AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 7 sur 9
Cours n°7 : Examen
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Marjorie Lunas, Ven 13 Oct 2017 - 0:04


L'examen était fini, enfin presque. Il restait à peine 5min. Je voyais Arty et son ami s'agiter autour de leurs chaudrons... Zut ! Est-ce que j'avais raté une question pratique ? Je n'avais pourtant rien vu.... Et les autres ne bougeaient pas, sûrement en train de faire des bêtises ces 2 là... Peut-être préparaient-ils la fameuse potions dont m'avait parlé Élius, se serait rigolo d'en donner à tout le monde et que tout les élèves se mettent à raconter n'importe quoi ! Pourtant je n'ai pas l'impression que les 2 potions soient les mêmes, l'une est en train de bouillir sérieusement, l'autre.... Et retournée contre la table et une fine fumée bleue s'échapper des bords... Mais qu'est-ce qu'ils font....

Je n'ai pas le temps de réagir qu'Ulysse balance une bombabouse qui atterri..... Sur la potion du vert ! Je n'ai même pas le temps de comprendre ce qu'il se passe que le rouge lance un protego pour lui et sa copine qui, par chance, me couvre partiellement aussi. Avant que la potion n'est fait le tour du protego du lion et ne se dirige vers moi, Jace se place au niveau de moi et Élius et lance à son tour un protego. Avec mes 2 boucliers humains, me voilà complètement épargnée.

- Ouf ! Merci beaucoup les garçons !

Mais j'ai parlé trop vite... Car le chaudron d'Arty s'y met aussi. Un drôle de fumée bleu, cette fois-ci beaucoup plus dense qu'au début, se disperse tranquillement dans la classe ! Arty se jette dedans pour tanter d'y faire des courant d'air, mais quand je vois les trous apparaître sur les tissus, je prend alors conscience que son pull, qu'il avait posé sur le chaudron juste avant était en lambeaux, sans parlé de la table qui avait littéralement fondue.

Quoi de mieux dans ces moments là que de faire une magnifique crise de tétanie. La terreur s'empare de moi, tout mes muscles se crispent et je me retrouve incapable de bouger le petit doigt. Tous les élèves se sont levés et sont en train de quitter la salle mais je ne bouge pas, les yeux rivés sur le pull désintégré. Et je sens que mes yeux commencent à piquer, mes doigts à rougir et à chauffer, et mon pull, positionné sur le dos de ma chaise, commence à son tour à brûler. Et je ne bouge toujours pas. C'est à ce moment là qu'une main se resserre sur mon bras.

- Retient ta respiration autant que tu peux et suis moi sans te retourner. On doit sortir très vite.

La poigne de Deamon me ramène à la réalité, bon sang je suis à 2 doigts de cramer ! Je prend une grande bouffée, gonflant mes joues et suit Daemon. Mais je comprend qu'un soupçon de fumer à dû pourtant passer dans mon air inspiré car je me met à tousser. Heureusement, j'en ai avalé que très peu, sinon je suppose que mon palais serait aussi en train de brûler, mais rien de tout ça, juste une horrible quinte de toux.

Nous sommes enfin sorti, j'entendis Dey crier aux autres de partir ainsi que la prof. Le Lion me demande comment je vais, je lui réponds franchement.

- Ça *tousse* chauffe et ça *tousse* pique la gorges, mais je *tousse* suis pas brûlée.

Je ne pense même pas à demander comment va le rouge, trop occuper à reprendre mon souffle. L'air frais du couloir me fait du bien et je reprend relativement vite une respiration régulière.

- On va aller faire un tour à l'infirmerie histoire d'être certain quand même. Et sur ce coup pas de discussion. Moi aussi je vais faire examiner. Cette fumée a été dans nos poumons, j'ai pas envie que toi et moi ayons quelque chose plus tard.

Je n'ai même pas la force de lui dire que je vais bien et que c'est sûrement l'émotion qui m'a fait paniquer. Je suis encore choquée et tremblante, et même si je n'ai aucune séquelles de l'épisode, si ce n'est mon pauvre pull resté sur ma chaise qui doit être à l'était de cendre, je crois que je ne dirais pas non à un morceau de sucres, histoire de me redonner un peu d'énergie. Je suis Dey sans broncher, agrippée à son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Ulysse Daiklan, Ven 13 Oct 2017 - 14:31


Je regarde la scène changer et mon visage de décompose lentement.

Au début, juste l’explosion. Normal, je le savais et j’avais déjà réagit. Mais j’avais pas anticipé la fumée bleu que je vois s’échapper de la mixture des deux compères. Toxique visiblement. La prof réagit plus vite que nous et les élèves écoutent rapidement.

Tout se passe au ralentis dans ma tête. Jace a protégé la jaune et l’autre nabot. Un bleu – avec un air tout gentil – tire Aria en dehors de la salle. Azaël parle à.. son miroir… Ok chacun panique à sa manière. Lorelaï s’enfuit de la salle et je n’arrive pas à la suivre, mon cœur semble totalement arrêté.

