AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -46%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
205 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 8 sur 11
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard

Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Elhiya Ellis, le  Jeu 2 Nov 2017 - 9:50

Gratouilles à Myrtille, tout en se demandant comment il était possible de mettre un bandage sur un boursoufflet. C’était rond petit et poilu. Peut-être qu’il fallait tondre la bestiole pour arriver à lui mettre un pansement, sinon ca reviendrait à coller un sparadrap sur une montagne de poils. En fin, en même temps, pourquoi un animal de cette taille se blesserait ? au pire, ça se ferai avaler tout rond par une autre bestiole, et là pour faire des soins c’était mort.

Les réactions de ses camarades avaient tiré Elhiya de ses pensées sur sa boule de poils mauve. Certains énonçait les façons de vérifier que le bandage était pas trop serré … *Non mais si la chose bouche plus et couine en non-stop u change de couleur  c’est que c’est trop serré, pas besoin d être devin..* D’autres fournissaient des idées palliatives à la magie pour les premiers secours, notamment Elius semblant croire que tout pouvait être soigné de la même façon qu’une brulure de méduse. Au moins ça avait eu le mérite d’arracher à la blondinette un soupire d’exaspération la ramenant complètement au cours. Et enfin, Artémis, expliquait qu’on pouvait faire un bandage avec une chemise. Chose à laquelle Elhiya dodelina de la tête[/i]

« Une chaussette également. Si la bestiole n’est pas trop grosse ou trop fine, il suffit de couper le bout de la chaussette ça fait directement un tube élastique pour maintenir une compresse. Un bandage de fortune mais assez pratique. »

Ca servait à plein de chose les chaussettes, on y pensait pas assez ! Pour myrtille ca fait un matelas quand y’en avait plusieurs empilées.


Dernière édition par Elhiya Ellis le Jeu 9 Nov 2017 - 7:59, édité 1 fois
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Galway Lynch, le  Ven 3 Nov 2017 - 12:44

La présentation des différents animaux continuait. Pas mal de hiboux, quelques chats, mais aussi des animaux plus originaux comme un noueux, un fléreur, un botruc ou un écureuil roux que Galway trouva particulièrement mignon. Il y eut aussi un peu d’animation, le chat de Azaël et celui d’Artemis décidèrent de se battre, ils furent emmené à l’infirmerie par leur maître. Pour la suite du cours, le professeur leur demanda de donner des techniques pour soigner les animaux.

Comme Galway n’avait jamais été confronté à ce cas-là, il n’avait que des connaissances très limitées. Les seuls soins qu’il donnait à son hibou est lorsqu’il rentrait de voyage très fatigué. Il lui avait aménagé un petit nid confortable à coté de son lit et il le nourrissait et le nettoyait. Au bout d’un ou deux jours son animal repartait de lui-même à la volière.

Les élèves énoncèrent plusieurs méthodes, notamment des sortilèges que Galway avait aperçu dans les livres de médicomagie qu’il avait commencé à étudier avec Ellana. Il ignorait en revanche que cela fonctionnait également sur les animaux. Il n’avait jamais songé à utiliser Revigor sur son hibou, et c’était peut-être un peu trop violent, il préférait le laisser se reposer, mais ce serait peut-être le jour ou il sera vraiment mal en point. Le professeur alla dans son sens.

Il prit des notes, sur les potions et les plantes, ainsi que les quelques remèdes moldus énoncés. L’enseignante voulu d’ailleurs que les élèves se concentrent sur les remèdes moldus pour la suite du cours, notamment sur les bandages et les remèdes naturels. Il y eut un petit débat pour savoir quand un bandage étaient trop serré ou non. Galway qui n’avait pas pris la parole depuis la présentation de son animal s’était souvenu d’un vieux remède de grand-mère.

-S’il y a une plaie il faut la nettoyer avec de l’eau comme l’a dit Mered, mais ensuite il faut la désinfecter, et je crois me souvenir que le jus de citron peut servir. Après des citronniers on en trouve pas partout, et surtout pas dans les îles britanniques, mais peut-être que ça marche avec d’autres fruits acidulés ?
Invité
Anonymous
Invité

Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Invité, le  Sam 4 Nov 2017 - 16:03

Un jour quelqu'un m'a dit qu'il fallait toujours agir avant qu'on soit prêt à passer à l'action, qu'attendre le « bon moment » est juste une perte de temps car il n'existe pas. Pourtant je m'obstine à l'attendre, ce moment, et j'ai l'impression que ma volonté joue à la balançoire : allez j'y vais ! ... ou pas ! Mes doigts jouent toujours avec le couvercle de ma boite à biscuits, l'ouvrant et le fermant silencieusement au rythme de mes pensées. J'essaie de formuler une approche qui ne soit pas trop bizarre... mais dans ma tête tout finit par sonner faux ! Et pendant ce temps le cours continue.

Si j'avais été plus attentif j'aurais sûrement appris beaucoup de choses intéressantes mais j'avais clairement la tête ailleurs. En vrai, si ma voisine de table n'avait pas levé une fois de plus la main pour répondre à une autre question je n'aurais pas réalisé qu'on avait avancé dans le cours. Comme je n'avais pas vraiment entendu la question, je rebondis sur ce qu'elle avait dit. Le plantain, une plante incroyable ! Et pas que pour les piqures d'insectes ! Je commence à lever la main timidement pour prendre la parole quand je remarque un détail qui me fait renoncer à intervenir tout de suite.

