AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -20%
20% de réduction sur IROBOT Aspirateur ROOMBA ...
Voir le deal
199.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 2 sur 11
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
Liskuvo Kalsi
Poufsouffle
Poufsouffle

Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Liskuvo Kalsi, le  Dim 17 Sep 2017, 21:25

C'est compliqué de savoir où est tout le monde sans plan :( MP si je suis pas bien !
Les noms des animaux sont en français pour Lisk, du coup il sait pas ce que ça veut dire. Razz

Pourtant manger du ragoût au petit déjeuner ça ferait un petit charme, mais c'est plus sympa l'après-midi, ça se comprends. Mais dans tous les cas, vaut mieux pas que j'offre à manger à Milaid sinon il va mal le prendre, mon pauvre noueux que je sors pas beaucoup va voir du pays aujourd'hui.

Ça doit faire six mois que je l'ai acheté à la boutique d'animaux magiques et à part user de stratagèmes pour essayer de le nourrir correctement sans qu'il m'attaque je m'en suis pas beaucoup occupé, c'est peut-être l'occasion avec ce cours de soin aux créatures magiques auquel on peut apporter un de nos animaux, j'ai préféré lui à son petit pote Mimoche le malagrif parce qu'il est plus sympatoche à porter sur la paume de la main, en évitant évidemment les épines. Alors que Mimoche il mord pour un oui ou pour un non et ça devient rapidement fatigant dans les dortoirs, heureusement les deux s'entendent bien, parfois ils vont la java ensemble, de vrais teignes. J'espère que ça se passera bien l'un sans l'autre le temps d'un cours.

J'arrive dans la salle de classe, noueux sur la paume, le protégeant de toutes les aggressions sonores de la salle. Y'en a des animaux par ici, surtout des animaux usuels comme des chats ou des hiboux, j'espère que les chats ne mangent pas les noueux, si ça se passe comme ça je vais faire un machacre (appréciez le jeu de mot) digne des plus grands massacres de l'histoire des sorciers, tous les chats y passeront, tous, oui même le vôtre, rien à faire.

- Bonjour Miss Blanchet, voici Milaid mon noueux.

Recherche rapide de visages connus dans la salle, l'infatigable préfet Galway toujours au rendez-vous, il a fait un truc en papier, c'est dingue comme ça peut ressembler à quelque chose quand on y met de la bonne foi, je crois que j'ai pas envie de faire preuve de bonne foi cependant, alors je vais dire que c'est un origami, très joli si il me demande, rien d'autre sinon. Après le premier rang m'intéresse, parce que y'a des places et que je veux que mon petit noueux puisse tout voir à ce qu'il se passe, alors je me mets au centre, c'est encore plus simple comme ça.

Des petites chatouilles sur son ventre pour essayer de calmer la nervosité qu'il a sûrement à sa trouver dans cette salle pleine d'animaux étranges, je veux pas qu'on lui fasse de mal, même si je m'en occupe pas trop je l'aime bien moi, ce serait bête qu'il se fasse manger, ou virer parce qu'il est pas cool.


Du coup Lisk premier rang tau milieu. Celui qui donne à manger à mon noueux ou qui fait en sorte que son méchant chat le mange, je l'étripe, quarante fois, puis je vais chercher mon malagrif pour qu'il vous morde. Nah.
Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Marjorie Lunas, le  Dim 17 Sep 2017, 23:34

Je m'étirais tranquillement, émergeant doucement de mes rêves étranges. Je ne me souviens plus de quoi il parlait, seulement que je volais, ou plutôt que je planais à quelques mètres au dessus du sol et que c'était une chute vertigineuse qui m'avait réveiller. Je pris quelques secondes pour reprendre mes esprits. Je me dirige ensuite vers la Grande Salle où un bon jus de citrouille m'attend. Me voilà complètement réveillée et prête à entamer cette journée. Je retourne chez les Pouffys pour me préparer, et vérifier mon emploi du temps : rien de particulier ce matin, soin aux créatures magiques cette après-midi. Je me souviens alors que la professeur avait laissé un petit mot sur le panneau d'affichage, indiquant que nous pouvions prendre nos animaux de compagnie. Voilà qui serait intéressant. Je me dirige alors vers la petite cage de Amon, mon chère petit furet. Il s'amusait avec sa balle, mais lorsqu'il me vit, il s'arrêta et s'approcha des barreaux. J'ouvris alors le petit loquet et la petite boule de poil se précipita dans ma main. "Salut petit monstre". Je m'assis en tailleur et pris le petit être dans mes bras, qu'il s'empressa d'escalader pour monter sur mon épaule. Je m'amusa un instant avec lui. Avant de le reposer dans son petit habitat. "A tout à l'heure, Amon, si tu es sage, je t'emmène en cours avec moi !"

Je passais le reste de la matinée à réviser mais cours passés et à lire tranquillement. Après un rapide repas, je pars rendre à nouveau visite à mon petit compagnon. Il s'amusait toujours avec sa balle. Je repris l'animal pour le poser sur mon épaule, et de l'autre main, j'attrape mon sac. En sortant de la salle commune, j'en profitais pour me réapprovisionner en viande que je mis dans une petite boite, au cas où l'animal ait faim durant le cours. Je me dirige ensuite vers la salle de classe que je ne tarde pas à trouver.

- Bonjour Professeur ! dis-je d'un ton enjoué.

Je scrute la salle du regard, je reconnais quelques élèves que j'ai vu dans d'autres cours. Je me dirige vers la table libre du 2ème rang, je passe alors devant Elhiya, j'en profite pour lui présenter mon furet.

- Coucou Elhi ! Salut Myrtille ! dis-je à la petite boule de poil sur son épaule. Je vous présente Amon, mon fidèle compagnon !

Voyant la place libre à côté de la verte, je décide finalement de m'y installer.

HRP:
 


Dernière édition par Marjorie Lunas le Lun 18 Sep 2017, 22:02, édité 1 fois
Kalén Bloom
Kalén Bloom
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Kalén Bloom, le  Lun 18 Sep 2017, 00:14

Kalén ouvrit les yeux d'un coup ce matin-là.

Encore un cauchemar. Encore ces visions et cette musique angoissante qui résonnait dans sa tête à longueur de nuit. Elle sortit de son lit, avec l'impression qu'on lui avait martelé le crâne avec un de ces engins de travaux moldus.

Il faisait déjà jour. Elle sentait ses camarades s'agiter autour d'elle en se préparant, mais attendit qu'elles aient toutes quitté le dortoir pour sortir de son lit.
Dormir avec des gens était bien la pire chose que Kalén se devait de supporter à Poudlard. Sa chambre à Llangollen lui manquait pour cela, son petit lit unique et ses objets bien organisés...
Elle poussa un soupir et se décida à s'habiller pour aller déjeuner. Le premier cours de la journée était un cours de Soin aux Créatures Magiques. Et Kalén aimait énormément cette matière. C'était d'ailleurs la raison qui l'avait poussé à sortir de son lit ce matin-là, soyez certains, sinon, qu'elle serait encore en train de roupiller.