- Asperger le gaz avec un aguamenti ! Ça devrait suffire pour stopper l'effet toxique et corrosif ! Professeure vous serez probablement en colère que je ne vous ai pas écouté, mais je n'ai pas spécialement envie que vous mettiez votre bambin au monde maintenant.

La phrase du vert me sort un peu de ma léthargie. Je jette un coup d’œil à la prof et effectivement elle a l’air pas bien. Pas bien du tout. Pas bien genre contraction. Faut trouver une solution, tout le monde s’agite, tout le monde panique. Stoper le gaz déjà. Y’a une meuf qui arrivé entre les deux, la concierge je crois. Elle doit avoir du niveau mai elle semble chercher en même temps que le professeur. L’eau est pas une idée mauvaise mais c’est à cause de ça que le truc à commencé. Ou alors peut-être qu’en excès.

Le calcul est vite fait, je n’ai pas fait beaucoup de sort aujourd’hui. Que des petits trucs mineurs, pas de cours épuisant. Capturer le gaz dans une substance liquide trop grosse pour qu’il s’en échappe peut-être pas mal. Ou carrément l'enfermer. De toutes façon faut arrêter l’effusion le temps que la prof soit évacuée de la salle.

- Artes Constringitur

Je fais grossir une cage de glace assez grosse pour qu’elle englobe tout le bureau d’où émane la fumée. A début ça marche bien et mais je vois la couleur bleu du gaz se répendre lentement dans le réceptacle. Bon ça va mettre un moment avant de sortir mais pour l’instant rien de plus dans la pièce.

- Faites-la sortir d’ici, ou appelez une infirmière, ou je sais pas mais pas ici !

J’allais dire "Je sais pas, jetez la par la fenêtre" mais pas sûre que ça passe. Pas sûre du tout. Je tourne la tête vers la dame que je ne connais pas toujours concentré.

- Heu. Par contre j’sais pas combien de temps ça va tenir.A la limite j'pourrais relancer le sort quand ça aura fondu mais je sais pas dans quel état sera l'eau. Genre si l’eau sera toxique tout ça.

Ou alors le gaz va se propager pendant un moment et s’arrêter au bout d’un moment. A voir combien de temps. En espérant que ce soir assez pour que je redirige le truc dans un endroit pas dangereux, ou que tout reste contenu dans la cage. Oui, en toute logique ça devrais s’arrêter. Mais on est à Poudlard.

Rien n’est logique.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Osvald Osborne, Ven 13 Oct 2017 - 15:34


Les souvenirs c'est quelque chose de bizarre. On peut n'en garder aucun alors que l'information est d'une importance capitale et date d'à peine un mois mais se souvenir parfaitement de quelque chose d'insignifiant s'étant passé il y a plus de dix ans ! Le cerveau fait ses petits tris, avec ses petites préférences, sans qu'on y comprenne quoique ce soit à son ordre des priorités. Dans la catégorie des souvenirs gravés à jamais dans ma mémoire, sans que je comprenne bien pourquoi, il y a celui de ma sœur et moi dans une pièce sombre - le sous-sol peut-être ? - moi à genoux sur un tabouret en face d'elle, les coude sur la table, la regardant remuer dans un énorme chaudron gris. Elle parlait, on rigolait, elle faisait des grimaces, ... un bon souvenir ! Puis ça devient un peu plus flou, dans ma tête, et sans que je m'en rende compte sur le moment, elle arrête tout ce qu'elle était en train de faire. Me regarde étrangement - de la peur ? - puis contourne la table, me saisit sous les aisselles et m'amène brutalement jusqu'à la porte. Elle me pousse dans les escaliers menant à l'étage en criant quelque chose puis referme la porte d'un coup sec. J'étais trop petit, je n'ai rien compris à ce qui se passait ! Alors je me suis mis à pleurer et à m'excuser à travers la porte, pensant que c'était moi qui avais fait une bêtise et qu'elle m'avait fichu à la porte pour me punir.

Je rouvre les yeux, reprenant contact avec le présent. Aria est là, me regardant avec ses yeux bleus. Sauf qu'au lieu de briller comme lorsqu'on se parlait en classe, ils sont habités par une lueur d'inquiétude. Puis quelqu'un d'autre est là aussi. Son amie, celle qui était assise devant moi en classe. Je dois avoir l'air stupide, à paniquer ainsi alors qu'on est visiblement hors de danger ! J'essaie de me reprendre et je souris timidement aux deux filles ; « Ça va, je vais bien, désolé ... et vous ? »

Ma question à peine formulée que quelqu'un crie « Mais restez pas plantés là comme des croups devant un bout de viande ! Allez chercher l'infirmière ! »
Je me raidis d'un coup. Quelqu'un a été blessé ? *Oh non Oh non Oh non Oh non Oh non Oh non - *
Je lance un regard apeuré à mes camarades : est-ce qu'on se met à courir, vite, vers l'infirmerie ?
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Aria Morrison, Ven 13 Oct 2017 - 16:39


Olivia arrive tout de suite après nous et nous demande, inquiète, si nous n’avons rien. En la voyant, un mélange de soulagement en la voyant et de remord de ne pas l’avoir attendue, m’envahit. Je m’apprête à la rassurer en lui disant que j’allais bien juste après le Serdaigle l’ait fait, lorsque j’entends, à ce moment-là, un cri qui provient de la salle de classe. J’ai l’impression qu’il s’agit de la voix de Miss Evans et qu’il s’agit d’un cri de douleur.

