AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -44%
Compresseur digital programmable Michelin 12V – ...
Voir le deal
44.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 9 sur 11
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Jeu 9 Nov 2017 - 0:35

Le membre 'Mered Adand' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 D-4-3-10
Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Marjorie Lunas, le  Jeu 9 Nov 2017 - 23:21

Une rouge prit la parole, ou plutôt la reprit... Et grand mal lui en prit ! La professeur lui signala sans ménage qu'elle n'avait pas écouté les consignes, qu'elle gagnait que la moitié des points et que la prochaine personne qui n'écouterai pas serait viré. Ouch ! Pas commode ! Par peur de représailles j'ouvrit grand les oreilles et but les paroles de l'enseignante.

Elle partit alors dans une explication de chacun des éléments fourni par les élèves quand elle le jugeait nécessaire. Aucune mention sur mon charbon noir. Ouf, au moins je n'avais pas dit de bêtises ! La partie théorique était terminée et elle nous demanda de ranger nos affaires. Quelles affaires ? Je rangea donc ma plume et mon papier, où j'avais pris quelques notes rapides, non pas parce que ça ne m'intéressait pas, mais plutôt parce qu'Amon prenait la plume pour un jouet. J'avais dû le mettre sur mes genoux durant les dernières minutes pour pouvoir finir tranquille.

La partie pratique commençait, Madame Blanchet nous expliqua que nous allions devoir fabriquer un onguent que nous pourrions en cas de réussite, ramener avec nous. Voilà qui était plutôt intéressant ! Voilà que les cours étaient beaucoup plus intéressant quand il y avait une récompense au bout ! Il était conseillé d'être debout pour la manipulation. Autrement dit, pas de furet sur les genoux. Si je le met sur la table, c'est la catastrophe assurée, par terre, impossible de le surveiller, et sur mon épaule... inenvisageable.

Je me souviens alors des petites cages au fond de la salle. Je comprenais maintenant bien mieux leur utilité. J'attend la fin des consignes, le protocole s'affiche au tableau, top chrono 40 minutes ! J'attrape le furet dans ma main et l'amène jusqu'à une des cages.

- Désolé mon grand, je sais qu'elle va pas te plaire, mais j'ai pas le choix... Regarde, je t'ai pris la plus grande, et j'ai même apporté ton repas ! Je glisse Amon dans la cage et les quelques morceaux de viandes que j'avais pris en prévision.

Je retourne à ma table et observe les chaudrons, fioles et compagnie... Ca allait pas être du gâteau, le cours de potion n'était pas vraiment ma matière de prédilection... Bon, ben quand faut y aller... J'entreprend d'abord de lire les consignes. Bon ok, ça n'avait pas l'air mission impossible, mais enfin bon les erreurs possibles étaient nombreuses, surtout pour une novice comme moi... Aller je me lance : De l'eau dans le chaudron sans pour autant immerger le pot de miel. Je regarde mon pot et verse l'eau, à vu d'œil ça devrait pas être trop mal... J'attend tranquillement que les bulles n'apparaissent pour mettre le pot dans l'eau. Bon il n'est pas immergé, nous voila bien, je mélange un coup et m'attaque à la suite. J'attrape le couteau, coupe ma lavande et la pile. Je sais d'ailleurs pas trop comment faire, il faut taper dessus ? Un coup d'œil vers mes camarades et je vois que c'est plus délicat que ça. Je m'applique au maximum pour l'écraser. Je verse ensuite les 3 cuillères d'huile d'olive avant d'ajouter la lavande, et c'est reparti pour une séquence de touillage.

1- Une douce odeur de miel s'élève, quelques élans de senteur de lavande. L'eau du chaudron qui frémit tranquillement, l'huile et la lavande qui se mélange délicatement. On se croirait dans une pub culinaire, manque plus qu'un fond de décor ensoleillé, au milieu des champs de Provence française, ou sur les plateau verts d'Italie. Ce cours est une vraie escapade estivale. (réussite)

2- Petit coup d'œil sur les tables alentour, je me rend compte que je n'ai pas écraser la lavande, mais que je l'ai écrabouillée, zigouillée, broyée. Là où à coté on a de subtiles morceaux violet, j'ai plutôt une bouillie violette. Bon au moins les quantité y sont, et puis, une fois mélangée dans l'huile et le reste, ça ne se verra plus hein ? Si ? Ah zut... Bon bah, ça fera bien l'affaire hein... (neutre)

