AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Enchantements
Page 8 sur 9
Premier cours
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Lorelaï Peony
Serdaigle
Serdaigle

Re: Premier cours

Message par : Lorelaï Peony, Mar 3 Oct - 23:59


Le préfet est libéré.

Apaisement.

Un regard vers le jeune Serpentard. Un sourire.

Merci

Lorelaï passe rapidement à sa place, range ses affaires dans son sac. Un regard vers l'enseignante.

Elle balaie rapidement la salle du regard. Une place au fond, près des fenêtre.

Elle s'assit. Elle attend la fin du cours. Elle ne sort même pas ses affaires.

Elle tient simplement la pierre entre ses mains. Elle a envie de la poser sur sa tête, comme a fait le petit sur le jaune.

Pour s'apaiser.

S'apaiser.

Une pierre,
Un contact
Le froid,
La peau
Une chaleur,
Qui filtre
Qui s'installe
S’immisce
Pénètre
Englobe
Entoure
La chaleur qui habite
Qui rend le souffle
Qui rend la vie
Qui illumine

Un seul sens, le touché, un seul organe, la peau. Un seul autre, la pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Cara De Lanxorre
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Premier cours

Message par : Cara De Lanxorre, Mer 4 Oct - 0:22



    La suite du cours se transforma soudainement en un enchainement de faits improbables et totalement hors de contrôle. Ulysse s’enfuit presque en courant après avoir semblé hésiter à frapper Élius (ou la prof), immédiatement suivi par la Serdaigle qui a l’air très attachée à lui. Cara se retourna un instant lorsque la porte claqua derrière Ulysse, haussa un sourcil lorsque sa supposée petite amie s’élança à sa poursuite, mais ne fit aucun geste pour les retenir. Si ils voulaient quitter le cours comme des drama queens et faire perdre une quantité de points considérable à leurs maisons respectives, peu lui importait en réalité – tant qu’il ne s’agissait pas de Serpentards. A propos de Serpentard, le petit Élius n’avait de toute évidence pas suivi les conseils de la professeure puisque sa boite venait de voltiger loin de lui (en s’ouvrant, cela dit) et... qu’est-ce que ? Il venait de lancer un sort sur le Poufsouffle là non ? Ce dernier se mit soudainement à vomir un peu partout dans la salle, essayant de se frayer un chemin vers la sortie (bonne idée), éclaboussant les élèves sur son passage (moins bonne idée). Cara lança un regard vers Élius qui semblait figé, puis vers les élèves qui fixaient Artemis avec un mélange d’incompréhension et de dégout. Avant que la professeure ne réagisse en désignant quelqu’un au hasard pour dégager rapidement le vomisseur, plusieurs choses se passèrent simultanément. Ulysse et Violet choisirent ce moment exact pour revenir en cours main dans la main, l’air de rien... Suivis par un Serpentard qui n’était pas censé être là. Heureusement il s’agissait d’un Vert et Argent, cette maison de personnes intelligentes toujours là au bon moment. En trois sortilèges il eu finit d’arranger la situation : mieux que la prof dis donc. Cara était partagée entre l’envie de lui dire d’aller à un cours où il était véritablement inscrit et l’envie de lui exprimer sa reconnaissance en ajoutant un nombre indécent de points à Serpentard. Mais cette andouille d’Ulysse lui évita au moins ce dilemme en... glissant sur la SEULE chose par terre ? Sérieusement ? Et COMME PAR HASARD elle alla frapper le pauvre Élius qui semblait déjà tout à fait terrifié. Exaspérée, la jeune femme se hâta vers le jeune Serpentard. Un Poufsouffle qui vomit d’accord, un Gryffondor qui se casse le dos en glissant pourquoi pas, mais un Serpentard assommé alors là non.

    - Vous allez bien ? – demanda la jeune femme, inquiète, une fois arrivée à hauteur du Vert et argent.

    Ce dernier eu alors une réaction étrange. Il allait bien, de toute évidence. Mais son rire mécanique, ses yeux fixant la pierre de lune tombée au sol d’un regard inquiétant... Pendant un instant, Cara eu véritablement peur de ce jeune garçon qui découvrait ses pouvoirs magiques. Mais l’instant passa, le petit élève se reprit et s’excusa de son air retenu et sérieux du début du cours, et se précipita vers ses camarades. Encore troublée, la jeune femme se tourna vers le petit groupe et aperçu l’élève inconnu sortir tranquillement de la salle après l’avoir salué : mais QUI était cette personne ?