Je regarde si, dans le lot des élèves qui étaient sortis, Dey se trouve parmi eux. Je me sens un peu plus rassurée lorsque je le vois franchir la porte de la salle avec une élève de Poufsouffle. Au même moment, j’entends une personne qui demande à ce que quelqu’un aille chercher l’infirmière. Je regarde Osvald qui donne l’impression de commencer à paniquer. En regardant autour de moi, j’ai l’impression que nous sommes tous un un peu perdu, sans vraiment savoir quoi faire. Je pose ma main sur l’épaule du Serdaigle et essaie de le rassurer :

- Ne t’inquiètes pas, ça va aller !

Enfin… en vrai, je n’en sais rien du tout… Si ça se trouve, ça ne va pas du tout en fait. Il y a peut-être des blessés et dans ce cas-là,  il serait effectivement plus judicieux d’aller chercher l’infirmière. Elle, elle devrait savoir quoi faire. Regardant Liv et Osvald, je me propose :

- Restez là, je cours chercher l’infirmière, ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Élius Askin
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Élius Askin, Dim 15 Oct 2017 - 3:42






Le temps s'écoule doucement dans le sablier de la désillusion quand je découvre la feuille de contrôle. C'est avec les joues gonflées de lassitude que je dévisse le pot d'encre noire qui m'accompagne à chaque cours. Ainsi donc, cocher des cases... C'était ça un "examen" à Poudlard ? Même la plume de focifère violette offerte par Maman semble s'ennuyer sur le papier. Mes réponses sont ponctuées de soupirs soufflés et de regards las tout autour de moi. Plus loin dans la salle j'arrime quelques instants mes yeux sur le poupon-mignon et esquisse un léger sourire avant de me lever jusqu'au bureau de la professeure. Chaudrons, potions, bouillons et surtout penser à contenir la grimace de répugnance qui s'installe sur mon visage à la vue de la femme engrossée. Rapidement, presque en apnée, je note mentalement les réponses avant de tourner le dos juste à temps, secoué d'une nausée.


La besogne enfin terminée, je pianote doucement la table de la pulpe de mes doigts qui se mettent finalement à danser sur le bois du pupitre. Mon ballet est stoppé par l'agitation confuse qui s'empare de la pièce. Mes deux mains camouflent mon nez et le sourire d'enfant qui fleurit secrètement devant le spectacle offert par Arty-trop-chou. Quelques gloussements s'échappent et mes jambes battent la cadence à mesure que la gêne du Poufsouffle augmente. Absorbé, je ne comprends pas ce qu'il se passe quand je vois Jace apparaître dans l'allée et lancer un sort au dernier moment, nous protégeant Marjorie et moi d'une explosion inattendue. Nervosité et rire d'Aza m'entrainent dans une douce euphorie et je ricane à nouveau quand l'enseignante se traîne jusqu'aux coupables. Dangereuse inconscience que celle de la jeunesse qui s'amuse, alors que la fumée répand son poison... Quelques mots proclamés, une main sur mon épaule, Marjorie qui s'enfuit avec un autre élève et déjà le mouvement me pousse vers l'extérieur de la salle. Un dernier coup d’œil dégoûté quand je comprends que le clou du spectacle sera un désastreux enfantement. Je m'abaisse pour ramasser quelques affaires, mon foulard au sol et le plaquer sur ma bouche avant de sortir dans le couloir. Dehors, je profite de la confusion et de quelques départs pour m'enfuir jusqu'à la salle commune des Serpentards.
Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Shae L. Keats, Lun 23 Oct 2017 - 19:04


LA aza
post nul
sorry
vous aviez trop ecrit.

Et toi tu bouge pas.
Pourquoi tu ne bouges pas ?
Je comprends pas.
T'es suicidaire a ce point la ?
Je pourrais presque te secouer.
Ton idée
exposée
Suivie d'un cri et de ton bras qui serre le mien. Et la je crois que je perds un peu le fil. Que mes yeux croisent les tiens, et vont de ton ventre au tien. Je sais pas si c'est de la peur, du stress
mais y a comme une vague de froid qui déferle sur moi. Qui paralyse quelques instants.  J'ai l'impression que les mots des élèves me glisse dessus. Que y a plus rien qui compte. Alors qu'on est a deux doigts de tous crever. Et le bébé aussi.
Y a juste un murmure lointain.
Et une première secousse.
Une seconde.
Et la claque du réel qui me revient.