3- Et je touille, et je touille... SHLING ! Je me retourne, pas de doute, c'est bien Amon qui fait se boucan ! Je lui lance un regard sombre, attention mon grand, si tu n'es pas sage... Oh bon sang le miel ! Je me retourne vers ma table et mélange immédiatement. Ouf tout va bien, rien ne colle, ni ne crame, je retourne à mon touillage d'huile à la lavande. (réussite)

Je lève le nez vers le tableau : il faut remuer 5 min bon bah c'est parti. Le geste est machinal et je me perd dans mes rêveries, et me met à chanter intérieurement. Un jouuuuur mon prince viendraaaaaa. Le cerveau m'épate, il possède une quantité de playlist que l'on ne soupçonne pas. Une douce odeur me ramène à la réalité. Douce ? Pas tant que ça ! J'ai complètement oublié le miel qui est déjà en train de cramer ! Vite je mélange mais trop tard, je sens bien que le fond du pot à déjà durci. (échec)
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Jeu 9 Nov 2017 - 23:21

Le membre 'Marjorie Lunas' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 D-4-1-10
Invité
Anonymous
Invité

Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Invité, le  Ven 10 Nov 2017 - 11:46

J'éteins précipitamment le feu sous mon chaudron qui bave d'énormes bulles un peu mousseuses sur le bureau, tout en me répétant tout bas à moi-même « Oh zut oh zut oh zut ... » Une fois soustrait aux flammes, le niveau de l'eau s'abaisse d'un coup et les bulles se calment. Au centre de tout ce liquide faussement serein mon pot de miel à la tête de quelqu'un qui a clairement bu la tasse. L'ébullition a fait s'évaporer une grosse partie de l'eau dans laquelle je l'avais plongé mais il a bien été submergé pendant quelques minutes. Je sors le petit récipient de là et le dépose sur la table, espérant pouvoir en retirer le plus d'eau possible. J'ajoute la lavande à l'huile dans un récipient puis rallume le feu et replonge le miel dedans et mélange les deux séparément. Il n'y a de toute évidence plus assez d'eau mais pas le choix puisque j'ai besoin du reste pour l'autre et -
« retirer le chaudron du feu avant de placer le pot miel dedans »
En plus c'était bien marqué dans les consignes !
Je soupire en laissant ma tête tomber vers l'avant, me reprochant mon manque d'attention.

La danse des bulles se joue une seconde fois sous mes yeux mais cette fois-ci au lieu de me laisser transporter par le spectacle je fais très attention à gérer les flammes au-dessous. Les flammes aussi dansent. Mais pas de la même façon ! C'est amusant de se rendre compte qu'en réalité c'est le chaloupement hypnotisant des unes qui donne le temps à la valse infinie des autres.

Une fois les clous de girofle déposés dans le chaudron, je respecte les instructions à la lettre et le retire du feu. On m'aura une fois mais pas deux ! Ou tout du moins pas deux fois de suite !
Je profite des dix minutes d'infusion pour nettoyer et éponger tout le bazar qui a envahi ma table de travail. Des ustensiles dans tous les sens, des taches d'huile, de la sève de lavande mais surtout de l'eau et de la mousse qui avait refroidi et sécher tout autour du chaudron. Je suis tenté de jeter un regard du côté de ma voisine pour voir comment elle s'en sort ou bien de me retourner et de lancer un petit sourire à Olivia et Noxie mais je n'ai clairement pas le temps. Une fois mon bureau un peu plus ordonné il est déjà temps de passer à l'étape suivante.

Une fois tout rassemblé dans le même chaudron je mélange consciencieusement la mixture. Elle n'a clairement pas la bonne couleur... Je touille avec un sentiment de déception dans la poitrine. Si j'avais été plus attentif je n'aurais pas fait une si grosse erreur dès le début. Et si j'avais aussi mal chronométré les temps d'infusion ? Non, ça je l'avais bien fait ! Mais et si ... ?? Alors que je réchauffe le pot qui servira à accueillir mon onguent avec la chaleur de mes mains, j'essaie de me calmer. Ce n'est pas grave, c'est normal de faire des erreurs et de se tromper. Je ferai mieux la prochaine fois. Et je ferai plus attention aussi.

