupure au petit doigt qu'il s'était empressé de montrer à son pote : "Oh regarde, moi aussi je vais finir amputé !". Puis il avait ri, avait re-bu et avait surtout constaté la disparition du blond parti cuver vers d'autres cieux. Non sans avoir récupéré dix gallions soit l'intégralité des pièces qu'Ebenezer avait sur lui. Il était à noter que le brun était persuadé que les pièces étaient en bronze et donc qu'il n'avait pas payer trop cher sa soirée.

Et maintenant... Maintenant, il était avachi sur un fauteuil près du foyer. Main pendouillant presque dans les flammes, yeux gris vitreux, regard dans le vide, léger rire. Il repensait à la poignée d'heures qu'il venait de passer dans l'établissement, il en avait mal aux abdos tellement c'était drôle.

Puis surgit la blonde qu'il n'avait pas remarqué avant qu'elle ne se lève et ne prenne la parole. La blonde qui redonna un rebondissement à cette nuit qui aurait pu s'achever sur un assoupissement près des flammes. La blonde qui proposait un visionnage d'épouvantard et qui était blonde. Ebenezer aimait bien les blondes puis Ebenezer était bourré alors il se mit debout. Il vacillait un peu, à cause du vent.

- J'suis volontaire !

Sourire. Il ramassa de son nouveau verre de il ne savait trop quoi avec sa main un peu poisseuse de sang - il avait oublié la coupure, il pensait que les traces rouges sur le rouge étaient d'origine sur le récipient - et se dirigea vers la sorcière. Il allait pouvoir se prouver qu'il n'avait peur de rien !


HRPG spécial Mered : Ne sachant pas exactement ce qu'a consommé mon perso (du licite j'espère), on va dire que l'addition est de 10 gallions :mm:
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lara Wind
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Foyer

Message par : Lara Wind, Jeu 12 Avr - 14:28


Entretien d'embauche ?


W/ Wyatt Langton

Le printemps commençait à prendre place en Grande-Bretagne, faisait disparaître les dernières traces de l'hiver glaciale qui s'était abattu sur les Anglais. Les premiers bourgeons commençaient à pointer le bout de leur nez et les températures se réchauffaient. Bref, le printemps était, aux yeux de Lara, la saison la plus agréable avec l'automne. Toutefois, aujourd'hui, ce n'était pas pour admirer le paysage et la plaisante météo qui se profilait pour ce samedi que Lara sortait du château. Non, elle avait rendez-vous à Londres, au Chaudron Baveur plus précisément avec un certain Wyatt Langton, pour un job de baby-sitter.

En effet, quelques jours auparavant, la jeune fille avait lu l'annonce du jeune père de famille qui recherchait quelqu'un ponctuellement pour garder son fils et sa fille, qui avaient respectivement 6 et 3 ans. Lara cherchant à gagner quelques Gallions et adorant les enfants, cette annonce tombait à pique. Toutefois, les choses ne se déroulèrent pas forcément comme prévu dès le départ. Sa mère s'opposa fermement à l'idée que sa fille puisse travailler pour un inconnu et une dispute s'engagea entre les deux femmes. Comment vous vous en doutez, Lara finit par gagner, ce qui explique sa présence au sein du bar sorcier londonien. Toutefois, connaissant Alicia Wind, la Gryffondor se doutait bien qu'elle n'avait pas dit son dernier mot. L'ancienne Phénix avait sans doute engagé quelqu'un pour la surveiller, allez savoir...

Pénétrant dans le Chaudron Baveur avec l'estomac tout barbouillé (merci le Magicobus !), la jeune fille ne laissa rien paraître, au cas où Monsieur Langton était déjà arrivé. La 7ème année voulait lui faire bonne impression et ce n'était pas en étant en mode "Je vais vomir" qu'elle y arriverait. Heureusement pour elle, le sorcier n'était pas encore arrivé et elle aurait ainsi quelques minutes pour se remettre de ce voyage ô combien déplaisant. Observant la salle pour trouver une bonne place, Lara finit par la trouver près d'une fenêtre où elle alla s'asseoir avant que quelqu'un ne lui pique la place. Comme convenu dans sa lettre, la Gryffondor portait un foulard violet pâle pour que le sorcier la reconnaisse. Il ne lui restait plus qu'à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wyatt Langton
avatar
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus (Macrotus)


Re: Le Foyer

Message par : Wyatt Langton, Jeu 12 Avr - 15:01


____________________


w/ Lara

Je voulais écrire un bouquin. Passionnant, non ? Mais écrire un bouquin avec deux enfants en bas âge, c'est compliqué. Ne vous méprenez pas : mes enfants sont ce que j'ai de plus précieux. Justement. Je ne peux pas m'occuper d'eux convenablement ET travailler pour les nourrir. Mon ex-femme refusant d'aménager les horaires de façon à les avoir quand je travaille et bien... j'ai décidé d'engager une baby-sitter. Le casting a été éreintant. Je suis assez exigeant, je dois bien le reconnaître. M'enfin, il s'agit quand même de la sécurité de mes petits monstres et il est hors de question que je laisse n'importe qui s'en occuper.