Aza qui me secoue pour me faire bouger. Pour jouer l'adulte. Parce que je suis le seul majeur en état de faire quoique ce soit. Et les mots de Malicia me reviennent. Et je me reprends. Je vise les chaudrons.
Les résidus de fumée.
Ça va m’épuiser
mais l’adrénaline aide.
#Dispersio Parc.
et tout redevint calme.
je vacillais.
m'appuyait contre le bureau.
avant de me souvenir
brusquement.
Je te prends le bras.

On file a l'infirmerie.  Vous pouvez partir. Que personne ne revienne dans la salle pour le moment, on sait jamais.
Si vous avez quoique ce soit direction l'infirmerie.


Et plus bas
en passant devant Aza
froid
On réglera ça plus tard.
évite de tuer qui que ce soit d'ici la.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Malicia Evans, Mer 25 Oct 2017 - 20:13



La douleur mêlée au stress causé par la fumée ne me permettait pas de réfléchir correctement. Il y avait d’un côté les élèves qu’il faut que je protège, mon bébé aussi et de l’autre, il y a toi. Je me refusais à le laisser s’occuper de tout ça, je ne pouvais pas mais dans mon état, je ne suis pas capable de grand-chose. Alors que tous les élèves ont quitté la salle de classe, il y en a un qui entre pour dispenser d’un conseil. Il fait une remarque par rapport à la potion puis sur mon état. Il n’a pas envie que j’accouche maintenant, c’est curieux moi non plus. Je n’avais jamais envisagé de mettre au monde mon bébé dans les cachots de Poudlard.

Je n’ai pas réellement le temps de répondre qu’O’Toole débarque suivi de Peverell. Superbe. Mes deux élèves préférés. Et les responsables de tout ce bordel. Encore des réflexions sur le chaudron et la fumée. Puis il se poste devant moi comme si ce qu’il pouvait me dire allait me calmer.

«  Professeure, il faut que vous sortiez là, moi j’sais pas comment gérer un accouchement. J’pense que d’abord il faut respirer. Respirez avec moi. 1… 2… on inspiiiire. 3… 4… on expiiiire, vous inquiétez pas Miss, je suis là, toooout va bien se passer ! »

La douleur laisse rapidement place à la colère. Je ne fais même pas attention à ce que son ami raconte. Mes yeux se noircissent de colère et je fixe froidement les deux étudiants.

« - Il n’y aurait pas d’accouchement à gérer si vous n’aviez pas... » Une contraction vint me couper dans ma phrase, mes yeux se ferment pour tenter de gérer la douleur et lorsqu’ils se ré-ouvrent, la colère est encore plus présente qu’auparavant. « - Foutu le bordel. Je n’vous veux plus dans mon cours. »

- Dites, j’suis pas expert en accouchement ni rien, mais j’suis à peu près certain qu’une fumée bleue et toxique, c’pas l’mieux pour la première respiration d’un gosse, aussi habitué soit-il aux substances bizarres. Pensez pas qu’il faudrait essayer de vous bouger de là ? On peut p’têtre vous aider pour aller à l’infirmerie…

Je n’arrivais pas à bouger. La paralysie par la peur. De ce qui allait se passer sûrement. Il arrivait. Ici. J’allais pouvoir prendre mon bébé dans mes bras d’ici quelques heures. Ca allait trop vite. Je ne suis absolument pas prête. Et je n’ai pas le temps de réagir que tu m’attrapes le bras pour me faire sortir de la classe. On part à l’infirmerie. C’est le moment.

---Trois semaines plus tard---
Accord des admins pour le lancer de dés

Je viens de reprendre les cours. Mon dernier cours ne s'était pas du tout passé comme prévu. Il y aurait dû y avoir une partie théorique et une partie pratique. Mais alors que l'heure de rendre les copies approchaient, deux étudiants ont réussi à mettre en danger toutes les personnes présentes dans la salle de classe en mélangeant tout et n'importe quoi dans leurs chaudrons provoquant une fumée toxique. Mon enfant était venu au monde ce jour-là. Et j'avais décidé de prendre un peu temps pour moi. Me reposer principalement. Mais je ne voulais pas abandonner l'académie ni mes élèves. J'aimais ma place de professeure. Alors j'ai laissé la garde du petit à une nourrice, juste pour la journée. Je retournerais auprès de lui dès que les cours se termineront.

