AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 6 sur 7
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Aoi Baskerville
Serdaigle
Serdaigle

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Aoi Baskerville, Mar 3 Oct - 0:30


Rapidement, la japonaise se retrouva avec un voisin, qui ne fit pas mine de vouloir lui parler. Tant mieux, Aoi ne se sentait pas d’humeur bavarde de toute façon, comme souvent. Le jaune avait apporté un hérisson, drôle de choix pour un cours de soins aux créatures magiques, bien que Miss Blanchet ait précisé qu’ils ne devaient pas forcément l’être. La salle se remplit plutôt vite, et la professeure débuta son cours par une brève présentation. La bleue la connaissait déjà, même si elle n’avait eu que peu de contact avec elle lors du cours commun avec la Métamorphose. Les consignes étaient données, simples et précises. Chacun son tour, les élèves élevaient la voix pour répondre aux questions. Evidemment, le préfet jaune et son copain grincheux se firent remarquer, c’était leur signature, ils ne pouvaient pas s’en empêcher. Aoi n’avait pas vu l’action qui causait tous ces cris, et ne voulait pas le savoir de toute façon, alors elle attendit sagement que la leçon reprenne. Son voisin et l’enseignante eurent un échange que l’azur suivit avec attention et qui lui apprit que le hérisson était en réalité un Noueux, puis, lorsqu’elle décela un petit temps de pause, une respiration dans le rythme effréné de ce cours, elle se leva.

- Bonjour, je m’appelle Aoi Baskerville. Et lui, dit elle en se saisissant de la petite créature, c’est mon Botruc, Midori. Ça veut dire vert ou verdure en japonais. Quoi qu’il en soit, je l’ai depuis quelques semaines seulement, donc il n’a pas eu vraiment le temps de tomber malade ou de se blesser.

Une fois sa phrase terminée, la brune se rassit, déposant le petit feuillu sur le pupitre.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Marjorie Lunas, Mar 3 Oct - 1:10


Alors les présentation s'enchainaient, un rouge présenta son écureuil. Tiens c'était original ça aussi ! A peine eut-il fini sa présentation que son petit animal s'échappa pour venir sauter... Sur ma table.

- Tiens ! Salut monsieur Moustache !

Je trouvais cet animal beaucoup trop mignon ! Mais du coin de l'œil je vis Elhiya serrer Myrtille contre elle. Tiens d'ailleurs ! Que faisait Amon ! Ah bah Amon n'était pas content du tout... A peine débarrassé d'un boursoufflet que le voilà déranger par un écureuil. Sacré tête de cochon...

- Hey tout doux jeune furet ! Il est pas venu pour t'embêter, regarde, c'est l'occasion de te faire un nouveau copain.

Le furet semblait plus ou moins intrigué par la bestiole mais semblait toujours méfiante. Bon sang de bonsoir il fallait vraiment que ce furet se sociabilise et apprenne à fréquenter autre chose que des chouettes !

Elhiya avait senti le danger et avait attrapé Whiskers pour le rendre au jeune lion. J'en profita pour me retourner vers lui :

- Oups désolé ! Amon n'est pas encore très habitué à la présence d'autres animaux, mais Whiskers a été très courtois avec lui et n'a pas esssayé de l'embêter. Lui. (Petit regard vers Myrtille) Ce serait trop cool qu'ils finissent copains pourtant ! Tu crois que c'est possible toi, une amitié écureuil-furet ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Kyara Blanchet, Dim 8 Oct - 23:18


- En même temps j'ai fait l'achat d'un malagrif tacheté, j'ai préféré prendre le noueux pour le cours parce que c'est moins embêtant si il s'attaque aux autres. Quand je suis allé au magasin j'avais pas non plus 50 gallions à dépenser, je voulais des animaux un peu plus originaux que ceux qu'on voit habituellement, puis les deux vont bien ensemble je trouvais, ils se défendent l'un et l'autre sans arrêt, alors qu'ils sont plutôt petits et pas très fortiches, du coup j'ai pris le lot, c'est tout. Déclara le Poufsouffle.

Hochant la tête, la professeure se fit la réflexion qu'il avait bien fait de ne pas ramener son malagrif. Ça n'était pas le genre de créature à avoir peur des bêtes plus grosses qu'elle, au contraire même. Rien de tel qu'une morsure pour avoir la guigne ! C'était d'ailleurs risqué d'en acquérir un en étant un novice. Un gryffondor leva alors la main pour s'exprimer, faisant un signe, Kyara donna la parole à Olivia.

- C’est à mon tour, j’imagine … Alors voici Noxie, c’est une petite chouette chevêche. Elle est encore toute jeune, je l’ai adopté il y a un peu plus d’un mois. Malgré tout, elle apprend très vite et est obéissante, la plupart du temps. Elle n’a pas encore été blessée, même si elle sait très bien jouer la comédie pour avoir un peu plus de miamhiboux.


Esquissant un sourire, la Française nota la participation d'Olivia. Les animaux étaient loin d'être stupides. Surtout quand il s'agissait de nourriture.

Bonjour ! Pour ceux qui ne me connaisse pas déjà, je m’appel Trystan et voici Whiskers. C’est un jeune écureuil roux, non magique, qui se prend actuellement pour un hibou… Whiskers a eut deux ans cet été et je l’ai trouvé, la première année, dans la forêt près de chez moi, alors qu’il était minuscule et encore tout rose ! Il était abandonné au pied d’un arbre, sans aucune trace de la mère, alors que ses frères et sœurs étaient déjà morts dans le nid… J’ai donc décidé de le ramener avec moi pour tenter de le sauver et visiblement, j’ai plutôt bien réussi ! Il est débordant de vie !