C'est l'expression sur son visage. En réalisant ce qu'elle voulait dire, je me sens mal. D'un coup c'est comme si j'avais froid partout, sauf au niveau de mon visage qui lui me donne l'impression d'être chauffé à blanc. Tout en moi s'affaisse ; mes yeux, mon nez, mes épaules et mon envie de parler de plantes curatives. À la place je prends le peu de courage que j'ai en main. Je me penche un peu vers mon inconnue et dépose la moitié d'un biscuit - un peu émietté - près d'elle, avec un sourire mi-gêné mi-désolé. J'espère que sa chouette n'est pas du genre à préférer les fruits aux biscuits déjà tout faits !

Juste un contact, juste un sourire, juste pour qu'on soit à nouveau bien, elle et moi, comme cette nuit-là avant que tout ne dérape.
Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Marjorie Lunas, le  Dim 5 Nov 2017 - 12:36

*réponse à Trystan*

- Oui je crois bien que le caractère des 2 compères pourrait coller ! Qui sait ? Peut-être qu'Amon finira par vouloir un ami, dans ce cas Master Whiskies pourrait bien faire l'affaire !

*retour au Cours*

Le cours avançait et la prof s'intéressait maintenant plus spécifiquement aux plaies, bandages, moyens de savoir si c'était trop serré etc. Je n'en avais d'ailleurs aucune idée ! C'est vrai que pour moi, je savais que mon bandage était trop serré quand je sentais des petit fourmillements. Mais pour un animal qui ne sait pas parler pour dire ce qu'il ressent, dur dur... 2 filles débattaient sur une histoire de passer 2 doigts sous le bandage. Je ne connaissais pas cette technique ! C'était assez intéressant. D'ailleurs une autre élève proposa tout simplement d'étudier le comportement de l'animal, s'il était agité. Ah oui sûrement à cause des fourmillements... Mais enfin quand je regarde mon bébé furet qui coure partout tout le temps, ça va pas être du gâteau à savoir si c'est parce qu'il a mal, qu'il est excité ou énervé ou si c'est parce que le bandage est trop serré...

Certains ont choisi de répondre aux différentes méthodes naturelles: argile plantain, eau et j'en passe. Elhi explique tout simplement que l'on peut utiliser une chaussette. Bon après tout dépend de la taille et l'animal et de sa blessure, mais si je met ma chaussette à la petite patte d'Amon, il risque de nager dedans plus qu'autre chose... Mais l'idée reste quand même géniale et utilisable tout le temps... Sauf en été peut-être vu que personnellement je suis tout le temps en nu-pieds...

Je me lance alors à mon tour.

- Si je me trompe pas, le charbon de bois ça tue les méchantes bactéries. On peut en mettre sur le pansement, par exemple avec de l'eau comme ça ça fait une pâte, et ça évite que la plaie s'infecte.
Rose Artis
Rose Artis
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Rose Artis, le  Dim 5 Nov 2017 - 15:38

La professeur avait écouté la réponde d’Olivia, et avait même ajouté quelques petites précisions. Précisions bien utiles, puisqu’Olivia ne savait pas que le Bézoard était si rare. Après effectivement, on pouvait se demander si la vie d’un animal, magique ou pas, valait ce « sacrifice ». Pour Olivia, bien sûr que oui, mais tout le monde ne pensait pas comme ça.

Pour elle, n’importe quelle vie valait un bézoard. C’était vraiment insupportable de hiérarchiser la valeur d’une vie, c’était vraiment typique des êtres humains, sorciers ou non.

Elle soupira, mais se reconcentra lorsque la professeur continua le cours. Il fallait penser à soigner l’animal sans magie. Parfait, c’est exactement ce qu’Olivia avait sous-entendu dans sa réponse. Elle adorait définitivement ce cours : Pas de mise en avant des sorciers, et un peu d’attention à mère nature et ses enfants.

Bien sûr, comme à son habitude, tout le monde eut le temps de prendre la parole avant qu’elle ne le fasse. Il faudrait vraiment qu’elle bosse sur ça, et qu’elle s’impose un peu plus … Elle ajouta néanmoins sa pierre à l’édifice :

- Je ne sais pas non plus si c’est exactement deux doigts qu’il faut laisser, mais il ne faut surtout pas que l’extrémité de l’animal vire au rouge ou au bleu -enfin, si on arrive à voir sa peau. Je ne sais même pas s’il sentira la douleur avec toutes les hormones que son corps va sécréter, mais il est sûr que ça risque d’avoir des effets irréversibles si la circulation sanguine de l’animal est coupée trop longtemps. Donc je rejoins ma camarade pour dire que laisser deux doigts, c’est plus sûr. Après effectivement, c’est selon l’endroit.

Maintenant qu’elle avait donné son avis sur les idées déjà émises, elle réfléchit pour donner une réponse à son tour. Beaucoup de choses avaient déjà été abordé, mais elle se souvint que sa mère avait déjà utilisé du miel lorsqu’elle s’était écorchée, petite.

