AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 1 sur 9
Cours n°7 : Examen
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Cours n°7 : Examen

Message par : Malicia Evans, Jeu 14 Sep 2017 - 1:38



Les cours reprenaient tranquillement comme si on laissait le souvenir des dernières vacances s’effacer lentement. Les deux mois n’ont pas été de tout repos, j’étais partie en vacances avec une élève sur un léger coup de tête mais je n’avais pas pu me poser comme je l’aurais voulu. La grossesse arrivait pratiquement à son terme ; la fatigue et le manque de substances se faisait de plus en plus ressentir pourtant j’essaie tant bien que mal de lutter.

La début de la journée s’était passée plutôt tranquillement. Je n’avais eu qu’une classe de première et de seconde année. Ils n’étaient pas forcément très éveillés mais ça m’allait très bien. Ils répondaient à mes questions en allant vers la simplicité et s’étaient mis en groupe pour réaliser une potion. Un exercice basique. Pour la seconde partie de la journée, j’avais prévu un tout autre exercice.

Une évaluation des connaissances. Pour cet après-midi, j’avais une classe mixte. Toutes les maisons et tous les âges confondus. Je sais bien que certains vont se plaindre mais je ne pouvais pas faire plaisir à tout le monde. J’étais partie préparer la salle de classe, peut-être une demi-heure avant l’heure du début du cours. Tous les élèves sont probablement en train de manger, mes collègues aussi d’ailleurs. Je préférais rester dans mon coin, depuis le début d’année j’évitais avec précaution tout le monde.

Devant mon bureau, les tables et les chaises volaient à travers la classe pour se positionner correctement. Quatre rangées de quatre tables. Alors que l’heure arrivait, j’ouvrais la porte avec un coup de baguette et me posais devant mon bureau, le ventre arrondi bien en évidence. Les élèves ne devraient pas tarder.


HRP :

Voici le début du cours, désolée du délai !
Vous avez jusqu’au 21 septembre pour poster votre arrivée en classe.
Veuillez indiquer la place que vous prenez, j’actualiserais le plan de classe.
Alors pour info :
- Le cours débute à 14 heures
- Il y a en tout 16 tables – place.s individuelle.s
- Malicia est bien enceinte – 8ème mois


Les élèves inscrits sont :
Serpentard :
Azaël Peverell = 9
Elius Askin = 8
Jace Becker = 12
Agrat Ghilsofi = 14

Serdaigle :
Theo Osborne= 6
Aoi Baskerville = 1
Lorelaï Peony = 3
Ryan Strife =

Poufsouffle :
Artemis O’Toole = 10
Dragomir Orton =  11
Lina Park =
Marjorie Lunas = 7

Gryffondor :
Aria Morisson = 5
Olivia Delaine = 2
Daemon Stebbins = 13
Ulysse Daiklan  = 4






Dernière édition par Malicia Evans le Mer 20 Sep 2017 - 0:54, édité 2 fois (Raison : Actualisation des places)
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Osvald Osborne, Jeu 14 Sep 2017 - 8:12


Assis tranquillement au pied d'un arbre dans le parc, je termine le repas que je m'étais préparé à l'avance. Cette après-midi j'ai cours de potion, j'avais donc grand besoin de prendre un grand bol d'air frais avant d'aller m'enterrer dans les sous-sols du château. J'adore le cours de potion mais rester coincé entre quatre murs de pierre sans fenêtre ni lumière naturelle, c'était assez dur pour moi...

Je termine de manger et commence à ranger mes affaires. J'ai pour habitude d'arriver toujours à l'avance. Je pousse un soupir avant de me mettre en route, savourant chaque détail de l'environnement que je m'apprête à quitter. Tout ce vert, ces odeurs de fleurs, ce vent frais, les timides rayons du soleil qui peinent à réchauffer quoi que ce soit.

Je marche vite pour rejoindre la classe et plus je m'enfonce dans les couloirs humides des cachots plus je me sens mal. Quelle idée d'aller se mettre là pour donner un cours ! Je frissonne un peu mais continue ma route jusqu'à la porte de la classe. Bien que celle-ci soit ouverte, je toque tout de même timidement contre le bois pour m'annoncer. Puis je vois la professeure.

Je m'avance vers elle et lui lance un "Bonjour !" enthousiaste et souriant. Elle avait des cheveux très blonds et longs, c'était assez impressionnant mais surtout son ventre arrondi était magnifique. J'ai toujours adoré les bébés, ils sont tellement mignons ! Mais je suis habitué au fait que ça énerve pas mal de gens quand on est trop "gaga" ou "niais" face à un nouveau-né. Et c'est assez mon style de réagir comme ça quand j'en vois un (ou un futur nouveau-né, en l'occurrence)
Donc je ne fais pas de commentaire, même si j'imagine que l'expression sur mon visage parle d'elle-même.

Je détourne les yeux de la future maman pour me choisir une place. Sans trop y réfléchir je me mets face au tableau, au deuxième rang. Je m'installe et attend le début du cours, la tête un peu penchée et posée dans la paume de ma main, me demandant si je n'allais pas dessiner Beork discrètement quelque part dans la salle de classe.

