AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 6 sur 11
Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant
Lorelaï Peony
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle

Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Lorelaï Peony, Mar 7 Nov 2017 - 0:09


Le cours mettait un temps infini à démarrer. Toute cette théorie était bien intéressante, mais franchement, barbante. Quand on arrive en défense contre les forces du mal, on s'attend pas à autant de blabla. Surtout que Monsieur Benbow savait utiliser sa baguette... Lorelaï attendait la démonstration de son professeur avec impatience. Elle aimait voir la puissance de ses sorts.

Quand il prononça son nom, son cœur s'emballa. Ne pas rougir, regarder ailleurs. Le sol, c'est bien le sol. Miss Peony, ça sonnait si joliment dans sa bouche... Et dire qu'il venait de lui sauver la vie. Oh...

La jeune femme le regardait expliquer clairement ce qu'elle n'avait su mettre en mots. Quelle vivacité d'esprit! Evidemment que c'était comme ça qu'il fallait dire les choses! Elle pouvait être stupide parfois.
Et ses yeux grossissent quand elle le vit multiplier les arbres autour d'eux! Ça devait demander tant de puissance de répéter ce sort! Incroyable.

Oh! Un sursaut, le mannequin se prend une flèche d'une force et d'une rapidité incommensurable en plein dos! Lorelaï n'avait jamais vu une telle démonstration de virilité. Et dire que cet homme venait de se mettre entre elle et la mort. Comment pourrait-elle le remercier?

Monsieur Benbow fait apparaître une nouvelle liste de sortilèges, tant d'intelligence dans une seule personne, c'est époustouflant. Il connait tant de sorts!
Oh, une bonne manière de lui montrer sa dévotion serait de répondre à sa question! Bonne idée!

Lorelaï regarde la liste des sorts, elle les connait plus ou moins tous. Mais lequel épaterait vraiment son charmant professeur à la carrure si virile? Mh... Elle fait la moue... Elle penche la tête sur le côté... Elle joue un peu avec ses cheveux. Le choix est si compliqué! Et si crucial!

Bon, c'est décidé! L'aiglonne lève la main, faisant rebondir son chemisier,
- Moi! Alors, elle remonte ses lunettes sur son nez, je veux parler de Kaléidem! Alors, l'idée c'est qu'avec ce sort on peut camoufler une chose dans une autre! Et heu... c'est utilise parce que... Elle n'avait pas réfléchis à l'utilité du sort avant d'ouvrir la bouche. Parce que... par exemple si on, fin... si on veut cacher quelque chose on peut le faire. Voilà.

Oh non, la réponse était bien plus nulle que prévu. Vite, se cacher derrière ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arty Wildsmith
avatar
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Arty Wildsmith, Mar 7 Nov 2017 - 23:10


Le menton s’était baissé pour faire face aux brins d’herbe. Doucement. C'est qu'ils étaient plutôt mignons, et aussi bercé par l'ennui environnant. Puis brutalement, il cligne des yeux au son de la voix du professeur. Réprime un bâillement. C’est que ça pouvait reprendre. Arty note dans un coin de sa tête les mots les plus importants, les sortilèges qu’il aurait pu ne pas connaître, de loin. Il fait mine d’hocher la tête, vraiment très intéressé le gamin. Pourtant, il assiste à la démonstration avec une pointe de … scepticisme. Tout d’abord parce qu’il se demande s’il n’était pas dans un cours de botanique. Voilà qu’on se mettait à faire pousser des arbres, mais bon, admettons. Non, surtout, c’est que ça ne se fait pas d’attaquer les gens dans le dos. Vraiment, aucune valeur ce Benbow. Une jeune fille qui plus est, enfin, un mannequin soi-disant. Non, c’était de la simple et pure tricherie, et ils étaient supposés apprendre des choses avec cet homme ? Imposteur oui.

Alors le Blaireautin secoue la tête, il décide d’oublier ce petit épisode, parce que l’homme n’a pas l’air totalement incompétent. D’ailleurs il leur replace différents sortilèges. Il gonfle les joues en regardant les lettres flottantes. Certains sorts lui font de l’œil, les plus simples, ceux qu’il connaît. Mais il n’est pas assez vif, c’est bien connu, d’autres lui volent les mots à la commissure des lèvres. Malheureux. Même l’idée du caméléon lui est enlevée. Fichtre. C’est étrange parce qu’il pourrait faire un effort tout de même, ce n’était pas une matière inintéressante, bien au contraire. La meilleure peut-être. Alors il roule des épaules et se concentre. Un sortilège aurait été oublié ? Ses yeux se mettent à trembler tellement il se concentre. Ah mais oui. Celui-là, tout en haut, était passé à la trappe. Pourtant il n’était pas si compliqué, ou alors il se trompait.

- Monsieur ? Le Revigor c’est un sort, on le lance sur quelqu’un et hop ! On a la pêche, on est tout neuf et tout pimpant. Si c’pas pratique ça !

Globalement, il ne devait pas être très loin. Il en était même pratiquement sûr. Parce que quoi que puisse en dire les autres, il n’était pas tout à fait idiot, souvent à côté de la plaque, mais pas bête. Sincèrement, là, on pouvait saluer ses performances de concentration. Parce qu’il ne souhaitait qu’une chose, passer à la pratique, la baston, les sorts qui fusent et les pas de danse. Et rien que pour ça, il saurait se tenir à carreaux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ellana Lyan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Ellana Lyan, Mer 8 Nov 2017 - 15:57


Les réponses fusent de toutes les couleurs, je tente de me concentrer et de retenir un maximum de chose bien que la fatigue et l'énervement encaisser suite à la petite intervention du Serpentard de garde personnel de monsieur Arty ne m'aident pas grandement à réaliser cette tâche.
Mes yeux se prennent à dériver vers une jeune Serdaigle que je ne connais pas qui semble en émois devant notre professeur sans que je ne comprenne pourquoi, il va peut-être falloir que je casse l'image qu'elle a de lui bien vite sinon l'égo de mon directeur ne va plus lui permettre de passer les portes du château - soupire - je reporte mon attention sur le cour.
Il joue avec des arbres et je garde un air blasé en parfaite opposition avec la mine exaspérante de la jeune bleue qui me fait un peu de peine. Deuxième démonstration avec un mannequin, toujours le même air avant qu'il ne nous demande une nouvelle fois de participer.
D'un air profondément ennuyé comme si je subissais son cour rien que pour espéré le faire intérieurement fulminer je lève une main, une moue en travers du visage. Je ne vais quand même pas laisser le blaireau imbécile se montrer plus malin que moi...
Battement de cœur, battement de cils, la gorge éclaircie avant les paroles.