Aujourd'hui, je reprenais mon rôle. Leurs examens ont été récupérés et il ne manquait plus que la partie pratique pour que je puisse leurs donner une note finale. J'ai envoyé une missive à tous les élèves présents la dernière fois avec différentes indications. Le lieu de l'examen et l'heure. La salle de classe n'était plus la même. Bien que tout aussi semblable, elle se trouvait à l'autre bout des cachots. Elle a été aménagé exprès pour ce cours-ci. Il n'y a plus d'étagères le long des murs, les ingrédients nécessaires se trouvent devant mon bureau, sur de petites tables. Il y a des chaudrons sur toutes les tables et trois fiches de réalisations de potions à la gauche de ceux-ci. L'heure approchait. Bientôt 10h. J'ouvrais la porte d'un coup de baguette et j'attendais les élèves, assise à mon bureau, avec une légère impatience.


HRP:
 


Dernière édition par Malicia Evans le Jeu 16 Nov 2017 - 17:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Azaël Peverell, Mer 25 Oct 2017 - 20:48


Leo et Evans ont fini par se barrer à l'infirmerie une fois le problème réglé. Et autant dire qu'ils sont pas hyper contents. Même plutôt énervés, alors que t'as quand même appelé Leo pour sauver la situation et que t'es prêt à filer un coup de main à la prof. Mais de toute façon, tout le monde préfère se focaliser sur tes erreurs que sur tes bonnes actions on dirait. T'aurais pu crever à revenir dans la salle, et pourtant, t'as pas hésité. Alors même si c'était plus pour récupérer Arty qu'autre chose, bah c'est quand même à souligner. Tu reçois même la promesse d'une engueulade par Leo. Super, voilà qu'il essaie de faire comme si il était hyper responsable, on aura tout vu. Arty et toi avez fini par partir à votre tour.


* * * * *


La lettre pour la partie pratique de l'examen est arrivée. Faut croire qu'Evans s'en est vachement bien tirée au final. Arty et toi avez décidé d'y aller un peu en avance. Parce que vous vouliez juste vous amuser un peu la dernière fois, pas mettre la vie de tout le monde en danger, et encore moins provoquer un accouchement de cette façon. Alors pour une fois, vous voilà décidés à faire vos élèves modèles. Du moins pendant quelques minutes. Evans vous avez dit qu'elle ne voulait plus de vous, mais vous avez bien reçu la missive. Elle a sans doute changé d'avis. Et heureusement, parce que c'est tout de même un examen, et c'est relativement important pour toi avec les ASPICs qui approchent.

T'as vraiment besoin de pratiquer, de t'améliorer. Parce que t'as réussi environ trois potions dans ta vie, dont deux en rattrapage avec Evans. Alors t'as intérêt à donner tout ce que t'as sur ce coup. Histoire de voir ce dont tu es capable, réellement. Arty a passé le trajet à parler, comme d'habitude. Même à dix heures du matin il s'arrête pas, t'as l'habitude maintenant. T'aimes pas tellement l'idée que la partie pratique se passe une fois de plus dans les cachots. Toujours pas de fenêtres. C'est un peu naze si jamais il faut aérer. Parce que ça aurait réglé le problème hyper rapidement la dernière fois, d'ouvrir les fenêtres. Alors t'aurais trouvé ça futé de changer de lieu. Mais faut croire qu'Evans a le goût du risque.

Vous entrez dans la salle. Comme prévu, vous êtes les premiers arrivés. Il est temps de faire face à quelques responsabilités, et montrer votre bonne volonté. Enfin, tu vas laisser Arty parler pour lui-même, mais tu t'approches directement d'Evans et de son bureau blindé d'ingrédients, légèrement gêné. Les excuses, c'est pas ton truc.

- Bonjour Professeur... Euh... Désolé pour la dernière fois... On voulait pas que ça se barre autant en co*illes... Et euh.. Enfin... Félicitations je suppose ?
Revenir en haut Aller en bas
Artemis O'Toole
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Artemis O'Toole, Mer 25 Oct 2017 - 21:36


Ce n’était pas il y a si longtemps, et pourtant Arty avait l’impression que l’accident avait eu lieu dans une autre vie. Pourtant ça ne changeait rien, trois semaines qu’il y pensait et même si ça avait perdu de sa valeur en adrénaline c’était là. Il avait foutu le bordel avec sa maudite potion fumante bleue, vraiment. Il avait mis en danger à la fois ses camarades, la professeure et son bébé prêt à naître. Il aurait pu se faire virer de Poudlard pour ça, cinq fois de suite, au moins, et pourtant non. Il avait même compris Evans les refusant à ses prochains cours, et pourtant non. Il avait bien reçu une lettre pour lui signifier que le reste de l’examen restait à passer. Il n’avait pas su comment réagir. Est-ce qu’il devait être heureux de cette nouvelle ? Ou au contraire s’attendre au pire ?

Alors forcément, sur le chemin, il n’arrêtait pas, façon pour lui de gérer le stress, se retrouver de nouveau devant la professeure de potions, ça n’allait pas le faire, il le sentait, catastrophe prophétisée. Ils se dirigeaient vers une autre salle, il pouvait comprendre ça aussi, ne pas revenir sur les lieux de l’accident, du traumatisme, tout ça. Et fort heureusement ils sont les premiers. Le Poufsouffle déglutit alors qu’il franchit la porte, pas rassuré du tout, il observe la pièce. Classique, si on omet le fait qu’il n’y avait pas d’étagères comme l’autre fois, en prévision d’éventuelles bêtises peut-être, et que tous les ingrédients étaient en sécurité devant le bureau de la professeure. Bien joué. Elle avait appris de ces erreurs.

