AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 1 sur 1
[Habitation] Russian Roulotte
Luke Belt
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


[Habitation] Russian Roulotte

Message par : Luke Belt, Mer 13 Sep 2017, 13:06


_________________________________


Voici l'habitation (Roulotte) de Leo Keats Gold.

Il peut poster dès à présent.


_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Shae L. Keats, Dim 05 Nov 2017, 19:29


Description postée sous peu, en cours de rédaction.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Mangemort 91, Dim 05 Nov 2017, 21:07


Rp avec Nyx Spero et Mangemort 67.
Suit d'ici.
Autorisation de Leo.
LA de Nyx.



Et nous apparûmes dans un de ces cracs caractéristiques d'une existence cachée par la force des choses. Terrée dans l'ombre d'un monde ignorent. Un crac qui se reproduisit alors que nous relâchions la main de l'elfe. Qui disparut immédiatement. L'auror dans nos bras, le masque toujours sur le visage emprunté a une femme que nous admirions outre mesure.  Qu'il serait toujours temps de dévoiler a l'aurore plus tard. Selon comment tournait la situation. 67 connaissant notre plan initial, mais tout comme nous, nous doutions fortement que les choses prennent cette tournure. La portant jusqu’à l’entrée, nous vérifions régulièrement l’état global de cette dernière. Nous ne savions pas ou nous rendre, mais cette petite habitation méconnue de tous nous sembla la meilleure possibilité.  

Nous en poussions difficilement la porte. Déposant la jeune femme a terre sans lui dire ou nous étions. La première a visiter ces lieux. Nous la fouillions minutieusement, récupérant sa baguette parmi d'autres bricoles. Puis nous formulions un #Incarcerem avant de vérifier la solidité des liens. Meme si vu son état, elle n'irait pas bien loin. Puis, par acquis de conscience, ou parce qu'il fallait bien qu'elle puisse parler, nous nous penchions sur elle, retirant avec délicatesse la flèche de sa gorge, appuyant de nos doigts sur la plaies le temps de formuler rapidement un #Epiksey Maxima  afin de refermer au maximum la plaie. Nous fîmes de même pour le ventre et la cuisse. Achevant le tout par un #Curo As Velnus de circonstances.

Le sang avait tache le tapis, et nous tira un juron. Mais il n’était pas l'heure de se plaindre pour des broutilles, et la baguette épousa notre avant-bras dévoilé. Comme une morsure dans la chair pour contacter le maître. Une pulsion de chaleur pour le faire venir a nous. Deuxieme capture. Nous dépassions le novice, et espérions une reconnaissance quelconque. Le visage d'emprunt toujours adopté. Les courbes féminises a souhait.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Mangemort 67, Lun 06 Nov 2017, 14:44


Encore un appel, sans savoir de qui il s'agissait, je transplanai suivant la marque me guider. C'était pour arriver dans un lieu complètement inconnu, arme magique à la main, je me devais d'être sur mes gardes, impossible de tomber dans un piège ceci dit. Appréhender la magie entourant la marque n'était enseigné qu'aux Mangemorts et très peu d'entre eux avaient tourné leur veste.

Pénétrant à l'intérieur de l'habitation, je découvris un bien drôle de tableau. Ce Mangemort neuf-un, accompagné d'un saucisson. Mais qui me rappelait clairement quelqu'un : une Auror. Je ne connaissais pas son nom mais elle était venue avec l'autre, qui finalement se trouvait juste devant moi aussi, pour venir perquisitionner mon appartement. Là voilà à ma merci.

- Quel travail. Tu vas capturer tous nos ennemis à toi tout seul si cela continu. On devrait mettre en place une prison, transformer une demeure pour y garder nos prisonniers.

Je n'avais pas noté le physique... Différent du mage noir. Pas question de gâcher son petit jeu. Je savais qui se trouvait sous ses traits différents. Il y avait une certaine once de sadisme dans l'esprit de nonante-et-un qui m'était presque inconnue mais qui s'exposait au grand jour petit à petit. Utiliser l'apparence d'une de ses collègues était quelque chose de malin. Heureusement que mon masque pu cacher mon étonnement lorsque je passais le pas de la porte et que j'eu réussi à reprendre mes esprits plutôt rapidement.

- Qu'as-tu appris d'elle ? On va pouvoir en tirer quelque chose tu crois ?


Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Nyx Spero, Lun 06 Nov 2017, 15:28


Tout se bousculait, sans vraiment savoir la source de cet évènement incompris. Tout était noir. Les ténèbres m'entouraient et la lumière avait bel et bien disparu. La douleur n'était plus présente. C'était agréable, si on oubliait le froid. Il faisait froid. Beaucoup trop froid. Des souvenirs remontaient à la surface. Des souvenirs que je préférais oublier. Tout me paraissait tellement réel, alors que tout n'était qu'un rêve. Était-ce le paradis...? Si c'était le cas, j'aurais préféré ne jamais me réveiller...

- Quel travail. Tu vas capturer tous nos ennemis à toi tout seul si cela continu. On devrait mettre en place une prison, transformer une demeure pour y garder nos prisonniers.

Une voix lointaine. Si lointaine qu'elle me paraissait irréelle, même si je savais pertinemment que c'était le contraire. Je ne voulais pas y croire, parce que cette réalité je ne l'appréciais pas. Tellement pas, que je préférais rester dans mon souvenir perdu... jusqu'à ce que la voix parle de nouveau. Cette fois-ci, elle était plus proche et audible que je ne l'espérais.

- Qu'as-tu appris d'elle ? On va pouvoir en tirer quelque chose tu crois ?

Elle. Moi. C'était un fait. Je gardai yeux fermés, sans vraiment savoir ce qui m'attendait. Des questions se bousculaient dans ma tête. Qui étaient ces personnes ? Où étais-je ? Puis... tout me revint lentement. Explosion... boutique... marque... mort. Seulement... je ne l'étais toujours pas. Peut-être, c'était pour bientôt. Je n'en savais rien.

Yeux fermés, je me contentai de jouer à l'inconscience en écoutant la conversation des personnes qui se trouvaient avec moi. Combien étaient-ils ? Encore une fois, je n'en savais rien. Je ne savais pas grand chose, mais je savais une chose : j'étais énervée. Énervée avec moi-même pour m'être faite piéger aussi facilement. Maintenant, j'allais en voir les conséquences...
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Mangemort 91, Ven 10 Nov 2017, 01:59


Nous n'attendions pas longtemps. Pour dire vrai, nous n'attendions jamais longtemps avant que Je n'arrive.
Le Maître avait cette faculté a pourvoir être partout rapidement, faculté que nous n'avions acquise que très récemment. Cette faculté aussi a tout voir. Tout entendre. Et c’était peut-être pour nous un moyen de racheter l'omission de la dernière fois que de lui offrir sur un plateau une aurore. Une véritable auror, après l’embryon d'ennemi que nous avions pu lui ramener la dernière fois. Le chat ne se contenterait plus de mulot. Nous avions pour le Maître une admiration telle que notre souffle se coupa alors qu'il pénétrait dans notre humble demeure. Le temps d'une réaction quelconque, un mot, une remarque qui nous aiderait a nous conforter dans l’idée que nous avions bien fait. Que nous avions vaincu ce·lle foutu·e 40. Ou une seule parole qui nous conforterait dans l’idée que notre trahison·disgrâce n'avait pas encore éclatée au grand jour.

Et pourtant le pas était léger et calme, se calant presque sur un rythme ternaire que jouerait un duo de cymbales dans une église protestante dotée de cette acoustique si particulière. Il y avait quelque chose d'élégiaque dans notre façon de le regarder approcher. Nous tassant sur nos épaules, par non-envie de désormais fanfaronner. Parce que nous n'avions plus de quoi nous vanter depuis que la prestance du Vénitien avait envahi les lieux. Cette impression parfois un peu trop forte de n’être plus que l'ombre de sa main. Se demander si l'on ne finira pas un jour par devenir celle du chien, mais secouer la tete a cette pensée. Faire comme si de rien était.       Parce que l'heure était a l'impersonnel. Nous ne devions pas dévier. Et maintenir le leurre.

Quel travail. Tu vas capturer tous nos ennemis à toi tout seul si cela continu. On devrait mettre en place une prison, transformer une demeure pour y garder nos prisonniers.