Oblitesco habitude des récitations de formules apprise par cœur sous la menaces d'une ceinture devenue rouge et usée au fil du temps ce sort efface les traces de pas, par exemple lorsque l'on marche dans la neige et qu'on ne désire pas être vu ou faire comme si l'on était pas passé par là. Sous une cape d'invisibilité il est nécessaire dans la poudreuse si on ne veut pas que les gens se posent quelques questions... effort fournis, récompense mérité - sourire satisfait dans un coin des lèvres - le regard dirigé vers la Serdaigle cachée derrière ses mèches alors que mon visage se secoue appuyant le désespoir de mes pensées. Pathétique.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aysha Brayd
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Aysha Brayd, Mer 8 Nov 2017 - 18:26


Les autres élèves avaient mentionné à la suite d'Aysha divers sortilèges, entrecoupés par les interventions et précisions du professeur. Le tour de table ( bien qu’il n'y avait pas de table ) fut bientôt terminé et Ian Benbow reprit la parole pour la suite du cours. Il n’était pas encore temps de passer à la pratique. Aysha ne savait pas vraiment si elle en avait envie ou pas, elle qui ne connaissait pas vraiment son niveau en duel. Le professeur fit donc disparaître d'un coup de baguette magique les lettres apparues précédemment et d'un mouvement de poignet fait apparaître devant ses élèves une nouvelle liste de 10 sorts. Aysha connaissait la plupart des sorts, au moins théoriquement même si elle ne les avait pas tous déjà lancés. Certains cependant lui restaient inconnus.

Avant elle, plusieurs élèves intervinrent pour citer les propriétés et l’utilité des différents sortilèges. Aydha attendait son tour tout en espérant qu'il resterait un sortilège qu’elle connaissait quand viendrai le moment d’intervenir. Enfin, le professeur hocha la tête en sa direction pour lui permettre de parler.

- Moi je voulais vous parler du sort '’Praebeo Positio’’ qui me semble être un sort vraiment pratique. Il permet d'afficher la position de celui qui lance le sort sur une carte, pendant quelques secondes. À mon sens c’est très utile pour fuir efficacement, sans que notre adversaire ne puisse nous suivre ou nous retrouver. Au moins on sait où on est alors on évite de se perdre. Ou si on est déjà perdu après avoir fui, eh bien... On se retrouve ! En fait c'est important de connaître de sorts qui nous permettent de fuir, parce que finalement lors d'un duel le plus judicieux c'est quand même de limiter les dégâts et de fuir. Au lieu de jouer les héros et de se retrouver dans une situation pas possible, je pense qu'il faut mieux mettre son honneur de côté et prendre la poudre d'escampette… Enfin certains aiment bien les problèmes, ceci dit…


Aysha se tut, étonnée et quelque peu énervée contre elle-même de cette remarque sur la fuite. Tout le monde n’était sans doute pas d’accord avec elle, et en plus elle était tout de même en cours de DCFM, et ça n'avait pas forcément de rapport avec le sort. On apprenait la défense réelle, et pas la fuite. Même si ce pouvait être la meilleure défense, tout de même. Il fallait bien l’avouer. Quand on pouvait faire autrement, mieux valait éviter de se battre. Certes on pouvait avoir la satisfaction d'avoir battu son adversaire mais on pouvait aussi se retrouver blessé, voir mort. Pas sur que le jeu en vaille la chandelle.
Revenir en haut Aller en bas
Kalén Bloom
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Kalén Bloom, Ven 10 Nov 2017 - 19:45


[HRP : Kalén a 17 ans tout au long de ce cours]


Le regard froid, le dos droit, Kalén écoutait depuis le début du cours, sans répondre aux questions. C'était bien la première fois qu'elle ne participait pas, masquant le moindre sentiment derrière ce masque de marbre qui ne la quittait plus depuis sa cinquième année.
Ses cheveux avait poussé, et ses longues boucles brunes lui arrivaient à présent bien au dessous des épaules. Ses grands yeux bleus semblaient plus foncés, comme habitué à être toujours tâchés d'humidité, et ses lèvres charnues s'ornaient à présent systématiquement d'un rouge carmin.
Un instant, elle se revit à onze ans. Petite fille guillerette qui découvrait Poudlard, un air innocent sur le visage. Aujourd'hui ces mêmes traits s'étaient sculptés, durcis par la douleurs, glacés par la déception. Trop de sang avait coulé pour qu'elle puisse conserver l'émerveillement de son enfance. Et de toute manière, il n'était plus question de se laisser berner par tout et n'importe quoi. Sur le point de passer ses ASPICs, et de les réussir haut la main, quoi qu'il lui en coûte, la jeune femme s'apprêtait à entrer dans un autre monde, loin des murs pseudo protecteurs du château.

Ce professeur, elle ne le connaissait pas. C'était un visage de plus dans sa vie, une autre figure qu'elle ne croiserait peut-être plus jamais, ou qui reviendrait peut-être souvent, qui sait...
Elle observa ses camarades un instant, jeunes gens avec qui elle avait grandi, passé des années plus ou moins douloureuses. Qui était-ils pour elle ? Et qui était-elle pour eux ? A quoi bon ces futilités, fréquenter des gens durant sept longues années pour ne plus jamais les revoir par la suite ? Pour qu'ils l'oublient peut-être aussi vite qu'elle allait les oublier ?