La petite s'observa un instant dans le miroir, mais détourna vite les yeux. Son reflet n'était pas une image qu'elle aimait contempler. Elle n'appréciait que très peu les glaces qui lui rendaient sa silhouette, et s'arrangeait toujours pour ne pas avoir à y recourir souvent.

Une cloche sonna quelque part dans le château, annonçant, pour Kalén, l'heure du déjeuner. Elle descendit rapidement dans la salle commune, son sac en cuir passé en bandoulière, et sortit en direction de la Grande Salle.


Quelques minutes et un chocolat chaud plus tard, la petite montait quatre à quatre les escaliers qui devaient la mener à la salle de Soin aux Créatures Magiques. Elle sourit largement en regardant l'heure : elle était en avance.
Quelques élèves rentraient déjà dans la classe. Certains avaient même un hibou, un chat, ou encore un boursoufflet dans les bras ou sur l'épaule.

Kalén s'arrêta net. Mais qu'est-ce-que-quoi-qui-que-se-passait-donc...? Miss Blanchet avait-elle décidé d'ouvrir une ménagerie dans son cours ? Le budget de l'école était-il tellement serré, qu'il ne pouvait plus financer les créatures étudiées en cours, demandant donc aux élèves d'amener les leurs ? Est-ce que leur professeur voulait leur faire une leçon sur les animaux....

"Haaaaan !"

Kalén ne put retenir une exclamation en se rappelant soudainement que leur enseignante avait laissé un mot dans leur salle commune, annonçant les détails de leur prochain cours. Les élèves possédant un animal étaient invités à l'amener en classe.

Sans réfléchir, la petite s'élança dans le couloir qu'elle venait de traverser, et se rua en bas de l'escalier en direction de son dortoir. Elle croisa une foule d'élèves qui, évidemment, n'allaient pas dans le même sens qu'elle, et en fut grandement ralentie.
Lorsqu'elle arriva enfin devant les tonneaux de sa salle commune, elle était à bout de souffle, à la fois éreintée, et affolée à l'idée d'arriver en retard. Se tenant ses côtes ravagées par un point de côté lancinant, elle monta dans son dortoir et chercha Lyra des yeux.
La petite chouette chevêche était bien là, juste à côté de son lit, endormie sur son perchoir. Kalén s'avança lentement, et déplaça délicatement l'animal pour le placer sur son bras. Ce-dernier ouvrit un oeil qu'il referma rapidement - Kalén la soupçonnait de faire semblant de dormir - mais ne broncha pas.

Le chemin de retour vers la classe fut plus tranquille, les élèves étant déjà rentrés en classe.
Lorsqu'elle arriva devant la sienne, elle poussa doucement la porte et se rendit compte avec affolement que la salle était déjà bien pleine.

"Bonjour", fit-elle timidement en direction de la jeune professeure.

Sa chouette toujours sur le bras, elle entreprit de trouver une place vide. Elle se jeta sur la première que ses yeux encore endormis aperçurent, sans s'intéresser à la personne qui se trouvait à côté.
Kalén posa ses affaires sur la table, et plaça Lyra sur son épaule en étouffant à grand peine un énorme bâillement.

HRP:
 
Ulysse Daiklan
Ulysse Daiklan
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Panthère de Chine


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Ulysse Daiklan, le  Lun 18 Sep 2017, 01:38

Moh c’est quoi cette bouille toute endormie ? Mais c’est beaucoup trop mignon tout ça !

Elle se penche vers moi et prends mon bras. Je fais un sourire mais ne peut m'empècher de m'inquiéter. On est quand même l'après-midi. J’espère que c’est juste de la fatigue et qu’elle est pas malade quand même.

- Hey... T'excuses pas, t'as pas de comptes à me rendre. Si toi tu veux, tu m'expliqueras après le cours. J'ai rien de prévu


Comment j’ai fait pour passer à côté aussi longtemps. Je lui lance un sourire qu’elle ne peut pas voir et vais ébouriffer légèrement ses cheveux de ma main libre.

-Oui mais moi j’ai envie que tu saches. Si on commence avec des secrets on va pas aller bien loin. Va pour après les cours !

Ma phrase est à peine prononcée. J’essaie d’être doux question qu’elle ne se réveille pas d’un coup en me prenant pour une grosse brute. Je la voit néanmoins se décaler et regarder la bête blanche qui est rentré avec moi. D’ailleurs ses serres commenceraient presque à me faire mal. Je penche mon épaule vers la table et le pousse légèrement, pour qu’il comprenne ou il doit sauter et… Il le fait ! Oui les miracles existent mesdames et messieurs ! Je lui caresse la tête pour le féliciter et il a l’air tout content.

- Joli accessoire... C'est quoi son petit nom ? Je fais dans le gabarit du dessous, perso, mais, c'est pas la taille qui compte, hm ?

Le rouge me monte aux joues et je la regarde bizarrement. Je suppose qu’elle ne s’est même pas rendue compte de son double sens vu qu’elle a l’air de vouloir aller se coucher le plus rapidement possible. Son sourire semble innocent… Semble. Pas sûr que ce soit vrai. Mais bon, moi je l’ai capté le double sens. Je regarde la chouette postée sur le bureau. Une chouette revêche ? Repêche ? Un truc comme ça. Je suis pas très doué dans ce genre de choses. En tout cas elle est toute choupie.

Je lui caresserais bien la tête mais je suppose qu’à part me faire mordre il n’arriverait rien. A la place je regarde la rouquine avec mon sourire jusqu’aux oreilles, le rouge toujours sur mes joues.

- Il s’appelle Kowl, parce que c’est un hibou cool, donc Kowl. Je l’ai acheté ce matin.

Je gratouille le buste du Gand duc comme pour me contenir de lâcher ma surprise. Ah non, je ne dirais rien avant ce soir. Je veux pas tout gâcher.

- Et comment s’appelle cette mignonne créature ? Enfin, je parle de l’oiseau, toi je sais que tu t’appelles Violet quand même.

Je lui fais un clin d’œil. Eh oui, je sais que c’est nul mais ce serais stupide de la prendre pur acquise. Puis ça fait pas de mal, surtout si elle fait pas une attaque avec ce qu’elle va entendre ce soir. Je me penche vers mon sac pour prendre mes affaires et voit la Verte plus loin. Aïe, la rouquine va pas aimer ce qu’elle va entendre ce soir je pense. Bon de toute façon comme je l’ai dit, je compte pas commencer sur des mensonges.

Mon livre sur la table je fais un sourire à Violet dans l’attente de sa réponse. J’ai vraiment envie de l’embrasser mais pas sûr que ce soit la meilleure idée d’être aussi démonstratifs devant la prof, surtout qu’elle est sévère il parait.

- Tu penses que le cours va porter sur quoi ?