Place:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Aria Morrison, Jeu 14 Sep 2017 - 9:17


Mes affaires dans mon sac, je me dirige dans les cachots pour me rendre à mon cours de potion. Cet endroit me fait tout de suite penser à mon Serpentard et je me sens mal. Depuis quelques jours, ou plutôt depuis ce jour où j’ai mal agit, je l’évite, espérant ainsi ne pas le croiser. Ni lui, ni son regard. Ce sentiment de culpabilité et de remord me rongent à l’intérieur. Pendant tout le chemin qui mène à ma salle de cours, je croise les doigts pour qu’il ne soit pas là. Je sais que je ne pourrais pas l’éviter indéterminément et que je vais devoir lui dire que je lui ai fait oublier l’épisode où Mered le torturait. Mais comment réagira-t-il en l’apprenant ? Me pardonnerait-il ? Au fond, même si je préfère croire le contraire, je ne pense pas qu’il pourra passer l’éponge sur ce que j’avais fait. Je pourrais bien évidemment rien lui dire, mais ce serait être contraire à ce que je suis. Je déteste mentir et je déteste cette situation où je suis obligée de lui cacher la vérité. Je vais donc devoir tout lui avouer. Mon cœur se resserre, j’ai peur de le perdre.

J'arrive devant la salle, la porte est grande ouverte. Je franchis le seuil et constate que la professeure est déjà là. Je lui souris en lui lançant un "bonjour" aimable juste avant que mes yeux se posent sur son ventre arrondi. Oh… elle attend un heureux évènement. Je ne peux m’empêcher de sourire encore plus me demandant si elle attend un petit garçon ou une petite fille. Je détourne ensuite mon regard de mon enseignante pour me diriger vers une place. Il n’y a qu’un seul élève qui est déjà arrivé. Il s’agit d’un Serdaigle aux cheveux bruns qui doit avoir mon âge. Il a l’air d’être quelqu’un de calme et de gentil. Je me dirige vers lui et m’assois à sa gauche, près des étagères. Après lui avoir adressé un petit sourire, je commence à poser mes affaires sur la table.

Place :
 
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Daemon Stebbins, Jeu 14 Sep 2017 - 9:41



Cours n°7 : Examen

 Pour tous





[i]L'heure du cauchemar arrivait lentement. Laissant monter le stress de cette matière maudite. Rien que de penser aux divers mélanges à faire, une sueur froide me prenait et coulait dans mon dos. J'étais certain que même un passage dans la forêt interdite serait bien moins terrifiant que pénétrais dans cette salle de cours. Quoi vous avez l'impression que j'ai une légère appréhension pour cette discipline. Ce n'est pas faux. Chaque pas me coûtait. Avancer vers les cachots, une véritable torture en cette seconde. Alors que s'il avait été question de rejoindre ma verte et argent, cela serait passé comme une lettre à la poste.

* Respire ce n'est qu'un cours. Et tu en as besoin *

J'avançais encore et encore enfin j'arrive à la porte du château et je pénétrais dans le hall, observant le ballet des élèves qui changeaient de salle ou allaient se détendre selon leur emploi du temps. Je donnerais presque tout pour échapper à cet enfer.

* Aller descend *

Je descendais les escaliers, je n'avais plus un long trajet à faire. Je croise des serpentards qui remontaient vers la surface. Moi, je continuais de m'enfoncer vers la salle de potions. Encore dix mètres et je me retrouvais devant la porte. Ce n'est absolument pas la faute du professeur si je suis dans cet état. Mais plutôt le fait que les potions ne m'aimaient pas. Il n'allait pas être loin de quatorze heures. Je respirais un bon coup et traversais le rectangle de bois ouvert.

- Bonjour tout le monde

Articulais-je rapidement, le sourire crispé. Il y a déjà deux élèves en plus du professeur qui était enceinte jusqu'aux yeux. Certes le métier n'ai pas dur mais à un moment, il serait bon que la jeune femme se repose. D'après ce que je sais avoir un autre être dans le ventre est assez épuisant. Le premier, je ne le connais pas. Je lui fait juste un signe de tête en passant. L'autre c'est Tite puce (Aria). Je lui souris franchement en lui disant en m'arrêtant un instant :

- Je vais m’installer au fond. Si tu veux venir discuter avant le cours, pas de soucis.

Je continuais ma route. La rouge et or savait parfaitement que je n'étais pas à mon aise ici donc elle ne prendrait pas mal ma réaction. Pourquoi je ne restais pas devant. Une seule raison à cela. Même si je suis un gryffondor, je n'ai qu'une envie prendre mes jambes à mon coup et sortir. Au dernier rang, je serais obligé de rester et surtout je ne sentirais aucun regard dans mon dos ce qui me permettra de me concentrer. J'arrive enfin à la place la plus au fond et m'y pose. J'ouvrais mon sac et sortais mes affaires en attendant le début du cours. J'observais les livres sur l'étagère à côté. Peut-être ainsi j'arriverais à conserver mon faux calme...