    Secouée par tous ces évènements inattendus dans un cours supposé tranquille (on étudiait Alohomora enfin !), Cara s’appuya discrètement contre un bureau en tentant de reprendre ses esprits tandis que des élèves se prenant pour des elfes de maison faisaient le ménage. Parfait ça, bonne initiative. Tout le monde sembla également revenir à un état normal et chacun se remit aux travaux pratiques. Le Serpentard qui avait fait apparaître un coussin sous sa boite eu l’ingénieuse idée d’utiliser un sortilège de modelage, plusieurs élèves lancèrent des sorts risqués mais s’en sortirent étonnamment bien et les deux jeunes élèves de première année parvinrent à maitriser le sortilège Alohomora au bout de quelques essais. Quant à la Gryffondor qui avait tenté une manœuvre délicate en enflammant sa boite, elle parvint à sortir la pierre de lune sans encombre. Jace utilisa avec succès un sort de modelage similaire à celui utilisé par sa comparse de Serpentard, Elhiya. Jade utilisa un Evanesco, déjà utilisé par un de ses camarades, ce qui eu pour effet de faire disparaître la boite mais pas la pierre de lune. Aoi et Lïnwe ouvrirent également leur boite avec succès. Artemis par contre, c’était pas encore trop ça. Et non content d’avoir détruit sa boite, il réduisait également en cendres celle de son voisin ! Hallucinée par le comportement de son élève, Cara se précipita sur lui pour lui rappeler que les fournitures de Poudlard ne se multipliaient pas à l'infini mais trop tard, le propriétaire de la malheureuse boite venait tout simplement de lancer un trio de sorts à son collègue. Ce dernier commença à s’élever dans les airs et soudain, il cria. La professeure resta un instant sans bouger, sans comprendre ce qu’il se passait, analysant dans la panique quels sorts pouvaient causer un tel effet. Il avait quand même pas lancé un Terorim ? Avant qu’elle n’ai pu faire quoi que ce soit, le Gryffondor qui était décidément partout parvint à annuler les effets des sortilèges, tandis que le petit Elius tentait quelque chose avec les pierres de lune. Plusieurs élèves quittèrent précipitamment la salle, d’autres s’approchèrent de la victime du mauvais sort. Cara quant à elle, ne savait pas par où commencer. Elle commença finalement par Jace :

    - Vous. Donnez-moi votre baguette. Et allez vous asseoir à une table devant. Seul. – insista-elle, la voix cassante. Tous les autres, regagnez votre place. Rapidement. – Intima-elle, sa cape voletant derrière elle alors qu’elle ouvrait la porte de la salle, tombant sur le petit couple – Vous deux, retournez en cours. – leur demanda-elle d’un air impérieux.

    Quand tout le monde eu regagné sa place et que Jace fut isolé à une table, Cara regagna l’estrade où elle avait commencé le cours il y avait une éternité de cela (ou du moins c’est ce qui lui semblait) et jeta la baguette de Jace sur son bureau. Debout devant ses élèves, elle ne put s’empêcher de soupirer, un mélange de fatigue et d’exaspération.

    - Avant toute chose, sachez que ce qui vaut pour les Gryffondors vaut aussi pour les Serpentards. Aucun élève, d’aucune maison que ce soit, n’est autorisé à menacer ou blesser un de ses camarades. Je suis désolée qu’un tel spectacle ai eu lieu pendant mon cours. – dit-elle d’une voix adoucie en regardant Violet qui semblait bouleversée. Cela ne se reproduira plus et je prendrai les sanctions qui s'imposent. Quant à vos travaux pratiques, je suis agréablement surprise par l’ingéniosité que vous avez mis dans cet exercice. Toutes vos idées étaient intelligentes, qu’elles aient échoué ou non. Vous n’avez pourtant pas utilisé les deux sorts auxquels je pensais : Alohomora Duo et Aberto. Comme devoir, je vous demande de m’écrire quelques lignes sur chacun de ces deux sorts et leur origine. Je vous ferai également parvenir un récapitulatif des sorts utilisés pendant ce cours. C’était du bon travail, nous allons nous arrêter là pour aujourd'hui. Remettez les pierres de lune sur l'étagère s'il vous plait, elle nous serons utiles pour plus tard. Vous pouvez partir maintenant... Tout le monde sauf vous – finit-elle en pointant tour à tour du doigt Ulysse, Elius, Artemis et Jace.

    HRPG : le devoir est optionnel et rapportera 20 points maximum à votre maison. Vous avez 15 jours pour me le remettre.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Responsable GGryffondor
Responsable G
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours

Message par : Lïnwe Felagünd, Mer 4 Oct - 23:02


Bénédiction scolaire lorsque son acte est enfin accompli. Exercice ultime qui s'agite comme une jouissance intérieure. Le bon discours de la professeure annonce une fin du cours imminente. C'est qu'elle sait parler, un peu comme le Ministre. Toujours dédramatiser en donnant quelques leçons de vie au passage, et des punitions parfois, pour se faire une réputation d'enseignante droite — sauf pour ce qui est des élèves de sa propre maison. Pour l'équité, on repassera. Ce n'était pas qu'une légende chez les Serpentard.

En même temps, la pratique : c'était le bordel complet. Une salle de jeux de gamins de onze ans, guidés par ceux de dix-sept ans. V'là la mentalité. Il se faisait chier, pour dire vrai. Le plus étonnant reste dans le self-control de la sorcière, en plus des compliments généraux offerts à la classe. Il fouille dans son manuel, rapidement, parcourant des rives en diagonales. Plus agile et plus efficace qu'un explorateur du Nouveau Monde. Chercher les infos importantes, ne plus prêter attention à quoique se soit d'autre. Puis, un doigt est pointé sur chaque futur martyr de préceptrice, et les cloches sonnent. Sonnerie bruyante qui hurle à chaque coin de couloir. Raclement de chaises qui fait trembler les étages, mais un coup de crayon rapide sur un parchemin.