J’attends la raison d’un air songeur. Ca se trouve je suis supposé savoir. Ohlolo j’aurais vraiment l’air bête si c’est le cas… Mais bon, c’est elle la Serdaigle hein ! Moi j’suis les muscles elle le cerveau. Je pense que ça peut très bien fonctionner comme ça. Un sourire niais s’installe sur mes lèvres.

Oui, ça pourrait très bien marcher.





Violet O'Toole
Violet O'Toole
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Violet O'Toole, le  Lun 18 Sep 2017, 12:06

Rendez-vous prit pour parler, ce sera une bonne chose de faite, quelle qu’en soit l’issue. J’espère quand même que ça ne sera pas trop dur à entendre. Etant donné mon degré de fatigue, j’ai du mal à spéculer sur la nature des révélations à venir, et c’est pas plus mal…

Oh, il a rougit, c’est adorable. Et oui petit Lion, le sous-entendu était voulu, on mettra ça sur le compte du manque de sommeil, hein. Je souris en le regardant. Ahhh, j’ai envie de le serrer contre moi et de jamais le lâcher. Par Merlin, libérez-moi de ce monde de bisounours !!
«Il s’appelle Kowl, parce que c’est un hibou cool, donc Kowl. Je l’ai acheté ce matin. Et comment s’appelle cette mignonne créature ? Enfin, je parle de l’oiseau, toi je sais que tu t’appelles Violet quand même.», il m’arrache un rire discret et je rougis à mon tour, je lui donne un petit coup de coude complice ; oh, stop it, you !

J’avance doucement mon bras vers Kowl le Hibou Cool, appréciant par la même occasion ma proximité avec Ulysse. Je passe le dos de ma main sur le poitrail emplumé du volatil. Il est vraiment beau cet animal. Tel hibou, tel maitre, hum ? Ma petite chevêche toute ratatinée dans son expression à demi endormie fait pâle figure à côté. Mais je l’adore. Je fais les présentations ;
«Elle, c’est Noctua ! Tu peux y aller, c’est un petit patapouf, elle ferait pas de mal à une mouche… Enfin, sauf pour se nourrir...» ajoutais-je en regardant ma Jolie, les sourcils froncés. «Noctua ; Ulysse, Ulysse ; Noctua. Il a l’air bizarre comme ça, mais c’est un type bien.», sourire innocent à souhait pour illustrer mon propos. Je caresse du dos de mon index la petite tête de la chouette qui se rabougrit un peu plus. Muuuh, elle est vraiment trop mignonne.

«Tu penses que le cours va porter sur quoi ?», bonne question. Je réfléchis quelques secondes avec un «humm…» songeur.
«Surement sur nos connaissances respectives vis-à-vis de nos bestioles ? Sur les créatures domestiquées en général ? J’imagine que ce sera un truc dans ce gout là…». Je me penche pour apercevoir ma copine (Mered) et son augurey à l’autre bout de la salle.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Azaël Peverell, le  Lun 18 Sep 2017, 19:20

Soins au créatures magiques. Il y a pire. Au moins, t'as rien contre les bestioles. C'est moins pénible qu'un humain. Souvent ça fait moins de bruit aussi. Suffit de voir votre ménagerie à la Crèche Fleurie. Quoi que, le pire, c'est sûrement les trois cent grenouilles de Leo. T'as toujours un peu de mal avec ça. Il dit toujours qu'il va s'en séparer, mais vous attendez encore. Peut être qu'un jour elles auront vraiment disparu. Tu comptes juste garder Pustule, vu qu'il te l'a refilée. Bref, pour ce cours en particulier, c'est pas une grenouille que t'as décidé de ramener. Ton corbeau est de sortie, et ton demiguise aurait bien trop paniqué en cours, avec tous les gens. Alors t'as décidé de prendre Baal, ton Flereur. Il est plutôt sage. Il aime pas trop les gens, mais du coup il se contente de les ignorer. Et toi, il s'installe sur toi quand il en a envie, et t'obéit au doigt et à l'oeil. Alors c'est pratique.

T'as trouvé Arty dans un couloir, et tu l'as laissé te présenter son chat en hochant légèrement la tête. Pour qu'il voie bien que tu l'écoutes. Et t'as vaguement lâché le nom de ton Flereur au détour de la conversation. Vous avez eu vite fait d'arriver à la salle de cours. Tu t'es contenté de saluer la prof d'un simple "Bonjour Professeure" avant d'aller t'installer au fond avec ton pote. Son chat te fixe en mode prédateur. Et Baal vient s'installer sur tes genoux, assis, droit comme un piqué, pour toiser Newt. Il sent peut être une certaine méfiance de la part du chat. Tu te contentes d'une ou deux caresses entre les oreilles de Baal, avant de lui dire de descendre de tes genoux, ce qu'il fait aussitôt pour s'asseoir au sol. Tu sors quelques affaires avant de t'affaler sur ta chaise, toujours sous le regard attentif de Newt. Les propos de ton pote te font légèrement sourire.

- J'm'en fais pas pour ça, au pire, j'ai un grand défenseur.

Tu désignes Baal à tes pieds. Qui a disparu. Tu te relèves d'un bond et le repère rapidement, en position d'attaque, qui regarde avec insistance un noueux au premier rang. L'espèce de pingouin Pouffy a débarqué avec sa bestiole, et ton Flereur a visiblement envie d'en savoir plus sur ce que c'est. Parce que s'il a l'habitude de cohabiter avec des volatiles ou beaucoup d'autres bestioles, il n'a jamais rencontré de hérisson. Ni de noueux. Et ce crétin serait capable de se faire mal avec les piquants, t'as aucune envie de passer ton après midi à les lui retirer de la gueule un par un. Alors tu pousses un soupir avant de le rappeler auprès de toi d'un ton sec.

- Baal, non. Reviens là !

A son nom, l'animal s'était tourné vers toi. Et le voilà qui jette un dernier regard à sa proie du jour, comme à regret, avant d'obéir et de revenir s'asseoir à tes pieds. Tu te penches pour le caresser une nouvelle fois, en récompense pour son obéissance. Et tu te tournes à nouveau vers ton pote avec un sourire moqueur, tout en t'adressant un lui d'un ton que tu veux sérieux.

- T'as vu, il est dressé pour l'attaque, il en ferait qu'une bouchée de ton chat.

Bon, tu t'es jamais amusé à le dresser pour attaquer hein. Juste les ordres de base pour qu'il t'obéisse et colle pas trop de bazar. Mais il a un sale caractère, et a tendance à attaquer les autres créatures si elles l'approchent trop avec un comportement qui ne lui plaît pas. Mais vu les animaux regroupés ici, il ne devrait pas y avoir trop de problème. Du moins tu l'espères. Parce que maintenant qu'il est revenu, il se remet à fixer Newt, comme s'il le surveillait.
Rose Artis
Rose Artis
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Première année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Rose Artis, le  Lun 18 Sep 2017, 19:28

Plan de classe:
 


Alors que le petit volatile s’amusait joyeusement, sa propriétaire lui demanda de changer de bras. L’énonciation du nom fit réagir le garçon assis devant elles. Il se retourna, et Noxie sauta immédiatement sur son épaule, sans prévenir la blonde, qui surprise par son acte n’avait même pas eu le temps de l’en empêcher.

