AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-55%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à construire MECCANO
10 € 22 €
Voir le deal
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 10 sur 11
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard

Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Élius Askin, le  Lun 13 Nov 2017 - 22:54





De la professeure je ne vois que l'image mouvante tandis qu'une mélodie dans ma tête couvre ses paroles. Lentement, sous la table, mes pieds exécutent un ballet silencieux, refuge à l'ennui tortionnaire. Talons et orteils s'alignent dans les figures apprises depuis l'enfance, portés par les notes imaginaires qui battent derrière mon front. Une autre chorégraphie me tire de mes pensées : celle d'un matériel de potion s'installant face à moi. Mes yeux se lèvent sur une recette inscrite au tableau, un sac sur le bureau, et déjà quelques élèves commençant à s'affairer.


N'ayant l'expérience ni des potions, ni de la cuisine, je me lève et jette quelques coups d’œil dans la salle à la recherche d'inspiration. Vaguement l'idée me vient qu'on nous prend vraiment pour des elfes de maison dans ce château. Qui aurait l'idée de fabriquer lui-même ce qui peut être ordonné de faire par quelqu'un d'autre ? Visiblement pas notre préfet, sur qui je copie la première étape afin de me retrouver avec un chaudron rempli d'une fiole et demi d'eau bouillonnante dans laquelle je laisse tomber du bout des doigts le pot de miel. Ma voisine reçoit quelques éclaboussures brûlantes, ce qui me fait doucement sourire pendant que j'entreprends de couper la lavande. Au moment d'utiliser le pilon, je scrute encore une fois les gestes des autres et croise les yeux de Marjorie qui fait comme moi. Mine espiègle face à son visage de poupée et plus loin le chaudron d'un bleu qui déborde.


C'est en me demandant si réellement l'enseignante a le droit de nous imposer un tel travail de petite main, qu'une fois la plante écrasée, je la verse dans le récipient ainsi que les cuillères d'huile d'olive. À ce moment un hululement provenant de la table de Galway attire mon attention, et je ricane un peu au spectacle de l'agitation qu'il provoque tout en lançant mon deuxième chaudron en chauffe. Devant moi c'est le désastre : Ulysse est victime de son oiseau aussi stupide que lui. Résultat : un chaudron à terre et encore un petit rire moqueur pour moi quand j'ajoute les clous de girofles à ma mixture.


1 et 2 : Dix minutes ? C'est un miracle, mais je ne me laisse pas distraire par les soupirs, catastrophes et autres occasions de me retourner et ne pas respecter le temps d'infusion. J'ai même pensé à mélanger le miel dans l'autre chaudron. La préparation semble toujours avoir la bonne couleur, je peux donc passer à la suite.


3 : Dix minutes ? C'est un peu long.. J'ai eu le temps de me retourner, observer mes voisins de derrière, rire des problèmes des autres élèves et du coup, je n'ai pas suffisamment mélangé le miel et j'ai même laissé la préparation un peu trop longtemps sur le feu.. Franchement elle a une tête étrange, mais on va faire avec.


4 : Dix minutes ? Insupportable.. Je suis obligé de faire un tour dans la classe, prétextant de manquer d'ingrédient pour rendre visite à Marjorie qui est en train de réussir sa potion comme une vraie petite elfe de maison. Du coup, en revenant à ma place, c'est la catastrophe, le mélange n'a plus du tout la bonne couleur et le miel a franchement trop réchauffé...
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Lun 13 Nov 2017 - 22:54

Le membre 'Élius Askin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 D-4-4-10
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Azaël Peverell, le  Mar 14 Nov 2017 - 12:38

Ta pause a duré environ trente secondes. C'est à dire que vu que tu t'ennuyais, t'as continué à lire la recette, d'un bout à l'autre. Et même si c'est un peu long et surtout très chi*nt, t'as bien dû te rendre à l'évidence : y'a quand même rien de bien compliqué. Genre, t'es sans doute capable de le faire. Suffit que tu fasses un peu attention. Que tu te concentres un minimum. Après tout, ça avait fonctionné avec Evans pendant le rattrapage, il n'y a pas de raison pour que ça ne fonctionne pas pour fabriquer ce fichu onguent. Alors t'attrapes le couteau, et tu te mets au boulot. Tu coupes les huit brins de lavande en petits morceaux avant de les mettre dans le bol pour les écraser. Jusque là, tout se passe plutôt bien. Alors t'en profites pour remuer à nouveau l'eau du miel. Même si penser à deux choses à la fois, c'est sans doute le truc le plus difficile dans cette préparation, tu peux sans doute le faire.

Une fois la lavande bien écrasée, tu mets les trois cuillères d'huile d'olive dans le récipient avant d'y ajouter le contenu du bol. Et tu mélanges. Un jeu d'enfant, vraiment. Même si mélanger un truc pendant cinq minutes, c'est quand même vachement long. T'en profites pour mélanger à nouveau l'eau du miel. T'es trop doué, t'arrives à mélanger deux trucs en même temps sans même les renverser. Comme quoi, c'est juste une question de volonté. Au bout de ce que tu penses être cinq minutes, tu mets de l'eau dans le second chaudron avant de la mettre sur le feu pour qu'elle se mette à bouillir. Et tu laisses les clous de girofle infuser dedans en retirant le chaudron du feu. C'est à dire en éteignant le feu. Parce que ça évite de bouger le chaudron. Et de manquer de se brûler. Ouais, t'es futé des fois.

Tu re-mélanges un coup l'autre chaudron. Tout semble à peu près correct. Même au niveau du temps, t'as géré. Peut être pas exactement à la minute près, mais pas loin. Tu finis donc par verser le miel dans l'infusion de clous de girofle d'un simple coup de baguette, avant d'y ajouter également le mélange huile d'olives, lavande. Et tu mélanges. A ce rythme là, tu vas te taper de sacrées courbatures demain. Parce que ça fait beaucoup de mélanges en une vingtaine de minutes. Heureusement que tu t'en tapes parce que t'as des muscles parfaits. Ouais, ça n'a pas trop de rapport, mais je l'avais encore jamais casé inRP alors maintenant au moins c'est fait. Bref, tu attrapes le pot vide et le chauffes entre tes mains. Tu comprends pas bien l'intérêt, tu vois mal le pot exploser comme ça, sans raison.

Mais vu que t'as à peu près réussi ton onguent vu la tête qu'il a, et que t'es plutôt fier de toi, tu vas éviter de finir sur une connerie. Ce serait dommage de gâcher tout tes efforts pour rien. En plus, vu l'état de Baal, tu serais plutôt content de repartir avec un onguent pour le soigner toi-même. Une fois qu'il sera sorti de l'infirmerie, bien sûr. Un genre de soin post-hospitalier. Tu finis par reposer le pot pour y verser ta préparation. Qui est vraiment étonnement réussie. Elle a une bonne consistance d'après ce que tu peux voir. Et une bonne couleur. Le temps de laisser reposer, tu jettes un oeil à ce que fait Arty à tes côtés. Il a l'air un peu paumé. Mais il ne s'en sort pas si mal. Comme quoi, vous pouvez être des élèves modèles quand vous voulez. Enfin surtout toi. Tu refermes donc le pot avant d'appeler Blanchet en levant la main.