Non, vraiment, elle avait hâte de partir. Et de toute façon, tout était déjà tracé, elle n'avait qu'à suivre cette route qu'elle s'était dessinée dès l'âge de six ans. Cette route qu'elle semblait déjà trop bien connaître sans l'avoir jamais emprunté. Il était temps que cela cesse.
Mais avant...


"Il me semble que tous les sorts ont été expliqués, fit-elle d'une voix froide, morte, sans intonation. Mais où donc était passée la petite fille timide ? Mais il existe d'autres sortilèges, tel que le Sortilège de Survie, un sort assez complexe dont la formule est "Curo As Venenum", et qui permet de ralentir la propagation d'un poison dans le corps. Il peut s'avérer fort utile lors d'un combat si l'adversaire lance un sortilège d'empoisonnement. Il peut faire gagner du temps pour, soit s'échapper à l'aide des sortilèges cités précédemment - elle désigna Azaël du regard -, soit finir l'adversaire. Mais il n'empêche pas l'empoisonnement, il est nécessaire de se rendre à Sainte Mangouste dans les minutes qui suivent."


Kalén se tut. C'était un sort de soin qui permettait de se sortir d'un mauvais pas lors d'un combat. Quelque chose pour gagner du temps plus que pour fuir. Enfin, elle avait participé, c'était déjà ça... Et au vu de son état du moment, c'était déjà, à ses yeux, un bel exploit.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Jade Wilder, Mar 14 Nov 2017 - 3:06


Étrange... Il y a des jours où, quoi qu'on fasse, on se laisse happer par l'instant présent, par des détails futiles mais incroyablement attirants. Fascination dommageable, plus encore lorsqu'on se trouve en cours. Pour être honnête, Jade n'aimait pas particulièrement être enfermée. Rester assise en cours à longueur de journée, plutôt que d'apprendre les choses par elle-même, dans le vrai monde. Peut-être était-ce le fait qu'elle travaillait déjà depuis un moment pour aider sa famille, ou peut-être tout simplement qu'elle était un peu trop idéaliste, mais elle avait une vision un peu étrange des cours.

D'un côté, celui qui primait, c'était essentiel. Et ça, elle n'en démordrait jamais. Bonne élève depuis des années, la blondinette avait toujours pour objectif de faire de son mieux et même de dépasser les limites. Qu'elle y arrive ou non était une autre histoire, mais généralement, échouer ne lui apportait que de mauvaises choses, à commencer par un blâme permanent envers ses propres capacités. Elle fonctionnait ainsi depuis longtemps et ça la poussait à aller toujours plus loin dans ses efforts d'apprentissage. Mais voilà, il y avait cet autre côté aussi. Ce besoin permanent de découverte et de liberté, c'était grisant. Même en étant un petit rat de bibliothèque, en appréciant les cours et l'apprentissage en règle générale... elle ne voyait rien de plus génial que d'apprendre en situation plus "réelle", disons. La pratique, c'était ce qu'elle préférait. Sans doute une des raisons qui justifiaient l'affection qu'elle portait aux cours de Défense contre les Forces du Mal.

Néanmoins et étrangement, ce jour là, avoir cours en extérieur avait tendance à la distraire plus qu'autre chose. Fort heureusement, elle répondait à peu près correctement, elle suivait dans un sens, mais ses pupilles se laissaient porter par les millions de petits détails gorgeant la nature d'attirante fascination.

Laissant un léger soupir s'échapper de ses lèvres, Jade centra à nouveau son attention sur le cours qui avait lieu. Ils voyaient bon nombre de sortilèges, séparés par zones. A cet instant, la jeune fille ignorait quelle zone serait sa préférée. Peut-être plutôt la deuxième, puisque attaquer ses camarades ne l'enchantait pas plus que ça. Dans tous les cas, et tant qu'ils ne revenaient pas au Terorim, ça lui allait. Ce cours là, il valait mieux l'oublier de toute façon, ce n'était pas vraiment une bonne chose. C'était un bon cours, où elle avait apprit, certes. Mais un cours qu'elle préférait oublier tout de même. Tournant légèrement sa tête, la préfète des jaunes et noirs observait le ballet des réponses. Pour cette zone, elle n'avait pas encore répondu d'ailleurs. Elle se mettait des bâtons dans les roues, laissant les réponses les plus faciles aux autres là. Mais ce n'était pas franchement volontaire, en fait. Les conséquences n'appartenaient qu'à elle après tout. D'ailleurs, toutes les réponses semblaient avoir été fournies, néanmoins l'esprit vif de la blondinette avait retenu quelques "trous" dans les réponses de ses camarades. Autant s'y atteler et apporter des détails, de toute façon tous les sortilèges proposés avaient été vus et elle ne trouvait pas lequel ajouter autrement. C'est partit donc. Sans plus d'hésitation, elle leva la main.

- Tout ayant été décrit, je voudrais revenir sur la réponse de Yoomi, concernant l'#Hominum Revelio. Pour compléter sa réponse, on peut effectivement connaitre le nombre de personnes présentes, en fait on reçoit des petits décharges via notre baguette, elles sont indolores, mais le nombre de décharges nous informe du nombre potentiel d'ennemis, ce qui n'est pas à négliger pour préparer une stratégie de défense ou d'attaque.

Aaaah les détails, elle aimait les détails. C'était dans sa nature de donner toujours plus de détails et ça ne pouvait pas faire de mal après tout. Quoi qu'il en soit et malgré qu'elle ait d'autres réponses à compléter, la blondinette laissa la main à quelqu'un d'autre, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Ian Benbow, Jeu 16 Nov 2017 - 13:57


Une nouvelle salve de sortilèges, une nouvelle phase de questions-réponses. Rien de très intéressant, mais tout de même nécessaire. Demander aux élèves de m'expliquer les sortilèges est une façon de m'assurer d'une part de leur compréhension du sort, mais aussi de m'assurer qu'ils voient en chaque sortilège une utilité sur le terrain. Ce n'est pas tout de savoir quelle formule fait quoi, il faut aussi savoir comment l'utiliser efficacement. Réfléchir sur le terrain, en pleine action, a comment utiliser un sort vous coûtera quelques précieuses secondes, qu'un adversaire confirmé mettra à profit. Il faut être prêt avant que tout ne commence.