Pas du tout gênée, la petite chouette se lova contre le Serdaigle, dans son cou, à coup d’ébouriffage de plumes et de câlins. Olivia resta bouche-bée, c’était bien la première fois que Noxie faisait ce genre de chose. Ça existait les coups de foudre ou quoi ? Le garçon ne semblait pas dérangé, allant même jusqu’à lui offrir des friandises. Alors que Noxie accepta le cadeau – enfin, se jeta dessus plutôt- le brun se retourna.

- Ah comme elle m'avait manqué !

Si la surprise n’était pas déjà assez présente sur son visage, elle le devint encore plus. Comment est-ce qu’il pouvait connaitre Noxie et être totalement inconnu à Olivia ?

Oh, attendez un instant … Elle fronça les sourcils, en pleine réflexion.

- Content de te revoir, douce inconnue ❤

Et ça fit tilt dans son esprit. Son visage s’illumina littéralement, et c’est à peine si elle n’avait pas envie de bondir sur lui elle aussi. Il ne lui avait pas menti dans sa lettre, il était là, au cours de soins !

- Osvald !! C’est pas vrai ! Je suis trop contente de te voir ! Elle se leva et se pencha sur sa table pour être plus proche du garçon. Heureusement que Noxie t’a reconnu ! J’étais pourtant sûre d’y arriver toute seule, quelle déception ! Et dire qu’on a passé le cours de potion l’un devant l’autre sans se reconnaître …

Elle s’appuya sur ses coudes, le menton sur les mains, toujours penché sur la table. La chouette était vraiment heureuse de le retrouver, elle aussi, ça lui faisait chaud au cœur. Elle observa le garçon quelques secondes, puis afficha un sourire malicieux.

- C’est étrange de pouvoir mettre un visage sur ces lettres. Et je suis plutôt fière de voir que la version de toi de mon imaginaire te ressemble pas mal. Bon, t’es bien plus mignon en vrai. Ajouta-t-elle, rigolant franchement.

Elle tourna les yeux vers Noxie, qui semblait bien vouloir rester là.

- Noxie, tu reviens maintenant ? Je te promets que tu pourras retourner voir Osvald après. Elle accompagna ses paroles d’un tapotement sur son épaule.

La chouette sembla plisser les yeux, puis alterna son regard entre les deux. Elle avait le culot de se demander si elle n’allait pas changer de maitre ? Quelle insolente. Olivia lui lança un regard qui signifia « c’est moi qui possède ta cage et ta nourriture » que la chouette dut comprendre puisqu’elle sauta sur son bras gauche, devenant tout d’un coup bien plus obéissante. Elle passa sa main libre dans son dos pour remettre sa robe, et se rassit.

- Comment tu vas depuis notre dernière lettre ? Ça fait un moment. Elle attrapa le petit ruban rouge qui était accroché à la patte de Noxie et le serra fermement dans sa main gauche. Pas la peine qu’elle recommence.

Avant qu’elle n’ait le temps de continuer sa discussion, une fille apparut à sa droite, se saisis de son sac et le posa négligemment sur la table. Un air surpris puis un fronçage de sourcils plus tard, elle allait expliquer un peu sa façon de penser vis-à-vis du respect des affaires d’autrui, mais la petite blonde ouvrit la bouche avant qu’elle n’ait le temps de commencer.

- Coucou, tu es donc ma voisine du jour ? Je ne crois pas t'avoir jamais vue, pourtant tu es à Gryffondor ! Désolée d'avoir bougé ton sac comme ça, j'étais un peu à l'Ouest. Moi c'est Elrin, en tout cas.

Elle resta interdite devant le monologue, mais les excuses qu’elle reçut firent redescendre immédiatement l’énervement qu’elle avait ressenti quelques secondes plus tôt. Elle décida donc de les accepter silencieusement, et répondit calmement à la Gryffondor.

- Salut. J’imagine qu’effectivement, puisque tu t’es assise ici, nous allons être voisine. Elle se rendit compte que sa réponse était un peu sèche, et se rattrapa, répondant d’un ton plus doux. Je m’appelle Olivia, enchantée.

Elle la fixa, détaillant son visage et ce tatouage de dauphin sur son bras – un dauphin, vraiment ? – avant de continuer.

- Tu as l’air plus âgée, non ? C’est peut-être pour ça. Je n’ai pas beaucoup de contact avec les Gryffondors qui ne sont pas de mon année.

Elle quitta la blonde et regarda Noxie qui s’était calmée et commençait une sieste sur son épaule.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Invité, le  Mar 19 Sep 2017, 17:12

- Osvald !! C’est pas vrai ! Je suis trop contente de te voir !

La surprise passée, le visage d'Olivia s'est illuminé et le mieux aussi du coup. Je pourrais presque me faire mal aux joues à force de sourire autant ! Mon ancienne correspondante est carrément penchée sur sa table, alors pour qu'elle ne se se fasse pas mal au dos - et pour que moi je ne me torde pas trop le cou - je me décale complètement sur ma chaise. D'une main je caresse toujours doucement d'une main les plumes de Noxie se régalant d'un gros morceau de biscuit.

C'est vrai que sans cette petite chouette on se serait sûrement encore croisé dans les couloirs sans se remarquer ! Le cours de potion en était le parfait exemple et pourtant on était assis l'un devant l'autre ! C'est l'inconvénient quand on échange par messages, on a la sensation de connaître l'autre par cœur sans avoir aucune idée d'à quoi il peut bien ressembler.
La remarque d'Olivia sur le fait qu'elle me trouve plus mignon en vrai qu'en imagination me fait rougir d'un coup et bafouillé un confus « M-merci ». J'aurais bien voulu lui renvoyé le compliment mais j'avais les joues bien trop en feu pour ça. Pourtant c'est vrai qu'elle était jolie avec ses cheveux blonds et ses yeux aux teintes bleu-vert. Mais le plus joli c'était son rire.

Olivia rappela Noxie a elle, ce qui me donna un peu de temps pour redonner à mon visage une couleur moins vive. La chouette ne semblant pas très emballée à l'idée de rester auprès de la personne détenant les sucreries - en l'occurrence, moi - mais finit par se résigner et s'installa sur le bras de son humaine de compagnie. Je ne peux pas m'empêcher de sourire mièvrement à la scène, la relation qu'elles avaient était tellement mignonne !
C'est la voix d'Olivia qui me fit reprendre ma concentration.