- J'crois qu'j'ai fini.

Ton indifférent. Air relativement blasé. Pourtant, t'es carrément fier de toi. T'espères bien que Blanchet va confirmer ton impression première et que t'as réussi l'exercice. Pour une fois que tu peux attendre autre chose que des remontrances de la part d'un prof, quelques félicitations ne feraient pas de mal.

F
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Elhiya Ellis, le  Mar 14 Nov 2017 - 16:27

[i]Oula, remise en place d’une élève trop enthousiaste qui avait donné plus d’une reponse. De toute évidence il ne faut pas être trop motivé dans ce cours, quoi que c’était pas plus mal, en tout cas c’était pas Myrtille qui s’en plaignait, noyée sous les gratouilles. Puis s’en était suivit les explications et les prises de notes à faire. Comment vérifier le bandage, faire un atèle, se méfier des instincts sauvages des animaux… Il manquait plus qu’à dire qu’un canidé pouvait mordre et un félin griffer et le niveau des banalités aurait été à son summum. Ce qui l’était moins était de leur confier des petits chaudrons et du matériel divers.

Nouvelles consignes : se lever, et fabriquer un onguent cicatrisant et désinfectant, voilà qui était plus intéressant que le reste du cours. Elhiya regardait ce que leur enseignante leur avait fourni, de l’huile, du miel, de la lavande et de la girofle, pour peu ça aurait même pu faire une recette de vinaigrette si on rajoutais un peu de vinaigre de noix. Elle aurait pu demander si le vinaigre pouvait être efficace dans la désinfection des plaies, mais pour le coup, la blondinette avait préféré s’abstenir et voir l’exercice comme un cours de potion, ce serait plus facile pour se concentrer. Dispatchage des affaire sur le bureau pour tout avoir sous la vue.

Myrtille avait profité que sa maitresse lisse les consignes pour se caler sur le son épaule et observer ce qui se passait.

3 Fioles d’eau, et deux chaudrons. Déjà, ce n’était pas super logique. Il fallait faire quoi mettre la moitié dans chaque chaudron ? Aucune précision… ca valait pas un livre de cuisine cette explication d’onguent.
Elhiya versa une seule fiole d’eau et la laissa chauffer pour qu’elle arrive à ébullition. Une fois fait, feu éteint, elle plaça d’un coup de baguette son pot de miel ouvert dans l’eau chaude, le laissant se réchauffer comme dans un bain marie, touillant une première fois pour jauger la consistance du miel.

En attendant, les brins de lavande finir en confettis, avant d’être brouillés dans le pilon.  Retour au chaudron pour mélanger à nouveau son miel, vérifiant qu’il se liquéfiait. Ça semblait correct, enfin à supposer que le mile devait se liquéfier.

Etape suivante rajouter 3 petite cuillère d’huile à la lavande et mélanger. Encore mélanger…  Cinq minutes c’était long dans même… Mais elle touillait le temps demandé –ou il lui semblait- tout en mettant une autre fiole d’eau à bouillir dans le second chaudron.

Petits plop caractéristique de l’eau en train de faire de bulles sous la chaleur et abandon des 5 clous de girofle dans le chaudron. Plus qu’à attendre... Encore..

1-3 Neutre : Touiller le miel, touiller la lavande et l’huile, en fait, pas dit que les temps aient été super bien respecté, mais ca semblait pas encore complétement loupé comme truc. Juste oublié de mélanger le miel correctement, du coup en mélangeant un peu plus ça serait rattrapable

2-Echec : alors oublier de surveiller le temps de mélange, et d’infusion c’était pas une bonne idée. Faute à cette idée de recette de cuisine qui lui était restée en tête, elle s’était demandé si infuser des clous de girofle pour effectuer des financiers pouvait avoir un intérêt gustatif quelconque. Quoi qu’il en était son infusion était vachement foncée, impossible à récupérer.

4-Réussite : mélanger, surveiller l’heure, zieuter les bulles du chaudron, regarder la couleur de l’infusion, le tout en restant concentrée, c’était pas si dur au final
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Mar 14 Nov 2017 - 16:27

Le membre 'Elhiya Ellis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 D-4-2-10
Kyara Blanchet
Kyara Blanchet
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Kyara Blanchet, le  Mar 14 Nov 2017 - 20:23

Les élèves devaient appeler Kyara quand ils avaient terminé la préparation, cependant, elle ne comptait pas rester assise pendant toute la durée de l'exercice. Elle déambula donc dans les rangées, regardant s'affairer les élèves. Tantôt elle souriait, tantôt elle grimaçait en voyant les erreurs dans les préparations. Elle n'avait pas besoin d'attendre la fin pour savoir que ça serait un échec ou pas aussi performant que cela ne devait l'être. La Fourchelang n'avait jamais compris comment il était possible de rater la préparation d'une potion ou quoi que ce soit d'autre impliquant de suivre des consignes. Il suffisait de lire et d'appliquer. Elle aurait pu être sadique et mettre des mesures compliquées, obligeant les élèves à faire des conversions, mais ça n'avait même pas été le cas !

Elle mettait donc cela sur le compte de l’inattention. Il n'en fallait pas beaucoup pour sauter une ligne ou avoir la main trop lourde. La précipitation était aussi un facteur d'échec. A vouloir trop bien faire ou faire la course, on faisait tout foirer ! Gardant ses commentaires pour elle, fallait pas pousser mémé dans le filet du diable non plus, la Française alla récupérer son parchemin et sa plume. Elle nota quelques annotations avant de reprendre sa ronde. Ça devait être stressant de l'avoir dans le dos sans savoir si elle était en train de regarder fixement ou pas. Huhuhu. Le premier élève à terminer sa préparation fut Galway et ça n'était pas une réussite. Faisant la moue, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques prit le pot et retourna à son bureau. Ouvrant le tiroir, elle attrapa des étiquettes, nota le nom de Galway et la colla sur le pot avant d'ajouter des annotations sur son parchemin.

- Madame j’ai… Achevé. Ma préparation.

Se relevant, Kyara rejoignit la table d'Ulysse. Prenant le pot, elle l'examina sans grande conviction et retourna au bureau en répétant les gestes précédents. Ça commençait mal ! La Française espérait que le reste de la classe allait se rattraper ... Apparemment, quelqu'un dans le ciel venait de l'entendre car la préparation suivante était une réussite ! Souriant en examinant le pot, Kyara le reposa sur la table d'Azaël.

- C'est parfait monsieur Peverell ! Dit-elle tout en écrivant sur son parchemin.