Je n'ai jamais compris pourquoi, instinctivement, j'ai d'avantage confiance en les femmes qu'en les hommes. J'ai eu beau lutter contre cette tendance, elle est comme encrée en moi. Naturellement, je me suis tournée vers de jeunes filles responsables et en quête d'un petit job pour pouvoir être un peu plus indépendantes. D'une pierre deux coup : j'aide des jeunes tout en m'assurant de confortables plages de travail. Bref. Je noue ma cravate. J'ai rendez-vous avec la vingtième candidate dans un petit quart d'heure. Je lui ai donné rendez-vous au Chaudron Baveur, territoire neutre. Je peux aisément comprendre qu'à 17 ans, on est pas envie de se retrouver seule à seul avec u type inconnu de 30 ans. Il y a tellement de malades !

A peine rentré dans l'auberge, je repère le foulard violet promis par la demoiselle. Lara Wind, si j'ai bonne mémoire, est installée dans un coin calme. Je salue déjà la présence d'esprit. En faisant bien attention de contourner la table et non pas d'arriver par derrière comme un voleur, je m'installe en face d'elle en lui tendant la main.
- Bonjour, miss Wind. Enchanté, je suis Wyatt Langton.

Je lui adresse un sourire paternaliste et rassurant. J'ai des enfants. Je peux comprendre certaines choses et ce de manière assez instinctive. Cette gosse a l'air pleine de vie et motivée. j'espère simplement qu'elle passera les quelques petites questions test sans problème.


Revenir en haut Aller en bas
Lara Wind
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Foyer

Message par : Lara Wind, Jeu 12 Avr - 20:21




W/ Wyatt

Assise à la table du Chaudron Baveur, Lara attendait patiemment celui qui serait peut-être son futur employeur. Regardant par la fenêtre, la jeune fille laissait ses pensées vagabondaient sur l'homme et les enfants qu'elle aurait peut-être en charge. Étaient-ils sages ? Ou difficiles ? Le courant passerait-il entre Lara et les enfants Langton ? Enfin, tout ceci n'était que dans l'hypothèse qu'elle soit prise en tant que baby-sitter. La Gryffondor se doutait bien qu'elle n'avait pas dû être la seule à répondre à l'annonce et que Monsieur Langton avait dû voir plusieurs personnes avant elle et notamment des jeunes filles. A leur âge, le baby-sitting ou devenir stagiaires dans une boutique étaient les meilleurs moyens de se faire un peu d'argent de poche et de gagner en autonomie.

Jouant avec une de ses mèches de cheveux, la jeune fille reporta son attention vers une présence qui s'approchait d'elle. Il s'agissait d'un homme d'une trentaine d'années, bien habillé et plutôt élégant. Très charmant, il fallait l'avouer. Celui-ci fit tendit la main vers Lara qu'elle s'empressa de serrer tandis que l'individu s'asseyait en face d'elle tout en déclarant qu'il était Wyatt Langton. Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer et la Gryffondor rendit son sourire à son interlocuteur « Bonjour Monsieur Langton. Je suis bien Lara Wind ! Souhaitez-vous que nous commandions quelque chose ? J'ai hâte que vous m'en disiez plus sur vos enfants et sur ce que vous attendez précisément ! » Tout ceci avait été dit avec un air un brin timide, Lara n'étant pour le moment pas très à l'aise malgré l'allure rassurante qu'avait le sorcier en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Foyer

Message par : Ellana Lyan, Mar 17 Avr - 7:23


Larousse !

