AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Gestion RPGique ~¤~ :: Vos Journaux :: Anciennes gazettes
Page 1 sur 1
La Gazette du Sorcier n°59
Vivian E. Strugatsky
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Gazette du Sorcier n°59

Message par : Vivian E. Strugatsky, Jeu 5 Oct - 18:02






Une noire


Poudlard ébranlé



Tout ceux qui ont vu Evan Lival débarquer dans une salle de classe, baguette levée et menaçante, s’en souviennent encore. Cet événement aussi incroyable qu’imprévisible a profondément marqué les élèves de l’école. S’il est avéré depuis que l’auteur de cette attaque avait usé de polynectar pour prendre l’apparence du professeur de Métamorphose, la crainte d’un événement de plus grande ampleur visant l’école de sorcellerie était alors sur toutes les lèvres.

Et depuis quelques semaines, les craintes formulées alors se sont révélées fondées. Comme rapporté il y a quelques jours dans notre édition spéciale, des Mangemorts ont réussi à pénétrer dans la célèbre école de sorcellerie alors que les élèves entamaient leurs dernières semaines de cours au printemps dernier. Certains détails de la manoeuvre de l'Ordre Noir sont encore flous, mais il semblerait que les élèves faisant partie du club de Sergeï aient été soumis au sortilège de l’Imperium, constituant une petite armée répondant alors au doigt et à l’oeil (mais de qui exactement ?). Ces mêmes élèves auraient alors pris en otage le concierge de l’école, Hugh Dey, qui n’a eu d’autre choix que d’obéir et d’ouvrir les portes de l'école sous la contrainte, laissant à deux sorciers, à priori deux Mangemorts, la possibilité de pénétrer dans l'enceinte.

L’on sait avec certitude que des pièges étaient présents dans les couloirs et que, de toute évidence, les assaillants étaient informés de leurs positons. Dans l’école, nombre de défenseurs se sont opposé à l’intrusion de l’Ordre Noir et des échos de combats se sont rapidement fait entendre à tous les étages, on sait avec certitude que des Aurors étaient présents également ce jour-là. L’information de l’attaque a rapidement circulé et les professeurs et autres membres du personnel se sont immédiatement mobilisés pour protéger le plus d’élèves possibles, certains les emmenant dans des abris improvisés, d’autres prenant part aux combats qui avaient lieu dans l’école, et on peut saluer leur courage qui a sans doute contribué à sauver des vies. S’il est encore difficile à l'heure d'une nouvelle rentrée scolaire, de faire un bilan exact des participants, du nombre d’intrus et de l’implication de chacun, les victimes à déplorer au moment de dresser le bilan de l'attaque, en dehors d'un Directeur qui aura marqué a bien des égards l'école par son passage, sont surtout matérielles, nombres de statues et tableaux n’ayant pas survécu à l’assaut mené sur le château.

Le but de ce coup de force reste lui aussi à déterminer. Était-ce là un simple avertissement, une volonté de faire peur, ou les prémices d’événement de plus grande ampleur encore à venir ? Toujours est-il que les Mangemorts ont rapidement battu en retraite, sans chercher à faire un forcing dans l’école ou à tenir une position dans un endroit stratégique. Le silence du personnel à ce sujet est éloquent et il semblerait que même dans les hautes sphères, on ne connaisse pas les raisons exactes de l’attaque, ni de ce repli soudain ; ou alors celles-ci restent encore au secret.

Les vacances d'été sont depuis passées (trop vite, diront certains) et ont pansé quelques plaies et chocs. Si la plupart des élèves, bien aidés par leurs familles, ont pu tirer un trait sur tout ça, il est évident que dès que les mots "Mangemorts" ou "attaque" s'inscrivent dans les lignes de la presse, ils réveillent des douleurs toutes particulières et le spectre du fantôme de nouvelles attaques potentielles...