Daemon prend la place n°13




by Daemon

Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Azaël Peverell, Jeu 14 Sep 2017 - 11:04


LA d'Arty


C'est fou comme tu te retrouves quasiment toujours avec Arty en cours. A ce niveau là, c'est limite un appel à coller le bazar avec lui. Non mais c'est vrai, y'a pas un seul cours qui se passe normalement quand vous êtes ensemble, c'est à se demander qui influence réellement l'autre et si c'est une bonne chose. Mais il se trouve que c'est ton pote, et que du coup, ça sert à rien de se poser des questions parce que ça ne risque pas de changer. Tout ça pour dire que vous vous ramenez ensemble au cours de potions. Enfin à l'examen de potions. T'es pas hyper serein. Evans a beau avoir essayé de remonter ton niveau comme elle pouvait, t'es pas vraiment sûr que ça fonctionne si tu te retrouves à faire une potion inconnue. T'as quand même essayé de réviser un peu tous les ingrédients, histoire de savoir quoi utiliser et de ne pas être une trop grosse catastrophe. Mais avec toi, on sait jamais. La bonne volonté suffit pas toujours. Ou du moins, elle a tendance à disparaître à la moindre contrariété.

Tu rentres donc dans la salle avec Arty, en saluant vaguement Evans. Même si vos rapports sont légèrement moins tendus qu'auparavant, tu ne la portes toujours pas dans ton coeur. En même temps, t'es un peu du genre rancunier quand on te prend trop la tête. Ou qu'on te torture pour rien. C'est à peine si tu lances un regard vers son bide arrondi, même si tu ne peux pas passer à côté. Peut être qu'un jour, juste pour la gonfler, tu lui demanderas qui c'est le père. La réaction pourrait être sympa si tu le connais, pas vrai ? T'aurais bien aimé aller te caser tout au fond avec ton pote. Sauf que la place près des étagères est déjà prise. Et que t'as pas envie de traverser toute la rangée chaque fois que t'as besoin d'un truc.

Du coup, tu te décides à squatter le troisième range, en lâchant ton sac sur la table avant de t'affaler sur ta chaise. T'aimes pas trop tout ce délire de tables séparées. T'aurais bien aimé pouvoir demandé quelques coups de main à Arty. Parce qu'il ne peut décemment pas avoir un niveau pire que le tien en potions. Sauf s'il fait tout exploser à chaque fois, chose qui ne t'est plus arrivée depuis quelques temps maintenant. Preuve s'il en faut que tu t'es réellement amélioré. Après, vous pourrez toujours essayer de communiquer après tout. Mais faut d'abord que tu te renseignes.

- Au fait, tu te débrouilles comment en potions toi ?

Il est en train d'écrire ou de dessiner un truc quand tu lui poses la question. Sans doute un joli mot pour remplacer son sac posé sur la table d'à côté. Il a dit qu'il devait réservé une place, mais tu sais pas à qui. Et tu t'en fous, parce que toi, t'es pas du genre à considérer les amis de tes amis comme tes amis.

Places:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Ulysse Daiklan, Jeu 14 Sep 2017 - 11:07


La matinée avait été normale. Levé plus tard que d’habitude, je reviens de ma course post-déjeuner. Je regarde dans le miroir pour voir ma tête de déterré. Mes cheveux sont en bataille, légèrement humide. Pas grave ils sècheront en route. Puis flemme de me raser.
J’ai finis d’enfiler ma tenue, il ne me reste que ma montre. 13h15. Il est temps de partir. Je prends mes affaires de cours et mon livre de potions. J’avance à l’extérieur du dortoir des garçons et descend les escaliers à une vitesse fulgurante. Probablement grâce à la magnifique chute que je viens de faire en me prenant les pieds dans une couverture qui traitait au sol.

Par Merlin, il fait vraiment que je dise à Lydie de ranger ses affaires. C’est pas elle la préfète normalement ? Bref pas le temps, faut que j’y ailles. En plus je crois qu’aujourd’hui y’a un examen, faut pas que je me rate.

J’arrive devant la porte des cachots en me frottant le cou. Ma dernière visite ici a été…. Laborieuse disons. Bref je rentre dans la classe.

- Bonjour Madame.

Sans même le vouloir je pose les yeux sur son ventre rebondis. Wow ça doit vraiment faire longtemps que j’ai pas eu cours pour ne pas m’en rendre compte. Je fais un sourire poli.

- Félicitations.

Ouai, c’est nul. Mais bon, c’est bien ça qu’on dit non ? On va pas épiloguer là-dessus. Je regarde autour de moi et choisis plutôt rapidement ma place. Totalement à l’opposé de tête de nœud, là je serais bien. En voyant Aria je me souviens également de ce qu’il s’est passé en cours de métamorphose, faut peut-être que je lui explique. Bon bah le cours n’a pas commencé c’est le moment. Je ne prends même pas le temps de m’assoir avant d’aller vers elle.