Pas franchement douée - fallait se l'avouer - en amour ne compter sur moi, je n'étais pas l'exemple à suivre. Entre masque, tromperie, cœur brisé et jeu d'amour; je ne pensais pas être la meilleur professeur pour conseiller on amie dans une relation saine te durable. À laquelle sans doute elle aspirait. Comme nous tous, un secret désir enfouit au fond du cœur, celui que demain soit meilleur, qu'il soit dans les bras d'une personne un eu importante, un peu différente. Les notions m'échappaient pourtant je savais qu'autour de moi comme au fond c'était le désirée solution. Tomber amoureuse, d'un filet qui se reclape autour de nous. Un trou béant à nos pieds. Tomber amoureuse c'était se perdre jusqu'à tenter de gagner avant de se rendre compte qu'on était quand même piégé.

Et qu'importait véritablement cette situation
bercé dans des illusions de sentiments
s'accrocher à des sourires
trois paroles échangées qui peuvent tout signifier
tout faire basculer

la connaissance de la désillusion
faisait fondre d'effroi alors que
j'espérais que tout puisse être vrai
pour elle, que l'autre personne
l'aime en retour
n'ose la briser, comme je l'avais déjà fait
puis subit

les êtres humains avaient tant de cruauté
en eux
une merveilleuse capacité d'autodestruction
on ne peut plus apeurante
entre eux.

Je ne voulais pas de ça pour elle
j'avais peur dans mes conseils maladroit
comme si pour une fois
c'était moi qui devait
la protéger

sa remarque sur la couleur de ses cheveux
me fait sourire - petite poussée de joie
je comprends, essaye donc ça
ne sachant pas qui c'est j'ai un peu de mal à t'aider
je crois
peut-être que non
peut-être que j'étais juste
un peu nulle.

Je me fais la promesse
de demander des détails sur tout ça
à Joséphine - je ne doute pas
qu'elle se fera un plaisir de tout
me raconter

sa dernière formulation
sonne comme une conclusion
alors que je hoche vigoureusement
la tête
parfait ! on va retourner
décrocher le ciel et embrasé la nuit

de nos yeux attendris
je me réjouissais un peu trop

jambes tendues
pour relever le corps
je la serre comme brièvement
dans mes bras
toujours un peu maladroite

lui signifier
que même si son amour
se trouvait être une impasse
moi je continuer de l'aimer

à samedi dans ce cas !
j'ai hâte !
merci pour tout


et le grand sourire aux lèvres
alors que dans un tourbillon d'argent
j'envole dans l'extérieure
la folie et l'amitié au cœur
gonflé de promesse
et d'attentes
de vivement samedi !

[Fin du RP pour mwa, mici beaucoup amour]

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Wyatt Langton
avatar
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus (Macrotus)


Re: Le Foyer

Message par : Wyatt Langton, Lun 23 Avr - 16:59


____________________


w/ Lara
Point positif : la petite Lara est propre sur elle. Je suis de ces vieux aigris qui considère que l'apparence physique a son apparence. Je veux que cette jeune demoiselle soit un exemple pour mes enfants. Une baby-sitter se doit d'être impeccable si elle veut refléter le sérieux de son travail... ah ! je suis belle et bien de la vieille école ! Peu importe, la jeunette commence bien. Elle est bien habillée et polie. Elle a un air relativement doux, ce qui devrait convenir au tempérament un peu capricieux de Tiago et rassurer la princesse qu'est Ellie.

Alors que je m'apprête à poser une première question à cette demoiselle Wind, une serveuse à l chevelure flamboyante vient nous proposer un verre.
- Miss Wind, c'est moi qui invite, prenez ce qui vous tente.  

La serveuse nous avait gentiment proposé un Poudlarien. Je retins un sourire. Je devais avoir la tête d'une adolescente. Non vraiment, mademoiselle ? Un cocktail rafraîchissant ?
- Pour moi, miss, ce sera un Irish Coffee.

Parce qu'il ne faut quand même pas pousser mémé dans le filet du diable ! Nous sommes ici pour un entretiens d'embauche, certes, mais un petit verre ne pourra, pour ma part, que détendre l'atmosphère. En attendant, je décide de sortir mon portefeuille. A l'intérieur, je trouve une petite photo de mes deux enfants que je montre à la jeune Lara.
- Je vous présente Tiago, dis-je en désignant un gamin aussi brun que son père, et Ellie qui a tout juste trois ans. cette fois, je pose l'index sur la bouille d'une petite fille aux traits angéliques. Avez-vous déjà travaillé avec des enfants, miss ?  