Au bout de quelques secondes j'ai plus l'impression que c'est le pot qui rend mes mains froides que l'inverse, alors je les réchauffe en les passant brièvement au-dessus de là où se trémoussaient des flammes quelques minutes plus tôt. Une fois le pot à bonne température je me remplis avec le contenu de mon chaudron.
Plus qu'à attendre maintenant.

J'inspire et expire lentement, relâche la tension concentrée dans mes épaules, détends mon dos du mieux que je peux. Je suis toujours si crispé quand je travaille ! Même quand tout se passe bien d'ailleurs. C'est assez paradoxal à quel point mon esprit peut être détendu mais mon corps pas du tout. Je range et nettoie un peu mes ustensiles en attendant la fin du compte à rebours. Je lève le nez et regarde dehors. Le ciel s'est un peu couvert depuis qu'on a commencé à préparer nos onguents. Je laisse mon regard se perdre dans la contemplation des nuages gris clair qui se font la course puis quand je reviens à la réalité je me demande l'heure qu'il est. Est-ce que les quarante minutes sont passées ? En tout cas les cinq minutes de repos, elles, l'étaient.

Comme demandé je lève la main pour signaler que j'ai fini ma préparation. Tout timidement parce que je n'aime pas trop me faire remarquer et en plus parce que je ne suis pas fier du résultat. Je sens déjà que je rougis d'embarras rien qu'à l'idée que la prof vienne regarder ce que j'ai fait. C'est tellement gênant mais il le faut... Alors je lance tout doucement un faible « J'ai terminé ... » en direction du bureau au devant de la classe.
Liskuvo Kalsi
Liskuvo Kalsi
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Liskuvo Kalsi, le  Ven 10 Nov 2017 - 18:33

Il s'est passé un truc là. Quelque chose, genre, une question à laquelle j'ai pas répondu. Je sais pas pourquoi, je suis resté bloqué. Pourtant y'en a eu des réponses pour me rappeler que de mon côté aussi je devais m'y mettre, m'enfin bon, j'espère qu'on m'en tiendra pas trop rigueur de ça, c'est pas ma faute si parfois je suis un peu débile et que j'oublie qu'il faut faire certaines choses.

Après par contre, d'accord j'ai oublié de répondre, mais j'ai un peu écouté, rien de bien incroyable non plus mais j'entendais et essayaits de comprendre, alors faut pas dire que je fais rien du tout. Et puis bon, maintenant je suis concentré, faut qu'on fasse quelque chose. Qu'on prépare un onguent même, je vais y arriver pour que Miss Blanchet sois fière de moi, que je lui laisse pas mauvaise impression comme ça d'un coup d'un seul.

Je m'y mets assez vite, quoi que après un peu beaucoup de monde mais j'aime pas partir en premier comme ça, donner l'impulsion c'est pas mon truc, moi je suis un homme de l'ombre qui préfère passer après que le groupe des motivés soit passé, eux ils chahutent et tout, au final on a quand même un peu le temps, pas de quoi s'en faire, j'aurai le temps de finir j'en suis sûr.

Une fois en cours de potion j'ai chanté une chanson pour mettre les ingrédients de la potion, enfin j'ai inventé un rythme, mais là ça m'ennuie un peu de le refaire, surtout que ça n'avait rien de bien intéressant, mais tout le monde fait un peu la même chose là j'imagine, l'originalité dans la façon de faire ça peut être vachement important quand même.

Alors donc, j'ai pas trop de chansons, c'est déjà fait ça n'a point d'intéret, je vais commencer par les bases de l'onguent, de toute manière y'a pas trop de façons de le faire.

Un peu d'eau, pas goutte à goutte sinon c'est trop long et j'ai pas la vie devant moi, juste un peu, aussi, tranquillement pour remplir le chaudron jusqu'à être satisfait, ensuite je laisse chauffer un peu, c'est beau l'eau qui bout, je suis sûr que tout le monde sous-estime ce moment où les premières bulles commencent à arriver, quand l'eau se transforme sous nos yeux sans qu'on ait besoin d'utiliser de sorts, je me demande bien si quelqu'un d'invisible jette un sort à l'eau pour la faire changer de forme comme ça, en tout cas là c'est bon, ça correspond plutôt bien à ce qui était demandé.