Décidément, c'était la mode. Un écureuil qui se prenait pour un hibou.. pourquoi pas.

- C'était un noble geste de votre part Miss Wilder.
- Bonjour à tous, pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Katylise. Et voici ma chatte Skatty. Il s'agit d'une femelle de la race Angora et elle possède un pelage blanc comme la neige. Elle est âgée de 5 ans. Mes parents me l'ont offerte pour ma première rentrée à Poudlard. Elle m'accompagne partout ou je vais. Cependant elle est capricieuse et un peu tête en l'air. Du coup il m'arrive de la chercher partout pendant des heures. Je me rappelle d'ailleurs d'une fois, où elle avait disparu pendant deux jours et quand je l'ai retrouvé elle boitée. Du coup on a mis un bandage autour de sa patte pendant quelques semaines puis quand on lui a enlevé, elle était guéri. Bref, c'est mon chat.

Les chats avaient généralement un caractère bien à eux. Notant la participation de la demoiselle après l'avoir remerciée, Kyara regarda les élèves restants afin de les encourager à participer. Après quelques secondes d'attente, Jade se lança.

- Alors hum... voilà ma petite protégée, Praline, qui a environ quatre mois. Comme vous pouvez le voir, c'est une chatte toute grise avec le bout des pattes blanches, je ne crois pas qu'elle soit racée. A vrai dire je l'ai trouvée il y a quelques semaines près de l'appartement de mon frère à Londres. Elle n'était pas particulièrement en bonne santé à ce moment là, je l'ai emmenée chez un vétérinaire qui l'a aidée à reprendre des forces ! En soi elle n'était pas blessée mais ça affectait tout de même sa santé alors j'imagine que ça rentre en ligne de compte... Depuis elle va bien mieux et j'ai décidé de l'adopter. J'avais déjà pour projet d'avoir un autre compagnon mais j'ai eu un véritable coup de cœur pour elle ! Et puis, je ne pouvais pas l'abandonner. J'ai la chance qu'elle s'entende bien avec mes autres animaux, c'était une de mes craintes, elle aime jouer mais surtout dormir. Et.. voilà !
- Bonjour, je m’appelle Aoi Baskerville. Et lui c’est mon Botruc, Midori. Ça veut dire vert ou verdure en japonais. Quoi qu’il en soit, je l’ai depuis quelques semaines seulement, donc il n’a pas eu vraiment le temps de tomber malade ou de se blesser.

Ah un botruc ! Apparemment, ils étaient revenus à la mode il y a quelques mois de ça. La Française ne savait pas pourquoi, mais elle croisait plus souvent des élèves avec des botrucs. Elle espérait qu'ils avaient des plantes histoire de les occuper un peu. Un botruc se trouvant loin d'un arbre trop longtemps pouvait se montrer malheureux. Après tout, il n'était pas considéré comme un gardien des arbres pour rien. Remerciant la jeune fille, Kyara nota sa participation et attendit quelques secondes. Voyant que personne d'autre n'avait envie de s'exprimer, elle fit quelques autres annotions puis reprit la parole.

- Merci à toutes et à tous pour votre participation. Vous l'aurez surement deviné, nous verrons dans ce cours avec quoi il est possible de soigner un animal. Est-ce que vous connaissez des moyens pour les soigner d'ailleurs ? Que ce soit un sortilège, une potion, un élément naturel et j'en passe. J'attends vos retours ! Une seule réponse par élève s'il vous plait, donc ne vous amusez pas à énumérer la liste de l'ensemble des sortilèges que vous connaissez par exemple, il faut en laisser aux autres et merci de ne pas entrer dans le détail, car on reviendra probablement sur des termes cités. !

---

Vous avez jusqu'au 14 pour répondre ! Merci de bien respecter la consigne du "une seule réponse par personne" pour en laisser aux autres et ne pas entrer dans les détails.
Revenir en haut Aller en bas
Kalén Bloom
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Kalén Bloom, Dim 8 Oct - 23:42


Kalén rougit lorsque la professeur lui fit remarquer qu'elle aurait dû montrer sa chouette à un professionnel. La bienveillance de l'enseignante atténua quelque peu sa gêne et la jeune fille lui rendit son sourire en lui promettant que la prochaine fois, elle viendrait la voir.

Plusieurs élèves s'exprimèrent alors, mais Kalén n'écoutait que d'une oreille. Elle était focalisée sur l'attitude d'Osvald à ses côtés.
Même l'agitation qui s'empara un moment de la salle, mettant en scène la compagnie d'Arty et Azael (spectacle garanti, avec animaux en deuxième partie de représentation) ne parvint pas à lui changer les idées.
Elle continuait d'observer son camarade Serdaigle du coin de l'œil, n'osant briser le silence gênant de peur de l'incommoder.

Ce mutisme la rendait triste. Elle aurait aimé reparler de cette soirée dans la forêt interdite, de leurs frayeurs, des émotions qu'ils avaient ressenti. Mais le jeune homme dont le malaise se lisait sur son visage ne semblait pas vouloir aborder le sujet. Ni aucun autre apparemment.
Kalén tourna la tête et griffona nonchalamment sur le bord de son parchemin, attendant la suite du cours.

Celui-ci ne mit pas longtemps à arriver. Lorsque la plupart des élèves se fut exprimer, Miss Blanchet repris la parole et leur demanda d'énumérer les sorts de soin qu'ils connaissaient. Kalén leva timidement la main et prit la parole.

"J'ai utilisé le charme du bisou magique, dont la formule est "Episkey" pour soigner l'aile de Lyra."