Toujours est-il que si nous ne pouvons que nous réjouir de l’absence de victime lors de l'attaque menée sur Poudlard il y a plusieurs semaines, il demeure inquiétant de constater qu’il est encore possible, aujourd’hui, de perpétrer une attaque sur notre magnifique école de sorcellerie sans que personne ne soit arrêté. Nul doute que les élèves ayant faits face aux assaillants n'auront pas tous oublié ces images atroces durant leurs vacances scolaires.
Le sentiment croissant d’insécurité des derniers mois mis face aux attaques perpétrées par les Mangemorts n’en est que plus saisissant. On est en droit de se demander jusqu’où ira cette escalade de la violence, et si nos enfants sont bel et bien en sécurité dans notre école de sorcellerie. Aujourd’hui plus que jamais, ces questions sont entourées d’un effroyable point d’interrogation.





Paroles extrêmes



Les Ordres de l'ombre
Mises en garde et protecteurs masqués


Il y a quelques semaines, notre interview était consacrée à Rosie Peltz, actuelle chef des Aurors et représentante de l'ordre aux yeux du Ministère de la Magie. Cette entrevue soulignait l'importance des Aurors dans notre communauté et en particulier en cette période sombre, alors marquée par une attaque retentissante des Mangemorts sur les quais de Londres. Malheureusement, quelques semaines plus tard, nous ne pouvons que déplorer que la peur qui régnait alors en Angleterre n'était que le signe annonciateur d'un désordre plus grand encore. L'Ordre noir a en effet, comme vous avez pu le lire dans notre Une et dans d'autres journaux d'information, frappé l'école de sorcellerie Poudlard depuis, occasionnant de lourds dégâts au collège pour sorciers ainsi que la perte de son Directeur, Sergeï Kholov.

Les questions posées lors de notre dernier numéro sont plus que jamais d'actualité et dans ce contexte tendu, il était important pour nous de mettre en lumière les efforts du Ministère de la Magie pour tenter de comprendre ce qui pouvait ressortir de bon et de mauvais de pareilles attaques, tout en essayant de mettre en avant ce qui pourrait être fait, prochainement, pour empêcher une escalade de la violence plus destructrice encore. Il est clair que ces affronts fréquents agitent toutes les sphères de la sorcellerie, bonnes comme mauvaises, et il devient de plus en plus difficile de faire la part du Bien et du Mal et de l'expliquer aux jeunes générations.
Se veut pour preuve de ce mélange et ces confrontations d'idéaux, la réception d'une lettre envoyée par l'Ordre Noir qui est parvenue anonymement à notre rédaction, vantant la parole des Mangemorts ; prise de parole qui nous a incité à modifier notre traditionnelle interview en conséquence.

Offrant une lumière sur ces mots venus de l'ombre, nous garderons un regard sur l'avenir du monde sorcier, car c'est dans les mains de nos enfants que réside l'espoir face aux crimes commis par les Ordre de l'ombre ; ces sorciers en marge de la société, qui, comme vous pourrez le voir, tentent par tous les moyens de faire passer leurs actes pour des actions justifiables.

Malsoir,

Nous adoptons plusieurs noms au sein de la Communauté Magique : certains nous prennent pour des sauveurs à aduler, d’autres des tueurs à égorger. Notre place et notre nom ne cessent d’être redéfinis par ceux qui sont ignorants. Nous sommes les Justes, ceux qui se battent pour un idéal ; quitte à y perdre la vie, la futilité d'une position sociétale, des intérêts ou ce que nous avons de plus cher. Car rien ne peut avoir plus de valeur pour un sorcier que sa Magie. Qui sont les traîtres qui nous obligent à restreindre notre essence profonde ? Ceux qui n’arrivent pas à s’assumer en tant qu’êtres différents, ceux qui ont besoin d’étiquettes et de protections constantes ? Vous le savez. Eux, sont les vrais ennemis. Ceux qu’il faut combattre envers et contre tous.

Nos moyens en répugnent certains, d’autres s’y complaisent ; mais des moyens restent des outils dans le but de bâtir un idéal commun. Un idéal où la Magie pourrait s’exprimer librement.