Revenir en haut Aller en bas
Lara Wind
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Foyer

Message par : Lara Wind, Sam 28 Avr - 11:53




Souriant timidement à son interlocuteur, Lara ne pouvant s'empêcher de l'analyser pour savoir à quel type de personnes elle avait à faire. Que voulez-vous, cela faisait partie de son caractère d'observer les gens et d'essayer de voir leur personnalité à travers leurs faits et gestes. Oui, cela pouvait paraître déroutant mais la Gryffondor voyait une certaine utilité à agir ainsi. Après tout, elle avait pu éviter de fréquenter de nombreuses personnes qui lui paraissaient peu recommandables grâce à cela... Ou empêcher de belles amitiés, allez savoir.

En tout cas, Wyatt Langton était un homme très élégant, courtois et un brin paternaliste. Il avait également l'air d'être quelqu'un de minutieux et de perfectionniste, ce qui laissait penser qu'il ne laisserait pas à ses enfants à n'importe qui. Un bon père en somme, qui surprit la jeune femme en l'invitant quand une très belle serveuse à la chevelure de feu vint à leur rencontre. Elle leur recommanda un Poudlarien mais Lara ne savait pas absolument pas à quoi cela ressemblait, puisque c'était la première fois qu'elle venait au Chaudron Baveur. Tandis que le trentenaire commandait un Irish Coffee, la 7ème année scrutait la carte, incrédule face au vaste de choix proposé, tout en éliminant directement les boissons contenant de l'alcool. Finalement, la jeune fille opta pour un cocktail « Je prendrais un Quidditch s'il vous plait, Miss ! » avant de balbutier un timide « Merci » à l'intention de l'homme.

Après cela, son interlocuteur sortit son portefeuille avec une photo de ses deux enfants. Il n'y avait pas à dire, ils avaient l'air adorables et la jeune fille nota que Tiago ressemblait fortement à son père tandis qu'Ellie avait un air d'ange. Souriant à la vue des deux gamins, Lara se remémora les bons moments qu'elle avait passé en s'occupant des enfants des voisins, en Irlande. Les balades à chevaux, les cours d'aide aux devoirs, les diverses activités... Oui vraiment, des souvenirs heureux « Vos enfants sont adorables et votre fils vous ressemble beaucoup, monsieur. J'ai déjà travaillé avec des enfants. Nous avons des voisins avec des enfants en bas-âge en Irlande et je m'en occupe à chaque vacances, pour leur faire de l'aide aux devoirs ou leur proposer des jeux, par exemple »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Wyatt Langton
avatar
Gryffondor (DC)
Gryffondor (DC)
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus (Macrotus)


Re: Le Foyer

Message par : Wyatt Langton, Ven 4 Mai - 22:17


____________________


w/ Lara

Elle avait déjà gardé des gosses. Pas de doute, elle commençait à me plaire. J'en avais entendues pleins, des histoires de baby-sitter qui délaissaient les marmots. C'était hors de question. Ellie avait une fabuleuse capacité à s'attirer toutes sortes d'ennuis et Tiago avait besoin d'attention, tant il était doux et fragile. J'aurais préféré m'occuper d'eux continuellement : je n'étais vraiment heureux qu'avec eux. Mais il était nécessaire que je retrouve un boulot... Du bout de ma langue, j'effleurais la feuille e mandragore qui était collée contre ma joue. Oui... et pour autre chose que le boulot, aussi.

Finalement, la rouquine revint en apportant les boissons. Je payais la somme due et me concentrais sur la jeune Wind. C'était bin beau de dire avoir de l'expérience mais cela ne me donnait pas une très bonne idée de sa véritable personnalité. Elle était jeune : tout en elle était encore à construire, mais pour autant...
- Dans quelle maison êtes-vous, à Poudlard ? Quelle est votre matière préférée ?

Je n'aimais pas ranger les gens dans des cases toutes fabriquées mais l'on ne pouvait pas nier que les maisons de Poudlard donnait une première ébauche de la personne en vous. D'instinct, je dirais Poufsouffle ou Gryffondor. De par sa douceur mêlée à son naturel avenant.   Quant à la matière scolaire... eh bien là, c'était de la pure curiosité. Personnellement, j'étais attiré par les potions et les enchantements. Bon d'accord, les enchantements surtout. Pour autant je travaillais dur à devenir animagus - en supportant cette feuille détrempée depuis déjà trois semaines...
- Parlez moi de vous. Je veux savoir à qui j'ai à faire.

Revenir en haut Aller en bas
Lara Wind
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Le Foyer

Message par : Lara Wind, Dim 6 Mai - 11:55




Étrangement, le sourire chaleureux de la serveuse devint plus commercial quand Wyatt et Lara décidèrent de commander autre chose que sa suggestion. Vexée peut-être, mais cela ne l'empêcha pas de revenir avec la commande et Lara fut surprise de la tête du Poudlarien. Au moins, elle n'allait pas mourir de soif et adressa un sourire chaleureux à la rouquine avant que celle-ci ne reparte à son service.