N'en connaissant pas d'autre, la petite se tut et écouta les autres propositions, tentant toujours d'orienter ses pensées ailleurs que vers son mutique voisin de droite.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Jade Wilder, Lun 9 Oct - 0:41


- C'était un noble geste de votre part Miss Wilder.

Jade répondit par un sourire timide. C'était le genre de chose qui lui semblait normale et ce quel que soit l'animal. Le fait que Praline soit un bébé trop mignon n'avait pas impacté sur son choix et Dieu sait que sa famille la connaissait pour ça... Si elle pouvait adopter tous les animaux présents sur Terre et au delà, la blondinette n'hésiterait pas un seul instant. Enfin, elle essayait tout de même de se limiter un peu, avec ses moyens, il valait mieux parer aux imprévus, on ne sait jamais. Quoi qu'il en soit, la petite boule de poils faisait désormais partie de la famille !

Une dernière présentation et déjà, la suite du cours s'annonçait.

- Merci à toutes et à tous pour votre participation. Vous l'aurez surement deviné, nous verrons dans ce cours avec quoi il est possible de soigner un animal. Est-ce que vous connaissez des moyens pour les soigner d'ailleurs ? Que ce soit un sortilège, une potion, un élément naturel et j'en passe. J'attends vos retours ! Une seule réponse par élève s'il vous plait, donc ne vous amusez pas à énumérer la liste de l'ensemble des sortilèges que vous connaissez par exemple, il faut en laisser aux autres et merci de ne pas entrer dans le détail, car on reviendra probablement sur des termes cités. !

Hm, un moyen de les soigner... Jade était plutôt du genre à aller voir un vétérinaire plutôt qu'à soigner par elle-même, pour être honnête. Elle ne se considérait pas comme étant suffisamment douée en magie pour prendre le risque de mettre en dangers ses amis. Au moins, les vétérinaires étaient de véritables professionnels, mais la jeune fille n'était pas une très bonne référence puisqu'elle était habituée à penser comme une moldue. Peut-être que cela changerait à force de temps. En tout cas et même si elle ne les utilisaient pas, la préfète connaissait plusieurs moyens d'aider, de soigner. Restait à savoir si ce à quoi elle pensait convenait également aux animaux... La première réponse, d'une Poufsouffle, était l'évidence même. Le premier sort auquel on pense lorsqu'on est blessé - quand on pense aux sortilèges. D'ailleurs, elle en connaissait un autre. Motivée, Jade ne tarda pas à lever la main pour répondre.

- Je connais aussi le sortilège de l'Attelle magique, dont la formule est "Ferula". Je ne l'ai vu utilisé que sur des humains, mais je pense que ça peut convenir aussi aux animaux ?

Mi-réponse, mi-interrogation. Dans le pire des cas, elle se serait trompée et aurait apprit quelque chose, c'était bien le but des cours alors dans tous les cas, elle serait gagnante.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Théo Osborne
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Théo Osborne, Lun 9 Oct - 12:25


Le petit écureuil roux était parti faire connaissance avec le furet d'à côté. Je souris en regardant la scène de loin. Avec les animaux tout était si simple ! Après quelques mouvements de museaux, de reniflements et de remuages de queue, ils se mettaient à jouer, manger, dormir ensemble, sans se poser plus de questions. Tu veux bien que je t'approche ? Oui ? Génial ! Avec les humains tout est toujours tellement compliqué... et inutilement en plus.

Les présentations étaient terminées à présent et l'on passait aux choses sérieuses. Quoi de plus normal qu'un cours de Soins aux Créatures magiques porte sur les différentes manières de soigner nos amis ! Je me redresse sur ma chaise, mon attention tendue vers les consignes qu'on nous donnait. Comme j'ai déjà eu l'occasion de voir ma sœur à l'ouvrage, je connais plusieurs potions soignantes mais pour tout ce qui était sortilèges rien ne me venait à l'esprit !
Ma réticence à aller aux cours de sortilèges avait certains inconvénients, mon ignorance totale en matière de sorts en tête de liste.

La voix de ma voisine me sort de ma réflexion. En l'écoutant je me dis que je pourrais la reconnaître même dans une pièce remplie de monde où tous et toutes parleraient en même temps. C'est que ça a tendance à vous marquer, ce genre d'aventure en Forêt !
Elle avait les joues un peu rouges pendant qu'elle répondait. Le bisou magique ? C'était le nom le plus mignon de l'histoire des noms de sortilèges ! Qui avait eu l'idée ? Est-ce qu'il y avait eu un conseil de sorciers, se creusant la tête pour trouver des noms de sortilèges avant de les noter dans les livres officiels ? J'imagine bien une petite assemblée de barbes et de cheveux blancs voter à main levée et opter pour "Bisou magique"
Une autre voix me faire sortir de ma rêverie. Je me dis que si ça continue, avec aussi peu de concentration je n'allais pas aller bien loin dans ce cours ! Alors dès que l'autre fille termine son explication, je lève la main à mon tour, prêt à rajouter une touche de potion parmi tous ces sortilèges.

« La potion de Désinfection permet de facilement nettoyer les blessures et plaies ouvertes. Par contre il vaut mieux en avoir d'avance en stock, elle a quand même besoin de quatre heures de préparation... »
C'est clair que ce n'est pas la solution à utiliser dans l'urgence du moment, il fallait être prévoyant. Mais quand on a un être vivant à charge, la prévoyance c'est normal, non ? Avoir de la nourriture en quantité suffisante par exemple ! Du coup, pareil pour les soins divers.