Pas le temps de s'attarder cependant, une nouvelle main se leva ! Celle de Théo. Allant à sa table, la brune prit le pot, le regarda, regarda le Serdaigle qui semblait tout penaud et retourna à son bureau. Notant le nom de l'élève, elle colla une étiquette sur le pot avant d'aller voir la préparation de Mered. Observant le pot pendant quelques secondes, la Française alla devant une fenêtre et le plaça devant la lumière du soleil. C'était bien ce qu'elle pensait.

- Cela aurait pu être mieux, mais ça n'est pas catastrophique non plus, votre onguent sera utilisable miss Adand.

Posant le pot sur le bureau de la demoiselle, elle retourna ensuite à son observation, attendant que le prochain élève l'appelle.


---


Pour rappel, vous avez jusqu'au 20 pour faire vos deux RP !
Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Marjorie Lunas, le  Mer 15 Nov 2017 - 1:30

Bon, ça ne s'annonçait pas si mal pour le moment, je me découvrais des talents de.... cuisinière. Bien que la recette soit originale mais enfin bon... Un petit coup d'œil au tableau m'indique les démarches à suivre pour la suite. Et ça repart pour un chauffage de chaudron. Un peu d'eau. BLUP BLUP BLUP ! C'est prêt ! Bon il fallait verser les clous de girofle dans le chaudron. Et la je me dois de remercier le hasard. Heureusement que c'était le dernier ingrédient à mettre car je n'avais aucune idée de ce que c'était. Un rapide coup d'œil sur ma table, il ne restait plus que c'est drôle de machin marron. Je ne voyais rien d'autre, ça ne pouvait être que ça... J'en attrape une poignée et tend la main au dessus du chaudron fumant. Je sens la vapeur s'enrouler autour de mes doigts. J'allais ouvrir la main quand d'un coup une idée me frappe l'esprit : bon sang mais il faut en mettre combien de ces machins là ? 5 ? Mmmmh je sens qu'on a évité la catastrophe... Je redépose le contenu de ma poigne sur la table et sélectionne 5 clous de girofle, les plus beaux. Ca n'avait surement aucune importance, mais je crois que c'étais le contrecoup quand j'évite une bêtise, je m'applique 2 fois plus. Aller hop, dans le chaudron, on le sort du feu et on touche plus pendant 10 minutes. Je jette un rapide coup d'œil sur l'horloge pour me repérer dans le temps. Ouh il n'allait pas falloir trainer, la moitié du temps était déjà écoulée.

Bon apparemment les 10 minutes étaient une sorte de micro-pause car je n'avais qu'à sortir le miel juste avant que les 10 minutes ne soient écoulées. En parlant de miel, j'en profite pour redonner un petit coup de cuillère pour le remuer un peu. Je profite ensuite de la pause pour aller voir Amon dans sa prison de fer.

-Me revoilà mon grand !

Heureusement que j'étais en classe, sinon Amon aurait surement eu le droit à un habituel : "Coucouuuu mon Bébouuuu d'ammouuuurrr maman est de retouuuuuur !" Mais là, devant tout le monde... Certainement pas. J'ouvre la porte de la petite cage et met Amon sur mon épaule, en profitant pour lui gratouiller entre les oreilles. Après 2-3 aller-retour d'un bras à l'autre, il est temps pour lui de retourner dans sa cage et pour moi de retourner à mes potions. Une fois la petite boule de poil de retour dans son antre, je retourne à ma place. Plus que 2 minutes. J'attrape le pot de miel, ou plutôt tente de l'attraper. La chaleur du pot me mord les doigts. Aïe ! Je remue frénétiquement la main avant de souffler sur mes doigts. Je retente ma chance. Cette fois-ci j'arrive à sortir le pot de miel, mais je suis obligée de le poser sur la table, impossible de le garder plus longtemps dans les mains. Bon sang mais comment faisaient les autres ! Me revoilà à faire le papillon avec mes mains pour faire s'envoler la douleur de la brulure. Aller une dernière fois à prendre ce foutu pot de miel pour le verser dans mon chaudron de girofle. Le pot à un poil refroidi car cette fois-ci j'arrive à le tenir sans trop de problème, je verse le miel dans le chaudron, prenant même le temps de racler les bords avec la cuillère. J'y ajoute le contenu de mon récipient et m'applique à mélanger le tout. Après 5 minutes, mon bras commence à être sérieusement engourdi, décidément, c'est que c'est physique ! On ne parlera pas bien sûre des quelques pauses de 3-4 secondes pour que je relâche mon bras. Je vais finir par avoir des courbatures à ce rythme ! Heureusement, il ne fallait pas remuer une minute de plus ! Ma souffrance s'abrège... Enfin pas tout à fait car me voilà a frotter dans mes petites mains le pot vide, ultime étape de la préparation. Quand je sens le pot chauffer dans mes paumes, je le pose et verse délicatement ma préparation encore fumante dans le pot, guidant l'onguent avec la cuillère. Parfait ! Enfin je l'espère... Quoi qu'il en soit j'étais assez fière de moi. Je range rapidement ma table, mettant cuillère, pilon, bol et couteau dans le récipient, les 2 chaudrons sont à coté.

Je lève la main.

J'ai fini Madame.

Même lever le bras me parait épuisant, décidément, remuer le bras comme ça et bien plus physique qu'on ne le pense ! J'attend que Miss Blanchet s'intéresse à mon chef d'œuvre.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Elhiya Ellis, le  Mer 15 Nov 2017 - 18:45


Non, il fallait être réaliste, vu la couleur de la décoction de clou de girofle ça ne risquait pas de réussir. Mais n’ayant pas de clous en rab, autant dire qu’il était impossible de refaire l’infusion. La blonde avait bien encore une fiole d’eau, mais du coup, complétement inutile... Seul réconfort : le miel qui ne s’était pas noyé dans l’eau, et le mélange huile-lavande qui sentait assez bon.

Comme il était impossible de tout recommencer depuis le début, par manque d’ingrédient, la blondinette se contenta de continuer la suite de la recette. Récupérer le pot de miel sans se bruler. Bon, bah, vu qu’il n’y avait plus de feu sous ce petit chaudron depuis un quart d’heure ça devrait passer, et puis les manches trop grandes de la robe de sorcier pouvaient servir de manicles. C’était encore bien chaud, mais avec le tissu, le petit bocal fut extirpé et posé sur le bureau.

Vu que l’onguent serait de toute façon raté, Elhiya hésita un instant à gouter le miel, simple curiosité qui la poussait à se demander de quelle sorte il était. Elle s’abstint, manger les ingrédients n’était très certainement pas toléré. Contenu sacrifié dans l’infusion à la couleur top foncée, puis ajout du mélange fleur et huile et touiller à nouveau. Pendant… 5 minutes. En fait ce n’était pas un cours de soins aux créatures, ni même de potion mais bel et bien de l’entrainement à l’endurance.