_ Feuille déposée magiquement sur le grand bureau.

L'espoir est toujours bon à prendre
dans la précipitation.

Lïnwe, c'était quelqu'un de spontané
les plus grands surréalistes
en diront de même
sur leur propre talent.


Devoir :
 

|Départ de Lïnwe|


Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours

Message par : Lorelaï Peony, Jeu 5 Oct - 0:14


[LA de Jace accordée]

La fin est proche.

Le cours se termine.

Lorelaï écoute l'enseignante qui reprend la main.

Le vert sera puni. Elle le voit, son dos. Colère, dégoût.

La pierre qui danse dans ses mains.

...les pierres de Lune sur l'étagère...

Un regard sur la pierre. Elle ne la rendra pas. Elle en a trop besoin.

Lorelaï serre son sac contre elle. Passe sa main sur le cuire souple, elle sent au travers son casque. Soupir, elle va pouvoir se calmer.

Le choix du lieu est important. Le parc. Le dortoir. La salle de bain.

La salle de bain.

Elle se lève. Elle s'avance. Plus elle s'approche de la porte, plus elle s'approche de lui. Encore quelques pas.

Le temps passe, lourd, lent, oppressant.

Pas un regard. Une sensation pourtant.

Une décharge de chaleur.

La porte.

Le froid. L'air. Le couloir.

Lorelaï sort son casque.

[Départ de Lorelaï]



Devoir:
 


Dernière édition par Lorelaï Peony le Jeu 5 Oct - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Élius Askin
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours

Message par : Élius Askin, Jeu 5 Oct - 3:09






D'une seule expiration le pantin-trop-mignon s'extirpe de sa psychose et mon emprise. Libéré par sa lucidité, le voici suspendu à un réveil brutal. Je recule contre la table pour observer la condensation de son esprit évaporé s'infiltrer dans son corps reconquis. Aucune nuance n'apparait dans le marbre qui recouvre désormais son visage d'ange ébréché. Arty visse son regard sur le serpentard ; et moi, marionnettiste dépossédé, je serre mes poings autour des ficelles invisibles. Mes yeux se perdent sur la chaise vide et le poupon fébrile y reprend vie le temps d'un songe, esquissant sur mes lèvres un sourire démoniaque. Tout près, la baguette en ébène martèle son appel dans mon avant-bras gauche. Cette leçon, et les incidents qui l'ont ponctuée, renforcent ma hâte d'apprendre à manipuler la magie. Doucement, le mouvement du vrai-faux-préfet magnétise mes pâles iris jusqu'à la transparence de sa chemise humide plaquée entre ses omoplates. Mon coffre à jouets n'a jamais détenu un tel paysage avant aujourd'hui. Reconduit jusqu'au cours par un biscuit glissé sous mon nez, je tourne la tête pour découvrir une autre figurine plus jeune et faible ; Marjorie, à qui je réponds poliment :  


— Merci pour tout ça, j'espère que tu réfléchis au spectacle que tu vas me faire avec les bombaconfettis ! Après un clin d’œil forcé, je pince le biscuit entre le pouce et l'index pour venir le déposer sur le pupitre côté fenêtre, pendant que mon autre main attrape le couvercle de la boîte. Éreinté, je laisse mes prunelles d'enfant balayer la salle de classe et réponds faiblement au sourire désincarné d'une Serdaigle aux yeux gris. Puis la sorcière dissimule son front blanc derrière une pierre de lune contrastant avec sa bouche de rubis. Entre temps, la professeure a semble-t-il remis de l'ordre dans son orchestre, en isolant le Serpentard et en faisant revenir Ulysse et sa copine, qui étaient à nouveaux évadés. Devant sa fermeté et bâillonné par la fatigue, je retrouve péniblement mon siège avant d'entendre la sentence. La rumeur des quelques élèves quittant déjà la pièce enveloppe ma tête si lourde que je la pose aux creux de mes mains en attendant la sanction.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Premier cours

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 5 Oct - 9:53


Artémis libéré assez rapidement de son Terorim et Marjorie qui faisait une distribution de cookies pour apaiser les esprit. La chute de ce cours était assez déroutant. Surtout que l’enseignante avait mis un bon moment avant de réagir et les renvoyer tous à leur place. La blonde avait rejoint son bureau sans vraiment s’attarder en palabre avec son cousin, de toute façon, il n’aurait que partiellement écouté.

Leçon de morale vaguement lancée à son auditoire, Mme De Lanxorre reprenait avec un calme étonnant la suite de son enseignement, les faisant noter deux sortilèges qui auraient pu fonctionner pour ouvrir leur boite. Par contre, donner l’explication de la pierre de Lune dans les contenant était passé à la trappe et remplacé par un devoir écrit.