- Salut Aria. J’voulais te dire, désolé pour le cours de métamorphose. Ca t’étais pas du tout destiné, m’enfin je suppose qu’en lisant tu l’avait deviné. Bref encore désolé.

Je me gratte la nuque, comme à chaque fois que je suis gêné, puis lui sourit avant de retourner m’assoir à ma place en soupirant. Mon livre devant moi, je regrette presque de ne pas avoir pris mon matériel de dessin. Je croise les bras sur le bureau et pose ma tête au même endroit.

Bon bah plus qu’à attendre les autres.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Dragomir Orton, Jeu 14 Sep 2017 - 14:01



Les potions. Comment vous dire... Cet art est en réalité l'incarnation de l'ennuie et de la l'opacité pour Dragomir. Beaucoup trop d'ingrédients aux propriétés diverses et surtout incompréhensibles. Beaucoup trop de possibilités d’échec et surtout, surtout le français détestait se salir les mains. Treize heure trente cinq sur sa montre à gousset, le garçon se dirigea vers les cachots. Pourquoi si tôt? La monté et la descente des escaliers du château était un véritables enfer pour le français. Le temps, depuis son accident, était devenu plus précieux que l'or. Il lui fallait une éternité pour se rendre d'un cours à l'autre.

TAC TAC TAC Une canne résonne sur les pierres des cachots. A la fin de l'escalier, Dragomir s’arrêta pour souffler. Les marches glissantes avaient été un véritable ennemie à combattre. Il claudiqua lentement vers la porte du cours en regardant sa montre, Deux heure moins dix. Il lui avait fallut un quart d'heure pour descendre un escalier... Lui qui autrefois les descendait avec allégresse et souplesse et montait les marches deux par deux. L'infirme entra dans la salle de classe.

Bonjour Madame, excellente journée à vous.

La professeure arborait un ventre énorme d'une rondeur communicatrice. Le bébé n'allait pas tarder.

Dragomir balaya la salle du regard, il avisa immédiatement son presque-frère et se dirigea vers lui. Son sourire chuta d'un niveau lorsqu'il aperçut le verdâtre assis à coté de lui.

Arty! Je ne t'ai pas vue ce matin. Ça va? Il se pencha et embrassa son ami sur les deux joues. Il se redressa et adressa un signe de tête poli au Serpentard.

Azaël...

Dragomir enleva son sac de son épaule, le posa sur la table et avec une précision chirurgicale entama la manœuvre délicate. Jambe droite manuellement tendu, canne sous le bras gauche, jambe gauche pliée il s’assit précautionneusement et cala sa canne contre la table, repliant doucement avec son bras son genou à l'équerre. A présent il ressemblait à n'importe quel élève. Assit, tout était caché.

Place:
 
Revenir en haut Aller en bas
Artemis O'Toole
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Artemis O'Toole, Jeu 14 Sep 2017 - 16:45


Arty était tout content tout fou d'aller en cours avec son meilleur copain Zaza, qui est le plus beau et le plus gentil de tous les élèves de Poudlard. Ouais, pardonnez le style, la phrase n’est pas de moi. Mais il y a quelque chose d’un peu vrai, notamment sur le sentiment d’enthousiasme qui habitait le jeune Poufsouffle alors qu’il marchait à côté de son pote. En soi, comme d’habitude vous allez me dire, mais non. Parce que les potions c’est gigantesque, on peut faire exploser ce qu’on veut et faire passer ça pour du travail. Si c’était pas la meilleure matière du monde, je vous le demande. En plus, il pourrait faire exploser des trucs dans son chaudron avec son pote à côté, et ça c’était juste excellent. C’est pour ça que son pas était un peu plus dansant que d’accoutumée, aussi pour cette raison qu’il lança un charmant et parfait « Bonjour » à la professeure de potions, enceinte. Arty se demanda alors vraiment pourquoi elle continuait de donner cours, lui, s’il était enceinte un jour, no way qu’il continuerait à travailler, faut pas rêver non plus. Puis sa condition masculine le frappa et il soupira. Il ne connaîtrait jamais ce bonheur. Alors il s’assoit tranquillement en déposant son sac sur la table voisine, non sans en avoir sorti quelques affaires auparavant. Il voulait se lancer dans la fabrication d’une petite pancarte jolie et époustouflante, parce qu'il savait que Dragomir était en potions avec lui aujourd'hui, et il le voulait près de lui. Comme ça, parce qu'il l'appréciait énormément. Mais il n’eut pas le temps. Déjà parce que la question de Zaza le frappa de surprise et aussi parce que son ami venait de pénétrer dans la salle de classe.