Le premier sortilège est expliqué par Ellis. Elle décide d'expliquer à la classe le sortilège de soulagement de la douleur. Ses explications sont claires, ne nécessitant aucun ajout, si ce n'est une reformulation.

- Effectivement, ce sortilège permet de soulager la douleur. Un duel, un vrai combat, ça se joue sur des petits détails. Une douleur vive, par exemple ! Imaginons une douleur au bras gauche. La douleur va vous distraire, pas énormément, mais votre concentration va diminuer de 5 à peut-être 25%, pour les plus douillets. Je jette un regard en direction de Liderick. C'est comme la colère. Ce sont des petites choses qui vont vous empêcher d'être focus à 100% sur votre adversaire, et qui pourront vous coûter la vie. Diminuer la douleur, grâce à ce sortilège, va vous permettre de récupérer quelques pourcents de concentration, ce qui est très précieux.

Un signe pour encourager les suivants à se lancer, je souhaite passer au plus vite à la suite du cours. L'élève suivante se charge de l'explication du finite incantatem. Un des sortilèges les plus connus de notre monde, tant il est utile en toute situation. Adand est la suivante à lever le doigt, prenant la parole afin de partager avec la classe ses connaissances du sortilège illusionis. Attentivement, j'écoute son avis. Bien que très complète, sa réponse me gêne un peu. Ce n'est pas exactement ce que j'attendais. En préparant le cours, et en me mettant à la place des étudiants, j'avais envisagé ce sortilège comme une solution de retraite. Je m'apprête à compléter les dire de la Serdaigle, lorsqu'une nouvelle main se lève. Ne souhaitant pas casser la bonne du dynamique dans laquelle se trouve la classe, je décide de revenir sur le sujet plus tard.

Le prochain à prendre la parole est Azaël. Lui aussi explique efficacement le sortilège choisit, donnant même au passage une astuce quant à la manière de se défendre face au sortilège, appréciant l'initiative j'appuie ses propos d'un geste de la tête. Les réponses s'enchaînent quelques peu, avec une Poufsoufle et une Gryffondor, ces deux-ci donnant des réponses sur lesquelles je souhaite revenir plus tard. Avant ça, je laisse encore la parole à quelques étudiants.

La réponse de la toute jeune Peony m'arrache un sourire, perplexe face à tant d'incertitude, je décide de la laisser terminer sa phrase, pour ajouter quelques précisions à se réponse plutôt.. incomplète.

- Pour ceux qui ont participé à mon cours sur les combinaisons de sortilège, vous savez quelle genre d'utilité un sorcier peut trouver à ce sortilège de désillusion. Cette fois-ci cependant, nous n'allons pas aborder l'aspect disparition d'objet, mais plutôt la désillusion de personne, de sois-même en réalité. Grâce à ce sortilège, vous deviendrez complètement invisible, ce qui vous donnera un avantage considérable sur votre adversaire. Notamment en cas de fuite.

Le compère de Liderick est le prochain à prendre la parole. Ses phrases, dénuées de sérieux et empreintes d'ironie, à mon sens, ont le don de m'agacer, alors que je ne le connais que depuis une dizaine de minutes. Estimant son explication bien trop incomplète, je décide de le reprendre, en reformulant ses phrases de manière claire, mais surtout avec plus de maturité.

- Ouai. C'est très pratique. Comme l'a.. si bien expliqué le jeune O'Tool, ce sortilège va vous donner un second souffle. Alors on ne parle pas ici de vous faire oublier vos blessures. Non, le second souffle dont je parle ici fait référence à notre énergie. Vous le savez tous, en tant que sorcier, lorsque nous utilisons notre magie, nous consumons de l'énergie. Chacun d'entre-nous possède une endurance différente, c'est comme pour la course à pied, plus on est entraîné et expérimenté, plus on peut courir longtemps. Votre endurance, par exemple, doit être approximativement deux à trois fois moins élevées que celle d'un Professeur à Poudlard. La différence augmente encore si on compare avec un mage noir sur-entraîné. Du coup, vous comprendrez l'importance d'un telle sortilége, si vous êtes en difficulté, il vous accordera l'énergie nécessaire pour pouvoir fuir le combat, ou l'achever, mais pour vous, ça sera la fuite.  

Lyan prend la suite et se charge d'un nouveau sortilège. Puis, enfin, une élève des plus intelligentes, me sort une réponse tant attendu.

- ENFIN ! Merci Miss Brayd ! Enfin une étudiante qui réfléchit ! Depuis toute à l'heure, je vous écoute et je suis affligé par la majorité de vos réponses. Chaque sortilège dont vous parlez, vous l'expliquez de manière offensive, avec de très brèves allusions à la possibilité de fuire ! Les gars, je tiens tout de même à vous rappelez que vous, en dehors de ce château, n'êtes capable de rien. Peu importe le niveau qui est le vôtre aujourd'hui, vous n'êtes que des insectes pour les mangemort ou les membres de l'Ordre du Phénix. Ce sont des sorciers accomplis, peut-être même plus que moi pour la majorité, capable de grandes choses. Mes mots sont peut-être dur, mais je tiens à ce que vous réalisiez parfaitement que vous n'avez aucune chance de sortir vainqueur d'un vrai duel en dehors de ce château. Ce que je vous apprends, vous devez le retenir, le pratiquer, encore et encore pour un jour, peut-être, pouvoir tenir quelques minutes face à un mage noir. D'ici là, ne jouez pas au plus malin, et fuyez. Utilisez ce que je vous apprends pour sauver votre vie, et non tenter de jouer au héros. Dans la majorité des cas, le courage n'en est pas, c'est de la bêtise

Mon regard se promène, d'élève en élève, histoire de m'assurer que chacun d'entre-eux soient bien concentré sur mes paroles. J'aborde ici un thème sensible. Je sais qu'il n'est peut-être pas conseillé d'effrayer les élèves, mais je prends le risque. De nos jours, le ministère a tendance à pousser les gens à ne plus craindre l'ennemi, pourtant la peur peut te maintenir en vie. Un élève qui n'a pas peur, parce que le ministère lui a dit de ne pas avoir peur, va jouer au brave et probablement mourir. Un élève qui sait ce qui l'attend aura plus tendance à fuir, et vivra quelques jours de plus. Si mon coeur penche plus vers l'Ordre Noir, je n'en reste pas moins un Professeur à Poudlard, et il est de ma responsabilité de m'assurer que ces jeunes ne périssent pas inutilement.