- On en a pas toujours sous la main, mais le miel est très pratique dans le cas d’une blessure ouverte ou d’une écorchure. C’est à la fois antiseptique et cicatrisant. En plus, l’odeur n’est pas désagréable pour un animal, il risque moins de s’exciter si on veut lui en étaler. Par contre, il risque de vouloir le lécher, alors il faudra bander vite. Après, ça ne peut pas faire de mal, la salive est aussi un bon antiseptique il me semble.
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Kyara Blanchet, le  Mar 7 Nov 2017 - 0:17

Autorisation des Admins pour l'utilisation de Dédé


Pour le grand bonheur de Kyara, les élèves qui commençaient à s'endormir se réveillèrent afin de participer. Pas tous, mais quelques-uns. Il fallait se contenter et se réjouir de ce que l'on avait. Les réponses étaient toujours bonnes, mais la professeure de Soins Aux Créatures Magiques tiqua en entendant Olivia répondre à deux questions. La Gryffondor aurait dû choisir entre rejoindre son avis à celui de Jade et le miel même si elle était contente d'en entendre parler. Elle avait fait un rappel, tant pis pour elle.

- Miss Delaine. J'ai fait il y a quelques minutes un rappel à votre camarade concernant le fait de ne pas répondre à tout. Apparemment, je n'ai pas été assez claire. Vous ne ferez gagner que la moitié des points pour votre réponse. La prochaine fois, merci d'écouter attentivement les consignes. La prochaine ou le prochain qui fait abstraction à ce que je demande quittera mon cours.

Badoum, encore une bonne méthode pour augmenter sa cote de popularité ! Attendant quelques secondes pour voir si un élève voulait encore réponse, Kyara passa ensuite à la suite. Revenir sur ce qui avait été dit.

- Bien. Concernant le bandage, d'un part, cela dépend de la taille de vos doigts, donc c'est entre un et deux selon. Vous verrez que cela se voit assez facilement. Si vous avez des difficultés à en passer un, c'est que c'est trop serré. Si le bandage tombe, c'est que ça ne l'est pas assez. C'est à vous de faire selon. Il peut-être compliqué de voir si les extrémités changent de couleur. Surtout si l'animal est particulièrement poilu. Un signe d'agitation est un bon élément signalisateur, mais cela peut aussi être un signe de douleur. Il faut donc apporter une attention particulière à votre manière de faire un bandage. Faisant une pause afin de laisser le temps aux élèves de prendre des notes, Kyara reprit ensuite la parole. Il est possible de se servir d'un bout de bois et de déchirer ses habits afin de faire une attelle oui. Si vous êtes en pleine nature, cela ne devrait pas manquer ! Concernant le passage de l'amour. Il faut toujours garder en tête qu'un animal reste sauvage. Même ceux vous appartenant. Quand ils se blessent ils peuvent se montrer violents. Avec les vôtres, vous arriverez plus à un résultat qu'avec un animal se trouvant dans la nature. Ça peut-être dangereux de s'approcher de lui, donc faites très attention si cela doit arriver un jour. Prodiguer de l'amour aide à la convalescence pour votre compagnon, pas un animal se trouvant dans la nature. Il faut qu'il garde son côté sauvage et qu'il retourne à son habitat le plus rapidement possible. Vous aurez du mal à trouver des citrons dans le coin, mais fort heureusement, il est possible de faire autrement et moins douloureusement. Je ne reviendrais pas sur les autres réponses vu que je n'ai rien d'autre à ajouter. Nous allons à présent passer à la pratique. Merci de ranger vos affaires.

Posant sa plume, Kyara se leva et ouvrit la porte de la remise où elle avait entreposé tout ce qu'il lui fallait avant le début du cours. Pointant sa baguette magique, elle fit léviter le tout jusqu'à la classe. Chaque élève hérita de deux petits chaudrons ainsi que de quoi les allumer, un couteau, une petite cuillère, un bol, un pilon, un récipient, un pot en verre et les ingrédients. Tout était empilé, c'était à eux de répartir les ustensiles et organiser leur partie de bureau comme ils le désiraient.

- Je vous conseille de vous lever, vous serez mieux pour faire l'exercice en étant debout que sur vos chaises.

Il restait un grand sac à côté d'elle, celui-ci elle le porta jusqu'à son bureau. Les élèves ne sauraient qu'à la fin de l'exercice ce qu'il contenait. Prenant une inspiration, elle fit apparaître les consignes au tableau avant d'expliquer ce qu'ils allaient devoir faire.

- Au vu de ce que j'ai pu entendre, vous êtes majoritairement du genre à vous débrouiller par vous même plutôt que de demander de l'aide. Ça n'est pas une critique si vous savez ce que vous faites, mais je doute que ce soit le cas pour tout le monde. Pour l'exercice, vous allez fabriquer un onguent qui fera office de désinfectant et cicatrisant. Si vous le réussissez, vous pourrez repartir avec et vous en servir au besoin. Il est compliqué de préparer un onguent dans la nature, vous pouvez déjà perdre énormément de temps rien qu'en cherchant les ingrédients si vous ne savez pas où les trouver. Les consignes sont au tableau.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Prypar10


- Merci de m'appeler quand vous avez terminé que je vienne juger votre travail. Vous avez quarante minutes pour faire l'exercice. Au travail !