Nous hochions la tete, notre masque dissimulant cet air satisfait que notre visage peinait a écarter. Nous aimions nous sentir utiles. Et les propos de 67 nous aiderait a rester dans cette idée. Nous irions plus tard craner auprès de 40, mépriser les envolées lyriques de 08 et éviter 33. Parce que malgré les dires, nous avions toujours notre places parmi les ombres.

Qu'as-tu appris d'elle ? On va pouvoir en tirer quelque chose tu crois ?

Nous regardions le corps encore inconscient au sol, une pointe de frustration dans le regard, car tout avait été trop facile et nous n'avions pas pu nous distraire convenablement. L'envie d'y mettre un coup de pied autant que de la faire parler. Mais ce n’était pas a nous de diriger. Alors docilement répondre. Et jouer au mouton.

Seulement qu'elle était Auror Maître. Par son insigne et ses propos. Nous n'avons pas contrôlé notre sort, et peu de mots ont été échangés.  

Nous nous penchions sur le corps, administrant doucement un #Revigor afin de s'assurer qu'elle reste consciente. Et nous rejoignons 67, le laissant désormais mener les opérations.

Nous l'avons fouillée, elle n'a plus rien sur elle. Elle a été blessée mais nous l'avons soignée. Elle devrait pouvoir parler.  

Puis, sachant qui suivrait, nous voulions y assister de nos propres yeux. Ou plutôt par ceux que nous avions empruntés ce soir. Car tout comme le visage de cette jeune femme, nous avions eu tout le loisir de les observer au cours d'un interrogatoire haut en couleur et en tensions. Ils hantaient nos rêves autant que les expressions froides de la Peltz. Ce fut donc le visage de cette dernière que nous avions emprunté depuis le début de la soirée et que nous dévoilions en ôtant notre masque au milieu de l'habitation.
L'illusion serait parfaite. Hormis quelques détails imparfaits sur le corps et la taille, nous lui ressemblions suffisamment pour embrouiller un esprit déjà sonnée.

Il y avait quelque chose d'hilarant a nous imaginer afficher le regard de Rosie Peltz auprès du seigneur des ténèbres.
Voila qui nous permettrait de semer la discorde dans les rangs de nos ennemis.      
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Mangemort 67, Mar 21 Nov 2017, 10:35


Que de beau monde entre nos griffes... Ils tombaient comme des mouches dans nos filets, était-ce le début de la fin pour le Secret Magique ? Ses défenseurs étaient-ils à bout ? Notre envie de vaincre était-elle trop forte pour qu'ils encaissent chacun de nos coups portés avec précision et méthode la plus part du temps... Et sauvagerie dans tous les cas.

Il ne fallait pas s'emballer trop vite, le chemin vers la victoire s'était, certes, raccourci mais il y en avait encore beaucoup à faire. Pourtant, il m'était difficile de ne pas calmer ma joie face à ses prisonniers de guerre. Non seulement, nous pouvions nous amuser avec mais aussi en tirer des informations primordiales pour la suite. Car d'après 9-1, il s'agissait d'une Auror sous mes yeux. Le rituel pouvait donc commencer. Le mage noir la maintenait en vie à moi de la tirer de son inconscient : Numen Arma. Et une lame prit forme dans ma main, peut-être devais-je m'acheter une autre lame que celle à ma ceinture que je n'imprégnerais pas de poison de basilic... À force de dessiner mon matricule, il était peut-être temps d'avoir une arme non empoisonnée.

- Voyons voir si elle réagit après ça. Déchirant légèrement son haut pour ensuite enfoncer son poignard dans son torse et y dessiner ce magnifique soixante-sept sanguinolent. Si cela ne la réveillait pas, je m'y prendrai de manière plus violente.

Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Nyx Spero, Mar 28 Nov 2017, 18:23


Mes yeux étaient toujours fermés, m'obligeant à les garder ainsi, pour retarder ce qui allait arriver. Ils me croyaient inconsciente, mais je ne l'étais pas. Cependant, j'étais bien faible. Plus que je ne l'étais d'habitude. Le pire... c'était que je ne voyais aucune issue pour me sortir de ce pétrin. Si seulement je pouvais prévenir Wildsmith ou l'un des aurors... Mais, c'était impossible. Même si j'avais eu ma baguette, j'aurais été incapable de lancer un quelconque patronus tellement je manquais d'énergie et d'optimisme.