- Comment tu vas depuis notre dernière lettre ? Ça fait un moment
- Ah oui, c'est vrai que ça fait un petit bout de temps. Hum... Je me repasse en vitesse les derniers évènements importants de ces derniers mois et tente d'en faire un résumé plus ou moins concis : Alors, dans les grandes lignes j'ai rencontré des gens adorables, j'ai parlé avec la professeure d'Histoire de la Magie à propos des runes, c'était génial, si tu savais tout ce que j'ai appris ! J'ai aussi fait ma première séance de divination sur quelqu'un d'autre que moi et ça s'est relativement bien passé. Il y a eu cette dame bizarre à la librairie et aussi une Poufsouffle dans la bibliothèque mais bon. Je reprends ma respiration. C'était tout sauf concis, c'était même carrément nébuleux comme résumé. J'en disais soit trop soit pas assez. Dans la précipitation je termine tout de même avec le dernier évènement en date : Ah et j'ai fait une escapade nocturne dans la Forêt Interdite - moment de pause - et j'y ai rencontré ... euh ... quelqu'un mais c'est assez compliqué à expliquer, comment dire ...

À ce moment-là quelqu'un fait glisser la chaise à côté de moi et s'y installe, ce qui me fait tourner la tête en plein milieu de ma phrase inachevée. De toute manière je ne savais pas du tout comment la terminer, cette phrase. D'un côté j'avais envie de partager avec mon amie mon incroyable découverte mais d'un autre côté je doute encore que c'en soit une. Depuis cette nuit-là, le doute me rongeait l'esprit. Je ne savais plus quoi croire. Et pourtant je voulais y croire ! C'était le principe même du petit peuple, il fallait croire en lui ! Mais j'avais accumulé tant d'informations contradictoires sur cet «Être» que j'étais tout simplement perdu.

Et la personne qui venait de s'asseoir à côté de moi n'allait pas arranger les choses.

Si mon visage avait encore quelques traces de mon rougissement précédent, elles devaient maintenant être totalement disparues. Je blêmis à la vue de cette fille aux yeux bleus et aux boucles brunes. Elle.

Je me retourne soudainement vers Olivia. Dans la position que j'avais prise pour lui parler plus confortablement, je tournais ainsi le dos à la nouvelle venue. Je lance un regard de semi-détresse, semi-OML-il-se-passe-un-truc-de-malade-là à mon amie qui elle aussi avait été rejointe par une nouvelle voisine.


Dernière édition par Théo Osborne le Mer 20 Sep 2017, 19:29, édité 1 fois
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Artemis Wildsmith, le  Mar 19 Sep 2017, 17:46

Newt s’était donc installé confortablement, tout comme Arty. Si tant est qu’on peut être confortablement assis dans une salle de classe. Il a sorti ses affaires, tout à fait prêt à se montrer sérieux, puisqu’une fois n’est pas coutume. Après tout, l’important c’était l’intention, après le résultat, ce n’est pas très grave. Il regarde alors Azaël lui parlant de Baal, son fléreur comme un grand défenseur. Déjà, prenons un instant pour parler de ce prénom, Baal. Il est sérieux le Serpentard ? Il ne pouvait pas trouver des prénoms classes et mignons à la fois ? Non, il fallait toujours qu’il se pointe avec des animaux au nom inadéquat. Parce que son fléreur n’avait pas du tout une tête à s’appeler Baal, il faut le souligner. Mais bon, passons. Surtout qu’il parle de son animal en tant que grand défenseur, grand défenseur qui prend déjà la fuite, on aura tout vu. Arty réprime à peine un un pouffement de rires, tant que Newt secoue ses oreilles, toujours attentif.
D’un autre côté, Zaza savait se faire obéir de ses animaux, on ne pouvait pas le nier. Arty lui, ne savait pas si Newt lui obéissait parce qu’il se croyait chargé d’une missions supérieure ou pour lui faire plaisir, mais certainement par parce qu’il inspirait de la crainte, jamais. C’est alors que le Poufsouffle remarque la cible du fléreur de son pote. L’animal de Liskuvo. C’était rare de voir son camarade jaune dans un cours avec lui. Arty hausse un seul sourcil, à la fois surpris et inquiet. Oui, un peu des deux, pourtant cette histoire remontait à longtemps. En tout cas, il n’aurait pas aimé être à la place du fléreur si celui-ci s’était attaqué au noueux de Lisk. Parce qu’un fléreur contre un mur, ça devait être particulièrement moche à voir.

Finalement, l’incident est vite clos et derrière eux. Baal retourne sagement à sa place tandis qu’Azaël lui lance un semblant de pique. Une bouchée de chat. Déjà c’est dégoûtant, et quelle drôle d’idée. Toujours dans la violence celui-là. Même pas il aurait pu dire qu’il assassinerait Newt à coups de bisous et de câlins, non, tout de suite on parle de repas avec en plat principal un félin. Joyeux.

- T’as des idées bizarres quand même. Pourquoi tu veux qu’il mange Newt ? Il est cannibale ?
Il regarde ses mèches folles tout en réfléchissant. Se demandant si jamais Baal était vraiment cannibale, sur qui est-ce qu’il se jetterait en premier, Newt ou lui ? Qui avait l’air le plus appétissant ? Finalement, il tente de chasser cette idée incongrue de son esprit, difficilement. En plus, essaie de le contrôler davantage ton Baal, parce que Lisk est du genre à t’envoyer contre un mur. Et crois-moi, c’pas agréable.

Comme s’il parlait en connaissance de cause. En fait, oui, il savait lui ce que ça faisait d’être envoyé à vive allure contre un mur de briques. Il soupire alors qu’il fait un mouvement de la tête pour désigner le Poufsouffle au premier rang. Toujours un souvenir douloureux, quoi qu’il pourrait en rire maintenant, tellement ça faisait longtemps. En même temps, Il n’avait pas qu’à pas être aussi naïf, c’était entièrement de sa faute et Lisk en avait profité pour s’amuser un peu. Pas plus pas moins que ce qu’il pouvait faire aujourd’hui, maintenant qu’il avait gagné en âge mais non en maturité. Quoi que, risquerait-il la vie d’un première année d’une telle façon ? Aucune idée. Puis il regarde son pote, un doute s’empare de lui alors qu’il esquisse un mouvement pour faire des papouilles à Newt. Il n’aurait peut-être pas du lui dire ça, on avait vu ce que ça donnait lors du fameux épisode Ellana / Azaël. Malencontreux. Il ne fallait pas que ça se reproduise, surtout pas ici, surtout pas avec Lisk. Alors il va vite changer de sujet, ou revenir au précédent plutôt.

- Et puis tu sais pas, après tout, peut-être que Newt te regarde comme ça parce qu’il t’aime beaucoup.