Il arrête de parler immédiatement, se fait tout petit, laisse son pote prendre la parole le premier. Parce qu’ils avaient prévu de s’excuser, ils assumaient complètement leur connerie, ils savaient qu’ils avaient dépassé les bornes, plus ou moins. En fait, c’était étrange, parce que quand même, Arty ne pouvait s’empêcher de penser qu’ils avaient réussi à mettre fin à un examen. Quand même, tout le monde ne pouvait pas en dire autant, et c’était juste la classe. Effectivement il y avait eu de la peur, des larmes, de la douleur, mais maintenant que c’était terminé, on ne pouvait retenir que le meilleur de cette formidable expérience.
C’est ce qu’il aurait dû dire à Evans, là, maintenant, elle aurait été ravie, à coups sûrs. Mais il n’ose pas, il ne ferait pas dans la provocation aujourd’hui ou en tout cas pas encore. Tout vien à point à qui sait attendre. Il se contente d’hocher la tête positivement aux mots du Serpentard. Puis il finit par s’éclaircir la gorge discrètement.

- Heu oui. Bonjour. En fait, oui. On est vraiment, vraiment désolés. Promis ça se reproduira plus.
Ou en tout cas pas de cette façon et pas avec la même ampleur, ils y veilleraient, seraient plus attentifs. Après il y avait tout de même quelque chose en lui qui le poussait à dire à Evans qu’au moins, grâce à eux, sa grossesse avait été écourtée, ce qui n’était pas forcément une mauvaise chose en soi. Il applaudit, une fois, se donner du courage et redonner un peu de couleur à l’échange présent qui pouvait sembler un peu terne. Donc félicitations Miss ! Le bébé se porte bien ? Un petit garçon ? Une petite fille ? Il ou elle mange bien ? C'est important, vous savez. Et vous, comment allez-vous ? Très altruiste le gamin, toujours, comme quoi, on pouvait lui reprocher beaucoup de choses, mais pas ça. Il finit par mettre ses mains derrière son dos et afficher un éclatant sourire. Elève modèle, vraiment, parfait cet enfant. Il attendait sagement le verdict, la réponse, en espérant très fort qu’elle ne se mette pas à leur hurler dessus.

Parce que bon, il fallait passer à autre chose maintenant. C’est qu’ils avaient un examen à terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Ulysse Daiklan, Dim 29 Oct 2017 - 10:52


Trois semaines disent… mouvementées sont passées. Seulement trois, qui me paraissent être une éternité. Tellement de choses se sont arrivées, j’ai l’impression d’être de retour dans un autre mode. Juste le temps d’un cours qui doit continuer.

Le schéma habituel, levé, sortir, courir. Transpirer jusqu’à ce que porter un tee-shirt soit de trop, même dans la fraicheur matinale. Puis revenir se doucher. Habillé, coiffé avant de se poser. 8h30, le temps d’aller dans la salle commune réviser un peu. Une heure à réviser les potions et leur composition avant que je ne décolle.

Aller aux cachots, se faire troller par les escaliers. Ca va finalement, j’arrive jusqu’à la salle, une très loin de là où nous étions avant. J’y rentre, pas d’étagère. Une salle spécialement emménagée pour la pratique. Dupont et Dupont sont déjà au bureau, à présenter des excuses. La scène me fait sourire comme quoi, certaines choses ne changerons jamais. Oui, voilà, prétendre, sourire. Je sais que je suis également responsable, donc je vais faire de même.

- Bonjour Madame. Désolée pour le cours précédent et… félicitations je suppose ?


Un sourire sincère cette fois, je préfère ne pas m’attarder. Je me remets à la même place que précédemment et sort de nouveau mon livre. J’ai le temps de réviser encore un peu, le temps que tout le monde arrive.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dragomir Orton
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Dragomir Orton, Dim 29 Oct 2017 - 12:35


Dragomir s'était rongé les ongles pendant trois semaines, à s’inquiéter de l'état de leur professeure et du bébé. Quel ne fut pas son soulagement lorsqu'il apprit qu'elle donnait cours de nouveau! C'est donc le sourire aux lèvres qu'il s'habillait ce matin là. Son vieux gramophones tournant comme chaque matin. Aujourd'hui c'était symphonie fantastique de Berlioz. Attrapant son sac sur l'épaule avec élégance, le garçon souleva le diamant durant le second mouvement et attrapa sa canne au passage. Le cours commençait dans trois quarts d'heures, il allait être en retard. Étonnamment la montée puis la descente des escalier lui pris moins de temps qu'à l’accoutumée puisque lorsqu’il arriva les élèves entrait seulement dans la salle.