- Seulement qu'elle était Auror Maître. Par son insigne et ses propos. Nous n'avons pas contrôlé notre sort, et peu de mots ont été échangés.

Maître... Maître... Maître... Ce mot raisonnait encore dans ma tête. J'étais dans le déni et je préférais y rester. La réalité, je n'aimais pas ça, même si celle-ci n'allait pas tarder à faire son apparition. Des images se bousculaient. Je me revoyais sur le chemin de traverse, marchant tranquillement le long d'une rue, jusqu'à ce qu'un bruit d'éclat vienne déranger la tranquillité des lieux. Puis... cette silhouette. Ce masque. Et... cette douleur. Tout revenait très lentement. Plus mes souvenirs devenaient clairs, plus ma colère grandissait, ainsi qu'une sensation de chaleur qui était loin d'être désagréable. Cependant, cette sensation n'était pas dû aux émotions que je ressentais en ce moment même, mais, plutôt grâce à un sortilège.

- Nous l'avons fouillée, elle n'a plus rien sur elle. Elle a été blessée mais nous l'avons soignée. Elle devrait pouvoir parler.

Avais-je bien entendu ? Parler ? Et pour dire quoi ? Je n'avais rien à leurs dire. Cependant, je ne pouvais nier que j'avais peur. Peur de la mort. Oui. Je savais déjà que je n'allais pas pouvoir m'en sortir. Je savais déjà que le seul moyen de me sortir de cette situation était la mort. La mort de ma personne d'une manière ou d'une autre. Ils allaient s'occuper de moi. Je ne savais pas pendant combien de temps. Je ne savais pas ce qu'ils m'avaient préparé, mais je m'attendais au pire. Et le jeu n'allait pas tarder à commencer.

- Voyons voir si elle réagit après ça.

Tout se passa très rapidement. Mes sens étaient légèrement confus. J'entendis quelqu'un se rapprocher. Mon haut en prit un coup, ce qui ne me rassura pas le moins du monde. Mon cœur battait comme jamais. L'adrénaline était présente, mais la peur prenait le dessus. Quelque chose de glacé toucha mon torse, que j'identifiai, en peu de seconde comme étant une lame, lorsque celle-ci s'enfonça dans ma peau. Mes yeux s'ouvrirent instantanément découvrant deux silhouettes. Ma vision était trouble, et la douleur ne faisait que prendre de l'ampleur m'arrachant des cris que je n'arrivais pas à contrôler. Mon corps se contractait sous cette lame qui s'enfonçait toujours plus dans ma peau. La souffrance que je ressentais à cet instant, n'était qu'un avant-goût de ce qui m'attendait réellement...

Une fois que la séquence personnalisation de la beauté du corps fut finie, je repris mon souffle, ressentant une douleur aigüe au niveau de mon torse. Mes mains tremblaient toujours. La peur était déjà moins présente devinant pertinemment quelle fin m'attendait. Mes yeux se posèrent de nouveau vers l'une des silhouettes. Celle qui avait pris plaisir à m'enfoncer cette lame, toujours dégoulinante de mon sang. Ma vision était moins trouble et j'apercevais son masque. Ce masque rouge qui semait la terreur. Je devais l'avouer. L'avoir en face moi, était assez impressionnant, voire même jouissif, si celui-ci ne m'avait pas mutilé quelques secondes plus tôt. Un petit sourire -déformé par la douleur- se dessina sur mes lèvres.

- Je pensais que les Mangemorts avaient des méthodes de torture plus... coriace, lançais-je haletante, en regardant le soixante-sept qui dégoulinait de sang, pourquoi une simple auror dans mon genre vous intéresse-t-elle autant, pour que vous veniez la marquer de vos propres mains... soixante-sept ?

Mes yeux fixèrent cette personne qui était sous ce masque rouge. J'avais peur. J'essayais de rien montrer, mais c'était une épreuve difficile. Je sentais un liquide chaud -qui n'était autre que mon sang- couler lentement sur ma peau. La douleur était toujours là, m'efforçant de l'oublier. Cependant, elle revenait toujours en force pour me rappeler que je n'étais pas en train de rêver. Tout cela était bien réel. Mon regard se tourna vers la seconde silhouette que j'avais ignoré jusqu'à maintenant, beaucoup trop concentrée sur ce masque rouge terrifiant. Je mis quelques secondes à réaliser ce qui se trouvait en face moi.