Dommage, pas de jolie pancarte pour lui. En vitesse, Arty attrape son sac, dans un élan sublime et le ramène près de sa table. Mimir lui claque la bise, dans un contexte tout à fait naturel, lui demandant de ses nouvelles. Le Blaireau se contente de lui rendre un immense sourire et d’hocher la tête tandis que son pote salue Zaza. C’était un peu tendu, mais ça passait. Surtout qu’il n’y avait pas lieu de chercher une quelconque confrontation. Il voit son pote s’asseoir difficilement, mais il a l'habitude maintenant, ça lui déchire un peu moins le cœur. Il se trouvait donc entre Azaël et Dragomir. Comme situation explosive, on ne pouvait pas trouver mieux pour un cours de potions. D’un côté il avait son pote qu’il ne lâchait pas d’une semelle pour une raison obscure, l’alchimie peut-être, avec lequel il se faisait tout doucement une réputation de bandit et de fripon. Et de l’autre, son copain jaune, celui qu’il suivrait partout dans la lutte enflammée après leur pacte, après l’inauguration de leur fameux club phénix. Enfin, il allait passer une excellente heure de cours, aucun doute là-dessus.

Il remballe alors le brouillon de sa pancarte et s’affale sur sa chaise, il avait trop l’air négligé pour paraître enfant sage aujourd’hui, c’était désespérant. Il rit alors un peu en repensant à la question de Zaza. Il se tourne vers lui, baisse la tête mais non les yeux, le fixe, l’air taquin.

- Mec, franchement, devine un peu comment j’me débrouille en potions.


Ses lèvres s’élargissent et les dents apparaissent, il se demandait vraiment si son pote pouvait réellement penser qu’il se débrouillerait éventuellement bien dans cette matière beaucoup trop complexe pour lui. Genre si cette idée était vraiment passée dans le cerveau du Serpentard. Parce qu’Arty ne souhaite que s’amuser dans la vie, rien de plus. Alors forcément, la rigolade et les potions ça ne va pas ensemble, enfin si, c’est juste qu’il est impossible de faire une potion correcte en rigolant. Après, c’est vrai, il arriverait sûrement à une texture incroyable, certes invraisemblable, mais faut pas trop lui en demander non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Marjorie Lunas, Jeu 14 Sep 2017 - 19:46


Il était temps pour moi de me rendre en cours de potions. Et c'était jour d'examen, mon premier. J'étais d'ailleurs assez stressée. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, et l'angoisse de passer pour une abrutie devant toute la classe me tourmentait énormément. J'avais beau me dire "ne t'en fais pas, ils sont tous passés par la case débutant, ils comprendront", rien n'y faisait. Je connaissais assez bien la tendance des adolescents à se moquer des plus faibles, et du haut de mes 11 ans, je n'étais clairement pas une figure d'autorité. J'étais donc aller, la veille, parcourir les rayons de la bibliothèques à la recherche d'un livre pour m'aider un peu, du style "les potions pour les nuls". A la place de ça, j'étais tombé sur Les potions courantes... Ou pas de Adya Cystenin, que j'avais lu soigneusement, histoire de renforcer un petit peu mes frêles connaissances.

C'est ainsi, tout en me rassurant, que je descendis vers les cachots du château. Je repassa à l'endroit où je m'étais perdue le premier jour. Mais cette fois-ci je savais exactement où j'allais. Je ne tarda pas à trouver la salle de classe. Je rentra et salua la professeur d'un simple "Bonjour Madame !". Elle affichait un beau ventre tout rond. Je ne pus m'empêcher de penser "soit on va avoir droit à son côté maternel et protecteur, soit on va tomber sur une période de crise et ça va chier des bulles". Je croisais les doigts pour tomber sur son côté ange. Je toisa du regard la salle devant moi, je n'étais pas la dernière, mais loin d'être la première aussi.

Je m'installa à coté d'un jeune Serdaigle (Théo), à qui j'adressa un sourire poli.

Place:
 


Dernière édition par Marjorie Lunas le Dim 1 Oct 2017 - 1:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Azaël Peverell, Jeu 14 Sep 2017 - 20:15


A peine posé, tu vois le type qui avait demandé si Arty et toi vous étiez en couple en méta qui débarque. Il s'installe quasiment à 'autre bout de la salle. Dommage, t'aurais pu en profiter pour avoir une petite discussion des plus sympathiques avec lui. Ce sera pour une autre fois, il ne perd rien pour attendre. Y'a aussi le copain du préfet jaune qui ne tarde pas à arriver. Dommage, il n'aura pas eu sa propre affiche. Il aurait mieux fait d'arriver à la bourre, il aurait gagné un dessin plein de talent, tu n'en doutes pas une seule seconde. Il tape la bise à ton pote avant de te saluer d'un signe de tête. Tu l'imites d'un air totalement blasé.

- L'estropié.

T'as pas franchement retenu son nom. Mais vu sa jambe raide, le surnom sera tout à fait correct. Il le désigne vachement bien. Donc voilà, c'est adopté. Il restera à jamais l'estropié à tes yeux. Ou le boiteux à la limite. Peut être même l'infirme... Ouais, dans le genre, tu peux en trouver quelques uns des pas mal. Mais t'as autre chose à faire que de tenir une liste, alors tu feras avec l'inspiration du moment à chaque fois. C'est pas comme si t'avais l'intention de le croiser très souvent. En cours, c'est déjà amplement suffisant. Et c'est pas toi qui va le prendre en pitié sous prétexte qu'il a une patte folle. Son problème, pas le tien.