Récupérant son manuel d’enchantement, un parchemin neuf, la blonde fouinait à la recherche des deux sortilèges énoncés pour rendre sa copie avant de partir. Quelques mots griffonnés avant la sonnerie libératrice. Un nom rajouté en haut de page pendant les premiers départs. Le devoir déposé sur le bureau avant de retourner ranger ranger la pierre de Lune sur l'étagère.

*On s'en est même pas servi...*

Récupérer ses affaires une fois fait. Quelques paroles adressées à Marjorie pour lui signaler qu'elle l'attendrait dans le couloir,  puis à Jace, pour qu'il vienne la voir par la suite,  et la blonde s’extirpa de la salle de classe sans demander son reste. Pas un regard à l'Ulysse ou à sa copine, le timing n'était pas bon pour ça.

Couloir se remplissant rapidement, plus vite la petite Jaune sortirai, moins elle risquait de devoir restée coller au mur froid pour éviter de gêner le passage.


Devoir:
 

[Départ d’Elhi]
Revenir en haut Aller en bas
Violet O'Toole
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Premier cours

Message par : Violet O'Toole, Jeu 5 Oct - 19:43


Pas le temps de souffler, une voix fais faire un bond à mon cœur –est-ce qu’un jour je m’y habituerais ? Est-ce que pour toujours il fera s’envoler des papillons dans mon ventre ?!-, malgré mon état d’esprit, sa présence me fait du bien. Je comprends à peine ce qu’il me dit et mon attention tâche de se consacrer toute entière sur sa main dans mon dos. Je voudrais juste être loin d’ici, dans la forêt par exemple. Ou chez Abaigh. Juste… ailleurs. Dans cette grotte, avec lui. Mon estomac se tord.

Je sursaute et essuie précipitamment mes yeux tout juste humides quand quelqu’un ouvre la porte, je relève la tête, la bouche entrouverte ;
«Euh salut ! Moi je m'appelle Marjorie, et vu ce qu'il vient de se passer, bah je me suis dit que tout le monde avait besoin de reprendre des forces ! Du coup j'ai distribué des cookies à ceux qui en voulait, tenez, ça vous ferait du bien aussi !», je suis complètement décontenancée par l’attention. Si bien que je bredouille à peine un «Oh, euh… m… merci.» en prenant le biscuit qu’elle me tend. Elle repart, me laissant coite, la main toujours tendue, le cookie trônant entre mon pouce et mon majeur. Le contraste entre ce qu’il vient de se passer et la gentillesse de la Blairelle est saisissant. Je tourne la tête vers Ulysse, avec des yeux rond, toujours béate.

’est de nouveau la porte s’ouvrant qui me rappelle vivement à la réalité, nouveau mouvement de tête à 180° ;
«Vous deux, retournez en cours.», le ton est sans appel. Je n’ai pas d’issue et je dois me rendre à l’évidence. Ici ou ailleurs au château, la pointe qui m’assaille restera la même. J’espère juste qu’à l’intérieur -de moi et de la salle de classe- les choses se sont calmées… Je me relève lourdement, mes jambes semblent du coton. Je pose ma main sur le bras de mon Rouge et Or, soupirant, les yeux clos, juste pour sentir sa chaleur, la sienne, à lui… Et nous rentrons en cours.

Je traverse la classe en quête de mon bureau, la tête basse, sans un regard à l’assemblée. Une fois le calme revenu, Mme De Lanxorre prend la parole.
«[…]Je suis désolée qu’un tel spectacle ai eu lieu pendant mon cours.», manifestement à mon intention. Ma lèvre supérieure tremble légèrement et je déglutis. La suite est floue, mes oreilles bourdonnent. Est-ce qu’on est seulement deux à avoir pris la mesure de ce qu’il venait de se passer…? Des souvenirs serrent ma gorge. Je suis déconnectée pendant quelques secondes, ne reprenant pied que pour entendre «Vous pouvez partir maintenant» et constater qu’Ulysse était retenu à la fin du cours.
Sans demander mon reste, je range mes affaires, souffle un «Bon courage…» au Lion, serrant brièvement son épaule, et quitte la classe.

Fini !
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours

Message par : Aria Morrison, Ven 6 Oct - 20:38


En regardant dans la boite, j’ai pu découvrir une magnifique pierre de lune que l’on appelait aussi Pierre à Souhait. Etait-ce une vraie ? Je la prends dans mes mains et commence à la contempler. Du vacarme se fait de nouveau entendre, mais cette fois, plus fort que tout à l’heure. Je me tourne au moment où Miss De Lanxorre intervient. Après avoir confisqué la baguette de Jace et qu’elle ait ordonné à chacun de retourner à sa place, elle nous avertit que personne n’est autorisé à blesser ou menacer quelqu’un d’autre, que l’on soit de Gryffondor ou de Serpentard. J’avoue qu’elle n’a pas peur.

Elle nous félicite néanmoins pour notre travail et nous donne comme devoir d’écrire quelques lignes sur les sortilèges d’Alohomora Duo et d’Aberto ainsi que de donner leur origine.