Après les 5 minutes de touillage et un risque d’endormissement en regardant l’’appareil prendre une consistance étrange, Elhiya lâcha sa cuillère, repris place sur sa chaise et frictionna le pot vide, entre ses doigts, pour le réchauffer. En toute logique plus trop de risque d’explosion, mais dans le doute…

Une fois fait, petit bocal posé sur la table, elle s’appliqua à verser le contenu de son onguent inutile à l’intérieur, et scruta son aspect tout en comparant avec celui de Marjorie. Aucune ressemblance de couleur, il fallait bien l’avouer. Plus qu’à attendre que Miss Blanchet passe récupérer le résultat peu glorieux. Heureusement que Myrtille et Muffin ne se blessaient pas, car de toute évidence, il ne fallait pas compter sur leur maitresse pour préparer quoi que ce soit pour les soigner.
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Élius Askin, le  Jeu 16 Nov 2017 - 9:57





Victime d'une curiosité inconsciemment mal placée, c'est avec la tête d'un lendemain de fête que je retourne à ma place. Mais si, vous savez, essayer de garder la face alors que l'ombre d'un péché consommé plane toute entière sur la commissure de vos lèvres. L'odeur trop présente de lavande dans la salle soulève mon cœur, et c'est donc le visage déconfit et à moitié caché sous ma chemise, que j'entreprends de récupérer le pot de miel brûlant. Doucement dans ma tête la mélodie réconfortante revient, couvre les bruits de la classe et équilibre le funambule en perdition.


Réunir les deux préparations dans le deuxième chaudron et tout mélanger au rythme d'un piano imaginaire. Le pied battant la mesure sur le sol, je m'offre cinq minutes de brouillard entêtant, esprit flottant au dessus des notes inventées. Refuge inépuisable, musique et danse, danse et musique, fil incassable pour se rattraper quand la fragile falaise s'effrite. Mélanger encore, puis étirer les jambes et lentement tourner, récipient vide en mains. Ça réchauffe entre mes doigts, tandis qu'un état un peu second m'amène jusqu'à la dernière étape. Onguent bien à sa place, ne reste qu'à laisser reposer encore cinq minutes.


— Lalala ♫ tout frêle, étiolé par l'action qui m'a un peu ramené à la réalité. Autour les élèves nettoient, interpellent l'enseignante et observent plus ou moins fièrement leur mixture. Comment ça, en plus il faut ranger ? Mon sourcil arrogant s'adresse à ma voisine en espérant qu'à défaut d'être muette elle soit utile. C'est une Serdaigle et d'après ce que j'en sais, elle devrait pas supporter d'avoir une table sale juste à côté. Elle craquera avant moi, c'est sûr. Bon voilà :


— C'est terminé !
Jade Wilder
Jade Wilder
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Jade Wilder, le  Jeu 16 Nov 2017 - 10:07

Il n'était pas rare que Jade soit vraiment intéressée par un cours, après tout elle était là pour apprendre et en avait envie. Néanmoins, les sujets comme celui du jour lui donnaient un entrain qu'elle ne connaissait quasiment pas chez elle. Au fur et à mesure du temps, l'Italienne avait vraiment le sentiment que son avenir était peut-être de ce côté là. A savoir dans quel domaine, où et quand, mais ça c'était une autre histoire, il lui restait bien du chemin à parcourir. Quoi qu'il en soit, Violet semblait s'être décomposée sur place. Bah quoi ? Elle n'avait pas répondu méchamment...

- Oui.. Oui, effectivement.

Voilà ce qui clôtura leur bref débat. Jade n'était pas sûre d'avoir bien comprit ce qu'il venait de se passer, néanmoins elle décida de ne pas plus insister. Les réponses aux différentes questions se suivaient, chacun apportant sa pierre à l'édifice. De nombreux moyens évoqués lui étaient parfaitement inconnus, elle qui avait toujours peur que ses animaux aillent mal avait plus tendance à se précipiter chez le vétérinaire qu'autre chose. Du coup, à part pour remplacer un bandage et panser quelques plaies bénignes, elle n'avait pas de grandes connaissances. Elle nota avec attention chaque remède qu'elle ne connaissait pas, pour ne pas les oublier et s'en servir peut-être, un jour. Honnêtement, elle ne préférait pas l'espérer mais c'était toujours bon à savoir !

Il n'empêche que dans tout ça, la demoiselle avait hâte de savoir. Avait-elle dit une bêtise infâme ? Elle n'en avait pas l'impression, mais peut-être qu'elle s'était trompée dans ses informations... L'enseignante ne tarda pas à occulter ses doutes.

- Bien. Concernant le bandage, d'un part, cela dépend de la taille de vos doigts, donc c'est entre un et deux selon. Vous verrez que cela se voit assez facilement. Si vous avez des difficultés à en passer un, c'est que c'est trop serré. Si le bandage tombe, c'est que ça ne l'est pas assez. C'est à vous de faire selon. Il peut-être compliqué de voir si les extrémités changent de couleur. Surtout si l'animal est particulièrement poilu. Un signe d'agitation est un bon élément signalisateur, mais cela peut aussi être un signe de douleur. Il faut donc apporter une attention particulière à votre manière de faire un bandage.

Yes ! Ni l'une, ni l'autre n'avait tort finalement et il fallait bien avouer que ça rassurait la préfète. Elle n'aimait pas avoir tort déjà, mais elle n'avait pas non plus envie que Violet ait tort. Parce-que voilà, elle n'aimait pas faire de la peine aux autres. Bref, là pour le coup, elle s'embrouillait totalement dans ses dires. Bref.

- Il est possible de se servir d'un bout de bois et de déchirer ses habits afin de faire une attelle oui. Si vous êtes en pleine nature, cela ne devrait pas manquer ! Concernant le passage de l'amour. Il faut toujours garder en tête qu'un animal reste sauvage. Même ceux vous appartenant. Quand ils se blessent ils peuvent se montrer violents. Avec les vôtres, vous arriverez plus à un résultat qu'avec un animal se trouvant dans la nature. Ça peut-être dangereux de s'approcher de lui, donc faites très attention si cela doit arriver un jour. Prodiguer de l'amour aide à la convalescence pour votre compagnon, pas un animal se trouvant dans la nature. Il faut qu'il garde son côté sauvage et qu'il retourne à son habitat le plus rapidement possible. Vous aurez du mal à trouver des citrons dans le coin, mais fort heureusement, il est possible de faire autrement et moins douloureusement. Je ne reviendrais pas sur les autres réponses vu que je n'ai rien d'autre à ajouter. Nous allons à présent passer à la pratique. Merci de ranger vos affaires.

A nouveau, Jade laissa sa plume parcourir le papier pour noter précieusement les quelques informations supplémentaires. Faire un bandage en urgence, elle n'avait jamais dû en arriver là. En même temps avec le stock qu'elle avait chez elle et sa capacité à sur-protéger ses boules de poils à l'extérieur, ce n'était pas si étonnant. Néanmoins, un accident étant vite arrivé, elle préférait avoir ces informations dans la tête. Une fois qu'elle eut terminé de prendre des notes, la blondinette fit comme demandé et rangea ses quelques feuilles, sa plume et son manuel. Qu'allaient-ils faire en pratique ? Jade doutait fortement que l'enseignante leur ait amené des animaux blessés. D'une ça ne semblait pas être son genre et de deux, avec certains bras cassés dans la classe, c'était tout comme condamner les pauvres bêbêtes. Non non, une toute autre surprise l'attendait. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre en voyant le matériel arriver jusqu'à chacun. C'est pas vrai...