---

On entre dans la partie pratique ! Pour réaliser l'exercice, vous allez devoir suivre les consignes de préparation, mais aussi utiliser le dé 4 faces. L'exercice devra être fait en au moins deux RP. Il faudra que vous lanciez le dé à la fin de votre premier RP avec deux propositions positives, 1 neutre et une négative.

Je vous laisse décider dans votre premier RP du moment où vous vous arrêtez dans votre préparation pour lancer le dé et voir si l'onguent sera raté ou pas. Dans les consignes se trouvent trois indications en rouge. Vous pouvez vous en servir comme proposition d'échec (en faisant l'effort de reformuler) ou inventer votre propre échec.

Pour les deux premières indications en rouge, il vous faudra terminer la préparation jusqu'au bout, même si vous ratez une étape. Concernant la dernière, vous devrez mettre la totalité de l'onguent dans le pot. Donc si ça explose, vous n'aurez plus rien à présenter et ça sera raté.

Pour la proposition neutre, il faudra dire que votre préparation a une drôle de tête, mais que ça passera quand même (en reformulant la proposition, c'est pour vous donner une idée de ce que j'attends avec cette proposition). En somme, elle ne sera pas aussi performante que si vous obteniez une réussite, mais vous arriverez jusqu'au bout quand même.

Concernant les deux RP, j'attends de vous un travail de rédaction. La personne se contentant de faire 600 caractères dans les deux RP et de bâcler les propositions sera sanctionné. L'exercice sera noté sur 25 points. Le dé n'aura pas d'impact sur votre note (donc si vous échouez, je compte sur vous pour ne pas bâcler votre second RP). Merci de ne pas éditer votre RP après l'avoir posté ou de me prévenir avant de le faire.

J'invite l'ensemble de la classe à consulter ce sujet afin de voir comment lancer un dé (surtout faire attention si vous prévisualisez ou si quelqu'un poste en même temps que vous). Si malgré tout, vous faites une erreur avec les dés, merci de faire une demande au plus vite dans le bureau des Modérateurs afin que l'erreur soit réparée. Je suis disponible si vous avez la moindre question. Vous avez jusqu'au 20 inclus pour faire l'exercice ! Bons RP à vous !


Dernière édition par Kyara Blanchet le Mar 7 Nov 2017 - 15:46, édité 1 fois
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Galway Lynch, le  Mar 7 Nov 2017 - 10:30

Le cours se poursuivait, l’enseignante répondait aux différentes interventions des élèves et notamment à celle de Galway. Selon elle, le citron était une méthode très douloureuse pour désinfecter une plaie, il existait d’autres méthodes beaucoup plus douces, et c’était justement ce qu’ils allaient voir par la suite. Mme Blanchet ouvrit une porte qui donnait sur une remise, et en fit léviter un matériel que Galway ne connaissait que trop bien.

Sérieusement ? Ce n’était pas suffisant de subir le cours de potion chaque semaines, il fallait en plus devoir préparer des potions dans d’autres cours ? Galway enfouit sa tête entre ses bras. Il détestait cette matière, c’était celle où il avait le plus de difficultés. Lors de ses trois premières années il avait enchaîné aux différents examens et interrogations les notes qui équivaudraient à un « D » le jour des BUSE, et il avait constaté avec horreur l’année précédente que pour espérer devenir briseur de sortilèges, il lui faudrait poursuivre cette matière jusqu’aux ASPIC.

Au prix de nombreux efforts, il avait réussi à rehausser sa moyenne jusqu’à un potentiel « P » et certaines de ses notes les plus récentes laissaient entrevoir un « A », mais il avait l’impression de ne pas pouvoir fournir mieux, surtout en condition d’examen. Un « A » ne suffira pas pour poursuivre ce cours en sixième année, les enseignants étaient pour la plupart très sélectif dans le choix des élèves à qui ils enseignent le programme des ASPIC. Galway redoutait cette épreuve plus que toutes les autres, c’était celle-ci qui pouvait mettre fin à ses espoirs.

Il se résigna pourtant à prendre la pile d’ustensiles et à la répartir sur son bureau et à coté. Il y avait deux petits chaudrons et trois fioles d’eau. Galway supposa qu’il fallait répartir les trois fioles dans les deux chaudrons à part égale, et versa donc une fiole et demi dans le premier chaudron qu’il porta à ébullition.

Une fois que des bulles remontèrent pour éclater à la surface, Galway prit le pot de miel pour le mettre dans le chaudron. Il y avait une mise en garde dans les consignes, le pot ne devait pas être immergé. Il choisit donc la prudence et fit léviter avec sa baguette le pot de miel dans le chaudron, le plongeant doucement dans l’eau. Il avait mit trop d’eau, le pot de miel était plongé à raz-bord alors qu’il n’avait pas touché le fond.

Toujours avec le sortilège de lévitation, il sortit le pot du chaudron, le miel n’avait pas été en contact avec l’eau. Il prit le chaudron plein d’eau et en versa une partie dans le chaudron vide, puis il attendit que l’eau soit de nouveau bouillante et il fit léviter le pot de miel dans le chaudron. Cette fois c’était bon. Soulagé, Galway nota l’heure à laquelle il avait porté à ébullition le pot de miel, puis il passa aux étapes suivantes.