La fin du cours étant arrivée, elle nous libère. Tous sauf les quatre élèves qui s’étaient donné au spectacle. Dans le lot, il y avait Jace et Monsieur Boulet (Ulysse). Il allait y avoir des sanctions dans l’air…

Imitant ceux qui avaient le droit de partir, je rassemble mes affaires dans mon sac, dépose ma pierre de lune sur l’étagère et sort de la salle de classe.


Devoir :
 


[Départ d’Aria]
Revenir en haut Aller en bas
Artemis O'Toole
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours

Message par : Artemis O'Toole, Dim 8 Oct - 16:51


Il grogne. Retour à la triste réalité, toujours les yeux fermés il entend la voix qu’il suppose nasillarde d’une petite fille. Elle lui parle de cookies. Mais ça l'agace, il aurait bien voulu, lui dire merci, lui sourire et le manger son fameux cookie. Mais pas le courage. Parce qu’il n’était pas méchant dans le fond, mais il se contente juste de fermer davantage les yeux, faire semblant de rien.

Puis la professeure reprend la parole, d’un ton posé, peut-être froid. De nouveau du calme. Elle semble réprimander le Serpentard qui avait été son bourreau quelques instants plus tôt. Étrangement, ça ne le chiffonne pas, de ne pas le voir, il y repenserait plus tard, quand il se sentirait mieux, plus loin même. Quand l’impulsivité aura décidé de pointer de nouveau le bout de son nez. Pour le moment il se contente d’écouter, les deux sortilèges qui auraient pu lui servir, il entend aussi ses camarades sortir leurs manuels, les feuilleter, un fameux devoir à rendre.
Arty soupire et se redresse. Peut-être qu’il est temps d’essayer de se mettre au travail, de rattraper ce cours catastrophique et ne pas trop se laisser abattre. Parce qu’après tout, ce n’était pas trop son genre. Il est alors plein de belles intentions, intérieurement, parce qu’à l’extérieur il affiche toujours une mine blafarde, du jamais vu chez lui. Il amorce un mouvement vers son manuel d’enchantements, comme les autres, tenter de faire pareil, il feuillette et se perd.

Mais ça s’envole, d’un coup alors qu’il est pointé du doigt. Il met sa main sur sa poitrine et ne comprend pas. Pourquoi lui ? Il n’a absolument rien fait, il ne voyait pas le problème, il était une victime dans toute cette affaire. Petite piqûre de mauvaise foi chez Arty, mais juste un petit peu. Toujours est-il que les couleurs le reprennent. Le rouge surtout, parce que décidément, il trouve ça carrément injuste. Il est clairement visé par De Lanxorre alors qu’elle devrait être en train de s’inquiéter pour lui et lui faire des câlins, tout simplement.
Alors d’un geste rageur il prend les pierres de lune qui s’étaient retrouvées là, sur leur table, on suppose et va les redéposer. En colère. Il aurait très bien pu faire tomber toute l’étagère, mais quand même, il se retient. Une autre idée lui effleure l’esprit, en mettre une dans la tête de Becker, ça, il aurait bien rigolé. Mais non.

Il retourne s’asseoir, bousculant peut-être au passage son voisin qui semblait dormir, épuisé lui aussi par les événements. Puis il tente d’écrire quelques formules sur un bout de parchemin. Le fameux devoir qu’elle attendait. Il avait tout le temps du monde puisqu’il était obligé de rester là. Puis cela aurait au moins le mérite de peut-être le calmer, de penser à autre chose. Il ne craignait pas la retenue il avait juste très envie de partir. Alors autant prétendre être l’élève le plus sérieux de la classe pour ne pas donner à la prof d’autres raisons de le garder près de lui.
Excepté qu’il n’avait pas grand-chose à écrire. Alors il finit par croiser les bras sur sa poitrine et attendre, l’air totalement buté.



Devoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marjorie Lunas
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours

Message par : Marjorie Lunas, Mar 10 Oct - 0:47


Elius me rappela qu'il m'avait donné les 2 bombaconfettis, ce à quoi je répondis :

- Oui je m'en souviens ! J'espère que le spectacle te plaira !

Le calme avait fini par revenir dans la classe. Madame De Lanxorre nous expliqua que le cours était terminé pour aujourd'hui et que la pierre de Lune ferait l'objet du prochain cours. J'avais hâte de voir ce que ça allait donner. La drôle de petite pierre me fascinait toujours. Etait-elle magique ? Je me promis d'aller faire un petit tour à la bibliothèque pour voir ce qu'il en était.

En attendant, la professeur nous proposa de lui rendre un devoir sur les 2 sorts qu'elle attendaient chez les élèves qui avaient choisi les boites les plus difficiles. Alohomora duo et Aberto.... Cela ne me disait rien du tout. Je regarda mes notes... Non personne n'en avait parlé. Je sorti alors mon livre et entreprit quelques recherches. Ca devait bien être quelque part par là... Voilà.