Très rapidement après mon intervention, les mains restèrent baissées. Plus aucun élève ne souhaitait se faire entendre. Il était temps pour moi de clôturer cette partie théorique par une rapide conclusion.

- Comme vous l'aurez certainement compris, maintenant, la majorité des sortilèges proposés dans cette dernière liste sont très utile lorsqu'il s'agit de s'enfuir. C'est véritablement l'une des logique que j'ai suivi en établissant cette seconde liste. Malheureusement, vous ne vous êtes pas réellement concentrés sur cet aspect, du coup, je vais ajouter quelques informations à côtés des sortilèges, histoire que chacun d'entre-vous soit capable de comprendre l'intérêt de ces sortilèges en cas de fuite.

Un nouveau coup de baguette et de nouvelles lettres viennent s'ajouter aux anciennes.

Formules:
 

- Bien, passons enfin aux choses sérieuses. Comme d'habitude, nous allons fonctionner par atelier en vue d'apprendre chaque sortilège de la manière la plus optimale possible. Vous êtes libre de faire les ateliers que vous voulez. La seule restriction étant de bien rester dans sa zone. Vous échangerez les positions d'ici vingt minutes. J'ai laissé un mot explicatif devant chaque atelier, lisez le bien avant de commencer l'exercice. Le groupe qui occupera la zone 1 en premier lieu est composé de : Peony, Schomann, Bloom, O'Toole, Rolo, Sparks, Lyan et Peverell. Bizarre de l'appeler ainsi. Les autres, direction la zone 2. Dépêchez-vous !


Zone 1:
 

Zone 2:
 

Je m'écarte de quelques pas et observe les différents ateliers mit en place. Chaque atelier était marqué d'un numéro, accroché sur la table concernés. Le matériel mit à disposition des élèves varient en fonction des exercices, une bassine remplie d'objet métallique pour l'un, des récipients vide pour d'autres,..

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 16 Nov 2017 - 16:25


Reprise et précision de quelques sortilège de la part de l’enseignant, puis, rappel primordial de la réalité. Ce genre de cours n’était pas là pour leur apprendre à se jeter des sorts l’un sur l’autre, mais à pouvoir éventuellement grappiller quelques instants de plus lors d’une situation compliquée. Il fallait se projeter sur un contexte hors scolaire pour en entrevoir les possibilités et bien sur l’utilité de la fuite s’annonçait tout indiquer. A moins d’être enclin à certaines envies personnelles poussant à tenir tête face à un adversaire d’un niveau bien supérieur.

Regard du prof passant sur chaque tête pour vérifier que personne n’avait quelque chose à redire, et s’assurer que ses propos réalistes avaient bien atteint chacun des esprits. Douche froide très certainement utile même si la suite du cours reprenait des airs très conventionnel. Deux groupes d’élèves pour se dispatcher sur des ateliers d’entrainement. N’entendant pour son nom pour la première zone, Elhiya alla se rendre sur la seconde et observait ce qui avait mis à leur disposition. Charme de désillusion et d’illusion, création de brouillard, effacement d’empreinte et enfin un sortilège revigorant. En gros de quoi utiliser une bonne partie de son potentiel magique en s’exprimant à faire les exercices.

Elhiya s’attardait sur l’atelier 3, lisant la consigne : faire un nuage, épais puis le disperser. Sourire en coin, rapide coup d’œil à ses camarades, autant commencer au lieu de prendre racine. Face à la foret, regard glissant quelques instant vers la cime des arbres, les doigts s’étaient enroulés sur la brindille de bois et l’avait extirpé de la cape de sorcier. Profonde inspiration pour tenter de se motiver et se concentrer, un brouillard épais et dense comme ceux de Londres la nuit quand il faisait bien froid et que la pluie collait à la peau si on se baladait trop près d’une zone humide. C’était l’idée


#Promptus Nebulae

La direction était la bonne, la brume se dessinait doucement, effaçant lentement les contours de la foret Interdite, mais pas totalement. Ce n’était pas vraiment la purée de poids désirée, pas assez dense, pas assez épaisse, pour se cacher il y’avait forcément mieux. Leger soupir d’agacement, ca manquait encore un peu de consistance et d’attention. En même temps il n’y avait pas besoin de se cacher de quoi que ce soit dans cette zone de l’école en pleine journée… dur de trouver la motivation nécessaire… Seconde tentative pour rendre ce nuage moins vapporeux

#Promptus Nebulae

Ca se cumuler ce genre de sortilège ? En tout cas c’était un peu mieux, on devinait toujours quelques légères formes foncées et longilignes, mais pas des plus distinctes non plus. C’était déjà mieux. Rapide coup d’œil dans son dos pour voir ce sur quoi Aria et Jace s’étaient collés. Pas dit que ça puisse la motiver beaucoup plus, mais la curiosité faisait son office plus que le besoin de rendre encore plus épais son brouillard
Revenir en haut Aller en bas
Aysha Brayd
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Aysha Brayd, Jeu 16 Nov 2017 - 20:55


Quelques mains encore s'étaient levées après celle d'Aysha pour commenter d'autres sortilèges. Chaque précision du professeur s'avérait très utile et intéressante et Aysha tentait de tout retenir, du mieux qu'elle le pouvait. Tout cela pouvait servir, surtout quand il s'agissait de fuite. Étonnamment, le professeur Benbow la félicita pour ce qu'elle considérait comme une prudence lâche et recommanda à tous de garder la tête froide. Il semblait d'accord avec elle sur le ridicule de ceux qui passaient leur temps et risquaient leur vie à jouer les héros sans jamais arranger la situation. Pour une fois, sa peur et son absence cruelle de courage étaient les bienvenus et lui rapportaient des points. C'était déjà ça.