1) Ses gestes étaient assez grossiers et il eut la main un peu lourde sur l’huile d’olive, mais il ne pouvait pas vraiment faire mieux dans le temps imparti et le résultat était plutôt satisfaisant pour le moment, de plus il respecta à la lettre le temps d’ébullition du pot de miel (réussite).

2) Pour une fois il essaya de s’appliquer dans la coupe et l’écrasement de la lavande. Sa prof de potion répétait souvent que c’était ce genre de détails qui faisaient qu’une potion était réussie ou non. Il trouva le résultat très satisfaisant. Mais il était tellement concentré qu’il ne prit pas conscience du temps. Il sortit le miel du chaudron avec 3 minutes de retard et savait déjà qu’il devrait raccourcir les autres étapes pour finir sa potion à temps (neutre).

3) La lavande était grossièrement coupée et écrasée. Sa professeur de potion de potion n’approuverait sans doute pas, mais il avait récupéré le temps qu’il avait perdu lors de la plonge du pot de miel. Il versa ensuite l’huile d’olive dans le récipient et prit la lavande pour la mélanger avec, mais il n’avait pas vu que son hibou petit duc s’était réveillé et s’était approché du récipient pour y tremper son bec. L’huile d’olive eut un effet désastreux sur lui et il poussa des hululement en essayant de recracher la substance huileuse. Galway entreprit de lui nettoyer le bec et la langue avec un chiffon humide tout en l’abreuvant pendant 10 bonnes minutes, oubliant totalement le temps impartit et le pot de miel qui bouillait (échec).

4) Pendant qu’il mélangeait la lavande et l’huile d’olive, il repensa à la conversation qu’il avait eu un peu plus tôt avec Mered et se laissa distraire. Il mélangea 8 minutes au lieu de 5 et sortit le miel du chaudron avec 30 secondes de retard. Pas dramatique, mais il était déjà sous pression, il devrait accélérer le mouvement pour la suite, au risque de faire des erreurs (réussite).
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Mar 7 Nov 2017 - 10:30

Le membre 'Galway Lynch' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 D-4-3-10
Ulysse Daiklan
Ulysse Daiklan
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Panthère de Chine


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Ulysse Daiklan, le  Mar 7 Nov 2017 - 14:41

D’autres réponses s’enchainent j’ai même pas envie de suivre. Enfin j’essaie je vous jure, mais c’pas simple du tout. Bref tout ça pour dire que on passe à la partie pratique. Et là c’est franhcement cool. Une ongue de cicatrisation ? Si mes animaux ont la même capacité que moi à se blesser, forcément que j’suis partant.

Je lis les instruction et décide d’aller chercher les ingrédients au fur et à mesure. Ce sera plus simple pour ne pas empiéter sur le bureau et faire n’importe quoi. Du coup je relis toute la recette.
Bon déjà faire chauffer l’eau. C’est facile, c’est comme les pates carbo. Je le remplis juste un fond, ça ne devrais pas être trop long du coup.  J’attends l’ébullition. Et vous connaissez patience ? Non ? Bah moi non plus. Du coup le temps que mon premier chaudron boue, je commence déjà à pilloner la lavande, sous le regard un peu trop attentif de Khowly.

Eau qui boue, pot de miel dedans. Ca ne touche pas le haut ? Parfait. Parfait, parfait, parfait. Je m’aime. Narcissique ? MOI ?

….

Oui. Bref.

Les brins de lavande bien pilonnés, je verse mes trois cuillères, en me foutant de l’huile de partout ah bah c’est sympa ça. Je m’essuie sur.. bah ce que je trouve je sais pas trop, probablement la robe d’un des élève à coté de moi, on s’en fiche un peu.. Avant de remuer tout ça. Erk. Je vois même pas pourquoi on mélange, vu que l’huile et le reste bah… c’est trop hétérogène vous voyez. Ca m’agace, je ne vois pas l’utilité.

Bref, pas de perte de temps, les 5 minutes sont passées, eau bouillantes, pate, toussa toussa.  Khowly me regarde toujours d’un air… d’autoroute. C’est drôle parce qu’il fait à peu près la taille du chaudron.

Mélanger le miel, oh oui ! Surtout mélanger le miel faut pas oublier. La vous voyez c’est utile. Le but c’est que ça face un truc homogène. Une fois l’autre chaudron à assez chaud je prends.. c’est bien ça les clou de girofles non ? J’hésite et regarde de nouveau dans le sac. Oui c’est ça, je vois pas d’autres champipi de toutes façon.

Je montre les clou à Khwoly.

- Tu vois ça mon vieux, c’est pour toi ! Au cas où tu te fasse mal. Mais tu te fera pas mal hein ?

Evidemment je n’attends pas de réponse et plonge les derniers ingrédients dans le chaudron. Eh bien…  Attendons !



3. Echec : mais… KHOWLY NON. Ohlala la catastrophe.. A montrer les clous de girofle à mon grand-duc, cet imbécile a voulu tenter de les attraper. Ah bah il est ben comme son maitre. Le chaudron contenant le miel par terre, j’ai à peine le temps de rattraper l’autre. Eh bien. C’est pas gagné tout ça.