Sitôt mon intervention terminée, mes bonnes résolutions volent en éclats : je perds de nouveau le fil du cours. Je me risque à penser à faire une approche avec ma voisine. J'énumère dans ma tête ces quelques évidences : *Elle est là, à l'école, à côté de moi, en plein jour, loin de la Forêt. Elle est en cours. Elle a parlé de sortilège...*
Mais rien n'y fait, je n'arrive pas à m'en convaincre. Des membres du Petit Peuple se déguisant et se jouant des humains pour les approcher ça s'était déjà vu ! Pourquoi pas ici ? Des fées se sont déjà faites passer pour humaines par amour, alors pourquoi pas des nymphes ? Je me repasse mentalement la scène de notre rencontre : elle semblait en connaître beaucoup sur les humains. Ça pouvait donc coller ...

Je me secoue doucement la tête pour essayer de remettre mes idées en place. Je note rapidement les deux sortilèges cités précédemment sur le haut d'un parchemin, histoire de garder un contact avec la réalité mais aussi parce qu'il était grand temps que je m'intéresse aux sorts curatifs. Tout en faisant danser furtivement ma plume il me vient une idée... je la garde sous le coude pour plus tard, si jamais je trouve le courage de faire le premier pas vers mon la semi-inconnue à ma gauche.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Mered Adand, Lun 9 Oct - 18:47


Tout le monde présentait son animal. Rien de passionnant, pour pas dire que je m’ennuyais ferme. Aucune de ces bestioles n’avait la classe de mon Augurey. Aucune ne méritait que je m’attarde sur le discours de sa.son propriétaire. Je fis un effort pour ma jumelle Violet, je devais bien ça à mon amie que j’avais volontairement ignoré depuis le début du cours. Que c’était long ! L’Histoire de la Magie était une leçon dynamique par rapport à ce que nous étions en train de faire c’est pour vous dire. Enfin, on pouvait toujours comptait sur le duo infernal Azarty pour mettre de l’ambiance…

A leur décharge, ce n’était pas totalement de leur faute pour une fois. Leurs créatures décidèrent que l’heure du duel avait sonné. Je m’orientai pour admirer le combat des chefs. Je misai sur le chat, l’animal modlu avait mes faveurs évidemment. L’affrontement fut interrompu par les arbitres et Miss Blanchett s’occupa de soigner les deux guerriers avant de les envoyer se reposer à l'infirmerie. Fin de la distraction.

« On dirait que l’heure de la sieste est terminée Galway », lançais-je à mon camarade tout en reprenant ma position sur la table.

La récréation finie, la leçon reprit. Les retardataires passèrent à leur tour et notre professeure nous annonça la suite du programme. Ah comment soigner un animal ! En voilà une question intéressante. Mes volatils n’avaient jamais été blessés et je ne possédais pas d’animal de compagnie chez les moldus. Pas facile de trouver une réponse… Je laissai les autres s’exprimaient en les écoutant, avec de la chance ils me donneraient des idées.

Une jaune et noire parla d’un charme du bisou magique. Sa préfète d’un sortilège d’Attelle magique. La magie encore et toujours ! Elles ne m’aidaient pas beaucoup les deux ! Quoique… Jade développa un peu sa réponse et précisa qu’elle ne l’avait vu utilisé que sur des humains alors bon, elle n’était pas certaine de l'utilité concernant nos créatures. Mais bien sûr ! Le parallèle était facile, il me suffisait de trouver ce qu’on faisait pour se soigner nous. Merci Jade !

Je me souvins d’une chute que j’avais faite en apprenant à faire du vélo. Je m’étais écorchée le genou. On avait rien à disposition pour désinfecter la plaie, maman ne se baladait pas une trousse de premiers secours sur elle. Par contre elle avait de quoi boire pour me rafraichir pendant l’activité. Je ne bus pas ce jour-là néanmoins mon bobo fut apaisé grâce à ce liquide. Je la tenais ma réponse ! Je levai la main et attendis qu’un garçon azur donne sa proposition. Encore un truc magique…

« Ça va vous sembler banal mais je dirai simplement de l’eau. Utile pour nettoyer des plaies et plus facilement trouvable que la potion évoquée par mon camarade. », annonçais-je calmement.

On avait tendance à se complexifier l’existence par moment quand même. Les solutions étaient souvent sous notre nez et on cherchait midi à quatorze heure. Souvenez-vous que vous que la magie ne régissait pas tout dans ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Marjorie Lunas, Mar 10 Oct - 1:05


Le professeur prit la parole et après avoir répondu aux élèves, nous demanda quelles étaient selon nous les différentes manières de soigner un animal.
Kalén prit aussitôt la parole et expliqua qu'elle avait utilisé le sortilège du bisou magique sur l'aile de sa chouette. Ma préfette proposa ensuite le sortilège de l'Attelle magique, décidément les Pouffys étaient en force ! Ce fut ensuite le tour d'un Serdaigle de prendre la parole et proposa une potion pour nettoyer les plaies. Cela me fit tout de suite penser aux lotions antiseptiques que je trouvais à la pharmacie, il existait donc aussi une version chez les sorciers... Une autre bleue enchaîna en proposant tout simplement ... de l'eau ! Tiens pas bête ça ! C'était d'ailleurs le premier réflexe de tout être humain, une petite entaille ou une brulure et nous voici tous à nous précipiter jusqu'au lavabo de la salle de bain, alors ca devait bien soulager les animaux aussi !