J'entrepris alors la rédaction de mon cours devoir. Une fois celui-ci terminé, je rassemble mes affaires et les range dans mon sac, posa mon devoir sur le bureau du professeur et sorti sur ces quelques mots :

- Merci beaucoup pour ce cours madame, bonne fin de journée.

Je passa le pas de la porte et repéra ma verte et argent préférée adossée à un mur, laissant passer le flot d'élèves sortant des cours.

- Ouf, et bah dis donc ! c'était une sacré journée ! Mais je suis super contente d'avoir réussi ! Mais j'ai pas trop fait attention, avec tout les événements, toi aussi tu as réussis à ouvrir la petite boite ?

Devoir :
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Galway Lynch
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours

Message par : Galway Lynch, Mar 10 Oct - 18:13


Les efforts de Galway finirent par payer, il réussit à ouvrir la boite et découvrit à l’intérieur une pierre de lune. Mais ce n’était pas le plus important, encore une fois le cours avait dégénéré et encore une fois, des Serpentards étaient impliqués. Cette fois-ci il s’agissait de Jace et d’Élius, si même les élèves de première année se mettaient à perturber le cours Galway ne pourrait plus tenir très longtemps son rôle.

Ulysse et Artemis semblaient également impliqués, ce dernier n’avait pas besoin de se trouver avec Azaël pour chercher les ennuis. Il se prit d’abord un sortilège raté d’Élius dont les effets furent très éloignés de ce qu’il voulait faire à l’origine. Des élèves inscrits qui sortent de cours, d’autres non-inscrits qui rentrent. Azaël arriva pour régler la situation, plein de sang-froids, chose que Galway serait bien incapable de faire. Pour une fois qu’il faisait quelque chose d’utile celui-là.

Mais le chaos continua par un échange entre Artemis (encore lui) et Jace, qui se termina en hurlement de terreur. Ulysse intervint avant la prof qui n’avait pas été gâtée pour son premier cours. Réflexion faite, tous les cours semblaient dégénérer en ce moment, comme la métamorphose et l'Histoire de la magie. C’était le concours de celui qui mettrait le plus en danger la vie des autres et Galway ne trouvait pas ça drôle du tout, Serpentard ou pas.

Et le pire c’était que les personnes responsables étaient toujours les mêmes. Dans les écoles moldues si des élèves venaient à se battre en pleine salle de cours ils seraient immédiatement renvoyés définitivement de l’école et personne ne trouverait rien à redire. Ici on pouvait se lancer des sortilèges vraiment dangereux sans même se préoccuper des conséquences. Il serait peut-être temps qu’un nouveau directeur arrive.

L’enseignante semblait reprendre les choses en mains, elle leur signala que le cours avait été écourté et qu’ils avaient un devoir à rendre concernant deux sortilèges permettant d’ouvrir une porte verrouillée magiquement. Galway pris quelques notes puis s’en alla du cours sans regarder derrière.

Devoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours

Message par : Jace Becker, Mar 10 Oct - 19:01


La professeur décida d'intervenir. Après m'avoir sommé de m'installer à une table seule et de lui donner ma baguette je m'exécute, prenant mes affaires je prends l'une des rares places qui restent. sortant un morceau de parchemin et ma plume pour écrire, j'attendais les nouvelles consignes n'écoutant pas vraiment sa leçon de morale.

Notant les deux sorts que nous aurions dû utiliser sur mon morceau de parchemin. Inscrivant quelques lignes, elle nous dit ensuite que le cours est terminé et tans mieux... Petit Artemis va y réfléchir à deux fois avant de croire qu'il est intouchable parce qu'il est copain avec Azaël. Et par-dessus tout, je devais rester en fin d'heure en compagnie... D'Élius, d'Ulysse et d'Artemis, génial. Elhi me murmura à l'oreille que je vais devoir la voir après tout ça, petit signe de tête pour acquiescer. Petit regard vers Aria qui parter rapidement comme à son habitude depuis plusieurs jours maintenant...

Griffonnant mon nom en haut du parchemin je le posai sur le bureau de notre professeur puis je range mes affaires, me lève et m'appuie contre ma chaise observant les élèves sortir et attendant ma sanction.

Devoir ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Isolde Hawkes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours

Message par : Isolde Hawkes, Mar 10 Oct - 20:54


En dépit de ses lèvres pincées, son visage fermé et son attitude sévère, la professeure manquait cruellement d'autorité. Elle n'était stricte qu'en surface et laissait les élèves faire à peu près tout ce qu'ils voulaient. Isolde n'était pourtant pas spécialement sage ; elle faisait rarement partie des perturbateurs mais si elle jugeait un cours inintéressant, elle se laissait facilement distraire par des attractions plus palpitantes. Or, ce jour-là, non seulement la leçon était insipide, mais les petits sorciers enchaînaient bêtise sur bêtise, ce qui était d'un ennui tout aussi grand.