Sortir le chaudron de son emplacement, d'accord, suffit de le prendre entre mes mains et de forcer un petit peu, hop je le repose et voilà qu'on peut continuer. Il faut que je mette le pot de miel dedans. Je le dépose donc sans grande conviction en plein centre du chaudron, observant un peu le pot un instant avant de continuer à suivre les instructions, j'ai peur qu'il soit pas bien mis et qu'au premier mouvement il tombe dans l'eau et ce serait un peu la mort, ça m'embêterait d'avoir à recommencer, qu'on se le dise.

15 minutes à patienter devant maintenant, je compte jusqu'à 90 dans ma tête, à chaque fois que j'y arrive je me remets à remuer, suivant un mouvement régulier, j'aime pas faire n'importe quoi et espérer que ça passe, de temps en temps je prends un rythme simple qui va me permettre de le faire tout le temps et donc pas oublier, c'est comme ça que ça marche, pas possible d'y arriver en faisant n'importe quoi, à moins d'avoir vraiment de la chance.

Au bout de la dixième fois où je dois remuer, cela marque la fin des quinze minutes d'attente, on peut s'y remettre maintenant. Faut que je prenne les brins de lavande, couper, pilloner, je sais pas si ça existe, je crois que non je vois une vaguelette rouge devant mes yeux qui m'indique que je viens de penser un mot qui n'existe pas, j'utilise le pilon en fait, voilà.

2&4 - Les brins de lavandes découpés finissent dans le bon récipient, les cuillères d'huile d'olive ne tardent pas à les rejoindre, la préparation suit son cours et l'onguent sera bientôt prêt si Liskuvo continue comme ça, la préparation ne lui pose aucun problème. (réussite)

1- Il se trouve qu'un élément essentiel de ce cours a été laissé de côté, voilà le noueux qu'on attendait tous qui vient boire de l'huile d'olive et tout recracher dans le récipient. Bah super, de l'huile d'olive, on sait pas trop si y'a ce qu'il faut, on sait pas trop si la bave du noueux est terrible pour la préparation, enfin bon, ça passera quand même, pas de raisons de recommencer. (Neutre)

3 - Manque de compréhension dans la consigne, il se trouve que mettre l'huile d'olive et la lavande dans le chaudro n'eut pour effet que de précipiter un mouvement du noueux contre les parois du chaudron ce qui renverse le pot de miel à l'intérieur, c'est une catastrophe... (échec)
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Ven 10 Nov 2017 - 18:33

Le membre 'Liskuvo Kalsi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 D-4-4-10
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Ulysse Daiklan
Ulysse Daiklan
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Panthère de Chine


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Ulysse Daiklan, le  Ven 10 Nov 2017 - 23:35

Et on met les girofles.

Et on éteint le feu.

Et on se suicide, dans la joie et la bonne humeur.

Quoi que non, mademoiselle Blanchet ne va pas aimer. Après ça fait du sang de partout faut nettoyer. Et ça, visiblement Kowl, le hibou cool, il l’a pas capté. Il plonge pour récupérer les champignons dans le truc sauf que SURPRISE. Le feu, ÇA BRULE.

Je reste totalement spectateur et désespéré de ce que je vois devant moi. Mon chaudron qui chute, s’éclate au sol, avec les girofles. La joie. La. Joie. Mes épaules s’affaissent, ma tête se penche et mon regard se vide. Les yeux rivés sur la fenêtre, j’ai soudainement envie d’être un oiseau. Ou du moins d’essayer. Puis une légère inquiétude, mon regard se baisse vers Kowl. Ah non ça va il a rien ! Je serais passé pour quoi moi à blesser mon animal le jour même où je l’adopte ? Père indigne va.

Je caresse quand même sa petite tête en soupirant, regardant l’étendue de ma catastrophe. Je récupère l’un des champignons de malheur avant de sortir ma baguette, murmurant un Recurvite à destination de l’eau. Mon chaudron deux bureaux plus loin, je vais le récupérer avant de me relever, Arty devant mes yeux. Ah oui son papier. Je baisse la voix question de pas déranger l’exercice.

- Ok Arty, maintenant je t’appelle Arty même si je t’appelais déjà Arty.

Un sourire et un clin d’œil. Non parce que clairement, je l’appelais déjà Arty juste… Pas devant les profs, la base. Mon chaudron dans une main et mon champi dans l’autre, je reviens à mon bureau en soupirant. Bon bah du coup, c’est mort pour finir ma préparation, faut que je rattrape le coup.