Buvant une légère gorgée de sa boisson, Lara écoutait tout en même temps les questions que lui posaient Wyatt Langton. Ainsi, il voulait donc savoir dans quelle maison elle était et sa matière préférée, sans doute pour se faire une vague idée de qui elle était. Après tout, bien que les maisons à Poudlard ne définissent pas totalement la personne que nous sommes, elles en donnent une vague idée. « Je suis à Gryffondor et, si je devais choisir ma matière préférée, j'hésiterais entre les enchantements ou la botanique » Bon, les enchantements, c'était un domaine dans laquelle elle excellait. En même temps, quand vous avez pour mère une ancienne Langue-De-Plomb et professeure qui est, actuellement, chercheuse dans le domaine, vous n'avez pas trop le choix. Quant à la botanique, c'était dû au métier d'herboriste de son père qui lui avait enseigné toutes les bases de son art et la jeune fille continuait de pratiquer, pour entretenir le jardin et les plantes au manoir.

Le reste des interrogations du trentenaire furent simples : il voulait en apprendre plus sur elle. Savoir à qui il avait à faire pour s'assurer qu'il n'allait pas laisser ses enfants à quelqu'un de dangereux, ce qui était logique quand on tenait à sa progéniture. Maintenant, il fallait trouver ce qu'elle pouvait lui dire sur elle. Son caractère ? Ses loisirs ? Son histoire ? Bon, au pire, elle improviserait « Mmh... Papa était un herboriste et j'ai été adopté par sa compagne quand j'avais 12ans, qui est une ancienne Langue-De-Plomb. Elle a été également professeur d'enchantements à Poudlard. Quant à moi, je pratique l'équitation pendant les vacances et je joue également aux échecs version sorcier. Niveau caractère, mes proches me décrivent comme quelqu'un d'observateur, de joviale, d'extravertie mais également têtue, maniaque et de pensif. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mary Drake
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Le Foyer

Message par : Mary Drake, Mer 9 Mai - 21:29


Oups, toujours du retard ><
J'ai le bébé LA de Pius

Koko ♥ (et Pius ?)

Ouverture.

Rideaux tirés. Une simple fente au début. Des malices. Plis en devenir. La salle est, pour ainsi dire complète. Zoom sur le bar. Les voix autour se transforment en murmures étouffés.

Nous sommes trois. Un être. Spécial ? Aux bouclettes merveilleuses. J'ai envie de plonger ma main entre toutes ces mèches plus farfelues les unes que les autres. Un sens qui part dans un autre, aucune frontière délimitée ; juste : l'art dans la splendeur du cuir chevelu qui n'appartient qu'à lui-même. Puis un radis. Qui rayonne. Tout le monde peut le voir, à sa tête, que c'est un radis. Son silence, un peu moins, mais moi, je sais. Je sais qui elle est. Je connais sa passion pour les potagers, son coeur entouré de fils d'or. Personne ne peut arriver à sa cheville. Pour terminer il y a mon illusion qui ne bouge pas d'un pouce. Deux yeux qui n'arrivent pas à quitter la forêt en gâteau posée sur le comptoir.

Plan rivé vers le plafond. Décrocher de la pauvre part. Il n'y a pas réellement de raison à cela, c'est juste... Une envie ? Comme ça. Un instant l'estomac s'est demandé si c'était l'heure de râler, la langue le lui a interdit. J'pense qu'elle a envie. De ces effluves sur les papilles. Je n'autorise plus que le chocolat chaud depuis un moment. Alors ce coup-ci, j'me suis retrouvée avec une explosion de sensations qui ne voulait que rencontrer à nouveau ce doux nectar et en terminer jusqu'à la dernière pépite - sourire de satisfaction. Bon sang, que c'est bon.

Une cuillère qui cogne contre le fond de l'assiette. Elle rencontre le vide pour mieux remonter vers la fin de la partie glorieuse de son existence. Les arcs-en-ciel finissent leur route vers l'estomac eux-aussi. Les tons deviennent à nouveau plus maussades, gris. Et à la fois pétillants - enfin, si c'est possible, pour des thons, euh, des tons. Ne parlons pas de poisson, à part dans les sushis, ce n'est pas très bon.