- VOUS ?!

Prise de stupeur. Je ne savais plus quoi dire. Comment réagir. Devant moi, se trouvait une de mes collègues de travail : Rosie Peltz, en chair et en os. Était-ce une illusion ou la réalité ? J'avais du mal à réaliser ce que je voyais. Pourquoi me capturer moi s'ils avaient déjà une auror sur place ? Mes pensées s'embrouillaient. La douleur s'intensifiait. J'étais énervée. Énervée de ne rien avoir vu venir. Pourtant, elle, qui combattait les forces du mal sans scrupules, n'était rien autre qu'une des Leurs ?


- Vous étiez dans leur camp depuis tout ce temps ?!
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Mangemort 91, Jeu 30 Nov 2017, 14:31


Il y avait quelque chose d'amusant, de félin, a afficher cette moue calculatrice calme, qui nous avait tant remuées et effrayées. Jouer sur le mental, donner l'illusion de perdre ses appuies, ses piliers. Donner a l'esprit affaibli de la fille l'illusion d'une réalité qui s'affaisse et s'abaisse. Nous sourions, dans un corps emprunté au plume et au goudron, nous sourions. Pour s'immiscer dans son crane avec cette belle image de trahison. Vélin tracé sur notre peau, expression qui a perdu son sens, car âme trop pusillanime pour oser se donner une forme. L'esprit prognathe ne rentre dans aucun moule. Et la fougue belliqueuse peine a se canaliser.  Le chuintement de la lame agrandit notre sourire. Nous aimons ce rituel des captures. Cette façon de laisser son emprunte comme la main colorée apposée sur une paroi rocheuse. Les deux chiffre qui font un homme ne tardent d'ailleurs pas a se dessiner sur le torse de notre captive. Et voila qu'elle sourit, méprisant, et provocant, elle sourit, et le notre s’élargit. Commettre l'erreur de se croire fière et de s'en prendre au maître nous donne quelques idées.

Je pensais que les Mangemorts avaient des méthodes de torture plus... coriace, pourquoi une simple auror dans mon genre vous intéresse-t-elle autant, pour que vous veniez la marquer de vos propres mains... soixante-sept ?

Et enfin ses yeux nous attrapent, pour notre plus grand bonheur, et notre sourire s’élargit encore quand l’incompréhension cède a l'indignation. Le Vous qui lui déchire la gorge autant qu'il nous flatte les oreilles alors que nous nous approchons.

Vous étiez dans leur camp depuis tout ce temps ?!

Nous nous approchons encore, toujours ce sourire malsain sur le visage, jusqu’à nous retrouver penchées, les lèvres a quelques centimètres de son oreilles comme pour une pseudo-confidence voilée.
Surprise, n'est-ce pas ?
Puis petit rire.

Nous nous redressons, la regardant un instant songeuses. L'envie de blesser. De toucher, d’abîmer. De marquer, pour faire parler, pour semer encore plus le doute. Ces yeux froids et calculateurs qui nous avaient saisies la première fois désormais sur notre visage, c'en était presque jouissif. Ce soir nous serons les chats, et son âme la souris, que nous tenterons d'attraper tant bien que mal, a travers les barrières,
et pourquoi ne pas commencer tout de suite.
Sort fétiche Cogitati Calamitas.  
Cette impression de lâcher la mort dans l'esprit de quelqu'un.
Et toujours cette main sur son épaule, en un pseudo soutien plus sadique qu'autre chose.
Ce sourire.  
Parle-nous.
    
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Mangemort 67, Lun 11 Déc 2017, 14:59


Nos prisonniers ne semblaient pas comprendre que ce rituel sanglant n'avait pas pour but de les faire parler ? Ne comprenaient-il pas qu'à présent, ils étaient marqués... Marqués de mon matricule. Que même si je devais disparaître avant, ils m'auraient toujours inscrit en eu même en les soignant ? Une douleur vive infligée au couteau, un soixante-sept de sang rappelant mon existence et tout ce que j'incarne.

- C'est être bien naïf que de croire que nous nous contenterons de cela. Vous avez la langue bien pendue, ne me provoquez pas trop ou je vous l'arracherai.