T'esquisses un sourire lorsqu'Arty répond à ta question. C'est vrai qu'en fait, la réponse est plutôt évidente. Arty, avec son amour des explosions, son absence de discrétion et son extravagance naturelle... Il doit galérer à peu près autant que toi en potions. Si ce n'est plus. Quoi que, t'es pas sûr que ce soit réellement possible ça. Pouvez peut être faire un concours de celui qui fait la pire potion, juste pour voir. A savoir que si tout le monde meurt autour ou que le chaudron se met à fondre tellement la mixture qu'il contient est corrosif, y'a des points en plus. Une idée à garder dans le coin de la tête si la potion à concocter ne t'intéresse pas suffisamment. Ou juste pour gonfler Evans. Quoi que... T'es sensé faire des efforts pour réussir tes ASPIC à la fin de l'année... Et en potions, c'est loin d'être gagné. Tu pousses un soupir, résigné. Va falloir que tu bosses pendant ce cours, pas moyen d'agrandir ta liste des lacunes en la matière.

- A peu près aussi bien qu'moi j'dirai. Bah, tant pis, j'me débrouillerai...

D'ailleurs, t'as pas la moindre idée de ce en quoi concerne l'examen d'aujourd'hui. Un test écrit avec des questions théoriques ? Ou une partie pratique ? Dans les deux cas, tu risques de bien galérer. Tu passes ta main dans tes cheveux avec un nouveau soupir. Ce cours s'annonce très très long.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Delaine
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Olivia Delaine, Ven 15 Sep 2017 - 10:58


Olivia était sortie de son cours plus tard que d’habitude, aussi il ne lui resta pas beaucoup de temps pour manger. Elle se dépêcha de rejoindre la Grande Salle, elle devait encore passer dans son dortoir après, pour poser son grimoire encombrant et prendre le nécessaire pour le cours suivant.

Elle s’était couchée les cheveux mouillés la veille, avait eu froid toute la nuit et avait encore du mal à se débarrasser de cette sensation maintenant, ce qui influença son choix lorsqu’elle se saisit d’un plat chaud.

Elle ne prit pas longtemps avant de quitter la salle et de rejoindre la tour des rouges. Elle trouva son dortoir vide, Aria, sa voisine, était certainement déjà partie. Elle se débarrassa de ce dont elle n’avait plus besoin, les remplaça dans son sac à dos par ce qui lui serait nécessaire pour son cours de potion, passa devant le miroir pour réajuster sa robe et passer une main dans ses cheveux indomptables – pas qu’ils aient déjà été domptable, mais se cocher sans les sécher avant les avait rendus pire encore.

Elle partit aussi vite qu’elle était venue, en coup de vent, et se dirigea d’un pas rapide vers les cachots. Contrairement à ce que son allure pouvait laisser penser, elle n’avait vraiment pas hâte de se retrouver enfermée au sous-sol, sans fenêtres. Ça allait être étouffant. Elle espérait qu’il ne ferait pas froid au moins.

Elle ne croisa pas grand monde sur le chemin, seul l’écho de ses pas sur la pierre coupait le silence des couloirs. Elle était un peu en avance.

Lorsqu’elle arriva a destination, elle aperçut par l’entrebâillement de la porte qu’une petite dizaine d’élèves était déjà présente et installée. Elle pénétra dans la salle, remarqua la professeur et la salua d’un « bonjour » poli. Repérant une place libre qui lui sembla bien placée, elle passa devant Ulysse qu’elle aborda d’un « salut » et d’un sourire, et s’installa devant un jeune Serdaigle (Théo), qu’elle n’avait jamais vu, mais à qui elle sourit en guise de présentation.

Elle posa son sac sur la table, s’assit sur sa chaise et se retourna directement sur sa gauche. En diagonale derrière elle se trouvait sa voisine de dortoir.

- Salut Aria ! … Hey, tu vas bien ? T’as l’air contrariée …

Elle n’avait remarqué l’attitude déprimée de la brune qu’à l’instant, ne l’ayant pas encore croisée aujourd’hui, et fut immédiatement inquiétée.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Aria Morrison, Ven 15 Sep 2017 - 12:10


Pendant que je vide mon sac sur la table, je reconnais la voix de Dey lorsqu’il entre dans la salle de classe. Il me prévient qu’il va s’installer au fond, ce qui ne m’étonne pas du tout, sachant qu’il n’aime pas le cours de potion. Je n’ai jamais compris pourquoi. En tout cas, ça m’arrange qu’il ne s’installe pas près de moi, ça évitera qu’il me surveille. Il verrait tout de suite que ça ne va pas, et je n’ai pas envie de lui avouer ce que j’ai fait à Jace. Je lui fais uniquement un signe de tête accompagné d’un petit sourire, lui faisant ainsi comprendre qu’il n’y avait aucun problème.