De quoi nous parlions encore ?
De complots pardi !
Et surtout, de la morts des comploteurs.
Aaaah. Doux parfum qu'est leurs non-saluts
doux goût qu'aura leur sang oui bon peut-être pas jusque là
En somme, ce sera très bien
très beau, très perlimpinpin
Sauf que ce ne sera pas une légende révolue
Mais bien une réalité
Loin des complots
des comploteurs
des malheurs
Nous serons...
En sécurité
Et n'est-ce pas dans les besoins de monsieur le pyramidier ?

De toi à moi, spectateur à nous - la caméra passe du radis, au serveur, du serveur, au radis, avant de se concentrer à nouveau sur le plafond qui, elle en est certaine, a la réponse à toutes les questions philosophiques sur les Ornithorynques.
-Oui, parce que en fait, je pense que "penser" lapin, n'était pas une bonne idée, piaf aurait été mieux approprié
- Oh ?
- Parfaitement. Des ignares ne comprendront pas la soupe aux choux, les autres, par contre, comprendront la nuance de l'ornithologie.
- Tout le monde la connait
- Voit ça avec les petits bonhommes de ton cerveau.

Bon peut-être qu'il n'est pas aussi malin que j'ai bien voulu le croire, ce plafond. Revenons à notre dragon.

Le problèmes, avec les coeurs, c'est qu'ils peuvent être bons ou mauvais. Je ne fais pas confiance aux coeurs depuis que je connais Alice ; avec elle j'ai compris que la reine n'était jamais loin. Je mets ma main à couper que c'est une sacré comploteuse elle aussi. Mieux vaut s'en méfier- ton de la confidence, plan rapproché du visage de Kohane. Air sérieux. Mais effort inutile.

Parce qu'elle dépose
comme un présent
Un patpat
Sur
les belles boucles
quelle chance elle a !
J'comprends qu'on dérive du sujet
avec une idée aussi belle que celle-là
Tout petit murmure une fois que c'est terminé
c'était rigolo ?
Pour savoir

Oups

Le voilà qui part
Ce sera pour une prochaine fois !
Ah non, c'n'est pas pour ça
Une peinture du dragon...
Moui moui, vraiment
Fin soit, peut être utile ça !

Enfin. Passons. Il va peut-être rater quelques infos capitales, mais bon. Il faut bien sacrifier des hommes aux combats. Lors de l'attaque de Zombie tout le monde ne survivra pas !

Fermeture du rideau seulement quelques secondes
Le temps
d'un
frisson

Un dragon qui dévore le soleil
Mais
mais
mais

Quelle infamie !
À moins qu'il le remplace
Parce que pour le dévorer
ça doit déjà être une sacré bestiole
Cependant je doute qu'il soit aussi productif
aussi lumineux
et surtout aussi stable
que notre étoile actuelle

Oui, clairement.
Il faut tous les exterminer
Nous sommes obligés, y'a pas l'choix

Bon. C'est l'heure de remettre tout ça au clair. Ouverture à nouveau.

Le poing fracasse le comptoir - avec une force de moineau, pas d'inquiétude pour ce serviable support. Sourcils froncés. C'est très sérieux. Nous ne sommes pas en conseil de guerre. Mais presque. Il suffit de peu. C'est grand, un dragon. Par contre s'il est invisible, les carottes sont cuites et ça me fait mal - tu sais, en tant que carotte - de le dire. Par contre si il est grand comme le soleil, c'est simple. La dernière option est la plus embêtante. Si ce dragon est tel un moke et qu'il grandit en fonction de tout, eh bien il peut se dissimuler en étant toutpetitminirikiki. Et là ce serait catastrophique. Nous pouvons toujours nous prendre un pleine face un dos invisible. Par contre un grain de poussière ça m'semble plus compliqué. C'est quoi La Machine ? S'il faut encore ajouter un ennemi à la liste il me faudra une autre feuille de papier. Néanmoins pour l'identité des comploteurs lambda j'ai une petite idée: les pingouins ! Ce sont de grands imposteurs ces terreurs-là.

Cependant il est HORS-DE-QUESTION (oui les MAJS sont nécessaires dans les cas extrêmement fâcheux ) que le moindre partisan de la bonne cause soit broyer par quelque chose de plus lourd que soi ! Je ne peux imaginer une telle catastrophe. N'oublions pas que dans cette bataille, les fours sont nos meilleurs alliés.

Hochement de tête
part de gâteau
soupire de joie

Fermons un peu les rideaux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Le Foyer

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 7

 Le Foyer

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Chaudron Baveur-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.