Puis, elle réalisa que Rosie était face à elle. Que d'ironie. Face à la trahison, même si elle était feinte, les réactions étaient souvent la même. Que de déception ma chère... Puis "Peltz" s'avance et se prépare à faire parler l'Auror. Lançant un sortilège vicieux. Et si nous ajoutions une petite touche personnelle : Serpensortia Multiplicare. Et trois reptile sortirent de ma baguette.

- Ne la mordez pas, faites claquer vos gueules proche d'elle et sifflez. Sifflez pour que ce son lui hante l'esprit jusqu'à la fin de sa vie. Ordonnai-je en usant de mon don.

Et ce fut un concert agressif reptilien qui se joignit aux sombres pensées de la jeune femme. Un sortilège conçu pour les tortures probablement.

Revenir en haut Aller en bas
Nyx Spero
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Nyx Spero, Sam 23 Déc 2017, 15:55


Désolée pour l'attente :x



J'étais confuse. J'avais peur. Je paniquais. J'avais du mal à comprendre tout ce qu'il m'arrivait. Comment avais-je pu atterrir ici, dans un endroit inconnu, en compagnie de deux mangemorts. Cette personne, avec ce masque rouge m'hypnotisait. J'étais seule face à ces deux personnes. Seule face au monde. Mais en ce moment précis, je pouvais bien le remarquer. Je ne pouvais compter que sur moi-même. Je pensais à ma famille, qui était en lieu sûr. À toutes ces personnes qui vivaient sans savoir où elles allaient. J'étais une de ces personnes quelques années plus tôt. Aujourd'hui, je voulais de nouveau être libre, comme elles. La mort se trouvait en face de moi. Je le savais ou, plutôt, j'en étais persuadée.

- Surprise, n'est-ce pas ?

Mes yeux se bloquèrent de nouveau vers cette personne que je pensais être une collègue intègre. Une auror qui méritait le respect. Et... au lieu de cela, elle se trouvait en face de moi, au côté de ce masque rouge qui semait la terreur. J'avais du mal à comprendre. Pourquoi elle se trouvait là ? Pourquoi moi ? M'avoir choisi simplement à cause du métier que j'exerçais ?

Mon regard restait bloqué sur cette femme qui avait perdu toute ma confiance. Puis... ce qui arriva, arriva. Mon esprit en prenait un coup, alors que mon regard observait toujours les yeux de Peltz. Un nouveau son lâché, alors qu'il me paraissait si loin. Elle voulait que je parle, mais pour quoi dire . Je n'avais rien à dire. Je n'avais pas les forces.

- C'est être bien naïf que de croire que nous nous contenterons de cela. Vous avez la langue bien pendue, ne me provoquez pas trop ou je vous l'arracherai.

Des menaces, pour ne pas changer. Cependant, je savais qu'il disait vrai. Je préférais me taire. Je savais que j'allais souffrir. Une souffrance qui me hantera jusqu'à la fin de mes jours, si je m'en sortais vivante. Je voulais qu'ils me tuent tout de suite. Je voulais qu'ils en finissent. Mais je savais, que leurs demander cela, était une mauvaise idée. La mort était si attrayante.

Tête baissée, je ne voulais même plus regarder ce qui se trouvait en face de moi. Je voulais simplement que tout cela cesse. La tempête se rapprochait, et il était impossible de l'éviter. Je voulais pleurer. Pleurer toutes les larmes de mon corps. Je n'étais rien. Je n'étais qu'un échec de plus dans ce monde lugubre.

Puis... un sifflement rompit le silence qui c'était installée. Je levai la tête, pour apercevoir ce qui se passait. Des serpents et le masqué rouge à leurs commande. Je n'étais pas rassurée. J'avais peur. Une peur qui me rongeait le ventre alors que la distance entre ces reptiles et moi diminuaient toujours plus. Je voulais reculer. J'essayais. Je me débattais. Mais c'était impossible. J'étais bloquée. Je ne savais pas ce que le masqué avait bien pu leur ordonner, mais les sifflements qui résonnaient dans la pièce étaient atroces. Je fermais les yeux, pendant que je me débattais.

- Non ! Non ! S'il vous plait !

J'étais faible et je voulais sauver ma peau. J'étais lâche. J'étais minable à voir. J'avais peur de me battre. J'étais surtout... incapable. Alors, je suppliais. Les sifflements des serpents résonnaient dans ma tête, alors que mon cœur battait à la chamade, ayant l'impression qu'il allait exploser à tout moment. Une douleur atroce provenait toujours de la plaie ouverte un peu plus tôt. Je voulais que tout cela cesse, maintenant...