Nous sommes là pour vous aider, alors aidez-nous en vous affirmant en tant que sorciers.
Réveillez-vous !

Les Mangemorts


Derrière ces paroles assez nébuleuses, on peut déceler en premier lieu un message qui a tendance à disculper l'Ordre Noir de mauvaises intentions. S'il est évident que de tels propos ne peuvent être tolérés par le Ministère de la Magie, et encore moins faire office de justification pour les actes odieux commis par les Mangemorts ces derniers mois, il est consternant de voir que de tels messages, camouflant des actions destructrices, tentent de faire passer des ordres dissidents pour des groupes bien-pensants.
Ce message fait irrémédiablement penser à un autre groupuscule en marge des actions entreprises par le Ministère de la Magie : L'Ordre du Phénix. Si les actions de ce groupe restent plus modérées que celles des Mangemorts, leur position officielle n'en est pas très différente, prétextant de bonnes intentions et un idéal à suivre pour justifier leurs actes de l'ombre.

Si notre précédent numéro pointait du doigt d'éventuelles lacunes liées à l'enseignement de nos jeunes sorciers à l'école, on peut espérer que dans les premiers mois de cette nouvelle année scolaire les regards de nos enfants soient orientés vers des exemples de droiture, et vers un modèle de savoir-vivre et de pratique magique en accord avec la pensée ministérielle et le respect d'autrui.
Au regard des dégâts occasionnés par ces groupuscules de l'ombre, il parait peu probable que nos enfants soient endoctrinés et abusés par ce genre de discours destinés à camoufler les véritables intentions de ces sorciers dissidents : mettre en branle l'autorité du Ministère de la Magie et la stabilité du monde magique en tentant par tous les moyens de semer le chaos, de nous diviser et de nous retourner les uns contre les autres.

Face à de telles pensées, de tels actes horribles et marginaux, il ne fait aucun doute que l'avenir et la pérennité de notre monde sorcier passe par les nouvelles générations, qui franchissent les portes de Poudlard pour la première fois. Il appartient à tous, parents, enseignants, membres du Ministère de la Magie, de leur inculquer les bons gestes, les bons principes, et les valeurs qui ont toujours fait de la Grande-Bretagne un exemple et un des piliers du monde magique.



Divertissement





Une fois n’est pas coutume, le Ministère de la Magie a su à nouveau surprendre son public à l’occasion de cette nouvelle édition de la Coupe d’Angleterre de Duel. Si l’événement de grande renommée dans le monde des sorciers anglophones s’est depuis toujours forgé une image de prestige, récompensant les sorciers les plus doués sur le terrain, cette année n’a pourtant pas perduré dans sa forme première, dans un format un contre un.
En effet, un princeps a su transporter ces duels en un véritable travail d’équipe puisque tous les concurrents inscrits ont été assemblés en duos ! De quoi donner du fil à retordre à nos preux sorciers et d’assister à des combinaisons magiques on ne peut plus intéressantes, côté public.

Mais la constitution de cette nouvelle compétition n’en a pas été le seul coup de théâtre. En effet, dès le premier match, la dernière championne en titre et bien connue des précédentes Coupes de Duel, Izsa Hilswood n’a pas su résister aux coups de baguette d’Azphel Lamar, ancien Ministre de la Magie et de sa coéquipière, Aya Lennox, jeune sorcière qui participait pour la première fois à ce tournoi. Les scores étaient cependant très serrés, mais quelques erreurs ont suffi à faire pencher la balance d’un côté. Ce qui était d’ailleurs le cas pour bon nombre de matchs cette année.