Bah oui, après tout, c’était tout à fait plausible, quand bien même Newt décida à ce moment-là de se redresser et de s’asseoir. Dos à Arty, regardant le tableau, loin devant. Visiblement le félin avait trop peur qu’on puisse croire qu’il observait le Serpentard par amour. Vraiment, il ne lui manquait que la parole à ce chat.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Azaël Peverell, le  Mar 19 Sep 2017, 19:34

Tu lèves les yeux au ciel en entendant la réponse d'Arty. Non mais sérieusement, fllait qu'il arrête de tout prendre au premier degré comme ça, t'es bien sûr que Baal a pas encore l'intention de bouffer Newt. Tant que le chat reste à sa place, le Fléreur en fera de même, tu n'as aucun doute à ce sujet. Mais t'as la flemme d'expliquer tout ça à ton pote. Il comprendra peut être tout seul, un jour. Ou pas. Mais c'est pas à toi de tout lui expliquer en long en large et en travers à chaque situation. Tu esquisses un léger sourire lorsqu'il te dit de surveiller ton félin face à... Kalsi. Non mais, il fait vraiment peur à certains celui là ? T'as rien contre lui, mais franchement, tu ne le trouves pas hyper intéressant. C'est même plutôt l'inverse. Sa principale qualité à tes yeux étant qu'il déteste Sanders tout autant que toi.

Tu fronces légèrement les sourcils quand il parle de mur. C'est qu'il a l'air de vachement connaître les réactions de l'autre blaireau de devant. Tu fixes un instant Arty, pour essayer de comprendre d'où ça lui vient. Mais il ne développe pas plus. Il préfère repartir sur son imbécile de chat. Soi disant qu'il te regarde comme ça parce qu'il t'aime bien. Non mais vraiment, il croit que t'en as quelque chose à faire de l'affection que peut te porter ou non son chat ? Tu retiens un léger soupir. D'autant plus que la bestiole se met aussitôt à regarder vers le tableau. Genre c'est la honte de t'apprécier. Enfin, c'est qu'un chat, il n'a probablement rien compris.

Baal monte une nouvelle fois sur tes genoux. Tu le laisses faire, en lui grattouillant la tête entre les deux oreilles tandis qu'il s'installe tranquillement. Il ne ferme pas les yeux et continue de regarder autour de lui. D'un autres côtés, vu le nombre d'animaux dans la salle, il doit avoir l'odorat qui s'excite. Et il a toujours été du genre à surveiller les mouvements autour de lui, alors il doit être bien heureux d'être au fond de la salle et de pouvoir avoir une vue sur l'ensemble de la classe. Tu t'appuies contre le dossier de ta chaise avant de reprendre sur ce qui te reste à l'esprit.

- Pourquoi Kalsi enverrait Baal contre un mur ? Il a fait un truc du genre à Newt ?

Parce que si c'est ça, tu peux comprendre. Le chat de ton pote, il a pas l'air d'être le plus sympa du monde. Un coup de pied est si vite arrivé... Mais Baal ne risque rien, puisqu'il t'obéit. T'es bien certain qu'il n'essaiera plus de s'approcher du noueux du jaune puisque tu le lui as interdit.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Elhiya Ellis, le  Mer 20 Sep 2017, 07:19

Une brunette pétillante avait fini par extirper Elhiya de son début de lethargie pendant qu'elle grattouillait machinalement la boule de poil mauve callée dans son cou. Tout d'abord surprise ses prunelles s'étaient glissées sans grand conviction sur la personne qui avait prononcer son nom avant de realiser qu'il s'agissait de la petite Marjorie. Machinalement un souire chalereu avait fini par ourler ses lèvres alors qu'elle dodeiner de la tête

"Ho coucou marjo! Bonjour Amon, je te vois enfin!"

Lors de leur virrée shooping les deux filles avaient papoté vaguement des animaux qu'elles possédaient. d'ailleurs la petite jaune avait réussi à comparer Muffin, le fléreur d'Elhiya, à un pokemon. Ce qui avait fini par arraché un pouffement de rire à la blonde, qui réalisa qu'elle aurait peut etre mieux du embarquer le félin. Quoi qu'avec des hiboux dans les parages, un autre chat, un autre fléreur, pas dit que l'animal de la Verte aurait su rester sagement assit sur les genoux. Finalement, le boursouffler collant ce n'était pas plus mal. Pas de risque d'incident stupide. sauf si amon décidait de prendre la Myrtille poilue pour un casse croute. C'etait bien utiliser pour la chasse parfois les furets non?

De toute facon, comme la brunette avait pris place à ses cotés, Elhiya aurait largement le temps de vérifier ce qu'il en était. Gratouillant la tête du furet en guise de salutation, la blonde sourit de nouveau. C'était assez mignon ces truc même si ca ressemblait à des saucisses pleines de poils...


"Il me fait penser à Titou, celui de Dey, il est mignon tout plein (le furet hein, soyons clair). T'as une idée de ce qu'on va pouvoir voir aujourd'hui? Quasi tout le monde a ramené une boule de poils ou de plumes.."

pas sur que ce soit super judicieux comme manoeuvre, sauf si la prof espirait au chaos général avec un animal trop farouche qui aurait prit la fuite. Au moins l'autre zouave de Vert dans la rangée derrière avait eu une lueur de génie et avait trimbalé son Fléreur au lieu de son Démiguise. ca eviterai d avoir la classe entiere en train de le chercher..
Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Élius Askin, le  Mer 20 Sep 2017, 19:00





Silencieusement le pinceau en poils de martre étreint le fard onctueux. Hissé sur la pointe des pieds devant mon reflet embué, je couvre l'engourdissant manque de fantaisie de ma scolarité à Poudlard d'un cerne pourpre. L'odeur froide de la pierre des cachots remplace aujourd'hui les émanations musquées des maquillages sulfureux. Outrant l'ombre de mes paupières, je retrouve un peu l'atmosphère alourdie des coulisses du cabaret. Encore un repas évaporé devant l'appétit féroce de mon extravagance constitutionnelle et déjà l'heure de la prochaine réclusion arrive. D'un revers de main j'atténue ma bouche écarlate et la poudre sur mes joues, puis je sors rapidement dans le couloir avec mes affaires.


Sans serre-tête, mes mèches libérées tressautent sur mon front au rythme de mes pas pressés. Il est presque 14h lorsque j'arrive devant la salle du Cours de Soins Aux Créatures Magiques où la plupart des élèves et leurs animaux de compagnie sont déjà installés. Dévoué à ma promesse, je m'approche de la professeure, une main ramenant mes cheveux indisciplinés en arrière et l'autre accrochée à la bandoulière de ma besace. Sous mes yeux encore grimés la proximité dévoile ses deux cristaux de péridot fatigués ornant un visage pâle bordé de volutes plombées. D'un souffle j'expédie les présentations :


— Bonjour, je m’appelle Élius Askin, je n'ai jamais étudié les animaux et j'espère que ça me plaira. Sourire de convenance envoyé, me voici face à la classe. Après un signe de tête au préfet de Serpentard rencontré lors de la répartition, je me dirige vers Marjorie et sa voisine Elhiya. En quelques enjambées je remarque l'autre jaune du train et lui lance un regard taquin sans m'arrêter.