- Au vu de ce que j'ai pu entendre, vous êtes majoritairement du genre à vous débrouiller par vous même plutôt que de demander de l'aide. Ça n'est pas une critique si vous savez ce que vous faites, mais je doute que ce soit le cas pour tout le monde. Pour l'exercice, vous allez fabriquer un onguent qui fera office de désinfectant et cicatrisant. Si vous le réussissez, vous pourrez repartir avec et vous en servir au besoin. Il est compliqué de préparer un onguent dans la nature, vous pouvez déjà perdre énormément de temps rien qu'en cherchant les ingrédients si vous ne savez pas où les trouver. Les consignes sont au tableau.

Des potions... Ils faisaient des potions en cours de Soins aux créatures magiques... Bon, c'était plus une préparation qu'une potion, m'enfin. Automatiquement, Jade déchanta. Pas qu'elle n'aimait pas les Potions hein, loin de là, c'est les Potions qui ne l'aimaient pas. Elle avait un don pour rater chacune de ses préparations dans ce cours, si bien qu'elle en désespérait. Il allait falloir se concentrer au maximum pour réussir, ce serait dommage d'échouer, encore une fois...

- Merci de m'appeler quand vous avez terminé que je vienne juger votre travail. Vous avez quarante minutes pour faire l'exercice. Au travail !

Bon... D'accord... Allez, il ne fallait pas partir défaitiste, elle pouvait y arriver ! Motivation ! Inspirant un grand coup, la jeune fille décida de s'y mettre. Avant toute chose, elle mit chacun des ingrédients dans l'ordre d'utilisation. Ensuite, le matériel à portée de main. Elle avait apprit à toujours bien s'organiser et ça lui avait plutôt porté chance jusqu'alors, pourquoi ne pas continuer ? Il valait mieux continuer. Si elle ne trouvait plus un ingrédient au moment de le préparer, elle s'en voudrait beaucoup trop et perdrait ses moyens.

Il était temps de débuter la préparation en elle-même. Cela semblait tout de même plus simple que des potions, voilà qui la rassurait un peu. Prenant donc le premier chaudron, Jade y versa de l'eau et vérifia la hauteur avec le pot de miel sans avoir allumé le feu. Elle avait été raisonnable, se disant qu'elle pourrait rajouter de l'eau si nécessaire et ça avait bien porté ses fruits, le niveau de l'eau arrivant à la moitié du pot. Retirant le miel, la jeune fille pu enfin mettre le chaudron sur le feu et attendit patiemment l'ébullition qui ne tarda pas. Elle avait mit un feu fort pour ne pas perdre trop de temps et en même temps, elle réfléchissait à chaque étape. Une fois les bubulles apparues en surface, elle éteignit le dit-feu et poussa le chaudron sur le côté. Après avoir enlevé le couvercle du pot de miel, il ne lui resta plus qu'à le plonger soigneusement dans l'eau bouillante. Elle fit particulièrement attention à cette étape, pas pour ne pas se brûler, mais pour éviter que le pot n'explose. Avec la chaleur, ça ne l'aurait pas étonnée. Mais tout semblait bien se passer et elle pouvait désormais passer à la suite des opérations.

15 minutes donc. Un coup d'oeil à sa montre. Très bien, il fallait qu'elle surveille ça attentivement ! Mais en attendant, il y avait des ingrédients à préparer. Un simple mouvement vers la droite et elle récupérait le premier ingrédient: la lavande. Elle adorait cette plante, cela sentait tellement bon ! Coupant les quelques bruns avec le couteau donné par Miss Blanchet, il fallut ensuite qu'elle les mette dans le pilon pour venir les écraser. Et hop, on mélange le miel. Suivant les instructions à la lettre, la jeune fille mit les quelques cuillères d'huile d'olive dans le récipient, bien vite rejointes par la lavande écrasée. Le mélange avait une odeur incroyable, nul doute qu'avec le miel, ça ferait un onguent génial.

Mélangeant à nouveau le fameux miel, Jade observa sa montre. Zut, il fallait qu'elle accélère le mouvement, sinon le temps de chauffe du miel et le temps d'infusion ne colleraient pas ! Posant rapidement son chaudron sur le feu qu'elle ralluma, la préfète versa un bon volume d'eau pour le porter à ébullition. Elle ne tarda pas à verser les quelques clous de girofle dans l'eau... Voilà le seul ingrédient qu'elle n'appréciait pas plus que ça. Pourtant, elle en connaissait les propriétés curatives pour avoir dû utiliser ça quand elle avait mal aux dents, il y a quelques années. Ce machin soulageait, mais le goût... brrr, pas son truc. Bref. A nouveau, elle jeta un oeil à sa montre pour respecter l'infusion. Elle ne percuta qu'après une bonne minute qu'elle devait sortir le chaudron du feu ! A cet instant, elle priait pour ne pas avoir tout raté à cause de ce détail... Gagnant un peu de temps et surtout un peu d'espace, Jade rangea les affaires déjà utilisées pour ne pas être encombrée. Elle n'aurait plus besoin du pilon par exemple. Malgré son attention permanente, Jade doutait du temps qu'elle avait laissé au miel et préféra le sortir peu après. Normalement, elle était proche des 15 minutes... n'est-ce pas ?

A l'aide d'un sortilège de lévitation, Jade sortit le pot de miel encore chaud. Sa montre lui apprenait que l'infusion était sans doute prête, alors sans plus hésiter, elle éteignit le feu pour verser le miel dans le mélange d'eau et de clous de girofle. Voilà, elle voyait le bout de sa préparation cette fois. Il ne lui restait plus qu'à verser le mélange d'huile d'olive et de lavande, ce qu'elle fit avec attention. Voilà, tout semblait prêt ! Encore un petit mélange et conditionner le tout ne serait plus qu'un jeu d'enfant. Enfin, normalement. Remuant d'une main la préparation, l'Italienne prit le pot où l'onguent devait être conservé et le chauffa entre ses mains. Même à l'intérieur, pour être sûre, elle passa ses mains. Elle avait la chance d'avoir une peau brûlante en permanence, pour une fois que ça lui était utile.

Voilà le moment fatidique. Pinçant ses lèvres, Jade observa la préparation couler doucement dans le pot, priant pour que rien n'explose. Et pour que ça soit réussit également. Pleaaaase est-ce que pour une fois, elle allait pouvoir réussir ?


1 - [Neutre] La préparation avait une drôle de tête. Trop foncée. Ou trop épaisse peut-être. Ça n'avait pas l'air catastrophique, mais bon, ce n'était pas parfait non plus. Tant pis, elle s'en contenterait, au moins ce n'était pas totalement raté.