Je finis le truc comme si de rien n’étais. Le pot de miel que je récupère en essayant de faire gaffe. Je le verse dans le chaudron désormais vide, le miel que j’ai mis tant de temps à faire chauffer. J’y mélange l’huile à la lavande avant de mélanger le tout. Ca me déprime encore plus de le faire parce que je sais que ça sert à rien. Cinq minutes, puis je prends le pot et je le fait chauffer assez longtemps entre mes mains. Assiduité ? Non, j’veux juste pas que ça m’explose dessus. Ce serais fâcheux.

Tout mettre dans le pot. Je vide ma table en attendant que la préparation ne repose. Le lieu débarrassé des deux chaudrons et de mes catastrophes il ne reste plus que le miel, Kowl et moi. Je décide de mettre le clou -d’girofle- du spectacle au-dessus de ma préparation. Un petit parapluie naturel. Bon bah au moins, j’aurais essayé.

- Madame j’ai… Achevé. Ma préparation.


Achevé oui, j’ai pas trouvé de meilleur mot. C’est clairement une exécution là. J’attends la fin de l’exercice des autres, croisant les bras sur le bureau avant de poser mon menton dessus. Je fixe mon ratage. Le grand-duc a dû sentir qu’il affait fait une bêtise parce qu’il sautille jusqu’à moi et se met à me picorer le bras, jusqu’à ce que j’accepte de lui faire des caresses. Ah pauvre bête… Heureusement qu’il n’est pas blessé.

Kalén Bloom
Kalén Bloom
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Kalén Bloom, le  Sam 11 Nov 2017 - 16:14

Kalén haussa intérieurement les épaules lorsqu'elle vit l'air exaspéré de son professeur à sa réponse. Elle n'avait jamais compris pourquoi il était si grave d'en dire trop lorsqu'il était question de répondre à une interrogation. Au contraire, la blairelle trouvait cela plutôt positif. Et il ne fallait pas exagérer, il existait bien d'autres réponses possibles, pour que l'un de ses camarades se trouve coincé à cause d'elle.
Ce sentiment s'exacerba lorsque l'une de ses collègues rouge, Olivia, fut plus sévèrement reprise, pour une raison identique. Sérieusement, certains profs, ou l'art de trouver des problèmes même chez les bons élèves. Enfin, de toute façon cette journée n'aurait pas pu être pire...

Quoique... C'était quoi ça ? Un biscuit ? Kalén tourna la tête vers Osvald qui venait de glisser un petit gâteau de son côté. Son cœur s'emballa. Il ne semblait pas lui en vouloir ! Un grand sourire étira alors ses lèvres, sourire qu'elle offrit généreusement à son camarade bleu et bronze.

"Merci, chuchota-t-elle très discrètement au jeune homme. Est-ce que c'est pour Lyra ?"

Mais la blairelle concentra de nouveau bien vite son attention sur le cours qui semblait prendre une toute autre tournure. Des ustensiles et ingrédients de potions se répartissaient sur les tables, et leur enseignante annonça la nature de l'exercice. Bon, miss Blanchet avait eu une bonne idée. C'était ludique, utile et plutôt stimulant comme partie pratique. La demoiselle retroussa donc ses manches et lut d'un œil attentif les consignes affichées au tableau.


La jeune fille s'attela donc à la tache, répartissant les affaires autour d'elle de manière à les rendre facilement accessible. Elle posa le chaudron dans un coin du bureau, pas trop loin, mais assez pour ne pas qu'elle soit gênée dans ses mouvements. Saisissant les fioles d'eau, elle en versa une petite quantité dans le chaudron et alluma le feu d'un coup de baguette pour la faire bouillir. Quelques minutes plus tard, l'eau bouillonnait joyeusement, formant de grosses bulles à la surface. Kalén le retira du feu et y plongea le pot de miel, veillant bien à ce qu'il ne soit pas immergé totalement.
En attendant que le temps imparti soit écoulé, la blairelle s'empara de la lavande et entreprit de la couper finement avant de l'écraser dans le mortier. Elle mélangea ensuite la lavande écrasée avec les cuillères d'huile d'olive dans un récipient, prenant soin de respecter le temps imparti, passant cinq minutes à tourner le mélange.
Lorsqu'elle eut terminé, elle saisit le second chaudron, réitéra son geste pour y porter de l'eau à ébullition, et attendit que les bulles se forment pour y verser les clous de girofle. Elle éteignit ensuite le feu et patienta, le temps de l'infusion.