Je réfléchis un instant... Bon les techniques sorcières je ne les connaissais pas, mais enfin chez les moldus aussi on soigne les animaux ! Hein Amon ! Bon non, ça va, il était sage, après avoir couru partout pendant quelques minutes en tentant de fuir le boursoufflet, bébé furet était fatigué, et même s'il ne dormait pas encore, il était tranquillement allongé devant moi. Je leva alors la main :

- Si on a pas de baguette sous la main et qu'une plaie saigne toujours, on peut peut-être faire un petit bandage à l'animal ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis O'Toole
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Artemis O'Toole, Mar 10 Oct - 9:08


Pendant ce temps, dans les couloirs de Poudlard

Il était complètement effaré, devant le saignement de Newt, le combat de coqs qui venait de se dérouler, abasourdi. Heureusement qu’Azaël et sa perspicacité étaient là sinon, on ne sait pas ce qui aurait pu se passer. Bon Arty n'avait pas du tout relever la remarque de Liskuvo, il n’allait tout de même pas lui faire ce plaisir à l’autre bougre. Non, il se contentait de lancer un regard attendrissant envers la professeure afin qu’elle fasse quelque chose pour son chat. Heureusement que c’était une brillante sorcière, tout de même. Quelques coups de baguette magique et Newt semblait déjà être dans un bien meilleur état, en plus, elle lui faisait des caresses toutes sympathiques pour ensuite le mettre dans une cage. L’animal n’avait pas bronché, il s’était laissé faire, trop épuisé sûrement par son combat.

Apparition d’un elfe de maison plus tard, Arty comprit qu’il pouvait accompagner Newt à l’infirmerie. Pour lui montrer son soutien, qu’il était avec lui, que tout irait pour le mieux, qu’il ne fallait pas trop s’inquiéter. Alors le Poufsouffle hocha la tête avant de sortir de la salle de classe en compagnie d’Edwin, charmant petit elfe, Azaël et deux petites cages. Direction l’infirmerie.
L’inquiétude s’en était doucement allée, maintenant que le félin allait passer par la case infirmerie, il s’en sortirait, évidemment. Non, ce qui attisait sa curiosité dorénavant, c’était vraiment cet elfe de maison. Bien sûr qu’Arty en avait déjà vus, mais pas d’aussi près, il les considérait – et c’était bien dommage – comme des petits lutins qui travaillaient dans les cuisines et puis c’est tout. Mais là, il avait l’occasion de converser avec l’un deux. Alors le Blaireautin était là, comme ça et lançait des regards curieux à la créature qui les accompagnait. Alors forcément, il se devait de faire la conversation : « Monsieur Edwin, c’est une bonne situation ça, elfe de maison ? » Il faut l’excuser le gamin, il ne sait pas tout. Mais l’elfe ne répondit pas. C’est-à-dire qu’Arty imposait tellement le respect que même les elfes de maisons ne prenaient pas la peine de le considérer.

Mais il ne s’en rendait pas compte le petit. « Elle est gentille Miss Blanchet ? Non parce que vu comme ça, on dirait pas forcément, d’un autre côté, elle vient quand même d’aider à sauver Newt, alors j’pense que j’l’aime bien. Hein Aza on l’aime bien ? » Arty se mit alors en tête d’essayer de toucher l’elfe de maison, sa petite grosse tête, et surtout son grand nez. Mais il fut retenu à la dernière seconde par le Serpentard. Il secoua la tête, c’est vrai, ce n’était pas très poli. Il se retourne donc vers son pote, le plus tranquillement qu’il pût. L'intérêt pour l'elfe avait soudainement disparu, de nouveau focus sur les animaux. « Ils vont pas mourir hein ? Dis ? Quand même c’est impossible qu’ils meurent, je crois. » Il n’arrêtait pas de parler, c’était peut-être l’inquiétude qui ressortait de cette façon. En fait, il devait extérioriser tous ces sentiments d’angoisse qui l’habitaient.

Et ils étaient arrivés. Un petit pas d’arrêt devant l’infirmerie, juste prendre le temps de respirer parce que finalement, peut-être que Newt aurait besoin d’une opération chirurgicale délicate. Mais aussi pour essayer de perdre un petit plus de temps,  il faudrait bientôt qu’ils retournent en classe en laissant là leurs animaux, et il n'en avait pas la moindre envie. Puis les cours et Arty, souvent, ça ne faisait pas bon ménage. « On sera obligés d’y retourner tu crois ? » Parce qu’après tout, là, à l’instant présent, il y avait des tas de belles choses à faire dans les couloirs de Poudlard vides, puisque les élèves étaient en classe. Et ça faisait proliférer d’étincelantes idées dans la tête du Poufsouffle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Elhiya Ellis, Mar 10 Oct - 10:29


Ayant rendu sa boule de Poil à Trystan, la blonde avait repris sa place, s'occupant de jouer avec Myrtille pour que cette dernière n'ait pas des envies de rouler partout sur le bureau. Quoi que pour le coup, garder l'écureuil aurait peut être été plus judicieux pour occuper les animaux entre eux. Mais tant pis. Et puis l'enseignante avait repris le fil de son cours, leur demandant à chacun de leur faire part des moyens existant pour prendre soin soin de leur compagnons à plumes ou poils.

Récupérant parchemins neuf et de quoi noter, la blonde avait machinalement hoché d'un signe de tête aux sortilèges de soin classiques utilisé pour les êtres humains. Ça paraissait somme toute logique que si le "ferula" et l'épiskey fonctionnait sur les bobos des genoux écorchés, ça pouvait avoir son effet sur une pattoune écorchée. Les onguents également pouvaient être d'un plus grand secourt, d'ailleurs avec les manies de ses deux boules de poils à trainer toujours dans ses pattes même chez ses parents, Myrtille et Muffin avaient faillis se bruler. Son père avait préparé une pâte orange à l'odeur de lavande. Levant la main, Elhiya décidé que c'était suffisamment valable pour en faire par au cours


"La pâte pour soigner les brûlures aussi. Après suivant la bestiole, ca risque fort de perdre tout son intérêt si l'onguent se trouve léché à peine il se retrouve appliqué..."