2 - [Réussite] Inspection minutieuse du pot. Rien ne bougeait, pas d'explosion, et le mélange semblait avoir la tête qu'on attendait de lui. Il fallut bien plusieurs minutes à Jade pour qu'elle soit sûre du résultat. Oui oui, à présent elle pouvait le dire: elle avait réussit une préparation ! Mais qu'est-ce qu'il va tomber...

3 - [Échec] Pas d'explosion. Par contre, la préparation avait une couleur étrange. Beaucoup trop foncée. Qu'avait-elle fait !? L'infusion semblait bonne, à priori. Peut-être qu'elle avait laissé le miel chauffer trop longtemps ? Quoi qu'il en soit, ça semblait bien trop liquide pour servir d'onguent... Ok, la malédiction des potions la suivait...

4 - [Réussite] Prenant le pot encore tiède dans ses mains, Jade en respira le parfum. C'était franchement divin, malgré l'odeur présente de clous de girofle. Apparemment, tout allait bien, mais peut-être qu'elle se trompait ? Elle n'en savait rien. Elle avait besoin d'avoir la confirmation pour ça, parce-que même si tout semblait bien, elle n'avait absolument pas confiance en son propre jugement... J'vous jure.
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Maître de jeu, le  Jeu 16 Nov 2017 - 10:07

Le membre 'Jade Wilder' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 D-4-3-10
Kalén Bloom
Kalén Bloom
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Kalén Bloom, le  Ven 17 Nov 2017 - 19:33

Tout se passait bien pour la jeune sorcière. La mixture qu'elle concoctait avait la bonne couleur et la bonne consistance, et elle était dans les temps pour effectuer la suite et fin de la préparation.
Lorsque les dix minutes d'infusion furent passées, Kalén s'attela à la sortie du pot de miel. Avisant un linge sec et propre, elle s'en enroula les doigts, et vint saisir la partie émergée du pot, en prenant soin de ne pas l'échapper. Elle versa le miel dans le second chaudron, en s'aidant de la cuillère, raclant le verre pour ne pas laisser de pâte, et ajouta le mélange lavande huile.
Lorsque ce fut fait, elle commença à mélanger la préparation, jetant un œil au temps pour ne pas le dépasser. Cinq minutes passèrent et il fut temps de réchauffer le pot vide.

Délaissant sa cuillère, la jeune fille se saisit du récipient vide et le frotta vigoureusement entre ses mains, s'aidant parfois du tissu de sa cape. Elle le réchauffa ainsi pendant quelques minutes, craignant plus que tout de voir le verre exploser au contact de la préparation.
Il semblait à bonne température maintenant, et la blairelle s'empressa de le reposer pour y verser l'onguent à présent achevé. La cuillère lui fut à nouveau d'une grande utilité pour transvaser la pommade, et elle s'obligea à nettoyer convenablement l'intérieur du chaudron.

L'onguent était dans son pot, prêt à être présenté à l'enseignante. Kalén attendit cinq minutes que le mélange ait reposé, puis ferma le couvercle et leva la main.


"Professeur, j'ai terminé", fit-elle simplement.


La poufsouffle était plutôt contente du résultat. Elle attendit sagement la venue de Miss Blanchet, observant ses camarades pour voir comment ils s'en sortaient. Le pauvre Osvald ne semblait pas content de sa préparation. Le regard qu'avait lancé l'enseignante au pot vint d'ailleurs confirmé les craintes de Kalén. Sentant son coeur se serrer, la blairelle déchira un coin de son parchemin et y griffonna quelques mots.


Parchemin déchiré pour Osvald a écrit:
"Je suis désolée pour ta préparation. Ce n'est pas bien grave, les potions c'est vraiment compliqué... Je voulais aussi te dire que j'étais réellement désolée pour la dernière fois dans la forêt... Si tu veux, je suis d'accord pour y retourner et retrouver tes runes, je pense me souvenir de l'endroit où je les ai laissées."


Elle plia le morceau de papier et le fit glisser à son ami, en lui adressant un petit sourire penaud. Sur son épaule, sa petite chouette s'était endormie. Nonchalamment elle posa sa main sur ses plumes et caressa Lyra, laissant son regard se promener sur les bureaux de ses camarades.
Liskuvo Kalsi
Liskuvo Kalsi
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Liskuvo Kalsi, le  Sam 18 Nov 2017 - 18:19

Tout se passe bien ! Euh...c'est bizarre ça, comment ça tout se passe bien ? Tu veux dire, petite voix intérieure, qu'actuellement je suis en train de réussir à faire quelque chose et que ça ne rate pas ? Sans être pris par un stress, un manque de talent ou un manque de chance. On parle souvent de manque de chance, rarement de réel manque de talent d'ailleurs, ça doit être la population de l'école qui sait tout faire d'office, j'aimerai bien tout faire d'office. Oh mais, il suffit que je le souhaite, voilà je sais faire ! Et même que la potion est bien réussie parce que je continue d'aligner les étapes sans essuyer de problèmes, faut dire que j'ai un réel talent caché dont je n'ai jamais parlé pour ce genre de chose, quiconque s'intéresse un peu à moi s'en rendrait compte illico presto, c'est évident.

Je m'applique quand même, parce que tout talent demande un minimum de concentration. Je sens mon petit pote animal à côté qui trépigne d'envie de regarder ce que c'est, si par malheur je me mets à lui en proposer je vais finir par me faire mordre et le chaudron sera tombé par terre avant d'avoir pu dire "Avada Kedavra", ce qui serait beaucoup trop bête.

Une fois terminée. Je me rends que ça a l'air parfaitement en accord avec ce qu'on est censé avoir. Je suis plutôt fier de moi pour le coup, ça arrive pas tous les jours que je sois fier de moi. [Hrpg]Pour une raison inconnue l'image de la suite de la recette refuse de s'afficher, désolé du coup je détaille moins mais je vois absolument rien. :/[/] Bon le principal c'est quand même que ce soit terminé et que ça ressemble à peu près à ce qui est demandé. Plus qu'à attendre un tout petit peu, faut toujours attendre un petit peu. L'oeil inquiet, en regardant si il ne se passe rien de grave. J'en profite pour reprendre mon petit pote sur ma main pour lui montrer un peu ce que je viens de faire.

- Regarde...ton maître est un génie de la potion magique, tu peux m'appeller PanoraLisk.

Olala mais comment je connais ce genre de choses moi ? Aucune idée, c'est un nom qui m'est venu tout seul, faut pas aller chercher bien loin. Bon ! Tout est prêt maintenant, plus qu'à aller montrer ça à notre chouette prof pour qu'elle valide ou dise que j'ai fait n'importe quoi, qu'importe, j'ai fait tout ce qu'il fallait faire, le reste c'est plus trop de mon ressort.

- Madame ? C'est bien comme ça ?