1 : Echec. C'est quoi cette couleur ? On avait dit dix minutes Kalén, le temps de l'infusion, pas douze et demie. C'est bien beau de caresser le plumage de Lyra, mais c'est pas ça qui va te faire réussir ta potion. Bref, l'onguent est raté, c'est certain, elle n'a plus qu'à ranger ses affaires et à attendre sa mauvaise note... En fait si, c'était bel et bien une mauvaise journée.
2 : Réussite. Organiser sa table de travail au démarrage, ça a du bon ! Efficace, précise, Kalén enchaîne les étapes. Pourtant, ça ne lui ressemble pas de briller en potion, à croire que ce n'est qu'une question de contexte : préparer un onguent pour soigner Lyra semble l'avoir motivé.
3 : Neutre. Bon, le mélange huile / lavande a l'air assez liquide. Ça doit sûrement venir de la façon de couper la lavande ça... Ce n'est pas une grande réussite, mais ça n'a pas non plus l'air d'être irréversible. Kalén décide donc de continuer jusqu'au bout.
4 : Réussite. Le biscuit d'Osvald semble réellement lui avoir redonné du poil de la bête. Pour l'instant, rien à déclarer, les consistances et couleurs de ses résultats semblent concorder avec ceux attendus par Miss Blanchet. Il ne lui reste plus qu'à effectuer la dernière étape, le mélange ultime, et son onguent sera terminé.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Sam 11 Nov 2017 - 16:14

Le membre 'Kalén Bloom' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 D-4-4-10
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Artemis Wildsmith, le  Dim 12 Nov 2017 - 1:34

Faire un dessin ? Alors ça c’était l’idée du siècle, vraiment, il lui avait fallu combien de temps exactement pour concocter cette merveilleuse pensée ? Arty soupire. Ce n’était pas tout à fait ce qu’il avait prévu pour mettre fin à son nuage épais d’ennui agglutiné dans son cerveau. Ça n’allait pas le faire, vraiment. Mais heureusement, Miss Blanchet reprend le cours entre ses mains, plus d’interventions à rallonge des élèves, il pourrait essayer de faire semblant de suivre. C’était peut-être une belle occupation ça, prétendre être un élève modèle, pourquoi pas. Alors il prend des notes, sérieux dans sa tâche et c’est là qu’elle leur demande de ranger leurs affaires. Ouais. C’était bien la peine tiens. Tout ça pour ça. Franchement, s’il avait su, il ne les aurait jamais sorties dans un premier temps. Regard blasé, et ses efforts alors ?

Oh. Apparemment, il aurait l’occasion de faire ses preuves durant la concoction d’un onguent. Awesome. C’était la chose la plus fameuse du monde, il trépignait d’impatience. Non, c’est une blague. Parce que la recette ressemble davantage à celle d’un thé shaï qu’à celle d’une potion gigantesquement extraordinaire. Mais il le ferait quand même, parce qu’il n’y avait pas de meilleure occupation que de jouer avec des chaudrons. Comme quoi, il lui en fallait peu au gamin. Alors que d’autres commencent, il se contente tout d’abord d’observer, parce qu’il n’est pas sûr d’avoir tout saisi – ou est-ce la narratrice, allez savoir. A vrai dire, il repousse dans un premier temps tous les éléments sur sa table pour se placer en tant que spectateur de la démonstration d’Azaël. C’est qu’il a l’air doué, lui. Aussi étonnant que cela puisse paraître.
Finalement, il tapote le bois de la table avant de se mettre au travail. La passivité, ce n’était pas son truc. Il essaie d’organiser du mieux qu’il pouvait son bureau qu’il aurait aimé expansif avec les chaudrons, récipients et autres ingrédients. Il allait s’y perdre, obligé. Mais il ne se décourage pas, pas tout de suite en tout cas.