Dragomir avisa Artémis qui discutait avec l'enseignante. Il attendit patiemment la fin de sa litanie et lui claqua deux bises.

-Tu joue pas les "apprenties sorciers" cette fois ci! Dit il en rigolant, certain que le Paris Brest connaitrait la référence.

Puis le garçon entra dans la salle et se posa avec difficulté sur la première chaise du fondt. Il nota avec appréhension le chaudron posé sur sa table. Le français pris soin de griffonner sur un bout de parchemin "Réservé, VIP" et de le poser sur sa table voisine.

Places:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Lorelaï Peony, Lun 30 Oct 2017 - 1:36


Le front contre le carrelage froid. L'eau se fraye un chemin, parcourt sa chevelure dorée, aux teintes plus sombres sous le jet matinal. Une descente en courbes le long de sa taille, un passage étroit sur sa cuisse, une pause au creux du genou pour mieux dévaler la dernière ligne droite de son mollet jusqu'à ses pieds. Une caresse mouillée qui l'accompagne dans son réveil. Lorelaï passe la main sur son visage, la tête en arrière, les gouttes tapent sur ses paupières closes. Il est temps.

Fermer l'arrivée d'eau. Prendre la serviette, une pour le corps, une pour les cheveux. S'enrouler, sortir, le pied chaud sur la pierre froide. Passage entre les douches, brise fraîche sur sa peau réceptive. Quelques mouvements, du tissus. L'uniforme. Un regard dans la glace. Des cernes toujours plus creusées, le teint toujours plus blafard. Le manque de nicotine se fait sentir. Le gris de ses yeux semble vide. Elle ne touchera plus aux barrettes nocives ni aux liquides enivrants.

Les cheveux encore mouillés, elle remonte dans son dortoir, ramasse son sac sur son lit. Ploc. Un objet au sol. Accroupie, elle l'attrape et le promène entre ses doigts. La statuette. Celle de chez Derviche et Bang. Respirer. Ne pas pleurer. Elle dépose la figurine sur sa table de nuit et prend la direction des cachots.

En descendant les marches, quelques noix en bouches, quelques unes en main. Elle atteint enfin la salle de classe, nouvelle. Souvenir d'un cours qui avait si bien commencé. Sera-t-il là aujourd'hui aussi?

Ouvrir la porte, doucement. Souvenir de leur rencontre. Son casque. Leurs dessins. Plusieurs personnes au bureau de l'enseignante.
- Bonjour Professeur.

Choisir une place. Il est là. Aller vers lui. Il semble ailleurs. Différent. Le souvenir de ses sourires lors de ce dernier cours de potion. Il semble éteint. Elle s'avance. Pose les mains sur sa table. Elle doit avoir l'air horrible. Tant pis. Elle tapote de ses doigts sur le bois.
- Salut

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aria Morrison
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Aria Morrison, Lun 30 Oct 2017 - 11:19


Trois semaines se sont écoulées depuis l’incident qui s’était produit pendant notre examen de potion. A cause de quelques fauteurs de troubles, nous n’avions pu passer que l’épreuve théorique et il fallait donc s’attendre à ce que l’épreuve pratique arrive également un jour.

La porte grande ouverte, je rentre dans la salle de classe qui cette fois-ci, est située à l’autre bout des cachots. La salle est différente de celle de l’examen théorique. Ici, il n’y a pas d’étagères avec différents ingrédients posés dessus. Non, là, tout est posé sur de petites tables situées juste en face du bureau de Miss Evans qui est assise à son bureau. Après la bombe artisanale faite par mes deux camarades de classes, je suppose que ce choix avait été bien réfléchi afin de que ces ingrédients soient bien à sa vue pour mieux surveiller qui prenait quoi. Sur chaque table, des chaudrons étaient déjà placés.

Je salue mon enseignante d’un "Bonjour" aimable et constate qu’elle n’est plus enceinte. Elle a très certainement dû accoucher le jour de notre examen théorique. J’espère que tout s’est bien passé et que son bébé va bien. Je me dirige vers la place au deuxième rang tout à gauche qui est disponible. Je m’installe et regarde, stressée, les fiches qui se trouvent à gauche du chaudron. Même si j’ai révisé pour cet examen, j’ai peur de le louper.


Place:
 
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Osvald Osborne, Lun 30 Oct 2017 - 18:10


Trois semaines mine de rien ça passe vite. J'ai l'impression que ça faisait à peine deux jours qu'on avait évacué la salle de classe pour éviter la catastrophe ! En m'enfonçant (à nouveau) dans les couloirs du sous-sol je repense à l'incident. Tout était allé si vite ! Heureusement que certains d'entre nous avaient été réactifs, je m'en veux un peu de ne pas en faire partie. J'avais complètement paniqué et à par entraîner Aria avec moi vers la sortie je n'avais pas vraiment fait grand-chose... Heureusement que la Gryffondor elle avait gardé son sang-froid !