2-4. Neutre : Oui bon bah. Voilà ce qu’il arrive lorsqu’on respecte pas totalement les temps. A câliner mon piaf au lieu de mélanger le miel, celui-ci a désormais une drôle de tête… Bon bah… on tente le tout pour le tout hein.

1. Réussite : Parfaiiiit. Mon grand-duc sautille autour du chaudron, tentant de voir ce qu’il y a dedans. Mélanger le pot de miel, puis le récupérer à l’aide d’un Wingardium Leviosa… ah bah non pas le droit. Bon bah, on va sacrifier la robe se sorcier hein. De toute façon tant que l’ongue est réussis, tout va bien.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Mar 7 Nov 2017 - 14:41

Le membre 'Ulysse Daiklan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 D-4-3-10
Galway Lynch
Galway Lynch
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Galway Lynch, le  Mar 7 Nov 2017 - 15:03

Je profite de cet échec retentissant au dé pour pour remettre officiellement à captain Kya ma candidature pour un poste dans l’équipe de Quidditch de Serpentard. Je pense en effet avoir l’une des principales qualités requises, à savoir une malchance inconditionnelle au dé à 4 faces. Et si ce cours n’est pas une preuve suffisante de mes capacités à tes yeux, je t’invite à regarder l’animation d’Halloween une fois qu’elle sera rendue publique. Tu pourras alors pleinement admirer mon potentiel. Je serai ravi de faire profiter de mes talents à l’ensemble de l’équipe, bien qu’elle soit déjà bien armée dans ce domaine. J’espère que ma candidature saura retenir ton attention. Cordialement.

Finalement l’huile d’olive n’était pas toxique pour les hiboux, à grand renfort d’eau claire et de Miamhibou, Craobhán put reprendre sa sieste là où il l’avait laissé. Galway lui avait 12 minutes pour mélanger 2 fois 5 minutes et faire bouillir 10 minutes, sans compter les tâches annexes. Il avait en plus de la lavande grossièrement écrasée et du miel qui avait perdu une grande partie de ses caractéristiques à avoir été chauffé trop longtemps.

Il jeta dans le deuxième chaudron toute l’eau qui restait et le mit à bouillir. Puis il mélangea la lavande grossièrement écrasée et l’huile d’olive. A peine les premières apparues qu’il jeta les clous de girofle dans le chaudron, il restait 8 minutes. Il continua le mélange le temps indiqué, puis il fit son possible pour refroidir le pot de miel, car même une fois sorti de l’eau le miel continuait à bouillir dans le pot.

3 minutes. Il n’avait pas du tout respecté le temps d’infusion des clous de girofle, mais il s’en fichait car il restait à faire. Il n’osa même pas regarder la couleur de son onguent et jeta les ingrédients restant dans le chaudron. Il colla également le pot en verre au pot de miel afin de le réchauffer pour pas qu’il n’explose. Puis il mit tout son énergie à remuer sa mixture. Ce stress qu’il ressentait, comme à presque tous les cours de potion, était infernal. Mais au moins en potion il pouvait se préparer psychologiquement. Là ce n’était pas le cas.

1 minute 30. Le contenu de son chaudron était très mal mélangé, mais il devait s’arrêter pour mettre son contenu dans le pot de verre. Il n’avait pas assez chauffé et de petites fissures apparurent, mais il n’explosa pas. L’onguent devait reposer pendant cinq minutes, Galway n’en avait qu’une devant lui. Une minute pendant laquelle il regarda avec une grande anxiété sa mixture mal mélangée et avec une mauvaise couleur refroidir bien trop lentement à son goût.

Pas le choix. Les 40 minutes étaient écoulées et il fut contraint de refermer son pot pour le donner à Mme Blanchet. Les 4 dernières étapes avaient été totalement bâclées et le résultat faisait peine à voir, du pot jusqu’à la substance en passant par la couleur (voir les couleurs, puisque la potion était mal mélangée). Et il se sentait un peu honteux de donner un tel résultat. Il n’était définitivement pas fait pour les potions.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Azaël Peverell, le  Mar 7 Nov 2017 - 17:53

Le cours continue. Pas très intéressant. Des fois, tu te demandes combien de bouquins avalent tes camarades par jour pour sortir des réponses aussi précises. Genre ils connaissent tous les trucs avec des propriétés curatives ou désinfectantes, que ce soit des plantes, des aliments ou même du charbon de bois. Des fois tu te dis que t'as vraiment de grandes lacunes. Ou que tu ne perds pas grand chose à ne pas savoir tout ça parce qu'au fond tout le monde s'en fout et que t'as plus de chance de te balader avec un vrai désinfectant que de trouver la bonne plante pour en fabriquer un dans la nature. Bref, t'en as raz le bol des encyclopédies vivantes, à un tel point que t'as limite envie de leur demander pourquoi ils viennent encore en cours s'ils savent tellement de choses dont personne n'a absolument jamais entendu parler à part probablement un moteur de recherche moldu hyper connu.

Et comme si tout ça ne suffisait pas, voilà qu'Arty s'ennuie. Genre vraiment. C'est facile à voir, à entendre, à comprendre. Et un Arty qui s'ennuie, c'est un Arty qui fait des conneries, et donc il vaut mieux le canaliser avant. Trouver un truc. Sauf que là, t'as pas trop d'idée, et moi non plus, alors c'est pas évident à gérer. Tu pousses un soupir pour lui répondre dans un haussement d'épaule.