Il s’empare du matériel. Ils allaient faire équipe, il faudrait qu’ils réussissent, ensemble, parce qu’ils ne formaient qu’un dorénavant. Fallait-il donner un prénom au chaudron ? Non, il y en avait trop, beaucoup trop de choses devant lui, il ne pouvait pas toutes les nommer. Déception. Mais ce n’était pas parce qu’ils ne seraient pas baptisés qu’ils n’allaient pas jouer un rôle grandiose avec Arty. Et tout le monde ne peut pas s’en vanter.
Regards attentifs vers le tableau, il remplit son premier chaudron et fait chauffer cette eau. Il sent l’angoisse monter en lui, parce que rater ce type de concoction, c’était un peu la honte. Avait-il des preuves à faire ? Certainement pas. Juste absolument besoin de s’occuper. Il entend à peine Ulysse lui glisser quelques mots.
Il obéit à la lettre les mots de la recette, plonge le pot de miel afin de le faire chauffer. Jusque-là, ce n’était pas tellement difficile. Puis l’attente qu’il fallait occuper. Il déglutit avant de se saisir d’un couteau, c’était pas facile voire un peu dangereux. On ne pensait pas aux enfants à Poudlard, c’est triste. Mais il se met au travail, découper les ingrédients, penser à remuer de temps à autre quand même, consciencieusement. Ne pas être trop pressé.


Lancer de dés:
 
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Dim 12 Nov 2017 - 1:34

Le membre 'Artemis O'Toole' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 D-4-3-10
Rose Artis
Rose Artis
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Rose Artis, le  Dim 12 Nov 2017 - 22:05

N


Comment ça, que la moitié des points ? Mais elle n’avait répondu qu’à une question ! Donner son avis était considérer comme une réponse ? Elle regarda la professeur avec de grands yeux d’incompréhension. Pour une fois qu’elle participait et qu’elle était heureuse de le faire, voilà sa récompense … C’était bien la dernière fois qu’elle ferait des efforts pour essayer d’être constructive. S’il fallait répondre avec le minimum de mots pour que la réponse soit acceptée …

Elle posa sa joue sur son poing et soupira doucement, toute motivation ayant disparu. Elle qui était si enthousiasmée par ce cours normalement.

La professeur continua son bilan sur les réponses évoquées, elle n’écoutait que d’une oreille. Elle nota cependant deux trois mots sur un coin de son parchemin, ne pouvant pas se résigner à arrêter totalement d’être attentive. Puis vint le moment de la pratique, et la fabrication d’un onguent. Mince, elle aurait été vraiment contente en d’autres circonstances. Elle commençait à avoir sa propre petite ménagerie, alors ce baume lui sera utile dans le futur, c’était certain.

Elle leva les yeux au tableau, lisant les consignes pendant que tout un attirail fini sur son bureau, prêt à être utilisé. Ces yeux furent attirés par les deux petits chaudrons, en dessous de la pile, puis elle essaya d’identifier les autres objets. Un couteau, un pot en verre .. Et d’autres choses. Les ingrédients firent aussi leur apparition. Elle releva son regard pour finir de lire en diagonale la préparation à suivre, puis poussa sa chaise en arrière tout en se levant, comme leur avait conseillé l’enseignante. Elle commença à répartir le matériel, pour être plus à l’aise.

Elle jeta un regard devant, puis à gauche, jaugeant l’enthousiasme des uns et des autres, regardant comment les élèves commençaient leur préparation. Elle décida de ne pas se mettre trop la pression et de commencer direct. Elle avait déjà perdu des points, elle n’était plus à ça près. Pas la peine d’être autant appliquée qu’à son habitude.

Elle commença donc par poser l’un des chaudrons devant elle, puis ajouta l’eau, levant les yeux pour vérifier les consignes au fur et à mesure.

Puisque le but était de créer un onguent pour les situations sans magie, elle décida de n’utiliser sa baguette que pour le minimum. Petit challenge personnel. Et puis, elle aimait faire les choses à la moldu parfois, ça lui rappelait son enfance.

Finalement, elle devait faire chauffer le miel au bain-marie. Ça, s’était dans ses cordes, avec ou sans baguette. Elle s’attela donc à la tâche.

1) Neutre : Dans la lune, et toujours soupirante de sa perte de points, Olivia oublia jusqu’à la présence de Noxie, qui se vexa et décida d’aller manger les petits bouts de lavande qui trainait sur la table. Surprise, Olivia renversa le miel dans la préparation huile d’olive + lavande bien avant les 5 minutes que demandait le mélange. Mince, ça a une drôle de tête non ? Peut-être que ça passera quand même …

2) Réussite : Mince, ça faisait trop longtemps qu’elle n’avait pas cuisiné, alors le bain-marie, on en parle pas. Elle se brula, et le miel failli se reverser dans le chaudron. Heureusement, un coup de baguette magique sauva la situation. Merci les réflexes.