Au milieu de tout ce brouhaha incessant, la rouge et or restait assise à observer le coffret qu'elle venait d'ouvrir – seul moment un peu épicé de la dernière heure. Elle entendit à peine la professeure tenter de ramener le calme dans la salle, confisquant par-ci une baguette, s'excusant par-là d'un geste stupide de l'un des élèves à l'encontre d'un camarade. La Gryffondor leva la tête seulement lorsque De Lanxorre annonça le devoir à faire avant de quitter la pièce. Le cours allait donc enfin se terminer ! Elle griffonna tant bien que mal le nom des deux sortilèges sur lesquels ils devaient effectuer quelques recherches, puis passa pas loin de cinq minutes à les retrouver dans la longue liste du grimoire d'enchantements. Attrapant son stylo et retroussant ses manches, elle recopia les quelques phrases explicatives, le doigt parcourant les lignes à mesure qu'elle avançait dans sa tâche.

Devoir d'Isolde Hawkes :
 

Isolde n'avait guère envie de passer trop de temps sur ce travail. Une fois la séance de recopiage terminée, elle se relut rapidement, inscrit son nom sur la feuille et rassembla l'intégralité de ses affaires. En partant, elle déposa l'étrange pierre sur l'étagère, remit son devoir à madame De Lanxorre, articula à peine un « au revoir » et soupira avec soulagement lorsqu'elle mit enfin les pieds dehors. Elle réajusta les bretelles de son sac à dos et remonta directement dans la salle commune des Gryffondor où elle attendrait avec impatience l'heure du dîner.

Isolde s'en va, merci pour ce cours !
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours

Message par : Jade Wilder, Mar 17 Oct - 23:59


Des tonnes de choses se déroulaient autour d'elle. Des élèves se battaient, à coup de baguette ou non, des mots fusaient, plus ou moins sympathiques pour être honnête. Certains tentaient encore l'exploit de se concentrer pour réussir l'exercice demandé, que de courage franchement. Jade elle-même était dégoutée de l'ambiance qui régnait. Et pourtant, elle était très douée pour ignorer le monde environnant la plupart du temps, mais là... là c'était au delà de ses capacités. Tous les cours allaient-ils virer au massacre de cette façon désormais ? Pour la première fois de sa vie, la blondinette avait presque envie de se mettre à sécher les cours. Presque. Et uniquement ceux fréquentés par quelques figures du désordre ambiant. Râlant intérieurement, l'Italienne se mit en focus sur sa fameuse boîte. Alors, réussit ou pas ?

Bingo ! Son attention totalement focalisée sur le reste de la salle, la jeune fille n'avait pas vu le résultat de son entreprise. Plus de boite, juste une pierre qu'elle ne tarda pas à reconnaitre pour en avoir amplement entendu parler. Génial, elle avait réussit ! Allaient-ils pouvoir garder la pierre ensuite ? Rien n'était moins sûr, mais au moins elle avait réalisé l'exercice, de façon peu originale, mais réalisé quand même.

Souriante cette fois-ci, Jade jeta quelques coups d'oeil rapides autour d'elle. Bon nombre avaient réussit, certains semblaient encore coincés. Dans tous les cas, le plus grand nombre essayait, du moins ceux qui n'étaient pas occupés à mettre le bazar partout ou à lancer des sorts aux autres. "Salle de classe ou cour de ferme, vous avez 4 heures". Elle ne se sentait pas du tout concernée par les bêtises des autres, ils pouvaient bien s'entre-ligoter qu'elle ne bougerait pas le petit doigt. Ouaaais manque de solidarité, mais pour le coup, elle en avait un peu ras le bol. Et cette nouvelle prof, elle devait être franchement épatée par le niveau de cette classe. Nan, pas le niveau scolaire. Le niveau de débilité. Râlant dans son coin, la blairelle faisait un effort pour ne pas se mettre à gueuler sur les perturbateurs, de ce qu'elle avait vu, ça ne lui apporterait rien de bon. Bref, passons, puisque visiblement, la professeure mettait fin à l'exercice. Ou du moins, au temps qui lui avait été "dédié".

- Avant toute chose, sachez que ce qui vaut pour les Gryffondors vaut aussi pour les Serpentards. Aucun élève, d’aucune maison que ce soit, n’est autorisé à menacer ou blesser un de ses camarades. Je suis désolée qu’un tel spectacle ai eu lieu pendant mon cours. Cela ne se reproduira plus et je prendrai les sanctions qui s'imposent. Quant à vos travaux pratiques, je suis agréablement surprise par l’ingéniosité que vous avez mis dans cet exercice. Toutes vos idées étaient intelligentes, qu’elles aient échoué ou non. Vous n’avez pourtant pas utilisé les deux sorts auxquels je pensais : Alohomora Duo et Aberto. Comme devoir, je vous demande de m’écrire quelques lignes sur chacun de ces deux sorts et leur origine. Je vous ferai également parvenir un récapitulatif des sorts utilisés pendant ce cours. C’était du bon travail, nous allons nous arrêter là pour aujourd'hui. Remettez les pierres de lune sur l'étagère s'il vous plait, elle nous serons utiles pour plus tard. Vous pouvez partir maintenant... Tout le monde sauf vous.