Le professeur parcourut ses élèves du regard avant de conclure la partie théorique. Il ajouta quelques précisions d'un coup de baguette magique aux sorts déjà présents et repartit la classe en deux groupes. Aysha était dans le deuxième, séparée de Ellana, l'une des seules personnes qu'elle connaissait. Elle se dirigea donc vers la zone 2. Plusieurs ateliers étaient disposés dans carré, avec des objets et des notes. Ils allaient devoir pratiquer les sortilèges énoncés dans la première partie du cours. Aysha n'en n'avait jamais essayé aucun bien qu'elle connaissait leur utilisation et leurs effets avant le cours, pour la plupart. Il était temps d'apprendre à fuir de manière efficace, ce quia réjouissait et la rassurait à la fois.

La bleue se dirigea vers l'atelier dont le sort lui semblait le plus utile et le plus accessible pour commencer. Oblisteco. La note indiquait que le sortilège était à pratiquer sur le sable contenu dans une bassine. Aysha sortit sa baguette avec curiosité et posa la bassine remplie de sable au sol. Elle y enfonça sa chaussure, pas trop profondément pour commencer, et reposa le sable marqué sur la table. Baguette pointée vers l'empreinte.

#OBLISTECO

La trace de pas s'effaça partiellement. Une partie du talon sembla se résorber et le sable reprit sa place initiale à l'avant de la chaussure. L'empreinte était certes devenue plate mais les motifs de la semelle étaient eux restés imprimés  dans la bassine. Deux autres coups de baguette les firent disparaitre. Ce qui évidemment n'était pas efficace, puisque en cas de fuite personne n'avait le temps de lancer trois fois de suite le sortilège sur chaque trace de pas.

Aysha recommença. Elle fit une nouvelle empreinte et prononça le sort à nouveau. Cette fois ci, la trace disparut quasiment. Un simple passant n'y aurait pas reconnu une forme de chaussure, au moins. Il y a avait du progrès, même si le sortilège n'était pas bien compliqué et que l'empreinte de pas n'était pas profonde. Aysha posa à nouveau la bassine à ses pieds et y enfonça la chaussure plus profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Aria Morrison, Sam 18 Nov 2017 - 16:38


LA de Mered


Mes autres camarades interviennent progressivement après moi en apportant leur définition ainsi que les caractéristiques des différentes formules. Une fois que tous les termes ont été définis, notre professeur intervient pour apporter des informations supplémentaires. Il nous explique ensuite que nous allons passer à la partie pratique. Nous allons donc être divisés en deux groupes pour pouvoir pratiquer des sorts dans différents ateliers.

Après que Monsieur Benbow nous ait répartit dans nos groupes respectifs, je m’avance vers la zone où était disposée les cinq ateliers. Mered était à côté de moi. Je tente une petite approche en lui proposant :

- Si tu veux, on peut s’exercer ensemble.

Il n’y avait pas d’obligation dans l’intonation de ma voix. Une simple proposition. A elle de voir ce qu’elle voulait faire.

Je m’avance vers le premier atelier. Une petite note indiquait qu’il valait mieux utiliser d’abord le sortilège de Kaléidem sur un petit objet. Ensuite, on pourrait augmenter sa taille et même essayer de l’utiliser sur nous. Euh… ce dernier point me fait un peu peur. Je regarde la bassine qui était posée au sol. Il fallait donc que j’essaie de la rendre invisible de sorte à ce qu’elle soit camouflée dans le décor, comme un caméléon finalement. Je pointe alors ma baguette sur la petite bassine et me concentre en prononçant #Kaléidem.

La bassine avait alors disparu, ou du moins, elle avait pris l’apparence du décor et on ne pouvait donc plus la voir. Cet exercice était assez facile mais c’est surement dû à cause de la taille de l’objet. Il faudrait que je retente une nouvelle fois mais en augmentant le volume de la bassine. Je prononce alors #Finite incantatem pour que la bassine retrouve son apparence normale et qu’on puisse la voir de nouveau.

Je tourne ensuite la tête pour voir si Mered m’avait rejoint et si elle souhaitait s’exercer à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Jace Becker, Dim 19 Nov 2017 - 18:02


Le prof, nous donna donc nos consignes à respecter durant la pratique par chance je me retrouvais dans l'équipe de ma cousine et de ma petite lionne. La voyant partir avec la rouquine qui a lancé un Expelliarmus sur Lorelaï j'en profite un instant pour regarder mon petit coeur, avant de m'installer à côté d'Elhi la voyant faire je suis plutôt surpris.

-Et ben dis donc... Pas mal du tout.

Plaçant un récipient rempli de métal face à moi, je pointe ma baguette vers celui-ci et prononce le sort #Illusionis.
Résultat, le récipient est dédoublé... Mais pas le contenant. Je ne suis pas assez concentré sur ma tache. Donnant un coup dans l'illusion pour qu'il disparaisse. Je me concentre un peu plus et relance une nouvelle fois le sort. Cette fois-ci c'est le contenant et pas le récipient qui est dédoublé.
Prenant une grande inspiration et faisant disparaître l'illusion à nouveau. Je ferme les yeux et imagine clairement et distinctement ce que je veux.
#Illusionis une nouvelle fois et, yes ! Enfin, j'ai réussi à dédoubler le récipient et le contenant ensemble.

-Je pensais pas autant galérer... Ce ne sera pas pour tout de suite le dédoublement de ton cousin préféré.