Avec ses deux zaouves, Elhiya était persuadée que la pauvre pâte n'aurai même pas le temps de faire effet qu'ils auraient essayé de l'ingurgiter. Et puis.. les brulures ça n'arrivait pas tous les jours quand même.

Reportant son attention sur son boursouflet entrain de s'endormir, la blonde posa la bestiole sur ses genoux, tout contre elle, sous son pull pour qu'elle reste au chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Ulysse Daiklan, Mar 10 Oct - 11:25


La salle finis de présenter ses créatures tandis que je me met à caresser Kowl.

Ma main perdu dans son plumage il a l'air content. Tant mieux. Tout se passe tranquillement, enfin mise à part le féroce combat qui s'est terminé en... ohlala! Au moins 5 minutes. Penché sur ma feuille je m'amuse à dessiner les animaux des autres élèves. C'est drôle même quand les espèces sont similaires, on voit vraiment le caractère de chacun. J'adore.

La question sur les blessures me fait sourire. Si mon hibou me ressemble, aucun doute qu'il sera rapidement blessé. Puis même avec le nombre d'animaux que j'aimerais posséder plus tard, vaux mieux que je prennes sérieusement mes notes. J'écoute la réponse des autres, écoutant avec attention mais étrangement aucun de propose de sort. peut-être qu'ils sont pas pareil pour tout le monde? Bon tant pis. Je profite d'un moment d'accalmie pour calmer ma main?

- Heu... Du coup si Ferula peut marchersur les animaux alors y'a aussi Curo As Velnum qui pourrait aider en cas d'empoisonnement. Bon ça ne soigne pas mais ça évite de mourir.

Je me tais et recommence à observer autour de moi. Comment je connais ce sort? Mh. Je vous ai déjà dis que j'allais souvent à l’infirmerie? Faut bien trouver une façon de survivre non. Je tourne ma tête et fait un sourire à ma bleue avant d'aller caresser sa petite boule de plume. j'avoue que cet animal est vraiment mignon, mais je crois pas qu'il puisse transporter grand chose.

Mes pensées vagabondent étonnamment loin d'ici sans raisons. c'est ma dernière année ici et il faut que je pense à mon avenir. Je ne sais pas pourquoi mais je me vois bien faire une maison remplis d'animaux. Plein, plein, plein d'animaux. Bon faudra s'en occuper mais c'est faisable. Puis au pire je prendrais aussi un elfe de maison juste pour s'occuper d'eux. Une sorte d'employé de maison quoi. Ce serais sympa. Déjà je me demande ce que va penser Violet de son cadeau... J'espère que ça va lui plaire, qu'elle sera pas trop en colère pour apprécier... M'enfin bon.

Mes yeux papillonnent pendant que je retourne sur terre. Allez Ulysse.

Concentration.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Azaël Peverell, Mar 10 Oct - 12:11


Tout ce que tu peux dire, c'est que Blanchet a plutôt bien géré la situation. A croire qu'elle s'y connaît en soins pour les créatures magiques et non magiques, bizarre tout ça. Au moins, Baal et Newt s'en sortiront sans trop de problème. Quoi que, vu l'état de l'oreille de ton Fléreur, tu te dis qu'il risque fort de garder une déchirure à cet endroit. Si Arty a l'air passionné par la présence d'un Elfe de maison qui vous accompagne, toi, tu t'en tapes royalement. T'espères juste qu'aucune séquelle ne restera, que ce soit pour Newt ou pour Baal. T'as aucune envie d'entendre Arty chialer toutes les larmes de son corps à cause de son chat, et mine de rien, tu adores ton Fléreur, tu ne voudrais pas qu'il lui arrive un truc.

T'essaies vaguement de rassurer ton pote sur le chemin. En mode non, ils vont pas mourir. Bon, après, de là à dire que t'aimes bien Blanchet, faut pas trop déconner. Tu lui es reconnaissant d'être intervenue de la sorte, et t'as rien contre elle en soit. Mais elle est un peu trop sévère à ton goût. A croire que t'as réellement un problème avec l'autorité. Qui l'eut cru. Vous laissez les félins à l'infirmerie, et Arty semble soudain ne pas vouloir retourner en cours. Tu lèves les yeux au ciel. C'est pas comme si vous aviez le choix avec l'Elfe de Blanchet qui vous suit à la trace, il serait capable d'aller la prévenir.

- Ouais, on a pas trop l'choix j'crois.

Vous sécherez une prochaine fois. De toute façon, les cours de SACM sont loin d'être les plus ennuyants, y'a même deux trois trucs qui peuvent être intéressants en fouillant bien. En plus, avec tout ça, vous avez sûrement échappé à la fin des présentations des bestioles de la classe. Si ça c'est pas magnifique. Alors vous y retournez. Bon, vous y allez pas en mode super pressés non plus hein, vous prenez votre temps. Mais vous finissez par atterrir devant la salle. Léger sourire contrit en direction d'Arty. Quand il faut y aller, faut y aller ! Tu toques, tu ouvres, et tu te diriges vers ta place avec un léger sourire pour Blanchet, histoire qu'elle comprenne que c'est bon, tout est en ordre pour vos bestioles, elles sont bien à l'infirmerie, et même que maintenant que vous êtes là, elle peut féliciter son elfe de maison puisque vous n'avez même pas pu vous la couler douce.