Dieu merci, elle n'était pas visée par le courroux de la professeure d'Enchantements. Il ne manquerait plus qu'elle se fasse remarquer à son tour. Néanmoins, il restait un détail à régler avant que le cours ne s'achève: le devoir. Oui c'était un détail, d'une part parce-qu'elle se rappelait avoir lu certaines choses sur les deux sorts demandés et d'autres parts parce-qu'elle avait son grimoire à disposition en cas de mémoire défaillante. Prenant plume et parchemin, elle se mit rapidement au travail.


Devoir:
 


Sans demander son reste, Jade prit ses affaires et pour finir, la pierre de lune qu'elle posa avec regret dans l'étagère indiquée par l'enseignante. Dommage, elle avait une petite idée de ce qu'elle aurait pu en faire... M'enfin, elle trouverait bien d'autres occasions. Posant la lanière de son sac sur son épaule, la blondinette tourna la tête vers l'enseignante.

- Bonne journée à vous professeure !

Sans plus tarder, la blondinette quitta la salle de cours, agacée, mais surtout ravie que le calvaire soit terminé.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Cara De Lanxorre
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Premier cours

Message par : Cara De Lanxorre, Mer 18 Oct - 23:33


    Un bref silence, puis la classe s’anima de nouveau. Les élèves se levèrent, certains griffonnèrent leur devoir sur un coin de table avant de le lui rendre. Cara veilla à ce que chacun remette les pierres de lune à leurs places, récupéra quelques parchemins, lança un sourire à la petite Poufsouffle polie et attendit que tous les élèves, exceptés les quatre qu’elle avait désignés, s’en aillent. Quand le dernier élève qui y était autorisé quitta la pièce et que le silence fut revenu, Cara reprit la parole.

    - Venez par ici.

    La professeure attendit que les quatre élèves s’approchent de son bureau et se tourna en premier vers Jace. Elle attrapa la baguette qu’elle avait posée près d’elle et le la lui tendit. Mais, la tenant toujours, elle s’adressa au Serpentard :

    - Monsieur Becker, j’espère que vous avez conscience de la gravité de vos actes durant mon cours. Il est absolument inadmissible de se comporter de la sorte. Pour cela, nous nous retrouverons samedi à 14h pour deux heures de retenue.

    Elle lâcha enfin la baguette et, se tournant vers Artémis :

    - Vous n’êtes pas sans tord non plus. Pour avoir détruit les biens de Poudlard, vous ne méritiez pas ce que monsieur Becker vous a infligé, mais deux heures de retenue devraient suffire. Samedi, 14 heures.

    Il restait Ulysse et Élius. Elle n’avait rien à reprocher à ce dernier, si ce n’était que d’être un adorable élève de Serpentard qui ne savait pas encore canaliser ses émotions et sa magie. Mais elle comptait faire d’une pierre deux coups en convoquant ces deux là. Elle sourit à Élius puis, levant le regard vers le Gryffondor :

    - Monsieur Daiklan, je suppose que vous savez pourquoi je vous ai convoqué. Pour vos menaces intolérables à l’encontre d’un autre élève, je vous donne la même retenue qu’à vos camarades. Je crois qu’il serait utile que vous remplaciez votre impulsivité par davantage de pédagogie. – elle se tourna vers le Serpentard – Élius mon cher vous n’êtes pas puni évidemment, mais si vous le souhaitez j’apprécierais beaucoup que vous contribuiez à  l’apprentissage de monsieur Daiklan. Vous pourrez ainsi apprendre l’un de l’autre. Si vous le souhaitez, je vous attendrais également samedi en compagnie de vos trois camarades.

    Puis, ne prêtant aucune attention aux émotions qui passaient sur les visages des élèves en face d’elle, Cara se laissa tomber sur la chaise de son bureau et, agitant les mains vers la sortie, dit simplement :

    - Vous pouvez partir maintenant.

    HRPG : le cours est fini pour Cara, vous pouvez faire sortir vos personnages si vous le souhaitez, et sinon je vous contacte très vite pour organiser la retenue !
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Premier cours

Message par : Jace Becker, Jeu 19 Oct - 0:29


Une fois que tous les élèves de la classe étaient sortis, la professeure nous appelle à son bureau, faisant un pas j'étais en face d'elle en compagnie, d'Artychaud le préfet, Ulysse et du petit gnome.
Elle se tourna d'abord vers moi et me tendait ma baguette, je la pris sauf qu'elle la tenait toujours et me dit quelques mots. La regardant un instant dans les yeux je lui dis.

-Cela ne se reproduira plus professeure vous avez ma parole.

Regardant les autres élèves présents j'écouter également ce que la prof avait à leur dire avant de me retourner à ma place ramasser et affaire et être prêt à sortir une fois que la professeure nous l'autorise.
Une fois a la porte, Artemis tourna la tête vers moi et d'un sourire narquois en sa direction et lui adresse un clin d'oeil.

-Au revoir professeur.

Et je me mets en route pour la grande salle la recherche d'une pomme, ce cours m'a donné faim.

[Départ de Jace (désolé c'est court), Merci Professeure Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Premier cours

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 9

 Premier cours

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Enchantements-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.