- Bah j'y peux rien moi, j'sais pas, fais un dessin...

Blanchet reprend des élèves qui en disent trop pendant leur réponse. Bah oui, elles ne suivent pas les consignes, elles peuvent pas attendre des félicitations. En plus, tu ne comprends pas du tout ce délire de vouloir à tout prix étaler sa science et son savoir devant tout le monde. Comme si quelqu'un en avait réellement quelque chose à faire. Même la prof aime pas les fayots du genre visiblement, alors faudrait peut être songer à arrêter et se contenter du minimum syndical, comme n'importe quel élève normal. Soupir. Faut que tout ça termine rapidement, t'en as marre, t'as envie de te barrer, et d'aller voir comment va Baal aussi. Parce que mine de rien, tu t'inquiètes un peu de savoir dans quel état il se trouve, même si c'est entièrement de sa faute.

La prof finit par vous dire de ranger vos affaires. Tu ne te fais pas prier, espérant ainsi que le cours touche à sa fin, même si tu n'y crois pas une seule seconde. En effet, c'est simplement le début de la partie pratique. Qui consiste à fabriquer un onguent. Cette poisse... Comme si tes catastrophes en cours de potions ne suffisaient pas, faut qu'on te file un chaudron et de quoi tout exploser en cours de SACM maintenant. Les profs de ce château ne tiennent vraiment ni à leur vie, ni à la sécurité de leurs élèves...

Dans tous les cas, tu remplis le chaudron d'eau sans plus attendre, n'essayant même pas de préparer réellement quoi que ce soit. Tout reste empilé sur ta table, tu verras bien au fur et à mesure ce que tu dois faire. Ou pas. Et quand ça bout, tu lâches le pot de miel dedans en retirant le tout du feu. Ouais, tu fais tout en même temps, tu t'en tapes un peu des consignes. De toute façon, c'est pas ton truc ce genre de préparation. Tu remues plus ou moins l'eau autour du pot de miel. Qui n'est pas vraiment immergé. Mais pas loin. Et tu lis la suite des instructions en te rendant compte que t'as vraiment trop de trucs à faire en quinze minutes et que ça te fatigue déjà. Nouveau soupir. Tu prends une pause. T'es pas pressé.


1. Réussite. Personne ne sait comment. Ni pourquoi. Mais étonnement tu t'en sors plutôt bien dans la suite de la préparation. Malgré ta pause de quelques minutes, tu rattrapes rapidement le temps perdu par la suite, et tout est bien qui finit bien. Même qu'à la fin, ça va ressembler à l'onguent demandé, et t'en seras le premier étonné.

2. Neutre. T'as pris une pause un peu trop longue, alors le miel est resté un peu trop longtemps dans l'eau. Mais c'est une affaire d'une ou deux minutes, et au final, tu t'en sors plutôt bien. Enfin, c'est pas fou comme résultat, mais de loin, ça peut passer pour ce qui est demandé. Alors on va dire que t'es pas si mauvais.

3. Echec. Non mais sérieusement, t'y as cru toi. Prendre une pause. Ton miel est resté dans l'eau bouillante pendant facilement vingt-cinq ou trente minutes. Et en plus, il était immergé. Sans oublié le reste des étapes tout aussi hasardeux, tu te retrouves avec un onguent qui ressemble clairement à de la flotte. M'enfin, paraît que l'eau bouillante ça désinfecte, pas vrai ?

4. Réussite. Finalement, les potions, c'est peut être ton truc. Parce que t'as fini par te rappeler de ton rattrapage avec Evans. Elle t'a bien expliqué que tu devais juste être plus attentif, faire attention. Alors t'as écourté ta pause pour voir si t'en étais vraiment capable. Même si ce n'est pas pour faire une potion pour te défoncer. Juste histoire de te prouver à toi même que t'es pas capable uniquement du pire. Et ça a fonctionné. Une standing ovation s'il vous plaît !
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Mar 7 Nov 2017 - 17:53

Le membre 'Azaël Peverell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 D-4-4-10
Invité
Anonymous
Invité

Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Invité, le  Mer 8 Nov 2017 - 17:17

Tandis que je mets mes espoirs de contact dans une moitié de biscuit de fin de boite, le cours se poursuit. J'entends vaguement qu'Olivia se fait remonter les bretelles sur sa réponse trop exhaustive. Oups. Mais bon, je la comprends, quand on est en cours on a souvent peur que notre réponse ne soit « pas assez » ceci ou cela et du coup on en rajoute autant qu'on peut. Tout en espérant ne pas dire une grosse bêtise devant tout le monde ! Je note distraitement les mots miel et salive avec la liste des ingrédients naturels pour soigner les blessures. Elle n'est pas bien grande, cette fameuse liste... je m'en veux de ne pas avoir été plus attentif ! Peut-être que je pourrais demander ses notes à quelqu'un pour me rattraper après ? À cette pensée mon regard se tourne pendant un bref instant vers ma voisine. Oserais-je jamais ?