Y'a le gryffon un peu débile qui parle d'un sortilège de soin. Tu ne savais pas que c'était le genre à fonctionner sur les animaux. Un Ferula, oui, tu l'as même déjà fait toi-même sur une patte de Seth lorsqu'il était revenu avec une patte légèrement tordue. Mais soit. Tu ne sais pas trop de quoi il en retourne pour la question de base. Si ils ne parlent que de la façon de soigner les empoisonnements, ou de la façon de soigner un animal en général. Mais vu la ménagerie que vous vous tapez à la Crèche Fleurie des Mômes dus-Per, tu dois bien avouer que t'as quelques notions lorsqu'il s'agit de remettre une bestiole sur pied, tant que ce n'est rien de grave.

- J'sais pas trop si ça répond à la question de base, peut être que ça a déjà été dit, mais je sais qu'un Revigor, c'est souvent efficace. J'utilise ça sur Seth -mon corbeau- quand il revient d'un long voyage et qu'il est épuisé. Il se remet plus vite après.
Revenir en haut Aller en bas
Violet O'Toole
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Violet O'Toole, Jeu 12 Oct - 18:31


Je me contente d'ouvrir des yeux rond sur la scène de bagarre et de prendre Noctua, passablement inquiète, sur ma main, histoire qu'elle n'agisse pas par impulsivité. Ce qui ne lui ait jamais arrivé. MAIS, on ne sait pas ! Peut-être qu'en elle sommeille un rapace sanguinaire et inarrêtable. La léthargie m'empêche de me sentir capable de quoique ce soit, mais je suis prête à intervenir si jamais la classe se fait décimer sous mes yeux et que je n'ai plus le choix. Ce qui n'arrivera pas, les deux animaux seront séparés et secourus et le Jaune et le Vert iront à l'infirmerie.

Transition parfaite pour notre professeure, et ainsi, chacun y va de sa réponse et les deux élèves reviennent rapidement. Je note succinctement ce que j'arrive à capter, et je choisi la facilité en casant ma réponse après celle de mon Lion de voisin ;
" J'imagine qu'un Anapneo pourrait fonctionner également ? En cas d'étouffement...? "
Revenir en haut Aller en bas
Liskuvo Kalsi
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Liskuvo Kalsi, Jeu 12 Oct - 19:04


Hochement de tête de sa part, haussement furtif d'épaules de la mienne. C'est pas si mal je m'en sors bien, on peut presque dire que je suis bon pour répondre aux questions. Après quelques réponses aux présentations de certains autres animaux, comme à Jade, l'ancienne collègue préfète, la professeure enchaîne sur une nouvelle question, à laquelle on doit tous répondre j'imagine.

Y'a pas qu'une seule réponse possible à comment soigner un animal, lui donner de l'amour déjà, c'est ce qui paraît pas forcément le plus évident, mais que j'espère ici tout le monde fait. Par contre répondre ça c'est un peu cliché, m'enfin bon, les élèves font ce qu'ils veulent après tout, moi je vais attendre un peu avant de voir ce que les autres ont en tête. Un sortilège, autre sortilège, on enchaîne sur une potion, puis de l'eau. C'est presque aussi intelligent que de répondre l'amour, m'enfin bref comme elle veut.

De nouveaux sortilèges, c'est ce qui revient le plus souvent. En fait tous les sortilèges de soin doivent sûrement marcher sur les animaux magiques. Magiques du moins, je sais pas trop comment marchent les animaux moldus. Je sais même pas si on dit "animaux moldus" ou si il y a une autre appellation plus officielle. Si j'ai le temps à la fin j'irais demander, si l'occasion se présente aussi, pas maintenant en tout cas, sinon j'aurais plus rien à penser la prochaine fois et que pourra dire mon narrateur si je n'ai plus rien à penser ? Il ne va pas raconter sa vie tout de même, soyons sérieux deux minutes.

Faut fouiller dans ma mémoire là par contre, c'était bien cool de laisser passer quatre cinq personnes mais finalement j'ai aucune idée qui me vient, doit bien y avoir une potion qui fait le boulot de soigner. C'est le principe du baume de soigner les autres, un baume ouai, quelque chose comme ça. On a étudié les baumes en potions ? Je suis pas sûr, pourtant y'en a un avec les étoiles, un nom dans le genre.

Boarf, au pire j'ai le droit de me tromper, tout le monde n'a pas la réponse à chaque fois. Le mot qui revient le plus souvent c'est chiendent, alors autant dire ça.

- Y'a le baume de chiendent étoilé, je crois que c'est ça le nom ? Qui peut soigner les blessures aussi.

Je mets ma tête entre mes mains, je me complique la vie là. Au lieu de chercher pendant de longues minutes j'aurais pu répondre purement de l'eau et pas me casser la tête du tout, ce serait passé, y'aurait pas eu de soucis, au lieu de ça je dérange toutes les voix dans ma tête pour trouver simplement un vieux nom de baume, je fais n'importe quoi parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis O'Toole
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Artemis O'Toole, Jeu 12 Oct - 21:21


Dommage. Vraiment. Ils auraient pu faire plein de belles choses, occuper ce temps à œuvrer pour le grandiose, mais non, ils retourneraient donc en cours. Et bizarrement, Arty ne fit pas des siennes, il suivit sagement son pote jusqu’à la salle de classe. L’ambiance de travail étouffa d’un coup le Blaireautin qui soupira. Se donner des forces pour ce qui allait suivre, c’était important. Il allait se rasseoir lui aussi à sa place, tranquillement. Il laissa traîner son oreille un peu comme ça, pour le plaisir et parce qu’il fallait bien faire semblant d’écouter le cours. Il était visiblement question de soigner les animaux, de façons magiques ou pas d’ailleurs. Parce que le lien n’avait pas l’air très difficile à faire. Le gamin plante sa tête dans ses mains et attend. Azaël prend même la parole, parle d’un sortilège qu’il utilise pour redonner de la force. Et d’autres fusent aussi.