Faisant disparaître l'illusion, je relance encore une fois le même sort et du premier coup j'arrive à faire une illusion parfaite. Maintenant, il faut que j'augmente la taille et que j'y arrive. Une fois fait il va falloir que je lance le sort sur moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aria Morrison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Aria Morrison, Dim 19 Nov 2017 - 18:38


Mered me félicite et je souris. Je constate qu’elle avait fini de me bouder. Je ne sais pas vraiment ce qu’elle avait mais le plus important, c’est qu’elle avait réussi à mettre tout ça de côté pour le cours. Nous allions pouvoir nous entraîner ensemble, et ça, j’en étais plutôt contente.

C’était à son tour de s’exercer sauf qu’à l’inverse de moi, elle augmente directement le volume de la bassine et du premier coup, elle réussit à la faire disparaître dans le décor. Je la regarde avec des gros yeux, non pas que je doutais qu’elle puisse le faire mais plutôt d’admiration. Je voudrais réussir comme elle et lui prouvait que moi aussi j’en étais capable. Elle m’interroge alors pour savoir si je souhaite m’exercer de nouveau sur la bassine ou si j’étais prête à essayer sur nous. Euh… non non, j’ai trop peur de me louper si je le fais sur moi !

- Hum… si ça ne t’embête pas, je préfère m’exercer encore un peu, parce que tu vois, la petite bassine c’était facile mais là, comme tu as fait… hum... je ne suis pas sûre de réussir.

Je me tourne vers l’atelier et lance à mon tour un #Amplificatum. Alors que le sortilège de Mered avait triplé le volume de la bassine, le mien ne l’a que doublé. Bon, pas grave. De toute façon, le but est de faire disparaitre un objet plus gros que le précédent. J’inspire alors un grand coup et prononce #Kaléidem. Je fais la moue en voyant le résultat. J’avais presque réussi, je voyais encore les poignées de la bassine. Je regarde Mered d’un regard dépité et l’a préviens : « Attends, je recommence ». Après avoir jeté le contre-sort, je relance de nouveau le sort pour augmenter la taille de la bassine et la fixe. Mentalement, je m’encourage. Je vais y arriver. Je me concentre et lance de nouveau un #Kaléidem. Cette fois-ci, la bassine disparaît complètement. Petit soupir de soulagement. Je lance ensuite un #Finite Incantatem sur la bassine pour qu'elle réapparaisse et qu'elle puisse ainsi être utilisée par mes autres camarades.

Ravie, je me tourne vers Mered et lui dis :

- Bon… pour nous exercer sur nous même, je te laisse déjà commencer. Si tu y arrives, on verra si je teste aussi. – Avec clin d’œil et un air de taquinerie, je rajoute – Tout dépend de toi en fait.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Lorelaï Peony, Lun 20 Nov 2017 - 11:09


Lorelaï, toujours le regard vers le sol - quel beau gazon bien entretenu, est-ce un sort qui permet ce vert éclatant encore en ce début d'automne ou est-ce naturellement que l'herbe se maintient si bien ? Penser à interroger le garde chasse à ce sujet. Mais est-ce le garde chasse qui s'occuper du gazon du Parc ? Penser à interroger le garde chasse d'abord à ce sujet-là. C'est peut-être des elfes jardiniers qui s'occupent de ça, ce serait logique. Peut-être en collaboration avec le garde chasse... Mais dans "garde chasse" y a absolument pas l'idée de jardinage, donc c'est sûrement plutôt des elfes qui s'occupent du gazon. Encore que, Lorelaï n'a jamais vu d'elfe s'occuper du parc. D'ailleurs, a-t-elle même déjà vu un elfe dans le parc ? C'est qu'il faut dire que ces créatures sont bien discrètes. Peut-être devrait-elle lire quelques livres à ce sujet. C'est sûrement écrit dans "L'Histoire de Poudlard" de Garius Tomkink que la jeune femme a acheté en arrivant au château, il y a bien six ans, et qu'elle n'a jamais ouvert. Penser à le lire également. Donc, étape un, chercher l'information dans... -

Lorelaï relève la tête, il semblerait que Monsieur Benbow a continué son cours pendant qu'elle rêvassait. C'est malin, elle a zappé toute son intervention sur le sortilège de désillusion. Par contre, il semble insister fermement sur la notion de fuite. Lorelaï se remémore ses cours de self-défense moldu, il est toujours question de fuite. Surtout pour une fille. On ne veut pas être misogyne, mais c'est comme ça. La question est toujours, comment me tirer de là le plus rapidement possible ? Comment distraire assez l'adversaire pour me permettre de partir ? Comment lui faire juste assez mal pour qu'il ne puisse me poursuivre ? Elle aurait dû y penser. Avec ou sans magie, les bases de la défense restent les mêmes.

Le professeur ajoute encore quelques commentaires sur les sortilèges, soulignant la possibilité de combiner les mouvements. Ou plutôt les sorts. Lorelaï prend quelques notes,  Kaléidem (disparition) => Illusionis (double) => Oblitesco (traces).

Il indique ensuite les deux zones de travail. Lorelaï ne connait personne de son groupe. Tant mieux, elle va pouvoir se concentrer sur son entrainement. Et surtout, heureusement que l'espèce de rousse complètement folle n'est pas avec elle. La jeune Serdaigle regarde le professeur qui explique les ateliers et le remercie mentalement de cette attention. Elle aurait été bien trop stressée si elle avait dû s’entraîner avec la menace d'un coup de baguette.

Concernant les ateliers qui se trouvent dans sa zone, il y a du choix. Lorelaï fait la moue, par quoi commencer ?

Animer des objets, ça ne devrait pas être trop compliqué. L'animation fait partie des sorts qu'elle maîtrise le mieux, elle a aiguisé ce talent par le dessin principalement. S'imaginer, projeter une intention, transformer une forme en une autre, ce n'est plus si compliqué.

Faire fondre du métal, ça par contre, ça demande une autre forme de magie, plus énergétique peut-être. Il faut aller puiser en soi, chose qu'elle n'aime pas tant faire. Ce sera plus compliqué...

Le troisième exercice consiste à de la métamorphose d'un objet en un autre. Plus compliqué que de l'animation, mais également à sa portée si elle se concentre bien.