— La fourrure te va à merveille Marjorie ! - me penchant vers elle - Je plaisante, bien sûr. - me redressant - Bonjour les filles ! Bon, je vais chercher une place avant de devoir m’asseoir sur les genoux de l'une d'entre vous. Tiens, il y en a une juste là. Du doigt je montre la table à côté avant de constater qu'Arty et le vert croisé dans notre salle commune sont juste derrière. Glissant jusqu'à la chaise proche du mur je leurs dis vivement :


— Salut vous deux ! Puis je vide le contenu de ma besace sur ma table avant de lever la tête en direction du tableau. Un soupir m'échappe lorsque je vois encore Ulysse devant moi, cette fois affublé d'un hibou, ...décidément.




Derrière Violet et devant Azaël, en suivant le plan d'Olivia
Mathilde Yawnez
Mathilde Yawnez
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Mathilde Yawnez, le  Mer 20 Sep 2017, 20:43

Un cours de soins au créatures magiques. Comme si je ne gardais pas un souvenir vivifiant du dernier. 
Je repense au cours commun avec la métamorphose. 

Un sourire se peint sur mon visage quand je bouquine à la table des serdaigles.
Un livre sur les potions. Domaine que je n'ai jamais vraiment aimé. 
Aujourd'hui, je me sers en épinards, terminant mon assiette puis choisissant une part de tarte aux pommes pour le dessert, je termine le chapitre sur les potions exotiques, je le referme dans un bruit sec, le range dans ma sacoche et me lève pour partir dans ma salle commune. 

Je vais chercher Pollux, mon husky et le nourrir un peu. 
Il a bien grandi depuis que j'en ai fait l'acquisition mais c'est un chien sage qui m'obéit. 


Vingts minutes plus tard, je me ballade dans les couloirs, mon chien à mes côtés, trottinant sagement. 
Je le caresse quand on arrive devant la salle de classe. J'entre et je vois directement une marée de volatile. 
Je pense alors que j'ai bien fait de pas prendre Merlin. Pour l'originalité, et puis de toute façon il devait délivrer une lettre. 

Je cherche une place, saluant au passage Galway. 

-Salut Gal'. Mignon ton hibou.

Je lui fais un clin d'oeil avant de poursuivre vu qu'il y'a plus de place à côté du vert.

Mon chien me suit. Regardant curieusement les élèves. 

Je localise une place à gauche au deuxième rang entre Violet et un garçon et Artemis et Azaël à côté d'un vert. 
Je m'y dirige et m'y place, reculant la chaise pour m'y placer confortablement. 
Je sors de quoi écrire et mon "Vie et habitat des animaux fantastiques" que j'ai du lire pas mal de fois quand même.
Ma page préférée étant celle du botruc. 
-Bonjour, je fais à mon voisin d'une voix neutre. 

Je me retourne et salue plus joyeusement Arty. 
-Salut Arty'. Alors ça va?

Je sais qu'avec Madame Blanchet je vais pas pouvoir beaucoup papoter mais autant en profiter au début. 

Je sens mon grand Pollux s'agiter à mes pieds et je le calme d'une caresse. 
J'attends avec impatience la suite du cours.
Ulysse Daiklan
Ulysse Daiklan
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Panthère de Chine


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Ulysse Daiklan, le  Jeu 21 Sep 2017, 14:14

Qu’elle est chou.

J’ai réussis à la faire rire. Yes, j’ai les joues rouges mignonnes en plus. Je la regarde d’un air attendri qu’elle ne peut probablement pas voir. Me présenter à son hibou ? Quelle idée. Je rigole et vais caresser le patapouf qui s’ébroue joyeusement en sentant ma main déranger ses plumes. Je fais semblant de prendre un air offensé.

- Moi ? Bizarre ? Jamais ! Coucou petite chose.

Je parle à la chouette hein. Non parce que petite je veux bien mais chose non, quand même. Petit bout d’femme à la limite. Quand je vois sa main se poser sur l’oiseau je souris. Elle tire la tête de que toute fille fait quand elle voit un truc un peu mignon. J’pourrais presque être jaloux du petit être.

Nos créatures respectives hein ? Elle se retourne et je suis son regard. Eh mais c’est la rousse qui bavais sur la prof en histoire de la magie ? Je fronce les sourcils et plisse légèrement les yeux.

- Je dois m’inquiéter ?


D’un mouvement de tête je pointe la fille aux cheveux de feu. Pas le temps de vraiment m’y attarder quand je vois l’habituel coup…DUO. Duo voilà hein. Donc duo que forment Azaël et Artémis entrer dans la salle et se placer un peu plus loin derrière nous. D’ailleurs j’aperçois Olivia en train de roucouler avec un Serdaigle plus jeune. Décidément on va tous finir en Gryffy-Serdy ce sera amusant.

Evidemment il faut que l’autre bébé troll des montagne soit là. Vous pensez que j’peux diriger une attaque générale des animaux sur lui ? Pas de ma faute comme ça. Si Violet veut montrer des gens bizarre à sa chouette elle à qu'à montrer cet immondice. Bref. Heureusement ma vue est rapidement distraite par un chien qui viens de rentrer. Un husky ! J’adore les chiens. Et les husky sont vraiment beau. Je suis l’animal de la vue et sa maîtresse viens de mettre derrière moi. Quelle chance !

Je me retourne vers ma rouquine avec une tête d’enfant. Vaut mieux qu’on mette ça en place avant le cours parce que sinon on va se faire taper sur les doigts.

-Donc du coup après on se rejoint à la Salle-sur-Demande ? Faut que je passe chercher un truc dans mon dortoir avant

Toujours tourné vers elle je capture un des pans de sa robe et commence à jouer avec. J’espère qu’elle m’en veut vraiment pas de ne pas lui avoir parlé. Quoi qu’à cet instant elle a l’air plus prête à faire une sieste sur moi qu’à me gronder m’enfin. Méfions-nous du loup qui dors.

Marjorie Lunas
Marjorie Lunas
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Marjorie Lunas, le  Jeu 21 Sep 2017, 19:04

J'étais à peine installé qu'Élius débarqua, se présenta auprès de la prof et se planta devant notre table. Il fit une petite blague sur Amon toujours planté sur mon épaule qui me fit pouffer de rire. Il s'installa ensuite à la table d'à côté.

Elhiya me demanda alors sur quoi pouvait bien porter le cours.

- Alors là... Je sais pas du tout... C'est un cours sur les créatures magiques mais il y a plus de créatures non magique que le contraire ici... Ou alors est-ce qu'on va étudier les animaux de manière générale avant d'appliquer sur les animaux magiques qui sont sûrement moins accessible ?
Franchement je n'en ai aucune idée...


Je sentis Amon s'avancer sur mon épaule, signe qu'il voulait se dégourdir les pattes. Je l'attrapa d'une main et le posa sur la table. Je n'avais pas amené sa balle de peur qu'elle roule partout et qu'il l'a fasse tomber toutes les 4 secondes. Mais j'avais toujours sa nourriture dans mon sac, ce qui l'occuperait en cas de besoin. Il fit 2-3 aller-retour sur la table et s'arrêta, frottant sa tête avec ses petites pattes. Je dis à la verte en rigolant :

- Tu as vu ! On dirait qu'il se recoiffe ! C'est un vrai BCBG tout poilu !