Ça le fait rire, un peu, doucement comme ça. Ces sorciers qui se précipitent sur leur bâton de bois, il ne dit pas qu’ils ont tort, au contraire, mais c’est au détriment de beaucoup trop de choses. D’un autre côté, il a loupé la question de Miss Blanchet, donc qu’est-ce qu’il en sait lui, exactement. Le bougre jaune répond aussi, il en vient à nous parler de dents de chien, on ne comprend pas trop pourquoi, ni le rapport d’ailleurs. Décidément, il fallait toujours qu’il trouve un truc bizarre l’autre tout de même. Arty hausse les épaules. Il faudrait qu’il dise quelque chose, un petit quelque chose, histoire de montrer qu’il était toujours là et qu’il était difficile de l’oublier. Impossible en réalité.
Alors comme un élève modèle, pas comme certains, il lève la main, brusquement. Et dans un sourire charmant qui frôlerait presque la provocation si on ne le connaissait pas.

- Ils sont bien gentils tous ces gens-là, hein. Mais j’ai l’impression que vous oubliez l’essentiel. Soigner un animal, franchement les gars, la baguette magique c’est sympa. Mais il faut lui donner de l’amour, lui faire des câlins, des bisous, à l’animal, lui montrer qu’il n’est pas tout seul dans cette dure épreuve. J’suis sûr que ça joue vachement sur la convalescence.

Son bras tombe lentement contre le bureau. Comme quoi, aucunement besoin de savoir des formules magiques théoriques pour atteindre la perfection de la participation en classe. En plus, il était plutôt fier, oui, absolument certain d’avoir fait avancer le cours avec cette parfaite réponse.
C’est là qu’il se dit que quand même, il fallait que durant le cours où il s’agissait de soigner des animaux, le sien se fasse blesser. Il était pourtant persuadé d’avoir un excellent karma, il ne comprenait pas. Surtout, tout le monde pouvait faire des papouilles à son animal de compagnie alors que lui en était privé, et il n’aimait pas ça. Absolument pas.

Il jeta des regards autour de lui, de larges mouvements à droite et à gauche. Il y avait peut-être moyen que quelqu’un lui prête son animal, le temps du cours, le temps de l’occuper, pour qu’il pense à autre chose et qu’il ait quelqu’un à qui faire des câlins. Au prochain temps de latence, de changement, il se lancerait. Il irait de façon tout à fait discrète et furtive faire un petit emprunt animalier, ni vu ni connu. Et avec le sourire, parce que c’est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Olivia Delaine
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Olivia Delaine, Ven 13 Oct - 18:06


Tout le monde avait mis du sien pour participer et avait présenté son compagnon. Ça avait été agréable, chacun avait raconté sa petite anecdote, tout le monde avait pris la parole, ça avait été très productif, et vraiment agréable. De toute façon, un cours avec des animaux ne pouvait qu’être agréable.

Lorsque la blonde avait présenté sa petite Noxie, la professeur avait souri. Peut-être qu’elle avait trouvé la chouette mignonne ? C’est vrai qu’elle était adorable. Après qu’Olivia se soit tue, elle était descendue de son bras et s’était posé au coin du bureau, en boule. Elle semblait vouloir faire une sieste, la présence des élèves et de leurs accompagnants à pattes ne la dérangeant pas le moins du monde. Elle gardait cependant le ruban dans sa main, au cas où elle déciderait d’un coup de rendre visite à Osvald – ou à ses friandises.

L’enseignante poursuivit le cours, demandant à chacun de proposer un sort ou un moyen de soigner un animal blessé. Olivia réfléchit quelques secondes, faisant une liste mentale de ce qui lui venait, mais les autres élèves proposèrent rapidement ce à quoi elle pensait. Elle dut se résoudre à voir toutes ses idées sortir de la bouche des autres élèves. Lorsqu’il sembla qu’aucun autre sorcier n’allait intervenir, elle prit la parole, voulant montrer qu’elle avait elle aussi réfléchi à la question, même si elle ne l’avait pas dit à l’oral.

- Je pense que les soins principaux ont déjà été évoqués, et je suis d’accord avec Artemis, l’important dans la convalescence, c’est aussi l’affection que l’on donne. Et je rejoins mes camarades qui proposent des soins qui ne nécessitent pas de magie ou de baguette. On ne sait jamais dans quelles circonstances l’animal pourrait se blesser …

C’était aussi son côté née-moldue surement, mais si elle était dans une situation de détresse, elle ne savait pas quels réflexes sortiraient : La baguette et un sort, ou désinfecter à l’alcool et faire un garrot. Elle prit quelques secondes pour réfléchir à une nouvelle idée, le doigt sur le menton accompagnant sa réflexion, et poursuivit presqu’aussi tôt, n’ayant pas envie de se faire prendre la parole avant d’avoir émis une idée.

- Sinon, dans le cas d’une intoxication ou d’un empoisonnement, on peut utiliser un antidote à base de Bézoard … je ne sais pas si ça répond à la question. C’est un soin, mais pas vraiment pour une blessure physique ... Il me semble qu’on a abordé le sujet en potion.

Elle ne savait pas vraiment si son intervention était utile, et il ne lui semblait pas que cela avait été évoqué par quelqu’un d’autre, aussi, elle se tût et attendit la prochaine intervention – de la professeur ou bien d’un élève.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 7

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°15 : Comment soigner un animal ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.