3) Réussite : Malgré sa bouderie, Olivia était vraiment concentrée. Elle chauffa le miel exactement 15 minutes, en remuant à temps régulier. Elle avait même profité de temps de chauffe pour couper sa lavande finement et l’écraser à l’aide du pilon. Elle attaqua le mélange huile d’olive/lavande sans incident.

4) Echec : Rien ne se passait comme prévu. Elle brula le miel (C’était possible de bruler quelque chose au bain-marie ?), se coupa le doigt lorsqu’elle s’attaqua à la lavande (du sang dans la préparation … Zut), puis renversa la moitié de l’huile d’olive à côté du chaudron. Lorsqu’elle finit de mélanger le tout 5 minutes, ça sentait déjà bizarre. Vraiment bizarre.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Dim 12 Nov 2017 - 22:05

Le membre 'Olivia Delaine' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 D-4-3-10
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Élius Askin, le  Lun 13 Nov 2017 - 22:54





De la professeure je ne vois que l'image mouvante tandis qu'une mélodie dans ma tête couvre ses paroles. Lentement, sous la table, mes pieds exécutent un ballet silencieux, refuge à l'ennui tortionnaire. Talons et orteils s'alignent dans les figures apprises depuis l'enfance, portés par les notes imaginaires qui battent derrière mon front. Une autre chorégraphie me tire de mes pensées : celle d'un matériel de potion s'installant face à moi. Mes yeux se lèvent sur une recette inscrite au tableau, un sac sur le bureau, et déjà quelques élèves commençant à s'affairer.


N'ayant l'expérience ni des potions, ni de la cuisine, je me lève et jette quelques coups d’œil dans la salle à la recherche d'inspiration. Vaguement l'idée me vient qu'on nous prend vraiment pour des elfes de maison dans ce château. Qui aurait l'idée de fabriquer lui-même ce qui peut être ordonné de faire par quelqu'un d'autre ? Visiblement pas notre préfet, sur qui je copie la première étape afin de me retrouver avec un chaudron rempli d'une fiole et demi d'eau bouillonnante dans laquelle je laisse tomber du bout des doigts le pot de miel. Ma voisine reçoit quelques éclaboussures brûlantes, ce qui me fait doucement sourire pendant que j'entreprends de couper la lavande. Au moment d'utiliser le pilon, je scrute encore une fois les gestes des autres et croise les yeux de Marjorie qui fait comme moi. Mine espiègle face à son visage de poupée et plus loin le chaudron d'un bleu qui déborde.


C'est en me demandant si réellement l'enseignante a le droit de nous imposer un tel travail de petite main, qu'une fois la plante écrasée, je la verse dans le récipient ainsi que les cuillères d'huile d'olive. À ce moment un hululement provenant de la table de Galway attire mon attention, et je ricane un peu au spectacle de l'agitation qu'il provoque tout en lançant mon deuxième chaudron en chauffe. Devant moi c'est le désastre : Ulysse est victime de son oiseau aussi stupide que lui. Résultat : un chaudron à terre et encore un petit rire moqueur pour moi quand j'ajoute les clous de girofles à ma mixture.


1 et 2 : Dix minutes ? C'est un miracle, mais je ne me laisse pas distraire par les soupirs, catastrophes et autres occasions de me retourner et ne pas respecter le temps d'infusion. J'ai même pensé à mélanger le miel dans l'autre chaudron. La préparation semble toujours avoir la bonne couleur, je peux donc passer à la suite.


3 : Dix minutes ? C'est un peu long.. J'ai eu le temps de me retourner, observer mes voisins de derrière, rire des problèmes des autres élèves et du coup, je n'ai pas suffisamment mélangé le miel et j'ai même laissé la préparation un peu trop longtemps sur le feu.. Franchement elle a une tête étrange, mais on va faire avec.


4 : Dix minutes ? Insupportable.. Je suis obligé de faire un tour dans la classe, prétextant de manquer d'ingrédient pour rendre visite à Marjorie qui est en train de réussir sa potion comme une vraie petite elfe de maison. Du coup, en revenant à ma place, c'est la catastrophe, le mélange n'a plus du tout la bonne couleur et le miel a franchement trop réchauffé...
Contenu sponsorisé

Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 9 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Contenu sponsorisé, le  

Page 9 sur 11

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.