- Je ferais tout ce que vous voudrez ! S'il vous plait !

J'avais du mal à réaliser ce que je venais de dire. Comment avais-je pu dire ces mots ? Je continuais à me débattre, pendant les sifflements ne cessaient. Yeux fermés, j'essayais de me concentrer sur tous les bruits environnants, mais, seuls les sifflements de ces bêtes monopolisaient mon esprit. Je m'attendais à me faire dévorer dans les secondes qui suivirent. La mort allait peut-être sonner à ma porte d'un moment à l'autre, et j'étais prête à l'accueillir...
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Mangemort 91, Jeu 28 Déc 2017, 23:26




Personne a part le Maître ne saura que c'est lui dans ce corps. Il est libre ce soir, de faire ce qu'il veut, de lisser aller la marée noire qui l'emplit jusqu’à la gorge. Il pourra même en rire, faire passer cela pour un élan de sadisme. Quelque chose de malsain, il semble que tout le monde a une part sombre en soi. Cette mascarade, ces bals sanglants costumés permettent juste de la laisser un peu plus sortir. Pour contourner les nerfs en espérant que ça les soulagera un peu.  Alors il sourit, parce que ce masque est plus efficace que tout les autres, et parce que la Peltz a su l'effrayer, il reprend ses postures, ses regards assassins qui ont su transpercer son âme. Il l'imite pour jouer a son tour sur cette auror qui n'a rien demande, mais qui me partage aucune de ses idées. Il y a le regard de l'autre qui appuie aussi. L'autre qu'il ne faut pas décevoir. Peut-être lui dire un jour, mais il verra plus tard. Plus tard c'est bien.

Pour le moment il écoute, il observe, sans mot. Il a fini de jouer pour l'instant.  Et voila les serpents qui s'immisce dans cette sphère agréable, qui prend une teinte froide et de mort alors qu'il frissonne de tout son dos. Soixante-Sept le lui paiera si l'occasion se présente.  Il recule d'un pas ou deux alors que les animaux s'approchent de la captive, effet de frayeur ou mise en scène réussie, il n’apprécie ps vraiment, pourtant il prend sur lui en se mordillant la langue. La jeune femme semblait paniquer tout autant, et ses cris et supplications parvinrent même a lui arracher un sourire. Et voila l'esprit qui cède. Alors prenant sur lui, ayant confiance en son Maître pour que ce dernier ne laisse pas les animaux s'en prendre a ses chevilles, il s'approche un peu, murmurant d'un air amusé les tiens seraient déçus de te voir céder si facilement, mais soit.  Il s'amuse peut-être un peu trop et glisse jusqu’à elle, glissant sa main doucement sur sa joue nous voulons le nom de tes oisillons.     
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Mangemort 67, Jeu 18 Jan 2018, 15:38


Les serpents étaient des animaux étranges et inquiétants pour beaucoup de personnes. Posséder le don de Fourchelang permettait d'avoir naturellement l'ascendant sur celles-ci. Il fallait croire que notre Auror insolante en faisait partie. Ces pauvres cris supplièrent d'arrêter les reptiles de s'approcher d'elles. Chose que j'ordonnai.

Dans la seconde qui suivit, le sombre nonante-et-un posa une question pertinente. Quel était le réseau de l'élite magique ?

- Si tu ne réponds pas, tu sais ce qu'il t'attend. As-tu des contacts que tu gardes pour toi ? Dont tu ne dirais rien à tes collègues ? Regard vers la fausse Rosie. Tâchons d'être prudents, il ne faudrait pas griller cet astucieux stratagème.

S'attaquer à leurs informateurs permettaient aux nôtres d'être loin de tout danger mais aussi de leur laisser le champ pour des missions plus... Mouvementées.

Les serpents restaient silencieux. À attendre mes ordres, fixant la jeune femme qui ne pourrait que subir les morsures et leur venin si je décidais qu'il était temps d'en finir. J'étais prêt à donner l'ordre sur la prisonnière décidait de faire la maligne.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] Russian Roulotte

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 [Habitation] Russian Roulotte


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.