Je reporta alors mon attention sur la petite boule de poil qui accompagnait Elhi.

- Ça ne m'étonne même pas que ce soit elle qui soit là aujourd'hui ! C'est fou qu'elle te suive partout comme ça ! Déjà chez toi, le seul moment où elle s'était décroché de toi, c'était pour attraper la nourriture par terre... Heureusement que tu n'es pas allergique !
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Référent·e ModérationPoufsouffle
Référent·e Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Artemis Wildsmith, le  Jeu 21 Sep 2017, 21:54

Arty l’a vu direct, il s’en veut à lui même, il aurait aimé que ça ne sorte jamais de sa bouche. Tentative vaine d’essayer d’attirer Azaël sur autre chose, sur Newt qui s’est mis à bouder. Le Poufsouffle s’approche du félin pour lui faire des bisous tandis que Zaza réfléchit. Le gamin essaie de prétendre qu’il ne s’attend pas à la suite et qu’il n’a pas vu ses sourcils se froncer. Ça s’annonce un peu mal cette histoire, en plus Newt dodeline de la tête pour lui signifier que c’est pas le moment, avant de s’allonger sur la table, toujours face au tableau. Il devait préparer sa sieste de l’après-midi, il avait de la chance. Arty se redresse et laisse sa main tout de même vagabonder sur le dos de son animal boudeur. C’est alors que le Serpentard pose ses fameuses questions. Le Blaireau écarquille les yeux, un peu, non mais vraiment, il a de ces idées, il fallait être sacrément tordu pour penser que Liskuvo aurait pu envoyer Newt contre le mur de la gare King’s Cross. Parce que oui, envoyer un gamin c’était tellement plus tolérable. Ainsi, c’était peut-être une réelle interrogation, le Serpentard s’informait sur les éventuels traumatismes de Newt, après tout, peut-être qu’il s’intéressait à sa santé, tout à fait possible.
Mais il fut déconcentré. Bon alors déjà, le gamin un peu flippant devant eux, Arty ne l'avait pas vu de suite. Newt non plus, personne ne l'avait vu, il s'était faufilé là comme ça, tel un chat ninja. En plus, ils n'étaient même pas potes, enfin, pas vraiment, enfin, il ne le croyait pas. Alors le Poufsouffle se contente de hausser les épaules d'un air gêné, il ne fallait pas vexer le petit, surtout pas, lui faire comprendre qu'il était tout à fait le bienvenue. Sourire charmant donc, même s'il fait l'autre devant et un simple « Bonjour !» parce qu'après tout ce n'était qu'un gamin qui s'était montré le plus poli du monde. Et une nouvelle fois, il ne put répondre à son pote car Mathilde venait d'arriver. Une Serdaigle sage et calme de son âge, Arty dodelina la tête sans quitter son sourire avenant et lui murmura : « Ça va très bien et toi ? ». C'est alors qu'il remarque qu'elle est avec un chien, surprenant pour un sorcier. Même Newt fait frétiller ses moustaches, mais pas plus, il s'en moque, comme d'habitude, il se moque de tout.

Mais revenons à nos moutons et l'idée farfelue de Newt contre un mur.

- Mais pas du tout ! Il est pas cinglé hein tu sais !


Quand même, les animaux c'est sacré. Toujours est-il qu’Arty cesse brusquement de caresser Newt et réfléchit. Il pourrait poursuivre, sauf qu’il ne fallait pas qu’il s’amuse à jouer sur le potentiel tête brûlée de son pote qui serait capable d’aller trouver Lisk comme ça, pour lui parler gentiment de ce qu’il a fait ou il n’a pas fait, le gentiment étant volontairement ironique. D’un autre côté, ça va le bouffer de l’intérieur et il n’avait pas réussi une première fois de détourner l’attention, et là, rien aux alentours qui pourrait faire office de nouvelle conversation. Alors il soupire et enchaîne, d’une voix qu’il voulait tout à fait détachée, comme si l’événement qu’il allait raconter ne comptait pas, n’était qu’un vague souvenir lointain. Parce que c’était un peu le cas en réalité, ça faisait tellement longtemps qu’Arty était passé outre. Effectivement, à chaque fois qu’il croisait Lisk il y avait ce petit pincement au cœur parce qu’enfant il lui avait accordé sa totale confiance. Mais c’est tout, il avait grandi dorénavant et savait que Lisk était un bougre. Un point c’est tout.

- C’est juste qu’un jour comme ça, à la gare, on a beaucoup rigolé tu vois. Il hésite, il ne sait pas si le ton totalement détaché allait fonctionner, il cherche un peu ses mots, transformer cet événement en une baste boutade alors que ce n’était pas vraiment le cas. Je cherchais mon chemin, normal, il m’a parfaitement involontairement envoyé foncer dans un mur, enfin, m’a un peu jeté contre le mur. Voilà. C’est alors qu’il prend un air sombre et pointe son index vers Zaza. En mode réprimande qui ne saurait pas tarder. Mais c’est pas grave, c’était y’a longtemps, et c’était pour rire. Donc, reste sage, t’avise pas de bouger.

C’est qu’il venait d’employer l’impératif avec Azaël, c’était bien la première fois. Oui, pas question de se retrouver dans la même sitation qu’en Défense contre les forces du mal. Jouer l’arbitre et le coussin entre deux combattants, une fois ça suffisait largement. Surtout que le Serpentard n’engendrait que des moments bizarres où Arty ne savait pas où se mettre. Enfin si en réalité, il savait exactement où se mettre. Entre Zaza et quelqu’un d’autre, souvent un quelqu’un qu’il appréciait plus ou moins avant que l’autre ne s’en mêle. C’était pas ça, il aimait bien avoir le Vert & Argent à ses côtés, vraiment, il avait l’impression qu’Aza était à la fois l’ange et le démon sur ses épaules. Le démon pour l’accompagner dans les bêtises époustouflantes et l’ange pour le protéger. Si c’était pas absolument mignon tout ça. Mais en même temps, Arty pouvait pas s'attendre à ce que son pote règle ses comptes avec toutes les personnes lui ayant un jour ou l'autre fait du mal, ça n'allait pas le faire. Même si, aussi surprenant que ce soit, la liste n'était vraiment pas bien longue, c'était son côté adorable ça.
Donc aujourd’hui, hors de question de faire des vagues, et il le prévenait d’un air qu’il voulait sérieux et inquiétant. Zaza resterait calmement assis à ses côtés et attendrait le début du cours de Miss Blanchet, avec son fléreur au nom inadéquat.


Dernière édition par Artemis O'Toole le Jeu 21 Sep 2017, 23:19, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ? - Page 2 Empty
Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 11

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.