Bon j'ai dit que je m'en fichais que ce soit raté, mais c'est rageant de rater quand même, tout le monde en conviendra, on travaille pas non plus pour qu'on nous dise : "nan pas beau tu vires.", alors la pression monte un peu, si elle me dit ça je vais pas être très content moi, mais après comme j'ai dit j'ai un réel talent et je le sais très bien, c'est écrit dans les livres, alors voilà, pas de quoi s'inquiéter.
Jade Wilder
Jade Wilder
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Jade Wilder, le  Sam 18 Nov 2017 - 20:26

D'accord, elle devait vraiment être maudite. Ou n'avoir aucun talent côté préparation, ce qui est quand même un comble pour une fille de cuisinier. Elle préparait des dizaines de plats différents depuis sa plus tendre enfance, ne ratait quasiment rien et là... elle n'était pas fichue de faire un onguent ? Vraiment ?

Il fallait l'avouer, Jade était franchement déçue. Qu'elle n'arrive pas à préparer des potions complexes en cours de Potions, c'était une chose, mais là il n'y avait que peu d'ingrédients et seulement des temps de pose et de chauffe et respecter, mais non. Définitivement non, ça ne fonctionnait pas. En plus, la jeune fille n'était pas du genre à se faire de fausses illusions, elle voyait bien à l'aspect de la préparation que ça n'allait pas. Mais bon sang, comment avait-elle pu rater quelque chose d'aussi simple ? Rageuse, la préfète faisait carrément la moue, se laissant tomber sur son tabouret, lasse. Si il y avait bien une chose qu'elle ne supportait pas, c'était d'échouer malgré tous ses efforts. Elle était pourtant persuadée d'avoir fait son maximum pour réussir et tout ce qu'elle récoltait, c'était un échec cuisant.

Digérant sa défaite comme elle le pouvait, Jade prit Praline dans ses bras. Craintive, celle-ci n'avait pas quitté la place qui lui avait été allouée le temps de sa préparation foireuse. Au moins, la boule de poils tenait bien la réputation entretenue par ces félins majestueux, mais surtout apaisants. Quelques minutes et voilà que la frustration se faisait moins pesante. On ne va pas se mentir, c'était bien mieux comme ça ! La blondinette ne s'énervait pas souvent, mais elle avait tendance à perdre ses moyens une fois véritablement frustrée. Et on peut le dire, elle l'était, frustrée.

Honnêtement elle ne comprenait pas ce qu'il fallait faire à ce stade. Si sa principale difficulté en arrivant à Poudlard, était de maitriser sa magie, c'était un tout autre problème qui bloquait sa progression désormais. Les potions. Comment pouvait-elle échouer dans une matière comme celle-là ? C'était tout simplement insensé, du moins aux yeux de la jeune fille. Peut-être qu'elle devrait faire des cours supplémentaires. Dans tous les cas, il allait falloir qu'elle travaille encore plus que ça si elle voulait palier à cet évident manque d'expérience en la matière. Mais franchement... un simple onguent quoi... Ouais non, elle ne digérait pas. Soupirant vainement, Jade observa le cadrant indiquant l'heure. Il était trop tard pour qu'elle fasse une nouvelle tentative, impossible de se rattraper malgré toute sa bonne volonté. Caressant du bout des doigts la fourrure soyeuse de Praline, Jade observait les autres élèves. Il y avait pas mal d'autres échecs en fait, elle n'était pas la seule. Néanmoins, d'autres avaient réussit, c'était donc bel et bien réalisable.... et elle, elle n'avait pas réussit ! Rhaaaa. Nouveau soupir, alors que la blairelle ravalait sa fierté. Il était temps d'avouer son échec, ce qu'elle fit bientôt en levant la main d'un air dépité.

- J'ai fini également. Mais pas de doute, c'est vraiment raté...

Allez, elle pourrait retenter ça une autre fois, en dehors des cours. Peut-être même chez elle ? Bon, les chaudrons en moins, parce-que Jake serait sans doute un peu décontenancé de trouver ça dans la cuisine familiale. Néanmoins, elle était déterminée à refaire cette préparation et à la réussir, quoi qu'il en coûte ! Elle trouverait bien un moment entre deux cours pour s'y atteler, les ingrédients n'étaient même pas difficiles à trouver d'ailleurs. Dommage, elle aurait beaucoup aimé avoir cet onguent pour ses amis à poils et à plumes. Mais il fallait bien s'y résigner, ce n'était pas pour cette fois.
Rose Artis
Rose Artis
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Rose Artis, le  Dim 19 Nov 2017 - 22:18

Noxie, endormi sur le dossier de sa chaise derrière elle, fit un petit bruit et s’ébouriffa. Toujours maussade, Olivia tourna cependant un œil vers cette petite chouette. Elle était adorable, une vraie petite boule de plume. La vision de l’animale qui semblait grandement apprécier sa sieste lui tira un sourire un coin. Elle retourna son attention sur sa préparation. Cela faisait exactement 3 minutes et 15 secondes qu’elle mélangeait l’huile d’olive et la lavande. Elle continuait patiemment ses ronds de poignet, lisant silencieusement ce qui lui restait à faire au tableau.

Il lui faudrait commencer un nouveau chaudron pour infuser ses clous de girofle. Son miel était presque chaud, elle songea d’ailleurs à remuer de son autre main.

Lorsque les 5 minutes étaient passés, elle mit de côté son mélange et attrapa le second chaudron qu’elle positionna devant elle, à la place de la préparation précédente qui se retrouva plus sur le côté de sa table. Elle versa le restant d’eau qu’elle fit bouillir, ajouta les clous et laissa infuser pendant qu’elle remua une dernière fois son miel et le récupéra.

Elle ne savait pas trop si c’était son côté maladroit naturel ou son humeur, néanmoins, et malgré la mise en garde de la recette, elle se brula. Ce n’était pas grand-chose, elle ne fit même pas un mouvement et ne mit pas en danger son pot de miel, mais ça n’arrangea pas son humeur, passant du renfrognement à un sentiment de tristesse. Elle ferma les yeux et soupira. « Allez, c’est bientôt fini, c’est rien » se dit-elle mentalement, pour se donner un peu de courage et réussir à se reconcentrer sur son ouvrage. Elle avait fait la plus grosse partie, et n’avait pas fait d’erreurs notables, ce n’était clairement pas le moment de se décourager.

Elle n’avait pas vraiment bien organisé son temps, elle devait encore attendre quelques minutes que l’infusion se fasse, mais son miel était chaud et hors du feu et risquait de refroidir. Mais elle ne pouvait pas le remettre à chauffer. Elle fronça les sourcils, espérant que le temps restant passerait plus vite -comme si ça pouvait réellement l’influencer- et commença à se tortiller sur place, pas vraiment sereine. Peut-être qu’elle allait gâcher toute sa recette sur cette erreur de chronométrage.

Lorsqu’elle arriva enfin à bout des 10 minutes, elle attrapa précipitamment le pot de miel qu’elle versa à une vitesse folle dans le second chaudron. Heureusement, ça semblait aller. Le miel n’avait pas tout à fait perdu son onctuosité et se mélangea parfaitement, comme le mélange huile/lavande.