En arrivant dans la salle je salue timidement tout le monde, la prof et les élèves déjà présents. Je souris en apercevant Aria et vais m'installer près d'elle. J'ai d'abord le réflexe d'ouvrir mon sac pour y prendre un livre de cours puis je me rappelle que c'est un examen, alors je laisse retomber le volume dans le cartable et le cartable au pied de ma chaise. Je fais glisser mon index le long d'une partie du bord du chaudron posé devant moi. J'aime bien les chaudrons de l'école ! Ils sont anciens et usés, chargés d'histoires. On voit les petites griffes des ustensiles qui ont raclé les parois et il y en a même qui ont gardé une légère teinte colorée venant d'une ancienne préparation.

Je sépare mes phalanges de la surface métallique, m'assoie et regarde la table recouverte d'ingrédients divers. D'ici j'en reconnais pas mal, des plantes principalement, mais pour ce qui se trouvait dans certains bocaux je n'en avais aucune idée. Je croise les doigts pour tomber sur une potion que je connais et aussi pour que cette fois-ci tout se passe bien. Enfin aussi bien que faire se peut.

Je me penche pour aller chercher ce dont j'ai besoin dans mon sac. Rapidement - et je l'espère discrètement - je dessine Algiz à l'encre sur mon bureau. Juste entre le chaudron et moi. L'encre noir ressort bien sur le bois du bureau mais je compte l'effacer une fois le cours terminer donc je n'abime rien ! Une fois ma petite rune tracée je range plume et encre et me tourne vers ma voisine avec un grand sourire. Je me sens déjà nettement plus rassuré maintenant !

Place:
 
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Marjorie Lunas, Mar 31 Oct 2017 - 22:46


1, 2... Bon sang 3 semaines ! Après un rapide coup d'oeil sur mon emploi du temps, je vois que les cours de potions reprennent après ces quelques semaines d'interruption. J'avais appris que la prof avait accouché tout simplement en la croisant au niveau de l'infirmerie... Bon sang je n'étais pas prête de l'oublier ce cours, j'avais toussé à m'en faire sortir les poumons et Deamon m'avait emmené à l'infirmerie, nous n'en sortimes qu'après avoir bu une potions infâme.... Mais tout ceci n'avait pas empêché la tenue du contrôle et la partie pratique était aujourd'hui. Cette fois-ci je m'étais un peu mieux préparé et avait relu mais leçons, mais ce n'est pas demain la veille que j'aurais une révélation pour cette matière je crois...

Bref après un bon petit déjeuné ponctué par un chocolat chaud, je descend rapidement préparer mes affaires et me dirige vers les cachots. Le cours ne se déroule pas dans la même salle que la dernière fois, mais je trouve tout de même facilement le lieux. Je toque et adresse un sourire au professeur :

- Bonjour Madame ! J'espère que tout va bien et félicitations !

Je zieute rapidement la salle et décide de m'assoir dans la continuité, m'asseyant ainsi près du jeune joueur d'échec (Théo) Je vois alors des ingrédients devant le bureau de la prof, mais impossible de les reconnaître d'ici, j'espère que tout sera expliqué...

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Ulysse Daiklan, Mer 1 Nov 2017 - 19:13


Peu de temps trop de temps. Le stresse commence à monter. Normal devant un examen mais bon. Je suis censé maitriser, faudrait pas que l’appréhension me asse faire n’importe quoi. Un jaune rentre, ramenant les deux autres à leurs tables. Du calme très bien, le temps de regarder les ingrédients.

Un bonjour familier raisonne a mes oreilles, des mains sur ma table dont je suis le cheminement. Des cheveux blonds encadrent un regard clair dans lequel je ne peux m’empêcher de me perdre.

- Salut.

Je souris. J’ai l’impression que tout va bien, une sale remontée dans le temps dont je me passerais bien. Quelques flash-backs à base d’alcool et de joint. Si je me concentre, le son du feu crépitant se joint à mes tympans. Je fronce les sourcils.

- Salut. Ca va ?

Basique, revenir aux origines, à des choses qui font du bien. D’autres élèves arrivent. Aria l’air stressée va se mettre à l’autre bout de la salle. Suivis par un bleu qui a toujours l’air d’être gentil et de la jaune qui sort avec le fruit handicapé de l’accouplement non-naturel entre un troll des montagnes et un gobelin. Enfin, de ce que j’ai compris en enchantements. Et c’est assez rare que je comprenne quelque chose mais bon. Ca, c’est un autre détail.

- Prête pour l’examen ?

Mon livre se pose sur mon regard. Ou l’inverse, je sais plus. Reste-t-il tout étant, qu’il faut que je range tout ça, avant que l’examen ne commence. Ce serais bête de le rater, pour une tricherie dont je n’ai pas besoin. Enfin, normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°7 : Examen

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 9

 Cours n°7 : Examen

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.