Pendant que la professeure revient sur tout ce qui a été dit en nous corrigeant ou apportant plus de précision j'hésite à noter quoi que ce soit. C'est une bonne excuse, non ? Oh excuse-moi je n'ai pas bien suivi tu peux m'aider ? Ou alors c'est une idée terriblement mauvaise ? Après tout la moindre des choses ça aurait été de lui demander si elle allait bien, vu l'état dans lequel on s'était quitté. Les centaures l'avaient protégée, j'en suis sûr. Pourquoi ? là est la question. Et toutes les réponses qui me traversent l'esprit sont plus improbables les unes que les autres ! Pour que moi je trouve quelque chose d'improbable, ça donne déjà une idée du degré de confusion dans lequel je suis à ce sujet !

Trop tard pour les notes, maintenant que des ustensiles de potions viennent se déposer sur ma table avec un léger bruit métallique. Avec un magicobus de retard sur tout le monde je range mes affaires (encrier, plumes, parchemin et boite à biscuits) dans mon sac que je repousse ensuite sous ma chaise. Je me lève et pendant qu'on nous donne les instructions j'essaie de répartir chaudrons, pilons et autres ingrédients sur mon espace de travail.
Un onguent ! Super ! J'avais déjà vu et aider ma sœur à en préparer à la maison, ça me rassure un peu de savoir que je suis en terrain connu. Je lève le nez vers le tableau où sont notées les étapes à suivre, prends une grande inspiration et ferme les yeux *Bon, on reste concentré, on oublie toooout le reste et on y va*

Je verse l'eau un peu au jaugé, espérant ne pas être trop court ou trop long. Avant de mettre le chaudron à chauffer je prends le pot de miel et mesure sa hauteur avec mon pouce et mon index, en essayant de bouger le moins possible je reporte la mesure dans le chaudron pour vérifier. Trop court. Je rajoute un peu de liquide puis porte le tout à ébullition. C'est assez rapide et dès que les petites bulles commencent à danser et à grossir je dépose le pot de miel au centre de cette petite mer agitée.

1. Échec : Est-ce qu'on peut dire que trop de concentration tue la concentration ? J'ai honte... un peu... *Ne pense pas à ça, concentres-toi sur cet onguent, ne pense pas à ça* Et quelque part ça fonctionne ! Je ne pense pas à ça ! Et dans la foulée je ne pense pas non plus à surveiller mon miel. Enfin, le miel ça va. C'est plutôt le feu sous le chaudron que j'aurais dû surveiller. La température augmentant de plus en plus, le niveau de l'eau avec, je ne me rends compte du problème que lorsque de larges bulles débordent du chaudron. Sauf qu'à ce moment-là c'est déjà trop tard.

2. Neutre : Alors que je découpe les brins de lavande mon cœur prend le dessus sur ma tête et je ne peux m'empêcher de repenser à cette histoire de notes. Allez Osvald, un peu de courage ! À la fin du cours tu vas gentiment vers elle et tu lui demandes gentiment si elle a noté tel ou tel élément de réponse et puis plouf!
« Plouf! » c'est le bruit qu'a fait la cuillère quand je l'ai laissé tomber dans le chaudron en même temps que la première dose d'huile. D'un coup je suis de nouveau pleinement concentré sur ce que je fais. Par contre je me mets à paniquer et à gesticuler un peu dans tous les sens autour de ce chaudron pour tenter de récupérer la cuillère. Heureusement le chaudron est petit et j'arrive à attraper une extrémité de l'ustensile pour ensuite le sortir de là. En revanche pour les brins de lavande non pilés qui bouillonnent à la surface je ne peux plus rien faire, d'ailleurs la mixture prend déjà une teinte assez bizarre...


3. Réussite : Remuer, découper, surveiller, remuer. À l'image des bulles du chaudron je m'applique dans ma propre danse. Piler, doser, verser, remuer. Toujours dans la bonne mesure, mes mouvements s'enchainent, se calquant pour beaucoup - merci  petite mémoire ! - sur ceux de ma sœur. Le tout rassemblé dans le premier chaudron, je ne prends pas la peine de m'essuyer les doigts avant de passer à l'étape suivante. La lavande ça sent si bon ❤

4. Réussite : J'ai un peu de mal à découper la lavande et surveiller le miel en même temps, j'ai l'impression de toujours interrompre une action pour une autre et de ne pas avancer assez vite. Mais ça se passe bien et rien ne déborde. Ouf ! Au moment d'ajouter l'huile j'essaie de me rappeler une des fois où j'ai vu ma sœur faire le même geste, je suspends un instant mon geste en me creusant la cervelle mais rien n'en sort. Tant pis ! Je verse l'huile puis la lavande pilée et je mélange comme demandé. Je profite de ce moment de répit pour m'essuyer les mains. Ça me fait un peu mal au cœur parce que je passerais volontiers ma journée avec l'odeur de lavande sur les phalanges mais mes doigts glissent à cause de l'huile ! Mieux vaut être prudent, pas vrai ?


Dernière édition par Osvald Osborne le Sam 18 Nov 2017 - 16:48, édité 1 fois
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Mer 8 Nov 2017 - 17:17

Le membre 'Théo Osborne' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 D-4-1-10
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé

Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 8 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Contenu sponsorisé, le  

Page 8 sur 11

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.