C’est au tour de Monsieur Boulette (Ulysse) de faire son apparition. Super... Est-ce qu'il va essayer de nous faire perdre des points? A ma grande surprise, il vient vers moi et s’excuse pour le cours de métamorphose. Il a même l’air un peu gêné. Etonnée, je dois tout de même avouer que c’est un bon point pour lui. Je lui réponds calmement :

- Salut Ulysse. C’est pas grave, t’inquiète pas. Essaie peut-être de communiquer autrement qu’avec des boulettes de papier ou sinon, encore mieux, t’attends la fin du cours.

Je le regarde s’assoir au premier rang et poser sa tête sur ses bras. Dey ne doit pas être ravi qu’il soit dans le même cours que nous. D’ailleurs, j’espère qu’Elhiya ne sera pas présente pour le coup, sinon, je sens que ce cours risque d’être animé. En pensant à la cousine de Jace, mes pensées partent immédiatement vers mon Serpentard et mon cœur se resserre de nouveau de culpabilité.

Une nouvelle personne vient d’entrer, il s’agit d’Olivia, ma voisine de dortoir. Après s’être installée à côté d’Ulysse, elle se tourne vers moi et me demande si je vais bien. Je suis surprise qu’elle ait remarquée que j’ai l’air contrarié. Ça se voit tant que ça ? J’essaie de la rassurer en lui adressant un petit sourire :

- Oui ça va, t’inquiète pas.

Je ne sais pas si elle m’a cru, je ne sais pas trop faire semblant. Mais elle non plus je crois, il me semble qu’elle est comme moi. J’ai l’impression qu’elle a le même caractère que moi en fait. Si j’avais su qu’elle assistait elle aussi à ce cours, on se serait mise d'accord pour arriver en même temps. C’est vraiment dommage. Bon, je peux toujours m’assoir dans la place devant moi pour être à côté d’elle, mais je n’aime pas être au premier rang. Ce sera pour la prochaine fois, tant pis. Et puis, étant voisine de dortoir, on pourra se parler calmement ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Agrat Ghilsofi
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Agrat Ghilsofi, Ven 15 Sep 2017 - 21:36


C'était une de ces journées où tout paraissait foutu pour foutu d'avance. Comme si une sorte d'instance supérieure, ou même l'univers, lui envoyait des signes qu'elle refusait de voir. Elle faisait partie de ceux qui pensent que chaque chose arrive pour une raison. Mais quelle raison trouver à toutes ces petites complications qui lui tombent dessus dès son réveil ? Ah mais si seulement il avait sonné. Si seulement les autres bêtasses de son dortoir avaient daigné la réveiller. Sérieusement, quel signe pouvait-elle voir à tout ça ? Que pouvait-elle tirer d'un retard ? D'une succession de cours plus ennuyant et plus théoriques les uns que les autres ? Non, décidément, à part la mettre en rogne, rien de ce qui lui arrivait n'avait un sens. Du moins, elle n'arrivait pas à leur en donner.

Le déjeuner lui remonta un tant soit peu le moral. C'est bien connu, la bonne nourriture a des vertus calmantes. Elle mangea de tout, en grosses quantités. Les aléas du matin l'avaient vraiment épuisés, déjà qu'elle tombait de fatigue suite à des nuits couronnées d'insomnies. Elle avait aussi raté le petit-déjeuner. Vraiment, elle ne pensait pas que la journée puisse s'arranger, c'était lancé et ça irait dans la continuité. Tant pis, elle n'avait qu'à subir en bonne victime. Demain serait un autre jour. Seul la perspective du cours de potions lui remontait le moral. Sa matière préférée, celle où elle excellait.

C'est donc tant bien que mal qu'elle se dirigea vers la salle de classe, repue comme un œuf. Il tombait mal quand même, ce cours. En plein dans la période de digestion. Elle espérait que ce serait mené assez dynamiquement, histoire qu'elle ne s'endorme pas, ce qui était fort probable selon un concours de circonstances qui était celui là. La prof, en cloque, était devant son bureau, attendant l'arrivée des élèves. Elle paraissait être en fin de grossesse, Agrat l'imaginait bientôt remplacée. Elle la salua d'un discret signe de tête, établissant un eye contact. Et aller, c'est parti. Elle déposa son sac sur une table de la dernière rangée et posa ses fesses sur la chaise avec un soupir. A sa gauche, un Gryffondor de 7e année qu'elle ne connaît pas spécialement. Après lui avoir porté un bref coup d’œil ; identification, analyse. Puis, devant elle, le préfet des Poufsouffle. Elle ne s'avérait pas spécialement excitée par ses camarades de classe, ils lui paraissaient tous plus ennuyant les uns que les autres ; mais ça restait à voir. Après tout, que serait Agrat sans ses préjugés ?