De nouveaux talents n’ont pas cessé d’impressionner les jurys, en particulier du côté des élèves. Le duo formé par Peter McKinnon, préfet de Serpentard, et Katarina Bennett, élève à Gryffondor, a su ravir le jury par sa cohésion satisfaisante et des capacités magiques honorables. Leurs adversaires avaient en effet fait l’erreur de miser sur un côté avant tout défensif, ce qui a été pour les deux gagnants de ce match un tremplin idéal pour placer des sorts redoutables.
En parlant de sorts justement, certains duos ont su faire preuve d’originalité en profitant souvent des faiblesses des uns pour tirer satisfaction de sorts soit originaux, soit placés au bon moment.
Ce n’était pas le cas pour le duo Grant et Sanders, deux jeunes élèves, qui ont réutilisé par trois fois le même sort. Le jury a cependant préféré leur stratégie à celle d’Amy Jackson et Layroy, une aubaine sachant que les grandes gagnantes de la finale des élèves étaient les premières citées. Une finale méritée par leur cohésion et leur bonne utilisation de l’environnement.

En parlant d’environnement, celui-ci a su se parer en allié mais aussi en antagoniste neutre ou mené à la baguette. En partant d’un terrain vierge lors des premières manches, le changement d’arènes aux suivantes a permis de nombreux retournements de situations.
En passant du désert à la glace, de la montagne aux tropiques, pour la deuxième manche, les concurrents ont du faire preuve d’une capacité d’adaptation toute particulière et surtout, s’ajuster d’une grande attention à prendre en compte les changements inévitables liés au terrain, au climat, aux éléments naturels. Le tout offrait, pour le grand plaisir du public, un spectacle tout en impressions et en bouleversements inattendus.
Enfin, la troisième manche s’est révélée à la hauteur de ce tournoi, puisque nos finalistes ont du faire preuve d’ingéniosité et, encore une fois, d’une certaine acclimatation pour se débarrasser d’aléas un peu plus mordants. Entre acromentules et filet du diable, ce dernier palier avant la victoire n’était pas de tout repos.

Les grands gagnants de cette Coupe, Aya Lennox et Azphel Lamar côté adultes, et Keira Sanders et Alice Grant côté élèves, ont eu le privilège de sourire à l’objectif aux côtés du Ministre de la Magie, qui s’est déplacé pour l’occasion, et amplement mérité leur trophée. Mais nul doute que l’effervescence de ces combats et le plaisir qu’ils suscitent, tant sur le terrain que dans les gradins, laisse un agréable goût de victoire sur toutes les lèvres.

La Gazette tient à saluer l'ensemble des participants de cette nouvelle édition : Harmony Lin et Max Valdrak, Alexander Hurston et Azaël Peverell, Asclépius Underlinden et Riri Vacuitas, Amy Jackson et Rose Layroy, Katerina Bennett et Peter McKinnon, Lïnwe Felagünd et Mathide Yawnez, Liskuvo Kalsi et Mary Drake, Alhena Peverell et Lizzie Bennet, Artemis Lhow et Jessy Brown, Ebenezer Lestrange et Izsa Hilswood, Jean Parker et Vhagar Meraxès, Laurae Syverell et Leo Keats Gold, Hugh Dey et Jana Winslaw, Jaren Macgregor et Ian Benbow.


Économie et Gestion



Un oeil sur l'économie Magique




L’argent, les galions, les prix,.... Des termes économiques rythmant bon nombre de discours. La situation économique du monde magique fait partie des meilleures du monde entier. L’économie sorcière brille en effet par son absence de taxe ou d’impôt que ce soit sur la fortune ou les habitations. Aucune taxe visant à faire vider les comptes en banque pour remplir ceux de l’état qui ne semble pas en manque d’or pour diriger l’économie sorcière du Royaume-Uni. Cependant, ce fort enrichissement des comptes en banque allant jusqu’à en faire vomir des pièces d’or aux coffres les plus remplis semble attirer une nouvelle sorte de pratique qui, jusque là, était peu rependue dans le monde sorcier : le vol.

Depuis quelques temps, nous pouvons en effet observer une forte hausse cambriolages et tentatives d’infraction sur la banque de Gringotts, réputée pour être un des lieux les plus sécurisés du monde magique. Pour replacer les choses dans leur contexte et rassurer tout le monde, il faut savoir que la grande banque magique est pourvue d’un nombre impressionnant de sécurité contre les infractions. Il faut en effet franchir plusieurs barrières magiques pour accéder aux coffres en commençant par une vérification des baguettes magiques, une sonde de vérité et une cascade des voleurs, avant de pouvoir accéder aux comptes les plus remplis. De plus, des sortilèges anti-transplanage et des portes blindées empêchent tout accès aux coffres autre que par la grande porte d’entrée, sous la vigilance des gobelins.