C’était ce qu’elle aimait le moins dans le cours de potion en général : Mélanger. Elle était encore partie pour 5 minutes de mouvement de poignet, et elle commençait à avoir des fourmis dans le bras. Ce n’était pas vraiment agréable. Et la patience n’était pas vraiment une qualité notable chez elle non plus.

Elle les sentit passer, ces 5 minutes. Elles étaient plus longues qu’à l’ordinaire. Est-ce que le temps était magique lui aussi ? Pourquoi passait-il vite, puis lentement, et de façon différente pour chacun d’entre nous ? Finalement, ce n’était peut-être pas une notion immuable. Est-ce qu’un sorcier avait déjà étudié le sujet ?

Elle cligna des yeux bêtement, réalisant qu’elle était partie ailleurs, et regarda son mélange. Elle ne savait plus où elle en était. Est-ce que ces fichues 5 minutes étaient finies ? Elle imagina que oui, laissa le mélange de côté et attrapa le pot vide, dernier survivant propre de tout le matériel qu’on lui avait fourni. Elle le frotta énergiquement de ses mains. Sauf qu’elle avait les mains froides, comme d’habitude. Il fallait donc que le pot ET ses mains se réchauffent mutuellement. Une vraie histoire d’amour. Elle ricana.

Elle regarda autour d’elle, beaucoup avaient déjà fini, ayant certainement mieux géré leur temps. Les quelques élèves qu’elle connaissait personnellement avaient déjà terminé, tout du moins. Ulysse, Osvald … Elle se demandait s’ils avaient réussi. Elle s’était isolée dans une bulle pendant cette préparation, et n’avait pas du tout été attentive à la préparation des autres. Étant au fond de la salle, elle n’arrivait pas à voir sur leur visage la réponse à sa question silencieuse.

Enfin, le pot sembla chaud. Ou alors c’était ses mains. Ou les deux. Quoi qu’il en soit, elle versa le mélange et patienta encore 5 minutes, en se retournant pour passer sa main sur Noxie qui sembla enfin émergée. Elle lui tendit une petite branche de lavande sans graine, un petit bout de bois qui avait survécu à l’onguent, que la petite chouette se fit un plaisir d’attraper de son bec. Elle commença à jouer innocemment avec, faisant des mouvements un peu désordonnés.

Olivia ferma finalement son pot, leva la main et s’adressa à la professeur d’une voix terne, n’ayant pas vraiment envie de paraître souriante après cette histoire de réponse. Mais elle resta polie. C'était Olivia, voyons. Elle n'arriverait jamais à avoir un comportement déplacé.

"- J’ai terminé ma préparation, madame."
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Artemis Wildsmith, le  Lun 20 Nov 2017 - 0:13

Des petits bouts de lavande par-ci, des petits bouts de lavande par-là. Pour le moment, le Poufsouffle est plutôt consciencieux, lèvres serrées, il donne tout ce qu’il a. Il a hâte de recevoir sa récompense, son image, son bon point. Parce que franchement, ça faisait longtemps qu’il n’avait pas aussi bien travaillé. D’un autre côté, écraser les ingrédients avec un pilon, c’est que c’est rigolo, un peu. Ça fait skritch skritch alors forcément, il s’applique. Juste pour cette petite onomatopée. Nouveau regard vers le tableau, on passe à l’huile. Arty s’essuie le front avec le revers de sa main, c’est que ça commence à faire de la vapeur, l’eau qui bout, enfin, je suppose. Cuillère en main, petit chef cuisinier, il verse trois petites unités d’huile dans le récipient. Mais il est déconcentré, ça fait beaucoup trop longtemps, puis Azaël qui lui met la pression parce qu’il a l’air de réussir l’onguent haut la main. Il devrait peut-être lui demander comment il faisait.

Mais il fallait qu’il avance sinon il allait faire bouillir trop longtemps son miel et ce serait une catastrophe. Alors il se remet au travail. Sauf que oui, maintenant il est totalement perdu, la cuillère suspendue au-dessus du récipient. Il ne sait plus combien il en a versé exactement. Il regarde à droite et à gauche, comme si quelqu’un allait lui donner la réponse, quelqu’un sur son épaule qui aurait surveillé ce qu’il avait fait. Mine réfléchie, il observe sa cuillère. Elle aurait peut-être la réponse, qui sait. Mais elle ne lui dit rien. Il fallait qu’il prenne une décision rapidement, alors hop. Il se dit qu’il en vaut mieux trop que pas assez. Il verse de nouveau quelques cuillères d’huile, après tout, ce n’était que du gras, c’est bon le gras. Il y ajoute délicatement les petits bouts violets de lavande avant de mélanger.
Cinq minutes à mélanger.
C’est trop, trop long. Il en a des crampes, il soupire, lève les yeux au ciel et tape des pieds. Il devrait changer une chanson dans sa tête, pour l’aider à passer le temps. Alors il secoue la tête, gauche droite gauche, au rythme d’une mélodie qui n’existe pas.

Alors il passe à la suite, second chaudron, encore faire chauffer de l’eau, une étape qu’il maîtrise totalement dorénavant, attendre qu’elle bout. Puis il prend les petits bidules marrons qui semblent être ce que la recette appelle des clous de girofle, inconnus au bataillon. D’un geste il retire le chaudron de son feu et laisse infuser le tout. Quand il disait que c’était comme faire du thé, il n’avait pas tout à fait tort.
Concentré maintenant pour retirer le pot de miel de l’eau bouillante. Outch. Chaud, chaud, chaud, vite, vite vite. Il renverse le miel dans l’autre chaudron pour qu’il vienne écrabouiller ou alors plutôt noyer les petits clous marrons déjà dans l’eau. Les bouts de lavande vont aussi à leur perte en plongeant dans le liquide chaud. Et de nouveau, il lui est demandé de mélanger. Un tour, deux tours, trois tours, puis il arrête déjà de compter, jusqu’à cinq petites minutes.

Dernière étape, il s’empare du pot qui viendra accueillir son fabuleux onguent. Il le frotte avec beaucoup d’amour puisqu’il s’agit là, apparemment, d’une étape importante. Il verse le tout à l’intérieur puis le pose devant lui. Le Blaireautin s’abaisse à la hauteur de la table et observe durant cinq minutes son contenu. Est-ce qu’il allait se passer quelque chose de bizarre ? Apparemment non. Mais ça n’avait pas tout à fait la même tête que celui d’Azaël, et pourtant la professeure lui avait dit, à lui, que c’était parfait. Il hausse les épaules, bouarf. Ça ira très bien, pot refermé, il appelle Miss Blanchet, tout heureux. « Madame ! J’ai fini ! J’ai fini ! J’ai fini ! », avec une petite danse pour accompagner le tout.
Contenu sponsorisé

Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 10 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Contenu sponsorisé, le  

Page 10 sur 11

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.