Agrat prend la place 14.
Revenir en haut Aller en bas
Aoi Baskerville
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Aoi Baskerville, Sam 16 Sep 2017 - 11:38


La fraîcheur de l’automne s’immisçait dans le château un peu plus chaque jour, laissant présager, comme tous les ans, un hiver rude. Dans le parc, les feuilles commençaient à revêtir leurs couleurs chatoyantes, dernière étape avant leur mort programmée d’ici quelques semaines. L’asiatique, originaire d’une région de l’archipel nippon au climat plus que doux, se montrait rapidement frileuse à Poudlard. Elle se couvrait alors le plus qu’elle pouvait, collants et cape serrée autour de ses épaules, et marchait vite dans les couloirs pour se réchauffer. Ce midi là, pour arranger ses affaires, le repas était bien chaud : de la soupe de potiron. Elle resta donc un long moment, ses mains fines autour du bol, serrée entre deux de ses camarades sur le banc de la table des Serdaigle. Elle prit d’ailleurs tant de temps à savourer cette parenthèse chaleureuse qu’elle en oublia presque qu’elle avait cours de Potions. Elle retint un gémissement lorsque ce détail lui revint en mémoire. Le cours se déroulait bien évidemment dans les cachots, l’endroit le plus humide et le plus froid du château. Trainant des pieds, la brune finit malgré tout par arriver devant la porte, bien plus tard que d’habitude.

Plusieurs élèves étaient déjà installés et discutaient, comme d’habitude, bien que la disposition des tables ne s’y prêtât pas. En effet, les pupitres étaient tous séparés, comme au Japon. La métisse se sentit un peu chez elle, l’espace d’un instant. Elle repéra Daemon et Artemis vers le fond de la classe, à qui elle adressa un léger signe de la main accompagné d’un sourire. En passant devant le bureau de Miss Evans, apparemment enceinte jusqu’aux yeux, elle lui adressa un bonjour poli. Pourquoi la professeure n’avait-elle pas profité de son état pour leur faire cours ailleurs que dans cet endroit sinistre et uligineux ? Puis elle dépassa une Gryffondor blonde, qui avait déjà été sa voisine lors d’un cours d’Histoire de la Magie l’année précédente, pour aller prendre place près des étagères. Une fois assise, elle sortit ses affaires qu’elle disposa méticuleusement sur son bureau, et se mit à scruter les étagères qui recouvraient tout le mur à sa gauche. De sa place, elle tentait de reconnaitre les ingrédients enfermés dans les bocaux en verre, bon exercice pour repérer plus rapidement ce dont elle pourrait avoir besoin durant le cours.

Aoi prend la place n°1



Dernière édition par Aoi Baskerville le Lun 18 Sep 2017 - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Osvald Osborne, Sam 16 Sep 2017 - 14:22


Pendant que je rêvasse un peu la classe commence à se remplir. Une fille brune vient se mettre à côté de moi et m'adresse un petit sourire. Je lui souris à mon tour pendant qu'elle sort ses affaires de classe. En la voyant faire, je me rends compte que je n'ai pas apporté grand-chose avec moi, de quoi écrire et le matériel pour potion de base. Mon grimoire et herbier aussi, évidemment. Peut-être que j'aurais dû prendre un livre de cours aussi, non ?

Un garçon arrive à son tour et salue ma nouvelle voisine avant de s'installer au fond de la classe. Il n'avait pas l'air très bien... si ça se trouve lui non plus ne supporte pas d'être enfermé dans un sous-sol. J'espère que le cours ne sera pas trop long sinon il risquait peut-être d'être malade...
Juste après lui deux autres garçons arrivent ensemble et s'installent. Ensuite un grand blond entre et lui aussi vient saluer ma voisine avant d'aller s'asseoir plus loin. Cette Aria avait l'air d'avoir pas mal d'amis ! Même si celui-ci avait l'air d'être plus gêné en sa présence qu'autre chose.

Aria, c'est de quelle origine comme prénom ? Italien peut-être ? Tandis qu'elle répond au grand (*Ulysse ! Waw ça c'est un prénom qu'il a de la chance de pouvoir porter !*) je remarque qu'elle a l'air triste. Le bruit de quelqu'un qui bouge à ma droite me fait tourner la tête et je réponds au sourire de la fille qui s'installe sur le banc d'à côté.

Entre-temps, d'autres places ont été réquisitionnées, le début du cours approchant. Les arrivées s'enchaînent. Je n'ai malheureusement pas le temps de tous les voir avant qu'ils ne se posent. Une énième amie de ma voisine de gauche vient lui dire bonjour. Cette amie-là avait remarqué qu'Aria a l'air un peu triste. D'ailleurs sa voix aussi l'était, un peu triste, lorsqu'elle lui répond que tout va bien.

Pendant que d'autres élèves entrent en classe, je me penche vers mon sac que j'avais laissé à mes pieds et y prend un petit gâteau au chocolat. J'en avais aussi au miel mais ceux-là étaient réservés pour le petit peuple. Enfin le vrai, pas comme la dernière fois dans la Forêt... Je me sens encore un peu bête en y repensant...
Je dépose gentiment le gâteau sur le coin du banc de la dénommée Aria en lui adressant un sourire de réconfort. Je ne sais pas ce qui la tracasse mais en général le chocolat remonte le moral quelles que soient les circonstances.

Encore deux autres élèves arrivent. J'ai perdu le compte depuis longtemps mais les places libres se raréfient, on sera bientôt au complet !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 9

 Cours n°7 : Examen

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.