Des coffres en sécurité ? Pas si sûr...

111 165 Gallions 10 Mornilles et 28 Noises. Voici le montant total volé dans l’enceinte de Gringotts.
Si les gobelins ont su arrêté bon nombres de voleurs comme les duo Lizzie Bennet/Ashton Parker, Zoé Higgs/Gohan Fox ou encore des personnes plus téméraires telle que Antiochus Omega, sorcier qui s’est attaqué seul face à la forteresse magique qu’est Gringotts, les gobelins n’ont pu se protéger de toutes les infractions comme en démontre la somme importante qui a été cambriolée sous leur nez.

Une question phare brille donc aux yeux des gens. Gringotts, est-ce toujours une banque sûre ?

Gringotts, malgré ses failles apparentes, semble avoir décidé de renforcer ses sécurités pour offrir au monde sorcier une banque plus sûre et moins sujette aux infractions. De plus, il est intéressant d’observer les services de la banque sorcière qui, pour la somme de 150 Gallions, souscrit une assurance contre les vols, promettant un remboursement complet en cas d’infraction, et le placement de votre compte dans une partie plus sécurisée de la banque où le premier niveau est déjà bien difficile à atteindre.

La banque sorcière, malgré les récents événements, reste donc l’un des lieux les plus sûrs du monde magique qui promet encore d’améliorer ses défenses, toujours dans le soucis de satisfaire ses clients. Promesse en l’air ou parole de fer, laissons le futur nous dire si la banque résistera face à de nouvelles perturbations.


Garde Chasse de Poudlard

Vous êtes en quête d'un nouveau job ? Sur le marché de l'emploi depuis peu ? Ça tombe bien, Poudlard se cherche un nouveau Garde Chasse ! Si le travail au contact de la nature vous fait envie, si travailler proche de la célèbre école de sorcellerie vous tente, alors n'hésitez-plus, cette offre est faite pour vous ! Véritable opportunité de carrière, ne la laissez pas passer ! Plus de renseignements et prise de contact, directement à cette adresse.


Rentrée et
mise au point

Comme vous l'aurez compris si vous suivez régulièrement l'actualité du monde magique, ces premiers mois de l'année scolaire sont d'une importance capitale. Entre l'arrivée de nouveaux élèves dans l'école de sorcellerie, le besoin d'un enseignement rassurant des professeurs auprès des jeunes et l'approche d'une conférence de presse du Ministre très attendue, l'avenir du monde magique et sa sécurité se joue en partie ces jours-ci ! Gageons que nos enfants sauront retrouver la confiance dans leur école et le goût du travail et de l'apprentissage de la magie dans le respect d'autrui ; et que notre Ministère saura en parallèle rassurer sa communauté et nous offrir des promesses pour nous faire oublier les actes odieux des derniers mois et l'assurance des ordres de l'ombres. Comme toujours, nous resterons sur le front pour tirer le meilleur et le pire de ces événements très importants.



Jeu de la Gazette

Le Bestiaire

Vivian adore s'adonner aux mots-mêlés lors de son temps libre. Pourtant, elle a bien peur de ne pas pouvoir finir cette grille. Saurez-vous trouver cinq mots sur les quinze cachés, en rapport avec le bestiaire du monde magique ? Vous avez jusqu'au 28 octobre, 23h59 heures, pour envoyer vos réponses. Chaque mot trouvé rapportera un point à votre maison. Votre participation est à envoyer ici.




Le mot de la fin

Pour faire passer une annonce ou proposer un article, contactez Vivian E. Strugatsky ici.



Vivian E. Strugatsky
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 La Gazette du Sorcier n°59


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Gestion RPGique ~¤~ :: Vos Journaux :: Anciennes gazettes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.