Atelier suivant, jouer avec l'eau, la rendre glace et la transformer. Pas impossible, même si ce n'est pas sa spécialité. L'eau est un élément avec lequel elle aime travailler en général.

Et dernier atelier enfin, modification du sol. Certainement l'exercice qu'elle redoute le plus aujourd'hui avec le deuxième.

Il faut maintenant se décider. Le professeur a bien expliqué que l'endurance était importante dans la pratique des sortilèges. Peut-être vaut-il donc mieux commencer par les sortilèges qu'elle maîtrise le moins ? Afin de leur donner une chance. Même si elle préfèrerait se rassurer en commençant par de l'animation d'objets !

Lorelaï inspire grandement, se mord un peu la lèvre. Elle est venue pour s'entraîner. Ce n'est pas parce que c'est de la magie et pas du combat au corps à corps qu'il faut aller à la facilité ! Hop, direction l'atelier deux, ce métal va voir le traitement qu'elle lui réserve. Il va être tellement fondu qu'on pourra l'utiliser comme fromage pour les pâtes ! Muhahahaha ! Lorelaï est dans la place, dégagez le passage !

Quelques pas en direction de la bassine, quelques objets de tailles et de formes différentes. Même si la jeune Serdaigle a déjà pratiqué ce sort quelques fois, elle n'a pas très envie de trop se mouiller dès le départ, c'est pourquoi elle choisit de jouer d'abord avec un pion en métal, certainement sorti d'un jeu d'échec.
Elle dépose le pion sur un rocher et le pointe de sa baguette.

Quel était le sort déjà ? Un truc avec « Terre », elle s'en souvenait parce que ça n'avait aucune sens. Peut-être devraient-ils songer à donner des cours de latin à Poudlard, ça aiderait à se souvenir des sortilèges plus facilement. Qu'on vienne lui expliquer en quoi le mot « Terre » a avoir avec le fait de faire fondre du métal !
Bon, impossible de se souvenir de la formule. Elle sort son cahier et cherche le sortilège en question. « Terasectum », c'est ça.
Donc, elle pointe sa baguette sur le pion, et pense « Terasectum, Terasectum, Terasectum. »

Allez, ça peut pas être si compliqué ! Tu l'as déjà fait en plus...
Oui, oui, une seconde...

Vas-y, lance le ! Maintenant !
Oui, une seconde ! Laisse moi me concentrer !

Mais qu'est-ce que t'attends ? Vas-y, lance le et qu'on passe à la suite !
Mais laisse-moi me concentrer bon sang !


La jeune étudiante inspire longuement et rassemble toute la chaleur présente en elle, avant de prononcer la formule d'une voix qu'elle veut ferme. « Terasectum ! »
Un courant chaud provenant de sa poitrine lui traverse alors le bras jusqu'à se prolonger dans sa baguette, pour atteindre sa cible qui commence à chauffer à vue d’œil. Elle se concentre alors sur la sensation qui la parcours jusqu'à obtenir un petite déformation du haut du pion, à présent un peu recourbé.
Le sourire aux lèvres, elle relève sa baguette et se retourne pour fêter sa victoire, avant de ses souvenir qu'elle n'a personne avec qui la partager. Pour compenser, elle imagine des feux d'artifices qui explosent dans sa tête et fait quelques minuscules pas de danse juste pour elle-même. « Yes ! »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Elhiya Ellis, Lun 20 Nov 2017 - 11:15


Aria partie avec une bleue, une vers qui il y’avait eu de l’agitation en début de cours. De toute évidence, la petite brunette faisait belle et bien la tête, sans qu’Elhiya n’ait vraiment saisi la motivation. Détail sans intérêt de toute manière, ce n’était pas ça qui allait lui faire faire un brouillard plus épais, autant être réaliste. Par contre Jace, lui semblait de bon poil, et somme toute enclin aux compliments même quand ceux-ci n’avaient pas lieux d’être.

D’un coup d’œil à sa brume, la blondinette avait soupiré en voyant toujours les formes floutées des arbres, et esquissait une moue peu convaincue


« Mouai, y’a mieux quoi.. »

Enfin, il devait forcement y avoir mieux en tout cas. Le brun s’affaira à la tache sur l’atelier à coté, et dédoublait son récipient en métal sans trop de mal. Autant essayer d’en finir car cette fausse purée de poids qui ne faisaient même pas honneur à la capitale anglaise…

#Promptus Nebulae a nouveau prononcé en direction du foret interdite, et l’effet semblait enfin faire son office. Par contre s’il fallait s’y prendre en plusieurs fois pour obtenir la consistance voulue, autant dire qu’il ne fallait pas se retrouver dans l’urgence absolue de devoir se cacher avec ce genre de chose. De quelques pas dans son nuage créé , Elhiya testait tout de même le rendu de l’intérieur. Effectivement, une fois suffisamment épais on ne voyait rien dedans non plus. Ça pouvait s’avérer utile à condition de pas se casser la figure par la suite.

Par contre pour dissiper la brume un #Eolo Procella suffisait, autant dire que la fiabilité de sortilège s’en ne retrouvait soudainement pas mal amoindrie…  a quoi bin utiliser un système pour se cacher qui peut être neutralisé par un coup de vent ? Pas sûr qu’elle garde en mémoire ce genre de sortilège au final.

Quelques mots à son attention l’extirpèrent de son observation. Son cousin, avait de toute évidence eu plus de mal de prévu lui aussi. Le dédoublement d’objet devait demander pas mal de concentration également. Surtout qu’en relisant la petite note de l’atelier, Elhiya constatait qu’il fallait en plus tenter de le faire sur soit même. Pas simple.

D’un sourire en coin amusé, elle avait regardé le brun faire.


« Pas grave, un seul suffit amplement. Et puis, p ‘t’être que si on nous avait proposé de dédoubler des cookies ça aurait été plus motivant au final.  Quoi que tu t’en sors pas mal pour le moment.»

Sur le côté, Elhiya attendait que le brun s’essaye avec le reste de l’exercice, avant de s’y mettre à son tour
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 11

 Cours N°5 : Méli-mélo de sortilèges

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.